Aller au contenu

Blaisounet

Tifosi
  • Compteur de contenus

    4
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

13 Débutant

À propos de Blaisounet

  • Rang
    Nouveau
  • Date de naissance 27/07/1950

Informations

  • Lieu
    MORVILLARS France
  • Joueurs
    Zanetti Materazzi Toldo Fachetti
  1. Blaisounet

    Ciao tutti

    Aujourd'hui il est de bon ton d'être supporter du Réal , du Barça, de United, du Bayern ou de Chelsea, sans oublier la Juventus, mais de l'Inter? Faut il être fou pour cela! Non, il faut être différent, être pétri d'esprit de solidarité et d'aventure, se souvenir qu'on peut tenir bon contre vents et marées, qu'on peut aussi écrire l'Histoire. Depuis 1965, je souffre et je hurle de joie; je m'énerve et je plane; j'insulte et je chante; bref : je vis. Et avec d'autant plus de bonheur que je partage cette "tifoseria" avec mon fils de 16 ans, qui est encore plus " radical" que moi puisqu'il a encore tout l'enthousiasme de sa jeunesse. Quand l'Inter perd, après avoir mal joué, ou regardé les autres jouer, ( ce qui arrive très souvent),je lui suggère de changer d'équipe. Sa réponse est à chaque fois cinglante: "papa, ce serait me renier". Peut on trouver plus beau compliment pour sa passion pour l'Inter. Forza ragazzi. En deux mots : Blaisounet, journaliste retraité, études d'italien à l'université Jean-Moulin de Lyon.
  2. Blaisounet

    Ciao Titus Suis interista depuis 1965; presque voisin : de Morvillars (Territoire) Peut-être à un de ces jours
  3. Blaisounet

    Inter Barcelone

    Le mieux est de prendre une place sur le site de l'Inter (italien, anglais, espagnol, chinois, indonesien ;;;) bien fait, facile a utiliser avec choix de place; possibilité d'imprimer le voucher et de le charger sur son phone (au cas où tu perdrais la feuille) avec code barres; il faut emporter ta carte d'identité, demandée à l'entrée avec le voucher; tu passe d'abord un filtre de gardiens de sécurité (tu montres carte identité et voucher) puis fouillent (rapidement) ton sac, et tu as accès au tourniquet métallique à barres où tu scannes le cade barre de ton voucher; puis tu accèdes à ta place selon la porte ; là il y a de nouveau le voucher à scanner (gardiens sur place qui peuvent t'aider) et tu vas t'assoir. Bon match. Pour le transport : si tu es sur la place du Dôme (conseillé avant match) tu vas à la Galerie Victor-Emanuel et au centre, sous la coupole, tu as des mosaïques de signes zodiacaux; il faut que tu écrases les couilles de celui du taureau; ça porte chance; je l'ai toujours fait avec mon fils quand je suis à Milan et l'Inter a toujours gagné. De là tu prends le métro ligne rouge pour Rho Fieramilano; tu descends à Lotto et tu prends la ligne mauve-violette pour Sans Siro stadio; les couleurs des lignes sont tracées au sol; tu ne peux pas te perdre. N'hésite pas à me contacter si tu veux des compléments d'info. Ciao
  4. Blaisounet

    Le Torino sur Antonio Candreva!

    Candre...via! Voilà quel devrait être son nouveau nom; il est âgé, quasi fini (peut tenir à peine une mi-temps). Et dire que les dirigeants avaient juré rebâtir une équipe à partir des jeunes… Gabigol utilisé à la petite semaine, Karamoh prêté (au moins il joue à Bordeaux), Lautaro, polisseur de banc...mais à quoi cela sert il d'acheter des jeunes pour ne pas les faire jouer? Décidément je ne comprendrai jamais rien au foot; et dire que je "tife" l'Inter depuis 1965! D'un autre côté on voudrait une Inter stratosphérique en à peine six mois; il faut être raisonnable; en 2020 peut-être…. La Juve d'aujourd'hui ne s'est pas dessinée en trois semaines, sans compter la stabilité de l'équipe dirigeante et de l'entraîneur qui a eu le temps d'asseoir son jeu avec des joueurs bien choisis, poste par poste, dans un esprit de collectif compact. C'est cette ligne de conduite qui manque à l'Inter; quand les joueurs arrivent sur le terrain , on ne sent pas cette "grinta" comme dans d'autres formations; et puis ce système de jeu " de rugby" (on construit des attaques en jouant le ballon en arrière, quasi jamais dans la verticalité) est complètement dépassé; par ailleurs il est symptomatique de voir comment les Interistes regardent jouer leurs adversaires : ils ne vont jamais sur le ballon ou sur le porteur, sauf pour commettre une faute, preuve qu'ils sont dépassés ; quand ils ont inscrit un but, ils relâchent et regardent jouer; résultat : il y a toujours égalisation quand ce n'est pas pire. C'est tout cela qu'il faut changer et je ne crois pas que Spaletti soit à la hauteur; il faut un homme de poigne, pas un philosophe.
  5. Blaisounet

    Blaisounet

×