Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'mino raiola'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

8 résultats trouvés

  1. Depuis la blessure d’Alexis Sanchez, l’Inter est revenue sur la thématique de renforcer son rempart offensif. Dans le même temps, Zlatan Ibrahimovic, qui arrivera en fin de contrat en décembre 2019 au Los Angeles Galaxy, a envoyé Mino Raiola en éclaireur. Voici ce que révèle Il Giornale "Cela fait trois semaines que Mino Railo, l’agent du suédois, frappe à la porte Nerazzurra : "A la fin décembre, ne pourrait-il pas vous être utile ?" Le "bon Mino" l’a déjà fait avec d’autres équipes. Toutefois à la Viale Della Liberazione, la porte ne s’est pas refermée." "Les considérations sont entremêlées de doutes, la sensation étant qu’il serait possible de réaliser une belle affaire. Le doute objectif restant l’âge avancé du joueur : 38 ans. La volonté du joueur est toujours la même : Celle d’un gamin, le physique l’est "quasi" tout autant." La mire est donc réglée ""Le plus de l’affaire" est que Zlatan est encore un nom vendeur au niveau international, il est toujours capable de faire la différence face à ses adversaires, via son expérience. Sur et hors du terrain, il pourrait renforcer un secteur offensif âgé de 17 à 25 ans." Comprenez d’Esposito à Lukaku. Ibra reste Ibra Partant de ce constant, les discussions sont ouvertes. L’égo du Champion est telle qu’il a demandé un contrat de 2 ans et demi, la logique interiste correspond plus à un an et demi, une prolongation de bail étant à définir par la suite. Au niveau salarial, Zlatan partirait sur une base de 6 millions d'euros avec une possible révision, comparé à ce qu’il percevait aux Galaxy. L’Inter, après avoir défié la Juve et le Barça, a également compris que la barre était encore un peu elevée. Et la blessure d’Alexis Sanchez, à la cheville lors d’un match international amical, a laissé un beau vide en attaque. En effet, si la question d’Ibrahimovic se pose, lui, qui sera opérationnel au 1er janvier. Alexis sera-t’il déjà en condition physique à cette même date ? Le retour d’Ibra à l’Inter pourrait être fantastique, voir un très beau cadeau aux tifosi, le coût du transfert étant de zéro euro. Mais seule une personne détient déjà la réponse à toutes ces interrogations : Giuseppe Marotta est le premier à le savoir. Tout comme il fut le premier à connaitre et à se murer dans le silence lorsqu’il s’agissait de recruter Conte ou Lukaku. A présent la liste pourrait s’allonger... Valideriez-vous le retour du Z au Meazza ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Selon le Quotidiano.net, Zlatan Ibrahimovic se serait mis en contact avec l’Inter pour l’informer de son imminente disponibilité. Le géant suédois, 38 ans, est actuellement lié au LA Galaxy, mais celui-ci compte quitter le club au terme de son contrat, en décembre 2019. Ibra a passé trois saisons avec l’Inter, entre 2006 et 2009, avant de rejoindre le Fc Barcelone, l’année du Triplé Historique Nerazzurro. Il a proposé ses services à son ancien employeur qui est actuellement confronté à une situation des plus complexes vu la blessure d’Alexis Sanchez qui le privera des terrains durant trois mois. Il est pour l’heure difficile de savoir si la proposition d’Ibra est actuellement prise au sérieux par l’Inter, club qui d’après la presse transalpine sonde également d’autres joueurs pour le mercato hivernal, Olivier Giroud de Chelsea et Kevin Lasagna d’Udinese en tête. Toutefois, contrairement au suédois gratuit, il faudra payer pour s’attacher les services du français ou de l’Italien. Selon la presse transalpine, Mario Mandzukic serait également dans le viseur, le croate étant un joueur qui plait à Conte, attention toutefois à la concurrence de Manchester United, sans oublier les rapports houleux entre l’Inter et la Juve. Ibra à l’Inter, mais avec quels fonds ? C’est Ibra lui-même, par l’intermédiaire de Mino Raiola, qui souhaite revenir en Italie. Preuve en est, des messages en continu sont adressés au club. Cette opération pourrait être favorisée par la vente de Gabriel Barbosa à Flamengo, un transfert estimé à 15-16 millions d’euros. Ibra Taille la Serie A Le 8 octobre, Zlatan a déclaré son amour pour la Serie A, à sa façon : Avec une personnalité excessive, une très grande certitude en ses moyens et un énooorme charisme. Voici sa réaction relayée par Sky Sport : "Suis-je prêt pour la Serie A ? A 100% ! Vu comment je me sens et comment je joue, je peux encore faire la différence en Italie et dans d’autres pays. Je ne vois pas de problème pour jouer en Italie, je ferai mieux que ceux qui y sont déjà…" Plus qu’une provocation, Zlatan veut revenir dans la place…et place ses pions : "Selon moi, la Juve réalise de grandes choses, elle est le symbole du Calcio pour son équipe et pour les joueurs qui la compose. L’Inter réalise de très grandes choses aussi, elle a un grand entraîneur et a investi énormément. Il y a d’autres équipes qui veulent se montrer, mais selon moi, elle ne sont pas au niveau de la Juve." "Tout juste derrière la Juve, il y a, selon moi, l’Inter. Je suis déçu pour le Milan car il aurait dû être un club fort, pas uniquement sur les résultats, mais aussi dans les investissements. Ils auraient dû recruter les meilleurs joueurs du monde, mais à présent, ce n’est plus le cas. Il faut investir, tout provient de la propriété." "Le Napoli ? J’ai de bons rapports avec Ancelotti qui est un grand entraîneur, mais surtout une grande personne. J’ai eu la chance de connaitre en premier la personne, puis le travailleur. Je suis déçu de ne l’avoir connu qu’une seule saison, j’en aurai voulu plus car c’était une belle période de ma carrière et selon moi, c’est pareil pour lui." L’attaque, secteur prioritaire Antonio Conte évalue cette situation très sérieusement, reste à voir s’il serait envisageable de réaliser une opération des plus sensationnelles au niveau du mercato. De plus, Conte, qui est à la recherche d’un Vice-Lukaku, a fait passer cette demande en priorité. Repoussé donc l’éventuel recrutement de Vidal, dont le Barça est peut enclin à discuter, ou celui de Matic qui pourrait être recruté gratuitement en juin 2020. An niveau du mercato estival 2020, un investissement important "à la Barella" aura lieu et deux noms sortent du lot : Tonali, courtisé par la Juve, le Napoli, le Milan et la Fiorentina et Van de Beek, courtisé par le Real Madrid. Constat final Recruter Zlatan Ibrahimovic ne sera pas possible avant début janvier. Partant de ce constat, est-ce aussi important de le recruter ? Vu qu’Alexis Sanchez arriverait en fin de convalescence Mario Mandzukic pourrait également faire l’affaire pour Conte, mais les rapports houleux avec la Juve pourrait poser plus d’un problème Keita Baldé pourrait, selon la Gazzetta Dello Sport, être une nouvelle piste à étudier. S’il est prêt à venir à Appiano, Jardim pourrait s’opposer à une cession définitive. Politano pourrait être laissé pour compte… Comment lui expliquer le recrutement d’un nouvel avant-centre ? L’idée pourrait être de ne pas remettre en discussion la hiérarchie déjà mise en place. Pour Conte, Politano est le type de joueur apte à rentrer en cours de match pour faire la différence… De là à devenir un titulaire à part entière... Sur la base de l’ensemble de ces éléments, seriez-vous pour un retour du géant suédois ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Mino Raiola a été suspendu par la FIGC pour une période de trois mois, en compagnie de son cousin, Vincenzo, qui est l’un de ses plus proches collaborateurs. Une fois cette décision encaissée, Mino a décidé de réagir, auprès de l’Ansa, en se considérant comme victime d’une injustice : "Cette suspension en Italie n’est hélas pas une surprise. Personnellement, je retiens que cette décision est inspirée d’une logique bureaucratique qui ne tient pas compte de la réalité. Je suppose que mes critiques envers la Fédération n’ont pas encore été pardonnées, des critiques que j’ai tenu envers le football italien et qui font également suite aux derniers événements racistes." "Je crois que cela a pu avoir un impact sur la décision qui a été prise à mon encontre, me mêlant à une histoire inventée dans laquelle je n’ai rien à faire. Le droit et la justice doivent toujours prévaloir et j’ai déposé un recours au civil, j’ai confiance en un éclaircissement de toute cette situation." "Je ne demande pas uniquement que justice soit rendue, mais je réclame le droit d’avoir ma liberté de penser et de m’exprimer peu importe le lieu, car j’ai voulu faire quelque chose pour le football en Italie. Je suis déterminé à me battre pour améliorer le système." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Très mauvaise nouvelle pour Mino Raiola, un des agents les plus connu du football et italien et mondial. Lui et son cousin, Vincenzo, qui est l’un de ses plus proches collaborateurs ont été épinglés par la Fédération Italienne de Football. Voici le communiqué émanant de la Commissione Procuratori Sportivi, qui suspend à titre provisoire les deux intéressés pour des périodes respectives de trois et deux mois. "La Commissione Procuratori Sportivi, sur base d’exceptions, de déductions et d’une défense rejetée, condamne Messieurs Carmine Raiola et Vincenzo Raiola, de leurs qualités de représentants légaux où ils y sont représentés […] et de la suspension de l’exercice de leur activé d’agent sportif pour les périodes déterminées : Carmine Raiola, trois mois Vincenzo Raiola, deux mois." Incidences Pour les intéressés, il s’agit d’une situation assez problématique étant donné la prochaine ouverture du mercato estival où ils auraient dû jouer un rôle majeur auprès de leurs assistants, afin de leur permettre de trouver une nouvelle destination. Parmi les joueurs, on peut notamment citer Lorenzo Insigne qui a récemment fait part de son insatisfaction pour rentrer et rester à la disposition du Napoli. Massimo Diana, l’avocat des Raiola, s’est déjà dit prêt à appuyer sur l’accélérateur afin de connaitre les motivations qui ont amené cette suspension. Cette dernière n’étant pas reprise dans le communiqué. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Le futur de Millan Skriniar aurait dû être écrit à l’avance. En lieu et place, nous faisons face à une situation inédite pour l’un des meilleurs défenseur d’Europe : Une guerre ouverte entre agents, avec l’Inter en spectatrice préoccupée, mais intéressée par la tournure des évènements. Prolongation bloquée Mi-janvier, l’agent historique de Milan, Karol Csonto, avait posé les bases de la prolongation du joueur avec la Direction interiste : Un salaire de 3 millions d’euros et une expiration de contrat en 2023. Ce contrat était censé marquer, au fil des années, l'importance de Skriniar au cœur projet interiste : L’accord était trouvé, il n’y avait plus qu’à signer…une signature qui aurait dû avoir lieu dans le courant des semaines suivantes, une simple formalité donc. À présent, Csonto n’est plus l’agent de Skriniar. Après Inter-Spal, une thématique a été mise en place : Celle de voir en Milan Skriniar le Capitaine de l’Inter. Dès cet instant, quelque chose s’est brisé entre le joueur et son entourage. Milan sait qu’il est pisté par les Grands d’Espagne : Le Real et le Barça et les grands de Premier League : Manchester City et Manchester United. Milan comprend donc qu’il peut percevoir un salaire bien plus important. En effet, les 3 millions d’euros plus bonus ne représentent qu’un salaire "minimal" pour un joueur de sa trempe, vu ses prestations sur le terrain et sa valeur marchande sur le Mercato. Depuis lors, il y a de la perplexité et de la confusion entre les parties. Certes, derrière le changement de route, on sous-entend qu’il y a l’ombre de Mino Raiola, mais pour Fcinternews.it, ce ne serait pas le puissant agent Italo-Néerlandais qui serait à la base de cette crise entre le jouer et son agence de joueurs. Plusieurs noms ont circulé dernièrement pour succéder à Csonto, dont le nom d’un agent qui est extrêmement influent dans la Galaxie Nerazzurra, un agent qui dispose d’un grand nombre d’agences à l’étranger comme la Stellar : Gabriele Giuffrida. L’Inter perturbée La volonté de Milan reste celle de prolonger avec l’Inter… Mais à quel prix ? Et par-dessus-tout, avec quel agent ? Ces deux interrogations n’ont, pour l’heure, pas de réponse. Étant donné la complexité de la situation, Milan était lié par un contrat avec son agence historique, il ne serait pas surprenant de voir ce dossier prendre une tournure juridique. C’est un fait, il n’est pas possible dans le monde actuel, de pouvoir changer d’agent dans un laps de temps aussi court, voir du jour au lendemain. Son agence historique va tenter de raisonner Milan, mai y parviendra-t-elle ? Les prochains jours seront décisifs, en ce sens qu’ils définiront un peu plus le futur de Skriniar. De son côté, l’Inter est attentive, mais est surtout prête à le blinder. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. C’est un fait, plusieurs grandes écuries Européennes ont les yeux braqué sur Milan Skriniar. Qui plus est ces derniers temps, certaines écuries ont décidé de tenter leurs chances, parmi elles, on y retrouve le Real et le Barça. "Le Real Madrid veut se l’offrir, tout comme le Barça. S’ils parviennent à convaincre l’Inter, ils pourraient le recruter déjà cet été", déclare Mithat Halis qui collabore avec Karol Csonto pour le compte de Stars & Friends, l’agence qui s’occupe des agents de joueurs. "Skriniar a un comportement très professionnel. Si le Real le veut, il devra démontrer plus pour se l’offrir, mais il y a aussi la présence d’autres agents, qui sont des cannibales et qui veulent recruter le joueur dans leurs écuries pour le faire signer où ils veulent. Il y a Mino Raiola, qui est l’agent de Pogba et d’Ibrahimovic, qui a agi exactement de la sorte. Il veut s’offrir Skriniar, mais Milan est un joueur de notre agence, nous avons un contrat ensemble." "L’Inter a payé 28 millions d’euros et 6 mois plus tard, City en proposait déjà 55. À présent, sa valeur avoisine les 100 millions d’euros. Un éventuel transfert me semble donc compliqué, même via ce genre d’intermédiaire cannibale." Le message est clair : ni l’Inter, ni son agence ne sont prêt à céder Milan Skriniar, qu’on s’appelle Madrid, Barcelone…ou Raiola ! Le chiffre du jour : 85 Il s’agit de la somme proposée par Manchester United à l’Inter pour s’offrir la Bête Nerazzurra. Une offre qui, bien évidemment, a été refusée par l’Inter : Milan Skriniar est intransférable. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. L'Inter étudierait la possibilié d'un coup "à paramètre 0" après les opérations succès De Vrij et Asamoah. Selon FcInterNews.it, les dirigeants nerazzurri ont commencé à sonder le terrain avec Mino Raiola pour Alphonse Areola qui est en fin de contrat avec le PSG. Le gardien de but français ne vit pas bien son duel avec Buffon et serait en partance. L'Italie et l'Inter représenteraient une destination de choix. Les premiers contacts arrivent, nous en reparlerons dans les prochaines semaines.
  8. Milan - Les bases du renouvellement de son contrat ont été posées, mais d'autres variables doivent être prises en compte concernant le futur d'Icardi. Par exemple, l'intrusion de Mino Raiola, qui, selon le Corriere dello Sport, veut l'emmener à Manchester United et qu’il serait prêt à proposer une des Red Devils, pour préparer son transfert en Angleterre. Une manœuvre qui vise à se rapprocher de l’argentin qui a décliné un changement d’agent, vu qu’il a résolu toutes les divergences avec Wanda Nara et qu’il ne veut pas lui enlever cette tâche : "D’après le Corriere, C’est évident que Raiola ne s'est pas arrêté à ce premier non, mais il s'est offert comme intermédiaire. Fondamentalement, il agirait comme un intermédiaire entre l’Inter, et le club qui aimerait recruter Icardi, voir Icardi lui-même, le tout sans oublier l’encaissement, en échange d’une importante commission." "Pour l’heure, Maurito n'a pas fermé définitivement la porte, il aimerait comprendre ce que l'agent a réellement entre les mains. En outre, à ce jour, le contrat comporte une clause de sortie qui, si elle était exercée, n'aurait pas besoin d'intermédiaires. Alors il est clair que, à la lumière des premiers contacts avec l'Inter club pour le renouvellement, la situation pourrait bientôt changer. Et, d'ailleurs, l'entourage d'Icardi aurait déjà ouvert quelques pistes, notamment avec le Real Madrid et le Paris Saint-Germain, pour s’assurer que tous ses scénarios soient réalistes." Tout cela en tenant compte du fait que Maurito est très proche de l'Inter, mais en cas d'échec pour se qualifier pour la prochaine Ligue des Champions, il pourrait décider de jouer pour l'Europe qui compte ailleurs. De plus, l’Inter pourrait, à présent raisonner différemment : "La vente d'Icardi pour la clause actuelle de 110 millions d'euros, ou pour un montant plus élevé, après le renouvellement du contrat, réglerait définitivement les comptes du club avant la présentation de l’UEFA. Ce qui est certain, c'est qu'il faudrait alors essayer de recruter sur le mercato un autre bombardier de 20 buts par saison. A moins que Lautaro Martinez ne soit déjà considéré comme capable de devenir l'héritier de Maurito." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
×
×
  • Créer...