Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'amical'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Série A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Évènements de Inter Club Paris

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

14 résultats trouvés

  1. A l'occasion de cette dernière rencontre de l'International Champions Cup au Wanda Metropolitano, l'Inter a battu l'Atletico Madrid de Diego Simeone grâce à un but stellaire de Lautaro Martinez, un but que n'aurait pas renié un certain Youri Djordkaeff. L'Inter, ou plutôt, son numéro 10, ont marqué les esprits lors de ce match. Aligné avec Politano et Icardi, la perle argentine a prouvé qu'elle était dans la lignée des plus grands buteurs argentin. Lors de la première période, le match est peu reluisant des deux cotés, mais l'attaque de l'Inter se montre la plus dangeureuse : Icardi tente sa chance face à Oblak, suivi par Brozovic avec un très beau tir à distance, cependant, le portier madrilène répond présent. Du côté de l'Atletico, seul Diego Costa semble pouvoir apporter un peu de peps. Le fait du match Pour battre un grand gardien, il faut un grand buteur et à la 31e minute de jeu, Lautaro inscrit un but sensationnel. Lancé par Asamoah, ce dernier reprend son centre en pleine course et à pleine volée. Sa reprise ne laisse aucune chance à Oblak et Diego Simeone ne pourra que regretter, le non-recrutement du Toro. L'Atletico réagi dans la foulée avec Correa qui égalise en fin de première période, suite à une boulette de Miranda, mais la VAR annule son but pour un hors-jeu. A la reprise, les Colchoneros reviennent avec de bien meilleures intentions, Godin manque de peu d'égaliser de la tête, Koke a également sa chance, du côté de l'Inter, Lautaro toujours lui n'est pas loin de réaliser le doublé. Les nombreux changements affectant les dernières minutes du jeu, l'Inter préfère travailler sur les phases défensives en ne permettant plus aux madrilènes de passer, malgré l'entrée en jeu de Griezmann. En toute fin de match, Handanovic conserve ses buts inviolés sur une tête bien réalisée de Vitolo avec un arrêt réflexe de l'espace. Dans ce match tactique, Spalletti remporte la mise sur Diego Simeone. Tableau Récapitulatif Résumé vidéo Le Bijoux de Martinez Atletico Madric 0-1 Inter Buteur(s): 31′ Lautaro Martinez Atletico Madrid: 13 Oblak; 20 Juanfran (61′ 4 Arias), 24 Gimenez (46′ 15 Savic), 2 Godin (61′ 18 Gelson Martins), 3 Filipe Luis (61′ 21 Lucas Hernandez); 5 Partey (46′ 14 Rodri), 8 Saul (61′ 7 Griezmann), 6 Koke (61′ 30 Olabe), 11 Lemar (61′ 23 Vitolo); 10 Correa (61′ 35 Montero), 19 Diego Costa (61 9 Kalinic) Entraîneur: Diego Simeone Inter: 1 Handanovic; 33 D’Ambrosio (81′ 87 Candreva), 23 Miranda (60′ 5 Gagliardini), 37 Skriniar, 29 Dalbert; 8 Vecino (81′ 13 Ranocchia), 77 Brozovic (60′ 20 Borja Valero); 16 Politano (71′ 7 Karamoh), 10 Lautaro (71′ 15 Joao Mario), 18 Asamoah (60′ 6 De Vrij); 9 Icardi Entraîneur: Luciano Spalletti Arbitre: A. Hernandez Averti(s): Diego Costa (ATM), Lautaro Martinez (I) Expulsé(s): / ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Victor Newman

    ICC, l’Inter a mangé du Lyon

    L’Inter est ressortie vainqueur de sa confrontation face à l’Olympique Lyonnais sur le score de 1-0. Une rencontre qui aura mis de nouveau en valeur Lautaro Martinez. Le début de la rencontre est caractérisée par une grande vivacité de la part des deux équipes. L’équipe de Genesio apparaît, avec évidence, plus en condition physique que les Nerazzurri. Toutefois, c’est bel et bien l’Inter qui parvient à se créer les meilleurs occasions, via le talentueux Toro qui peut revendiquer bien plus qu’une simple solution de rechange. De plus Asamoah a déjà démontré qu’il était prêt à disputer la saison à venir. Lyon réagit à son tour par Rafael avec un tir à la trajectoire insoupçonnée et Terrier, qui de la tête a tenté de mettre en difficulté Handanovic. Notre dernier rempart a coup sur coup réalisé deux interventions de grandes classes. Passés ces premières minutes, Lyon prend possession du terrain en mettant sérieusement en difficulté les hommes de Spalletti, qui n’ont que très rarement su jouer sur les ailes. Toutefois la partie reste intense, riche en occasion, équilibrée, mais avec des Lyonnais légèrement supérieurs. La seconde mi-temps débute de la meilleure des manières pour l’Inter, qui ouvre la marque via Lautaro Martinez, l’argentin conclue en but, une très belle action orchestrée, à la base, par Dalbert. L’intensité du match monte d’un cran et de fait, le spectacle également : Les deux s’équipe s’étirent et les occasions se multiplient de part et d’autre. Le numéro 10 interiste reste le joueur le plus dangereux, bien plus que son équipier d’attaque. La seconde partie, de cette seconde mi-temps, permet aussi aux joueurs restés sur le banc, de monter et d’obtenir du temps de jeu, la qualité du match s’en fait inévitablement ressentir et l’Inter de Spalletti décide de prendre moins de risque, en gérant de façon impeccable la gestion du jeu, jusqu’au coup de sifflet final. Le Meilleur et le Pire Du côté interiste, le meilleur joueur est Lautaro Martinez, qui a mis en valeur son grand esprit d’initiative, qui a démontré son caractère et sa capacité à partir à la reconquête du ballon. Malgré un carton jaune évitable, c’est lui qui inscrit le but de son équipe. Le pire joueur est Mauro Icardi, notre Capitaine se déplaçait que trop peu sur le terrain, comparé au Toro argentin, il ne parvient que trop rarement à entrer dans le vif des actions créés par ses équipiers. Un match qui doit le forcer à se remettre en question. A noter également l’excellent accueil reçu par Joao Mario, lors de son entrée en jeu, de la part des tifosi interistes, il bat de loin les joueurs de la Juventus, qui n’ont jamais eu droit à une telle bronca. Tableau Récapitulatif Résumé Vidéo Inter 1-0 Olympique Lyonnais Buteur(s) : 51’ Lautaro Martinez (I) Inter (4-2-3-1): Handanovic; D’Ambrosio 6 (80′ Zappa), de Vrij 6 (59′ Ranocchia), Skriniar, Dalbert; Gagliardini (59′ Vecino), Asamoah (70′ Emmers); Karamoh (59′Joao Mario), Lautaro Martinez (70′, Salcedo), Politano (80′ Roric); Icardi Entraîneur: Luciano Spalletti Lyon (4-3-3): Gorgelin; Rafael (84’Tete), Solet, Martins-Pereira, Dubois (37′ Mendy); Diop, Ferri (82’ Tousart), Ndombele (73′Depay); Terrier 6 (73’ Traoré), Maolida, Mariano (61′Gouiri) Entraîneur: Genesio Arbitre: Marco Di Bello Averti(s) : Diop (L), Martins-Pereira (L), Ferri (L), Lautaro Martinez (I), Ranocchia (I) Expulsé(s) : / ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. Le match amical entre Sheffield United et l'Inter s'est terminé par un match nul. Les deux équipes se sont rendue coup pour coup, surtout, en première mi-temps. L'équipe anglaise a ouvert la marque à la 28', quand Fleck trouve McGoldrick qui prend le meilleur sur notre défense. Cet avantage sera de courte durée, sept minutes exactement. Tout juste le temps de voir Martinez lancer Candreva en profondeur qui sert Icardi seul devant le but vide. Il n'en fallait pas plus pour notre Capitaine. Icardi a eu plusieurs fois sa chance de doubler la mise, mais il a mal exploité les ballons. Le fait du match Après seulement 10 minutes de jeu, Dalbert a du quitter le terrain, suite à une blessure à l'épaule, ce qui a poussé Spalletti à disposer son modulo en 4-4-2. À la fin du match, Spalletti s'est félicité de voir l'Inter maintenir le rythme face à un adversaire qui était dans une excellente condition athlétique. Lautaro a encore prouvé qu'il était une excellente recrue, même s'il n’occupait pas son poste de prédilection. Il pourrait former un terrible duo avec Maurito. Le prochain match de l'Inter sera face au Chelsea de Sarri Tableau Récapitulatif Résumé vidéo Sheffield United 1-1 Inter Buteur(s): 28′ McGoldrick, 34′ Icardi Sheffield United (5-3-2): Henderson; Baldock (78’ Freeman), Basham, Egan (71’ Stearman), O’Connell, Stevens; Fleck, Lundstram (61’ Duffy), Evans; Clarke (78’ Sharp), McGoldrick (71’ Holmes) Inter (4-4-2): Handanovic; D’Ambrosio, De Vrij (69’ Ranocchia), Skriniar, Dalbert s.v. (10’ Roric); Candreva (63’ Zappa), Gagliardini, Emmers (83’ Pompetti), Asamoah ; Martinez (78’ D’Amico), Icardi (78’ Colidio) Arbitre: Bankes ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. C’est d’une pure logique, après une victoire face à Lugano et une défaite face à Sion, l’Inter a réalisé son premier match nul de la saison. Un match nul réalisé face au Zenit qui a clairement joué le jeu. L’Inter débute bien en début de match, parvenant à maintenir le bon pressing russe via une belle circulation du ballon. L’équipe de Luciano Spalletti semble même pouvoir gérer le rythme de la rencontre et une première belle combinaison à lieu via Asamoah qui profite d’un beau mouvement entre Politano et D’Ambrosio, cependant, le cadre n’est pas trouvé. Le moment historique du match, à la 16’ de jeu, alors qu’il n’avait marqué aucun but de la saison, Antonio Candreva est lancé par de Vrij, l’italien frappe à distance, et Lunev ne peut rien faire, si ce n’est que constater les dégâts. Ou comment tenter de sauver ses miches, en plein mercato, après une saison désastreuse…. L’Inter gère bien le match sur le terrain, mais à la 27’, le Zenit parvient à égaliser. Sur un ballon aérien Noboa se montre plus rapide que tous et parvient à battre Handanovic. Fort de ce but, l’équipe russe accélère et se montre de plus en plus du côté du terrain interiste. Pourtant à la 41’, c’est bien Borja Valero qui manque de rendre l’avantage aux Nerazzurri, Mevija sauvant de justesse le ballon sur la ligne. A la reprise, l’Inter obtient un penalty à la suite d’une faute d’Ivanovic sur Borja Valero. Mauro Icardi se charge de le transformer. Comme cela s’est déjà produit en première période, le Zenith n’abdique pas et parvient à égaliser à la 64’ via Smolnikov, Mak qui bat Handanovic d’un puissant tir du droit au premier poteau. Plusieurs changements ont lieu durant cette mi-temps, et le Zenit profitera de ces derniers pour prendre l’avantage. A la 73’, l’équipe entraînée par Semak prend pour la première fois l’avantage dans ce match, suite un très beau but du droit de Hernani. La joie est de courte durée, car voyant rouge, le "Toro" à peine monté au jeu dix-minutes plus tôt pour remplacer Icardi, égalise pour l’Inter. Ce match est certes un match de rodage, mais Lautaro Martinez, contrairement à un certain Gabriel, montre qu’il n’est pas venu en Italie pour passer inaperçu. A Spalletti de trouver la meilleure solution possible pour exploiter ce talentueux joueur aux côtés de Mauro Icardi Tableau Récapitulatif Résumé vidéo Inter 3-3 Zenit Buteur(s) : 16’ Candreva (I), 27’ Noboa (Z), 50’ Icardi (pen) (I), 64’ Mak (Z), 73’ Hernani (Z), 75’ Martinez (I) Inter (4-2-3-1): Handanovic; D'Ambrosio (79’ Zappa), De Vrij (65’ Ranocchia), Skriniar, Dalbert; Gagliardini, Asamoah (77’ Roric); Politano (77’ Colidio), Borja Valero (65’ Emmers), Candreva (77’ Salcedo); Icardi (65’ Martinez) Entraîneur : Luciano Spalletti Zenit (4-2-3-1): Lunev; Anyukov, Ivanovic (65’ Neto), Nabiullin, Mevija; Paredes (83’ Kranevitter), Noboa (65’ Hernani); Rigoni, Driussi (65’ Kuzyaev), Shatov (83’Ozdoev); Dzyuba (65’ Zobolotny) Entraîneur : Sergey Semak Arbitre : Maganiello ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Lecce - A l’occasion de son ultime match de pré-saison, l’Inter est venue à bout du Bétis Séville, grâce à un but de son Capitaine/Buteur, Mauro Icardi sur penalty. L’Inter aura réussi une belle pré-saison, mais ne se sera pas foulée pour ce dernier match en faisant le strict minimum. Icardi, qui avait manqué toute la préparation estivale, suite à une blessure qui l’avait écarté également de sa sélection nationale en juin, n’a pas tardé à retrouver ses sensations. L’international argentin s’est fait justice lui-même suite à une faute d’Adan. Ce but signe donc la fin des matchs amicaux et prolonge la belle série de victoire en matchs de préparation…. Que du positif pour bien débuter la Serie A, avec un adversaire dont il faudra se méfier : La Fiorentina de notre ancien entraineur, Stefano Pioli! Notre défense a de nouveau prouvé sa solidité, car seul Sergio Leon sera parvenu à tester les réflexes de Samir Handanovic. L’Inter a donc réussi un battre un adversaire, qui quatre jours plutôt, était parvenu à battre le nouvel Ac Milan. Tableau Récapitulatif Inter 1-0 Real Betis Séville Buteur(s): 30’Icardi (pen) Inter: 1 Handanovic; 33 D'Ambrosio, 37 Skriniar, 25 Miranda, 29 Dalbert (72' 15 Ansaldi); 6 Vecino, 20 Borja Valero (62' 77 Brozovic); 87 Candreva (72' 96 Barbosa), 10 Joao Mario (46' 5 Gagliardini), 44 Perisic (72' 8 Jovetic); 9 Icardi (46' 23 Eder) Sur le banc: 27 Padelli, 46 Berni, 13 Ranocchia, 63 Rivas Entraineur : Luciano Spalletti Real Betis Seville: 13 Adan, 4 Feddal, 6 Fabian (76' 8 Camarasa), 7 Sergio Leon (72' 9 Sanabria), 10 Guardado (72' 14 Durmisi), 11 Nahuel (79' 36 Francis), 17 Joaquin (79' 35 Julio), 19 Barragan, 21 Tosca (72' 34 Cesar), 23 Mandi, 29 Narvaez Sur le banc : 1 Dani Gimenez, 2 Rafa, 5 Amat, 20 Pezzella, 22 Darko, 28 Redru, 33 Loren Entraineur : Quique Setien Arbitre: Marco Di Bello Assistants: Emanuele Prenna, Marco Zappatore Averti(s) : Adán (B), Nahuel (B), Handanovic (I), Sergio Leon (B), Gagliardini (I) Expulsé(s) : / Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. Tom69

    Amical : Inter 1-0 Real Betis

    L'Inter affrontera le Real Betis ce Samedi 12 août à 20h30. -- Stade : Stadio Via del Mare (Lecce, Italie) -- Le groupe de l'Inter : Gardiens : 1 Handanovic, 27 Padelli, 46 Berni Défenseurs : 13 Ranocchia, 15 Ansaldi, 25 Miranda, 29 Dalbert, 33 D'Ambrosio, 37 Skriniar Milieux : 5 Gagliardini, 6 Vecino, 10 Joao Mario, 20 Borja Valero, 63 Rivas, 77 Brozovic Attaquants : 8 Jovetic, 9 Icardi, 23 Eder, 44 Perisic, 87 Candreva, 96 Barbosa -- Je vous posterai des liens streaming ici quelques minutes avant le match.
  7. Damien

    Amical : Inter 3-1 Villarreal

    jusqu’à
    Match amical entre l'Inter et Villarreal
  8. Damien

    Amical : Inter 1-0 Real Betis

    jusqu’à
    Match amical entre l'Inter et le Real Betis
  9. Damien

    Amical : Inter 2-1 Wattens

    jusqu’à
    1er match amical face à une équipe de D2 Lieu : Riscone di Brunico
  10. Damien

    Amical : Inter 1-2 Nuremberg

    jusqu’à
    2e match amical face à une équipe de D2 Lieu : Riscone di Brunico
  11. Damien

    Amical : Inter 1-1 Schalke 04

    jusqu’à
    Match de pré-saison Lieu : Changzhou
  12. Damien

    Amical : Inter vs. Schalke 04

    Quelle sera l'issue de ce match amical qui aura lieu vendredi après-midi, entre l'Inter et Schalke 04 ?
  13. Damien

    Amical : Inter 1-2 Nuremberg

    Le second match amical de la pré-saison 2017/2018 opposera l'Inter au FC Nuremberg ce samedi. Le matcha aura lieu à Riscone di Brunico contre une nouvelle équipe de seconde division, allemande cette fois-ci. Les Nerazzurri avaient disputé un match amical le week-end dernier, face au autrichien du Wattens. Le match commencera à 17h00 et sera diffusé sur Inter Channel, ainsi que sur le site officiel. Attention il faut être connecté sur le site officiel pour avoir accès au lien :
  14. Riscone di Brunico – L’Inter commence sa nouvelle saison en remportant son premier match de son stage estival. En effet, les hommes de Luciano Spalletti l’ont remporté, sur le score de 2-1, face à l’équipe de D2 autrichienne, le WSG Wattens. Spalletti a misé sur la jeunesse et l’Inter a ouvert le score grâce à Pinamonti à la 27ème minute. Zangerl a égalisé à la 75ème minute de jeu. Le but de la victoire est signée Rover, idéalement servit par la tête de notre défenseur belge Vanheusden. Luciano Spalletti a utilisé 20 joueurs, en effectuant 9 remplacements à la mi-temps Tableau Récapitulatif Inter 2–1 WSG Wattens Buteur(s): 25′ Pinamonti (I), 75′ Zangerl (W), 86′ Rover (I) Inter 1ère période (4-2-3-1): Handanovic; Murillo, Miranda, Ranocchia, Sala; Emmers, Kondogbia; Biabiany, Rivas, Baldini; Pinamonti. Inter 2ème période (4-3-3): Padelli; Valietti, Ranocchia, Vanheusden, Rivas; Emmers, Danso, Zaniolo: Rover, Longo, Odgaard. WSG Wattens: Grunwald, Gugganig, Pranter, Toplitsch, Katnik, Zimmerhofer, Buchacher, Kekez, Kovacec, Pelizzari, Mader. Sur le banc: Oswald, Beccari, Steinlechner, Nitzlnader Santin, Strickner, R.Schneebauer, N.Schneebauer, Neurauter, Jurdik, Zangerl. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×