Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'andrea agnelli'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Groupes de produits

  • T-Shirts Collection 2020
  • T-Shirts Logos
  • T-Shirts Art Portraits

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

10 résultats trouvés

  1. C’est en ces termes que le Père Mario Toffari, Prêtre à Brescia, s’est livré dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux et qui est devenu virale: Un délice a entendre dès la 02:52 En voici un résumé "La Juventus a dit qu’elle ne veut pas d’un Scudetto qui n’a pas été gagné sur le terrain, et qu’elle ne veut pas faire comme l’Inter." "Je dis au Président de la Juve que je suis heureux qu’il n’ait pas l’envie de prendre quelque chose qui ne lui appartient pas, mais il doit essayer de se montrer bon pour aussi reconnaître qu’il y a des années, il a rendu ce qui n’était pas à lui." Loi du Seigneur En effet, le Prête a attaqué la Juventus en citant le septième commandement "Tu ne voleras point" "Ne pas voler est le fait de deux réalités : ne pas prendre quelque chose qui n’est pas à nous et, si nous en avons pris possession, nous devons le restituer à l’autre." Et il a ajouté "L’Honnêteté, la Vérité et les vertus chrétiennes sont ou blanches, ou noires et si tel est le cas, elles sont malhonnêtes et non vraie. L’Honnêteté ne peut pas être Bianconera car c’est quelque chose qui ne rentre pas dans cette définition." "Le septième commandement est important : ne volez pas et si vous l’avez fait, vous devez le restituer aux autres" ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. ©UEFA.com - Le Comité exécutif de l’UEFA a décidé aujourd’hui de verser immédiatement aux clubs leur participation aux bénéfices de l’UEFA EURO 2020 du fait de leur contribution aux compétitions pour équipes nationales de l’UEFA, à la lumière de la crise actuelle et des difficultés financières que rencontrent de nombreux clubs dans toute l’Europe. Ces paiements devaient initialement être effectués au terme des matches de barrage des European Qualifiers, mais compte tenu des problèmes que les clubs rencontrent en devant faire face à leurs engagements financiers actuels tout en voyant leurs sources de recettes se tarir du fait du confinement lié au COVID-19, les versements seront effectués immédiatement, comme suit : 50 millions seront versés aux clubs ayant mis des joueurs à la disposition des 39 associations qui n’ont pas participé aux matches de barrage des European Qualifiers ; 17,7 millions seront versés aux clubs ayant mis des joueurs à la disposition des 16 associations qui participeront aux matches de barrage des European Qualifiers (hors primes pour les matches de barrage, qui ont été reportés) ; Le solde de 2,7 millions lié aux joueurs mis à disposition pour les matches de barrage sera distribué au terme de ces rencontres, en automne. Pour l’UEFA EURO 2020, il est prévu de distribuer un montant minimum de 200 millions aux clubs conformément au protocole d’accord entre l’UEFA et l’ECA, qui a été renouvelé en 2019. Sur la base du mécanisme de distribution des paiements approuvé par le Comité exécutif, 70 millions seront distribués aux clubs qui ont mis des joueurs à disposition pour les European Qualifiers et pour l’UEFA Nations League, et les 130 millions restants seront distribués aux clubs qui auront mis des joueurs à disposition pour l’UEFA EURO 2020. Ces montants bénéficieront à un très grand nombre de clubs dans toute l’Europe, et leur donneront une bouffée d’oxygène à un moment critique. Des sommes allant de 3200 à 630 000 euros seront versées à 676 clubs des 55 associations membres de l’UEFA pour leur contribution aux European Qualifiers et à l’UEFA Nations League durant la période 2018-20. S’exprimant au sujet de cette décision, le président de l’UEFA, Aleksander Čeferin, a déclaré : "Les clubs européens font partie intégrante du succès de nos compétitions pour équipes nationales. Par conséquent, une part des recettes de nos compétitions pour équipes nationales est redistribuée aux clubs qui mettent des joueurs à disposition pour ces matches. Pendant cette période difficile, de nombreux clubs rencontrent des difficultés financières, surtout au niveau de leur trésorerie, et il est de notre devoir de nous assurer qu’ils reçoivent ces paiements au plus vite." Andrea Agnelli, président de l’Association des clubs européens, a ajouté : "Ce versement représente un apport de liquidités plus que nécessaire dans les finances des clubs et résulte du travail accompli en commun par l'ECA et l'UEFA concernant la sauvegarde des clubs à l'heure où leur existence est menacée. Si la santé publique reste notre principale préoccupation, alléger la pression financière, juridique et réglementaire en vue de la reprise du football en Europe, une fois que ce sera possible du point de vue sanitaire, est d'une importance capitale pour l'ECA et pour ses membres." "Dans tous les cas, les clubs qui bénéficieront de ces versements sont ceux auprès desquels les joueurs étaient inscrits pendant la période de mise à disposition correspondante. Seuls les joueurs mis à disposition par un club faisant partie d’une association membre de l’UEFA seront pris en compte. La liste complète des clubs ainsi que le montant total reçu par chaque club seront communiqués après la tenue de la phase finale.." ®Uefa.com
  3. Une réduction des salaires, une reprise du championnat, l’attribution du Scudetto…Tous les domaines ont été pris en considération par Damiano Tomassi, le Président de l’Association des joueurs, l’AIC, dans une longue interview octroyée au Corriere Dello Sport L’accord entre Chiellini et la Juve vous convient-il également ? "Lorsqu’il y a un accord, tout va toujours bien." En aviez-vous déjà parlé avec Chiellini ? "C’est évident, nous sommes toujours en contact. A la Casa Juve, ils ont voulu débattre cette question avant tous les autres, et ils sont arrivés à une conclusion avec la pleine satisfaction de tous." La perception d’un mois et demi de salaire sur cette saison et le report des deux autres mensualités et demi à venir sont-il un compromis honorable ? "L’accord rejoint touche cette saison, en respect à ce qui doit être perçu. Si nous revenons à jouer en juin ou après juin, les dépenses salariales seront incluses dans un contrat." "C’est une affaire complexe étant donné que des joueurs arrivent à expiration et que d’autres sont sur le point de prolonger. Pour d’autres, il y a des départs actés, et pour d’autres encore, il sont en pleine négociation. Chaque situation devra être analysée de façon individuelle." Mais cet accord réaffirme votre position dans vos négociations avec la Lega ? "Notre position est claire : Établir des conditions pour le futur, sans savoir si nous allons reprendre, et c’est difficile. C’est un thème délicat qui découle d’une prolongation de la saison en juillet. Sans accord entre les parties, personne ne peut proroger un contrat outre son terme. Il est nécessaire de s’asseoir au tour de la table et d’en discuter." Et si l’on ne reprend pas ? "Partons de l’hypothèse la plus pire : Les déclarations du Ministre Spadafora confirment qu’avant même de reprendre, nous devrons mettre en avant la sécurité de la santé du pays. Cela veut dire se préparer à l’éventualité de voir les championnats stopper par décret. En ce sens, l’accord trouvé par la Juve me parait être un bon point de départ." Etes-vous d’accord avec l’annonce des suspensions des matchs et des entraînements pour tout le mois d’avril ? "Ma position a été claire depuis le début, cela m’a également coûté quelques critiques à l’intérieur même de mon association. Je crois que nous sommes ici, et que nous avons mis un mois et demi à comprendre qu’il fallait s’aligner sur les directives de la Communauté Scientifiques et sur celle du Gouvernement." "Les images en provenance des hôpitaux nous confirment que notre meilleure contribution est de rester à la maison. Demandez aux tifosi de Brescia ou de Bergame s’ils ne sont pas d’accord avec moi." Les médecins sportifs sont inquiets par votre santé lors de la reprise..... "Et nous aussi. Est-ce par hasard si les équipes espagnoles, qui ont joué contre les équipes italiennes, sont pleine de contaminés ? Hélas, les faits nous ont donné raisons, même si quelqu’un a voulu les ignorer. Il y avait l’envie de rejouer demain matin." Et si en juin, il est possible de terminer la saison en 45 jours, tout en disputant les Finales des Coupes, vous montreriez-vous disponible ? "Nous serions les premières à être heureux. Cela voudrait dires que nos différentes plages seraient saturées de baigneurs." Excluez-vous l’hypothèse d’une reprise à huis-clos ? "Oui, sauf s’il y a des mesures de sécurités. Et je ne parle pas uniquement de la santé des joueurs : Nous n’avons pas peur, nous sommes des professionnels. Mais le risque est de voir dans les villes des personnes se regrouper et qui pourraient être porteuse du virus." On parle de faire sauter les jours fériés cette année….. "C’est le dernier des problèmes : Nous sommes habitués à jouer au mois d’août. C’est évident qu’il faudrait voir s’il serait possible de venir au bout de chaque compétition, et combien de temps durerait la saison suivante." Si, par contre, tout stoppe maintenant, serait-ce juste d’assigner le Scudetto ? "Il faudra choisir la solution la moins pire : Personne ne sera pleinement contenté. Il y aura des dommages." Mais entre donner le Scudetto à la Juve ou ne pas l’assigner, quel est le moins pire ? "Nous devrons communiquer les équipes qui iront en Europe, et ne pas décréter de force un vainqueur." Le Saviez-Vous ? Andrea Agnelli a-t'il un coeur ? En effet, à un message d'un tifoso confirmant qu'il serait merveilleux de ne pas attribuer le Scudetto cette année, le Président de la Juve a répondu par un Mi Piace (j'aime). Est-ce une erreur de manipulation ou est-ce vraiment sincère ? Seul l'avenir nous le dira! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. C’est une information de la Gazzetta Dello Sport, l’optimisme initiale sur la reprise de la Serie A 2019/2020 fond comme neige au soleil. En effet, plus le temps passe, plus la Pandémie semble se répandre, à tel point qu’aussi bien les entraînements que la reprise à la compétition est remise très sérieusement en question Version Pile "Si après Pâques, il y a des informations positives, voici le scénario qui sera mis en place: Deux semaines seront utiles pour réactiver les muscles et retrouver une condition physique pour ensuite débuter le championnat en mai, le plus facile serait entre le 9 et le 16 mai, avec une redistribution des journées encore à définir dans son détail, c’est compliqué mais réalisable." Version Face "Si par contre, il serait nécessaire, pour sauvegarder la santé de tous, de prolonger les consignes actuelles jusqu’en fin avril, voire plus, la possibilité d'une reprise permettant d’aller jusqu’au terme de la compétition serait extrêmement difficile. Dans pareil cas, avec l’aval de l’Uefa obtenu hier, la priorité irait aux compétitions nationales comparées au Coupe d’Europe." "Un calendrier extrêmement étroit pourrait également influencer la saison à venir. En cas d’arrêt, il serait plus que vraisemblable de cristalliser le classement actuel, de ne pas assigner le Scudetto, de bloquer les relégations tout en octroyant la montée au deux premiers clubs de la Serie B." "La Saison 2020-2021 présenterait 22 équipes qui se réduirait directement à 20 équipes la saison suivante. Terminer la saison ici serait une perspective qui ne serait pas aussi ruineuse pour la moitié des clubs engagé." Lotito likes this C’est une révélation de Tuttosport et pour ne fois, Andrea Agnelli occupe le « bon » rôle. Un échange houleux a eu lieu lors de l'assemblée de la Lega Serie A entre le Président de la Lazio et celui de la Juve. En effet, Le Lazial insiste pour rejouer dès que l’état d’urgence du Coronavirus le permettra. Cet avis, est loin d’être partage par le numéro Un Bianconero. Lotito: "Avez-vous vu les statistiques ? Oh, il faut prendre sa retraite ! Mais vous savez quoi, je parle avec des médecins éclairés, ceux qui sont en première lignes, pas ceux des équipes." Réplique sanglante d’un Agnelli souriant : "Mais bien sur, vous êtes à présent aussi devenu un expert virologue." La suite de la conversation ne nous a pas été communiquée. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Andrea Agnelli n'a pas une cote de popularité très élevée en Lombardie en ce moment : Après les mots très durs des tifosi de l'Inter et du Milan, c'est les foudres des supporters de l'Atalanta que le président de la Juventus va s'attirer. Aujourd'hui et en compagnie de Steven Zhang, les deux présidents étaient invités à Londres pour le "Business of Football Summit" du Financial Times. Si Zhang Jr a pu avoir des mots en faveur de la santé de la population, on retiendra d'Andrea Agnelli une autre sortie. "Est-il juste que l'Atalanta entre directement en Champions ? On peut discuter sur le fait que la seule présence dans un grand pays offre l'accès automatique aux compétitions. J'ai beaucoup de respect pour ce que fait l'Atalanta, mais sans histoire internationale et avec une bonne performance sportive, elle a eu accès direct à la plus grande compétition européenne pour les clubs. C'est juste ou non ?" Et sur la Roma, il ajoute : "Les Giallorossi ont contribué récemment à tenir au plus haut le rang de l'Italie. Ils ont connu une mauvaise saison et ils ont été exclus et c'est aussi un problème économique. Il faut protéger les coûts et les investissements". A demi-mot, il parle d'une Champion's réservée aux grands clubs. Mais cela ôterait aux petits clubs le rêve de se battre en championnat pour jouer les compétitions européennes. Il ajoute : "Je n'ai pas la réponse. Mais il y a des équipes qui ont fait des demies-finales de CL, qui ont gagné le championnat ou la Coupe et qui gagnent des qualifications seulement car leur pays est bien placé. La difficulté est d'équilibrer, combien pèse la contribution au foot européen et combien pèse la prestation d'une bonne année. Ce qu'il faut comprendre, c'est comment garantir aux clubs sains et à ceux qui sont limités par la taille de leur mercato qu'ils puissent lutter et ne soient pas relégués à faire pousser des joueurs pour les grandes équipes".
  6. Calcio&Finanza a retranscrit l’intégralité des dernières déclarations de Steven Zhang en regard au Coronavirus et à la situation de crise qui s’est abattue sur la Serie A Voici donc ces déclarations au Financial Times et à la BBC suite au FT Business of Football Summit qui a eu lieu à Londres "Beaucoup de personnes pensent que mes paroles étaient très fortes. Je pense que mes déclarations étaient très légères et pas assez forte. La santé publique doit passer au premier plan. Comme Inter, comme club de football avec des millions de tifosi à travers le monde, j’ai la responsabilité et le devoir de montrer l’exemple, en appliquant toutes les mesures de précaution de manière correctes." "Jouer à huis-clos était la chose juste à faire, le choix correct car il ne fait courir aucun risque à la population. Jouer un match sans tifosi est difficile à tout point de vue, cela ne plait à personne, mais il est nécessaire d’aller de l’avant avec le calendrier et avec toutes les activités en privilégiant par-dessus-tout la santé publique. C’était l’unique option recevable." "Comme Président d’une équipe de football et comme Manager d’une organisation qui est touché par ces événements, je ne pouvais pas accepter une proposition qui aurait mis en péril la santé des personnes. La partie en question n’avait que très peu d’importante, ce n’était pas important de la renvoyer de 24 ou 48 heures, je savais bien que cette situation n’allait pas se normaliser dans un laps de temps aussi court." "J’ai fait ce que j’avais à faire d’un point de vue moral, ce n’étais pas aussi compliqué. J’ai fait le bon choix et à présent tous s’en accommodent." Le Fair-Play-Financier ? "Je ne peux pas m’exprimer pour les autres clubs, au nom de l’Inter, je veux que nous suivions toujours les règles: Quand nous avons acheté le club, il était sous le coup d’un sérieux Settlement Agreement et l’année dernière nous sommes parvenus à nous en sortir, en passant sous les normes imposées par le Fair-Play-Financier." "La direction empruntée est la bonne, celle de la soutenabilité et celle d’avoir une organisation pour aider le club à grandir en terme de business. De plus, comme l’a dit hier Ceferin, le règlement va être modifié, réévalué et être plus approprié à notre modèle-business." "Aujourd’hui, notre Team Marketing fonctionne d’une façon complètement différente comparé à il y a 20 ans. Avec des règles, tu ne peux que changer et t’améliorer. Notre direction est bonne, nous pointons surtout sur la soutenabilité et sur la croissance sous l’aspect commercial." Comment changer le Fair-Play-Financier ? "Honnêtement, je ne suis pas un expert en la matière, mais le système actuel du football évolue, le monde digital est en pleine évolution, beaucoup de clubs développent de nouvelles structures, font usage de différentes façon pour vendre des sponsorisations, pour promouvoir le contenu digital." "Au niveau du Fair-Play-Financier, ces investissements se doivent d’être pris en considération, la digitalisation du club et la promotion des clubs vont en ce sens." Le report de 24 heures du Derby d’Italie ? "Les mots ne sont jamais trop fort lorsque cela concerne la santé publique. Lorsqu’il a été proposé de reporter le match d’une seule journée, j’ai retenu que de façon morale, c’était une erreur. Chaque a pu voir comment les procédures de contamination se sont déroulés en Chine." "Je considère la Santé publique comme le plus important. Je ne pouvais pas concéder un quelconque compromis allant dans un tel sens. La nouvelle mesure adoptée par le Gouvernement Italien va dans cette direction. Nous devons toujours transmettre un message positif et assumer nos responsabilité devan le peuple car l’impact de nos décisions est général." "Cela ne me fait pas parti de mon éducation d’ignorer les conséquences. Le Gouvernement italien a pris la bonne décision, au nom de l’intérêt de la santé publique. Il y aura des contre-coup économique, mais ce n’est pas la priorité actuelle, ils ne peuvent pas conditionner le processus de décisions. Quand la situation se normalisera, les consommations reprendront." Le Suning "Depuis que l’Inter a été racheté par le Suning, elle a subi d’importantes transformations, avec avant tout, nos prestations sur le terrain. S’en est suivi notre valeur commercial et notre philosophie de marketing. Nos plateformes digitales ont doublé ou triplé en un an, c’est logique donc que notre valeur pour les sponsors soient plus importante." "Pour l’Inter, qui est l’un des plus grand clubs du Monde, tu te dois de faire ton meilleur pour l’emporter. Je ne veux pas vendre nos nos joueurs de talents, je veux attirer les talents du monde entier." L’Inter de Conte "Dans une saison en cours, il est difficile de définir un bilan, il y a des périodes positives et d’autres négatives. C’est normal et c’est ce qui passionne les tifosi. Comparé au passé, nous avons fait d’important pas en avant, notre entraîneur et notre équipe réalise un travail énorme, aux yeux de tous. Nos tifosi et nos adversaires savent que notre Club est entrain de grandir et de devenir toujours plus fort." Le huis-clos "Je ne suis pas préoccupé par le fait que les matchs à huis-clos peuvent impacter les prestations de l’équipe. La seule chose qui me préoccupe, c'est la santé publique, je tiens à préserver les personnes des risques qu’ils pourraient courir en se présentant à des événements sportifs regroupant tant de spectateurs." Le Meazza "Jusqu’à présent, la Commune s’est montré satisfaite de notre proposition. Je suis honoré et chanceux de partager la Ville avec un club comme le Milan. Nous avons, ensemble, au-delà du même stade, une énergie et une Histoire. Mais ce qui compte c’est l’expérience des Tifosi." "Si tu vas dans un stade où tu ne propose pas d’important services, le tifosi ne savent pas en bénéficier, les caméras ne savent pas offrir de belles photos, tu peux être déçu de ta Marque, de ton expérience. C’est la raison pour laquelle il était devenu critique pour nous de changer cette situation et de projeter un nouveau Meazza." "Je crois que la voie empruntée est la bonne, même pour le citoyen de cette grande ville qui est Milan. Les choses bougent rapidement et j’espère pouvoir lancer ce projet et proposer une grande expérience pour ceux qui viendront voir les matchs dans le nouveau stade." Le Stade dans un autre quartier ? "Pour l’instant, la Ville montre des signes d’encouragement, je crois donc qu’il n’y aura pas de problème pour rester." La Donation de 100.000€ L’Inter, a travers son Président a offert 100.000euros au département de la Science Biomédicale et Clinique L.Sacco de Milan dirigé par le Professeur Massimo Gallié. Le don t se veut fonctionnel pour soutenir "Une structure d’excellence qui s’est distinguée pour avoir identifié les trois premiers génomes complets, obtenus à partir d’isolats italiens de SARS-CoV -2 circulant en Lombardie." En effet, L’Inter a un lien indissociable avec la Ville de Milan et elle est fier du dévouement proposé par l’entièreté du du personnel médical de l’Hopital Sacco. A ce sujet, Steven s’est exprimé : "Depuis le début de l’état d’urgence du coronavirus, nous suivons avec une attention et une appréhension particulières l’évolution de la situation, tant en tant que Club qu’en tant qu’actionnaire, il est important de dire partout, que la santé et la sécurité publique sont nos seules priorité.C’est pourquoi le FC Internazionale Milano estime qu’il est de son devoir de soutenir l’hôpital Sacco." Le saviez-vous ? Agnelli a dîner avec Steven Zhang! Présent également en Compagnie de Steven Zhang au Royame-Uni, le Patron de la Juve s’est livré sur l’émergence du coronavirus et les problèmes en découlant en Serie A "La santé publique est fondamentale. Notre position a été claire immédiatement. Je devais avoir des certitudes sur les choses que la Communauté Scientifique pouvait nous autoriser à faire ou pas. Le rôle de l’autorité est de proposer une décision correcte et c’est ce qu’il s’est passé." "Ensuite, il y a les aspects sportif à composer en fonction des choses imposées par l’autorité, je considère notre impact également au niveau social." Impact économique "Les effets économiques des actions doivent passer au second plan. Je sais que Steven Zhang a une position similaire à la mienne. J’ai un grand respect pour Steve." "Nous avons discuté de l’épidémie il y a une paire de semaines, lorsqu’il est venu dîner à ma maison: Nous avions discuté avec sérieux de la situation. Ce ne sont pas aux clubs à décider de ce qui doit être fait ou pas, les autorités se sont clairement exprimées et il en va de notre responsabilité de respecter ce qui a été dit." Tornade économique "L’économie sera touchée en profondeur, j’espère que la situation sera contenue et résolue. Chaque club sera touché, mais j’espère que l’on pourra revenir à la normalité et regarder 2021 avec optimisme afin de faire face aux baisse qui nous auront frappé cette année." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Andrea Agnelli, sans le nommer directement, a envoyer un missile à destination d’Antonio Conte. "Nous avons du faire face à des situations complexes comme le Calcioscommesse de 2012, qui a vu certains de nos membres sanctionnés suite à des comportements douteux antérieurs… Comment un autre club aurait pût gérer de la sorte l’absence durant six mois de l’entraîneur sur le banc ? Fabio Paratici pourrait vous en écrire un livre." Outre cette attaque sous la ceinture, le conseil d’administration turinois a validé le bilan 2018-2019 négatif de 40 millions d’euros tout en validant l’augmentation du capital à 300 millions d’euros. Scudetto 2006 "En date du 6 novembre 2019, le Collège de garantie du Sport du Coni procédera, en audience, au recours introduit par la Juventus en regard au Scudetto assigné à l’Inter en 2006. Le club bianconero avait déjà présenté ce type de recours le 6 août à la Cour fédérale qui l’avait rejeté. Le Collège de garantie du Coni s’était déjà prononcé le 6 mai, rendant un avis négatif." "Parmi les motifs invoqués par les avocats Bianconeri dans l'appel, l'argument est que le jugement de Cour d'appel était tombé après l'entrée en vigueur du nouveau code" ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Intervenu à Radio Punto Nuovo, l'ancien Président de la Juventus Giovanni Cobolli Gigli, a attaqué en frontal la Direction actuelle de la Vieille Dame. Pour se faire, il s'est basé sur une comparaison entre le Mercato Nerazzurro et le Mercato Bianconero. "Je pense que le problème découle d'une mauvaise campagne de recrutements et de ventes, réalisée par Paratici. Marotta n'aurait jamais agi de la sorte. Mandzukic et Emre Can n'aurait pas dû se retrouver exclu (de la liste pour la Champion's). Dybala a été inséré car il n'est pas parvenu à le vendre." "Paratici et Andrea Agnelli se sont plantés, le second car il a laissé au premier une trop grande marge de manœuvre. Les joueurs savent que s'ils font de bonnes prestations, ils pourront trouver un nouveau point de chute, déjà en janvier, et peut-être plus prestigieux." "Il est clair que l'excès paye et cette situation leur est imputable. Lukaku est très espiègle. Marotta est parvenu à régler le cas Icardi, car il sait comment s'y prendre, Paratici non." Un nouveau Zèbre converti ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Calcio&Finanza s’est livré sur la santé actuelle de la Vieille Dame, le constat est simple : Il va falloir vendre! La Vieille Dame, suite aux arrivées de Rabiot, Ramsey et De Ligt doit vendre et le départ de Cancelo, voir de Paulo Dybala pourraient ne pas suffire pour mettre à niveau les comptes Le rapport entre le coût découlant du noyau et des recettes pour la saison 2019-2020 dépendra de la présentation de la facture qui sera présentée en ce début de saison. Selon les estimations de la Banca IMI sur l’exercice à venir, le club présidé par Andrea Agnelli devrait disposer de recettes caractéristiques, au net des plus-values de 500 millions d’euros, soit une légère croissance comparé aux 460 millions de la saison 2018-2019 estimé par Calcio et Finanza. Toutefois, au niveau des dépenses, le rapport entre le coût du noyau et des recettes a explosé en passant à 79%, une situation qui a empiré, si l'on se base sur les 57% de la saison écoulée. Ce pourcentage est supérieur au seuil considéré comme tolérable/supportable et qui plafonne à 70%. La cession de Cancelo Suite à la cession du latéral portugais, la Juve réalisera un bénéfice de 41,72 millions d’euros (60 millions d’évaluation-28,24 millions de plus-value). L’acquisition dans le même temps de Danilo aura un impact sur le bilan annuel de la Juventus au 30 juin de 12,48 millions d’euros (32 millions d’évaluation, 4 millions de salaire). Selon les estimations de Calcio&Finanza, l’incidence de ce transfert ne permettra pas à la Juve d’atteindre le plafond de 70%, en culminant encore à 75%. D’où la nécessité d'être dans l'obligation de se séparer de plusieurs joueurs. Paulo Dybala En prenant en considération que l’argentin pèse toujours 17,65 millions d’euros, une vente estimée à 80 millions d’euros permettrait au club de réaliser une plus-value de 63 millions d’euros, une somme à laquelle, il y a lieu d’ajouter le salaire brut du joueur : 12,95 millions d’euros et l’amortissement en mode mineur sur le bilan : 5,55 millions d’euros. Cette opération en sortie, sur base de ces valeurs permettrait à la Vieille Dame de passer sous la barre des 70% : 64% Il serait donc, dans l’état actuel des choses, de voir la Juve réaliser un nouveau transfert onéreux en entrée tel que Lukaku ou Icardi, sans procéder auparavant aux ventes d’Higuain, Mandzukic voire Rugani, en plus de celle de la Joya. De là à être visé par le Fair-Play-Financier… ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Si Mauro Icardi continue son jeu de dupe en restant muet à l’Inter, ce dernier reste actif dans "l’ombre". Comme le révèle le Corriere Dello Sport, une nouvelle rencontre a eu lieu entre Fabio Parataci et Wanda Nara toujours à Ibiza. L’invité surprise était Andrea Agnelli en personne qui s'est présenté sur l’ile des Baléares pour rencontrer l’agent Fifa, Gabriele Giuffrida. Ce dernier est connu pour avoir été celui qui avait permis au Milan de transférer Piatek du Genoa. Coïncidence ou pas, Wanda Nara suit depuis peu de temps Giuffrida sur Instagram. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...