Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'atalanta bergame'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

20 résultats trouvés

  1. L’Atalanta se prépare à être accueillie au Giuseppe Meazza pour y disputer la phase de groupe de l’Uefa Champions League 2019/2020. Si, le 29 août, le club de Bergame connaîtra ses adversaires à Monaco, certaines dispositions sont prises pour la recevoir dans la Scala du Calcio. A commencer par l’occupation des différents secteurs. Comme le souligne l’Eco di Bergamo, il existe une rivalité importante entre les bergamasques et les Ultras de l’Inter et du Milan. Cette situation devrait voir l’Atalanta prendre la décision de laisser le second anneau vert, celui de la Curva Nord de l’Inter et le second anneau bleu, celui de la Curva Sud du Milan, vide de tout supporter. L’idée est de consentir un libre d’accès au premier anneau qui à lui seul propose 28 000 places assises. Le second anneau, propose dans sa globalité 32 000 autres places, mais seul les secteurs orange et rouge devraient être ouverts. Secteurs où l'ont retrouvent aussi les places réservées à la presse. Le troisième anneau, offrant 20 000 places devrait rester fermer. En conséquence, le Meazza de l’Atalanta devrait offrir à ses supporters le premier anneau et deux tribunes du second, pour un total de 42 à 43 000 places assises. Le Meazza proposera un stade réduit à la tifoserie Bergamasque qui pourra de son côté investir chacun des lieux autorisés du mieux possible. Cette décision devrait permettre de faire diminuer les tensions entre les trois groupes rivaux et plus particulièrement les deux entités milanaises qui auraient pu ne pas "apprécier" de voir leurs secteurs respectifs occupés par un ennemi de toujours. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Duvan Zapata a été l’un des joueurs les plus en vue lors de la course à l’Europe de l’Atalanta, la saison dernière. L’attaquant colombien devrait connaitre une nouvelle saison à Bergame, fort d’une promesse entre Percassi et Gian Piero Gasperini. Voici ce que nous révèle la Gazzetta Dello Sport "Seule une offre choc pourrait exclure Zapata de l’Atalanta. On parle d’une offre extrêmement importante, d’un minimum de 55 millions d’euros. Récemment l’Atletico Madrid, West Ham, le Napoli et l’Inter se sont informés, mais Antonio Percassi s’est montré très clair : Rien ne viendra faire s’écrouler son projet personnel." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Lors de cette journée importante pour les deux écuries milanaises, dans le cadre du projet relatif au nouveau stade, la thématique de la présence au Meazza de l’Atalanta a resurgit. Si l’Inter et l’Administration Communale de Milan ont déjà dit oui, Milan lui se donne le temps de la réflexion. Voici la déclaration de Paolo Scaroni, le Président Rossonero "Il m’est utile de disposer d’encore un peu de temps pour comprendre la situation actuelle sur l’Atalanta et sa demande de disputer les matchs de Ligue des Champions. Etant donné qu’elle est confrontée à des travaux dans son propre stade." "Si l’Inter et la Commune ont déjà dit oui, le Milan prend le temps de la réflexion vu la réaction de sa propre tifoserie. Nous devons aussi penser et tenir compte de l’humeur de nos propres supporters, qui sont déjà marqués par l’exclusion des Coupes d’Europe. San Siro est bien plus que la Maison du Milan, c’est la maison des Tifosi." C’est la Curva Nord qui appréciera… ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Comme nous vous en avions informé, l’Atalanta souhaiterait disputer la Ligue des Champions au Giuseppe Meazza. Si l’Inter et la Mairie de Milan ont déjà accepté, le feu vert de l'AC Milan devrait également tomber très prochainement. Néanmoins, la Curva Nord refuse de voir d’autres Nerazzurri évoluer dans la Scala du Calcio. Voici le communiqué de presse "Autre choix insensé, si l’Atalanta jouera à Milan, nous y serons nous aussi... Il vaut mieux sourire pour ne pas être écœuré par le fait que la Municipalité de Milan considère notre fête dans les jardins publics comme un problème d’ordre public, alors qu’elle autorise à voir évoluer au Meazza, une équipe dont les tifosi sont des rivaux historiques des deux Curva milanaises." "Nous sommes, à nouveau, obligé de faire part de notre déception et pour cette raison, nous invitons tous ceux qui fréquentent la Curva Nord à se retrouver au Baretto, lors des rencontres où l’Atalanta devrait infester notre Stade lors des matchs de Ligue des Champions." "Nous devrons agir telle une formation civile, dans la limite de notre droit à une libre fréquentation d’un lieu public, face à un objectif qui est d’attirer de l’attention, sur l’absurdité d’un choix qui a été dicté par des intérêts et qui piétine toute logique…. Atalanta à Milan, Non Merci !" ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Le Meazza devrait vivre des nuits européennes Nerazzurre, et pas uniquement pour le compte de l’Inter. On ne fait pas référence du Milan, qui a été exclu des Coupes d’Europe suite au non-respect du Fair-Play-Financier, mais bel et bien de l’Atalanta, qui pourrait disputer la plus prestigieuse Coupe d’Europe dans la Scala du Calcio. Éléments d’explication via la Gazzetta Dello Sport "L’Atalanta a demandé, officiellement hier, à l’Inter et au Milan, la possibilité de jouer la Ligue des Champions au Meazza. La réponse des clubs milanais est attendue dans une période maximale de 48 heures. Avant de parvenir à cette demande formelle, l’Atalanta a travaillé en coulisse en s’adressant dernièrement au niveau des institutions, avec le but d’obtenir un aval." "Il y a quelques jours, l’Administrateur-Délégué Luca Percassi a rencontré le Maire de Milan en lui soumettant le projet de voir la Dea au Meazza. Ce dernier a répondu avec enthousiasme. La balle est à présent dans les mains de l’Inter et du Milan." Oui Nerazzurro "L’Inter a déjà dit oui par le biais de Steven Zhang envers Percassi, eux qui se sont liés d’une amitié forte qui va bien au-delà du calcio. Pour l’Inter, il n’y a aucun problème à voir l’Atalanta évoluer au Meazza. Il ne manque plus que l’aval milanais, mais hier à Zingonia, un certain optimisme était de rigueur. Il se dit que Boban, le CFO Rossonero, aurait déjà et de façon informelle, fait comprendre que la Casa Milan marquerait également son accord." "Il est dès lors plus que probable que la fumée blanche, celle consentie par les deux géants milanais, sera de sortie pour une équipe qui a proposé le meilleur football de la saison écoulée. De fait, l’Atalanta sera reçue dans la Scala Del Calcio et non au Mapei Stadium, qui a déjà été utilisé en Europa League." "Jouer l’Europe à Milan consentira à la Dea de procéder avec une relative sérénité au travaux de la Nord, en jouant ses deux parties de championnat à Parme, comme c’était prévu, et ensuite au Gewiss Stadium. Gasperini a fait part qu’il souhaite, lors du tirage au sort du 29 août, rencontrer le Real Madrid dans un stade qui ne l’a jamais aimé, ce qui serait pour lui, la plus douce des revanches." Le saviez-vous ? Questionné sur le projet du nouveau stade, Giuseppe Sala a informé qu’il n’y avait pas de nouveauté. En effet, le dossier n’a pas encore été déposé à la Mairie, il est donc en phase d’attente. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. L’Inter et l’Atalanta se sont neutralisés lors d’une partie ô combien trop tactique, une partie qui sur le papier promettait un meilleur spectacle. Privé de Zapata et de Lautaro, les "Nerazzurri" allaient jouer respectivement avec Papu Gomez et Mauro Icardi. Ce match aura vu ces deux derniers rater, chacun leur tour, l’immanquable. Icardi seul au point de penalty ne retrouve plus de sa superbe et butant sur le portier bergamasque. De son côté, Papu Gomez se rate sur un centre à-raz-de-terre qui passe juste devant la ligne d’un Samir Handanovic battu. Le seul bénéficiaire de ce week-end sera la Roma qui revient à la hauteur du Milan. Tous les autres prétendants à la Ligue des Champions ayant fait match nul. La prochaine journée vaudra son pesant d'or: L’Inter se déplacera à Frosinone tandis que le Milan et la Lazio se défieront dans un match extrêmement important pour la quatrième place. L’Interview de Spalletti à SkySport "Le match s’est joué d’une façon sérieuse entre deux équipes dont le comportement des joueurs était des plus sérieux." Suite à la blessure de Brozovic, l’Inter s’est-elle améliorée avec l’insertion de Borja Valero? "Oui, il a assuré aussi lorsque Gagliardini et Vecino se sont intervertis, avec ces caractéristiques différentes, nous disposons d’imprévisibilité." Comment jugez-vous Icardi ? "Je ne parle plus de Mauro, car il n’y en a que pour lui, il y a aussi d’autres joueurs. Aujourd’hui, c’était le jour de l’Inter pas d’Icardi. Ce sera le cas dans toutes les autres rencontres à venir et c'était déjà le cas dans les rencontres passées. Icardi se devait de bien jouer, il se devait de venir à la recherche du ballon comme il l’a bien fait aujourd’hui, il se devait de courir pour l’équipe comme le font tous les attaquants complets." Que manque-t ’il à Perisic ? "Il est mal parti, puis, piano piano il a commencé à faire ce qu’il avait à faire. Il y a tant de paramètres à régler sur soi-même, et parfois il n’y a pas de logique : Si La simplicité semble parfois inutile, tu dois alors parvenir à te créer tes espaces." Ce point vous permet tout de même d’augmenter l’écart au classement... "Tout passe par la prestation d’équipe, pas par les résultats. Je suis serein lorsque l’équipe pratique un bon football. Je ne vais pas me cacher derrière un but pour haïr ou aimer quelqu’un, l’équipe a bien joué, c’est la raison pour laquelle je suis si serein." Comment va Brozovic ? "Il a mal à un muscle, il sera absent, avec certitude, pour la prochaine rencontre." Votre vote pour ce soir ? "Je donne le maximum, c’était une très belle prestation." Le Saviez-vous ? Marcelo Brozovic est sorti blessé à la 23’. Suite à de premières analyses, le croate sera soumis à des examens complémentaire plus poussé car il a déjà connu une distraction musculaire aux fléchisseurs de la cuisse droite Les tifosi se déchirent : Peu avant le début de match, la Curva Nord a réservé des chœurs et des insultes envers Mauro Icardi, l’ancien Capitaine de l’Inter : "Mercenaire…Homme de merde…" Ces chants ne sont arrivés que de la Curva Nord, cette dernière étant ponctuellement sifflée par le reste du Stade qui souhaitait défendre l’attaquant de l’Inter. Tableau Récapitulatif Résumé du match Réactions de Tramontana Inter 0-0 Atalanta Inter: 1 Handanovic; 33 D'Ambrosio, 37 Skriniar, 23 Miranda, 18 Asamoah; 5 Gagliardini (66’ 20 Borja Valero), 77 Brozovic (23’ 14 Nainggolan); 16 Politano (77’ 11 Keita), 8 Vecino, 44 Perisic; 9 Icardi Banquette: 27 Padelli, 13 Ranocchia, 15 Joao Mario, 21 Cedric, 29 Dalbert, 87 Candreva Coach: Luciano Spalletti Atalanta: 95 Gollini; 23 Mancini, 19 Djimsiti, 6 Palomino (62’ 5 Masiello); 33 Hateboer, 15 De Roon, 11 Freuler, 21 Castagne; 88 Pasalic (74’ 99 Barrow), 72 Ilicic (82’ 22 Pessina); 10 Gomez Banquette: 1 Berisha, 31 Rossi, 41 Ibanez, 7 Reca, 8 Gosens, 44 Kulusevski, 17 Piccoli Coach: Gian Piero Gasperini Arbitre: Irrati Var: Rocchi Averti(s): Gollini (A), Mancini (A), Politano (I) Expulsé(s) : / Affluence : 60 860 tifosi ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Damien

    Serie A - J31 : Inter vs Atalanta

  8. Luciano Spalletti s’est livré à la presse après la correction reçue sur le terrain de l’Atalanta. "L’Atalanta était meilleure que nous en première période. A la reprise l’équipe est revenue avec une approche différente, mais elle n’a pas su la maintenir jusqu’à la fin. C’est un défaut qui nous poursuit depuis bien trop longtemps : Nous ne parvenons pas à rester concentré sur une longue période. L’Atalanta aurait pu doubler la mise avant la mi-temps, nous avons tout de même su égaliser. Il y a des phases en seconde période qui auraient pût nous être favorables, mais nous avons perdu énormément de ballons de façon mollassonne, il y a eu d’importants contrastes physiques." Est-ce vous payez actuellement le coup d’une fatigue mentale et physique ? "Selon moi, c’est incorrect de parler ainsi, il faut être clair, le résultat est clair : Lorsque tu perds 4-1 de cette façon, tu dois la fermer. Nous leurs avons laissé trop d’espaces, ils savaient à chaque fois surprendre notre ligne arrière." Pensez-vous qu’il aurait été plus juste de remplacer plus de joueurs ? "J’ai fait des changements, cinq jours se sont écoulés depuis notre dernière partie, c’est un laps de temps qui te permets de récupérer aussi bien sur le plan physique que mental. Cette saison sera ainsi jusqu’à la fin, il faudra s’y habituer." La Trêve fera jouer vos joueurs, auriez-vous préféré l’éviter ? "Cela m’est égal, vu ma façon d’entraîner. Je savais qu’ils devaient partir. Je ne tremble pas : Je dois seulement aligner avec professionnalisme les joueurs qui désirent jouer et remporter le plus de matchs possible..." Visez-vous certains des vôtres ? "Ce que je dis, c’est que lorsque tu remportes trop de matchs, tu t’habitues à penser que ton adversaire va commettre une erreur, qu’ils n’ont pas le droit d’avoir un avantage. Nous devons pour finir reprendre tout à zéro, parce lorsque tu fais face à ce type d’animaux, tout devient beaucoup plus durs." Etes-vous enragé ou déçu ? "Perdre me détruit. Le temps me fera digérer cette défaite, ensuite je pourrais vous dire les choses que j’aurais fait savoir à nos joueurs, quelles seront nos attentes, notre objectif." Avez-vous constaté un manque de motivation ? "Oui, il faut toujours anticiper les dangers sur et hors du terrain, nous venions de traverser une telle période. Nous avons constamment ce défaut de ne pas parvenir à être constant sur une longue durée. Et c’est évident que la rencontre d’aujourd’hui est bien en dessous de notre standard de rendement. La faute est collective après tellement de victoires." Auriez-vous pu mieux encaisser cette onde de choc bergamasque ? "Ils ont été plus fort que nous, de mon côté, je dois être bon pour choisir mes joueurs en fonctions de leurs caractéristiques, je n’en ai pas d’autres : Aujourd’hui, ils n’ont pas été bon, ni dans l’attente, ni dans l’envie d’en démordre." "C’est une victoire méritée pour l’Atalanta, nous sommes tous d’accord et je le confirme. Nous avons été meilleurs en début de seconde période, nous les avons rejoints et nous avions eu là, la possibilité de prendre le match en main. Mais nous avons replongé dans nos erreurs, ils étaient meilleurs que nous sur les courses, dans l’impact physique, c’est ce qui a fait la différence." Cette défaite peut-elle laisser présager des améliorations ? "C’est évident, elle nous fait reculer en arrière, rien n’a tourné en notre faveur, et il faut faire en sorte que cela ne se reproduise plus. Les différences entre les deux équipes sont visibles, rien que dans les duels, il faut savoir anticiper, faire preuve d’une meilleure réactivité, tous mes joueurs était trop lents…" La trêve vous déplaît-elle ? "C’est ainsi, je vais travailler le plus correctement possible en ayant plus de temps pour nous préparer au mieux, même si je devrais faire sans une série de joueurs qui partent en équipe nationale." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  9. Une heure de repas indigeste pour les Nerazzurri qui ont sombré et reçu une véritable leçon de football sur le terrain bergamasque. Gian Piero Gasperini n’a de cesse que de faire souffrir l’Inter depuis son licenciement de celle-ci : 4 victoires et 1 nul à domicile, tel est son bilan. Ses hommes ont été dangereux dès les premières secondes et un Handanovic des grands soirs aura évité un score fleuve, lui qui fut l’auteur de véritables arrêts miracles lors des 45 premières minutes. La correction a débuté par Hans Haterboer, suivi par Gianluca Mancini, Berat Djimiti et Papu Gomez. Du côté interiste, Mauro Icardi pourra se targuer de rajouter comme nouvelle victime l’Atalanta, dans son tableau de chasse. Marcelo Brozovic se verra, lui, assez sévèrement expulsé. Place à présent à la trêve internationale et ensuite à Frosinone à Milan, afin de relancer immédiatement la machine. Le Saviez-Vous ? Cette raclée infligée par l’Atalanta à l’Atleti Azzurri d'Italia vient mettre un terme à une série de 7 victoires de suite pour l’Inter. Outre ce coup d’arrêt, l’Inter, depuis qu’elle est entraînée par Luciano Spalletti, ne s’était jamais inclinée sur un score aussi lourd et encore moins subit une telle pluie de buts. La Ligue des Champions a-t ’elle jouée ? Peut-être car si cette défaite était logique vue la prestation honteuse de l’Inter, il est beaucoup plus surprenant de voir le Fc Barcelone en prendre 4 à la maison, ce qui lui aura valu de s’incliner face au modeste Betis Séville 3-4 au Nou Camp. Tableau Récapitulatif Résumé Vidéo Réactions de Tramontana Atalanta 4-1 Inter Buteur(s) : 9' Hateboer (A), 47' Icardi (I, pen), 62' Mancini (A), 88' Djimsiti (A), 94' Gomez (A) Atalanta: 1 Berisha; 2 Toloi (56' 21 Castagne), 19 Djimsiti, 23 Mancini; 33 Hateboer, 15 De Roon, 11 Freuler, 8 Gosens; 10 Gomez, 72 Ilicic; 91 Zapata (71' 88 Pasalic) Sur le banc : 95 Gollini, 31 Rossi, 4 Valzania, 13 Bettella, 22 Pessina, 24 Rigoni, 44 Kulusevski, 53 Adnan, 90 Barrow Entraîneur: Gian Piero Gasperini Inter: 1 Handanovic; 33 D'Ambrosio, 23 Miranda (71' 2 Vrsaljko), 37 Skriniar, 18 Asamoah; 8 Vecino (46' 20 Borja Valero), 77 Brozovic, 5 Gagliardini; 16 Politano (66' 11 Keita), 9 Icardi, 44 Perisic Sur le banc : 27 Padelli, 6 De Vrij, 10 Lautaro, 13 Ranocchia, 14 Nainggolan, 15 J. Mario, 29 Dalbert, 87 Candreva Entraîneur: Luciano Spalletti Arbitre: Maresca Var: Guida Averti(s) : Vecino (I), Brozovic (I), Skriniar (I), Hateboer (A), Gagliardini (I), De Roon (A), Gomez (A) Expulsé(s) : 92’ Brozovic (I) ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  10. Longue interview pour SportWeek de Gianluca Mancini, jeune défenseur de l'Atalanta, qui nous fait savoir quelle est son idole footballistique : "Mon tatouage avec le 23 de Materazzi ? J'avais 16 ans et je jouais avec les jeunes de la Fiorentina. L'idée me plaisait de rendre visible mon joueur modèle. Babbo m'a accompagné pour le faire. J'étais un intériste convaincu. Dans ma famille, la tradition nerazzurra était bien implantée. Mon étincelle pour Materazzi ? Pendant les nuits inoubliables du mondial 2006. Sa façon d'affronter les matchs me plaisait beaucoup. Son physique et sa grinta qu'on retrouvait dans chaque ballon. Le fait de ne jamais avoir peur, de faire face dans les moments sombres. Et quand j'écoutais les interviews, il était toujours franc, il disait ce qu'il pensait de façon directe. En grandissant, j'ai admiré bien d'autres joueurs, spécialement des défenseurs vu mon poste : Nesta, Sergio Ramos, Thuram. Mais Materazzi a toujours été devant les autres. Et il le sera toujours". La rencontre - "Première année en professionnel à Perugia. Un signe du destin. Le légendaire messager des Umbri, Lunchini, voit le 23 tatoué et me demande pourquoi. Je lui dis "Pour Materazzi". Il rigole, et m'explique que Marco vit en ville, et que petit il avait le même maillot que je portais moi aussi. Ensuite il prend son téléphone et lui envoie un message. Le jour suivant au stade arrive un maillot 23 dédicacé. Il m'en envoie un autre avant un autre match et avec le maillot cette fois, une invitation pour le rencontrer. Disons que je l'ai longuement interviewé. Plus de cent questions, pour assouvir ma curiosité, des anecdotes, les choses qui se sont passées pendant les finales gagnées. Il a été disponible et a répondu sans problème. Il m'a démontré qu'un champion peut rester quelqu'un de normal. Il m'a beaucoup plu". La réalité - "Est-ce que je veux l'imiter ? Peut être ! Je ne dois pas m'enflammer, c'est mieux de garder les pieds sur terre et de penser au prochain match. Atalanta-Inter ? Ce sera dur. l'Inter s'est renforcée encore plus et peut battre tout le monde. Icardi ? C'est un grand attaquant, mais il ne me fait pas peur. L'Atalanta sait se faire respecter. Si nous battons l'Inter cela peut déplaire à Marco ? Et bien, il me pardonnera. Aussi parce que son 23 perdurera pour toujours".
  11. Damien

    Serie A - J12 : Atalanta 4-1 Inter

  12. Bergame - Luciano Spalletti est venu défendre ses joueurs, auteurs une nouvelle fois d'une performance très critiquable sur le terrain de l'Atalanta. Selon lui nous sommes sur la bonne voie. "Nous n'avons pas bien joué en première période, surtout les dix premières minutes. Nous avons fait trop d'erreurs et nos adversaires nous ont créé beaucoup de difficultés, physiquement et sur le pressing. Nous n'avons pas eu la vitesse nécessaire pour être dangereux. C'était mieux par la suite où nous avons eu 4-5 occasions nettes, et ce jusqu'au coup de sifflet final." Trois rencontres sans marquer... "Je ne vois pas de problèmes particuliers dans ce sens. Même aujourd'hui sur un terrain compliqué notre performance est là. Les ballons arrivent proprement à Icardi qui doit venir jouer et dribbler avec ses coéquipiers (Icardi a touché vingt ballons, soit cinq de plus qu'Eder qui a joué une vingtaine de minutes). Les trois derniers matchs étaient bons de notre part, sauf cette première mi-temps aujourd'hui. L'équipe se crée toujours diverses occasions." Pourquoi ce remplacement de Rafinha ? "Pour moi il n'était pas en jambes. Et il était certainement déçu de son occasion ratée juste avant. Je ne m'inquiète pas c'est un professionnel exemplaire et un très bon joueur." Prochaine échéance, mardi contre Cagliari. "Candreva sera là, Vecino doit être réévalué par contre." ®gladis32 – internazionale.fr
  13. Damien

    Série A - J32 : Atalanta 0-0 Inter

    jusqu’à
  14. Milan - L'entraîneur Nerazzurri, Luciano Spalletti, a tenu une conférence de presse à Appiano Gentile, avant le match de demain, à domicile face à l'Atalanta à 20h45. Les Tifosi L'entraineur a commencé par féliciter les fans de l'Inter car une autre grande affluence est attendue demain à San Siro. Il déclare que "les joueurs veulent contribuer à l'engagement montré par les fans de l'Inter, visant à divertir avec un vrai sens du professionnalisme. Nous sommes ravis de recevoir leur affection. Nous voulons agir avec responsabilité. Il y a des années, vous deviez assister à des matchs pour voir vos joueurs préférés. Les choses ont maintenant changé et les joueurs sont beaucoup plus accessibles, mais les fans viennent toujours au stade et c'est important. Je voudrais que vous l'éprouviez du banc. L' Inter est unique et il est nécessaire de montrer un niveau de qualité élevé sur le terrain. Nous avons 50 ou 60.000 fans à San Siro pour chaque match. Nous ne devons jamais laisser tomber nos supporters." La Nazionale L'ancien entraîneur de la Roma a ensuite été interrogé sur l'échec de l'équipe nationale Italienne à se qualifier pour la Coupe du Monde en Russie en déclarant que "les Azzurri ne doivent pas se cacher de la déception liée à l'équipe nationale, au contraire. Nous ne devons pas avoir de faiblesses en terme de caractère. Nous devons réagir. Notre style de football a de la valeur et il n'est pas nécessaire de copier d'autres modèles. Vous avez seulement besoin de regarder notre passé." Sans cesse aller de l'avant Il poursuit en parlant de la façon dont son équipe doit aller de l'avant: "Depuis le début de la saison, nous avons toujours eu besoin de titulaires de qualité au sein de l'équipe. Nous avons dû trouver une certaine solidité, et je crois que cela peut continuer dans cette voie. Il y a d'autres joueurs dans l'équipe qui peuvent maintenant remplacer ceux qui ont le plus joué. Surtout pendant cette période où nous aurons des rencontres en milieu de semaine, nous devrons compter sur d'autres joueurs et travailler de la bonne manière pour nous assurer qu'ils soient bien prêts. Cette équipe a montré qu'elle avait du talent et de la solidité, bien que nous ayons besoin de l'aide de tout le groupe. La façon dont les joueurs travaillent est formidable et très professionnelle. Nous devons obtenir des résultats et ne pouvons pas nous permettre d'abandonner des points. Nos concurrents ont un rythme très élevé. Nos joueurs ont prouvé qu'ils étaient forts sur le terrain et aussi mentalement, travaillant incroyablement dur." Dalbert Spalletti a ensuite été interrogé sur les raisons pour lesquelles l'arrière latéral brésilien Dalbert n'a pas encore eu sa chance: "Il y a beaucoup de joueurs à son poste. Nagatomo et D'Ambrosio ont joué, alors que nous avons aussi Santon, que j'aime beaucoup. Il comprend le football et sait attaquer et défendre. Il est quelqu'un qui peut nous aider considérablement." L'Atalanta Spalletti a ensuite porté son attention sur les adversaires de demain: l'Atalanta. '"L'équipe est composée de très bons joueurs. Ils ont également une dimension physique importante, certains de leurs joueurs sont comparables à des joueurs de basket-ball. Si vous n'êtes pas physiquement prêts, alors vous aurez du mal. Ils sont toujours engagés dans les duels individuels, Gasperini est très bon dans ce domaine. Ce sera donc difficile si nous ne sommes pas prêts à supporter cette dimension physique. Il est clair que nous pouvons créer des espaces et essayer de jouer pour nous procurer des occasions de but. Mauro a bien récupéré. Il a eu un petit problème et s'est entraîné à part. Nos deux dernières séances d'entraînement l'ont bien aidé. Son genou ne s'est plus enflé." Spaletti Sélectionneur? En conclusion, Spalletti a répondu aux questions concernant le poste vacant en tant que sélectionneur de l'équipe nationale italienne, déclarant: "Je veux et je dois bien travailler pour l'Inter. Pour l'avenir de la Sélection Nationale, je verrais bien Ancelotti prendre le relais car il a le charisme, l'expérience et son travail est reconnu. Vous devez viser le meilleur et il est le meilleur." ®Rheyou Diamweli & Kroutch - Internazionale.fr
  15. Milan - Alessandro Bastoni pourrait débarquer à Appiano Gentile. Acheté par l’Inter à l’Atalanta, celui-ci est resté à Bergame en prêt l’été dernier. Selon le Corriere Dello Sport, il pourrait venir renforcer le noyau de Spalletti : "La concurrence est forte autour d’Alessandro Bastoni. Le défenseur central, gaucher, de l’Atalanta a fait ses débuts en Serie A en 2016-2017 et son avenir à Bergame pourrait très rapidement s’arrêter, s’il continue à peu, voire ne plus jouer du tout avec l'Atalanta, surtout face aux grandes équipes. Il était prévu, dans son contrat, qu’il débarque à la Pinetina pour l’été 2019, mais les cartes pourraient être redistribuées." Payé 10M€ plus bonus, il est considéré comme un joueur d’avenir à son poste. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  16. Milan – Le début de saison optimal de l’Inter de Luciano Spalletti, a redonné du baume au cœur aux tifosi, surtout après une saison catastrophique. Preuve en est, après les 71.581 tifosi présent pour Inter-Torino, les premiers sondages tendent à prouver que l’Atalanta recevra également un accueil digne des plus grands, pour la reprise du championnat, avec la présence, d’au moins, 60.000 spectateurs au Giuseppe Meazza. Pazza Inter ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  17. Damien

    Série A - J13 : Inter 2-0 Atalanta

    jusqu’à
    13e journée de championnat
×
×
  • Créer...