Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'checco'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Série A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

1 résultat trouvé

  1. Présent à un évènement organisé par les Inter Club Pugliesi, Francesco "Checco" Moriero a raconté les étapes de sa carrière qui a atteint son apogée à l'Inter : "Après 6 ans à Lecce avec Mazzone, je débarque à Cagliari toujours avec Mazzone et ensuite à la Roma. Trois ans après j'étais en discussion avec une équipe anglaise quand mon téléphone sonna et au bout du fil il y avait Galliani qui m'invitait au Milan. J'ai donc signé pour les rossoneri, effectué les visites médicales et la présentation. Et il y a eu cette transaction entre les deux clubs." "J'arrive à l'Inter avec un seul souci : Zanetti jouait à droite, comment pourrais-je bien jouer ? Le groupe était fantastique, dès le premier jour du ritiro. Cela se voyait avant l'entraînement nous mangions tous ensemble. Il y avait Ronaldo, Zamorano, Winter, Simeone, West, Djorkaeff. Simeone était le leader, un grand leader. J'ai eu la chance de porter ce maillot grâce à Zanetti qui, humble comme il est, a accepté de céder son côté droit à un autre joueur pour le bien de l'Inter. Nous avions l'Inter dans le cœur. Quiconque a vécu cette aventure sait ce qu'est l'Inter." ICARDI "Si le club décide qu'Icardi doit rester, les tifosi soutiendront Icardi. Je ne sais pas ce qui a bien pu se passer mais quiconque porte ce maillot doit toujours être encouragé et vous savez, les gens parlent beaucoup... S'il souhaite vraiment rester il le prouvera par des faits. Et Conte est assez intransigeant sur les règles, c'est ce qui fait sa force. Ceux qui arriveront à l'Inter savent déjà à quoi s'attendre. Antonio se comportait ainsi quand il jouait et possède la même ligne de conduite aujourd'hui qu'il entraîne, c'est l'homme idéal pour faire gagner l'Inter. Il est différent de Marcelo Lippi. C'était un excellent coach mais Conte a la gagne en lui. Il mourra au premier entrainement pour ce maillot. Et je ne dis pas ça parce que c'est un ami et qu'il est lui aussi de Lecce ! Quand il entrera dans San Siro il se rendra compte de ce qu'est l'Inter, ce sera un nouveau Conte. Son caractère sera encore plus exacerbé, il sera déchaîné." Justement parlez-nous d'Antonio Conte : "C'est mon frère. Nous avons commencé à jouer ensemble à six ans. Antonio a été une référence pour nous, plus jeune, c'était un grand professionnel. Il n'hésitait jamais à aller au contact. Quand il a commencé avec les équipes de jeunes il a subi deux fois une fracture tibia-péroné, mais il s'est toujours relevé et a fini à la Juve. C'est l'un des meilleurs entraîneurs du monde, avec énormément de cœur. Lorsqu'il porte un maillot, il donne tout pour ces couleurs. J'ai entendu des gens parler parce qu'il a été à la Juventus... etc, oubliez ça. Lorsque le moment sera venu, il les malmènera aussi. En tant que leccese (les deux sont nés à Lecce) il est allé entraîner à Bari, sans se préoccuper de la rivalité. C'est un vrai professionnel. Je suis content qu'il soit à l'Inter, il fera du bon travail. C'est normal qu'il ait une équipe forte à diriger, c'était trop douloureux de souffrir comme nous l'avons fait. Le dernier match du championnat, je n'ai même pas pu en voir la fin mais heureusement, cela s'est bien passé. Le premier coup de fil que j'ai passé était à Zanetti, je lui ai dit que je n'en pouvais plus de souffrir ainsi ! Il a rit, pour lui aussi cela a été tellement dur." Qu'avez-vous pensé du cas Nainggolan ? "J'ai aussi fumé, ce n'est pas un problème. Mais porter un tel maillot, ce n'est pas donné à tous. Tout le monde ne peut pas l'endosser, il "pèse". La direction va faire de nouveaux achats et nous reviendrons vers la victoire. A mon époque il y avait des gars comme Pirlo, Cauet, Ventura, Ze Elias qui n'étaient pas spécialement sous la lumière mais qui mettaient tout leurs cœurs. C'était une équipe heureuse, enthousiaste. Bergomi c'est quelqu'un que l'on pouvait voir pleurer pendant l'hymne, et se re-concentrer aussitôt. Nous étions une bande d'imbéciles heureux. Cependant nous étions un groupe très fort. Lors de la finale de l'UEFA contre la Lazio, le coach me laisse sur le banc et je ne comprends pas. Je demande au coach pourquoi et il me répond "Tu comprendras." - Alors que nous sommes en train de gagner il me dit "Checco va aider Ronaldo à marquer." - Je rentre et ça se fait. Ronaldo fait un tour de rein à Marchegiani... C'était une équipe d'hommes avant tout. Moratti dit que cet Inter est resté dans son cœur, il nous a toujours appelé. C'était un grand président et une grande personne." Quel joueur vous ressemble le plus ? "Personne, chacun a ses propres caractéristiques." SIMONI "Il a été comme un père avec moi, c'est un grand interiste. Parmi tous les nullards, il m'a choisi. Mazzola m'a appelé pour me dire de venir à l'Inter. Je n'y ai pas réfléchi plus d'une seconde et j'ai accepté. Pour son limogeage après le 2-2 du derby il y avait déjà des rumeurs. Ce match nous l'avions joué pour lui, c'était un honneur. Après les victoires contre la Reggina et le Real Madrid, nous sommes allés voir Moratti mais il a sorti "Merci mais j'ai décidé." - Ensuite s'en est suivi beaucoup de coachs et une année désastreuse. Nous voulions Lippi juste après Simoni." RONALDO "Un jour lors d'un rassemblement Simoni entre dans le vestiaire et dit "Nous sommes tous pareils sauf un." C'était Ronaldo. Un joueur qui arrivait en premier et qui repartait le dernier. C'était quelque chose d'incroyable, je l'ai vu sur le terrain. A l'entraînement il faisait des merveilles. Pour devenir un champion comme lui vous devez faire beaucoup de sacrifices. Je remercie Dieu d'avoir pu jouer à ses côtés. La saison suivante l'Inter a pris Baggio de ce fait cet Inter avait des joueurs qui étaient comme des fous sur le terrain. Si vous n’êtes pas une équipe dans le vestiaire, vous ne pouvez pas gagner. Vous devez trouver des joueurs qui donnent tout." Une anecdote ? "Je me souviens d'un voyage à Moscou, un froid absurde. Ronaldo s'approche et me dit "On parie que je marque deux buts ?" Je ne vous dirai pas ce qu'il pariait, mais il a marqué deux splendides buts. Ce soir là seul un grand champion pouvait faire la différence." RONALDO vs IULANO "Regardons vers l'avant, on nous a appris à respecter le football. Ça fait mal parce que nous aurions gagné à 100%. Dans le football, il faut toujours un perdant et un gagnant mais nous aurions dû gagner et ça toute l'Italie le sait. On peut commettre des erreurs mais au moins il faut avoir l'humilité de les admettre. Cette année l'Inter aura une grande équipe." Et pour clore comment ne pas parler de sa magnifique chevauchée contre à Piacenza : "Tous ceux qui suivent l'Inter savent que c'est un but important mais aussi très beau. Juste avant le coach me criait "Checco passe la balle !" J'ai donc décidé de tous les dribbler. Alors il pouvait me remplacer." ®Samus & gladis32 - internazionale.fr
×
×
  • Créer...