Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'coronarivus'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • Jeux video

Groupes de produits

  • T-Shirts Collection 2020
  • T-Shirts Logos
  • T-Shirts Art Portraits

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

20 résultats trouvés

  1. Ce jeudi 28 mai 2020, nous en saurons plus sur l’avenir de la Serie A, une réunion aura lieu entre les hauts représentants du Calcio et le Ministère des Sports. Selon les premières indiscrétions en provenance de la Lega Calcio, les premiers matchs à se disputer seraient les matchs en retard de 25ème journée, à savoir : Atalanta-Sassuolo, Inter-Sampdoria Verona-Cagliari Torino-Parma Ceux-ci devraient avoir lieu le 13 juin 2020. La semaine suivante, celle du 20 juin, la Serie A reprendrait avec la 27ème journée et la certitude de ne plus avoir aucun match en retard à disputer. Autre certitude, il y aurait deux matchs par semaine afin de pouvoir terminer dans les délais. Soit avant le 2 août 2020 pour répondre aux demandes de l'Uefa Les 5 équipes de Serie A toujours en lice en Coupe d’Europe auraient ensuite la possibilité de disputer les matchs européens. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. La date du mercredi 20 mai était annoncée comme décisive pour le pays et pas uniquement le Calcio, la Gazzetta Dello Sport nous informe que la rencontre entre Giuseppe Conte, Gabriele Gravina et Paolo Dal Pino va être très probablement reportée à une date ultérieure. En effet, le choix du Gouvernement est lié à la bascule vers le bas de la courbe épidémiologique, si celle-ci vient à se confirmer dans le temps, le Gouvernement pourrait être plus enclin à accepter certaines concessions Quoiqu'il en soit, la date du 13 juin pour la reprise de la Serie A est plus que compromise, preuve en est l’annonce de la FIGC qui a suspendu toute activité sportive. Aujourd’hui TMW nous informe que le 3 août n’est qu’une date informelle pour l’UEFA "Les dates du 20 juillet pour les nations classées de la 16ème à la 55ème place du classement de l’Uefa, et du 3 août pour les nations classées de la 1ère à la 15ème place ont été mentionnées, lors d’une présentation ayant eu lieu avec les secrétaires et présidents des 55 associations affiliées à l’UEFA. Lors de ces réunions, nous avons toujours mentionné que ces dates n’étaient que des recommandations, provisoires et non-officielle." Les Playoffs pourraient bouleverser la hiérarchie alors que la Serie D dépose les armes C'est un fait, le Conseil Fédéral de ce mercredi confirmera l’arrêt définitif du championnat amateur. Concernant les Serie B et C, il semble peu probable que la requête présentée par la Lega Pro soit également validée pour les compétitions inférieures. Le Président Gravina veut explorer toutes les pistes avant de déposer les armes. Pour explorer ces pistes, Le Comité Technique Scientifique doit apporter une réponse aujourd’hui, sur le protocole relatif aux entrainements individuels. De son côté, la Commission médicale de la FIGC devra se réunir pour étudier le nouveau protocole médical destiné à la reprise des matchs. En effet, la Repubblica nous informe que l’Uefa et le Gouvernement pousseraient Gravina à aller vers ce système Aleksander Ceferin, en ce sens a déjà dit qu’il était possible d’adapter le format de la compétition, le gouvernement a rationalisé, la Justice Sportive rendant plus pratique les recours à suivre. L’hypothèse retenue est la mise en place d’un tournois à 12 équipes Les 4 premières équipes la Juve, la Lazio, l’Inter et l’Atalanta seraient propulsées en quart de finale La Roma 5ème défierait Cagliari 12ème Naples 6ème défierait Sassuolo 11ème Milan 7ème défierait Bologne 10ème Vérone 8ème défierait Parme 9ème Les playout destinés à la relégation mettraient aux prises les 8 derniers, à savoir la Fiorentina, l'Udinese, le Torino, la Sampdoria, le Genoa, Lecce, SPAL et Brescia. Si pour certains clubs, l’idée de Gravina pourrait relancer la saison, certaines équipes ne veulent pas entendre parler de cette proposition. En effet, en cas d’arrêt de la Serie A, la Juve, la Lazio, l’Inter et l’Atalanta iraient en Ligue des Champions, ce qui ne serait plus le cas avec les plays-off. Comble de l’ironie, le Scudetto pourrait être remporté par Cagliari actuel 12ème de Serie A. La Fiorentina de Commisso et le Torino de Cairo devraient se battre pour éviter la relégation en Serie B. Lotito (Lazio) ne veut pas de cette formule, lui qui n’est qu’à un point de la Juventus. Chaque Président de Club pourrait également souffler le chaud et le froid même si Gravina disposerait des instruments pour s’imposer. Pour l’instant cette formule est informelle, mais ce qui est sur, c’est que la Serie A devra communiquer son classement final, voire ses européens à l’UEFA d’ici le 2 août sans passer par les tribunaux: L’Italie veut à tout pris éviter de déposer les armes comme en France, en Belgique et aux Pays-Bas où chaque pays est confronté à des recours. Gravina est contre un blocus des relégations et une Serie A à 22 équipes. Le tout sans parler des droits télés et d’une compétition 2020/2021 à terminer juste avant l’Euro Rajoutez à cela que les rapports entre Gravina et Malago ne sont pas bons, mais que celui-ci a de très bons contacts avec le Ministre Spadafora et avec Dal Pino de la Lega A ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. La pandémie du Covid-19 a provoqué la mise en stand-by de toutes les compétitions sportives. Si en Italie, la situation n’est pas clairement définie, d’autres championnats, sur base de décisions gouvernementales, ont mis la clé sous la porte pour cette saison Cette mise à l’arrêt forcée va redistribuer les cartes. Si la Lazio tournait en surrégime en Serie A, forte de s’être faite volontairement mise hors-course dans les autre compétitions, pour ne disputer qu’un match par semaine, à présent tout ce beau petit monde sera sur le même pied d’égalité. Et cela vaut aussi pour les joueurs arrivés durant la trêve hivernale. Pour rappel, Giuseppe Marotta a offert à Antonio Conte, Christian Eriksen pour 20 millions d’euros. Problème, le joueur était en méforme totale étant donné qu’il ne jouait que très peu à Tottenham. Vu l’arrêt du championnat, l’écart entre Christian et les Nerazzurri a été résorbé, tous reprendront sur un même pied d’égalité et c’est précisément une occasion en or à saisir pour le danois. Comme le souligne Tuttosport, le parcours d’Eriksen est similaire à celui de Stefano Sensi, même si les deux présentes des profils différents. A présent, le danois sera au même niveau que ses équipiers, et que ses adversaires, il pourra donc occuper, suite au travail de fond de Conte, le rôle de Trequartista tant attendu. Selon le quoditien turinois, Antonio Conte évaluerait aussi une adaptation de son 3-5-2 en un 3-4-1-2. Pour ce faire, Christian devra répondre positivement aux exigences de son entraîneur Pensez-vous que ce soit le moment ou jamais de lancer Christian Eriksen dans le grand bain de la Serie A une fois pour toute ? Si bien sur la compétition reprends encore cette saison! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Pour beaucoup, dans le Monde du Calcio, Vincenzo Spadafora est vu comme un démon, celui qui veut mettre un terme à la Serie A, celui qui veut "Tuer le Calcio". Mais est-ce vraiment le cas ? Voici ses déclarations au Corriere Della Sera "La majorité des italiens ne voit pas d’un bon œil la reprise du championnat. Mais je ne me base pas sur les sondages en ce moment. Le Calcio est une entité importante dans le pays: Je le connais bien, contrairement à ceux qui veulent faire passer un message différent." "Il y a de intérêts économiques légitimes en jeu, mais lorsque l’on dérive sur d’autres types d’attaques, de pressions et d’instrumentalisations, cela ne fait de bien à personne. Il n’existe aucune contrariété de ma part, mais une volonté de reprendre uniquement si la sauvegarde de la santé des personnes, à l’intérieur de chaque équipe, est garantie." "Ensuite je revendique d’agir d’une façon égalitaire envers les autres sports et les sports dit basique. J'ai a tellement cette volonté pour une reprise que j’ai, moi-même, convoqué la première réunion entre la FIGC et les Ligues pour trouver une solution." "Reprendre la compétition met en évidence une série de questions liées aux transports, aux hôtels, à des centaines de personnes en mouvement. Qui en sera responsable ? Un protocole doit aussi être établi pour légiférer sur ces aspects." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Vincenzo Spadafora est intervenu ce jour sur la Rai3 dans le cadre de l’émission "Mi manda Rai3": "Ces derniers jours, le Comité Technico-Scientifique a rencontré les différentes composantes du monde du Calcio et pas uniquement la FIGC, pour approfondir le protocole présenté." "Il faudra qu’il soit synthétiser par le Comité et la Federcalcio en regard à la reprises des entraînements. Cela aurait également un impact positif sur la reprise du championnat. Et D’autre part, c’est le Gouvernement qui a décrété, pour des raisons sanitaires urgente, la fermeture du championnat créant, dans une moindre mesure, des conditions pour faire payer au football le moins de dommages possible." "Dans tous les cas, le Gouvernement assumera la responsabilité de ses décisions. Il est nécessaire de le déclarer aussi à la Serie A pour mettre un terme aux polémiques et aux confrontations. Le Calcio a toujours été ce moment de symbole de légèreté et de passion." Gabriele Gravina ne prendra pas la décision De son côté, Gabriele Gravina, la Président de la FIGC, n’assumera pas l’arrêt définitif de la saison, si celui-ci vient à être prononcé. Voici ses déclarations au Il Messagero "Je ne signerais jamais pour l’arrêt des championnats car ce serait la mort du football italien, avec une fermeture totale, le système perdrait 700 à 800 millions d’euros.Je me souhaite que le Monde du Calcio, qui a un impact social important dans notre pays, pourra redémarrer avec moins d’individualisme." Le plan B en cas d’arrêt de la compétition ? "Mon sens des responsabilités me pousse a avoir un plan B, C et D. Mais si cela doit rimer avec la fin, je le dit en tant que Président de la FIGC, je ne signerai jamais pour le blocus des championnats, je tiens à protéger les intérêts de tous." "Je refuse de signer pour un blocus total, sauf sur base de conditions objectives tel que la santé des joueurs, des entraîneurs, des staff techniques, du personnel, mais quelqu’un doit me le dire clairement pour m’empêcher d’avancer." "Le temps est notre faveur, les dommages économiques sont divisé en plusieurs catégories: Le système viendrait à perdre entre 700 et 800 millions d’euros. Jouer à huis-clos reviendrait à perdre 300 millions d’euros. Jouer avec l’accès au stade reviendrait à perdre entre 100 et 150 millions d’euros, même si cette dernière hypothèse n’est pas viable." "Nous avons d’importantes responsabilités contractuelles envers nos partenaires et envers les institutions internationales : L’UEFA et la FIFA. En France, c’est le Gouvernement qui a dicté ce que devait faire sa fédération. Paris a immédiatement déclaré perdre 200 millions d’euros suite à l’annonce de cette fermeture et il ne sait pas s’il participera aux Coupes d’Europe. Même les clubs de Ligues 2 ont décidé de proposer leurs propres alternatives." "Imaginez le nombre de litiges à gérer en cas d’arrêt. Qui sera promu, qui sera relégué. Quels droits allons-nous bafouer ? Tous invoque le blocus, Le Gouvernement l’a fait, à lui de nous l’imposer et je respecterai toujours les règles. J’ai entendu dire qu’il fallait attendre la contagion 0 ou le vaccin. En pratique, cela reviendrait à dire qu’e l’on ne pourrait pas non plus disputer le championnat 2020/2021." "Quand sera prêt le vaccin ? Quand sera-t’il disponible ? Il y a une différence entre les terrains de football et les places dans les oratoires et même dans l’industrie du Calcio. Que devrais-je dire aux familles des joueurs ? Qu’ils devront changer de métier pour les deux-trois prochaines années ? Ce n’est pas nécessaire de réformer, il faut parvenir à définir un mode de fonctionnement durable et pas seulement songer au format des playoff et playout." "C’est sur cette thématique qu’il faut se concentrer : Nous sommes les seules en Europe à avoir plus de 100 équipes professionnelles et elle ne peuvent pas ne plus être soutenues. Je le dis en qualité d’entrepreneur, c’est mon projet, je suis disposé à faire des calculs et à comprendre les critiques des Ligues : Un véritable entrepreneur se doit d’élever le niveau de qualité." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. La Fifa propose d'autoriser cinq remplacements par match lorsque les compétitions vont reprendre après l'interruption due à la pandémie de coronavirus, afin d'aider les footballeurs à faire face à la multiplication des rencontres, a-t-on appris lundi auprès de la fédération internationale. La proposition a été transmise à l'International Board (Ifab), garant des lois du jeu, qui doit encore l'accepter avant qu'elle soit ensuite mise en application par chaque ligue nationale, a précisé un porte-parole de la Fifa. "Quand la compétition va reprendre, les calendriers vont être surchargés avec un nombre de matches plus élevé qu'à l'ordinaire", explique la Fifa. "La sécurité des joueurs est l'une des priorités de la Fifa. L'une des inquiétudes est que la fréquence élevée des matches puisse accroître le risque potentiel de blessures", ajoute l'instance. Pour répondre à ces inquiétudes, la Fifa a adressé une proposition à l'Ifab de "temporairement assouplir la Loi 3 du jeu pour permettre un plus grand nombre de remplacements". Chaque équipe pourrait ainsi effectuer cinq remplacements durant le temps réglementaire plus un 6e remplacement durant la prolongation, a encore indiqué la Fifa. La proposition pourrait être rapidement étudiée par le Board car certains championnats envisagent de reprendre assez vite. La mesure pourrait rester en application durant toute la saison 2020-2021 et s'appliquer également "en théorie" durant l'Euro-2020 reporté à l'été 2021, selon une source proche de l'instance. "Si cette mesure est validée par le Board, chaque ligue et chaque instance pourra décider de l'appliquer ou non et dans les compétitions de son choix", a ajouté un porte-parole de la Fifa. ®AFP
  7. Massimo Moratti s’est livré à Tutti Convocati, l'émission retransmise sur Radio 24. Du Triplé historique en passant par la cession du Club , Le Président préféré des Nerazzurri se dévoile pour vous Barça 1-0 Inter, 10 ans après "C’était la rencontre la plus émotionnelle et la plus valeureuse, être réduit injustement à dix dès les premières minutes avait donné un boost incroyable aux joueurs. Tout était fantastiques, nous et aussi les tifosi." Eto’o et les sacrifices du terrain "Eto’o était spécial, si l’on repense à sa classe et à son niveau, et après l’avoir vu disputer une telle rencontre physique, comme il l’avait déjà prouvé tant de fois, je serai toujours de ceux qui le mettront à disposition de l’entraîneur, il a été un très grand professionnel. L’idée d’humilité professionnelle représente un grand mérite et il a été très humble ce soir là." Jour de match "C’était le climat d’une rencontre normal, ils avaient perdu 3-1 à Milan et ils voulaient faire la Remuntada. On ressentait l’ambiance, le président de Barcelone était un ami, nous avions réalisé l’opération Ibra l’année précédente et je lui étais reconnaissant." "C’était une partie avec une tension lunaire, je n’avais pas vu le temps supplémentaire et pour moi, il restait encore tant de temps. Quand j’ai vu mon fils entrain de sauter et me regarder avec un grand sourire, je me suis laisser aller dans l’allégresse, j’ai aussi juré et je me suis excusé auprès du Président de Barcelone." Avez-vous remporté la Ligue des Champions ce soir-là ? "Je dirais oui, ce soir-là, je n'en avais pas eu le pré-sentiment, mais j'avais l'idée précise de la suite des évènements. En connaissant Mourinho, qui avait été l’élève de l’entraîneur du Bayern, j’avais la certitude de savoir qu’il connaissait bien le jeu du Bayern et qu’il serait donc plus facile de disputer ce match. Le plus difficile avait été de prendre le meilleur sur Barcelone." Ibrahimovic "Il s’est toujours très bien comporté avec nous. Le premier message de félicitations reçu dans le vestiaire, après la victoire de Madrid, était de lui. C’était loin d’être quelque chose de facile pour lui, mais finalement tout s’est bien passé. Eto’o a été finalement beaucoup plus utile que ce à quoi je m’attendais." L’adieu de Mourinho et son absence à Milan "C’était le mauvais moment du final de la rencontre. Le surlendemain, il était venu dîner chez moi. Il avait déjà ses idées et personne ne voulait briser le lien qui nous unissait. Les remords ont suivi, mais c’est de cette façon que cela s’est passé." L’Inter Post-Triplé "Nous l’avions débuté avec Benitez, mais ce ne fut pas une belle alliance, avec Leonardo, nous avons connu de beaux succès. S’il était arrivé avant, nous aurions pu remporter quelque chose en plus que la Coupe d’Italie." Moratti Junior et Zanetti sur le terrain "Le fait est qu’il n’y avait pas Mourinho et je ne voulais pas être mis en avant. Mourinho méritait cette tournée et j’ai donc choisi mon fils. Et non pas pour le forcer, car c’était un poids important à supporter, mais je pensais que représenter la Famille était un sens de continuité." Ronaldo, Il Fenomeno "Je suis d’accord avec Mourinho, qui pourtant, n’a pas eu la chance de l’entraîner. Il était exceptionnel, hors de la normalité. Il avait une classe immense, ses blessures étaient juste d’une injustice effrayantes. Il aurait connu une carrière encore plus importante sinon, il serait resté à l’Inter sans ses blessures." Le vide actuel à Milan "Parfois, les personnes parlent d’un futur négatif. Il y aura un futur et il faudra faire preuve d’une patience infinie pour surmonter toute les disgrâces de cette période. Nous ne pouvons pas penser à révolutionner le monde dès demain, nous devons combattre un ennemi invisible." "Il nous est nécessaire de faire des choix intelligent et faire preuve d’une incroyable prudence. La qualité de Milan existe et lorsque cela sera possible, la Ville démontrera sa valeur. C’est dommage qu’elle a été frappé au maximum de sa gloire." Le futur du football milanais "Nous avons fait de belles choses ensembles, nos succès ne seront pas faciles à répéter. Il faut aussi observer qui a repris en main les équipes. Et à l’Inter, tout a été bien compris: Le groupe qui a l’Inter entre ses mains a les moyens et l’envie de reporter l’équipe au plus haut niveau. Il est parfois compliqué pour les tifosi de faire preuve de patience." Reprise du Calcio "Je ne suis plus un adepte du travail: Pour moi, il faut se préparer au nouveau championnat. Relancer le tournoi est dangereux et pourrait être une perte de temps. Cette crise a obligé tout le monde à repenser ce que nous avions : l’industrie, le commerce…Le budget sera revu et de nouveaux objectif seront fixés." "Les Etats-Unis se retrouvent KO, la Chine tente de se reprendre, nous devrons analyser ce qu’il se passera en Italie. Le football reste un rêve, il représentera toujours un peu plus que la normalité dans la vie des autres. Il y aura toujours la possibilité d’y réaliser un coup." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Pas de Scudetto, 700 millions de pertes et des coupes nettes à prévoir. Selon la Gazzetta Dello Sport, la Lega Serie A étudie sérieusement l’hypothèse de ne pas relancer le championnat cette saison, suite à la décision du Gouvernement de ne pas autoriser la reprise des entraînements pour les sports d’équipe En attente de nouveauté pour le 18 mai L’idée des play-off et des play-out reste la solution la plus concrète, mais la Lega évalue aussi le stop définitif de la saison "Geler le classement serait l’option la plus probable, avec deux effets distinct. Le Scudetto ne serait pas assigné et l’Europe serait garantie aux 6 premiers. La relégation serait adaptée : La Serie A 2020-2021 serait ouverte à 22 équipes, donc avec les deux premiers de Serie B. L’autre hypothèse est que la relégation se jouerait entre les deux derniers de Serie A et les deux premiers de Serie B." "En ce qui concerne l’Europe, où l’on retrouve l’Inter parmi les équipes qui y sont le plus engagés, en cas d’arrêt des autres championnats, outre le stop anticipé de la Serie A, l’UEFA se verrait contrainte de ne pas assigner les titres." En regard aux droits télés, les clubs sont unanimement d’accord sur le fait de refuser un rabais ou un report à Sky, Dazn, Img. Mais en cas de non-reprise, la situation pourrait changer et ouvrir une transaction qui s’annonce déjà longue et complexe pour renégocier les termes et les chiffres des contrats : "Sky a déjà quantifié les demandes dans une lettre envoyée à la Lega, peu avant, la dernière réunion. Dazn a fait de même, il y a quelques jours. En cas d’arrêt définitif, ils demanderaient aux clubs une remise de 255 millions d’euros. Cette coupe, les clubs devrait également la répercuter auprès des autres licenciés pour un manque à gagner globale estimé à 440 millions d’euros, en considérant uniquement les droits télés." "L’impact serait gigantesque étant donné que les droits télés représentent près de 40% sur les comptes des clubs. Les autres encaissements non-perçus, à savoir, la billetterie, les sponsorisations, le merchandising et les autres produits dérivés, feraient grimper la note à 700 millions d’euros. Un dommage énorme." La réduction des salaires : "Il s’agit d’une carte que les Président comptent jouer, d’autant plus en cas de non reprise de la compétition. L’hypothèse établie par les clubs est simple : Les matchs et les entraînements sont les prestations de travail qui sont requises à leurs employés et si ceux-ci ne sont plus à prendre en considération, tout est remis en discussion. Beaucoup de clubs envisagent déjà de parvenir à un accord commun avec leur propre membres." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Claudio Lotito, le Président de la Lazio s’est livré quant à l’éventuelle reprise de la Serie A, en se montrant hostile à l’idée de devoir disputer des play-offs: "Aujourd’hui, je suis à un point de la Juve et pour vous seul Juve-Inter passe bien, je l’ai vu. Mais à l’aller, nous avons battu la Juve 3-1 tout comme en Super Coupe d’Italie et nous devons encore jouer le match retour. Par équité, une équipe comme l’Inter qui a 8 points de retard ou l’Atalanta qui en a 14 en moins que nous, n’aurait selon moi, pas à être concernée par le Scudetto." Une rencontre unique ? "Oui, cela je l’accepterai, mais je n’ai jamais suggéré ce problème." Les critiques sur sa volonté à faire reprendre coûte que coûte la saison "Si l’on ne joue plus, je serai déjà en ligue des champions et j’épargnerai quatre mois de salaire, cela a des avantages de ne pas jouer, mais je raisonne comme système. Recommencer à présent nous pénaliserait en partie." "Nous avons fait un choix, en retenant que nous ne pourrions pas jouer sur trois tableaux, nous avons donc sacrifié l’Europa League et avons décider de jouer une fois par semaine pendant que les autres jouaient deux matchs. Si maintenant, nous venons à redémarrer, nous devrons jouer deux fois par semaine, ce serait un avantage de perdu, mais je pense que c’est dans l’intérêt des 20 clubs." La reprise des entraînements "Pourquoi ne reprendre que le 18 mai ? Pourquoi une date est meilleure qu’une autre ? Avez-vous une étude que je n’ai pas à ma connaissance ? Le championnat devrait reprendre à huis-clos, il y aurait forcément 70, 80 voir 90 personnes en plus des équipes, cela suffit pour qu’ils puissent aussi faire leurs contrôles." "J’ai 2000 salariés qui vont travailler pour 1600 euros par mois dans les départements de Covid. Et personne n’est tombé malade, parce que j’ai pris des masques Ffp3 pour tout le monde avant même que l’épidémie n’éclate, ainsi que des gants, des lunettes et des salopettes." "De plus, l’Etat a envoyé des médecins et des infirmiers à l’hôpital sans prendre les mesures de sécurité adéquate. A Formello, j’ai 24 hectares, 12 vestiaires différents, plusieurs terrains, 3 gymnases et 3 blanchisseries, 11 machines à laver et de stérilisation.s Quand je les ai acheté, ils m’en ont même placé une machine à laver devant le bureau." " Si vous pouvez prochainement reprendre le métro ou le train, voir l’avion, pourquoi ne pas pouvoir vous entraîner à l’extérieur ?" Les droits télés "Certains clubs se sont abstenus lorsque j’ai émis l’hypothèse qu’il fallait récupérer l’argent. Je me demande pourquoi. Si c’est un contrat, et le nôtre est blindé, les diffuseurs doivent verser. De nombreux clubs ont déjà cédé au crédit bancaire dans l’anticipation." "A présent, il y a une date de fin et nous avons un client qui refuse de payer ou qui nous propose une demande de rabais dénué de sens. Si les diffuseurs pensent avoir raison, pourquoi payer et réclamer ensuite l’argent ? Ce n’est pas correct." "Je n’ai pas demandé de caisse d’intégration et j’attends de connaitre l’ampleur des dommages, je n’ai pas encore pris de décision. Mais si personne ne veut plus payer, je ne peux pas faire sauter le Club." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. La reprise du Calcio, encore suspendu depuis le stop imposé par la Pandémie du Coronavirus, continue à faire discuter et divise l’opinion publique en Italie. Comme le révèle Calcio&Finanza, un sondade de l’Izi, en collaboration avec Comin&Partners, révèle que 64% des italiens seraient contre la reprise des championnats de football professionnels. La motivation prédominante, pour quasi la moitié des opposants est que jouer ne serait pas sécuritaire d’un point de vue sanitaire, 1/3 estime qu’il représente un secteur comme tous les autres et qu’il ne devrait donc pas avoir un accès privilégié aux tests et aux tampons Le sondage, mené entre le 24 et le 25 avril a été effectué sur les résidents italiens et l’échantillon comprenait 1.006 personnes interviewé en mode Cati-Cawi. Dans ce sondage, ceux qui se déclarent très ou suffisamment fans de Calcio représente 60% des interviewés. 51% d’entre eux sont opposés à une reprise des championnats, aussi bien à huis clos 36% sont en faveur d’une reprise parmi les répondants. Parmi eux, la moitié considère le football professionnel comme trop important pour le pays. Parmi ce panel, 26% estime que la crise inflige un sérieux coup aux clubs professionnel. 19% se montrent favorable à ce qu’un vainqueur soit annoncé 4% des italiens estimes également que le Calcio à huis-clos ne représente pas un vrai football. 77% estiment que c’est au Gouvernement à décider du sort des championnats. 15% estiment que ce droit revient à la FIGC et 8% au CONI Parmi les passionnés, 70% déclarent que ces deux mois de quarantaines se font ressentir, de façon plus ou moins importante, sur un manque de parties. 44% des tifosi ne veulent pas jouer au football et ce d’aucune façon. 24% ont revu des anciens matchs à la télévision. 17% regardent des vidéos en lignes et 15 % échangent avec des amis par téléphones ou en Chat. Et vous, comment vous considérez-vous ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Que se passerait’-il si la Serie A ne reprenait pas cette saison ? En effet, la Pandémie ne semble pas s’arrêter à travers le monde actuellement et il est pour l’heure impossible d’établir une projection d’un retour à la compétition actuellement Scénario proposé par le Corriere Della Sera "Dans pareil cas, le Scudetto pourrait ne pas être assigné. Le classement pourrait être établi à travers un mécanisme assez simple : Assigner trois points à chaque équipe au classement pour le nombre de parties restant à disputer jusqu’à sa fin." "La Juve, la Lazio, l’Inter et l’Atalanta iraient en Ligue des Champions La Roma et le Napoli en Europa League et Vérone, à la différence de buts au tour préliminaire." "En Serie B, il y aurait les promotions de Benevento et Crotone. Le troisième devant disputer un match de play-off. Spal et Brescia seraient rétrogradé." "La décision serait prise par le Conseil Fédéral mais cela n’éviterait pas un "été de recours légaux durant un Etat d’urgence épidémiologique" comme l’a souligné Gabriele Gravina. Aujourd’hui, un Chat Vidéo sera tenu entre les Fédérations et leurs composants afin de faciliter les inscriptions aux championnats. Des contrôles ultérieurs stricts seraient à prévoir, même si l’Uefa a décidé de suspendre, pour la saison prochaine, le Fair-Play-Financier pour les participants aux coupes d’Europe pour l’édition 2020/2021 ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Après la Juventus, les Nerazzurri ont également fait part d'une disponibilité à réduire drastiquement la masse salariale du Club. Commele réfère l’Ansa, une réunion a eu lieu entre le Club, Antonio Conte et le Capitaine Samir Handanovic. Il en résulte que tous ont marqué une pleine disponibilité à se priver d’une partie de leur salaire "Faisant suite à un colloque entre le Club, Conte et le Capitaine Handanovic, en prenant acte du grave état d’urgence sanitaire, il émerge que l’entraîneur, le staff technique, et tous les joueurs de l’équipe première se sont montrés disponible à une réduction de leur rémunération pour le restant de la saison sportive actuelle." "Les modalités spécifiques et les accords individuels seront clarifiés lorsque les scénarios relatifs à une éventuelle reprise seront définis" Détail de la réunion via le Corriere Dello Sport "Ce sont les joueurs avec Handanovic (Capitaine) et Ranocchia (Représentant Nerazzurro à l’AIC) qui ont lancé le signal. A eux, s’est allié Conte. En substance, il a été donné au club la disponibilité de discuter d’une réduction des salaires. Le Club a objectivement accueilli cette communication avec plaisir, mais la réponse a été que ce n’était pas encore le moment d’entrer dans le vif." "En effet, Il est mieux de comprendre avant, si et comment se conclura la saison. A ce moment-là, avec un cadre défini de la situation, même s’il n’est pas figé, il sera plus clair et plus évident de rejoindre cet objectif d’accord." Différences avec la Juve "Dans l’environnement de l’Inter, il y a lieu souligner quelques différences comparé au noyau de la Juve dans sa composition: En effet, on retrouve une série de joueurs en prêt dont Sanchez qui va retourner sans l’ombre d’un doute à Manchester United." "Mais il y a aussi Biraghi, Moses, Sensi et d’autres joueurs en fin de contrat tel que Borja Valero, Padelli, Berni et Young, dont sa prolongation pour la saison à venir est déjà considérée comme acquise." Si l’initiative est honorable, reste à présent à définir le cadre légal de ces négociations afin d’éviter toute mauvaise surprise juridique ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Dans une interview accordée hier au média international ESPN, notre défenseur a parlé de l'urgence Covid-19, de ses effets sur l'Italie et du report du championnat. Avant tout, il a expliqué comment les joueurs furent forcés de continuer à jouer aussi longtemps que possible. "Nous étions exposés jusqu'au tout dernier moment, ils tirèrent sur la corde pour voir si nous pouvions continuer à jouer, et ce, jusqu'à ce que la situation devienne intenable. Et aujourd'hui, nous vivons un moment difficile." L'ex-défenseur de l'Atletico Madrid a ensuite évoqué l'effet dévastateur de Covid-19 sur le système de santé italien. "Le système de santé s'est effondré, il n'y a pas de lits disponibles pour les soins intensifs pour prendre en charge les si nombreuses personnes gravement malades ainsi que les autres pouvant avoir d'autres maladies et qui ne peuvent être soignées. Il n'y a pas beaucoup de médecins professionnels, c'est une situation très difficile." Le vétéran uruguayen a également expliqué comment les nerazzurri ont été contraints de jouer contre la Juventus à huis clos à Turin. "L'équipe a continué de s'entraîner normalement, même à huis clos. Le 8 mars, l'Inter a disputé son dernier match contre la Juventus, une équipe qui, dans les cinq jours qui suivirent, confirmait le premier cas positif au Covid-19, Daniele Rugani. À ce moment-là, nous et les joueurs de la Juventus étions mis en quarantaine. Là, le championnat s'est arrêté, mais nous avons d'abord continué à jouer à huis clos. Il y avait sûrement d'autres joueurs potentiellement infectés, ils auraient dû tous nous mettre directement en quarantaine !" Godin a expliqué ô combien la lenteur de la réaction du gouvernement italien avait aggravé la situation. "Au début, on ne lui accordait pas beaucoup d'importance à Covid-19, on pensait que c'était un problème chinois et qu'il n'atteindrait pas d'autres pays. Ils ont pris les mesures petit à petit, assez lentement. Ils nous ont avertis de ce qui se passait, mais au niveau du gouvernement, aucune mesure drastique n'a été prise pour empêcher ce qui aurait pu arriver (nous voyons le résultat aujourd'hui, ndlr)." Enfin, Godin a mis en valeur les héros actuels : les médecins, les infirmières, les personnels soignants ainsi que les personnes infectées. "Les efforts que font les médecins ainsi que le staff médical est impressionnant ! Tout ce qui peut leur être payé à ces personnes n'est pas à la hauteur de leurs efforts. Aujourd'hui ce sont eux les vrai héros! Il faut voir les images de ce qu'ils font, c'est vraiment émouvant." Diego Godin est retourné dans son pays d'origine après avoir effectué la période d'isolement obligatoire de deux semaines. Le défenseur de 34 ans, qui est sous contrat avec les nerazzurri jusqu'en 2022, a fait 25 apparitions toutes compétitions confondues sous la direction d'Antonio Conte. ®alex_j - internazionale.fr
  14. C’est une information de la Gazzetta Dello Sport, l’optimisme initiale sur la reprise de la Serie A 2019/2020 fond comme neige au soleil. En effet, plus le temps passe, plus la Pandémie semble se répandre, à tel point qu’aussi bien les entraînements que la reprise à la compétition est remise très sérieusement en question Version Pile "Si après Pâques, il y a des informations positives, voici le scénario qui sera mis en place: Deux semaines seront utiles pour réactiver les muscles et retrouver une condition physique pour ensuite débuter le championnat en mai, le plus facile serait entre le 9 et le 16 mai, avec une redistribution des journées encore à définir dans son détail, c’est compliqué mais réalisable." Version Face "Si par contre, il serait nécessaire, pour sauvegarder la santé de tous, de prolonger les consignes actuelles jusqu’en fin avril, voire plus, la possibilité d'une reprise permettant d’aller jusqu’au terme de la compétition serait extrêmement difficile. Dans pareil cas, avec l’aval de l’Uefa obtenu hier, la priorité irait aux compétitions nationales comparées au Coupe d’Europe." "Un calendrier extrêmement étroit pourrait également influencer la saison à venir. En cas d’arrêt, il serait plus que vraisemblable de cristalliser le classement actuel, de ne pas assigner le Scudetto, de bloquer les relégations tout en octroyant la montée au deux premiers clubs de la Serie B." "La Saison 2020-2021 présenterait 22 équipes qui se réduirait directement à 20 équipes la saison suivante. Terminer la saison ici serait une perspective qui ne serait pas aussi ruineuse pour la moitié des clubs engagé." Lotito likes this C’est une révélation de Tuttosport et pour ne fois, Andrea Agnelli occupe le « bon » rôle. Un échange houleux a eu lieu lors de l'assemblée de la Lega Serie A entre le Président de la Lazio et celui de la Juve. En effet, Le Lazial insiste pour rejouer dès que l’état d’urgence du Coronavirus le permettra. Cet avis, est loin d’être partage par le numéro Un Bianconero. Lotito: "Avez-vous vu les statistiques ? Oh, il faut prendre sa retraite ! Mais vous savez quoi, je parle avec des médecins éclairés, ceux qui sont en première lignes, pas ceux des équipes." Réplique sanglante d’un Agnelli souriant : "Mais bien sur, vous êtes à présent aussi devenu un expert virologue." La suite de la conversation ne nous a pas été communiquée. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. C’est désormais officiel, l’Inter en a terminé avec sa quarantaine. Sur base des indications du Professeur Galli, consultant du Club, est arrivé la décision de mettre fin à la quarantaine, en offrant la possibilité aux joueurs d’aller faire les courses, ou de balader leurs chiens. De plus, l’Inter a marqué son accord aux départs de ses internationaux étrangers en leur faisant toute de même une requête..... Restez à Milan En effet, si Godin, Vecino, Lukaku et Eriksen pourraient suivre l’exemple d’Handanovic et de Brozovic, l’Inter a demandé et non imposé à ses ouailles de rester à Milan. Pour quel motif ? Car en cas de reprises des activités, tous devraient être mis à l’isolement durant une période de deux semaines, avec le risque éventuel de ne pas être disponible immédiatement pour la reprise des activités. Une consigne qui semble avoir échappé à un certain Cristiano Ronaldo..... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. Daniele Rugani a été le premier joueur a être frappé par le Coronavirus en Serie A. Sa fiancée, Michela Persico a révélé à Tpi.it le jour exact où il a effectué son examen… Le 8 mars 2020 Normal de s'enrhumer avec une tenue aussi légère... "Daniele venait à peine de revenir de l’entrainement à la maison. Il ne se sentait pas bien, il semblait un peu fiévreux, rien de plus. Mais par mesure de précaution, il a passé la nuit à la Continassa, le Centre Sportif de la Juve. Par sens de responsabilités ,il a immédiatement avisé l’équipe qu’il irait passer la nuit là-bas, où chaque joueur dispose de sa propre chambre qui est a disposition toute l’année." "C’est comme ça qu’est née la suspicion. Le matin suivant, au réveil, il était jugé préférable en accord avec la société de faire le dépistage au Covid-19." Où a-t’il fait le test ? "Au Campus, toujours à la Continassa, près du J-Medical, en suivant les structures sanitaires publique et avec le soutien du club. 24 heures plus tard, le résultat était arrivé. Daniele a fait son test le dimanche 8 mars et le résultat est arrivé le 9 mars." "Moi, je l’ai fait le 16, la semaine suivante, quand je l’ai su de Daniele, que je n’avais plus vu depuis le lundi 9, je ne me sentais plus aussi bien. C’est comme ça que j’ai aussi fait le dépistage. Je l’ai réalisé à la maison. Avec la présence d’un personnel sanitaire publique et avec le soutien du Club." " C’était à la maison car avec la positivité de Daniele, il était hautement probable que je le sois aussi, c’était quasiment impensable d’imaginer le contraire. Je n’ai plus quitter la maison et ils sont venu chez moi pour le réaliser." "Je l’ai fait le 16 mars pour plus de pratique car il m'était plus facile d’imaginer mon éventuelle positivité quelques jours plus tard. A présent, j’attends les prochains tests, s’ils sont négatif au moins à deux reprises, Daniele et moi pourront retourner vivre dans la même maison. J’imagine que ce ne sera pas avant le 10 avril." Etes-vous suivi par les médecins de la Juventus ? "Me concernant personnellement, en réalité non. Mais c’est évident que s’il venait à y avoir des problèmes, j’en ferai pars au Club." Des tests sont disponibles pour les joueurs et les VIP mais pas pour les personnes ordinaires n’est-ce pas ? "Pour nous, la situation est différente : Je vous rappelle que Daniele a été le premier cas de positivité d’un joueur en Serie A et étant sa compagne, j’y ai été soumis aussi. C’est une bonne chose qu’ils ont fait le test au plus tôt, imaginez qu’ils ne l’auraient pas fait, le virus aurait pu aller encore plus de l’avant dans le Calcio." "Il est en contact avec tant de personne, son cas a été déterminant, c’était fondamental de faire le test à Daniele. Ceci étant dit, ils ont mis deux semaines pour faire les tests à toute la Juve." Vous ont-il fait le test car vous êtes la fiancée de Rugani ? "Cela, je ne saurais jamais le savoir, je vous raconte ce que j’ai vécue personnellement. Je ne sais pas et je ne connais pas les motivations des autres, le traitement est également pour tous." La Juve folle de rage par cette sortie médiatique La déclaration de Miss Rugani a fait rapidement le tour de l’Italie et est devenue "virale" il n’aura pas fallu longtemps avant de voir la Juventus réagir et démentir les faits via Sport Mediaset "La Juventus tient à faire savoir que le test de dépistage a été effectué le 11 mars et que les résultats ont été connu le jour même. De là, il a été immédiatement décidé de mettre le joueur en quarantaine, de l’isoler de tout contact et de procéder à un screening général qui a confirmé la positivité également de Matuidi et Dybala." « Rectifications » de TPI " Contrairement à ce qui a été documenté dans l’audio enregistré lors de l’échange entre Gambino et la petite amie de Rugani, le défenseur de la Juventus se serait senti mal le matin du 10 mars et la positivité a été confirmé le 11 mars. Information relayée également par l’agent de Rugani à Tpi". Faites-vous votre propre opinion! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. Suite à la positivité de Rugani (Juventus) l’Inter a été mise en quarantaine. La période d’isolement obligatoire étant terminée hier, le Club a autorisé, comme le souligne la Gazzetta Dello Sport, le départ de ces internationaux non-italiens pour raisons personnelles familiale grave. "Pour l’heure personne n’a été dépisté et personne n’a présenté de symptômes." En accord avec la législation en vigueur, deux joueurs ont pu rentrer au pays Marcelo Brozovic Parti hier soir à destination de Zagreb, Brozo est resté impressionné par deux secousses sismiques qui ont apeuré les citoyens de la Capitale de la Croatie dimanche à l’aube. Par chance, aucune victime n’est à déplorer mais une trentaine de personnes ont été blessés. 250 bâtiments sont sérieusement touchés. La famille proche de Marcelo vit à Zagreb et, immédiatement après avoir reçu l’autorisation de l’Inter, l’unique pensée du milieu de terrain était de rejoindre la Croatie, lui qui se montrait plutôt détendu et plaisantin sur les réseaux sociaux lors des premiers jours d’isolement Samir Handanovic Revenu sur le terrain face à la Juve, il a été autorisé à rentrer à Lubiana (Slovénie) où le nombre de contagion au Coronavirus est sous la barre de 500 contaminés. Si le Club conseille de ne pas quitter Milan, ses "étrangers" peuvent disposer de plus de liberté. Romelu Lukaku & Cie Mis à part son Capitaine et son Vice-Capitaine, l’Inter n’a vu aucun autre joueur introduire une demande pour rentrer dans son pays natal Pourtant, un des joueurs qui est pourtant parmi les plus atteint de cet isolement se nomme Romelu Lukaku. La Famille de Big Rom vit à Bruxelles et une demande de départ pour la Belgique n’est pas à exclure, étant donné qu’aucune date de reprise à l’entrainement n’a pas été programmé En Uruguay, la presse locale annonce un possible retour au pays de Diego Godin et Mattias Vecino, si rien n’est confirmé à l’heure actuelle, la situation reste en constante évolution ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  18. En effet, ce lundi 23 mars 2020 sera, pour l’intégralité des personnalités œuvrant à l’Inter, le dernier jours d’isolement suite à la positivité au Covid-19 de Daniele Rugani. En effet, l’Inter était le dernier club a avoir rencontré la Juventus avant la positivité de l’italien. Les joueurs de l’Inter ont continué à s’entraîner dans leurs domiciles respectifs. En suivant les consignes du clubs, tous sont restés chez eux et n’ont pas fuit pour l’étranger. Tous ont suivi un régime alimentaire. Si la date de la reprise aux entrainement était le 25 mars, l’Inter a décidé de postposer celle-ci à une date à définir en raison de la Pandémie du Coronavirus. En ce dernier jour d’isolement, aucune composante de l’équipe n’a montré de symptôme et aucun test n’a, par conséquent dû être effectué. Cela devrait donc ravir Romelu Lukaku qui devrait à présent, se rapprocher des siens! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. Le Monde du Calcio est frappé de plein fouet par le Coronavirus. La suspension des compétions pourrait mettre en évidence une problématique inattendue et qui pourrait mettre à mal l’équilibre de chaque clubs : Les joueurs doivent-ils être privés de salaire durant le Lockdown ? Révélation du Corriere dello Sport "De façon objective, les joueurs ne voudront pas renoncer à leurs salaires, mais entre les Présidents qui ont fait les comptes, on semble ressentir un risque d’instabilité des sociétés. Le Conseil des Ministres, hier, a décidé de suspendre les retenues à la source, les retenues liés à la sécurité sociale et aux cotisations sociales jusqu’au 31 mai 2020 également pour les entreprises professionnelles, mais la Serie A 2019/20 prévoit des investissements dans les salaires à hauteur de 1 milliard 360 millions d’euros, un record historique." "300 millions d’euros concerne la Juventus qui compte 11 joueurs dans le Top 20 des plus payés. Suivent l’Inter 145 millions d’euros, la Roma 126 millions, le Milan 113 millions, le Napoli 106 millions et la Lazio 74 millions." Il en faut peu pour comprendre la portée de la manœuvre à suivre : "Si on touche aux 2 mois de mensualités du championnat : Mars et Avril, on ressortira avec un bonnet de laine de 230 millions d’euros, sans prendre en considération la Serie B et la Serie C”. Appelé à s’exprimer sur cette situation, Marco Tardelli, Candidat à la Présidence de l’AIC s’est livré : "Je ne crois pas qu’il soit obligatoire de demander au joueurs de réduire leur salaire. Il ne serait pas juste non plus de le leur imposer. Mais renonce à quelque chose pourrait être également un signe de proximité envers les tifosi et les citoyens qui souffrent." Et vous, trouvez-vous qu'il faille agir de la sorte et faire des retenues sur le salaire des joueurs évoluant en Italie ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. En pleine quarantaine, les voyages de Cristiano Ronaldo et d'Higuain avec leurs familles ont suscité un certain étonnement, et ce même pour des raisons personnelles. Un comportement en totale contradiction et violation des différentes interdictions. Ce sont des règles très précises qui sont à destination de tous, du commun des mortels jusqu'au footballeur. Et cela vaut aussi pour notre club, où tous nos joueurs ont bien compris le message. Tutti a casa A l'Inter, aucun joueur n'a quitté Milan. Ils sont tous isolés et barricadés chez eux, et suivent les recommandations du club de n'avoir aucun contact extérieur. Aucune sortie, même pour faire sortir le chien. Pour le moment personne n'a été testé positif. Le 25 mars approche, date à laquelle la quarantaine des joueurs de l'Inter sera considérée comme terminée. Bien entendu ils suivront le confinement jusqu'au 3 avril, comme tous les italiens. Et il semble peu probable que les entrainements reprennent exactement à cette date, surtout au regard de la situation générale en Lombardie... ®gladis32 - internazionale.fr
×
×
  • Créer...