Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'coronavirus'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • Jeux video

Groupes de produits

  • T-Shirts Collection 2020
  • T-Shirts Logos
  • T-Shirts Art Portraits

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

97 résultats trouvés

  1. "La commémoration funéraire de Gigi Simoni ne pourra pas se tenir au stade de Pise. Mais un évènement sera mis en place dès qu’il ne sera plus question du Covid-19. Un évènement avec la participation de ses anciens joueurs, compagnons d’équipes et de tant tifosi, touchés qui lui ne lui voulait que du bien." - Telle est l’annonce de la Famille Simoni Remerciements "Nous tenons à remercier avec une profonde affection et une sincère gratitude tous ceux qui ont partagé le deuil de Gigi. Nous tenons à remercier les Tifosi, les clubs de football, les représentants de la Commune de Pise et des institutions politiques et sportifs, nos amis, les joueurs et les journalistes, les médecins et le personnel infirmier. En somme, tous ceux qui même, avec une simple pensée, une parole ou une prière ont fait par d’une marque d’affection à Gigi en ces jours de très grandes douleurs." "Hélas, il ne sera pas possible d’organiser, comme le souhaitait la Famille et tant de sportifs, un dernier hommage à Gigi au Stade de Pise à cause de l’état d’urgence liée à la Pandémie. Dès que les règles évolueront, une journée de commémoration en l’Honneur de Gigi Simoni aura lieu en présence de tous ceux qui auraient aimé être présent à ses funérailles, mais qui à cause des restrictions, n’ont pas été en capacité de le faire." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Les tractations entre les joueurs et les clubs, concernant les salaires à percevoir pour les mois de mars et avril sont remontées jusqu’aux oreilles de l’UEFA. L’UEFA a donc fait savoir que ceux qui n’auront pas payé les deux versements mensuels à leurs propres affiliés ne seront pas en mesure de participer aux Compétions européennes de la prochaine édition, sauf en cas d’accord écrit avec les joueurs. Une attitude différente a été adoptée par la FIGC qui autorisera tout de même l’inscription des clubs qui seront toujours en contentieux avec leurs propres joueurs. Cette décision de l’UEFA ravi l’AIC, l’Association Italienne des Joueurs, qui exigeait une entrevue avec la FIGC. A l'étranger, la Liga reprendra ses droits le 8 juin tandis que la Premier League reste toujours en quarantaine imposée par le Gouvernement. Ce qui, pour l’instant, mettrait à risque la participation des clubs anglais en Ligue des Champions et en Europa League au mois d’août. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Accompagné du Bayern Munich et du Real Madrid, l’Inter accueillera l’European Solidarity Cup en 2021 dans le but de lancer un message de solidarité, en soulignant l’importante d’une cohésion entre les pays européens, via une aide concrètes aux structures médicales et hospitalières. Les trois clubs se défieront dans un "tournoi à l’Italienne", chaque ville accueillera un match : Inter-Bayern à Milan Real-Inter à Madrid Bayern-Real à Munich Les dates des rencontres seront définies sur la base du calendrier sportif des équipes , dès confirmation que les tifosi seront autorisés à assister aux matchs au stade. "La pandémie a frappé avec une grande puissance la population mondiale. Le dévouement du personnel sanitaire a été essentiel afin de nous permettre, à présent, de regarder vers l’avenir. Via cette initiative, nous voulons les remercier et célébrer leur travail, tout en lançant en même temps un message d’unité et de solidarité entre les nations." Steven Zhang, Président de l'Inter L’intégralité des recettes seront reversées aux structures sanitaires, comme symbole d’une Europe Unie, où tout à chacun est pris en charge. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. La Fédération Italienne de Football (FIGC), a suspendu toutes les activités sportives en Italie jusqu’au 14 juin 2020 inclus. La Serie A impactée Comme cela avait été anticipé il y a quelques jours, le 13 juin ne sera donc pas considéré comme le jour de la reprise de la compétition. Cette décision fait suite au Décret de la Présidence du Conseil des Ministres où il est indiqué que le Gouvernement suspend tous les évènements et compétitions sportives jusqu’au 14 juin inclus. Communiqué officiel "La FIGC a pris acte de l’argumentation reprise par le DPCM du 17 mai 2020 visant les mesures urgentes pour contenir tout risque de contagion à l’intérieur du territoire national et a acté la suspension jusqu’au 14 juin 2020 de tous les évènements et de toutes les compétitions sportives de tout ordre et de toute discipline, sur terrain privé ou dans des lieux public, comme évoqué dans le Décret et souhaité par les autorités compétentes." "La suspension des activités sportives court jusqu’au 14 juin 2020." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Aleksander Ceferin, numéro un à l'UEFA, a accordé un entretien pour le Corriere dello Sport du jour. Il est clair et prévient toutes les fédérations, les championnats nationaux doivent se terminer. Dans le même temps il assure que les compétitions UEFA se termineront en août, sauf cataclysme. "Personne ne veut l'étiquette d'irresponsable. Les organisateurs des compétitions nationales se dotent de protocoles de sécurité très sérieux, à appliquer avec une rigueur absolue. Le risque zéro n'existe pas, à aucun niveau et ce dans n'importe quel environnement de travail. Nous sommes tous équipés pour nous protéger. J'ai beaucoup de respect pour les joueurs de Serie A et les dirigeants, et je ne crois à aucune tentative de boycott. Ceux qui s'arrêtent, passeront par les barrages pour les coupes européennes." (12h15: précision de l'UEFA sur ce sujet : « les clubs doivent se tenir prêts à jouer les tours de qualification selon les modalités d'accès prévues. Il n'est pas mentionné de changements dans les compétitions », communiqué officiel). Ces derniers jours l'UEFA a montré quelques signes d'irritations sur nos incertitudes à reprendre ou non. Vous confirmez cette préoccupation ? "Priorité absolue à la santé publique, mais comme dans tous les secteurs nous avons également le devoir de respecter les engagements pris. Les compétitions nationales et européennes sont physiologiquement liées. Nous voulons des clubs qui ont remporté les championnats et les coupes nationales, qualifiés sur la base de résultats. C'est l'essence même du sport, pas seulement du football." La mise en quarantaine obligatoire de deux semaines pour les contacts proches de la personne infectée, comme c'est le cas en Italie, n'est-elle pas un obstacle ? Comment l'Europe réglemente-t-elle ça et quel rôle l'UEFA peut-elle jouer ? "Je respecte les décisions des autorités scientifiques. Elles ont une grande responsabilité de défendre la santé des personnes. Ce qui se passe en cas de positivité d'un joueur est l'étape fondamentale pour la poursuite des compétitions. Je n'ai aucune compétence en la matière, mais je vois que dans certains pays, comme l'Allemagne, les solutions adoptées sont plus ciblées et fonctionnelles à la continuité de l'activité. Et non pas à son interruption brutale." ®gladis32 - internazionale.fr
  6. Notre légendaire défenseur et ancien capitaine, Giuseppe ‘Beppe’ Bergomi, a révélé qu'il avait eu le coronavirus et a avoué avoir sous-estimé la maladie : "J'ai fait un test sérologique et mon résultat s'est révélé positif pour les anticorps IgG et négatif pour les anticorps IgM. Début mars, j'étais malade. J'ai eu des problèmes avec mon odorat et mon dos, mais pas avec mes poumons" a-t-il dit dans sur Instagram avec le présentateur de télévision italien Giacomo Ciccio Valenti. "Maintenant, la chance voudrait que je possède les anticorps, mais ils m'ont expliqué que cela ne me protégerait pas à 100% parce que le virus mute. Si je dois de nouveau l'attraper, je devrais avoir une version plus légère. Je n'avais pas peur, mais j'avais toujours froid, je devais utiliser deux radiateurs. Je pensais que c'était une grippe, mais j'étais plutôt positif." Il a ensuite révélé qu'il était raillé par ses amis qui l'accusaient de trop y penser, et comment il a sous-estimé le virus : "Mes amis se sont moqués de moi et m'ont dit que j'y pensais trop, mais je n'étais pas bien, j'avais toujours mal, j'étais faible. Je ne pouvais pas m'asseoir à cause de la douleur dans le dos, j'étais toujours debout. J'étais un imbécile, je l'ai sous-estimé. Le 21 février, j'ai eu la dernière séance d'entraînement et l'un des jeune a eu une pneumonie, à partir de là nous ne jouions plus. Le 26 février, j'étais à Naples pour commenter le match contre le Barça, puis j'étais à Pérouse pour regarder le match contre Benevento. À mon avis, je l'ai sous-estimé et j'ai été trop en contact avec les gens." Ensuite, Bergomi a révélé qu'il s'était maintenant remis et qu'il allait beaucoup mieux : "Après un certain temps la douleur a disparu, mais tout a duré de 20-25 jours. Maintenant je vais bien, j'ai même recommencé à courir. Je n'ai fait que le test sérologique, j'ai essayé de faire l'écouvillon, mais ils m'ont dit qu'après 30 jours je devrais aller bien." ®alex_j - internazionale.fr
  7. Le Coronavirus ravage tout sur son passage, et si malheureusement, on dénombre de nombreuses victimes humaines, les dommages collatéraux relatif au milieu sportif vont se payer également au prix fort: En Serie A, mais également pour la majorité des clubs du monde du football L’analyse relayée par la Gazzetta Dello Sport a mis en valeur, une perte italienne à hauteur de 1,5 milliard d’euros. Les moins-values sont importantes, touchent tout le monde et plus en particulier les grands joueurs et les grandes équipes: La valeur de Cristiano Ronaldo est passée de 86 millions d’euros à 71 millions d’euros ; voire 74 millions d’euros en cas de reprise. Concernant Romelu Lukaku pour l’Inter, sa valeur est passée de 88,46 millions d’euros à 74,92 millions d’euros en cas d’arrêt définitif, voir 79,63 millions en cas de reprise. La situation vaut aussi pour la Lazio ou la figure de proue se nomme Milinkovic–Savic, qui voit sa valeur chuter de 13 millions d’euros, en passant de 65 millions à 52 millions d’euros. Milan n’est pas en reste avec Gianluigi Donnarumma qui passe de 55 millions d’euros à 39 millions en cas d’arrêt définit, voir 44 millions en cas de reprise à huis clos. Federico Chiesa est celui qui perd "le moins" passant de 45,82 millions à 37,21 millions, voire 39,47 millions d’euros en cas de reprise. Place à l’étranger Paul Pogba subit une dépréciation importante en passant de 90 à 70,89 millions d’euros en cas de reprise. Il pourrait ne valoir "que" 63,96 millions d’euros en cas d’arrêt définitif en Premier League Lionnel Messi lui passe de 175 millions d’euros à 134,45 millions d’euros, sa valeur pourrait baisser à 126,8 millions d’euros en cas de non-reprise de la Liga Kylian M’Bappé est celui qui perd "le plus", quasi un Donnarumma en passant de 225 millions d’euros à 176,56 millions d’euros, soit quasiment 50 millions d’euros! Il vous est loisible de consulter le lien suivant Player value not immune to pandemic‘’. Si le site est en anglais il vous dressera un bilan complet de la situation actuelle Au niveau des clubs, le Top 3 des clubs les plus touchés est composé de Real Madrid (-27,25%) Manchester City (-22,6%) Et Liverpool (-24,4%) Dans ce triste Top 20, on retrouve 4 équipes de Serie A : Le plus impacté se nomme le Napoli avec une perte de 28,7% en cas d’arrêt définitif de la compétition : 591 millions avant la pandémie en passant à 421 millions d’euros en cas d’arrêt définitif. Voire 474 millions d’euros en cas de reprise (-19,8%) La Roma verrait sa valeur chuter de 25% en cas d’arrêt définitif : en passant de 452 millions d’euros en février à 339 millions d’euros actuellement. En cas de reprise, la perte s’élèverait à 378 millions d’euros (-16,4%) L’Inter est la troisième équipe la plus impactée avec une perte estimée à 24% en cas d’arrêt définitif : 653 millions d’euros avant la pandémie contre 496 millions d’euros ou 556 millions d'euros en cas de reprise (-14,9%) La Juve se prendrait une perte de 23,4%, en passant de 751 millions en février à 575 millions d’euros. 635 millions d’euros en cas de reprise (-15,4%) Est-ce qu’une seule année permettra aux clubs de se refaire une santé ? Etant donné que le Fair-Play-Financier ne sera suspendu que pour la saison 2020/2021 ? Exprimez-vous ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Sandra Zampa, Sous-Secrétaire du Ministère de la Santé s’est livrée dans une déclaration importante, en regard à la reprise du Calcio, aux micros de Radio Punto Nuovo: "Nous allons vers une solution, et c’est la solution que les tifosi du Calcio s’attendaient. La voie n’est pas encore libre, mais nous allons dans la bonne direction. Pour l’heure, les échanges concernent les entraînements individuels." "Dès aujoud’hui, tous vont discuter de cette problématique et la voie nous menant à la solution a été imaginée comme une sorte d’enclos pour une équipe: Nous devons tenir compte d’un élément : Que va-t’il se produire avec cette reprise, en sachant qu’il faut une période de 15 jours pour en connaitre ses répercussions ? La pandémie sera-t’elle maîtrisée ?" "Si oui, nous serons plus souple, Calcio compris. La Fédération de Calcio a décidé d’anticiper ce point et la médiation est allé en ce sens : L’équipe, l’entraîneur, le staff, tous doivent être traité comme une grande famille que l’on regroupe seul dans une sorte d’enclos." "Les portes des Centres d’Entraînements s’ouvriront si tous ceux qui y entrent ont été confirmés négatifs, ils feront les entraînements collectif et après 15 jours, les données épidémiologique nous dirons si nous pourrons franchir une autre étape." "De cette façon, on peut se projeter sur un retour au jeu. Ce point de médiation est élaboré pour préserver la santé des joueurs, des équipes et de toutes les personnes qui y sont impliquées. C’est le Modèle Italien qui garanti la santé pour tous : Ceux qui entreront seront en bonne santé et ils devront rester en bonne santé." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. L’Inter a publié un communiqué officiel suite aux résultats obtenus après les examens relatifs au dépistage du Coronavirus "Le Fc Internazionale Milano communique que tous les tests médicaux qui ont été imposés à l’Equipe Première se sont révélés négatifs. Les entraînements individuels facultatifs peuvent reprendre dès aujourd’hui." "Le Club maintien une attention maximale en regard aux critères de prévention dans le but de sauvegarder la santé des joueurs et de tous les composants de la Société, dans le respect des lignes imposées par le Gouvernement et le Ministère de la Santé Publique." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. L’Inter se prépare à reprendre les entraînements. Si les premiers tests réalisés aux joueurs se sont déjà avérés négatifs selon Sky, Appiano Gentile ré-ouvrira ses portes aux joueurs dès demain, si l'information est confirmée pour l'ensemble de l'équipe. Toutefois un protocole extrêmement sévère a été mis en place! Révélation du Corriere Dello Sport "Dans le cas où Handanovic et les siens peuvent revenir au Centre sportif, ils pourront y accéder en étant impérativement masqué. Chacun devra arriver avec son véhicule personnel. Le co-voiturage est déconseillé même s’il s’agit d’une pratique commune pour ceux qui habitent dans le même quartier." "Les vestiaires seront fermés comme quasi tous les locaux du Club-House. Seules les chambres de la Foresteria seront accessible et c’est précisément là-bas que les joueurs pourront se changer, s’habiller en tenue de travail, et une fois l’entrainement terminée, y faire une douche." "L’idée de se doucher à domicile a été écartée étant donné que les joueurs auraient dû rester en sueur dans leurs véhicules durant tout le trajet." "Les chambres se verront quotidiennement aseptisées et l’ensemble des installations suivra le même processus, quotidiennement, en fin de journée." Validez-vous ce protocole de reprise ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Interviewé par Radio Popolare, Massimo Moratti, s’est livré sur plusieurs thématiques dont celle relative à la reprise ou non de la Serie A suite à la Pandémie du Coronavirus. Comprenez-vous, qu’au Giuseppe Meazza, nous n’entendions plus "Pazza Inter" résonner car l’actuel entraîneur n’aime pas l’idée d’avoir une équipe folle ? "Je ne sais pas si c’est la raison, mais je sais qu’elle ne retentit plus. C’est dommage car c’était exaltant et elle rappelait tant de souvenirs aux spectateurs et aux tifosi." Après des semaines de Lockdown, la phase 2 propose des premières ouvertures, mais en ce qui concerne le Calcio, on n'en sait que très peu voire rien. Que feriez-vous ? "Je considérerai ce championnat comme terminée et je commencerai à préparer la suivante. Même si tout le monde parle de l’importance social du Calcio, et je le sais depuis longtemps, faire jouer une équipe de football est un exemple négatif au vue de l’attention que nous devons continuer à maintenir encore aujourd’hui, là où nous devons chercher à vivre normalement." "Ce Virus, et plus spécialement à Milan, ne me semble pas avoir été vaincu." Si le Championnat viendrait à arrêter, le Scudetto devrait-il revenir au premier du classement ou s'agit-il du dernier des problèmes à régler ? "Sincèrement, je pense que c’est le dernier des problèmes, pour les gens et pour les tifosi. Je crois qu’en ce moment, toute le monde pense à des choses bien plus importantes et plus graves. Il y a aussi un sentiment de peur qui te conditionne et qui ne te permet pas de penser du matin au soir au Calcio." "Je pense, si vous êtes un tifosi que vous pourriez être séduit à l'idée de revoir à nouveau du football, mais attendre deux ou trois mois ne changera rien." Pensez-vous que ce qu’il se passe actuellement, redimensionnera le monde du football ? "Le monde du football a toujours été vu comme vivant dans sa propre bulle. Ses valeurs, si on les comparent aux valeurs de la vie, ont toujours été exagérées et en même temps toujours acceptées par les gens qui les ont toujours soutenu." "Ce qu’il les intéressent, c’est que tu recrutes de grands joueurs, peu importe son coût. Je pense que le football continuera à vivre dans sa bulle, mais peut être avec une moins grande et avec moins de différence que la réalité." Avez-vous échangé avec un joueur ou un athlète durant cette période inédite ? "J’ai échangé qu’avec très peu de personnes, il me semble que tous sont responsabilisés et attentifs envers leurs propres familles en regard au virus. Tous veulent reprendre leurs activités, mais ils disposent tous d’un sens des responsabilités important.3 "Celui qui a connu le virus est absolument contraire à toute reprise." Massimo Moratti s’est également prêter au jeu de défini avec un adjectif plusieurs personnalités Giacinto Facchetti "Responsable." Ronaldo "Il ne peut pas être autre que Fenomeno." Bobo Vieri "Un gentil compliqué." Taribo West "Un Pazzo" Diego Simeone "Force mentale" Álvaro Recoba "Fantastique" Iván Zamorano "Un grande ami" Marcello Lippi "Un professionnel sérieux" José Mourinho "Génial" ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. A la lumière de la circulaire du Ministère de l’Intérieur parue ce dimanche 3 mai et qui prévoit la possibilité pour les athlètes engagés dans les sport d’équipe, de s’entraîner de façon individuelle dans le respect des normes de distanciations sociales au sein de ses propres centres sportifs, le Fc Internazionale Milano communique qu’il sera consenti, dans les prochains jours et de façon facultative, aux joueurs de l’équipe première, l'usage des terrains d’entraînements du Centre Sportif Suning à Appiano Gentile. La reprise des activités sera décidée et communiquée dès que le cadre législatif sera défini. Toutes les autres structures du Centre resteront fermées. Seules les fournitures médicales et techniques nécessaires, destinées à assurer la sécurité des lieux et des athlètes, seront mis à disposition. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Alors que plusieurs régions forcent la main et permettent aux clubs de rouvrir leurs centre sportifs au moins pour les entrainements individuels (comme l'Emilie-Romagne, Sassuolo reprendra demain), rien n'est cependant acté. Et selon La Repubblica le sort de la Serie A est entre les mains du gouvernement. Le premier ministre Giuseppe Conte pourrait suivre, et ce dès mercredi, les exemples de la France et des Pays-Bas, en déclarant définitivement l'arrêt de la saison. Et ce même si son ministre des sports Vincenzo Spadafora, a sondé le comité technique et scientifique de la protection civile, d'évaluer la possibilité de reprise des athlètes d'intérêt national pour les sports individuels à partir de lundi, mais aussi pour les sports d'équipe. Une réponse est attendue sous peu. Agnelli et Marotta sur la même longueur d'onde Vendredi lors de l'assemblée de la Lega, les clubs ont réaffirmé l'idée de poursuivre la saison, comme en Bundesliga ou en Premier League. Comme le rapporte le Corriere dello Sport, deux personnes ont fait front pour le 'oui' ; Andrea Agnelli et Beppe Marotta. Les deux sont intervenus pour la même approche, une reprise des entrainements en groupe à partir du 18 mai et un redémarrage du championnat en juin. ®gladis32 - internazionale.fr
  14. La position de la Lega ne change pas, elle veut terminer la saison. Et même si hier le gouvernement, via son ministre des sports Vincenzo Spadafora, a souligné que sans aucun accord sur le protocole de retour présenté par le comité technique et scientifique, l'état italien assumera la mise à l'arrêt totale des championnats professionnels. L'assemblée de la Lega, réunie en téléconférence pour discuter des droits TV et des versements à venir, a réaffirmé son désir de terminer la saison. La position des vingt clubs ne bouge pas, et reste dans la lignée des décisions précédentes datant du 21 avril. Réaction de Damiano Tommasi, président de l'AIC "Nous connaissions déjà la position de la Lega qui souhaite finir la saison, en gardant le championnat ouvert. Nous sommes plus concentrés sur la partie du protocole concernant l'entrainement individuel des joueurs. Notamment sur l'ouverture des centres sportifs, même si tout est prévu pour le 18. Je pense que certains clubs peuvent ouvrir leur propre centre, pour leur donner la possibilité de s'entrainer. Cependant nous avons besoin d'une autorisation ministérielle. C'est une question d'intérêt national. Il y a un traitement inégal entre les sports individuels et collectifs. Ce serait également une étape importante pour les catégories inférieures. Nous voulons la terminer et il y a du temps pour y réfléchir. Toutefois nous ne pouvons faire de prédictions exactes. Ce que nous choisissons aujourd'hui ne sera peut être plus valable dans une semaine ou un mois. Nous avons appris à attendre, il n'y a pas de modèle de référence." ®gladis32 - internazionale.fr
  15. Le torchon brûle de plus en plus entre la Lega Calcio et le Gouvernement italien. Si en France, la Ligue 1 s’est rangée derrière la décision gouvernementale, l’Italie propose un capharnaüm Intervenu ce matin sur La7 dans le cadre de la retransmission d’Omnibus, Vincenzo Spadafora, le Ministre des Sports, s’est livré sur l’avenir de la Serie A: "Il y a des contacts en cours et la FIGC a présenté un protocole jugé insuffisant. J’ai toujours dit toutefois, que la reprise des entraînements ne signifie pas une reprise du championnat. Je vois la reprise du Championnat comme une possibilité de plus en plus réduite." "Si j’étais Président, je songerais à reprendre la saison prochaine en toute sécurité. La France ne sera pas la dernière à opter pour l’arrêt définitif, et cela pourrait amener l’Italie a raisonner de la même façon." Lotito ? "J’espère qu’il a fait, un tant soit peu, d’ironie dans ses déclarations. Nous ne pouvons pas ré-ouvrir le sport à tous. Le comité technico-scientifique nous a invité à recommencer en tenant compte des statistiques, nous avons dû faire des choix. Des milliers de personnes ont repris l’entrainement, mais le protocole présenté par le Calcio est insuffisant." "Je commence à percevoir qu’il pourrait y avoir une surprise dans les prochains jours, avec quelques Présidents qui pourraient souhaiter le terme de la compétition et une préparation à la nouvelle saison." Théorie du Complot C’est un fait, lorsque l’on en a dans le pantalon, lorsque l’on dérange, il convient pour ceux qui font pressions sur vous, et d’émettre des théories du complot. Vincenzo Spadafora en a été victime et il s’est livré sur Facebook: "Les affirmations relatives à un complot contre la Serie A sont ridicules et celui qui dit cela l’est tout autant. Je vous invite à vous abstenir de toute tentative de faire usage de telles déclarations qui se sont un peu diffusé dans le pays, de tenter de manipuler certaines presses sur bases de ces affirmations, et de tenter de faire pression sur la politique et sur le Gouvernement qui soutien tant de monde et pas uniquement celui du Calcio. N’essayez pas d’orienter les décisions du gouvernement vers vos intérêts personnels." Coup de grâce "Vous avez mal calculé votre stratégie avec moi. J’agirais toujours conformément aux règles et en sachant que le monde sportif et celui du Calcio se doivent être sauvés, ils doivent tous reprendre ensemble en sécurité. De plus, les Jeux Olympiques, l’Euro et les internationaux de tennis ont tous été reporté, c’est l’ensemble du monde entier qui souffre." Conte a la rescousse Cette dernière sortie et cette "menace" de mettre un terme à la Serie A irrite plus que jamais la Lega Calcio qui se croit au dessus de tout. Selon la Gazzetta Dello Sport, seul Giuseppe Conte peut mettre de l’ordre dans tout cela: "La Lega est sur le point de contre-attaquer, mais si pour l’heure, il n’y a pas de communiqué, il reste l’irritation. Pour les clubs, relancer la machine organisationnelle pour uniquement s’entraîner n’a aucun sens." "Il y a une autre considération : Les Clubs de Serie A voudraient avoir à faire à un interlocuteur différent pour évaluer l’aspect économique et social du Calcio en Italie : Le Président du Conseil Conte s’était occupé du sport en autorisant les entraînements individuel le 4 mai et ceux de groupe le 18 mai, mais le Décret ministériel paru récemment a mis un terme à cela, les clubs tremblent face à un nouveau report." Face à ce chaos, la Lega souhaite le questionner : Quand reprendra-t’on et avec quelles modalités ? Des entraineurs seulement individuels Des petits groupes seront-ils autorisés ? Si cela s’avère déjà possible, pourquoi ne pas le faire immédiatement ? Tout en maintenant une garantie de sécurité aux équipes Une question manque : Nous dirigeons-nous vers la suspension définitive du championnat sur décision gouvernementale ? Petit joueur la Lega, qu'en pensez-vous ? ®Antony GIlles - Internazionale.fr
  16. La Gazzetta Dello Sport s’est penché sur le protocole remis par la Commissionne Medica Della Federcalcio, soit un document de 47 pages qui se retrouve actuellement sur un sable mouvant étant donné l’Etat d’Urgence dramatique lié au Coronavirus. Ce lundi, les scientifiques du Comité Technico-Scientifique du Gouvernement ont énuméré les critiques, celles-ci seront discutées lors de la Commission présidée par Paolo Zeppilli e la Fédération des Médecins Sportif de Maurizio Casasco. Puissance 4 Les thèmes clés sont au nombre de 4 Les Groupes Pour atteindre le risque zéro, l’idée est de ne pas avoir de contact avec l’extérieur : Joueurs, entraîneurs, préparateurs, sans oublier les staffs logistiques et médicaux : soit entre 50 et 70 personnes, un nombre retenu comme trop important. Les déplacements Les voyages en bus pour aller aux matchs, qu’ils concernent les déplacements au stade à domicile ou à l’extérieur sont considérés comme trop à risque par les scientifiques. Les tests La situation peut se normaliser dans un laps de temps assez court. Pas de course préférentielle pour le Calcio, mais un coût extrêmement important. S’il est soutenable pour la Serie A, ce n’est déjà plus le cas pour la Serie B Stop et quarantaine Le protocole de la FIGC a étudié les mécanismes découlant d’une nouvelle positivité sans devoir tout bloquer : Isolement immédiat du joueur et du staff contaminé, Double test pour tous lors des 24 premières heurs, Double test sérologique à 5 et 7 jours de distance, Reprise d’une distanciation Pour le Comité Scientifique, dans tous les cas, tous ces contacts étroits viendraient à mettre les personnes infectées en quarantaine, en entraînant un nouveau blocus pour le championnat de deux semaines Est-ce que cela vaut vraiment la peine de reprendre la compétition ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. Giampiero Falasca, avocat expert dans le monde du sport s’est livré au Sole 24 Ore: "Les clubs de football ont le devoir d’adopter, en regard aux relations avec leurs propres joueurs, toutes les mesures adéquates pour protéger leurs santés. Un protocole sanitaire n’est pas suffisant, aussi bien écrit soit-il, dans l’accomplissement et dans le respect de cette obligation." "La jurisprudence pénale et civile est très exigeante envers ces critères liés au travail et je retiens qu’il est nécessaire, qu’ils soient tous en mesure d'appliquer autant de protections que possible, à chaque instant, pour prévenir la sécurité de tous les employés." En cas de positivité "Une situation de ce type pourrait être considérée comme un accident de travail, comme précisé dans l’article 42 du Decreto Cura Italia qui a inclus l’infection au Covid-19 dans cette notion." "En présence d’un tel évènement, le club sportif pourrait être appelé à devoir répondre sur le plan civil et à indemniser tous les dommages non couvert par l’Inail. Sur le plan pénal : Les dirigeants pourrait être considérés comme responsables de ne pas avoir adopté toutes les mesures de précautions nécessaires pour prévenir l’évènement." "Objectivement, toutes les infections ne seraient pas sources de responsabilité : Les Clubs et leurs dirigeants pourraient également réfuter toutes les accusations en prouvant que toutes les précautions nécessaires pour prévenir la contagion avait été mises en place. » ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  18. Intervenu dans la Gazzetta Dello Sport, Fabio Capello s’est livré sur la reprise de la Serie A et sur le futur de Lautaro Martinez On parle d’un retour de l’activité sportive..... "Ce serait très bien de reprendre. Cela fait quelques semaines que l’on ne parvenait plus à parler de Calcio. Face à lui, il fallait faire face à des images telles que des cercueils transportés par camion militaires dans les rues de Bergame. Parler du Calcio aurait été offensant." "A présent, je peux affirmer que le sport manque à tous et que le remettre pourrait, d’une certaine façon venir en aide au pays, du moins psychologiquement. Je crois que les concerts, les cinémas et les théâtres devront être déconseillés pour longtemps. Les rencontres, objectivement, à huis clos offrent la meilleure garantie." "Ensuite, il y a le discours économique, le Calcio est une industrie importante. Dans son engrenage, il n’y a pas que les joueurs et les entraîneurs, mais aussi des milliers de collaborateurs qui sont concernés. Ces personnes, avec l’activité suspendue, sont en difficulté financière." Quelle est la ligne de de conduite à suivre ? "Des tests médicaux précis et répétés. Respecter les protocoles sanitaires, des centres d’entraînements jusqu’au stade. En ce sens, un stage de préparation permanent des joueurs pourrait être la meilleure solution. Sur le plan réglementaire, je suis favorable à l’augmentation du nombre de remplacement : 4, voir même 5." "Jouer après un si long temps d’arrêter une rencontre tous les trois jours serait dangereux. Ce qu’a vécu Sportiello réaffirme a quel point ce virus est sournois. Et comment nous adapter en cas de positivité ? Je ne pense pas que rester immobile puisse nous aider, nous devrons prendre des risques." Le football ne sera plus le même ? "Le mercato va être chamboulé, nous étions arrivé à des sommes folles. Nous allons revenir à des normes plus raisonnables. Il faudra des dirigeants de bons sens pour remettre le système en place. Les égoïstes risques d’être destructeurs." Si la Serie A vient à reprendre, comment imaginez-vous le final de la saison ? "C’est difficile, sinon impossible de faire une prévision. L’unique certitude est que la Juve et la Lazio sont séparées d’un point et que l’Inter les chassent. Tout le reste est l’inconnu." "Quel sera l’état de forme des joueurs ? Courir sur le tapis roulant ou s’entraîner en salle, cela t’aide à maintenir ton poids, mais pour jouer, c’est fondamental de travailler avec le ballon." Est-ce que la Juve et l’Inter peuvent "payer" le départ à la maison de leurs champions étrangers ? "En théorie oui, mais ils vont résoudre ce problème." Dans le mercato "virtuel" cela fait deux mois que l’on parle énormément de Lautaro Martinez… "A sa place, je resterai à l’Inter. Il risque d’être dans l’anti-chambre à Barcelone et j’ajouterai: Il me semble qu’en Espagne, la seule équipe capable de faire face à cette demande est le Real Madrid. Barcelone et l’Atletico auront à payer une facture salée." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. Intervenu lors de l’émission ‘Che tempo che fa’, diffusé su la Rai Due, le Ministre des Sports et de la Politique jeunesse, Vincenzo Spadafora, a fait le point sur une possible reprise des activités sportives et du Calcio "Je suis d’accord sur une reprise des entraînements individuels dès le 4 mai, ce sont des mesures que nous avons proposés au Président du Conseil. Je suis ravi de la réouverture des parcs et de la possibilité offerte aux athlètes professionnels et non processionnels d’avoir la possibilité de s’entraîner, cela revêt d’une importance nationale." "Je m’exprime uniquement sur les sports individuels et non collectifs. Pour les sports d’équipe, il faut encore attendre. Nous devrons arriver au 18 mai avec toutes les conditions et les protocoles de sécurités. C’est une reprise graduelle et elle doit être respectée en tant que tels, autrement tous les sacrifices réalisées deviendrait nul." "La FIGC a présenté un protocole. Samedi soir, le Comité technico-scientifique ne l’a pas évalué satisfaisant et a demandé à l’approfondir. Ce n’est qu’à sa présentation que nous pourrons dire si le championnat pourra reprendre ou pas." Les déclarations de Gravina ? "Je pense que le Calcio est l’un des plus réticents à arrêter, compte tenu de toutes les pressions qui sont exercées. Nous concernant, ce n’est pas un manque de prise de décision ou une volonté de voir pénaliser le football, nous agissons et nous devons évaluer les protocoles pour une reprise en toute sécurité. J’entretiens de bons rapports avec Gravina et je pense qu’il réalise du bon boulot." La Serie A "Je respecte le monde du Calcio et je le soutiens, je sais qu’il s’agit d’une entité importante pour le pays, qu’il paye un milliard d’impôts. Mais même à l’étranger, nous vivons pareille situation, en Espagne, il y a des doutes sur une reprise. Les Pays-Bas ont mis un terme au championnat." "Nous devons envoyer des signaux et selon moi, ils seront très importants, mais c’est nous-même qui devons les conquérir lors des phases suivantes. Rien n’est gravé dans la roche, et ce non pas pour éviter de créer de confusion, mais parce que nous devons nous adapter à une évolution continue afin de pouvoir reprendre en sécurité." "Mon intérêt est que le sport et pas seulement le Calcio puisse reprendre." Primes "Ce lundi, le Groupe Sport et Santé pourra émettre les 27 000 premières primes pour les travailleurs sportifs. Malheureusement pour eux, il n'y avait aucune garantie dans le décret établi en mars. A présent, je peux dire officiellement que ceux qui ont fait une demande au Groupe Sport et Santé recevront un virement bancaire de 600 euros." "Cette semaine, nous allons activer un crédit de 100 millions d’euros pour l’ensemble du sport amateur afin de faire face à cet état d’urgence. Je pense aux piscine, aux piste de danse, aux petites entreprises qui ne dispose pas d’autres installations. Le sport n’est pas que le football et la Serie A." "Nous devons bien analyser les protocoles qui peuvent être mis en œuvre dans tous les sports, même pour les plus petits entre-eux. Tout le monde doit être en mesure de respecter les normes de sécurité." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. La décision vient de tomber, l’Uefa recommande aux Ligues et aux Fédérations de faire leurs possible pour parvenir à aller au terme des compétitions domestiques. Conclure la saison 2019-2020 reste donc l’impératif de la plus haute instance du football européen, mais il existe un plan B. Le Comité Exécutif de l’Uefa qui s’est tenu aujourd’hui a établi qu’en cas d’impossibilité d'aller au terme de la saison, les championnats seront retranscrits sur la base des mérites sportifs obtenus sur le terrain. Comprenez : les classements pris en considérations seront ceux au moment de l’interruption. Dans le cas qui nous occupe, l'Inter, longtemps en face-à-face avec la Juventus, se qualifierait en Ligue des Champions en étant troisième. Ce principe doit être confirmé par chaque fédération. Il a également été convenu de repousser l’Euro féminin de football d'une année. Il se tiendra du 6 au 31 juillet 2022 ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  21. Parler sur les réseaux sociaux peut être à double tranchant, surtout lorsque vos déclarations sont scrutées à la virgule prêt. Romelu Lukaku en a fait l’expérience ce 21 avril 2020 avec un passage à savon en bon et du forme de la part de l’Inter Rappel des faits Romelu Lukaku s’est entretenue avec Kat Kerhofs sur Instagram, la présentatrice est également connue pour être l’épouse de Dries Mertens Voici les échanges qui se sont tenus Retour en Italie "Je suis revenu en Italie. J’ai été autorisé de rentrer à la maison pour quelques temps, mais nous avons rapidement été rappelé dans le cas où la compétition vient à reprendre. Mon équiper, Diego Godin par exemple, avait du prendre trois avions pour arriver en Uruguay et après quelques jours, il a dû revenir. Nous avons tous redouté la quarantaine, dans notre Chat de groupe, durant les deux semaines." Playstation "J’ai croisé Jan Vertonghen en ligne. Il y a beaucoup de joueurs qui sont sur la Playstation actuellement. J’aime jouer avec Memphis Depay. Nous ne jouons pas tellement à Fifa. Et si j’y joue, je n’y joue jamais avec moi-même, ni avec la Juventus ou Liverpool." Famille As-tu eu peur du virus ? "Regarde, ma mère a le diabète. C’est ma plus grande peur, c’est ma meilleure amie. Toutes les quatre heure je l’appelle pour savoir si elle a besoin de quelque chose. C’est évident que je ressens plus le manque de Romeo. Mon idée était de revenir avec ma mère et mon fils en Italie vu l’épidémie du Coronavirus. J’ai deux appartements ici, mais objectivement, ce n’est pas le moment pour eux de revenir." "Mon fils est mon portrait craché. Ma mère m’a déjà dit que c’est un Romelu 2.0, il est deux fois plus énergique et fou que moi. Je me suis apaisé grâce à lui. Si je viens à faire une rencontre dans le futur, cette personne devrai aimer Romeo autant que moi, sinon elle n’aura rien à faire avec moi, mais je suppose que cela ne se passera pas comme cela." Place à présent aux déclarations qui ont été mal perçues La Pandémie "Nous avons eu une semaine de libre en décembre. Lorsque je suis revenu, je te jure que 23 des 25 joueurs étaient malades. Ce n’est pas une blague. Nous avons jouer à domicile face au Cagliari de Radja et après 25 minutes, l’un de nos joueurs avait du quitter le terrain car il ne pouvait plus continuer de la sorte, il était presque évanoui (L’Inter communiquera que Milan Skriniar avait effectivement été victime d’un malaise) "Nous toussions tous et nous étions fiévreux, moi aussi je me sentais fatigué. Je me sentais bien plus chaud que d’habitude à l’échauffement, je n’avais plus connu d’épisode fiévreux depuis tant d’années. Après ce match, un dîner sous l’organisation Puma était prévue, mais je les ai remerciés pour filer droit au lit." "Nous n’avions jamais été testé pour le virus à ce moment-là, nous ne saurons jamais la vérité avec certitude. J’ai offert un don de 100.000 euros à un hôpital de Milan, Je n’avais jamais rien fait de tel auparavant." "Je n'y avais jamais pensé, mais plus je prends de l’âge et plus je me rends compte que je dispose d’une plate-forme pour venir en aide aux gents. Je vis ici en Italie et je suis très bien écouté, c’est très beau d’être soutenu par les personnes ici." Groupe "Nous vivons ici avec 7 joueurs d’un côté de la route et d’autre en face. La différence avec l’Angleterre est importante, tous les quatre mois nous allions manger quelque chose, ici c’est devenu toutes les quatre semaines." La Belgique "Wilmots nous a réunit et nous nous sommes construits sur cela. Nous sommes tous des amis. Je me demande ce qu’il se passera pour les Diables Rouges après l’Euro. Imagine que Roberto Martinez vient à partir, qui prendra sa place ? Qui saura nous gérer ? Nous ne sommes pas un groupe difficile mais nous avons nos habitudes. On devra avoir des libertés, mais nous devrons prouver par les résultats par contre." Anderlecht "Après l’Euro, j’aurai 28 ou 29 ans. Je joue en pro depuis que j’ai 16 ans, j’aimerai finir à 36 ans et je rêve de terminer ma carrière à Anderlecht. La boucle serait bouclée et j’aurai été un footballeur professionnel durant 20 ans. J’aimerai aussi voyager et aller partout. Je ne deviendrai jamais consultant sportif, mais entraîneur,. Actuellement, je suis un cours de formation." Analyse de la Gazzetta Dello Sport Romelu a parlé de son retour après une semaine en vacance en décembre, puis il fait référence à une maladie généralisée avec en point culminant le malaise de Skriniar lors d’Inter-Cagliari le 26 janvier. "Entre les deux, presque un mois s’est écoulé durant lequel le voyage de l’Inter à Naples montre que l’Inter est en pleine forme. Les vacances ne sont donc pas concernées. Reste toutefois les matchs face à Cagliari et la Fiorentina." "Effectivement Skriniar est sorti lors du premier match à la 17’ de jeu et selon le rapport médical, il a été parlé d’un statu médical grippal. Les Nerazzurri étaient en effet en état d’urgence étant donné que dans les 7 joueurs absents, trois présentaient des symptômes grippaux : De Vrij, Skriniar et D’Ambrosio. Le dernier état grippal d’un joueur confirmé par l’Inter était Bastoni qui manquait le match à la Lazio, les trois autres joueurs ayant récupéré." Pour la Gazzettea ces quatre cas de grippes correspondent à un hiver normal. L’Inter a également officiellement confirmée que si jamais la situation décrite par Lukaku, à savoir 23 malades sur 25, les séances d’entraînements aurait été là pour le prouver. Le fait est que personne, aussi bien au niveau des adversaires, que dans la Direction ou dans le personnel Nerazzurro, n’a semblé inquiet quant à cette hypothèse d'une flambée de contagion en fin janvier Small Rom face à l’Inter Selon la Repubblica, Romelu a dû rentre des comptes à l’Inter "Hier soir, le Belge a présenté ses excuses à l’Inter et plus implicitement au médecin Piero Volpi qui a été victime du coronavirus en fin mars avant de revenir. Le club a accepté les excuses et ne l’a pas sanctionné financièrement comme le prévoit le code éthique." "Lukaku est retenu comme un garçon sensible selon la Pinetina. Qui plus sa mère est, comme il l’a confirmé lui-même, diabétique et est donc à risque en cas de contagion. A cause de cette émotivité, sa reconstruction des faits depuis Noël est apparue confuse." "Entre le retour des fêtes le 29 décembre et le 26 janvier, quatre semaines se sont passés. Il est reconnu que Skriniar a fait un malaise et qu’il a été remplacé. Il a également été reconnu que Conte lors de la conférence d’après-match avait fait référence à un état grippal." "Qui plus est, après ce match, l’Inter l’a emporté sur la Forentina en Coupe d’Italie avant de battre l’Udinese et Milan. Des 23 malades, personnes n’a été confirmé, lors des visites médicales qui en ont découlé. Cet état grippal allant de pair avec la période hivernale." Qu'en pensez-vous ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  22. Le Conseil de la Lega Serie A, qui s’est réuni ce jour, a confirmé à l’unanimité l’intention de porter à son terme la saison sportive 2019-2020, lorsque le Gouvernement l’autorisera dans le plein respect des normes de santé et de sécurité. La reprise de l’activité sportive, prévue dans la phase 2, se fera conformément aux instructions reçues par la FIFA et l’UEFA, sur la base des décisions de la FIGC et dans le respect des protocoles médicaux destinés à la protection des joueurs et de tout le personnel des clubs. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  23. Les effets du Coronavirus se font inévitablement ressentir financièrement: Standand&Poor’s qui a été popularisé après l’éclatement de la bulle financière en 2008 s’attaque également au monde sportif. Comme le révèle Calcio&Finanza, cette organisation a révisé à la baisse du Bond de 300 millions d’euros, le ramenant à la catégorie B et en l’associant du Crédit Watch négatif. Cela signifie que si la pandémie devrait nuire de façon permanente à la structure financière du Calcio, que le rating de l'Inter pourrait être encore abaissé. Communiqué officiel de Standard &Poor's "Le dommage financier lié à l’activité de la TeamCo, (soit la société mère Fc Internazionale qui comprend les revenus étroitement liés à l’activité de l’équipe à court terme) dépend en partie de la façon dont se poursuivra la saison 2019-2020, à savoir si elle reprendra et sous quelle forme. Cela dépend bien sur de la durée de la pandémie et de la gravité des contre-mesures prises. Il est pensé qu’il est peu probable de voir les autorités consentir à de grands rassemblements durant la saison actuelle." "Il est donc attendu à ce que TeamCo perde des revenus pour les jours de matchs, en ce l’Hospitality et la billetterie comprises. De plus, sans aucun match ouvert au public, les détenteurs d’un abonnement pourrait réclamer une indemnisation pour les parties perdues. La réduction ou la suspension permanente de la saison 2019/2020 pourrait avoir un impact direct sur MediaCo (Inter Media Communication, qui est contrôlée par le Fc Internazionale Milan et dans lequel on retrouve les revenus commerciaux et les droits télé liés au club Nerazzurro) et sur TeamCo sur l’exercice financier qui sera échu au 30 juin 2020, et ce en y comprenant les paiement dûs en respect des dates fixées sur les contrats de retransmissions pour la saison 2019/2020 qui ont déjà été perçu." "L’ultime paiement dû et payé a eu lieu en mars, le prochain est contractuellement programmé en mai, et ce même si des matchs n’ont plus été officiellement diffusé depuis le 8 mars. MediaCo pourrait être exposé à une perte de recettes commerciales par rapport à d'éventuels droit de sponsorisation qui ne seront pas exploité dans leur intégralité, et ce, si les partenaires viennent à invoquer des clauses juridiques et contractuelles qui n’ont pas encore été appliquées actuellement." "Nous nous attendons à ce qu’une potentielle perte de revenus, pour la retransmission et la sponsorisation ne soit pas considérée comme une menace pour MediaCo qui doit honorer ses engagements et ses paiement fondamentaux. Toutefois, une réduction de celle-ci impliquerait une réduction de la liquidité pour la TeamCo. Team Co s’appuie sur l’argent perçu par MediaCo pour couvrir ses coûts opérationnels qui sont en grande parties des coûts fixes, représentés principalement par les salaires des joueurs et de ses dirigeants." "Une distribution plus faible reçue par la MediaCo s’ajouterait alors à des revenus déjà moins élevés. TeamCo est donc, de façon collatéral, dans une position financière plus faible en l’absence de mesure d’économies. Parmi elles, il y a les négociations largement rapportées, mais non-encore convenues sur les salaires des joueurs." "L’actuel contrat de diffusion de la Serie A prendra fin au terme de la saison 2020/2021, le risque de renégociation est à présent supérieur à la situation pré-Covid-19. Selon nous, le Covid 19 pourrait impacter la dynamique du mercato footballistique bien au-delà de la saison 2019/2020. Nous retenons que les mesures adoptées pour contenir la pandémie poussera l’économie mondiale dans la récession. L’Italie devrait connaitre une baisse de 9,9% de son Produit Intérieur Brut pour 2020." "Une augmentation d’un manque d’occupation, conjugué à la baisse de revenu disponible et à des budgets dépressifs au niveau du marketing des sociétés, pourrait affecter également la rentabilité des contrats télévisés. Cela pourrait amener les diffuseurs à réévaluer les futurs contrats sur les droits audiovisuels et imposer leurs conditions." "En outre, une récession mondiale proposerait un risque majeur de voir les sponsors réel ou potentiel réduire leurs dépenses. Tant est si bien que si de nombreux contrats de partenaires premium viennent à péremption en juin 2020, les principaux contrats médiatiques et commerciaux de la MediaCo n’expireront qu’en juin 2021." "Nous sommes, à présent, moins confiant sur le fait que les futurs contrats présenteront des conditions similaires." Pour les mauvaises langues, si cette situation impacte de plein fouet l'Inter, celle-ci provoquera également une déflagration pour l'ensemble des clubs de Serie A. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  24. Dans une interview accordée au média italien PassioneInter.com, le journaliste allemand Christian Falk, responsable du football chez Sport Bild, a parlé de l'attaquant Ivan Perisic ainsi que des joueurs que les Nerazzurri suivent. L'impact de Covid-19 "En ce moment, je travaille à la maison, comme la plupart des allemands, surtout en Bavière. En tant que journaliste, l'outil le plus important est le téléphone portable. Tant que le réseau et la connexion Internet fonctionnent, j'aurai toujours la possibilité de rester en contact avec les joueurs et le staff. Je mène des entretiens à l'aide de programmes tels que Skype, Face-Time ou Zoom, bien que j'aurais également la possibilité de les réaliser en personne, en gardant une distance de sécurité de deux mètres. C'est ainsi que le journalisme poursuit son travail lors de l'urgence sanitaire." La manière dont l'Allemagne gère la pandémie sachant qu'il n'y a pas de confinement. "J'ai récemment discuté avec un collègue de la Rai concernant les différences dans la vie quotidienne entre l'Allemagne et l'Italie. C’est un vrai soulagement pour les allemands de pouvoir continuer à marcher ou à faire du sport en plein air. Nous savons que la situation, même dans les hôpitaux italiens, reste difficile, ce qui nous rend tous très tristes. Nous espérons que le gouvernement allemand continuera de soutenir l'Italie." Les mesures prises par la Bundesliga pour limiter l'impact financier sur les clubs. "La situation des clubs allemands a été assez difficile. À l'heure actuelle, il existe un accord entre la Ligue et Sky, qui détient les droits tv. Sky a quand même décidé de payer les droits d'avril, que le championnat reprenne ou non. En contrepartie, le montant payé sera légèrement inférieur à celui initialement convenu. Cela aidera tous les clubs à payer leurs salaires et à planifier l'avenir." Des joueurs ont accepté une baisse de salaire pour que les autres personnes touchent leurs salaires pleins. "Les joueurs des clubs allemands ont fait preuve d'une grande solidarité dans cette situation complexe. En particulier, les deux grosses écuries, le Bayern Munich et le Borussia Dortmund qui ont réduit leurs salaires de 20%, et les autres ont suivi leur exemple. Ce fut un signal très important à la fois pour les supporters et, en particulier, pour les employés des clubs, qui ne gagnent pas des salaires comparables à ceux des joueurs et avaient peur pour leur travail." Falk a révélé ce que pensent les allemands à propos des mesures prises par le gouvernement italien pour lutter contre Covid-19 et réduire les risques. "Nous, allemands, ne nous permettons pas de juger les décisions de l'Italie, ce ne serait pas correct. Vous avez été frappé par la catastrophe alors que personne n'en connaissait l'ampleur. L'Allemagne, quant à elle, a immédiatement été alarmée par la situation en Italie, ce qui lui a permis de mettre en œuvre de meilleures mesures préventives. Étant donné que la situation en Italie est pire, par exemple, qu'en Allemagne, je pense qu'il est juste de ne pas encore penser à la reprise de la Serie A, ne serait-ce que par respect pour les nombreux morts et leurs familles. En tout cas, j'espère que de nombreux pays comprendront et repenseront l'importance et l'organisation de leurs systèmes de santé. Cela vaut non seulement pour l'Italie, mais aussi pour l'Espagne ou l'Angleterre. L'Allemagne fera de même." A propos de Perisic. "Perisic a fait une grande impression sur la direction avant sa blessure, il avait répondu aux attentes. C’est pourquoi le Bayern Munich voudrait l’acheter, mais les chances dépendront également de son coût. Si les Nerazzurri accepteraient moins que les 20 millions d'euros initialement convenus, je pense que l'accord serait très probable. Le fait est que Perisic aimerait rester au Bayern, donc je pense que les deux clubs parviendront à un accord." A propos de Corentin Tolisso. "Le Bayern Munich s'est enfin convaincu de renoncer à Tolisso, et l'Inter semble intéressée. Cependant, la valeur du français est nettement supérieure à celle de Perisic, compte tenu de la différence de salaire et d'âge. Tolisso ne sera certainement pas vendu pour moins de 30 millions d'euros, et en tout cas les échanges top-players sont inhabituels. Même lorsque le Bayern et la Juve ont échangé Coman et Benatia, les deux joueurs ont en fait été achetés séparément. Ensuite, bien sûr, les négociations deviennent plus faciles si un club veut un joueur plus qu'un autre et vice versa." "Tolisso est venu à Munich comme le transfert le plus cher de l'histoire de la Bundesliga, 41.5 millions d'euros. La pression sur lui était donc très forte. Cependant, il n'a jamais répondu aux attentes de la direction. Il a également subi des blessures à des moments cruciaux de la saison et, en fait, lorsqu'il a eu la chance de jouer, il a montré un grand potentiel. Non seulement il a une grande force physique pour défendre le ballon, mais il a également un excellent sens du but. Un changement d'air serait probablement une bonne solution pour lui, cela pourrait lui permettre de montrer ce qu'il vaut vraiment." Le cas Coutinho. "Non, le Bayern n'achètera pas Coutinho. Quiconque veut acheter Coutinho ne devra pas aller au Bayern, mais à Barcelone. Après avoir connu des difficultés tant en Allemagne qu'en Espagne, sa valeur a diminué, à tel point que la base des négociations devrait désormais se situer autour de 60 millions d'euros. Le plus gros problème, cependant, est celui de son salaire qui, à Barcelone, était 10 millions d'euros par saison. Tous les clubs ne peuvent pas se le permettre, en particulier avec la crise provoquée par Covid-19. Concernant le milieu de terrain, cependant, je peux vous dire que Mario Götze pourrait devenir une opportunité pour l'Inter. Son contrat au Borussia Dortmund expirera en juin, il peut donc être signé gratuitement. Je suis sûr qu'il sera contacté au moins une fois pour prendre la température. Cependant, je sais que l'Inter était particulièrement intéressée par Thomas Müller, mais il a maintenant renouvelé son contrat avec le Bayern jusqu'en 2023. Götze pourrait alors être une bonne alternative. La Louve est également intéressée, il y a déjà eu des contacts dans le passé." David Alaba n'ira pas à l'Inter. "Je suis désolé, je ne veux donner aucun espoir aux fans de l'Inter! Il est certain que David n'ira pas à Milan. S'il devait changer d'équipe, il préférerait Barcelone ou le Real Madrid. Cependant, je pense que la crise provoquée par le coronavirus a augmenté ses chances de rester au Bayern Munich." Timo Werner chez nous ? "Werner n'ira pas à l'Inter, il y a déjà des rencontres prévues avec Jürgen Klopp. Liverpool est le grand favori pour l'acheter cet été."
  25. Il n'est toujours pas revenu et il est attendu à Milan la semaine prochaine pour effectuer les quatorze jours de confinement chez lui. Alexis Sanchez est actuellement au Chili pour raisons personnelles. Il a quitté l'Italie en décalé par rapport aux autres étrangers, en accord avec le club. Le dernier arrivant n'est autre que Godin. L’uruguayen est arrivé en début de semaine dernière et il a aussi repris son travail individuel à la maison. Tous semble respecter les recommandations du club pour une éventuelle reprise des entrainements en mai. Fédération, gouvernement : ça devrait s'activer L'étude faite par la commission médico-scientifique de Federcalcio a été envoyée aux ministres de la Santé et des Sports, mais aussi au président de la FIGC Gabriele Gravina. Ces derniers devraient l'évaluer ces prochains jours. Il est prévu de reprendre les sessions d'entrainements avec des critères de sécurité stricts, et avec des joueurs constamment surveillés. ®gladis32 - internazionale.fr
×
×
  • Créer...