Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'curva nord'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Série A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Collector

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

4 résultats trouvés

  1. Cela vous a peut être échappé, mais contre Bologne il y a eu un nouvel épisode raciste, en rappel à celui du 26 décembre dernier contre Koulibaly. Mais cette fois les spectateurs ont réagi et ont sifflé pour couvrir les véhémences de la Curva Nord envers Mbaye. Et c'est ce qui sauve le club d'une éventuelle sanction, comme le confirme la Lega. "Le mérite revient au public de San Siro qui en réaction aux insultes de la Curva Nord contre Ibrahima Mbaye, a couvert de sifflets les ultras. Dimanche dernier contre Bologne ils ont une nouvelle fois attaqué Koulibaly ainsi que la société. Ils ont aussi lancé un chant discriminatoire contre l'ancien nerazzurri Mbaye, mais heureusement coupé quelques secondes après par un flot de sifflets dans leur direction. Une réponse importante du Meazza, après les sanctions prises en décembre. Cette fois, et peut être aussi grâce à la campagne BUU - Brothers Universally United lancée par le club, le final fut très différent." ®gladis32 - internazionale.fr
  2. Victor Newman

    L'Inter inquiète, la Curva Nord met la pression

    Le faux départ de la bande à Spalletti inquiète l'Inter. Luciano Spalletti tente de secouer l'équipe, mais c'est un fait : l’entraîneur est déjà sous pression... Le Corriere della Sera a analysé cette période difficile que traverse l'Inter en ce début de Championnat, un faux-départ inattendu. L'Inter et Spalletti devront travailler mentalement... Mais se préoccuper aussi du milieu de terrain: fragile, instable, sous pression, l'Inter s'est déjà détachée de l'étiquette Anti-Juve. "Vous nous avez imposé cela, mais nous devons d'abord construire une équipe avec une mentalité forte, qui est capable de réagir à certaines situations", a analysé Spalletti. Deux lacunes importantes, pour une équipe qui était candidate à un rôle majeur en Serie A. Le mystère de l'Inter est déjà le souci de Spalletti "En effet, Luciano est contraint de reprogrammer une équipe qui s'est fait démontée dans ses certitudes, et ce dès ses premiers matchs face à Sassuolo et face au Torino. L'Inter ne dispose que d'un point misérable dans son escarcelle et d'une avalanche de doute. Une Absence de mentalité correcte, une absence de réaction, une condition sportive pas au niveau... Cela explique ce début catastrophique, mais cela ne le justifie pas." "Ce sont des difficultés communes aux grandes équipes mais l’Inter les payent, contrairement à la Juventus et à Naples qui s’enfuient déjà avec 5 points d’avance. "Nous ne devons pas chercher trop d’excuses ou d’alibis. Parler de manque de mentalité est faire un pas en arrière. Quand Spalletti est arrivé la saison dernière, il a repris en main une équipe sans fil logique et lui a donné une identité, maintenant c'est à lui de la retrouver. Vous ne pouvez pas faire plus de calculs, le prochain match à Bologne devra être gagné " souligne l'ancien défenseur Riccardo Ferri. "Il n'y a pas de logique dans une équipe capable de dominer le Torino en première mi-temps et de disparaître en seconde. L'anomalie de cette situation inquiète le Club et Spalletti, qui a annulé la journée de repos et s'est entretenu avec l'équipe. Un rappel à l'ordre pour attirer l'attention, pour ne pas se voir déjà vainqueur, pour fournir une réaction tangible lorsque vous rencontrez des difficultés." "Spalletti était très contrarié après le match contre le Torino, plus que pour les erreurs individuelles de D'Ambrosio et d'Handanovic, il l'a été pour l'attitude de l'équipe. Il n’y a pas de secteur plus coupable qu'un autre, mais match amicaux inclus, l'Inter 2018/2019 a toujours souffert en défense avec 10 buts encaissés en 9 matchs". "Le vrai problème n'est pas la défense, Le coeur du problème est le milieu de terrain: le duo Vecino-Brozovic ne tient pas la route. L'Inter a un problème de qualité et de physique dans ce secteur. Ce n'est pas un hasard si le club avait tenté de recruter Vidal et ensuite Modric." La Curva Nord remercie le Suning et met la pression sur l'Inter de Spalletti En effet, une bannière exposée a attirée l'attention au Giuseppe Meazza. Une bannière réalisée par la Curva ."Pour le club: Les promesses ont été tenues, toutes les demandes ont toutes étés respectées. Pour le Mister et les Joueurs : Pas d'excuses, pas de mots. Montez sur le terrain et gagnez". Ce message montre le poids qui pèse sur les épaules de Spalletti, pour toute la saison. Luciano Spalletti est l'Homme placé au cœur même du projet du "Village Nerazzurro" pour le meilleur et pour le pire. Pour sortir de cette mini-crise, l’entraîneur titularisera Radja Nainggolan, à Bologne. Le Belge n'est pas apte à tenir 90 minutes de jeu, mais l'espoir de Luciano est que sa présence augmente le sentiment de sécurité dans l’ensemble du groupe. On devrait aussi voir le retour du brésilien Miranda, un autre joueur avec de la personnalité : "Les joueurs de l'Inter doivent comprendre l'importance du maillot qu'ils endossent, surtout lorsque vous représentez vos couleurs devant 60 000 spectateurs, comme ce dimanche à San Siro. Spalletti doit travailler sur la mentalité, il aura surement beaucoup de travail à faire, car beaucoup de joueurs reviennent de la Coupe du Monde. Mais après la pause internationale, on devra revoir la véritable Inter. Mais il lui manque quelque chose au milieu de terrain. En attaque, Lautaro pourrait apporter de la qualité." note l'ancien de la maison Nicola Berti. "Ce début de saison est difficile, avec avec seulement un point en deux matchs, nous avions récemment vu pareille situation avec Gasperini et De Boer, des millésimes malchanceux. Personne ne pouvait s’attendre à certaines difficultés avec Spalletti: l’année dernière, il a commencé avec 4 victoires consécutives et 9 victoires dans les 11 premiers matchs, dont le Derby: "Peut-être que Spalletti ne peut pas se faire comprendre par les joueurs. Les journalistes disent que l'Inter est l'anti-Juventus? Ce sont des excuses pour l’entraîneur pour justifier ces résultats négatifs. L'équipe manque de mentalité" assène Sandro Mazzola aux micros de Rmc Sport. Samedi à Bologne, l'Inter ne peut que gagner, dissoudre son mystère et cette crise qui la prend déjà à la gorge. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Rheyou Diamweli

    Candreva annonce la couleur du Derby d'Italie

    Antonio Candreva a déclaré que l'Inter "ne peut pas attendre que ce match arrive" alors que la Juventus se rendra à San Siro pour le Derby d'Italie. "Marcelo Brozovic dit depuis une semaine que nous ne pouvons pas attendre que ce match arrive, car il est très important pour nous d'atteindre notre objectif". "Au cours de ces dernières années, la Juve a été l'équipe la plus forte d'Italie et s'est également très bien comportée en Europe. Nous allons affronter une équipe qui aura à cœur de gagner, mais nous devons nous concentrer sur nous-mêmes et sur notre objectif, qui est la qualification en Ligue des Champions''. "Nous connaissons bien nos adversaires, donc nous ne devons rien laisser au hasard face à cette Juve. Ce sera difficile, ils ne nous permettront pas de nous procurer de nombreuses occasions et nous devons tirer le meilleur parti de celles que nous aurons obtenues. Nous sommes prêts." La Curva Nord a annoncé une chorégraphie spéciale dans les tribunes qui a pris deux mois à être planifiée et elle est officiellement terminée avec un record de 78 328 billets écoulés. "Nous devons remercier nos fans, car San Siro a été complet tout au long de la saison. Ils nous ont soutenu et supporté tout au long de l'année. Nous allons gagner pour eux et pour nous. "
  4. Milan - Même si le Mercato n’a pas été pyrotechnique, les résultats estivaux et les deux victoires de l’Inter en Serie A ont créés un enthousiasme incroyable dans le peuple Nerazzurro. Face à la Fiorentina, il avait 51.000 tifosi. Hier, nous avons déjà atteint les 42.000 tifosi pour la rencontre qui aura lieu contre Spal. Même si l’adversaire est peu connu, San Siro aura un excellent coup d’œil grâce à des réductions pour les familles et les enfants. L’objectif est même de faire un meilleur score que face à la Viola. Au niveau des abonnements, nous en sommes à 30.000 abonnés et ce chiffre pourrait augmenter car de nombreux tifosi achètent l’abonnement pour la saison. Il se dit également que l’on arrivera quasi au Sold-Out, pour le Derby du 15 octobre. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×