Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'eintracht francfort'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Série A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

10 résultats trouvés

  1. Bergomi: "Le match de l'Inter a été conditionné par l'erreur de De Vrij "C'est dommage parce que le match contre l'Eintracht a été vite conditionné par le but encaissé". C'est ce que Beppe Bergomi retient de la rencontre entre l'Eintracht et l'Inter à San Siro, il poursuit:"En général, un joueur comme De Vrij qui a été impérial à l'aller, ne fait pas d'erreurs de ce type. Ca montre que l'équipe est en état d'urgence, ils ont eu beaucoup de mal et ont montré un manque de personnalité. Je n'en veux à personne en particulier, mais dans ce genre de situation, qui est-ce qui sauve l'équipe? Perisic? Il n'a pas été positif du coup, même dans son comportement sur le terrain, dans son langage corporel. Les autres aussi étaient en difficulté, l'équipe a vraiment produit très peu". Bergomi: "Icardi? Le cas est de plus en plus difficile à résoudre" "Plus le temps passe, plus il est difficile de résoudre la question Icardi". Beppe Bergomi, bandiera de l'Inter donne son avis concernant le "icardigate" qui dure désormais depuis un mois:" Le joueur voudrait avoir des excuses et le brassard et le club, avec raison, ne cède pas. Le club a pris des risques techniques et économiques, à présent, le sérieux doit le pousser à aller jusqu'au fond de la chose: l'Inter a voulu donner un signal de changement de politique. Pour en revenir à Icardi, je pense que s'il veut montrer son amour pour l'Inter et ses bonnes intentions envers l'équipe, il doit descendre sur le terrain et aider ses coéquipiers. Certains de ses coéquipiers sont contre ce retour d'ailleurs". Rédigé par Samus - Internazionale.fr
  2. L’Inter salue l’Europa League en étant détruite physiquement et psychologiquement par les coups de massues infligés par l’Eintracht Francfort. Spalletti avait demandé une réaction d’orgueil, mais il n’en a été rien, juste des paroles. En à peine cinq minutes, les allemands ont touchés du bois avant de logiquement ouvrir la marque suite à une incroyable erreur professionnelle d’un Stefan De Vrij méconnaissable : Une offrande pour Jovic, joueur pisté par les Nerazzurri.... La Beneamata a toutefois été "sauvée" par son Capitaine, Samir Handanovic, et Matteo Politano, le premier évitant un score fleuve, le second mouillant seul le maillot. L’intégralité du match a vu l’Inter éprouver les pires difficultés pour construire une action, se fatiguer inutilement pour arriver à franchir ne serait-que les trois quarts du terrain. Vu le nombre d’absences et le climat actuel régnant à Appiano Gentile, il n’est pas étonnant de voir l’Inter désarmée face à une solide équipe allemande. Perdre est autorisé, mais pas de cette manière…. L’interview d’après-match de Spalletti à Inter Tv “Il y avait de l’engagement et cela nous a plongé en pleine confusion car Francfort a créé des déséquilibres et nous a forcé à subir son importante façon de jouer. Nous n’aurions pas dû nous retrouver à courir contre le temps et nous aurions dû prendre confiance dans ce match. Après avoir encaissé le but, nous avons tenté de porter le ballon individuellement non en jouant en tant qu’équipe, cela a provoqué un vide sur le terrain, il n’y avait aucun équilibre. Les joueurs ont couru parfois inutilement car ils n’avaient pas le ballon. Handanovic a été bon car Francfort s’est présenté à plusieurs reprises pour marquer." Le Derby ? "Nous avons certains joueurs au repos de disponible, je devrais faire de bonnes évaluations et comprendre ce qu’il s’est passé, nous devons rester organisé. C’est fondamental que je comprenne ce qu’ils veulent. Il ne sont pas portés par de l’enthousiasme, il faut que je parte sur ce chemin-là." Keita ? "Il était en manque de temps de jeu, il a eu des difficultés avec l’équipe sur la longueur de la rencontre. Je m’attendais à ce qu’il soit plus atteint, mais il a décidé de se donner à fond." Captain Handanovic "Il nous a manqué un peu de tout, le but encaissé a compromis la situation, nous sommes devenus nerveux au point de rater des passes simples. C’est terminé, nous devons penser au Derby. Tout le monde fait des erreurs, il faut juste les corriger, on aurait dû marquer mais nous n’avions ni la capacité physique, ni le mental. Ce n’est pas un alibi mais une vérité, nous n’avions pas tous 90 minutes dans les jambes, nous faisons face à une situation d’urgence. Les jeunes ont tout donné mais ce n’était pas simple pour eux." Le Derby ? "Il t’apporte quelque chose de plus au niveau nerveux, c’est plus dur de remporter une rencontre facile que difficile. C’est bénéfique qu’il y ait le derby, avec le scintillement qu’il apporte. Chaque match nous enseigne quelque chose et aujourd’hui nous n’avons pas fait grand-chose, c’est bien de le reconnaître : Les matchs doivent se jouer et ils peuvent aussi se perdre. Nous devons corriger nos erreurs et aller de l’avant." Le Saviez-vous ? Les Nerazzurri ont été tout simplement convoqué par la Nord qui a exigé la présence des joueurs sous la Curva. Lorsque ceux-ci se sont présentés, les Tifosi ont hurlé aux joueurs de sortir leurs couilles sur le terrain. Tableau Récapitulatif Résumé vidéo Réactions de Tramontana Inter 0-1 Eintracht Francfort Buteur(s) : 5’ Jovic Inter: 1 Handanovic; 21 Cedric (62’ 13 Ranocchia), 6 De Vrij, 37 Skriniar, 33 D'Ambrosio; 8 Vecino, 20 Borja Valero (73’ 70 Esposito); 87 Candreva, 16 Politano (80’ 68 Merola), 44 Perisic; 11 Keita Sur le banc: 27 Padelli, 40 Gavioli, 67 Zappa, 77 Brozovic Entraîneur: Luciano Spalletti Eintracht: 31 Trapp; 20 Hasebe, 13 Hinteregger, 2 N'Dicka; 24 Da Costa, 17 Rode (89’ 39 Paciencia), 15 Willems (72’ 21 Stendera), 10 Kostic; 11 Gacinovic (59’ 6 De Guzman); 9 Haller 8 Jovic Sur le banc: 1 Ronnow, 3 Falette, 6 De Guzman, 23 Russ, 33 Tawatha Entraîneur: Adi Hütter suspendu, Christian Peitinger le remplaçait Arbitre: Hategan Averti(s): D’Ambrosio (I), Borja Valero (I), Haller (E), Rode (E), Paciencia (E) Expulsé(s): / Affluence: 49.866 Tifosi ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Milan Skriniar s’est livré à la presse ce mercredi 13 mars 2019 dans le cadre de la manche retour de l’Europa League mettant au prise l’Inter à Eintracht. Voici l’interview relayée par nos confrères de Sky Sport: Que pensez-vous du fait de ne pas encore avoir marqué cette saison ? "Cela me déçoit d’être encore à zéro but, je cherche toujours à donner un coup de main à l’équipe en marquant des buts." Pourriez-vous jouer au milieu de terrain ? "Je l’ai déjà fait tant de fois, surtout en équipe nationale. Je suis prêt à le faire, Spalletti décidera." Que pensez-vous de Paciencia et Haller? "Haller est un joueur très physique qui dribble bien, pour le rendre muet il doit être bien couvert." Avez-vous aimé l’esprit d’équipe du match aller ? "Jeudi, nous avions fait une bonne première mi-temps. Nous devrons faire pareil aussi ce jeudi. Ce sera très certainement un match aussi difficile qu’à l’aller. Nous devrons être très attentif et ne pas encaisser de but." The Beast au milieu, bonne ou mauvaise idée ? Exprimez-vous ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. Situation assez inédite. Alors qu'il s'agit d'un match retour au Giuseppe Meazza, l'Inter n'est pas considérée comme l'équipe favorite alors qu'il s'agit d'un adversaire qui est loin d'être un Grand d'Europe! En effet, les Bookmakers mise sur une qualification allemande. Pour la Snai, L'Eintracht est favori à 1,82 contre 1,92 pour l'Inter. Pour Gioco Digitale, la différence est encore plus importante avec une côte de 1,72 pour les allemands contre 2,00 pour les Nerazzurri. Reste à présent à fermer des gueules sur le terrain... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Luciano Spalletti s’est livré à la presse ce mercredi 13 mars 2019 dans le cadre de la manche retour de l’Europa League mettant au prise l’Inter à Eintracht. Voici l’interview relayée par nos confrères de Sky Sport : Êtes-vous préoccupé par les absences ? "On joue encore à 11 ou quelque chose a changé ? Nous avons les hommes pour remporter le match." Comment vont Keita et Brozovic ? "Keita se sent bien, Brozovic est convoqué." Keita pourrait-il être titulaire ou rentrera-t ’il en cours de match ? "Cela dépend du déroulement de la rencontre. Si je l’aligne en cours de match et que nous allons en prolongation, c’est comme s’il jouait un match en intégralité. Je dois évaluer tant de choses." Prendrez-vous exemple sur l’état d’esprit montré par la Juventus mardi ? "Je félicite la Juventus qui a disputé un très grand match. J’aime souligner le travail effectué par Allegri sur cette rencontre. S’il fallait prendre quelque chose, c’est le caractère démontré lors du match, ils ne se sont pas laissé dévorer par l’exceptionnalité que représentait cette évènement. Plus c’est exceptionnel, plus l’évènement est important, car il y a des personnes de qualité. On aurait pu assister à quelque chose de normal, mais vu toute les situations, nous avons assisté à une situation anormale que peu sont capable de réussir." Y-aura-t ’il quelques jeunes de la Primavera qui débuteront ? "Cela commence toujours de cette façon, il faut savoir saisir l’occasion pour construire une carrière, sur base du nombre de joueur à ma disposition, il y aura une opportunité pour eux. Cela dépendra aussi des postes qui pourraient m’être utile. J’ai parlé avec Madonna et je suivrais ses indications." Comment va Borja Valero ? "Borja Valero jouera." Brozovic est convoqué pour jouer ou pour le banc ? "Il sera sur le banc." Vous avez demandé à plusieurs reprises de sortir les muscles, il est l’heure de le faire à présent... "La différence est de réussir à savoir quand le faire, et ce dans la longue durée, car il y a cette motivation de vouloir être au Top. Sa fin est la résilience : Il y a lieu de maintenir sur le long terme de la concentration et démontrer le maximum de nos possibilités, sans se montrer présomptueux. Mais il faut se battre et bien comprendre à quel moment attaquer fort. Nous devrons aller sur le terrain en mettant cela en pratique et c’est ce qui est le plus difficile." Quelle est l’importance de Perisic au sein de cette équipe ? "Il est très important. A l’aller il a ressenti une douleur, j’espère qu’il en a pleinement récupéré. Son apport est fondamental, il a un plus au niveau de la technique, de la résistance des mouvements sur les ballons inactifs." Le fait de devoir l’emporter pourrait-il au final changer quelque chose ? "Non cela ne changera rien. Nous devons nous rappeler qu’au terme de cette soirée nous serons soit qualifié soit éliminé. Nous devrons donc prendre des décisions correctes, le match aller m’a permis de prendre connaissance de quelques données supplémentaires." Peut-on dire qu’avec les joueurs que vous avez à disposition, qu’il est possible de poser des problèmes à l’adversaires ? "Si vous vous référez au fait que nous n’avons pas de point de référence, oui c’est certainement quelque chose qui peut poser des problèmes. Si je demande à Skriniar s’il préfère marquer Ibra ou Messi, il répondra toujours Ibra car lorsqu’il joue, il vient au duel. L’imprévisibilité offre toujours la possibilité de faire face à cette fantaisie supérieure." "Quels sont les joueurs chez nous les plus atypiques ? Politano ? Il a joué en faux 9 à Sassuolo, il a démontré ce dont il était capable. Keita lui est attaquant, il a évolué en pointe dans l’axe. Nous avons peu d’attaquants atypiques mais ils sont tous vrais. Je m’attend à quelque chose de supérieur au niveau individuel, à une de leurs meilleures prestations et je suis totalement sûr qu’ils vont répondre présent." Que pensez-vous de l’absence d’Hutter ? "Cela me déçoit, ce sont des matchs qui t’apportent une vraie culture professionnelle. C’est comme certaines situations que tu rencontres dans la vie. Je pense que pour lui aussi, il aurait vécu cela de cette façon, cela aurait été mieux que dans ce match, qu’il y ait la présence de toutes les composantes possibles. Il me semble aussi que c’est une bonne personne et j’aurais été ravi de l’avoir à mes côtés." Que représente l’Europa League pour l’Inter ? "J’espère que mes joueurs se sont bien focalisés sur l’importance de ce moment dans la saison. Nous devons penser à jouer notre match en pensant à ce dernier et pas à ceux qui restent à jouer en Championnat, nous avons toutes les cartes en mains pour y arriver." "Certains pensent que le meilleur joueur est celui qui manque, mais les matchs sont remportés par ceux qui sont présents et qui se donnent avec le plus de convictions. Il n’y a aucune triche, ni ruse psychologique Ceux qui vivent à l’intérieur du groupe doivent savoir comment se motiver pour que l’on puisse plaider notre cause à bon escient." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. C'est officiel: L'Uefa a rejeté le recours introduit hier par l'Eintracht Francfort par rapport à la suspension dont est sujet Adi Hutter, exclu lors du match aller au Commerzbank-Arena. Pour rappel, Hutter avait balancé une bouteille d'eau à la suite d'une décision arbitrale qui avait refusé d'octroyer un penalty à l'équipe de Bundesliga. "Ce n'est pas quelque chose d'agréable, je m'en veux, cette fois, je vais devoir faire tout le travail avant la rencontre. Je devrai trouver les mots juste lorsque je verrai les joueurs à l'Hôtel. Je n'ai pas cette permission de m'unir à l'équipe avant la rencontre, je n'ai pas non plus l'autorisation de retrouver l'équipe également lors de la mi-temps. L'après-match n'a pas d'importance car ce sont dans ces moments-là qu'un entraineur peut faire la différence." Du côté de l'Inter, par contre, on retrouvera Luciano Spalletti sur le banc ! Le pire n'est pas à craindre au Meazza, mais bien à ses côtés! L'information émane de la Gazzetta Dello Sport: L'ordre publique risque d'être mis à mal ce jeudi à Milan. En effet, pas moins de 13 500 supporters de Francfort seront présent au Meazza, il s'agit purement et simplement d'une invasion. La situation pourrait bien déraper étant donné que les Ultras allemands seront présents. Ces derniers sont en alliance avec ceux de l'Atalanta. Qui plus est, une rivalité ouverte existe avec les Ultras de la Lazio qui sont jumelés aux Ultras Interistes. L'Osservatorio a pourtant évité de vendre des billets aux résidents de la Lazio et de la province de Bergame. Seuls ceux qui ont à disposition la Tessera Del Tifoso de l'Inter seront acceptés. Un service de sécurité et de stewards renforcé, combiné à des activités de pré-filtrage et de filtrage est d'ores et déjà annoncés. Le pire est à craindre étant donné qu'au départ seul 5 500 billets ont été réservé pour assister au match. Comme plus de 20 000 demandes sont arrivées en 24h, il a été décidé d'octroyer 8 000 billets supplémentaires. Les supporters allemands occuperont l'intégralité de Troisième Anneau Bleu situé au dessus de la Curva Sud. Ils occuperont également une partie du troisième anneau rouge situé au dessus des bancs. Ce dernier choix est discutable étant donné les considérations existantes entre les alliances. Le département de la police milanaise, toujours dirigé par l'ancien arbitre Marcello Cardona, nouveau préfet de Lodi, a pris acte de cette situation et du risque élevé d'incidents. Il est prêt à faire face aux urgences. Des milliers d'agents seront présents dans la ville. Parmi les 13 500 supporters de l'Eintracht, il y a la certitude de faire face à une frange de 3-400 ultras très chauds qui, lors du match aller, ont déclaré la guerre aux Nerazzurri à l'aide des paroles d'un célèbre chœur Anti-Inter connu dans les travées de la Curva de l'Atalanta. Une attention maximale sera portée aux partisans les plus violents de l'ULF 97, le groupe de gauche qui contrôle le Nordwestkurve de Francfort. Selon toute probabilité, ils seront également contrôlés par des policiers allemands, comme cela s'est passé à Rome. Amis Nerazzurri, ne partez surtout pas au clash en cas de déplacement à Milan ce jeudi, vous ne savez pas qui sera devant vous ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Mauro Icardi continue de rester à l’écart de l’Inter alors que celle-ci fait face à la période la plus délicate de sa saison, surtout qu’elle est affaiblie. La situation Sont indisponibles : Miranda, Nainggolan, Brozovic, Icardi; Sont en ballottage pour compléter le onze de base: Cédric-D ’Ambrosio (55%-45%); Asamoah-D ’Ambrosio (55%-45%), Vecino-Borja Valero (55%-45%). Vu le comportement de l’argentin, il devient de plus en plus certain de partir à la recherche de son successeur. Le Corriere Dello Sport s’est penché sur la question : Malgré le fait qu’il y ait eu de récents sondages en provenance de l’étranger, Maurito et Wanda insistent pour rester en Italie, ils ne souhaitent pas déboussoler leurs enfants en changeant de pays. Cela signifie qu’il y a deux pistes à envisager : La première est la Juventus, l’alternative est le Napoli. Il se dit que le club Partonopeo serait disposé à mettre sur la table une offre importante étant donné que le Mercato propose une occasion particulièrement gourmande de se renforcer. Il ne faut également pas négliger les manœuvres des blancs et noirs. Stratégie Nerazzurra L’Inter étudie avec une attention particulière si elle va se lancer dans une transaction avec la Juventus. Condition Sine Qua Non : L’échange avec Paolo Dybala, sinon il n’y aura aucune discussion possible. Qui plus est, outre la Joya, le Club Nerazzurro partirait à la recherche d’un attaquant pur, le tout en se fiant à des conditions favorables. En ce sens, le joueur qui est en Top-List se nomme Edin Dzeko qui est très estimé au Corso Vittorio Emanuele et dont le contrat arrive à péremption en juin 2020. On retrouve également le jeune Luka Jovic qui défiera l’Inter en Europa League ce jeudi avec l’Eintracht. Ce dernier devrait d’ailleurs être racheté au Benfica pour 10 millions d’euros. Le prix demandé pour Lukaku risque donc de s’avérer excessif si ce dernier ne fait pas parti de l’échange avec Mauro Icardi. Si au final, l’Inter se devait de négocier avec le Real Madrid, notre Beneamata exigerait soit une transaction économique démesurée ou Karim Benzema en contrepartie technique. Dans le même temps, l’idée de ne plus voir Mauro Icardi porter la vareuse Nerazzurra cette saison est de plus en plus concrète, surtout si ce dernier est absent des deux prochains matchs… Sauf miracle… ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Damien

    Ligue Europa - 8e de finale : Inter vs. Eintracht

  9. Un pénalty de raté mais une défense qui tient bon, L'Inter de Luciano Spalletti est finalement ressortie indemne du Commerzbak-Arena de Francfort lors de cette première manche des huitièmes de finale. Il s’agit pour les Nerazzurri d’un résultat important lors d’un match qui aura vu Marcelo Brozovic passer à la Trapp en manquant un pénalty assez discutable. Toutefois les Nerazzurri peuvent se vanter d’avoir su conserver un clean sheet face à la meilleure attaque européenne, Europa League et Ligue des Champions confondues. L’équipe emmenée par Adi Hutter jouera à présent crânement sa chance au Giuseppe Meazza. L’Inter devra veiller à ne pas faire une "Parisienne" et à s’assurer de passer au tour suivant en prenant avec sérieux et respect l’adversaire allemand. A noter les suspensions de Lautaro Martinez et Kwadwo Asamoah qui étaient sous la menace d’un nouveau carton jaune. L’état de santé d’Ivan Perisic sorti blessé sera évalué. L'Interview de Spalletti à Inter Tv "Nous avons réalisé une prestation convaincante. Quant au résultat, il y aura besoin de voir si nous saurons porter la qualification à la maison. Ici, c'est dedans ou dehors, et ce même si tu fais une bonne prestation mais que tu es éliminé. Selon moi aujourd'hui, nous n'avons pas su saisir notre chance, mais c'est également vrai que l'équipe était sur un terrain difficile face à un adversaire qui est habitué à jouer en Coupe d'Europe devant son public. Nous avons joué un match de qualité, c'est un signe d'amélioration." "Skriniar, De Vrij, Asamoah et D'Ambrosio ont fait un bon match, même si ce dernier a connu un petit problème physique, il s'est fait mal mais il a toujours su se montrer à son avantage. Si on parle des absences, on peut déjà dire que ce soir nous avions des défections. Mais comme je le dis toujours, nous devons jouer "Da Inter". Ceux qui sont sur le terrain doivent réaliser des prestations à la hauteur de l'équipe. Notre noyau est composé de joueur de choix, donc chacun d'entres eux doit y aller en ayant l'intention de montrer notre marche en avant." Le Saviez-vous ? Interpellé par un Tifoso allemand, Stefan De Vrij ne s'est pas démonté. Ce dernier lui a offert son maillot et a pris le temps de poser pour un selfie Tableau Récapitulatif Eintracht Francfort 0-0 Inter Eintracht Francfort: 31 Trapp; 20 Hasebe, 13 Hinteregger, 2 N'Dicka; 24 Da Costa, 17 Rode (77’ 15 Willems), 5 Fernandes 10 Kostic; 11 Gacinovic; 9 Haller (80’ 39 Paciencia), 8 Jovic Sur le banc: 1 Ronnow, 3 Falette, 21 Stendera, 23 Russ, 6 De Guzman Entraîneur : Adi Hütter Inter: 1 Handanovic; 33 D'Ambrosio, 6 De Vrij 37 Skriniar, 18 Asamoah; 8 Vecino, 77 Brozovic; 16 Politano 20 Borja Valero (80’ 21 Cedric), 44 Perisic (59’ 87 Candreva); 10 Lautaro Martinez Sur le banc: 27 Padelli, 13 Ranocchia, 23 Miranda, 60 Schirò, 68 Merola Entraîneur : Luciano Spalletti Arbitre: William Collum Averti(s) : Kostic (E), Asamoah (I), Lautaro Martinez (I), Hasebe (E), Candreva (I), Gelson Fernandes (E) Expulsé : 54’ Adi Hütter ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  10. Luciano Spalletti s’est livré en conférence d’avant-match en vue de la rencontre mettant aux prises l’Eintracht Francfort, meilleure attaque européenne de la saison 2018/2019, à une Inter toujours rongée par ses maux. L'Eintracht réalise une très grande saison, pensez-vous qu’il s’agit de l’une des meilleurs équipes d’ Europa League ? "L'Eintracht réalise un grand championnat, joue un football intense et est capable de débloquer ses matchs également en toute fin de rencontre, comme cela s’est produit lors de son ultime sortie. Elle a beaucoup de qualités en ce moment. Ensuite, pour nous comme pour eux, la vie passe si vite qu’il faut toujours y aller fort." "Demain nous jouerons nos cartes. Nous avons ce besoin de rapporter à la maison plus de choses. Nous seront prêt demain soir et nous avons de bonnes intentions vu l’importance de cette partie, qui porte derrière elle, nos ultimes espoirs." Il y a tellement de polémiques en Italie sur Icardi, est-ce que cela a impacté l’équipe ? "Lorsque tu portes un maillot comme celui de l’Inter, de l’Eintracht et d’autres grands clubs, il y a toujours des choses qui ne se déroulent pas comme tu le souhaites. Il est important que tu puisses gérer au mieux les dangers de ton propre poste, tu dois mettre en pratique tes qualités personnelles sur le terrain. C’est le prix à payer lorsque tu es un joueur de ce niveau." Confirmez-vous l’ouverture sur Icardi ? Etes-vous préoccupé par Nainggolan ? "J’ai appris qu’il y avait eu cette rencontre, mais je n’ai pas encore eu le temps de m’informer de ce qu’il s’est dit. Ce match est ce qui retiens le plus notre attention, il n’y a pas de place pour penser à autre chose. Cette partie est extrêmement importante et c’est naturel d’être sous le coup de la déception lorsqu’il te manque des joueurs." "Cependant, la plus grande déception reste pour ceux qui ne sont pas repris sur la liste. Sur le terrain, l’Inter tente toujours de pallier ces absences, l’équipe portera toujours son nom et devra faire valoir les principes d’être une équipe forte." Vous venez de déclarer que l’Inter jouera ses dernières cartes demain. Comparé à Cagliari, que voulez-vous ne plus revoir ? "L’expérience en général était positive, j’espère que mes joueurs ne sont pas en accord avec vos opinions. Nous avons fait de bonnes choses sur les terrains italiens et internationaux. Ce qui est dévastant, c’est de croire que tu n’es plus à la hauteur, mais je ne veux pas y croire, si nous sommes ici, c’est parce que nous croyons au potentiel à notre disposition." "Certaines décisions font la différence, tout comme l’envie de se battre. Nous devons être prêt au combat en sachant que l’on est jamais seul, il faut ressentir cet esprit d’équipe, et également ta propre personnalité." Vous faites face à l’équipe qui a inscrit le plus de buts en Europe, comptez-vous adapter vos tactiques ? "Comme tous, ils se donnent à fond, c’est une de leurs qualités, nous avons tous des qualités et des défauts, ma volonté est celle de ne pas perdre cette cohésion avec l’envie de vouloir marquer. La différence se jouera sur celui qui gère mieux la rencontre. Parfois nous y sommes parvenus, d’autres fois non. Nous avons déjà réalisé de belles prestations défensives et je m’attends à ce que l’équipe puisse jouer ainsi, comme elle nous a habitué. Nous devrons maintenir notre identité, nous avons connus les meilleurs et les pires périodes." "Il est tout de même très difficile de se rappeler des matchs où l’équipe était totalement dans la débandade en balançant tous les ballons hors de la surface... Il n’y a pas de présomptions ni de risques, il faut reprendre tout à zéro. On peut conserver la même composition tactique, mais il faudra faire attention à leurs attaquants. Nous avons toutes les cartes en main pour tenter notre chance, je m’attends à ce qu’il y ait ce petit plus demain." L’équipe a encaissé quelques buts, mais à présent elle parvient à en inscrire plus. A quoi est-elle dépendante ? Est-ce que l’absence de Nainggolan changera quelque chose ? "C’est la caractéristique de notre équipe, celle d’être une équipe en phase offensive et en phase défensive, le concept d’équipe peut être lié à ces statistiques. Nous avons ce besoin de continuer à marquer, mais aussi à encaisser moins de buts, nous travaillons au quotidien, nous cherchons à nous perfectionner. Avant je demandais aux joueurs d’être plus présent avec le Trequartista." "Lautaro est prédisposé à cette manœuvre d’approche de la surface, et il donne toujours une contribution, puis il y a toujours certains équilibres qui doivent être maintenus. Nous devrons faire très attention demain soir car ils offrent à leurs attaquants la liberté du déroulé de l’action, de la façon dont ils peuvent réaliser leurs phases offensives." "Même s’ils y participent moins, lorsqu’ils reprennent le ballon, ils se montrent fort physiquement, mentalement, ils croient en leurs potentiels. Nous devrons donc avoir cet équilibre face aux assauts de notre adversaire, nous devrons rester ordonné et nombreux en phase défensive, car si jamais tu leurs laisses de l’espace, cela va devenir très difficile de savoir défendre. Nous sommes en condition pour y parvenir, demain je m’attend à une très belle démonstration caractérielle et à une réponse qui fait suite à notre dernier match à Cagliari." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
×
×
  • Créer...