Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'fifa'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Série A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Évènements de Inter Club Paris

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

10 résultats trouvés

  1. C’est un fait, le projet de la Super Ligue d’Europe enflamme le monde du ballon rond, des ligues nationales qui sont contre ce projet jusqu’au plus haut dirigeant de la Fifa, Gianni Infantino, qui est l’homme le plus puissant du football mondial. Le Président de la Fifa n’a pas tourné autour du pot et a expliqué que les plus grands noms de la Planète Foot pourraient se voir exclus de toute participation à la Coupe du Monde, si ces derniers venaient à jouer dans une Super Ligue Européenne. Ce discours du Président de la Fifa devant le Quartier Général de sa Fédération vise en particulier les joueurs évoluant à Barcelone, Manchester City et au Bayern de Munich, les trois artisans qui seraient prêts à laisser tomber la structure actuelle pour former un tournoi privé. Écarté ou Éjecté Cette déclaration d’Infantino ne vise pas uniquement la Coupe du Monde, mais également le Championnat d’Europe et les ligues nationales. Pour faire simple, un joueur disputant cette Super Ligue, ce « séparatiste » se verrait exclu de toutes les autres compétitions. Cette question d’une telle compétition avait pourtant été mise de côté, mais des nouveaux documents provenant des Football Leaks ont mis en évidence les plans de plusieurs grandes écuries européennes. Des équipes qui souhaitent créer un nouveau tournoi de 16 équipes dès 2021. Le projet dénoncé prévoyait 11 clubs historiques en provenance de l’Espagne, de l’Angleterre, de l’Allemagne, de l’Italie et de la France, avec une inscription garantie de 20 ans à cette dernière. 5 autres clubs seraient, quant à eux, invités à la disputer. La réponse de la Fifa est claire : A l’aube du Mondial 2022 au Quatar, la Fifa souhaite éloigner, voir éradiquer définitivement un tel projet. Soit tu en reste écarté, soit tu es dehors a déclaré le Vice-Secrétaire Général de la Fifa, Alasdair Bell. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Internazionale.fr a le plaisir de vous proposer l'excellent article précis et complet réalisé par Clément Pons pour le compte de Rmc Sport, sur ce qui s'annonce être la nouvelle guerre entre l'Uefa et la Fifa. Gianni Infantino, le président de la FIFA, veut créer deux nouvelles compétitions pour augmenter les sources de revenus de son instance. L’UEFA, le patron du foot européen, n’y est clairement pas favorable. Les réformes entamées par Gianni Infantino et le bureaux exécutif de la FIFA ne plaisent pas à tout le monde. Surtout pas du côté de Nyon, où se trouve le siège de l’UEFA. Car la sacro-sainte C1 pourrait être menacée par l’émergence de nouvelles compétitions voulues par le successeur de Sepp Blatter. Deux nouvelles compétitions dans les cartons Le suisso-italien prépare en effet un plan visant à créer deux nouveaux tournois "mondiaux". Des négociations secrètes auraient déjà été engagées avec un consortium international d’investisseurs – dont la banque japonaise SoftBank – qui a promis d’engager 25 milliards de dollars dans le projet explique le Financial Times. La proposition envisage une expansion de la Coupe du monde des clubs à 24 équipes (dont 12 européennes, contre sept en tout actuellement). Celle-ci se déroulerait tous les quatre ans. Une nouvelle ligue, cette fois-ci pour les sélections nationales, devrait également être créée. Elle viendrait s'ajouter à la Ligue des nations, organisée par... l'UEFA. La FIFA veut diversifier ses sources de revenus Les raisons avancées par Infantino? "Des avantages sportifs évidents pour le football dans le monde et une croissance durable de notre jeu en attirant des investissements jusqu’alors jamais vus dans le foot". Du côté de l’UEFA, on monte au créneau. Mercredi, l’instance européenne a critiqué le "timing hâtif et le manque d’informations concrètes" sur ce plan. Créer de nouvelles compétitions permettrait à la FIFA de s’émanciper de la seule Coupe du monde, qui représente 90% de ses revenus (droits TV et commerciaux), et diversifier ses revenus. Des diffuseurs télés avides de grosses affiches La nouvelle version de la Coupe du monde des clubs permettrait aux diffuseurs télé de mettre en scène de grosses affiches entre les mastodontes européens. Surtout, cela viendrait remplir les agendas déjà ultra-chargés des clubs. Mais la FIFA a des arguments: la Coupe du monde des clubs aurait lieu en juin à la place de la Coupe des Confédérations qui n’existerait plus. Pour la Ligue des nations "made in FIFA", les matchs auraient lieu sur des créneaux jusqu’alors réservés aux matchs amicaux. La semaine dernière, plusieurs "superclubs" dont le Barça, la Juventus de Turin ou le Real Madrid ont apporté leur soutien à cette réforme. D’autres équipes, attachées à l’esprit (un peu plus) universaliste de la C1, se rangent du côté de l’UEFA et craignent un renforcement des disparités entre les clubs européens les plus riches et les plus pauvres. La guerre ne fait que commencer...
  3. Damien

    [SONDAGE] PES ou FIFA ?

  4. Rappel des faits : Le Real Madrid, mécontent de la tentative de recrutement de Luka Modric, de la part de l'Inter, avait décidé de déposer une plainte officielle auprès de la FIFA. En effet, Florentino Perez ne voulait pas perdre un autre joueur, une "superstar", suite au départ de Cristiano Ronaldo à la Juventus. En conséquence, il avait informé Modric qu'il allait rester en Espagne et afin de dissuader l'Inter, de toute tentative, une plainte avait été déposée, auprès de la FIFA. Le dossier est clos La confirmation émane de la FIFA en personne. Il y a eu des rapports contradictoires, quant à l'instigateur de la saga de ce transfert avorté, avec des allégations selon lesquelles Modric aurait lui-même cherché à déménager en Italie. Toutefois, le meilleur joueur de la Coupe du Monde 2018 a nié toute implication, sur ce prétendu transfert. Selon la Gazzetta dello Sport, le Real a invoqué une infraction à l'article 18, qui stipule qu'un club ayant l'intention de conclure un contrat avec un professionnel, doit informer par écrit le club actuel du joueur, avant d'entamer des négociations avec lui. Cependant, la FIFA a confirmé qu'il n'y avait pas eu violation de cet article. La Gazzetta rapporte que l’instance dirigeante du football mondial a pris acte des comptes rendus, émanant des trois parties : Le Real Madrid, Luka Modric et l'Inter, avant de laisser tomber l’enquête, au stade préliminaire. Néanmoins, pour le Real, un problème se pose toujours, avec le contrat de Modric expirant en juin 2020. Cela signifie que le club espagnol devra probablement proposer un nouveau contrat à son meneur de jeu, au plus tard, dans le courant de l’année prochaine, afin d'éviter le risque de le perdre gratuitement, à la fin de son contrat actuel. Si le contrat venait à ne pas être renouvelé, les prétendants pourraient essayer d'attendre et de signer le croate né en septembre 1985 à paramètre zéro. Ce qui pourrait convenir à Modric, mais certainement pas aux Madrilènes. Agé de 35 ans en 2020, il semble toutefois peu probable que l'Inter tente de recruter Luka Modric, dans les années à venir. Un joueur qui aura surtout profité des Nerazzurri pour se faire une meilleure place sous le soleil madrilène. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Modric va rester à Madrid, de par son mutisme ce dernier a clairement favorisé le Real. De par son comportement, il n'aura pas fais plier Florentino Perez. Ce dernier, n'ayant pas apprécié le comportement de l'Inter, il compte dénoncer le club à la FIFA, mais plus que le club, il souhaite renvoyer l’ascenseur en voulant recruter Mauro Icardi. Le Fantasme espagnol Lopetegui et les supporters madrilènes ont demandés à leur président de frapper fort. Ces derniers fantasment à présent sur le fait de pouvoir recruter Maurito, après que la Maison Blanche ait procédé à la dite dénonciation. Selon le quotidien As, le premier joueur pisté se nomme Timo Werner de Leipzig, puis il y a Rodrigo Valencia, qui coûte 80M€ et enfin Mauro Icardi : "Son nom a été associé au Real et à l'Atletico mais l'opération ne s'est jamais concrétisée. C'est un grand goleador mais il y a un gros problème. Le Mercato en Italie se termine aujourd'hui à 20h. Si le Real souhaite l'acheter, il devra agir avant que l'Inter s'oppose à la vente de son numéro 9 vu qu'il lui sera impossible de recruter un remplaçant." Ce que As a surtout oublié de mentionner, ce sont les relations à présent compromises entre les Nerazzurri et les Blancos suite à l'affaire Modric. Pourquoi porter plainte à la Fifa ? Selon l'Ansa, l'agence de presse italienne, le Real Madrid a l'intention de dénoncer l'Inter devant la FIFA pour l'affaire Modric : "Dans un rapport publié par Marca, Florentino Perez a décidé de poursuivre en justice le club italien, à la FIFA, pour avoir eu un contact avec son joueur, sans avoir précédemment contacté le Real. Il s'agit d'un comportement illégal, car cette pratique est uniquement autorisée si le joueur dispose d'un contrat de moins de 6 mois et ce n'est pas le cas." "Madrid note que tous les jours, des rumeurs sur le désir Modric de quitter Madrid ont été répétées, mais cette possibilité n'a jamais été prise en considération par le Real qui s'est montré toujours très calme sur ce dossier, puisqu'il existe une clause libératoire qui s'élève à 750M€. Une somme qui est entièrement en dehors du champ d'application de l'Inter et de nombreuses autres équipes. Le Real souhaite marquer le coup afin que d'autres équipes ne tentent plus de négocier directement avec un de leurs joueurs, à son insu." Ce comportement ridicule du Real Dans son éditorial pour Fcinter1908.it, Alfio Musmarra s'est livré sur ce comportement du Real qu'il juge ridicule : "L'Histoire relative à Modric est différente. En effet, le club ne s'est jamais positionné publiquement, si ce n'est qu'après le match de l'Atletico de Madrid, suite à une question posée à Spalletti. Tout était entre les mains du Croate et l'Inter a tenté sa chance. Les accusations madrilènes sont ridicules, car il suffirait de repenser à Mourinho ou à l’entraîneur actuel qui occupait le poste de sélectionneur de l'équipe d'Espagne 2 minutes avant le coup d'envoie de la Coupe du Monde 2018..." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Victor Newman

    Cadena Ser enfonce le clou avec Florentino Perez

    La dénonciation du Real sur l'Inter ? Elle n'a aucun sens et n'a aucun fondement. Telle est le constat de Cadena Ser, qui confirme que "Le Real Madrid a décidé, malgré les bonnes relations qu’il a eue avec l’Inter, de déposer plainte contre le Club Nerazzurro à la Fifa pour avoir approché Luka Modric sans en parler avec Club en premier lieu." "La tentative du Real Madrid est absurde et ridicule" "La première raison est que ce sont les agents de Modric qui ont proposé le joueur en assurant à l'Inter qu'il y avait une possibilité qu'il puisse se libérer du Real Madrid. La seconde est que l'Inter n'a pas entamé de négociations avec le Real Madrid pour Modric : il s'est juste mis en position d'attente, dans le cas où le joueur était libre de ses actions, comme proposé par les agents." "Il y aurait également une troisième raison qui fait apparaître ce côté scénique, théâtral et sans logique du Real. Ce dernier oublie de revenir sur les épisodes relatifs à Ronaldo et Mourinho." "Pour conclure, Luka Modric a une clause libératoire. Les joueurs disposant d'une telle clause peuvent être approchés par d'autres équipes, sans que celles-ci aillent s'adresser directement au club propriétaire, que le club demandeur ait l'intention ou non de payer la dite clause." Game Over. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Nous sommes actuellement en division 7 et 26 joueurs composent l'équipe ! N'hésitez pas à nous rejoindre. http://proclubshead.com/18/club/ps4-156257/ Console : PS4 Team : SOLOINTER Ajoutez moi pour que je vous intègre au groupe de message du club : DAMDAM1908
  8. Milan - La Fédération internationale des syndicats de footballeurs professionnels, la Fifpro, a accepté de retirer sa contestation judiciaire contre le système de transfert des joueurs actuels devant la Commission européenne après avoir obtenu un accord avec la FIFA pour réorganiser le modèle actuel. Dans une déclaration commune, les deux organisations ont déclaré que la FIFA a accepté de mettre en place une équipe spéciale pour examiner les changements à long terme du règlement concernant le transfert. Première réforme à court terme Une solution a été trouvée dans la façon de soutenir les joueurs qui souhaitent quitter leurs clubs, s’ils ne sont pas payés à temps : En effet, un joueur pourra quitter son club après deux mois sans salaire ou en cas de comportements nuisibles à ses compétences professionnelles, comme être reversé dans le noyau B ou devoir s’entrainer seul. Cet accord fait suite à 18 mois de négociations entre les parties, comme l’a expliqué la FIFA même dans un communiqué. Initiatives conjointes Au cœur des initiatives conjointes, il y aura principalement la révision du système actuel de transfert, créé par la FIFA en 2001. Elle travaillera également pour la mise en place d’une institution de chambres nationales de médiation, elle pourra veiller à l’examen du contrat minimum avec toutes les parties prenantes à l’échelle mondiale. La santé et la sécurité des joueurs seront traitées, en particulier en relation avec le calendrier international des matches, dont il sera question avec toutes les parties prenantes. Par ailleurs, la FIFA et la FIFPro s’engagent à respecter les droits fondamentaux internationalement reconnus, y compris ceux applicables au football professionnel, ainsi qu’à promouvoir l’égalité et les intérêts des acteurs et le développement du football féminin professionnel. "Aujourd'hui, c’est une étape importante pour l’amélioration de la gouvernance mondiale du football professionnel. Les négociations étaient compliquées avec les principales parties prenantes et tout le monde a fait des compromis, mais finalement l’affaire est gagnante-gagnante et le football en est le grand gagnant. Je suis impatient de voir la même approche collaborative aux discussions qui vont maintenant commencer par un examen plus large du système. Toutes les parties – associations, fédérations, joueurs, clubs et ligues – ont un rôle important à jouer dans ce processus." Gianni Infantino, Président de la Fifa "Cette compréhension a permis d’adopter les changements les plus importants aux règles de transfert du football qui date de 2001. Alors que les clubs les plus riches traitent bien leurs joueurs, il existe d’autres championnat où les droits des travailleurs des joueurs sont régulièrement ignorés. Ces changements aideront à protéger les 60.000 joueurs que FIFPro Union représente contre ces traitements injustes." Philippe Piat, Président de la FIFPro. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Milan - Aleksander Ceferin et Gianni Infantino, respectivement Président de la Fifa et de l’UEFA ont demandés des changements immédiat dans le système de transferts depuis la somme record qui a été dépensée durant cette sessions estivale. Durant le Congrès, Ceferin a déclaré qu’une restructuration est nécessaire. Le Cas Neymar est la sonnette d’alarme, car le brésilien a été transféré au Paris-Saint-Germain, en provenance du Fc Barcelone, pour la somme record de 222M€. Mais outre le transfert de Neymar, c’est la situation générale du Mercato qui préoccupe les Présidents, vu que le total de la facture pour cet été s’élève à 3,93 milliard d’euros entre le 1 juin et le 1 septembre, une somme bien plus importante que celle dépensée sur l’ensemble de l’année 2016 ! Ce Congrès extraordinaire de l’Uefa représente la toute première prise de position officielle de l’Institution! Le football moderne est le fils de la Loi Bosman, plus que celui du FPF Les Deux représentants les plus influant du football mondial se sont exprimé en faveur d’une cassure et d’un changement immédiat, suite à cet été : "Au-delà de la difficulté à intervenir sur la libre circulation des joueurs, l’impression est que l’on touche bien plus aux règles sportives, qu’aux règles économiques." L’UEFA et la FIFA vont ouvrir une phase d’étude Ceferin a déjà proposé un plafond maximum salarial, la luxury tax, des équipes composées avec le moins de joueurs possibles prêtés et il demande à présent également un soutien politique. Infantino, présent et invité au Congrès, a expliqué que les pourcentages versés aux agents doivent être réduits. "C’est le bon moment. J’ai l’intention d’y parvenir, c’est mon objectif! Il faut un arsenal entier de règles pour réguler le jeu de la meilleure façon possible." a déclaré Ceferin. Infantino a enchainé en soulignant : "C’est le moment opportun, celui où nous avons tous décidé de nous attaquer aux systèmes des transferts pour le futur." Est-ce que cela aura déjà un impact en Janvier ou pour la prochaine session estivale ? Le Fair-Play-Financier va-t’il se renforcer ou être remplacé par un nouveau système ? Ce qui est sûr, c’est que le Monde du Football, dans sa globalité va vivre une réforme historique dans son Histoire! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Salut les filles, Je lance ce sujet pour voir si vous êtes chaud pour monter un club "Internazionale.fr" et jouer ensemble. Dans un premier temps, balancez vos ID que je vous ajoute dans mes potes sur PS. PS4 - FIFA 17
×