Aller au contenu
Calendrier

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'gabriel barbosa'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

43 résultats trouvés

  1. A travers son site officiel, Flamengo confirme la signature de Gabriel Barbosa. Acheté à titre définitif, l'opération financière est la suivante : 17 millions d’euros + 15% de sa future revente pour l’échec le plus retentissant de la décennie Nerazzurra. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Alors qu'Antonio Conte disait en conférence d'après-match d'Inter-Cagliari que l'Inter ne "disposait pas de fonds". Ce jeudi 16 janvier 2020 est à marquer d'une pierre blanche. Pas moins de 4 arrivées et 3 départs ont été planifiés. Arrivées Olivier Giroud Le joueur est attendu très prochainement à Appiano Gentile. Si les sommes discutées tournent autour de 6-8 millions d'euros, Olivier a lui-même décidé d'épargner 1 million d'euros aux Nerazzurri afin de débloquer les tractations. Son arrivée pourrait "provoquer" le départ" en prêt de Sebastiano Esposito vers la Spal, pour un prêt de six mois (Sky Sport). Leonardo Spinazzola Échangé avec Matteo Politano, l'Inter et la Roma semble à présent être parvenus à un terrain d'entente. Les prêts deviendront des obligations de rachat dès le nombre de présences en match atteint. On parle d'une bonne quinzaine de matchs. Reste à définir le temps de jeu, soit 45, soit 90 minutes. Si l'échange vient à capoter, l'Inter est déjà prête à s'attacher les services du nigérian Moses. Joueur que Conte connait très bien. Il est actuellement prêté au Fenerbachce par Chelsea. Ashley Young Racheté à Manchester United pour 1,5 millions d'euros. Son arrivée et sa visite médicale sont planifiées pour ce vendredi 17 janvier 2020. Christian Eriksen Joueur phare du mercato Nerazzurro, Beppe Marotta était aperçu avec son agent Martin Schoots hier vers 23h15 dans un restaurant à Milan. L'Inter prépare les documents relatifs à son transfert définitif. Départs Valentino Lazaro Son agent s'est présenté à Milan. L'arrivée de Young était une demande de Conte. Vu les performances de l'autrichien, l'Inter évalue la possibilité de le prêter. Wolsfburg est sur les rangs. Matias Vecino Écarté du projet par Antonio Conte en personne, l'Inter en demande 20 millions d'euros. Cité à Tottenham, il est également pisté par Séville. Vu les négociations avancées avec les Spurs, Everton s'est "retiré" du dossier Gabriel Barbosa Des échanges de courriels ont eu lieu avec Flamengo afin de finaliser ce transfert définitivement. Equipe-Type probable après ce jeudi 16 janvier 2020 Que pensez-vous du Mercato Hivernal Nerazzurro ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Ce n’est plus un mystère que de savoir que Christian Eriksen souhaite quitter Tottenham. Le milieu danois arrivera en fin de contrat au 30 juin 2020 et toutes les propositions de prolongations des Spurs ont été refusées. Selon le Telegraph, le joueur a communiqué à son club son intention de le quitter, et l’Inter de Conte serait en pôle position. « Le joueur devrait rejoindre Alexis Sanchez et Romelu Lukaku » soit un tacle à la carotide pour Manchester United qui espérait s’attacher ses services gratuitement à l’été. Du côté des Spurs, l’intervention de Josè Mourinho n’aura pas suffi : « Je sens que je suis dans une phase de ma carrière où je souhaite débuter quelque chose de nouveau » avait récemment déclaré le danois au quotidien de son pays Ekstra Bladet. Une réponse à la Juve La Repubblica s’est penchée sur la situation actuelle au niveau du mercato italien : « Milan est prêt à accueillir Zlatan Ibrahimovic et se rapproche toujours plus prêt de l’arrivée de Todibo. Jeudi, Dejan Kulusevski passera la traditionnelle visite médicale avec la Juve. L’Inter se prépare à bien y répondre. Dans l’attente de la finalisation de l’opération Vidal avec le FC Barcelone, les Nerazzurri lorgne sur la Premier League. La presse anglaise confirme un pressing important sur le danois qui arrivera en fin de contrat en juin 2020 à Tottenham. Son intention est de quitter les Spurs déjà dès le mois de janvier après avoir refusé un riche contrat estimé entre 10 et 12 millions d’euros. » Outre le milieu de terrain danois, l’Inter courtise également Pierre-Emerick Aubameyang qui évolue à Arsenal, sans oublier Olivier Giroud qui joue à Chelsea. Au rayon des sorties, Flamengo aurait proposé 16 millions d’euros pour obtenir 80% de la valeur de Gabrel Barbosa. Marotta prend les choses en mains pour Eriksen Ce serait une transaction réellement sensationnelle si elle venait à se confirmer. Un transfert à la Marotta réalisé par le Maitre en personne. Selon Sky Sport, si la concurrence est bien évidemment monstrueuse, les Nerazzurri ont les faveurs de l’agent du joueur via l’établissement d’un lien direct avec celui-ci. L’Inter cherche actuellement à savoir s’il lui est possible de recruter Eriksen au mois de juin. Dans le cas contraire et fort du contact déjà établi, l’Inter pourrait également intervenir sérieusement dès cet hiver. En effet, Tottenham n’a pas d’autres choix que de placer son milieu de terrain sur le mercato pour la somme de 20 millions d’euros. Un montant important pour un joueur qui dans six mois sera gratuit, mais une somme qui pourrait en valoir la peine lorsque l’on repense au talent de l’international danois. Di Marzio confirme l’intérêt de l’Inter mais maintient que la priorité du club resterait Arturo Vidal : « Si l’assaut sur le chilien ne s’avère pas concluant, l’Inter pourrait tenter de s’offrir Eriksen dès le mois de janvier en prenant le meilleur sur la concurrence. Parmi les courtisans pour le mois de juin, on retrouve également la Juventus qui pourrait de nouveau défier les Nerazzurri qui sont toutefois les spécialistes des joueurs en fin de contrat. » Le Saviez-vous ? Si Dejan Kulusevski évoluera à la Juve contre une transaction estimée à 45M€ pour l’Atalanta (35M + 10M de bonus), l’Atalanta s’était mise d’accord également avec les Nerazzurri. Toutefois, il y a une dizaine de jours, l’Inter a décidé de se rétracter. Ce ce que révèle Gianluca Di Marzio. Les deux clubs étaient tombés d’accords, il ne manquait plus que l’accord avec l’agent du joueur. Sur base de ce constat, Stefan Sem a rencontré l’Inter sans parvenir à un terrain d'entente. Un échec également dû à la perplexité tactique relative au joueur lui-même. De son côté, la Juventus a proposé directement un contrat de 2,5M€ millions d’euros plus des bonus pour les cinq années à venir. » Valideriez-vous le recrutement immédiat, mais onéreux de Christian Eriksen ? Vu le comportement de Kulusevski, auriez-vous surenchéri sur la Juventus dans le cadre d’un très jeune joueur prometteur, à peine débutant en Serie A ? ®Antony Gilles - internazionale.fr
  4. Très grosse année pour Gabriel Barbosa et son Flamengo, qui viennent de perdre en finale du Mondial des clubs contre Liverpool. Son prêt se clôturant dans quelques jours, il reste toujours dans le flou sur son avenir. Cependant il sait ce qu'il souhaite : "Nous avons été supérieurs à certains moments du match. Nous avons eu l'occasion de marquer jusqu'à la dernière minute. Ce fut une excellente année et j'en suis très fier. Le bilan est positif malgré cette défaite. Je suis calme, heureux. Si j'étais resté en Europe je ne serais pas là aujourd'hui à vous parler. Je suis très content de ce que nous faisons avec Flamengo." Quel est votre avenir à Milan ? "Je ne pense pas que je vais retourner en Italie. Évidemment je respecte l'Inter car j'ai un contrat, mais je suis peu en contact avec eux. Nous allons en parler. Là-bas je n'ai pas eu beaucoup d'occasions de m'exprimer, je n'y ai joué que quelques minutes. Mais ce fut une époque importante de ma carrière car j'étais dans une grande équipe. C'était une bonne chose. J'ai appris des autres joueurs que je porte toujours dans mon cœur d'ailleurs." Même constat sur son court passage au Portugal : "Comment voulez-vous marquer si vous ne jouez pas ? Je n'ai pas eu beaucoup d'opportunités. Mais là aussi je suis très attaché à cette période,. Le Benfica est une super équipe. Quand j'ai eu la chance de jouer je pense avoir bien fait. J'ai même marqué. Cette équipe est dans mon cœur. Mes parents adorent le Portugal ils y sont tout le temps." ®gladis32 - internazionale.fr
  5. C’est une révélation du Corriere Dello Sport. La rupture est totale entre la Fiorentina et Federico Chiesa. Le joueur exige d’être céder à Turin, une destination que la Viola ne permettra jamais. "La Juve n’est pas celle qui a l’avantage. Barone a promis qu’il ne le cédera jamais aux Bianconeri. Il n’entretient pas de bons rapport avec Paratici et il n’a jamais pris en considération cet intérêt. Il a déclaré qu’il ne le cédera jamais à la Juve, il y a besoin de lui accorder ce crédit." "L’option la plus dure sera de conserver le joueur durant deux années, lui qui est lié par son contrat et de lui faire sauter l’Euro. La Fiorentina songeait à le vendre à l’étranger, mais personne ne s’est manifesté. En Italie, il reste l’Inter : Antonio Conte veut Chiesa, il aime sa tête dure." Maitre Marotta à la manœuvre "Giuseppe Marotta se retrouve avec une carte en main, une carte qu’il pensait avoir écarté définitivement : Gabriel Barbosa. L’attaquant était en prêt à Flamengo. Agé de 23 ans, il a été le grand protagoniste de la Libertadores et il pourrait être la clé débloquant la situation." "Flamengo ne l’a pas racheté pour 22 millions d’euros et l’Inter est libre de le récupérer. Suite au triomphe de son équipe en Libertadores, Marotta l’évalue à 35 millions d’euros. Il pourrait être proposé en contre-partie technique, accompagné d’une certaine somme d’argent et d'un autre joueur, contre Federico Chiesa. Une autre contre-partie technique pourrait être Matteo Politano, qui plait également à la direction de la Viola." "Le tout pourrait déjà se faire en janvier… reste à présent à connaitre l’avis de Commisso ." Seriez-vous pour échanger deux joueurs contre Federico Chiesa qui est estimé à 70 millions d’euros ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Il y a un peu plus d’un mois le transfert de Gabriel Barbosa, à Flamengo, semblait avoir été acté moyennant la somme de 22 millions d’euros. Mais le club brésilien a, ensuite, tenté de tirer sur la corde, convaincu de pouvoir disposer du joueur au rabais. On ne la fait pas au Padrino Sans accord signé, Beppe Marotta, à la vue des performances du brésilien, n’est à présent plus disposé à traiter au chiffre proposé. Suite au doublé en Copa Libertadores de Gabriel, il faudra dépenser pas moins de 35 à 40 millions d’euros pour arracher l’attaquant brésilien à l’Inter. De plus, il n’est pas exclu de voir Gabigol s’entraîner directement avec l’Inter dès janvier 2020. En effet Marotta souhaite à présent monétiser au maximum la vente de Gabriel, qui pourrait devenir une affaire formidable pour les milanais. "Les statistiques de Gabriel sont indiscutables, avec Antonio Conte, il pourrait devenir un attaquant parmi les plus intéressant sur le Mercato. Il a à peine 22 ans" juge Maurizio Pistocchi. Pour être précis, la désillusion brésilienne a été l’auteur de 40 buts et 11 passes décisives dans son brésil natal en l’espace de 54 matchs, lui ouvrant ainsi à nouveau la porte de l’équipe nationale. Le tacle de De Boer "Je n’avais jamais entendu parler de lui. On me disait que c’était un joueur fantastique. Il se faisait appeler Gabigol, mais chez nous, je l’appelais Gabi-No-Gol. Il était venu chez nous avec deux personnes occupées sur les réseaux sociaux et un garde du corps, il n’a rien réalisé." La Premier League intéressée ? West Ham et Wolverhampton ont déjà contacté l’Inter afin d’acquérir, à titre définitif, Gabriel qui a été élu meilleur buteur du Brasilerao. Seriez-vous pour accorder une nouvelle chance à Gabriel ? Du moins le laisser être entraîné par Conte afin qu’Antonio en personne puisse évaluer le potentiel du joueur et décider de sa destinée future ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. Dans l’attente de connaitre l’issue de cette saison, Antonio Conte peut d’ores et déjà espérer revivre un nouveau mercato "Da Inter." En effet, Gabriel Barbosa, Joao Mario, Mauro Icardi, Ivan Perisic et Radja Nainggolan devraient tous se voir racheter. Plus que le départ des indésirables, cette pluie de millions d’euros devrait être intégralement réinvesti sur la saison à venir. De quoi songer à un avenir radieux. Demandez à Marotta si le rendement des joueurs actuellement en prêt dans d’autres équipes est source de regret ? La réponse sera négative, et bien plus que des regrets, l’Inter espère que les joueurs continueront tous à se comporter de la sorte. A eux 5, les joueurs pourraient permettre à l’Inter de disposer d’un véritable trésor de 150 millions d’euros. Mieux encore, la vente hivernale de Gabriel Barbosa pourrait permettre à Marotta de s’activer déjà lors du mercato qui arrive sans devoir endetter le club et de la sorte respecter les critères du Fair-Play-Financier. Gabriel est déjà vendu à Flamengo pour une somme estimée à 22 ou 23 millions d’euros. Il ne manque plus que le paraphe du joueur pour finaliser la transaction. Mauro Icardi, auteur d’un début de saison retentissant en Ligue 1, a séduit le club de la Capitale Française. Leonardo s’activant déjà à entamer les démarches afin de signer l’ancien numéro neuf interiste. Un droit de rachat de 65 millions d’euros, additionné au prêt payant de 5 millions d’euros permettront à l’Inter de récolter une somme totale de 70 millions d’euros. Ivan Perisic, auteur de prestations de premier rang, a séduit le Bayern qui compte miser sur lui pour l’avenir en le rachetant pour 20 millions d’euros Joao Mario serait déjà racheté par le Lokomotiv Moscou. Si l’annonce n’a pas été officialisée, la Beneamata a eu la confirmation que le club moscovite est prêt à le racheter pour une somme de 18 millions d’euros. Radja Nainggolan revit actuellement à Cagliari. Pesant actuellement 19 millions d’euros, Marotta pourrait le céder à ce prix au club sarde, sauf si d’autres offres bien plus importantes viendraient à être déposées sur sa table. Le Saviez-Vous ? Il n’y aura pas de moins-value réalisée concernant Gabriel. Si Flamengo débourse 20 millions d’euros + 2 à 3 Millions d’euros de bonus, la transaction garantira aux Nerazzurri une plus-value de 7,2 millions d’euros, auxquels il y a lieu d’ajouter une épargne de 6 mois d’amortissement à hauteur de 2,5 millions d’euros. La plus-value globale serait donc de 9,7 millions d’euros. Une casse limitée pour l’une des pires erreurs de casting de la décennie actuelle. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Selon le Quotidiano.net, Zlatan Ibrahimovic se serait mis en contact avec l’Inter pour l’informer de son imminente disponibilité. Le géant suédois, 38 ans, est actuellement lié au LA Galaxy, mais celui-ci compte quitter le club au terme de son contrat, en décembre 2019. Ibra a passé trois saisons avec l’Inter, entre 2006 et 2009, avant de rejoindre le Fc Barcelone, l’année du Triplé Historique Nerazzurro. Il a proposé ses services à son ancien employeur qui est actuellement confronté à une situation des plus complexes vu la blessure d’Alexis Sanchez qui le privera des terrains durant trois mois. Il est pour l’heure difficile de savoir si la proposition d’Ibra est actuellement prise au sérieux par l’Inter, club qui d’après la presse transalpine sonde également d’autres joueurs pour le mercato hivernal, Olivier Giroud de Chelsea et Kevin Lasagna d’Udinese en tête. Toutefois, contrairement au suédois gratuit, il faudra payer pour s’attacher les services du français ou de l’Italien. Selon la presse transalpine, Mario Mandzukic serait également dans le viseur, le croate étant un joueur qui plait à Conte, attention toutefois à la concurrence de Manchester United, sans oublier les rapports houleux entre l’Inter et la Juve. Ibra à l’Inter, mais avec quels fonds ? C’est Ibra lui-même, par l’intermédiaire de Mino Raiola, qui souhaite revenir en Italie. Preuve en est, des messages en continu sont adressés au club. Cette opération pourrait être favorisée par la vente de Gabriel Barbosa à Flamengo, un transfert estimé à 15-16 millions d’euros. Ibra Taille la Serie A Le 8 octobre, Zlatan a déclaré son amour pour la Serie A, à sa façon : Avec une personnalité excessive, une très grande certitude en ses moyens et un énooorme charisme. Voici sa réaction relayée par Sky Sport : "Suis-je prêt pour la Serie A ? A 100% ! Vu comment je me sens et comment je joue, je peux encore faire la différence en Italie et dans d’autres pays. Je ne vois pas de problème pour jouer en Italie, je ferai mieux que ceux qui y sont déjà…" Plus qu’une provocation, Zlatan veut revenir dans la place…et place ses pions : "Selon moi, la Juve réalise de grandes choses, elle est le symbole du Calcio pour son équipe et pour les joueurs qui la compose. L’Inter réalise de très grandes choses aussi, elle a un grand entraîneur et a investi énormément. Il y a d’autres équipes qui veulent se montrer, mais selon moi, elle ne sont pas au niveau de la Juve." "Tout juste derrière la Juve, il y a, selon moi, l’Inter. Je suis déçu pour le Milan car il aurait dû être un club fort, pas uniquement sur les résultats, mais aussi dans les investissements. Ils auraient dû recruter les meilleurs joueurs du monde, mais à présent, ce n’est plus le cas. Il faut investir, tout provient de la propriété." "Le Napoli ? J’ai de bons rapports avec Ancelotti qui est un grand entraîneur, mais surtout une grande personne. J’ai eu la chance de connaitre en premier la personne, puis le travailleur. Je suis déçu de ne l’avoir connu qu’une seule saison, j’en aurai voulu plus car c’était une belle période de ma carrière et selon moi, c’est pareil pour lui." L’attaque, secteur prioritaire Antonio Conte évalue cette situation très sérieusement, reste à voir s’il serait envisageable de réaliser une opération des plus sensationnelles au niveau du mercato. De plus, Conte, qui est à la recherche d’un Vice-Lukaku, a fait passer cette demande en priorité. Repoussé donc l’éventuel recrutement de Vidal, dont le Barça est peut enclin à discuter, ou celui de Matic qui pourrait être recruté gratuitement en juin 2020. An niveau du mercato estival 2020, un investissement important "à la Barella" aura lieu et deux noms sortent du lot : Tonali, courtisé par la Juve, le Napoli, le Milan et la Fiorentina et Van de Beek, courtisé par le Real Madrid. Constat final Recruter Zlatan Ibrahimovic ne sera pas possible avant début janvier. Partant de ce constat, est-ce aussi important de le recruter ? Vu qu’Alexis Sanchez arriverait en fin de convalescence Mario Mandzukic pourrait également faire l’affaire pour Conte, mais les rapports houleux avec la Juve pourrait poser plus d’un problème Keita Baldé pourrait, selon la Gazzetta Dello Sport, être une nouvelle piste à étudier. S’il est prêt à venir à Appiano, Jardim pourrait s’opposer à une cession définitive. Politano pourrait être laissé pour compte… Comment lui expliquer le recrutement d’un nouvel avant-centre ? L’idée pourrait être de ne pas remettre en discussion la hiérarchie déjà mise en place. Pour Conte, Politano est le type de joueur apte à rentrer en cours de match pour faire la différence… De là à devenir un titulaire à part entière... Sur la base de l’ensemble de ces éléments, seriez-vous pour un retour du géant suédois ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. En effet, selon la presse transalpine, l’Inter se frotte les mains de la convocation auriverde de Gabriel Barbosa. Le Nerazzurro est actuellement prêté à Flamengo. Par le biais de cette convocation de Tite, Giuseppe Marotta a décidé de réévaluer la valeur du joueur : Pour s’attacher les services de l’attaquant brésilien, il faudra débourser 30 millions d’euros. Nouvelle chance ? En effet, selon les dernières informations, Gabriel, qui doit revenir à l’Inter à l’ouverture du mercato hivernal suite à la fin de son prêt, pourrait se voir offrir une chance de prouver sa valeur à Antonio Conte. Pensez-vous que Gabriel pourrait être "la recrue" hivernale, en sachant que Conte est un entraîneur qui sait tirer le meilleur de ses joueurs ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Il se pourrait que le mercato de l'Inter ne s'arrête pas avec les arrivées d'Alexis Sanchez et de Cristiano Biraghi. Selon Tuttosport, la vente prochaine de Gabriel Barbosa au Flamengo pour environ 18 millions d'euros pourrait aider Marotta à placer une derrière recrue au milieu de terrain, un renfort souhaité par Antonio Conte pour lutter dans la course au scudetto face au Napoli et à la Juventus. Les noms sont ceux d'Arturo Vidal et Ivan Rakitic (plus faciles à atteindre) et Sergej Milinkovic-Savic, une cible prioritaire pour Marotta. L'entraîneur demandera un dernier gros effort à l'Inter après avoir enregistré les arrivées de Sanchez et Biraghi. Pour compléter un effectif qui pourrait dès cette saison lutter pour le scudetto, il faudrait un remplaçant du profil de Lukaku et surtout un grand milieu de terrain pour faire faire un saut de qualité au milieu de terrain. Rakitic et Vidal Il est donc évident de regarder au FC Barcelone où le profil-type de milieu de terrain, expérimenté, qui sache donner de la verticalité au jeu tout en apportant son lot de but correspond exactement au chilien Arturo Vidal. Cependant avant le chilien, le premier milieu qui semble destiné au départ est Rakitic qui avait aussi été identifié comme un objectif par Marotta et Ausilio. Le Croate, contrairement à Vidal, ne serait pas un cas à gérer à la Nainggolan (même si Conte se serait porté garant pour Vidal). Sur le dossier Rakitic, l'Inter doit faire avec la concurrence de la Juve. Le rêve Milinkovic Il faut aussi considérer l'opportunité Sergej Milinkovic-Savic, la star de la Lazio qui est sur les tablettes de Marotta depuis sa période Juventus, le prix du joueur (environ 70M) est cependant très élevé et difficile à envisager à ce moment du mercato. Ce qui pourrait cependant aider l'Inter à finaliser au moins le dossier pour l'un des deux milieux de terrain du Barça, c'est le fait que Flamengo ait annoncé avoir l'intention de faire une offre de 18M pour Gabigol, avec un pourcentage à la revente pour les nerazzurri.
  11. Les bonnes nouvelles sont de sortie ce mercredi. Selon Sky Sport, Flamengo déboursera, la semaine prochaine, 18 millions d'euros pour s'attacher les services de Gabriel Barbosa alias Gabigol. L'Inter, qui devrait accepter l'offre, souhaite inclure un pourcentage à la revente. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Alors qu'il enchaine but sur but et donne la possibilité à Flamengo de rêver en Copa Libertadores (onze rencontres onze buts actuellement), Gabriel Barbosa reste toujours sous contrat avec l'Inter jusqu'en juin 2022. Son prêt s'arrêtant fin décembre de cette année. Il ne fait aucun doute que Gabigol au Brésil est un parent lointain et dévastateur de l'objet mystérieux qui a vagabondé en Europe, entre Milan et Lisbonne. Difficile de faire plus contrasté. Flamengo le sait et les dirigeants travaillent à le garder. Le joueur a pour le moment mis de côté son envie de retourner sur le vieux continent, où le Dinamo Moscou, Valladolid, Bordeaux et le FC Séville se sont renseignés. L'objectif du club auriverde est de l'acheter lors du prochain mercato d'hiver. L'Inter en demande 20M alors qu'ils seraient prêts à en offrir 15M. Une somme qui correspond à la possible vente de Cuellar aux saoudiens d'Al Hilal, qui leur donnerait la possibilité de payer Gabriel Barbosa de façon claire. Une petite manne financière qui sera toujours bienvenue lors de cette période hivernale. ®gladis32 - internazionale.fr
  13. "Il n'y a pas de problèmes d'argent et s'il faut racheter Gabigol, il n'y en aura pas non plus." Voici la déclaration faite du vice-président de Flamengo, Wallim Vasconcellos. L'attaquant y est prêté jusqu'en décembre et il y affiche toujours de belles performances depuis qu'il y joue. Combien en demanderait l'Inter ? Selon Tuttosport, 15 millions d'euros. Un bon prix pour le club brésilien qui souhaite définitivement s'attacher les services de celui qui est son meilleur buteur depuis plusieurs mois. Un bon prix aussi pour l'Inter, qui limiterait la casse, mais qui se réserve le droit de le rapatrier cet été si une excellente offre venait d'ailleurs. Le contrat de Gabriel Barbosa se termine en juin 2022. Pour rappel il a été acheté en 2016 pour 33M, ce qui était alors considéré comme un bon coup sur le mercato... ®gladis32 - internazionale.fr
  14. Samus

    Quel futur pour Gabigol ?

    Un nouveau prêt ou un transfert définitif ? L'Inter réfléchit sur le futur de Gabriel Barbosa. Le club a une idée bien précise sur cette question : pour un prêt ce sera en priorité en Europe plutôt qu'en Amérique, parce qu'au Brésil, Gabigol n'a plus rien à démontrer, tandis qu'en Europe il aurait une nouvelle opportunité de se frotter à un football différent de ce qu'il connaît. On ne sait jamais ce qui peut se passer. L'autre alternative reste le transfert définitif mais c'est compliqué car l'Inter réclame plus de 20M. Gabigol n'est pas pressé et attend de voir la situation se décanter, avec son titre de meilleur buteur (18 buts en championnat brésilien) et son Ballon d'Argent en poche. Samus - Internazionale.fr
  15. L'Inter est actuellement entrain de songer à son futur. Non seulement pour son stade, mais également sur son effectif à venir. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il y aura du ménage. Gabriel Évoluant actuellement à Santos, Gabriel Barbosa rejoindra l'Inter au terme de son prêt, soit le 31 décembre 2018. Maigre consolation pour le club brésilien, le joueur a affirmé à ce dernier qu'il ne rejoindrait pas une autre équipe brésilienne, s'il en avait l'opportunité. Pour l'Inter, le joueur ne fait clairement plus parti d'un avenir proche. L'Inter acceptera donc de traiter avec tout repreneur pour une somme avoisinant les 20 millions d'euros. Un chiffre inaccessible pour le Santos. Actuellement Gabriel retrouve un second souffle au Brésil où il a inscrit 16 des 40 buts de son équipe, le tout en 33 matchs. Keita Baldé Sauf surprise, l'Inter se séparera de son sénégalais au terme de la saison actuelle. Titularisé régulièrement et fortement voulu par Luciano Spalletti, le joueur n'est pas parvenu à convaincre. De plus, son droit de rachat de 34 millions d'euros s'avère excessif vu ce qu'il propose sur les terrains. Monaco récupérera donc son joueur au terme de la saison 2018/2019 Les 3 M La première recrue importante se nomme Marotta. Avec son arrivée deux joueurs sont mis en évidence, deux joueurs ciblés par Marotta lui-même. Le premier se nomme Modric qui traverse une période sombre de sa carrière au Real Madrid, après un été tumultueux qui l'aura vu flirté avec la Beneamata. Si ce dernier ne sera pas visé pour le mois de janvier, une tentative de Beppe aura lieu durant le mercato estival qui verra l'Inter dire adieux aux contraintes du Fair-Play-Financier. Le second se nomme Martial. Joueur à paramètre zéro en juin, Beppe fera en sorte de le convaincre de rejoindre la cause interiste. Affaires à suivre... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. Internazionale.fr a le plaisir de vous proposer l'exposé présenté par Fcinternews.it à propos de la situation de Gabriel Barbosa, véritable ovni de l'Histoire récente de l'Inter. Après avoir ressuscité Joao Mario, Spalletti pourrait faire de même avec Gabigol. C'est actuellement la phrase prononcée par tant de tifosi, qui après voir vu le spectacle proposé par le portugais face à la Lazio et au Genoa, espère qu'il en sera de même pour le sud-américain. Du côté de Gabriel, le jeune attaquant du Santos ne serait pas contre un retour à l'Inter et il se fera. Déjà contractuellement, étant donné que son prêt se termine au 1er janvier 2019, à moins d'un nouvel accord entre la Beneamata et le Peixe qui l'empêcherait de prendre son vol pour Milan. Vu son attitude, son désir et sa ténacité, Gabriel a clairement fait part de son intention de s'exprimer au plus haut niveau sous la vareuse Nerazzurra. Même s'il plait à plusieurs clubs brésiliens, mais également anglais avec West Ham et Everton, ce dernier souhaiterait ne pas être transféré et prouver ce qu'il vaut à l'équipe. Gabriel espère pourvoir revenir en Europe, dans le cas contraire, sa préférence serait bien sûr de pouvoir évoluer au Brésil, même s'il souhaite par-dessus tout briller sur le Vieux-Continent. Actuellement, le brésilien ne rentre pas dans les plans de Luciano Spalletti et de Piero Ausilio, mais vu ses performances lors de ces six derniers mois, l'Inter ne compte pas le vendre au rabais. En effet, les Nerazzurri ne souhaitent pas réaliser une moins-value importante. L'Inter devrait logiquement patienter et voir si Gabriel a réellement quelque chose dans le ventre, au niveau de ses capacités afin de : Voir si un club est prêt à l'acheter immédiatement au prix de 16M€. Voir si un club est prêt à le prendre en prêt avec une obligation de rachat toute aussi importante. Dans le cas contraire, dès janvier Gabriel risquerait de rester à Milan, surtout s'il est confirmé qu'un joueur extra-communautaire ne peut être prêté qu'une seule et unique fois à l'étranger sous la formule d'un prêt. Mais L'Inter veillera aussi à ce que cela ne bloque pas une telle place également au club. La dernier hypothèse serait que le joueur reste à Milan et voir l'Inter considérer son retour comme un défi pour le relancer. Le joueur souhaite évoluer en Europe et les deux parties auraient également tout à gagner, surtout s'il explose sous le maillot Nerazzurro. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. Gabigol est prêté par l'Inter à Santos jusqu'à la fin du mois de décembre. Jusqu'à la semaine dernière, l'attaquant semblait confiant sur le fait de rester au Brésil malgré la fin du prêt. Aujourd'hui, cette espérance semble évanouie. Gabigol, auteur de 16 buts en championnat (meilleur buteur du championnat brésilien), a quasiment salué son équipe après la défaite 3-2 contre Palmeiras : "Je serai sincère, il sera vraiment compliqué pour moi de rester à Santos. Je profiterai de ces derniers matchs car je crois que ce seront les derniers", a confié l'attaquant nerazzurro sous contrat avec le club jusqu'en 2021.
  18. Santos - Il sera difficile pour le club de refaire un prêt pour Gabriel Barbosa. Le 31 décembre le joueur devrait retourner à Milan et Santos a donc accéléré les opérations pour convaincre l'Inter de le laisser au pays. Selon UOL Esporte les dirigeants brésiliens ont déjà rencontré l'entourage du joueur tandis que du côté du Suning certains joueurs de Santos peuvent faire pencher la balance, mais ce sont des joueurs de banc que compte vendre Santos. Bruno Henrique et Eduardo Sasha ont été renvoyés sur le banc pour laisser Rodrygo et Derlis Gonzalez jouer. Henrique était le meilleur buteur la saison passée et Sasha, après un bon début de saison n'a pas les faveurs du coach Cuca. Santos pensent que l'Inter pourrait être intéressé par l'un des deux pour lâcher plus facilement Gabigol. Affaire à suivre donc. ®gladis32 - internazionale.fr
  19. Après son expérience non passionnante à l'Inter et un prêt qui n'aura pas su le mettre en valeur à Benfica, Gabriel Barbosa s'est retrouvé à Santos. Le Brésilien, cependant, rêve de revenir à Milan. Voici son interview parue dans les pages de la Gazzetta Dello Sport Le Santos ? "Tout va bien ici, je suis très heureux. Je joue dans le club qui m'a révélé et auquel je tenais encore. Le 31 décembre, le prêt prendra fin et nous verrons ce qu'il se passera. Mon contrat avec l'Inter est valable jusqu'en 2021. Je n'ai pas baissé les bras, même dans les moments les plus difficiles. Maintenant, je n'ai pas envie de m'arrêter." "Santos a une grande tradition avec les jeunes. Beaucoup arrivent dans la première équipe, comme cela m'est arrivé en 2013. J'essaie de les aider en leur faisant part de mon expérience. Avoir porté le brassard de Capitaine fut la réalisation d'un rêve." Mes objectifs ? "J'en ai beaucoup, j'ai seulement 22 ans. Je veux aider le club à grandir, alors j'espère que les choses se passeront naturellement. J'ai déjà en équipe nationale, et pas uniquement pour les Jeux olympiques. Je veux être un pion permanent de la Seleçao." Si je me fixe des objectifs comme Cristiano Ronaldo ? "Vous faites référence aux réseaux sociaux ? Les tifosi font des blagues sur les réseaux sociaux, ils marquent nos profils pour nous montrer ce qu’ils disent sur nous, mais je prends le tout comme un jeu. Je ne pense qu'à Santos, je connais mon potentiel, je suis sûr de bien faire avec ce maillot." Mon passage à l'Inter ? "Il y avait tellement d'attentes. Je me suis toujours donné à 100%. Hélas, ce n'était pas suffisant. Après les Jeux Olympiques, il y avait beaucoup de pression sur moi. Les Tifosi et les médias attendaient beaucoup de moi. J'ai fait de mon mieux pour m'adapter à l'Italie, mais les choses ne se sont pas bien passées. Ceci étant dit, je n’abdique pas et je pense à l'avenir. Cette saison décevante à l'Inter a été utile pour me permettre de grandir." Si je serais prêt à redire oui à l'Inter ? "Oui, c'est un grand club qui a tout gagné au niveau international et de nombreux Brésiliens y ont marqué l'histoire.. Je n’ai eu aucun doute en acceptant sa proposition, même s’il y en avait beaucoup qui étaient d'un niveau similaire.. Je n'oublierai jamais l'affection des Tifosi: Ils m'ont toujours soutenu. Je suis aussi l'un des leurs, je regarde toujours les matchs de l'Inter à la télévision." Si l'Inter est différente ? "La Ligue des Champions est fondamental, je connais son importance pour le club et ses tifosi." Mon avenir ? "J'ai un contrat jusqu'en 2021, je suis serein. Maintenant, je pense à Santos et je fais de mon mieux. J'appartiens à l'Inter et je veux gagner avec elle." Pourquoi je n'ai pas été prêté en Serie A ? "Il y avait eu plusieurs possibilités, mais je voulais revenir à Santos. J'étais sur que c'était le choix idéal pour moi, celui qui me permettrait de retrouver mon niveau." Spalletti ? "Il était en pleine présentation, lorsque je suis parti de l'Inter. C’est un grand entraîneur avec beaucoup d’expérience, il a une équipe solide à sa disposition et il est capable de faire de belles choses aussi bien en Italie, qu'en Europe." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Milan - Les contraintes liées au Fair-Play-Financier risquent de créer un futur problème pour l'Inter, en cas qualification en Coupe d'Europe, que celle-ci soit la Champion's ou l'Europa League. La liste des joueurs inscrits visée Comme nous le communique Tuttosport, lors de sa dernière aventure européenne, en 2016-2017, l'Inter avait été contrainte de ne pas inclure, dans sa liste, quatre joueurs, à savoir: Geoffrey Kondogbia Joao Mario Stevan Jovetic Gabriel Leurs départs ne vont donc pas aider à modeler la future liste nerazzurra: L'Inter pourra insérer de nouveaux joueurs, en fonction de ce qu'ils percevront, suite aux ventes de ceux qui ont participé à la dernière coupe européenne, à savoir: Marco Andreolli, Cristian Ansaldi, Ever Banega, Jonathan Biabiany Juan Pablo Carrizo, Felipe Melo, Gary Medel, Jeison Murillo Rodrigo Palacio En tout et pour tout, leurs départs auront rapporté 30M€ au club, beaucoup ayant quitté l'Inter en fin de contrat. Impact sur l'Inter actuelle Seul Milan Skriniar pourrait être actuellement repris dans la liste, car recruté pour 35M€ (20M + Caprari) La situation se compliquer pour Cancelo et Rafinha. En cas de rachats, des transferts seront obligatoires. Il reste, pour l'Inter une possibilité: Ne pas reprendre ces joueurs pour la prochaine compétition européenne. L'Europa League ou la Champion's ?' En fonction de notre fin de saison à venir, les objectifs du club seront différent, la qualité des adversaires étant importante. Il sera bien plus facile pour l'Inter, de ne pas reprendre certains joueurs pour disputer l'Europa League que pour la Ligue des Champions. L'absence de cadres pourrait s'avérer être un choix dangereux, voir fatal avant même le début de la compétition Qui vendre ? Antonio Candreva: Ce dernier est moins incisif cette saison et le Meazza le soutient de moins en moins. Il faudra toutefois qu'une offre "intéressante" soit posée sur la table Marcelo Brozovic: Pour des raisons évidentes Ivan Perisic ou Eder Même si la vente de Mauro Icardi pourrait être "bénéfique" pour l'Inter, remplacer un tel jouer ne sera pas une mince affaire, les attaquants de qualité n'étant pas bradés. De plus, l'argent de sa vente devrait être également investi dans d'autres secteurs du terrain... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  21. Jour de présentation pour Gabigol, fraîchement revenu à Santos après un an et demi en Europe. "C'est un vrai plaisir. Je voudrais remercier le Président. C'est sincère. C'est un endroit où je me sens bien, où je suis heureux. Je suis très content et j'espère que ce sera le début d'une longue aventure. Mon passage en Europe ne s'est pas passé comme je m'y attendais mais je n'ai pas eu beaucoup d'opportunités. Tout joueur aspire à avoir du temps de jeu. Mon adaptation s'est bien passé. J'ai toujours cherché à donner mon maximum. J'ai fait des erreurs, j'en suis conscient mais cette fois-ci ce sera différent. Parler de Santos m'est très facile. Ce passage a tout pour être réussi, comme avant". Opportunité - "Je suis très jeune, j'ai la chance de jouer au football et j'ai besoin de jouer. J'ai décidé de revenir pour tenter ma chance pour le Mondial". Salaire - "Je n'aime pas trop en parler, ce choix est un choix du coeur". Erreurs à l'Inter - "J'ai fait une erreur, celle de quitter le groupe quand j'étais à l'Inter. Mais je me suis excusé après. La plus grande vertu d'un homme est la repentance et le fait d'apprendre de ses erreurs". Forme actuelle - "J'ai pris soin de moi, j'ai fait des tests physiques et je me suis maintenu en condition. Je récupère bien. Je me sens bien physiquement. Je pense que c'est trop tôt pour dire que je suis prêt mais si l'entraîneur a besoin de moi, je suis disponible". La sélection - "Il me reste du temps. C'est une étape importante de ma carrière. J'espère aider Santos d'abord, être sélectionné ensuite en serait une conséquence. Je suis Santista, j'aurai toujours ce club dans mon coeur". Brésil - "Sincèrement je ne m'attendais pas à revenir, mais j'espère pouvoir aider Santos, et si possible jouer la Copa Libertadores que je n'ai jamais eu l'opportunité de disputer". Futur à Santos - "Si ça ne dépendait que de moi, je porterais ce maillot à tout jamais". La pression - "Je l'ai toujours ressentie, même plus jeune. Je connais mes responsabilités, mais je ne veux pas penser qu'à moi. Nous avons une bonne équipe". Les rapports avec le President - "C'était sincère, pas vrai M. le Président ? Si vous n'aviez pas payé je n'aurai pas pu revenir, n'est-ce pas ? Qui irait au boulot si on ne le payait pas ?". L'équipe - "Nous avons de grands joueurs et de véritables piliers, comme Alison, David Barrie ou encore Victor Fernandez. Nous voulons bosser dur pour faire de bonnes choses en Copa Libertadores". Santos - "Je suis revenu parce que je suis Santista. Jair (ndlr: Ventura, l'entraîneur) a aussi influencé mon choix. J'ai suivi son travail à Botafogo. j'ai parlé avec lui et avec les autres joueurs, tous ont eu des mots élogieux pour lui. Je veux apprendre beaucoup de choses grâce à lui".
  22. Milan – Cette information émane de notre ami Gianluca Di Marzio : Gabriel Barbosa va revêtir le maillot qui l’a vu exploser au Brésil, celui de Santos, via un prêt de l'Inter. "Un accord a été trouvé entre l’Inter et Benfica pour la résolution du prêt actuel, l’attaquant est rentré au Brésil à titre temporaire. Il est attendu à Santos, club dans lequel il a inscrit 56 buts en 154 matchs. L’objectif est qu’il puisse se "retrouver"." L’officialisation de la transaction est prévue d’ici à ce jeudi. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  23. Samus

    Gabigol en route vers Santos

    Milan - Selon les dernières nouvelles rapportées par UOL Esporte, après de longues négociations Santos et l'Inter seraient tombés d'accord pour Gabriel Barbosa. Le prêt du joueur pendant un an et demi pour un montant d'1.5M d'euros avec 40% du salaire payé par Santos Gabigol touche actuellement de 3M€ l'année et l'Inter lui aurait demandé un effort financier en vue d'un départ vers le Brésil. Le joueur semble impatient de revenir dans le club qui l'a vu grandir et dans cette optique, il se serait ouvert à cette hypothèse et aurait donné son accord à ses agents pour négocier dans ce sens. A voir quand l'opération se réalisera, car la priorité pour Ausilio et Sabatini est actuellement donnée aux dossiers Rafinha et Ramires. Ce qui ne semble pas gêner le joueur qui s'entraine déjà au centre sportif de Santos à Vila Belmiro, aux côtés de l'équipe et de l'entraineur Jair Ventura.
  24. Milan - CalcioBidoni.it vient d'établir son classement pour élire les flops étrangers de l'année, et toujours dans le même style. Record battu En effet, pour cette saison, il y a eu plus de dix mille voix ( 10.450 électeurs ensemble ), mais le lauréat a fait mieux que son prédécesseur: Geoffrey Kondogbia. Si l'Inter l'avait emporté au la main avec une moyenne impressionnante de 49,7% des voix pour le français, son héritier, le Futur Ronaldo, a fait encore mieux, atteignant 53,6% ! Historique ! Favori n°1 Il faut l'avouer, Gabriel qui est aujourd'hui en prêt au Benfica, mais qui vient de s'y faire refouler était le grand favori au titre. L'auteur de cette performance, en outre, était le favori numéro un, c'est la première fois qu'un gagnant du "Jolly" (Joueur qui déçoit le plus) reçoit également le prestigieux titre de Bidone de l'année. Comme vous le constaterez, avec 5 596 voix de préférences, il a laissé des miettes à ses adversaires. Loin derrière lui, on retrouve avec 1.242 voix (11,9% des électeurs), un autre habitué du Classement: Juan Manuel Iturbe, décevant lors de prêt turinois. La troisième place est pour le Belge Vermaelen , ovni de la Roma avec 1.006 voix, (9.6%) ils ont choisi son nom. L'ancien joueur du Milan Carlos Bacca est quatrième avec 877 voix (8,4%), malgré les objectifs atteints au cours de ses deux années en Italie, il a été perçu comme un "corps étranger" dans la formation des Rossoneri. CLASSIFICA FINALE “CALCIOBIDONE 2017” — Ai limiti dell'assurdo e del ridicolo — Posizione Nominativo Squadra Percentuale 1) Gabigol (Inter) 53,6 2) Iturbe (Roma/Torino) 11,9 3) Vermaelen (Roma) 9,6 4) Bacca (Milan) 8,4 5) Joao Mario (Inter) 6,5 6) Maksimovic (Napoli) 4,7 7) Banega (Inter) 1,9 8) Paletta (Milan) 1,2 9) Posavec (Palermo) 1,2 10) Murillo (Inter) 1,0 Le nouveau R9 Ce prix ironique et moqueur est organisé par Calciobidoni.it, qui en est maintenant à sa 9e édition (grâce à la collaboration Fantagazzetta, Guerin Sportivo et Delinquenti prestati al mondo del pallone ) , il a donc honoré pour la sixième fois en 9 ans, un joueur de l'Inter. A la base Gabriel a été présenté en grande pompe pour la belle somme de 30 millions d'euros. Annoncé comme le nouveau Ronaldo, le Brésilien, il est arrivé 20 ans après le vrai Ballon d'Or. Il s'est révélé être une grande arnaque avec un but des plus facile face à Bologne et malgré trois entraineurs sur le banc de l'Inter, personne n'a osé parier sur lui. La grosse déception Cette année, les fans déçus par la prestation des joueurs, ont réalisé également un Flop Top Ten. Un record a été battu avec 63 joueurs de présents, mais nous avons décidé de vous proposer le top 10. Le lauréat est le croate Marko Pjaca de la Juventus (Payé 23 millions d' euros en 2016), qui , avec 10% des voix, est devant deux Giallorossi le Brésilien Bruno Peres (9%) et le jeune et mystérieux Gerson (7%). La suite du classement reprend Niang qui évoluait à Milan, Gustavo Gomez (Milan), Hart (gardien anglais du Toro la saison dernière), Nagatomo (Inter Milan), Dani Alves (Juventus), Luiz Andriano (ex - Milan AC) et enfin Memushaj (Benevento, ancien Pescara). IL PODIO DEL “CALCIOBIDONE JOLLY 2017” — Su un totale di 63 Giocatori complessivamente nominati — Posizione Nominativo Squadra Percentuale 1) Pjaca (Juventus) 10,0 2) Peres (Roma) 9,0 3) Gerson (Roma) 7,0 L'Inter, reine de la Compétition Avec Gabriel, l'Inter confirme son leadership dans le plus prestigieux prix de Calciobidone avec Quaresma en 2009 et 2010, Forlan en 2012, Belfodil en 2014, et Kondogbia en 2016 En ce qui concerne le "Jolly", c'est la seconde fois que l'on retouve un joueur de la Juventus après Lucio du Brésil en 2012. Nous pouvons confirmer que les résultats du sondage sont une nouvelle fois l'expression exacte de la réalité, à savoir la déception ressentie par les professionnels du métier et en particulier les fans qui sont les véritables utilisateurs finaux du Calcio. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...