Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'gabriele gravina'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • Jeux video

Groupes de produits

  • T-Shirts Collection 2020
  • T-Shirts Logos
  • T-Shirts Art Portraits

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

13 résultats trouvés

  1. Vincenzo Spadafora est intervenu ce jour sur la Rai3 dans le cadre de l’émission "Mi manda Rai3": "Ces derniers jours, le Comité Technico-Scientifique a rencontré les différentes composantes du monde du Calcio et pas uniquement la FIGC, pour approfondir le protocole présenté." "Il faudra qu’il soit synthétiser par le Comité et la Federcalcio en regard à la reprises des entraînements. Cela aurait également un impact positif sur la reprise du championnat. Et D’autre part, c’est le Gouvernement qui a décrété, pour des raisons sanitaires urgente, la fermeture du championnat créant, dans une moindre mesure, des conditions pour faire payer au football le moins de dommages possible." "Dans tous les cas, le Gouvernement assumera la responsabilité de ses décisions. Il est nécessaire de le déclarer aussi à la Serie A pour mettre un terme aux polémiques et aux confrontations. Le Calcio a toujours été ce moment de symbole de légèreté et de passion." Gabriele Gravina ne prendra pas la décision De son côté, Gabriele Gravina, la Président de la FIGC, n’assumera pas l’arrêt définitif de la saison, si celui-ci vient à être prononcé. Voici ses déclarations au Il Messagero "Je ne signerais jamais pour l’arrêt des championnats car ce serait la mort du football italien, avec une fermeture totale, le système perdrait 700 à 800 millions d’euros.Je me souhaite que le Monde du Calcio, qui a un impact social important dans notre pays, pourra redémarrer avec moins d’individualisme." Le plan B en cas d’arrêt de la compétition ? "Mon sens des responsabilités me pousse a avoir un plan B, C et D. Mais si cela doit rimer avec la fin, je le dit en tant que Président de la FIGC, je ne signerai jamais pour le blocus des championnats, je tiens à protéger les intérêts de tous." "Je refuse de signer pour un blocus total, sauf sur base de conditions objectives tel que la santé des joueurs, des entraîneurs, des staff techniques, du personnel, mais quelqu’un doit me le dire clairement pour m’empêcher d’avancer." "Le temps est notre faveur, les dommages économiques sont divisé en plusieurs catégories: Le système viendrait à perdre entre 700 et 800 millions d’euros. Jouer à huis-clos reviendrait à perdre 300 millions d’euros. Jouer avec l’accès au stade reviendrait à perdre entre 100 et 150 millions d’euros, même si cette dernière hypothèse n’est pas viable." "Nous avons d’importantes responsabilités contractuelles envers nos partenaires et envers les institutions internationales : L’UEFA et la FIFA. En France, c’est le Gouvernement qui a dicté ce que devait faire sa fédération. Paris a immédiatement déclaré perdre 200 millions d’euros suite à l’annonce de cette fermeture et il ne sait pas s’il participera aux Coupes d’Europe. Même les clubs de Ligues 2 ont décidé de proposer leurs propres alternatives." "Imaginez le nombre de litiges à gérer en cas d’arrêt. Qui sera promu, qui sera relégué. Quels droits allons-nous bafouer ? Tous invoque le blocus, Le Gouvernement l’a fait, à lui de nous l’imposer et je respecterai toujours les règles. J’ai entendu dire qu’il fallait attendre la contagion 0 ou le vaccin. En pratique, cela reviendrait à dire qu’e l’on ne pourrait pas non plus disputer le championnat 2020/2021." "Quand sera prêt le vaccin ? Quand sera-t’il disponible ? Il y a une différence entre les terrains de football et les places dans les oratoires et même dans l’industrie du Calcio. Que devrais-je dire aux familles des joueurs ? Qu’ils devront changer de métier pour les deux-trois prochaines années ? Ce n’est pas nécessaire de réformer, il faut parvenir à définir un mode de fonctionnement durable et pas seulement songer au format des playoff et playout." "C’est sur cette thématique qu’il faut se concentrer : Nous sommes les seules en Europe à avoir plus de 100 équipes professionnelles et elle ne peuvent pas ne plus être soutenues. Je le dis en qualité d’entrepreneur, c’est mon projet, je suis disposé à faire des calculs et à comprendre les critiques des Ligues : Un véritable entrepreneur se doit d’élever le niveau de qualité." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Giovanni Malago, le Président du Coni, s’est livré au Corriere Dello Sport suite aux discours lunaires que l’on a déjà pu entendre en Serie A. La reprise du Calcio ? "C’est entrain de devenir un débat extrêmement confus et fortement divisé qui n’apportera rien de bon." Que va-t’il se passer ? "Sans vouloir faire de polémique, j’aurai enfermé dans un local la FIGC, la Lega Serie A, l’ACI, l’Association des Entraîneurs, les représentants des droits télés et les organismes internationaux que sont la FIFA et l’UEFA. Et je ne les aurais pas laissé sortir jusqu’à ce qu’ils aient élaboré un document partagé par tous. Cela vaut aussi pour la Serie B et la Lega Pro." "Que seriez-vous prêt à laisser sur la table si la saison ne va pas jusqu’à son terme ? Et vous la télévision, êtes-vous prêt à perdre 5-10-15% ? Et toi la Fédération, es-tu prête à participer à un fond de solidarité ? Vous les joueurs, êtes-vous prêts à renoncer à une partie de vos salaires ? Et vous la FIFA et l’UEFA que faites-vous, allez-vous puiser dans vos réserves, comment allez-vous contribuer ?" "Vous vous rendez compte qu’à ce jour, la télévision perçoit 1,4 milliards d’euros et qu’elle ne dispose même pas d’un bout de papier de la Lega pour développer une thématique dans l’immédiat ? Allons-nous avancer encore une année avec la Melandri ? Allons-nous l’étaler sur les saisons à venir ? Il n’y a rien, on navigue à vue, par hypothèses, avec un conflit qui endommage toute projection." "Je suis en contact tous les jours avec Gravina, j’ai lu avec une attention particulière son interview à la Repubblica, je comprends les difficultés du moment et je comprends qu’il veut aller au terme de la saison. Il parle de juillet, août, septembre, octobre, voire de la prochaine saison de Serie A divisée en 2 groupes avec des playoff et des playout. Ce qui manque c’est un plan clair, praticable, réalisable, convaincant et précis. La logistique et le transport." "On parle d’une coupe des salaires des joueurs, ce qui revient à dire que l’on a commencé par la fin ou presque. En haute mer, il y a un protocole médical qui devra être validé par l’ISS." Quel pourrait-être la première phase ? "La reprise de l’activité. Et de façon banale: L’entrainement. J’espère que le Gouvernement l’autorisera le plus tôt possible. J’espérais déjà que cela aurait pu se faire à partir d’après Pâques, et ensuite au 27, mais il a été convenu que la bonne date sera le 4 mai." "Il est superflu de souligner qu’il sera essentiel de respecter les consignes des médecins, de veiller aux conditions d’accès, de distances, etc.. Il sera nécessaire de remettre la mécanique athlétique en marche car elle ne peut pas rester bloquée durant trop longtemps, et ce peu importe la date de la reprise de la compétition." Et la seconde phase ? "Le déroulement des matchs. Je pense avoir été assez clair lorsque j’ai cité les points de confusions qui ont été mis en évidence lors du mois de mars et en ces premiers jours du mois d’avril. Il y a trop d’intérêts différents en jeu, certains ont peur de se voir reléguer, d’autres une montagne d'argent. Nous sommes des gens du monde, c’est compréhensible et humain." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. La Repubblica a interviewé ce jour Gabriele Gravina. Le Président de la Fédération Italienne de Football s’est montré décidé comme jamais à terminer cette saison 2019/2020 "Je respecte la Science, mais je ne compte pas abdiquer. Nous travaillons actuellement sur la façon dont nous pourrons recommencer à jouer et pas sur une date. Lorsque l’Italie renouera avec la Vie et lorsqu’il y aura les conditions dans chaque secteurs, le football reviendra à la vie également, je le dis une fois pour toute : Le championnat ira à son terme, il y a le temps." "Gouvernement, Lega, FIGC, Médecins, nous déciderons tous ensemble, de façon responsable. Tout le système bénéficiera de notre reprise. Un arrêt définitif serait le point de départ d’une série de contentieux. Sur mon bureau, il y a déjà des motions de méfiances de la part de certains clubs." "La FIFA a montré la voie : La nouvelle saison ne débutera pas avant la conclusion de celle-ci. Il n’y aucune deadline pour repartir, nous agirons de pair avec les autres championnats européens. Si l’on peut rejouer en juin, nous aurons toutes les dates utiles pour terminer en juillet. Ensuite, suivront les Coupes. Si par contre, nous reprenons en septembre, ce championnat pourra se terminer en novembre avec une reprise sur les terrains en janvier." Vers une saison 2020/2021 solaire "J’évalue toutes les hypothèses, L’une d’entre-elle est d’organiser les compétitions sur l’année solaire, mais pour se faire, il faut se coordonner avec toutes les fédérations européennes. Dans le cas contraire, il faudra mettre un terme à la saison en mai avant l’Euro." "Le championnat 2021 pourrait se disputer sur cinq mois. Il y a des idées sur la table avec une formule composée de deux ou plusieurs groupes, des play-off et des play-out. Ce serait une mesure exceptionnelle valide pour une seule saison." N’est-ce pas difficile de jouer à Bergame ? "Le discours est le même pour Milan, Brescia, et Cremona. Disputer un championnat sous la ligne rouge, sans match dans le Nord, est une possibilité." Désignation automatique du Scudetto "Seul le Conseil Fédéral peut le faire, mais la position de la Juve est appréciable, même pour moi le Scudetto doit être conquis sur le terrain." Les Coupes d’Europe "Sans terminer les championnats déjà entamés, il n’’est pas possible d'hypothéquer sur leurs termes, sur cette idée, nous sommes en accord total avec l’Uefa. La santé de tous est prioritaire, mais on ne peut pas penser à bloquer sine die, tout un continent." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Le Président du Comité Olympique National Italien (Coni), Giovanni Malagò, s’est livré quant à une éventuelle reprise de la Serie A Comment interprétez-vous le décret promulguant le Lockdown jusqu’au 13 avril, le Calcio pourra-t’il reprendre ? Qu’elles sont les choses justes à faire ? "C’est une vérité, je comprends qu’il serait bien utile de jouer au plus tôt pour terminer la saison. Mais j’ai également pris lecture des Présidents qui préfèrent déjà penser à la saison prochaine et je ne me sens pas à l’idée de leur donner tort." "Le Calcio à huis clos et sous 40° à l’ombre avec 2 voire 3 matchs par semaine….Pour l’instant, je ne vois pas de facilité, mais je comprends que l’on veut le tenter. Je remarque que l’un après l’autre, les différents championnats des autres sports sont entrain de stopper." Gabriele Gravina souhaiterait reprendre le 20 mai..... "C’est une possibilité, mais personne ne peut le savoir aujourd’hui à 100%." Faut-il tester tout le monde avant la reprise ? "Bien sur ! Un éventuel cas de positivité bloquerait tout à nouveau. Et attention car les joueurs devraient tous le faire, mais tout le monde devra être dans la capacité de le faire, sinon qui mettra un terme aux polémiques ?" ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Que se passerait’-il si la Serie A ne reprenait pas cette saison ? En effet, la Pandémie ne semble pas s’arrêter à travers le monde actuellement et il est pour l’heure impossible d’établir une projection d’un retour à la compétition actuellement Scénario proposé par le Corriere Della Sera "Dans pareil cas, le Scudetto pourrait ne pas être assigné. Le classement pourrait être établi à travers un mécanisme assez simple : Assigner trois points à chaque équipe au classement pour le nombre de parties restant à disputer jusqu’à sa fin." "La Juve, la Lazio, l’Inter et l’Atalanta iraient en Ligue des Champions La Roma et le Napoli en Europa League et Vérone, à la différence de buts au tour préliminaire." "En Serie B, il y aurait les promotions de Benevento et Crotone. Le troisième devant disputer un match de play-off. Spal et Brescia seraient rétrogradé." "La décision serait prise par le Conseil Fédéral mais cela n’éviterait pas un "été de recours légaux durant un Etat d’urgence épidémiologique" comme l’a souligné Gabriele Gravina. Aujourd’hui, un Chat Vidéo sera tenu entre les Fédérations et leurs composants afin de faciliter les inscriptions aux championnats. Des contrôles ultérieurs stricts seraient à prévoir, même si l’Uefa a décidé de suspendre, pour la saison prochaine, le Fair-Play-Financier pour les participants aux coupes d’Europe pour l’édition 2020/2021 ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Interviewé par Tmw Radio, le Président de la Fédération Italienne de Football (FIGC), Gabriele Gravina, s’est livré sur l’avenir de la Serie A et sur l’attribution du Scudetto A quel point, les calendriers d’anticipation, sont-ils fiables ? "Personne n’est en capacité, un jour comme celui d’aujourd’hui, d’établir des prévisions vu l’état d’urgence planétaire qui met en défaut la société. C’est une urgence unique pour le monde, qui frappe chaque secteur, même l’économique." "Une fois celle-ci surmontée, nous devrons repartir, définir un parcours de reprise et le Calcio s’interroge actuellement sur les modalité de cette reprise. La priorité absolue reste la conclusion des championnats." "C’est une exigence pour définir les organisations à venir et éviter un été comble de contentieux légaux. La Fédération doit également évaluer aussi d’autres hypothèses. J’ai fait participer notre comité scientifique, qui est riche d’illustres professionnel bien connu du secteur, afin de bien définir la procédure qui sera mise en œuvre pour les clubs actuels, le tout en étant sous le contrôle de notre Organisation." "Il devrait y avoir le lockdown jusqu’au 18 avril. L’hypothèse est de reprendre au 20 mai ou, selon une dernière analyse dans les premiers jours du mois de juin. Nous pourrions ainsi établir nos championnats en juillet. Je sais que ce ne sont que des hypothèses, mais je veux envoyer un message d’espérance à tous les citoyens, tout en sachant aussi que le Calcio est un secteur qui passe au second plan de la lutte contre le virus." Pourrions-nous aller outre cette date ? "Nous nous projetons dans diverses directions et il y a deux facteurs : Le premier est de respecter les injonctions du gouvernement. Le second est l’opportunité offerte par l’Uefa et la Fifa d’aller au-delà du 30 juin. On parle également du mois d’août et de septembre." "Je tiens à préciser que cela me déplairait de courir le risque de compromettre la saison prochaine pour sauver celle-ci. Nous sommes attentifs et respectueux, aujourd’hui, et personne ne peut faire de prévision, mais programmer est un devoir." L’Uefa tente de permettre de terminer cette saison, en faisant usage des mois estivaux. Pourriez-vous vous mettre d’accord avec elle ou disposez-vous d’une date qui, une fois passée, ne permettrait pas de reprendre ? "Il n’y a aucune date définitive, ni pour la reprise, ni pour la conclusion. Je remercie l’Uefa et aussi les plus grands organismes internationaux qui vivent de nos incertitudes et qui cherchent à offrir un panel de solution. La priorité absolue est de terminer les championnats nationaux." "Aujourd’hui (Ndr mercredi), a été adopté une nouvelle décision, celle de reporter la fenêtre internationale pour les Nations afin de libérer le créneau du 1er au 9 juin. Cela nous donne d’autres disponibilités dans le temps pour disputer les manifestations nationales." "La fenêtre de fin mai et celle du 15 au 31 juillet seront celles que je viserai, cela nous donnerait le temps nécessaire pour programmer la saison 2020/2021." Existe-t ’il l’hypothèse de jouer sur un terrain neutre pour les équipes du Nord de l’Italie pour accélérer la reprise sur le terrain ? "Ce n’est pas la bonne solution, mais c’est une idée sur laquelle nous travaillons également. Je cherche à définir 4 ou 5 destinations, comme l’Uefa tente aussi de proposer différent formats qui, s’ils ne seront pas valide pour cette saison, le seront pour les championnats qui suivront" "C’est une table ouverte pour un possible redémarrage et pour définir les terrains de jeu concernés." En cas de non reprises, quelles sont les hypothèses ? L’annulation serait tellement injuste vu l’avantage de Benevento en Serie B. Pourrions-nous passer à une Serie A a 22 équipes pour Frosinone qui est troisième au classement ? "L’annulation me semble très compliqué, vu que nous avons disputé les deux tiers du championnats. Ce serait une grave injustice qui mènerait à des recours en urgence légales durant un Etat d’Urgence épidémiologique." "Je dois seulement décider si j’assigne ou pas le Scudetto et je pense que même la Juve a exprimé une aversion pour une telle solution. Ensuite, il y a les indicateurs d’intérêts internationaux : Quelles seront les équipes qui iront en Coupe d’Europe." "Ce n’est pas le moment pour y penser, mais il est clair que ceux qui ont le droit de participer à un championnat différent, et je fais référence à la Serie B, pourraient voir les deux premiers monter. Certainement pas le troisième qui devrait passer par des play-off." "Personne ne peut prétendre à une promotion à partir d’une troisième place dans un classement. Je le répète, je suis pour que les championnats puissent livrer leurs verdicts sur le terrain, un été aux tribunaux ne serait pas un acte de grande responsabilité." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Interviewé par Sky Sport, Gabriele Gravina, le Président de la Fédération Italienne de Football, la FIGC, a fait le point sur la situation pour la Serie A Terminer la saison "Nous serions tous fiers et contents de clôturer les championnats sur le terrain. Nous avons mis sur pied un groupe de travail afin que la FIFA nous aide à comprendre comment nous devrons nous comporter pour les joueurs dont les fins de contrat viennent à échéance au 30 juin." "Il y a cette date limite, nous le savons et nous sommes en attente des retours de la FIFA et de l’UEFA, je tiens à les remercies car elles ont tellement actives. Pour nous, l’idée est d’aller outre le 30 juin avec une reprise objective au mois de mai. Nous devons nous adapter aux règles de l’Ordre et aux indications en provenance des plus hautes institutions gouvernementales et scientifiques. Nous devrons y arriver au bout du bout, mais dans le respect des lois." Arrêt définitif du tournoi "S’il n’est pas possible de jouer, il est évident qu’il faudra prendre le temps de la réflexion, en cherchant à sauver la valeur de la compétition sportive disputée sur le terrain. Mais c’est une hypothèse sur laquelle je n’accorde pas énormément d’attention en cette grande période de difficultés. Je reste partiellement optimiste." Non-Assignation du Scudetto "Je devrais en parler au Conseil Fédéral. J’aimerai rester attaché à l’idée que ce championnat pourra arriver à son terme." Terminer cette saison en 2020/2021 ? "Non je n’y pense pas, cela reviendrait à compromettre aussi la prochaine saison. Il ne faut pas oublier qu’en juin 2021 il y aura l’Euro, nous serions donc aussi bloqué." "Nous prendrons des décisions dans de très courts délais. Le Calcio ne vit pas uniquement pour le Scudetto, il y a les professionnels et les amateurs. Nous devrons confirmer les places pour la Ligue des Champions, l’Europa League, établir les relégations. Nous devrons établir un organigramme pour la saison 2020/2021." Innovation "Nous devrons cherchez à nous développer à l’intérieur de notre propre monde. Je demanderai un processus d’innovations qui nous permettra de nous auto-développer. Je ne demande pas de fonds, mais la rationalisation des règles qui régissent comme le plafond actuel dans le monde du sport. Il faut des règles plus moderne, nous avons besoin que le sport en Italie soit respecté." "On peut penser à la création d’un Fond Financier pour le Calcio. J’ai eu des retours d’une grande disponibilité également de la part des joueurs. Lorsque nous faisons face à un état d’urgence, il faut s’y montrer sensible." Monde International "Je suis convaincu que l’Uefa donnera un coup de main." Gouffre financier "Les chiffres en circulation sont importants, je crois qu’ils sont hors de toute logique. Le Calcio traverse son propre état d’urgence à l’intérieur même de l’état d’urgence. Il ne faut pas oublier que les Présidents sont des entrepreneurs qui vivent de leurs critiques." "Nous devons tous trouver un moyen de nous en sortir. Nous sommes tous appelé à faire preuve d’un geste de responsabilité et d’humanité. Si nous aimons le Calcio, c’est le moment de le prouver." Une Serie A à 22 équipes "Les hypothèses sont nombreuses. Nous avons notre étoile du nord et nos propres normes. Ce n’est pas difficile d’adapter les formats. Pour autant, je crois que cela s’avérerait difficile si l’on considère que le prochain championnat partira déjà en retard tout en ayant à l’esprit qu’il devra se terminer en mai vu l’Euro. Cela me semble être une hypothèse impraticable." Risque de faillite "Je suis préoccupé par le Football à tous les niveaux. Il existe un danger de perdre tellement de clubs, c’est désastreux. C’est pour cela que j’écarte les clichés qui renvoient le Calcio comme un lieu doré." Les entraînements "Il y a des médecins et des scientifiques qui ont les connaissances exactes de l’état actuel de la situation, je me dois de me fier à eux. J’invite toute les parties à agir ensemble et à chercher d’y arriver ensemble." Les joueurs qui sont partis de l’Italie "Je laisse les Clubs décider. Les joueurs aussi ont leur propre famille. Je respecte ce que peuvent vivre les personnes, mais il ne faut pas oublier que l’on parle aussi de professionnels." ®Antony GIlles - Internazionale.fr
  8. Intervenu lors e la retransmission de Tutti Convocati, le Président de la FIGC, Gabriele Gravina s’est montré ouvert quant à une éventuelle retenue sur salaire des joueurs: "En ce moment d’urgence, la retenue sur salaire des joueurs n’est pas un tabou. Je crois que nous devons tous nous mettre au tour de la table. La crise et l’urgence valent pour tous et notre monde doit aussi avoir la capacité d’être unis." Réunion planifiée entre la Lega et l’AIC Cette réunion, selon le Corriere dello Sport, est planifiée pour ce vendredi: "Il est déjà évident que cette retenue commune ne sera pas égal pour tous : Certains joueurs disposent du minium syndical et ceux qui perçoivent moins que cela devraient en être épargnés. Le montant de la retenue sera plus important en fonction des émoluments établi par un un groupe de palier de revenus prédéfini." "Les propriétaires ont proposé une retenue sur les contrats de 20 à 30%. A titre d’exemple, Cristiano Ronaldo qui gagne 31 millions d’euros net devrait en laisser 9 sur la table. D’autres salaires comme ceux de Lukaku, Dybala, Higuain, Ramsey, De Ligt, Donnarumma et Dzeko, pour ne citer qu’eux, se verrait bien impacté." "En regard aux dommages, la Serie A a décidé de ne pas demander d’aide financière au Gouvernement "mais elle demandera l’adaptation de certaines lois qui pénalisent et qui pèsent sur le Calcio." Quelles sont-elles ? La construction de nouvelles enceintes. La loi Melandri: Soit une demande d’une vente plus longue dans sa durée des droits télés que celle actuelle qui reprend qu’un triennal. Disposer de moins de contraintes sur les pack exclusif, L’ouverture aux nouvelles técnologie Une adaptation de la loi de 1981 sur le professionnalisme sportif Selon vous, ce procédé fera-t’il fuir les Top Players de la Serie A ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Intervenu lors du Journal Télévisé de la Rai Uno, le TG1, le Ministre des Sports Vincenzo Spadafora s’est livré sur l’éventuelle reprise de la compétition: "Je compte sur la reprise de la Serie A au 3 mai, du moins, c’est ce que je me souhaite. Il sera possible aussi d’évaluer en fonction de la situation si ce sera ouvert au public ou à huis-clos. Il y aura aussi les compétitions européenne qui vont s’entrecroiser avec le calendrier." Ce dernier point a été soulevé par Gabriele Gravina, le Président de la FIGC "Ne pas reprendre serait très problématique pour tout le pays. Je suis d’un naturel optimiste et je compte sur une reprise du travail à partir du 2-3-4 mai pour aller au terme de tous les championnat au 30 juin. Je demanderai aussi, en fonction des hypothèses qui nous informent d’une impossibilité de terminer au 30 juin, de pouvoir faire usage des 10 premiers jours du mois de juillet." "Si cela ne s’avère pas possible, je ferais probablement recours aux playoff et playout. L’UEFA a établie plusieurs hypothèses, la plus optimiste prévoit une reprise de la compétition le 14 avril, la suivante le 1er mai et la dernière le 13 juin. Il faudrait dans ce dernier cas adapter le format." "La Finale de la Ligue des champions est prévue le 27 juin et celle de l’Europa League le 24 juin." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Intervenu sur Sportitalia, le Président de la FIGC, Gabriele Gravina, s’est livré sur l’avenir plus qu’incertain de cette édition 2019/2020 de la Serie A "Je remercie le Gouvernement qui a écouté nos exigences et qui a envoyé un signal évident et tangible de l’état de crise. Le sport représente un secteur de l’économie du pays et il est empreint de tensions et de critiques. Nous aspirons à un débat plus ouvert." Impact sur la saison 2020/2021 "Je ne rejette rien, je tente de rester les pieds sur terre afin de faire face à l’état d’urgence que nous affrontons tous. Nous avons une grande exigence : Celle de voir le championnat italien arriver à son terme. Notre deadline est le 30 juin et l’objectif est d’aller au terme du championnat 2019/2020″. Risque de faillite "Le Calcio rentrera dans une grande période de crise, ma préoccupation la plus grande est que nous soyons obliger de ramasser les décombres, d’où la nécessité d’avoir adressé deux messages : L'un d'entre eux est un message interne : Prouver que nous savons nous auto-gérer. C’est pour cette raison que nous allons demander une réunion avec les joueurs et les entraîneurs, mais aussi avec le gouvernement." Regret "Je n’en ai pas, nous avons reçu des consignes et tout le Calcio s’y est soumis. Il y avait de l’incertitude sur le report des rencontres en sachant les risques, même de nature contractuelle, qui étaient encouru. Il a été fait ce que je retiens le plus juste, j’aurai pris les mêmes décisions." L’Après 30 juin "Ce n’est pas impossible, mais ce sera plus difficile, mais il faudra aussi une réponse au niveau européen, il pourrait être possible d’adopter un état d’urgence revêtant un caractère internationale." Reporter l’Euro "C’est probable, il me semble que ce soit la solution la plus juste." Plan A, B, et C "Ce mardi, nous allons tous nous rencontrer, nous avons déjà échangés avec les Présidents de nos Fédérations. Depuis quelques semaines, il y avait que des préoccupations, au jour d’aujourd’hui, nous avons des certitudes. Nous faisons face à un ennemi sournois. Nous devrons en premier lieu le vaincre car la priorité est de protéger la santé des citoyens." "Le plan A consiste à ce que la Lega trouve sa propre voie, mais je dois parler au pluriel car nous parlons de plusieurs championnat Nous devons apporter des certitudes pour l’avenir, et celle que nous avons est de terminer les compétitions." Les Playoff et Playout ? "Tout dépend du temps disponible, j’ai proposé les playoff et les playout car je pense que vu la valeur des compétitions sur le terrain, qu’il s’agisse de la meilleure façon pour assigner un titre et pour définir les promotions et relégations." "L’autre hypothèse est d’arriver au gel du championnat, ce qui pourrait générer des tensions. La dernière option est de ne pas assigner de titre." "J’ai le devoir et l’obligation de communiquer quelles seront les équipes qui participeront à la prochaine Ligue des Champions, à l’Europa League, qui sera promu de la Serie B, etcétéra. Je me souhaite que tout cela soit réalisable, cela voudra dire que nous aurons vaincu la maladie." Une Serie A a 22 équipes "Je dis non, c’est catégorique. Cela ne me convient pas de pénaliser les joueurs et je tiens à ce que nous fassions face à un plus grand sens des responsabilités, pour respecter le format des championnats." Décret Dignité "Nous y travaillons, je remercie toutes les ligues qui proposent leurs idées et propositions afin que la Fédération parvienne à les regrouper, à les synthétiser et à les présenter au Gouvernement, afin de donner des réponses ce grand moment de difficultés." "L’aspect positif, dans cette période si triste, est que nous parvenons à nous redécouvrir en terme de relationnel entre nous. Cela a vraiment du sens, c’est parlant, nous sommes capable d’être capable, capable d’offrir des capacités au concept du système. Si nous parvenons à le réaliser, le Calcio pourrait reprendre." Gels des salaires "Nous devrons en parler aussi avec les joueurs, il doit s’agir d’une proposition partagée et non d’une imposition." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Interviewé par SportMediaset, Gabriele Gravina, le Président de la FIGC s’est livré sur la réunion à venir avec l’UEFA, ce mardi 17 mars 2020: "Nous chercherons à arriver à la fin du championnat, car je retiens qu’il soit correct et juste de répondre d’une définition exacte à tant d’engagements et d’investissements de la part de nos clubs. Il y a une discrimination liée à la présence de l’Euro, un évenèment pour lequel notre organisation a investi énormément d’énergies. Mardi nous allons aborder cette thématique." "Notre position est claire : Je retiens que la sauvegarde de la santé est prioritaire. L’Italie a deux semaines d’avance comparé aux autres nations sur l’explosion de la pandémie. Ce que nous avons programmé aujourd’hui sera compliqué pour les autres, car ils ne connaissent pas la dimension exacte de ce que nous sommes entrain de vivre. Nous allons proposer à l’UEFA de reporter l’Euro." Quand pourra recommencer la saison ? "Je le souhaite en mai, nous devons travailler sur cette hypothèse, sans oublier qu’il y a aussi les autres championnat. Nous ne devons pas ignorer l’idée d’aller au bout dans les compétitions européennes : Nous devons prendre en considération ces dates." "La fin de la compétition hypothétique est celle du 30 juin. Je n’exclus, avec l’hypothèse de modifications ou d’adoptions urgentes, de demander une extension pour aller au-delà du 30 juin." Les athlètes doivent-il s’entraîner ? "Si nous parlons d’une projection du championnat en mai, je dirai de les laisser à la maison : Ils ont besoin de reprendre des énergies psychologique. Il faut les laisser avec leur famille à la maison : La sauvegarde de la santé est prioritaire." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Suite à la réunion extraordinaire qui s’est tenue hier, quatre hypothèses ont été mise sur la table de la FIGC avec, en toile de fond, une condition impérative : L’UEFA devrait reporter le Championnat d’Europe des Nations d’au moins six mois. En effet, le Président de la Fédération Italienne de Football, Gabriele Gravina, a mandaté aux Lega Serie A, B et C de formuler une proposition d’ici au lundi 23 mars, date du prochain Conseil. A cette date, il y aura lieu de faire le point sur la Serie A et l’attribution du Scudetto 2019-2020 4 hypothèses sont sur la table Première hypothèse Si la situation revient à la normale en Italie, il sera possible de jouer après le 3 avril et d’aller jusqu’au terme du tournoi. Les dates du 20 et 31 mai sont prises en considération, tout comme les dates disponibles durant les trêves internationales. Le championnat se terminerait de cette façon avec une semaine de retard comparé aux planifications initiales du début de saison Seconde hypothèse Si le championnat n’est pas relancé : Le Scudetto ne serait pas assigné Troisième hypothèse Assigner le Scudetto a l’équipe actuellement en tête en Serie A : La Juventus Quatrième hypothèse C’est l’idée du Président Gravina : L’introduction de Playoff et de Playout: Le Scudetto serait assigné, suite à un tournoi opposant les quatre premières équipes de Serie A : La Juventus, la Lazio, l’Inter et l’Atalanta. Ce qui laisserait la possibilité, à la FIGC, d’indiquer quels seraient les participants à la Ligue des Champions et à l’Europa League. Concernant l'Europa League, il faudrait tenir compte du classement actuel car il sera compliqué d’organiser un playoff reprenant entre 6 et 8 participants. La Coupe d’Italie serait renvoyée à une date à définir, cela faut pour les demi-finales et la Finale Des Playout auraient également lieu entre les quatre dernières équipes de Serie A afin de définir qui serait relégué en Serie B Gabriele Gravina a tenu à s’expliquer : "J’ai demandé et obtenu de la part du Ministre Spadafora d’être repris dans un décret légal pour autoriser le transfert d’une partie des paiement fiscaux au 30 juin. Les inscriptions aux différents championnats seront reportées au 30 juin." Quelle est, selon-vous, le meilleur scénario possible ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. A la demande de la Figc, une minute de silence sera respecté sur tous les terrains de tous les championnats. "L’ensemble du Calcio s’unit à la famille de Giorgio Squinzi et lui présente ses plus sincères condoléances. Une pluie de messages démontre à quel point le Président de Sassuolo était apprécié et respecté pour ses qualités humaines, plus que pour ses capacités professionnelles. Notre pays perd un industriel compétent et lumineux. Notre monde pleur un grand passionné, sans oublier qu’il était un sérieux et généreux dirigeant." une déclaration signée Gabriele Gravina. Brescia et Sassuolo est reportée "Le Président de la Lega Pro de Serie A a pris en considération le décès de Monsieur Giorgio Squinzi, Président du club U.S. Sassuolo Calcio. La rencontre Brescia-Sassuolo programmée le vendredi 4 octobre à 20h45 comptant pour la 7ème journée du Championnat de Serie A Tim a été reporté au mercredi 18 décembre 2019 à 20h45." Le décès du Président de Sassuolo a eu lieu ce mercredi 2 octobre 2019. Présent en Espagne, Matteo Politano s’est livré à un message de condoléance suite à la perte du Président qui lui a tout donné… Reste à savoir s’il avait été informé de cette situation avant le match. Ce qui pourrait expliquer son absence au Nou Camp. Internazionale.fr s’associe à l’Inter et à la Serie A et présente ses plus sincères condoléances à la Famille Squinzi et au Sassuolo Calcio ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...