Aller au contenu
Calendrier

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'giuseppe marotta'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

124 résultats trouvés

  1. C’est une information de la Repubblica : Piero Ausilio restera le Directeur Sportif de l’Inter au terme de cette saison. Cette prolongation a été voulue par Steven Zhang en personne "Le Club Nerazzurro et le dirigeant, dont le contrat arrivera à expiration dans quatre mois, ont trouvé un accord pour prolonger la collaboration jusqu’au 30 juin 2022, soit la date de fin de contrat d’Antonio Conte." "Ausilio occupe le rôle de Directeur Sportif à l’Inter depuis 2014 et il a été protagoniste de nombreuses transactions qui se retrouvent toujours dans l’actuel noyau Nerazzurro en commençant par Marcelo Brozovic, recruté en 2015 en provenance du Dinamo Zagreb à Stefan De Vrij, recruté gratuitement à l’été 2018, sans oublier les recrutement de Milan Skriniar, en provenance de la Sampdoria et Lautaro Martinez, en provenance du Racing." "Très apprécié par le Président Steven Zhang, il aura réalisé en compagnie de l’Administrateur-Délégué Beppe Marotta, le mercato estival 2019 et le mercato hivernal dit de réparation. Proche des opérations, il aura permis à l’Inter de se renforcer surtout en Premier League en suivant les indications de Conte: De l’Angleterre sont, en effet, arrivés Lukaku, Sanchez, Moses, Young et Eriksen”. Validez-vous cette prolongation ? Comment jugez-vous la qualité de son travail ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. En conférence d’avant-match, Giuseppe Marotta, l’Administrateur-Délégué Sport de l’Inter s’est livré à Sky Sport sur la situation au classement et les dernières informations relatives à Lautaro Martinez qui est plus que jamais courtisé par le Grands d’Espagne Y-a-t ’il un peu de satisfaction de disputer ce type de match et d’arriver dans une telle position à la mi-février ? "Ce sont des parties classiques pour l’Inter, qui a un palmarès riche, et qui se doit de le vivre comme un fait ordinaire. Ensuite, nous vivons une période positive, il y a de la satisfaction, mais cela est également dû au fait que nous voulons occuper un rôle de protagoniste." Les tifosi craignent Barcelone, qui veut s’offrir Lautaro. Qu’avez-vous à dire à ce sujet ? "Qu’il est en train de grandir, il est très jeune et il est intéressé par l’idée d’endosser ce glorieux maillot et grandir. L’Inter n’a rien à envier aux autres. Les joueurs qui s’en vont sont ceux qui m’indiquent que leurs intentions vont dans de tels sens." Quand verrons-nous le vrai Eriksen ? "Il l’est déjà, il lui faut un peu de temps pour s’adapter. Dans un match, il y a 14 joueurs, certains débutent un match et d’autres le terminent. C’est à Conte de décider qui choisir comme titulaire et qui aligner en cours de match." "Eriksen s’est déjà très bien inséré pour ce qu’il a déjà démontré." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. En effet, le mercato estival va être bouillant en regard à Lautaro Martinez. Si, pour l’instant, le Fc Barcelone cherche à récolter les 111 millions d’euros relative à la clause libératoire du Toro, le Real Madrid s’est également sérieusement lancé dans la course. En effet, Lautaro a été informé que la Maison Blanche est prête à payer la somme de 115 millions d’euros, soit 4 millions de plus que la clause libératoire. A Madrid, Lautaro est perçu, selon Marca, comme la recrue idéale pour prendre la succession de Karim Benzema. Qui plus est, le Real a également informé le joueur qu’il est prêt à lui offrir un contrat extrêmement important, afin de battre toute la concurrence et souhaite à présent le convaincre à épouser le projet Merengues. Pour parvenir à atteindre cette clause libératoire, le Real est prêt à insérer une contre-partie technique, Luka Modric étant le premier cité. Si le Fc Barcelone souhaitait en faire le remplaçant naturel de Suarez, le Barça devra déjà vendre pour 120 millions d’euros. Au Real, l’unique problème concerne le nombre de joueurs extra-communautaire. Ils sont actuellement 4 à être dans ces conditions, mais Vinicius, durant l’été, devrait obtenir la nationalité espagnole Faut-il déjà se faire une raison ou pensez-vous que Marotta sera se montrer assez convaincant pour, ne fut-ce que relever la clause libératoire de la pépite argentine ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Giuseppe Marotta s’est livré en avant-match d’Udinese-Inter à Sky Sport. Christian Eriksen va faire ses débuts en Serie A. A quel point êtes-vous satisfait d’avoir réussi, au final, à réaliser un tel coup ? "Je suis satisfait de l’ensemble du mercato, je voulais hausser le niveau qualitatif de ce groupe et nous y sommes parvenu de la meilleure des façons. Les opportunités ont coïncidé avec l’arrivée de joueurs de grandes qualités, d’expérience." Étiez-vous à la recherche d’un attaquant ces derniers jours ? "Il y avait des objectifs prioritaires, sur lesquelles je suis satisfait. Je voulais clôturer avec une dernière opportunité, mais Chelsea ne voulait plus céder Giroud, il n’y avait plus de marge de marge de négociation." Que peut apporter Moses à l’Inter ? "Je le considère comme un investissement important dans un groupe étiqueté Conte. J’en suis satisfait. Il l’a entraîné à Chelsea où il y était titulaire. Il reste beaucoup de matchs, les joueurs qui ne seront pas aligné ce soir auront d’autres opportunités. Je suis satisfait du groupe." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. En ce dernier jour de transferts, Antonio Conte est parvenu à convaincre Giuseppe Marotta d'intervenir une dernière fois sur le Mercato. Comme le révèle le Corriere Dello Sport, Antonio aimerait rallier à sa cause Olivier Giroud. Pour Conte, il est impératif de recruter un nouvel attaquant, vu qu'Alexis Sanchez, comme cela s'est vu face à la Fiorentina en Coupe d'Italie, n'apporte pas les garanties nécessaires. La faute incombant surtout à sa très longue absence suite à l'attentat de Cuadrado. Si Slimani avait été cité et libéré par Monaco, la négociation s'avère complexe avec Leicester qui est le propriétaire du joueur. Concernant Giroud, Tare pour la Lazio s'est envolé à Londres. Un contrat de 3 ans et demi et un salaire de 2,5 millions d'euros ont été proposé au Champion du Monde. Pour Mertens, Chelsea a aligné les 10 millions d'euros voulus par le Napoli, mais le club Partonopeo n'est pas plus enchanté que cela par un départ du Diable Rouge. Simone Zaza est également cité par Sky Sport. Cedric Bakambu et Salomon Rondon qui évoluent en Chine selon Alfredo Peddulà. Voire Kevin Lasagna selon le Corriere Dello Sport. Quoiqu'il en soit: Si l'Inter souhaite s'attacher les services d'un joueur, elle devra le faire avant ce soir, 20h00. Welcome to The Jungle ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Cette déclaration est signée Giovanni Cobolli Gigli, l’ancien Président de la Juve: "Je ne trouve pas Pavel Nedved et Fabio Paratici sur la même longueur d’ondes lorsqu’ils se livrent à des interviews. Je les retiens comme inadapté au vu de l’importance des rôles qu’ils occupent". "Rappelez-vous que Paratici a tenté de vendre l’été dernier Paulo Dybala et Gonzalo Higuain. L’erreur est surtout d’avoir remercié Beppe Marotta." Antonio Conte ? "C’est un très grand entraîneur, il parvient à atteindre en très peu de temps d’importants résultats, comme il l’avait déjà fait à la Juve. Il motive énormément les joueurs, même s’il peut pendant un moment les stresser." "La seule chose qui ne m’a jamais plut chez Conte, ce sont ses lamentations continuent." Partagez-vous cet avis de l’ancien homme fort turinois ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. Giuseppe Marotta s'est livré à Rai Sport sur les performances actuelles de l’Inter et du Mercato hivernal qui touche bientôt à sa fin. Pour rappel, en cette session, le Beppe a su recruter Christian Eriksen, Ashley Young et Victor Moses. Eriksen est l’un des joueurs parmi les plus grands d’Europe.... "Oui, c’est un joueur optimal vu ce dont il est capable et je suis fier de l’avoir avec nous. L’appeal que représente l’Inter est très élevé. Nous sommes au début d’une nouvelle génération de champions." Est-ce utile d’avoir des champions pour proposer un modèle gagnant ? "Tout forme un ensemble utile : Un entraîneur fort, mais aussi un groupe de joueur qui puisse créer un mix de qualité importante." Vous êtes proche de la Juve en Serie A..... "Je suis heureux du parcours réalisé, nous ne regardons pas les autres mais nos propres performances. Le parcours entamé est positif, nous devons viser à le rendre meilleur." Comment expliquez-vous ces derniers matchs nuls ? "Il est difficile de trouver la bonne recette. Il y a des données objectives et l’entraîneur a analysé ces situations avec ses meilleurs caractéristiques. C’est évident que ce parcours est très positif, et nous voulons faire mieux en cette phase retour." La transaction d’Eriksen était-elle si rapide ? "Elle était un peu longue car, en face de nous, il y avait un grand Manager, Daniel Levy. Mais nous nous étions assuré que le joueur avait épousé notre projet, qu’il était prêt à travailler avec Conte. Nous avons trouvé un accord qui prime l’Inter et tout un groupe déjà important." L’Inter est-elle au complet ? "Je pense que nous ne ferons plus d’autres opérations. Ce mercato était un mercato d’opportunité. Après avoir recruté un jouer tel qu’Eriksen, je dirai qu’il n’y a pas d’autres joueurs disponibles, capable de relever qualitativement notre niveau de jeu." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. C’est, en effet l’annonce de la journée. Outre l’arrivée de Christian Eriksen, une information capitale au niveau du rempart offensif de l’Inter est arrivée de Premier League Alexis Sanchez restera Mancunien En effet, en conférence de presse, Ole Gunnar Solskjaer a confirmé vouloir compter sur la Nino Maravilla au terme de son prêt à l’Inter: "Sanchez reviendra ici l’été prochain et prouvera à tous que nous nous sommes trompés." En effet, l’Inter ne peut pas activer un quelconque droit de rachat étant donné qu’Alexis fait l’objet d’un "prêt sec". Dries Mertens favori L’Inter de Marotta a donc déjà planifié le plan B. Si Olivier Giroud aurait pû rentrer en ligne de compte, le français souhaite faire comme Eriksen et partir dès ce mercato hivernal de Londres. Toutefois, cette transaction n’aura pas lieu avec l’Inter qui préfère miser sur Sebastiano Esposito actuellement, la jeune pépite étant considéré intransférable. Mais Marotta sait parfaitement qu’il est "light" au niveau de ce secteur où seul Lautaro Martinez et Romelu Lukaku sont "pleinement" opérationnel. De fait, le Beppe s’est déjà entretenu avec Dries Mertens. Si le Diable Rouge refuse de prolonger à Naples, il sera gratuit au mois de juin. L’objectif de Marotta est double Signer Dries gratuitement lui permettrait de s’assurer les services d’un des meilleurs buteurs de Serie A. De la sorte, il renforcerait qualitativement le rempart offensif en compagnie de la Lula et d’Esposito Qui plus est, si les négociations viennent à échouer avec Lautaro Martinez, qui pourrait donc partir au Fc Barcelone, étant donné que le Club catalan a déjà avisé l’Inter qu’il compte activer la clause libératoire de 111 millions d’euros, l’Inter disposerait tout de même d’un joueur talentueux à aligner aux côtés de Romelu Lukaku. Dans un tel cas de figure, il sera également nécessaire de recruter à nouveau un nouvel attaquant, mais la ligne d’attaque composée par Mertens et Lukaku apporterait tout de même certaines garanties. L’objectif final du Beppe reste surtout de conserver Lautaro, si le joueur le désire également, tout en s’attachant Dries afin de proposer, au minimum, trois joueurs de carrure international à Conte. Que pensez-vous de cet éventuel recrutement ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Si la Juventus est devenue ce qu’elle est aujourd’hui, elle le doit en grande partie à Giuseppe Marotta et à Antonio Conte, qui, durant trois ans de collaborations, ont posé les fondations et les premières pierres qui ont mené au succès actuel. Le temps est passé et ce duo de Maîtres sévit à présent à l’Inter, grâce au Suning et à l’ambitieux Steven Zhang. Même si le temps passe, Beppe Marotta n’a rien perdu de sa superbe Là où certains dépensent plus de 40 millions d’euros pour une promesse, lui s’est attaché les services d’un joueur de stature mondiale pour la modique somme de 20 millions d’euros. Et si l’Inter a su s’offrir, avec la bénédiction du Suning, Chrisitan Eriksen, elle le doit à son Administrateur-Délégué Sport, qui avait déjà mis en place cette transaction dès le 22 novembre 2019. Ce jour-là, Beppe Marotta, qui avait déjà établi sa liste des joueurs à paramètres zéro, souhaitait offrir au peuple interiste un peu de baume au cœur. En conséquence, il avait décidé de classer en priorité absolue la venue à Appiano Gentile du milieu offensif des Spurs : L’homme idéal, selon lui, pour augmenter le niveau technique du milieu de l'Inter. Une première rencontre avait déjà eu lieu l’été dernier. Une réunion qui avait vu le Beppe s’entretenir durant 1h15 avec Martin Schoots, l’agent du joueur. Et déjà durant cet échange estival, l’Inter était passé en pôle parmi les courtisans. Peu avant d’entrer dans la saison hivernale, Beppe a renouvelé cet accord en passant à l’acte : Un contrat de 4 ans à 10 millions d’euros pour s’attacher gratuitement les services de Christian le Danois. Club Historique vs Nouveau Riche Pourtant, le destin redistribuera les cartes : de titulaire indiscutable sous Mauricio Pochettino, Eriksen est devenu un joueur parmi tant d’autres sous Josè Mourinho qui lui avait offert la joie de goûter à la banquette. Cette attitude du Special One s’avèrera être la passe décisive permettant au Padrino d’offrir immédiatement le danois à Conte. Toutefois, le temps que la transaction prenne officiellement vie, le Paris-Saint-Germain de Leonardo avait également décidé de passer à l’offensive en offrant à Eriksen un contrat de 12 millions d’euros, combiné à une enveloppe de 24 millions d’euros à Tottenham pour le transférer immédiatement à Paris. Si Paris est un nouveau riche, il y a des choses qui ne s’achètent pas : L’Histoire, le Respect, le Blason. Et à ce petit jeu-là, le club parisien a bien compris qu’il y avait encore une marge de travail importante à réaliser avant de devenir un club aussi attractif que l’Inter, qui est un Club de Légende, un club qui a connu d’immenses Champions tel que Ronaldo Da Lima, sans oublier le transfert avorté d’un certain Pelé par Angelo Moratti. Après ce cours d’humilité, Paris s’est donc retiré de la transaction, la Ligue 1 ne proposant pas la même attractivité que la Serie A, un Championnat reconnu et réputé à travers le monde. Si ces heures de gloires sont à présent derrière elle, la Serie A est entrain de se renouveler, telle la Premier League à la fin des années 90, avec la venue de propriétaire étrangers, la construction de stades de propriété. Un virage important raté lors de la dernière décennie Peut-être faussé par les performances excellentes et importantes des Clubs Historiques durant la première décennies des années 2000 avec la présence, assez régulière dans le dernier carré de la Ligue des champions d’au moins un club italien. Du Derby Della Madonnina en demi-finale de la Ligue des Champions, à la finale remportée par le Milan sur la Juve… De la remontée historique de Liverpool sur le Diavolo à la vendetta de Super Pippo quelques années plus tard. D’une élimination de l’Inter de Mancini réduite à 10 lors de sa double confrontation face aux Reds jusqu’au Triplé Historique réalisé par Mourinho. C’est un fait, la Serie A reste attractive, reste une compétition que l’on souhaite remporter, que l’on souhaite disputer. Si certains joueurs en mal de reconnaissance ont préféré s’exiler en Ligue 1 en épousant un projet financier, d’autres joueurs, tel que Christian Eriksen, ont décidé de percevoir, certes moins d’argent, mais surtout d’épouser un réel projet sportif, de se remettre en question dans un championnat historique, de défier chaque week-end des clubs qui ont marqué de leur empreinte le Calcio et l’Europe tôt ou tard dans l’Histoire, plutôt que de marcher et d’écraser littéralement la compétition nationale dans l’Hexagone. Oui, la Serie A reste attractive, oui la Serie A ne dispose pas d’autant de fonds que Manchester City, Paris, ou d’autres nouveaux riches, mais OUI, la Serie A reste l’une des plus belles compétitions à disputer pour un joueur de football digne de ce nom. Preuve en est l’arrivée d’un certain Cristiano, du retour d’un certain Zlatan chez les rivaux. L’Inter n’est pas en reste et l’Inter est de retour aux affaires, elle qui a payé au prix fort les dettes financières de son passé. A présent, l’avenir Nerazzurro pourra de nouveau s’inscrire dans le recrutement de joueurs de calibre international. Avec pour commencer l’officialisation, ce mardi 28 janvier de Christian Eriksen à l’Inter. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Intervenu sur Sky Sport en avant-match de Lecce-Inter, Beppe Marotta s’est livré sur la transaction phare entre les deux clubs qui a fini par capoter. "Il y a eu une excessivité médiatique vraiment importante. J’ai un respect maximum pour Spinazzola, c’est un très grand professionnel, je l’ai connu à la Juve. Il y a des évaluations techniques, économiques, physiques et médicales à faire. Au terme de ces évaluations, j’ai conclu que nous n’irions pas au bout de la transaction et j’ai averti mon homologue et collègue de la Roma. C’est tout." Est-ce un fait absolument inédit ? "Je ne le dirai pas de cette façon. Un de nos joueurs, Santon, a vécu cette situation à trois reprises. Il n’était pas affecté la première fois. Les évaluations se font de façon approfondies. L’opération Spinazzola était une opération à hauteur de 55 millions d’euros. Le Club a tout à fait le droit de bien tout analyser." Que pensez-vous de la photo de Politano avec le maillot de la Roma ? "La photo faite ne dépend pas de notre gestion. Spinazzola n’a fait aucune photo avec nous. Il s’agit là d’une première réflexion à avoir." Réaction du principal intéressé "Je me sens bien, c’est de la folie. Je suis un joueur de Nazionale et j’ai déjà joué dans de nombreuses équipes. Actuellement, je suis à la Roma. Cela me semble fou de dire que j’étais en méforme. C’était important aussi pour moi aujourd’hui de le prouver, j’ai énormément couru. Je m’étais aussi entraîné à Milan dans une salle de gymnastique, puis je suis revenu pour ne pas manquer l’entrainement." Êtes-vous déçu de quelqu’un, suite à ce qu’il s’est passé ? "Non, je pense que le Directeur Sportif s’est déjà exprimé. Je pense à présent à la Roma et à moi-même. Il n’y a pas de gros problèmes, j’ai tout dans la vie et je dois seulement la remercier." Politano tout de même à la Roma ? En effet, Gianluca Petrachi ne s’est pas laisser démonter sur Sky Sport: "Je crois qu’il faut faire prévaloir le bon sens. Celui qui participe au mercato sait que tout peut arriver, mais il y a aussi les paroles données, l’opération était actée. Politano et les déclarations de Fonseca peuvent en témoigner. Nous cherchons un ailier et nous verrons si l’Inter consentira à nous prêter Politano, nous sommes ouverts à la négociation." "Le joueur est une propriété de l’Inter, il pourrait devenir un joueur de la Roma si nous venons à le racheter. Il ne faut pas oublier que nous sommes toujours des hommes et que nous devons penser aussi à leurs biens. Je suis déçu que la parole donnée n’ait pas été maintenue, mais cela fait partie des folies du mercato." D’après les dernières informations en notre possession, la Roma souhaiterait s’attacher les services de Politano en prêt avec un droit de rachat. Cependant le Napoli s'intéresserait au joueur et aurait trouvé un accord pour un transfert définitif à hauteur de 25M€. Affaire à suivre, la Roma augmentera t-elle son offre ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  11. Une nervosité passive menaçait de faire exploser l'accord. D'après la Republicca l'échange entre Spinazzola et Politano devrait passer mais Beppe Marotta a fait suer les romains, les forçant à revoir la formule. Hier le manager de l'Inter a placé un autre pion. Alors qu'il cherchait une équipe pour Lazaro (Newcastle serait intéressé), il est parvenu à un accord avec Manchester United pour Ashley Young. L'opération couterait 1.5M€. L'anglais qui est déjà à Milan joue au même poste que Spinazzola et c'est pour cette raison qu'il a décidé de rediscuter de l'échange, déjà acté par principe mais dont l'objet final se portait sur la modalité qui activée l'obligation d'achat. Petrachi a dû faire face à l'acharnement de l'Inter Politano et Spinazzola sont deux joueurs fragiles et tout se joue là-dessus. Toujours selon la Repubblica, après d'âpres négociations qui portaient au choix sur les minutes jouées, Coppa comprise ou non, voir simplement sur le fait que les joueurs puissent entrer en jeu, Marotta semble avoir gagné. Il a fait passer le fait que l'obligation d'achat s'active qu'après la 15è apparition des deux joueurs, malgré un haussement de ton assez sévère pendant la concertation. ®gladis32 - internazionale.fr
  12. Après avoir obtenu l’aval de Christian Eriksen, l’Inter est rentrée formellement en discussion avec Tottenham. Si la fumée blanche se rapproche à grands pas, on parle d’une somme de 17 à 18 millions d’euros. Les Spurs se sont lancés également à la recherche de Matias Vecino, l'uruguayen évincé de l’Inter par Conte et récemment placé sur la liste des transferts. L’Inter, selon Alfredo Pedullà, ne souhaite pas le transférer en prêt. S'il n’est pas dit qu'à la base Vecino rentrait dans les plans pour s’attacher Eriksen, il ne serait pas étonnant de voir Beppe Marotta proposer le joueur pour faire diminuer le coût de la transaction. Qui plus est, la présence de l’Everton de Carlo Ancelotti, intéressé par Matias, pourrait également peser lourd dans la balance. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Peu de temps avant l’affiche de la soirée, qui aura vu l’Inter s’imposer au San Paolo de Naples, Giuseppe Marotta a été interrogé par Sky Sport sur le Mercato hivernal De Paul ? "C’est uniquement votre idée." Est-ce que l’agent de Vidal arrive en Italie ? "Différents contacts ont eu lieu pour augmenter la qualité de ce groupe qui navigue d’une façon extraordinaire. Je n’en suis pas encore arrivé aux conclusions, mais je dois tenir compte que nous devons avoir des objectifs ambitieux, même si finalement, rien ne se conclura." "Je préfère ne pas citer de noms, mais nous sommes très actifs. Cela passera aussi par des départs, nous sommes à la recherche d’un milieu et d’un latéral. Si des joueurs veulent partir, je chercherai à les contenter." Godin "Les compétitions sont nombreuses, il y en a trois. Tous les joueurs du noyau sont appelés à devoir répondre présent. L’entraîneur convoque les meilleurs, sur base de leur état de forme. J’estime qu’il y aura des mouvements sur le Mercato, car effectivement le noyau est limité. Je crois que plus que des titulaires, nous devons parler de cotitulaires." Eriksen "Je dirais que nous souhaitons nous associer avec des joueurs importants. Je n’ai eu aucun contact avec Tottenham. C’est un excellent joueur qui arrive en fin de contrat en 2020, mais de nombreuses équipes sont dans la course." "Je ne sais pas ici pour déclarer que nous sommes dans une transaction avancée avec son agent, c’est un joueur important, intéressant." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. Depuis le vendredi 22 novembre 2019 et une rencontre organisée à l’Hotel Gallia, l’Inter courtise Christian Eriksen par l’intermédiaire de son agent, Martin Schoots qui s’était entretenu avec Giuseppe Marotta. Sur la table, un contrat de 4 ans de 10 millions d’euros net par saison a été proposé. Cette offre est, pour l’heure, la plus convaincante de toutes. De leur côté le Real et l’Atletico ont également sondé le terrain. Si l’option parisienne est aussi la plus économiquement avantageuse, l’aspect technique n’est pas séduisant. De con côté, Tottenham a vu ses propositions de prolongation toutes refusées. En conséquence, le club de Daniel Levy s’est mis en tête de rentabiliser le départ d’Eriksen. Ce mercredi matin, celui-ci a contacté Martin Scoots pour lui annoncer l’arrivée d’une offre sur la table en provenance de Manchester United : 20 millions de livre sterling, soit 23,6 millions d’euros. L’objectif principal des Red Devils étant de brûler la concurrence. Hélas pour les Mancuniens, l'offre a été refusée pour la seconde fois en l'espace de quelques mois. L’Inter est actuellement en pole dans l’attente d’importantes relances de la part de Paris, mais surtout du Real. Pour Schoots, Eriksen n’aurait pas à partir dès cet hiver pour être libre de signer où il veut. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. C’est un fait, le chilien veut quitter le Fc Barcelone et accepterait immédiatement d’épouser la cause interiste. Place à présent à la réelle négociation. Comme nous le confirme la Gazzetta Dello Sport, La Famille Zhang a donné son feu vert pour renforcer l’équipe de façon sérieuse également lors de ce mercato Hivernal. Fini donc les demandes de prêts, l’Inter a donc proposé par l’intermédiaire du Beppe une offre de 12 millions d’euros et l’information est déjà arrivée aux oreilles catalanes Fini également de parler de simple prêt sec ou autre joyeuseté. Marotta et Ausilio peuvent se positionner avec l’aval du Suning pour un transfert pur et simple et fait important cette situation vaut également pour Dejan Kulusevski et pour Marcos Alonso qui est le joueur le plus désiré. La situation est simple, le Suning veut permettre à son Inter de tenir la route et d'être armée pour ce Duel pour le Scudetto. Les contacts avec les Blaugrana sont désormais dans le vif et les transactions pourraient avoir lieu durant la trêve hivernale. De plus, le club catalan est en proie a des difficultés financière (Fair-Play-Financier)et la Direction catalane doit réduire un déficit estimé à 150 millions d’euros. Toutefois, Vidal est estimé à 25 millions d’euros et Valverde aimerait également le conserver. De son côté, le joueur ne souhaite pas être qu’un simple spectateur. Les dès sont jetés, valideriez-vous un tel recrutement en milieu de saison ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. Il fut un temps, l’Inter se retrouvait confrontée à des réponses négatives de la part de joueurs qu'elle ciblait. Ce cycle est à présent révolu avec l’entrée au club du Suning, de Giuseppe Marotta et d’Antonio Conte En effet, toutes les pistes du mercato, comme nous le révèle le Corriere Dello Sport, ont déjà dit oui au Padrino du Mercato. De Paul, Vidal, Kulusevski et Marcos Alonso doivent à présent apporter leurs contributions pour se faire libérer, le tout afin de permettre à la Direction Interiste de pouvoir s’asseoir sur la table en position de force. L’Inter, niveau sortie, pourrait céder Politano contre une somme importante, ouvrant la voie à l’arrivée d’un autre attaquant ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. L’Inter est la révélation de cette saison 2019/2020. Si elle le doit avant tout à Antonio Conte, il y a lieu de revenir sur une promesse faite durant l’été. En effet, durant le mercato estival, Antonio Conte a obtenu quasiment tous les joueurs désirés, offrant par la même occasion à l’Inter son joueur le plus cher de son Histoire, Romelu Lukaku, et son mercato le plus important depuis sa création. Toutefois, Beppe Marotta s’est livré en toute complicité à Antonio Conte : "Regardons où nous en serons à la trêve hivernale, et si la Juve est à portée de main, je ferai le nécessaire pour renforcer l’équipe..." C’est, en substance le message passé par le Beppe à son poulain d’entraîneur. Retour à la situation actuelle L’Inter n’a pas seulement la Juventus à portée de main, elle est actuellement à son niveau et sur le même pied d’égalité, si ce n'est au niveau de son noyau. Conséquence, le Suning qui n’envisageait pas un seul instant, dans les rêves les plus fous, pouvoir disputer le titre dès cette première saison du duo Conte-Marotta, a décidé de briser la tirelire à nouveau dès cette session hivernale! Le concept est simple: Suning fort des prestations des indésirables actuellement en prêt, songe à récupérer un patrimoine estimé entre 150 et 200 millions d’euros en fin de saison. Sur base également de très belles recettes financières, Suning a donc décidé de renforcer l’Inter afin de pouvoir adapter son objectif du début de saison : Celui-ci était de réduire l’écart sur le Napoli et de viser la seconde place...... Place à présent à la lutte pour le Scudetto! Pour se faire, avec l’aval du Suning par le biais de Steven Zhang, le secteur Sport de l’Inter dirigé par Giuseppe Marotta et assisté par Piero Ausilio peut et veut satisfaire Conte dans les plus brefs délais. Si les noms de Vidal et de Marcos Alonso sont les plus cités, Antonio Conte, outre le fait d’avoir fourni des travaux de vacances à ses ouailles, lui qui compte également les contacter par téléphone afin de s’assurer du bon respect de ses règles, a présentés deux requêtes: La première concerne l’infirmerie, il a été demandé à ce qu’elle soit vidée le plus tôt possible afin que les joueurs meurtris puissent être opérationnel dès la reprise du championnat La seconde concerne un sms adressé au Beppe immédiatement après la victoire sur le Genoa: "Regarde ce que nous sommes parvenu à faire durant ces derniers mois, malgré des blessures.... et pense à ce que nous pourrions arriver à réaliser avec une paire de renforts." Nulla E Impossibile Per Questa Inter dit le dicton....Et Vous, qu’en pensez-vous ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  18. Pour ce mercato hivernal, l’Inter compte bien satisfaire Antonio Conte qui demande des renforts. La Direction Nerazzurra a pris le temps d’étudier la question, elle qui est si agréablement surprise de pouvoir déjà disputer le Scudetto dès cette année de "reconstruction." Révélation de la Gazzetta Dello Sport "Zhang vient à peine de donner carte blanche à Marotta pour renforcer l’équipe, en anticipant les investissements qui était prévus pour l’été prochain. L’Administrateur-Délégué de l’Inter pourra donc travailler immédiatement pour acheter un Top Player avec le consentement et le budget garanti par le Suning." "Cette décision semble être un cadeau pour le travail réalisé jusqu’à présent par Conte. Se retrouver à la trêve hivernale avec le même nombre de points que la Juve, n’était pas l’objectif déclaré en début de saison et il est juste à présent de vouloir jouer le coup jusqu’au bout." "Ce samedi, le Genoa devrait donc être la dernière rencontre d’une "Inter en Urgence" avec Conte qui retrouvera de nouveau quasiment l’intégralité de son noyau à disposition. Il y a donc de nouvelles raisons de regarder l’avenir avec optimisme." "Les retours de Sensi, Barella et Sanchez constituent déjà un trésor en vue de la reprise de la Serie A en janvier. Il s’agira-là des meilleurs cadeaux que l’on pourra trouver aux pieds de la Befana, la nuit du 6 janvier sur le terrain du Napoli." Validez-vous cette façon de travailler de la part du Suning ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. Alors que l'on croyait l'avenir de Piero Ausilio tout tracé, sa prolongation de contrat tarde à venir. Qui plus est, selon TMW, il se pourrait que le rôle de Directeur Sportif soit destiné à une autre personnalité. "Faggiano a été proposé par Conte. Cela remonte déjà à l'été denier lorsque, son nom était cité comme celui de Petrachi qui s'est retrouvé finalement à la Roma. Parme se porte bien cette saison et ne propose plus un statut de promu, mais de confirmation. Ce qui pourrait aller de pair avec la nouvelle Inter." "Il reste tout de même le fait que Piero Ausilio est très proche de Steven Zhang et du propriétaire. Mais l'idée est belle et bien présente et très concrète." Seriez-vous pour recruter Daniele Faggiano en lieu et place de Piero Ausilio ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Le futur de Lautaro Martinez continue à être au cœur des discours au sein de l’Inter, l’argentin ayant définitivement explosé en ce début de saison. De fait, divers clubs, Fc Barcelone en tête ont commencé à manifester leurs intérêts. Du côté de l’Inter, l’objectif est de blinder ce diamant brut en parvenant à trouver un accord avec son agent pour la prolongation du contrat. Selon le quotidien catalan Sport, la Direction de l’Inter aurait déjà, plus d’une fois, rencontré l’agent de l’argentin, qui était aussi présent à Milan la semaine dernière, et qui a assisté à la rencontre face à la Roma et le Fc Barcelone. Actuellement, Lautaro Martinez perçoit 2 millions d’euros par saison. Un salaire que le représentant du Toro, fort du rendement du joueur et des offres déjà reçu sur la table, compte, à minima doubler. Du côté de l’Inter, la première réponse a été négative. La préoccupation principale de l’Inter est celle de toucher à la Clause libératoire qui est de 111 millions d’euros. La proposition de la Direction de l’Inter est de la monter à 200 millions d’euros, même si son agent voudrait la maintenir telle quelle, afin de maintenir plus abordable la liste de clubs intéressé Comment analysez-vous cette situation ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  21. Marqué par la défaite et déçu de l’élimination en Ligue des Champions, Steven Zhang a décidé de prendre le taureau par les cornes, en intervenant en personne, auprès des joueurs. Révélation de la Gazzetta Dello Sport "Mercredi matin, Steven Zhang s’est présenté au Centre Sportif en compagnie de Piero Ausilio, le Directeur Sportif et Beppe Marotta, l’Administrateur-Délégué. Il a souhaité rencontrer l’équipe avant l’entraîneur." "Steven Zhang a voulu parler directement aux joueurs en les incitant, via un discours motivé et motivant à tirer un trait sur le coup au moral post Barcelone: "Oubliez le résultat. La route pour la Victoire est encore longue, mais le chemin que nous parcourons est correct. Il est juste de se ressaisir immédiatement, en suivant les indications de l’entraineur." L’équipe s’est ensuite présentée à l’entrainement tandis que la Direction Interiste quittait Appiano. Appréciez-vous cette initiative de Steven ? ®Antony GIlles - Internazionale.fr
  22. A l'occasion de la célébration des dix années de FS, Giuseppe Marotta est revenu sur le début de saison de l'Inter de Conte. Un départ canon qui va bien au-delà des attentes fixées au départ: "Nous en sommes à la quatorzième journée de championnat. Le remporter cette année sera difficile, car la Juve a une double équipe très forte. Je pense qu'elle le remportera cette année. Mais en tous les cas, je ne m'attendais pas à un tel effet, aussi immédiat, de notre entraîneur, Antonio Conte sur l'équipe." En effet, l'Inter n'a pas la pression de remporter le Scudetto, elle débute un nouveau cycle, si elle y parvient ce sera donc du bonus pour cette première saison avec le duo Conte-Marotta aux commandes.! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  23. Interviewé à Piacenza, le Directeur-Sportif de la Juventus s’est livré sur le Duel annoncé pour le Scudetto entre son club et l’Inter de Conte-Marotta Conte à l’Inter ? "Cela me fait encore quelque chose, même si c’était plus important au début, à présent je m’habitue (rire jaune). Je reste lié à Conte, c’est avec lui que j’ai remporté les trois premiers Scudetti. Et la Juve lui doit beaucoup comme joueur et entraîneur... une grande reconnaissance." "Pour être sincère, je n’avais aucun doute que le duel pour le Scudetto aurait lieu avec lui. Ce sera très dur, et nous irons jusqu’au bout du bout. Il reste un ami et je lui dit : Bonne chance, mais pas trop." "Je dois énormément à Marotta avec qui j’ai grandi comme dirigeants, je dois beaucoup à tous les collaborateurs avec qui j’ai travaillé à la Samp, et ensuite à Turin J’ai toujours appris quelque chose, avec chacun d’entre eux, nous avons tous travaillé pour atteindre des objectifs dans le Calcio, une chose que l’on ne peut jamais réussir seul." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  24. En marge de l’Assemblée de la Lega, Beppe Marotta s’est livré à la presse. Capolista "Je suis heureux, surtout pour le parcours que nous avons entrepris au début de saison. Il est caractérisé par la ligne de conduite indiquée par le propriétaire, le Management du Suning qui a la propriété du choix. C’est le grand mérite de la propriété qui garanti une grande stabilité économique et financière. Le travail à l’intérieur même du secteur sportif est très bien parti, je suis surtout content de cela." "Nous avons l’objectif d’élever le niveau comparé à la saison écoulée. Nous récoltons des résultats, mais nous ne nous reposons pas sur ceux-ci. Nous devons continuer à travailler, le diktat de Conte reste toujours le même à chaque fois qu’il réalise une interview. C’est à travers ce parcours que l’on pourra garantir de la croissance et des grandes satisfactions." Scudetto et Mercato "Nous allons, sans aucun doute, faire des évaluations en ce sens, car nous voulons miser mieux, nous avons un noyau qui par malchance, fait face à des carences au niveau du contingent, dans chacun de ses secteur.s Ce sont des faits de circonstance. J’évaluerais ce qu’offrira le Mercato de janvier. Je dirais que nous pourrions saisir, une opportunité en considérant aussi que c’est un groupe qui a des montré, par des faits, et avec la sagesse de l’entraîneur, de mériter une certaine reconnaissance." "Le respect de notre part envers les joueurs, qui évolue peu ou plus, est total. Je sais que ce sera un mercato aride de contenu, mais je l’observerai avec optimisme, mais aussi avec un grand réalisme." Renforts important "Ce qui compte aujourd’hui, c’est le fait que les garçons répondent aux indications de notre grand entraîneur. C’et déjà un grande marque de satisfaction. Et c’est aussi poser un acte que de reconnaître un groupe de très grande valeur, il n’y a pas seulement les valeurs humaine mais professionnelles. Certaines caractéristiques du sport t’aide à grandir, indépendamment du blason, du nom que tu peux représenter, je pense que cela doit être un modèle de référence gagnant. Et pour gagner, tu dois faire le maximum Indépendamment des objectifs à atteindre, nous sommes parti pour faire de notre mieux, c’est notre objectif." Conte est-il tranquillisé pour le Mercato ? "C’est un grand professionnel, mais surtout un gagneur. Les gagneurs cherchent toujours à avoir le maximum à leur disposition, et à obtenir le maximum. Ses analyses, sa façon de communiquer sont comprises, je le connais très bien. Son langage est adapté à tous. Nous chercherons a être encore plus compétitif." "Ensuite il y a des choses, une réalité qui ne dépend pas de nous. S’il est plus modéré en ce moment, cela veut dire que l’équipe a pleinement répondu à ses attentes, comme Borja Valero par exemple. Conte est le premier à défendre ses joueurs, car il donnent le maximum et c’est-là la plus grande satisfaction." Lukaku-Lautaro "Depuis le temps que s’est formé ce duo, il y a cette juste alchimie entre deux joueurs de grandes valeur. Il y a aussi la patte de l’entraîneur qui est importante. Lorsque tu veux faire évoluer des joueurs de haut niveau, tu dois aussi avoir le coup de main de l’entraîneur pour les valoriser. Je dois dire que Conte les valorise dans son modèle tactique. Je crois qu’entre Lukaku et Lautaro, au-delà du fait qu’il soient aussi amis hors du terrain, qu’il existe une très belle syntonie aussi sur le terrain de jeu." Contrat de Lautaro "La position contractuelle n’est absolument pas compromettante. En premier lieu,car c’est un très bon garçon. Il est reconnu à l’Inter et par les personnes qui l’ont transféré, il n’y a donc pas de situation compromise. En second lieu, il y a l’Inter et le Suning qui ont un objectif : Celui de grandir. En phase de croissance, il n’y a pas nécessairement ce besoin de renoncer à ses propres valeurs, à ses propres joueur." "Le Mercato est imprévisible, il y a toujours la volonté des joueurs de choisir leurs propres destinées, mais ce n’est pas le moment de parler d’un transfert ou d’une prolongation, je crois que Lautaro connait très bien la confiance et l’estime que nous avons envers nos joueurs. C’est comme-ci il évolue à chaque fois à domicile, il n’y a aucune raison d’imaginer un contraste dans le déroulement de la négociation de son contrat." Conte, Top player "Quand nous l’avons pris, j’ai parlé d’un entraîneur conquérant. Je le considère comme un entraîneur qui réussi à valoriser au maximum les ressources à sa disposition. L’Inter, probablement, ne dispose pas de joueur disposant d'un grand blason au niveau du nom, mais dans le contenu, ils donnent tous le maximum." "On a pu entreprendre aussi ce parcours sur base de cette donnée. Conte est le bâtisseur de tout cela. C’est un gagneur pour cela, je le connais, je connais bien son caractère, il cherche et cherchera toujours à faire le meilleur." Racisme "Notre spectacle est proposé aussi bien aux jeunes qu’aux moins jeunes, je crois que l’acte de responsabilité de ce phénomène doit être contenu. L’Inter a, de son côté, réalisé une campagne contre le racisme optimale. La Lega a stratégiquement emboîté le pas dans cette campagne. C’est un phénomène qui doit être éradiqué." Inter-Roma, Lazio-Juventus "Il y aura lieu de parler à Conte en décembre, de la planification des entraînements, et de la situation relative aux différents blessés. Nous ne prêtons pas attention au classement, nous analysons les prestations. Et il y a une grande culture du travail, ce qui représente un socle important de notre modèle." "Je veux continuer sous ce point de vue. Nous misons sur une vision plus avancée, nous ne sommes pas ici pour nous exalter ou pour recevoir les compliment que nous avons reçu aujourd’hui. Cela nous intéresse de façon relative. Ce qui nous intéresse, c’est de travailler en sérénité. Nous savons que cela, nous pouvons le faire, c’est un objectif que Conte recherche quotidiennement." Assemblée de la Lega "Aujourd’hui, il ne pouvait y avoir que ce résultat, il n’y a pas encore eu de discussions ouverte entre les différentes parties. J’espère que l’on parviendra à identifier un Président pendant la durée du mandat. Nous sommes dans une phase délicate. D’un côté, il y a les droits télés, de l’autre la nomination d’un président qui représente un point de référence dans le scénario politique italien. Nous devons aussi considérer cet aspect, car nous représentons un socle important au niveau social et économique." Les objectifs de Conte "Notre ligne de de conduite reste la même qu’en début de saison. Je ne demande pas la Victoire à Conte, mais je préfère faire usage du verbe réaliser : De réaliser le maximum avec les ressources qu’il a à disposition. Nous avons la culture du travail. Je pense que l’Inter, à travers cette équipe, pourra se permettre d’être compétitive." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  25. C’est une révélation du Corriere Dello Sport. La rupture est totale entre la Fiorentina et Federico Chiesa. Le joueur exige d’être céder à Turin, une destination que la Viola ne permettra jamais. "La Juve n’est pas celle qui a l’avantage. Barone a promis qu’il ne le cédera jamais aux Bianconeri. Il n’entretient pas de bons rapport avec Paratici et il n’a jamais pris en considération cet intérêt. Il a déclaré qu’il ne le cédera jamais à la Juve, il y a besoin de lui accorder ce crédit." "L’option la plus dure sera de conserver le joueur durant deux années, lui qui est lié par son contrat et de lui faire sauter l’Euro. La Fiorentina songeait à le vendre à l’étranger, mais personne ne s’est manifesté. En Italie, il reste l’Inter : Antonio Conte veut Chiesa, il aime sa tête dure." Maitre Marotta à la manœuvre "Giuseppe Marotta se retrouve avec une carte en main, une carte qu’il pensait avoir écarté définitivement : Gabriel Barbosa. L’attaquant était en prêt à Flamengo. Agé de 23 ans, il a été le grand protagoniste de la Libertadores et il pourrait être la clé débloquant la situation." "Flamengo ne l’a pas racheté pour 22 millions d’euros et l’Inter est libre de le récupérer. Suite au triomphe de son équipe en Libertadores, Marotta l’évalue à 35 millions d’euros. Il pourrait être proposé en contre-partie technique, accompagné d’une certaine somme d’argent et d'un autre joueur, contre Federico Chiesa. Une autre contre-partie technique pourrait être Matteo Politano, qui plait également à la direction de la Viola." "Le tout pourrait déjà se faire en janvier… reste à présent à connaitre l’avis de Commisso ." Seriez-vous pour échanger deux joueurs contre Federico Chiesa qui est estimé à 70 millions d’euros ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...