Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'giuseppe meazza'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Série A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Évènements de Inter Club Paris

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

16 résultats trouvés

  1. L'Inter et le Milan s'active pour débloquer la délicate question relative à leurs stade, le Giuseppe Meazza situé dans le quartier de San Siro. Comme le souligne la Gazzetta dello Sport, les deux clubs envisagent de traiter avec la municipalité pour obtenir la vente d'un droit de surface relatif au Meazza pour une période de 99 ans. Dans la théorie, ce ne serait pas un stade qui appartiendrait au club, mais dans la pratique, on y serait presque. Elliott et le dragon Suite au changement de propriété des Rossoneri, qui appartiennent désormais au fond Elliott, la thématique relative au quartier de San Siro est de retour au centre des discussions. L'idée proposée est simple : Cohabiter ensemble à San Siro. La ville serait disposée à accorder une concession de 99 ans, la question restant la façon dont l'argent sera versé dans les caisses de l'administration. Un plan de restructuration important est envisagé, outre celui de 15M€ déjà approuvée par la ville en avril dernier, avec l'Inter qui a proposé un plan de travail totalement inédit par rapport à celui présenté en son temps par Erick Thohir. En ce qui concerne les "honoraires" versés à la municipalité, les deux clubs disposaient d'un contrat actif jusqu'en 2017 qui prévoyait le versement d'un montant annuel de 7M€, soit 3,5M€ par club. Ce dernier étant réévalué annuellement avec les indices ISTAT et équilibré sur la base des comptes définitifs. Au cours de l'exercice qui s'est clôturé le 30 juin 2017, on peut constater que ce contrat atteint, en y reprenant l’indexation ISTAT et l’ajustement liée à l’augmentation des coûts, une somme totale de 8,478 millions d’euros. A cette somme, il faut ajouter des coûts spécifiques liés aux sociétés, soit une somme estimée à 1,941 millions d'euros. Par conséquent, le montant total versé par l'Inter et le Milan au cours de l'exercice 2016/17 s'est élevé à 10,433 millions d'euros. L'Inter a déboursé un total de 5,279 millions d'euros. Le Milan a déboursé 5,153 millions d'euros. En revanche, sur base du contrat qui les lient à M-I Stadio, les deux clubs ont reçu en compensation 2,593 millions pour la location des locaux destinées à des activités organisationnelles, logistiques et commerciales: 1,304 millions d’euros ont été collectés par le Milan 1,288 millions d'euros pour l'Inter. Sur base de ces sommes, pour la saison 2016/2017, le Milan aura au total dû débourser 3,849 millions d'euro pour la location du Meazza contre 3,991 millions d'euros pour l'Inter. Le plan de restructuration approuvé en juillet Ce plan de rénovation du Giuseppe Meazza d'un montant de 15 millions d’euros, doit être achevé en juin 2020. Le plan, comme expliqué par une note municipale, a été défini par l'Inter, le Milan et M-I Stadio qui s'occupe de la gestion opérationnelle, en accord avec le Département des Sports du Palazzo Marino. "Le Collège technique de la subvention d'utilisation et de la gestion du Stadio Giuseppe Meazza et de services connexes a approuvé le programme annuel d'entretien de routine et le plan de travail pour la déduction de l'entretien et de l'innovation extraordinaire du stade à faire d'ici à Juin 2020 ", dit la note. Le ré-engazonnement annuel du terrain a été confirmé, de même qu'un vaste plan d'interventions, comme la rénovation de l'éclairage des entrées, la réalisation du Centre opérationnel de la police, l'étanchéité du 1er anneau, la remise en état des installations électriques, le rafraîchissement du 1er anneau. Parmi les innovations les plus importantes, celles qui sont destinées à maintenir la structure au plus haut niveau international, il y a : Le renouvellement des tribunes et des tribunes d'honneur du 1er anneau, La création un nouveau musée, L'augmentation de l'espace de vente au détail, La construction, au niveau du 1er anneau rouge d'une 4ème salle exécutive De nouveaux espaces médias. Le renouvellement des places situées à l'extérieur du stade est confirmé. "Je remercie le Milan et l'Inter pour leurs efforts dans l'entretien et la rénovation du Giuseppe Meazza." a déclaré Roberta Guaineri, conseillère municipale du Sport. "Le plan de travail et les innovations à apporter à la structure nous permettront de continuer à définir le stade de notre ville comme la "Scala Mondiale Del Calcio". La ville de MIlan, le Milan et l'Inter ont fait part d'un engagement commun et d'une vision commune pour prendre soin et innover ce qui constitue être un héritage historique et social de tous les Milanais", a ajouté l'assesseur au budget, Roberto Tasca. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Victor Newman

    Inter - Tottenham : +60 000 tifosi au Meazza

    C’est désormais officiel, les Spurs seront reçus dans un Giuseppe Meazza volcanique pour marquer le retour de l’Inter en Ligue des Champions. Malgré un horaire assez insolite, 18h55, les billets partent comme des petits pains. 60 000 tifosi au minimum… En effet, comme le souligne la Gazzetta Dello Sport, "plus de 60 000 billets ont déjà été vendus et vu l’engouement, les meilleurs prévisions font état d’une présence de 70 000 passionnés." Vu l’amour des tifosi, l’Inter a décidé d’ouvrir également son 3e anneau, emplacement où seront également présent des supporters anglais : A quelques jours du match, la billetterie Nerazzurra du site officiel de l’Inter confirme l’état des lieux : le secteur bleu est sold-out. Concernant le jaune, il reste quelques places. Le secteur vert dispose d’un troisième anneau, tout comme le rouge, celui qui se situe derrière les bancs de touches. Dans ces derniers, il reste encore un bon paquet de places disponibles, surtout dans le troisième anneau. Ce raz-de-marée garantie un public dédié à l’Inter, qui marque son retour dans la Coupe d’Europe qui compte. Il s’agit également d’une retombée importante à la suite du mercato estival réalisé par le Suning afin de permettre à Luciano Spalletti de disposer d’une équipe compétitive. Augmentation des abonnements en un an En effet, au début du mois d’août, la campagne d’abonnement battait son plein et cette dernière a dépassé la barre des 37 000 tifosi. Il s’agit d’une augmentation de 20%, comparé à la saison dernière. Ces chiffres permettent à l’Inter de voir son Meazza rempli quasiment de moitié, rien que par le biais des abonnées. De plus le Club a maintenu pour tous ces matchs des prix attractifs. Pour retrouver trace d’un plus grand engouement du public, il faut remonter à l’Inter du triplé, lorsque l’Inter affrontait Barcelone et Chelsea : 80 000 spectateurs étaient présents. Pour retrouver trace d’un engouement similaire, il faut remonter au Derby Della Madonina Européen, en 2003 avec 76 000 fou furieux. A titre de comparaison, pour son dernier match en Ligue des Champions, face à l’Olympique de Marseille, 62 000 tifosi étaient présents. Comme le souligne la Gazzetta Dello Sport: "Cette année, il est évident qu’il s’agira d’une toute autre histoire !" Aux joueurs, à présent, de se montrer à la hauteur de l’évènement ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. Un plan de restructuration de 15 millions d'euros est prévu pour le stade Giuseppe Meazza dont voici les principales nouveautés : L'Inter et le Milan ont conclu un accord avec la municipalité de la ville pour la restructuration du stade Giuseppe Meazza : le plan de travaux extraordinaires à mettre en œuvre d'ici 2020 a une valeur de 15 millions d'euros. Le terrain sera refait et il y aura également d'autres interventions : entrées lumineuses, un centre d'opérations pour le quartier général de la police, imperméabilisation du 1er anneau, reconstruction des WC du 1er anneau. Parmi les innovations les plus importantes, citons le renouvellement des tribunes du premier anneau, un nouveau salon « lounge » pour le musée, l’augmentation des espaces commerciaux, la construction au 1er anneau rouge d’une salle « exécutive » et de nouveaux espaces médias. Enfin, la place devant le stade sera également rénovée. ® JY DS - Internazionale.fr
  4. C'est une certitude, l'Inter a le plus beau public de la Serie A. Cela s'est démontré l'année passée, cela se démontrera à nouveau à l'occasion de la réception du Torino, pour le premier match de Serie A à domicile. Selon la Gazzetta Dello Sport, l'Inter va pulvériser son propre record pour son premier match à domicile en Championnat. Le 20 août 2017, il y avait 51 752 supporters au Meazza pour Inter-Fiorentina... Un an plus tard, le Meazza devrait être envahi par 60 000 Nerazzurri. Même s'il faudra encore patienter deux semaines et demi, la température monte sérieusement du côté de la billetterie du Meazza, car l'Inter a non seulement vendu en un temps record ses abonnements (37 000), mais surtout, les autres tifosi prennent d'assaut la billetterie "classique" Nerazzurra. La barre symbolique des 50 000 places a déjà été franchie et cela ne semble pas prêt de s'arrêter. Une chose est sur, le Torino sera reçu avec les Honneurs au Meazza ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Victor Newman

    38ème journée: Inter vs Empoli

    Dimanche 26 mai 2019 Stadio Giuseppe Meazza Arbitre: A définir Horaire à définir
  6. En effet, Milan est à présent passé sous pavillon américain et non plus chinois. Le manque d’investissement financier de Yonghong Li, aura coûté très cher aux Rossoneri, qui se sont vu priver de Coupe d’Europe de la part de l’UEFA. Le fond américain Elliott, dont le propriétaire est Paul Singer veut immédiatement remettre de l’ordre au sein de l’Ac Milan. Elliott et l'Inter Diverses réunions se sont tenues au sein du quartier général américain afin de savoir comment se comporter sur la question du stade. Comme le révèle Sport Mediaset, d’ici la fin juillet, une réunion est prévue entre Eliott, la mairie de Milan et l'Inter. Le but de cette réunion ? Prendre une position claire sur la question de rester dans le quartier de San Siro ou de construire un nouveau stade. Elliott trouvera à qui parler vu notre colosse de propriétaire. A moyen terme, Elliott partira à la recherche d’un nouveau propriétaire pour le Milan. Pour l’heure, deux acquéreurs se sont manifestés : La Famille Ricketts qui est propriétaire de la franchise des Chicago Cubs, une équipe de Baseball Stephen Ross, propriétaire des Miami Dolphins, une équipe de la franchise de la NFL. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Victor Newman

    Le stade Giuseppe Meazza modernisé ?

    Le PDG de l'Inter, Alessandro Antonello, s'est livré à RMC Sport. Ce dernier s'est exprimé sur le Meazza et la saison 2018/2019. Le Meazza ? "Nous avons toujours dit que, pour nous, San Siro est une place centrale et historique de la ville. Le stade a besoin d'être modernisé. Nous voulons rester au Meazza et développer un projet pour la ville. La ville de Milan a besoin d'une structure moderne." La situation de Milan n'aide pas... "Nous attendons des informations plus précises, nous sommes toujours disponibles pour partager de nouvelles idées pour le Meazza avec les Rossoneri, pour le bien de la ville." Quel est votre objectif pour la nouvelle saison ? "Les attentes sont positives, il y a un grand enthousiasme de la part des tifosi. Nous voulons faire mieux que la saison passée. Il y a un écart à combler, il y a de l'enthousiasme mais il y a aussi beaucoup de travail à faire." Martinez, De Vrij, Asamoah, Nainggolan, les plus-values... À quoi d'autre devons-nous nous attendre ? "Je ne veux pas parler d'individualités, nous avons une équipe qui doit atteindre un niveau important de compétitivité, nous avons renforcé tous les secteurs. Le mercato est ouvert, nous verrons ce que nous pouvons faire." Icardi a même dormi à la Pinetina. Il n'y a pas de problèmes pour le futur ? "Nous avons toujours dit qu'il était notre capitaine et un élément fondamental de l'équipe. Il y a un grand enthousiasme, il a salué les nouveaux en tant que Capitaine de l'Inter. Au cours des prochaines semaines, si nécessaire, nous discuterons de sa prolongation." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Victor Newman

    37J. Inter vs Sassuolo

    37ème journée Samedi 12 mai 2018 Stadio Giuseppe Meazza Arbitre: **** 20h45
  9. Le Milan actuellement sous le feu des projecteurs suite aux événements personnels de son Président, Yonghong Li, et aux difficultés rencontrées dans le refinancement de la holding Rossoneri Sport Investment, est désormais de plus en plus placé sous la protection économique du Fonds Eliott. Une implication croissante plus importante du Fond La volonté affichée d'Elliott est de soutenir financièrement Milan dans les mois à venir, en anticipant la liquidité nécessaire pour procéder à la souscription des augmentations de capitaux déjà validées. Rien ne laisse présager un désengagement sur ce sujet. Les indicateurs actuels tendent à penser que, sauf retournements de situation improbable, Li Yonghong ne sera pas en en mesure de trouver les ressources nécessaires pour honorer ses engagements envers Eliott, voire même le Milan Ac. Le risque pour lui est de perdre le contrôle du club. Tel que le rapporte Il Sole 24 Ore, un conseil d’administration a eu lieu ces derniers jours. Dans le Cda du Milan, les conseillers italiens tiennent une place importante et ces derniers ont tenu à s’adresser à la Rossoneri Sport Investment, pour procéder, d’ici au 23 mars, à une avance sur l'augmentation des capitaux d'environ 10M€, soit une partie des 38M€ qui aurait dû être injectée d’ici juin, pour s'assurer que le club dispose des liquidités nécessaires à sa gestion. Ce que peut faire Yonghong Li En premier lieu, il est possible que Milan lui maintienne sa confiance, car il a toujours tenu, jusqu’au jour d’aujourd’hui, ses engagements. Mais selon les rumeurs, les fonds disponibles en Chine et à Hong Kong seraient épuisés. De plus, la récente faillite de sa Holding, la Jia Andes, a contraint les banques chinoises à serrer la vis pour lui accorder des financements : si bien qu’un prêt récent de 8M€, qui était destiné au Milan Ac, a sût être obtenu sur base des garanties apportées par son épouse et les intérêts ont été doublés. Li peut accepter l'aide du fonds Elliott, qui lui a proposé de financer Rossoneri Sport à hauteur de 35-38 millions d'euros, qui s'ajouteraient aux 180 millions déjà prêtés à la même holding luxembourgeoise et aux 123 millions prêtés à Milan. Si Li accepte, cela revient à un aveu de faiblesse et Eliott pourrait réellement agir en tant que « commissaire » par rapport à cette situation. La troisième option est encore plus sombre pour l'homme d'affaires chinois, à savoir trouver un accord avec le fonds américain. Après un délai donné et en cas de défaut de paiement de Li, Elliott pourrait le remplacer et injecter l'argent nécessaire pour sauver le club. La situation pourrait à ce stade compliquer les implications juridiques. Rossoneri Sport pourrait être mis en défaut de paiement, vu que Li ne serait pas en mesure de rembourser les sommes investies par Elliott. Le Navire Coule Ce 22 mars, la tentative du PDG de Milan, Marco Fassone, est de continuer à trouver, avec le soutien de la banque d'investissement Merrill Lynch, qui dispose d’un mandant courant jusqu’à la mi-avril, à trouver des investisseurs disposés à participer au refinancement de la dette envers Elliott. Entre le 22 et 23 mars, Fassone illustre son business plan aux prêteurs potentiel du Milan dans la City. Si le refinancement ne se réalise pas, l'arrivée d'Elliott à Milan serait en effet inévitable. Il pourrait s’agir, dans l’état actuel des choses d’une situation bénéfique pour le club, mais le Fond Eliott aura tout intérêt à prendre son temps pour évaluer le club, afin de le revendre à une date ultérieur. Après Martine à la ferme, Fassone à Londres! Milan est sur le sol anglais. Alors qu’en Italie, tous attendent des informations en provenance de Yonghong Li, et ce y compris une réponse sur l’avance initiale de 10 millions d'euros précités. Marco Fassone accompagné de David Han Li et de la directrice financière Valentina Montanari, ont été aperçus dans la capitale anglaise, accompagnés des banquiers de Merrill Lynch. Selon Il Sole 24 Ore, la délégation milanaise aurait rencontré, dans une série de réunions, entre 8 et 10 investisseurs institutionnels et des fonds de couvertures. Il semblerait que le plan de refinancement de la dette Elliot aurait été présenté, et ce, afin de pouvoir procéder à une collecte totale de 500M€. Cette dernière trouve sa source dans l’émission de la transformation des créances détenues par une banque en titres négociables, une titrisation, émise par le milan à hauteur de 270M€. Les 230M€ restants proviendraient des prêts obtenus à la Rossoneri Sport de Yonghong Li. Les investisseurs vont recevoir des documents certifiés par Ernst & Young et Il ne leur restera plus qu'à comprendre ce qu’ils en feront, étant donné la complexité de l'opération, et le doute subsistant des intentions de Yonghong Li, au sujet de l’augmentation des Capitaux du club. Déjà un démenti d’un repreneur ! Alisher Usmanov n'a reçu aucune offre pour racheter le Milan. Le milliardaire russe, actionnaire minoritaire de l'Arsenal, a annoncé, par l'intermédiaire de son porte-parole, qu'il n'avait pas été contacté par l'acquisition du contrôle de la société Rossoneri. Usmanov avait été désigné, ces derniers jours, comme l'un des acheteurs potentiels du Milan, suite au passage de plus en plus probable des 99,93% Yonghong Li appartenant à du club au fond Eliott. Pour le porte-parole d’Usmanov, ce ne serait pas réaliste : "M. Usmanov a reçu de nombreuses propositions pour acheter des clubs de football, certaines sont sérieusement considérées et d'autres ne le sont pas. Monsieur Usmanov, n'a reçu aucune proposition pour racheter Milan." Folie des grandeurs, retour sur terre "Les salaires de l’équipe première du Milan, que je considère comme une équipe très compétitive, se situera entre 110 et 120 millions selon la manière dont réagira le marché dans son ensemble". – Marco Fassone le 7 septembre 2017. C'est ce qu'a déclaré le directeur général des Rossoneri lors de la vidéo-conférence qui avait été diffusée sur les chaînes sociales du club et sur Milan TV le 31 août, juste après la clôture de la campagne de transfert en Italie. Il s'agit d'une croissance comprise entre 57% et 71% par rapport au résultats bruts de l'année précédente, données publiées par la Gazzetta dello Sport du 7 septembre 2016 et traitées par Calcio&Finanza, en prenant en considération le mercato hivernal et le poids de la composante fiscale qui ne s'élevait qu’à 70,41 millions. Le salaire brut total du Milan 2017-2018, calculé à partir des données publiées par la Gazzetta dello Sport dans son édition du 7 septembre 2017, serait estimé à un peu plus de 100 millions d'euros, soit loin de 110-120 millions annoncés publiquement par Fassone. Lors de sa déclaration, il semble que Fassone avait repris, outre l’équipe première, les frais afférents à Vincenzo Montella et son staff techniques : 3M€ net pour l’entraîneur (5,5M€ en brut). Cependant, une différence importante apparaît entre les chiffres de la Gazzetta Dello Sport et de Calcio&Finanza La différence la plus significative concerne le salaire net de Bonucci, indiqué à 6,5 millions dans les enquêtes précédentes de CF. Mais selon La Gazzetta, le défenseur de Milan et de l'équipe nationale est le joueur le mieux payé de Série A, au même titre que Gonzalo Higuain, avec 7,5M€ de salaire Net. Selon le quotidien rose, si on y inclut les bonus, cela pourrait monter jusqu’à 10M€. Du Rocher à la Scala ? Pour finir, selon le10sport, l’actuel propriétaire de l’AS Monaco, Dmitri Rybolovlev commencerait à s’intéresser au Milan AC. Dimitri Rybolovlev aurait commencé à se renseigner concernant un possible rachat. Actuellement à la tête de Monaco, le magnat russe pourrait bien quitter le club Monégasque contre une somme de 500M€. Le Milan trouvera-t ‘il un repreneur avant de se présenter à l’Uefa ? Comment va réagir la Fédération Italienne. Le Club trouvera-t’il les fonds nécessaires pour sa survie ? Quoiqu’il en soit, le blason de ce club « historique » de Série A restera bafoué par cette situation…Attention aussi à ne pas imiter Parme lors de la faillite de la Parmalat…. C'est peut-être aussi le bon moment de conclure le dossier du Giuseppe Meazza... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Huitième de finale Mardi 12 décembre 2017 Stadio Giuseppe Meazza Arbitre: Sacchi 21h00
  11. Milan - Une maison extraordinaire dont il faut se prémunir, pour la traiter avec respect et en considération pour l’histoire et l’avenir, le tout entre diverses hypothèses et un futur à écrire. D’après la Repubblica, on parle actuellement des décisions qui pourront avoir un impact sur la permanence de l’Inter et du Milan, au stade situé dans le quartier de San Siro. Si, jusqu'à récemment les deux sociétés semblaient prêtes à partager le Meazza à l’avenir, les dernières déclarations de Fassone, aux petits actionnaires rossoneri, ont changé la donne. Le Meazza en plein doute Tant de questions sans réponse, avec des possibilités plus ou moins concrètes d’avancées. Ce qui est sûr, c’est que le Suning, qui est le propriétaire de l’Inter, veut rester au Meazza et il souhaite en faire la maison de l’Inter dans les années à venir. A cette fin, il a réalisé un projet estimé à 100M€. "Les réunions techniques entre les deux clubs et les autorités locales se poursuivent, mais on perçoit les difficultés à faire le point. L’Inter, s’est montrée la première intéressée, en premier lieu avec Thohir, et maintenant avec le Suning, qui pourrait avoir un impact bien plus important que son prédécesseur : Nous parlons d’un plan pour plus 100 millions. Toutefois, comme indiqué dans les salles du Palazzo Marino sur ce dossier, un réel projet de travail hypothétique n’a pas encore été présenté." Le Suning veut rester au Meazza Pour l’instant le Suning limite ses envies dans l’idée de créer quelque chose de nouveau, avec l’idée de disposer d’un centre sportif Nerazzurro à Milan : Une Pinetina pourrait voir le jour dans la ville à la Piazza d’Armi. Parmi les solutions possibles incluant San Siro, il y a l’augmentation de la franchise et la déduction du loyer à consacrer dans la modernisation du stade. Ainsi, année après année, vous pourrez créer de nouveaux emplois. C’est un plus intéressant, une situation de rebond. Mais ce n’est pas facile d’avancer dans un dossier si complexe, lorsque les deux locataires ne parlent pas. Et il est impossible d’imaginer une restructuration radicale du stade, en voyant l’Inter et le Milan faire cause commune. Mais que fait le Milan ? "Actuellement, le club rossonero peut vraiment pousser sur l’accélérateur dans le sens d’une propriété. Il lui et impossible d’allouer les montants nécessaires compte tenu de la grande dette contractée avec Elliott et il est en cours de négociation avec des nouvelles entités financières. Sans surprise, Sala, le Maire de Milan a cité explicitement deux domaines qui seront soumis à l’attention du Milan : Le Porto di Mare ou Rogoredo. Pour beaucoup, il semble que le maire veut faire sortir le Milan de sa tanière afin de vérifier les réelles intentions du club sur la piste du stade." Le sentiment est que, dans la situation actuelle, les rossoneri mènent une pratique exclusive, en songeant à conserver l’idée de créer un nouveau stade afin de s’attirer des nouveaux investisseurs intéressés par la détection du club. Pour le Milan, il s’agit d’un levier financier qu’il est important de ne pas perdre. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Milan – Certains records sont fait pour durer, d’autres existent pour être pulvérisés. Ce sera le cas ce dimanche, au Meazza, avec la présence de 78.328 tifosi pour un gain total de 4,5M€, c’est du jamais vu! Il s’agit d’un record absolu pour la Serie A, qui depuis déjà quelques semaines, affiche quelques belles recettes. Le record le plus important jamais encaissé en Italie est également détenu par le Meazza, avec une somme de 4,7M€ à l’occasion du match de Champion’s League opposant le Milan Ac au Fc Barcelone en mars 2012. Peu importe le résultat, les tifosi seront bien là pour répondre aux appels lancés par Spalletti et Montella. Sur le site de l’Inter, il n’y a plus aucun billet de disponible. Concernant la Curva Sud, les 8.731 places ont trouvées preneur. Il se peut également qu’au décompte final, que la somme de 4,5M€ soit revue à la hausse. A cela, on peut également ajouter la présence des 30.000 abonnés du club du Corso Vittorio Emanuele, qui ont quoiqu’il arrive, disposent de ce match dans le pack d’abonnement. 30.000 abonnés sur 78.328 places disponibles, cela veut tout dire..... Le stade atteindra donc sa capacité totale Vu qu’il a été réduit, lors des travaux réalisés pour accueillir la finale de la Champion’s 2016. De fait, l’Inter et le Milan détiennent, ensemble, le record absolu au niveau national et européen. A moins d’une surprise, ce record aura du mal à être battu, même s’il y aura le Derby d’Italie qui devra encore avoir lieu. Ce record de recette en spectateurs égale celui établi par le Napoli-Real, qui s’était tenu en Mars qui avait rapporté au club napolitain 4,5M€. Ironie de l’histoire, c’est l’Inter elle-même qui avait déjà établie le tout premier record pour la Serie A, l’année passée, mais cette année, la décision de notre direction de diminuer le prix des abonnements dans plusieurs secteurs, en faisant des gains ailleurs, a servi de nouveau levier et cela nous a permis d’atteindre ce chiffre. Il s’agit d’une recette incroyable pour une rencontre entre deux clubs d’une même ville et quoiqu’il arrive sur le terrain, le Derby aura déjà un impact positif sur les recette. De plus, on a pu constater une explosion au niveau des supporters venant de l’étranger et qiu rêvent d’assister au Derby della Madonnina. Il n’y aura que deux personnes absentes du côté de l’Inter, les deux patrons : Jindong Zhang et Li Yonghong qui, pour raisons professionnelles, doivent rester en Chine et regarderont donc le match devant en direct à la télévision. Deux clubs, deux couleurs, deux destins opposés Les destins de l’Inter et du Milan sont généralement étroitement liés et ce sera également le cas pour Spalletti et Montella. Pour ces derniers, il s’agira d’un derby que tout oppose : D’un côté, un entraîneur conquérant devenu l’Homme de la providence: "Spalletti" qui se présente sur le terrain en qualité de second de Serie A, de l’autre, Montella, qui est retenu comme le principal responsable de la période difficile que traverse le Milan, malgré l’euphorie d’un Mercato pharaonique. L’avantage est donc du côté de l’Inter sur le banc, surtout que les deux clubs ont passé l’examen de la Roma : Spalletti a remporté les trois points, tandis que l’équipe de Montella a réalisé l’une de ses pires prestations face à l’équipe de Di Francesco. La pression est également bien plus lourde du côté de l’Aeroplanino, qui, en cas de défaite, pourrait disputer son dernier match sur le banc du Milan Ac. De son côté, Spalletti peut renforcer le moral de l’équipe et lui permettre de rêver à viser plus haut en cas de victoire, l’Inter pourrait « s’envoler » et le Milan pourrait "sombrer" définitivement. De plus, Spalletti a dans ses rangs Candreva, qui est l’homme des Derby de Milan, car l’année passée, il avait marqué un but lors des deux Derbys milanais. Mais cette fois-ci, la volonté de notre international italien est d’inscrire son premier but décisif, celui qui permettra à l'Inter de l’emporter sur les Rossoneri. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Victor Newman

    La Sponsor Night du Meazza

    Milan – Ce mardi soir, s’est tenu au Giuseppe Meazza, la Sponsor Night, une soirée dédiée directement aux nouveaux partenaires commerciaux de l’Inter, depuis ce début de la saison. Voici les déclarations de nos principaux représentants: "Je suis très content d’être ici, avec vous, ce soir, je suis très satisfait du travail que nous sommes parvenus à réaliser ensemble, durant ces derniers mois. Pour nous, votre soutien est très important." - Michael Gandler, Chief Revenue Officer. "C’est un plaisir d’être là ce soir. Il s’agit de la première Sponsor Night et je suis honoré d’être ici, en votre compagnie. Nous voulons élargir nos horizons et notre base de fans, au niveau mondial. L’Inter Media House est un autre pas en avant, qui va dans ce sens. Nous allons produire différents contenus digitaux pour nos tifosi." - Alessandro Antonello "Je me sens comme à la maison, ici, avec vous. C’est un peu comme si je rentrais dans le vestiaire en soirée, nous sommes tous ici ce soir, avec le même objectif, la même aspiration et le même amour de l’Inter. Avoir la confiance de personnalités si prestigieuses, si importantes sur le marché, est une responsabilité pour celui qui endosse le maillot Nerazzurro. En plus d’être une responsabilité, il s’agit, en même temps, d’une très grande force." – Luciano Spalletti Au cours de la soirée, trois récompenses ont été octroyées pour les trois premiers classés, une référence a été faite en regard au Project Activation Contest, qui a été lancé cet été à l’occasion du Workshop de Sciacca. Voici le classement: 1. Mediaset Premium 2. Tim 3. La Gazzetta Dello Sport De plus, un nouveau sponsoring a eu lieu ce mardi. Il s’agit de la Maison GaGà Milano, connu dans le monde de l’horlogerie. Cette dernière s’est liée à l’Inter pour son affinité au monde du Sport. Il est devenu l’Official Timekeeper de l’équipe Nerazzurra pour la saison 2017/2018. Le communiqué officiel de l'Inter: "L’accord a été annoncé officiellement ce mardi 3 octobre, par le biais de la Boutique GaGà Milano, suite à une rencontre entre Luciano Spalletti et Ruben Tomella, le Ceo de la marque. Cette rencontre s’est clôturée par la symbolique poignée de main et Luciano Spalletti s’est vu remettre, de la Maison GaGà Milano, une montre." "En qualité de Official Timekeeper, GaGà Milano va devenir un protagoniste important, dans l’activité de communication liée aux rencontres. Le logo de la marque, une personnalisation des leds mentionnant le temps qui s’écoule sur le match au bord du terrain, les minutes de récupération qui seront affichées sur un écran géant, des grandes horloges aux couleurs de notre clubs seront installées dans notre vestiaire et dans la salle Hospitality du Giuseppe Meazza lors de chaque match à domicile." Le communiqué officiel de la Maison Gagà: "Nous sommes fiers de pouvoir annoncer ce partenariat très important avec l’Inter. Le Calcio a toujours été une passion de notre Maison et signer un accord avec un des plus grands clubs de l’histoire de ce sport est un honneur, une véritable émotion. Ce partenariat témoigne de notre volonté de grandir en empruntant un chemin international, à travers un marché commun et stratégique pour les deux parties." L’Inter était également représentée par son Vice-Président Javier Zanetti, Cristian Chivu, Nicola Berti et Mario Corso. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. Milan - Ce dimanche 24 septembre 2017, l’Inter sera de retour à sa maison de San Siro, au Giuseppe Meazza, où elle y affrontera à 15h00, le Genoa dans le cadre de la 6ème journée de Serie A. L’Inter pourra compter sur son douzième homme pour ce premier match à domicile qui se tient l’après-midi. En effet, pas moins de 50.000 Tifosi seront de la partie et il semble que l’on se dirige à nouveau vers un grand Tifo. Pour l’occasion et en plus du tifo, une chorégraphie similaire à celle qui a caractérisé l’avant-match d’Inter-Spal est prévue. Pour ceux qui sont intéressés : L’Horaire est parfait pour une journée au stade en famille, les U-18 devront débourser que 20€ pour se trouver au second anneau rouge, orange et bleu. Il y aura aussi l’Inter Village qui sera présente en face de l’entrée Ingresso 6, avec tout ce qui peut divertir, du plus petit au plus grand, le Tifoso Nerazzurro Des billets sont toujours en vente sur inter.it/tickets, et dans les points de vents du Stade San Siro, de même qu’à l’Inter Store Milano di Galleria Passarella (Métro MM1, San Babila). 500 billets sont également disponibles via les points de ventes Vivaticket, pour toute information, rendez-vous ici : inter.it/puntivendita. N’oubliez pas que la Campagne d’abonnement continue et qu’il reste encore quelque place pour vivre au plus de l’intérieur les rencontres de la saison 2017/2018, incluant le Derby Della Madonina Inter-Milan. Toutes les informations sont disponibles sur inter.it/abbonamenti. L’accès au Stade est fixé pour 13h00, même s’il vous sera possible de vous présenter à la billetterie dès 12h00. L’Inter invite ses tifosi à acheter les billets à l’avance, soit en ligne, soit dans les points de vente et de se présenter au stade une heure avant le début du match pour éviter toute cohue aux différents points d’entrée L’entrée est gratuite pour les tout-petits, âgé au maximum de 4ans. Ils doivent impérativement être accompagné d’un spectateur majeur et il sera nécessaire de se présenter à l’entrée « Ingresso 9 » avec sa pièce d’identité et/ou un certificat de naissance du mineur. L’Inter tient finalement à rappeler à ses tifosi qu’il est obligatoire de se présenter au stade avec une pièce d’identité valable Les Tifosi attendent que les joueurs mouillent le maillot Massimiliano Nebuloni, qui était présent à Appiano pour Sky Sport s'est penché sur la journée de ce jeudi du groupe de Luciano Spalletti. Notre entraineur était encore présent, passé 17h, au centre sportif, il était accompagné de son staff affin de préparer de la meilleure façon possible, le prochain math face au Genoa. Les Tifosi de l'Inter s'attendent à une preuve de rachat suite au faux-pas concédé sur le terrain de Bologne. Vu que l'Inter est devenue prévisible, Luciano a en tête le possibilité de procéder à un turn over afin de déstabiliser l'adversaire qui aura visionné la Bande à Icardi. De ce qu'il se dit en coullise, le fait le plus marquant de ce turn-over serait de voir Eder aligné d'entré de jeu. Notre international italien se placerait soit derrière Icaardi, soit à ses cotés en attaque... L'ambiance avant ce match en coulisse L'ambiance à l'Inter n'est pas négative. Pour l'heure, le club sait qu'il y a encore une distance entre la Juve, le Napoli et la Roma, pour eux c'est le trio de tête qui devrait logiquement être devant. Cependant, avec le travail de Spalletti aux entrainement et l'enthousiasme retrouvé dans tous les secteurs et par dessus tout, le soutien incroyable des Tifosi, l'Inter est parvenue à aligner 4 victoire de suite, en en payant le luxe d'aller battre la Roma sur ses propres terre. Il faut bien évidemment tenir compte de la façon négative dont a été obtenu le partage des points entre l'Inter et Bologne. Pour une équipe qui a connu une saison noire l'année passée, tous pensaient assister à un saut de qualité face à Bologne, mais l'équipe de Donadoni, qui a vendu chèrement sa peau face Napoli n'est pas facile à jouer sur son terrain. Pour l'heure c'est une évidence, le Napoli est plus fort que l'Inter et au final le club de Dries Mertens est parvenu à l'emporter là ou l'Inter n'a remporté qu'un petit point. La question à régler avant ce match pour Spalletti, c'est de comprendre ce qu'il n'a pas fonctionné durant tout un temps où l'équipe n'a quasiment pas su pratiquer un football de son standing. Soutenu et encouragé par un Meazza des grands jours, nos joueurs ont la parfaite occasion de se rattraper et de le faire avec la manière, notre Douzième Homme sera présent, les joueurs seront-ils satisfaire nos attentes ? Quoi qu'il en soit: Ci vediamo a San Siro e sempre Forza Inter! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. Le contenu de la page suivante date d'il y a quelques années. Les choses n'ont pas du beaucoup changer, mais si certains d'entres vous on des modifications/suggestions/améliorations/expériences etc... n'hésitez pas surtout ! >> http://www.internazionale.fr/index.php?/aller-a-san-siro/
  16. Milan - Notre colosse chinois souhaite augmenter les recettes du club et il y a plusieurs façon pour y parvenir. Ce n’est pas donc pas un mystère que le Suning, en plus de reconstruire l’équipe, songe parallèlement à augmenter les liquidités des caisses nerazzurre et ce, afin de pouvoir investir toujours plus sur les mercatos. Processus en cous D’après le Corriere Dello Sport, après les nouvelles dénominations : “Le Suning Training Center in memoria di Angelo Moratti” et "Le Centro di Formazione Suning in memoria di Giacinto Facchetti”, le Suning a mis en vente, sur son site Suning.com, les maillots d’entrainements et de l’équipe première, une opération qui pourrait rapporter une vingtaine de millions d’euros. Mais ce n’est pas tout, Zhang souhaite aussi renommer le Meazza via le nom d’un sponsor lors des matches à domicile de l’Inter ! Pas impossible ! Une opération compliquée, car le Stade n’appartient dell’Inter, mais c’est réalisable. Outre l’accord de sponsorisation avec la marque automobile SWM Motors, comme partenaire pour la Chine, le Suning souhaite partir à la recherche d’autres sponsons qui se verraient diffusés via les lampes leds du San Siro, De même certains idéogrammes pourraient également être diffusés par le biais d'un accord. Il pourrait s'agir des marques des produits actuellement mis en vente dans les magasins du Suning, ainsi que d'autres produits dérivés au nom de l'Inter. La deadline est fixée pour ce 30 juin 2017. Le Suning, compte aussi en Chine, augmenter les Academy. Il y en a trois actuellement (Yihai Pechino, Yitao Shanghai et Jiangsu Nanchino). Outre le fait de disposer d'un réservoir potentiel de talents, les recettes pourraient s'élever entre 300.000 et 800.000€, vu le nombre de clients et de potentiels tifosi présents sur le territoire asiatique. La Commune de Milan n’est pas contre ! Le portail calcioefinanza.it a examiné la situation du point de vue bureaucratique et contractuel, en vertu des accords existants souscrit avec la Commune de Milan par l'Inter et le Milan. Pour rappel, la Commune est le gestionnaire et le propriétaire du Stade où évoluent les deux clubs légendaires de la Lombardie. "La concession a comme objet la direction du stade, d’autres biens immobiliers annexes et une zone de pertinence en vue du développement d’activités sportives, récréatives, de spectacle, et le tout sans conséquence sur le droit d’exercice sur une base permanente (donc pour tous les jours de la semaine) conjointement et solidairement." "Cela vaut pour toutes les aussi pour des activités annexes et complémentaires. Parmi ces dernières, l’Inter et le Milan, peuvent décider de mettre en œuvre conjointement ou séparément, une Convention qui prend en considération également les opérations de publicité. (…) Il est donc possible, pour l’Inter et pour le Milan de disposer de la possibilité de gérer des affiches publicitaires. Et Cette publicité ou toute autre activité phonique est possible à l’intérieur et à l’extérieur du stade, voir autrement tant qu’elle est relié au stade." L’autre question importante est liée à la cohabitation de Inter et du Milan à San Siro et de la détermination de la cogestion de l’implantation entre les deux clubs à travers le M-I Stadio "Pour suivre le chemin indiqué dans le Corriere dello Sport, l’Inter doit inévitablement se confronter aux nouveaux dirigeants chinois du Milan. En ce sens une intervention du Maire Giuseppe Sala, pourrait s’avérer nécessaire, vu qu’il’est prononcé, plus d’une fois, en faveur d’un stade de San Siro rénové et partagée par l’Inter et le Milan." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×