Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'inter'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Série A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Série A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Évènements de Inter Club Paris

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

155 résultats trouvés

  1. Est-ce que l'Inter aurait eu raison de son propriétaire ? Absolument pas. Après les rumeurs d'hier à propos d'une vente du club, le Corriere Della Sera du jour fait le point sur la situation. Propriétaire sûr et stable Il y a seulement deux ans, le Suning s'est offert l'Inter contre un bon chèque de 600M€, ce qui représente un investissement important. La Famille Zhang est parvenue, sur cette courte période, à qualifier l'Inter en Ligue des Champions après une absence de six années... Riveder le stelle "Retrouver les étoiles" est le slogan qui a été employé pour annoncer l'ouverture de la nouvelle campagne d'abonnements 2018/2019. Le Suning travaille énormément en coulisse et tente de faire de son mieux pour s'occuper de l'Inter. Toutefois, l'entrée en politique de Jindong Zhang, impose au Suning de forcer l'Inter à suivre un tracé financier dont il est impossible d'y échapper : L' Inter doit réussir à se "soutenir" à l'aide de ses propres forces. C'est d'ailleurs pour cette raison que l'émission de 300M€ d'obligations avaient été lancés peu avant Noel. Cette somme ne dépend pas des injections en capital de notre actionnaire chinois et est destinée à l'Inter". Jindong Zhang est un proche du gouvernement de Pékin, il ne peut pas se permettre d'agir en contre-indications avec les règles imposées par son Gouvernement à propos des investissements étrangers dans le domaine du sport et il doit également répondre aux règles imposées par le Fair-Play-Financier de l’UEFA. Erick Thohir piégé par le Suning En effet, jusqu'à nouvel ordre, l'indonésien est toujours formellement le Président Inter et, même s'il s'est toujours défilé depuis l'arrivée de la Famille Zhang au pouvoir, il détient tout de même 30% du club. Le Suning n'a pas l'intention de le "liquider", car pour reprendre les action de notre "Président", notre Colosse devrait débourser entre 150 et 200 millions d'euros. Thohir, grâce à la qualification en Ligue des Champions, souhaite capitaliser au mieux ses actions, mais la situation s'est simplifiée à présent : Soit Erick Thohir prend son rôle de Président au sérieux et s'investi pour l'Inter Soit le Suning est prêt à accueillir un nouveau partenaire à bras ouverts, qui pourrait, entre autres, reprendre les 30% des actions d"Erick Thohir et libérer l'Inter de plusieurs contraintes. Cette façon d'agir de la part du Suning met Thohir devant ses responsabilités. Et c'est peut être le seul moyen, actuellement, de permettre réellement à l'Inter de revoir les étoiles via un nouvel actionnaire minoritaire qui s'investirait pour le club. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Interviewé par O'Jogo, Lisandro Lopez est revenu sur ses 6 mois à l'Inter. Une expérience sûrement décevante pour le joueur, vu son temps de jeu très réduit : "Le bilan ne peut pas être positif pour moi vu que j'ai très peu joué. Je n'ai pas pu me montrer comme je l'aurais voulu. L'entraîneur m'a toujours considéré inférieur à mes coéquipiers. Les titulaires étaient Miranda et Skriniar qui ont évolué à un très haut niveau tout au long de la saison. Mais j'ai quand même bien appris de l'école italienne, sur le plan tactique. Le futur ? Pour l'instant je retourne au Benfica et je discuterai avec l'entraîneur Rui Vitoria pour savoir s'il compte sur moi pour l'année prochaine. Si ce n'est pas le cas alors je commencerai à étudier les offres qui me seront faites." Pour rappel Lisandro Lopez n'a joué que 44 minutes sous nos couleurs, face à Bologne en février. ®Samus - internazionale.fr
  3. Ivan Perisic est un des hommes-clés de Spalletti qui a tout fait pour le conserver l'été dernier. L'intention de l'Inter reste la même mais, aux micros de la Gazzetta dello Sport, le joueur affirme ne penser qu'au Mondial pour le moment : "Je n'ai pas envie de parler d'autres choses, je suis entrain de jouer une Coupe du Monde. Si je suis excité à l'idée de préparer une participation à la Ligue des Champions après ce Mondial ? On verra à mon retour en Italie. Ce Mondial ? Notre classement après le premier match importe peu, ce qui importe c'est là où nous serons après le troisième match. Nous devons passer la phase de poules. Contre le Nigeria nous avons bien joué et nous sommes en tête de notre groupe. Mais nous devons bien nous préparer parce que derrière on connait les joueurs qui composent l'Argentine. Nous devons étudier leurs schémas de jeu, bien s'entraîner et rester concentrés." "Nous avons un groupe qui joue ensemble depuis très longtemps. Nous nous connaissons bien et pour certains d'entre nous c'est la troisième ou quatrième compétition internationale. Nous avons beaucoup d'expérience et nous savons ce qui nous reste à faire. Ça ne nous aura servi à rien d'avoir battu le Nigeria si on ne gagne pas nos prochaines rencontres. Notre objectif est difficile à atteindre mais nous savons ce que nous devons faire pour y arriver. L'Islande ? Nous les avons déjà affronté 4-5 fois ces dernières saisons, nous les connaissons très bien. Par contre, contre Messi ce sera difficile et c'est pour ça que nous ne voulons pas relâcher notre attention. C'est un des meilleurs joueurs au monde mais nous avons une bonne équipe et nous en sommes conscients." ®Samus – internazionale.fr
  4. En effet, d'après le Corriere Dello Sport, Luciano Spalletti a clairement informé le club qu'il ne compte pas signer immédiatement son nouveau contrat. On n'arnaque par Spalletti deux fois "Luciano Spalletti va partir pour l'Amérique aujourd'hui, où il va retrouver l'un de ses enfants qui a été diplômé. Mais c'est une surprise pour personne, c'est bel et bien Don Luciano qui est le Commanditaire de l'opération Naingollan et du fait que le Club soit obligé de faire de son mieux pour le satisfaire." Et oui! Luciano a reporté toute discussion sur l'extension de son contrat, expirant en 2019, à la fin de l'été lorsque le Mercato aura clarifié les véritables ambitions de l'Inter. Et pourtant la proposition pour la prolongation de son contrat est déjà prête. Le Saviez-vous ? L'arrivée de Radja Nainggolan ne priverait pas l'Inter du retour de Rafinha ! En effet, Alessandro Sugoni, spécialiste du Mercato sur Sky Sport, nous en explique la raison : "Rafina est reparti pour Barcelone, mais il a toujours une grande envie de porter le maillot Nerazzurro. A présent, tout dépendra de la décision du FC Barcelone qui devra faire savoir à l'Inter, s'il est considère l'hypothèse d'un prêt de deux ans avec un paiement différé." La balle est dans le camps du FC Barcelone, mais il se pourrait que ce dernier marque son accord également pour satisfaire Rafinha. Dans un tel cas, l'Inter pourrait se retrouver au milieu du terrain avec le Duo Rara-Rafi.... Fallait oser faire cette proposition et Piero Ausilio n'a pas hésité un seul instant, Marco Branca appréciera... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. C’est confirmé, l’Inter devra faire face aux limites imposées par le Fair-Play-Financier sur base de la saison 2016/2017, année où le club n’a que partiellement atteint les objectifs fixés. Quelles seront les sanctions pour le Fair-Play-Financier 2018/2019 ? En conséquence, des sanctions sportives telles que des restrictions sur les transferts et la limitation du nombre de joueurs attribuables aux compétitions européennes seront appliquées pendant la saison 2018/19. Pour simplifier, le régime du Settlement Agreement (le contrat qui nous lie à l'UEFA) restera en application pour l’année à venir. Ce qui était déjà prévu lors des accords signés, en son temps, par Erick Thohir. L’UEFA admet que l’Inter a respecté ses obligations de rentabilités En effet, en analysant le bilan du 30 juin 2017, la Fédération Européenne souligne le fait que l’Inter a clôturé son budget à l’équilibre. Les comptes de l’Inter ont donc été approuvés, y compris les sponsorisations Made In Suning. Des accords que l'UEFA, si elle ne les avait pas considéré à leur juste valeur, auraient pu être réduits dans les comptes du club. Qu’est-ce qui a empêché l’Inter de sortir du Settlement Agreement, comme la Roma ? Des palettes n’ont pas été approuvées. Elles concernent la zone sportive, en particulier le montant de l'amortissement des joueurs. L'Inter a en effet eu l'obligation de faire baisser la dépréciation, selon l'accord signé avec l'UEFA. Cependant, les nombreux achats de ces dernières saisons, comme Joao Mario et Gabriel n’ont pas permis au club de se conformer à cette obligation, puisque non seulement la dépréciation n’a pas diminué, mais elle a même augmenté. Impact sur La Ligue des Champions et sur le Mercato Comme ce fut le cas récemment, l’Inter maintiendra également pour la prochaine saison certaines restrictions. La limite imposée de 22 joueurs (Liste A) pour disputer la Coupe d’Europe en fera partie. Il y aura également et comme d’habitude, l’obligation d’avoir les recettes et les dépenses sur le Mercato, en équilibre. Communiqué officiel de l’Inter au Club Financial Control Body de l’UEFA "Le FC Internazionale prend acte de ce qui lui a été communiquée par l’UEFA aujourd'hui. Le Break-Even pour la saison 2016-2017 a été atteint, et le Settlement Agreement, qui devait prendre fin en juin 2019, reste effectif. En conséquence, l’Inter appliquera les restrictions relatives au noyau destiné aux compétitions européennes, à savoir déposer une liste de 22 joueurs, tout en conservant la nécessité de maintenir un équilibre entre la valeur des joueurs achetés et vendus." Aucun impact sur le mercato “L’Inter aura des restrictions sur la liste de l'UEFA, ce qui signifie que chaque joueur inclus dans la liste doit correspondre à un transfert de valeur identique. Ainsi, si l'Inter achète Radja Nainggolan pour 30M€, elle devra pour le mettre dans la liste des 22, vendre un autre joueur pour la même somme. Cette restriction ne concerne que la Ligue des Champions." Mais ce n'est absolument pas nouveau pour l'Inter, le club savait déjà depuis longtemps qu'elle serait la position de l’UEFA. Et en ce qui concerne l’équilibre au 30 juin 2018, comme convenu dans le Settlement Agreement, l’Inter parviendra à le résoudre et faire en sorte qu’il n’y ait aucun problème, ni pour elle, ni pour le mercato. Il est bien plus facile d’agir de façon correcte, lorsque l’on est déjà au courant de la situation. Ernesto Paolillo donne son avis sur les sanctions prises à l’écart de l’Inter par l’Uefa "Selon le contrat signé avec l'UEFA, nous aurions pu en discuter, nous avons eu raison de le signer, l'Inter s'est engagé à maintenir l'équilibre du budget et un équilibre entre les achats et les ventes. Pour acheter Radja Nainggolan et le mettre dans la liste de l'UEFA, L’Inter doit vendre pour une valeur égale, il n'y a rien à faire." Donc Skriniar, qui n'était pas sur la liste de l'UEFA il y a deux ans n’est pas concerné, car il y a eu une année d’amortissement ? "Exactement. Si un joueur a été acheté 30M€ sur une période de trois ans, cela signifie que l’on en retire 10M€ par an, ce n’est pas rien. Vous ne pouvez pas vous permettre de faire un "Grand Mercato", vous devez agir de façon modérée et intelligente. Donc, pas de folie à la Neymar. Il faut que le tout puisse parvenir à l’équilibre. Vous pouvez faire de bons achats, mais vous n’aurez pas des joueurs qui décident du jeu." "Il existe cependant une façon de contourner ce système : Celui de se faire prêter pour un an, un joueur et l’acheter à la fin du prêt, et commencer à payer pour cela à partir de l'année après." Icardi, la solution ? "C’est évident que vendre Icardi mettrait fin à tous les problèmes du Fair-Play-Financier. Si vous le vendez, le bilan se porte mieux et il y a un plus grand gain en capital, mais en terme de joueur : L’Inter est lié à Icardi." Joao Mario et Gabriel ? "Chaque transfert surpayé est une erreur…" La Primavera ? "Depuis plusieurs années, l’Inter ne se sert plus dans son vivier pour alimenter l’équipe première… Ce lien a disparu. Il suffirait de les voir jouer un match en équipe première pour voir leurs valeurs augmenter. Ils ne sont pas prêt à disputer la Ligue des Champions, mais ils pourraient remplacer des joueurs, en Championnat, qui disputeraient cette compétition." "Mourinho a eu l’idée de lancer Santon et Balotelli. Mais dans le contexte actuel, vous ne pouvez pas lancer des jeunes en Serie A à 1M€ la saison comme Pinamonti et ne pas les faire jouer. Vous êtes en tort sur deux points : Le premier est de l’avoir signé et le second de ne pas l’aligner." Mon avis sur le Fair-Play-Financier ? "Le Fair-Play financier s'est avéré ne pas être parfait, il n'attire plus les investisseurs dans le football. Si j'achète un club, et je ne parle pas de notre Indonésien, mais bien de nos Chinois, je me retrouve confronté à tout le poids du passé, je ne peux pas investir et je ne peux pas mettre à niveau le club. Vous devez trouver un moyen d'amortir des achats et d'encourager l'investissement, cela n'existe pas. C’est un point qui aurait besoin d’être corrigé." Cette décision n’a aucun impact sur l'avenir de Nainggolan à l’Inter Selon la Gazzetta Dello Sport, les deux parties, l’Inter et le joueur, sont très proche et l’affaire est sur le point de se conclure pour plusieurs motifs : Le premier de tous est le feeling entre Nainggolan et Luciano Spalletti, qui voulait déjà recruter le Ninja il y a un an, mais la prolongation de son contrat durant la tournée américaine a mis fin à cet espoir. Le second point est que Luciano a toujours suivi Radja et ces dernières semaines des sondages ont eu lieu afin de voir si un mariage était plausible. Les relations entre l’Inter et l’agent du joueur, Beltrami, sont au beau fixe, preuve en est un café pris fin mai à Milan avec Piero Ausilio. Le dégoût envers la Roma : En effet, le club de la Capitale a mis en vente deux joueurs : Nainggolan et Strootman, et si elle ne devait en garder qu’un, ce serait le Hollandais. De plus, du coté de la Roma, pour sortir définitivement du Settlement Agreement, il suffit au club de réaliser une simple cession pour rentrer dans les paramètres de l’Uefa. Tous les voyants sont aux verts quant au départ de Radja Nainggolan. La dernière offre concernant Radja est la suivante 25M€ + un jeune de la Primavera Championne d’Italie. La Roma souhaiterait augmenter le prix du transfert et la transaction semble devenir expéditive, à tel point que Luciano Spalletti attend son Ninja le 9 juillet à Appiano. L’arrivée du Fair-Play-Financier 2.0 Prochainement, les conditions pourraient changer grâce à l'introduction du Fair-Play-Financier 2.0. Ce dernier se basera sur les bilans clôturés au 30 juin et devrait permettre plus de compromis que l’actuel Fair-Play-Financier. En effet, ce dernier songerait à sanctionner tout club à quasi un an de distance. Cela se fera par la présentation d'un projet sur le bilan suivant et une évaluation serait réalisée sur les incidences du précédent bilan. Comme c’était prévu par Ausilio : vendre d’ici le 30 juin et acheter intelligemment, beaucoup l’ont critiqué, mais si l’Inter limite la casse, elle le doit en partie à son Directeur Sportif. Bonne Chance à l'Ac Milan.... ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. Don Tony

    L’Inter va déménager

    L’Inter se prépare à déménager après neuf années passées en son siège du Corso Vittorio Emanuele, en plein centre de Milan. L’Information émane du Corriere Dello Sport, qui nous indique que selon toute vraisemblance l’Inter sera installée d’ici à un an, entre mai et juin 2019. "Le nouveau siège aura quatre étages, une zone où les visiteurs pourront voir les trophées et certains maillots historiques, une grande terrasse sur le toit, destinée à être exploité pour des événements avec des sponsors et des médias, mais aussi un espace pour organiser les présentations de nouveaux joueurs." Nouvelle Adresse "L'Inter était au Corso Vittorio Emanuele depuis 2009. A présent, l'Inter aura son siège à la Via Della Liberation, un changement qui était dans l'air, à la suite de la modification des statuts fin 2017. Actuellement, la future enceinte interiste est en cours de rénovation et le travail de personnalisation pour le club Nerazzurro débutera entre février et mars 2019." "Cela signifie qu'entre mai et juin, les bureaux seront prêts et le nouveau Quartier Général de la Zone de Porta Nuova prendra vie. Ce nouveau Palace, ne sera pas totalement 100% Interiste, car sur les deux premiers étages, il y aura une autre entreprise et à l'intérieur, il n'y aura pas de restaurant comme à la Casa Milan, mais il y aura une forte connotation Nerazzurra. La Via Della Liberation sera le nouveau siège de l'Inter pour les 6 prochaines années, soit la durée du contrat établi. Un open space permettant à 200 employés d'y travailler est prévu et il y aura également une importante place réservée à la technologie. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Le Maire de Milan s’est livré à l’Ansa à l’occasion de la présentation de son livre : "Milan et le siècle de la Cité" "Sans vouloir offenser personnes, et les faits le prouvent, l’Inter dispose d’un propriétaire plus solide que le Milan qui se retrouve, en toute objectivité, dans une situation difficile." Le Meazza ? "C’est un thème sur lequel je m’efforce d’éclaircir et de comprendre la situation. La ville a besoin du Stade de San Siro, d’un stade différent et plus attractif que celui dont nous disposons actuellement, d’un stade qui puisse apporter du tourisme et des visiteurs, même durant la semaine, comme cela peut se produire dans d’autres capitales européennes." "J’ai cherché à convaincre les deux clubs, le Milan et l’Inter, à investir financièrement. L’Inter a répondu positivement, tandis que le Milan voudrait avoir son nouveau et propre stade." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. En effet, cela peut paraître surprenant vu la richesse de sa Primavera, mais l’Inter semble ne pas avoir l’intention d’aligner d’équipe B dans le championnat de Lega Pro, la Serie C, du moins pour cette saison. Malgré le fait que l’Inter dispose d’un groupe convaincant et pourrait profiter de la création de ces équipes B, plusieurs facteurs jouent contre l’Inter, qui devrait refuser finalement de s’aligner en compétition, cette saison. En tout premier lieu, le laps de temps trop court mis à la disposition du club pour organiser une équipe : En effet, la FIGC impose la création d’un groupe de 16 joueurs pour un club affilié à la Fédération italienne depuis au moins sept années. Second point, l’Inter a l’intention de faire "usage" d’un grand nombre de ses jeunes pour les besoins du Mercato. En troisième point, il est demandé au club de disposer d’un stade aux normes, d’une structure organisée et de disposer d’une Direction dédiée uniquement à l’équipe B. Enfin, la Fédération demande aux club, une contribution extraordinaire de 1,2M€ pour l’inscription des équipes en Lega Pro. Ce n’est qu’en remplissant toutes ses conditions que les équipes B seront qualifiées en Serie C. Du côté de l’Inter, le club semble s’orienter vers un refus de participer à cette première édition, mais l’Inter souhaite étudier la situation, de façon continue, avant de rendre sa décision finale. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  9. Communiqué officiel du Club : "Le FC Internazionale Milano et Nike célèbrent 20 ans de partenariat avec le maillot 2018/2019, que les joueurs porteront à domicile la prochaine saison" "Ce maillot s'appuie sur les meilleurs éléments qui ont caractérisé leur collaboration au cours des deux dernières décennies. Cette dernière version des lignes classiques de Nerazzurri, proviennent du premier maillot interiste estampillé par Nike, lors de la saison 1998-1999. Avec Nike, l’Inter a connu de nombreux succès jusqu’à la saison 2010/2011." "Le premier maillot Nike du Club avait des lignes Nerazzurre verticales épaisses soulignées par la Virgule Nike, le "Swoosh" doré, qui est étroitement lié au logo de notre Club. Ces deux éléments sont repris dans le nouveau maillot, avec les lignes verticales claires sur le devant de la chemise et des petits éclairs dorés." "Le maillot 2010-11, porté par l'équipe détentrice du Scudetto, de la Coupe d'Italie, de la Champion’s League et du Mondial des clubs avait été rendu célèbre pour l'évocation du Biscione, un symbole de l'Inter qui représente l'essence même de l'identité du Club. Sur cette nouvelles vareuse, des lignes verticales déformées sont présentes pour créer leur propre effet de serpent." "Pour la nouvelle saison, nous assistons au retour du Biscione, avec les lignes bleues et noires qui adoptent graduellement un mince graphique en forme de peau de serpent, que l’on retrouve sur l’ensemble du maillot. Ce look captivant est encadré d'une manière pointue par des manches et un short noirs." En 20 ans de collaboration avec Nike, l’Inter a remporté: 5 Scudetti, 4 Coupes d’Italie, 4 Super Coupes d’Italie, La Ligue des Champions Le Mondial des Clubs. Il n'y a pas de meilleure façon de célébrer deux décennies de succès, que de revenir au point de départ de cette relation, et de s'inspirer de son point de vue stylistique. Ainsi, l'Inter et Nike entreront ensemble, dans cette troisième décennie, en continuant à collaborer ensemble de la meilleure des façons, comme cela s'est passé jusqu’à aujourd’hui. Le nouveau maillot sera mis en vente à partir du 17 mai sur Nike.com, Store.inter.it et les principaux détaillants autorisés Qu'en pensez-vous ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Après avoir décroché le titre de meilleur buteur et permis à l'Inter de se qualifier en Ligue des Champions, la "Casa Icardi" s'attendait à ce que l'Inter propose immédiatement à notre Capitaine de traiter sur sa future prolongation. L'Inter l'a réitéré plusieurs fois, le Club ne veut pas vendre Mauro Icardi, mais jusqu'au 15 juillet il y a une clause libératoire qui s'élève à 110 millions d'euros. Cette dernière est valide uniquement pour les clubs étrangers. Que se passe-t'il en cas du paiement de la clause ? Cela permettra à n'importe quel club de ne pas avoir à traiter avec l'Inter, mais seulement avec le joueur. L'Inter n'est pas pressée et souhaite attendre pour traiter officiellement avec l'attaquant, même si de premiers contacts ont déjà eu lieu. La Famiglia Icardi déçue En effet, sans déclarations officielles, le clan Icardi attend, en faisant part d'une certaine déception. Pour La Gazzetta dello Sport : "La déception vient du fait que l'on s'attendait probablement à ce que l'extension du contrat soit une priorité pour blinder un joueur qui a marqué 107 buts en 182 matchs sous ce maillot, et grâce à ses buts, l'Inter est parvenu à se qualifier en toute fin de saison en Ligue des Champions." "Le clan Icardi s'attendait de la part de l'Inter, à une meilleure façon de procéder et d'en finir avec cette prolongation, avant les vacances. Bref, pour l'instant. c'est le calme absolu, car les vacances se rapprochent et aucun club n'a officiellement fait d'offre à l'Inter, qui ne s'inquiète donc pas de l'avenir de son capitaine." "Au fil des semaines, et après les vacances, car le Clan Icardi est sur le point de partir, le sujet de la prolongation reviendra sur la table en même temps que la reprise de la préparation estivale. Avec l'équipe à Appiano Gentile, il sera encore plus facile de raccourcir les délais et de s'atteler à trouver un accord et le signer." Wanda Nara souhaitait mettre la pression sur l'Inter avec ses 8M€... En Italie, le dicton reste "Chi va piano va sano" ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Mastercard et l'Inter ont dévoilé leur partenariat pour la période biennale 2018-2020, ainsi que la création d'un nouveau projet qui permettra aux deux partenaires d'aller au-delà de leur passion commune pour le sport. Ils vont travailler ensemble afin de soutenir des projets important relatif à l'innovation, la solidarité. Le point de départ est la ville de Milan et le point d'arrivée est d'atteindre le Monde. "La passion pour le football est capable de vraiment unir tout le monde, sans distinction culturelle, sociale et ni d'âge. Nous sommes fiers de participer à ce sport, en collaboration avec une grande équipe comme l'Inter, qui partage les mêmes valeurs que nous, et qui contribue à rendre nos villes plus avant-gardistes en soutenant des projets sociaux, qui impliquent tout le monde. Dans cette collaboration, cela implique nos consommateurs et les tifosi." - déclarations de Michele Centemero, Country Manager de Mastercard Italia "Les initiatives sociales et ce partenariat commercial ont pris une importance de plus en plus grande dans la vie quotidienne de notre club. C'est pour cette raison que nous avons décidé de nous unir à un partenaire très prestigieux qui est étroitement liée au football et qui est actif dans le milieu social, c'est une très grande satisfaction pour nous de nous allier avec Mastercard. Nous sommes très fiers d'être la première équipe de football choisie par Mastercard pour signer un tel accord. Et nous sommes heureux de l'annoncer dès aujourd'hui, vu que nous nous sommes qualifiés pour la prochaine édition de la Ligue des Champions, dont Mastercard est un partenaire historique." a déclaré Alessandro Antonello, PDG de l'Inter. Le Partenariat Innovation Dans ce projet, Mastercard tiendra le rôle du "joueur technologique" et l'Inter celui du Club lié à la ville de Milan et au Giuseppe Meazza. Les deux partenaires vont travailler ensemble pour transformer et révolutionner l'expérience des tifosi au stade : Lors de tous les matchs à domicile en Série A et également en Coupe d'Italie, les tifosi auront accès à des services exclusifs, qui contribueront à rendre cette magie sur le terrain encore plus spectaculaire. Il sera possible d'acheter des billets via une application, directement à l'entrée du stade via à la porte d'accès rapide 'le Fast Gate Access". Durant les mi-temps, tous les points de vente dans le stade disposeront de la possibilité de pouvoir procéder à des paiements "contactless" et "cashless", c'est à dire des paiements sans contact et sans faire usage du numéraire, cela assurera de la rapidité, de la simplicité et une sécurité de tout instant. Le Partenariat Solidarité L'Inter et Mastercard partagent l'objectif de promouvoir, ensemble, les activités d'une responsabilité sociale des entreprises, la Corporate Social Responsability. Mastercard a des années d'expériences à son actif sur ce type de projet, avec par exemple le World Food Program, qui est le programme alimentaire mondial des Nations Unies. Ce projet consiste à combattre la faim dans les pays en développement par le biais d'important projets. De son coté, l'Inter est déjà promotrice du projet "Inter in the Community". Cette collaboration, de deux ans, vise à créer des campagnes de collecte de fonds grâce auxquelles les deux groupes travailleront ensemble sur des projets de bienfaisance, ce qui aura un grand impact au niveau social. Le Partenariat Priceless Que l'ont peut littéralement traduire par : "Une expérience qui n'a pas de prix". Le partenariat permettra aux deux groupes d'enrichir leurs expériences exclusives, uniques et communes, qui seront dédiées à leurs consommateurs : Les tifosi pour l'Inter et les titulaires d'une carte Mastercard, et ce peu importe leurs âges. Les tifosi les plus jeunes, les enfants donc, pourront accompagner leurs idoles lorsqu'ils rentreront sur le terrain. Les tifosi auront l'opportunité de suivre l'équipe pour les matchs les plus important de l'Inter à l'extérieur, via des packs de forfaits spéciaux qui seront valide en Série A. Ils pourront rencontrer les joueurs, lors des séances d'entraînement, et en avant-match. Pour finir, Mastercard et l'Inter ont pensé à créer une nouvelle expérience qui n'a pas de prix : "Un tour des stades" qui débutera du Centre sportif du Suning à Appiano Gentile, en passant par le siège historique du club avec une visite de la salle des trophées. Des rencontres avec des Légendes du Club et notre Direction seront également prévues. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Selon le Corriere Dello Sport, nos deux dirigeants sont prêt à tout pour que le transfert du Diable Rouge se réalise : "Il y a un véritable blitz de la part de l’Inter pour recruter Moussa Dembélé. Hier, Piero Ausilio n’était pas au siège du club, tout comme Giovanni Gardini, qui était absent de la Lega où se déroulait une réunion relative aux équipes B. Une réunion que Gardini ne manque jamais en temps normal." "Ces deux faits étranges ont mis en évidence que nos dirigeants sont partis en Angleterre pour conclure le transfert du milieu de terrain belge. Des contacts évidents avaient récemment eu lieux durant ces derniers jours, mais il semble que le Club du Corso Vittorio Emanuele souhaite conclure rapidement ce transfert." "Nos dirigeants ont donc mis sur pieds un déplacement pour rencontrer Daniel Levy, qui dispose des pleins pouvoir chez les Spurs. Peu importe la suite des évènements, l’Inter s’active en vue de son retour en Champion’s League, une compétition à laquelle prendra part la formation de Pochettino. Le fait de voir notre Direction se présenter en personne pour traiter d’un joueur est un comportement naturel chez les grands clubs." La seule inconnue reste la demande de Tottenham Dembélé dispose encore d’un an de contrat avec les Spurs, il y gagne 4,5M€/ans et il aura 31 ans en juillet. Il a déjà informé son club qu’il ne compte pas prolonger son aventure. En effet, il a décidé de vivre une nouvelle expérience en Italie et a déjà dit "oui" à l’Inter. Pour Tottenham, le mieux serait de vendre le joueur à un club chinois, afin d'en récolter un maximum d'argent et également d'éviter de le recroiser chez un concurrent en Ligue des Champions. Toutefois, l'opération pourrait se conclure pour une somme avoisinant les 23M€. Au niveau des prétentions salariales, le joueur souhaiterait toucher 6M€ par saison. Outre l'Inter, le joueur serait également dans le viseur de la Juventus, du Napoli et du Milan. Pour Spalletti, Dembélé a tout du parfait milieu de terrain, il dispose d’une expérience internationale (En Ligue des Champions et avec la Belgique), il est fort physiquement, il est doué qualitativement et quantitativement. Selon Spalletti, il peut former avec Brozovic, notre paire idéale au milieu du terrain. De son côté,Tottenham a demandé quelques informations sur plusieurs joueurs interistes, hier lors d’une réunion au sommet. Il semblerait que Perisic soit très apprécié par le club anglais, ce dernier avait également manifesté un timide intérêt pour Brozovic…. Si Dembélé signe, un milieu de terrain devra partir En effet, si l’international belge débarque, le club comptera 5 joueurs pour son milieux de terrain. Etant donné que l’Inter devra proposer une liste de 21 ou 22 joueurs, suite aux dernières sanctions de l’UEFA, il semble impossible que l’équipe reste avec un tel nombre de milieu de terrain. Le joueur le plus facile à "sacrifier" semble être Borja Valero, mais les rumeurs de Mercato n’exclut pas le départ de Matias Vecino, en cas d’arrivée de Sarri à Chelsea. En effet, l’uruguayen, qui sera présent au Mondial était déjà courtisé par Sarri au Napoli et les deux compères se connaissent à la suite de leurs passage à Empoli. En cas de départ de Vecino, l’Inter pourrait réaliser une plus-value d’une dizaine de millions d’euros, ce qui aurait un impact important sur la systématisation des comptes. Toujours concernant les Blues, beaucoup s’interroge sur l’intérêt réel que porterait le club pour Mauro Icardi. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  13. Interviewé par RMC Sport, Arturo Diaconale, porte-parole du Club a tenu a s’exprimer sur l’implication de Stefan De Vrij, lors de la confrontation directe opposant l’Inter à la Lazio. "La veille du match, le joueur était dans une condition psychologique difficile. Nous avons parlé et il nous a semblé juste de le faire jouer, cela vaut aussi comme un signe de reconnaissance. Le comportement de l’Inter, d’officialiser le transfert du joueur, avant la rencontre n’était pas un comportement courtois." "Nous sommes déçu d’avoir manqué la qualification à la Ligue des Champions, mais il nous reste la sensation que tout le monde a fait de son mieux. La Lazio n’a pas eu de chance, car elle a été victime d’erreurs arbitrales…." Et Taré en remet une couche "A présent, c’est un chapitre clos, nous allons regarder devant nous. De Vrij a réalisé trois importantes saison à la Lazio et vice-versa. Sur la rencontre Lazio-Inter, seul le résultat compte, pas les polémiques. Pour un joueur, l’important est de terminer, avec Honneur, son parcours. " Cela apprendra la Lazio de nous l’avoir mis à l’envers en mai 2002, alors que le club n’avait plus rien à espérer cette saison-là. Retour à l’envoyeur. Et pour se remémorer ce mois de mai 2018: La Presse Les Tifosi Tramontana ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. L’Inter, via l’Inter Media and Communication, est toujours plus active dans sa campagne de sponsorisation et l’Inter est particulièrement active en Chine où elle signe accords sur accords. L’Inter vient d’officialiser des accords souscrits en Asie depuis le 1er avril 2018 FullShare, actif dans le secteur du tourisme et de l’éducation Donkey Mother, une agence de voyage online Pour 2018, cet accord va permettre à l’Inter d’obtenir, bonus compris à la signature 10,5M€. Les deux transactions, hormis le bonus à la signature, garantiront au club, 43,3M€ jusqu’en 2020. iMedia, une agence chinoise de marketing sportif. Pour 2018, l’Inter percevra 27,2M€. Tandis que la valeur totale de l’opération, hors prime à la signature, s’élèvera à 154,17M€ Et c'est là qu'on voit toute l'importance d'être sous la propriété du Suning... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. Damien

    #INTERISHERE | Le Film

    La Media House de l’Inter a réalisé un film de 48 minutes pour résumer la saison des Nerazzurri. Nous sommes passés de #InterIsComing à #InterIsHere !
  16. Don Tony

    Ausilio va s'envoler à Londres pour Dembélé

    Parmi les objectifs du Mercato de l'Inter, l'arrivée d'un nouveau milieu de terrain pour jouer aux côtés de Brozovic fait son chemin. Et d'après le Corriere Dello Sport : "Dans le viseur de Piero Ausilio, on retrouve actuellement Moussa Dembélé qui évolue à Tottenham et, pour essayer de traiter avec les Spurs, un voyage à Londres a été programmé par le Directeur Sportif Nerazzurro. En ce moment, Dembélé est le premier choix pour renforcer le milieu de terrain, il serait placé aux côtés de Brozovic pour construire une paire forte qui combine force, physique et qualité." "Concernant Barella, l'Inter pourrait songer à le recruter également cet été mais en le laissant terminer son contrat actuel jusqu'en 2019. Une situation similaire à celle de Bastoni avec l'Atalanta." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. Don Tony

    Antonello : "Conserver Icardi à tout prix"

    Alessandro Antonello, le PDG de l’Inter, s’est livré à la presse lors de l’évènement ‘ReportCalcio 2018‘ : Le Stade "Le Meazza a besoin d’être rénové, cette rénovation du stade est fondamentale, aussi bien pour la ville que pour les deux équipes. De plus, les gens reviennent au stade si la violence reste à l’extérieur, notre objectifs est de permettre aux familles et à leurs enfants de revenir au stade". Quelle est l’importance du retour de l’Inter en Ligue des Champions ? "C’était notre objectif pour cette saison, et il a été atteint. C’est important d'un point de vue économique, mais cette qualification est surtout importante pour nos tifosi qui nous ont suivi de façon importante." Quelle est l’importance d’avoir des stars sur le terrain ? "Avoir une équipe compétitive t’aide à faire toujours mieux, mais il faut toujours le faire en respectant les normes de l’UEFA." Les tifosi ressentent de l’appréhension pour Icardi.. "Nous ferons tout, de ce qui est possible, pour conserver notre Capitaine. C’est l’image de notre club." L’intérêt de la Juventus ? "Le championnat s’est à peine terminé que l’on parle immédiatement de Mercato. Il faut rester sereins, nous avons nos plans. En premier lieu nous pensons à en finir avec cette année fiscale, puis nous allons penser aux acquisitions pour la saison à venir." Le saviez-vous ? L'Inter a pensé à tout. La clause insérée dans le contrat de Mauro protège les Nerazzurri contre contre toute triangulation calculée... En fait, comme le souligne le Corriere dello Sport, "si un club italien souhaite atteindre le Bombardier de Rosario grâce à une triangulation avec un club étranger "ami ", lors de la même session d'un Mercato, le contrat actuel avec notre numéro 9 prévoit le paiement d'une tranche supplémentaire de 50 millions à l'Inter, le coup total de l'opération s'élèverait donc à 160M€". Une nouveauté qui éloigne un peu plus les prétentions de la Juve sur notre Capitaine. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  18. Milan Skriniar a répété à nouveau son envie de rester Nerazzurro, et ce malgré l’intérêt des plus grands clubs européens. Voici son interview à Pravda Sport : "Je suis très content car je me sens biens sur le terrain, j’ai envie d’être sur le terrain le plus longtemps possible." Rester à Milan ? "C’est la volonté de l’Inter et c'est aussi la mienne. Je ne sais rien des offres en détail. Je n’ai aucune raison d'aller voir ailleurs, et je ne pense pas que l’Inter voudra se passer de moi. A présent, le fait est que je vais jouer en Champion’s League, je suis si impatient. Je n’ai jamais parlé de quitter le club." La saison de l’Inter ? "Nous avons fait un beau début de saison, puis nous avons connu une petite crise en ne gagnant plus 6-7 matchs. Toutefois, nous sommes parvenu à atteindre l’objectif que nous nous étions fixés et nous sommes en Ligue des Champions, c’est le plus important." Les Pays-Bas ? "Je m’attends à rencontrer une équipe forte. Affronter les Pays-Bas est source de grande motivation. C’est probable qu’ils n’ont plus une grande génération talentueuse, comme celle dont ils disposaient dans le passé, mais ils disposent toujours de joueurs de qualité. Leur stars est probablement Depay, ce sera une rencontre intéressante." Milan, l'âme d'un futur Capitaine de l’Inter ? Qu’en pensez-vous ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  19. Notre nouveau défenseur central s’est livré sur son transfert à l’Inter, lors de son stage de préparation avec les Pays-Bas et l’Inter a réussi quoiqu’il arrive le recrutement phare de l’été en signant, gratuitement, Stefan de Vrij. "J’ai signé pour l’Inter pour une durée de cinq ans, je pense que je vais pouvoir encore m’améliorer avec le Club." De Vrij participera aux deux matchs amicaux des Pays-Bas, le premier face à la Slovaquie, le second face à l’Italie. Et pour recruter le joueur, l’Inter avait pris les devants sur la concurrence, en entamant très rapidement des contacts avec l’entourage du joueur. De Vrij et l’Inter savaient déjà, en Mars, que leurs destins allaient être liés. Retour sur Lazio-Inter "Tous ceux qui me connaissent, savent que j’ai tout donné, même dans ce match. Ce n’était pas facile pour moi, j’ai cherché à jouer du mieux possible et je peux regarder tout le monde dans les yeux. Je ne sais pas si on me croit en Italie, à présent, je suis concentré uniquement sur mes matchs internationaux." "J’ai vécu de belles années à la Lazio et j’aurais bien voulu l’aider à se qualifier pour la Ligue des Champions, mais cela n’a pas été le cas. J’ai fait mon maximum avec la Lazio et j’avais besoin d’un nouveau défi". J’avais prévenu la Lazio que je ne sentais pas ce match… "Durant la préparation d’avant-match, j’ai dit au Club que je n’avais pas de bonnes sensations, en vue de ce match, que je ne serais pas apte à bien jouer. En réponse, la Lazio m’a dit qu’elle voulait me voir jouer. J’y ai passé de belles années, j’ai fait le maximum avec elle, si ce n’est la qualifier pour la Champion’s. Plusieurs clubs se sont intéressés à moi, mais l’Inter est celui qui s’est montré le plus actif : Son projet, ses ambitions, le ressenti que j’avais. Je suis prêt pour débuter cette nouvelle aventure que l’Inter m’a offert." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  20. Quand son aventure intériste a commencé, Steven Zhang ne s'attendait sûrement pas à vivre des émotions aussi intenses, tellement intenses qu'à la fin de la rencontre contre la Lazio, il n'a pas pu retenir ses larmes. Quelques jours après la fameuse soirée au Stadio Olimpico, Steven Zhang est revenu sur le match avec un post sur Instagram : "Les sensations du Dimanche passé sont encore présentes dans ma tête après tout ce temps. Ce qui s'est passé est un pur produit du Style Inter. C'est un honneur de travailler avec tous ces gens. Ils ont montré tout leur attachement et leur coeur et ils ont tout donné pour les couleurs de l'Inter, jusqu'au dernier souffle. Je n'arrive même pas à exprimer la fierté immense que j'éprouve à l'égard de mon équipe. Il n'y a que nous qui savons ce que nous avons enduré cette saison. Le voyage est encore long, mais construisons en se basant sur ces souvenirs et continuons à nous battre ensemble. Chi siamo Noi ?! L'Inter !! Dans mon coeur, vous êtes les meilleurs les gars! Merci."
  21. La Pazza Inter, celle que l'on connait tous. Elle l'a fait ! Ivan Perisic détournera un ballon de la mâchoire dans ses buts dès le début du match (9e). Danilo D'Ambrosio réduira la marque 20 minutes plus tard en contournant parfaitement le gardien dans une bataille au sol sur la ligne de but de la Lazio. Mais c'est bien cette dernière qui rentrera au vestiaire avec le match en main, Felipe Anderson doublait la mise de la Lazio à la 41e. En deuxième mi-temps, Eder puis Karamoh suivit de Ranocchia pour les changements. Des pénalty non sifflés, mais pas tous heureusement... car jusqu'à la 78e minute et un pénalty obtenu puis transformé par Icardi, la Lazio menait par 2 buts à 1. Icardi en profita donc pour rejoindre Immobile au classement des meilleurs buteurs (29 buts). Dans la foulée le capitaine de la Lazio prenait un rouge, réduite à 10 la Lazio encaissera le 3e but salvateur signé Vecino. Le score ne bougera plus ! Lazio 2-3 Inter ! L'Inter est qualifiée pour la Ligue des Champions ! SEMPRE INTER
  22. L’Inter travaille actuellement en coulisse pour augmenter ses recettes commerciales et par conséquent parvenir à l’équilibre financier d’ici le 30 juin 2018. Le club Nerazzurro a décidé de taper dans le sponsoring comme nous le révèle le Corriere dello Sport: Infront n’est plus partenaire commercial de l’Inter, ce dernier proposait encore 20,1M€ garanti cette année. Pour la saison prochaine, le but de notre club est d’augmenter les recettes commerciales, à cette fin le club a décidé de : Clôturer ses rapports avec la Deutsche Bank, qui se verra remplacée par la Banca Popolare Milano De s’associer avec Mastercard, qui ironie du sort, est le sponsor historique de la Ligue des Champions Concernant le bilan actuel, de nouveaux accords émanant de la Chine vont permettre au Club d’augmenter ses recettes et de se rapprocher encore plus de l’équilibre financier exigé par l’UEFA. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  23. Selon une étude de KPMG, "The European Elite 2018", la Juve continue à rester l’équipe italienne qui vaut le plus. Derrière les Bianconeri, on retrouve le Napoli de De Laurentiis qui est d’une courte tête devant Milan et l'Inter. La Juve est 9ème en Europe et pèse 1,3 milliards et 1,302M€ pour être précis. Elle pèse trois fois plus que les autres grands d’Italie : Le Napoli (518M€), il Milan (514M€), l’Inter (491M€) et la Roma (455M€). La Lazio est la dernière représentante italienne (241M€) dans ce classement composé de 32 équipes. L'analyse de la Gazzetta Dello Sport Ce qui a fait décoller le Napoli, c’est l’évaluation de sa croissance en une année de 27%, cette dernière est liée à la plus-value réalisée pour Higuain. KPMG se base sur les données économico-financière de la saison dernière. Le club de De Laurentiis a su disposer de 101M€ de profits, en Europe, seul Leicester a fait mieux, avec 108M€. A l’opposé, il y a lieu de constater le -70 des comptes économiques du Milan qui dispose d’une situation pire que celle de sa saison précédente (-6%). La Roma est stable et l’Inter est en croissance de 14%. Le club Nerazzurro peut surtout remercier le Suning pour le boom des recettes commerciales qui font suites aux divers accords passés, ce qui s’est avéré déterminant. La marche en avant de la Juve continue : Le club d’Agnelli, vaut 7% de plus, et ce grâce à la pluie de millions d’euros engrangés en Ligue des Champions, mais également grâce à la vente de Paul Pogba. L’Inter se dirige vers une réponse positive de l’UEFA Ce sont des jours importants que traverse l’Inter, à l’inverse du Milan, le club se prépare à entendre le verdict de l’UEFA, dans le cadre du Fair-Play-Financier, dans de biens meilleurs conditions, étant convaincu de pouvoir parvenir à réaliser les 40M€ de plus-values d’ici au 30 juin. Selon Sky Sport, une réponse positive arrivera dans les prochains jours, en regard au plan de travail présenté par l’Inter, qui est en accord avec les paramètres du Fair-Play-Financier et qui en respecte les règles : Depuis le travail réalisé l’année passée, il y a aussi de l’optimiste dans la systématisation des plus-values. Cela a son importance, car la situation devient très tendue pour racheter Rafinha et Cancelo. Si Alemany s’est montré très clair, le Fc Barcelone serait sur le point de refuser de prêter Rafinha la saison prochaine, le joueur étant bankable, d’autres clubs sont déjà prêts à investir sur lui, même si un futur catalan n’est pas à exclure, vu son retour sur le devant de la scène. Mais l’Inter veut rester en règle pour ce bilan : vendre et faire des plus-values, ensuite, dès le 1er juillet, elle pourra s’imposer sur le Mercato qui sera dirigé en collaboration avec Luciano Spalletti. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  24. L’Inter et son entraîneur se sont rencontré ce mercredi soir, Steven Zhang et Luciano Spalletti se sont livrés à la presse, à l’issue de cette entrevue, qui s’est tenue au siège de l’Inter. Steven Zhang "Spalletti va prolonger rapidement. Nous avons tous travailler durement cette saison, des joueurs au staff, et cela passe également par notre entraîneur. Nous sommes tous heureux d’avoir atteint notre objectif. Ce résultat est arrivé grâce au travail de tous. Nos joueurs sont fiers, nous le sommes tous. A présent, nous nous préparons à la nouvelle saison et nous verrons ce qu’il sera juste de faire durant cet été. Il y aura plus de matchs à disputer l’an prochain, nous travaillons quotidiennement sur cette question. Je suis confiant pour le futur." "Tous les tifosi de l’Inter veulent revoir leur clubs faire son retour parmi les plus grands et l’Inter est en Champions League. Nous devons tous être heureux, même nos adversaires devront l’être car ce sera fascinant de nous rencontrer en Ligue des Champions." Si les tifosi peuvent rêver ? "Je n’aime pas parler de rêve, je veux atteindre des résultats en avançant un pas après l’autre, en travaillant. Tout ne se fait pas en un jour, nous devons travailler comme nous l’avons fait cette saison : Travailler dur et obtenir des résultats saisons après saisons, jours après jours. Nous avons dépensé 110M€ pour arriver aux résultats actuels pour l’Inter." "Nous voulons obtenir de meilleurs résultats avec l’Inter dans les prochaines années, mais il faut nous laisser du temps." Luciano Spalletti “Je suis venu ici pour participer à une scène de victoires, alors que plus personne n’y croyait. Nous, nous sommes parti depuis le début en étant convaincu d’y arriver, nous avons tout donné pour faire taire nos détracteurs. Et à présent, on en profite." Vous vous voyez à l’Inter, encore plus d’une année ? "Oui, très longtemps." Le contrat ? "C’est le jour de la signature du contrat d’Ancelotti aujourd’hui, non ? Si je vous dis que j’ai aussi signé, comparé à lui, je ne suis rien et cela passerait inaperçu, on en reparlera dans les prochains jours ." Si je suis heureux ? "Non, Je suis extrêmement heureux mais ce n’est pas tout, nous avions l’espoir d’y arriver, et comme on dit, là j’ai touché le Paradis." Ce jeudi, à 16h00, une conférence de presse a été organisée par l’entraineur qui veut rencontrer les journalistes. Les sujets abordés devraient être les remerciements à l’équipe pour la qualification. Luciano a laissé libre ses joueurs de faire ce qu’ils voulaient après le match de l’Olimpico. Il ne s’était d’ailleurs pas présenté en conférence d’après-match, préférant laisser ses protégés profiter de ces moments. Luciano vous donne donc rendez-vous à 16h, mais comme il l’a déjà dit, il est le plus fier des hommes et vu son émotion à la fin du match, l'Inter l'a touché en plein coeur: "E vostra!" "Elle est pour vous" en s'adressant aux Tifosi ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  25. Ce 22 mai, l’Inter s’est souvenu qu’il y a 8 ans, elle réalisé l’Historique Triplé, unique en Italie. Massimo Moratti s’est livré sur la rencontre très disputée entre la Lazio et l’Inter et sur son retour sur la scène qui la couronnée. Ligue des Champions "Le stade était merveilleux. Le visage des Tifosi de l’Inter, une impression de déjà vu, une fierté, c’était leur moment de joie à eux." Beaux comme les Beatles ? "Il faut comparer les qualités et le talents des joueurs qui ont tout donné pour obtenir le meilleur résultat et celui-ci est le mérite de tous" L’Inter, une Histoire de Famille... "J’étais très fier que ma Famille ait réussi à gagner, dans un laps de temps, les mêmes titres. Cela me rappelle énormément les records de mon père qui était toujours très présent." Le Triplé "Après ce triplé, il nous a fallu cette nuit pour se rendre compte de la beauté de cette victoire. Même si tu t’endormais, tu savais que le réveil du lendemain allait être très très beau, il n’y avait pas de doute." Lazio-Inter ? "Cette partie a été fantastique, surtout vu son déroulement. Le Calcio est un spectacle et tout a changé en deux minutes. C’est un classique de Notre Histoire et je dois dire que j’y ai ressenti une joie immense." ®Antony Gilles – Internazioanele.fr
×