Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'inter'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

292 résultats trouvés

  1. C'est une information à prendre avec des pincettes, mais selon Fcinter1908.it qui relaye Panorama.it, l'Inter compte se venger de l'insertion de la Juventus dans le dossier de Kulusevski. Après Christian Eriksen et Pierre Emerick Aubameyang, un nouveau joueur en provenance de Premier League est cité : Paul Pogba ! Selon Panorama.it, le fait que Mino Raiola soit l'agent du français pourrait jouer en faveur des Nerazzurri. "Il y a des rumeurs sur une possible arrivée de Pogba en Nerazzurro. Il est vrai que le français est en pleine rupture avec Manchester United, mais un départ en hiver ne semble pas se profiler. En effet, Pogba a décidé de se faire opérer à sa cheville, une blessure qui a conditionnée son rendement." "Cet été, on en saura plus. La demande du joueur est élevée, 12 millions d'euros, tout comme la demande de Manchester United 80 à 90 millions d'euros, mais avec Mino Raiola, il ne faut jamais dire jamais." Valideriez-vous une telle arrivée pour une telle somme ? Pensez-vous plus à un fantasme de journaliste ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Même si la saison est actuellement riche en émotions, FootyHeadlines a dévoilé ce à quoi devrait très vraisemblablement ressembler le troisième maillot européen de l’Inter pour la saison 2020/2021. Avec un retour en arrière et un hommage à Ronaldo. En effet, le maillot devrait être plus que similaire à celui porté par les Nerazzuri lauréats de la Coupe de l’UEFA 1998. Une victoire 3-0 au Parc des Princes avec un Ronaldo en feu ce soir-là, sans oublier le bijou de Javier Zanetti et le but d’Ivan Zamorano. Voici les premiers clichés du maillot à venir, un maillot qui répond aux mêmes critères que celui de l’Inter de Gigi Simoni. Validez-vous ce clin d’œil au passé ? ®Antony Gilles - internazionale.fr
  3. L’Inter est la révélation de cette saison 2019/2020. Si elle le doit avant tout à Antonio Conte, il y a lieu de revenir sur une promesse faite durant l’été. En effet, durant le mercato estival, Antonio Conte a obtenu quasiment tous les joueurs désirés, offrant par la même occasion à l’Inter son joueur le plus cher de son Histoire, Romelu Lukaku, et son mercato le plus important depuis sa création. Toutefois, Beppe Marotta s’est livré en toute complicité à Antonio Conte : "Regardons où nous en serons à la trêve hivernale, et si la Juve est à portée de main, je ferai le nécessaire pour renforcer l’équipe..." C’est, en substance le message passé par le Beppe à son poulain d’entraîneur. Retour à la situation actuelle L’Inter n’a pas seulement la Juventus à portée de main, elle est actuellement à son niveau et sur le même pied d’égalité, si ce n'est au niveau de son noyau. Conséquence, le Suning qui n’envisageait pas un seul instant, dans les rêves les plus fous, pouvoir disputer le titre dès cette première saison du duo Conte-Marotta, a décidé de briser la tirelire à nouveau dès cette session hivernale! Le concept est simple: Suning fort des prestations des indésirables actuellement en prêt, songe à récupérer un patrimoine estimé entre 150 et 200 millions d’euros en fin de saison. Sur base également de très belles recettes financières, Suning a donc décidé de renforcer l’Inter afin de pouvoir adapter son objectif du début de saison : Celui-ci était de réduire l’écart sur le Napoli et de viser la seconde place...... Place à présent à la lutte pour le Scudetto! Pour se faire, avec l’aval du Suning par le biais de Steven Zhang, le secteur Sport de l’Inter dirigé par Giuseppe Marotta et assisté par Piero Ausilio peut et veut satisfaire Conte dans les plus brefs délais. Si les noms de Vidal et de Marcos Alonso sont les plus cités, Antonio Conte, outre le fait d’avoir fourni des travaux de vacances à ses ouailles, lui qui compte également les contacter par téléphone afin de s’assurer du bon respect de ses règles, a présentés deux requêtes: La première concerne l’infirmerie, il a été demandé à ce qu’elle soit vidée le plus tôt possible afin que les joueurs meurtris puissent être opérationnel dès la reprise du championnat La seconde concerne un sms adressé au Beppe immédiatement après la victoire sur le Genoa: "Regarde ce que nous sommes parvenu à faire durant ces derniers mois, malgré des blessures.... et pense à ce que nous pourrions arriver à réaliser avec une paire de renforts." Nulla E Impossibile Per Questa Inter dit le dicton....Et Vous, qu’en pensez-vous ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. Diego Godin ne retournera pas en Espagne. Le défenseur uruguayen a tenu a démentir avec force les rumeurs en provenance d'Espagne, lui qui compte bien rester Nerazzurro. Révélation de Calciomercato.com "Diego Godin n'a pas apprécié ces rumeurs et il n'a demandé aucun transfert à l'Inter en vue du mois de janvier. Depuis une période d'adaptation naturelle, l’uruguayen se sent très bien en Nerazzurro et il n'a donc aucune intention de faire un pas vers une autre direction. De même, il est totalement convaincu par le projet d'Antonio Conte, même celui pour l'année à venir." "Godin a eu un entretien avec la Direction de l'Inter en début de saison et celle-ci lui a répété une confiance totale même lors des moments les plus délicats. Diego le répète, il est enthousiaste par le choix qu'il a lui-même effectué." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Refuser ce qui est impossible à refuser pour le commun des mortels. Tel a été le comportement de Sebastiano Esposito pour qui le Football est une passion familiale. Antonio Conte a tenu à conserver Sebastiano dans l’Inter des grands. Il a deux frères, Salvatore, milieu né en 2002 qui a été prêté au Chievo Verone et Francesco Pio, né en 2005 et qui évolue chez les Giovanili Nerazzurre. Face au Genoa, Seba pourrait être titularisé pour épauler Lukaku suite à la suspension de Lautaro Martinez. Seba est prêt, lui qui a débuté en Ligue des Champions à l’âge de 17 ans, lui qui a dû renoncer au Mondial U-20 pour rester à la disposition de l’Inter lorsqu’Alexis Sanchez a été blessé par le Juventine Cuadrado…..Lui qui a refusé une offre importante du Paris-Saint-Germain Révélation d’Alfredo Pedullà sur le Corriere dello Sport "Le Paris Saint-Germain a voulu se l’offrir à tous les coups, il avait organisé une série de rencontre à Rome, en laissant un contrat dans la balance, il ne lui suffisait que de le signer et cela lui offrait un lieu de travail qui pouvait convaincre les parents les plus stricts." "Rien…Rien n’a eu lieu, Sebastiano avait déjà que l’Inter en tête, le club lui avait déjà préparé un contrat l’été dernier qui courrait jusqu’en 2022. Le contrat ne pouvait pas être plus long, étant donné que le joueur deviendra majeur en juillet prochain." Dans son contrat, l’Inter a inséré des bonus : Le temps de jeu, de présence, d’incursion en équipe première, et ce dès le début des matchs amicaux. Et Sebastiano est allé au-delà des attentes. L’été dernier, il y a eu un rendez-vous fixé en quelques jours pour blinder le contrat. "Il se peut aussi que des négociations ont eu lieu de façon privée, l’Inter était sur le qui-vive et souhaiter s’assurer que Sebastiano n’allait pas succomber à d’autre types de sirènes pour donner la priorité au Nerazzurro..... Il n’y a eu aucun problème." A présent Seba devrait être aligné aux côtés de Romelu Lukaku, un joueur qui l’a pratiquement adopté, tout comme d’autres agents qui auraient voulu le faire, mais au final la Famille Esposito fait confiance à Augusto Carpeggiani: "Avec l’aval de l’Inter et avec un contrôle absolu de chaque détail. Au cours de ces derniers mois, Agostino, le père a reçu des demandes d’interview du monde entier." Auriez-vous, vous aussi refusé une offre démentielle de Paris pour rester à l’Inter ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Ivan Zazzaroni est revenu sur le litige qui lie son quotidien, le Corriere Dello Sport, à l'Inter et plus précisément à Antonio Conte. Voici sa déclaration à Radio 1 Avez-vous été en contact avec Conte ? "Non, je ne pense pas que la paix avec Conte sera aussi simple, cela revêt un caractère particulier. Nous nous sommes échangés des messages "affectueux". Je lui ai écrit et il m'a répondu. Ce que l'on s'est dit, je le garde pour moi, mais ce n'était pas quelque chose de particulièrement plaisant." "Je ne peux pas faire la paix avec quelqu'un qui fuit et encore moins avec quelqu'un qui extrapole le cas Mihajlovic, ce qui n'avait pas lieu d'être, ce n'était même pas à en parler." Zazzaroni est revenu sur l'interview qui a eu lieu ce mercredi de Salvo24, le tifoso de Bologne "à l'origine" de tout "En réalité, il se nomme Franco et c'est un ami de Fabio Canino, juge dans Danse avec les Stars. Je n'ai pas encore compris ce qu'il a fait de mal. Il a un langage de supporter, je ne crois pas que c'était une raison pour annuler la conférence de presse. C'était un moment de grande tension pour Conte et il a très probablement fait usage de cette situation comme prétexte." Le Black Friday "La dernière chose à laquelle je songeais, c'est que cela prenne une ampleur internationale. J'ai reçu des messages de soutien dont celui d'Alessadro Di Battista. Un appel très sympathique alors que je ne le connais pas personnellement. Cela m'a agréablement surpris et il m'a exprimé toute sa solidarité car il a lui aussi été victime d'attaque de ce genre." "Salvo2410" s'exprime Il se nomme en réalité Salvatore Francesco: "Salvo2410 c'est moi et j'ai 70 années de football. Je vis à Rome, mais je suis sicilien de Catane. Je l'ai quitté à l'âge de 13 ans lorsque mes parents ont déménagé pour travailler. J'ai fêté mes 70 ans le 24/10, cela explique mon pseudo.." Sur votre photo de profil, WhatsApp vous faites beaucoup plus jeune...... "C'est une photo récente en plus. J'en suis à ma troisième épouse, j'ai connu deux autres femmes et j'ai un fils de 17 ans." Vous êtes à l'origine du mail qui a fait décoller, et c'est un euphémisme, Antonio Conte et l'Inter. "Je ne comprends toujours rien. Je ne voulais pas offenser Conte en le disant dépassé. Peut-être que j'aurais du le qualifier de tarentule vu comment il se bouge sur le terrain. Mais pour un tifoso, dépassé a une signification bien différente. Cela n'a pas été interprété correctement." "Lorsque je l'ai remarqué, je me suis excusé auprès de Cucci, le Maestro, pour tout ce qui en a découlé. Je le répète: je n'aurais jamais imaginé une telle réaction en chaîne. Je me suis dit que la réponse de Cucci a du déranger la Direction, vu que le problème est passé de l'entraîneur au club, suite au clin d'oeil français d'Icardi." Êtes-vous vraiment un tifoso de Bologne? "Bien sûr. Et je garde la carte "Bologna Rossoblù Club" de Rome. Je me suis inscrit en '92 -'93 grâce à l'honorable Monsieur Fini ". Que voulez-vous dire ? "Je lui ai vendu une voiture, j'ai travaillé chez un concessionnaire important et sachant qu'il était fan de Bologne je lui ai parlé de ma passion pour la même équipe, et il m'a parlé du club. Après quelques mois, j'étais parmi les membres les plus fidèles et les plus actifs. Mon fils, par contre, est pour la Roma, pour qui j'y ai un peu de sympathie." "J'ai écrit plusieurs fois à Cucci pour critiquer Pallotta et comparer sa gestion à celle de Saputo. Qu'à Bologne, chaque fois qu'on parle du club, on y parle de développement pour le stade, une approche différente de l'américain." Combien de fois avez-vous écrit à "Post", la rubrique de Cucci dans le Corriere dello Sport? "Le Corriere a toujours été mon journal. J'achète chaque matin deux journaux, le sportif et le Corriere della Sera. J'ai du déjà envoyer une trentaine de courriels à mon Maestro, le premier c'était lorsqu' Inzaghi était à Bologne. Je me demande encore comment ils ont pu penser qu'un professionnel du niveau de Cucci, et avec son histoire professionnelle, aurait pu inventer ce mail." Ils ont également affirmé que votre adresse n'existait pas...... "C'est du Bullshit. La première fois, Cucci a supprimé les deux derniers chiffres pour m'éviter de recevoir des commentaires désagréables. Barbano m'en a envoyé un avec des "xxxx". Peut-être qu'il voulait vérifier mon existence ... J'ai joué au niveau semi-pro. J'aime discuté avec ceux qui comprennent quelque chose et je continuerai à le faire." Allez-vos faire plus attention ? Mais oui, vous ne méritez pas tout ce gâchis, je tiens à vous le dire. Crédible ou pas ? Qu'en pensez-vous ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Mauro Icardi est arrivé au Paris-Saint-Germain en provenance de l'Inter. Déchu du brassard de Capitaine et du numéro Neuf, l'attaquant argentin s'est livré sur son aventure parisienne: "Je me sens très bien. J'ai eu la chance de bien débuter avec le club. Je suis venu ici avec beaucoup de motivation pour montrer ce dont j'étais capable sur le terrain. Pour le moment, cela fonctionne bien. Je n'avais pas encore joué que j'avais déjà parlé avec mes équipiers en disant ce dont j'étais capable, comment j'aime recevoir le ballon. C'est aussi la raison qui fait que tu as de bons rapports avec tes équipiers." "Tout ont apporté leur contribution pour m'aider à m'intégrer très rapidement. Mon style de jeu est naturel. Je n'y travaille pas beaucoup, je cherche toujours à être à la meilleure place possible pour être le plus précis possible. Lorsque j'ai la possibilité de marquer, je dois être concentré en mode Killer. J'ai inscrit quasi 150 buts et ils sont tous quasi égaux, c'est mon style." Quels sont les objectifs de cette seconde partie de saison ? "Je suis venu pour aider l'équipe à remporter le plus grands nombre de titres possible. L'objectif du club et des supporters est de voir le Paris-Saint-Germain gagner. Je ferai tout mon possible sur le terrain pour y parvenir." Envie d'ailleurs.... Auteur de 13 buts en 16 matchs et d'un droit de rachat sur Icardi, le Paris-Saint-Germain n'est pas le seul à décider de l'avenir de l'argentin. En effet, le dernier mot reviendra à Maurito. S'il est vrai que Mauro a déjà signé le contrat qui le lierai au club pour l'année prochaine, il dispose d'une clause qui lui octroie la possibilité de dire non au rachat et de retourner à Milan. Cette clause avait permis à Salah de ne pas rester à la Fiorentina par exemple. Pour les Icardis, il ne serait pas surprenant de les voir abandonner Paris. L'objectif avoué serait de voir le Real Madrid frapper à la porte interiste. Mauro considérant ce dernier comme étant le club le plus prestigieux au Monde. Il s'est également fait une raison sur le Barça où dû à la présence de Lionel Messi, ses chances d'y être transféré sont nulle. Si le Real contacte l'Inter, toute la Famille partira pour de bon à Milan, dans le cas contraire, il ne serait pas étonnant de voir tout ce petit monde revenir du côté d'Appiano... Icardi meilleur que Lukaku, vraiment ? Si Icardi a bien débuté en Ligue 1, Big Rom a également très bien débuté en Serie A. Qui plus est, il est impossible de comparer deux joueurs au profil si différents. Néanmoins, voici l'impact des deux joueurs au niveau du jeu en équipe0 Map & Stat d'Icardi Map & Stat de Romelu L'impact du Diable Rouge au service de son équipe est sans appel.. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Voici la dêpeche de l'AFP parue ce mardi 17 décembre: "La Ligue italienne de football a annoncé lundi plusieurs mesures visant à lutter contre le racisme, mais le message a été brouillé par l'utilisation d'une peinture représentant trois singes, qui a suscité l'incompréhension de l'AS Rome ou de l'association anti-discriminations FARE." "L'AS Rome est très surprise de voir aujourd'hui sur les réseaux sociaux des singes peints sur des tableaux dans ce qui semble être une campagne de lutte contre le racisme lancée par la Serie A. Nous savons que la Ligue veut combattre le racisme, mais nous ne croyons pas que cela soit le bon moyen de le faire", a écrit le club de la capitale sur Twitter. Plus tôt dans la journée, l'administrateur délégué de la Lega Serie A Luigi De Servio avait présenté un plan de lutte contre le racisme, qui prévoit notamment la signature d'une charte par chacun des 20 clubs de Serie A, qui ont tous choisi un joueur devant les représenter dans ce combat contre le racisme. Mais le message de la Ligue a été parasité par la présentation d'un tableau de l'artiste italien Simone Fugazzotto, qui doit être exposé au siège de l'instance à Milan. Il s'agit d'un triptyque représentant trois singes en gros plan, le visage marqué de traits de couleur. Selon la Ligue, l'oeuvre "a pour objectif de défendre les valeurs d'intégration, de multi-culturalisme et de fraternité." "Avec ce triptyque, j'ai essayé de raconter que nous sommes des créatures complexes et passionnantes, que nous pouvons êtres tristes ou heureux, catholiques, musulmans ou bouddhistes, mais que au fond, ce qui détermine ce que nous sommes, ce sont nos actions et pas la couleur de notre peau", a de son côté déclaré l'artiste. Mais alors que les stades italiens sont le théâtre d'incidents racistes récurrents, notamment des cris de singe à l'adresse de joueurs noirs, le message a été mal perçu par plusieurs observateurs. L'association FARE, qui lutte contre les discriminations, a ainsi parlé de "mauvaise blague." : "Une fois de plus, le football italien laisse le monde sans voix. Dans un pays où les autorités restent incapables semaine après semaine de s'occuper du racisme, la Serie A lance une campagne qui ressemble à une mauvaise blague", a écrit le groupe sur Twitter. Réaction de l'Inter "Il n'existe aucune bonne excuse pour être raciste, il n'y a pas de place pour le racisme dans le Calcio. Nous sommes des frères universellement unis, telle est notre façon de combattre toute forme de discrimination #BUU #BrothersUniversallyUnited #NoToDiscrimination #FCIM”. Rock Nation Sport monte au créneau Suite à la gaffe de la Lega Calcio sur sa campagne contre le Raciste, Michael Yormark, l'Administrateur-Délégué de Roc Nation Sport, qui représente lesd intérêts de Romelu Lukaku est monté au créneau "J'ai eu une conversation avec l'Administrateur-Délégué de la Lega Calcio. Il m'a contacté et je lui ai répété que tout ce qui a été fait est pour tous inapproprié et insensible. Les excuses sont déjà un pas vers la bonne direction. A présent, nous versons quel sera leur plan de travail pour voir s'il sont vraiment sérieux."
  9. L’Inter, reversée en Europa League, compte bien se renforcer cet Hiver. Preuve en est, des premiers contacts ont eu lieu avec Chelsea. Le joueur convoité ? Marcos Alonso. En effet, Avec Kwadwo Asamoah sur le déclin et un fantomatique Cristiano Biraghi, sans oublier l’échec Valentino Lazaro sur l’aile gauche, l’Inter est à la recherche d’un joueur de couloir à la hauteur des exigences de Conte, soit exactement le profil proposé par le Blues. La demande de Marina Granovskaia, le bras droit de Roman Abramovich, est de 25 millions d’euros. Alonso ayant été acquis à l’été 2016 de la Fiorentina pour 28 millions d’euros. L’Inter a présenté une première offre : un prêt onéreux de 2 millions d’euros et un droit de rachat de 18 millions d’euros, soit un total de 20 millions d’euros. Il n’y a aucune exclusion de la part du club anglais bien que ce dernier souhaite insérer une obligation de rachat, afin de s’assurer que l’ailier ne revienne pas, en juin, à Londres. Marcos Alonso, de son côté a déjà dit OUI à l’idée de retrouver la Serie A et Antonio Conte. L’accord sur le salaire ne posera également pas problème. Les discussion vont bon train, mais une chose est certaine : Marcos est le premier choix pour l’aile gauche Valideriez-vous ce transfert ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Voici la liste de tous les qualifiés. Les clubs repris en majuscules étant les possibles adversaires de l’Inter Groupe A : Séville APOEL Groupe B : Malmö, COPENHAGUE Groupe C : Bale, GETAFE Groupe D : Lask, SPORTING Groupe E : Celtic, CLUJ Groupe F : Arsenal, EINTRACHT Groupe G : Porto, RANGERS Groupe H : Espanyol, LUDOGORETS Groupe I : Gent, WOLFSBURG Groupe J : Basaksehir, Roma Groupe K : Braga, WOLVES Groupe L : Manchester United, AZ A ces équipes, il y a lieu de rajouter les quatre équipes éliminées en Ligue des Champions et qui contrairement à l’Inter n’était pas tête de série: Bayer Leverkusen, Shakhtar Donetsk, Olympiacos, Bruges Le tirage au sort aura lieu ce lundi 16 décembre 2019 Une préférence ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  11. Marqué par la défaite et déçu de l’élimination en Ligue des Champions, Steven Zhang a décidé de prendre le taureau par les cornes, en intervenant en personne, auprès des joueurs. Révélation de la Gazzetta Dello Sport "Mercredi matin, Steven Zhang s’est présenté au Centre Sportif en compagnie de Piero Ausilio, le Directeur Sportif et Beppe Marotta, l’Administrateur-Délégué. Il a souhaité rencontrer l’équipe avant l’entraîneur." "Steven Zhang a voulu parler directement aux joueurs en les incitant, via un discours motivé et motivant à tirer un trait sur le coup au moral post Barcelone: "Oubliez le résultat. La route pour la Victoire est encore longue, mais le chemin que nous parcourons est correct. Il est juste de se ressaisir immédiatement, en suivant les indications de l’entraineur." L’équipe s’est ensuite présentée à l’entrainement tandis que la Direction Interiste quittait Appiano. Appréciez-vous cette initiative de Steven ? ®Antony GIlles - Internazionale.fr
  12. Federico Pastorello, l’agent de Romelu Lukaku et également d’Antonio Conte s’est livré à Sky Sport sur les débuts de son avant-centre à l’Inter : "En fin de compte, le rapport avec Solskjaer était bon. Il y avait forcément des incompréhensions tactiques car lui est un numéro 9, mais il lui préférait un autre grand joueur tel que Rashford. Le transfert n’est, en réalité, pas lié à un quelconque problème avec United, mais pour vivre une nouvelle expérience." "Il était heureux à United, il aimait un paquet de tifosi et les Reds Devils reste l’un des 3-4 premiers clubs du monde. Jouer pour eux était grandiose et il a été heureux de pouvoir le faire. Je crois que Romelu voulait se remettre en question dans un autre championnat, il avait besoin d’un nouveau défi." La première place "Si je dis que je ne suis pas surpris, je dirais en partie un mensonge. Je n’avais aucun doute sur son succès en Serie A, mais je reste aussi surpris par ses statistiques. C’est toujours compliqué au début et avoir un impact aussi positif est tout bonnement incroyable." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Selon le Mattino, Aurelio Di Laurentiis serait prêt à mettre à la porte Carlo Ancelotti. Le club du Sud a implosé en pleine saison et il est plus que jamais compliqué aux napolitains de de se relancer. Qui plus est, le Napoli est à présent à 8 longueur de la Zona Champions. De fait, Aurelio De Laurentiis aurait sondé deux entraîneurs italiens de renom : Luciano Spalletti et Massimiliano Allegri pour sonder le terrain. La réponse des deux courtisé est sans appel : NON ! Ils préfèrent, en effet, rester encore sous contrat, respectivement de l’Inter et de la Juventus. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. Ce week-end a été "historique". En effet, pour la première fois de la saison, l’Inter d’Antonio Conte n’est pas parvenu à inscrire le moindre but. La faute à un Antonio Mirante en état de grâce qui sauve facilement deux buts. De son côté, la Juve de Maurizio Sarri a chuté à Rome. Si l’Inter a souffert physiquement face à une Roma très bien organisée, la balle de match aura été entre les pieds de Matias Vecino qui, a la reprise , tente de surprendre le portier romain suite à un caviar de passe de Borja Valero. Le reste du match est "anecdotique", une partie plus que tactique entre deux équipes qui se connaissent par cœur. Si la sensation était que l’Inter, au meilleur d’elle-même, aurait pu s’imposer, les blessures actuelles, et la fatigue aidant font que ce point est tout de même un point précieux. L’Inter freinée, la Juve avait l’occasion de prendre la tête de la Serie A. Occasion manquée étant donné que la Vieille Dame s’est fait démolir au Stadio Olimpico sur le score de 3-1. Le tournant du match aura été l’expulsion de Cuadrado, joueur toujours borderline. Son dernier fait d’arme étant d’être celui à l’origine de la blessure d’Alexis Sanchez. Dans ce contexte, le classement est à présent le suivant Tableau Récapitulatif Résumé Vidéo Inter 0-0 Roma Buteur(s): / Var: / Inter: 1 Handanovic; 2 Godin, 6 de Vrij, 37 Skriniar; 87 Candreva (47’ pt 19 Lazaro), 8 Vecino, 20 Borja Valero (72’ 18 Asamoah), 77 Brozovic, 34 Biraghi (88’ 33 D’Ambrosio); 9 Lukaku, 10 Lautaro Martinez Banc: 27 Padelli, 46 Berni, 13 Ranocchia, 16 Politano, 21 Dimarco, 30 Esposito, 32 Agoume, 95 Bastoni T1: Antonio Conte Roma : 83 Mirante; 18 Santon (16’ 37 Spinazzola), 23 Mancini, 6 Smalling, 11 Kolarov; 21 Veretout, 42 Diawara; 77 Mkhitaryan (89’ 24 Florenzi), 7 Pellegrini, 8 Perotti (68’ 9 Dzeko); 22 Zaniolo Banc: 45 Cardinali, 63 Fuzato, 5 Juan Jesus, 15 Cetin, 17 Under, 19 Kalinic, 48 Antonucci T1: Paulo Fonseca Arbitre: Calvarese Var: Mazzoleni Avert(is): Godin (I), Lazaro (I), Mancini (R), Brozovic (I) Expulsé(s): / Affluence: 67.008 tifosi ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. A l'occasion de la célébration des dix années de FS, Giuseppe Marotta est revenu sur le début de saison de l'Inter de Conte. Un départ canon qui va bien au-delà des attentes fixées au départ: "Nous en sommes à la quatorzième journée de championnat. Le remporter cette année sera difficile, car la Juve a une double équipe très forte. Je pense qu'elle le remportera cette année. Mais en tous les cas, je ne m'attendais pas à un tel effet, aussi immédiat, de notre entraîneur, Antonio Conte sur l'équipe." En effet, l'Inter n'a pas la pression de remporter le Scudetto, elle débute un nouveau cycle, si elle y parvient ce sera donc du bonus pour cette première saison avec le duo Conte-Marotta aux commandes.! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. Une déclaration qui remuera un peu plus le couteau dans la plaie, toujours bien vive, des Juventines. Antonio Conte souhaitait depuis toujours rejoindre l’Inter. Retour sur cette information de la Gazzetta Dello Sport "Lors du Derby, les supporters ont aimé les marques de joie après les buts, sa dépense d’énergie avec Oriali et son sens d’appartenance qui a touché toutes les composantes du Club." Pourtant auparavant et après avoir partagé l’enjeu 1-1 contre le Slavia Prague, Antonio était parti seul à la Pinetina, pour y dormir et pour préparer immédiatement le Derby remporté avec la manière. "A Turin et contre la Spal, la Curva Nord l’a encouragé à grand poumons et le Chef d’orchestres est resté marqué…En effet, un jour, la légende veut qu’avant de devenir Sélectionneur National de la Squadra, qu’il se soit exprimé à ses amis en déclarant : "Un entraîneur en Italie, deviendra seulement Grand après avoir uniquement gagné aussi sur le Banc de l’Inter." - Une référence directe à Trapattoni, son modèle de référence professionnel, un entraîneur de tous, sans étiquette." Dans les faits, Antonio est déjà lauréat d’un Master Internationale, de son expérience à la tête de la Nazionale tout en ayant passé une grande partie de sa vie footbalistique dans les clubs. L’analyse de Biasin Présent sur le plateau de Tiki Taka, le journaliste de confession interiste s’est livré sur l’Inter Made In Conte "Je ne m’attendais pas à une telle amélioration de la part de l’Inter. Selon moi, Conte est très bon dans la construction de groupes. En été, il a choisi les joueurs un par un tout en écartant d’autres joueurs pour les remplacer." "Il a révolutionner le noyau, je crois que même lui ne s’attendait pas à un tel départ. Marotta a fait quasi tout ce qu’il lui avait demandé, le tout sans encaisser d’argent en provenance de certains joueurs déterminé. La Juventus n’y est pas parvenue." "Il faut éviter de le comparer à l’Inter de Mourinho qui a déjà écrit l’Histoire, mais passer ce tour en Ligue des Champions serait beau." Conte, la Garantie de réussite du Suning Savoir qu’Antonio Conte est un très grand professionnel est connu de tous. Toutefois, une réaction de sa part a particulièrement séduit le Suning lorsque nous étions en pleine période de mercato, que nous venions d’acheter Romelu Lukaku et que ce mercato était devenu le plus important de l’Histoire de l’Inter: "En été, en fin de Mercato, il y avait encore Llorente a portée de main, Rebic lui sera aussi proposé, mais il avait décidé de mettre fin aux frais : "Je n’ai pas besoin d’un numéro, mais d’un type de joueur bien précis. Sinon, restons ainsi, nous sommes l’Inter, cela ne sert à rien d’accumuler, cela n’aurait aucun sens." Une remarque qui aura séduit le Suning et qui démontre le sérieux et la Garantie que peut représenter l’investissement conséquent réalisé pour s’attacher les services d’Antonio…. …Sans oublier que, gagner avec la Juve ne fait pas de vous un Grand Entraîneur ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. C’est une révélation de l’Ansa. La Justice Sportive considère comme une offense la phrase : “Sei uno juventino” – "Tu es un Juventine."Cette première sanction a été infligé au Club Sf Castiglione del Lago Asd, qui a écopé d’une amende de 120 euros. Ce “terrible” incident a eu lieu dura un match U-15 Régional A1 de l’Umbria. Dans son rapport délivré à la Justice Sportive, Marco Brusco a écrit que pour "une bonne partie de la rencontre" les Tifosi du club "ont offensé de façon répétée l’arbitre de la rencontre" en scandant des phrases telles que "sei un fallito, sei uno juventino, non sai fare niente, ecc…'” - "T'es un perdant, tu es un Juventino, tu ne sais rien faire,…." L’arbitre l’a signifié au délégué à la fin du match, le tout a été rapporté dans un communiqué au Comitato regionale Umbria della Figc, La Ligue Nationale Amateur Uno Di Noi ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  18. Il n’y a pas qu’au Meazza que l’enthousiasme est au beau fixe. La victoire de l’Inter de Conte, suite au doublé de Lautaro Martinez, a redistribué les cartes dans la course au titre.... Si au début de saison, l’Inter était loin de la Juve, l’écart est quasiment comblé! Selon Betclic, le triomphe en fin de saison de l’équipe d’Handanovic représente la cote de 2.7 (baisse) contre 1.55 (hausse) pour la Juve de Sarri. Inversion de tendance En début de saison, l’Inter proposait la même cotation que celle du Napoli, à savoir de 4. Suite au résultat négatif, le Napoli a vu sa cote passer à 50 désormais. Alors qu’il dispose d’un noyau plus attendu que celui proposé par les Nerazzurri Pour l’anecdote, on retrouve la Lazio à 40, elle qui est troisième....La Roma, le prochain adversaire de l’Inter, ce vendredi est coté à 60. La métaphore du jour Signé la Gazzetta: "Les Vieilles idoles des supporters de la Juventus, sont devenues leurs pires ennemis. C'est une façon peu élégante de le dire, mais le Général Antonio peut être défini comme un chat qui attaque un pantalon" ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. 700 millions d’euros investi en trois ans. Comme le confirme la Gazzetta Dello Sport, personne dans l’Histoire de l’Inter ne s’est jamais montré aussi impliqué après seulement trois années...... "Les 700 millions d’euros comprennent le rachat des anciennes actions détenurs par Thohir et Moratti pour un versement de 128 millions d’euros. Contextuellement, depuis juin 2016, la Holding de la Famille Zhang a procédé à une augmentation de capitale de 142 millions d’euros afin d’atteindre l’équilibre patrimonial dans le Club Nerazzurro." "Suning a mis les comptes en sécurité et l’alimentation du budget pour la campagne d’acquisition est le fruit d’une série de prêt, en plusieurs tranches, allant respectivement de 40, 177 et 119 millions d’euros, dont 145 millions ont été convertis dans le Capital." "La dernière injection de fond, en terme de financement remonte à la saison 2017-2018. Lors de l’exercice 2018-2019, l’Inter avait clôturé son bilan à perte à hauteur de 48 millions d’euros, mais avec une recette record, au net de la plus-value, de 377 millions d’euros, il n’y a donc pas eu besoin de fond supplémentaire de la part de l’actionnaire." "L’engagement du Suning se poursuit également à travers des contrats commerciaux. Cela a débuté en 2016-2017 avec 44 millions d’euros destiné à la nomination des Centres-Sportifs, de la sponsorisation sur les maillots d’entrainements et du Co-Branding des produits en Asie." "Plus de 12 millions d’euros ont été investi pour les droits des Academys en Chine, pour le partage de personnel technique et professionnel, et la vente des droits de diffusion au canal thématique en Chine, la PPTV. 39 millions d’euros ont suivi en 2017-2018 et 36 millions d’euros la saison dernière. Jusqu’à présent, l’Inter a reçu 131 millions d’euros sur base des contrats commerciaux du Suning, sans avoir pris en compte l’activation de ce partenariat asiatique avec d’autres Aziendas." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. "Je sais où tu vis et qui est ta fille…" - Antonio Conte a pris lecture de la lettre de menaces accompagnée d’une cartouche d’un calibre de 8 millimètres, au Siège de l’Inter en présence de la gendarmerie. Révélation de la Stampa "Conte n’a aucune idée de qui il pourrait s’agir, il ne reconnait ni l’écriture, ni le contenu qui a été retranscrit noir sur blanc avec des paroles haineuses. L’unique suspicion de l’entraîneur de l’Inter est que celui qui a écrit est un tifoso d’une équipe rivale qui enrage des bons résultats obtenus par l’Inter en Serie A." Conte ne s’est pas montré alarmiste, malgré les références à sa fille et à ses parents dont les noms et prénoms étaient retranscrit : "Ce sont des informations précises qui suggèrent une bonne connaissance de la vie privée de l’entraîneur, mais qui ne sont pas destinées à d’importantes préoccupations, car elles sont toutes disponibles sur le web." Une tentative d’intimidation : Les avertissements sont nombreux : "Je sais où tu vis, je sais qui est ta fille." Les colonels Miulli et Pantaleo, ont exploré la piste d’un Tifoso Nerazzurro qui aurait pu être furieux de l’arrivée de l’ancien de la Juventus. Le Chef de la cellule anti-terroriste de Milan, Alberto Nobili, a ouvert une enquête contre X pour menaces aggravées et détention de munitions. Pour Conte, la VGR, soit la Vigilance Générique Radio contrôlée est restée maintenue à son niveau le plus faible de surveillance pour une personnalité publique avec des contrôles volants et des radio mobiles qui scrutent les lieux sensibles tel que le siège du club et la maison de l’entraîneur. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  21. Il réalise ses souhaits de petit garçon et commence à conquérir le cœur des tifosi ; Nicolo Barella se raconte au micro de DAZN juste avant la rencontre face au Torino. "Les rêves que j'avais étant enfant, j'ai petit à petit réalisé qu'ils pouvaient devenir mes objectifs. Je rêvais de devenir footballeur, de débuter en Serie A avec le maillot de Cagliari, d'y jouer cent matchs et de porter le brassard, et enfin de jouer pour une grosse écurie. Je pense y être arrivé en étant ici. Avant d'être mon métier c'est une passion, transmise par mon père. L'émotion d'entrer sur le terrain, sentir l'affection des gens, entendre le public chanter mon nom. Plus c'est difficile et plus je suis satisfait de ma progression.C'est le meilleur travail au monde." Son premier but, pas le meilleur souvenir : "Contre le Slavia je ne l'ai pas réellement apprécié. La rencontre était compliqué et nous n'avons pas gagné. Contre le Hellas par contre c'était une véritable libération. J'étais ravi de donner la victoire à tous." Son geste préféré : "J'adore les tacles tout en glissade. Quand je récupère le ballon et que j'entends le stade rugir, je suis heureux. Dans mon football il y a beaucoup d'instinct, mais je travaille chaque jour pour apprendre. Avec l'aide du coach et des champions qui jouent ici." Son départ de Sardaigne : "Beaucoup de choses ont été dites après mon départ. J'ai eu une bonne relation avec eux, et je l'ai toujours avec certains. Peut être y-a-t-il eu des mécontents parce que je ne me suis pas montré, mais c'est le football. C'est le business. Les choses se font entre clubs et agents. Ce que les gens ne savent pas c'est que j'ai refusé des propositions avec lesquelles j'aurais gagné plus. Je sais pourquoi j'ai choisi l'Inter et quitter Cagliari était une étape importante. Je suis heureux de pouvoir montrer ce que je vaux ici. C'est un grand club où de nombreux champions sont présents, avec l'un des meilleurs coachs au monde et nous voulons construire quelque chose d'important. Nous ne regardons pas le classement pour le moment, nous essayons de faire de notre mieux. Nous verrons à la fin de l'année." ®gladis32 – internazionale.fr
  22. Radja Nainggolan n’est plus à présenter. Parfois présomptueux, il a récemment déclaré, après le match disputé face à la Fiorentina, qu’il aurait été capable de faire de très belles choses à l’Inter. Mais est-ce qu’un retour est envisageable ? Probablement pas, il n’est plus nécessaire de recourir au Mercato pour le remplacer et Conte peut compter sur des joueurs actuellement aux meilleurs de leur forme. Pour l’Inter, il n’y a pas de place pour les regrets, le passé étant le passé. Encore plus lorsqu’il a été décidé de vendre Nainggolan. Pourtant, lors de la dernière ligne droite du stage de préparation et durant la tournée estivale, Radja semblait motivé comme jamais en prenant ses responsabilités, après une année où il s’était peu mis en évidence, sa dernière année avec Spalletti. Nainggolan aurait pût rester à l’Inter Il lui avait été demandé de changer d’attitude pour rentrer dans les choix d’Antonio Conte : Aucune déviation de son parcours professionnel, ni même faire preuve d’un comportement répréhensible hors du terrain, ce qui n’avait jamais été dans les cordes du Ninja. La réponse de Nainggolan a donc été l’élément déterminant de son futur : Radja avait dit non, il ne voulait pas se montrer disponible à changer, il était fait ainsi, c’était à prendre ou à laisser. Et l’Inter l’a "laissé", tout en sachant qu’elle allait être de la sorte confrontée à un problème, car si les qualités de Nainggolan n’ont jamais été remises en question, il en allait d’une autre paire de manche au niveau des projections. La réponse du Ninja a donc été la raison pour laquelle il a vu la porte de l’Inter se refermer, une porte qui restera également close en cas d’un retour à Milan en juin 2020. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  23. Présent lors de la China International Import Expo, Steven Zhang s’est livré sur l’Inter qui, pour l’anecdote, y était le seul club de football présent: "L’Inter est arrivée pour la première fois en 1975. C’est une histoire qui dure plus tellement d’années et avec Suning, elle le poursuit." Refonte "Nous avons créé un groupe de grande valeur. Nous sommes tous des personnes qui répondons à la culture et aux demandes du Club. Je suis disposé à travailler en suant pour créer cette valeur de Maison. Nous avons des idéaux communs. L’Inter n’est pas uniquement une équipe de football, elle a aussi un esprit, une valeur comme Marque, une philosophie." "Toutes les personnes qui travaillent à l’Inter sont disposées à tout donner pour le club." Steven a également ajouté que l’Inter représente la carte de visite du Suning dans le monde des Affaires et qu’elle revêt un rôle de pont commercial entre la Chine et l’Italie, sans oublier la communication commerciale Sino-Européenne ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  24. Milan Skriniar s’est livré lors de son stage de préparation en Slovaquie sur la saison réalisée actuellement par l’Inter : "Je suis fier de ce que nous réalisons en Serie A. Nous avons gagné 2-1 face à Vérone avant la trêve, malgré le fait qu’il n’était pas facile de l'emporter, face à une équipe qui avait mis tout le monde devant sa cage." La Juventus? "Il reste beaucoup de matchs d’ici la fin de la saison. Il y a de la satisfaction vu notre parcours en Serie A. Mais nous devons aussi l’emporter en Ligue des Champions." Le Saviez-Vous ? Milan Skriniar est un bœuf, un déménageur, voir un gratte-ciel pour les attaquants qui s’y sont frottés. Toutefois, il existe cette jeunesse qui n’a peur de rien. Preuve en est Sebastiano Esposito qui n’a pas hésité à tailler la Bête sur son look en stage international, en faisant référence au fait qu’il ne manquait, à sa tenue, qu’un bouclier anti-projectile. Esposito a le gout du danger ! ®Antony GIlles - Internazionale.fr
  25. Présent dans les studios de Sky, Gianluca Di Marzio a commenté les déclarations de Conte et le Mercato estival écoulé. "Lorsque le projet du club a été épousé, tous pensaient que pour arriver à un niveau déterminé, il était nécessaire d’avoir plus de temps. Ensuite, en n’étant qu’à un point de la Juve, Conte s’est rendu compte que quelque chose pouvait être amélioré." Mercato "Il me semble que le club a réalisé des investissements importants cet été. Un attaquant à 70 millions d’euros et un mercato en sortie à gérer, le tout en devant respecter la palette du Fair-Play-Financier. L’entraîneur a été contenté sur tout, il ne manquait que Dzeko." Dzeko et Vidal "Conte se plaint sur le fait qu’il aurait été possible de parvenir à Dzeko. L’Inter en offrait 15 millions, la Roma en demandait 20. Si tu voulais vraiment contenter l’entraîneur, tu l’aurais recruté. Mais le Club avait tous les droits de ne pas le faire. Il y avait un joueur que Conte voulait et attendait depuis longtemps." Vidal ? "Il n’y avait jamais eu de transaction, le Fc Barcelone ne l’ayant placé sur la liste des transferts." Icardi, Nainggolan et Perisic ? "Ils sont partis en prêt, le club a tout fait afin d’éviter de miner la sérénité retrouvée du vestiaire. Il n’y a donc pas eu de responsabilité exagérée de la part du club. C’était un mercato à hauteur de 200 millions d’euros et l’Inter est l'une des équipes qui a dépensé le plus." Janvier 2020 "Il n’y a pas de stratégie définie. Marotta fera tout pour satisfaire Conte, dans les limites du possible, tout en respectant le Fair-Play-Financier. Il ne pouvait pas prévoir les longues blessures dont ont été victime D’Ambrosio, Politano et Sanchez. L’Inter ne voulait plus recruter d’attaquant, mais avec la blessure du chilien, elle sera contrainte à en recruter un." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...