Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'inter'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

238 résultats trouvés

  1. Voici l'article paru sur le site belge 7sur7.be: "Les débuts de Romelu Lukaku à l’Inter ne sont pas de tout repos. Si tout se passe bien en championnat (l’Inter est en tête de Serie A avec neuf points sur neuf), Big Rom’ a tout de même déjà eu droit à un traitement particulier de la part des supporters italiens, à Cagliari. " "Et d’un point de vue sportif, les Nerazzurri ont connu leur premier sérieux revers, mardi soir, en Ligue des Champions. Alors qu’ils ont un groupe particulièrement compliqué à négocier, avec le Borussia Dortmund et le Barça, les Interistes ne pouvaient pas se permettre un faux-pas, chez eux, contre le Slavia Prague." "Ils ont dû s’arracher pour éviter une défaite d’entrée. Suffisant pour que de premières tensions se ressentent dans le vestiaire. Selon la Gazzetta dello Sport, Romelu Lukaku et Marcelo Brozovic en sont même quasiment venus aux mains, dans le vestiaire, après le match, mardi soir." En cause? "Des critiques que Romelu Lukaku auraient adressées à ses coéquipiers et que l’international croate a prises pour lui. Anecdotique ou pas? Seul l’avenir le dira... " Ce qu'il en est exactement via Fcinter1908.it Information en provenance de la Gazzetta Dello Sport: Romelu Lukaku a demandé à tous une attitude plus combative, en invitant tout le groupe à respecter le plan tactique défini par Conte. Cette façon de faire n'a pas plus à Brozovic, à tel point que le Croate a eu des paroles, pas vraiment amicale, visant des références personnelles du Diable Rouge. Même si il n'y a pas eu de coup à proprement parler , c'est un fait que le croate voulait se mesurer à Lukaku. A tel point qu'ils ont été séparé par leurs équipiers. Mais Ils n'en sont pas venu au main pour se comprendre. "Cette réaction du Croate n'est pas la première, lui qui avait connu également des problèmes de ce type avec l'ancien détenteur du numéro 9...Mauro Icardi qui n'est plus là." Voici un complément d'information de la part du Corriere Della Sera: "Brozovic a entendu le discours et l'a interprété comme étant lui-même le premier visé et non l'équipe. Les deux hommes ont menacé de se retrouver, ils sont entrés en contact, puis tout s'est terminé là." "Tout le monde décrit Lukaku comme un gentil géant, mais il reste un Géant. Brozovic a plutôt un caractère plutôt fumeur. [...] Les deux ont quitté le stade en partant presque simultanément, sans dire un mot...Ils se sont vus hier à Appiano, où il n'y a pas eu de suite, ni de clarification" une situation loin d'être idéale avant le Derby. De son côté, Conte remet en question certaines personnalités de l'équipe, le match proposé par l'Inter étant de très faible facture. Pour l'heure Marotta prône la confiance. Le Saviez-Vous ? Conte a été marqué, à tel point qu'il est parti passer la nuit suivant le match à Appiano Gentile afin d'y passer une nuit blanche en vue d'analyser les erreurs commises et chercher des solutions. Lors de la première séance d'entrainement qui a suivi, Conte était ferme en soulignant les erreurs commises et ne devait pas être répété. Pensez-vous que Romelu a fauté ? Ou est-ce que le "dernier élément croate" reste le dernier élément perturbateur d'un noyau qui avait pourri le vestiaire, par le passé ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. La rumeur bat son plein: Marcelo Brozovic et Romelu Lukaku ont failli en venir aux mains suite à la contre-performance de l’Inter face au Slavia Prague dans le cadre de la première journée de la Ligue des Champions. Timing incorrect Selon Sport Mediaset, la "discussion" entre les deux joueurs ne se serait pas tenue à la fin du match, mais bel et bien à la pause. Cette situation serait partie en vrille lorsque le Belge a demandé à ses coéquipiers de faire preuve de plus de courage dans les phases offensives. Conte, présent, aurait volontairement adopté une position attentiste. Pour Conte il peut y avoir des discussions, mais celles-ci doivent toujours être orientée vers la victoire. Il avait donc dans son optique laisser les joueurs échanger avec l’objectif de les voir parvenir à trouver une solution pour remporter un match jusqu’alors compliqué. Cette version semble plus cohérente, étant donné qu’en fin de rencontre, Lukaku s’est présenté pour signer des autographes et réaliser des selfies, sans démontrer en apparence un quelconque problème De Vrij pour la forme ? Questionné par Sport Mediaset, Stefan De Vrij a botté en touche sur la rixe entre Brozovic et Lukaku : "Ceux qui ont écrit cela n’ont jamais été dans un vestiaire. Il n’y a rien à dire, rien à répondre." L’indic d’Internazionale.fr confirme De Vrij "Il n’y a pas eu de dispute comme le suggèrent les médias, mais un échange entre les joueurs, tous les joueurs. Lukaku a parlé du fait qu’il ne recevait pas beaucoup de ballons. Brozovic a réagit avec un ton un peu élevé, car il était énervé par le rendement global de l’équipe. Mais il n’y a eu aucune bagarre, ni rien." Situation actuelle "Ce qu se passe dans le vestiaire n'est, la plupart du temps pas connu à l'extérieur. L'Inter n'est pas inquiète sur la situation concernant Lukaku et Brozovic. Conte espère d'ailleurs que l'équipe conservera la même animosité lors de la confrontation face au Milan." "Ce serait la meilleure réponse suite à l'attitude mollassonne proposée en Ligue des Champions. Certes, les deux joueurs sont resté un peu en froid, mais c'était inévitable. Heureusement, grâce à leurs équipiers, ils n'en sont pas venu aux mains, seules des insultes entre les deux parties ont eu lieu." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Plus de 200 pays ont acquis les droits pour diffuser en direct le Derby Della Madonnina, qui verra le Milan recevoir l’Inter au Giuseppe Meazza. 600 opérateurs de l’informations ont été accrédités, la Tribune Presse est déjà Sold-Out, elle sera peuplée de 260 journalistes. 40 photographes seront présents et plus de 300 adeptes des productions télévisées. 26 caméras seront prêtes à capturer non seulement les actions sur le terrain, mais à vous faire ressentir également les émotions des tifosi. A partir de 19h45, les tifosi assisteront à un grand spectacle qui les accompagnera jusqu’au kick-off. Un spectaculaire jeu de lumière musical, qui créera une atmosphère encore plus spéciale, est annoncé. Tout comme un grand "show" lors de l’annonce des joueurs du Milan. Le tout sera réalisé grâce aux nouvelles installations d’illuminations LED, qui seront employées pour la première fois ce 21 septembre. Le saviez-vous ? En l’espace de 39 jours, 356 projecteurs d’une puissance de 1600W ont été installés, permettant une réduction énergétique de 40% tout comme, une réduction sur les interventions de manutention, le tout en améliorant la qualité de chaleur de la luminosité. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. La situation est on ne peut plus claire : Une restructuration du Giuseppe Meazza nécessiterait des coûts extrêmement élevés. Plus qu’une période de 4 années annoncée, le stade aurait connu d’important changements. Voici les résultats de l’analyse de faisabilité présentée ce mercredi par l’Inter et le Milan. Une information confirmée par Filippo Barbesi, le chef du groupe PD, qui s’est livré à Fcinter1908, après une réunion au Palazzo Marino: "Nous devons trouver un point d'équilibre et nous le trouverons, nous ferons ce qui ira le plus possible, dans l’intérêt de la ville. Une commission débutera la semaine prochaine. Nous avons pris connaissance, pour la première fois de données et de chiffres où l’on retrouver deux alternatives." "La restructuration est plus importante que la démolition et la requalification de l’ensemble du quartier: Les données nous informe que les équipes, sur base des impératifs découlant de cette restructuration, devraient être éloignée de leur terrain de jeu pour une période minimale de 4 ans. Les demandes d’adaptions formulée sur cette restructuration verrait un Meazza assez différent de celui connu actuellement : Il en résulterait un nombre moins important de places, comparé à ce que pourrait également proposer un nouveau stade." "J’avais demandé de voir et de comprendre pourquoi il ne s’agissait que de l’unique proposition de restructuration possible. J’ai demandé à avoir le plus de données possible, précise, et la tenue économique de l’opération. J’ai demandé d’avoir une garantie anticipée sur la nouvelle structure, une enceinte qui disposerait de 20.000 places de moins. J’ai demandé des garanties sur les tarfs et l’accecibilité économique de la part des citoyen sur la structure du stade. J’ai finalement pris connaissance des raisons justifiants que les autres projets présentés se sont retrouvés écartés." Meazza 2.0 : Présentation la semaine prochaine Le projet définitif, celui choisi par l’Inter et le Milan sera présenté à la Ville, la semaine prochaine. Lamberto Bertolè, Président du Conseil Communal de Milan, l’a confirmé: "Il y aura deux parcours parallèles. Un parcours d’approfondissement technique, de celui-ci découlera la déclaration d’intérêt public, et dans le même temps, un parcours d’approfondissement éthique, qui devra permettre au Conseil Communale d’être dans les meilleurs conditions possible pour y apporter son consentement." "J’ai l’intention, comme Président du Conseil, de guider ce parcours en faisant preuve d’une transparence maximale. Mais en mettant surtout les Conseillers dans les conditions de pouvoir exprimer leur avis, en les tenant le plus possible informé, ils doivent être au centre de chaque facteur déterminant, dans l’intérêt de la Ville." "Aujourd’hui, nous ne sommes pas rentré dans les détails, mais la semaine prochaine, les projets seront matérialisés." La punchline de Sala "Ma position sur le Meazza et sur le nouveau stade a toujours été clair. Pour moi, le Meazza est l’Histoire du Calcio, un monument de Milan, il y a besoin de partir sur cette base." "Grace aux explications de l’Inter et de Milan, parue également dans les quotidiens, il est finalement visible pour tous que ce n’est pas l’Administration Communale qui souhaite renoncer au Meazza. Ce sont les équipes de football qui entendent construire un stade plus conforme à leurs exigences." "Comme Maire, j’ai certainement le devoir d’écouter les propositions et de faire respecter les règlements. La Politique Milanaise fera de même dès aujourd’ui et lorsqu’elle rencontrera l’Inter et le Milan pour un parcours de connaissance et d'approfondissement du projet qui sera présenté au Conseil Communal." "L’objectif sera de permettre à l’Aula de s’exprimer comme il se doit" Antonello s’exprime "Nous n’avons rien imposé, mais nous voulons relancer l’activité dans tout le quartier de San Siro en écoutant également les conseils des Tifosi. La restructuration du Meazza était une thématique qui était toujours prioritaire pour nous, mais l’analyse approfondie a mis en évidence les difficultés à atteindre l’objectif défini, nous avons donc proposé une façon de faire différente." La proposition de Sala de racheter le stade ? "C’est correct de l’avoir mis sur la table, mais qu’elle en est la signification ? Est-ce dû au fait que nous sommes actuellement dans les phases avancées de notre projet ou est-ce une façon de rester au Meazza ? Nous avons aussi pris en considération la restructuration du Meazza et nous avons pris connaissance des éléments qui en découlerait à dater d’aujourd’hui : Chaque étape de lors de la construction du stade était indépendante l’une de l’autre." "Pour couvrir le stade, nous devrions démanteler non seulement le premier anneau, mais également le troisième…" Le nouveau stade ? "Les quatre projets présentés à l’origine sont tous intéressants." Y-a-t’il un favori ? "Les deux projets sont en course, cela se jouera à arme égale, il y a les mêmes possibilités. Le projet lauréat devra être marquant car il s’agira d’un projet rationnel, et non émotionnel. Il n’y aura pas de référendum. Nous voulons sonder les tifosi et écouter la Ville." "Aujourd’hui, nous avons présenté une hypothèse architecturale du projet, ce qui permettra par la suite d’en venir aux informations qui en découleront." Croyez-vous à un non en début octobre du Master Plan, lors de la déclaration d’intérêt publique sur ce dossier ? "Nous croyons énormément en ce projet, c’est aussi pour cela que nous avons présenté les travaux des bureaux d’architectes en y incluant aussi nos propres risques." "Si le Non vient à l’emporter, nous devrons nous asseoir à nouveau au tour de la table. Toutefois, je souhaite pour Milan et pour l’Italie, qu’un projet de ce type puisse être approuvé : Nous avons fait une proposition et nous ne voulons pas entrer dans des débats politiques. "La balle est à présent à la Commune qui a pouvoir de décision." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Antonio Conte n’a pas digéré la prestation de l’Inter en Ligue des Champions et celui-ci exige une réaction immédiate de la part du groupe. Comme le reporte le Corriere Dello Sport, Conte a l’intention de torcher ses joueurs jusqu’au Derby inclus "Conte s’est donné lui-même le bonnet d’âne et un cyclone est à prévoir, lui qui a assisté à une prestation qui était inattendu. L’inter a évolué sur le terrain sans idées, confuse, en se fiant à une phase de jeu qui pourrait potentiellement lui offrir un cadeau divin, en lieu est place d’une logique découlant d’une organisation." "Cette situation a fait exploser Conte, cette improvisation a annulé les jours et les jours de travail, lui qui martelait ses indications dès la Pinetina, il semblait être optionnel. Le connaissant un peu, il se montrera extrêmement sévère pour le bien de l’équipe en lui rappelant que s’il peut éventuellement faire face à un piètre résultat, il ne tolérera plus jamais une aussi mauvaise prestation d’équipe." Le discours était explosif en interne : Voici ce que nous révèle Sport Mediaset "Antonio Conte a étrillé tous les joueurs dès la reprise des entraînements : "Je ne veux plus voir une équipe aussi molle et aussi peu affamée." Après analyse des erreurs commise mardi en salle vidéo, Conte a tenu un discours motivant destiné à réveiller les joueurs pour la rencontre fondamentale à venir : Le Derby de Milan qui se tiendra samedi. L’entraîneur exige un groupe compact, toujours orienté vers la victoire, tous doivent être uni vers un seul et même objectif." Le Saviez-Vous ? Conte est dans l’incertitude concernant deux de ses ouailles. Le natif de Lecce ne sait pour l’heure pas s’assurer de la présence d’Antonio Candreva et de Romelu Lukaku, tous deux blessés, pour un match qui devra impérativement être remporté ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. C’est, selon la Gazzetta Dello Sport, l’idée principale de Marco Giampaolo en vue du Derby. Vu le résultat du Slavia, il ne serait pas surprenant de le voir proposer une formation similaire "L’Inter est favorite et est bien plus avancée sur sa route, elle est plus solide et plus forte." Ces phrases, le Milan les a entendu ces derniers jours. Toutefois en faisant preuve d’agressivité, d’un pressing et de multiples changements de position, le Slavia est parvenu à remettre les pieds sur terre à la Capolista du championnat. Est-ce que le Milan serait capable d’y parvenir également ? Difficile à le dire, car l’équipe de Giampaolo reste en construction. Lors du Derby, il se devra de chercher à inventer la formule tactique gagnante. Redoutez-vous ce Milan ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Le Corriere dello Sport est revenu ce matin sur le futur de Samir Handanovic, qui s’apprête à vivre un nouveau Derby de Milan comme Capitaine de l’Inter. "Avec tant d’année de militance, Handanovic est devenue une conscience critique à l’intérieur et à l’extérieur du vestiaire. Lorsqu’il s’agit d’intervenir, de prendre la parole, il ne recule jamais." Ce rôle est totalement reconnu par l’Inter. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu'un nouveau contrat est en cours de préparation, avec une prolongation allant jusqu’en 2022 contre 2021 actuellement. "L’idée est de concéder une augmentation salariale au joueur pour que son salaire dépasse le palier des 3 millions d’euros. Un acte voulu pour le Capitaine de l’équipe étant donné que le niveau salarial de l’équipe a sensiblement augmenté." Qui plus est, lors de cette dernière potentielle saison, il pourrait former son successeur désigné : Radu. Le roumain dispose encore d’une paire d’année au Genoa, ce qui lui permettra d’être fit pour l’Inter. Ce sera ensuite à Radu à prouver tout le bien que l’on pense de lui, sans avoir à regretter Handanovic. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. L'information émane de l'Ansa: Le Président du Suning Holdings Group, Jindong Zhang, est attendu dès aujourd'hui à Milan, pour assister au début de son Inter en Ligue des Champions, ce mardi soir. Selon l'Ansa, l'agenda de Jindong prévoit une visite ce lundi du Suning Training Center d'Appiano Gentile où il rencontrera son fils, Steven Zhang, qui n'est nul autre que le président de l'Inter. S'en suivra une visite avec Antonio Conte, le staff technique, la Direction du Club et l'équipe. Mardi, le propriétaire de l'Inter se rendra au nouveau siège interiste situé au Viale Della Liberazione avant de se déplacer en début de soirée au Meazza pour assister au premier match de Ligue des Champions. "Le déplacement à Milan du fondateur du Suning, à qui appartient l'Inter, est un témoignage de l'intérêt du Groupe qui évalue de nouvelles opportunités de collaborations avec les plus grandes marques italiennes et européenne. Dans ce scénario, l'Inter et le Calcio représentent un pont idéal au Suning pour se rapprocher du marché et de la culture occidentale. De la même façon, le Colosse chinois permet à l'Inter de voir sa marque grandir en Orient, tout en favorisant le football en Chine." "La rencontre de Jindong Zhang avec l'équipe et son Management représente une nouvelle démonstration de rapprochement, d'un soutien continu avec la Famille Zhang et le Groupe Suning envers le Club. L'objectif est de replacer l'Inter dans l'élite mondiale du football." "Le positionnement du Club au niveau international a récemment été renforcé par la nomination du Président de l'Inter, Steven Zhang dans l'Executive Board de l'Eca." Reste à savoir si Jindong Zhang poussera la chansonnette ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Interviewé par la Gazzetta dello Sport, l'ex capitaine de l'Inter Beppe Bergomi a parlé de l'équipe de Conte et des recrues arrivées lors du mercato: "On voit déjà la patte de Conte. Le travail d'Antonio se voyait dès les premières minutes du premier match contre Lugano. Conte est comme ça, il part avec ses idées, transmet ses concepts aux joueurs qui doivent ensuite les intégrer et les utiliser très tôt. Je pense aux deux premiers matchs qui ont été très différents." Lecce a essayé de jouer au foot et a été massacré. A Cagliari par contre Maran a copié Conte et a laissé très peu d'espace. Il a fallu un exploit de Sensi avec ce penalty qu'il s'est procuré pour gagner le match". A propos de Sensi, peut-on dire que c'est la plus grande surprise de ce début de projet? "Même en Nazionale il a montré sa personnalité et ses qualités. Et puis je pense que sa force, c'est surtout le fait qu'il arrive à jouer à tous les postes du milieu à un très bon niveau. Regista, trequartista, mezzala, il sait tout faire et donne de très bons résultats. Je savais que c'était une bonne recrue, mais je n'aurai jamais pu prévoir qu'il serait déjà aussi décisif". Barella par contre n'a pas aussi bien démarré.... "C'est plus un joueur d'instinct et c'est peut-être pour cela qu'il a moins bien commencé. Il est arrivé en retard et ça se voit qu'il est encore en retrait sur le plan des automatismes mais il a toutes les qualités pour être le milieu de terrain typique pour le jeu de Conte: il a trois poumons, il sait récupérer des ballons, il sait s'insérer dans les espaces. Je vais être clair, Barella me plaît énormément". On attend encore de voir au complet la GDS. Pensez-vous que Godin, De Vrij et Skriniar auront du mal avec la défense à trois? "Je le pensais aussi mais dans les quelques minutes où Godin a joué à Cagliari, j'ai été surpris de son comportement à droite. Je croyais qu'il allait avoir tendance à rester collé à l'axe mais il a été parfaitement placé et s'est même permis de sortir de la défense balle au pied. Pour jouer à trois derrière, il faut savoir coulisser correctement pour maintenir la défense hermétique en phase défensive comme en phase offensive". A quel Sanchez faut-il s'attendre? "Je pense que ce n'est plus celui de l'Udinese qui était inarrêtable quand il avait de l'espace. A Manchester il a eu des soucis mais à Arsenal il a été très bon en étant plus proche des cages. Il a besoin d'être à 100% pour être décisif et Conte est fort pour cela, il sait remettre les joueurs sur pieds, mentalement comme physiquement, s'il revient bien sa qualité fera la différence". Lukaku, par contre est déjà bien à l'aise... "C'est mon type d'attaquant préféré. J'ai toujours aimé les buteurs forts physiquement, les Vieri, Ibrahimovic, Van Basten, ces joueurs là font la différence. Romelu est clairement la meilleure recrue de l'Inter, un attaquant complet qui aime jouer pour l'équipe, qui crée de l'espace pour ses coéquipiers et qui les encourage lorsqu'ils se ratent. Dans la profondeur, avoir un joueur comme le Belge c'est exceptionnel. Et puis quand on sait que les équipes de Conte jouent à mille à l'heure vers l'avant, c'est une bonne chose qu'il soit arrivé". Nous n'avons pas encore vu Lazaro à l'oeuvre... "Eh bien c'est un attaquant excentré, qui a toujours joué avec un latéral pour le couvrir, il va falloir qu'il s'adapte et apprenne le rôle de piston latéral et cela prend du temps". Allez, une question directe: l'Inter est-elle l'anti-Juve? "La Juventus reste plus forte mais la Serie A est dans une année avec beaucoup de changements, dans les clubs donc on ne sait jamais. Je dirais que si la Juve fait des faux-pas, l'Inter sera prête à en profiter. Ce qui est sûr c'est que le gap de 20 points des dernières années s'est résorbé". ®Samus - Internazionale.fr
  10. Au terme du repas où il était invité par Jindong Zhang, Massimo Moratti s'est livré à Fcinternews.it "Ce repas était très intéressant, ils sont très gentils, aussi bien le père que Steven. Cela me touche énormément, cela me fait plaisir, je suis fier de cette situation." Souhaitez-vous revenir ? "Ils sont très gentil dans la façon de me tenir informé de tout ce qu'ils font, pour moi c'est comme si j'étais toujours présent." L'Inter de Conte ? "Je suis très impressionné par Sensi et par Conte, je crois qu'il y a les bases pour faire de très bonnes choses." A qui me fait penser Conte ? "C'est difficile de faire des comparaisons, mais il est très bon aussi lorsqu'il parle, il a l'état d'esprit qu'il faut pour tenir l'équipe. Il est doué dans son métier et c'est l'aspect le plus important." Sensi ? "Je crois que personne ne s'attendait à ce qu'il soit aussi fort, il apporte de la vitesse d'un certain type dans l'équipe, un peu comme Sneijder à l'époque, qui avait changé les mécanismes de l'équipe." Le Derby ? "Du Derby, je ne préfère ne rien dire...il sourit" Appréciez-vous ce lien qui lie la Famille Zhang à la Famille Moratti ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Actu insolite, si le lancement publicitaire du troisième maillot a mis en valeurs divers Top Models dont l’actrice Matilde Gioli, la personnalité qui fait le plus sensation est Nerazzurra : Eleonora Goldoni. En effet, la demoiselle évoluant pour le compte de l’Inter Femminile fait l’objet d’une pluie de compliments de la part des tifosi et de la presse internationale. Eleonora, qui compte bien entendu un très grand nombre de tifosi de l’Inter, a réussi un tour de force : Celui de convaincre les Tifosi de Milan de rejoindre les rangs interistes Cautionnez-vous une telle prise de pouvoir ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Avec l’arrivée de Cristiano Biraghi, l’Inter peut aligner une équipe 100% italienne sur le terrain. Pour retrouver trace d’une pareille situation, il y a lieu de remonter à la saison 1998-1999, lorsque l’Inter disposait dans son équipe des joueurs suivants : Pagliuca; Bergomi, Colonnese, Fresi, Galante, Milanese; Moriero, Pirlo, Di Biagio; Baggio, Ventola 20 ans plus tard, il a été décidé d’un commun accord entre la Direction et l’entraîneur de miser de façon importante sur les talents italiens, au nom du sens de l’appartenance et de la connaissance d’un championnat aussi difficile que celui de la Serie A. Avec le retour à la maison de Cristiano, Antonio Conte, qui a été le Sélectionneur National de la Squadra Azzurra peut se targuer d’aligner une équipe potentiellement italienne Une Inter-Nazionale où l’on y retrouve de la sagesse, la fougue de la jeunesse, de l’expérience, mais surtout du talent. Validez-vous l’Italianisation promise par le Suning ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. C’est un fait, c’est opération porte ouverte à Manchester United qui ne cesse de fournir les clubs de Serie A. Après Darmian à Parme, Alexis Sanchez et Romelu Lukaku, un nouveau Diable Rouge pourrait rejoindre la Botte et plus précisément Milan. Selon le Times, Nemanja Matic, qui a déjà reçu une offre de la part du Milan Ac, car en fin de contrat en 2020, serait également dans l’œil de Beppe Marotta. Actuellement, Matic n’a disputé que 22 minutes sur le terrain depuis le début de saison en Premier League. Âgé de 31 ans, le joueur souhaite ne pas rester sur le banc. Pour ce dernier, seul un contrat de longue durée sera pris en considération Valideriez-vous une telle arrivée, soit en juin, soit en janvier contre une indemnisation aux Mancuniens ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. L’Inter a réalisé une session de Mercato particulièrement importante. Si celle-ci a explosé le montant des dépenses, le bilan, lui, continue à sourire aux Nerazzurri. Par le biais de ce mercato important, l’Inter a eu l’ambition de se relancer en Italie et en Europe. Et si ce mercato a été important, il est pleinement supportable au niveau de l’équilibre entre les dépenses et les recettes, en était bien en deçà du seuil limite imposé par le Fair-Play-Financier, à savoir 70% Calcio&Finanza s’est basé sur cette dernière information pour établir son analyse : L’Inter peut sourire, elle qui n’atteint que 54% La situation est bien plus préoccupante pour la Juventus qui navigue entre 69 et 72% Tandis que le Milan Ac est bien au-delà de la limite autorisé : 83% Achats et ventes Lors de cette session, l’Inter a recruté 8 joueurs à titre définitif pour un coût total de 138 millions d’euros. Une somme à laquelle, il y a lieu d’ajouter les 17 millions d’euros relatif aux prêts onéreux de Sensi, pour 5 millions, et Barella, pour 12 millions d’euros. Le seul joueur cédé à titre définitif se nomme George Puscas pour 8 millions d’euros. Miranda a quitté le club suite à une résiliation de son contrat, tandis que l’Inter a perçu 5 millions d’euros pour le prêt onéreux d’Ivan Perisic au Bayern Augmentation des coûts du noyau Les opérations en entrées et en sortie ont permis d’étoffer le noyau de l’Inter pour la saison 2019-2020. Ce dernier pèse environ pour 221,6 millions d’euros, soit une augmentation de 30,5 millions d’euros (+16%) comparé aux coûts du noyau interiste pour la saison 2018-2019 qui culminait à 191 millions d’euros. Le montant des dépenses, en brut, devrait atteindre 104 millions d’euros, soit une augmentation de 600.000 euros comparé à la saison écoulée (+1%) Les amortissements des droits aux prestations des joueurs devraient culminer à 100,6 millions d’euros, soit une augmentation de 31 millions d’euros (+46%) comparé à la saison dernière Le coût des joueurs arrivé en prêt diminue, passant de 19 millions à 17 millions d’euros (-11%) Le bilan L’augmentation des coûts du noyau sera toutefois colmaté par la croissance de recettes caractéristiques qui, selon les estimations, devraient atteindre les 400 millions d’euros pour la saison 2019/2020 sans tenir compte des plus-values Situation préoccupante à la Juve Du côté du Champion d’Italie, disposer de Cristiano Ronaldo représente un coût extrêmement important sur le bilan. Au net des dépenses, le club turinois a culminé au 30 juin 2019 à 464 millions d’euros, soit une augmentation de 154,2 millions d’euros. L’information émane d’Exor en personne, la Holding détenus par les Familles Agnelli-Nasi qui possède 63,77% du club bianconero. Cette information confirme donc l’étude du Sole 24 Ore qui annonçait un déficit de 40 millions d’euros au 30 juin 2019. Cette première saison avec Cristiano Ronaldo, a fait exploser les dépenses financières au net, les 154,2 millions d’euros en 12 mois représentant quasiment 50% des dépenses. En effet, au 30 juin 2018, ces dernières atteignaient 309,8 millions d’euros. Le patrimoine net de la Vieille Dame est également passé de 72 à 32 millions d’euros. Reste à voir comment se comportera également la Vieille Dame, qui voit ses dettes financières être 14,5 fois plus importante que le patrimoine net du club. Et si à présent, les forces s’inversaient financièrement parlant ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. Lors de Cagliari-Inter, Romelu Lukaku a été pris à parti par les tifosi sardes, ces derniers entonnant et proposant d’immondes cris racistes. Le Diable Rouge, qui a condamné ce comportement en après-match, a reçu le soutien de milliers de personnes à travers le monde. Selon le Sun, la Lega Serie A aurait pris contact avec Lukaku, mais également avec le défenseur du Napoli Koulibaly, pour devenir les visages d'une campagne anti-raciste. Cette campagne serait très similaire à celle active en Angleterre et qui se nomme Kick It Out. Les deux joueurs devraient donc revêtir un rôle central dans cette initiative. Validez-vous ce projet ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. L’Inter, à travers Twitter,a proposé d’expérimenter sa nouvelle application. Etes-vous prêt pour l"Inter Revolution" ? Parmi les nouveautés, il y a la possibilité de: procéder à un scan du Meazza pour retrouver son siège rentrer virtuellement sur le terrain jouer les entraîneurs en composant son onze idéal "L’innovation Nerazzurra ne s’arrête jamais : La réalité augmentée était déjà importante sur l’application de l’Inter et cette vidéo démontre les caractéristiques principales" confirme l'Inter à travers son site." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. Le triplé face au Mexique de Lautaro Martinez n’est pas passé inaperçu auprès des tifosi de l’Inter, ni même auprès des plus grands clubs européens. Beto Yaque, de son côté, n’a pas hésité à sous-entendre qu’un futur catalan, de son poulain, aux côtés de Lionnel Messi serait bénéfique. Et si une telle annonce a été rendue publique, le but caché est de profiter de l’instant présent pour voir le club Interiste proposer une revalorisation salariale revue nettement à la hausse. Conséquence: la Direction Interiste s'attelle et a dans l'idée de blinder sa pépite qui a débuté du bon pied cette nouvelle saison. Selon TuttoMercatoWeb, les contacts entre les parties sont continus. Si le salaire du joueur n’a pas encore été dévoilé, le contrat à venir devrait arriver à échéance en juin 2024. Nouveauté importante, l’apparition d’une double clause libératoire : 150 à 160 millions d’euros pour l’Italie 111 millions d’euros pour l’étranger Ces informations doivent encore être confirmées ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  18. "Je suis disposé à vendre le Meazza à l'Inter et au Milan, il vaut 70 millions d'euros. A présent, il y a trois options..." Telle est la bombe lâchée par le Maire de Milan, Giuseppe Sala, qui serait prêt à renoncer à la propriété du mythique stade italien. "Actuellement, il y a deux hypothèses sur la table: Un nouveau stade à San Siro ou à Sesto San Giovani. J'y ajouterais une troisième option: Celle de vendre le Meazza s'il est pris en considération de faire usage de la structure existante. Il est évident que la Ville ne cherche pas à se surenchérir, même si nous sommes également ouvert à l'évaluation de la valeur du stade par un tiers." "Toutefois, nous n'avons aucun intérêt de partir dans des spéculations. Une estimation de la valeur du Meazza a déjà été effectuée par une agence immobilière et elle est de l'ordre de 70 millions d'euros. Nous sommes donc disposé à vendre le Meazza et nous proposons à l'Inter et au Milan de discuter de cette hypothèse, en prenant comme évaluateur, un organisme d'intérêt public afin d'éviter toute spéculation." "L'idée du Sesto San Giovani n'est pas la meilleure pour moi. Mais nous parlons ici d'entreprise privées qui, dans un intérêt qui leur est légitime, pourraient également agir de la sorte. Les clubs peuvent à présent choisir, en toute légitimité, s'ils veulent se lancer dans la construction d'un nouveau stade sur base de raisons personnelles." "Je ne peux que leur proposer des hypothèses favorables. Le fait important reste qu'une décision sera bientôt prise, car ce débat risque de s’éterniser. De notre côté, nous proposons une collaboration maximale au maximum de nos possibilités." Si l'Inter et le Milan viennent à choisir le Meazza, celui-ci deviendra donc le stade de propriété des deux géants européens. Sur base de ce revirement de la situation: Pour ou contre conserver le Meazza ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. Le Meazza 2.0 devrait être très bientôt révélé par l’Inter et le Milan. Toutefois, certains éléments auraient déjà filtré dans la presse. Voici la révélation du Corriere Della Sera Cette enceinte générera un coût maximal de 605 millions d’euros. Une somme à laquelle devrait être ajouté 45 millions d’euros pour démolir le Stade Giuseppe Meazza. L’Inter et le Milan ont été très clair dans leurs intentions et le 23 septembre 2019 devrait être le jour de la révélation d’au moins l’une des deux écuries. Le stade ne serait pas couvert Car il serait considéré comme hors budget. Les architectes de la ville ont étudié, avec grande attention, les différentes entrées au stade, et ce afin de lui garantir un maximum de visibilité. L’enceinte pourrait s’avérer flexible et passer, le cas échéant de 60.000 places à 55.000. 5.000 places seraient destinés aux places Corporate soit les plus chères pour les plus ambitieux. Dans un tel cas de figure, il y aurait lieu de convertir également ce type de place en place classique lors d’évènements types que des concerts, spectacles familiaux, voir des matchs amicaux Places Corporate Ce nombre de place serait de 12.500. Donc 6.000 pour L’Inter, soit pour le Milan . En fonction de l’importance des matchs, ce chiffre pourrait grimper à 10.300. Les tifosi adverses pourraient se voir proposer 3.000 billets. En cas d’affiche, ce type de place pourrait grimper à 8.000 pour le club hôte et 1.000 supplémentaires pour les tifosi adverse Lors des Derbys, la fourchette de sièges attribués passera à 800 contre 500 en cas de grandes affiches et 400 pour un match ordinaire Le stade pourrait revêtir les couleurs du club hôte En effet, la transition entre le Rossonero et le Nerazzurro pourrait être immédiate sans que cela ait un quelconque impact sur les coûts. Pour ce faire, il y aurait l’usage d’une des technologie les plus avancées. D’une simple pression sur un bouton, la couleur la plus claire, soit le rouge ou le bleu, se verrait immédiatement modifiée Validez-vous une telle proposition ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Le début de saison encourageant de l’Inter de Conte a permis au natif de Lecce de démarrer du bon pied. Deux victoires en deux matchs et une marge de progression encore très importante... Il ne s’agit pourtant que d’un début de parcours, mais celui-ci a déjà pu offrir des sensations extrêmement positives, vu le travail réalisé sur le mercato qui aura vu le club offrir à son entraîneur les joueurs qu’il a exigé en premier choix. Si certains joueurs se sont déjà mis en valeur tel que Lukaku et Sensi, les vrais débuts de Godin, Sanchez et Barella sont attendus. Voici l’analyse de Sky Sport "Les premières journées ont démontré que l’Inter peut s’améliorer, même si l’équipe possède déjà un groupe composé de valeurs mentales et physiques importantes. Elle ne serait autrement pas parvenu à récolter six points lors des deux premiers matchs face à des adversaires tel que Lecce et Cagliari." "Les premières journées de Serie A ont déjà mis en valeur le rempart offensif Nerazzurro : 6 buts inscrits. Sans oublier que l'Inter dispose de la meilleure défense de Serie A, 1 but encaissé. Qui plus est, les marges de progressions sont énormes car, si Lukaku et Sensi ont déjà proposé de belles choses, les nouvelles recrues sont en attentes d’un vrai et personnel début sous le maillot Nerazzurro. Les prochains rendez-vous dévoileront de quel bois se chauffe cette équipe." "Godin, par exemple, a connu des pépins physiques, mais lorsqu’il est rentré à Cagliari, il a immédiatement fait voir son caractère et son expérience à l’international devrait être fondamentale, sa carrière parle pour lui. Barella, pour qui Conte a déjà affirmé qu’il souhaitait le revoir, n'a pas encore été aligné en qualité de titulaire, mais il pourrait fort bien être protagoniste et décisif, peut-être contre l’Udinese." "L’Udinese représente également le passé d’Alexis Sanchez, qui a envie de rejouer. Le Chilien représente pour Lukaku un partenaire d’attaque différent comparé à ce que peut proposer Lautaro Martinez. Disposant d’un potentiel extrêmement important, il souhaite revenir à son réel niveau, si tel est le cas, il représentera une ressource extrêmement importante pour l’Inter." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  21. Interviewé par la presse de son pays, Milan Skriniar s’est livré sur le début de saison de l’Inter "Nous avons une grande équipe, le club a fait de grandes acquisitions, les joueurs qui sont arrivés sont des renforts de qualités. Nous avons bien commencé la saison en récoltant six points en deux matchs, nous devons continuer de la sorte." Lukaku ? "Il est très fort, je le vois aussi à l’entrainement, s’il continue ainsi, il pourrait faire de grandes choses. Sanchez est lui aussi un excellent joueur. Lors des premiers entraînements, il a démontré sa force, il va nous être, et cela ne fait aucun doute, précieux et c’est important." Conte ? "Nous avons défini des objectifs avec l’entraîneur : C’est un gagneur, il a dit que nous ne sommes pas ici pour arriver à la quatrième place, mais pour remporter quelque chose. J’espère que cela se produira. Lui et son staff préparent extrêmement bien les matchs, ils étudient les points forts et les faiblesses des adversaires. Comme cela s’est démontré lors des deux premiers matchs." La Ligue des Champions ? "Chaque adversaire est redoutable. Nous sommes dans un groupe difficile et nous voulons nous battre pour aller de l’avant. Nous savons que Barcelone n’est pas que Messi : Ils ont de grands noms et d’autres grands joueurs. Nous ne devons pas déjà y penser, c’est encore loin. Mais nous allons vous prouver que nous voudrons également remporter ces matchs." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  22. Les bonnes nouvelles sont de sortie ce mercredi. Selon Sky Sport, Flamengo déboursera, la semaine prochaine, 18 millions d'euros pour s'attacher les services de Gabriel Barbosa alias Gabigol. L'Inter, qui devrait accepter l'offre, souhaite inclure un pourcentage à la revente. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  23. La Belgique a la cote : après Radja Nainggolan, Zinho Vanheusden, Xian Emmers, voir Enzo Scifo pour les plus anciens d'entre nous, l'Inter a recruté cette saison Romelu Lukaku. Mais il semble qu'il ne sera pas le dernier Diable Rouge à rejoindre la Lombardie. En effet, selon Tuttomercatoweb, l'Inter de Conte s'est renseignée sur le latéral droit parisien, Thomas Meunier. Outre le recrutement de Lazaro, la sensation est que l'Inter est prête à négocier des offres pour Matteo Politano et Antonio Candreva. Dans cette optique, Meunier qui sera en fin de contrat à l'été 2020, représente bien plus qu'une simple alternative. Validez-vous ce recrutement ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  24. Suite au tirage au sort du nouveau calendrier de la Serie A qui débutera le samedi 24 août 2019 pour se terminer le dimanche 24 mai 2020, différents annonceurs retransmettront les matchs. Qu’il s’agisse de la course au Scudetto, de la Ligue des Champions, 380 matchs pourront être visionnés. Comparé à la saison écoulée, Sky diffusera sept matchs par journée de championnat. Dazn retransmettra les trois dernières rencontres en Streaming : Le samedi à 20h30 Le dimanche à 12h30 Le dimanche à 15h00 Pour les résidents italiens, il faudra donc s’abonner auprès des deux opérateurs afin de pouvoir disposer de l’intégralité de la Serie A. Sky diffusera donc les matchs sur ses chaines thématiques et également en Streaming via Sky GO : Le samedi à 18h00 Deux matchs le dimanche à 15h00 Le match du dimanche à 18h00 Le match du dimanche à 20h30 Les matchs avancés, soit le vendredi soir ou le lundi soir ne seront pas retransmis par Dazn. Lors des journées de championnat en semaine, Sky diffusera 7 rencontres. Et pour la France ? Voici ce que nous révèle Ariase.com : "La Premier League a beau être le plus coté, les autres championnats étrangers n'en sont pas moins spectaculaires. D'ailleurs, les deux meilleurs joueurs du monde Cristiano Ronaldo et Messi évoluent respectivement en Série A et en Liga. Quant à la Bundesliga, c'est peut-être le championnat qui est le plus porté sur l'attaque." "Pour suivre ces trois championnats de football, qui reprennent respectivement le 24 août en Italie et le 16 août en Espagne et en Allemagne, c'est très simple, un abonnement suffit, celui à BeIN Sports. En revanche, si vous voulez suivre à la télévision la Liga Nos, le championnat du Portugal, il faudra vous abonner à RMC Sport." "BeIN Sports : 15€/mois. Les chaînes BeIN Sport sont aussi incluses avec l'offre Canal+ et les chaînes Sport à 39,90€/mois, au lieu de 49,90€/mois. Offre valable jusqu'au 14 octobre. RMC Sport : 9€/mois pour les clients SFR ou opérateur partenaire ou 19€/mois pour les autres (version 100% digitale)" ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  25. Peu de temps après un match opposant la Juve A à la Juve B, Giorgio Chiellini s'est livré à TuttoMercatoWeb sur la Serie A à venir et plus en particulier sur l'Inter. Cette Inter vous fait-elle peur ? "L'année passée, l'Inter avait aussi le noyau pour remporter le Scudetto. A présent, elle s'est très bien renforcée. Je pense que l'Inter et le Napoli ont réduit un peu l'écart, mais au final, ce sera le terrain qui décidera, et ce ne sera pas simple de gagner à chaque fois." "Il y aura un peu plus de pressions sur les épaules de l'Inter. Lorsqu'une équipe fait un tel Mercato, elle ne peut pas nier qu'elle ne vise pas la victoire. Le discours est similaire pour le Napoli. Nous avons trois équipes qui ont l'objectif de l'emporter." Comment va Dybala ? "Il s'est bien entraîné, avec sérénité et application, je l'ai trouvé bien." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...