Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'international champions cup'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

31 résultats trouvés

  1. L’Inter, qui évolue toujours sans son équipe-type, a tenue la dragée haute à la Juventus qui proposait une équipe digne d’un match de Ligue des Champions. Ce match qui n’avait d’amical que le nom s’est disputé sur les terres du Suning, le propriétaire de l’Inter. L’Inter a ouvert la marque lors de l’un de ses premiers temps forts des œuvres de De Ligt, transféré pour 70 millions d’euros par la Juve et qui son premier match de titulaire, offre un but à l’ennemi juré. La première période sera interiste, avec une équipe qui assimile déjà les directives d’Antonio Conte en proposant de l’intensité tout en se montrant ordonnée, l’équipe propose un fond de jeu qui était inexistant sous l’ère Spalletti. La seconde mi-temps sera turinoise, l’Inter payant cher ses entraînements intensifs. Cristiano Ronaldo se mettra en valeur sur un coup-franc direct à l’entrée de la surface. Son tir dévié involontairement de la tête par Ivan Perisic ne laisse aucune chance à Daniele Padelli. Après 90’ de jeu, le match allait se décider "pour le classement" aux penaltys, sans passer par le biais des prolongations. A ce petit jeu, ce n’est pas la Juve, mais bel et bien Gianluigi Buffon qui a battu les Nerazzurri en stoppant pas moins de trois penaltys, en partant du bon côté sur celui de Sensi et en commettant une boulette sur celui inscrit par Barella. L’Inter et Antonio Conte peuvent avoir le sourire, les joueurs sont disponibles et dévoués. Reste à présent à renforcer l’équipe en attaque. Le Saviez-Vous ? Lors de l’International Champions Cup de 2013, l’Inter avait de nouveau rencontré la Juve, à Miami. Si le match s’est soldé sur le même score, l’Inter l’avait emporté aux tirs aux buts. Place à présent à Paris, ce samedi à Macao, toujours dans le cadre de l’International Champions Cup. Tableau Récapitulatif Résumé vidéo Inter 1-1 Juve Buteur(s) : 10' aut. De Ligt (J), 68' Cristiano Ronaldo (J) Séances de penaltys : Inter 4-5 Juve Ranocchia (stoppé par Buffon), Cancelo (goal); Puscas (goal), Cristiano Ronaldo (goal); Longo(stoppé par Buffon), Emre Can (goal); Joao Mario (goal), Rabiot (Missile expédié à Nasser); Barella (goal), Bernardeschi (Barre transversale); Borja Valero (stoppé par Buffon), Demiral (goal) Inter : 1 Handanovic (27 Padelli 46'); 33 D'Ambrosio, 6 De Vrij (13 Ranocchia 76'), 37 Skriniar (95 Bastoni 76'); 87 Candreva (73 Agoumé 88'), 5 Gagliardini (24' Barella 76'), 77 Brozovic (20 Borja Valero 76'), 12 Sensi (15 Joao Mario 76'), 29 Dalbert; 44 Perisic (97 Puscas 76'), 70 Esposito (21 Longo 76') Banc : 46 Berni, 72 Colidio, 96 Ntube, 98 Pirola, 99 Vergani T1: Antonio Conte Juventus: 1 Szczesny (77 Buffon 46'); 20 Cancelo, 4 De Ligt (28 Demiral 46'), 19 Bonucci (24 Rugani 68'), 2 De Sciglio; 25 Rabiot, 5 Pjanic (23 Emre Can 65'), 14 Matuidi (41 Muratore 81'); 33 Bernardeschi, 21 Higuain (17 Mandzukic 46'), 7 C. Ronaldo Banc : 31 Pinsoglio, 34 Loria, 35 Di Pardo, 36 Coccolo, 37 Beruatto, 39 Kastanos, 40 Toure, 43 Frederiksen, 44 Mavididi, 45 Matheus Pereira T1: Maurizio Sarri Arbitre : Zhang Lei Averti(s) : D'Ambrosio (I), Bonucci (J) Expulsé(s) : / ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Une très belle Inter aura tenu la dragée haute à la Juve lors de la première période de l’International Champions Cup 2019. Si avant le match, nombreux pensaient que la Vieille Dame allait réaliser une promenade de santé, la Beneamata de Conte a prouvé qu’elle était bien dans la place. De quoi ravir Antonio Conte en conférence d’après match "Il y a eu des améliorations, comparé au match de Singapour, sous beaucoup de points de vue. Nous nous sommes améliorés, l’important est que l’intensité rentre dans la tête des joueurs : Presser haut, et une fois le ballon repris, savoir en faire quelque chose." "J’ai un groupe de joueurs qui me fait part d’une disponibilité maximale et j’en suis très heureux. En ce qui concerne le résultat, le fait de t’incliner doit toujours t'amener à te vexer, même s’il s’agissait d’un match amical et d’une séance de tirs au but. Si nous avons tous ce sentiment, aussi bien les joueurs que le staff technique, voir la Direction, cela voudra dire que nous sommes dans la construction de quelque chose d’important." "Nous commençons à trouver une identité, une façon de rentrer sur le terrain en démontrant de l’envie. Comme je le dis toujours : tête basse et en pédalant, tout en sachant qu’il y a beaucoup de travail à abattre. Cela fait 12 jours que nous travaillons, il est important de croire en ce que nous faisons et j’ai vu énormément de choses qui tendent à le prouver. Pendant 70 minutes de jeu, nous nous sommes montré à la hauteur. Nous disputerons un nouveau match-test dans trois jours pour nous améliorer." Dalbert ? "Il joue et est en train de s’améliorer comme toute l’équipe, il a apporté sa contribution, il doit continuer à bien travailler pour rentrer dans l’idée du football que j’ai en tête." Perisic ? "Dans ce système de jeu, Perisic peut évoluer en attaque. En ce qui concerne la défense, Skriniar, De Vrij et D’Ambrosio ont proposé de belles choses. Qui plus est, il y a Godin qui pourra y évoluer dans l’axe ou à droite. Il ne faut pas oublier également Ranocchia et Bastoni qui sont valides. C’est le secteur qui m’apportera le plus de garanties." Les tifosi ? "Les tifosi chinois sont spéciaux, je suis resté surpris par cette importante marque d’affection. Nous avons honoré cette partie à Nankin, je suis fier de l’ambiance et je remercie les supporters pour l’accueil que nous avons reçu." Plusieurs joueurs se sont livrés également Sensi "Le rythme élevé ? C’était une demande de l’entraîneur : Jouer haut et couvrir la surface du terrain. Pour moi, il me semble que nous avons proposé une optimale première période, à la reprise nous avons calé aussi bien à cause de la première période qu'à cause de la chaleur." "Pour résumer, c’était une très belle prestation. Nous cherchons à proposer sur le terrain, ce que nous demande l’entraîneur au quotidien. Nous avons proposé de belles choses, surtout en phase défensive. Nous devons simplement continuer à travailler pour nous améliorer encore plus. Nous devons comprendre les phases de jeu et nous nous améliorerons en travaillant." Dalbert "Conte m’apporte de la confiance, j’estime que j’ai beaucoup travaillé et j’en suis très fier. J’espère continuer de la sorte durant la saison. Nous avons ressenti, à travers toute les parties du monde, cette affection pour l’Inter." "Je pense à faire de belles prestations et j’en suis heureux. Je suis en train de m’adapter à ce nouveau dispositif et cette formation est meilleure pour moi qui suis un joueur qui attaque énormément et qui défend moins. Je suis en train d’apprendre à mieux défendre dans cette formation, nous sommes sur la bonne voie." D’Ambrosio "Ce sont des matchs importants, des matchs à gagner, surtout lorsque tu affrontes la Juventus. Nous avons bien joué en première période, puis le rythme est redescendu à cause de la chaleur et ils ont eu plus d’occasions. Je pense que nous avons réalisé un très bon match. Nous savions que nous allions faire face à une affection particulière et nous en sommes fier, j’espère que nous avons également pu rendre fier les tifosi." La surprise du chef Eder : “Non, je n’ai pas encore appris le chinois, c’est difficile. Je me suis tout de même bien adapté, dans une semaine, cela fera un an que je serai ici, je m’y sens bien." Mes buts ? "Je suis satisfait, j’ai inscrit 19 buts en 33 matchs, tout le monde me donne un coup de main, je suis heureux. Le football chinois est entrain de grandir, entre entraîneurs et joueurs importants. Le football chinois est similaire au football anglais : Moins tactique et plus de courses. Il n’est pas tactique malgré la présence d’entraîneurs réputés. Il y a plus de vitesse, de force physique, et il y a aussi des joueurs de valeurs. Tu es parfois fatigué car tous sont rapides, mais avec Teixeira, on se trouve bien." "J’ai été appelé par le Président qui souhaitait ma présence lors du repas interiste, cela m’a fait plaisir de revoir mes anciens équipiers, de revoir Conte et Lele. Cela m’a fait plaisir de revoir ceux que j’ai connu durant deux saisons, je ne les ai pas oublié, c’était une belle soirée." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Damien

    Inter vs. PSG

  4. Antonio Conte s’est présenté en conférence de presse d’avant-match dans le cadre de la seconde journée de l’International Champions Cup qui verra l’Inter recevoir sur "ses" terres, la Juventus pour un Derby d’Italie attendu de tous. Présent dans les locaux du Quartier Général du Suning, voici l’intégralité de la conférence d’Antonio "Je suis content d’être connu en Chine comme vous le dites et c’est une source de fierté pour moi." Votre surnom signifie que vous êtes quelqu’un de direct... "Je suis heureux si je suis connu en Chine, c'est quelque chose que j'aime. J'espère que mon surnom n'a rien d'offensant...(il rit). Il signifie que l'on est une personne franche et directe ? La clarté, l'honnêteté et la transparence sont, pour moi, la base de toute relation avec les joueurs, les managers et tout le monde. Jouer ce genre de match va nous aider à assimiler encore plus les concepts de jeu sur lesquels nous travaillons, en phase de possession de balle et en phase de non-possession. On analyse au final, les bonnes choses et les moins bonnes qui seront à améliorer." Vecino ? "Il revient de blessure et il est entrain de travailler, il est très proche du temps de récupération. Godin a commencé à s’entraîner avec nous, ce sont deux joueurs optimaux et je suis heureux de les avoir à ma disposition." La Juventus "Face à la Juventus, ce sera un match amical important dans une période où nous sommes encore en préparation. Aussi bien nous-même qu’eux, chercherons à réaliser un bon match et j’espère, au-delà du résultat, voir des améliorations." "C’est également la première fois que je vais rencontrer la Juventus depuis que j’ai mis un terme à mon rapport avec eux. Dans le passé, cela s’est produit aussi avec d’autres équipes : Arezzo et l’Atalanta. Il est inutile de dire que cela me provoquera une émotion humaine, naturelle." "Mais en même temps je sais que ce sera notre adversaire et je ferais tout pour l’emporter. L’avant-match sera chargé d’émotions, mais dès que l’arbitre sifflera le début du match, je voudrai battre mon adversaire." Le Mercato "En ce qui regarde le mercato et les noms qui y circulent, je pense que des réflexions devront êtres faites et des décisions seront prises pour le bien de l’Inter, en tenant compte de tout, pas uniquement du terrain. Il faut du temps pour créer une base solide pour porter le club au niveau où il souhaite se battre. Les changements que la nouvelle propriété apportent sont visibles de tous." Le retour en Italie "Mon expérience anglaise m’a enrichi professionnellement, mais à présent je suis content d’être de retour en Italie, à la tête d’une des équipes parmi les plus importantes du championnat. En ce moment la Premier League est la compétition la plus importante, la plus dure et la plus difficile à gagner." "Il y a une grande compétitivité entre six équipes qui partent toutes avec les mêmes possibilités de l’emporter. En Angleterre, il est très difficile de remporter le Titre. Le Championnat Italien retrouve de sa superbe et c’est très important. Selon moi, tout est fait pour s’améliorer à tout point de vue, même au niveau des infrastructures." "Je n’ai jamais été approché par la Juve, ni même reçu un appel téléphonique. L’Inter m’a toujours montré un grand intérêt et une grande affection. Je ressens donc une grande responsabilité dans l'objectif de réaliser quelque chose d’important." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. L’entrainement intensif combiné à une absence d’attaquants de haut niveau s’est fait ressentir face à Manchester United. L’Inter, si elle s’est inclinée 1-0, a tout de même su tenir la dragée haute face au Mancuniens, démontrant la mentalité exigée par Antonio Conte. Apprenant à évoluer dans un nouveau modulo, la défense a tenu bon : D’Ambrosio sauvant par ailleurs un ballon sur la ligne, Handanovic se montrant déjà en forme en réalisant des arrêts décisifs. Au milieu du terrain, on peut souligner une "belle" performance de Dalbert qui sur son aile a réalisé un travail bien meilleur que celui d’Ivan Perisic. Esposito en pointe a énormément couru et démontré sa grinta. Sensi confirme également tout le bien que l’on pense de lui. L’Inter a vu sa défense soumise à rude épreuve. Celle-ci aura finalement craqué en seconde période des œuvres du jeune Greenwood, qui à la 76’ reçoit, dans la surface de réparation Nerazzurra, un ballon "sauvé" précédemment par Samir Handanovic sur un très bon tir de Young. Ce but, et il est important de le souligner, a été encaissé après la sortie de Stefan De Vrij, confirmant de la sorte une certaine "faiblesse" de banc. L’Inter recevra ce mercredi "à domicile" la Juve à Nankin (13h30). La Vieille Dame s’est de son côté inclinée face aux Spurs 3-2. Résumé Vidéo Tableau Récapitulatif Manchester United 1-0 Inter Buteur(s) : 76' Greenwood Manchester United: 1 De Gea (62’ Romero 22) ; 29 Wan-Bissaka (62’ Diogo Dalot 20), 2 Lindelof (57’ Jones 4), 38 Tuanzebe (62’ Bailly 3), 23 Shaw (62’ Young 18); 14 Lingard (62’ Mata 8), 31 Matic (62’ Fred 17), 6 Pogba (62’ McTominay 39); 21 James (62’ Andreas Pereira 15), 10 Rashford (62’ Greenwood 26), 11 Martial (62’ Chong 44 (93’ Gomes 28)) Banc: 40 Pereira, 12 Smalling, 16 Rojo, 36 Darmian, 37 Garner T1: Ole Gunnar Solskjær Inter: 1 Handanovic; 33 D'Ambrosio, 6 De Vrij (73’ Ranocchia 13), 37 Skriniar; 87 Candreva (82’ Agoumè 73), 5 Gagliardini (73’ Barella 24), 77 Brozovic (82’ Borja Valero 20), 12 Sensi (73’ Joao Mario 15), 29 Dalbert (73’ Pirola 98); 70 Esposito (82’ Colidio 72), 21 Longo (46' Perisic 44) Banc: 27 Padelli, 46 Berni, 95 Bastoni, 96 Ntube, 99 Vergani T1: Antonio Conte Arbitre: Letchman Gopala Krishnan Averti(s): Brozovic , Candreva, Skriniar, Andreas Pereira Expulsé(s): / ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Internazionale.fr a le plaisir de vous proposer les réactions d'après-match, à chaud, de certains Nerazzurri, suite à la défaite à Singapour de l'Inter face à Manchester United. Antonio Candreva "Il y a toujours quelque chose à améliorer, nous sommes ici pour cela. Nous avons eu très peu de jours de préparation, ils ont été très dur. Nous avons souffert aujourd’hui, mais nous devons nous habituer à souffrir. Nous étions compact jusqu’au but encaissé et nous avons aussi eu nos occasions. Nous étions assez étiré, la fatigue s’est fait ressentir et Manchester est plus loin dans sa préparation. Nous verrons ce que nous pourrons améliorer." La Juve ? "Nous devons suivre notre propre route pour être fin prêt pour le Championnat." Le changement de tactique ? "Nous avons fait des pas en avant, tout est nouveau, mais j’estime que l’on s’améliore." Roberto Gagliardini "Je pense que nous avons réalisé, de façon globale, un bon match, mais il y a beaucoup de travail à réaliser. Nous étions fatigué pour aller les chercher. Nous sommes sur le bon chemin, mais nous devons encore comprendre ce que souhaite l’entraîneur. Ils étaient mieux en jambe, ce qui explique ce type de prestation. La chaleur n’est pas un alibi." "Nous voulons nous racheter face à la Juve. Il y a des choses à conserver et à améliorer. Dès demain nous penserons à la Juve. Je suis convaincu que nous pourrons faire une belle saison cette année. Quand l’heure sera venue de faire des résultats importants, nous serons présents." Stefan De Vrij "Manchester United a de grandes qualités, de grands joueurs, nous avons fait de notre mieux. Il y a encore beaucoup de travail. Nous serons une équipe différente, avec un autre système de jeu. Nous cherchons quotidiennement à mieux le connaitre. Nous travaillons tous les jours en vue de faire le mieux possible pour la saison à venir." Le Saviez-Vous ? Nicolò Barella a choisi son numéro de maillot : le 24. Si ce dernier était une surprise pour de nombreux tifosi, ce n’était pas le cas de son épouse, Federica, qui a révélé sur Instagram la raison de ce choix de numéro. La réponse est mignonne étant donné qu’il s’agit du jour de naissance de la fille de Nicolò, Rebecca, née le 24 avril 2017. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Damien

    Inter 1-1 Juventus

  8. Damien

    Inter 0-1 Manchester United

  9. Radja Nainggolan sera bel et bien présent à la tournée asiatique de l’Inter. Autorisé à rentrer à Milan, le Ninja a été convoqué par Antonio Conte pour disputer l’International Champions Cup. Écarté du projet par l’ancien sélectionneur de la Nazionale, Radja a récemment pris part, dernièrement, à un entrainement tactique. Une situation diamétralement opposée de celle que connait Mauro Icardi qui s’entraînera seul à Milan. Reste à présent à voir si la Grinta du Gladiateur parviendra à séduire Antonio. Si le Ninja est aligné lors des matchs amicaux, sa permanence à l’Inter ne serait pas à exclure... Le saviez-vous ? Face à la maladie, le reste est oublié. Pour cette raison, la Curva Nord a déployé deux banderoles pour faire part de sa solidarité envers Sinisa Mihajlovic et Radja Nainggolan. Des chœurs ont été également entendus : le football est important, mais il y a des choses qui le sont encore plus. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Relevent Sorts Group a annoncé les équipes qui participeront à l’édition 2019 de l’International Champions Cup. On y retrouvera 12 des meilleurs clubs au monde, qui évolueront sur les terrains américains, européens et asiatiques. En tout, 18 matchs seront disputés cet été et mettront aux prises : Le Real Madrid, L’Inter, Manchester United, Tottenham, Arsenal, La Roma, La Juventus, Le Milan, L’Atlético Madrid, Le Bayern de Munich, Benfica, Le Chivas de Guadalajara. Le format de la compétition reste toujours le même : Chaque équipe disputera trois rencontres. Chaque victoire vaudra 3 points. En cas de match nul, la décision se fera immédiatement par une séance de penalty. Le vainqueur remportera 2 points tandis que le vaincu engrangera tout de même 1 point. L’équipe qui disposera du plus grand nombre de points, dans ce format "Compéclub" soulèvera le premier trophée de la saison. Comme indiqué, le calendrier qui a été défini verra plusieurs affiches se disputer entre les trois continents. Parmi celle-ci l’Asie s’offrira son tout premier Derby d’Italie hors de ses terres. Voici le calendrier complet 16/7 Roma-Chivas 17/7 Arsenal-Bayern 20/7 Manchester United-Inter - National Stadium in Singapore 20/7 Benfica-Chivas 20/7 Arsenal-Roma 20/7 Bayern-Real Madrid 21/7 Juventus-Tottenham 23/7 Real Madrid-Arsenal 23/7 Bayern-Milan 23/7 Chivas-Atletico Madrid 24/7 Juventus-Inter - Chine 24/7 Roma-Benfica 25/7 Tottenham-Manchester United 26/7 Real Madrid-Atletico Madrid 28/7 Milan-Benfica 3/8 Manchester United-Milan 4/8 Tottenham-Inter - Tottenham Hotspur Stadium 10/8 Atletico Madrid-Juventus L’avis de Javier Zanetti Le Vice-Président de l’Inter s’est exprimé sur les affiches qui auront lieu pour cette édition 2019, à savoir des confrontations face à Manchester United, la Juventus et Tottenham, le "bourreau" des Nerazzurri lors de cette dernière Ligue des Champions. "Nous sommes une fois de plus honoré de pouvoir prendre part à cette manifestation qui, chaque année offre durant l'été, le meilleur du football mondial. Grace à l’International Champions Cup, les clubs ont l’occasion de visiter des lieux incroyables, de connaitre de nouvelles cultures et de s’unir aux tifosi à travers le monde. C’est toujours un plaisir pour nous de ressentir cette ferveur pour nos couleurs. Ce sera sans doute une stimulation importante pour débuter, de la meilleure des manières, la nouvelle saison." Les frères ennemis en Chine Il s’agit-là, de la plus grande rivalité du Calcio, l’Inter face à la Juve, le Derby d’Italie entre l’équipe la plus titrée d’Italie, qui fera face à son ennemi juré qui n’a jamais connu la Serie B et qui sera, pour toujours, la première équipe Italienne à avoir réalisé l’Historique Triplé. Charlie Stillitano, le Président de Relevant Sports Group, s’est d’ailleurs félicité de cette affiche du 24 juillet prochain. "Pour nous, disposer du Derby D’Italie en Chine sera quelque chose de très particulier, surtout pour moi qui suit la Serie A depuis des années : Tout le monde connait cette rivalité qui est la plus importante en Italie." La localité n’est pas encore définie, mais il va de soi que du côté de la Famille Zhang, voir ce match se disputer sur ses terres de Nankin, représenterait une occasion à ne pas rater. Le Saviez-Vous ? L’Inter jouera ce samedi 30 mars dans l’un des nombreux match inaugurant le nouveau Tottenham Hotspur Stadium. Il ne s’agira pas de l’équipe première de l’Inter, mais bel et bien d’une rencontre de Légendes qui mettra aux prises Inter Forever aux Spurs Legends. Ceux qui souhaitent s’offrir un match de l’International Champions Cup, peuvent s’enregistrer sur le site officiel de la Compétition qui propose déjà une prévente. Vous pourrez retrouver également toutes les informations relatives à l’évènement. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. A l'occasion de cette dernière rencontre de l'International Champions Cup au Wanda Metropolitano, l'Inter a battu l'Atletico Madrid de Diego Simeone grâce à un but stellaire de Lautaro Martinez, un but que n'aurait pas renié un certain Youri Djordkaeff. L'Inter, ou plutôt, son numéro 10, ont marqué les esprits lors de ce match. Aligné avec Politano et Icardi, la perle argentine a prouvé qu'elle était dans la lignée des plus grands buteurs argentin. Lors de la première période, le match est peu reluisant des deux cotés, mais l'attaque de l'Inter se montre la plus dangeureuse : Icardi tente sa chance face à Oblak, suivi par Brozovic avec un très beau tir à distance, cependant, le portier madrilène répond présent. Du côté de l'Atletico, seul Diego Costa semble pouvoir apporter un peu de peps. Le fait du match Pour battre un grand gardien, il faut un grand buteur et à la 31e minute de jeu, Lautaro inscrit un but sensationnel. Lancé par Asamoah, ce dernier reprend son centre en pleine course et à pleine volée. Sa reprise ne laisse aucune chance à Oblak et Diego Simeone ne pourra que regretter, le non-recrutement du Toro. L'Atletico réagi dans la foulée avec Correa qui égalise en fin de première période, suite à une boulette de Miranda, mais la VAR annule son but pour un hors-jeu. A la reprise, les Colchoneros reviennent avec de bien meilleures intentions, Godin manque de peu d'égaliser de la tête, Koke a également sa chance, du côté de l'Inter, Lautaro toujours lui n'est pas loin de réaliser le doublé. Les nombreux changements affectant les dernières minutes du jeu, l'Inter préfère travailler sur les phases défensives en ne permettant plus aux madrilènes de passer, malgré l'entrée en jeu de Griezmann. En toute fin de match, Handanovic conserve ses buts inviolés sur une tête bien réalisée de Vitolo avec un arrêt réflexe de l'espace. Dans ce match tactique, Spalletti remporte la mise sur Diego Simeone. Tableau Récapitulatif Résumé vidéo Le Bijoux de Martinez Atletico Madric 0-1 Inter Buteur(s): 31′ Lautaro Martinez Atletico Madrid: 13 Oblak; 20 Juanfran (61′ 4 Arias), 24 Gimenez (46′ 15 Savic), 2 Godin (61′ 18 Gelson Martins), 3 Filipe Luis (61′ 21 Lucas Hernandez); 5 Partey (46′ 14 Rodri), 8 Saul (61′ 7 Griezmann), 6 Koke (61′ 30 Olabe), 11 Lemar (61′ 23 Vitolo); 10 Correa (61′ 35 Montero), 19 Diego Costa (61 9 Kalinic) Entraîneur: Diego Simeone Inter: 1 Handanovic; 33 D’Ambrosio (81′ 87 Candreva), 23 Miranda (60′ 5 Gagliardini), 37 Skriniar, 29 Dalbert; 8 Vecino (81′ 13 Ranocchia), 77 Brozovic (60′ 20 Borja Valero); 16 Politano (71′ 7 Karamoh), 10 Lautaro (71′ 15 Joao Mario), 18 Asamoah (60′ 6 De Vrij); 9 Icardi Entraîneur: Luciano Spalletti Arbitre: A. Hernandez Averti(s): Diego Costa (ATM), Lautaro Martinez (I) Expulsé(s): / ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Samedi 11 août 2018 Wanda Metropolitano Arbitre: A définir 21h05
  13. Victor Newman

    Inter vs Lyon

    Samedi 04 août 2018 Via Del Mare, Lecce Arbitre: A définir 20h05
  14. Bobo21

    Chelsea - Inter

    Samedi 28 juillet 2018 Allianz Riviera, Nice Arbitre: Rainville 20h05
  15. Milan - Nous avions gagné la première édition singapourienne l'été dernier, alors nous allons tenter de remettre ça en 2018. Le club confirme sa participation à l'International Champions Cup fin juillet. Nous ne savons pas encore si ce sera l'édition chinoise, américaine ou alors celle de Singapour. Pour rappel en préparation nous avions joué contre Chelsea (victoire 2-1) et le Bayern (victoire 2-0). Au final ça fait un trophée cette saison...
  16. Damien

    ICC : Chelsea 1-2 Inter

    jusqu’à
    Match de pré-saison Lieu : Singapour
  17. Milan – L’Inter de Luciano Spalletti a terminé, de folle belle manière sa tournée asiatique, en battant les Champions d’Angleterre, Chelsea, sur le score de 2-1. 3 buts Nerazzurri Une partie équilibrée et très amicale, aucun carton jaune, et un résultat plus que positif pour l’Inter, qui repart avec le trophée à Milan. Le onze aligné par l’entraineur toscan n’est pas forcément aussi beau que celui de son ancienne Roma, mais il a fait preuve d'une bonne solidité défensive (1 but encaissé et encore, il s’agit d’une jolie patate contre son camp !) et un esprit optimal. En dépit du Mercato qui les entoure, les hommes à retirer du lot se nomment Perisic et Jovetic, deux joueurs annoncés en partance qui ont fait comprendre, lors de ce match, qu’ils avaient le niveau de l’Inter “spallettienne” et qui ont était convaincant en pratiquant un beau jeu, ce qui à tiré l’Inter vers le haut! “Io voglio restare qui” En fin de première période, Jovetic transforme un pénalty généreusement accordé par l’arbitre. La passe en profondeur de Valero, au départ de l’action, a tout simplement été du niveau d’un Iniesta. Après son but, en deux temps, Jovetic a adressé un signal fort à son entraineur, déjà en jouant du mieux possible, mais surtout en célébrant son goal en frappant notre blason sur la poitrine et en disant : “Io voglio restare qui” : Je veux rester ici! En début de seconde période, 12 secondes auraient permis à l’Inter de doubler la mise et d’offrir, au Monténégrin, un doublé. Son but se verra refusé pour un hors-jeu plus que limite. A la 53ème minute de jeu, sur une contre-attaque monstrueuse, le trio Brozovic-Jovetic-Perisic inscrivait le but du 2-0. L’Inter gérait tranquillement le match, jusqu’au somptueux auto-but de Kondogbia à la 74ème minute de jeu, une mine de plus de 40 mètres en pleine lucarne. Un but qui pourrait, en toute sincérité, être dans la liste du Prix Puscas, si ce n’est que notre célèbre Geoffrey a trompé Padelli, son propre gardien! Chelsea, revigoré par ce but tentera le tout pour le tout jusqu’à la fin, Batshuayi marquera un but en toute fin de match, également refusé pour un hors-jeu quasi inexistant. L’Inter n’a encaissé qu’un but face à des clients (Lyon, le Bayern et Chelsea) et semble bel et bien avoir trouvé sa défense centrale avec un Miranda efficace et un Skriniar Taille Patron. Borja Valero s’impose comme le meneur de jeu et Maurito ferait bien d’être sur ses gardes, car en son absence, l’Inter a prouvé qu’elle n’était plus dépendante de son célèbre serial buteur argentin ! TABLEAU RÉCAPITULATIF Inter 2-1 Chelsea Buteur(s) : 45+3’ Jovetic, 53′ Perisic, 74′ Csc Kondogbia Inter (4-2-3-1): Padelli; D’Ambrosio(92′ Ranocchia), Miranda, Skriniar, Nagatomo (76′ Ansaldi); Borja Valero (77′ Valietti), Gagliardini; Candreva (58′ Kondogbia), Brozovic (71′Eder), Perisic (71′Gabriel); Jovetic(58′ Joao Mario) Entraîneur: Luciano Spalletti Chelsea (3-4-2-1): Courtois; Azpilicueta (90′ Tomori), David Luiz, G. Cahill (90′Clarke-Salter); Moses (90′Cuevas), Kanté (90′Scott), Fabregas (90’Pasalic ), Marcos Alonso (53′ Rudiger); Willian (66′Musonda), Batshuayi (90′Remy); Morata (64′ Boga) Entraîneur: Antonio Conte Arbitre: Sukhbir Singh ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  18. Damien

    ICC : Inter 2-1 Chelsea

    Pour ceux qui ont pu voir le match, qu'en avez-vous pensé ?
  19. MILAN – L'Inter est de retour en Chine cet été, pour leur tournée de pré-saison et se rendra également pour la première fois à Singapour. L'équipe s'envolera pour Nanjing demain après-midi et s'entraînera là bas jusqu'au vendredi 21 juillet, pour ensuite rencontrer Schalke 04 du côté de Changzhou à 19h30 heure locale (13h30 à Paris). Il s'agira du premier match amicale de la tournée en Asie. International Champions Cup Après le match, retour à Nanjing pour l'équipe afin de participer à l'International Champions Cup (ICC). L'Inter sera opposé à Lyon le lundi 24 juillet à 20h05 heure locale (14h05 heure de Paris). La tournée en Chine de l'Inter s'arrêtera là. Les Nerazzurri se rendront ensuite à Singapour le lendemain matin pour la suite de l'ICC. Tout d'abord, l'Inter jouera face aux champions d'Allemagne, le Bayern Münich au National Stadium le jeudi 27 juillet (coup d'envoi à 19h35 heure locale, 13h35 à Paris) puis deux jours plus tard, les Nerazzurri rencontreront Chelsea dans le même stade. Le match face aux champions d'Angleterre clôturera la tournée en Asie de l'Inter. Rédigé par Damien - Internazionale.fr
  20. Nankin – C’est une belle seconde mi-temps qu’à réalisé l’Inter, à Singapour, en s’offrant comme en 2010 le Bayern de Munich. Cette fois-ci, il s’agit d’un simple match amical et non plus de la finale de Ligue des Champions. Cette partie a été décisive, surtout en première période où l’équipe de Luciano Spalletti a fait le match en conservant bien le ballon, et en marquant à deux reprises de la même façon : Centre parfait de Candreva pour un but de la tête d’Eder (9') et centre parfait de Perisic pour un doublé, de la tête d’Eder (32'). L’Inter n’a absolument pas ressentie l’absence de Maurito en attaque! Spalletti a laissé son équipe sur le terrain de jeu, durant quasi une heure, avant de procéder aux changements. Il mattatore Eder a laissé sa place, à la mi-temps, à Gabriel. L’Inter a géré la fin de rencontre en changeant de rythme et les bavarois de Carlo Ancelotti ne sont pas parvenu à renverser la tendance en seconde mi-temps. Il s’agit d’une victoire importante contre un monstre Européen qui fera du bien au moral. Surtout avant le premier match de la nouvelle saison qui débutera immédiatement avec un match compliqué au Franchi contre la Fiorentina. TABLEAU RÉCAPITULATIF Inter 2- 0 Bayern Buteur(s): 9′, 32′ Eder Inter (4-2-3-1): Handanovic; D’Ambrosio(83’ Ansaldi), Skriniar (90′ Ranocchia), Miranda (83’ Murillo), Nagatomo (90′ Valietti); Borja Valero (65′ Gagliardini), Kondogbia; Candreva(65′ Brozovic), Joao Mario (65′ Biabiany), Perisic (83’Pinamonti); Eder (46′ Gabriel) Entraineur : Luciano Spalletti Bayern (4-3-3): Ulreich (68′Hoffmann), Gotze, Hummels(46′ Javi Martinez), Rafinha (46′ Friedel), Alaba ; Tolisso (46′ Renato Sanches), James Rodriguez (46′ Muller), Dorsch; Ribery (33′ Pantovic), Coman , Lewandowski (68′ Wintzheimer) Entraineur : Carlo Ancelotti Arbitre: Jordan Foo ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  21. Lieu du match : Singapour Match prévu le: Jeudi 27 juillet 2017 à 13h35 INTER (4-2-3-1): 1 Handanovic; 33 D'Ambrosio, 37 Skriniar, 25 Miranda (C), 55 Nagatomo; 20 Borja Valero, 7 Kondogbia; 87 Candreva, 10 Joao Mario, 44 Perisic; 23 Eder
  22. Damien

    ICC : Inter 2-0 Bayern Münich

    jusqu’à
    Match de pré-saison Lieu : Singapour
×
×
  • Créer...