Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'jiangsu'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Série A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

13 résultats trouvés

  1. A la Casa Inter, il n’y a pas que le cas Icardi qui tient en haleine les tifosi et la direction sportive, la transaction relative au recrutement de Nicolo Barella rentre également dans le vif du sujet. Afin de pouvoir s’attacher ses services, voici ce que nous révèle La Repubblica Si le futur d’Icardi est lié à celui de Lukaku, il en va de même pour Nainggolan qui est lié avec Nicolò Barella. Les deux joueurs ont le même agent, Alessando Beltrami, qui a pris possession de la convocation du Ninja à Lugano, pour le compte du joueur. Dans l’éventualité où le milieu de terrain de la Nazionale vient à arriver à l’Inter, un club qu’il a déjà choisi, mais où il y a lieu de discuter avec Cagliari après la tentation de la Roma, les Zhang auraient pris la décision de libérer Nainggolan de l’Inter. Comment ? Radja Nainggolan pourrait continuer à percevoir son salaire de 4,5 millions d’euros net… en Chine, au Jiangsu Suning plus précisément. Une solution qui pourrait satisfaire le joueur qui ne souhaite plus rester en Italie pour raisons personnelles. Le saviez-vous ? D’autres joueurs qui partiront à Lugano sont aussi sur le départ : João Mario (Monaco), Borja Valero (son salaire pose problème) Dalbert (Lyon) et Karamoh (Parme) iront en Suisse avant de ne plus jamais revenir à Milan. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. L'Inter est maintenant derrière lui et il se concentre sur sa nouvelle aventure au Jiangsu Suning. Martins Eder est gonflé à bloc pour faire parler de lui en Chine après son transfert, comme il l'a raconté dans l'interview qu'il a accordé à la Gazzetta dello Sport. "Le Jiangsu ? Ici ils courent comme des fous, ils vont à 200 à l'heure. Peut-être jouent-ils avec moins de qualité mais je dois absolument me mettre en forme sinon ça sera difficile. À l'aéroport j'ai eu un accueil fantastique et Zhang m'a envoyé un message. Les installations du club sont au top, la société m'a déjà trouvé une maison et au début du mois d'août j'amènerai toute ma famille ici." De quel point repartez-vous ? "Après trois ans avec l'Inter, que je n'oublierai jamais, ce n'était pas facile de partir et d'abandonner la Ligue des Champions, mais j'ai fait le bon choix. J'ai eu la chance d'arriver en Chine. Le club me voulait déjà il y a deux ans, après le Championnat d'Europe. J'avais dit non ce n'était pas le moment. Maintenant, c'est différent, je voulais changer d'air et je n'ai aucun regret." Tu l'as vécu de l'intérieur, même si c’était seulement pour quelques séances d'entraînement, mais quelle Inter est en train de naître ? "Une équipe solide, qui la saison dernière a créé une base importante pour l'avenir. Tout le monde rame dans la même direction. Dans un vestiaire il y a des discussions c’est sûr, mais l'objectif final est partagé." Où peut arriver l’Inter ? "Je vais vous le dire, l’Inter a le scudetto en tête. Spalletti veut le gagner il n'y a aucun doute. Et l'Inter se doit de rapidement soulever un trophée. Je suis sûr que l'équipe se battra au sommet. Des joueurs forts sont arrivés, Nainggolan et Asamoah sont la démonstration d'un club qui a de grands objectifs." Est-ce que Lautaro Martinez est vraiment fort ? "Il a l’envie, la force physique, les qualités techniques et un fort caractère acquis dans un championnat compliqué comme celui de l'Argentine. In fine il a tout pour devenir un homme important pour le futur de l'Inter. Et puis il a Icardi à ses côtés pour apprendre. Je connais Mauro depuis l'époque de Samp, c'est incroyable, il s'améliore saison après saison." Cette année pour le classement du meilleur buteurs Mauro n’aura pas un rigolo pour rival... "Cristiano Ronaldo est un coup énorme et pas seulement pour la Juventus, mais aussi pour l'ensemble de la Serie A. Mais il faut jouer à onze et l'Inter n'est pas inférieure. Il suffira de ne pas répéter l'erreur des dernières années. Je pense que la saison dernière nous avons perdu trop de points contre les moyennes et petites équipes. C'est la vraie différence avec la Juventus. Si Spalletti parvient à éliminer ce défaut, l'Inter sera capable de jouer à armes égales." Qu'est-ce que Spalletti vous a donné ? "J'ai appris de tous les entraîneurs, je n'oublie même pas Iachini. Luciano est au niveau de Conte. Il est celui qui enseigne le football sur le terrain. Je jouais peu avec lui, mais cela ne change pas mon jugement sur lui, je dois rester cohérent." Je vais te donner un coup de main, que penses-tu d'Antonio Conte ? "Il est différent des autres. C'est un maniaque. Rappelez vous le premier but contre la Belgique en Championnat d'Europe. Pendant toute la semaine avant le match, il avait expliqué cette action et le but est arrivé exactement comme ça. Ce sont des choses qui rendent admiratif un joueur. Tout se passe toujours de la même façon. En sélection il m’a engueulé et une minute plus tard il s’en est pris à Buffon de la même façon. Je ne peux que le remercier, il m'a fait vivre un rêve. Tout le monde nous a massacré et ils disaient : "Mais où peut aller l'Italie avec Eder et Pellé". Et pourtant..." Cependant Ventura nous a enlevé à tous le rêve du mondial ? "Je dis seulement qu'avec Conte sur le banc, l'Italie serait allée en Russie avec une cigarette à la bouche. Ce qui s'est passé dans le vestiaire avant l'Italie-Suède n'aurait pas eu lieu." Avez-vous déjà regretté d'avoir choisi l'Italie ? "Jamais, c'est le pays qui m'a fait devenir footballeur après des années d'apprentissage. J'ai eu la chance de pouvoir aussi choisir le Brésil mais je n'ai jamais eu de doutes. Dans ce vestiaire, j'ai été très bien accueilli par Buffon, Pirlo, De Rossi. Après l'Italie Suède je les ai tous remerciés, un par un." Combien de buts marquera Eder en Chine ? "Eh voyons ... ici aussi de grands attaquants d'Italie ont joué et ils n'ont pas fait de ravages, cela signifie que le niveau n'est pas non plus trop bas. En tout cas je te reverrai en novembre, nous pourrons en discuter." Excusez-moi ? «Oui j'ai déjà tout programmé. Je serai de retour en Italie et j'irai à San Siro en tant que fan." ®JY DS – internazionale.fr
  3. L’Inter a finalisé le transfert d’Eder qui a accepté de signer au Jiangsu, le « demi-frère » de l’Inter. Cette transaction permet à l’Inter d’engranger 6M€. Luxury Tax Pourquoi l’Inter a-t-elle acceptée une offre "si basse" ? La réponse se trouve en Chine où une Luxury Tax existe pour tous les clubs de la Chinese Super League, cette dernière exige de débourser la même somme qui a été utilisée pour l’acquisition d’un joueur. Pour l’Inter, il s’agira d’une plus-value minimale, mais le risque est calculé. L’Italo-Brésilien percevra 27M€ sur deux ans. De plus, le départ d’Eder libère un poste en attaque, mais il libère également une place pour la prochaine Ligue des Champions. Est-ce un signe pour montrer à Dembélé qu’il est possible pour les deux clubs de traiter ensemble ? En effet, la somme devrait être utilisée pour trouver un accord avec l’Atlético Madrid pour Vrsaljko, qui disputera la Finale du Mondial face à la France ou Bordeaux pour Malcom, la formule de la transaction reste toutefois à définir. Dans deux jours le mercato se clôturera en Chine et sauf surprise, l’opération menant au transfert du demi-finaliste du Mondial, Mousa Dembélé, devrait s’accélérer. Le joueur ayant marqué son accord pour rejoindre l’Inter. Les discussions restent intenses entre l’Inter et Tottenham. Mauro Icardi La clause libératoire pour Icardi est sur le point d’expirer. Après le 15 juillet, le club procèdera à une revalorisation salariale. D’ici au 15, si un club propose les 110M€, Icardi aura le dernier mot, mais vu le comportement de notre Capitaine, cela laisse peu de place au doute… Le duel avec Cristiano Ronaldo, pour le titre de futur meilleur buteur, pourrait aussi être un challenge pour notre Capitaine. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. Un retournement de situation important dans le mercato de l’Inter. Eder pourrait quitter les nerazzurri pour s'installer en Chine et plus précisément au Jiangsu qui appartient au Suning. Par le passé, l'Italo-Brésilien avait dit non à la solution chinoise, mais maintenant la situation a changé, le mercato en Chine ferme vendredi (attention à Dembelé toujours dans l'orbite des nerazzurri). Le Jiangsu a recommencé à faire de l’œil à Eder. L’Inter a décidé de laisser l’attaquant choisir son futur et l’intéressé a des chances d’accepter. La décision pourrait être prise dans la journée. Reste un possible retour à la Samp mais il s’agit seulement d’une solution de repli si le transfert en Chine venait à capoter (Defrel est le choix préféré pour succéder à Duvan Zapata qui va s’engager avec l’Atalanta). Tout sera donc plus clair dans quelques heures. ®JY DS - internazionale.fr
  5. Parfois, pour trouver de bonnes infos, il ne faut pas se concentrer qu'en Italie...Et la Gazzetta Dello Sport a eu la bonne idée d'interviewer, Cosmin Olaroiu , l'entraîneur roumain du Jiangsu et successeur de Fabio Capello sur le banc du club chinois. Ce dernier a révélé la stratégie du Suning et de son propriétaire, Zhang Jindong, qui est prêt à tout mettre en place pour ramener l'Inter au sommet du football italien et européen. Jindong Zhang "J'ai dîné avec Zhang avant de partir pour l'Italie. Nous avons parlé du Suning. Quand je suis arrivé, le club était en zone de relégation: maintenant, avant la trêve, nous sommes presque en Ligue des Champions. Nous avons également parlé de l'Inter. Il a tellement confiance en Spalletti." "Il m'a dit: "Monsieur, l'Inter ne peut pas passer de zéro à cent en une fraction de seconde. Même les investissements doivent être faits progressivement et cela a été notre philosophie, lors de notre entrée dans le football italien. Dans deux ans, l'Inter sera prête à gagner. C'est la façon de penser de notre propriétaire." Si Zhang est un expert du football ? "Avec moi, il n'est jamais rentré dans les aspects tactiques. Mais il m'a offert d'excellents joueurs sur le Mercato. Il a aussi accepté le fait d'en rejeter car je ne pensais pas qu’ils étaient juste pour le projet que j'avais en tête. En somme, il est compétent, et il a aussi un grand respect pour ceux qui occupent nos postes." Spalletti ? "Je n'ai jamais eu l'occasion de discuter avec lui et j'aimerais le faire. Son Inter joue un football moderne. Spalletti est un excellent entraîneur et l'année prochaine, les Nerazzurri seront aussi protagonistes en Ligue des Champions ". Ramires ? "Je n'étais pas l'entraîneur du Jiangsu à l'époque où l'Inter voulait le voir. Et je ne sais pas si Ramires intéresse toujours les Nerazzurri." Perisic ? "Si je pouvais voler un jouer à l'Inter, ce serait Perisic, j'aime vraiment ce joueur. J'ai beaucoup d'affection pour Spalletti aussi. Ensuite, il y a d'autres joueurs forts. Je pense à Icardi, à Miranda." Capello ? "J'étais allé l'observer quand il entraînait la Juventus. A cette époque, il y avait aussi mon ami Mutu. Le problème est qu’entraîner une équipe en Chine n'est pas facile. Et ce n'est pas parce que tu es un Top Manager que cela fonctionne. Tu dois tout reprendre à zéro, prendre conscience que vous ne faites pas face à des joueurs techniquement et tactiquement prêts. Mon travail était plus que psychologique. Je ne comprenais pas pourquoi, par exemple, la première balle touchée était lancée vers l'avant. La réponse des joueurs était: "Monsieur, nous n'avons pas de qualité pour jouer la possession". J'ai répondu: "Et qui a dit ça? De toute façon, nous travaillerons sur la qualité ." "Les footballeurs chinois, même les meilleurs, doivent lutter contre leurs insécurités. Mais ce sont des athlètes incroyables. Voulez-vous un exemple? Un des jeunes de mon équipe a des données cardiaques, que je n'ai jamais connu depuis que je suis dans le monde du football. Il pouvait courir sans jamais s'arrêter pendant 90 minutes. Et même au-delà.“ Yonghong Li ? "Que sait-on de lui en Chine ? Rien. De Milan, je n'ai d'informations que de mon fils Antonio et de mon épouse Claudia, car se sont fans des Rossoneri depuis l'époque d'Ancelotti sur le banc et Kaka sur le terrain. Carlo est une personne fantastique. Je l'ai rencontré. Mon fils Antonio est très en colère à propos de l'affaire Donnarumma." Paletta ? "Quand je suis arrivé, il n'avait presque jamais joué. Pour nos recruteurs, c'était un mauvais achat. A présent, il est devenu comme moi, intouchable." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Milan - Le Jiangsu Suning a présenté son nouveau maillot pour la saison à venir en Chine. L'équipe "jumelle" de l'Inter est de plus en plus similaire aux Nerazzurri, et cela va même jusqu'aux couleurs du maillot. Hormis le logo, tout pourrait faire croire qu'il s'agit d'un maillot de l'Inter. Ce dernier a été présenté par l'Administrateur Délégué Liu Jun. Qu'en pensez-vous ?! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Milan – L’Inter travaille dure actuellement pour satisfaire Luciano Spalletti dans sa recherche d’un nouveau joueur au milieu de terrain. Frederic Massara le bras droit de Sabatini suit Axel Witsel, international belge du Tianjin. Le joueur aurait été observé hier à Marbella, à l’occasion d’un match amical opposant le Sparta Prague au Tianjin Quanjian de Paulo Sousa. Witsel, une nouveauté pour l’Inter mais pas pour notre coach ! En effet, ces deux derniers se sont connus en Russie et plus précisément au Zenit. D’après les premières indiscrétions, il semblerait que Witsel soit plutôt une cible pour le mercato estival que dans l’immédiat. Il faut également analyser cette situation d’un autre point de vue, car le recrutement de Ramires à l’Inter est étroitement lié à une arrivée d’un milieu de terrain de qualité au Jiangsu. Et vu sous cet angle, le Diable Rouge pourrait aussi bien satisfaire l’équipe de Fabio Capello, que celle de Luciano Spalletti... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Milan – Douche froide hier pour l’Inter sur le dossier Ramires. En effet, selon PPTV Sports, qui appartient au Suning Group, le brésilien ne quittera pas le Jiangsu. Pourtant, Ramires veut l’Inter, Capello ne semble plus mettre de bâtons dans les roues, d'autant plus que les deux clubs appartiennent à la Famille Zhang. Objectivement, cette situation semble compliquée, car elle ne parvient pas à aboutir et il faut également se diriger vers un prêt onéreux suite aux exigences de l’UEFA. De plus, et c’est tout à son honneur également, Fabio Capello a souligné que le mercato du Jiangsu est similaire à celui de l’Inter, il ne décolle pas… Luis Carlini, agent de Ramires annule son arrivée prévue pour ce mardi Il semble que ce dernier se déplacera uniquement demain ou jeudi à Marbella, lieu du stage hivernal du Jiangsu, mais une entrevue reste planifiée avec Sabatini qui espère que la situation se débloquera, dans un sens ou dans l’autre, en contactant directement le Suning. Ce changement de cap serait à imputer à la Direction du Jiangsu. La raison invoquée serait d’éviter de voir les tifosi du club perdre leur calme en cas de départ de ce dernier. De fait l’arrivée de Ramires risque de ne pas se faire, si le Jiangsu obtient gain de cause auprès du Suning. La situation devrait s’éclaircir dans les prochains jours et Sabatini saura également s’il doit trouver, pour le Jiangsu, un remplaçant à Ramires… L’Inter anticipe Afin d’éviter toute mauvaise surprise, l’Inter continue sa recherche d’un autre milieu de terrain, présentant des caractéristiques similaires à celles de Ramires. Les joueurs listés sont Cristante, Baselli et Jankto. Concernant ce dernier, son agent Riso, s’est entretenu hier soir avec Piero Ausilio. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Milan – Ramires est annoncé proche de l’Inter en Italie, il ne s’agirait que d’une question d’heures. Pourtant, l’importante chaîne sportive PPTV Sports, très connue en Chine et qui fait partie du Suning Group, confirme le contraire ! En effet, cette dernière suit le Jiangsu Suning à Marbella et d’après elle, il semblerait que l’ancien Blues ne quittera pas l’équipe entrainée par Fabio Capello pour rejoindre la cause Nerazzurra. Cette information émane du chroniqueur Chen Kangyiduo et elle a été relayée et confirmée par des proches du Jiangsu. Pour ces journalistes locaux, les nouvelles que les sources italiennes ont communiqué sur le possible et imminent départ du joueur, seraient basée sur des informations sans fondement. Le Suning va devoir s’expliquer Un nouveau chapitre s’ouvre dans le dossier Ramires, lié à l’Inter et annoncé plusieurs fois pour Luciano Spalletti. Plusieurs rendez-vous ont d’ailleurs eu lieu, mais le joueur n’est pas encore interiste. Le Suning va devoir prendre ses responsabilités et expliquer la nature de cette situation et clarifier si cette situation est dictée sur base de faits ou sur base d’une logique suivie par la politique du Suning Group en personne. En effet, il est grand temps de savoir ce qu’il se passe, vu le nombre de communiqués parus dans la presse chinoise, qui confirment le fait que le Brésilien ne rejoindra pas Milan. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Selon le journal italien Corriere dello Sport, l'option la plus facile pour renforcer le milieu de terrain Nerazzurri en janvier reste le milieu de terrain brésilien du Jiangsu Suning, Ramires. "L'Inter et Spalletti le veulent, le joueur a déjà fait savoir qu'il ne veut pas retourner en Chine, et ne veut pas assister au camp d'entraînement de pré-saison du Jiangsu à Marbella (Espagne) en janvier, parce qu'il veut porter le maillot de l'Inter." "Étant donné que les deux clubs sont sous le même pavillon, les conditions financières de l'accord seront facilement définies, mais le feu vert de l'équipe de direction est requis en premier et le Suning ne veut pas donner cette impression de favoriser l'Inter au détriment du Jiangsu". L'ancien milieu de terrain de Chelsea n'est cependant pas la seule option envisagée par l'Inter, les autres alternatives restent celles d'Henrikh Mkhitaryan et de Javier Pastore, sans oublier Donsah et Verdi de Bologne. Il va se passer des choses à priori cet hiver
  11. Milan - Fabio Capello était présent à Milan à l’occasion de la sortie du livre dédié à la Famille Moratti. Le célèbre technicien italien s’est livré sur le Jiangsu, le Suning et l’Inter, extraits : Le Jiangsu ? "Nous étions derniers, j’ai eu des difficultés au départ, car je devais comprendre la valeur de l’équipe et il s’agissait d’un championnat tout nouveau pour moi. Nous avons réalisé une belle phase retour et pris 23 points, depuis les 8 récoltés lors de la phase aller. C’est une expérience intéressante footbalistiquement parlant, tout comme la vie en Chine. En Chine, tout va plus vite, au niveau des technologies par exemple, il y a un vrai plus. Je compte continuer mon expérience pour une année, nous sommes en discussion." Le Mercato ? "Il est encore un peu confus, il faut définir une ligne de conduit. Nous sommes ambitieux car il y a le Guangzhou qui domine depuis plusieurs années et qui dispose des meilleurs joueurs chinois." Ramires ? "Il faut s’adresser au grand chef, pas à moi." Le Suning ? "C’est un propriétaire très fort, très ambitieux et qui a de la cervelle. Ils évaluent toutes les possibilités qu’ils ont pour investir sur base des règlements en vigueur. Je peux vous assurer qu’il s’agit d’un très grand propriétaire, je peux vous l’affirmer, car j’en ai connu d’autres. J’ai parlé avec Cannavaro et d’autres entraineurs lors d’un meeting à Shanghai et tous sont heureux de ce propriétaire qui est très solide au niveau financier." Le Milan ? "Je n’ai pas envie de répondre à cette question." Si l’Inter peut rester en tête jusqu’au bout ? "Spalletti a fait un travail formidable depuis son arrivée. Ça arrive de rater un match, ils se sont beaucoup donné en première période, tellement qu’on ne les a pas revus en seconde. C’est durant cette première période que l’Inter aurait dû tuer le match, mais cela ne n’est pas passé comme prévu. Dans le Calcio, si tu commets une erreur, tu te retrouves dans une phase de confusion et tout devient plus difficile. Mais la valeur de l’Inter est indiscutable, elle se battra jusqu’au bout pour remporter le championnat." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Milan – Jindong Zhang n’a pas du tout apprécié la dernière saison réalisée par notre demi-frère et des conséquences vont s’en faire ressentir : La première : Fabio Capello L’entraîneur italien pourrait quitter la Chine, un an avant la fin de son contrat. Ce dernier vit actuellement des jours "particuliers" avec le Suning. Notre propriétaire, qui est également le propriétaire du Jiangsu a décidé d’opérer à une révolution générale chez notre demi-frère : Cette année, l’équipe était en zone de relégable, et ce n’est que grâce à Don Fabio, engagé le 11 juin dernier, que l’équipe a retrouvé ses esprits et a débuté son championnat. Rien n’est encore défini, mais il se dit que les relations entre l’entraîneur et la Direction soient devenue plus que compliquées. Ce qui est clair, c’est que le Jiangsu va se montrer actif lors du prochain Mercato. La seconde : Répercussion sur l’Inter Notre club est surveillé comme du lait sur le feu, le Mercato de janvier approche et Spalletti a un besoin cruel de renforts, limite dans chaque secteur. Pourtant le Suning a prévenu, il faudra recruter par le biais de l’autofinancement. Pour l’heure, Joao Mario et Marcelo Brozovic disposent d’un bon de sortie, mais personne ne frappe à la porte, avec une offre à la hauteur de nos attentes. L’Inter travaille donc sur les prêts et s’apprête à recruter Ramires, qui s’il retrouve ses sensations anglaise, pourrait s’avérer décisif dans la course à l’Europe. Pour l’heure, rien n’a encore été planifié pour bien accueillir le brésilien du Jiangsu. Ce dernier a vécu un an et demi en chine et il faudra voir quel est son niveau actuellement. La Troisième : Que va faire Jindong Zhang ? Du côté du Jiangsu, l’objectif serait d’alléger le noyau d’ici au mois de mars, date du début de la nouvelle saison de la Chinese Super League. Est-ce que quelqu’un aurait le portable de notre propriétaire afin de lui soumettre de transférer au Jiangsu nos deux interistes ? Cela pourrait contenter tout le monde…. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Milan – L’Inter a l’intention de renforcer le noyau qu’elle a à sa disposition, lors du mercato hivernal. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Suning n’a pas perdu de temps. En effet, Ramires devrait arriver en Italie, dès le mois de décembre, afin que Spalletti prenne le temps de "l’éduquer" au championnat italien. Objectif du club : Être en zone Champions League. C’est une évidence, le noyau actuel est trop court et le mois de janvier devrait permettre à Spalletti de voir un défenseur et un voire deux milieux de terrain. Pour le rôle de meneur de jeu, l’objectif de l’Inter est Pastore. Néanmoins, via le Jiangsu, Ramires signera à l’Inter, sous la forme d’un prêt de 6 mois, avant de revenir en Chine, après la Coupe du Monde en Russie. Ramires est actuellement blessé au genou, ce n’est pas une blessure grave car les ligaments ont été touchés, mais pas les croisés. Il est actuellement en phase de rééducation pour une période de trois semaines où il pourra se reposer, ensuite direction Milan. Attention, l'ancien joueur de Chelsea arrive un mois avant l’ouverture du mercato en Europe, cela veut dire qu’il va s’entrainer à l’Inter, faire la connaissance du championnat italien, de ses équipiers, mais il ne pourra être opérationnel, qu’à partir du 01 janvier 2018. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...