Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'joao cancelo'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Série A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Évènements de Inter Club Paris

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

31 résultats trouvés

  1. Victor Newman

    Keita Baldé sur les traces de Cancelo et Rafinha

    A la fin de la saison, l’Inter devra à nouveau prêter attention à son bilan, afin de rester dans les clous de l’UEFA. La conséquence sera directe pour l’un des nombreux joueurs actuellement prêtés à la Beneamata. "Si pour Matteo Politano, l’Inter a d’ores et déjà pris la décision de le racheter à la suite de ses bonnes prestations, le discours est totalement différents pour Keita Baldé, qui, durant ces premiers mois à Milan n’a pas su convaincre malgré le fait qu’il est régulièrement aligné sur le terrain." Selon Tuttosport : "A moins d’une explosion de ses performances à Milan, Keita se verra difficilement racheter à Monaco pour la somme de 34 millions d’euros. Le Sénégalais devrait être la dernière victime de la cure de régime imposée par le Voluntary Agreement de l’Uefa. De fait, il est plus que probable que ce dernier suive la même voie que Rafinha et Cancelo, "abandonnés" par l’Inter". En effet, Luciano Spalletti l’a encore rappelé en conférence d’avant-match : "Il y a des conditions à respecter pour le Club et c’est une très bonne chose de respecter ces dernières." Reste à espérer pour lui qu’il n’évoluera pas en Ligue 2… ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. Il n'a pas encore trouvé la place qu'il mérite et se retrouve par conséquent, bloqué sur le banc. Lautaro Martinez est pressé de pouvoir se mettre à disposition de l'Inter, comme le souligne Tuttosport : "Il apprend l'italien et ne cesse de travailler les phases défensives". Lautaro Martinez est en train de revivre, avec 12 mois d'écart, la situation de Joao Cancelo à Appiano Gentile Avec une situation qui se terminera de façon différente : l'attaquant argentin ne sera pas perdu par l'Inter pour des raisons de Fair Play Financier comme ce qui est arrivé à l'arrière portugais qui n'a pas pu être racheté pour venir renforcer les troupes turinoises. Martinez est en fait déjà acquis et son futur, à moins d'un scénario invraisemblable, sera tinté de noir et bleu. Mais comme Cancelo, pour l'heure, Martinez doit se contenter des miettes. Le portugais l'an passé, aussi à cause d'une blessure fin août en équipe nationale, a été écarté des terrains pendant un mois et demi. Il a du attendre le 23 décembre 2017 pour jouer son premier match titulaire et ne jamais retrouver le banc. Martinez a été convoqué par Spalletti une paire de fois, puis il a subi une blessure (moins grave, 20 jours d'arrêt), mais le parcours risque d'être similaire. Après le banc de cette semaine, il pourrait y avoir une nouvelle chance à l'horizon pour "Il Toro" : Si d'un côté Spalletti continue à travailler sur ses séquences défensives, son schéma pourra penser à intégrer une deuxième pointe dans son Inter de demain - et nous retrouvons l'histoire de Cancelo, au début peu adapté à être inséré comme arrière d'une ligne à quatre et puis intégré au cours des matchs retours. De l'autre côté, on réfléchit à le relancer proprement samedi contre le Genoa au Meazza, vu que mardi prochain l'Inter recevra Barcelone, permettant ainsi à Icardi de reprendre son souffle. Avec Martinez, d'autres joueurs pourraient aussi retrouver du temps de jeu comme Dalbert et Gagliardini, ainsi que De Vrij exclu deux matchs consécutifs.
  3. Victor Newman

    João Pedro Cavaco Cancelo 

    João Pedro Cavaco Cancelo Informations Générales : Nom : Cancelo Prénom : João Pedro Cavaco Poste : Défenseur Droit, milieu droit Date de naissance : 27 / 05 / 1994 Lieu de naissance : Barreiro Pays : Portugal Taille : 182 cm Poids : 66 kilos Numero de maillot : Au club depuis : Août 2017 Position sur le terrain : Biographie João Cancelo est né le 27 mai 1994 à Barreiro, au Portugal. Il peut occuper aussi bien le poste de défenseur droit, que d’ailier droit. Carrière en club - Benfica Né à Barreiro, dans le district de Setubal, Cancelo a débuté sa carrière dans le club local du FC Barreirense. Il a rejoint l’équipe jeune du Benfica en 2007, il était alors âgé de 14 ans et y a occupé les postes de latéral gauche et de latéral droit. Le 28 juillet 2012, Cancelo a fait ses débuts en équipe première à l’occasion d’un match amical face au Gil Vicente FC. Il y avait dispute l’intégralité de la rencontre. En dépit d’être repris dans l’équipe B, Cancelo a été salué comme un remplacement possible à Maxi Pereira. Jusqu’en 2013, il a également représenté les juniors, et le 18 mai de la même année, il a marqué les deux buts décisifs lors d’une victoire 2–1 sur Rio Ave C.F. pour conquérir le championnat national. Le 25 janvier 2014, Cancelo dispute son premier match en compétition officiel avec le Benfica en tant que remplaçant, lors du succès à domicile 1 – 0 contre le Gil Vicente pour le compte de la Liga Taça qui a été remporté par la suite. Sa première titularisation a eu lieu le 10 mai 2014, car le Benfica avait déjà été sacré Champions. Il aura néanmoins loupé ses débuts, vu que son équipe se sera incliné 1-2 face au Fc Porto. - Valence Le 20 aout 2014, Cancelo rejoint la Liga et le Fc Valence sous la formule de prêt. Ses débuts en Liga remontent au 25 septembre avec une victoire à domicile, 3-0 sur le Cordoba Fc. Le 25 mai 2015, Cancelo signe un contrat que le lie avec le club espagnol jusqu’au 30 juin 2021, pour un montant de 15M€. Il inscrit son premier but pour son nouveau club, le 16 septembre 2015, lors du match d’ouverture de l’Uefa Champion’s League, perdu 2-3 face au Zenit Saint-Pétersbourg. Il est à chaque fois titularisé en championnat jusqu’au 20 avril avec une victoire 4-0 sur le SD Eibar, victoire acquise au stade Mestalla Carrière Internationale Cancelo a défendu les couleurs du Portugal en 2012 lors de l’Euro U-19. Il a d’ailleurs été repris pour le championnat d’Europe qui se tenait en Lituanie. En 2013, il a été appelé en U-20 et a disputé la Coupe du Monde U-20 de la Fifa et le Tournoi de Toulon en 2014. En 2015, il rejoint l’U-21 pour disputer l’Euro 2015. Il remplace l’arrière gauche Raphaël Guerreiro en seconde mi-temps lors de la victoire de son pays en demi-finale 5-0 contre l’Allemagne. Ce sera sa seule apparition dans le tournoi. Le 26 aout 2016, il est convoqué par Fernando Santos, pour intégrer l’Equipe première du Portugal. Il disputera l’intégralité de cette rencontre amicale remportée 5-0 sur Gibraltar à Porto et ouvrira son compteur but, en inscrivant le troisième de la rencontre. Actuellement, il fait partie de l’équipe portugaise et a joué à deux reprises lors des matchs de qualifications pour le Mondial 2018, face à Andorre (Victoire 6-0) et face aux Iles Féroé, (Victoire 6-0) Après quelques jours de tractations entre le Fc Valence et l’Inter, il rejoint les Nerazzurri, en ce début de deuxième quinzaine du mois d’août 2017 sous la formule d’un prêt, en échange de Geoffrey Kondogbia, qui lui, fait le chemin inverse. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Victor Newman

    Rafinha & Cancelo ne se laissent pas faire

    En effet, le futur de Rafinha et de Joao Cancelo est encore incertain et l'Inter est obligé de patienter jusqu'au 1er juillet 2018 pour agir... Rafinha Ce dernier souhaite retourner à l’Inter, tandis que le Fc Barcelone souhaiterait le vendre pour remplir ses caisses. A ce sujet, Sport annonce une offre de West Ham. De son côté Rafinha n’est pas disposé à l’accepter et attend de voir ce qu’il se passera avec l’Inter, où un feeling spécial s’est créé, aussi bien avec le club qu’avec les tifosi. Pour l’Inter, il faut impérativement attendre le 1er juillet avant d’agir Joao Cancelo L’ailier portugais a dit "non" à Jorge Mendes qui souhaitait le voir signer à Wolverhampton, même si Valence aurait encaissé 40M€. Pour le portugais, ce dernier souhaite une destination plus importante du point de vue sportif. Selon Sky Sport, la Juve a proposé un prêt avec obligation d’achat, pour une somme assez importante et le Napoli est aussi sur le coup. Mais Valence est obsédé par les 40M€ en provenance d’Angleterre. L'Inter, elle, ne peut qu'espérer qu'il lui sera possible de réaliser une transaction pour le recruter à nouveau, et ce, malgré les problèmes récents qui ont émaillés les deux clubs. Autant l'espoir est grand pour le brésilien, autant l'Inter se montre pessimiste pour le portugais ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. C’est un fait, le Fc Barcelone n’aura fait aucun cadeau à l’Inter. Le Club Nerazzurro n’étant pas capable de débourser les 38M€ nécessaires dans les temps imparti, Rafinha est de retour en Catalogne. Rafinha, ce n’est jusque qu’un au revoir... En effet, Mazinho a tout tenté au siège du Barça pour permettre à son fils de rester une saison supplémentaire à l’Inter, en proposant un prêt avec un droit de rachat ou une obligation de rachat, mais il a trouvé porte close. Toutefois, vu la volonté du joueur qui ne souhaite que les Nerazzurri, l’Inter devrait retourner sur la table des négociations, avec les catalans, dès le 1 juillet, pour l’ouverture du Mercato. Cette envie de rester à l’Inter n’est pas présente chez Joao Cancelo. Outre le fait qu’il s’était fait approcher par la Juve. Il semble que son futur soit destiné à jouer en Premier League, chez le promu de Wolverhampton, qui est disposé à satisfaire la demande de Valence. Joao Miranda a dit oui à l’Inter En conséquence, le Capitaine brésilien restera Nerazzurro, jusqu’à fin 2020. La fumée blanche est donc de sortie et la signature de son nouveau contrat doit être encore validée. En effet, Joao signera sa prolongation avant de partir au Mondial Russe, il est actuellement avec son équipe nationale en vue de se préparer au match amical face à l'Autriche, à Vienne qui aura lieu le 10 juin. Son salaire se verra sensiblement diminué. Le prochain joueur à être prolongé, sauf si une offre importante est déposée sur la table, sera Antonio Candreva. S’il vient à prolonger, il verra également son salaire diminué, ce qui permettra, aux comptes de l’Inter, de pouvoir respirer un peu plus.. Dembélé à l’Inter, Mario Bros à Tottenham ? Moussa Dembélé est le joueur désiré par Luciano Spalletti, ce dernier l’a confirmé auprès de notre Direction Sportive. L’Inter compte faire de son mieux pour satisfaire son entraîneur et un observateur interiste sera présent, ce soir, à Bruxelles pour la confrontation entre la Belgique et l’Egypte. Spalletti a d’ailleurs mis la pression, car il souhaite disposer de Moussa Dembélé, voire d’un autre renfort, d’ici le début de la préparation estivale qui commencera le 9 juillet. De Vrij, Asamoah et Lautaro Martinez seront déjà présent. Tottenham demande 30M€ pour son Diable Rouge, du côté de l’Inter, le club songe à faire diminuer sensiblement le prix en insérant Joao Mario qui a exprimé son désir de continuer à évoluer en Premier League. En espérant que Kia Joorabchian ne prévoit pas un mauvais coup, ce dernier est également convoqué pour ce transfert et pour insérer Joao Mario comme contrepartie. L’Inter montre qui est le Patron à Wanda Sur les réseaux sociaux, Wanda Nara ne cesse de provoquer l’Inter. Son dernier fait d’arme étant de photographier un Zèbre avec toutes les interprétations qui peuvent en découler. Wanda Nara doit être recadrée et l’Inter compte le faire. Au lieu de voir l’Inter passer la seconde pour prolonger Mauro, l’Inter a décidé de laisser le temps faire son œuvre : "Icardi (Wanda) veut une augmentation, l’Inter est disposé à les satisfaire, mais aux conditions du Club, sur base de tableaux salarial et temporel." Wanda n’est pas d’accord avec cette façon d’agir et est attirée par l’appât du gain. Comme le confirme Fabrizio Biasin, l’Inter tente le coup de Poker : "Nous nous reverrons après le 15 juillet, lorsque la clause aura expiré." L’Inter assume donc le risque de perdre son joueur, mais au "pire" elle encaissera les 110M€. Du côté de l’Inter, le club est également convaincu de l’attachement de son Capitaine pour nos couleurs, et ce sera à lui de le prouver si une offre arrive. Inter 1-0 Wanda ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. Damien

    [SONDAGE] Rafinha ou Cancelo ?

    Si vous devez en garder qu'un seul, vous choisissez qui ?
  7. Ce jeudi s’est tenu la conférence de presse de fin de saison de Luciano Spalletti. Fort d’avoir atteint l’objectif fixé par le Suning, notre entraîneur s’est livré à la presse, en étant, comme à son habitude, franc et honnête. "Je remercie le club de m’avoir donné la possibilité de vivre ces émotions avec ces couleurs qui à présent me correspondent bien aussi, je remercie le Club, mes collaborateurs, tous les entraîneurs qualifiés, les personnes qui se sont montrées fortes caractériellement parlant pour arriver à faire en sorte que nous atteignons ce niveau, ces personnes qui nous ont permis de résister et de traverser les moments de difficultés que nous avons connus. A présent nous nous retrouvons tous avec beaucoup de satisfaction. Je remercie aussi le personnel qui travaille ici à la Pinetina, Stefano Vecchi et naturellement les Tifosi." "Les Tifosi sont les fondations et je suis celui qui pose les bases, sans eux, cela m’aurait été difficile de construire quelque chose...Avec nos tifosi nous sommes capable de construire des gratte-ciels remplis de victoires. C’était si beau à Rome, ils étaient si nombreux, je les ai vu si fier, ils méritaient absolument ce qui venait de leur arriver." "La volonté de l’équipe a toujours été d’aller de l’avant, ce qui a rendu nos résultats très importants, ils sont restés éloignés de la Champion’s League, mais ils ont mérité et obtenu l’accès à cette qualification, nous avons mis notre nez dans la merde, durant les dernières minutes et on a vu que tout le monde se donnait avec son cœur et nous avons eu de la chance, nous avons vu cette volonté de réussir, de vouloir jouer la qualification." "C’était une finale de championnat disputée. Il y avait aussi de nombreux tifosi présents pour la Juve et la Roma en Champion’s, sans oublier les qualités absolues qu’a proposé le Napoli dans son jeu. Nous avons vu des équipes comme la Lazio et l’Atalanta qui auraient mérité d’atteindre les compétitions européennes. Le retour d’Ancelotti dans notre championnat confirme qu’il est en croissance et ce sera un plaisir de le revoir à mes cotés, c’est aussi une fierté car il s’agit d’une personnalité italienne qui a réalisé des belles choses à travers le monde." Ce qui nous a fait le plus mal ? "Il y a eu beaucoup de bons moments durant la saison, mais le plus dur était la défaite face à la Juve, vu le déroulement du match, mais le moment le plus difficile et que je n’aurais jamais voulu vivre c’est ce qui s’est produit pour la famille Astori. Je l’ai connu et j’en reste proche." Le retard avec les premiers ? "Nous devons être ambitieux, nous voulons nous améliorer, parce que nous voulons rester dans les premiers, nous nous y sentons bien et il y a probablement des choses qui se sont produites, que nous avons vécu et qui nous permettrons de faire encore un mieux, nous voulons réduire cette différence." "Cette différence devient remarquable et elle a été comprise au sein de l'équipe. La réalisation de notre résultat représente un accomplissement, pas une simple étape. Vous devez bien travailler, vous devez être bon, l'année dernière au début de saison, nous nous sommes loupés. Comme je l’ai déjà dit plusieurs fois, vous ne pouvez pas faire rêver les Tifosi, nos objectifs sont importants et l’Inter a son histoire, ses forces et vit avec du cœur, vous devez être honnête vis-à-vis de ceux qui vous donnent cette émotion et qui vous confient leurs cœurs." Le Mercato ? "Le Club l’a très bien commencé, mais le plus important, ce sera de tenir compte de ce qui est fondamental. Le football a changé, tout a changé, avant, on pouvait donner un penalty sans possibilité de revenir sur cette décision, à présent c’est possible. Il faut prendre en compte tout cela." "J’ai besoin de faire de la clarté sur le Settlement Agreement qui a été signé par le propriétaire précédant du club et dont nous avons hérité et qui nous force à respecter certains critères. Nous devons faire attention à nos comptes et assainir la société, comme nous l’avons toujours fait. Il y a des spécialistes qui travaillent sur ce sujet, mais il y a besoin de remettre certaines choses à leur place et d’investir méthodiquement, il ne faut plus faire comme l’année passée et parler des joueurs d’un certain calibres car cela devient difficile par la suite." "Je ne dis pas que cela ne puisse pas se produire, mais cela passe aussi à travers les parties qui se sont déroulées. Et à ce sujet, je peux déjà vous dire qu’il ne nous est, actuellement pas possible de racheter Cancelo et Rafinha, il faudra revoir la situation dans le futur." Icardi ? "Garder des joueurs de ce niveau est difficile. Il y a la volonté du joueur, son point de vue sur le rôle qu’il veut tenir, s’il a envie ou pas de rester. Ce n’est pas le cas avec Mauro, mais je ne peux pas dire ce qu’il se produira si une offre est déposée sur la table, c’est quelque chose qui peut se comprendre, c’est le Mercato." "C’est évident que si des joueurs importants partent, cela diminue ta possibilité de grandir, mais ils doivent admettre qu’ils ne sont pas plus important que le club. Tout dépend de cela." Mon contrat ? "En ce qui concerne mon contrat, je me sens bien à l’Inter et même si nous n’avions pas atteint notre objectif, cela n’aurait rien changé pour moi. Un objectif se construit avec tellement de facteurs, de travail, d’idées, de fatigue, de toutes ces choses importantes. Le club a répété hier, qu’il souhaitait me proposer un nouveau contrat, mais ce qui m’intéresse, c’est d’avoir le contrat qui me semble le plus juste. Je ne signerai pas un contrat avec l’Inter pour deux années de plus juste pour avoir une revalorisation salariale. Je dispose déjà d'un contrat." "Notre championnat est si beau, les stades sont pleins, les enfants viennent au stade, les Tifosi de l’Inter et du Milan apportent un enseignement important, ce que l’on vit au Meazza est incroyable, c’est une mentalité européenne." Skriniar ? "Vous voyez toujours sur son visage de la sérénité, c’est lui qui te fait aller où il veut, il se met à la disposition de l’équipe. C’et un garçon qui a du caractère, qui a de la personnalité, de l’intégrité et du physique. Milan a toujours dit qu’il veut rester à l’Inter et si son futur venait à être mis en discussion, cela me déplairait au plus haut niveau." Que s’est-il passé avant le match face au Benevento ? "Il semblait y avoir une conjonction astrale, les joueurs pensaient qu'il y avait des raisons externes qui n'avaient rien à voir avec le football. Je n’ai pas de mots pour vous l’expliquer, c’est difficile. On voyait que les joueurs pensaient qu’ils avaient des comptes à rendre, et c’est dans ce genre de moment-là, que vous devez précisément prendre des décisions bien définies." "Dans notre dernier match, face à la Lazio, j’ai vu des joueurs très forts, qui avaient retrouvé leurs qualités. La différence c’est de mettre en pratique la force mentale que nous puisons sur ces 20 dernières minutes de la saison." Si j’ai remarqué l’état dans lequel était Ranocchia ? "Vous l’avez lynché pendant des années, même lorsque je suis arrivé. Il est ici à l’Inter et il y restera. C’est un joueur très fort mentalement, cela s’est vu lors de son entrée en jeu. Je peux vous dire que dans les vestiaires, d’autres peuvent avoir des choses sur la conscience. Il monte au créneau et n’hésite pas à se confronter, même s’il s’agit d’une mauvaise passe à traverser. J’ai une méthode de mesure pour voir qui se donne à 100% et Ranocchia est Interiste à 100%”. Les objectifs de la saison à venir ? "Comparé à l’année passée, je ne veux plus vous voir citer des noms dont nous savons tous qu’ils ne pourront jamais venir. Il me semblait que vous pouviez aller mettre votre main là où vous vouliez, que vous montriez vos muscles sur vos raisonnements et ce de façon grossière, c’est pour cela que j’ai dit Basta. Pour atteindre un objectif, je dois être capable d'avoir les moyens de l’atteindre et cela n’a pas été le cas." Si j’aurais dû m’auto-critiquer ? "Non, je suis quelqu’un de droit. Nous avons fait un mercato similaire, par rapport aux joueurs que nous avions déjà dans l’équipe. Borja est un grand joueur, Vecino aussi, mais y avait aussi Kondogbia. J’allais jusqu’à l’entraîner le soir, jusqu’à 20h, car j’avais envie qu’il reste. Valence a élevé sa clause à 80M€. Medel a de la qualité et du caractère." "Des joueurs de qualité sont partis, ensuite c’est clair que lorsque tu as Skriniar qui arrive et qui se révèle… M’accréditer pour atteindre un objectif de la sorte, cela ne se fait pas. En Italie, il y a beaucoup de bonnes équipes, on y a vu un beau football, la présence des tifosi aux stades en est la preuve. Mes joueurs ont été brave pour se qualifier en Champion’s." "J'ai l'impression de voir une petite différence, vu la façon dont le club s’est comporté en début de saison. C’est la vérité, car nous étions également en difficulté numérique, puis nous avons pris Lisandro, c’est clair que…mais bon…" Des améliorations pour l’année prochaine ? "Que voulez-vous me faire dire ? Le Milan faisait son Mercato et moi je me devais de faire des économies sur celui-ci. Milan aurait dû être devant nous. L’Atalanta était devant, la Lazio aussi, la Roma, vous savez tous ce qu’il s’est dit. Professionnellement parlant, tout le monde sait ce qu’il s’est passé. Nous sommes une équipe qui a eu le classement qu’elle méritait d’avoir, c’est inutile d’en dire plus." Brozovic ? "Je n'ai guère pris de temps avec lui, je l'ai pris dans la première partie de la saison pour l’aligner dans un secteur où j’étais évidemment limité. Au lieu de cela, par son état de préparation, il m'a laissé un vide. Il lui manquait des qualités pour jouer dans ce rôle bien spécifique. Il m’a montré ensuite qu’il était capable d’occuper un poste bien précis et d’en avoir." "C’est un joueur très fort à son poste, il a parfois joué au milieu, mais il a toujours eu cette attitude d’être le meneur de jeu. Face à la Lazio, il a fait deux courses incroyables de 70 mètres et il m’a prouvé qu’il était capable de me donner un coup de main important. Il n’y aura plus d’alternance pour son poste, c’est un joueur très fort et je compte repartir avec lui." Le Scudetto ? "Pour l’atteindre, il faudrait réaliser un mercato avec des dépenses importantes pour se rapprocher de ce niveau. Nous avons l’aspiration de faire de notre mieux. Cela fait partie de notre programme, mais pour atteindre un tel projet, tu as besoin de quelques années, ce n’est pas réaliste pour la saison prochaine, si je disais l’inverse, je ferais du mal aux Tifosi en les faisant rêver." "Les tifosi doivent être protégés comme eux, lorsqu’ils nous ont soutenu lors de notre traversée du désert. Parfois, ils sortaient du Meazza avec un gout amer, mais ils voyant que l’équipe voulait s’en sortir et ils nous ont soutenu tant d’autres fois. Après la rencontre face à Sassuolo, je suis allé dans le vestiaire dire ce que je pensais aux joueurs, c’était avant la rencontre entre la Lazio et Crotone, je ne savais pas comment ce match allait se finir, mais la Direction était présente. Par la suite, les joueurs ont fait un effort et j’ai vu de la bonne foi, une bonne attitude, un grand professionnalisme et des qualités humaines." Barella et Nainggolan ? "Je pense que ce sera, selon moi, plus facile d’en discuter avec Ausilio et les agents, c’est leurs jobs. Il faut comprendre que l’on doit continuer certaines choses. C’est à Ausilio à faire voir ses qualités à Gardini et à Antonello. Ausilio sait parfaitement les choses que nous devons faire, pour ne pas nous porter préjudices car nous devons maintenir une certaine balance au final. Barella est un bon joueur, Nainggolan, aussi." Lautaro Martinez ? "Je l’ai seulement vu en vidéo, mais j’entends des gens en dire du bien, je fais confiance à Zanetti et Milito qui l’ont suivi et qui connaissent sa valeur. C’est clair qu’il y a tout un parcours à faire, voir comment il va se comporter, mais le joueur, d’après ce que l’on m’a dit est fort techniquement, physiquement et sain mentalement." Les arbitres ? "Dans ce dernier match, l’arbitre était d’une qualité impossible à atteindre vu la complexité de la rencontre. Je lui souhaite de pouvoir arbitrer la Finale du Mondial, vu que nous n’y sommes pas présent. Nous nous sommes toujours comporté de la même façon, en donnant et en recevant du respect. Nous avons aussi connu quelques confrontations sans solutions, mais nous avons pris la décision de ne pas créer de problèmes." "Des chiffres le prouvent : Deux avertissements pour protestations : Perisic sur Bonucci et D’Ambrosio sur la faute de Pjanic. Un joueur peut être expulsé dans un match pour deux fautes, ou pour avoir été réprimandé pour des protestations, car ce n’est pas au rôle de ce joueur, de venir protester au tour de l’arbitre." Ma rencontre avec la Direction ? "Je dois faire attention à la façon dont je parle, le Club devra être bon à la fin et me rendre des comptes, pour ensuite savoir ou sera investi nos dépenses Le marché sera réalisé selon ces critères." Mon futur ? "Je ne change pas d'avis sur mon avenir, nous sommes heureux de travailler ensemble." S’il y a des alternatives à Rafinha et Cancelo ? "Il y a un délai à respecter, c’est clair qu’ultérieurement, nous pourrons tenter quelque chose. Nous devons disposer, de façon général, d’un noyau avec un certain nombre de joueurs. Pour certains postes, nous sommes complets, mais pour d’autres, vous devez recruter et commencez à travailler en gardant toutes les portes ouvertes." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Mateu Alemany, DG de Valence, a confirmé que le club espagnol ne sera pas d'accord pour réaliser une nouvelle transaction avec l'Inter en regard à Joao Cancelo. "En ce qui concerne Kondogbia, c'est une thématique connue. Nous avons l'intention d'exercer le droit de rachat. Il n'a pas encore été officiellement fait, mais il se fera dans les prochains jours. Nous vous informerons du jour où nous procéderons cette formalité. C'est notre intention depuis longtemps de conserver Kondogbia. L'Inter connait déjà cette intention, nous en avons déjà parlé ensemble. Nous vous donnerons plus d'informations dans les prochains jours pour cette bonne nouvelle, et n'oublions pas, qu'il ne faut jamais rien prendre pour acquis, c'est tout de même un gros investissement pour Valence." "Quant à Joao Cancelo, vous savez parfaitement qu'il y a un délai, comme pour Kondogbia, qui expire le 31 mai. L'Inter a le temps de décider quoi faire. Je sais que le joueur est intéressé par l'Inter, mais ils connaissent notre position. Comme nous n'avons pas demandé à revoir la transaction, voir demander un rabais pour Kondogbia, nous n'admettrons rien, si ce n'est que le paiement complet et absolu de tous les montants convenus dans la clause de rachat." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Roberto Scarpini, Directeur d’Inter Tv, s’est livré à Sportitalia sur le Mercato Nerazzurro et sur les situations de Rafinha et Cancelo : “Icardi veut rester, Ausilio l’a déclaré, tout comme Mauro lui-même, il y a une volonté commune de continuer ensemble." Quel sera le type de recrutement ? "Je n’en sais rien, cela dépend du travail qui sera réalisé en sortie et des contraintes à respecter." Rafinha et Cancelo ? "Ils ont envie de rester et Spalletti est heureux des prestations des joueurs et des joueurs en eux-mêmes, il y a une contrepartie avec laquelle il faut trouver un accord. Ce n’est pas quelque chose d’automatique, car ils ne nous appartiennent pas. Ausilio est une personne honnête qui dit la vérité. Il doit faire face à des impératifs signés avec l’UEFA et l’Inter respectera sa partie du contrat." "Ausilio, en ce moment, a inventé une méthode : Faire un Mercato qui a eu l’aval de l’Inter afin de ne pas renoncer à des Tops Player, cela lui a permis de rester dans les clous. Les impératifs sont toujours présents et je suis curieux de voir comment Ausilio va se débrouiller cette année. Il va devoir trouver une idée bien à lui pour maintenir la structure, l’améliorer et respecter les engagements signés." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  10. Piero Ausilio, a confirmé à Radio Rai, que la situation restera délicate pour les rachats de Rafinha et de Cancelo, pour lui, il s’agit des dossiers les plus chauds, surtout que le meilleur des primes prendra effet au 1 juillet 2018 : "La Champion’s nous donne un coup de main, mais elle ne résout pas tous les problèmes que nous connaissons sur ce bilan qui devra être à l’équilibre d’ici le 30 juin. L’Uefa nous a demandé de faire des plus-values, et pas d’acheter des nouveaux joueurs. Nous allons procéder à des évaluations afin de tout faire pour atteindre les objectifs économiques définis. Notre espérance est de parvenir à conserver ces joueurs malgré cet aspect économique. Je veux être sincère, ce ne sera pas facile, car ce sont des rachats important. Certains clubs n’ont pas envie de venir à table pour discuter de ces sujets. Nous devons trouver des solutions, mais nous disposons encore d’un peu de temps, je reste confiant." La valeur des joueurs qui peuvent être cédé en vue du Fair-Play-Financier C’est un fait, le problème du Fair-Play-Financier, n’a pas encore abandonné notre Inter. Le club devra, comme l’année passée, présenter ses comptes à l’équilibre, et outre les primes obtenues par les sponsors, pour atteindre ses sommes, il faudra aussi vendre des joueurs pour rester dans les clous fixés par l’Uefa. Le chemin le plus simple à suivre est celui de la saison dernière. En juin par exemple, une série de nouveaux contrats de Co-Branding avec le Suning seront signés, pour le reste, il faudra vendre des joueurs. Il y a deux possibilités : Céder une série de jeunes joueurs Céder les joueurs qui ne sont pas considérés comme indispensable, comme cela s’est produit l’année dernière, voir céder un seul joueur à un grand d’Europe… Concernant les plus-values, l’Inter a déjà encaissé cette année 3M€ pour les ventes de Jovetic à Monaco, de Medel au Beskitas et du rachat de Dodò à la Sampdoria. Concernant la vente de Murillo à Valence, une plus-value de 6M€, l’Uefa aura son mot à dire car il s’agit d’un prêt avec une obligation de rachat. A voir si l’instance européenne permettra de l’inclure dans le bilan actuel De plus, on devrait également ajouter une plus-value d’environ 8M€ pour Kondogbia, qui devrait rester au Fc Valence, via le droit de rachat fixé à 25M€ Le total de ses sommes pourrait atteindre donc 17M€, mais cela ne pourrait pas suffire pour être à l’équilibre. D’autres joueurs devront quitter l’Inter, cela devrait passer par la Primavera et d’autres joueurs de l’équipe première qui sont prêté, sous la formule d’un droit de rachat, comme Ansaldi, Manaj, Biabiany et Puscas. Dans la liste des départ, Nagatomo devrait quitter l’Inter, mais son impact sera nul sur le bilan, Davide Santon devrait rapporter 1M€. Parmi les joueurs, certaines situations sont plus complexes, en vue d’obtenir une plus-value : Joao Mario, par exemple, a une valeur de 28,5M€, Gabriel Barbosa 21M€. Dalbert vaut 15M€ contre 18M€ pour Matias Vecino… Dans nos grands joueurs, la valeur basse au bilan de Brozovic (3,3M€) et Mauro Icardi (3,7M€) pourraient garantir d’importantes plus-value, tout comme pour Samir Handanovic (1,2M€), il s’agit là de nos meilleurs joueurs. Concernant les joueurs en deçà, Candreva pourrait rapporter une plus-value de 11M€, Perisic 9,4M€, Eder, 6,6M€ Rafinha tient à l’Inter, l’Inter tient à Rafinha Dans l’agenda de Piero Ausilio, un voyage est programmé à Barcelone, afin de discuter de Rafinha. Sa valeur est montée à 38M€ à la suite de la qualification de l’Inter en Ligue des Champions (35M€ de prévu + les 3M€ de bonus en cas de qualification). L’objectif de l’Inter, forte de l’envie du joueur et de son entourage, est de parvenir à obtenir un prêt, si possible biennal, avec un versement complet en 2019, lors que prendra fin le Settlement Agreement, signé en son temps par Erick Thohir. La situation n’est pas impossible, mais la balle est dans le camps du Fc Barcelone… L’Inter ne compte pas lâcher Icardi Comme indiqué précédemment, Spalletti va être prolongé, mais cela vaut aussi pour Mauro Icardi. Pour Piero Ausilio, les deux actes les plus importants à poser sont : Les prolongations de contrat de Luciano Spalletti et de Mauro Icardi. D’après la presse italienne, on parle d’un contrat prêt à la signature pour l’argentin qui porteraient jusqu’en 2022 avec un salaire avoisinant les 6,5-7,M€, une somme moindre que celle demandée par Wanda Nara, mais la clause libératoire sera de fait élevée à 160M€. Si un club propose une telle somme, libre à Maurito de choisir de son futur. Skriniar explose, dès sa première année, un record signé Javier Zanetti. A la base, Milan Skriniar devait être un simple recrutement, un renfort en défense. Personne ne s’attendait à ce qu’il réalise une saison aussi exceptionnelle et qu’il soit devenu le symbole défensif de l’Inter. Milan Skriniar a été l’un des grands protagoniste du retour de l’Inter à l’avant-plan, à tel point que le jeune slovaque a battu un record, un record signé par notre Parrain et vice Président du club, Javier Zanetti. Selon Opta Paolo, Depuis que la Serie A évolue à 20 équipes, Javier Zanetti disposait du record du nombre de minutes disputées: 3.375 minutes en 2008/2009. Milan Skriniar, pour sa première saison vient d’établir un nouveau record en Serie A avec 3.420. minutes de disputées. Milan, un joueur tout simplement indispensable. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Le latéral portugais, Joao Cancelo, arrivé à l'Inter cet été en prêt avec un droit de rachat fixé à 35 millions, est devenu un pilier du Onze de Luciano Spalletti et le club voudrait garder Cancelo à tout prix. Tout sera cependant décidé à Rome, comme le rapporte le journal espagnol SuperDeporte : l'Inter jouera l'accès à la prochaine Ligue des Champions contre la Lazio et l'avenir de Cancelo dépendra presque entièrement de ce résultat. L'intention de l'Inter est en effet d'assurer la qualification pour poursuivre les opérations de Cancelo et Rafinha, grâce aux apports économiques fournis par la Ligue des Champions. Sans cet argent, la possibilité pour l'Inter d'exercer le droit de rachat pour Cancelo serait très compliquée. Ce droit expirera le 30 mai et le montant convenu sera également utilisé par Valence pour régler ses comptes. À ce jour, cependant, le club espagnol n'aurait pas reçu d'offre d'autres clubs qui soit plus élevée que le droit de rachat en faveur de l'Inter. Valence espère donc, en cas de non-rachat par le club de l'Inter, vendre le portugais à un chiffre plus élevé.
  12. Victor Newman

    Valence veut une contrepartie pour Joao Cancelo

    Le futur de Joao Cancelo reste flou. Le latéral et ailier portugais est actuellement en prêt et l'Inter dispose d'un droit de rachat fixé à 35M€. Pour Luciano Spalletti, Joao est un joueur indiscutable et indispensable, c'est simple, impossible de se passer de lui, malgré des débuts compliqués. Pourtant, si l'Inter veut le racheter, elle devra exercer son droit de rachat d'ici au 31 mai 2018 et le Fc Valence a déjà prévenu l'Inter qu'il n'avait aucune intention de faire de cadeaux au club. De fait, l'Inter se doit mettre en place une nouvelle stratégie et cela passe par des joueurs qui plaisent aux espagnols. Afin de faire baisser le prix, l'Inter compte proposer: Matias Vecino, qui est fort apprécié Dalbert Antonio Candreva, qui même s'il resterait dans les plans du club,, perdrait sa place de titulaire la saison prochaine. Concernant Antonio, tout dépendra du joueur et de son envie d'aller évoluer en Liga en rejoignant le Fc Valence. Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. L’Inter était parvenu à réduire l’écart avec la Lazio et la Roma, mais cela pourrait ne pas suffire pour accéder à la prochaine Ligue des Champions. Pour l’Inter, un tel échec aura un impact direct sur le Mercato. Le manque à gagner minimum est de 40M€. Mais le Club compte aller de l’avant du bon pied pour renforcer un noyau qui dispose d’une bonne base, il ne faudra pas révolutionner l’ensemble de l’équipe. L’Inter s’est déjà assurer les services du talentueux Lautaro Martinez et a posé les premières pierres, quant au recrutement de De Vrij et Asamoah. Une seule incertitude : Les futurs de Cancelo et Rafinha Si le portugais est conservé, Spalletti aura déjà sa défense titulaire. Dans le cas d’un échec avec Valence, Ausilio devra partir à la recherche d’un ailier. Il semble par contre "plus simple"de voir Rafinha continuer son aventure à l’Inter par le biais d’une prolongation du prêt avec le Fc Barcelone. Au niveau des sorties, l’Inter se doit, pour rester ambitieuse, de conserver certains "intouchables" à l’heure actuelle, à savoir Skriniar, Brozovic qui a littéralement explosé en cette seconde partie de saison avec Luciano Spalletti, Perisic et Icardi. Luciano Spalletti, dans ses demandes, souhaite disposer d’un milieu de terrain de carrure internationale, et plus précisément d’un joueur capable de marquer du milieu de terrain. Plusieurs noms sont cités, avec les intouchables Strootman et Vidal, en passant par les italiens Cristante, Barella et Pellegrini, qui est également suivi par la Juve. Pour renforcer ses ailes et soutenir Perisic et Candreva, l’idée serait de se pencher vers Marlos (Shakhtar), Lamela, Verdi et Depay, qui est également suivi par le Milan Ac. Spalletti confirmé par le Suning, même s’il y a des "Conte" à rendre…. Malgré la défaite et les contestations arbitrales découlant du Derby d’Italie, le Suning aurait l’intention de conserver Luciano Spalletti, pour la saison prochaine. L’équipe a su prouver qu’elle était capable de jouer et de dominer en infériorité numérique la Juventus. L’emporter dans de telles conditions aurait marqué l’histoire de la Serie A et du Derby, mais cela aurait également humilié la Vieille Dame. Pour le Suning, l’Inter a grandi énormément cette saison, ce match est la preuve qu’elle est devenue une vraie équipe, une équipe qui veut à présent pratiquer un beau football et qui veut avoir une accise solide. Vu le déroulement de la rencontre, celle-ci peut renforcer les liens entre les joueurs et l’entraîneur et provoquer également une soif de revanche pour la saison à venir… Pour le Suning, le mérite en revient à Spalletti, qui même s’il s’est troué sur les remplacements, et l’entraîneur a eu le mérite de le reconnaître, aurait reçu une confirmation qu’il continuera à pratiquer un excellent travail à Milan. Pour le Suning et l’Inter, ne pas que qualifier en Ligue des Champions, pourrait faire très très mal, mais le Club veut continuer à aller de l’avant sur ce projet et cela passe déjà par la conservation de l’entraîneur car Spalletti a su recréer un groupe et une véritable équipe, des éléments que Steven Zhang a tenu à souligner. Voir Luciano Spalletti se faire remercier serait donc une surprise, mais tout comme cela fut le cas avec Stefabi Pioli, il y a un an, son licenciement n’est pas à exclure, surtout que le Suning apprécie énormément Antonio Conte qui est annoncé sur le départ, en Premier League…. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  14. L'Inter et Valence discutent pour lever les options de Cancelo et Kondogbia. Les nerazzurri, cependant, voudraient diminuer le montant de 38M€ à payer pour l'arrière droit portugais. C'est pour cela que, ces derniers jours, les contacts entre les deux clubs sont de plus en plus récurrents et en Espagne on parle déjà des conditions de Valence pour accéder à la demande de l'Inter. Valence voudrait récupérer les 25% promis à l'Inter sur le montant d'une éventuelle vente de Kondogbia. En tout cas, l'intention des espagnols est de lever l'option d'achat du français qui sera, donc, la première recrue de Valence pour la saison 2018/2019. La réponse de l'Inter est encore attendue, mais selon les propos même du DS Piero Ausilio, l'intention est bien d'acheter définitivement Joao Cancelo.
  15. L'Inter avance ses pions pour racheter Cancelo Le latéral portugais a désormais conquis Spalletti et le peuple nerazzurro. Les dirigeants veulent ainsi tout faire pour lever son option d'achat valable jusqu'au 31 Mai. Selon la Gazzetta dello Sport: La première intention de l'Inter serait de convaincre Cancelo de rester Milan, et ce, aussi sur le plan économique. La proposition du DS Ausilio est de passer de son salaire actuel de 1.2M€ à un montant avoisinant les 3M€, bonus compris. L'objectif des nerazzurri est de s'assurer de l'intention de rester du joueur, avant de passer, dans un second temps, au dialogue avec Valence. La possibilité que le club interiste débourse les 35M€ prévus est donc à exclure, l'intention serait plutôt de rediscuter l'accord actuel en proposant un nouveau prêt (2 ans avec avec obligation d'achat?). ®Samus - Internazionale.fr
  16. Milan - Après la rencontre face au Toro, le directeur de l'Inter Piero Ausilio a déclaré qu'il essaierait de garder Rafinha et Joao Cancelo, tout en laissant entendre que Stefan de Vrij et Kwadwo Asamoah pourraient être les prochaines recrues de l'Inter. "Nous devons essayer de récolter des points à chaque match, même lors de voyages difficiles comme à Turin et Bergame, car c'est de cette manière que notre objectif sera atteint. Il y a des hauts et des bas, mais je dois dire que cette année il y a eu plus de hauts que de bas." a-t-il déclaré au micro de Mediaset Premium. Le mercato "Nous avons promis de ne pas parler du marché des transferts avant le 20 mai, et cela vaut pour les joueurs qui entrent ou sortent. Rafinha et Joao Cancelo sont des joueurs importants pour l'Inter, nous voulons bâtir l'avenir autour d'eux même s'ils possèdent clauses très élevées. Nous élaborerons nos stratégies un peu plus tard." Ausilio aurait déjà conclu un accord avec le défenseur central de la Lazio De Vrij de même qu'avec l'arrière gauche de la Juventus Turin Asamoah, qui devraient être tous les deux des joueurs de l'Inter en juin prochain. Lorsqu'on lui a demandé spécifiquement au sujet de ces joueurs, Ausilio n'a rien nié. "Le marché des transferts a lieu lors de certaines périodes mais nous travaillons tous les jours et suivons différentes situations. Nous voulons nous assurer que nous serons prêts quand on fera appel à nous et nous verrons au moment venu si nous réussissons à faire quelque chose. Nous travaillons dessus car tous les autres clubs veulent s'améliorer d'une saison à l'autre." ®Rheyou Diamweli – internazionale.fr
  17. Victor Newman

    Nagatomo, la clé pour recruter Cancelo ?

    Milan - Valence va racheter Geoffrey Kondogbia pour 25M€. L'Inter souhaite conserver Joao Cancelo pour 35M€. Le calcul est simple, il manque 10M€. Afin d'obtenir la trésorerie nécessaire pour combler cette différence, tout porte à croire que l'aventure de Yuto Nagatomo, à Galatasaray, est promis à un avenir radieux. En effet, la presse turque a dévoilé une demande de l’entraîneur du "Gala" , Fatih Terim, à Javier Zanetti: "Vous avez recruté Kwadwo (Asamoah), faites preuve de la même compréhension qu'en janvier pour Yuto." Deux informations importantes: La vente du japonais à prévoir La signature déjà actée d'Asamoah ? Reste à attendre la réponse de notre Capitano et du Suning. Update - 17h30: L'Inter est prête à négocier le transfert pour une somme estimée entre 4 et 5M€. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  18. Milan - L'exclusion de Cancelo contre Crotone pourrait avoir des raisons disciplinaires, un comportement à l'entraînement que n'aimait pas Spalletti. La série noire des résultats sans victoire s'est allongée à huit matches de championnat: contre Crotone, l'Inter n'a pas réussi à dépasser le nul, le cinquième d'affilée, ralentissant encore sa course pour se qualifier pour la prochaine Ligue des Champions. De fait, chez les Nerazzurri, il y a un mécontentement tangible, porteur de situations négatives qui pourrait compliquer davantage la situation. Selon 'Tuttosport', le comportement tenu par Joao Cancelo ces derniers temps, ferait aussi parler Appiano Gentile. Ce dernier souhaitait retourner à Valence, une opportunité qui lui a été refusée par le natif de Certaldo. Le Portugais ne serait pas pleinement convaincu Spalletti d'attitude qui est heureux d'avoir conservé l' ancien de Valence dans sa formation, et qui devient, au fil du temps un joueur appellé à être de plus en plus titularisé vu ses très belles performances. L'exclusion contre Crotone (Sur l'aile gauche, Dalbert était titularisé), serait donc due à des raisons uniquement disciplinaires et non techniques, compte tenu des qualités que Cancelo a montré posséder. Un grain de sable supplémentaire pour un environnement qui a besoin de certitude pour sortir de cette crise qui semble interminable. Ce dimanche au Meazza, l'Inter ne pourra plus se permettre de rater encore une autre possibilité de se relancer. Il faudra battre Bologne si l'on veut être présent au rendez-vous avec l'Europe qui compte et qui se trouve au bout de ce chemin. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. Milan – Avec les excellentes prestations de Cancelo, Danilo D’Ambrosio a perdu sa place de titulaire sur l’aile droite de notre défense. En effet, il serait très difficile de se passer du talent du portugais actuellement. Danilo D’Ambrosio ne sera pas placé sur le banc En effet, en vue du délicat déplacement à Spal, qui va très certainement vendre cher sa peau, Luciano Spalletti songerait de plus en plus à aligner l’international italien en lieu et place de Santon. En respect au dernier match face à la Roma, Brozovic réintégrerait notre onze de base, au dépend de Gagliardini, avec Borja Valero dans un poste plus en retrait. Les ailes défensives de l’Inter reste un problème cette saison Les performances de Cancelo, en qualité d’arrière droit, sont une bouffée d’oxygène. La situation est bien plus délicate sur notre aile gauche : Nagatomo est porté disparu, Santon reste traumatisé par ce qu’il a vécu face à la Roma et Dalbert reste un ovni. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Victor Newman

    Valence veut reprendre Cancelo

    Milan – Valence continue à intensifier ses contacts pour récupérer son ailier droit, Cancelo, ce dernier a l’intention de mettre des bâtons dans les roues de l’Inter jusqu’au dernier jour du mercato… Comment convaincre Spalletti et l’Inter ? Cancelo et son agent Mendes, cherchent à trouver une solution pour quitter l’Inter : Cancelo est le joueur qui a été choisi par Valence comme troisième acquisition pour son mercato hivernal. Pour l’instant, Marcelino n’a pas vu son désir de retrouver le joueur exaucé, mais il est prêt à attendre jusqu’à la dernière minute du mercato pour réaliser ce transfert. Du côté de l’Inter, on ne rigole pas du tout de ce revirement de situation. La réalité est que l’Inter reste campée sur sa position et compte conserver Cancelo, car tout comme Marcelino, Spalletti le juge comme un joueur important qui est capable de jouer à plusieurs postes. De plus, les bons débuts de Joao en Série A renforce cette position. Le message est parvenu en Espagne. De son côté Valence ne compte pas investir pour Cancelo et devra tout faire pour forcer ce transfert. Mendes est en contact permanent avec l’Inter. L’Inter propose "sa" solution L’Inter pourrait accepter de céder le joueur, uniquement contre une offre très importante, ce que Valence ne compte pas faire. De fait, le club espagnol est actuellement en train de tâter le terrain pour Hugo Mallo et Jonny. Pour le Fc Valence, une ligne de conduite doit être respectée cet hiver : ne laisser partir aucun joueur important et réaliser deux transferts. Il ne manque plus qu’au club un latéral droit de valeur… Et une petite "Roberto Carlos" pour le club valencien... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  21. Victor Newman

    Spalletti a choisi : Ce sera Henrik Mkhitaryan !

    Milan – Au Scrabble il te rapporter un excellent mot compte triple. Mais le Mancunien pourrait faire plaisir à l’Inter d’une autre façon... Selon le Corriere Dello Sport, l’Inter a une marge de manœuvre très réduite entre l’UEFA et la Chine, mais il se pourrait qu’elle puisse réaliser tout de même une très belle opération. En effet, l’Inter doit recruter intelligemment et disposer de joueurs opérationnels. Au niveau de l’attaque, la préférence de Spalletti va pour Mkhitaryan. L’entraineur toscan a marqué son accord pour recruter le Red Devil, hier, en fin d’après-midi, au siège Nerazzurro. Notre Direction lui a garantie qu’elle ferait tout pour le contenter, mais lui a également rappelé que nous ne disposons pas d’un budget illimité. Qui est Henrik Mkhitaryan ? Les raisons de la préférence spallettienne ne sont pas difficiles à deviner. Son football, d’une part, est plus vertical, que celui de Pastore. Même si l’arménien n’est pas à proprement un goléador, il faut remonter en 2015/2016 pour le voir dépasser les deux chiffres sous la vareuse du Borussia Dortmund, le joueur reste fréquemment dans sa zone, dans le camp de l’adversaire. Il faut aussi noter sa faculté d’adaptation, car il peut être placé aussi bien sur l’aile droite que sur l’aile gauche. Il pourrait devenir l’alter-ego de Perisic ou de Candreva. Ce serait le rôle possible de Deulofeu, qui, cependant, pourrait arriver comme une alternative luxueuse. Comment recruter le Mancunien ? Les limitations imposées à l’Inter force notre club à utiliser la carte des prêts avec droit de rachat et sans obligation. La mission de notre Direction est de sonder Manchester United. Le Borussia Dortmund serait également intéressé, mais l’Inter dispose d’un joker qui peut lui permettre de faire pencher la balance de son côté : Joao Mario. C’est un fait que le portugais est sur la liste des transferts, lui qui a été payé, il y a un an et demi, 45 millions d’euros (bonus compris). Ce que l’Inter ne veut surtout pas, c’est réaliser une moins-value. La solution choisie par notre Direction serait similaire à celle de Cancelo/Kondogbia, c’est-à-dire, mettre en place un échange de prêts, avec la promesse de se revoir en juin pour discuter de la permanence des joueurs dans chaque club. Ce qui est sûr, c’est qu’autant que Mkhitaryan plait à l’Inter, autant Joao Mario plait à Mourinho. Tout dépend à présent de notre Spécial One, qui sera celui qui décidera de l’avenir des deux clubs. De plus, vu comment s’est déroulée la rencontre d’United à Southampton, cette possibilité est bien réelle. Si jamais Josè, on te fait nous-même l’emballage cadeau ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  22. Victor Newman

    Joao Cancelo de retour à Valence ?

    Milan – Il a fait partie d’un échange avec Kondogbia parti à Valence. Joao Cancelo n’arrive pas à trouver ses marques à l’Inter et Luciano Spalletti a parfaitement bien compris la peur principale du joueur : Ne pas aller au Mondial en Russie. Selon GianlucaDiMarzio.com., Cancelo souhaite retourner à Valence et quitter Milan pour disposer de plus de temps de jeu. Pour le moment, les deux clubs ne se sont pas encore rencontrés, mais le club du Mestalla, qui est à la recherche d’un latéral droit, n’a pas l’intention de le reprendre. D’après SkySport : "En Espagne, il se dit que le Fc Valence veut vendre Cancelo afin d’assainir ses caisses. Le club sait également que le portugais peut perdre de sa valeur s’il ne joue pas à l’Inter. Le club espagnol pense donc à le reprendre pour mieux le revendre par la suite." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  23. Victor Newman

    Joao Cancelo vise le Derby !

    Milan - Joao Cancelo a un objectif clair et sa décision est prise : Il veut faire vibrer le stade le 15 octobre, soit le jour du Derby Della Madonnina. En effet, notre international portugais, âgé de 23 ans, met tout en œuvre pour se remettre de sa blessure et être disponible pour disputer l’un des matchs phares de la saison Comme le révèle la Gazzetta Dello Sport : "Depuis une première période de physiothérapie variée, Cancelo est passé à un travail aquatique et d’endurance dans la salle de sport. Le joueur fait tout pour revenir sur le terrain. Il sait courir (même dans le sable) et touche quelques ballons actuellement. Le ballon est en caoutchouc, car le but de l’exercice est de stimuler les sensibilités du joueur..." "D’après les derniers examens, il devrait rapidement retrouver ses équipiers. Les Médecins et les physiothérapeutes comptent progressivement monter en régime et en charge de travail. L’objectif est qu’il puisse, à terme, travailler avec un vrai ballon et revenir dans le groupe, dans le courant de la semaine prochaine." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  24. Milan - “Distorsion du ligament collatéral médial du genou droit”. Telle est la blessure dont est victime Joao Cancelo. Pour l’International portugais, tout comme pour l’Inter, il s’agit de l’une des moins graves blessures possibles. Cette blessure est identique à celle qu’a connu Cristian Ansaldi, à son genou gauche. Il s’était fait blessé le 12 août 2016 et avait été convoqué et placé sur le banc de l’Inter, pour le 21 septembre 2016, à l’occasion de la victoire de l’Inter sur le terrain de l’Empoli. Son temps de récupération est évalué entre 30 et 40 jours au grand maximum. Les examens médicaux ont été réalisé auprès de l’Istituto Clinico Humanitas de Rozzano. La condition physique de Cancelo sera réévaluée de semaine en semaine par notre Staff Médical. Plus de peur que de mal ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  25. Milan – L’Inter n’est pas au bout de ses peines, avec une finale de mercato compliquée, où elle voit ses Tifosi se révolter, suite à l’impossibilité de recruter Schick ou Keita. On croyait toucher le fond.... En effet, notre nouveau latéral droit, Joao Cancelo, s’est blessé en s’entrainant avec le Portugal. Après avoir été examiné par le Staff médical lusitanien qui a suspecté une distorsion du genou droit, il a été autorisé à retourner à Milan. Notre docteur, Piero Volpi a été informé par le docteur Jose Carlos Noronha de l’état de santé douloureux du joueur, mais le staff médical portugais ne s’est pas prêté à réaliser un diagnostic plus approfondi. Cancelo est attendu à Milan aujourd’hui ou il se fera examiné. L’inquiétude est grande à l’Inter, car il peut soit : S’agir d’une "simple" distorsion, avec un arrêt de 5 à 6 semaines, comme cela s’est produit avec D’Ambrosio l’année passée. S’agir des ligaments croisés antérieurs, si ces derniers ont été touchés, la saison de Cancelo est compromise et l’Inter perdrait immédiatement un joueur pour la saison. En effet, cette blessure, serait un peu différente de celle de notre Ronaldo, mais l’indisponibilité pourrait monter jusqu’à 6 mois, le joueur pourrait revenir sur les terrains entre février et mars, mais il devra encore faire l’objet d’une remise en forme. Spalletti avait fait du portugais un pion essentiel pour son aile droite en 4-2-3-1: Il peut aussi bien jouer au poste de D’Ambrosio, en latéral, qu’au poste de Candreva, en ailier droit. L’Inter se voit donc dans l’obligation de retourner sur le mercato. Cette situation pourrait expliquer la future arrivée de Karamoh et peut être une nouvelle tentative pour Moussa Sissoko. Nous vous tiendrons informé de l’état de santé de Cancelo, dès que les informations relatives à ce dernier nous parviennent ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
×