Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'joao mario'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • Jeux video

Groupes de produits

  • T-Shirts Collection 2020
  • T-Shirts Logos
  • T-Shirts Art Portraits

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

48 résultats trouvés

  1. « Nous devons resserrer la ceinture. C'est pourquoi nous ne pouvons pas acheter Krychowiak et Joao Mario simultanément. Huit joueurs quitteront l'équipe, que nous remplacerons par des jeunes et des réservistes. » Avec ces déclarations le président du Lokomotiv Moscou, Vasily Kiknadze , a envoyé un signal clair : sauf rebondissement, Joao Mario ne sera pas racheté. Cependant le milieu de terrain portugais ne retournera pas à l'Inter car selon ce que rapporte ActuFoot, André Villas Boas aimerait l'attirer à Marseille. Le club français aurait déjà réalisé les premiers pas pour tenter de faire plaisir à son entraîneur. ®KarimGipuzcoa - internazionale.fr
  2. En effet, pour se voir racheter à titre définitif, l’ingrat Joao Mario doit espérer voir le Lokomotiv Moscou passer à la caisse, somme à débourser : 18 millions d’euros. "Nous devrons serrer la ceinture, Il ne nous sera pas possible de recruter simultanément Krychowiak et João Mário. Huit joueurs quitterons l’équipe et seront remplacés par des jeunes ou des réservistes." - Vasily Kiknadze. Président du Lokomotiv ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Selon un rapport publié dans l'édition imprimée du Corriere dello Sport, l'avenir de Dries Mertens avec le Napoli est plus que jamais dans le doute. Son actuel contrat doit expirer dans quelques mois. Après avoir rencontré la direction du club, il semblait qu'il était sur le point de signer une prolongation, mais il ne semble plus certain d'y rester. Le rapport ajoute que Naples avait prévu de vendre Arkadiusz Milik en raison d'une probable prolongation de contrat de Mertens. Mais maintenant que la situation a changé, ils pourraient bien décider de garder Milik si Mertens quitte le club. Depuis un certain temps, l'Inter surveille de près sa situation et serait très désireuse de l'acquérir via un transfert gratuit, tout comme Monaco. Notre milieu de terrain Joao Mario à Marseille ? Selon un rapport de FCInterNews.it, Marseille a en vue de recruter le milieu de terrain de Joao Mario dans les prochains mois. Le milieu de terrain portugais est actuellement prêté au Lokomotiv Moscou et ils ont une option pour l'acheter, mais le Lokomotiv juge le prix de 18 millions d'euros trop élevé pour eux. Le rapport poursuit en affirmant que Joao Mario aimerait jouer en Espagne ou en France et un transfert à Marseille lui permettrait de faire exactement cela. Marseille a en effet déjà interrogé ses représentants sur un éventuel transfert au Vélodrome. En ce qui concerne un transfert à l'OM, cela est encore au stade embryonnaire mais cela pourrait se développer plus au fil du temps. Apparemment, l'OM n'est pas le seul club intéressé par Joao Mario, le rapport indiquant également que le Real Betis l'est aussi. Rédigé par Alex_j - Internazionale.fr
  4. L'avenir des fonds disponibles de l'Inter cet été dépendra fortement du futur de quatre joueurs : Icardi, Joao Mario, Lazaro et Perisic. Les quatre sont prêtés avec droit de rachat. En raison de la situation actuelle et de son impact financier évident, il est à craindre que les dépenses du club soient réduites au minimum. Cela vaut aussi pour les clubs qui doivent lever les options de nos joueurs. Le Corriere dello Sport fait le point. PERISIC Il assurerait aussi un bonus confortable, puisque le Bayern a un droit dessus à hauteur de 20M€. Ces dernières semaines le club allemand a signifié au croate son intention de le garder, mais en demandant une petite remise de l'Inter. Mais depuis, beaucoup de choses ont changé et rien n'est dit que les bavarois ont gardé les mêmes intentions. ICARDI C'est le gros morceau. Le PSG peut l'acquérir pour 70 millions d'euros, la quasi-totalité serait une plus-value puisqu'il représente 1.8M€ au bilan du club. Cependant juste avant l'arrêt des différents championnats, la situation du bomber argentin s'est dégradée et le PSG n'est pas sûr de définitivement lever l'option d'achat. Auteur de 20 buts en 31 matchs, il a commencé 2020 sur le banc et n'a pas joué une seule minute contre Dortmund en Champions League. Icardi lui-même n'est pas convaincu par l'idée de rester dans la capitale française. JOAO MARIO Il a eu un impact positif au sein du Lokomotiv Moscou. Si le club russe le rachète, cela donnerait un gain d'un peu plus de 5M€. LAZARO Son sort est incertain. Prêté à Newcastle fin janvier il a eu le temps de disputer quatre rencontres de Premier League et une en FA Cup (1 but). Est-ce que ce sera suffisant pour voir les Magpies investir 23M€ ? Difficile à imaginer... ®alex_j & ®gladis32- internazionale.fr
  5. Au cours d'une session de questions-réponses qui s'est tenue sur son profil officiel Instagram, le milieu de terrain de l'Inter Joao Mario a fait part son rêve de jouer en Liga pendant sa carrière. Le joueur de l'équipe nationale portugaise, qui a rejoint l'Inter à l'été 2016 après son départ du Sporting Portugal est actuellement prêté au Lokomotiv Moscou (actuel deuxième du championnat russe, ndlr). Il a d'abord discuté à propos des sentiments que ça procure de faire partie de l'équipe qui a gagné l'Euro 2016. Il commença avec « Gagner l'Euro fut incroyable. C'est un honneur qui durera toute une vie et je crois que je fais partie de l'histoire du football portugais grâce à sa victoire. » Il a ensuite réfléchi à ce que signifiait pour lui la première convocation en équipe nationale : « J'ai téléphoné à ma mère et à mon frère Wilson parce que c'était un vrai rêve, que j'ai toujours désiré. La première chose que j'ai faite fut de les appeler. Ils étaient vraiment excités parce que c'était un moment très spécial. » Il a ensuite mentionné les joueurs qu'il admirait quand il était petit et pourquoi : « Zidane a été le premier joueur que j'ai admiré. Il était très élégant sur le terrain et m'a beaucoup inspiré. Le deuxième est Cristiano Ronaldo. En effet, quand je suis arrivé au Sporting l'année où il est parti à Manchester United (en 2003 ndlr), il était un exemple pour tous les jeunes qui voulaient suivre ses traces. Il a été une grande inspiration pour moi en tant que jeune athlète. » Il a ensuite parlé du système qu'il préfère : « J'aime le 4-3-3 parce que quand je jouais dans l'équipe jeune, c'était la stratégie la plus utilisée. C'est le système dans lequel je suis le plus à l'aise et milieu de terrain central est le poste où je peux exprimer mon meilleur football, je pense. » Il passa ensuite à son match préféré joué au cours de sa carrière : « La finale de l'Euro 2016 fut une rencontre spéciale. Elle a duré 120 minutes et a été une bataille entre deux des meilleures équipes nationales. Sans aucun doute, je dis ce match car c'est celui dans lequel je me suis le plus amusé. » Lorsqu'on lui a demandé s'il y avait des championnats dans lesquelles il aimerait jouer, Joao Mario a révélé qu'il souhaitait rejoindre la Liga à l'avenir : « Hormis ceux dans lesquels j'ai déjà joués (championnats portugais, italien, anglais et russe ndlr), je pense que la Liga serait parfaite pour mon style et je suis sûr que je m'amuserais beaucoup dans un championnat où se joue un bon football. Peut-être pourriez-vous dire que c'est un de mes rêves qui n'est pas encore devenu réalité. » Le joueur de 27 ans a ensuite mentionné un point qu'il pense pouvoir améliorer : « Jour après jour, j'essaie d'améliorer ma finition car c'est très important dans le football moderne. Je sais que ça demande beaucoup de travail, mais je vais essayer de m'améliorer petit à petit. Maintenant j'y prends grand soin. Ces dernières années, je me suis senti de plus en plus confiant. » En conclusion, il a parlé de ce que signifie de s'entraîner aux côtés de Cristiano Ronaldo avec l'équipe nationale. « Lorsque vous vous entraînez avec lui, vous comprenez pourquoi il est à ce niveau. Ses performances, sa formation, son attention à la nourriture et sa mentalité font la différence. » ®alex_j - internazionale.fr
  6. Joao Mario Informations Générales : Nom : Naval da Costa Eduardo Prénom : João Mário Poste : Milieu offensif Date de naissance : 19 janvier 1993 Lieu de naissance : Porto Pays : Portugal Taille : 179 cm Poids : 72 Numéro de maillot : ? Meilleur pied : Droit Au club depuis : Août 2016 Position sur le terrain : Biographie : João Mário Naval da Costa Eduardo, né le 19 janvier 1993 à Porto, est un footballeur international portugais. Il évolue au poste de milieu de terrain offensif au Sporting Portugal. Il est le frère de Wilson Eduardo. Carrière en club Après de brefs début au sein de l'équipe jeune du FC Porto dans sa ville natale, João Mário est parti au Sporting Club du Portugal en 2004, à l'âge de 11 ans, afin d'y compléter sa formation. Le 14 Décembre 2011, il a été convoqué pour son premier match enEuropa League, face à la Lazio à Romes où il a côtoyé des jeunes premiers tels que Betinho , Ricardo Esgaio , Tiago Ilori et João Carlos. Les portugais étant premier du groupe: il est entré dans la terrain à la 76e minute, après avoir remplacé Oguchi Onyewu (victoire italienne 2-0) Joao Mario a réalisé sa première saison en équipe première en 2012-13 , il a été titularisé 30 fois sur 31 avec le Sporting B en seconde division. Durant cette saison, l'équipe B du Sporting était arrivée 4ème au classement Le 31 mai 2015, il est de nouveau rappelé avec l'équipe A pour disputer la Finale de la Coupe du Portugal contre le SC Braga , mais il a été remplacé pour Miguel Lopes en cours de première période suite à l'exclusion du défenseur Cédric Soares. Cela n'a pas empêché le Sporting de remporter la Coupe lors de la séance des tirs aux pénaltys Carrière Internationale: Avec la sélection portugaise, il participe au Championnat d'Europe des moins de 19 ans 2013 organisé en Lituanie. Lors de la compétition, il inscrit un but sur penalty face à l'Espagne. La même année, il joue le Tournoi de Toulon, et la Coupe du monde des moins de 20 ans qui se déroule en Turquie. Lors du mondial, il joue 4 matchs et son équipe atteint les huitièmes de finales, en étant éliminée par le Ghana. João Mário dispute ensuite le championnat d'Europe espoirs 2015 organisé en République tchèque. Lors de la compétition, il inscrit le seul but de la rencontre face à l'Angleterre lors de la phase de poules, puis un but face à l'Allemagne lors de la demi-finale. Le Portugal atteint la Finale, en se faisant battre par la Suède aux tirs au but (João Mário convertit le quatrième tir). João Mário est le numéro 10 de sa sélection lorsqu'il remporte l'Euro 2016 avec le Portugal face à la France Le 15 août 2016, il décide de découvrir la Serie A et est transféré à l'Inter de Milan pour la somme de 45M€ Clubs : 2002-2004 : FC Porto 2004-2016: Sporting CP -> 2014: Prété au Vitoria Setùbal 2016 : Inter Milan Source : Wikipedia
  7. Andrei Losiouk, le vice-directeur Sportif du Lokomotiv Moscou, s’est livré sur l’arrivée en prêt de Joao Mario dans une interview en marge du WyScout Forum 2019. "Il réalise de très bonnes choses, il s’est rapidement adapté. Il a assimilé le jeu de l’entraîneur et a atteint en trois mois les objectifs que nous avions prédéfinis. C’est un peu rapide pour parler de le racheter à l’Inter. Le championnat est long et en janvier, il y aura une trêve de deux mois. Nous en reparlerons par la suite, s’il maintient son rendement." "L’accord avec l’Inter est clair. L’année prochaine, en Russie, nous ne pourrons conserver que 8 joueurs étranger et avec son arrivée, nous en sommes à 11. Certains sont en fin de contrat, mais il y a aura, pour tous, des évaluations à réaliser." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Joao Mario, a quitté l’Inter en prêt cet été, pour revêtir de la vareuse du Lokomotiv Moscou. L’international portugais s’est livré à Marca sur cette nouvelle vie. Après trois années sans succès à l’Inter, vous avez quitté le club Nerazzurro cet été, pour partir en prêt au Lokomotiv. Pourquoi avoir décidé de rejoindre la Russie ? "Je suis arrivé à un moment de ma carrière où le plus important est de jouer régulièrement. Le Lokomotiv était le club qui me voulait le plus et c’est ce qui a été décisif, car je voulais un projet où je pouvais me sentir important." "Il y a aussi naturellement, la possibilité de jouer en Ligue des Champions qui a pesé énormément sur mon choix. Je suis fier d’être ici, j’ai trouvé un club très bien organisé." Votre début a été très bon. Vous avez joué l’intégralité des quatre dernières rencontres, qui se sont conclues par quatre victoires d’équipe. Vous attendiez-vous à un aussi bon départ ? "La vérité est que tout va très bien, le groupe est composé de personnes expertes qui se connaissent très bien et avoir Éder ici m’a beaucoup aidé. Après une période de moins bien, un club comme le Lokomotiv était ce dont j’avais réellement besoin : Une bonne équipe avec une dynamique sportive, dans laquelle je me sens important." Vous avez signé à l’Inter en 2016, mais il parait que vous auriez pu rejoindre l’Atletico. Étiez-vous si proche de revêtir ce maillot rouge et blanc ? "Oui, en 2014-2015 l’Atletico m’avait fait une offre, mais le Sporting l’a rejeté. L’année suivante je suis allé à l’Inter. En 2014-2014, j’ai réalisé ma première saison intégrale avec le Sporting et l’Atletico s’était montré réactif, mais l’offre a été rejetée par le club, ce n’était pas un choix personnel." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. "Je ne voulais pas retourner au Portugal, retourner au pays, dans le club où j'ai été formé, chez moi, ce n'était pas excitant". Interviewé en exclusivité par O Jogo, Joao Mario explique le choix étonnant de rejoindre le Lokomotiv Moscou en Russie plutôt que de retourner au bercail au Sporting Lisbonne. "Ils m'ont présenté le projet quelques jours avant mon choix, le message qu'ils m'ont fait passer m'a vraiment plu, ils m'ont dit que je jouerai beaucoup et quand je pense que c'est une année d'Euro, ça a compté dans ma réflexion. Si vous jetez un coup d’œil, en équipe nationale du Portugal il y a des joueurs qui jouent en Grèce à l'Olympiakos, tout ça pour dire que le sélectionneur fait attention à tous ses joueurs. Je n'ai joué que quelques matches avec l'Inter mais j'ai été quand même convoqué donc si je joue plus cette saison, que ce soit en Russie ou ailleurs, j'aurais d'autant plus d'opportunités. En plus nous jouons la Ligue des Champions". En fin de discussion, Joao Mario explique aussi pourquoi selon lui les choses sont un peu allé de travers avec l'Inter : "C'est un peu difficile d'en parler maintenant. Chaque fois que j'en ai parlé il y a eu un malentendu, pour moi il y a des situations où la séparation est inévitable. Je suis content de voir l'Inter aussi forte, mes coéquipiers me manqueront beaucoup et je leur souhaite vraiment bonne chance pour cette saison. L'entraîneur est très bon, très compétent et avec lui, l'Inter redeviendra grande".
  10. Le Lokomotiv Moscou a officiellement confirmé la venue du milieu de terrain portugais de l'Inter, João Mario. Le Champion d'Europe sera prêté une saison avec une option d'achat de 18 millions d'euros à lever au plus tard au début de l'été 2020. Le saviez-vous ? Le portugais était la recrue phare de l'Inter en 2016, avec un transfert estimé à 42 millions d'euros mais celui-ci n'a pas su s'imposer et n'est apparu qu'à 64 reprises sous le maillot Nerazzurro. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Dalbert & Biraghi Retour vers le futur. Henrique Dalbert se rapproche de Nice sous la forme d'un prêt avec droit de rachat (12 ou 13M). Les Aiglons bénéficiant toujours de 30% de la revente du joueur, bien entendu déduits lors de l'éventuelle transaction. Le brésilien semble avoir compris que son aventure milanaise s'achève. Malgré les approches de la Fiorentina et de la Sampdoria, Dalbert aurait choisi de revenir sur la Côte d'Azur. Le club niçois prendrait en charge la totalité de son salaire. Son départ libérerait de la place pour Cristiano Biraghi, identifié comme un renfort idoine par Antonio Conte. Joao Mario Autre possible retour au bercail, celui de Joao Mario au Sporting Lisbonne. A la recherche d'un milieu de terrain pour tenter de conquérir la SuperLiga, Joao Mario serait leur priorité. Les lisboètes souhaitent un prêt gratuit avec droit de rachat aussi. Une solution qui ne semble pas contrarier dans les bureaux milanais, tant le portugais est indésirable. Au Sporting il y a aussi un certain Bruno Fernandes. Le joyau lusitanien plait beaucoup à Marotta, qui le voulait il y a déjà trois ans sous la Juventus. Si cette piste s'éteint, il y a toujours le FC Séville et l'AS Monaco dessus. Alexis Sanchez Tout semble aller très vite dans ce dossier. L'idéal serait de boucler l'affaire dans les 48h, en vue pourquoi pas d'une apparition contre Lecce lundi prochain. Un dossier qui reste complexe, puisque les deux clubs semblent en désaccords sur le montant du prêt. Du côté salarial par contre les deux parties semblent en phase, l'Inter payerait 4/4,5M et les anglais le reste. Dans le même temps, le quotidien chilien El Mercurio assure que l'entourage du joueur confirme que la transaction est quasiment conclue. Ce ne serait qu'une question d'heures donc. ®gladis32 - internazionale.fr
  12. Pour la vente de Joao Mario il faudra attendre le mois d'août. Monaco reste la destination la plus probable pour le portugais. Le mercato de l'Inter ne décolle pas et les longues attentes ont commencé à rendre Conte nerveux, qui s'attendait certainement à une meilleur célérité de la part des dirigeants pour les achats liés au renforcement du secteur offensif. Les motivations de cet agacement sont diverses. Il peut s'expliquer par les difficultés à céder certains profils qui ne rentrent pas dans les idées footballistiques de Conte. En plus de vouloir céder Icardi, Nainggolan et maintenant Perisic qui vient d' être ajouté à la liste, au milieu on retrouve le nom de Joao Mario pour lequel la société milanaise souhaite utiliser l'argent de la vente afin de compléter l'équipe avec les futurs achats. Pour le portugais, malgré les sondages des dernières semaines provenant de la Premier League, la destination qui reste la plus en vue est l'équipe de Jardim, l'As Monaco. Dans les dernières semaines FCINTER1908.IT a analysé avec insistances la situation sur l'intérêt des monégasques qui, contrairement à ce qui peut sembler, ne s'est pas affaibli. Les deux clubs se contactent quotidiennement et le dossier avance. La dernière visite des intermédiaires à la Via della Liberazione s'est tenue il y a quelques jours. Dans les détails, par nécessité pour les bilans avant le 30 juin les nerazzurri demandaient un chiffre supérieur à 30M d'euros. Après cette date, l'Inter a abaissé le prix à 25M avec bonus. L'As Monaco reste donc intéressé et après avoir pris du Milan l'autre portugais André Silva le club donnera dans les prochaines semaines l'assaut décisif pour ramener l'ex du Sporting dans la principauté. Des indiscrétions de sources proches de l'affaire disent que l'assaut des monégasques serait donné le 1er août. Pourquoi forcément le 1er août ? Car à cette date le mandat que Joao Mario avait donné à Kia Joorabchian prendra fin et c'était l'un des obstacles majeurs du possible transfert. L'Inter et Antonio Conte devront donc juste patienter. Le milieu portugais est sûr de la manière dont sera composé son futur et il veut fortement tourner le dos aux échecs des dernières années en Serie A et en Premier League. La balle passe maintenant à Jorge Mendes et à son entourage qui s'occuperont de l'affaire et qui sont prêt à utiliser les bonnes cartes pour contenter les parties à partir des prochaines semaines. Rédigé par Hugo - Internazionale.fr
  13. Parmi les joueurs sur la liste des transferts, on retrouve le milieu de terrain portugais Joao Mario. Selon Sport Mediaset, Monaco a proposé une offre officielle de 15 millions d’euros. L’Inter se donne de le temps de la réflexion, elle qui encore hier et selon Fcinter1908.it, souhaitait en retirer 25 millions d’euros. Le joueur pèse encore 18 millions d’euros sur les comptes interistes. Validez-vous ou pas une vente dans de telles conditions ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. Selon le Corriere Dello Sport, l’international portugais pourrait rejoindre l’AS Monaco, l’opération étant assurée par Jorge Mendes. L’Inter a estimé Joao à 18 millions d’euros. Plus que sa valeur, le club souhaite surtout assainir sa masse salariale, lui qui dispose d’un salaire de plus de 3 millions d’euros. Formule Il est pour l’heure difficile d’imaginer une vente sec à titre définitif, avec une plus-value imputable à la saison 2018-2019. Il est par contre plus simple d’envisager un prêt avec une obligation de rachat encore à définir. Dans un tel cas de figure, la plus-value serait imputable sur le bilan de la saison à venir. En cas d’accord, Joao Mario retrouverait son ancien entraîneur du Sporting Lisbonne… Leonardo Jardim ! Pour ou contre une telle transaction ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. Luciano Spalletti a-t'il porté son dernier coup ? A-t'il fini de faire des dégâts ? En effet, après une première série d'entraînements, le natif de Certaldo a éloigné des terrains Joao Mario pour son attitude paresseuse. Le portugais n'aurait pas adopté un bon comportement et n'aurait pas montré de signes de motivations. C'est pour cela que le Portugais a été renvoyé à la douche devant le reste de l'équipe. Il a été invité à se représenter ce vendredi avec un état d'esprit différent. Cet épisode est tout sauf anecdotique, surtout qu'il intervient dans une période cruciale pour l'Inter, elle qui n'est qu'à 180 minutes de la prochaine Ligue des Champions. Ce n'est pas la première fois que Spalletti exclu un joueur d'Appiano. La saison passée, cette situation s'était produite avec Joao Cancelo, pour des raisons plus ou moins similaires à celles reprochées au portugais. Pour Spalletti, un message clair a été envoyé à tous : Il faut encore se qualifier pour la Ligue des Champions et ce n'est pas le moment de baisser sa garde. En effet, il serait nocif de ne compter que sur le dernier match avec la réception de l'Empoli: Il pourrait s'agir du match de tous les danger. Le prochain match aura lieu à Naples et il y a lieu d'étudier les moindres détails. L'équipe devra se passer de Politano, touché à la cheville et de Stefan De Vrij, qui n'est toujours pas rétabli de sa blessure. Cette exclusion du Portugais ne changera pas son avenir, lui qui est sur la liste des transferts et dont la valeur pèse 16 millions d'euros sur le bilan interiste. Everton semble intéressé tout comme l'As Monaco qui a montré quelques signes d'intérêts. Lié à l'Inter jusqu'en 2021, Joao Mario touche 2,7 millions d'euros par saison. Remis sur le droit chemin dans le courant de saison par Spalletti, il n'a plus fait aucune apparition durant une période de 2 mois. Ayant récemment disputé un total de 52 minutes, ce dernier semble être arrivé au bout de son histoire Nerazzurra. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. Tragédie personnelle dans la vie de Joao Mario. Le quotidien portugais Record nous informe que le père du joueur Joao Mario Eduardo est mort à Luanda, en Angola. Le frère de Joao Mario, Wilson Eduardo s'était déplacé ce samedi vu aggravation de l'état de santé de son père. Il restera également présent pour les funérailles. Voici le communiqué officiel de l'Inter "La Famille Nerazzurri se montre solidaire envers Joao Mario suite à la disparition de son père. L'Inter présente de son propre chef et au nom de ses tifosi ses marques de soutien." Internazionale.fr présente également ses plus sincères condoléances à Joao Mario ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. Interviewé par Calcio2000, le portugais Champion d’Europe s’est livré sur sa nouvelle aventure à l’Inter. Il y a un an, vous aviez déclaré que vous n’alliez plus revenir à l’Inter. Regrettez-vous ces paroles ? "Objectivement, je me déçois, j’ai parlé à chaud. On apprends toujours de ses erreurs et j’en ai commise une. J’ai compris que tout peut toujours arriver, mais que l’on se doit de respecter une équipe comme l’Inter qui a dépensé une somme importante pour moi." "Je suis très fier d’avoir reçu une nouvelle chance à l’Inter. C’était très important pour moi, pour me racheter de mes déclarations dites sans réellement les penser. Je dois dire que ceux qui ont été les plus fondamentaux pour moi, ce sont les Tifosi qui m’ont offert cette seconde chance." Parlant des Tifosi de l’Inter, ils sont passionnels comme peu d’autres... qu’en pensez-vous ? "J’ai été pour eux, à la fois une "idole" et un joueur perdu. Je crois qu’il serait bien de trouver un juste équilibre, je sais aussi quels sont les caractéristiques des Tifosi en Italie et surtout ceux de l’Inter. Ils sont si passionnés, je suis pareil, cela me plait énormément." "Lorsque j’étais en Angleterre, j’étais un peu trop tranquille sur ce sujet. Personnellement, je préfère la chaleur de nos tifosi, et même quand tout va mal, car ils te le font comprendre immédiatement." Te vois-tu toujours dans le monde du football à la fin de ta carrière ? "Non, honnêtement non. J’espère pouvoir expérimenter quelque chose de différent, de plus calme, en étant plus sous le feu des projecteurs. J’ai envie d’une chose qui me sera personnelle, plus familière." Qu’aurais-tu fais si tu n’étais pas devenu un joueur ? "Je pense que j’aurais tenté ma chance pour devenir avocat." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  18. Joao Mario était l'un des meilleurs joueurs sur le terrain à l'occasion d'Inter-Napoli. Retour sur le parcours ô combien particulier du portugais à l'Inter, avec Joao vu par Joao. En effet, difficile de croire en début de saison que ce joueur, conspué par son propre public aller finalement avoir droit à une ovation lors de son remplacement. "A chaque fois, en fin de match, je pense à être quelqu'un qui a tout donné sur le terrain, même si je ne suis pas techniquement très bien. Cependant lors que je vois les supporters être enchantés par mon comportement, cela me pousse à voir les choses que je peux améliorer." Le fait d'avoir été titulaire face au Napoli ? "Il y a un an, je n'aurai pas cru que cela aurait pu se produire. Le Meazza est un peu compliqué, j'ai du faire preuve de patience. Dans le passé j'étais très préoccupé par des choses qui m'étaient incontrôlables. Une chose que j'ai compris, c'est que même si je donne mon maximum au travail, il y a des situations que je ne peux pas maîtriser, je dois rester serein car ensuite je sais qu'il y aura une opportunité. C'était difficile de ne pas jouer autant de match, mais cela m'a fait grandir." La renaissance "Olympique" "Je ne m'attendais pas à jouer face à la Lazio, c'était un match difficile à l'extérieur. J'ai eu cette opportunité et j'avais le devoir de tout donner pour avoir de la continuité. Spalletti a prouvé qu'il pouvait m'aider en tout au niveau psychologique. Je n'étais pas bien mentalement et personne ne savait la raison. Je suis une personne très émotive en match." Son passé "J'ai débuté chez les jeunes au poste de défenseur centrale, mais j'étais trop petit pour y jouer. Les années suivantes, j'ai évolué en tant que meneur de jeu, architecte, ailier, milieu de terrain, également en équipe nationale. Ce qui est le plus important c'est que j'ai compris comment je devais évoluer dans mon jeu et dans ma façon d'aborder les matchs. C'est peut-être pour cette raison que je suis celui qui récupère le plus de ballon, car un milieu doit aussi bien savoir défendre, je dois aider l'équipe en phase défensive." L'exclusion en Coupe d'Europe "Je savais que je ne pourrais pas y jouer à cause du Fair-Play-Financier, même si je suis resté lors du mercato. Nous avons fait face à un groupe composé de deux équipes très fortes. C'est dommage que nous ne sommes pas parvenu à passé." Cristiano Ronaldo "Durant la Coupe du Monde, il m'avait fait sous-entendre qu'il pourrait quitter Madrid. Il aurait mieux valu qu'il signe chez nous, mais qui sait dans le futur...Il rit." "L'important est qu'il se sente bien, il a déjà montré ce dont il était capable en Italie. Il fera de très belles prestations." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. Parmi les joueurs les plus en vue face à l’Udinese, on retrouve la trace de Joao Mario. L’International portugais semble à présent plus enclin à épouser une carrière en Nerazzurro. Voici sa déclaration à Sky Sport: "C’était compliqué, car avant, je manquais tellement de matchs et qu’il me fallait changer. Je repense parfois à cela et j’ai envie de prouver que je me donne au maximum pour faire de mon mieux." "Je veux pouvoir répondre présent lorsque l’on fait appel à moi. Des choix doivent être fait, mais le plus important est de répondre présent lorsque l’opportunité de bien faire se présente." La route de la rédemption... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Internazionale.fr a le plaisir de vous rapporter les réactions des joueurs après la victoire éclatante contre le Genoa. Certains commentaires peuvent être en double, car nous avons répertorié un maximum de commentaires sur les différentes chaînes. Mauro Icardi, sur les réseaux sociaux (Instagram) : "Bravo les gars, grand match" pour l'attaquant argentin hier qui était préservé sur le banc en vue de la rencontre face à Barcelone ce mardi. Dalbert pour Inter TV : "Aujourd'hui la victoire était importante, l'équipe a joué avec continuité. Tout ceci naît du travail quotidien des joueurs au staff technique. Ma position sur le terrain ? Je fais ce que me demande le coach. Lors du match contre Parme je m'étais déjà fait mal au pied et c'est revenu : après examens et heureusement, rien de grave. Combien je pense donner à l'Inter sur une échelle de 1 à 10 ? 10. Pour tout ce que j'ai démontré sur le terrain". Borja Valero sur les réseaux sociaux (Twitter) : "Grande équipe ! Grand public ! Maintenant nous nous préparons pour la LDC" Joao Mario sur les réseaux sociaux (Twitter) : "Grand match de la part de tout le monde. Revenir à domicile et marquer était merveilleux". Politano sur les réseaux sociaux (Instagram) : "Quelle émotion d'entendre le rugissement de San Siro. Nous voulons continuer comme ça !" Joao Mario à Inter TV : "J'ai essayé de donner un peu de moi, j'ai réussi à aider un peu l'équipe. Nous sommes un groupe plus complet, qui a plus de solutions sur le terrain. L'effectif est important : nous avons réussi à remplacer tellement de titulaires. La mentalité doit être celle de penser un pas après l'autre. Je remercie les tifosi pour la confiance qu'ils m'ont donné. Aujourd'hui il était important de gagner : nous avons fait un grand match, je suis très content à titre personnel d'avoir marqué à San Siro. Nous devons vraiment raisonner match après match, puis nous verrons ce que nous arriverons à faire. Mercredi (ndlr: il se trompe c'est mardi) nous aurons une rencontre importante, et nous aurons besoin de tout donner pour chercher à faire quelque chose d'important". Gagliardini pour RMC Sport : "Le Genoa a bien joué contre le Milan mercredi, c'est une équipe difficile qui presse sur tout le terrain, mais avec nous ils n'ont pas eu la vie facile. Une victoire méritée et importante. Tout le monde doit se trouver prêt, pour rendre les choix du coach difficiles. Puis, c'est à lui de faire ses choix. Anti-Juve ? Nous ne pensons pas à ce genre de choses. Nous verrons plutôt vers mars-avril. Chacun a démontré qu'il sait jouer son rôle, c'est ça notre force. En début de saison nous manquions de points, mais les prestations ont toujours été là. L'équipe a toujours été convaincue. Bergame sera un autre match décisif pour nous. Marquer un doublé est quelque chose de rare pour moi. Le faire ici, avec les tifosi, c'est unique. Nous devons les remercier, plus de 67 000 à 15h un samedi je pense que c'est quelque chose dont nous pouvons nous vanter". Gagliardini à Sky Sport : "Nous nous entraînons tous bien, puis le coach choisit. Je suis un professionnel et je fais de mon mieux jour après jour. Doublé ? J'ai dans l'idée qu'à la fin, le travail paie toujours. J'ai vécu un début de saison difficile et je ne jouais pas beaucoup. Aujourd'hui je réalise un doublé, chose qui ne m'arrive jamais et j'en suis très content. Je tenais à participer à la Champions League, mais je n'ai pas été mis dans la liste. Ce sont les choix de Spalletti et du club. Je me trouverai prêt quand ils feront appel à moi. Nous sommes tous de potentiels titulaires. Quand nous sommes appelés nous répondons toujours présent, il suffit de penser à Joao Mario à Rome et à Lautaro aujourd'hui, comme à Dalbert".
  21. Internazionale.fr a le plaisir de vous proposer les réactions d'après match suite à la victoire 3-0 de l'Inter sur le terrain de la Lazio : Steven Zhang : "Ici à Rome pour vivre des émotions. Encore meilleur après le Barça" "La victoire n'est pas la seule qui compte, mais également le travail de tout le monde durant la semaine qui se retrouve sur le terrain, et d'autres victoires comme celle-ci arrivent. On voit que l'équipe a grandit depuis sa défaite contre Barcelone. Calme et sérenité, ce sont les facteurs importants pour une équipe, particulièrement après une défaite. De nouveau ici (ndlr : à l'Olimpico) après le match du mois de mai ? Je suis revenu pour ceci, vivre ces émotions. Et j'arrête (ndlr : cette interview) en exprimant mes compliments à tout le monde et j'espère que nous continuerons sur cette lancée jusqu'à la fin de saison". Joao Mario : "Je ne m'attendais pas à être titulaire. Scudetto ? J'espère le remporter" "Si je savais que j'allais jouer ? Je suis resté surpris moi aussi. Il Mister nous demande d'être toujours prêt, je suis heureux. Nous avons proposé une belle victoire, contre un adversaire de niveau. L'équipe est très bien. Je veux remercier les tifosi pour les applaudissements, je veux continuer à faire de mon mieux avec confiance". Miranda : "Nous sommes sur la bonne voie. Ma 100ème ? Je dois démontrer que je mérite ce maillot" "Nous avons bien joué, méritant cette victoire. Nous devons continuer comme ça, cette voie est la bonne. Ma 100ème présence en Serie A ? Heureux bien sûr, mais je ne saurais pas vous dire quel match m'a le plus marqué : je penserai toujours au suivant. Je dois resté concentré et démontrer que je mérite de porter ce maillot". Icardi : "Il est important d'avoir de la continuité. Nous sommes bien et ça se voit" "Je suis bien, nous sommes tous bien. Ca se voit dans le jeu, puis je suis l'attaquant et je fais mon travail de concrétiser. Il est important que l'on se donne de la continuité en championnat après notre défaite en Champions. Nous savons que nous devons continuer la tête haute après une bonne période. Chaque jour nous cherchons à faire mieux et corriger les petites erreurs. L'Inter doit gagner et c'est la seule chose qui compte. Le coup franc ? Nous étions déjà à 3-0 et je voulais le triplé. Nous nous sommes mis d'accord, ils m'ont laissé tirer et j'ai essayé. Mais demain déjà nous serons sur le terrain pour préparer notre prochain match qui sera également difficile. L'année dernière nous n'avons gagné contre le Genoa qu'à la fin. Au niveau personnel, je n'aime pas faire de promesse : j'ai mal commencé et tout le monde disait que je ne marquais pas. L'important ce sont les résultats de l'équipe, mes buts ne servent qu'à ça". Scarpini : "Le scudetto ? Si la Juventus s'effondre" "La Juventus ? Quand ils jouent mal ils ont un joueur qui te sort des buts de nulle part. Quand ils jouent bien ils gagnent en fluidité. Dans le championnat, tu vois qu'ils ont du mal parfois, mais ils le gagnent tout de même. Comment dites-vous que le Napoli puisse gagner le scudetto ? De base, la Juventus doit caler. Je ne vois pas un adversaire capable de remettre en cause les certitudes de la Juventus, mais s'ils s'effondrent c'est une autre histoire. Honnêtement, c'est une équipe plus forte que les autres. Dans un match en confrontation directe vous pouvez cependant gagner contre eux. Toutes les équipes se sont renforcées mais pas assez pour combler le vide. Ne devons garder notre championnat à 5 prétendants, et nous devons faire le plus de points contre les concurrents directs".
  22. L'information émane de la Gazzetta Dello Sport : Toute patience à ses limites... Pour l'Inter, il semble que Joao Mario ait dépassé les bornes en refusant toutes les offres qui se sont présentées à lui. Le respect du maillot L' Inter gère actuellement la délicate situation de l’avenir de Joao Mario qui, au cours de ces derniers jour de Mercato, a refusé toutes les offres qui lui ont été soumises. Le constat est simple : De part son comportement, le joueur n'aide par le Club, en refusant toutes les destinations proposées. Cette situation a incité l'Inter, à sortir ses muscles et à envisager la possibilité d'écarter le portugais, si aucun transfert n'est concrétisé. "Ce qui ne change pas, c'est le comportement de Joao Mario. Le portugais continue de refuser toutes les destinations proposées par l'Inter : Après avoir refusé les offres en provenance de la Premier League, ce dernier a récemment dit non à une proposition du Besiktas. Cette histoire devient trop longue pour l’Inter qui compte agir avec fermeté." Point faible trouvé "Ce n'est pas une coïncidence si le joueur a déjà été informé que son temps à l'Inter devait être considéré comme révolu : Car même s'il devait rester à Appiano, pour lui, il n'y aurait pas de place dans les listes des joueurs inscrits pour la Ligue des Champions, mais également pour la liste des joueurs inscrits en Serie A. En un mot: Joao Mario sera éjecté du noyau, séparé de la Casa Inter." "Cette information a son importance étant donné que les dernières tractations montrent que les deux clubs de Séville, tout comme l'As Monaco, semble s'intéresser au portugais." Est-ce que cette grande gueule portugaise fera le All-In ou bien a-t'il enfin compris qu'il n'est plus désiré, par tous, à l'Inter ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  23. Il est à présent difficile, voire impossible, d'espérer un départ de Joao Mario. En effet, le milieu portugais de retour d'un prêt de six mois à West Ham, a refusé les dernières offres qui se sont présentées à lui. Hors des plans tactiques de Luciano Spalletti Resté sur le marché des transferts durant tout l'été, aucune des propositions mises sur la table n'ont été jugés satisfaisantes, soit par la Direction de l'Inter, soit par le joueur lui-même. Les dernières propositions sont venues de Turquie, plus précisément du Besiktas et du Galatasaray, mais l'ancien du Sporting de Lisbonne les a refusé. Seul espoir, le Betis qui considère Joao Mario comme une alternative à Rafinha, l'objectif principal des Andalous. Vu la tournure des événements, il est fort probable que Joao Mario soit présent au moins jusqu'en janvier. À ce stade, s'il n'y a pas de nouvelles retentissantes venant d'Espagne, Joao Mario restera à l'Inter. Plusieurs clubs turcs ont essayé de recruter Joao Mario, mais le joueur a dit non. Pendant des semaines, il était dans la ligne de mire du Betis, mais ce dernier tente de recruter Rafinha. Ce transfert n'est pas encore défini, car l'ancien Nerazzurro est également dans la ligne de mire du Benfica, qui doit encore tenter de se qualifier pour la Champions League. Si Rafinha signe au Portugal, le Betis pourrait revenir une dernière fois à la charge pour le portugais, sur la formule d'un prêt bien connu à Milan. Dans le cas contraire, le joueur restera à la disposition de Spalletti, qui l'a déjà aligné cet été et également convoqué ce dimanche soir face au Torino. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  24. Joao Mario, certainement prêté avec option d’achat : West Ham en pôle. Ces derniers jours à Appiano Gentile, nous avons aussi vu Joao Mario, mais il ne restera pas longtemps avec le groupe Interiste. Concernant le portugais, il y a de plus en plus de clubs intéressés, bien qu'à l'heure actuelle les propositions soient uniquement des prêts avec option de rachat. En effet, après que le Betis Séville, Leicester, Everton, même Tottenham se soient informés de la situation dans l'ancien du Sporting, c’est bien West Ham qui serait en pôle après le prêt contracté de janvier à juin. Évidemment du côté de l’Inter on aimerait une vente sèche mais pour cela il faudrait une une offre choc, dépassant les 25 millions d'euros, pour éviter de générer une perte. Cependant comme ce fut le cas pour les opérations entrantes, Ausilio finira certainement par accepter que Joao Mario parte en prêt, en espérant qu'il finira par convaincre une saison entière dans le club qui l'accueillera... Maintenant, reste à connaitre l’équipe qui fera l’offre la plus avantageuse pour l’Inter. Pour le moment, d’après la Gazzetta Dello Sport, ce sont les Hammers qui ont l’avantage. ®JY DS - Internazionale.fr
  25. L’Inter en Chine pour parler également de Vrsaljko, Joao Mario peut partir en deux minutes... Dès aujourd’hui, les membres faisant partie des Etats-Généraux de l’Inter seront présent à Nankin, afin de s’asseoir autour d’une table avec Jindong Zhang et ses fidèles collaborateurs du Suning, propriétaires de l’Inter. Une série de rencontre est prévue, les sujets discutés seront : L’évaluation de la stratégie du club à 360° La sponsorisation des partenaires Les projections financières La gestion technique de l’équipe entrainée par Luciano Spalletti Le Mercato, qui devra définir les derniers recrutements pour renforcer le noyau actuel Du côté de la Direction Nerazzurra italienne, cette réunion permettra au club de connaitre sa marge de manœuvre en cas de prêts payant. Il s’agit d’une information importante étant donné que cela impactera directement la tentative de recrutement de Sime Vrsaljko, en provenance de l’Atletico Madrid. La formule préférée de l’Inter reste celle d’un prêt payant avec un droit de rachat. L’offre proposée au club espagnol est la suivante : 7-8M€ de prêt pour atteindre un total par la suite de 25M€. Comme il s’agit d’une somme importante pour le club, il faut passer classiquement par l’aval du Suning. Vu que la Direction Italienne se trouve déjà en Chine, cette situation pourrait connaitre un coup d’accélération. Spalletti souhaite recruter le croate et l’Inter souhaiterait le lui proposer le plus tôt possible. Du côté des Colchoneros, il semble que le club soit prêt à s’ouvrir timidement à ce type de transaction. Pour Sime, la situation est simple, il y a un accord total avec, à la clé un contrat de 5 ans pour un salaire de 3M€/saison. Joao Mario peut partir en deux minutes Du fait de son comportement, Joao Mario est le premier nom sur la liste des joueurs en partance de l’Inter. Après avoir mis à jour ses comptes en juin et recruté intelligemment des joueurs importants, l’Inter compte faire rentrer des fonds frais en cédant les joueurs qui ne méritent pas d’endosser son maillot. Le tout premier nom est bien évidemment Joao Mario. Le Portugais est tout proche du départ et traite actuellement avec le Wolverhampton qui a demandé à Mendes de s’occuper de cette transaction. Mais l’Inter ne compte pas brader son erreur de casting. Pour l’heure, aucune n’offre n’a été proposée officiellement, mais l’Inter a déjà prévenue que le portugais ne sera pas vendu pour une somme inférieure à 27M€. L’Inter insiste également que si une offre correcte arrive sur la table, l’affaire sera réglée en deux minutes. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
×
×
  • Créer...