Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'julio ricardo cruz'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • Jeux video

Groupes de produits

  • T-Shirts Collection 2020
  • T-Shirts Logos
  • T-Shirts Art Portraits

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

3 résultats trouvés

  1. L'ancien défenseur de l'Inter Marco Materazzi a parlé de sa carrière, de l'équipe nationale italienne et de certains des meilleurs joueurs contre lesquels il a joué dans une interview avec le journaliste italien Nicolò De Vitiis sur Instagram Live. Ses propos ont été reportés par le média italien PassioneInter. Tout d'abord, il a créé le plus fort 11 possible avec lequel il a joué avec ou contre. "Dans le but, 50% Buffon et 50% Julio Cesar. En défense Maicon, Samuel, Cannavaro et Chivu. Puis Cristiano Ronaldo, Figo, Stankovic et Gattuso au milieu de terrain. À l’avant, je mets Messi et Eto’o." Sur les moments rigolos avec la sélection : "Je foutais un sacré bordel, mais tout le monde l'a mis aussi un peu. Il est plus facile de dire qui est resté calme. Après les matchs, c'était toujours une fête, nous étions une super équipe. Pirlo ? Combien de blagues avec Gattuso. Il semble toujours calme mais il est très intelligent, très intelligent !" A propos de Zidane : "C'était comme un big bang ! Je ne voulais pas prendre encore une autre engueulade de Gattuso et j'ai donc tenu son maillot. Il a répondu, s'est passé ce qu'il s'est passé et heureusement je ne m'y attendais pas, sinon je me serais fait virer du terrain aussi (note: en anglais, l'expression "early shower", douche tôt veut dire que vous prenez la douche avant les autres). Il m'a demandé si je voulais son maillot, je lui ai dit que je voulais sa sœur." Il a expliqué ô combien il est important que les organisations concernées punissent les "fans" qui insultent ou encouragent spécifiquement des groupes ou des joueurs : "Dans tous les stades ils chantaient "fils de pute" contre moi. Les instances ne comprennent rien. Tout le monde est moral, éthique, à propos de cette histoire de racisme. Vous devez punir tout le monde, vous devez fermer la Curva même pour des insultes normales. Les chants, c'est toujours pour emmerder l'autre camp, j'avais l'habitude de me mettre en colère. Pourquoi peuvent-ils emmerder moi ou Balotelli ? Si vous chantez contre des napolitains, ils ferment la Curva, si vous chantez contre des génois, ils ferment la Curva. Même si cela signifie la fin du football car il n'y aura plus de fans. Vous devez les ignorer ! Autrement, il y a des caméras et ils n'entrent plus dans les stades. Il doit en être ainsi dans tous les stades, sinon les instances sont des clowns et des lâches." Il évoque ensuite Maicon, mais aussi ses joueurs contre qui il était difficile de jouer et ce qu'il lui manque le plus depuis sa retraite : "Maicon était vraiment fort, un colosse, un vrai plus pour l'Inter. J'ai toujours dit Cruz, il m'a rendu fou. Les trois premiers sont Inzaghi, Ibrahimovic, Trezeguet... ils peuvent toujours marquer des buts contre vous. Le Meazza me manque ! En posant le pied dans ce stade, vos jambes vont par elles-mêmes ! C’est le plus beau stade du monde." Ses chouchous : "J'aime vraiment Bastoni. Il y a aussi Bonucci, dommage qu'il soit dans la mauvaise équipe. Je lui ai dit qu'il était temps de gagner quelque chose." Le futur de la Nazionale : "J'aime aussi Barella, Zaniolo et Chiesa. Chiesa est l'un de ceux que je battrais, car il est très fort mais parfois stressé. Mais je l'aime beaucoup. Avec ces talents, nous devons revenir à la victoire, comme l'a dit Mancini : d'abord l'Euro et ensuite la Coupe du Monde." ®alex_j - internazionale.fr
  2. Interrogé par le Corriere dello Sport, Julio "Poncherello" Cruz est revenu sur les différents attaquants argentins et la venue d'Antonio Conte au club. Certains attaquants argentins traversent un été agité, de Dybala à Higuain via Icardi, comment voyez-vous la situation ? "Ce n'est pas la première fois, la Serie A n'est pas simple pour un sud-américain. Je connais moins Dybala mais il s'est avéré être un joueur important pour la Juventus, mais dans ce type de clubs il faut toujours confirmer, être au top. Même Higuain pourrait les quitter, malgré Sarri qui me semble être le bon coach pour faire ressortir le meilleur de Gonzalo. Sarri est arrivé dans une équipe habituée à gagner des trophées, voyons comment cela se passe. Mais en tant que nerazzurro j'espère que nous nous en sortirons bien." Justement un avis sur le cas Icardi ? "Personnellement je suis désolé de la situation. C'est un excellent attaquant et il est important pour l'Inter." Comment avez-vous vécu l'arrivée de Conte ? "Je l'ai affronté sur le terrain et je me souviens d'un joueur technique et tactiquement au dessus. En tant qu'entraineur les résultats parlent pour lui. Il est très attaché à la Juventus mais il a choisi de faire face à un défi important. Depuis quelques années il n'y a plus un seul trophée à Milan, et à partir de cette prise de conscience, l'Inter doit toujours être l'anti-Juve. Elle se doit de toujours se battre pour gagner. Et j'espère qu'il aura la bonne équipe pour le faire." ®gladis32 - internazionale.fr
  3. Trois ans à Bologne, six à l’Inter pour un total de 105 buts marqués pour les deux clubs confondus. Qui mieux que Julio Cruz, qui a aussi évolué à la Lazio, peut parler de la partie de samedi prochain au stade Dall’Ara ? Un moment charnière déjà important pour l’équipe de Spalletti, qui sort de 2 faux pas consécutifs et qui doit donc se racheter contre l’équipe d’Inzaghi... "Spalletti peut dire, penser et dévier autant qu'il veut, mais l'Inter doit, et je souligne DOIT, être l'Anti-Juventus " insiste Cruz aux micros de la Gazzetta Dello Sport. Ensuite, le match contre le Torino était inexplicable, les erreurs individuelles également : "Je l'ai regardé du début à la fin… Ils ont d’abord survolé le match, et ils se sont écroulés l’instant d’après ... Comment est-ce possible, après un départ aussi rapide et efficace ?" S'il manque un joueur du calibre de Modric ? "C’est sur que Luka est d'une autre catégorie, il aurait pu faire la différence comme Cristiano Ronaldo le fera avec Juve. J'aurais aimé le voir au milieu de terrain: l'Inter aurait été une équipe compétitive à cent pour cent. Maintenant, je ne sais pas quel est son pourcentage : ce qui est sûr c’est que si vous voulez gagner le Scudetto, eh bien, vous devez gagner des matchs comme celui-ci... J'ai vu un beau Torino, c’est évident, mais prenez le Naples de l’année passée : ils n'ont pas gagné les matchs qu’ils devaient... Ils ont gagné à l’Allianz Stadium, mais à cause des points qu'il ont perdus ils sont arrivés ‘seulement’ deuxième." "Quand j'étais à l'Inter, le discours était le suivant : le derby c'est contre la Juventus, alors c'est vrai qu'il y a Milan, mais le rival c’est la Juventus... Il faut donner ces signaux. L’Inter doit être l’anti-Juventus, je le répète, et Spalletti peut penser ce qu’il veut mais le concept sur lequel travailler c’est celui-ci. Aussi parce qu’il serait temps que l’Inter revienne dans la lutte au sommet, cela n’a pas été le cas depuis pratiquement huit ans." En vue du match de samedi, le retour de Nainggolan est possible au contraire de Palacio "Je suis désolé pour Bologne et pour Rodrigo qui était aussi un interiste et dont mes amis bolognais parlent très bien. Je mise aussi sur Destro. Concernant le Ninja que dire…. Il peut être le lien entre les deux secteurs du jeux en plus d’être un combattant inusable." Un avis sur Lautaro Martinez et Icardi "Le Lautaro que j'ai vu en Argentine est un joueur très fort ... Lethal ! Bien sûr, il est clair qu’une acclimatation au football italien se paye … J'ai fait un gros effort quand je suis arrivé en Italie, quand l’équipe allait à droite j’allais à gauche… J’ai failli ne pas percer... J’en parlais avec mes proches. Par chance, j'ai eu Guidolin qui m'a beaucoup appris. Même quand je n'allais pas bien, il m'a soutenu, il m'a formé, il m'a fait comprendre le Calcio. En plus, je venais de Feyenoord, donc pas d'Argentine, mais c'était quand même un autre type de football. A mon arrivée il m’a fait perdre 10 kg immédiatement. Mais je ne pense pas que ce soit le problème de Lautaro…J’espère qu’il trouvera en Spalletti le maître qu’a été pour moi Guidolin." Icardi à nouveau en Seleccion ? "Je suis ravi. C’est un champion et il est juste de le convoquer. Les matchs auxquels il a participé par le passé, ne se sont pas bien déroulés et en Argentine les gens sont intraitables, si ça ne fonctionne pas… Il trouvera la façon juste de travailler, comme il l'a fait avec l'Inter. Et Messi reste toujours le plus fort : Même Cristiano le sait." Filippo Inzaghi ? "Je suis très heureux qu'il soit de retour en Serie A. Je connais aussi sa famille, une belle famille. Pippo vit pour le résultat alors qu'il vivait pour le but avant. Il faut de la patience. Le terrain ça le connaît, le football c’est vraiment son affaire." Un pronostic pour Bologne-Inter: "Je pense que le match nul est bon pour l’affection que je porte aux deux équipes…. Mais ca serait moins bon pour l’Inter…. " ® JY DS - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...