Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'keita baldé'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

21 résultats trouvés

  1. Selon le Quotidiano.net, Zlatan Ibrahimovic se serait mis en contact avec l’Inter pour l’informer de son imminente disponibilité. Le géant suédois, 38 ans, est actuellement lié au LA Galaxy, mais celui-ci compte quitter le club au terme de son contrat, en décembre 2019. Ibra a passé trois saisons avec l’Inter, entre 2006 et 2009, avant de rejoindre le Fc Barcelone, l’année du Triplé Historique Nerazzurro. Il a proposé ses services à son ancien employeur qui est actuellement confronté à une situation des plus complexes vu la blessure d’Alexis Sanchez qui le privera des terrains durant trois mois. Il est pour l’heure difficile de savoir si la proposition d’Ibra est actuellement prise au sérieux par l’Inter, club qui d’après la presse transalpine sonde également d’autres joueurs pour le mercato hivernal, Olivier Giroud de Chelsea et Kevin Lasagna d’Udinese en tête. Toutefois, contrairement au suédois gratuit, il faudra payer pour s’attacher les services du français ou de l’Italien. Selon la presse transalpine, Mario Mandzukic serait également dans le viseur, le croate étant un joueur qui plait à Conte, attention toutefois à la concurrence de Manchester United, sans oublier les rapports houleux entre l’Inter et la Juve. Ibra à l’Inter, mais avec quels fonds ? C’est Ibra lui-même, par l’intermédiaire de Mino Raiola, qui souhaite revenir en Italie. Preuve en est, des messages en continu sont adressés au club. Cette opération pourrait être favorisée par la vente de Gabriel Barbosa à Flamengo, un transfert estimé à 15-16 millions d’euros. Ibra Taille la Serie A Le 8 octobre, Zlatan a déclaré son amour pour la Serie A, à sa façon : Avec une personnalité excessive, une très grande certitude en ses moyens et un énooorme charisme. Voici sa réaction relayée par Sky Sport : "Suis-je prêt pour la Serie A ? A 100% ! Vu comment je me sens et comment je joue, je peux encore faire la différence en Italie et dans d’autres pays. Je ne vois pas de problème pour jouer en Italie, je ferai mieux que ceux qui y sont déjà…" Plus qu’une provocation, Zlatan veut revenir dans la place…et place ses pions : "Selon moi, la Juve réalise de grandes choses, elle est le symbole du Calcio pour son équipe et pour les joueurs qui la compose. L’Inter réalise de très grandes choses aussi, elle a un grand entraîneur et a investi énormément. Il y a d’autres équipes qui veulent se montrer, mais selon moi, elle ne sont pas au niveau de la Juve." "Tout juste derrière la Juve, il y a, selon moi, l’Inter. Je suis déçu pour le Milan car il aurait dû être un club fort, pas uniquement sur les résultats, mais aussi dans les investissements. Ils auraient dû recruter les meilleurs joueurs du monde, mais à présent, ce n’est plus le cas. Il faut investir, tout provient de la propriété." "Le Napoli ? J’ai de bons rapports avec Ancelotti qui est un grand entraîneur, mais surtout une grande personne. J’ai eu la chance de connaitre en premier la personne, puis le travailleur. Je suis déçu de ne l’avoir connu qu’une seule saison, j’en aurai voulu plus car c’était une belle période de ma carrière et selon moi, c’est pareil pour lui." L’attaque, secteur prioritaire Antonio Conte évalue cette situation très sérieusement, reste à voir s’il serait envisageable de réaliser une opération des plus sensationnelles au niveau du mercato. De plus, Conte, qui est à la recherche d’un Vice-Lukaku, a fait passer cette demande en priorité. Repoussé donc l’éventuel recrutement de Vidal, dont le Barça est peut enclin à discuter, ou celui de Matic qui pourrait être recruté gratuitement en juin 2020. An niveau du mercato estival 2020, un investissement important "à la Barella" aura lieu et deux noms sortent du lot : Tonali, courtisé par la Juve, le Napoli, le Milan et la Fiorentina et Van de Beek, courtisé par le Real Madrid. Constat final Recruter Zlatan Ibrahimovic ne sera pas possible avant début janvier. Partant de ce constat, est-ce aussi important de le recruter ? Vu qu’Alexis Sanchez arriverait en fin de convalescence Mario Mandzukic pourrait également faire l’affaire pour Conte, mais les rapports houleux avec la Juve pourrait poser plus d’un problème Keita Baldé pourrait, selon la Gazzetta Dello Sport, être une nouvelle piste à étudier. S’il est prêt à venir à Appiano, Jardim pourrait s’opposer à une cession définitive. Politano pourrait être laissé pour compte… Comment lui expliquer le recrutement d’un nouvel avant-centre ? L’idée pourrait être de ne pas remettre en discussion la hiérarchie déjà mise en place. Pour Conte, Politano est le type de joueur apte à rentrer en cours de match pour faire la différence… De là à devenir un titulaire à part entière... Sur la base de l’ensemble de ces éléments, seriez-vous pour un retour du géant suédois ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Keita Baldé est retourné à Monaco. Écarté par Luciano Spalletti, il a toutefois laissé un message aux tifosi "Tout ce qu’il y a eu de négatif, cette pression, ce défi, ont représenté pour moi une opportunité de grandir. Je remercie tous les tifosi pour le soutien et les marques d’affection. C’était un honneur pour moi de porter ce glorieux maillot de l’Inter et d’avoir contribué à atteindre l’objectif de se qualifier en Ligue des Champions." Bonne chance pour l’avenir Keita! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Keita Balde ne restera pas à l'Inter. La Gazzetta dello Sport en est convaincue, elle relate d'ailleurs la mésaventure qui est arrivée à l'ex-laziale : Tout est au point mort. L'expérience de Keita à l'Inter s'est de nouveau embourbée. Après le but à Empoli qui semblait l'avoir définitivement lancé, le 16 janvier, il subit une nouvelle blessure musculaire. Pronostic : 20 jours. Ce n'est cependant pas la fin du monde. Une autoroute est ouverte devant le sénégalais, Perisic à l'époque pousse pour un départ (le calme avant la tempête Icardi). Il y a donc la place. Spalletti l'attend : on est mi-février, Mauro Icardi est hors concours et les attaquants commencent à manquer. Keita va de mieux en mieux, indisponible pour Inter-Sampdoria, son retour est cependant proche. C'est de là que part une mauvaise blague. Au sens propre. Avec la complicité de sa sublime fiancée Simona Guatieri, le soir du 17 février, jour d'Inter-Sampdoria, l'émission "Le Iene" attire Keita dans un "piège" dans un célèbre hôtel de Milan. Sur place, l'irritation du joueur n'est pas passée inaperçue quand la plaisanterie a tourné au vinaigre : beaucoup d'agitation, trop pour le physique du joueur blessé qui finit par s'en aller. La plaisanterie finit mal d'ailleurs car l'épisode ne sera finalement pas diffusé, le joueur n'ayant pas donné son accord. Le lendemain, à Appiano, Spalletti et le staff médical découvrent après contrôle, que la blessure a empiré. Et le joueur restera sur la touche plus longtemps. Il finira par faire son retour contre l'Eintracht en Europa League le 14 mars.
  4. Le futur de Keita Baldé à l’Inter est de plus en plus incertain. Prêté par l’As Monaco, son droit de rachat est jugé trop important au vue de la saison actuellement réalisée. Voici l’analyse du Corriere Dello Sport "Les 34 millions nécessaires au rachat du Monégasque sont excessifs. Le scénario le plus probable serait de voir le club français procéder à une ristourne, l’Inter commencerait à réfléchir pour une somme avoisinant les 20 millions d’euros." "Le cas échéant, elle pourrait également solliciter un nouveau prêt. Reste que Pastorello, qui est le nouvel agent de l’ancien Laziale, ne travaille actuellement pas en ce sens. " ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Keita Baldé est motivé comme jamais, lui dont le rêve est de rester à l’Inter cet été, au lieu de retourner à l’As Monaco, club propriétaire du joueur. Voici ses déclarations à Sky Sport: "J’ai connu une période compliqué, mais il ne me faut que très peu de temps pour être à nouveau en forme. J’ai disputé deux matchs internationaux, ils m’ont fait du bien. Je me suis aussi énormément entraîné et je suis disponible à présent pour m’entraîner plus durement et reprendre là où j’étais arrivé. Je suis un garçon qui souffre énormément lorsqu’il ne peut pas être sur le terrain pour venir en aide à ses équipiers, les personnes qui me connaissent le savent." Si je peux être aligné en attaque à la place de Lautaro face à la Lazio ? "Je suis prêt à tout, Spalletti sait que je suis à disposition pour évoluer à n’importe quel poste, même celui d’attaquant pur, même si ce n’est pas mon meilleur poste, ni le plus adapté. L’important est d’en chier, de respecter les maillots et les tifosi qui viennent vous regarder. J’ai besoin de monter sur le terrain avec cette soif de victoire. Je vais tout faire pour être un meilleur Keita que celui que vous connaissiez." Monaco ? "Je veux prouver que je peux rester ici pour plusieurs années. Je veux rendre heureux les Tifosi et les personnes de ce club. J’y travaille dur, avec force, car je veux rester ici." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Une victoire extrêmement précieuse pour l’Inter au stade Castellani qui voit Luciano Spalletti et ses hommes creuser l’écart sur ses poursuivants dans lutte à la qualification en Ligue des Champions Luciano Spalletti "Empoli est le type d’équipe qui sait comment faire pour te mettre en difficulté et repartir sur des contres rapides. Si tu ne récupères pas bien la possession de balle, tout devient compliqué. Nous avons commis des fautes, cependant nous avons géré ce match avec une équipe d'Empoli qui était plus fatiguée à la reprise. Nous sommes parvenu à mettre notre adversaire en difficulté également via nos changements." "C’est évident que si l’on évolue avec Politano, Keita, Lautaro et Icardi on peut considérer que l’on évoluait en 4-2-4, le plus important au final reste la motivation. En fin de match, j’ai aligné D’Ambrosio qui a proposé quelques chose de différent. La pause arrive à un bon moment car nous avons gagné, lorsque tu perds, tu as tout de suite envie de remonter sur le terrain. A présent, nous pouvons attendre quelques jours supplémentaires." Kwadwo Asamoah & Keita Baldé "C’était très important pour nous car nous voulons à chaque fois l’emporter. Une telle victoire est aussi bonne pour terminer l’année." Le but de Keita ? "Il représente beaucoup, il nous permet de rentrer à la maison avec les trois points, nous aurions pu faire encore mieux, mais en fin de compte ce résultat est arrivé. Jusqu’à présent, j’ai connu des mois intenses et émotifs à l’Inter, il nous reste encore six mois pour terminer cette saison. Je veux encore m’améliorer car j’en suis capable, aussi bien individuellement que collectivement. Je sais quel genre de joueur est Keita et petit à petit il revient à son niveau." Mon meilleur moment ? "La victoire sur Tottenham." "Je suis heureux d’avoir marqué, je cherchais à aider l’équipe. La victoire d’aujourd’hui est aussi importante que celle sur le Napoli. Je cherche toujours à m’améliorer et à permettre à l’Inter d’être au haut niveau." Le moment de la saison ? "Le but de Vecino lors de la victoire sur Tottenham, c’était si beau. Pour 2019, je vais chercher à faire de mon mieux et nous devrons chercher à le faire tous, tant que les comptes mathématiques nous le permettent." Milan Skriniar "Le plus important était de ne pas prendre de but, nous aurions pu nous montrer plus gourmand et sous ce point de vue, c’est encore compliqué pour nous. Le mois de décembre est toujours une période difficile, par chance nous avons remporté nos deux derniers matchs et tout remis à plat. Nous voulons aller le plus loin possible voire gagner l’Europa League." Nainggolan ? "Je suis concentré sur tous les match, aujourd’hui il est rentré confiant et nous a donné un coup de main, j’en suis content. Cette année nous avons obtenu des bons et moins bons résultats, tous comme nos prestations. Nous voulons débuter avec force 2019. Nous l’avons enfin remporté à l’extérieur après tant de temps. J’espère que nous pourrons apporter encore beaucoup de satisfaction à nos tifosi en 2019." Giuseppe Marotta Peu avant le début de la rencontre, Beppe Marotta a tenu à replacer l’Eglise au milieu du village "C’est évident que ce qui c’est passé durant la semaine, au-delà de la mort tragique d’un tifoso, doit nous amener à réfléchir sur les comportements racistes. Mais le monde du Calcio est toujours démoniaque, il y a besoin de parler de l’approche sociale et de réfléchir à ses aspects." "Même le Parlement a reconnu que ce type de comportement est complexe et qu’il est difficile de valoriser des concepts importants. Nous allons reprendre dès aujourd’hui en se contentant de ce dont nous disposons momentanément dans l’attente de rouvrir une table de discussions pour éradiquer ce phénomène." "Suspendre le championnat aurait été hasardeux, il faut un consensus unanime, il ne faut pas oublier tout ce qu’il s’est passé. Nous avons pris acte des décisions de la Justice Sportive, je veux examiner le dispositif qui a amené à cette sanction mais je ne ferai pas appel, même si cette sanction pénalise également une grande partie des Tifosi qui n’y sont pour rien." "A présent, je suis ici pour apporter de la continuité à notre marche en avant, nous avons des objectifs importants face à nous et nous devons parvenir à les atteindre. Je suis convaincu par nos capacités, qui sont nombreuses, nous sommes capables d'atteindre les objectifs fixés en début de saison." L’après-match "J’ai besoin de dire que cette victoire revient à l’entraîneur et aux joueurs, je m’exprime de façon objective et le classement en est le reflet malgré le faux-pas du Chievo. Ces résultats sont de bonne augure pour l’année prochaine. L’aspect le plus important est le fait que le groupe exprime une bonne valeur qualitative, mais il est nécessaire d’avoir cette capacité et les motivations nécessaires sur tous les terrains. Nous devons faire grandir notre mentalité de gagnant." "Aujourd’hui nous sommes parvenu à remporter les trois points malgré une prestation qui n’était pas parfaite. Prendre des points en ne jouant pas bien signifie que l’on peut encore s’améliorer. Faire un résultat, au-delà de la prestation était le plus important aujourd’hui. Le classement nous tranquillise mais nous ne devons pas nous relâcher." "Cette prestation était un examen qui a été réussi, mais nous devons penser à notre prochain adversaire et nous préparer avec application. L’Inter peut arriver seconde, nous sommes motivé et nous tenterons de le faire "fino in fondo". "Notre prise de position vis-à-vis de Nainggolan est paru dans un communiqué de presse il y a quelques jours, il a fixé notre décision. Notre intention comme club est de recueillir les informations de l’entraîneur qui est le leader du groupe. Les dynamiques en interne sont gérées entre nous et il est juste d’agir de cette façon. Radja était présent au stade, cela montre son attachement vis-à-vis de l’équipe, du club et des tifosi. Il ne sera absolument pas sur le Mercato en janvier, une décision de ce genre ne serait pas valide vis-à-vis du choix qui a été fait en le recrutant en juillet." "Notre décision a été prise car il y a des droits et devoir à l’intérieur du groupe, à présent ce sera à l’entraîneur de décider quand le réinsérer, tout sera oublié et Nainggolan devra nous rendre des comptes de la meilleure des façons. Une équipe est composée d’hommes sains qui savent faire abstractions de leurs démons. Je sait que ce genre de situation existera toujours : Il a commis une faute, le club s’est montré vigilant, à présent ce chapitre doit être considéré comme clos." "Je remercie les tifosi pour l’amour qu’il nous ont montré durant cette année solaire et de notre côté, nous avons la volonté de leur offrir quelque chose d’important en 2019." Le saviez-vous ? "Radja Nainggolan a choisi Cagliari, la ville de son épouse Claudia Lai, où il a été connu en Serie A pour passer le Nouvel-An. Le Ninja est arrivé dimanche dans la capitale sarde, après un passage à Rome pour y saluer ses amis les plus proche. Il a également passé une soirée paisible en famille après une journée passée avec son ami barbier, Luca. Nainggolan était également présent pour un apéro sur la Piazza Yenne avec ses amis." nous relate la Gazzetta dello Sport. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. L’Inter est parvenue à prendre le dessus au stade Carlo Castellani d’Empoli en s'imposant sur le score de 1-0. Une victoire à l’extérieur qui met fin à une série de quatre matchs hors du Meazza sans les trois points. Le but victorieux étant signé par Keita Baldé à la 72’. Un tir qui n’a laissé aucune chance à Ivan Provedel. Il s’agit d’une victoire extrêmement importante étant donnée la contre-performance de la Lazio, l’Inter est à présent seule troisième et dispose d’une bonne marge de sécurité sur la quatrième et la cinquième place. Une victoire convaincante également pour les Nerazzurri qui en début de match ont contenu les assauts volontaires de l’équipe hôte entraînée par Beppe Iachini. Celui-ci aura connue une rencontre difficile en perdant pas moins de trois joueurs sur blessures. Une fois le but inscrit l’Inter aura gérée la rencontre et proposée une bien meilleure seconde période. Troisième avec 39 points, l’Inter consolide sa troisième place et a tout pour réaliser une belle année 2019. Le prochain match officiel se disputera face à Benevento, le 13 janvier, avec l’absence des tifosi suite aux sanctions prises après la confrontation entre l’Inter et Naples. Le saviez-vous ? Sans ses abonnés et sans ses tifosi, l’Inter compte tout de même étoffer le Giuseppe Meazza afin que ce dernier ne sonne pas creux. En effet, à l’instar de la Juventus et de son précédent du mois d’octobre, avec la suspension uniquement de sa Curva Sud suite aux chants contre le Napoli et Koulibaly, l’Inter évalue l’idée d’ouvrir son stade aux jeunes enfants des écoles de football pour la réception de Benevento et Sassuolo. A Turin, les enfants nées entre 2004 et 2011 avaient été tolérés. Reste à présent à savoir s’il n’y aura pas deux poids deux mesures étant donnés que pour des faits similaires, l’Inter est étrillée sur la place publique, tandis que la Vieille Dame n’aura été que "très légèrement" sanctionnée, et ce également dans la presse nationale et internationale. Tableau Récapitulatif Résumé Vidéo Réactions de Tramontana Empoli 0-1 Inter Buteur(s) : 72' Keita Empoli: 1 Provedel; 5 Veseli, 26 Silvestre, 32 Rasmussen; 27 Untersee; 18 Acquah, 10 Bennacer, 8 Traorè, 23 Pasqual (38' 13 Antonelli, 74' 7 Mchedlidze); 11 Caputo, 20 La Gumina (24' 6 Zajc) Sur le banc : 21 Terracciano, 99 Fulignati, 4 Brighi, 9 Rodriguez,28 Capezzi, 29 Marcjanik, 48 Ucan, 66 Mraz Entraîneur: Giuseppe Iachini Inter: 1 Handanovic; 2 Vrsaljko, 37 Skriniar, 6 De Vrij, 18 Asamoah; 8 Vecino (57' 14 Nainggolan), 20 Borja Valero (67' 10 Lautaro Martinez), 15 Joao Mario; 11 Keita (84' 33 D'Ambrosio), 9 Icardi, 18 Politano Sur le banc : 27 Padelli, 5 Gagliardini, 13 Ranocchia, 23 Miranda, 29 Dalbert, 44 Perisic, 87 Candreva Entraîneur: Luciano Spalletti Arbitre: La Penna Var: Guida Averti(s): Martinez (I), Bennacer (E) Expulsé(s): / ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. Radja Nainggolan a récemment fait l'objet de nombreuses controverses à l'Inter, ce qui l'a amené à une suspension, par le club, du prochain match face au Napoli qui a lieu aujourd'hui. Un possible départ en janvier ? Le Belge a toujours répété ses sentiments positifs envers la Roma. Il a aussi des supporters en Chine, un lieu où il aurait déjà pu partir auparavant. Cependant, une autre idée fait son bout de chemin et le mène droit à Monaco. Comme le rapporte Sportmediaset, l'Inter songe à proposer le milieu de terrain acquis cet été à 39 millions d'euros, en échange du rachat de Keita Balde, qui est actuellement prêté à l'Inter. Bonne ou mauvaise opération...Qu'en pensez-vous ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. C'est le fait qui a surpris tout le monde ! Keita Baldé, pourtant convoqué avec son équipe nationale, est resté à Milan. Alors qu'il devait affronter la Guinée équatoriale pour la qualification en coupe d'Afrique, l'ailier nerazzurro n'a pas pu s'envoler avec ses coéquipiers. Le vice-président de la Fédération sénégalaise Abdoulaye Sow a expliqué avoir envoyé sa convocation sur une ancienne adresse mail de l'Inter. En réalité et comme l'explique le club nerazzurro, l'email a été envoyé à une mauvaise adresse, non pas ancienne, et donc n'a pas pu arriver à destination. Augustin Senghor, président de la Fédération, a tenu personnellement à adresser ses excuses pour la grossière erreur, espérant que l'Inter concède son joueur. Option négative, parce qu'une fois les délais réglementaires passés, Luciano Spalletti l'a déjà intégré dans un programme de travail pour les 10 prochains jours incluant les autres joueurs non convoqués.
  10. A la fin de la saison, l’Inter devra à nouveau prêter attention à son bilan, afin de rester dans les clous de l’UEFA. La conséquence sera directe pour l’un des nombreux joueurs actuellement prêtés à la Beneamata. "Si pour Matteo Politano, l’Inter a d’ores et déjà pris la décision de le racheter à la suite de ses bonnes prestations, le discours est totalement différents pour Keita Baldé, qui, durant ces premiers mois à Milan n’a pas su convaincre malgré le fait qu’il est régulièrement aligné sur le terrain." Selon Tuttosport : "A moins d’une explosion de ses performances à Milan, Keita se verra difficilement racheter à Monaco pour la somme de 34 millions d’euros. Le Sénégalais devrait être la dernière victime de la cure de régime imposée par le Voluntary Agreement de l’Uefa. De fait, il est plus que probable que ce dernier suive la même voie que Rafinha et Cancelo, "abandonnés" par l’Inter". En effet, Luciano Spalletti l’a encore rappelé en conférence d’avant-match : "Il y a des conditions à respecter pour le Club et c’est une très bonne chose de respecter ces dernières." Reste à espérer pour lui qu’il n’évoluera pas en Ligue 2… ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  11. Keita Baldé est arrivée cet été à Milan, en prêt payant avec un droit de rachat fixé à 34M€. Il s'agit d'une somme élevée, mais suffisante pour parvenir à l'arracher de l'As Monaco. Néanmoins, Keita devra prouver qu'il est "Da Inter", car outre ses performances sur le terrain, un danger supplémentaire pourrait avoir des répercussions sur son avenir : Federico Chiesa. En effet, selon la presse italienne, le destin de Keita sera lié aux mouvements des mercato interiste et florentin. Le fils d'Enrico Chiesa est également pisté par la Juve : "Ce n'est un secret pour personne, l'Inter et la Juventus figurent parmi les clubs les plus intéressés par le recrutement de Chiesa. Luciano Spalletti fait le forcing également sur le joueur et sur son père depuis des mois." Si l'Inter souhaite avoir une chance réelle de se positionner sur l'Italien, cela passera : Soit par le départ d'un joueur important (Perisic) Soit par la non-activation du droit de rachat de Keita. Songer à l'avenir L'Inter pourrait aussi songer au futur. Et à ce niveau là, ce serait bel et bien Ivan Perisic qui pourrait être sur la sellette. Keita pourrait se voir racheter, lui qui n'aura que 24 ans en mars. Tandis que l'Inter pourrait songer à inclure Ivan, qui aura 30 ans en février, pour tenter de s'offrir Federico. De plus, dans douze mois, l'Inter bénéficiera d'une plus grande liberté, au niveau économique, étant donné que les accords conclus, en leurs temps avec Erick Thohir, prendront fin. De plus, une nouvelle qualification à la Ligue des Champions, aura pour principale conséquence l'augmentation des revenus. Keita aura à coeur de se racheter de sa prestation face à Bologne, lui qui pourrait à nouveau être titulaire face à Parme, vu que Lautaro Martinez n'est pas encore remis et que Mauro Icardi devra encore revenir des Etats-Unis. Quoiqu'il en soit, si Keita reste, c'est qu'il aura prouvé sa valeur, car il s'agira d'un investissement important pour l'Inter. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Keita officialisé la semaine prochaine. Karamoh en spectateur. L'Inter a une certitude : l'affaire Keita Baldé sera conclue avec ou sans Antonio Candreva en contrepartie. C'est ce qu’annonce aujourd'hui la Gazzetta dello Sport qui nous informe sur les négociations entre l'Inter et Monaco : "L'accord de principe avec Monaco a déjà été trouvé depuis un certain temps et il y a l'approbation totale du joueur à rejoindre l’Inter. De plus, Spalletti désire ajouter la qualité, la vitesse et les buts de Keita au package offensif déjà à sa disposition". Les derniers points de détails doivent être réglés mais la formule est déjà acceptée, ça sera le prêt avec droit de rachat pour un total de 30 millions. Les parties discutent surtout concernant la valeur de la première tranche à verser, puis sur les contreparties possibles à inclure dans l'opération. Aujourd'hui, l'Inter partira pour Madrid pour disputer le match contre l’Atletico et se concentrera sur un autre dossier, celui qui apportera le talent de Modric à l’Inter. Ça sera donc au début de la semaine prochaine que sera définie et formalisée l'arrivée de Keita, avec aucun rebondissement négatif à l’horizon. Un spectateur intéressé de ces négociations : Yann Karamoh En effet, si Candreva devait finalement rester à Milan alors ce pourrait être au français de faire ses valises, mais seulement en prêt. Même le Corriere dello Sport a confirmé que l'affaire Keita Baldé à l'Inter devrait être conclue la semaine prochaine, le journal publie les chiffres possibles de l’opération : Monaco n’a fait aucun rabais et semble avoir accepté le prêt avec droit de rachat. C'est la seule formule qu'Ausilio peut se permettre et l'offre sera supérieure aux 30 millions + 2 de bonus que la société de la principauté avait payé il y a 12 mois à la Lazio pour s’attacher les services du Sénégalais néé en Espagne. L’Inter, par contre, donne une estimation de l'ordre de 25 millions mais la société milanaise est prête à augmenter son offre à condition d’avoir les mains libres et de pouvoir décider à la fin de la saison de procéder au rachat du joueur ou non. Ce qui explique pourquoi le club du Corso Vittorio Emanuele acceptera également de payer un prêt payant d'un montant similaire à celui Vrsaljko (6,5 millions), mais sans obligation d'achat. Monaco tente clairement d’obtenir les meilleures conditions, mais sait aussi que Keita sort d'une mauvaise saison et que le mercato anglais est maintenant clos. Il est possible donc qu’aucune avancée ne soit faite aujourd’hui. Hier, Keita s'est entraînée avec les blessés et Jardim pourrait ne pas le convoquer et le laisser au repos en attendant que sa situation soit clarifiée " ®JY DS - Internazionale.fr
  13. Milan - Après une petite année à Monaco, Keita Baldé revient en Italie, acceptant l'offre de l'Inter qui avait déjà tenté de le recruter dans le passé. Spalletti le voulait et l’attaquant sénégalais sait que cela peut être pour lui la saison charnière. Après les débuts amers de dimanche dernier contre Sassuolo, le nouvel achat des nerazzurri a pris la parole aujourd'hui lors de la conférence de presse habituelle. Voici ses déclarations : Son arrivée à Milan "Quand l’Inter vous fait une proposition ce n’est pas difficile d’accepter. J'ai passé un bon moment à Monaco, mais le club a fait de gros efforts pour m'amener ici et j'ai vraiment apprécié le travail de la société. En France je ne suis resté qu’un an mais je m’y sentais très bien. Monaco est un club important, il y a une belle histoire et c’est le lieu idéal pour un jeune joueur, mais j’ai toujours aimé Inter. J’ai toujours apprécié ce club et je ne pourrais jamais lui dire non." Spalletti a évidemment pesé lourd. "Spalletti a une grande expérience, il connaît bien notre championnat, je pense qu'il peut jouer un rôle important pour ma croissance et je suis à sa disposition. Mon rôle sur le terrain ? Je n'ai pas de préférences les quatre que je peux faire sont tous, à ma portée. Je suis disponible pour lui, je vais jouer là où il me voit le mieux. S'il me veut en défense, je peux jouer défenseur sans problème. Je le ferais pour moi et pour l’équipe. Un joueur moderne doit être prêt à tout." La Serie A "Nous, les anti-Juve ? Nous devons penser uniquement à nous, pour bien faire et pour gagner tous les matchs. Si nous gagnons tout, nous finirons premier du classement donc nous devons penser uniquement à ce qui se passe chez nous. J’aime être un protagoniste et me sentir important. Je suis ici pour bien faire. Changer d'équipe ? Non, dans un an je me vois encore ici. Il y a environ trois ans, l'Inter avait essayé de me recruter, maintenant c’est enfin chose faite. Je suis prêt pour travailler dur. Nous avons perdu un match, mais je suis confiant, nous nous sentons bien physiquement, mais nous ne devons pas nous laisser distraire." ® JY DS - Internazionale.fr
  14. En effet, arrivée tard à Milan, ce dimanche soir, Keita Baldé a réalisé avec succès sa visite médicale à l'Humanitas. Dans les prochaines heures, il est attendu au siège du club pour y signer le contrat. Son agent, Roberto Calenda, s'est livré à la Gazzetta Dello Sport : Quand est née l'opération Keita-Inter ? "À la fin de la saison dernière. Un soir en discutant avec lui je me suis rendu compte qu'il avait toujours une bonne appréciation en Italie, vu qu'il y avait inscrit 16 buts avec la Lazio, alors qu'il n'était pas encore au sommet de sa carrière en Serie A. C'est là que tout à débuté." Etes-vous surpris que Monaco le laisse partir ? "Je voudrais remercier Monaco, le club s'est comporté avec une élégance remarquable : Ils ont rendu son sourire à Keita, de la sérénité et du bonheur, après des années de tensions et de promesses faites et qui n'ont jamais été maintenue par la Direction de la Lazio... Je ne suis pas surpris qu'ils aient décidé de le laisser partir à l'Inter : L'opération, une fois pleinement réalisée, profitera à tous." Keita est-il motivé ? "Il a le désir d’exploser dans le pays qui l’a fait grandir. Il n'a que 23 ans, il a le temps de le faire. Ce n'est pas quelqu'un qui se repose sur ses lauriers." Keita retrouvera Spalletti, depuis les Derbys romains. Pourra-t'il tirer le meilleur de lui ? "Il est la personne parfaite au moment parfait. Il peut faire en sorte que Keita fasse ce saut de qualité définitif, celui qui lui donnera la mentalité de gagnant dont il a besoin. Il a également choisi l'Inter grâce à la présence de Spalletti, c'est une source de garantie." Pour la Serie A, ce mercato est très actif et dépensier, est-ce l'effet Ronaldo ? "Je n'ai jamais été pessimiste, ni hyper critique. Il y a des cycles et maintenant les choses tournent dans la bonne direction : les investissements, la volonté de changer, de se moderniser. Ronaldo donne certainement de la visibilité à l'étranger et c'est un stimulant. Tout le monde voudra le battre et je ne serais pas surpris si l’année prochaine quelqu'un l'appelle de Barcelone." Mis à part CR7, quelles ont été les meilleures opérations en Italie? "En Italie, j'aime beaucoup le mercato de l'Inter, et je ne le dis pas seulement pour Keita, mais aussi pour Nainggolan et tous les autres. Je suis curieux de voir comment va se comporter la Roma qui a investi dans de jeunes talents. Le Milan a pris un très bon manager avec Leonardo et a comme Bandiera Maldini. Avec Higuain et Caldara, ils peuvent prétendre à une place en Ligue des Champions. Je félicite également l'Atalanta qui est un exemple de gestion vertueuse et le Torino qui parvient enfin à conserver et protéger ses symboles : Belotti inscrira de nombreux buts cette année, vous verrez." Le Saviez-vous ? Plus d'une centaine de Tifosi sont déjà présents au Siège de l'Inter pour accueillir Keita Baldé ! ®Antony GIlles - Internazionale.fr
  15. Les confirmations viennent de nombreux milieux, les doutes se dissolvent petit à petit : Keita Balde sera bientôt un nouveau joueur de l'Inter. Après Sky Sports pour l'Italie, la presse française (RMC Sport) confirme qu'il y a un accord désormais conclu entre l'Inter et Monaco sur la base d'un prêt payant estimé à 5-6 millions d'euros, plus un droit de rachat d'environ 30 millions d'euros. Cette somme va pourtant à l'encontre de la stratégie adoptée ces dernières années par Monaco, qui a toujours essayé de vendre ses bijoux à un prix plus élevé. Avec Keita, par contre, il n'y aura aucune plus-value, étant donné que les chiffres qui circulent correspondent à peu près à ceux qui ont été utilisés pour l'avoir transféré de la Lazio. Selon RMC, Monaco aimerait remplacer Keita avant de le libérer et l'Inter était disposé à offrir les services Antonio Candreva, mais l'ancien de la Lazio ne semble toujours pas convaincu de la destination. Toutefois, les monégasques ne sont pas pressés, car le Mercato se termine le 31 août 2018, en Ligue 1. Le transfert sera donc réalisé, avec ou sans le départ d'Antonio. Antonio Candreva fait la gueule L'Inter et surtout Spalletti ont pris leurs décisions : Le titulaire de l'aile droite interiste sera Keita Baldé. L'accord ayant été trouvé avec l'As Monaco, Keita signera prochainement un contrat de 5 ans, afin de sceller la confiance qui lui a été accordé par le Club du Corso Vittorio Emanuele. De son côté, Antonio Candreva a rétrogradé bien bas dans l'estime de Luciano Spalletti, qui durant cette phase de préparation estivale, a employé son 87 au poste d'ailier gauche, vu l'absence du titulaire indiscutable Ivan Perisic. Sur l'aile d'Antonio, Politano et Karamoh ont marqué des points... Candreva risque également de s'attirer les foudres de l'Inter, s'il continue à refuser Monaco, car l'ancien laziale semble peu emballé par un avenir en France. Mais vu la tournure des évènements et le fait que l'Inter ait recruté du lourd, les derniers investissements seront repris sur la liste des 22. Antonio souhaite également en faire partie, mais il a été prévenu par l'Inter qu'il existe une réelle possibilité de le voir exclu de la prochaine édition de la Ligue des Champions. Pour Antonio, deux pistes sont à envisager: Faire banquette, voir assister à la Ligue des Champions depuis les tribunes. Rejoindre Monaco et y devenir protagoniste, également en Coupe d'Europe. Si le choix semble simple, ce n'est pas le cas pour l'ancien Biancoceleste qui se sent très bien, avec sa Famille, à Milan, et qui a demandé plus de temps pour exprimer sa préférence. Ce dernier a été exaucé, car pendant ce temps, l'Inter et Monaco ont pratiquement achevé la négociation de Keita, permettant ainsi à l'italien de réfléchir à la question. Vu le contexte actuel, notre ailier droit comprend qu'il n'y aura pas de place pour un compromis avec l'Inter et il semble, pour la première fois, commencer à envisager l’idée de quitter réellement Inter et les Nerazzurri. Du côté de la Principauté, Monaco aura tout le temps de remplacer Keita... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. Les contacts se poursuivent entre l'Inter et l'As Monaco pour le transfert, à Milan, de Keita Balde : l'attaquant sénégalais est l'objectif numéro un de l'Inter pour renforcer le secteur offensif de Luciano Spalletti et le club monégasque n'est pas opposé à la vente du joueur . Selon La Gazzetta dello Sport, il existe deux options : soit un échange de joueurs en prêts avec le droit de rachat (ndlr : Cancelo/Kondogbia), avec Antonio Candreva qui devrait partir en Principauté... Soit ce sera un prêt payant avec droit de rachat . Première hypothèse : Envoyer Candreva à Monaco "Dans un premier temps le joueur a marqué son refus de quitter l'Inter, où il souhaitait se relancer, mais actuellement, il a demandé du temps. Beaucoup de choses se lient à lui et sa compagne enceinte est à Milan. Antonio aimerait tenter sa chance à l'Inter et disputer la Ligue des Champions au Meazza." "Ce dernier pense qu'il est capable de faire changer d'avis les Tifosi, qui ne se montrent pas tendre avec lui. Mais Monaco n’est pas une solution alternative peu attrayante, il est donc encore possible qu'Antonio décide de partir en Principauté." Deuxième hypothèse : Le prêt payant avec le droit de rachat "Soit la marque de fabrique de Piero Ausilio. Ce sera cette proposition qui sera mise sur la table si Candreva choisi de rester et ce quel que soit le recrutement qu'il y a eu cet été, avec une toute une nouvelle palette de joueurs capables de jouer dans les différents postes qu'il occupe. Que ce soit sur les ailes, ou en trequartista, Antonio ne sera pas le premier choix... Il suffit de voir la concurrence: Keita, Perisic, Politano, Karamoh, Nainggolan, Martinez, voir même Borja Valero." "Gardini et Ausilio sont prêt à emprunter ce chemin pour recruter Keita, le tout sera de bien diviser les sommes pour atteindre les 30M€ exigés par Monaco qui n'est pas contre une telle proposition. " Bon à savoir : Contrairement à l'Italie, le mercato en France se termine le 31 août, il est toujours possible pour le club monégasque de s'offrir les services de notre machine à centrer, même après la clôture du Mercato en Italie. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. Plus que Mister X, Mister K est la surprise de la fin de ce mercato Interiste. K pour Keita Baldé . L'Inter est complètement Pazza sur ce Mercato à tel point que l'arrivée future de Keita serait tout sauf une alternative à Modric, dont les discussions sont toujours en cours. Pendant que tous se penchaient sur Modric, Piero Ausilio est parti négocier pour recruter le joueur sénégalais de 23 ans. Afin de pouvoir couvrir tous les postes en attaques. Un Politano Bis. Keita reviendrait en Italie après une seule saison à Monaco qui n'était pas vraiment triomphante. Il y a un an, il est arrivé en Principauté pou 32M€ (30M€ +2M€ de bonus), aujourd'hui, l'Inter propose la même somme, sous la très célèbre formule du prêt avec droit ou obligation de rachat et cette dernière serait sur le point d'être acceptée nous informe la Gazzetta Dello Sport. L'Inter travaillait sur ce dossier depuis quelques semaines et le coup d'accélérateur s'est produit hier annonce le quotidien. Il y a un an, ce jeune joueur était proche de l'Inter, mais l'offre n'était que de 20M€ + bonus. Keita parti à Monaco a eu beaucoup de mal à se remettre de son départ de la Lazio, où il avait inscrit 16 buts en championnat. En Ligue 1, il a disputé 23 matchs pour 8 buts inscrit. Spalletti est tombé amoureux (malgré lui) de Keita, lors d'un derby remporté par la Lazio, avec un doublé de Baldé, ses courses dans les espaces, sa capacité à gérer le ballon en vitesse, ses courses dans le match. Perisic reste, Candreva sacrifié Perisic, malgré les dernières rumeurs d'un intérêt pour le Bayern, est considéré comme intransférable et ne partira pas. Par contre, l'Inter a décidé de placer sur le Mercato Joao Mario, mais également Antonio Candreva, qui avait été initialement inclus dans les négociations avec les Monégasques. En fait, Keita peut aussi jouer à droite, comme Politano. Et peut-être aussi être employé sur le front de l'attaque. Keita serait heureux de retourner en Italie : sa petite amie est très italienne (mais repéré avec le drapeau sénégalais dans les gradins, lors de la Coupe du Monde en Russie), il était venu enfant à Rome et y a construit sa carrière. Élevé dans le centre de formation du Barça, il avait été envoyé à Cornellà dans une sorte de punition pour ses excès de comportement. Là, il a marqué 47 buts. Il a suivi le même parcours que son futur Capitaine Icardi : De la Masia à la Primavera d'un club de Serie A. Si ses compétences sur le terrain n'étaient jamais discutées, à Rome il était considéré comme une "tête chaude" , avec ses mésaventures en voiture, alors qu'il n'avait pas le permis. Mais après tout, il n'est pas le seul à avoir un tempérament de feu, il n'y a qu'à voir Radja Nainggolan. Keita a toujours aimé porter le numéro 14, Radja lui a pris ce dernier car il ne pouvait pas obtenir le numéro 4. Reste à voir comment cette situation sera gérée... Un problème de riche comme on dit...Reste à officialiser le tout ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  18. Keita Baldé serait le prochain Nerazzurro de ce mercato estival : Selon la Gazzetta dello Sport, les deux clubs sont tombés d'accord et l'officialisation devrait très prochainement tomber. "L'Inter a choisi de faire usage de sa dernière place d'extra-communautaire pour recruter le Sénégalais né en 1995. L'As Monaco n'est pas opposé à une vente après une saison sauf si le joueur et le club ne se sont pas mutuellement convaincus. L'année dernière, pourtant les monégasques ont déboursé plus de 30M€. Mais ces derniers n'ont pas besoin de lever des fond, eu égard au fait qu'ils ont réalisés des ventes record estimées à 260M€, rien que sur le dernier mercato estival. Toutefois, Monaco veut revendre Keita quasiment au même prix pour ne pas réaliser une perte. De plus, le joueur n'ayant que 23 ans, pourrait encore voir son potentiel se révéler." Prêt payant avec droit de rachat "L'Inter est prête à formuler sa traditionnelle proposition : le prêt payant avec le droit de rachat. Monaco n'est pas contre et il ne reste plus qu'à définir uniquement la somme à débourser immédiatement et celle qui sera reportée pour la saison prochaine. Pour l'Inter, il s'agira de bien calculer le coup pour éviter de s'emmêler davantage dans ses comptes vis-à-vis du Fair-Plays-Financier." "A la base, l'Inter souhaitait proposer une solution de rechange, Gardini et Ausilio ont proposé quelques joueurs pour faire diminuer le prix, mais aucun d'entre eux, pour des raisons différentes, n'ont pas acceptés le deal. Les joueurs visés étaient: Candreva , Karamoh , Dalbert et Joao Mario." Au niveau salarial, Keita touchera 3,8M€/ans pour un contrat d'une durée de 5 ans. Plus qu'une question économique, pour Baldé, le plus important est de parvenir à retrouver la confiance qu'il a perdu, lors de son aventure monégasque auprès de Jardim. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. L’Inter serait en négociations avancées pour signer Keita Balde de l'AS Monaco. Cette transaction est d'autant plus étonnante car le nom de l'ailier Sénégalais n'a presque jamais été associé à celui de l'Inter durant ce mercato. Tout le contraire de Bernard milieu offensif Brésilien évoluant au Shaktar. La piste Bernard n'était-elle pas plus abordable pour Ausilio ? D'après Sport Italia, les Nerazzurri n’ont jamais vraiment pris de mesures concrètes pour recruter l’ancien ailier du Shaktar, Bernard, qui est de plus en plus proche de s'engager avec Everton. Au lieu de cela, le directeur sportif de l'Inter, Piero Ausilio, a travaillé d'arrache-pied pour recruter un joueur avec des caractéristiques similaires, plus adapté et avec plus d'expérience en Serie A que le joueur brésilien. En outre, Luciano Spalletti a été réticent à l'idée de se séparer du latéral brésilien Dalbert, ce qui pourrait signifier qu'Antonio Candreva est le candidat le plus susceptible de se voir montrer la porte de sortie. Il est probable également que Keita Baldé face le chemin sans qu'un joueur de l'Inter ne débarque à Monaco en contre partie. Cette fois-ci l'Inter ne rigole pas et vise au minimum la troisième place en Serie A. Rheyou Diamweli - Internazionale.fr
  20. Milan - Selon Premium Sport, durant ces dernières heures, l’idole de Patrick Schick, Pavel Nedved, a pris la peine de sonner au joueur pour l’inviter à refuser l’offre romaine et à se lier à nouveau avec la Juve. Schick a toujours donné son aval à l’Inter, mais cette fois-ci, la Juve sort l’artillerie lourde et elle ne propose que ce qu’elle avait dit au départ, les 30,5M€ ! Une rencontre avec les agents, sur le salaire, la commission des agents doit être planifiée. La Juve, comme Jules César: Je suis venu, j’ai vu, j’ai vaincu ? L’Inter est en train de se faire une raison, avec le très sérieux retour en force de la Juventus, il serait fort peu probable que Schick souhaite continuer avec nous et il compterait également refuser la Roma. On peut comprendre le joueur car Pavel Nedved est son idole. Par contre, on retiendra surtout dans l’histoire que Ferrero s’est comporté comme un véritable enfoiré. Pour l’Inter, quoiqu’il arrive, notre club a décidé de ne plus traiter Ferrero de la même manière, aussi bien si l’on souhaite recruter un joueur, que si son club souhaite le faire. Il voulait Eder, on refuse : "In Your Face Baby !" L’Inter anticipe le coup et se place pour Keita Balde L’accord pour l’attaquant de la Lazio ne sera pas facile obtenir auprès de Lotito, car nous devrons parler d’un transfert du joueur à titre définif. Pour recruter Keita, qui arrive en fin de contrat, l’Inter pense à insérer Jovetic dans la transaction. En effet, le Monténégrin plait énormément au frère de Super Pippo. Vu le retrait de la Juve, on pourrait se diriger vers ce type de recrutement: Juve-Schick - Inter/Keita – Lazio/Jovetic. Quoiqu’il arrive, même si Patrik Schick devrait signer à la Juve, il mérite tout le respect de l’ensemble de notre Communauté eu égard à l’attitude qu’il a adopté envers notre club. Ce sera peut-être le vrai seul Juventine que l’on pourra respecter. Rien n’est encore décidé, mais nous pourrions bien nous diriger vers cette situation. Reste à voir aussi comment va réagir Ferrero face à la proposition de la Juve, car là, Sa Roma ne fera d’office pas le poids. Nous, nous pourrons nous en mordre les doigts (ou pas) car Schick doit encore tout prouver au plus haut niveau et le choix vers Keita, n’est pas une régression. Il s’agit également d’un joueur talentueux, qui en a sous la ceinture et qui peut s’avérer très précieux pour Spalletti ! Même si on reste dans l’attente de l’avis du joueur, on risque bel et bien de perdre Schick et de recruter Keita Balde. Voici ces statistiques communiquées par Goal.com Qu’en pensez-vous ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
×
×
  • Créer...