Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'lautaro martinez'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

58 résultats trouvés

  1. L’Inter s’est inclinée pour la première fois de la saison face à une Juventus bien plus entreprenante. Comme quoi, la période hivernale convient bien mieux à la Vieille Dame qu'une importante canicule estivale. Voici les réactions d’Antonio Conte et de certains Nerazzurri à Inter Tv: Antonio Conte "C’était un match face à une équipe très très forte, je suis déçu de cette défaite. Nous avons payé la perte de Sensi en perdant le fil du match. Nous n’avons pas réalisé une belle reprise, mais le match s’est rééquilibré par la suite. Les deux équipes auraient pu marquer, il y a eu des occasions de part et d’autres, mais la Juve a su inscrire un but en sortant toute son artillerie et en faisant peser l’expérience." "Je n’ai rien à redire aux garçons car nous avons encore tant de chemin à parcourir, dans la gestion, dans la compréhension des moments d’une partie. Je les félicite. Nous allons retrousser nos manches et nous allons continuer à travailler fort pour suivre notre parcours." Nous n’avons pas à faire de raccourci sous ce point de vue, la Juve est d’une autre catégorie et nous allons continuer à grandir pour réduire l’écart.Nous aurions pu faire quelque chose de mieux à la finalisation, dans la dernière passe, mais l’équipe a fait ce qu’elle a pu. Lorsque vous analysez les statistiques, c’était une partie bien plus équilibrée comparée à la valeur sur papier." Lautaro Martinez "La vérité est que la première mi-temps a été jouée comme nous l’avions préparé. Même après leur but, nous avons continué à travailler comme cela été défini. En seconde mi-temps, quelque chose a changé, nous étions plus en difficultés et hélas ils ont su finalement inscrire un but, nous n’étions plus capable de revenir au score." "Lorsque nous serons tous de retour de nos différents match internationaux, nous reparlerons de cette partie. Si nous voulons jouer à ce niveau d’équipe, nous devrons travailler encore beaucoup. Tous les joueurs, aussi bien ceux qui sont titulaires que celui qui monte en court de match, doivent être sur le terrain pour faire de leurs mieux. C’est la recette pour grandir comme groupe." Milan Skriniar "Que ce soit face à Barcelone que face à la Juve, nous sommes parvenu à faire une belle prestation, mais cela n’a pas suffit. Sur l’ensemble des deux matchs, nous avons su nous créer des occasions en phase de possession, mais sans pouvoir trouver le but." "La Juve est forte, nous le savions. Nous devons continuer à nous améliorer sous tant de point de vue. En phase défensive, nous devons être plus agressif et réduire l’accès à la surface de réparation, nous devons être plus à l’attaque sur l’homme." "Nous allons de l’avant, il y a encore tant de match à disputer, nous avons perdu et nous sommes déçu. Nous avons le mental, mais nous somme en manque de temps de jeu, qu’il faille presser haut ou rester en phase d’attente. C’est sur ces aspects-là que nous devons nous améliorer et nous le ferons." "L’entraîneur veut que nous voir construire de derrière et nous sommes, à de nombreuses reprises, parvenu à le faire en gérant très bien la pression. Nous devons continuer ainsi, en travaillant durement." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. "Une leçon donnée à Barcelone" Luis F.Rojo, journaliste pour Marca, a encensé l’équipe d’Antonio Conte. L’espagnol parlant d’un Barça méconnaissable et d’une leçon donnée aux Blaugrana. "Les trois points remportés mercredi sont une manne excellente. Mais nous n’avons pas vu une équipe brillante. Elle a dû compter sur ses individualités pour prendre l’avantage, après une seconde mi-temps acceptable. On comprend l’utilité de Messi et Luis Suarez qui enlèvent les marrons du feu, après que l’équipe se soit retrouvée bloquée." "Mais en première mi-temps, il n’y avait pas qu’un simple blocage : L’Inter a donné une leçon à Barcelone, au marquoir et sur le terrain. La partie jouée par l’équipe de Conte a rappelé les meilleures années de Barcelone. Son habilité à gérer le ballon dès Handanovic et d’aller droit au but a été surprenante. Ils sont parvenus à le proposer à cinq reprises en prenant le meilleur face à une pression catalane inefficace." "Un 0-3 à la mi-temps n’aurait surpris personne. En défense, le club a été dépassé, en attaque, il a fait face à la réputation de la défense italienne. Outre le résultat finale, la première mi-temps est à oublier. Ce n’est pas la première fois que les Blaugrana offre les 45 premières minutes : Bilbao, Pampelune, Grenade, et hier." AS encense le Toro Lautaro Martinez est déjà une réalité. Les statistiques sont claires : Un but, trois tirs cadrés dont un sauvetage miraculeux de Ter Stegen. 12 passes phases de jeu dans le milieu du terrain de l’adversaire et trois fautes subies Au-delà des statistiques, Lautaro a donné quelque chose d’irremplaçable à l’équipe : une intronisation et des fractures sur les contres.. Le choix de Conte de l’aligner à Alexis Sanchez a été sublime : Sa pression a eu également un impact important. L’ancien du Racing est déjà une composante très importante de l’Inter : Après une année d’adaptation, cette saison, il prendra part à plus de buts dans l’équipe et influencera un meilleur jeu dans l’équipe. L’Europe le sait déjà, et cela veut dire beaucoup. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Outre Antonio Conte, Ernesto Valverde et des joueurs des deux camps se sont livrés en conférence d'après-match Ernesto Valverde Est-ce un résultat juste ? "Que vous répondre, Conte dira non, mais moi je dirai oui. L’Inter a jouée une belle première mi-temps, le Barça est bien rentré dans la seconde. L’Inter est une grande équipe, elle vient de remporter 6 match sur 6 et cela se voit. En seconde mi-temps, ‘j’ai procédé à des changements afin de contrôler au mieux la partie." Messi ? "Il est unique, nous aurons toujours besoin de lui. Il n’est pas en condition physique, mais il récupère, c’est un joueur important et cela s’est vu." Nicolo Barella "Nous sommes venus ici pour jouer le jeu, nous voulions la victoire et nous allions de l’avant, même après l’égalisation, mais nous avons pris un but. C’est décevant, mais nous devons déjà penser au prochain match. Nous avons vu une équipe avec de la personnalité, mais c’est décevant lorsque l’on revient sans points, nous sommes déçus." Place à la Juve… "Nous voulons remporter tous les matchs, nous sommes l’Inter. Notre entraîneur est Antonio Conte et nous voulons gagner." Lautaro Martinez Une défaite imméritée ? "L’entraîneur a raison. Nous devons être triste de ce résultat, nous avons réalisé une très grande partie et nous méritions la victoire. Nous repartons triste, car nous ne sommes pas parvenu à faire un résultat, Conte a raison." "Même l’arbitre s’est rangé de leur côté, nous avons affronté un grand adversaire, en première mi-temps nous avions eu tellement d’occasions. En seconde mi-temps, nous avons fait une bonne prestation, mais nous avons perdu. "Lors des vingt dernière minutes, Barcelone s’est redressé et nous n’avons pas été parfait dans les moindres détails. Dans cette compétition, ce sont les détails qui font la différence et si tu te loupes face à ces champions, ils te punissent." "A présent, nous pensons à la Juve, qui est aussi un autre rival. Nous allons aborder lnter-Juve en faisant preuve d’une grande détermination. La Serie A est une compétition totalement différente, nous y réalisons des belles prestations, nous avons gagné tout les matchs. Nous devons tourner la page et démontrer qu’on veut gagner." Lionel Messi "C'était une rencontre compliquée, très dure car l'Inter est une très grande équipe et elle a joué de façon très compact en première période. Cela nous a compliqué la vie. A la reprise, nous nous sommes amélioré, nous nous sommes montré plus uni et nous sommes parvenu à remporter à la maison, ces trois points fondamentaux. Nous voulons terminer premier du Groupe et après le match nul de la première journée, nous devions absolument l'emporter. Ce groupe est très difficile." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. L’attaquant argentin de l’Inter s’est livré à TYC Sport sur son aventure en Italie et sa relation avec l’Albiceleste. "Je suis heureux, quand tu convoqué, tu as ce besoin de te mettre à disposition avec les meilleurs intentions possibles. Je suis content d’être une nouvelle fois avec mes équipiers, avec ce groupe de la Copa America." "Au niveau personnel, je me sens bien, j’ai besoin de m’entraîner pour faire plus. Ce sont les premiers matchs avec la Seleccion et j’ai réalisé une belle pré-saison avec mon club. Elle était courte mais intense. Je me mets actuellement des minutes dans les jambes pour faire face aux prochains impératifs." "Je suis surpris du temps de jeu qui m’a été accordé. J’ai débuté sur le banc et je suis parvenu à me faire une place de titulaire, c’est important car je n’avais pas autant joué en club, tout s’est bien passé, on m’a fait confiance et c’était très positif. Messi-Aguero-Lautaro ? "Ce sont des joueurs avec une grande histoire, une carrière extraordinaire et j’ai été intégré de suite. Nous devons faire un travail supplémentaire pour jouer tous les trois ensembles, nous devons courir plus." "A présent, à l’Inter où je joue, nous évoluons avec deux attaquants, mais si l’on vient à devoir jouer avec trois attaquants, avec de telles caractéristiques, il faudra se sacrifier." Icardi ? "Il aurait voulu rester à l’Inter" ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Le triplé face au Mexique de Lautaro Martinez n’est pas passé inaperçu auprès des tifosi de l’Inter, ni même auprès des plus grands clubs européens. Beto Yaque, de son côté, n’a pas hésité à sous-entendre qu’un futur catalan, de son poulain, aux côtés de Lionnel Messi serait bénéfique. Et si une telle annonce a été rendue publique, le but caché est de profiter de l’instant présent pour voir le club Interiste proposer une revalorisation salariale revue nettement à la hausse. Conséquence: la Direction Interiste s'attelle et a dans l'idée de blinder sa pépite qui a débuté du bon pied cette nouvelle saison. Selon TuttoMercatoWeb, les contacts entre les parties sont continus. Si le salaire du joueur n’a pas encore été dévoilé, le contrat à venir devrait arriver à échéance en juin 2024. Nouveauté importante, l’apparition d’une double clause libératoire : 150 à 160 millions d’euros pour l’Italie 111 millions d’euros pour l’étranger Ces informations doivent encore être confirmées ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Auteur d’un triplé en équipe nationale, en à peine 45 minutes de jeu, face au Mexique, Lautaro Martinez rentrera à l’Inter en proposant un profil bien plus important qu’il n’y parait pour Antonio Conte. "Ce n’est pas tous jours que tu marques trois buts sous ce maillot. C’est le fruit de sacrifice. C’est difficile d’arriver ici et pour y arriver, il vaut toujours démontre quelque chose d'inattendu. Rester en équipe nationale est toujours très difficile car il y a des joueurs importants. Je suis heureux et je remercie le Staff technique et mes compagnons d’équipe, pour la façon dont j'ai toujours été traité. J’espère continuer sur cette voie." C’est un fait, Lautaro Martinez est confiant et sûr de lui La naissance d’une amitié Sur son profil Instagram, le Toro s’est livré au partage du message suivant : "Fier de m’avoir clôturé mes deux rendez-vous de cette façon. Une excellente partie pour tous, pour continuer à grandir, merci pour vos messages." De son côté, Romelu Lukaku qui est l’auteur d’un but et d’une passe décisive avec la Belgique, a tenu a s’exprimer envers son compagnon d’équipe L’annonce qui fait tâche Beto Yaque a encensé son poulain en lançant à nouveau un appel du pied au Fc Barcelone, lors de son interview à Tyc Sport: "Ce serait si beau de le voir avec Léo à Barcelone. Le voir jouer de cette façon, aussi relaxé et fier, c’était si beau. Il est heureux lors qu’il évolue pour l’équipe nationale, et ce depuis ses classes de jeune. Il a un contrôle orienté impressionnant et il en fait usage au bon moment. Pour un défenseur, c’est très dur de le marquer." "Lautaro est très humble, lorsque je suis allé le chercher à Bahia Blanca, ce n’était pas facile car j’avais à faire à un garçon très attaché à sa Famille. Il souffrait de devoir être éloigné de sa maison. La chance que j’ai eu, c'est que ses parents m’ont fait confiance." La Coupe du Monde ? "C’était une très dure désillusion, mais il y était préparé. Avant d’aller à l’Inter, je lui avait dit de ne pas en être marqué et d'ambitionner cela comme un objectif à atteindre. Lautaro la mérite, car ce n’est pas facile de jouer au Meazza et d’y évoluer comme à sa maison." Prolongation de contrat en vue C’est un fait, Lautaro Martinez a démontré, très rapidement, qu’il était l’un des meilleurs jeunes attaquant en circulation au Monde. Comme le souligne Sky Sport, l’Inter a bien compris cela et s’entretient actuellement avec l’agent du joueur pour revaloriser le contrat de la pépite argentine: La fumée blanche et les tractations ne devraient pas durer très longtemps. En effet, l’ancien joueur du Racing pourrait potentiellement affoler le Mercato en atteignant rapidement la barre des 100 millions d’euros. Avec de telles performances, il sera donc très dur pour Antonio Conte d’écarter Lautaro Martinez au profit d’Alexis Sanchez. En route vers le 3-4-3 ? C’est un fait, Antonio Conte n’est pas un adepte de nouveauté, préférant se baser sur un solide système de jeu, le 3-5-2. Toutefois, vu les performances de ses poulains, il y a lieu de se poser les bonnes questions. Comme le révèle Tuttosport, l’Inter prépare depuis ce mardi le match face à l’Udinese. Si Antonio Conte attend le retour de ses internationaux, la formation qu’il alignera face aux Friulani est loin d’être déjà définie: "Conte fera de son mieux pour mettre Sanchez en condition, afin qu’il puisse rapidement être utile à sa cause. Le Chilien devrait évoluer en qualité de second attaquant aux côtés de Lukaku." Un 3-4-3 pourrait devenir une nouveauté. Conte devant précédemment procéder à des tests dans le laboratoire de la Pinetina avant de le proposer en match. "L’unique possibilité de voir Sanchez coexister avec Lautaro Martinez, serait de laisser place au 3-4-3. Ce qui permettrait au Niño Maravilla d’être titulaire et non plus de monter au jeu en cours de match. Il s’agira là de la préoccupation majeur de Conte qui devra apporter des certitudes à un groupe qui se cimente grâce à l’auto estime et un bon nombre de victoire." "Le fait est que Conte pourrait insérer deux grands joueurs que sont Sanchez et Godin, l’autre nouvel acquisition. Ce qui pourrait accélérer un processus de maturation qui se doit d’être rapide. Celui qui permettra de juger l’Inter face à ses adversaires et surtout face à Barcelone au Nou Camp, dans une nuit qui aidera à comprendre le parcours réalisé depuis le 2-0 du 24 octobre dernier. Malgré l’absence de Messi, les rêves de gloire de Spalletti s’étaient envolé." Alexis Sanchez titulaire , vraiment ? La pause internationale a permis de mettre en valeur les forces en présence. Et si l’Inter se prépare déjà à recevoir l’Udinese samedi soir, Antonio Conte peut se targuer de disposer de multiples réponses positives après cette trêve internationale, à commencer par l’absence de blessé. Toutefois, la condition physique des joueurs devra être évaluée et confirmée, comme c’est le cas pour Vecino qui ne sera de retour que ce jeudi, soit à 48 heures du match. Positive attitude Quoiqu’il en soit, Conte peut être fier des prestations de ses joueurs à travers le monde: Avec l’Uruguay, Vecino a démontré ses qualités d’incursion et d’élément "de fatigue" au milieu de terrain. Si lors de ces deux premiers match à l’Inter, Barella n’était pas dans une condition physique optimale, Conte compte toujours sur lui. Attention toutefois à voir si le joueur arrivera tardivement en Italie, car cela pourrait ouvrir la voie à d’autre sénaris. Un duo On Fire Mais la meilleure des nouvelles reste le duo formé par Lukaku et Martinez. Les deux flèches Nerazzurre sont en forme, preuve en est les prestations de très haut niveaux proposées aussi bien par le Belge que par l’Argentin : Des buts, des passes décisives…Le message envoyé à l’Udinese a été reçu cinq sur cinq. Comme le souligne Sky Sport, les deux complices peuvent se vanter de proposer d’impressionnantes statistiques en équipe nationale: Lukaku qui est le meilleur buteur belge de tous les temps à seulement 26 ans, a déjà inscrit 49 buts en 82 sélections. Lautaro Martinez, lui, peut se targuer d’en avoir inscrit 9 en 13 match internationaux. La seule inquiétude pour Conte sera donc de prendre connaissance de la condition physique de ses trois attaquants à Appiano Gentile et plus en particulier Lautaro Martinez. En cas de besoin, Alexis Sanchez pourrait déjà débuter face à "son" Udinese, lui qui avait vu le Chili autoriser le retour du joueur à Milan afin qu’il puisse s’entraîner au mieux et retrouver une condition physique optimale. Le tout sans oublier Matteo Politano qui, sous les ordres de Roberto Mancini a également prouvé qu’il était déjà fit et en avait sous la semelle. Seriez-vous tenté par un 3-4-3 à la Conte ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Après la Copa America en Argentine, Lautaro Martinez profite de la fin de ses vacances et reviendra bientôt à l'Inter pour se mettre à disposition d'Antonio Conte. Interviewé par Fox Sports Radio, il a un peu parlé des rumeurs de mercato : "Je n'ai pas parlé avec mon agent d'un intérêt du FC Barcelone, je me sens très bien à l'Inter. J'ai parlé au nouvel entraîneur et je suis impatient de rentrer pour commencer la nouvelle saison". La Copa America "Le niveau est monté au fur et à mesure mais au final ça a été une compétition positive pour les plus jeunes qui endossaient le maillot de la Seleccion pour la première fois et c'est important, nous devons continuer à travailler pour s'améliorer en tant que groupe et amener l'Argentine au sommet. Je suis venu en sélection pour donner le meilleur de moi-même et j'ai aussi eu un temps de jeu assez conséquent avec la possibilité de marquer quelques buts". La VAR "Les choses n'étaient pas clairs, sur certaines situations nous avons un peu été pénalisés. Je reste satisfait de ce que nous avons fait, nous avons décroché cette importante troisième place même si nous aurions voulu arriver en finale". Le sélectionneur Scaloni "Pour moi, c'est une bonne chose qu'il continue avec la Seleccion, dès le début il s'est très bien comporté avec nous, c'est une personne droite, qui sait s'exprimer, il est clair dans ses intentions et a su nous guider, le groupe se sent bien avec lui. On parle souvent de projets, notre objectif est de replacer la Seleccion en priorité et redevenir une puissance du football mondial, remporter des trophées. L'énervement après mon changement ? C'était un mix de pleins de choses, j'étais énervé contre moi-même car j'ai raté une tête juste avant de sortir, et puis je jouais bien, en tout cas ce sont des choses que nous, joueurs, devons apprendre à mieux contrôler, après dès fois ça arrive de s'énerver". Le Mondial "J'ai entretenu l'illusion de jouer, j'étais au top. Sampaoli était venu me superviser. Nous avons discuté, mais on sait tous comment ça s'est fini, il ne m'a jamais appelé pour m'expliquer sa décision". Rédigé par Samus - Internazionale.fr
  8. L’agent de joueur, Favio Bilardo s’est exprimé aux micros de Tmw Radio. Questionné sur Icardi et Lautaro Martinez, Bilardo a détruit un argentin avant d’en encenser l'autre. Icardi ? "Il est décrié de tous aussi en Argentine, c’est une Télénovela. C’est encore un bébé géré par une femme. C’est désastreux pour un footballeur. C’est un joueur extraordinaire, il a de grandes capacités techniques, mais il a d’autres problèmes qui l’empêcheront d’atteindre le haut niveau, celui de pouvoir devenir un crack." Lautaro Martinez ? "Il est d'avantage considéré qu’Icardi en Argentine. Il a réalisé une très belle Copa America et il s’est fait prendre en considération : c’est une personne sérieuse, humble, qui travaille et qui ne part pas en vrille. C’est ce qui compte au final. Icardi lui est supérieur techniquement, mais Lautaro peut encore apprendre et grandir. Dans un an, on parlera de lui comme d’un joueur important." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Interviewé par Estudio Futbol, le vice-président de l'Inter Javier Zanetti a commenté la Copa America de Lautaro Martinez : "Ses performances m'ont bien plu. N'oublions pas qu'il a juste 21 ans, cela montre tout le potentiel que Lautaro possède. Les autres jeunes ont aussi bien joué. Je suis content qu'il soit à l'Inter et que l'on puisse continuer à compter sur lui. Il est arrivé il y a un an et a déjà démontré qu'il était opérationnel, ce n'est pas évident de s'adapter aussi rapidement. Il a eu du temps de jeu cette année. A-t-il joué autant que l'Inter et l'entraîneur (Spalletti, ndlr.) ont jugé nécessaire ? Il a toujours profité du temps qui lui était concédé, que ce soit 10, 15 minutes ou quand il partait titulaire, pour toujours plus se montrer." Interviewé en exclusivité par TNT Sports en marge d'un événement caritatif en Argentine, Javier Zanetti, vice-président de l'Inter s'est aussi exprimé concernant le nouveau projet nerazzurro marqué par l'arrivée d'Antonio Conte : "C'est un entraîneur qui connaît bien le championnat italien et qui a énormément d'expérience. C'est un vainqueur qui a toujours effectué du bon travail où qu'il soit allé. C'est une nouvelle étape qui débute avec un groupe qui commence à prendre la mesure des ambitions de l'Inter. Ça peut être une grande année pour nous." ®Samus - internazionale.fr
  10. Auteur d’une très belle Copa America, Lautaro Martinez est attendu par Antonio Conte : "Je suis impatient de découvrir Lautaro Martinez." Cette phrase prononcée dimanche, lors de sa conférence de presse, en dit long sur le futur de l'argentin. Tuttosport nous en dit plus "Antonio Conte devra patienter encore un peu, une vingtaine de jours, vu que l’attaquant argentin vient d’en terminer avec la kermesse sud-américaine qui s’est déroulée au Brésil. Il se présentera à Appiano au retour de la tournée asiatique de la Squadra Nerazzurra dont l’ultime rencontre aura lieu à Macao, face au PSG." "Conte devra donc faire preuve d’encore un peu de patience pour comprendre l’apport de Lautaro et de la façon dont il pourra être utilisé en attaque, étant donné que ce dernier compte également se fier à Lukaku et Dzeko, sans oublier Politano, l’unique "Big" à disposition en attaque parmi la pléiade de jeunes présents dont un certain et talentueux Esposito. Et peu importe la présence d’Icardi, ce dernier ne rentre pas en ligne de compte." "A présent Lautaro dispose de quelques semaines de repos pour profiter de vacances bien méritées. L’Inter attend donc son Toro pour la fin du mois de juillet et il pourrait être déjà sur le terrain le 10 août à l’occasion de la rencontre opposant l’Inter à Valence au Mestalla. Il semble plus qu’improbable, pour ne pas dire impossible, de voir Lautaro présent à Londres le 4 août, étant donné qu’il n’aura que trois à quatre jours d’entrainement. Il devrait donc faire l’impasse sur Tottenham." "Cette situation est valable également pour Miranda, sauf s’il est cédé avant, tout comme pour Asamoah qui dispute actuellement la Coupe d’Afrique des Nations et dont le retour est attendu au début du mois d’août." L’Inter partira à Singapour le 16 juillet, pour une rencontre le 20 juillet face à Manchester United. On devrait y retrouver les joueurs qui ont pris part au dernier Euro U-21, dont un sarde portant le nom de Barella. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Après l'élimination de l'Argentine en Copa America, le vice-président de l'Inter, Javier Zanetti, a parlé de la situation de la Selección et aussi du futur de Lautaro Martinez. VAR "Aujourd'hui de nouveaux instruments peuvent aider l'arbitre, pendant ce match il ne l'a pas utilisé à des moments clés. Un événement similaire est arrivé en Italie lors de SPAL-Fiorentina où un but a été annulé à la SPAL avant qu'un penalty ne soit concédé à la Fiorentina, ce qui aurait du être le cas, ça fait mal. Le match a été diffusé dans le monde entier et l'arbitre a choisi de ne pas faire appel à la VAR." Argentine "Si l'AFA choisit un entraîneur il doit être soutenu par tous et si on souhaite construire sur le long terme, il faut poser les bases et désigner les objectifs que nous cherchons à atteindre. Les difficultés seront toujours là, celui qui sera présenté ne doit pas être fragilisé. La sélection argentine a été très importante dans ma carrière et je chercherai toujours à aider, mais je reste le vice-président de l'Inter. J'ai eu des rencontres avec l'AFA et je leur ai dit que si je peux contribuer à distance avec mes connaissances, je le ferai volontiers." Lautaro Martinez "L'Inter n'a pas reçu d'offres et j'espère que Lautaro continuera avec nous car c'est un joueur important, que nous voyons dans le futur toujours sous le maillot de l'Inter. Je suis satisfait de lui car sa première saison en Serie A a été très bonne, ce n'est pas facile à juste 21 ans de montrer autant de caractère et de personnalité. Il a montré qu'il peut aider à lutter pour des objectifs importants. Les bons rapports entre Messi et Lautaro ? Moi aussi j'ai de bons rapports avec Leo, qu'il nous le laisse encore un peu..." Rédigé par Samus - internazionale.fr
  12. Durant cette Copa America, Lautaro Martinez a explosé, à tel point que ce dernier a été encensé par Lionel Messi…un encensement qui pousserait le club catalan à s’attacher les services du Toro Milanais ? Clause Libératoire Selon Radio LaRed, le Fc Barcelone serait disposé à payer la clause libératoire de 112 millions d’euros qui lie Lautaro Martinez à l’Inter et à le transférer en Espagne. Dans un tel cas de figure, le Racing sera le grand gagnant, lui qui a droit à 10% de la somme en cas de revente. Selon la presse argentine, le Champion d’Espagne serait resté très impressionné par les prestations de Lautaro en Copa America, l’intention serait de reformer le duo de l’Albiceleste, avec Messi, en Catalogne. Fake News ? Toutefois et selon El Mundo Deportivo, principal quotidien sportif de Barcelone, le Barça ne réalisera pas une telle transaction : "Il est vrai que Barcelone cherche un autre attaquant à aligner aux côtés de Griezmann qui est annoncé. Mais l’option la plus plausible est celle du retour de Neymar, ce qui écarte tout autre nom. Il est donc peu probable que le Fc Barcelone procède au paiement des 112 millions d’euros dont on entend parler en Argentine pour Lautaro." L’avis italien Fabio Ravezzani, directeur de la chaine Telelombardia, s’est exprimé sur cette situation : "Si le Barça vient à payer les 112 millions d’euros nécessaires pour activer la clause libératoire de Lautaro,il ne reste plus qu’à le remercier pour cette plus-value et à le laisser partir. Luciano Spalletti avait évidemment constaté lors du dernier championnat qu’il était plus fort qu’Icardi. Mais il s’était tout de même toilé sur le cas de Zaniolo." Mise au point par l’Agent du Toro Beto Yaque a confirmé à PassioneInter qu’il n’y a, actuellement, aucune transaction en cours : "Lautaro, par chance, réalise une excellente Copa America. J’ai pris connaissance des rumeurs sur le Barça, mais la vérité est que personne n’a parlé avec nous. J’ai seulement connaissance de ces rumeurs." Que ferait l’Inter en cas d’offre ? "Je n’en ai aucune idée, il faut leur poser la question à eux." Est-il heureux à Milan ? "Je ne peux pas parler pour lui." Une prolongation ? "Personne ne m’a contacté jusqu’à présent" ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Nerazzuro_MGS

    Agustina Gandolfo

    Agustina Gandolfo Celle-la je la valide a 1000%
  14. Selon le site argentin racingdealma.com.ar, Chelsea et Manchester City seraient prêt à se livrer bataille pour s’offrir les services de Lautaro Martinez, qui réalise de très belles prestations pour sa première saison à l’Inter. Le site argentin réputé comme proche de l’ancien club du Toro, le Racing de Avellaneda, confirme également que l’une des deux écuries anglaises a déjà proposé une offre concrète à l'Inter. Le second club est prêt à entrer dans la course. Une situation qui fait bien sûr les affaires du Racing qui, en cas de vente de la jeune perle argentine, aurait droit à un pourcentage sur le montant total du transfert. Selon les dernières indiscrétions, l’Inter n’aurait pas l’intention de se priver de Martinez, qui dispose d’une clause libératoire estimée à 111 millions d’euros. La Beneamata aurait d’ailleurs répondu aux clubs concernés que pour toute transaction, une somme minimal de 60 millions d’euros plus une contrepartie technique très importante devrait être proposée et ce avant de pouvoir songer à un départ de l’argentin. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. Lautaro Martinez est toujours très lié au Racing, le club argentin a d'ailleurs fêté son titre conquis dans son championnat. A cette occasion, Il Toro s'est livré à La Oral Deportiva. L'Inter et Maurito "Dès l'instant où je suis arrivé à l'Inter, j'ai été contacté par Mauro Icardi. Il m'a aidé pour un paquet de choses, et il a toujours été bon, il m'a aidé à m’insérer dans un nouveau groupe. Nous avons déjà joué dans différents systèmes, celui le plus utilisé est celui avec un meneur de jeu derrière l'attaquant" "Cela m'est déjà arrivé d'occuper ce poste où je m'y sens bien. Je travaille toujours pour faire de mon mieux, le numéro sur mon dos ne sert pas juste à m'identifier. Je sais ce que cela représente de porter le Numéro 10 de l'Inter, et je cherche à prouver que je le mérite." Le Racing "Je suis très content pour le titre du championnat, j'ai des amis qui sont encore là-bas. Je les ai appelé individuellement pour les féliciter, je suis un Tifoso de plus pour eux. Chacho doit rester au Racing. Il avait fait des folies pour tenter de me conserver jusqu'en janvier. A présent, j’engrange de l'expérience et un jour, j'irais rejouer en Argentine." L'Albiceleste "Je fais le maximum en Club pour être convoqué en équipe nationale. Je suis heureux à chaque convocation. Revêtir le maillot de la Seleccion est quelque chose de particulier. Je veux me retrouver dans la prochaine liste des convoqués et aussi dans les suivantes." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. Lautaro Martinez est une certitude pour l’Inter. L’argentin ne s’est pas uniquement contenté de gagner un maillot de titulaire, son état d’esprit et son sens du sacrifice, celui de ne jamais vouloir abandonner, a séduit les Tifosi de la Beneamata. Beto Yaque, l’agent du Toro s’est livré à une interview pour le compte de FcInterNews.it. Révélant, par la même occasion, la possibilité de pouvoir supprimer la clause libératoire de la pépite argentine. Avant toute chose, comment va Lautaro ? Est-il en condition physique ? "Il va mieux, il m’a dit avoir récupéré, il s’est donc entraîné avec le groupe. Tout porte à croire qu’il sera apte à jouer la prochaine rencontre de championnat." Avez-vous remarqué comment, en un rien de temps, il a su s’attirer l’affection des Nerazzurri ? "Plus que parler, je le vois. Lautaro pense uniquement à jouer, il fait profil bas. Il se sent bien et est heureux. Son but face au Milan était aussi bien important pour lui que pour l’équipe. Il se sent aimé de tous, de ses équipiers aux tifosi, en passant par chacune des composantes du club. C’est évident que si lui est heureux, je le suis aussi." Pourriez-vous déjà prolonger son contrat et toucher à la clause libératoire ? "Nous sommes sereins. Lautaro est un garçon très jeune, c’est un joueur d’élite. Si l’Inter a besoin de cette exigence, étant donné qu’elle s’est toujours bien comportée depuis toujours avec nous, nous sommes prêts à collaborer." Le voyez-vous former un duo avec Icardi ? Imaginiez-vous un instant que Mauro allait faire face à cette série de problèmes ? "Je ne veux pas intervenir sur une situation spécifique, il s’agit également de circonstances personnelles qui ne sont pas de ma compétence. La seule chose intéressante qui m’intéresse, c’est uniquement de voir jouer Lautaro." Vous connaissez votre poulain, l’imaginez-vous un jour porter le brassard de Capitaine de l’Inter ? "Mon idée, celle de sa famille et la sienne, a toujours été de le voir triompher en Nerazzurro. Il est en train de débuter une très grande carrière à Milan. Depuis qu’il y a eu ce premier appel pour le recruter, il a débuté ce processus de croissance. Son intention est de viser de très grands objectifs et de rentrer dans l’Histoire du Club." "Il était Capitaine au Racing, il a du tempérament, il est donc capable de revêtir le brassard, mais il faut laisser le temps au temps. Il est arrivé seulement en début de saison, laissons-le grandir, nous verrons par la suite." Vous aviez toujours eu cette conviction qu’il deviendrait titulaire et il a profité des occasions qui se sont offertes à lui. A présent votre prophétie est devenue réelle, qu’avez-vous encore sous le pied ? "J’ai toujours eu confiance en lui, je le connais extrêmement bien. Il a juste besoin de continuité, si aujourd’hui c’est devenu réel, il en a le mérite. Il donne tout pour le club et ses équipiers, il est à présent titulaire et il veut continuer à prouver sa valeur, à prouver qu’il est "à point", à continuer à grandir." Le but face au Milan lui a été très certainement bénéfique… Vous a-t ’il dit quelque chose en particulier ? "Nous avons justement parlé après le Derby, il était si fier, il ne savait pas se contenir, c’est quelque chose qu’il rêvait de réaliser : Marquer dans un match important et remporter le match, offrant ainsi du bonheur et les trois points à ses tifosi. Je peux donc vous dit qu’il était extrêmement heureux." Il y aura bientôt la Juventus… "Il marquera également contre les Bianconeri, c’est du moins une chose que je lui souhaite." Votre confiance en Lautaro est infinie... "Oui, c’est un garçon qui récolte les fruits de son travail. Il mérite toutes ces belles choses qui sont entrain de lui arriver. Mais il a aussi d’autres rêves à réaliser, comme représenter son pays, l’Argentine, et cela passe par ses prestations de premier ordres. Il doit continuer à suivre la route qu’il a décidé de suivre." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. Après Stefan De Vrij et Radja Nainggolan, Lautaro Martinez vient s'ajouter à la liste des joueurs indisponibles. Une véritable hécatombe pour Luciano Spalletti, et peut-être une occasion en or pour Mauro Icardi, lui qui souhaite retrouver le terrain. Victime d'un mauvais coup durant le match amical opposant l'Argentine au Maroc, Il Toro s'est soumit à une IRM qui a mis en évidence une distorsion musculaire au niveau de son droit fémoral de la cuisse droite. Un entrainement personnalisé a été programmé pour l'argentin. Sa condition physique sera réévaluée....la semaine prochaine ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  18. Beto Yaque, l’agent de Lautaro Martinez, s’est livré à "CittàCeleste" sur les performances actuelles de la pépite de l’Inter. Entre blessures et rapports avec ses équipiers, voici une interview à cœur ouvert. Lautaro Martinez sera absent face à la Lazio. Connaissez-vous son indisponibilité ? "Je ne peu pas encore vous le dire. Je dois le rencontrer demain matin et tout sera évalué dans les prochains jours, à l’entrainement." Avec la réintégration d’Icardi, pensez-vous qu’il pourrait à nouveau être écarté sur le banc ou les deux peuvent-ils coexister ? "Ce sera à l’entraîneur à décider qui sera aligné. Personnellement, j’ai toujours soutenu sereinement que les deux joueurs peuvent évoluer ensemble." Quel rapport à votre poulain avec Spalletti ? "Ils ont toujours été bons, cela vaut aussi avec ses équipiers." En Nazionale, nous avons pu le voir aligné aux côtés de Dybala. Les verriez-vous ensemble ? "C’était une partie atypique, je pense qu’il est trop tôt pour se permettre de faire une telle évaluation et avoir une idée. Mais il me semble que nous parlons de joueurs très expérimentés, il serait important de les revoir ensemble." Son futur ? "C’est l’Inter et la Nazionale." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. Interviewé par Très Arriba, un programme de Tnt Sport, Lautaro Martinez s’est livré depuis son stage de préparation avec l’Albicéleste sur les derniers évènements qu’il a connu en Italie. L'absence de Mauro Icardi "Ce n’est pas une belle situation, ni pour lui, ni pour nous. Objectivement, nous ne pouvons pas faire plus, la décision doit être prise par les personnes qui travaillent avec lui et qui sont proches de lui. Nous sommes au travail, comme lui, et je suis à disposition de l’Inter. Ce qu’il se passe autour de lui doit être résolu par son entourage et par le Club." Toute première fois "Je suis très content d’avoir disputer mon premier Derby avec le maillot de l’Inter, j’ai pu marquer et gagner, c’est une très belle satisfaction, je n’ai pas pu dormir cette nuit-là. Je me sens, aujourd’hui, comme un joueur plus complet, un joueur qui a appris à jouer un nouveau type de football." Pour vous, qui mérite d’être titulaire en attaque en cas de retour du MI9 ? Lautaro Martinez ? Mauro Icardi ? Gad Elmaleh ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Absent lors de cette semaine décisive pour l’Inter, Mauro Icardi continue à faire discuter. Si ce lundi, son message sur les réseaux sociaux semblait indiquer que les rapports tendaient à se normaliser, force est de constater que la situation est plus complexe. Folie Spallettienne C’est une évidence, Luciano Spalletti ne s’est plus senti en conférence d’après-match :"J’avais lu qu’il devait s’agir de mon dernier repas, il y en aura encore au moins un autre." Voyant que l’équipe s’est montrée solidaire, malgré la présence des clans, il s’est senti pousser des ailes vis-à-vis de son ancien Capitaine : "Je félicite tous les joueurs. Ils ont été tous bons, même ceux du vestiaires. Nainggolan qui était dans le vestiaire à la fin du match ? Beaucoup de ceux qui ne sont pas convoqués viennent au vestiaire pour partager leurs mérites et leurs démérites, c'est une chose habituelle. Ce soir, nous devons féliciter Martinez pour le pénalty, nous avons trouvé l'attaquant qui peut arranger les choses." L’ennemi d’Icardi ne serait pas Ivan le terrible… Le Club affirme que Mauro Icardi devrait être présent aujourd’hui à la Pinetina pour effectuer son travail différencié en compagnie de Radja Nainggolan. Comme convenu avec la Direction, après le passage par l’infirmerie, il devrait sauter à l'étape suivante : S’excuser auprès du vestiaire qui a été secoué lors de ce dernier mois écoulé. Reste à présent à voir si Maurito se pliera à cette demande, surtout qu’Ivan Perisic en a remis une couche envers le Clan Icardi en "suivant" Maxi Lopez sur les réseaux sociaux. Plus que cette pique croate, l’argentin a été vexé par la pluie d’éloges qui s’abat actuellement sur Lautaro Martinez. Lui qui s’est montré comme un ami et un Mentor dès son premier jour à Milan, lui qui l’a toujours pris sous son aile protectrice. Mais le Toro est entrain d’exploser sur les terrains italiens, a tel point qu’avec tous les déboires sportif, le patron de l’attaque est flocké du numéro 10 dans le dos. Pourtant, lors de son trajet le menant de l’aéroport international à Milan, les rôles étaient définis : Icardi restant le maître bombardier, Lautaro étant l’élève. Ce que l’ancien Capitaine n’avait pas prévu, c’était le fait que le Taureau du Racing allait connaitre une croissance exponentielle, lui qui a dans ses premiers mois en Italie pris ses marques, lui qui tel un caméléon était un joueur qui pouvait se fondre dans le jeu, lui qui à la différence d’Icardi est capable de jouer pour l’équipe, avec un effet dévastateur identique en attaque. Le Derby de Milan a mis en valeur le poulain de Diego Milito : Une passe décisive à Vecino, et un pénalty tiré de façon glaciale. Couronné par Spalletti et encensé la presse, il est à présent devenu l’atout plus de l’Inter. Beaucoup avaient pariés sur la double peine pour l’Inter cette semaine : Ceux-ci ont échoués, personne ne s’attendait à une telle explosion du Toro. Maurito a pu observer, de son domicile, son ancien protégé à l’œuvre et constater que celui-ci est en train de dépasser le Maître. Fort de l’implosion du Toro, l’Inter a maintenue une certaine diplomatie vis-à-vis de son ancien capitaine. Néanmoins, le Club a démenti la presse qui affirmait qu’une rencontre aurait lieu dans les prochains jours entre Zhang et Icardi. Le Président ne souhaite pas créer de précédent dans les relations entre la Direction et les joueurs, raisons pour laquelle c’est Beppe Marotta qui est en charge du Dossier. Ce qui est sûr actuellement, c’est qu’Icardi sera présent à la Pinetina pour réaliser un entrainement spécialisé. Même si hier Mauro a voulu délivrer un message de fierté sur les réseaux sociaux, Milan appartient à présent à son "ami" Lautaro. Etat d’avancée des discussions La Gazzetta Dello Sport nous fait un récapitulatif de la situation : Icardi a fait un pas vers l’Inter. Celle-ci a déclenché l’alarme et a débloqué sa serrure. Il suffit donc de rentrer et ce, sans demander la lune, car celle-ci n’arrivera jamais. Comprenez qu'Icardi ne retrouvera plus le brassard de Capitaine. Néanmoins un travail diplomatique a été abattu entre Marotta et Nicoleti, ce dernier est arrivé à son terme entre les deux parties. Il ne reste qu’une étape, et c’est la plus fondamentale : Celle de voir Icardi évoluer à Appiano. Toutefois, s’il est possible de voir l’argentin à l’infirmerie, l’étape décisive restera celle d’un entretien avec son entraîneur et le vestiaire. Et par vestiaire il y a lieu de comprendre tout le noyau et pas uniquement ceux qui ont répondu à leurs convocations internationales. Pour ce faire, le délai maximal d’attente est prévue pour la moitié de la semaine prochaine. Icardi, appuyé par les négociations qui se sont tenues entre Marotta et Nicoletti se serait convaincu de franchir cette étape. Qui plus est Mauro est à présent en position de faiblesse : Si au début de sa crise, il avait laissé un grand vide dans le Onze interiste, l’entraîneur de l’Inter a pu constater que le dommage collatéral aura été bénéfique avec un groupe qui s’est cimenté afin d’atteindre les objectifs définis et l’implosion du Toro en pointe. Icardi n’est plus indispensable, mais il souhaiterait éviter que cette crise de rejet prenne plus d’ampleur. Et pour ce faire, un meilleur comportement dans les médias serait vivement conseillé. La passe décisive de Dzeko ? En effet, il y a un peu plus d’un an, Dzeko disait non à Chelsea et décidait de se lier encore plus avec la Roma. Ce sentiment d’appartenance avait séduit dans la Capitale. Néanmoins, une situation a provoqué les foudres des Tifosi : Lors de la défaite romaine face à Spal, Dzeko participait à une fête d’anniversaire, les clichés qui ont fait le tour du monde l’on vu tout souriant aux côtés d’une danseuse du ventre. Courtisé par les clubs anglais dont le West Ham de Pellegrini, ce dernier a indiqué que s’il venait à quitter la Roma, il souhaiterait rester en Italie… un message qui aurait bien été entendu du côté de Milan… L’avis de la presse La Gazzetta Dello Sport nous informe que la présence seule du Toro ne suffira pas à l’Inter, que ce soit pour cette saison ou pour le futur. Deux candidats sont en lice : Edin Dzeko et/ou Paolo Dybala qui est considéré comme le joueur de premier plan. Le fait que Paratacti ait provoqué Marotta en s’immisçant dans le dossier Icardi a déclenché une fronde de l’Administrateur délégué de la Juve. Ce dernier se disant prêt à un maxi-échange avec le numéro 10 bianconero et ce malgré un message très clair de Steven Zhang : "Icardi à la Juve ? Mai (jamais)!" L’Inter semble convaincue que même en cas de trêve, que l’ancien capitaine partira en fin de saison. Un échange entre les deux parties pourrait voir le jour. Reste à définir si une somme sera annexée, car quoiqu’il arrive il y aura, pour les deux parties, une plus-value très importante. La Juve, de son côté espère retrouver un Paolo Dybala régénéré en cette fin de saison. Les dernières semaines de Serie A mettront en évidence l’évolution des deux argentins. Ceux-ci semblent destinés à tirer une croix sur leurs équipes respectives, pour également des raisons plus "techniques", comprenez financières. Outre Icardi, un autre joueur qui paierait le frais de ce chaos se nomme Ivan Perisic, en cas d’offre acceptable. Et si ce dernier vient à suivre le mouvement, force est de constater que Steven Zhang devra partir également à la recherche d’un milieu de talent… Raison qui pousserait les Nerazzurri à s’intéresser de plus en plus à Dybala Le saviez-vous ? Giuseppe Cruciani, présent à Tiki Taka est convaincu d’obtenir la réponse à la guerre froide liant l’Inter à son attaquant : "La vérité est qu'Icardi ne s’est pas seulement vu retirer son brassard. Il est également éjecté du groupe et il a été informé qu’il serait vendu en juin. Mais plus que cela, il a également été informé que c'était à l'Inter de choisir la destination, c'est ça la vérité." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  21. Il Toro est le grand gagnant de la désastreuse situation qui lie Mauro Icardi à l’Inter. La pépite argentine ayant su saisir la possibilité de prouver qu’il était un joueur destiné à évoluer dans une grande équipe. Essentiel, concret... à présent Lautaro Martinez est en train de brûler les étapes à tel point qu’il peut devenir un élément de référence. Sur le bon chemin en faisant trembler les filets, il est l’auteur de buts décisifs, ceux de Vienne, de Parme sans oublier Inter-Napoli. Lautaro Martinez peut recharger ses batteries et songer à se préparer au mieux pour le Derby. En effet, averti en Allemagne, Lautaro ne pourra pas être présent ce jeudi sur le terrain du Giuseppe Meazza. Il pourra donc se focaliser sur le Milan. En route vers la consécration ? Éternel remplaçant d’un indéboulonnable Mauro Icardi en pointe, Lautaro est peut-être en passe de devenir l’un des joueurs phare du Derby à venir. En effet, même si Lautaro a déjà inscrit huit buts avec un temps de jeu limité, force est de constater que le taureau argentin a également croqué une série de buts tout faits. A sa décharge, Il Toro n’hésite pas à se donner et à aller au duel, preuve en est les penaltys conquis face au Rapid de Vienne et l’Eintracht. Spectaculaire dans ses déplacements, Martinez avait inscrit un splendide but ce week-end face à la Spal, le signe d’un joueur en confiance, même si au final ce but sera refusé par l’arbitre Calvarese pour une main involontaire du joueur à la base de l’action. Ce dernier match de l’argentin a montré également une autre facette de sa palette : Le sens du sacrifice, le fait de travailler hors de la surface de réparation. A titre de comparaison, Luciano Spalletti avait demandé à Icardi de s’attarder justement à ces deux thématiques la saison dernières. Mauro déjà remplacé ? En effet, les problèmes de Maurito ont été la rampe de lancement du numéro 10 interiste, lui qui joue à présent avec continuité. Qui plus est les performances de l’ancien du Racing ont été saluées par le sélectionneur de l’Albicéleste Scaloni qui l’a convoqué pour les matchs amicaux opposant l’Argentine au Venezuela et au Maroc ces 22 et 26 mars. Ce début de révolte à l'international, Lautaro l’a entamé durant cet automne, pourtant sur le banc de l'Inter et disposant d'un faible temps de jeu, il s'était vu convoquer pour la rencontre face à l’Iraq où il sera d’ailleurs l’auteur d’un but. La Coppa America Si avec la présence d’Icardi en pointe de l’attaque, Lautaro pouvait craindre pour sa place en juin prochain, ce début d’année 2019 aura totalement inversé la tendance. Non seulement il a su conquérir les Tifosi de l’Inter en prenant en main son nouveau club, mais qui plus est ses performances et sa Grinta sont saluées par tous, à tel point que l’on en vient à regretter le fait de ne pas l’avoir vu plus tôt sur le terrain. La situation est limpide pour l’Inter. Le cas de Mauro Icardi semble réglé et les deux parties sont destinées à se séparer. Preuve en est le retour de Steven Zhang à Milan et le fait qu’il ne daigne pas s’attarder plus que cela sur la demande d’Icardi de le rencontrer. Il se dit même que cette rencontre n’aura jamais lieu et ce Malgré l’intervention de Nicoletti, proche de Massimo Moratti, et représentant du Clan Icardi. il semble bien que la décision de se passer du numéro neuf argentin soit irréversible. Mais s’il est bien un joueur dont l’Inter ne peut se passer actuellement, c’est bel et bien la pépite sponsorisée par Javier Zanetti et Diego Milito, l’auteur du Triplete. Lautaro Martinez est en effet parvenu à réaliser l’impensable et à faire oublier le manque d’engouement et de buts de Mauro Icardi. Le futur de l’Inter repose sur lui, le fait que ce dernier dispose d’une clause libératoire de 120 millions d’euros, alors qu’il était en provenance d’Amérique du Sud trouve tout son sens. Diego Simeone regrettera surement encore longtemps le fait de se l’être fait souffler sur le fil par la Beneamata. L’Inter compte sur son numéro 10, pour l’aider à grandir elle compte lui "trouver un ami", ce joueur qui lui permettra de continuer à grandir, à trouver sa place et à devenir le futur bombardier de l’attaque Nerazzurra. C’est pour cette raison qu’Edin Dzeko est pressenti, fort de son expérience dans le milieu du football. Du côté du vestiaire, la tendance semble également s’être retournée contre Mauro Icardi, ceux qui l’ont soutenu au début de sa crise d’adolescence ne comprennent plus ce comportement. Qui plus est, son absence a mis en valeur l’esprit d’équipe et les buts du Toro ont été la cerise sur le gâteau. Le vestiaire est sur la même lignée que le Club : Le sentiment est que l’on peut se passer de Mauro Icardi, ce dernier n’est plus indispensable, si ce n’est au niveau de sa valeur marchande. Et même Beppe Marotta et Paolo Nicoletti travaillent en coulisse, il est fort à parier que le joueur paiera au prix fort le fait d’être absent lors de cette période cruciale pour l’Inter. Le vestiaire ne l’oubliera pas, mais l’attendra au tournant. Icardi peut se cacher derrière sa blessure au genou droit, les professionnels du métier savent exactement ce qu’il en est. Le vestiaire semble retrouver une certaine sérénité. De Spalletti en passant par Giuseppe Marotta, tous s’accordent à dire que Mauro Icardi n’est plus le sujet principal de l’Inter et pour un couple jouant sur la carte médiatique, ce coup de poker réalisé par la Direction Interiste a fait mouche, à tel point que Wanda Nara a de nouveau confirmé l’attachement de l’argentin ce week-end lors de l’émission sportive Tiki Taka. Une émission qui n’a pas intéressé Beppe Marotta qui avait mieux à faire dès le lendemain. Il est à présent compliqué de croire à un retour en arrière avec un vestiaire serein à l’idée de retrouver le numéro neuf Argentin. Tous, qu’ils soient joueurs ou entraîneurs attendent les déclarations d’Icardi et non des excuses officielles. Tous attendent de savoir ce qu’il a réellement à dire dans le vestiaire et non sur la place publique car tous ne comprennent absolument pas cette prise de position, cette idée de continuer à mettre le frein à main à cause d’un recadrage effectué dans les règles. Tant qu’Icardi ne s’exécutera pas et ne présentera pas d’excuses sincères, le voir porter le maillot de l’Inter restera un Mirage. Vu de l’extérieur Fabrizio Biasin s’est livré dans les colonnes du Libero, pour lui, il n’y aura pas de réconciliation possible: "Le fait est que dans la journée d’hier, il n’y a eu aucun pas en avant, on parle d’une paix à retrouver, mais elle ne se fera pas, et il serait difficile que cela se produise. Le Président Zhang n’a pas discuté avec le joueur, le joueur n’a pas parlé non plus avec Spalletti. Marotta et Wanda Nara n’ont pas su se parler, etc.. etc... Au final, nous faisons face à une procédure sans en connaitre sa fin, mais nous disposons d’une certitude amer : Icardi ne sera pas à disposition pour le Derby dimanche soir, ni pour le crucial huitième de final retour de l’Europa League." "Ce qui revient à dire qu’il va rater deux rencontres fondamentale dans la saison de l’Inter, cela signifie que le Peuple Nerazzurro sera plus enclin à faire chier son ancien Capitaine et cela signifie qu’il assume tout ce qu’il s’est produit, les contours d’une triste farce ou les responsabilités incombent à tous, mais il y a eu LA décision de faire prévaloir avant tout l’intérêt et la souveraineté même de l’Inter : J’ai été joueur et même lorsque j’étais furieux face à une situation, je restais tout de même à la disposition de l’équipe. J’ai été entraîneur et si Icardi doit revenir dans le groupe, il faudra que cela se passe par une volonté réciproque de ceux qui veulent y arriver." Juan Sebastian Veron à la Gazzetta Dello Sport "Je ne sais pas où se trouve l’origine de cette situation. Mais en tant que Président, je trouve que le Club prime sur tout et qu’il se doit d’être respecté. Le dommage est là, mais il suffit que Mauro fasse un pas de côté et qu’il rejoue. En fin de saison, il y aura du temps pour décider de son avenir. Le football est fait de trajectoire étranges : C’est toujours mieux de rester en bons terme avec un club, car dans le futur, il se peut toujours que tu y retournes." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  22. Après Marcelo Brozovic, Lautaro Martinez s'est confié sur Instagram concernant la dure nuit de jeudi qui a vu l'Inter se faire éliminer de la Coppa Italia aux tirs aux buts contre la Lazio, à San Siro. En partie à cause d'un penalty manqué par le Toro mais aussi de son action loupée en fin de temps réglementaire. Il regarde à présent en avant, non sans regret cependant quant à l'issue de ce match : "Quand on se manque de cette manière, on se sent toujours mal après, écrit-il. Mais les erreurs de ce genre te font grandir, progresser. Je suis très triste pour hier soir, mais il faut continuer à avancer. Il reste énormément de matchs à jouer et nous nous relèverons tout de suite pour tout donner à nouveau et revenir à un cycle victorieux." ®Samus - internazionale.fr
  23. C'est ce que nous révèle le Corriere Dello Sport au lendemain de la défaite de l'Inter sur le terrain de Wembley. C'est un fait, ses expressions sur le banc de touche ont trahi son amertume de rester une nouvelle fois sur le banc, le Toro en personne pourtant n'a rien fait, mais celui qui est monté au créneau n'est nul autre que son père, Mario Martinez. Celui-ci s'est tout de suite livré à un message cinglant sur Twitter en voyant son fils rester sur le banc et Keita monter en jeu. "Continue comme cela et tu aura la chance de partir !" Le tweet qui a été effacé visait Spalletti, même si ce dernier n'était pas mentionné. Quelque temps après, un démenti est paru, mais la bombe à retardement a explosé entre Appiano Gentile et le Corso Vittorio Emanuel : "Dans les heures précédentes, le cellulaire d'un des agents du Toro a sonné et c'était Piero Ausilio qui souhaitait obtenir des réponses à cet écart de conduite. L'agent n'a rien pu faire d'autre que de souligner le comportement professionnel de son joueur et sa volonté ferme à l'Inter de ne pas le céder malgré les nombreuses demandes qui arrivent." "La Sampdoria souhaiterait l'acquérir en prêt, mais Lautaro restera à Milan en Janvier...avec un comportement plus calme de son père, Mario..." Quelle sera la position du Suning dans ce dossier ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  24. En marge de la présentation de sa nouvelle collection de vêtements, Wanda Nara revient sur l'Inter, Icardi et sa relation avec Lautaro. Salut Wanda, nous sommes à la Rinascente pour ta présentation de la "Wan Collection", quelles sont tes inspirations "Je me suis inspirée de toutes les femmes qui aiment être élégantes. C'est une collection pensée pour les femmes qui font beaucoup de choses, qui vadrouillent avec les enfants sans les laisser devant la TV, de ma vie quotidienne aussi, je m'habille de la sorte car j'aime être apprêtée. Et j'ai aussi pensé une collection pour les enfants qui aiment un peu jouer et être comme leur mère. C'était difficile de trouver un juste milieu entre l'enfant et l'ado et je crois avoir trouvé ce qu'il faut pour avoir un "mini-moi" à la mode et pour les enfants qui aiment s'habiller comme leur mère". Il y a deux numéros dans cette collection, le 27 et le 9... "Car la somme de 2+7 fait 9. Le 27 est mon numéro et celui de Mauro, et quand la Rinascente m'a proposé d'ouvrir un espace ici, parce que la l'idée principale était la vente en ligne et sur les réseaux sociaux, ils m'ont proposé la date du 27. Tout le 27, notre anniversaire, et notre rencontre un 27. Même Mauro s'est tatoué le 27, ce numéro nous porte chance. A la maison ça respire le foot, tout le foot, l'Inter, chez moi nous parlons toujours des matchs, et quand je vais à Tiki Taka mes enfants m'écrivent ce que je dois me souvenir de dire, comme le nul du Napoli ou les mots d'un entraîneur. Et alors cette collection sera une excuse pour avoir encore en commun avec Francesca et Isabella, qui ont un projet de famille, cela me plait d'être avec elles quand je peux. Francesca a pensé et créé la ligne". A propos du 9, Mauro joue ce soir, tu penses que l'Inter se qualifiera ? "Je suis confiante, c'est mon équipe et je tiens à tout ce qui touche à l'Inter : la Champions, c'est un rêve de la jouer, déjà y participer est important, tout le reste c'est du bonus, personne ne s'attendait à une telle Inter dans un groupe qui n'avait rien de facile. Rien que cela me rend heureuse". Milan, c'est votre chez vous : pour combien de temps ? "J'espère longtemps. Ce sera toujours ainsi, ça restera toujours dans le coeur, j'ai eu 3 enfants ici, nous avons tellement d'amis qui font maintenant partie de ma famille et je vois Milan comme je vois Buenos Aires". Et puis il y a le championnat, on te voit souvent au Meazza, tu as échangé un baiser avec Mauro en public récemment. Après la CL il y aura Roma et la Juve : La Juve a déjà gagné ce championnat ou l'Inter a encore son mot à dire ? "Je pense que la Juve fait son championnat seule. J'attends le meilleur pour l'Inter, cela va dans le bon sens. Spalletti fait des choix : turnover et tout ce qu'il fait va dans le bon sens aussi, rien à dire, je suis contente pour l'Inter et pour tous, ils le méritent". Dernière question : Ton avis sur l'entente Lautaro Icardi ? "Je souhaite que ça puisse arriver sur le terrain. Ils sont déjà amis en dehors du foot, ils s'appellent. Il y avait une polémique sur le fait que s'il arrivait ce serait un problème pour Mauro, il se disait qu'il partirait, mais depuis le premier jour il l'a contacté, aidé à trouver une maison, il l'a aidé comme il le fait avec tout le monde. Dans le cas de Lautaro on parlait de risque pour lui, mais Mauro a été bienveillant avec lui, il le considère comme un frère, car il est plus jeune, il est arrivé ici seul et ce n'est pas facile d'arriver à Milan, il ne parle pas la langue et même sa mère nous a remercié, et nous a dit que ça n'aurait pas été aussi facile sans Mauro et moi. Pour ça j'ai hâte de les voir jouer ensemble : ils sont bons, selon moi ils ont deux rôles complémentaires et peuvent jouer ensemble".
  25. Actuellement, il n'y a pas de place libre pour Lautaro Martinez à l'Inter. Cela s'est confirmé face à l'Atalanta à cause du remplacement de Joao Miranda, blessé, pour Sime Vrsaljko. Le peu de temps de jeu actuel de l'argentin pose à présent question. Dans une analyse de la Gazzetta Dello Sport, les statistiques confirment cette situation : Jusqu'à présent, Lautaro a disputé en tout que 263 minutes de jeu, ce qui est peu et inattendu pour un joueur qui a montré du potentiel durant la préparation estivale. Dernièrement et depuis son but inscrit face à l'Iraq, Lautaro a joué à deux reprises face au Fc Barcelone. La première fois invisible, la seconde fois décisif sur le but interiste. Il a également disputé 90 minutes face au Genoa en lieu et place d'Icardi. Icardi le patron Spalletti s'est déjà exprimé sur la possibilité de voir les deux argentins coexister, mais pour l'heure il ne peut pas se permettre d'agir de la sorte. Face à l'Atalanta, Lautaro s'attendait également à devoir rentrer en jeu pour tenter d'inverser le résultat, lui qui est considéré comme le premier renfort offensif du banc. Les plus étonnés de cet emploi du temps partiel du Toro restent les supporters et les dirigeants du Racing, son ancienne équipe. Le président Blanco, poussé par ses supporters et la presse locale commence déjà à rêver d'un retour de Martinez à Avellaneda, façon Gabriel. Si jamais une telle proposition arrivait sur la table interiste, cette dernière ne serait toutefois pas prise au sérieux par l'équipe résidant à Appiano. En effet, tous à l'Inter considère Lautaro comme un patrimoine du club. De par ses qualités et son jeune âge, un avenir interiste lui est promis. Il reste juste à espérer que le Toro puisse prendre son mal en patience et fasse honneur au poids de son numéro de maillot: le 10. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...