Aller au contenu
Calendrier

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'lecce'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

10 résultats trouvés

  1. Internazionale.fr a le plaisir de vous proposer la Pagelle de Daniele Mari, le Directeur de Fcinter1908.it. Titulaires HANDANOVIC 6: Peu mis en danger, il ne peut rien sur le Tap-In de Mancosu. GODIN 5,5: Pas toujours à son avantage, il a tenté de participer aux actions offensives, mais avec un mauvais résultat. DE VRIJ 6,5: Le seul de la défense à avoir les idées claires, comme toujours. SKRINIAR 5: Se toile rapidement et offre une occasion en or à Mancosu. Ne parvient pas à se reprendre ensuite et dispute une partie confuse. CANDREVA 4,5: Une journée sans. Il se trompe sur chaque ballon et dans chacune de ses décisions. Il laisse également des boulevards importants en défense, comme sur celui qui permet à Mancosu de marquer. BARELLA 5,5: Très loin d’être la furie que nous étions habitué à voir avant sa blessure. Toujours en phase de rodage. BROZOVIC 6,5: Le plus dangereux. Il a touché du bois et il s’est offert rapidement une balle de but, le plus lucide au milieu, blessé en fin de match. SENSI 5,5: Quelques intuitions ici et là, ses équipiers l’ont cherché en espérant qu’il proposerait du jeu, ce qui n’est jamais arrivé. BIRAGHI 5,5: Un rien meilleur que Candreva. Une série de centre infinie qui arrive ou sur le dos des adversaires ou au premier poteau de ceux-ci. Finalement il parvient à régler la mire et à offrir un assist à Bastoni. Rien que pour cela, il mérite un peu plus que la moyenne LAUTARO 5: Peu lucide et trop lent dans les mouvements, malgré qu’il ait été mis au repos en Coupe. Il semble lessivé. LUKAKU 5: Journée à oublier aussi pour le géant belge. Il a toujours été entouré de deux ou trois défenseurs. Il n’est pas parvenu à se démarquer pour se trouver au bon endroit. Il a délivré l’assist qui a permis à Brozovic de toucher le poteau. Banc BASTONI 6,5: Il rentre et il marque. Cela semblait être un signe du destin, mais Mancosu prend le meilleur sur lui peu après et le prend à la gorge. SANCHEZ Non-noté: 8 minutes sur le terrain ne peuvent pas lui permettre d’être noté. BORJA VALERO Non-noté : Rentre au jeu pour remplacer Brozovic blessé. T1 CONTE 5,5: L’équipe joue en dessous de son niveau. Et lorsque c’est le cas, elle devient prévisible et désordonnée, et plus spécialement face à une défense pratiquement regroupée dans sa surface de réparation. Il ne fallait pas nécessairement retirer un défenseur pour Sanchez, mais l’équipe a trop peu proposé. Le coup de mou est une évidence sur ce dernier mois. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. Antonio Conte et certains joueurs se sont exprimé à la presse suite au match nul obtenu par l'Inter sur le terrain de Lecce. Antonio Conte "Le résultat est dû au fait que nous sommes une équipe qui doit tourner à 200 km/h et que nous ne pouvons pas nous permettre d’avoir quelqu’un qui n’est pas au niveau, car cela fait chuter ce dernier. Je peux comprendre que l’on partage l’enjeu dans un match que nous avions pourtant remporté à domicile." "Plus que de la compréhension, nous ne sommes pas une équipe qui, si elle ne met pas de la vitesse au milieu, parvient à l’emporter. Nous devons toujours nous donner au maximum, comme à l’aller, lorsque nous ne parvenons pas à nous donner au maximum, nous sommes une équipe normale." "Aujourd’hui, Lecce a changé son système de jeu, en jouant bas et en coupant les espaces, ce n’est pas simple lorsque deux systèmes similaires se font face, nous avons eu les occasions pour marquer. Nous ne pouvons pas nous permettre d’avoir d’autres joueurs en deçà, nous ne rentrerons pas avec à la maison. Ils ont été brave lors de la phase aller à tenir la cadence au maximum, je comprends qu’il y a des matchs où nous pouvons aller à un rythme de croisière, mais nous n’avons pas les qualités pour rentrer comme ça chez nous." Eriksen et le Mercato ? "Je ne dis rien, tous les entraîneurs savent que le mois de janvier est difficile. J’ai été très clair, chaque fois que je dis quelque chose c’est amplifié et instrumentalisé par la presse. Je suis content de mes joueurs. C’est au club de faire des évaluations, nous devons travailler et chercher à nous donner au maximum si nous souhaitons maintenir une moyenne de points importante." Êtes-vous fier d’être Salentino ? "C’est évident, c’est toujours une grande émotion et de l’attachement. Je suis un professionnel et je cherche à faire de mon mieux. Du point de vue émotionnel, j’ai passé mon enfance ici, j’étais ramasseur de balle et cela m’avait procuré de grandes sensations." "Liverani a changé de système de jeu. Lecce, aujourd’hui, n’était pas pro positif, il occupait sa moitié de terrain et partait en contre avec Babacar et Lapadula. Je les félicite, ils ont fait un grand match. Nous avons eu des occasions pour rentrer avec les trois points. Nous sommes une équipe en construction, nous devons tourner à plein régime pour maintenir la cadence car nous ne sommes pas une équipe qui mise sur la rapidité." Est-ce que l’Inter a payé, aujourd’hui, sa timidité dans la surface et en défense ? Qu’en pensez-vous ? "Nous avons pris un but qui me laisse un gout amer en bouche. C’est inévitable qu’il y ait des choses à améliorer lorsque tu prends un but. Sauf si tu te prends un but imparable, tu as toujours quelque chose à améliorer." De nombreux joueurs n’étaient pas au niveau. Dans un match comme celui-ci, il manquait un ailier qui aille jusqu’au bout et parvienne à centrer. Young peut-il le faire ? Comment va Sanchez ? "Je pense que ce groupe travaille depuis six mois de façon importante et il a toujours bien répondu. Nous avons terminé la phase aller de cette façon. Nous devons travailler et j’estime que nous le faisons." "S’il est possible de renforcer le noyau dans certains secteurs, je chercherai à le faire, mais je le répète, mon seul objectif est d’améliorer mes joueurs et de les porter à s’exprimer au maximum. Sanchez a disputé 60 minutes en Coupe d’Italie. Il s’entraîne en cherchant à retrouver sa meilleure condition. Je n’ai pas pu compter sur lui durant trois mois et je cherche à lui permettre d’être dans les meilleures conditions." "Ce que je retiens, c’est que l’on ne peut pas baisser en rien notre niveau. Que ce soit en phase de possession qu’en phase de non-possession, lorsque l’on commence à concéder quelque chose, nous sommes mis en difficulté. La phase aller peut s’expliquer de cette façon : Nous avons toujours tout donné sur chaque match en faisant attention aux détails, nous étions déterminés à chaque instant." "Cela fait partie du parcours de croissance, et nous avons compris comment nous devions nous comporter pour être gagnant. Nous avons perdu deux points à Florence, il y a toutefois des étapes, cela doit nous servir de leçon pour nous permettre de nous améliorer." Réactions d’après matchs des joueurs Alessandro Bastoni "Nous sommes venus ici à Lecce en sachant qu’il s’agirait d’un match difficile, sur un terrain difficile, dans un stade difficile. Nous avons eu énormément de mal à imposer notre rythme et cela nous a contrarié. Je suis déçu de laisser des points en cours de route. Il y a eu des périodes difficiles à comprendre. Le fait que je sois gaucher m’aide, nous avons fait preuve de bonne volonté, dommage d’avoir pris un but et de laisser deux points." Mon but ? "C’est une émotion incroyable, c’est si beau, mais la chose la plus importante aurait été de rentrer à la maison avec les trois points. Cela n’est pas arrivé et nous devons travailler. Nous savons que Cagliari ne sera plus la même équipe que celle que nous avons affronté en Coupe d’Italie. Nous espérons l’emporter." Stefan De Vrij "Objectivement, il y a énormément de désillusions pour les points perdus, nous voulions la victoire. Nous l’avons cherché, mais nous n’y sommes pas parvenus. Ils ont très bien défendu. Dommage que l’on ne soit pas parvenu à conserver notre but. Nous nous attendions à une autre partie, surtout au niveau de la formation et du changement de dispositif qui était défensif." "Ils se sont mis en retrait et ont décidé de gérer en parant en contre. Nous avons énormément centré, mais nous n’avons jamais su devenir plus dangereux." "Nous avons quasiment toujours joué dans leur partie de terrain. Pour nous les défenseurs, c’est important d’être organisé car lorsqu’ils frappent à la porte, tu dois être bon à t’engager et à intercepter le ballon. Nous avons été meilleur en début de match, après le but nous avons joué dans leur moitié de terrain en cherchant à marquer. Nous aurions dû hausser le rythme et jouer plus rapidement pour semer plus de doutes chez nos adversaires." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. Antonio Conte fête amèrement son retour dans sa ville natale. Accueilli avec la manière par les tifosi locaux, le Leccese aura vu les Nerazzurri buter sur le bloc mis en place par Fabio Liverani. Il n’y a que très peu à dire sur ce match. En première période, Romelu Lukaku se voit injustement refuser le but d’ouverture à la suite d’une faute « fantôme » de sa part. Est-ce que cette action l’aura fait sortir ou non du match ? En effet, Luca Marelli ancien arbitre, s’est livré sur l’arbitrage désastreux de Giacomelli: “Giacomelli a été terrible en première période, bien meilleur en seconde. Parlons du but de Lukaku : Je ne vois aune faute, il n’y a absolument rien sur Gabriel. Le jaune donné à Donati n’est pas compréhensible, il a commis une horrible faute et il a risqué de blesser Barella." Le penalty ? "Le bras de Sensi est collé au corps, il n’y a jamais penalty. Ce qui est curieux, c’est de savoir que Giacomelli était tombé, il avait sifflé en étant pratiquement au sol." Quoiqu’il en soit, selon les journalistes présents sur place, Conte est devenu vert de rage sur le Diable Rouge : "Quand tu dois revenir, tu ne le fais pas, lorsque l’on doit te trouver, tu n’es pas en place. Si tu continues comme ça, je te remplace !" Place donc à la seconde période : Alessandro Bastoni, rentré en lieu et place de Diego Godin récupère un centre réussi de Cristiano Biraghi. Sa reprise de la tête ne laisse aucune chance au portier brésilien. L’Inter pensait avoir fait le plus dur face à la forteresse du Sud, mais à la surprise générale, cinq minutes plus tard, Marco Mancosu, pire joueur du côté de Lecce sur le terrain, se fait oublier par la défense Nerazzurra. Sa reprise ne laisse aucune chance au Capitaine Nerazzurro, Samir Handanovic. Après avoir également mis en échec la Juventus à domicile, Lecce s’offre le second géant de Serie A cette saison. L’Inter compte à présent 4 points de retard sur la Juventus et pourrait se voir dépasser par la Lazio, révélation de la saison, qui doit encore disputer son match en retard. Place à présent à la réception de Cagliari au Meazza, quelques jours après la punition infligée en Coupe d’Italie, pour se relancer dans la compétition. Tableau récapitulatif Résumé Vidéo Lecce 1-1 Inter Buteur(s): 72’ Bastoni (I), 77’ Mancosu (L) Var : Rouge non donné par Giacomelli malgré usage de la Var, pénalty refusé à Sassuolo par suite d’une faute de main inexistante de Sensi Lecce: 21 Gabriel; 13 Rossettini, 6 Lucioni, 39 Dell'Orco; 29 Rispoli (76’ 10 Falco), 14 Deiola, 4 Petriccione, 7 Donati; 8 Mancosu (83’ 16 Meccariello), 30 Babacar, 9 Lapadula (62’ 37 Majer) Banc: 22 Vigorito, 97 Chironi, 2 Ricciardi, 3 Vera, 25 Gallo, 34 Maselli, 77 Tachtsidis T1: Fabio Liverani Inter: 1 Handanovic; 2 Godin (68’ 95 Bastoni), 6 de Vrij, 37 Skriniar; 87 Candreva, 23 Barella, 77 Brozovic (83’ 20 Borja Valero), 12 Sensi (82’ 7 Sanchez), 34 Biraghi; 9 Lukaku, 10 Lautaro Martinez Banc: 27 Padelli, 46 Berni, 13 Ranocchia, 19 Lazaro, 21 Dimarco, 30 Esposito, 31 Pirola, 32 Agoume T1: Antonio Conte Arbitre: Giacomelli Var: Guida Averti(s): Donati (L), Candreva (I), Borja Valero (I), Meccariello (L) Expulsé(s) : / Affluence : 25.966 tifosi ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Auteur de l'un des buts de la saison qui ne fait que débuter, Antonio Candreva s'est livré en conférence d'après-match. Heureux et ressuscité par Antonio Conte qu'il avait déjà connu en équipe nationale. "Je pense que la chose la plus importante est la sérénité"" Que vous a apporté Conte ? "Je sais que nous sommes entraîné par un très grand entraîneur, je donne tout pour lui car lui donne tout pour nous, et je suis fier de l'avoir. Lorsque tu ressens la confiance environnante et que tu crois en tes propres moyens, tout devient plus facile." Conte a-t-il changé depuis votre expérience en équipe nationale ? "Non, il est toujours le même, déterminé avec sa faim de victoire. Tu ne travailles pas autant lorsque tu es sous ses ordres durant dix jours en équipe nationale, mais il est parvenu a faire du bon boulot." Le match "C'était une prestation positive, nous voulions les trois points." Mon but ? "Un espace s'est ouvert et cela s'est bien passé. Nous sommes heureux ensemble, je suis content d'être sur le terrain et d'être présent à l'entrainement. Nous formons un beau groupe, vous avez pu le constater sur nos buts, nous nous sommes tous accolés. C'est un bon signal de la part de nous tous : nous sommes heureux." "Conte nous demande de prendre de l'ampleur et d'avoir de l'importance dans les deux phases. Nous sommes partants et nous devons être aussi équilibré. Lorsque tu ressens de la confiance, tout devient plus facile, le mental est important." Comment vous sentez-vous à ce poste, par rapport à la saison dernière ? "La saison passée, je me suis reposé...il rit" "C'est un rôle où tu dois te dépenser, tu dois toujours être actif sur le terrain. Il faut savoir marcher et se montrer attentif, lorsque tu attaques, tu dois être dans une bonne position." Pour le plaisir ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. L'Inter de Conte a déroulé chez elle, au stade Giuseppe Meazza, pour cette première journée de Serie A. Victoire 4 buts à 0 signée Brozovic, Sensi, Lukaku et Candreva. Très belle prestation des Nerazzurri face au néo-promu Lecce. Début de saison en fanfare avec de beaux buts à se mettre sous les dents et une équipe, un groupe souriant et motivé, qui semble avoir faim. C’était un néo-promu en face, mais qui a su se montrer dangereux lors des imprécisions défensives, surtout en première période où les Leccesi ont pu soigner leurs statistiques en tirant plusieurs fois au but. Superbes buts de Brozovic et Candreva de loin en pleine lucarne, jolis dribble de Sensi dans la surface avant de conclure et premier but pour Lukaku pour son premier match. Prochain test assez intéressant dimanche soir (20h45) à Cagliari face à une équipe sarde qui à l’air prometteuse, et on le sait, on a eu de la peine les dernières fois face à eux. Alors patience, travail et concentration. Match après match vers un objectif qui doit se dessiner au fil de la saison. BROZOVIC EN INTERVIEW D'APRES MATCH : "Une belle victoire. On a peut être raté trop de passes dans le premier quart d'heure, mais après nous avons mieux joué. Nous avons mérité les trois points." "Le but ? Ça ne m'intéresse pas beaucoup, la victoire compte davantage. Mes coéquipiers sont tous de bonnes personnes : quand je marque, je veux que tous soient présents pour le fêter. Nous devons toujours nous donner à 100%. Il faut lutter, on doit gagner, il faut aller de l'avant." "L'écart avec la Juve et Naples ? J'espère qu'il pourra se réduire. Maintenant pensons à Cagliari. On espère toujours gagner, point." "Au sujet des tifosi : Après 7-8 ans, nous sommes arrivés à 75 000 supporters. Nous sommes vraiment nombreux. On peut seulement les remercier : j'espère que ce numéro sera plus élevé la prochaine fois".
  6. L’Inter a terrassé Lecce 4-0 pour la première officielle d’Antonio Conte, en Serie A, au Meazza. Si le score est flatteur, certains ajustements doivent encore être finalisés. En effet, certaines pertes de balles auraient pu s’avérer dévastatrices face à des grandes écuries. C'est sur ce constat qu'Antonio Conte s’est livré en conférence d’après-match: "L’idée du jeu a développer était clair. Si nous voulons être protagonistes, nous devons répondre présents, attaquer, afin de réaliser un championnat important. Nous devons être plus continus et éviter certaines situations qui se sont produites après le 2-0. Jusqu’à ce score, nous avions beaucoup proposé et bien joué, puis nous avons perdu le contrôle du jeu et c’est quelque chose qui ne devait pas se produire." "Après un mois et demi de travail, je peux en retirer de la satisfaction, c’est un plaisir pour moi d’arriver sur le terrain et d’entraîner ces joueurs. Ils se sont mis à disposition comme une grande équipe, j’ai trouvé un groupe d’homme qui a envie de bien faire. Sous cet aspect, je suis très satisfait. Mais nous devons éviter des périodes d’amnésies, nous devons éviter de prendre des risques." Ma participation en match ? "Je suis comme cela, je l’ai toujours été, je vis la partie. Il va falloir que je calcule aussi les kilomètres que je fais…. Dans une idée collective, la qualité des individualités doit s’accentuer encore plus. C’est sur ce point que l’on doit travailler, je dois chercher à faire rentrer ce concept dans la tête des joueurs." "Nous ne gagnerons jamais un match en la jouant perso, jamais. Nous devons être solidaire en phase de possession comme en phase de non-possession. Ensuite, tu as le talent individuel comme celui de Brozovic, de Sensi et de Candreva. De Vrij a connu à un petit problème musculaire. Ranocchia est entré et il s’est fondu dans cette idée de collectif, il a fait une belle prestation, c’est encore un très bon joueur, je n’ai jamais eu le moindre doute sur lui." "Si nous voulons être protagoniste, faire bien ne suffit pas, nous devrons faire mieux que tous les autres, nous avons un écart à colmater." Lukaku ? "C’est normal de devoir se pencher sur lui, il est arrivé depuis très peu de temps et il a tout de suite adopté la mentalité interiste. C’est un bon géant, il sourit toujours, il est toujours disponible pour les autres. Il ne faut pas oublier qu’il n’a que 26 ans et il a un potentiel important à exploiter." "Il a déjà prouvé aujourd’hui quel type de joueur il est, la raison pour laquelle le club a insisté pour le recruter. Je suis très content car je le connaissais du point de vue du joueur, mais pas du point de vue humain. Il se met au service avec humilité, il sait qu’il doit travailler et développer encore plus son potentiel, pour moi, il ne l’exprime pas encore entièrement." Sensi ? "Je pense que la chose la plus importante, depuis le jour de sa signature, était d’avoir immédiatement les idées claires sur tout. Nous avons eu la patience d’attendre, même si j’ai un peu poussé, et nous avions eu les idées claires sur la façon d’intervenir et de choisir les joueurs." "Nous avons investi sur des jeunes joueurs en provenance de réalité non-affirmée qui étaient fascinés par leurs premières dans un grand stade, pour un grand club, ce n’est pas facile. Sensi, lui, a prouvé que nous ne sommes pas trompés et ce, dès le début. J’avais croisé les doigts, il a dû énormément travailler et est resté humble." "Brozovic a réalisé une très grande rencontre, c’est aussi un autre joueur qui peut tellement apporter." Comment allez-vous préparer cette semaine en vue de Cagliari ? "Nous devons penser actuellement qu’à nous, à nous améliorer, car il y a beaucoup de choses à améliorer, même lorsque l’on gagne 4-0. Il y a une marge de progression, comme je l’ai dit dès le début "Tête basse et pédaler." Nous ne devons pas être qu’une brindille mais de le dynamite, sinon on va prendre des coups." "Celui qui nous affronte doit savoir que nous ne sommes pas qu’une simple étincelle, nous devons être une équipe qui dynamite et non pas une équipe qui dispute un match de temps en temps." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. A quelques heures du premier match de l’Inter en Serie A version 2019/2020, Internazionale.fr a le plaisir de vous proposer la conférence d’avant-match d’Antonio Conte, parue sur Inter.it. Pré-saison "Il y a une très grande envie de commencer, un très grand enthousiasme, car c’est le début d’un nouveau chapitre. Je suis satisfait du travail que nous avons réalisé depuis le 7 juillet. J’ai fait face à une grande disponibilité, et pas uniquement de la part des joueurs. Ce sont des hommes, c’est pour moi l’aspect le plus important." "C’est toujours important de chercher à démarrer du bon pied, avec une victoire. Mais ce qui sera le plus important pour moi et les tifosi, ce sera de voir la juste motivation, le bon enthousiasme, la bonne passion. Au-delà de la victoire, je veux porter une idée d’équipe dans laquelle un tifoso peut se reconnaître. Je tiens à ce concept, je veux créer un enthousiasme car nos tifosi sont fier de l’équipe." "Les veilles de matchs sont toujours particulières, il y a une nouvelle atmosphère à conquérir et l’unique moyen d’y parvenir est de travailler en cherchant à construire quelque chose d’important." Inter-Lecce "Je suis né à Lecce et c’est une région que j’ai dans le cœur, c’est sans aucun doute un match particulier. Je suis content d’affronter Lecce en Serie A. Je vais retrouver beaucoup de personnes avec qui j’ai un bon rapport. Ce sera une très belle partie qui va véhiculer des émotions fortes, mais c’est inévitable que nous serons des adversaires." Objectif de la saison "Il est juste que ce soit le club qui se livre sur le mercato. Depuis mon premier jour, j’ai toujours été très clair avec la Direction, j’estime que nous parcourons le bon chemin. Il y a un rapport d’estime réciproque, je suis content de ce que nous avons créé." "C’est encore plus important d’avoir des noms, ce qui est fondamental pour créer une base solide, pour créer une équipe qui croit en ce qu’elle fait. J’estime que nous travaillons de la bonne façon. Il y a sans l’ombre d’un doute un écart à colmater, mais je peux vous dire que notre remontée a débutée." "Je ne peux et je ne veux pas imposer de limites, seul le temps nous dira pour quels objectifs nous nous battrons. Ce qui est sûr, c’est que pour parvenir à réaliser quelque chose d’extraordinaire, nous devrons travailler mieux que les autres. J’ai un groupe de joueurs qui a envie de bien faire et qui fait preuve d’une très grande disponibilité. C’est fondamental, même si la route sera ardue." "Nous verrons si notre remontée vers la tête sera lancée, ou si elle sera plus lente avec des étapes. Nous devrons nous donner au maximum pour rendre fier nos tifosi. C’est ce qui doit être notre premier objectif, si nous parvenons à l’atteindre, ce sera déjà un très bon pas en avant." L’Inter "J’ai des attentes très élevées et je cherche à les transmettre à mes joueurs, je ne veux pas qu’il y ait d’alibis sous prétexte qu’il y ait de plus grandes équipes que nous. Jusqu’à présent, je suis content du parcours que nous avons entrepris ensemble, avec le club et les joueurs. J’estime que nous travaillons sérieusement. Lorsque nous entrerons sur le terrain, je serais fier car je verrais des joueurs prêt à suer, il n’y a aucun aspect d’écarté." "Nous allons rentrer sur le terrain avec l’idée du Calcio que nous voulons proposer, puis ensuite, nous devrons objectivement nous améliorer et énormément travailler sur les détails, mais le plus gros du travail a été assimilé." Tifosi "Avec les tifosi, il y a toujours cette empathie, lorsque j’épouse une cause, je la porte en avant en y mettant tout. Je suis content de savoir que demain, le Meazza sera comble, il y a un tel enthousiasme, je suis averti. C’est un aspect important pour nous tous, et ce sera à nous à prouver que nous méritons de recevoir un tel enthousiasme." Lukaku "Romelu est arrivé motivé et plein d’enthousiasme, c’est un garçon solaire, il s’est tout de suite mis à disposition du groupe et il travaille durement. Il est arrivé après une période un peu compliqué avec Manchester United, il peut donc encore s’améliorer sous plusieurs aspects." "C’est un joueur important, il n’a que 26 ans et dispose d’un très grand potentiel. Il a déjà travaillé en duo avec tous les attaquants et il y a déjà de la complicité. J’ai dans le noyau de braves garçons, nous avons de grands projets et si nous voulons atteindre des objectifs importants, chacun d’entre nous devra s’améliorer. Il y a une grande disponibilité et je suis fier d’être l’entraîneur de ce groupe." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Damien

    Serie A - J1 : Inter 4-0 Lecce

    Live : https://www.internazionale.fr/forums/topic/28891-1ère-journée-inter-vs-lecce/
  9. Lecce - A l’occasion de son ultime match de pré-saison, l’Inter est venue à bout du Bétis Séville, grâce à un but de son Capitaine/Buteur, Mauro Icardi sur penalty. L’Inter aura réussi une belle pré-saison, mais ne se sera pas foulée pour ce dernier match en faisant le strict minimum. Icardi, qui avait manqué toute la préparation estivale, suite à une blessure qui l’avait écarté également de sa sélection nationale en juin, n’a pas tardé à retrouver ses sensations. L’international argentin s’est fait justice lui-même suite à une faute d’Adan. Ce but signe donc la fin des matchs amicaux et prolonge la belle série de victoire en matchs de préparation…. Que du positif pour bien débuter la Serie A, avec un adversaire dont il faudra se méfier : La Fiorentina de notre ancien entraineur, Stefano Pioli! Notre défense a de nouveau prouvé sa solidité, car seul Sergio Leon sera parvenu à tester les réflexes de Samir Handanovic. L’Inter a donc réussi un battre un adversaire, qui quatre jours plutôt, était parvenu à battre le nouvel Ac Milan. Tableau Récapitulatif Inter 1-0 Real Betis Séville Buteur(s): 30’Icardi (pen) Inter: 1 Handanovic; 33 D'Ambrosio, 37 Skriniar, 25 Miranda, 29 Dalbert (72' 15 Ansaldi); 6 Vecino, 20 Borja Valero (62' 77 Brozovic); 87 Candreva (72' 96 Barbosa), 10 Joao Mario (46' 5 Gagliardini), 44 Perisic (72' 8 Jovetic); 9 Icardi (46' 23 Eder) Sur le banc: 27 Padelli, 46 Berni, 13 Ranocchia, 63 Rivas Entraineur : Luciano Spalletti Real Betis Seville: 13 Adan, 4 Feddal, 6 Fabian (76' 8 Camarasa), 7 Sergio Leon (72' 9 Sanabria), 10 Guardado (72' 14 Durmisi), 11 Nahuel (79' 36 Francis), 17 Joaquin (79' 35 Julio), 19 Barragan, 21 Tosca (72' 34 Cesar), 23 Mandi, 29 Narvaez Sur le banc : 1 Dani Gimenez, 2 Rafa, 5 Amat, 20 Pezzella, 22 Darko, 28 Redru, 33 Loren Entraineur : Quique Setien Arbitre: Marco Di Bello Assistants: Emanuele Prenna, Marco Zappatore Averti(s) : Adán (B), Nahuel (B), Handanovic (I), Sergio Leon (B), Gagliardini (I) Expulsé(s) : / Antony Gilles – Internazionale.fr
×
×
  • Créer...