Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'lega calcio'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • Jeux video

Groupes de produits

  • T-Shirts Collection 2020
  • T-Shirts Logos
  • T-Shirts Art Portraits

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

21 résultats trouvés

  1. Le Gouvernement italien a marqué son accord : Le 13 juin 2020 est la date de reprise officielle de la saison du football italien. Interrompu depuis le mois de mars à cause de la Pandémie Covid-19, cette décision a été prise au terme d’une réunion où l’on retrouvait le Ministre des Sports Vincenzo Spadafora, la FIGC, les ligues et les associations des joueurs, entraîneurs et des arbitres. La Coupe d’Italie en premier ! En effet, le samedi 13 juin, c’est la Coupe d’Italie qui reprendra ses droits avec les demi-finales retour. Seront donc disputés : Juve-Milan et Napoli-Inter. La Finale de la Coupe d’Italie devrait avoir le mercredi 17 juin. Devrait, car c’est le dernier point qui doit être approuvé par la FIGC. 20 juin, reprise de la Serie A Voici les déclarations du Ministre Spadafora : "J’ai participé à une réunion avec tous les parties prenantes de la Figc. Comme je l’avais promis, le Calcio se devait de reprendre via l’autorisation du Comité Technique Scientifique sur les protocoles présentés." "Il est donc juste que le Calcio reprenne, le Comité Technique Scientifique a souligné la nécessité d’une quarantaine fiduciaire si un joueur s’avère positif. Je dispose également de garantie sur la thématique des tampons, ce qui représente quelque chose qui ne nuira en aucune façon aux besoins des citadins, il n’y a pas de canal préférentiel pour le Calcio." "Je peux vous dire, aujourd’hui, que la Serie A reprendra le 20 juin. Si le championnat venait à devoir stopper à nouveau, la Figc m’a assuré soit une tenue des playoff soit la cristallisation du classement. Je me souhaite, à titre personnel que l’on puisse donner un signal positif en faisant usage des 13 et 20 juin pour clôturer la Coupe d’Italie. Il s’agira de donner un message important étant donné qu’il ne reste que trois matchs. Nous devons toutefois attendre l’autorisation de la Figc et, comme prévu, le Service Public garantira la retransmission en clair de la Coupe d’Italie." "Des contacts sont également en cours avec les détenteurs des droits télés sur le championnat. L’espoir est que Sky offre une réponse importante, mes derniers contacts avec celui-ci, qui se sont tenus aujourd’hui, étaient positifs. La priorité doit être d’assurer le spectacle pour les italiens, en garantissant toutefois des mesures de sécurités et de l’ordre public." "Dans le même temps, le Ministre Gualtieri a ratifié en un temps record, le bonus de 230 millions d'euros pour les licenciés du monde du football. J’ai travaillé afin de garantir une sécurité totale pour tout le sport. Les horaires devront être décidés par les organismes compétents." Les dates Ce vendredi, la Lega doit fixer d’une façon ferme et définitive les jours et heures de matchs, en débutant avec l’établissement du calendrier de la Coupe d’Italie. Pour le championnat, la 27ème journée devrait avoir lieu les 20-21 juin. Le 24 juin devrait être la date définie pour les matchs en retard de la 25ème journée de Serie A : Inter-Sampdoria, Verona-Cagliari, Torino-Parma et Atalanta-Sassuolo. La date à retenir est celle du 4 juin, ou au plus tard du 8 juin, journée où le Conseil Fédéral devra établir et délimiter une ligne de conduite pour un éventuel plan B (les playoff). Le plan C étant de procéder à la cristallisation du classement. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Ce jeudi 28 mai 2020, nous en saurons plus sur l’avenir de la Serie A, une réunion aura lieu entre les hauts représentants du Calcio et le Ministère des Sports. Selon les premières indiscrétions en provenance de la Lega Calcio, les premiers matchs à se disputer seraient les matchs en retard de 25ème journée, à savoir : Atalanta-Sassuolo, Inter-Sampdoria Verona-Cagliari Torino-Parma Ceux-ci devraient avoir lieu le 13 juin 2020. La semaine suivante, celle du 20 juin, la Serie A reprendrait avec la 27ème journée et la certitude de ne plus avoir aucun match en retard à disputer. Autre certitude, il y aurait deux matchs par semaine afin de pouvoir terminer dans les délais. Soit avant le 2 août 2020 pour répondre aux demandes de l'Uefa Les 5 équipes de Serie A toujours en lice en Coupe d’Europe auraient ensuite la possibilité de disputer les matchs européens. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Selon Sky Sport, une réunion reprenant l’ensemble des composantes de la Fédération italienne de Football, va se tenir dès 16h00. Celle-ci fait suite à une réunion qui se déroule depuis ce midi entre l’AIC, l’association des joueurs et les représentants de la Serie A. Etant donné la présence des Lega A, B, C, et des représentants des Arbitres, des entraîneurs et des joueurs, nous semblons nous diriger vers une prise de position définitive quant à l’avenir de la Serie A. Le cas échéant, ce topic sera uploadé en temps et en heure! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Pour beaucoup, dans le Monde du Calcio, Vincenzo Spadafora est vu comme un démon, celui qui veut mettre un terme à la Serie A, celui qui veut "Tuer le Calcio". Mais est-ce vraiment le cas ? Voici ses déclarations au Corriere Della Sera "La majorité des italiens ne voit pas d’un bon œil la reprise du championnat. Mais je ne me base pas sur les sondages en ce moment. Le Calcio est une entité importante dans le pays: Je le connais bien, contrairement à ceux qui veulent faire passer un message différent." "Il y a de intérêts économiques légitimes en jeu, mais lorsque l’on dérive sur d’autres types d’attaques, de pressions et d’instrumentalisations, cela ne fait de bien à personne. Il n’existe aucune contrariété de ma part, mais une volonté de reprendre uniquement si la sauvegarde de la santé des personnes, à l’intérieur de chaque équipe, est garantie." "Ensuite je revendique d’agir d’une façon égalitaire envers les autres sports et les sports dit basique. J'ai a tellement cette volonté pour une reprise que j’ai, moi-même, convoqué la première réunion entre la FIGC et les Ligues pour trouver une solution." "Reprendre la compétition met en évidence une série de questions liées aux transports, aux hôtels, à des centaines de personnes en mouvement. Qui en sera responsable ? Un protocole doit aussi être établi pour légiférer sur ces aspects." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Ces derniers jours, Giuseppe Pecoraro, ancien Chef du Parquet de la FIGC, s’est livré au quotidien "Il Mattino". Dans son collimateur, Daniele Orsato et le Derby d’Italie 2018 polémique perdu par l’Inter 2-3 alors qu’elle s’était retrouvé quasi immédiatement en infériorité numérique. Plus que ce Derby d’Italie perdu, cette rencontre se sera avérée fondamentale pour la Juventus dans son duel à distance avec le Napoli. Rafinha / Pjanic Ce fut un match décisif dans la course au Scudetto 2017-2018, avec le Napoli de Maurizio Sarri voyant la Juve battre l'Inter 3 buts à 2 au Meazza le 28 avril 2018. La plupart seraient d'accord pour dire que Miralem Pjanic a été extrêmement chanceux de ne pas recevoir un deuxième jaune pour sa faute sur Rafinha, d'autant plus que Matias Vecino avait déjà reçu un rouge direct. Le procureur de la FIGC, Pecoraro, s'est entretenu avec le journal Il Mattino et a révélé certaines anomalies lorsqu'il a tenté d'enquêter. "C'est l'arbitrage d'Inter-Juventus par Daniele Orsato qui m'a conduit à avoir des tensions avec les arbitres", a déclaré Pecoraro qui a démissionné de son poste en décembre 2019. "J'avais reçu des plaintes concernant ses performances de diverses associations et groupes de tifosi. Je ne pensais pas que nous trouverions quelque chose d'ennuyeux, mais par précaution, j'ai essayé d'ouvrir une enquête. J'ai demandé à l'AIA (Association des Arbitres Italiens) puis à la Lega Serie A, juste pour être sûr, d'écouter le dialogue audio-vidéo entre le VAR et l'arbitre pendant ce match." "J'ai dû insister, sinon quel genre de procureur suis-je ? Ils ne nous ont remis les fichiers qu'au début de la saison suivante, mais il y avait une surprise en stock… Nous avons ouvert le dossier et la seule partie qui n'avait pas été enregistrée était la seule qui nous intéressait : Le passage entre Orsato et le VAR lorsque Pjanic n'a pas été expulsé. La raison ? Ils m'ont dit que ce n'était pas là et que c'est tout ce qu'ils avaient. Nous avons besoin de plus de transparence." Pour rappel, la Juventus a ensuite dépassé le Napoli pour gagner le Scudetto cette saison-là. Cependant, l'ancien arbitre Luca Marelli a souligné la raison pour laquelle il n'y a aucune intervention du VAR : "Ce n'est tout simplement pas dans le protocole d'intervenir pour un avertissement, même s'il s'agit d'une deuxième faute punissable. Donc, alors que la faute de Pjanic aurait dû être sanctionnée par un carton jaune, ce n'est pas ce sur quoi le VAR était autorisée à intervenir." Présentation à la Justice Lors de ce match, l’Inter, alors en infériorité numérique, avait pris le meilleur sur la Juventus, avant de s’écrouler dans les dernières minutes de jeu. Si à 10 contre 11 le match était déséquilibré, à 10 contre 10, le match aurait pu connaitre une autre destinée : victoire de l’Inter, match nul ou même une victoire Bianconera. Quoiqu’il en soit, cet évènement aura entaché le titre remporté au forceps par la Juve sur le Napoli. Sur la base de cette information, et comme le rapporte le Corriere Dello Sport, cette situation sera consignée au Procureur de la République de Milan, pour la compétence territoriale, et au Procureur de la République de Rome car c’est là que se trouve les bureaux de la FIGC et de l’AIC. L’enquête devra mettre en lumière s’il y a eu une falsification des documents d’enregistrement entre la salle VAR représentée par l’arbitre Valeri et l’assistant Galliatini, et l’arbitre Daniele Orsato. "A l’époque, Pecoraro avait demandé des explications sur la non-présence de l’audio. Pour éclaircir les faits, une note de la Liga et des emails entre Nicola Rizzolli, le désignateur des arbitres, Roberto Rossetti, responsable en son temps du projet VAR et Alexandro Arduino, Chef du projet HawkEye Italia et qui octroye la VAR, avait été présenté." "L’Audio n’avait pas été repris, celui relatif à l’incident, car il ne rentrait pas dans le protocole de l’IFAB (Assignation d’un but, d’un pénalty, d’une exclusion directe ou d’une erreur de personne) Les faits relevant du protocole se retrouvent eux archivés pour des raisons d’études et pour la mise en application de la VAR." "Pecoraro avait également souligné que le matériel fut transmis à la Lega et qu’en l’absence d’une irrégularité évidente, que le dossier avait été archivé." Mais "Les arbitres font l’usage de quelques stratagème pour contourner le protocole stricte afin de venir en aide à l’arbitre sur le terrain. Et c'est ce qui se serait passé au Meazza dans les échanges entre le VAR et l’arbitre de terrain ." "Déjà dans les jours qui ont suivi le match, les faits qui se sont produit au Meazza laissaient entrevoir et suggérer une sorte d'échange de la VAR à l’abitre international de la section de Schio. Il s’agissait de signalisations indirectes, qui sont souvent utilisées" "Étant donné que sur un second avertissement manqué, le Protocole de l’IFAB ne présentait pas ce cas de figures, la phrase qui aurait été employé fut la suivante : "Ce n’est pas un rouge, ce n’est pas un rouge", mais pour confirmer l’erreur d’interprétation, ceci aurait été communiqué : "La faute commise ne recommande pas un rouge directe, mais sans aucun doute un carton jaune." Le Corriere souligne qu’Orsato, à cet instant précis, n’a pas suivi cette recommandation, depuis lors, il n’a plus arbitré un seul match de l’Inter à tel point qu’il représente la plus longue séparation entre un arbitre et un club de Serie A. Le Corriere Dell Sport se demande également si l’intérêt d’Orsato n’est pas de rester à l’écart des Nerazurri étant donné que Rizzoli l’a pratiquement écarté d'une telle possibilité. Le meilleur pour la fin Et préparez vos sachets pour vomir : alors que l’affaire reprends de l’ampleur, l’AIA a annoncé la promotion, en qualité de "Nouveau représentants des arbitres en activité", de Daniele Orsato. ®Antony Gilles & Alex_J - Internazionale.fr
  6. La position de la Lega ne change pas, elle veut terminer la saison. Et même si hier le gouvernement, via son ministre des sports Vincenzo Spadafora, a souligné que sans aucun accord sur le protocole de retour présenté par le comité technique et scientifique, l'état italien assumera la mise à l'arrêt totale des championnats professionnels. L'assemblée de la Lega, réunie en téléconférence pour discuter des droits TV et des versements à venir, a réaffirmé son désir de terminer la saison. La position des vingt clubs ne bouge pas, et reste dans la lignée des décisions précédentes datant du 21 avril. Réaction de Damiano Tommasi, président de l'AIC "Nous connaissions déjà la position de la Lega qui souhaite finir la saison, en gardant le championnat ouvert. Nous sommes plus concentrés sur la partie du protocole concernant l'entrainement individuel des joueurs. Notamment sur l'ouverture des centres sportifs, même si tout est prévu pour le 18. Je pense que certains clubs peuvent ouvrir leur propre centre, pour leur donner la possibilité de s'entrainer. Cependant nous avons besoin d'une autorisation ministérielle. C'est une question d'intérêt national. Il y a un traitement inégal entre les sports individuels et collectifs. Ce serait également une étape importante pour les catégories inférieures. Nous voulons la terminer et il y a du temps pour y réfléchir. Toutefois nous ne pouvons faire de prédictions exactes. Ce que nous choisissons aujourd'hui ne sera peut être plus valable dans une semaine ou un mois. Nous avons appris à attendre, il n'y a pas de modèle de référence." ®gladis32 - internazionale.fr
  7. Le torchon brûle de plus en plus entre la Lega Calcio et le Gouvernement italien. Si en France, la Ligue 1 s’est rangée derrière la décision gouvernementale, l’Italie propose un capharnaüm Intervenu ce matin sur La7 dans le cadre de la retransmission d’Omnibus, Vincenzo Spadafora, le Ministre des Sports, s’est livré sur l’avenir de la Serie A: "Il y a des contacts en cours et la FIGC a présenté un protocole jugé insuffisant. J’ai toujours dit toutefois, que la reprise des entraînements ne signifie pas une reprise du championnat. Je vois la reprise du Championnat comme une possibilité de plus en plus réduite." "Si j’étais Président, je songerais à reprendre la saison prochaine en toute sécurité. La France ne sera pas la dernière à opter pour l’arrêt définitif, et cela pourrait amener l’Italie a raisonner de la même façon." Lotito ? "J’espère qu’il a fait, un tant soit peu, d’ironie dans ses déclarations. Nous ne pouvons pas ré-ouvrir le sport à tous. Le comité technico-scientifique nous a invité à recommencer en tenant compte des statistiques, nous avons dû faire des choix. Des milliers de personnes ont repris l’entrainement, mais le protocole présenté par le Calcio est insuffisant." "Je commence à percevoir qu’il pourrait y avoir une surprise dans les prochains jours, avec quelques Présidents qui pourraient souhaiter le terme de la compétition et une préparation à la nouvelle saison." Théorie du Complot C’est un fait, lorsque l’on en a dans le pantalon, lorsque l’on dérange, il convient pour ceux qui font pressions sur vous, et d’émettre des théories du complot. Vincenzo Spadafora en a été victime et il s’est livré sur Facebook: "Les affirmations relatives à un complot contre la Serie A sont ridicules et celui qui dit cela l’est tout autant. Je vous invite à vous abstenir de toute tentative de faire usage de telles déclarations qui se sont un peu diffusé dans le pays, de tenter de manipuler certaines presses sur bases de ces affirmations, et de tenter de faire pression sur la politique et sur le Gouvernement qui soutien tant de monde et pas uniquement celui du Calcio. N’essayez pas d’orienter les décisions du gouvernement vers vos intérêts personnels." Coup de grâce "Vous avez mal calculé votre stratégie avec moi. J’agirais toujours conformément aux règles et en sachant que le monde sportif et celui du Calcio se doivent être sauvés, ils doivent tous reprendre ensemble en sécurité. De plus, les Jeux Olympiques, l’Euro et les internationaux de tennis ont tous été reporté, c’est l’ensemble du monde entier qui souffre." Conte a la rescousse Cette dernière sortie et cette "menace" de mettre un terme à la Serie A irrite plus que jamais la Lega Calcio qui se croit au dessus de tout. Selon la Gazzetta Dello Sport, seul Giuseppe Conte peut mettre de l’ordre dans tout cela: "La Lega est sur le point de contre-attaquer, mais si pour l’heure, il n’y a pas de communiqué, il reste l’irritation. Pour les clubs, relancer la machine organisationnelle pour uniquement s’entraîner n’a aucun sens." "Il y a une autre considération : Les Clubs de Serie A voudraient avoir à faire à un interlocuteur différent pour évaluer l’aspect économique et social du Calcio en Italie : Le Président du Conseil Conte s’était occupé du sport en autorisant les entraînements individuel le 4 mai et ceux de groupe le 18 mai, mais le Décret ministériel paru récemment a mis un terme à cela, les clubs tremblent face à un nouveau report." Face à ce chaos, la Lega souhaite le questionner : Quand reprendra-t’on et avec quelles modalités ? Des entraineurs seulement individuels Des petits groupes seront-ils autorisés ? Si cela s’avère déjà possible, pourquoi ne pas le faire immédiatement ? Tout en maintenant une garantie de sécurité aux équipes Une question manque : Nous dirigeons-nous vers la suspension définitive du championnat sur décision gouvernementale ? Petit joueur la Lega, qu'en pensez-vous ? ®Antony GIlles - Internazionale.fr
  8. C'est une information du Corriere Dello Sport, la Lega Calcio et la FIGC ont défini le dimanche 2 août 2020 comme date de fin de saison. A présent, la balle passe au Gouvernement qui devra décider de la gestion du temps et de la façon dont il faudra reprendre la compétition. S'il était hypothéquer que le premier match allait être Juve-Milan, le 27 mai, dans le cadre de la Coupe d'Italie, la situation a été révisée: "La Lega a demandé une reprise d'au moins 3 semaines des entraînements avec les groupes au complet, les séances individuelles dureront jusqu'au 18 mai." "Il est donc facile de projeter à une reprise entre le 4 et le 10 juin. Si l'on souhaite disputer toutes les journées et assigner la Coupe d'Italie, il faudra reprendre au maximum, la compétition le 14 juin" Le saviez-vous ? La Fifa a recommandé d'étendre les contrats après le 30 juin, voici ce que nous révèle le Corriere Dello sport à ce sujet "L'Uefa travaille à l'établissement d'un cadre avec la FIFpro, les Ligues et naturellement l'ECA pour considérer la saison 2019-2020 comme une saison de 13 mois. La saison 2020-2021 sera à considérer de 11 mois." Que se passera-t'il en cas de refus de cette extension ? "Le 30 juin, chacun devra retourner dans son club d'appartenance, mais aucun joueur ne pourra disputer de matchs, d'ici au début de la saison 2020-2021." "Si la saison 2019-2020 vient à se terminer au 2 août, la Serie A reprendrait le week-end du 12-13 septembre avec un mercato qui se tiendrait au moins jusqu'à la fin octobre." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Par le biais de son site officiel, la Lega Calcio a dévoilé les matchs qui se disputeront ce week-end en Italie. Le Derby d'Italie tant attendu aura donc lieu ce dimanche 8 mars à 20h45 à huis-clos. Reste à présent à espérer que celui-ci sera bel et bien retransmis à travers le Monde! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Par le biais de l’Ansa, l’Inter a fait part de son intention d’attaquer en justice la Lega Serie A. En effet, l’Inter a demandé a jouer en premier lieu la rencontre face à la Sampdoria qui était programmée le 23 février et ensuite le match face à la Juventus qui ne s’est pas tenu le 1er mars et non l’inverse comme proposé par la Lega Serie A. Ce courrier est signé par l’Administrateur Délégué Giuseppe Marotta qui invite la Lega, en se basant sur la proposition du Conseil relatif aux modifications du calendrier, à ne pas proposer une variable qui se voit incomplète, car aucune date n’est programmée pour disputer le match face à la Sampdoria. L’Inter demande à ce que le week-end à venir, la journée du championnat prévue initialement dans le calendrier soit disputée. Il s’agit de la seule hypothèse disponible au Président de la Lega Paolo Dal Pino, qui a estimé qu’il fallait reporter celle-ci afin de disputer les autres matchs déjà reportés en vue de de remettre de l'ordre dans la chronologie de la compétition. Pour l'Inter, le tout doit être conforme aux règles de la Lega et et de la Fédération qui gouverne l’Ordre sportif. "Le Club Nerazzurro se réserve le droit d’intenter toute action et/ou initiative légale en regard aux décisions prises actuellement et qui sont en violation des règles réglementaires sportives et fédérales, de manière telle que cela peut provoquer des dommages à la Société et/ou mettre en danger la santé de ses employées et de ses membres." Cette lettre a été envoyé aux 19 autres clubs de Serie A qui seront invités à exprimer leur opinion personnelle sur ce point de principe qui devrait être évidemment égale pour tous. Soutenez-vous l’Inter dans sa démarche ? Iriez-vous jusqu’au blocage totale de la Serie A ? Après Steven Zhang, c’est au tour de Beppe Marotta de démolir la Lega ! Exprimez-vous ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  11. C’est un fait, Steven Zhang a détruit le Président de la Lega Calcio à travers sa publication sur les réseaux sociaux "Jouer avec le calendrier et toujours placer la santé publique au second plan. Vous êtes probablement le plus gros et plus sombre clown que j'aie jamais vu. 24 heures, 48 heures, 7 jours? Et quoi d'autre ensuite ? Quelle est votre prochaine étape?" "Vous parlez d'esprit sportif et de compétition loyale? Et si nous ne protégions pas nos joueurs ou nos entraîneurs et si nous leur demandions de jouer pour vous sans arrêt? Oui, c’est à vous que je m’adresse, vous notre président de Lega #PaoloDalPino! Honte sur vous." "Il est temps de vous lever et de prendre vos responsabilités! C'est ce que nous faisons tous en 2020! Tous dans dans le monde, peu importe si vous êtes un tifoso de l’Inter, de la Juve ou rien de tout cela. Faites attention s'il vous plaît! C'est la chose la plus importante pour vous, votre famille et notre société." L’Inter, dans l’attente d’une retour de bâton officiel a fait part de sa position à l’Ansa "Le message fort du Président est un appel à la Lega Calcio pour prétendre avec fermeté à une mise en tutelle maximale de la santé publique à l’ensemble de la Communauté : Des tifosi qui remplissent les stades, au joueurs, en passant par le personnel de services, des médias, et des dirigeants présent, comme l’ont indiqué les Institutions." "La réouverture aussi immédiate au publique prévue pour lundi était une source de préoccupation similaire au changement soudain de la prise de Position de la Lega Calcio et des intentions qui en ont découlé quant à l’organisation des prochaines journées." La Curva Nord Fière du comportement de Steven A travers son profil Instagram, Steven Zhang a fait trembler la Lega Calcio en s’attaquant en frontal à son représentant numéro Un. Une prise de position qui a été encensé par notre Curva Nord: "Finalement nous avons un président qui dit les choses comme elles le sont L’hypocrisie rampante du virus et de la servilité envers les hypocrites habituels qui veulent gagner à tout prix, a pour une fois été servi." "Au sein même de l’Exécutif, nous entendons des déclarations qui mettent au second plan le business et ses valeurs centrales. Nous Espérons que c’est à présent le bon moment pour le Calcio de se réveiller et de prendre l’exemple." "On ne peut pas toujours vouloir simplement songer à gagner à tout prix, que ce soit en recettes ou en profits: Honneur à Zhang, Nous sommes Fier de notre président." Ouverture d’une enquête Il fallait s’y attendre, le ton sévère emprunté par Steven Zhang a provoqué l’ouverture d’une enquête sur les propos du Président Nerazzurro Steven Zhang, envers le Président de la Lega Calcio, Paolo Dal Pino. A la tête de cette enquête, nous retrouvons Giuseppe Chinè La polémique trouve son origine sur le report du match Juve-Inter qui devrait finalement avoir lieu le lundi 9 mars, avec tout de même encore un match à récupérer qui n’a pas été programmé. Le 9 mars, le match devrait se jouer avec le public si le Coronavirus vient à être géré…. Mais est-ce possible d’anticiper et de programmer un éventuel retour à la normale ? Conte et Marotta ne veulent pas de la Juve le 9/3 C’est une information révélée par le Corriere Della Sera, l’Inter avec Marotta et Antonio Conte en tête ne veulent pas affronter la Juventus le lundi 9 mars 2020. Pour eux, le match qui aurait dû être programmé aurait dû être celui face à la Sampdoria. En effet, pour le duo désormais Nerazzurro à 100%, il est particulier de voir l’Inter disputer trois matchs cruciaux en huit jours : La demi-finale de la Coupe d’Italie, le jeudi 5 mars face au Napoli. La Juve, le lundi 9 mars Getafe, en huitième de finale de l’Europa League, le jeudi 12 mars L’Inter est donc furieuse, raison pour laquelle Steven Zhang en tête est parti exploser et détruire Dal Pino Steven est prêt à assumer l’entière responsabilités de ses graves accusations, telle Massimo Moratti en 1997/1998. Il sera probablement sanctionné… Le saviez-vous ? "Le report de la journée me semble l’unique façon de garantir à 100% la régularité du championnat. La semaine prochaine, la Juve ne jouera pas la Champion’s League et l’Inter aura trois jours pour récupérer des forces avant l’Europa League." Un Calciopoli ? "Ce n’est rien de tout cela, c’est embarrassant. Le fait est que les tifosi ont motivé leurs dirigeants en se livrant à eux et ceux-ci ont fini par parler comme des tifosi…Ce n’est pas bons. Le Calcio est formé d’une vingtaine d’équipe et toutes doivent avoir la même importante." "Demain, lors de l’Assemblée personne ne pas prêcher pour sa chapelle, nous ne devons pas oublier de penser que nous devons vivre dans un monde qui est propre, il y a une urgence planétaire et il est temps d’arrêter avec des querelles de maternelles." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. C’est une information de la Gazzetta Dello Sport relative au Conseil extraordinaire de la Lega en regard aux matchs déjà remis et à la future journée de Serie A qui est post-posées Dans le détail, auront lieu : Le samedi 7 mars à 20h45 Sampdoria-Vérone Le dimanche 8 mars à 20h45 Udinese-Fiorentina Le lundi 9 mars à 18h30 Milan-Genoa, Parma-Spal et Sassuolo-Brescia. Le lundi 9 mars à 20h30 Juve-Inter Le week-end prochain se jouera la 27ème journée de Serie A : Le vendredi 13 mars à 18h45 Verona-Napoli Le vendredi 13 mars à 20h45 Bologne-Juventus Le samedi 14 mars à 15h00 Spal-Cagliari Le samedi 14 mars à 18h00 Genoa-Parma Le samedi 14 mars à 20h45 Torino-Udinese Le dimanche 15 mars à 12h30 Lecce-Milan Le dimanche 15 mars à 15h00 Fiorentina-Brescia et Atalanta-Lazio Le dimanche 15 mars à 18h00 Inter-Sassuolo Le dimanche 15 mars à 20h45 Roma-Sampdoria. L’avant-dernière journée de championnat se disputerait entre le 13 et le 15 mai afin pouvoir terminer la compétition avant le 24 mai. Petit oubli cependant : Quand aura lieu Inter-Sampdoria ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. gladis32

    Juventus-Inter reporté !

    Au départ prévu à huis clos, le choc de cette journée de championnat, Juventus - Inter, est reporté au 13 mai. Cette date correspondait aussi à la finale de Coppa Italia, elle-même reportée au 20 mai. La Lega justifie ce report par « l'urgence des mesures concernant le confinement et la gestion de l'épidémie du COVID-19 en accord avec les nombreuses interventions du gouvernement ces derniers jours, pour répondre à cette extraordinaire urgence de protection de la santé et de la sécurité publique » et précise également que d'autres rencontres sont reportées (Milan - Genoa ; Parme - SPAL ; Sassuolo - Brescia ; Udinese - Fiorentina). A ce rythme -et même si ça ne reste que du football- le reste du championnat semble compliqué à poursuivre. Nous avons donc deux rencontres en plus à caser dans un calendrier déjà chargé. A moins que la saison s'étire quelques jours/semaines de plus que la fin de saison prévue. ®gladis32 - internazionale.fr
  14. Beppe Marotta se lâche contre la Lega Calcio. Le dirigeant de l'Inter, apparu dans un premier temps conciliant à Sky Sport, utilise désormais un ton dur lors de son intervention à la Gazzetta Dello Sport. "Je suis inquiet pour Inter - Sassuolo de dimanche prochain. Comment fait-on, comment doit-on se comporter ? Nous ne pouvons jouer à huis clos, ce serait absurde d'utiliser un dispositif qui une semaine avant était considéré comme inadapté pour faire face à l'émergence sanitaire. Les huit clos n'existent pas, stop, fin du discours. Et ne parlons pas de renvoi à lundi : l'Inter a déjà subi des dommages, nous l'avons payé au prix fort, trois jours plus tard nous aurons la rencontre en Europa League. Soit le match se joue dimanche à portes ouvertes soit je ne vois pas de solution. La source des ennuis est le report de Inter-Sampdoria de dimanche dernier. Ce match aurait dû être joué à huis clos, solution qui ne plaît à personne mais selon moi ces situations sont parfois inévitables. Et je rajoute : pour cette journée le critère aurait dû être le même pour toutes les équipes, au pire il aurait fallu reporter toute la journée de championnat. Le championnat risque de ne pas se conclure à sa date de fin. Surtout si si d'autres matchs doivent encore sauter. Et puis je me demande : pourquoi le match Juve-Inter a sa date de report avant celle de Inter-Sampdoria ? Sur la base de quel principe ? Le championnat est faussé. Il est altéré dans son équilibre. Il suffit de penser aux blessés, aux joueurs normalement disqualifiés pour un match. Et puis il y a les aspects psychologiques d'une équipe vis à vis du classement. Et je le répète : l'Inter subit des dégâts, le calendrier du mois de mai est incroyable. Conte est préoccupé, lui et ses collègues. Pour un technicien il n'est pas simple de gérer l'incertitude du calendrier, c'est compliqué de programmer les entraînements, sans parler ensuite en pensant au mois de mai. Et en outre il n'est pas facile de maintenir élevée la tension chez les joueurs. Dans le football tout se joue sur la motivation. Ce n'est pas la même chose pour les joueurs d'être à un point de l'adversaire, plutôt qu'à une distance de 6 ou 7 points. Il y a le risque que les joueurs se relâchent pour privilégier d'autres voies, en apparence plus simples". Itw au Corriere Dello Sport "Ce n'est pas une défaite pour l'Inter. C'est une défaite pour tout le système du football qui aurait dû gérer cette situation mieux que ça. Je reste persuadé que le pays est en situation importante et qu'il faut penser avant tout à la santé de la population, quand je porte mon costume de dirigeant je ne peux que constater la situation paradoxale qui s'est créée : on ne peut pas dire le mardi que les matchs ne se joueront pas à huis clos, avec tant de directives de la part du Gouvernement, envoyer le jeudi un communiqué dans lequel on décrète 5 matchs à huis clos puis renier tout ça le samedi, à quelques heures du coup d'envoi des matchs. S'il y avait une ligne directrice, elle devait être suivie. La régularité du championnat en fait les frais. Mon souci n'est pas une question de principe : nous sommes face à un scénario qui n'est plus rationnel, à une situation totalement déséquilibrée sous l'aspect compétitif. L'Inter et Sassuolo, pour faire deux exemples, n'ont pas joué ces deux derniers matchs, quand d'autres ont joué tous leurs matchs. Cela vous semble normal ? Quand j'ai appris le renvoi, j'ai éprouvé de l'incrédulité. Je répète, nous sommes face à une urgence sanitaire et la santé des citoyens est la priorité par rapport à tout événement sportif, mais si je peux me permettre, il fallait analyser, discuter et expliquer les motifs qui ont porté à cette décision. Cela ne s'est pas passé comme ça. J'ajoute qu'il y avait le temps de faire des évaluations et de décider en amont, sans arriver comme ça à annoncer alors que les matchs allaient débuter. Un choix au dernier moment était le chose à éviter pour l'image que nous donnons à notre travail. Les tifosi sont énervés ? Je les comprends, je suis d'accord avec eux. Si tout ça est dû à la volonté de la Juve de ne pas jouer le derby d'Italie à huis clos ? (il fait une pause et sourit). Je crois que le cas dans lequel nous sommes a été décidé par la Lega. Sa prise de position devait être déterminante et à dire la vérité il y avait déjà un communiqué qui parlait de jouer à huis clos. Faites vos conclusions... Conte s'est énervé de la situation. En tant que dirigeant, je comprends bien l'énervement de tous les entraîneurs qui n'arrivent plus à gérer leurs entraînements sans jouer de match. Arriver en fin de saison avec un calendrier aussi dense sera dur. Le problème n'est pas une question d'avoir un effectif suffisant ou non pour supporter ces matchs rapprochés en fin de saison, c 'est une question de stress. Les joueurs ont besoin de tenir le coup car ce ne sont pas des robots. Je n'arrive même pas à imaginer la situation moi-même. Si nous ne perdons pas nos matchs en coupes, nous n'aurons même pas de date pour jouer contre la Sampdoria avant la fin du championnat (il sourit à nouveau). Il serait stupide de sacrifier l'Europa League pour se dédier au championnat. Ceux qui pensent ça ne savent pas comment nous travaillons ici à l'Inter. L'Europa League pour nous est une compétition importante que nous ne sacrifierons pas. Je tiens à souligner quelque chose avec insistance s'il vous plaît. Avec les éventuels matchs à huis clos de la semaine prochaine, il est obligatoire d'adopter le même critère qu'aujourd'hui. Les matchs devront encore être repoussés. Absolument. Ceci n'est pas négociable. Si Juve-Inter, Parma-Spal et 3 autres matchs n'ont pas été joués, pourquoi devrait-on jouer sans public contre Sassuolo ? Avant tout, attendons avec respect les décisions du Conseil des Ministres. L'Inter a demandé et obtenu la convocation d'un Conseil extraordinaire de la Lega Serie A fixé ce jour en fin de matinée, pour sauvegarder ce qu'il est possible de l'équilibre et la compétition de notre championnat. Pour l'heure... le tournoi est "sfalsato". Vous avez bien entendu, je mets un S devant (ndr : Falsato = faussé, Sfalsato = Décalé). Si j'ai une idée pour éviter ce genre de scénarios ? Revenir à 18 en Serie A pour avoir un peu de marge de manœuvre. Ce genre de situation devrait être pris en considération en vue du futur". Itw au Corriere Della Sera "Des reports tardifs ? Bien sûr que oui. Un championnat dans l'état actuel des choses est faussé, il faut garantir une ligne directrice, sauvegarder la compétition et à ce jour rien n'a été fait en ce sens. Cela me déconcerte de prendre une telle décision à quelques heures du match : c'est très grave. Le gouvernement a donné certaines directives, mais le foot a ses propres règles, c'est un phénomène social de grande ampleur et la Lega Serie A ne peut décider d'une façon aussi chaotique. Jeudi elle annonce un communiqué pour dire que les matchs se jouent, samedi un autre pour tout bloquer : cela vous paraît possible ? Jouer à huis clos était une mauvaise pub pour notre image, mais la décision a été très mal prise. Si c'est la faute de la Juve ? Cela ne m'intéresse pas. Si c'est le gouvernement qui a poussé la Lega il n'y a pas d'autre spéculation. Mes reproches vont au président de la Lega, Paolo Dal Pino, qui a pris sa décision sans réunir de conseil extraordinaire, sans écouter personne : c'est une erreur. Il fallait sauvegarder le championnat, sinon il est normal que certains discours émergent... Le dispositif des huis clos devait et pouvait être utilisé. Maintenant, j'en conclus que les huis clos ne peuvent plus être utilisés. Ils ont repoussé 5 matchs pour ne pas les jouer sans public, pourquoi dimanche prochain ils accepteraient de le faire à huis clos ? Ils ne doivent se jouer qu'à portes ouvertes. Le risque de cessation de la Serie A existe. Il n'y a plus de dates, le calendrier est trop serré, et la Coppa Italia est repoussée. Tout a été fait dans le chaos et je le répète : il faut revenir à 18 équipes en Serie A". ®Karon - internazionale.fr
  15. Cela vous a peut être échappé, mais contre Bologne il y a eu un nouvel épisode raciste, en rappel à celui du 26 décembre dernier contre Koulibaly. Mais cette fois les spectateurs ont réagi et ont sifflé pour couvrir les véhémences de la Curva Nord envers Mbaye. Et c'est ce qui sauve le club d'une éventuelle sanction, comme le confirme la Lega. "Le mérite revient au public de San Siro qui en réaction aux insultes de la Curva Nord contre Ibrahima Mbaye, a couvert de sifflets les ultras. Dimanche dernier contre Bologne ils ont une nouvelle fois attaqué Koulibaly ainsi que la société. Ils ont aussi lancé un chant discriminatoire contre l'ancien nerazzurri Mbaye, mais heureusement coupé quelques secondes après par un flot de sifflets dans leur direction. Une réponse importante du Meazza, après les sanctions prises en décembre. Cette fois, et peut être aussi grâce à la campagne BUU - Brothers Universally United lancée par le club, le final fut très différent." ®gladis32 - internazionale.fr
  16. L'affaire Tebas prend de l'ampleur. Le FC Internazionale Milano annonce qu’il engagera des poursuites contre M. Javier Tebas suite à ses déclarations faites hier dans la presse. Il avait parlé de l’affaire Modric, comparant le travail de l'Inter à celui de PSG avec Neymar et en émettant des doutes quant à l'origine de l'argent avec lequel l'Inter aurait présenté son offre de contrat au croate. Pourquoi une telle plainte ? Rappel des faits La Lega Calcio réagit Voici la déclaration officielle faites par la ligue, en réponse aux accusations de Javier Tebas. La Lega est surprise et déçue par les déclarations du président de la Liga Javier Tebas. Des paroles qui, sans aucun fondement, portent atteinte à l'image et remettent en question l'intégrité et le bon travail de deux clubs italiens, et de la Lega auxquels ils adhèrent avec 18 autres sociétés. La Lega ne peut accepter passivement des déclarations qu’elle considère comme des actions médiatiques visant à déstabiliser les relations internationales. Les clubs de la Lega opèrent selon les paramètres imposés dans chaque domaine par les réglementations nationales et internationales. C'est pourquoi la même Lega partage l’optimisme et l'enthousiasme qui a augmenté de manière exponentielle lors des dernières saisons avec les professionnels du Calcio, les tifosi et les fans du monde entier. La Serie A TIM est au début d'une période de trois ans qui s'annonce très positive grâce aux contrats conclus dans le domaine des droits audiovisuels, aux nouveaux accords signés avec des partenaires de haut niveau et aux activités des clubs durant la session de mercato d’été qui ont apporté en Italie certains des acteurs les plus performants sur la scène internationale. A la veille d’une saison qui verra quatre clubs de la Serie A TIM en phase de groupes de l'UEFA Champions League, l'esprit renouvelé et le blason de la Serie A TIM ne devraient pas faire peur, mais au contraire, stimuler le panorama européen vers de nouveaux sommets de compétitivité et de spectacle. Le saviez-vous ? L'Inter a voulu clarifier les accusations et surtout la plainte du Real Madrid à la FIFA pour l'affaire Luka Modric. Le club n'a jamais eu de contact direct avec le joueur. En fait ce sont les agents qui ont proposé Modric. Selon le Real, l'Inter aurait violé les règles de transfert en contactant directement le joueur sans demander au club de donner son accord. Accusation à laquelle la société a répondu clairement, niant toute approche envers l’intéressé. ® JY DS - internazionale.fr
  17. Deux victoires in extremis, six points importants engendrés dans la course à la Ligue des Champions, une belle dynamique et pourtant Marco Fassone, le Directeur Général du Milan, ne cache pas son regret pour la date qui a été choisie, par l'Inter, pour disputer le Derby de Milan. Le 4 avril à 18h30 la course à l'Europe pourrait être complètement relancée. "L'Inter ne voulait pas nous jouer à quelques jours de la rencontre face à la Juve" - Marco Fassone "Nous sommes très attristés, car nous avons fait tout notre possible en nous impliquant auprès de Malago en proposant deux dates à l'Inter: Le 25 avril et le 1 mai. Nous étions même prêts à jouer l'après-midi pour s'assurer d'avoir un match dans un stade complet. " "Cependant, via la réglementation et la bureaucratie, l'Inter a eu une chance de rejeter notre proposition et elle l'a saisie. J'espère que nos tifosi feront ce qu'ils ont fait à l'occasion de la réception d'Arsenal, c'est à dire remplir tout le stade, parce que ce Derby mérite d'avoir un cadre de 80 000 spectateurs." L'Inter avait le droit légalement de refuser L'Inter a dit non, car les dates proposées étaient trop proches du Derby d'Italie prévu face à la Juve, le 29 avril. L'Inter a donc fait usage de la possibilité offerte par le règlement, qui prévoit qu'un match reporté en Série A, doit être récupéré dans les deux semaines, sous réserve d'un accord entre les deux clubs concernés ou selon l'impossibilité de calendrier. "Nous avons respecté la réglementation" - Alessandro Antonello Le Président Directeur Général de l'Inter est surpris par cette sortie médiatique du Milan, au sujet du choix de la journée fixée pour le Derby Della Madonnina Destruction Génoise "Il est important de souligner la performance de l'équipe, qui a réalisé une démonstration remarquable au niveau collectif, au-delà des tests individuels attendus. On a retrouvé de l'unité et cette façon de jouer qui avait marqué la première partie de la saison. Sur nos deux derniers matchs, nous avons aussi montrés des signes positifs qui nous permettront de continuer à atteindre notre objectif à la fin de la saison." Le Poker d'Icardi "Nous connaissons tous la valeur de Mauro, tout le monde attendait son centième but et il est arrivé, c'est un joueur extraordinaire, le joyau de cette équipe qui est jeune et nous pensons que nous pouvons avoir un grand avenir, mais il ne faut jamais oublier que la chose la plus importante reste le collectif. L'Inter doit faire face à la trêve internationale, avoir des internationaux est une source de fierté. Cela vaut aussi pour notre Primavera et nos plus jeunes, car beaucoup sont appelés en sélections dans leur catégories. Après la trêve, nous affronterons le Hellas Vérone, puis le Milan Ac." La date du 4 avril "Nous sommes surpris par ce que l'on entend dans les médias depuis que la date du 04 avril 2018 a été actée, nous avons simplement respecté les règles imposées au sein de la Lega. Choisir une date différente des autres matchs reportés, suite à l'événement tragique qui a impliqué Davide Astori, n'a rien à voir avec le respect des tifosi. Nous sommes sur que tous les tifosi répondront présents, comme ils l'ont toujours fait." Fassone ? "Il était motivé et voulait employer le règlement en sa faveur avec ses dates, car en date du 29 avril, l'Inter accueille la Juventus et d'un point de vue sportif, jouer le 25 avril ou le 1 mai était plus bénéfique pour le Milan." Réponse de Fassone "Pas de controverse avec l'Inter, le club a fait son choix. Le Milan rencontrera la Juve juste avant, le 31 mars, et nous, nous essayerons de démontrer qu'il est possible de jouer deux rencontres importantes en l'espace de quelques jours." Fassone 0-1 Antonello, un score similaire sur le terrain..... ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  18. Milan - Un nouveau statut de la Lega a introduit une nouveauté pour les clubs en passent d’être relégués : Fonctionnement dans le passé Pour la saison actuelle (2017/18), les vigueurs actuelles restent en place, surtout en ce qui concerne la part résiduelle de octroyé aux clubs relégué en Serie B, après trois années d’ancienneté en Serie A, cela ne vaut pas pour ceux qui ont été « immédiatement » promu. Dans un tel cas, si vous être relégué immédiatement, après une année de montée, le montant à percevoir sera redistribué aux équipes placées en Serie A entre la quatrième et dix-septième position. Cas concret : Pour les trois équipes reléguées à la fin de la saison 2015/16, seul 45 des 60M€ prévus à cet effet ont été utilisés pour être reversé de la sorte : 25 millions à Hellas Vérone, 10 à Carpi et 0 à Frosinone). En 2016/2017, le retour de l’Hellas en Serie A a permis la répartition des 15 millions restant entre les autres Serie A des équipes. C Cette situation, avec les nouvelles directives, a été annulée. Fonctionnement à venir Tout d’abord, les équipes sont réparties en trois groupes: Le Groupe A : Ceux qui sont relégués en Serie B après avoir joué en Serie A pour une saison (fraîchement promue) Le Groupe B : Ceux qui sont relégués en Serie B après avoir joué en Serie A (club promu de la Serie Le Groupe C : Ceux qui sont relégués en Serie B après avoir joué en Serie A durant trois saisons, même si ces dernières n’ont pas été consécutives sur une période de 4 ans Primes La Lega Serie A va allouer, à chaque saison, le montant de 60 millions d’euros, qui vont être distribués selon les critères suivants : 10M€ pour le club répondant aux critères du Groupe A 15M€ pour le club répondant aux critères du Groupe B 25M€ pour le club répondant aux critères du Groupe C Pour l’instant, le règlement demeure intact. Dans le cas où la somme des trois équipes reléguée s’avère supérieure au plafond de 60M€. Le quota de chaque équipe sera proportionnellement réduit. Pour l'avenir, en ce qui concerne les sommes non-dépensées, comme ce fut le cas à la fin de la saison 2015/2016, ces dernières servirons à alimenter le fonds "Relégation" pour l’année suivante. Si l’on se base sur cet exemple, le montant alloué aurait été de 75M€ au lieu de 60M€. Ce cas de figure a été envisagé, car si trois club disposant de plus de trois ans d’ancienneté en Serie A, viennent à chuter la même saison, il n’y aura plus le besoin de réduire en proportion le quota. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. Milan - Le Président du Comité Olympique Italien, Giovanni Malagò s’est livré sur le poste laissé vacant par Tavecchio, et il s’est exprimé également sur ce dernier: "Hier, Tavecchio a beaucoup parlé, je n’ai pas envie de commenter ses dires. Concernant son poste, il existe deux extrêmes: Le premier est logique, on en recrute un immédiatement. Sinon, deuxième possibilité, ce n’est pas très grave, car il y sera élu plus tard. Il y a toute une évaluation qui doit être réalisée par des experts, des cabinets d’avocats : Il se peut que le Commissaire/Président de la Figc soit élu après les élections relatives à la Présidence de la Serie A et de la Serie B." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Milan – La Lega Calcio communique le transfert d’Allessandro Bastoni, défenseur, à titre définitif de l’Atalanta à l’Inter. Bastoni devrait rester encore 2 ans à Bergame, en prêt. L’affaire s’est conclu pour la somme de 10M€. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  21. Milan – Luciano Spalletti s’est livré à sa sortie des bureaux de la Lega où se tenait une réunion entre les arbitres et les entraineurs pour parler de l’arbitrage vidéo : "La VAR est une innovation. Le bilan est de 90% de positif et 10% d’erreur. Il faut travailler sur ce dernier point. Nous avons tout pour atteindre la perfection, y renoncer serait un dévastateur retour en arrière." Avez-vous parlé de l’aide que cela apporte à l’arbitre sur certaines phases ? "Ce que nous nous sommes dit c’est qu’il faut réglementer tout ça. Les éléments doivent être utilisés à bon escient. Chaque erreur doit être ajustée, mais aujourd’hui, une réunion parfaite s’est déroulée pour améliorer les choses encore plus. On y travaille bien." Pourriez-vous, de part vous-même, demander à employer la VAR ? "Comment le faire ? C’est difficile. Ce sera surement possible dans le futur. Le pouvoir de revenir en arrière serait utile, pour l’instant nous devons nous appuyer sur les possibilités qui nous sont offertes. Ce sont des réunions qui sont importantes. On ne parle ni d’émotivité, ni d’émotions." Qu’avez-vous demandé de plus ? "Je ne suis pas venu ici pour faire l’espion. Vous devez vous adresser à quelqu’un d’autre." Avez-vous parlé des hors-jeux ? "Oui, sur cette tempête qu’est le hors-jeu. Le but est de laisser l’action se dérouler et ensuite d’analyser les images. S’il n’y a qu’un écart de 10 cm entre les joueurs, si c’est plus d’un mètre, ce sont à nos juges de lignes de prendre leurs responsabilités. Nous avons un pourcentage de décisions favorables, qui peut être encore amélioré par la VAR. Nous analysons une partie où l’on peut remarquer, à présent, qu’il manquait un tel support visuel dans le passé. Maintenant nous sommes habitués à la VAR." Êtes-vous satisfait de Lisandro Lopez ? "C’est la confirmation que nous avons des Directeurs talentueux, nous devons agir en prenant en considération chaque composant. Ils sont doués pour anticiper la concurrence." Rafinha ? "Je ne peux encore rien dire à ce sujet." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...