Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'lega calcio'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Série A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Évènements de Inter Club Paris

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

6 résultats trouvés

  1. L'affaire Tebas prend de l'ampleur. Le FC Internazionale Milano annonce qu’il engagera des poursuites contre M. Javier Tebas suite à ses déclarations faites hier dans la presse. Il avait parlé de l’affaire Modric, comparant le travail de l'Inter à celui de PSG avec Neymar et en émettant des doutes quant à l'origine de l'argent avec lequel l'Inter aurait présenté son offre de contrat au croate. Pourquoi une telle plainte ? Rappel des faits La Lega Calcio réagit Voici la déclaration officielle faites par la ligue, en réponse aux accusations de Javier Tebas. La Lega est surprise et déçue par les déclarations du président de la Liga Javier Tebas. Des paroles qui, sans aucun fondement, portent atteinte à l'image et remettent en question l'intégrité et le bon travail de deux clubs italiens, et de la Lega auxquels ils adhèrent avec 18 autres sociétés. La Lega ne peut accepter passivement des déclarations qu’elle considère comme des actions médiatiques visant à déstabiliser les relations internationales. Les clubs de la Lega opèrent selon les paramètres imposés dans chaque domaine par les réglementations nationales et internationales. C'est pourquoi la même Lega partage l’optimisme et l'enthousiasme qui a augmenté de manière exponentielle lors des dernières saisons avec les professionnels du Calcio, les tifosi et les fans du monde entier. La Serie A TIM est au début d'une période de trois ans qui s'annonce très positive grâce aux contrats conclus dans le domaine des droits audiovisuels, aux nouveaux accords signés avec des partenaires de haut niveau et aux activités des clubs durant la session de mercato d’été qui ont apporté en Italie certains des acteurs les plus performants sur la scène internationale. A la veille d’une saison qui verra quatre clubs de la Serie A TIM en phase de groupes de l'UEFA Champions League, l'esprit renouvelé et le blason de la Serie A TIM ne devraient pas faire peur, mais au contraire, stimuler le panorama européen vers de nouveaux sommets de compétitivité et de spectacle. Le saviez-vous ? L'Inter a voulu clarifier les accusations et surtout la plainte du Real Madrid à la FIFA pour l'affaire Luka Modric. Le club n'a jamais eu de contact direct avec le joueur. En fait ce sont les agents qui ont proposé Modric. Selon le Real, l'Inter aurait violé les règles de transfert en contactant directement le joueur sans demander au club de donner son accord. Accusation à laquelle la société a répondu clairement, niant toute approche envers l’intéressé. ® JY DS - internazionale.fr
  2. Victor Newman

    Polémiques sur le Derby Della Madonnina

    Deux victoires in extremis, six points importants engendrés dans la course à la Ligue des Champions, une belle dynamique et pourtant Marco Fassone, le Directeur Général du Milan, ne cache pas son regret pour la date qui a été choisie, par l'Inter, pour disputer le Derby de Milan. Le 4 avril à 18h30 la course à l'Europe pourrait être complètement relancée. "L'Inter ne voulait pas nous jouer à quelques jours de la rencontre face à la Juve" - Marco Fassone "Nous sommes très attristés, car nous avons fait tout notre possible en nous impliquant auprès de Malago en proposant deux dates à l'Inter: Le 25 avril et le 1 mai. Nous étions même prêts à jouer l'après-midi pour s'assurer d'avoir un match dans un stade complet. " "Cependant, via la réglementation et la bureaucratie, l'Inter a eu une chance de rejeter notre proposition et elle l'a saisie. J'espère que nos tifosi feront ce qu'ils ont fait à l'occasion de la réception d'Arsenal, c'est à dire remplir tout le stade, parce que ce Derby mérite d'avoir un cadre de 80 000 spectateurs." L'Inter avait le droit légalement de refuser L'Inter a dit non, car les dates proposées étaient trop proches du Derby d'Italie prévu face à la Juve, le 29 avril. L'Inter a donc fait usage de la possibilité offerte par le règlement, qui prévoit qu'un match reporté en Série A, doit être récupéré dans les deux semaines, sous réserve d'un accord entre les deux clubs concernés ou selon l'impossibilité de calendrier. "Nous avons respecté la réglementation" - Alessandro Antonello Le Président Directeur Général de l'Inter est surpris par cette sortie médiatique du Milan, au sujet du choix de la journée fixée pour le Derby Della Madonnina Destruction Génoise "Il est important de souligner la performance de l'équipe, qui a réalisé une démonstration remarquable au niveau collectif, au-delà des tests individuels attendus. On a retrouvé de l'unité et cette façon de jouer qui avait marqué la première partie de la saison. Sur nos deux derniers matchs, nous avons aussi montrés des signes positifs qui nous permettront de continuer à atteindre notre objectif à la fin de la saison." Le Poker d'Icardi "Nous connaissons tous la valeur de Mauro, tout le monde attendait son centième but et il est arrivé, c'est un joueur extraordinaire, le joyau de cette équipe qui est jeune et nous pensons que nous pouvons avoir un grand avenir, mais il ne faut jamais oublier que la chose la plus importante reste le collectif. L'Inter doit faire face à la trêve internationale, avoir des internationaux est une source de fierté. Cela vaut aussi pour notre Primavera et nos plus jeunes, car beaucoup sont appelés en sélections dans leur catégories. Après la trêve, nous affronterons le Hellas Vérone, puis le Milan Ac." La date du 4 avril "Nous sommes surpris par ce que l'on entend dans les médias depuis que la date du 04 avril 2018 a été actée, nous avons simplement respecté les règles imposées au sein de la Lega. Choisir une date différente des autres matchs reportés, suite à l'événement tragique qui a impliqué Davide Astori, n'a rien à voir avec le respect des tifosi. Nous sommes sur que tous les tifosi répondront présents, comme ils l'ont toujours fait." Fassone ? "Il était motivé et voulait employer le règlement en sa faveur avec ses dates, car en date du 29 avril, l'Inter accueille la Juventus et d'un point de vue sportif, jouer le 25 avril ou le 1 mai était plus bénéfique pour le Milan." Réponse de Fassone "Pas de controverse avec l'Inter, le club a fait son choix. Le Milan rencontrera la Juve juste avant, le 31 mars, et nous, nous essayerons de démontrer qu'il est possible de jouer deux rencontres importantes en l'espace de quelques jours." Fassone 0-1 Antonello, un score similaire sur le terrain..... ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Milan - Un nouveau statut de la Lega a introduit une nouveauté pour les clubs en passent d’être relégués : Fonctionnement dans le passé Pour la saison actuelle (2017/18), les vigueurs actuelles restent en place, surtout en ce qui concerne la part résiduelle de octroyé aux clubs relégué en Serie B, après trois années d’ancienneté en Serie A, cela ne vaut pas pour ceux qui ont été « immédiatement » promu. Dans un tel cas, si vous être relégué immédiatement, après une année de montée, le montant à percevoir sera redistribué aux équipes placées en Serie A entre la quatrième et dix-septième position. Cas concret : Pour les trois équipes reléguées à la fin de la saison 2015/16, seul 45 des 60M€ prévus à cet effet ont été utilisés pour être reversé de la sorte : 25 millions à Hellas Vérone, 10 à Carpi et 0 à Frosinone). En 2016/2017, le retour de l’Hellas en Serie A a permis la répartition des 15 millions restant entre les autres Serie A des équipes. C Cette situation, avec les nouvelles directives, a été annulée. Fonctionnement à venir Tout d’abord, les équipes sont réparties en trois groupes: Le Groupe A : Ceux qui sont relégués en Serie B après avoir joué en Serie A pour une saison (fraîchement promue) Le Groupe B : Ceux qui sont relégués en Serie B après avoir joué en Serie A (club promu de la Serie Le Groupe C : Ceux qui sont relégués en Serie B après avoir joué en Serie A durant trois saisons, même si ces dernières n’ont pas été consécutives sur une période de 4 ans Primes La Lega Serie A va allouer, à chaque saison, le montant de 60 millions d’euros, qui vont être distribués selon les critères suivants : 10M€ pour le club répondant aux critères du Groupe A 15M€ pour le club répondant aux critères du Groupe B 25M€ pour le club répondant aux critères du Groupe C Pour l’instant, le règlement demeure intact. Dans le cas où la somme des trois équipes reléguée s’avère supérieure au plafond de 60M€. Le quota de chaque équipe sera proportionnellement réduit. Pour l'avenir, en ce qui concerne les sommes non-dépensées, comme ce fut le cas à la fin de la saison 2015/2016, ces dernières servirons à alimenter le fonds "Relégation" pour l’année suivante. Si l’on se base sur cet exemple, le montant alloué aurait été de 75M€ au lieu de 60M€. Ce cas de figure a été envisagé, car si trois club disposant de plus de trois ans d’ancienneté en Serie A, viennent à chuter la même saison, il n’y aura plus le besoin de réduire en proportion le quota. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Milan - Le Président du Comité Olympique Italien, Giovanni Malagò s’est livré sur le poste laissé vacant par Tavecchio, et il s’est exprimé également sur ce dernier: "Hier, Tavecchio a beaucoup parlé, je n’ai pas envie de commenter ses dires. Concernant son poste, il existe deux extrêmes: Le premier est logique, on en recrute un immédiatement. Sinon, deuxième possibilité, ce n’est pas très grave, car il y sera élu plus tard. Il y a toute une évaluation qui doit être réalisée par des experts, des cabinets d’avocats : Il se peut que le Commissaire/Président de la Figc soit élu après les élections relatives à la Présidence de la Serie A et de la Serie B." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Victor Newman

    Officiel: "L’Inter a recruté Bastoni!"

    Milan – La Lega Calcio communique le transfert d’Allessandro Bastoni, défenseur, à titre définitif de l’Atalanta à l’Inter. Bastoni devrait rester encore 2 ans à Bergame, en prêt. L’affaire s’est conclu pour la somme de 10M€. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Milan – Luciano Spalletti s’est livré à sa sortie des bureaux de la Lega où se tenait une réunion entre les arbitres et les entraineurs pour parler de l’arbitrage vidéo : "La VAR est une innovation. Le bilan est de 90% de positif et 10% d’erreur. Il faut travailler sur ce dernier point. Nous avons tout pour atteindre la perfection, y renoncer serait un dévastateur retour en arrière." Avez-vous parlé de l’aide que cela apporte à l’arbitre sur certaines phases ? "Ce que nous nous sommes dit c’est qu’il faut réglementer tout ça. Les éléments doivent être utilisés à bon escient. Chaque erreur doit être ajustée, mais aujourd’hui, une réunion parfaite s’est déroulée pour améliorer les choses encore plus. On y travaille bien." Pourriez-vous, de part vous-même, demander à employer la VAR ? "Comment le faire ? C’est difficile. Ce sera surement possible dans le futur. Le pouvoir de revenir en arrière serait utile, pour l’instant nous devons nous appuyer sur les possibilités qui nous sont offertes. Ce sont des réunions qui sont importantes. On ne parle ni d’émotivité, ni d’émotions." Qu’avez-vous demandé de plus ? "Je ne suis pas venu ici pour faire l’espion. Vous devez vous adresser à quelqu’un d’autre." Avez-vous parlé des hors-jeux ? "Oui, sur cette tempête qu’est le hors-jeu. Le but est de laisser l’action se dérouler et ensuite d’analyser les images. S’il n’y a qu’un écart de 10 cm entre les joueurs, si c’est plus d’un mètre, ce sont à nos juges de lignes de prendre leurs responsabilités. Nous avons un pourcentage de décisions favorables, qui peut être encore amélioré par la VAR. Nous analysons une partie où l’on peut remarquer, à présent, qu’il manquait un tel support visuel dans le passé. Maintenant nous sommes habitués à la VAR." Êtes-vous satisfait de Lisandro Lopez ? "C’est la confirmation que nous avons des Directeurs talentueux, nous devons agir en prenant en considération chaque composant. Ils sont doués pour anticiper la concurrence." Rafinha ? "Je ne peux encore rien dire à ce sujet." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×