Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'ligue des champions'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

100 résultats trouvés

  1. Ce match aurait pu finir de la manière la plus catastrophique possible, mais l’Inter est parvenu à arracher le point du match nul face au Slavia Prague, toujours aussi coriace depuis son excellent parcours en Europa League la saison dernière. Dans ce qui est pour l’instant, le plus mauvais match de l’Inter d’Antonio Conte, Barella aura sauvé les siens d’une très belle reprise de volée à la 92’. L’Inter, amorphe depuis le début de la rencontre aura su tout de même se créer deux belles occasion en première période des œuvres de Lautaro et D’Ambrosio. L’Italien sera également au cœur d’une faute non-professionnelle en remettant un ballon en retrait à Samir Handanovic. Le Capitaine Interiste, victime d’une faute évite d’encaisser le but casquette de la compétition. De son côté le Slavia ouvrira méritoirement le score, mettant du cœur à l’ouvrage depuis les toutes premières secondes de la rencontre. Le but d’Olaynka à la 63' est tout simplement logique. Antonio Conte procédera à des remplacements qui s’avèreront payant : le fantôme Brozovic est remplacé par Barella, Lautaro peu en verve se verra remplacé par Politano. L’Inter se réveillera après son égalisation, mais débuter un match dans les arrêts de jeu n’a absolument aucun sens. Dans l’autre match du groupe F, le Borussia Dortmund loupe la montre en or, lui qui n’aura pas su convertir son penalty face au Fc Barcelone. Pour l’heure, les 4 équipes n’ont qu’un point au classement. Reste à présent à voir si le Slavia Prague sera capable de mettre en difficulté le Vice-Champion allemand ou le Champion d’Espagne. Place à présent à l’Inter au Derby Della Madonnina en Serie A. Peut-être que ce match nul est finalement un "mal" pour un " bien " ! Tableau Récapitulatif Résumé vidéo Inter 1-1 Slavia Prague Buteur(s): 63’ Olayinka (S), 92’ Barella (I) Inter (3-5-2): 1 Handanovic; 33 D'Ambrosio, 6 De Vrij, 37 Skriniar; 87 Candreva (50’ 19 Lazaro), 5 Gagliardini, 77 Brozovic (71’ 23 Barella), 12 Sensi, 18 Asamoah; 10 Lautaro Martinez (72’ 16 Politano), 9 Lukaku Banc: 27 Padelli, 2 Godin, 8 Vecino,, 7 Sanchez T1: Antonio Conte Slavia Prague (4-2-3-1): 1 Kolar; 5 Coufal, 15 Kudela, 2 Hovorka, 18 Boril; 27 Traoré (60’ 12 Zeleny), 22 Soucek; 28 Masopust (79’ 29 Helal), 7 Stanciu, 9 Olayinka (85’ 17 Provod); 10 Husbauer Banc: 30 Markovic, 11 Tecl, 21 Skoda, 25 Frydrych T1: Jindřich Trpišovský Arbitre: Buquet (FRA) Var: Letexier Averti(s) : Hovorka (S), Asamoah (I), Lautaro Martinez (I), Politano (I), Soucek (S) Expulsé(s) : / Affluence: 50.128 tifosi ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Antonio Conte s’est livré en conférence d’après-match, tout comme plusieurs joueurs, suite à la contre-performance de l’Inter face au Slavia Prague: "Sincèrement, je ne peux pas être satisfait ni de la première mi-temps, ni de la seconde. Rien ne m’a plu. Je n’ai pas aimé le match, c’était une mauvaise prestation de notre part. Nous n’avons rien montré de notre idée du football, nous avons seulement fait usage de long ballon." "Je ne les entraîne pas à ça. Eux, ce sont montrés agressif, ils nous ont pressé mais nous nous entraînons sous pressions. Nous devons grandir, je ne considère pas qu’il s’agisse d’un beau match nul, c’est un laid match nul, c'est bien plus qu’un pas en arrière." "J’endosse la responsabilité, je n’ai pas su être aussi incisif comme j’aurais dû l’être dès le début et durant le match, tout comme dans la préparation de la partie. Je n’aime pas cela car ce n’est pas le football que je veux pratiquer. Quelqu’un m’a demandé si les long ballons étaient le plan B, mais il n’existe pas de plan B. Je n’aime pas les longues balles." "Nous devons nous améliorer sous tous les points de vue, aussi au niveau mental. Nous devons savoir faire preuve de stabilité aussi dans des moments de difficultés. Lorsque nous nous entraînons, nous le faisons avec une équipe qui nous attend dans la première moitié de terrain, et nous devons chercher à être bon dans la construction, afin de savoir surmonter ce type d'obstacle." "Nous travaillons sous pression comme pour tous les matchs que nous avons connu. Aujourd’hui, nous avons proposé que très peu, ils ont été meilleur en tout. Ils avaient plus d’envie, ils ont gagné à tout point de vue, ils nous ont été supérieur. Ces garçons peuvent être sereins et calmes car ils ont bien travaillé et ont tout donné. Je me dois de prendre la responsabilité car je n’ai pas été bon dans l’impact. Cela fait partie d’un, parcours." "Tant de personnes pensent que l’on arrive avec une baguette magique et que tout change du jour au lendemain…Il y a tant à changer, il faut savoir faire preuve d’auto-estime, de confiance et de stabilité dans les moments difficiles. Je suis touché, je suis ici dans ce but et je vais chercher à donner tout de moi-même pour aider ces garçons car ils le méritent, comme le mérites les tifosi qui étaient à nouveau nombreux." "Je n’aime pas parler des individualités après de si mauvaises sensations. Après une belle prestation oui. L’équipe a été en dessous de toute suffisance et je suis le premier à me prendre la note la plus basse et le bonnetd’âne. Personne n’était au niveau de suffisance aujourd’hui." Milan Skriniar "Le Slavia était un adversaire plus coriace à affronter comparé à nos trois matchs de championnat. Nous étions moins concentrés, nous aurions du jouer tout le match comme ce que nous avons proposé en toute fin de rencontre, nous aurions dû l’emporter." "La première partie est toujours la plus importante mais il nous en reste cinq. Nous devrons faire de notre mieux, mettre plus de grinta, de personnalité, sinon cela tournera mal. Il est difficile de dire ce qu’il nous a spécifiquement manqué." "Nous avions des difficultés dans la construction, mais nous devons parler de ce match en étant clair. Je suis impatient que le Derby arrive à présent, c’est un match différent des autres et il nous apportera le bon mental pour gagner." Romelu Lukaku "La première mi-temps était très difficile pour nous : Le Slavia l’a joué très physique. Dans les vingts dernières minutes, nous avons tenté de marqué, mais aujourd’hui ce n’était pas un bon match, surtout que nous ne l’avons pas emporté. Nous devrons travailler encore plus cette semaine." Mon dos ? "Ce matin, j’avais encore un peu mal, mais je serai déjà à l’entrainement ce mercredi avec le groupe. L’équipe se doit de travailler tous les jours pour atteindre les objectifs préfixés. Nous devons suivre le chemin qu’un club si ambitieux se doit d’atteindre. Tous ceux qui affronteront l’Inter devront savoir que ce sera difficile pour eux, nous devons être prêt à cela." Stefano Sensi "Je suis amer, car nous n’avons pas joué la première mi-temps que nous voulions. Nous avons connu, en seconde période, une réaction caractérielle, mais nous devons travailler pour répondre présent dans cette compétition où nous n’avons plus le droit à l’erreur. Demain, nous repenserons à nous erreurs et nous ferons une analyse de la rencontre." Le Derby ? "Nous devrons hausser notre attention car les tactiques importe peu dans un Derby, seule la grinta compte et on ne peut pas se planter." Danilo D’Ambrosio "On aurait dû faire plus. Ils sont venu nous presser haut et nous ne sommes pas parvenu à mettre en pratique tout ce que nous aurions voulu faire, le démérite est nôtre. Nous aurions dû jouer plus rapidement avec le ballon, peut être avec des une-deux comme nous le faisons à l’entrainement. Nous devons travailler sur ces erreurs pour ne plus les répéter." Le Derby ? "Nous devrons faire attention, être bon dans le pressing et lucide en possession de balle." Nicolo Barella "Ils ont été mieux organisé que nous, mais nous aurions dû faire mieux. Nous ne sommes toujours pas parvenu à faire ce que demandait l’entraîneur. A présent nous allons faire face à d’autres combats et nous devrons faire du mieux possible." "Je suis serein, je cherche à bien faire, le groupe m’a si bien accueilli et c’est normal d’avoir une période d’adaptation lorsque tu changes d’équipe. Nous sommes l’Inter et malgré ce partage, nous jouerons tous les matchs pour parvenir à nous qualifier en huitième." Le saviez-vous Tuttosport nous confirme que l’Inter va passer un sale quart d’heure: "Conte se fera entendre aujourd’hui, ce sera une rude reprise des entraînements." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Nous y sommes, la Ligue des Champions frappe à la porte du Giuseppe Meazza, avec au programme de très belles affiches européennes. Si le départ devrait se faire en "douceur" face au Slavia Prague, la suite de la compétition réserve aux Nerazzurri le Borussia Dortmund et le Fc Barcelone. L’entraîneur Nerazzurro, Antonio Conte, et le Capitaine de l’Inter, Samir Handanovic, se sont livrés à la traditionnelle conférence d’avant-match Le début de la compétition Conte : "Nous allons débuter notre parcours en Ligue des Champions, après trois match de Serie A, et il sera important de partir du bon pied. Nous allons faire face à un adversaire qui a remporté son championnat face au Viktoria Plzen, qui occupe une présence permanente en Coupe d’Europe. " "J’estime que nous parlons d’une équipe physique, technique, qui joue avec intensité. Elle joue toujours pour la gagne, elle a la bonne mentalité. Nous devrons la respecter et rester prudent, mais dans le même temps nous voulons jouer notre match. Nous avons joué, il y a deux joueurs, demain, il faudra savoir se montrer bon au combat." Antonio Conte Handanovic : "Vous savez déjà tout sur l’entraîneur, je n’ai pas besoin de vous en parler" Lukaku Conte : "Il y a un entrainement encore à réaliser, il reste 24 heures pour faire des évaluations et voir qui sera en condition. Il devrait jouer car c’est une garantie nécessaire, autrement, ce sera quelqu’un d’autre" Dispositif tactique Conte : "C’est ici en Italie qu’on y reste figé. Le dispositif n’est pas important, il faut savoir sentir certains matchs. Il faut savoir sentir tant de chose, il y a tant de choses, comme le fait que l’on ne gagne pas qu’à trois en défense. Le football évolue, il est nécessaire de rester dans l’ère du temps, cela ne change pas si l’on joue à trois ou avec un autre dispositif. Tout dépend comment on attaque, la pression environnante et tant d’autres choses." "Je m’attendais à cette question, en Angleterre, on s’en fou comme personne de la façon dont il faut s’aligner, on veut voir du courage et de l’intensité. Je veux que l’on se divertisse, c’est ce qu’il y a de plus important et nous allons tenter de le faire." Calendrier surchargé Conte : "C’est évident, si je devais être honnête, il est inévitable que lorsque tu débutes un nouveau parcours, tu as besoin de plus de temps entre deux parties, c’est bien plus simple d’entrer dans la tête des joueur pour réussir à faire ce que je veux. Dans le même temps, la Ligue des Champions est une grandissime motivation, pour moi, pour les joueurs, pour le Club et pour nos tifosi. Nous devons penser à nous construire de façon égoïste, je dirais qu’avec plus de temps, ce serait plus simple." Conte, vous n’êtes pas un entraîneur "Da" Champion’s ? Conte : “Vous partez dans des clichés. J’ai disputé trois Ligue des Champions, la première, je l'ai gagné avec la Juve après avoir remporté le Scudetto deux semaines plus tôt. En pratique, j’ai joué seulement deux saisons en Ligues des Champions avec la Juve et une autre année avec Chelsea." "Les personnes pensent que j’aurais dû la remporter, mais ça ne fonctionne pas de cette façon, surtout dans ce tournoi où tu as besoin de travailler. J’y ai toujours participé avec une créature à peine née, les autres avec des créatures déjà solides. C’est ce que je veux dire aux savants." Handanovic: "Si je ne ressentais plus rien, je ne jouerais plus au football. Entendre cette symphonie est une émotion unique." Gérer l’enthousiasme Conte : "C’est important qu’il y ait un tel enthousiasme tout au tour, mais il ne doit pas être porté que par le résultat, sinon ce ne serait qu’éphémère. Nous devons présenter, ce que je cherche à construire: Rome ne s’est pas construite en un jour. J’estime que nous travaillons durement." "Je remercie pour cela le Club mais par-dessus tous les joueurs car ils se montrent disponible, ils veulent construire ensemble quelque chose d’important. Je n’aime pas lier le résultat à l’enthousiasme. Nous devons être enthousiasmé par les fondations que nous posons et qui se développeront dans les années à venir." Le potentiel de l’Inter Handanovic : "Ces trois dernières années, nous nous sommes énormément renforcés. Nous avons connu tellement de changement, à présent, nous devons travailler pour nous améliorer. Je ne sais pas si nous sommes plus fort que les dernières années, mais nous devrons démontrer notre potentiel tous les trois jours, lorsque nous jouerons." Le Slavia Prague Conte: “Comme l’Udinese, c’est une équipe physique. Elle a de la qualité, est rapide sur les ailes et sa ligne d’attaque est forte. Il y a de la solidité défensive. Il faudra mouiller le maillot, comme pour tous les matchs que nous aurons à disputer. Nous devrons être à 110%, ce ne sera pas une promenade de santé. Nous devrons faire notre match avec courage et idéaux, accompagné par 65.000 tifosi qui nous ont toujours tant soutenu." Les objectifs Conte : "Je ne peux pas définir d’objectif, seule la route que nous ferons démontrera les objectifs que nous pourrons revendiquer. En parler aujourd’hui serait insensé. J’ai dit aux garçon de ne pas s’imposer de limite pour ne pas se créer d’alibis, il faut chercher à donner le maximum et à être à 100% durant les matchs. Ensuite nous verrons ce qu’il se passera avec le temps et où nous nous situerons. Il serait fou aujourd’hui de parler d’objectifs, nous savons que nous devrons pédaler énormément." Stabilité Conte : "Nous devrons faire preuve de stabilité. En maintenant juste de la continuité, tu peux jouer pour quelque chose d’important. Sur les montagnes russes, tu vis des journées de sensations fortes mais nous, par contre, nous voulons donner aux tifosi ce signe de stabilité. Il n’y a que de cette façon que l’on se montrera dangereux pour n’importe qui." Biraghi Conte : "Je lui ai parlé lorsqu’il est arrivé, il s’est très bien entraîné. Physiquement, il a atteint un bon niveau. Ce qui me préoccupe le plus c’est au niveau tactique, il faut du temps. Il faut réaliser les mouvements à plusieurs reprises pour savoir mémoriser le mécanisme." "Je dois avoir tous les joueurs autour d’une même idée pour ne pas enrayer la machine. Je veux atteindre le risque zéro, et c’est le cas pour tous les garçons qui sont arrivés sur le tard. J’ai une très grande confiance en tous et je sais qu’ils sauront me renvoyer l’ascenseur." Conte à Inter TV "Nous aborderons ce match avec la bonne attention, avec le bon enthousiasme, les trois matchs en championnat ont eu l’effet escompté. Il y a une grande envie chez nous de débuter ce parcours en Ligue des Champions." Le Slavia Prague ? "J’estime que l’on parle d’une bonne équipe, qui a dominé son championnat face à des équipes de qualité. Nous devons être bon pour les repousser avec intensité, nous savons que nous allons affronter une belle équipe, qui a déjà poser des problèmes aux gros." "Nous devrons gagner, c’est le premier match, même si ce ne sera pas facile. Je me fie au soutien de nos 65.000 tifosi qui nous aideront comme toujours. Notre groupe est composé de grands adversaires, mais je pense qu’ils feront preuve de respect envers nous lors de nos confrontations." Handanovic à Inter TV "Ce math arrive bien, le Slavia Prague est un adversaire redoutable, l’année dernière, il a éliminé Séville en Europa League et a fait de très belle prestation face à Chelsea. Nous savons qu’une partie très difficile nous attends, nous nous y préparons au mieux." Les rencontres de notre groupe ? "C’est stimulant pour nous, mais aussi pour nos adversaires. Ce sont tous des matchs important. Il faut bien démarrer, c’est très important au vue du travail que nous réalisons, cela nous permettra d’être encore plus fort." La partie de demain ? "Je m’attends à un Slavia qui vient pour jouer le jeu, c’est une équipe redoutable et experte, elle sait ce qu’elle veut. Je l’ai déjà un peu observé l’année dernière, j’espère que ce sera une belle partie et que nous ferons un bons match." "À présent, nous allons jouer six matchs tous les trois jours. Il faudra uniquement penser au football, ce sera très important d’aborder les rencontres en pensant match après match." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Le Corriere Dello Sport a confirmé l’arrivée de Jindong Zhang, le propriétaire du Suning et de l’Inter, en Italie.. Le numéro un du Colosse chinois profitera de ce déplacement en Italie pour des impératifs Nerazzurre mais pas que... "Ce lundi et demain, Jindong Zhang débarquera à l’improviste dans "son" Milan, en vue de rallier l’Inter qui, depuis sa victoire face à l’Udinese est temporairement en tête de la Serie A. Celle-ci va débuter la prestigieuse Ligue des Champions en accueillant les Tchèques du Slavia Prague." Beaucoup de sport donc, mas pas uniquement, vu que le fondateur et numéro un du Colosse Suning débarquera au Meazza avec un paquet de sponsors chinois. Ses bonnes relations avec Alibaba et Jack Ma sont d'ailleurs bien connues. De plus, la recherche de partenaire italien et européen, pour son propre marché interne est un objectif du groupe Suning, lui qui entreprend sans mystère son arrivée en Italie, comme propriétaire de l’Inter. L'Inter, ce pont entre l’Italie, l’Europe et la Chine Telle est la signification, la déclaration de son fils Steven sur l’Inter, dont il est le Président, depuis quasi une année. Lui qui a sa résidence principale à Milan. “Jindong Zhang ne pourra pas rester en poste qu’à Appiano Gentile, rebaptisé Suning Training Center, mais il y rencontrera tout de même son fils Steven, rentré depuis peu dans le Board de l’Eca. Il reverra Antonio Conte, la Direction Nerazzurra et l’équipe qu’il avait déjà accueilli pour un repas à Nankin, en juillet dernier, à l’occasion de la tournée asiatique." "Ce lundi, Jindong est donc resté quelques heures, avant de repartir vers son hôtel et de dîner en privé avec Zanetti, Marotta et Antonello et l'ancien propriétaire de l'Inter, Moratti." " Ce matin, il se rendra au Siège du Club et en fin d'après-midi, il se rendra au Meazza, accompagné de dirigeants d'importantes sociétés chinoises susceptibles de devenir des partenaires de l'Inter. Il retournera en Chine immédiatement après Inter-Slavia" "Il a bien sur de quoi être confiant en la victoire et espérer une longue route en Ligue des Champions. : Le but avoué étant de ramener l’Inter sur le toit de l’Europe, après un dernier millésime bien pale pour les italiens." Un élément fondamental pour le Mastondonte qu’est le Suning, lui qui souhaite ériger également un nouveau pont vers cette direction. Le Saviez-Vous ? La visite du Chairman à Milan pourrait également être lié aux intérêt du Suning International envers la Milano Fashion Week, de Milan qui débutera à proprement parler demain. L'Inter s'est offert le Scalp de la Juventus en Serie A. En effet, en prenant la tête du championnat cette semaine, l'Inter met un terme a la Streak turinoise. La Vieille Dame occupant la première place, de façon continue, depuis la 26ème journée de la saison 2017/2018! Xu Jiayin, le patron du Colosse Evergrande, qui entretient d'excellents rapports avec la Famille Zhang, était présent lors du repas entre la Famille Zhang et l'Inter... Est-ce un signe vers une future collaboration ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. A la veille du début de son Inter en Ligue des Champions, Antonio Conte s’est livré à l’Uefa: "J’ai été convaincu par le sérieux du projet, de la propriété qui est sérieuse et puissante, j’ai l’envie de faire de belles choses comme je l’ai déjà fait sur d’autres terrain. C’est inévitable qu’il faudra un peu de temps, il ne faut pas oublier que l’Inter n’a plus rien gagné depuis 9 ans. Mais nous avons débuté un bon parcours fait de travail, de personne sérieuse qui partage mon idée et qui la mette en avant." Quels sont vos objectifs en UEFA Champions League? "Je veux rendre fier nos tifosi, jouer un football qui les enthousiasme et auquel ils peuvent s’identifier. Fixer des objectifs est difficile, nous verrons les choses qui se dresseront sur notre route. L’important est de ne pas avoir de regret et de savoir que nous avons tout donné, à 110%." Quelle est l’importance de l’ UEFA Champions League pour un club? Êtes-vous candidat au titre ? "Je l’ai gagné. J’ai joué quatre finales pour trois perdues, je connais donc ses sensations. Je sais comment il est dur de la gagner et combien il est dur de la perdre en finale. Je n’aime pas parler de chance, mais c’est le genre de compétition où elle y a sa place, ou tu peux y entrer ou sortir après que le ballot ait heurté un poteau, cela peut te changer une saison. Il y a tant de facteur à prendre en considération : L’état de forme, les suspensions, le calendrier, mais c’est normal, car nous parlons de la compétition la plus importante." Le tirage au sort vous a offert Barcelone. Que signifie l’affrontement face aux catalans en UEFA Champions League? "Ce sera un match fascinant, celui qui t’offre la motivation a donner ton maximum. Je crois qu’eux aussi sont fier d’avoir tiré l’Inter. Nous avons commencé un parcours et nous voulons le terminer de la meilleure façon possible. Affronter les grandes équipes en Ligue des Champions est la meilleure façon pour grandir, pour comprendre ce qu’il te manque pour être au top." La saison a déjà bien commencé avec une série de victoire. Vous attendiez-vous a un début aussi positif ? "Je suis une personne avec les pieds bien sur terre. Bien débuter est positif, mais nous devons savoir faire face aux difficultés qui se présenterons à nous. Nous sommes la dernière équipe a avoir gagné le trophée et probablement que Godin sera tout comme nous déterminé pour atteindre un objectif important." "Nous voulons rendre les tifosi heureux." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Lors du tirage au sort de la Ligue des Champions, s’il a bien une équipe italienne qui n’avait pas le sourire, c’était l’Inter qui, versée dans le groupe de la mort, part avec un désavantage dans la course à la qualification. "L’équipe de Conte, après un mercato étincelant et un début de saison encourageant, devra se battre dans un groupe quasi prohibitif. Outre le Fc Barcelone, l’autre équipe qui fait figure d'épouvantail et de concurrent sérieux à la qualification, se nomme le Borussia Dortmund." "Selon Betclic, la mise pour la qualification de l’Inter en huitièmes est de 7.50, une différence importante avec le Fc Barcelone qui est coté à 1.35 pour terminer à la première place, suivi du Borussia à 4.50. Du côté de la Snai (agence de paris sportifs en Italie), l’Inter passe à une côte de 6, une côte plus élevée donc, mais il reste tout de même un écart important sur les deux précités." La confrontation avec le Borussia sera donc décisive même si le passé liant les deux équipes pourrait faire sourire l’équipe nerazzurra. Le Saviez-Vous ? Pour les plus motivés, il vous est possible de parier sur une qualification du Slavia Prague. En effet, si le petit poucet termine à la première place, la côte est de 100… ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. L’Inter a annoncé le lancement du Champions Pack, qui comprend les accès aux trois matchs à domicile de la phase de groupe de la Ligue des Champions 2019/2020. "Les grandes nuits européennes, celles de la Ligue des Champions, seront teintées de Nerazzurro au Meazza. A partir d'aujourd’hui, le Champions Pack est mis en vente, celui-ci octroiera l’accès aux matchs de la plus importante compétition européenne à San Siro." "Les abonnés ont la possibilité d’acquérir ce pack en avant-première, jusqu’au 28 août inclus, en confirmant également leur propre siège." Pour les abonnés Le Champions Pack comprend les trois rencontres de la phase de groupe. Comme indiqué, il est possible pour les abonnés de faire valoir leurs droits de prélation pour leur propre poste jusqu’au 28 août inclus. Les prix sont disponibles sur inter.it Où acheter ? Le Champions Pack est disponible online pour tous les abonnés : inter.it/tickets, sans commissions. Les points de vente classiques restent valides et actifs, il s’agit du San Siro Store à Milan, de l’Inter Store Milano de la Galleria Passarella. La Billetterie du Store ré-ouvrira le jeudi 1er août. Il est également possible d’acquérir ces derniers dans l’un des 1 000 points de vente Vivaticket via le lien inter.it/puntivendita. Une fois le Champions Pack acquis, celui-ci sera immédiatement chargé sur la Tessera Siamo Noi. Tirage au sort de la phase de groupe Le tirage au sort aura lieu le 29 août à Monaco. Les modalités de vente des billets restants seront communiqués par la suite. Place réservée à l’Uefa Comme de coutume pour les compétions continentales, l’Inter met à la disposition de l'UEFA différents secteurs du Giuseppe Meazza. Partant de la prélation des abonnés des secteurs R, S et de la Tribune Orange centrale, les modifications suivantes sont à prendre en considérations : Les abonnés du Secteur R auront les meilleurs places disponibles du Secteur S Les abonnés du Secteur S auront les meilleurs places disponibles du même secteur ou du secteur voisin (O) Chaque abonné de la Tribune Orange Centrale aura droit à la prélation du secteur 158 (Tribune orange) ou dans les sièges Oranges du secteur 163 Enfin, pour les abonnés des secteurs 170 du premier anneau latéral bleu, la prélation sera d’offrir les meilleurs places disponibles dans les secteurs restants (167, 168, 169). ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Tout comme l'année dernière, l'Inter hérite du groupe le plus difficile de la Ligue des Champions. Si l'année dernière, l'Inter était confrontée au Psv, à Tottenham (futur finaliste) et au Fc Barcelone, cette année, l'Inter affrontera le Borussia Dortmund (Vice-champion d'Allemagne), le Slavia Prague et à nouveau le Fc Barcelone de Messi, Griezmann, Suarez (et Neymar ?). Des affiches alléchantes qui verront l'Inter de Conte prouver immédiatement de quoi elle est capable. Le calendrier 17/09 - 18h55 Inter - Slavia Prague 02/10- 21h00 Barcelone - Inter 23/10 - 21h00 Inter- Dortmund 5/11 - 21h00 Dortmund - Inter 27/11 - 21h00 Slavia Prague - Inter 10/12 - 21h00 - Inter - Fc Barcelone L'image du jour La réaction de la Direction du Slavia Prague lorsque l'équipe a hérité du groupe F ! Croyez-vous en la qualification au second tour du tournoi ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. L’Inter est à nouveau tombée dans le groupe le plus coriace de cette édition de la Ligue des Champions. Internazionale.fr a le plaisir de vous proposer les réactions à chaud des personnalités interistes présentes à Monaco. Javier Zanetti "Nous retournerons à Barcelone, nous connaissons leurs forces. Nous allons y jouer. Les deux autres équipes sont des adversaires que l’on peut affronter sereinement, nous voulons les aborder de la meilleure des façons." Conte ? "Antonio a apporté de la mentalité, vous savez mieux que moi comment il vit les matchs. Cela s’est vu lors des amicaux et contre Lecce. Nous voulons nous battre contre tous. Nous avons conscience d’être une équipe qui peut beaucoup donner. Antonio vient à peine de débuter, nous voulons nous qualifier pour les huitièmes. A présent la vraie compétition commence." Icardi ? "Il reste peu de jours, le club s’est exprimé, la situation reste inchangée, nous attendons et nous chercherons à trouver la solution qui convient à tous. Vous connaissez la ligne de conduite du Club. Attendons de voir ce qu’il se passera, puis nous irons de l’avant pour chercher à améliorer l’équipe avec ses objectifs." L’inscription sur la liste ? "Nous n’en avons pas encore discuté, nous ferons des évaluations au terme du mercato." Le Borussia ? "Notre équipe a été construite pour être protagoniste. C’est pour cela que nous avons choisi Conte et réalisé notre Mercato. Notre objectif est de faire une belle phase de groupe et d’atteindre les huitièmes, ensuite nous verrons ce qu’il pourra arriver." Wesley Sneijder Un groupe relevé ? "Il est relevé mais aussi beau. Après plusieurs années, l’Inter retrouve la Ligue des Champions, elle a changé d’équipe. Selon moi, elle est plus forte qu’auparavant. C’est positif de jouer à ce niveau." "Jouer l’Inter au Meazza est toujours difficile, les autres équipes le savent. Selon moi, elle peut finir aussi à la seconde place. Il ne faut pas oublier que l’Inter a changé d’équipe. Elle veut, dans peu d’années, pouvoir jouer pour remporter la Ligue des Champions." "Je ne peux pas dire que l’Inter est la favorite, mais vu les joueurs qu’elle a, elle fera preuve de bravoure." Des souvenirs ? "Nous avons battu le Barça à domicile, ce sont les parties les plus belles. Avec un stade au complet et avec le soutien des tifosi qui aide énormément, ce sera un très beau match." Luis Figo "La Ligue des Champions est toujours fascinante. Si tu veux la remporter, tu dois affronter les plus forts et il est mieux d’y faire face dès le début. J’espère que l’Inter réalisera une belle saison en Serie A et en Ligue des Champions." "L’Inter est aussi une équipe forte, le groupe est difficile mais théoriquement, l’Inter a toute les espérances pour aller de l’avant. Un nouvel entraîneur, une nouvelle saison, des nouveaux joueurs…cela faisant plusieurs années qu’elle ne la disputait plus. L’année passée, l’équipe a gagné en expérience. J’espère qu’elle ravira aussi tous les supporters." "Jouer au Meazza est spécial. Les grandes soirées peuvent aider l’Inter en Ligue des Champions." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Comme l’année dernière, l’Inter retrouve le Fc Barcelone en Ligue des Champions. Il s’agira d’un parcours compliqué pour les Nerazzurri qui ont hérité d’un prétendant à la victoire finale, sans oublier le Borussia Dortmund et le Slavia Prague. Antonio Conte pourra compter, cette année, sur Romelu Lukaku, qui est l’auteur de 7 buts en 17 matchs de Ligue des Champions. Le Fc Barcelone "La rencontre avec Messi ne passera pas inaperçue pour la famille Lukaku. Sa maman Adolphine, avait croisé Messi lorsque le Barça était parti jouer à Old Trafford en quart de finale aller. Elle fut si heureuse et enthousiaste que cette vidéo est devenu culte sur le web." "L’Inter rencontrera le Fc Barcelone lors de la dernière journée de la Ligue des Champions, soit le 10 décembre. L'espoir est que le club espagnol n’aura plus besoin de l’emporter pour se qualifier, comme ce fut le cas il y a un an avec Tottenham. Le match nul réalisé en fin de rencontre mettait un terme aux espoirs d’un Luciano Spalletti éliminé… Qui sait si cette fois-ci la chance tournera en faveur des Nerazzurri." Le Borussia Dortmund "A propos de chance ou de porte-bonheur, on peut parler du Borussia Dortmund qui était l’équipe tirée dans le chapeau 2. On ne peut, ne pas se rappeler des doubles confrontations datant de 1963-1964 et 1993-1994. A chaque fois que l’Inter a croisé le chemin des allemands, elle soulevait le titre européen en fin de saison : En 1963-1964, ce fut la Coupe des Champions, en 1993-1994, c’était la Coupe de l’Uefa." "Dans les années 1960, Sandro Mazzola marquait aussi bien au match aller qu’au match retour. L’Inter gagnait la Finale contre le très coriace Real Madrid. Dans les années 90, ce fut le 3-1 à l’extérieur qui fut décisif. L’Inter éliminera Cagliari en demi-finale avant de s’imposer contre Salzbourg en Finale." "Les années passent et Dortmund reste toujours un adversaire coriace, mais le parcours des allemands à l’extérieur peut apporter des garanties. Sur les 16 derniers déplacements, Dortmund comptabilise: 4 victoires 3 nuls 9 défaites" Le Slavia Prague "Statistiques moins importantes pour le Slavia Prague, qualifié via les playoffs et qui dispute seulement sa seconde saison en Ligue des Champions, depuis celle de 2007-2008." "A l’époque, Arsenal l’avait humilié sur ses propres terres en inscrivant 7 buts, soit le record historique négatif de l’histoire du football tchèque." "L’Inter ouvrira sa saison européenne, au Meazza, le 17 septembre face au Slavia qui a réalisé le doublé Championnat-Coupe nationale la saison dernière. Une situation qui ne s’était plus reproduite depuis 77 ans." Le Saviez-vous ? L’Inter a une chose en commun avec le Slavia. Un propriétaire chinois. Suning pourrait donc débuter sa seconde aventure européenne en prenant le meilleur sur son "cousin" du Sinobo Group. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Ce mercredi, les derniers matchs octroyant une place en phase de groupe pour la Ligue des Champions ont eu lieu. Si le tirage au sort aura lieu en fin d'après-midi, à Monaco, Internazionale.fr a le plaisir de vous proposer la liste des qualifiés: Tête de série Liverpool Chelsea Manchester City Barcelone Juventus Bayern Munich Paris Zenit Chapeau 2 Borussia Dortmund Real Madrid Atletico Madrid Shakktar Naples Tottenham Benfica Ajax Chapeau 3 Bayern Leverkusen INTER Olympiakos Valence Dinamo Zagreb Red Bull Salzbourg Lyon Fc Bruges Chapeau 4 Lokomotiv Moscou Genk Lipsia Galatasaray Etoile Rouge de Belgrade Atalanta Lille Slavia Prague L'Inter, qui est le véritable épouvantail du troisième chapeau pourrait à nouveau tomber dans le groupe le plus corsé du tournoi. Il y aura donc lieu d'observer où seront placés les écuries anglaises et espagnoles. Les italiens, à ce stade du tournoi, ne peuvent pas se rencontrer Exemple de pire tirage Manchester City Real Madrid Inter Lipsia Exemple d'un tirage clément Zenit Benfica Inter Genk Qui voudriez-vous affronter ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. C’est un fait, Mauro Icardi a déclaré la Guerre a l’Inter. Sûr de son coup et des promesses de Paratici, il devait jurer fidélité à l’Inter tout en rejoignant la Vieille Dame en fin de Mercato. Personne n’étant dupe à Milan, le joueur a été écarté du projet technique Dura Lex Dernièrement, "Maurito" a écarté la possibilité de rejoindre la Roma, en exigeant de rester à Milan et en évaluant la Juve comme seule alternative. Comme nous en informe TMW Radio, écarté du projet d’Antonio Conte, Icardi a été informé ce jeudi 1 août qu’il ne sera pas repris dans la liste des joueurs inscrits pour disputer la Serie A et la Ligue des Champions 2019-2020 Comme le souligne la Gazzetta Dello Sport : "Le message est on ne peut plus claire. Le Club ne laisse pas la porte ouverte à divers scénario permettant un retour du joueur dans le rang. Il ne peut y aller autrement, ce serait discréditer un choix net et sans retour possible. Le Club a également la certitude de mettre sur pied sa vente et ne compte pas changer sa ligne de conduite." "Si au 2 septembre, le Mercato n’a pas mené Icardi hors d’Appiano, le joueur restera écarté, sans être sous les ordres de Conte…Une ligne de Conduite qu’Icardi connait assez bien." Icardi contre l'Inter en Justice ? L’entourage de l'argentin compte jouer sur l’intention de l’Inter d’exclure Icardi de la Ligue des Champions et sur la Serie A. Une situation "niée" officiellement pour l'instant par le club. Si l’Inter nie, Fabrizio Biasin confirme qu’il a effectivement été dit à Mauro qu’il ne sera pas convoqué dans les différentes listes relatives aux compétions à venir en 2019/2020 en l’invitant à choisir une destination parmi les propositions actuellement mise sur la table: On retrouve le Napoli, la Roma et la Juventus. En réponse, Icardi aurait répondu sèchement: "Je reste à l'Inter." A présent, la situation pourrait connaitre un tournant et il n'est pas à exclure que le dossier soit remis entre les mains de la Justice, une situation absolument inenvisageable il y a encore six mois. De son côté, l'Inter reste ferme, se moque du ressenti d'Icardi et songe exclusivement à renforcer le noyau à disposition à Antonio Conte ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. L’Atalanta se prépare à être accueillie au Giuseppe Meazza pour y disputer la phase de groupe de l’Uefa Champions League 2019/2020. Si, le 29 août, le club de Bergame connaîtra ses adversaires à Monaco, certaines dispositions sont prises pour la recevoir dans la Scala du Calcio. A commencer par l’occupation des différents secteurs. Comme le souligne l’Eco di Bergamo, il existe une rivalité importante entre les bergamasques et les Ultras de l’Inter et du Milan. Cette situation devrait voir l’Atalanta prendre la décision de laisser le second anneau vert, celui de la Curva Nord de l’Inter et le second anneau bleu, celui de la Curva Sud du Milan, vide de tout supporter. L’idée est de consentir un libre d’accès au premier anneau qui à lui seul propose 28 000 places assises. Le second anneau, propose dans sa globalité 32 000 autres places, mais seul les secteurs orange et rouge devraient être ouverts. Secteurs où l'ont retrouvent aussi les places réservées à la presse. Le troisième anneau, offrant 20 000 places devrait rester fermer. En conséquence, le Meazza de l’Atalanta devrait offrir à ses supporters le premier anneau et deux tribunes du second, pour un total de 42 à 43 000 places assises. Le Meazza proposera un stade réduit à la tifoserie Bergamasque qui pourra de son côté investir chacun des lieux autorisés du mieux possible. Cette décision devrait permettre de faire diminuer les tensions entre les trois groupes rivaux et plus particulièrement les deux entités milanaises qui auraient pu ne pas "apprécier" de voir leurs secteurs respectifs occupés par un ennemi de toujours. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. Le Patron du Suning et propriétaire de l'Inter, Jindong Zhang, sera à Madrid pour assister à la Finale de la Ligue des Champions avec son nouvel entraîneur Antonio Conte. La plus grande reconnaissance pour Conte vient de Chine où le nouvel entraîneur se verra accueillir, non pas à Nankin au siège du Suning comme le veut la Tradition, mais bien à Madrid. Contrairement à ses prédécesseurs, Jindong fera lui-même le voyage. Conte est l'Entraîneur, la Personnalité, l'Image du Suning pour élargir encore plus la marque de l'Inter et lui offrir une place de choix. L'arrivée de Jindong Zhang est donc une reconnaissance importante, énorme, car c'est bel et bien la première fois que le Maître de l'Inter se déplace en personne, soit tout le contraire de ce qui se fait traditionnellement. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. Il reste encore trois mois avant de pouvoir obtenir un aperçu complet de la situation, mais voilà à quoi pourrait ressembler les différents pots de la Ligue des Champions : Concernant les italiens, chaque équipe est placée dans un pot différent : Pot 1: Juventus Pot 2: Napoli Pot 3: Inter Pot 4: Atalanta Cela promet d'ores et déjà de très belles affiches! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. Le prochain match des nerazzurri sera capital, non seulement sur le plan sportif avec la Champions League à portée, mais aussi sur le plan économique. La Gazzetta dello Sport explique : "La qualification en Champions League ne fait pas que rapporter les 50M garantis par l'UEFA comme prime de participation et droits, mais aussi certains bonus liés aux sponsors, à hauteur de 13M. Les contrats signés avec Pirelli, Nike et le Suning, partenaires principaux du club, prévoient des primes liées à la participation aux différentes phases de la Ligue des Champions : 6, 3.75 et 3 millions respectivement. A cela s'ajouteront d'autres petites sommes liées au nombre de points en phase de poule par exemple. Ce qui est sûre c'est qu'une qualification en Ligue des Champions rapporterait la modique somme de 63 millions d'euros." ®Samus - internazionale.fr
  17. Les supporters de l'Inter sont toujours les plus présents, 65 000 tifosi sont attendus contre Empoli. La Gazzetta fait le point sur ce qui pourrait être une saison record. L'Inter mérite-t-elle d'aller en Ligue des Champions ? Seul le terrain peut apporter une telle réponse. Cependant en dehors le constat est sans appel, les tifosi nerazzurri sont au top. Le public du Meazza explose tous les records et contre Empoli, il sera de nouveau là pour pousser l'équipe vers la qualification. Le club a communiqué que le troisième anneau sera ouvert pour la rencontre face aux toscans, ce qui certifie que le match sera très attendu, 65 000 spectateurs devraient y assister. Un chiffre qui peut encore être revu à la hausse. On observe un net bond en avant du nombre de tifosi par rapport à la saison précédente, selon la Gazzetta dello Sport. Il y a un an l'Inter finissait la saison sur une moyenne de 57 529 spectateurs, cette saison le mur des 58 000 sera surpassé. C'est un nombre assez conséquent, si on prend en compte le match contre Sassuolo en janvier disputé à huis-clos en raison de l'affaire du racisme contre Koulibaly lors d'Inter-Napoli. La moyenne réelle devrait donc se situer au-dessus des 61 000 spectateurs/match. Pour trouver des moyennes aussi hautes, il faut remonter aux temps de Ronaldo et Vieri entre les saisons 2001-2002 et 2002-2003. ®Samus - internazionale.fr
  18. Selon la Repubblica, être éliminé de la Ligue des Champions comportera un manque à gagner de 50 millions d’euros. Afin de "motiver" les joueurs et valider sa quatrième place, l’Inter serait disposée à distribuer la somme de 4 millions d’euros à répartir entre les joueurs, en cas de victoire sur Empoli. Mais outre l’argent, Spalletti a comme obligation de convaincre le groupe que celui-ci est plus fort que celui d’Empoli. Actuellement, il n’y a plus aucune certitude à quelques jours du match. Naples ayant détruit l’Inter. Qui plus est, étant donné qu’il s’agira du dernier match de la saison, les joueurs évolueront sans le frein à main, comprenez, le risque de se prendre un carton jaune. Si un joueur se voit averti, cela se répercutera sur la saison à venir. Il s’agira d’un problème à gérer pour le nouvel entraîneur de l’Inter. Pas de quartier cette fois-ci ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. Durant cette course à la Ligue des Champions, Andrea Ranocchia a pris le temps de réponde à Sky Sport. Si le défenseur interiste est satisfait de sa prolongation de contrat, celui-ci n’en oublie pas l’objectif décisif à atteindre en cette fin de saison. Cè Solo l’Inter "Pour moi, l’Inter a toujours été une famille et le fait d’avoir trouvé un accord, qui n’a pas été difficile, me rend fier pour tout ce que j’ai réalisé sur et hors du terrain.J’ai changé mentalement ma façon d’aborder les matchs et les journées. "L’Inter se doit de lutter pour le titre. Cela fait trop d’années que l’on en parle plus, qu’on ne l’a plus vécue. Par rapport à l’année dernière, nous avons fait un meilleur parcours et nous disposons d’un avantage supplémentaire pour atteindre l’objectif voulu." "Nous savons que nous jouons le tout pour le tout lors de ces trois prochains matchs. Durant ce dernier mois, il nous a manqué des points, pas des prestations, une année peut s’avérer difficile sous beaucoup d’aspects. Nous en sommes arrivés à un point où nous devons mettre fin à cette course le plus tôt possible, nous ne pouvons plus nous permettre le moindre faux-pas, nous n’avons plus le temps pour ça." Motivation "Je cherche toujours à m’entraîner au mieux, nous devons remporter six points ou faire mieux. Nous devons viser la victoire dans tous les matchs. Face aux grandes équipes, nous avons toujours fait de très bonnes prestations, il nous a manqué de la continuité avec les autres." "Notre base pour repartir est bonne, nous pouvons faire face à n’importe qui. Je ne fais pas de promesse particulière aux Tifosi, mais à l’ensemble de notre peuple : Vous êtes toujours présent, que nous soyons à domicile ou à l’extérieur, vous méritez cette joie d’atteindre l’objectif préfixé qu’est la Ligue des Champions." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. En cette fin de championnat la bagarre fait rage pour se qualifier en Ligue des Champions et par rapport à l’année dernière, la troisième place n’est pas encore sécurisée. Le Corriere Dello Sport s’est penché sur la question et sur la façon dont l’Inter peut se qualifier pour l’Europe qui compte. Préparez vos calculettes Si l’on se fie à la différence de buts de façon générale, l’Inter est en meilleure position comparé à la Roma +24 contre + 15 pour les Giallorossi. Pour que l’Inter puisse se qualifier, elle n’aura besoin « que » de 8 points. En atteignant les 70 points, l’Inter sera quasiment en Ligue des Champions. L’année passée, l’Inter de Spalletti avait dû obtenir 72 points pour se qualifier, si elle parvient à égaler ce nombre de points, elle parviendra à confirmer ce concept que des « progrès » ont été faits. En disposant de 72 points, l’Inter serait certaine de terminer à la troisième position. En effet, même en cas de grand chelem, l’Atalanta ne parviendrait qu’à grimper jusqu’à 71 points. Cette année, se qualifier en étant troisième ou quatrième aura la même valeur au niveau de la prime offerte par la Lega Serie A, la différence n’étant que de 2,6 millions d’euros. Il va de soi que pour l’Inter, il est toujours mieux d’en bénéficier. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  21. C'est un fait, le Groupe B, celui de l'Inter, était le plus redoutable cette saison en Ligue des Champions. Preuve en est le parcours de ses adversaires cette saison. Barcelone et Tottenham figurent dans le Top 4 cette saison, en cas de succès en demi-finale, il pourrait même se disputer le titre suprême. De son côté, l'Inter aura le droit d'avoir des regrets, elle qui avait au soir de la quatrième journée, de réelles chances de se qualifier... pourtant la majorité des Tifosi vont relativiser cette saison. "Vous allez voir qu'il n'y aura pas de place pour les regrets pour l'Inter cette saison du côté des supporters." Cette déclaration est signée par la Gazzetta Dello Sport qui suggère qu'il y aura un groupe divisé entre le parcours européen qui s'est arrêté prématurément et celui d'un club qui retrouve l'élite après plus de six années en héritant des demi-finalistes, voir des futurs finalistes du tournoi de cette édition. Cette situation pourrait indirectement être bénéfique à Luciano Spalletti étant donné qu'en Eredivisie, le Psv est à égalité de point avec l'Ajax, l'équipe qui a créé la sensation en se qualifiant pour les demi-finales, humiliant au passage le Real et la Juventus sur leurs terres. S'il peut y avoir des regrets, il sera avant tout relatif au dernier match face au PSV, une mauvaise approche de celui-ci aura causé l'élimination Nerazzurra. Il sera également présent en Europa League avec l'élimination prématurée face à l'Eintracht. L'Inter aurait pu et dû faire plus cette saison, au minimum en Coupe d'Italie. Quoiqu'il en soit, cette saison, la Ligue des Champions aura eu un impact positif pour la Beneamata, au niveau de ses finances... Reste à présent à retenir la leçon pour l'année à venir et à proposer des matchs de bien meilleures factures sur la scène continentale. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  22. Le Special One s’est rappelé aux bons souvenir de la Vieille Dame au sujet de la prochaine journée de Ligue des Champions à venir. "Le Barça et la Juve ont un léger avantage, mais je ne serais pas surpris que l’un des deux, voire les deux finissent par se faire éliminer. Je pense que l’Ajax est l’équipe qui joue sans la moindre pression dans cette compétition." "Le Bayern Munich devait remporter ce tournoi tout comme le Paris Saint-Germain anche. Les Clubs anglais jouent pour la gagne comme ce fut le cas du Real ou de l’Atletico, mais à l’Ajax personne ne pense qu’il existe ne fut-ce qu’une infime possibilité de la gagner et pourtant ils sont toujours là." "Actuellement, cette équipe est bien meilleure qu’il y a deux ans. Elle dispose de deux-trois joueurs qui ont engrangé de l’expérience. A présent, elle va faire face à la Juve, ce sera un match difficile, mais tout est possible" ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  23. L’Europe du Football pourrait disposer, dans les prochaines années, d’une Ligue des Champions totalement différente par rapport à la compétition actuelle. Lutter contre la Super League Comme le révèle Cadena Cope, une révolution importante pourrait avoir lieu, et ce après la fuite d’informations découlant de la dernière rencontre qui s’est tenu à Genève entre l’Uefa et l’ECA. Il y aurait 32 équipes en compétitions Quatre groupes de 8 équipes 14 matchs à disputer (contre 6 actuellement) Mise en place d’un système de promotion/relégation Les matchs continentaux se disputeraient en fin de semaine, laissant la place aux compétitions nationales le mardi et le mercredi. Les 16 clubs fondateurs y seraient qualifiés, à savoir : L’Atlético Madrid Le Real Madrid Le Fc Barcelona La Roma Le Milan L’Inter La Juventus L’Olympique Lyonnais Le Paris-Saint-Germain Le Bayyern Munich Le Borussia Dortmund Arsenal Chelsea Manchester United Manchester City Liverpool Les droits télés apporteraient également 900 millions d’euros. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  24. Quatre équipes pour deux places, deux villes en compétition : Qui de Rome ou de Milan goûtera au parfum de la Ligue des Champions la saison prochaine ? Voici le Calendrier de chaque équipe : INTER Lazio (Domicile) Genoa (Exterieur) Atalanta (Domicile) Frosinone (Exterieur) Roma (Domicile) Juventus (Domicile) Udinese (Exterieur) Chievo (Domicile) Napoli (Exterieur) Empoli (Domicile) MILAN Sampdoria (Exterieur) Udinese (Domicile) Juventus (Exterieur) Lazio (Domicile) Parma (Exterieur) Torino (Exterieur) Bologna (Domicile) Fiorentina (Exterieur) Frosinone (Domicile) SPAL (Exterieur) ROMA Napoli (Domicile) Fiorentina (Domicile) Sampdoria (Exterieur) Udinese (Domicile) Inter (Exterieur) Cagliari (Domicile) Genoa (Exterieur) Juventus (Domicile) Sassuolo (Exterieur) Parma (Domicile) LAZIO Inter (Exterieur) SPAL (Exterieur) Sassuolo (Domicile) Udinese (Domicile) Milan (Exterieur) Chievo (Domicile) Sampdoria (Exterieur) Atalanta (Domicile) Cagliari (Exterieur) Bologna (Domicile) Torino (Exterieur) Si à première vue le calendrier du Milan semble le plus abordable, chaque équipe devra rencontrer encore au moins deux équipes du Top 6, comprenez : Juventus, Naples, Inter, Milan, Rome, Lazio. Les confrontations directes en ce sens seront extrêmement importantes. Pour l’Inter, il sera de bon usage de consolider sa place en Ligue des Champions avant un déplacement ô combien délicat sur les terres napolitaines. Quel sera pour vous le duo gagnant ? Exprimez-vous! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  25. Invité spécial de l'UEFA pour le tirage au sort ce midi, Julio Cesar s'est laissé emporter par la nostalgie pour Sky Sport. "C'était un beau tirage, ça m'a rappelé le bon temps. Vous devez toujours faire attention, ce n'est jamais gagné d'avance. Regardez l'Ajax par exemple, la Juventus est prévenue. Je me souviens qu'avec l'Inter l'année qui a suivi notre succès, nous avions pris Schalke 04 et nous nous sommes ridiculisés. Je suis vraiment désolé pour l'Inter, je m'en préoccupe toujours. Je suis connu grâce à ce club et j'espère qu'ils pourront revenir en Champions League tôt ou tard. C'est la compétition qu'elle mérite." Le saviez-vous ? Et c'est Julio qui le dit : "Ceux qui n'ont jamais gagné la Champions League ne peuvent toucher la coupe. Donc quand je suis arrivé ici, je l'ai serré comme il le fallait." ®gladis32 - internazionale.fr
×
×
  • Créer...