Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'marcelo brozovic'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Série A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Évènements de Inter Club Paris

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

22 résultats trouvés

  1. gladis32

    Marcelo Brozovic

    BROZOVIC Marcelo Informations Générales : Nom : Brozovic Prénom : Marcelo Poste : Milieu Date de naissance : 16/11/1992 Lieu de naissance : Zagreb Nationalité : Croate Taille : 181 cm Numéro de maillot : 77 Au club depuis : Janvier 2015 Position sur le terrain : Biographie: Le milieu croate fait ses classes au club des Hrvatski Dragovoljac de Zagreb. En 2010/11 et tout récent promu en Prva HNL, il effectue ses débuts professionnels. Malheureusement à l'issue de la saison le club est relégué mais Brozovic rebondit au Lokomotiv de Zagreb. Il y est là aussi titulaire et tape dans l’œil du Dinamo. Transféré en août 2013 il s'impose assez vite dans le dispositif de Jurčić (23 rencontres + 6 en Champions League). Dans la plus grande des compétitions il ne peut éviter l'élimination de son équipe (le Dinamo finira dernier du groupe avec un point et un but inscrit). En fin d'année il ouvrira son armoire à trophée pour son premier titre de champion de Croatie. Les saisons se suivent et se ressemblent. En 2013/14 il est de nouveau champion mais il participe plus que le précédent titre avec 27 rencontres de Prva HNL et six buts. Relégué en Europa malgré un but face à l'Austria de Vienne au troisième tour, là aussi ce sera sans succès. Après une saison bien remplie il est appelé dans la liste de Kovač pour se rendre au Brésil pour la Coupe du Monde. Première sélection face à l'Australie en phase préparatoire, il entrera à la 61' lors du match inaugural face au Brésil, rien de plus. Reprise avec le Dinamo et là il éclot totalement. Titulaire indiscutable, plusieurs clubs étrangers le supervisent. Et dans un club réputé pour sa formation (Modrić, Mandžukić, Cop, Vrsaljko, Badelj), son profil intéresse fortement les formations étrangères. Et en janvier 2015 il rejoint l'Inter pour un prêt longue durée jusqu'en juin 2016. Clubs 2010/11: Hrvatski Dragovoljac 2011/aou13: Lokomotiv Zagreb aou13/jan15: Dinamo Zagreb jan15/... Internazionale
  2. Victor Newman

    Brozovic domine l’empire du milieu en Serie A

    Leader silencieux, le vice-champion du Monde Marcelo Brozovic a déjà marqué la Serie A de son empreinte. En effet, en Italie, seule les statistiques comptent et ont toujours raison… et force est de constater que dans son secteur, Epic Brozo est actuellement le numéro 1. Pour plusieurs joueurs, jouer dans le secteur du croate impose une fatigue importante, voire une perte de lucidité. Pour Opta, Brozovic est actuellement ce qui se fait de mieux sur le terrain adverse. En effet, ce dernier est leader du classement du nombre de passes réussies, avec un total de 175 passes, soit 56 de plus que son principal concurrent : Mario Rui du Napoli qui en a totalisé "que " 119. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. Inter, trois renouvellements sont à venir : Une seule inconnue, la date pour la signature d'Icardi. "Le premier à signer un renouvellement ne sera pas Mauro Icardi" "Icardi, Skriniar et Brozovic seront les prochains Nerazzurri à renouveler leur contrat". C'est ainsi que débute l'article du Corriere dello Sport concernant la situation des renouvellements de contrats à l’Inter. L'affaire la plus médiatique concerne l'attaquant argentin et capitaine de l’Inter : "A partir du 10 septembre, la rencontre entre les différentes parties peut être organisée. Jusqu’à maintenant elles ne se sont jamais assises pour discuter mais ont simplement échangé à distance. La volonté mutuelle de continuer pour longtemps est le ciment de la relation, l'accord va rapidement arriver. Reste à savoir si la signature se fera sur les 8 millions requis par Wanda ou les 6-6,5 offert par le club. SKRINIAR ET BROZOVIC - Pour le défenseur slovaque, des propositions de 70 millions (United et City) ont été rejetées avec des salaires vertigineux : le salaire actuel (1,5 million par an) sera doublé, bien que la demande de l'agent soit plus élevée. Même Epic Brozo est à deux pas du renouvellement : il gagne actuellement 2,5 millions d'euros nets par saison », une prime sera versée pour les performances de la saison dernière et lors de la coupe du monde. Attention, il peut être le premier des trois à signer ", explique le Corriere dello Sport. ® JY DS - Internazionale.fr
  4. Rheyou Diamweli

    Bad boys, Bad boys, Whatcha gonna do...

    Avec la probable arrivée d'Arturo Vidal à l'Inter, la Gazzetta dello Sport a analysé comment les options du milieu de terrain des Nerazzurri changeraient si le chilien, Marcelo Brozovic et Radja Nainggolan étaient tous mis à la disposition de Spalletti cette saison. Selon le quotidien basé à Milan, il suffit de regarder les chiffres pour comprendre à quel point l'Inter ferait un saut de qualité au milieu du terrain, après une saison où beaucoup de gens avaient critiqué le manque d'options mises à la disposition de Luciano Spalletti. Tout d'abord, on note que Nainggolan, Vidal et Brozovic ont tous réussi plus de tacles et ont tenté plus de tirs en moyenne en Serie A que chacun des milieux de terrain de l'Inter lors de la saison 2017-18 (à l'exception de Brozovic, évidemment). Deuxièmement, la Gazzetta dello Sport souligne que Vidal est devant en terme de buts marqués en Serie A et enfin que Nainggolan est en tête du classement concernant le nombre de ballons récupérés. En somme, ces statistiques soulignent comment, contrairement à l'année dernière, Spalletti aura maintenant un milieu de terrain de « bad boys » qui sont capables de récupérer la balle et de se diriger directement vers le camp adverse. ®Rheyou Diamweli – Internazionale.fr
  5. Victor Newman

    L'Inter protège son damier

    La Coupe du monde vient de se terminer en Russie et deux joueurs ont brillé durant cette compétition, deux interistes: Marcelo Brozović et Ivan Perisic. Les deux Nerazzurri ont été importants dans le jeu croate et la Direction de l'Inter ne compte pas les brader, ou en profiter pour s'en débarrasser. Spalletti les attend à bras ouverts Les deux croates reviendront à Appiano Gentile, après le match amical du 4 août à Lyon, car ils auront droit à des vacances bien méritées. Cependant, la prestation de la Croatie a vu plusieurs clubs européens marquer leur intérêt pour nos deux joueurs. Marcelo Brozovic Sa clause libératoire de 50M€ a expiré le 15 juillet. D'après la Gazzetta Dello Sport, l'Inter a l'intention de lui proposer un nouveau contrat dépassant les 2,5M€ jusqu'en 2021. Le but de l'opération: Prolonger "Epic Brozo" et supprimer définitivement la clause libératoire du contrat. Ivan Perisic Trois buts et un mondial de haut niveau. C'était une arme clé pour Spalletti la saison écoulée. Concernant Ivan, le discours est similaire, l'Inter ne compte pas brader son joueur, ne compte pas inclure de clause libératoire et le club ne discutera qu'à partir d'une offre de 70M€. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Samir Handanovic, Milan Skriniar, Marcelo Brozovic et Mauro Icardi, représentent l’épine dorsale de l’Inter de Spalletti. Selon la Gazzetta Dello Sport, le club entend satisfaire Luciano Spalletti et voici un bref récapitulatif, qui fait suite à tout ce que l’on a pu entendre dans la presse. SKRINIAR Intransférable, le joueur vient d’ailleurs de signer son nouveau contrat jusqu’en 2023, il percevra un salaire de 2,2M€ HANDANOVIC Malgré les dernières rumeurs l’envoyant au Napoli, le slovène est un indéboulonnable de l’équipe. L’Inter n’a aucune intention de traiter pour la cession de son numéro un : Intransférable également. BROZOVIC Le Croate dispose d’une clause libératoire valide pour l’étranger, à savoir 50M€, mais le club pourrait raisonner différemment à ce sujet. Surtout que Brozovic est à présent apprécié des tifosi et qu’il est déterminant pour Spalletti. Nous dirigeons-nous vers la levée de cette clause ? ICARDI La volonté entre les deux parties est de voir ce mariage continuer. La Direction interiste est convaincue de rester dans les clous du Fair-Play-Financier de l’Uefa, sans avoir à sacrifier Maurito. Un contrat lui sera proposé à son retour de vacances. Ce dernier aura une validité jusqu’en 2023, son salaire augmentera, tout comme sa clause. Et les autres ? Miranda a prolongé jusqu’en 2020 Candreva discute avec l’Inter pour prolonger jusqu’en 2021 . Santon discute également avec l’Inter pour prolonger jusqu’en 2021 Concernant ces deux derniers, ce sont des initiatives stratégiques pour le bilan, mais il y a aussi la volonté de créer un groupe historique important. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Miroslav Bicanic, l’agent de Marcelo Brozovic, confirme au cours d'une interview que notre international croate a été approché par le Fc Séville en janvier dernier : “Quand Marcelo s’est marié et a eu un enfant, il s’est responsabilisé. Il a compris l’importance d’être devenu papa. Son épouse et sa fille sont ceux qui lui transmettent cette force qui sommeille en lui. Dans le passé, les Tifosi de l’Inter l’ont sifflé, à présent, c’est une idole. Brozovic a toujours joué pour les Nerazzurri avec son cœur, mais c’est seulement durant cette saison qu’il a su trouver sa voie." Séville ? "Par chance, le club n’a pas su lui trouver de remplaçant, et cela lui a permis de jouer avec continuité. Marcelo aime être un joueur important de l’Inter, et à présent il va disputer la Ligue des Champions. Il s’est offert un appartement à Milan et il considère la ville lombarde comme sa maison." La Clause libératoire de 50M€ ? "Oui, c’est vrai, cette clause existe. Si un club est prêt à la payer, il pourrait partir. Mais on peut également souligner qu’un nouveau contrat pourrait être une hypothèse acceptable, même si pour l’instant personne ne s’est pas encore exprimé à ce sujet au Club." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. Marcelo Brozovic a trouvé sa place dans le 11 de base de l'Inter. Placé devant la défense par Luciano Spalletti, le Croate est dans son élément et ses prestations sont du plus haut niveau. Le summum aura été sa prestation face à la Juve, où avec l'aide de Rafinha (dans un tout autre poste), il a su prendre le meilleur sur la bande à Allegri. Pourtant et malgré cette seconde partie de saison "intéressante", le futur de Marcelo reste flou Ce dernier dispose d'une clause libératoire d'une valeur de 50M€. Durant une longue période, cette somme semblait anormalement élevée, mais vu ce que propose Marcelo Brozovic depuis plusieurs match, n'importe quel grand club pourrait s'attacher ses services pour une somme "correcte". Au niveau des performances, Spalletti n'a plus remplacé Brozovic, durant 9 matchs de suite. Ses prestations lui permettent également de frapper à la porte des "23" de son équipe nationale, et ce, peu de temps avant le mondial en Russie. Acheté 8M€ grâce à un blitz réalisé avec son agent Pastorello, par Piero Ausilio, on peut que constater que l'Inter aura flairé la bonne affaire. Pour l'Inter, si une offre est déposée sur la table, Marcelo sera libre de décidé de son avenir : Si sa volonté est de rester à l'Inter, il a la garantie d'être un joueur titulaire la saison prochaine. Dans le cas où, il vient à partir, il s'agira d'une plus-value de 42M€ minimum. Et lorsque l'on sait que la qualification à la Ligue des Champions aurait pû rapporter 40M€, on tient peut-être "le joueur" qui devra être sacrifié. Ses litiges avec les supporters et sa mise à l'écart par Frank de Boer il y a un an, semblent bien loin à présent.... Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. L’Inter était parvenu à réduire l’écart avec la Lazio et la Roma, mais cela pourrait ne pas suffire pour accéder à la prochaine Ligue des Champions. Pour l’Inter, un tel échec aura un impact direct sur le Mercato. Le manque à gagner minimum est de 40M€. Mais le Club compte aller de l’avant du bon pied pour renforcer un noyau qui dispose d’une bonne base, il ne faudra pas révolutionner l’ensemble de l’équipe. L’Inter s’est déjà assurer les services du talentueux Lautaro Martinez et a posé les premières pierres, quant au recrutement de De Vrij et Asamoah. Une seule incertitude : Les futurs de Cancelo et Rafinha Si le portugais est conservé, Spalletti aura déjà sa défense titulaire. Dans le cas d’un échec avec Valence, Ausilio devra partir à la recherche d’un ailier. Il semble par contre "plus simple"de voir Rafinha continuer son aventure à l’Inter par le biais d’une prolongation du prêt avec le Fc Barcelone. Au niveau des sorties, l’Inter se doit, pour rester ambitieuse, de conserver certains "intouchables" à l’heure actuelle, à savoir Skriniar, Brozovic qui a littéralement explosé en cette seconde partie de saison avec Luciano Spalletti, Perisic et Icardi. Luciano Spalletti, dans ses demandes, souhaite disposer d’un milieu de terrain de carrure internationale, et plus précisément d’un joueur capable de marquer du milieu de terrain. Plusieurs noms sont cités, avec les intouchables Strootman et Vidal, en passant par les italiens Cristante, Barella et Pellegrini, qui est également suivi par la Juve. Pour renforcer ses ailes et soutenir Perisic et Candreva, l’idée serait de se pencher vers Marlos (Shakhtar), Lamela, Verdi et Depay, qui est également suivi par le Milan Ac. Spalletti confirmé par le Suning, même s’il y a des "Conte" à rendre…. Malgré la défaite et les contestations arbitrales découlant du Derby d’Italie, le Suning aurait l’intention de conserver Luciano Spalletti, pour la saison prochaine. L’équipe a su prouver qu’elle était capable de jouer et de dominer en infériorité numérique la Juventus. L’emporter dans de telles conditions aurait marqué l’histoire de la Serie A et du Derby, mais cela aurait également humilié la Vieille Dame. Pour le Suning, l’Inter a grandi énormément cette saison, ce match est la preuve qu’elle est devenue une vraie équipe, une équipe qui veut à présent pratiquer un beau football et qui veut avoir une accise solide. Vu le déroulement de la rencontre, celle-ci peut renforcer les liens entre les joueurs et l’entraîneur et provoquer également une soif de revanche pour la saison à venir… Pour le Suning, le mérite en revient à Spalletti, qui même s’il s’est troué sur les remplacements, et l’entraîneur a eu le mérite de le reconnaître, aurait reçu une confirmation qu’il continuera à pratiquer un excellent travail à Milan. Pour le Suning et l’Inter, ne pas que qualifier en Ligue des Champions, pourrait faire très très mal, mais le Club veut continuer à aller de l’avant sur ce projet et cela passe déjà par la conservation de l’entraîneur car Spalletti a su recréer un groupe et une véritable équipe, des éléments que Steven Zhang a tenu à souligner. Voir Luciano Spalletti se faire remercier serait donc une surprise, mais tout comme cela fut le cas avec Stefabi Pioli, il y a un an, son licenciement n’est pas à exclure, surtout que le Suning apprécie énormément Antonio Conte qui est annoncé sur le départ, en Premier League…. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  10. Rafinha-Brozovic-Gagliardini.... Luciano Spalletti semble enfin avoir assemblé au milieu de terrain, les pièces d'un puzzle qui semblait bien plus compliqué qu'il n'y paraissait en début de saison ! Configuration idéale L'Inter revient de sa petite virée à Gênes avec 3 points précieux, une confiance qui semble retrouvée, une quatrième place au classement aux dépends de la Lazio, et un Milan maintenu à une distance de sécurité. Le 0-5 d'hier est plus qu'une simple dérouillée pour l'adversaire, car cette saison, peu d'équipe auront goûté à la victoire au Marassi. L'Inter, elle, n'a pas fait dans le détail, en explosant les Génois en 5 minutes. Icardi, lui, a montré ce pourquoi les plus grands clubs européens frappent à la porte : Taper un quadruplé en Série A. Peu de joueurs y sont arrivés face à un adversaire qui n'était certainement pas un jeune promu. Le milieu de terrain de l'Inter semble se dessiner avec plus de certitude Pour la seconde fois consécutive, Luciano Spalletti a placé, dans son célèbre 4-2-3-1 le duo Brozovic-Gagliardini, avec Rafinha, en électron libre, juste derrière Icardi : Les résultats donnent raison à l'entraîneur. Tout d'abord, ce milieu qui était "expérimental" a tenu le choc du Napoli (0-0) grâce à la croissance des joueurs en termes de condition physique et de motivations. Le mécanisme du jeu proposé par Rafinha s'est moulé dans notre milieu. C'est un fait, l'ancien catalan, change le visage du milieu de terrain Nerazzurro. Ce n'est pas "flamboyant", mais Rafinha parvient toujours à trouver le temps et l'espace pour lier les différentes lignes de l'équipe, pour presser l'adversaire en étant aidé par un équipier, et pour gérer le ballon dans les moments faibles de l'Inter. Avec Marcelo Brozovic, il forme un excellent duo, le croate a plus qu'une motivation pour se faire pardonner aux yeux du Meazza. Sa nonchalance semble tout doucement laisser place au talent du joueur, même si ce dernier reste "fragile" psychologiquement. Brozovic, avec Gagliardini, semble également pouvoir équilibrer au mieux notre milieu de terrain, avec un joueur "créateur" et un dont la nécessité principale est de protéger Samir Handanovic. De plus, Brozovic peut s'avérer talentueux lorsqu'il s'agit de verticaliser le jeu. Roberto Gagliardini, lui, libéré de certaines tâches retrouve "son poste" de prédilection et parvient petit à petit à apporter un certain mordant, comme ce fut le cas à l'Atalanta et à ses débuts à l'Inter. Le joueur l'avait lui-même reconnu : "C'est plus simple de jouer en une touche de balle et d'aller de l'avant, que de conserver le ballon en se demandant ce que l'on va en faire." Avec un destructeur en pointe, tel que Mauro Icardi, les percées de Rafinha sont également dévastatrices. Perisic, ne devant plus couvrir toute son aile, grâce au placement de D'Ambrosio, retrouve également certaines sensation, preuve en est son but et sa passe décisive. Candreva, quant à lui centre toujours beaucoup et certains joueurs sont plus enclin à jouer sur l'aile gauche, même si Antonio reste libre. À l'internationale italien à prouver qu'il a le niveau pour lui faire confiance. Sur notre aile droite, Joao Cancelo fait double emploi, il s'occupe de ses tâches défensives et il centre de façon bien plus précise qu'Antonio Candreva. Avec Milan et Miranda, nos m&m's en confiance en défense centrale, l'Inter peut espérer en des jours meilleurs, surtout si Handanovic continuer à te sortir "l'arrêt du match" Et si finalement tout espoir n'était pas perdu ? Un Bon coup de pied aux fesses et un bon coup de fouet à l'entraînement et ça repart de plus belle ? Qu'en pensez-vous ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Milan – Dans cette semaine qui nous porte à la Saint-Valentin, notre Belle Inter vient de mettre un terme à sa romance avec Marcelo Brozovic. Cette histoire tourmentée a débuté en janvier 2015 et elle s’est définitivement terminée à la 58’ minute d’Inter-Bologne, au moment de son remplacement, pour le nouvel élu nerazzurro: Rafinha! L’ancien du Dynamo Zagreb a de nouveau été protagoniste d’une rencontre opaque, sans mordant, il a subit une pluie de sifflets de la part du peuple interiste, à présent que son attachement et son manque d’investissement a été mis à jour, le jouer a réagi avec provocation, en applaudissant ironiquement le public du Meazza. Une situation que Luciano Spalletti n’a pas du tout digérée : "L’entraineur et le club établissent les règles de la vie du groupe. Nous devrons analyser cet épisode à nouveau, mais nous avons un règlement et en agissant de la sorte, il s’est auto-exclut du groupe, il n’avait pas à le faire. Il pouvait être nerveux, mais il ne pouvait pas offenser le public." Trouver une porte de sortie sera très difficile, cette situation sonne plus comme la fin de l’histoire avec trop de bas et pas assez de haut pour un joueur talentueux mais trop inconstant et trop irritant. Brozovic n’est jamais parvenu à rentrer complètement dans le cœur des tifosi Nerazzurri. Pourtant Luciano Spalletti a tout tenté pour le remettre en confiance, par moment, tout le monde y croyait, mais c’était pour retomber de plus bel, alors qu’il aurait réellement pu, avec d’évidement qualité technique, devenir un élément important et absolu de notre milieu de terrain, il aurait pu devenir vraiment Epic, à la place, il est devenu un Fail ! Son doublé face au Benevento n’aura été que l’arbre qui cache la forêt et l’histoire de ce week-end nous en dit bien plus sur le personnage. Il apparaît évident qu’au mois de juin, le croate sera l’un des premiers à quitter Appiano Gentile, parfois comme dans la vie, la meilleure solution est d’aller vers d’autres horizons. Déjà remplacé ! En effet, même s’il n’a pas les 90’ de jeu dans les jambes, Rafinha montre déjà toute l’étendue de son talent, le constat est tellement flagrant avec le croate, autant le seconde est sifflé par le Meazza, autant le premier est ovationné comme un nouveau messie. Il ne lui aura fallu que 5 minutes pour parvenir à trouver des automatismes avec Karamoh. Les deux joueurs étaient désirés par Moratti, qui voyait en eux la possibilité de secouer l’Inter actuelle. Et c’est justement le brésilien qui offre en français le but du 2-1, ce but est l’un des plus beau du week-end. Deux minutes après le but, Rafinha est également à la base de l’expulsion de Mbaye qui n’a pas hésité à lui rentrer dedans. Plus que ces épisodes individuels, le gamin de San Paolo de 25 ans dispose des clés qui permettront à l’Inter de retrouver vie au milieu de terrain, un secteur essentiel pour remporter un match. De l’aveu même de Spalletti, il souhaitait placer Rafinha sur l’aile droite, pour remplacer Candreva, mais le brésilien est plus un joueur d’axe. Rafinha n’a pas hésité à effectuer des gestes osés et réussi, à provoquer des fautes entre deux adversaires, à réaliser des percées en solitaire en obtenant de bonne fautes, il a l’envie de jouer, cela se voit et on voit la différence entre un joueur et un champion qui sait passer l’homme avec faciliter et bien verticaliser le jeu. On a pu également constater sa Grinta, malgré le fait qu’il se faisait souvent secouer par les joueurs de Bologne... Pour ceux qui se demande pourquoi Karamoh est sorti à la place de Perisic "Yann a ressenti une douleur importante, il m’a dit qu’il allait bien, mais Rafinha m’a ensuite fait un geste, pour me confirmer que le français avait un réel problème." – Luciano Spalletti. Une belle amitié est née sur les réseaux sociaux : "De très beaux efforts, personne n’a dit que cela allait être facile. Félicitation mon frère." - Message posté par Rafinha pour Karamoh. Encore plus importante que les options tactiques, la façon de vivre de Rafinha est une véritable bouffée d’oxygène. Il aurait dû couvrir le poste d’un ailier, mais ses qualités de doux trequartista vont très certainement pousser le natif de Certaldo à plus miser en lui dans l’axe : "Rafinha a de très grandes qualités, c’est un milieu offensif, voir un attaquant, pour l’instant il réaliste des belles courses, et s’il part dans un raid solitaire en direction du but, son adversaire direct ne sera pas capable de l’arrêter. Il n’a pas encore les 90’ dans les jambes et nous allons évaluer sa condition physique et gérer au mieux les entrainements afin d’éviter de voir son genou blessé se regonfler, ce qui lui avait valu un an d’arrêt" Si tout va pour le mieux, l’histoire d’amour devrait continuer samedi soir au Marassi contre le Genoa. Soit il partira titulaire, soit il sera, en fonction de sa condition physique aligné sur le terrain, mais avec la certitude qu’il ne se reblessera pas. La révolution vient du banc et la révolution est en place ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Milan - Le club espagnol de Séville se tourne vers la Ligue des Champions et, afin de se garantir un tel objectif, il a contacté l’Inter afin de pouvoir recruter son milieu de terrain international croate Marcelo Brozovic. Du côté de l’'Inter, le club reste déterminé à trouver une solution qui amènera le meneur de jeu du Paris Saint-Germain Javier Pastore au club, mais tout en travaillant sur le sujet, il faut également trouver de la place dans l’équipe. De fait, le Séville de Vincenzo Montella tombe à point nommé et ce dernier a approché nos Nerazzurri. D’après Gianluca Di Marzio, le croate et son agent se sont rencontrés pour évaluer la proposition de Séville d'un prêt d'un million d'euros avec une option d'achat fixée à 28 millions d'euros. Le natif de Zagreb, âgé de 25 ans, est arrivé en Lombardie en 2015 avant de signer un contrat permanent avec les Nerazzurri à l'été 2016. Cette saison sous la direction de Luciano Spalletti, Brozovic a disputé 18 matches pour le club, marquant trois fois en ajoutant deux passes. Brozovic a attiré l'intérêt de toute l'Europe, avec des clubs comme Arsenal et Everton dernièrement. Comme le directeur sportif Inter Piero Ausilio et les partisans de l'Inter espèrent toujours qu'un accord pour Pastore peut être atteint ce mois-ci, il reste à savoir si Spalletti marquera son accord pour le départ de Brozovic. Pour lui, il n’est pas encore certain que l’argentin sera recruté…. Cette transaction en devient même désespérante… ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Milan – Avec les excellentes prestations de Cancelo, Danilo D’Ambrosio a perdu sa place de titulaire sur l’aile droite de notre défense. En effet, il serait très difficile de se passer du talent du portugais actuellement. Danilo D’Ambrosio ne sera pas placé sur le banc En effet, en vue du délicat déplacement à Spal, qui va très certainement vendre cher sa peau, Luciano Spalletti songerait de plus en plus à aligner l’international italien en lieu et place de Santon. En respect au dernier match face à la Roma, Brozovic réintégrerait notre onze de base, au dépend de Gagliardini, avec Borja Valero dans un poste plus en retrait. Les ailes défensives de l’Inter reste un problème cette saison Les performances de Cancelo, en qualité d’arrière droit, sont une bouffée d’oxygène. La situation est bien plus délicate sur notre aile gauche : Nagatomo est porté disparu, Santon reste traumatisé par ce qu’il a vécu face à la Roma et Dalbert reste un ovni. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. Nankin – Walter Sabatini va revenir à Milan avec une très mauvaise nouvelle. Notre Coordinateur Sportif s’était présenté, en personne, chez Jindong Zhang afin d’obtenir une enveloppe, un "extra-budget" pour le Mercato hivernal. La réponse est sans appel, c’est un non. Pour le propriétaire du Suning, il faut se contenter de prêts ou alors de disposer de joueurs considérés comme indésirables dans d’autres clubs. La seule recrue sûre se nomme Alessandro Bastoni, mais vu les difficultés de l’Inter, ce sera largement insuffisant. Spalletti n’a pas encore réagi…. Cependant, notre Direction Sportive ne baisse pas les bras, Sabatini, toujours à Nankin, tentera une ultime fois, de convaincre Jindong Zhang. D’ici là, lui et Ausilio vont tenter de faire des miracles : Le cas Ramires : Il pouvait s’agir d’un prêt gratuit, entre les deux clubs. Plus que le véto actuel de Capello, l’Uefa en personne refuse ce genre de transaction entre deux clubs appartenant au même propriétaire. L’Inter doit donc soit solliciter un prêt avec option d’achat/obligation d’achat, soit acheter le joueur. Javier Pastore : Le Psg n’est pas disposé à procéder à un échange avec Joao Mario. La seule chance pour qu’il soit interiste, c’est que l’argentin parte au clash définitif avec le club de la Capitale. Obligation de vendre L’Inter doit remplir ses caisses et a décidé de mettre en vente Marcelo Brozovic et Joao Mario. Si une offre correcte arrive, il se pourrait que l’Inter tente encore sa chance pour Mkhitaryan. Pour l’heure, l’Inter tâte le terrain en demandant à United la possibilité d’un prêt. Si l’arménien signe, on peut dire adieu à Ramires quoiqu’il arrive, car l’Inter n’a qu’une place d’extra-communautaire de disponible. Attention à bien choisir le bon joueur si cela peut se faire. Selon la Gazzetta Dello Sport, on sonde également Rafinha, mais l’inquiétude persiste quant à sa condition physique. De Vrij attend un signe de l’Inter De Vrij est d’accord pour signer à l’Inter, il pourrait arriver en juin et consolider le rempart défensif avec Skriniar. Le joueur de la Lazio n’est pas fou et attend un signe de l’Inter dans les prochaines heures. Spalletti le voudrait immédiatement, car il devra se contenter de Bastoni. Espérons éviter que cela se termine par un Schick-Bis. L’Inter sonderait également Maicon Pereira Roque du Galatasaray et André Schurrle du Borussia Dortmund. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. Milan – Sur les réseaux sociaux, Luciano Spalletti s’est livré sur la rencontre à venir, dès le premier jour d’entrainement de cette semaine. Il a insisté sur le compte d’équipe et du sens d’appartenance, afin de faire comprendre l’importance du club, vis-à-vis de ses joueurs. Ce dimanche Spalletti a d’ores et déjà décidé d’aligner Ranocchia pour remplacer Miranda suspendu. Notre milieu sera composé de Joao Mario et Brozovic (sauf retour de Vecino). Spalletti veut avoir des signes positifs de la part de ces deux joueurs, même si le Croate a déjà inscrit trois buts et connu des hauts et des bas cette saison. La situation est bien plus délicate pour le portugais qui déçoit énormément. A eux de faire une "Santon" ou une "Nagatomo" et de prouver qu’ils méritent de porter notre maillot. Comme cela a été le cas pour Conte et Simeone, le train Nerazzurro ne passera pas deux fois… ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  16. Milan - Luciano Spalletti s’est transformé en psychologue. En effet, depuis le premier jour de notre stage estival, le natif de Certaldo travail constamment sur l’aspect psychologique de nos Nerazzurri. En les protégeant en premier (Ndr. Ranocchia à Riscone), mais aussi en les secouant avec virulence, à chaque fois qu’il voit l’un de ses éléments s’éloigner du navire. Parmi nos joueurs, il y a Marcelo Brozovic, un joueur talentueux, mais avec une humeur qui lui est bien propre. Le Croate, à travers ses caractéristiques, a une façon scénographique bien a lui de s’exprimer : Quand il rate un tir ou un contrôle, il secoue sa tête de façon répétée vers le sol, en laissant aller ses bras pour manifester ouvertement sa désillusion. Cette démonstration, un tant soit peu théâtrale, a comme effet, de le démoraliser dans les minutes qui suivent. Cela s’est encore manifesté face au Genoa à deux reprises : Son tir qui finit sur le poteau et une parade de Perin. Et vas-y que je secoue ma tête et que je râle…Cette façon de faire n’est pas passé inaperçue sur le banc Nerazzurro. Notre Lulu a en effet hurlé au croate un message impossible à ne pas comprendre : "Arrête de te secouer la tête !" Qui plus est, Spalletti ne se fatigue pas de le lui répéter : Notre entraineur est, tel un prédateur, à l’affut de notre croate lorsque cela se produit à l’entrainement. Il n’a de cesse de le lui répéter à chaque fois que cela s’avère nécessaire. Il s’agit en fait d’un entrainement constant qui vise l’aspect psychologique de nos joueurs, et ce qui vaut pour Brozovic vaut pour chaque joueur. Cet aspect psychologique est une clé importante, primordiale pour une équipe telle que l’Inter, qui s’est trop de fois écroulée psychologiquement au cours de ces dernières saison. Et cette situation, Spalletti ne veut en aucun cas y faire face, pour lui il n’y a qu’une façon de faire : Arrêter de secouer la tête et se battre contre la malchance, l’Inter est, elle-même, l’artificier de son propre destin. Et les résultats semblent petit à petit porter leurs fruits et donner raison à notre sergent d’entraineur. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  17. Victor Newman

    Mercato: "Brozovic sur le départ!"

    Milan – Comme le révèle Alfredo Pedullà sur son site internet, le Mercato de l’Inter reste encore assez important. Après avoir défini la vente de Jovetic et le prêt de Gabriel, nos Directeurs Sportifs se concentre sur une nouvelle recrue: "Le principe de notre mercato est simple : Un qui part, un qui arrive" Le prochain joueur qui devrait être cibler est Marcelo Brozovic: Le croate n’est pas une priorité dans le dispositif tactique de Spalletti, il est actuellement retenu comme possible monnaie d’échange : - Le Tottenham apprécie Brozovic et une réunion s’est tenue entre les deux clubs afin de procéder à un éventuel échange avec Moussa Sissoko, pour l’heure, cela reste toujours une idée à développer d’ici à la fin du Mercato. -Le croate plait aussi à Arsenal, qui pour l’instant n’a pas fait d’offre concrète. Arsenal, sachant que l’Inter est à la recherche d’un défenseur central, pourrait négocier avec l’Inter pour débloquer le dossier Mustafi. En effet Mustafi est plus apprécié que Mangala pour notre défense, mais les Gunners font le dos rond. -Du coté de Manchester City, Mangala est d’accord pour nous rejoindre, il attend simplement le feu vert de son club. Affaires à suivre... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  18. Milan – En effet, Antonio Conte a donné son aval, selon le tabloïd anglais Mirror, pour recruter Antonio Candreva. L’Inter est prête à le céder pour 27M€. Brozovic pourrait rejoindre également la Premier League, Arsenal a sondé l’Inter pour le joueur et des contacts auront lieu la semaine prochaine. Si l’Inter se libère du croate, elle devra frapper un grand coup pour renforcer son milieu de terrain. Schick, son futur est toujours en pointillé…En effet, une réunion s’est tenue, selon Sky Sport, entre Ausilio et Romei. Notre Directeur Sportif a demandé à changer la formule d’acquisition du joueur. L’Inter voudrait passer d’un droit de rachat qui deviendrait une obligation sous certaines conditions. La Samp a refusé cette modification et il n’est pas exclu que les blucerchiati fassent tout pour tenter de conserver à Gênes, le " nouveau Zlatan" ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. Milan – Le ciel azur est un peu nuageux actuellement au-dessus de l’Inter. À la différence de notre ancienne administration, notre nouvelle Direction a fixé des conditions pour vendre ses joueurs et, si un club veut s'offrir du Nerazzurro, il devra respecter les conditions, sinon il n’y aura pas de vente. Ivan Perisic veut partir, c’est la raison pour laquelle il n’a pas été convoqué par Spalletti, et comme d’autres joueurs, il ira seulement à Riscone lundi prochain. Manchester United a proposé 45M€ à l’Inter, Ivan veut Mourinho et vice-versa. Ce qui a changé à l’Inter, c’est que le Club est disposé à discuter et à céder le joueur pour 50M€ et pas un centime de moins. United sait à présent ce qu’il lui reste à faire s’il veut s’attacher les services du croate. Notre second croate est dans la même situation, Marcelo Brozovic pourra quitter l’Inter, si le club reçoit une offre entre 23 et 24M€. Une offre a été proposée au club, 18M€, elle a été immédiatement rejetée. De son coté, Gabriel veut discuter avec Spalletti, car il veut partir en stage avec l’Inter. Il devra le faire sans son agent, Wagner Ribeiro, qui risque 5 ans de prison pour évasion fiscale. Gabriel voudrait rester à l’Inter, mais du côté de l’Inter, on souhaite le prêter une année, afin qu’il engrange de l’expérience en Serie A, et le joueur doit se faire une raison. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Milan - Comme le dévoile le portail croate Jutarnji, Marcelo Brozovic pourrait quitter l’Inter à cause du FPF. Everton se montre très sérieux et souhaite recruter le joueur. Pour ce faire, le club de Premier League a proposé la somme de 18M€. L’Inter a refusé cette offre, mais elle est prête à céder son croate, pour une somme située entre 20 à 25M€. Selon le portail croate, cette surenchère ne poserait aucun problème pour Everton qui proposera la somme de 20M€ très prochainement. Espérons juste que tout pourra se réaliser avant le 30 juin ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  21. Milan – Nouveau chapitre dans l’histoire, plus que nauséabonde, reliant l’Inter au Croate. En effet, le milieu de terrain n’a rien trouvé de mieux, que de poster une image de lui-même étendu devant une piscine. Vu le contexte actuel, cette image de relaxation est considéré comme une provocation et les Tifosi ont saisi l’occasion de le bombarder de commentaires peu élogieux. Dans la plupart des déclarations des Tifosi, on retrouve une constante : Brozovic est accusé d’un manque d’engagement Voici quelques une des déclarations des Nôtres : Tu mérites du repos après une saison aussi spectaculaire Tu as fait un grand championnat, tu mérites de te relaxer On se revoit en Serie C l’année prochaine C’est vraiment beau de passer toute une saison de la sorte n’est-ce pas ? C’est des vacances méritées vu comment tu t’es tellement investi cette année… ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  22. Milan – Beaucoup de joueurs sont sur le départ d’ici à la fin de la saison. D’après la Gazzetta Dello Sport, la porte de sortie est grande ouverte pour Carrizo, Santon, Nagatomo, Yao, Sainsbury, Biabiany et Palacio.Murillo, lui, a demandé à être vendu. Brozovic le suivra suite à son manque d’investissement sur le terrain et Banega ne rentrerait plus dans le discours tactique.Seul Gabriel aura droit à une faveur : Le Suning souhaite le prêter, car c’est inutile de le faire jouer à chaque fois que vingt minutes.®Antony Gilles – Internazionale.fr
×