Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'matteo politano'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Série A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Évènements de Inter Club Paris

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

7 résultats trouvés

  1. Victor Newman

    Carnevali, l’A.D. de Sassuolo se livre sur Politano

    L’administrateur délégué de Sassuolo, Giovanni Carnevali s’est livré à Radio Sportiva. Ce dernier est revenu sur deux dossiers bouillants à l’Inter : Giuseppe Marotta et Matteo Politano. Giuseppe Marotta "J’entretiens une grande amitié avec lui, c’est un grand manager et un grand dirigeant, je sais qu’il est courtisé par plusieurs équipes. Il n’aura aucun problème pour se trouver une belle place, mais finalement, c’est lui qui prendra la décision. J’espère qu’un manager de sa trempe revienne le plus vite possible car nous avons tous besoin d’avoir de grands dirigeants et il n’y en a pas beaucoup comme lui." Matteo Politano "Je suis très fier de ses prestations, cela me fait plaisir pour l’Homme, il a disputé une très belle partie en Ligue des Champions. C’est un joueur de qualité mais aussi un très bon garçon. Il peut apporter entière satisfaction aux tifosi Nerazzurri. Avec nous, il a démontré qu’il était un grand professionnel en oubliant le Napoli et en jouant les six derniers mois à un haut niveau pour notre équipe. Finalement, un autre grand club est venu le recruter." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Le milieu de terrain belge est prêt pour ses débuts en Serie A avec l'Inter qui compte le titulariser en permanence. Suite à une blessure contracté en pré-saison, le Ninja est revenu petit à petit et à trouvé sa place dans sa formation, avec le reste du groupe, à un point tel, qu'il devrait être titularisé face à Bologne. Une question se pose toutefois pour Spalletti : Quel joueur fera le chemin inverse et sera sur le banc ? Matteo Politano dans le viseur Pour la Gazzetta Dello Sport, il y a un doute dans la tête de Luciano Spalletti. "Aujourd'hui le principal joueur visé pour se faire remplacer par le Ninja est Politano, surtout si Spalletti confirme son 3-4-2-1. Nainggolan et Perisic derrière Icardi, semble être un choix légitime, mais l'exclusion de Politano pourrait avoir des effets secondaires." "En effet, l'ancien de Sassuolo est un outsider qui connaît l'art du "trequartisme", il part de la droite pour revenir à gauche, sait faire le tri et affiner son jeu. L'idée de l'aligner plus dans l'axe, comme en première période face au Torino pourrait également être valide." Exclure Politano aurait un impacte sur le taux qualitatif Voir Politano, Nainggolan et Perisic ensemble ? C'est possible, en cas de 4-2-3-1. Spalletti fait en tout cas des choix décisifs et stables, dans la mesure du possible. Une expérimentation prolongée génère des incertitudes, trop de changements sont déroutants pour les joueurs. Et à un certain moment, le jeu doit être reconnaissable. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Malgré une Inter décevante lors de ce début de championnat, un joueur sort du lot par des performances remarquées : l’italien Matteo Politano recruté cet été en provenance de Sassuolo. Analyse sur sa saison passée et de son apport à cette Inter pour son poste. Une saison 2017-2018 sous les feux des projecteurs Arrivé en 2015 du côté de Sassuolo prêté par son club formateur de la Roma, Matteo se distingue de suite aux yeux de son entraîneur, Di Francesco, et l’incorpore dès sa première saison dans le groupe neroverdi. Par la confiance de son coach, le joueur est racheté par le club d’Émilie-Romagne et se met en évidence avec des statistiques très honorables pour son jeune âge : dix buts et huit passes décisives entre 2015 et 2017 avec en prime une première participation européenne, en Europa League, avec son club de Sassuolo après une excellente saison 2015-2016. Durant cette campagne européenne le joueur sera tout de même décisif à trois reprises (deux buts et une passe décisive) et son club sortira de cette compétition avec les honneurs en comptant notamment une victoire à domicile 3-0 contre Bilbao. La saison passée sera celle de la confirmation pour le jeune joueur italien avec dix buts marqués et cinq passes décisives en championnat. Le feu follet italien devient un véritable poison pour les défenses adverses avec un changement de poste opéré par le nouvel entraîneur neroverdi Iachini qui le place en pointe dans un système à deux attaquants avec un certain Domenico Berardi, potentielle recrue des nerazzurri il y a deux saisons. A ce poste d’électron libre en neuf et demi, le joueur change de dimension et plante sept buts en dix matchs. Au vu de ses performances les plus grands clubs italiens se positionnent sur le joueur, le Napoli n’est pas loin de rafler la mise durant le mercato hivernal avec une offre de 28 millions d’euros proposée par le président De Laurentiis aux neroverdi. Finalement, c’est l’Inter qui recrute le joueur sur la base d’un prêt payant de cinq millions avec une option d’achat à hauteur de vingt millions d’euros. Un joueur (Poli)valent pour les nerazzurri Cette adaptation au poste de buteur s’ajoute au poste d’ailier droit et d’ailier gauche que le joueur peut occuper sans problèmes, en somme Politano est un joueur polyvalent à l’aide d’un faux pied (gaucher sur le côté droit de l’attaque) redoutable et d’un pied droit qu’il maîtrise, un joueur ambidextre très recherché et appréciable au sein d’un onze, sans compter que les nerazzurri peuvent aussi compter sur Perisic qui est aussi bien à l’aise de son pied droit que de son pied gauche. Aussi, les qualités de percussion et de rapidité d’exécution permettent à la Beneamata d’apporter un plus en termes de dynamisme sur une aile droite vieillissante et prévisible occupée par Candreva toute la saison passée. Si l’Inter veut bien figurer en Champions League ce changement était nécessaire mais il a été aussi renforcé avec un autre joueur au profil très dynamique, Keita Baldé. Au regard des deux premiers matchs de l’Inter cette saison il est flagrant que l’un des meilleurs joueurs est le petit italien de poche, véritable guerrier avec une énorme débauche d’énergie sur le front de l’attaque, jouant juste sans trop en faire. D’un point de vue personnel il m’a agréablement surpris et je ne l’attendais pas à ce niveau en si peu de temps sous les couleurs nerazzurre. Ce qui témoigne d’une excellente adaptation au groupe et que ses coéquipiers ont su le mettre dans de bonnes conditions. Élément moteur de l’attaque intériste il pourrait devenir un titulaire indiscutable si ses performances perdurent. En effet, Matteo à l’aide de son pied gauche est une arme non négligeable pour l’Inter qui peut bénéficier d’un joueur permettant de prendre à contrepied les défenses adverses avec un style à la Robben mais plus à l’aise que ce dernier de son pied droit, ce qui est non négligeable pour les centres. De plus, le match contre le Torino a permis aux tifosi et à Spalletti d’apprécier toute sa palette technique notamment sur coup franc où Politano a pu être décisif pour la première fois sous le maillot bleu et noir en plaçant un superbe coup de pied arrêté sur la tête de De Vrij qui ne s’est pas fait prier. Aspect à considérer pour Spalletti avec la perte du tireur de coups de pied arrêtés de la saison dernière, Joao Cancelo. La diversité du jeu de Politano permet à l’Inter d’être moins prévisible et le voir évoluer entre les lignes comme contre le Toro octroie aux nerazzurri une grande faculté de déstabilisation des défenses adverses. Un futur en Nazionale ? En pleine mutation au niveau de la sélection, l’Italie s’appuie grandement sur ses jeunes pousses à l’image de Chiesa. Cette refonte de la Squadra permet à des joueurs tels que Verdi ou Politano de se disputer une place de titulaire. Fort de sa saison à Sassuolo, le nouveau sélectionneur Roberto Mancini, ancien de la maison intériste, décide de miser sur Matteo contre l’Arabie Saoudite (victoire 2-1). Pour son premier match sous le maillot de la Squadra, Politano sort une prestation satisfaisante avec des séquences intéressantes et d’autres à améliorer pour en faire un véritable titulaire indiscutable. Concurrencer par des joueurs comme Verdi et surtout Chiesa, très intéressant sous le maillot de l’Italie le jeune prodige de la Fiorentina, fils d’Enrico Chiesa, permet à l’Italie de rêver d’une génération dorée. Les avantages de Politano dans cette Squadra sont symboliques des problèmes de cette Italie actuelle : plus grande expérience du football qu’un jeune comme Chiesa certes très prometteur mais pas encore assez expérimenté au haut niveau. Federico pouvant évoluer sur le côté gauche comme Politano, le concurrent de Matteo sur l’aile droite est Simone verdi mais si ce dernier ne joue pas plus du côté du Napoli notre intériste a de grandes chances d’être un titulaire au sein de cette Squadra Azzurra, surtout s’il continue sur ses performances actuelles. Et vous, pensez-vous que ce transfert peut devenir comme celui de Skriniar ? Peu de bruits mais très efficace. Et peut-il se faire une place de titulaire au sein de cette Squadra Azzurra ? Stéphane Cotte - Internazionale.fr
  4. Rheyou Diamweli

    Luciano Spalletti intrigue Andrea Stramaccioni

    Andrea Stramaccioni, ancien entraîneur de l'Inter Milan, a accepté de parler de Matteo Politano qu'il avait entraîné quelques années auparavant au sujet des chances de l'Inter pour concurrencer la Juventus cette saison ainsi que de l'arrivée de Cristiano Ronaldo en Italie. "Politano sera derrière de grands joueurs comme Ivan Perisic et Antonio Candreva, mais il sait qu’il doit se donner à 200% chaque jour et apprendre de ces champions. Il est talentueux, ce qui sera très utile à l'Inter et il a la capacité de changer la physionomie d'un match dans plusieurs positions, il doit être lui-même: humble et affamé. " S'exprimant sur la compétitivité de l'Inter, Stramaccioni ajoute ... "La Juventus est en avance sur tout le monde, mais je pense beaucoup à Spalletti et j'aime beaucoup l'équipe. J'ai vu qu'il expérimentait la défense à trois, avec la quelle il a fait de grandes choses à Rome et je suis intrigué par ses différentes configurations tactiques. " Pour finir, il a abordé le sujet concernant l'arrivée de Cristiano Ronaldo à la Juventus. "C'était une affaire incroyable, née de la volonté de Cristiano de changer d'air et de son retourné acrobatique qui l'a vu être apprécié par le stade." Rheyou Diamweli - Internazionale.fr
  5. L'Inter est en mode Pazza, avant même l'ouverture du mercato, Matteo Politano est le cinquième renfort pour Luciano Spalletti, après les arrivées de De Vrij, Asamoah, Lautaro Martinez et Radja Nainggolan. Avec Matteo, Luciano Spalletti disposera d'un ailier offensif gauche, un type de joueur qu'il souhait absolument. L'accord a été trouvé ce jeudi 28 juin En effet, les Nerazzurri ont finalement trouvé un accord avec Sassuolo après de longues tractations: 20M€ sous la forme d'un prêt payant avec droit de rachat + Jens Odgaard, notre jeune attaquant danois évalué à 5M€, qui entrera immédiatement dans l'équipe première du club d'Émilie-Romagne. Aujourd'hui, l'agent d'Odgaard rencontrera la Direction Neroverde pour trouver l'accord sur son salaire, et tout inscrire noir sur blanc. Il s'agit de la dernière étape verbale avant que tout soit rédigé et signé.L'ancien joueur de Lyngby est vendu à titre définitif à Sassuolo, mais l'Inter a inclu un pourcentage en cas de future vente de Jens. La traditionnelle visite médicale de Politano se tiendra ce samedi à Milan. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Selon Sky Sport, un accord a été trouvé avec Sassuolo pour Matteo Politano. Le transfert reprend en contrepartie technique, les jeunes Merola et Zappa. Pour Zappa, le joueur reviendrait directement en prêt à l’Inter, aussi pour une question de liste. Politano a été évalué par l’Inter et Sassuolo à 25M€ D’après Sky Sport, Squinzi marquera son accord ce jeudi, sous la formule suivante : Un prêt payant avec un droit de rachat. L’arrivée de Politano n’exclue pas l’arrivée éventuelle de Malcom, car l’Inter souhaite recruter deux ailiers. Le club continuera à traiter avec Bordeaux pour le brésilien. Deux joueurs se retrouvent sur la sellette Karamoh et Candreva, car au moins, l’un des deux devra être vendu, si deux nouveaux ailiers arrivent. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. Milan – En effet, l’Inter s'est mis en quête de trouver un nouvel ailier, de quoi donner une bouffée d’oxygène à Ivan Perisic qui apparaît clairement brûlé par cette phase aller du championnat. Deux latéraux dans le viseur : Politano et Verdi Mais les deux joueurs vivent une situation totalement différente : Matteo Politano se sait très observé et envisage l’idée de rejoindre un grand club. Le Napoli est prêt à payer immédiatement, l’Inter propose un prêt de deux ans avec une obligation de rachat. Pour l’instant Sassuolo n’a répondu à personne, mais des contacts avec le joueur et son agent sont prévus pour décider de son futur. A priori, les deux clubs auront une chance de séduire l’italien. Simone Verdi, lui, retient que ce mercato hivernal est un mercato d’opportunité et non d’un choix des équipes qui veulent le recruter. Il n’est pas dit qu’il refoulera ses courtisans, mais il a clairement signifié son intention de rester dans son club. Pour preuve, le Napoli a rencontré l’agent du joueur de Bologne qui a confirmé cette intention. Affaires à suivre.... ®Antony Gilles – Internazionale.fr
×