Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'mauro icardi'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey

Calendriers

  • Amicaux
  • Série A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Série A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Groupes

  • Localisations des Nerazzurri

75 résultats trouvés

  1. Trois buts marqués, zéro encaissé, mais surtout trois points de plus.....l'Inter s'est préparée de la meilleure des manières, en vue du Derby della Madonnina, qui se tiendra ce mercredi 04 avril à 18h30. Icardi et Perisic se montrent à nouveau décisif en cette fin de saison ! Fallait pas arriver en retard 43 secondes auront suffit, pour permettre à l'Inter de prendre l'avantage. Sur une sortie qui parait anodine, Perisic expédie le ballon dans la course de son Capitaine. La défense et le portier de Vérone, surpris, ne se montrent pas assez réactifs et Maurito signe son 104e but. 12 minutes plus tard, l'Inter double la mise par Ivan Perisic, cette fois-ci, c'est l'axe croate des Nerazzurri qui est à la manœuvre : Brozovic lance en profondeur Perisic, l'ancien brugeois prend le meilleur sur Ferrari et son tir heurte le poteau avant de rentrer. L'Inter respire, Vérone est assommée. A la reprise, il n'aura fallu que trois minutes à Ivan "le terrible", pour servir idéalement Mauro Icardi qui inscrira son 105e but, suite à très belle séquence de jeu. L'Inter lève le pied en fin de match et Fares aura l'occasion de réduire le score à la 71 minute de jeu. Handanovic battu, le tir sera repoussé par son poteau. Dans un match à ne surtout pas perdre, il fallait se montrer convaincant et l'Inter a montré de très belle choses. Le club se prépare de la meilleure des façons pour affronter le Milan qui revient du Juventus Stadium avec une défaite et une démonstration de football à digérer... Tableau Récapitulatif Résumé vidéo: Inter 3-0 Hellas Verone Buteur(s): 46" Icardi, 13' Perisic, 48' Icardi Inter (4-2-3-1): Handanovic; Cancelo, Skriniar, Miranda, D'Ambrosio (59' Santon); Gagliardini, Brozovic; Candreva, Rafinha (75' Borja Valero), Perisic; Icardi (65't Eder) Entraîneur: Luciano Spalletti Hellas Verone (4-4-2): Nicolas; Ferrari (57' Bianchetti), Caracciolo, Vukovic, Souprayen; Romulo, Calvano, Buchel, Fares; Aarons (64' Verde), Petkovic (79'Cerci) Entraîneur: Fabio Pecchia Arbitre: Rocchi di Firenze Averti(s): Gagliardini (I), Buchel, Fares, Romulo (V) Expulsé(s):45' Nicolas ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Si la nouvelle vient à se confirmer, il s'agirait d'un terrible tremblement de terre à la Casa Inter : D'après le Corriere Della Sera, le Suning est disposé à céder l'Inter et Icardi est annoncé sur le départ... La version du Corriere Della Sera Un départ inattendu et imprévisible. Tous les scénarios sont à présent possibles, le meilleur comme le pire : Les départs, de Fabio Capello et de Walter Sabatini du Suning, mettent un terme définitif à l'ère actuelle qui existait au sein de la branche sportive de la multinationale chinoise. La pression augmenterait pour Piero Ausilio. Sa façon de travailler serait, plus qu'auparavant, remise en cause. Notre Directeur Sportif serait très fragilisé depuis ce mercredi. En effet, le départ de Walter Sabatini intervient après des mois de malentendus, en raison de perspectives en deçà du niveau de l'Inter. Entre Sabatini et le Suning, il y avait une impossibilité de combiner l'ambition de mettre en place "une Grande Inter" avec une politique d'austérité et d’autofinancement imposée. Selon Guido De Carolis, dans son article paru dans le Corriere della Sera, l'état actuel des choses ne boulverse que très peu l'organigramme du club du Corso Vittorio Emanuele : Antonello et Gardini resteraient en place et des rumeurs circulent sur un éventuel retour de Marco Branca, proposé par Massimo Moratti, ou de Lele Oriali, déjà courtisé l’été dernier. Concernant l'actualité sur le terrain, Luciano Spalletti, qui est le premier à avoir indirectement dénoncé le revirement du Suning, voit sa permanence au club conditionné par l'obtention ou non de la qualification à la prochaine Ligue des champions. Dans l'état actuel des choses, les Tifosi ne doivent pas s'attendre à gros investissements cet été. Sauf retournement de situation, après De Vrij, le prochain achat serait un transfert gratuit, celui d'Asamoah, alors que Lautaro Martinez aurait la tâche de remplacer Mauro Icardi, qui se verrait dans l'obligation de partir pour des raisons budgétaires. Reste également à voir comment se comportera l'Inter vis-à-vis du Fc Barcelone (Rafinha) et de Valence (Cancelo). Pour l'international portugais, en cas de non-rachat par l'Inter, son aventure italienne ne serait pas finie, car la Juventus en ferait l'une de ses priorités.... La version de Calcio&Finanza Pas de désengagement en vue, du moins, au niveau de la propriété du club. Suning, selon le site chinois Sina Sports, a démenti avoir envisagé la vente éventuelle de sa participation majoritaire au sein de l'Inter. Malgré la réduction apparente du projet sportif du géant chinois, qui a abouti au départ de Fabio Capello sur le banc du Jiangsu Suning, mais surtout, à la démission de Walter Sabatini de son rôle-clé, à savoir celui de Responsable de l'aire technique sportive du Suning, tout était mis sur la table pour créer des conditions d'un éventuel transfert de propriété du club Nerazzurro. Une éventualité en noir et blanc du Corriere della Sera. "Comme les Chinois peuvent tout vendre...ils ne le font pas (pour l'instant), car trouver un acheteur prêt à payer 600 millions pour le club Nerazzurri n'est pas une option viable." Formellement, Suning ne semble pas avoir cette intention. "Nous n'avons jamais pensé à ces choses", a déclaré Suning à Sina Sports, se référant à ce qui a été rapporté par les médias étrangers. Les deux "Milan" en vente ? Une Juventus qui se renforce…cela raisonne comme un air de déjà vu.... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Après un début de saison difficile, Joao Cancelo a pris ses marques à l’Inter. Dernièrement, il a toujours été titularisé, en obtenant la confiance de Spalletti et l'affection des fans. Comme le confirme la Gazzetta Dello Sport, l'Inter doit désormais faire face à une clause de rachat élevée, qui est étroitement liée à la situation à Kondogbia : "Il devrait donc être échangé, car débourser 35M€ au Fc Valence avant le 30 mai reste un fait très rare dans le club appartenant au Suning." L'auto-financement D'ici au 30 mai, le Fc Valence compte définitivement payer les 25M€ nécessaire pour s'offrir Kondogbia. Cependant, cette somme ne garantirait qu'une partie du pactole à réunir pour conserver le portugais, tout en faisant attention à rester dans les clous de l’UEFA. De plus, le rachat du français n'est pas non plus "acquis" étant donné que même Valence est obligé de faire attention à ses sous. Outre le Fair-play-Financier, le club ibérique serait en pleine effervescence des suites d'une amende de 23,4M€ avec l'Union Européenne. La situation est très simple : Sans rachat au 30 mai de Kondogbia : Le français revient à Milan fin juin et Joao Cancelo ne sera pas racheté (pas de fond) Avec le rachat au 30 mai de Kondogbia : Il manque 10M€ pour racheter Joao Cancelo. Prendre le risque de dépenser 10M et s'attirer les foudres de l'UEFA, est-ce un risque que le Suning est prêt à prendre en considération ? Concernant les autres activités du Mercato Walter Sabatini, coordinateur technique de Suning Sports, et Piero Ausilio, directeur sportif, ont déjà commencé à concrétiser l'Inter du futur, en engageant des valeurs sûres et ce, sans devoir débourser le moindre centime sur le marché des transferts : Stefan De Vrij, Kwadwo Asamoah et Lautaro Martinez sont des joueurs qui peuvent apporter un certain équilibre dans une équipe, aussi bien au niveau italien, qu'à l'international. Le coût total pour ces trois joueurs : +/- 25M€ dont une grande partie est investi pour l'attaquant argentin de 20 ans du Racing Club de Avellaneda. De Vrij et Asamoah sont en fin de contrat. Stefan De Vrij: Sabatini a tenté le All-In et d'après la Gazzetta Dello Sport, le défenseur néerlandais a définitivement validé et décidé d'épouser le projet interiste. Le travail de fond a été réalisé par Sabatini en personne après des tentatives d'insertion du Fc Barcelone et de Manchester City. Le salaire est confirmé : 4,2M€ + bonus et un accord également sur les commissions destinées à l'agence qui le représente. La confirmation devrait arriver dans les prochaines heures et si tel est le cas, l'Inter réalisera le "coup" estival du mercato. Lautaro Martinez : "À l'époque, le Borussia Dortmund a eu sa chance. Nous sommes allés leur parler et il a envoyé ses observateurs. Après sa blessure, le club allemand a voulu continuer à observer Lautaro et malgré de belles performances, il n'a pas agi. Dans ce genre de situation, tu n'as pas tellement de temps, beaucoup d'équipes voulaient le recruter et l'Inter est venue avec enthousiasme. Lautaro à refuser de signer au Real Madrid car il voulait faire ses débuts avec le Racing. Quand le Real s'est représenté, il a dit non car il ne se sentait pas encore prêt. Nous disons toujours tous à Lautaro et je lui ai exprimé mon point de vue, mais seul Lautaro a pris sa décision et il a pris l'Inter qui l'a séduit, surtout du point de vue du projet sportif." Carlos Yarque, agent du joueur. Asamoah : Le défenseur refuse toutes les propositions de la Juventus et file vers l'Inter - Gazzetta Dello Sport. Un contrat de 3,5M€ l'attend à Milan. Mauro Icardi : Le joueur était prêt à s'installer au tour de la table avec les Merengues. Toutefois, le Real de Madrid a décidé de refuser toutes tractations avec Maurito, à cause de Wanda Nara ! En effet, le Real ne veut pas d'un agent de joueur qui puisse poser des problèmes. Wanda en fait partie, tout comme Mino Raiola.... Rafinha : Selon Espn, l'Inter et le Fc Barcelone continuent de discuter d'un possible rachat du catalan. Toutefois, si le Barça est prêt à diminuer sa demande, il ne compte pas descendre en dessous de 30M€. Samir Handanovic : Andriy Lunin, le jeune gardien de but de Zorya Luhansk, et qui vient de faire ses débuts avec l'Ukraine est considéré comme l'un des meilleurs espoirs européens à son poste. La Juve, Liverpool, mais aussi Wolfsburg, Lipsia, la Real Sociedad et Watford le suivent... Selon La Gazzetta Dello Sport, les dirigeants de Nerazzurri chercheraient à faire de lui l’héritier de Samir Handanovic : le gardien slovène reste LA garantie, mais il a près de 34 ans. La stratégie interiste pourrait être d'anticiper la concurrence et d'acheter Lunin, puis de le prêter pour quelques saisons à un autre club italien, avant de le rapatrier au club. L'Inter avait déjà agi de la sorte avec un certain Julio Cesar... La Primavera sacrifiée pour l'Uefa Se priver de futurs talent afin de se sortir du Fair-play financier…Vu sous cet angle, le cadre de l'Inter du futur semble plus gris et devrait démoraliser de nombreux jeunes talents attaché au club pour des raisons budgétaires. Il y a le feu dans les comptes et l'Inter se doit d'atteindre un certain seuil de rentabilité afin d'éviter toute sanction de l'Uefa au 30 juin. Et comme l'année dernière, l'Inter pourrait opter pour la vente de plus jeunes joueurs. Toutefois, le club compte maintenir un droit de rachat prioritaire. Ce qui pourrait permettre à l'Inter de ne pas faire une croix sur certains joueurs importants de l'équipe-première. Les noms en tête de liste sont ceux de Pinamonti et Odgaard : Andrea Pinamonti a failli rejoindre le Sassuolo pour une opération estimée à 7/8M€ Jen Odgaard est courtisé par Cagliari, le club en demanderait également 8M€. Nicholas Zaniolo est estimé à 4M€ Xian Emmers et Zinho Vanheusden valent chacun 2 à 2,5M€ ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. L'homme du match de la rencontre face à la Sampdoria, Mauro Icardi, s’est livré à Inter TV : Sampdoria - Inter "C’était un dimanche parfait car je suis parvenu à inscrire mon centième but et parce que nous avons joué comme une grande équipe. En tant qu’attaquant je dois savoir être au bon endroit, au bon moment, pour marquer des buts pour l’équipe." Parmi ces 100 buts inscrits avec l’Inter, lesquels sont dans vous souvenir les plus beaux, si vous deviez en choisir ? "Ils sont tous beaux, marquer est une satisfaction. Marquer contre la Juve et mon triplé au Derby restent les buts qui sortent du lot. Perisic et Candreva, mes équipiers, ont réalisé énormément de passes décisives pour moi ces dernières années, et tous mes équipiers m’aide lorsque je suis aligné sur le terrain et je tiens à les remercier." Après la trêve internationale, l’Inter affrontera au Meazza, Vérone.... "Nous allons penser qu’à Vérone, pus aux autres équipes, chaque matchs doit être préparé au mieux. Les tifosi ont toujours été grandioses, ils sont amoureux de l’Inter et pour nous les joueurs, c’est ce qu’il y a de plus beau dans le Calcio." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. Intervenu lors de l’émission argentine Radio 10, le Vice-Président de l’Inter, Javier Zanetti, s’est livré sur Lautaro Martinez, fraîchement convoqué avec l’Albicéleste et première recrue estivale pour l’attaque Nerazzurra. : "C’est un joueur qui réalise des prestations optimales, c’est un attaquant phénoménal. Il est complémentaire à Icardi, ils sont différents, mais ce sont deux très grands attaquants. Nous avons déjà Mauro qui est un grand centre-avant et qui a déjà inscrit plus de 100 buts en Série A, ce qui n’est pas facile à réaliser." Le Mondial ? "J’espère que Sampaoli aura eu le temps de transmettre ses propres idées à l’équipe pour disputer une si grande compétition. À la vue de notre histoire, nous sommes prétendants au titre.." Le Toro se livre aussi sur Espn À présent, le Racing et Lautaro joue à visage découvert, l’attaquant argentin jouera bien à l’Inter la saison prochaine: La certitude ? La déclaration du joueur lui-même: "Je pense que je dois faire de mon mieux durant ces matchs amicaux et profiter du fait que je m’entraînerai avec Messi." L’Inter ? "Ce sera un grand pas en avant pour moi. Je reste au Racing jusqu’à la fin juin, puis nous verrons ce qui convient pour le bien de tous. Je me sens fier quand les gens me reconnaissent. Je vais signer à l’Inter, il ne manque que quelques détails, Zanetti m’a déjà appelé à plusieurs reprises." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. L’agent et épouse du Capitaine Nerazzurro, Wanda Nara, s’est livrée dans une longue interview à la Gazzetta Dello Sport: "Mauro est un joueur de qualité et de quantité, sur et hors du terrain. Autant, il veut être toujours dans sa surface de réparation, autant il se montre présent dans la vie de tous les jours." Avant d’inscrire un quadruplé à la Samp, Mauro a-t ‘il suivi le classique rituel des messages et appels ? "Il m’écrit de lui-même un sms avant la partie, puis il éteint son portable. Dimanche matin, je lui ai demandé s’il avait pris avec lui ses fameuses baskets frappée du chiffre 100. Il m’a répondu qu’il espérait pouvoir finalement les mettre et c’est ce qu’il a fait en seconde période." Qui aurait pensé qu’il allait inscrire 103 buts en Série A et 100 avec l’Inter, dans le stade où tout a commencé ? "Il restera toujours lié à la Sampdoria, il a encore des amis à Gênes et ils vont diner ensemble lorsqu’il revient en ville. Il a commencé à marquer très jeune, dimanche, il a planté un quadruplé avec le brassard de Capitaine au bras." A propos de la Samp, Le Président Ferrero a déclaré que Mauro avait inscrit autant de buts car il l’avait titillé… "Elle rit. Vous connaissez Ferrero, moi je ne m’immisce pas sur les buts de Mauro." Pourtant sa famille le stimule, quel type de père est-il ? "Il est très présent, il veut toujours organiser quelque chose avec les enfants. Avec les petites, c’est un amour infini. Quand il rentre à la maison c’est une fête unique, mais le vrai problème est quand il part rejoindre l’équipe. Francesca le demande tout le temps, elle voudrait l’avoir toujours au téléphone. Elle joue avec les garçons et va simplement suivre les matchs de Valentino qui vient de débuter à l’Académie de l’Inter. C’est aussi un attaquant et les conseils que nous lui donnons sont de s'amuser et respecter son adversaire." A Gênes, il a été accueilli par une pluie de sifflet. Est-ce que l’accueil des tifosi l’a touché ? "Je dirai personnellement non, cela ne le touche pas, il est d’une froideur sur le terrain. Les sifflement ne font que le chauffer encore plus." Chaque but marqué est un pas de plus dans l’Histoire de l’Inter... "Il tenait à inscrire ce 100ème but, car l’Histoire ne n’efface pas. Et il y tenait aussi pour les tifosi. Mauro est le premier à supporter l’Inter, cela signifie beaucoup de choses." Épouse, mère, agent, entrepreneuse, vous ne vous ennuyez pas... "Nous, les mamans sommes comme ça, nous pouvons faire beaucoup de choses en même temps. Et tout va bien, même ma collection de mode en ligne (wancollection.com). Quand j’ai commencé, j’ai pensé que je ferais quelque chose qui pourrait convenir à mes filles. Le rôle de l’agent étant plus masculin, j’avais le besoin de faire quelque chose pour Francesca et Isabella. Elles m’aident et ce sont des petits bouts amusants." Les tifosi de l’Inter pourront-ils se divertir encore longtemps avec Mauro ? "Je ne peux pas prévoir l’avenir, mais je peux dire que le projet de la Famille Zhang séduit. Il a envie de faire grandir le club et lui redonner sa place parmi les plus grands." La qualification en Champion’s League serait-elle déterminante pour l’avenir d’Icardi en Nerazzurro ? "Cela fait plusieurs années qu’il est resté sans Champion’s…" Mais cette année, il est possible d’y accéder, vous ne croyez pas ? "Je suis superstitieuse, je préfère ne pas répondre, mais c’est évident qu’il aimerait la disputer." Quelles sont les rapports entre Mauro et Luciano Spalletti ? "Un rapport sain, sincère, comme cela doit se passer entre le Capitaine et l’entraîneur d’une équipe. Mauro aime beaucoup écouter et apprendre des personnes qui ont plus d’expérience que lui. Et sur ce point, Spalletti l’aide à grandir." Certains disent que Mauro est une arme fatale dans la surface, mais qu’il est peu utile hors de celle-ci : Êtes-vous d’accord ? "Sa prochaine centaine de but ne changera pas d’un iota. Quand le ballon arrive, il en fait ce qu’il veut." Son quadruplé à Gênes confirme-t ‘il son statut de se retrouver parmi les meilleurs buteurs d’Europe ? "Les chiffres le disent, il n’y a pas besoin d’aller sur le terrain pour des questions techniques et tactiques." Récemment, Piero Ausilio, a déclaré que sa prolongation de contrat sera faite "en silence". Où en êtes-vous ? "Mauro est source de rumeurs sur le terrain, il doit faire face aux rumeurs. Nous sommes tous sereins en ce qui le concerne. Nous sommes confiants sur sa prolongation et sur l’attachement du Directeur Sportif au stade où nous en sommes actuellement. Je vais vous dire une chose : Plus le temps passe, plus sa valeur augmente. Il y a un climat de sérénité, aucune tension." On peut donc s’attendre à une revalorisation vers le haut de la clause libératoire et de son salaire ? "La prolongation aura lieu au meilleur moment possible, pour améliorer la situation. Mais nous n’avons pas encore pensé aux conditions et aux sommes." On a perçu que vous resterez son agent. Comment êtes-vous lorsqu’il s’agit de sponsorisation ? "Il y a plus de non que de oui, dans le sens où je fais attention à la qualité et non à la quantité. Pour vous citer un exemple, chaque mois je reçois 4-5 propositions du marché de l’habillement qui souhaiterait avoir Mauro comme représentant." Le "marché" marche également bien, sur les réseaux sociaux... "Oui, le discours est similaire. Je cherche à filtrer les publications. Les gens peuvent penser différemment, mais nous sommes une famille avec des habitudes normales, tout ce qu’il y a de plus typique dans une famille classique." De votre famille, au sens intime, à l’Argentine….Mauro a été écarté de la sélection, pensez-vous qu’il lui reste une option réelle de disputer le Mondial ? "Mauro le dit lui-même lorsque nous en discutons, il veut disputer le Mondial seulement s’il le mérite. L’Argentine fourni de grands attaquants très forts et pour être convoqué par le sélectionneur Sampaoli, tu as besoin d’être bon, de marquer avec régularité. Sampaoli n’a jamais convoqués ses joueurs en se basant sur la presse people, il reste toujours très attentifs aux performances sur le terrain." Icardi est resté à l’écart durant quatre matchs consécutivement, suite à sa blessure : Était-ce des jours difficiles ? "Il pensait uniquement à revenir là où il est le mieux : sur le terrain. Il était aussi très anxieux. Il voulait compenser son absence et il me l’a dit…Je pense qu’il l’a bien compensé à Gênes." En juillet, Lautaro Martinez va débarquer, le connaissez-vous ? "Pas en personne, mais Mauro est prêt à lui souhaiter la bienvenue à Appiano, comme il l’a toujours fait avec les nouveaux arrivants à l’Inter." Au niveau People, on a beaucoup parlé de vous et de Marcelo Brozovic… "Sans blague... Je ne réponds à rien, il y a des rumeurs qui peuvent te faire devenir fous. Mais nous voulons aller de l’avant pour protéger notre famille." Quel est le rapport entre Mauro et Perisic/Brozovic ? "Il est normal, comme avec ses autres équipiers. Mauro ne s’exprime habituellement pas avec la presse, c’est donc plus facile d’inventer des fakes news. Mauro est un garçon humble, bon, et les gens l’ont très bien compris." Depuis quelques semaines, vous vivez à l’hôtel suite à une série de travaux dans votre habitation, comment cela se passe-t ‘il ? "Grâce à notre amie Barbara Rohner, General Manager de l’Hôtel Magna Pars à Milan, j’ai l’impression d’être comme à la maison. Nous avons un emplacement à l’intérieur qui nous ait totalement dédié, et ce y compris pour nos trois chiens, les trois autres fils de Mauro…" ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Avec un Mauro Icardi impossible à contenir, l’Inter a dérouillé la Sampdoria au Marassi, dans ce qui était le match d’ouverture de ce dimanche. La première période est d’un niveau du Top Européen, avec pas moins de 4 buts inscrits en 45 minutes, 1 de Perisic et un triplé d’Icardi. Disposant d’un avantage de 4 buts à la pause, l’Inter allait devoir "savoir" gérer sa seconde période. Même si l’intensité est logiquement redescendue d'un cran, les hommes de Spalletti ont conservé la main mise sur le match et Maurito en a profité pour inscrire son quatrième but du match. Maurito manquait en pointe de l’attaque depuis plus d’un mois et tout comme ses buts manquaient à l’Inter, depuis début janvier, est-ce la fin de ses déboires ? Orgueil de l’équipe La semaine passée, Spalletti avait "humilié" publiquement son équipe en parlant ouvertement et clairement d’un manque de qualité dans le noyau. Cette action avait deux portes de sorties : Soit les joueurs se retournaient contre Luciano Spalletti Soit les joueurs montraient la "réelle" étendue de leurs talents Face à la Sampdoria, l’Inter a opté pour la seconde option en sortant une prestation d'un niveau très élevé, aussi bien dans le jeu, que sur l’aspect des prestations individuelles : Les performances de Cancelo et Perisic ont été de très haut vol, quant à celle d'Icardi, elle a été extraordinaire, rares sont ceux capable de planter un quadruplé en Italie. Avec ce poker, Icardi franchi la barre symbolique des 100 buts en Série A pour culminer actuellement à 103 buts. L’Inter avait décidé de répondre à Spalletti et déjà à la 23’ Viviano devait réaliser un miracle sur un corner botté par Cancelo qui touchait directement du bois. Le temps passe et la pression augmente sur la défense génoise, à la 26’ un centre précis de Cancelo, centre que n’aurait pas renié Pirlo, trouvait la tête de Perisic au cœur de la défense. Son petit coup de tête lobait Viviano. À partir de là, il n’allait y avoir qu’une équipe sur le terrain : L’Inter et elle se devait de capitaliser au mieux cette période creuse de la Sampdoria. A la 30’, un contact Rafinha-Barretto octroye un penalty, à la catalane, à l’Inter. Malgré les protestations des Blucerchiati, l'arbitre Tagliavento confirmait le Penalty. Icardi de sang-froid plantait le 0-2. Malgré cet avantage, l’Inter est restée la patronne sur le terrain et Perisic semble retrouver ses sensations sur son aile, en défendant moins qu’à son habitude, mais en se montrant plus incisif. Le doublé d’Icardi, arrive à la 31’ et provient d’ailleurs du côté de Perisic, la défense génoise gérant mal le ballon, Icardi plus vif, et son « coup » du talon magistral sera le signe que l’Inter est dans un bon jour. La Sampdoria tente de se sortir de ce naufrage, mais la seule et réelle tentative signée Zapata à la 41’ échouait sur le poteau. Trois minutes plus tard, à la 44’ de jeu, Vivano allait de nouveau devoir faire face seul à la furie Nerazzurra, son intervention miracle dans la surface, sur une nouvelle talonnade, cette fois de Rafinha, est repoussée…le ballon atterrit dans les pieds d’Icardi qui esseulé, devant le but vide, envoie un missile cadré. Cette première mi-temps est sans appel, tout le peuple Nerazzurro redoutait ce déplacement au Marassi et on a peine à croire qu’il s’agissait bien d’une Inter en pleine déroute sur le terrain…. La Seconde période sera moins intense que la première, mais elle aura permis à Icardi de marquer, d’une reprise de volée à moitié réussie à la 51’. Le ballon heurte le sol avant de rebondir encore au-dessus d’un Viviano désabusé. Le rythme baisse logiquement, avec des moments calmes et des moments forts, improvisés avec des passes verticales, mais la Sampdoria évite de se prendre un set à rien. Le message est clair et limpide pour les Romaines : Il faudra compter sur la Beneamata et si la Roma s’est imposée tout comme le Milan ce dimanche, la Lazio s’est faite surprendre à domicile face à Bologne. Est-ce enfin la fin des déboires Nerazzurre ? Tableau Récapitulatif Résumé vidéo Sampdoria 0-5 Inter Buteur(s): 26' Perisic (I), 30' Icardi (I, pen.), 31' Icardi (I), 44' Icardi (I), 51' Icardi (I) Sampdoria (4-3-1-2): Viviano; Bereszynski (34'Verre), Silvestre, Ferrari, Murru; Barreto (55' Regini), Torreira, Praet; Ramirez (50’ Caprari); Quagliarella, Zapata Entraîneur : Marco Giampaolo Inter (4-2-3-1): Handanovic; Cancelo, Skriniar, Miranda, D’Ambrosio; Brozovic, Gagliardini; Candreva (79' Vecino), Rafinha (80' B. Valero), Perisic; Icardi (69' Eder) Entraîneur: Luciano Spalletti Arbitre: Tagliavento di Terni Averti(s) : Ramirez, Caprari (S); Rafinha (I) Expulsé(s) : / ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Milan - Les déclarations de Spalletti ont fait couler beaucoup d'encres, surtout lorsqu'il a fait référence à une équipe de mauvaise qualité. Chacun peut se sentir visé par ces déclarations, l’entraîneur en premier, mais également d'autres personnalités qui se livraient à certaines déclarations, après la clôture d'un mercato faussé par le cours des événements. Rien ne change Les problèmes restent toujours les mêmes : Blâmer l'entraîneur du moment, puis commencer le processus qui a conduit tous nos coachs, à se faire virer en été, voir un peu plus tard. Mais ce serait un peu trop facile de charger à chaque fois l’entraîneur et jamais les autres. Dimanche soir à la fin de la rencontre, Luciano Spalletti était très déçu du partage de points, car il était parfaitement conscient de l'importance de ces derniers, voir du fossé, qui sépare l'Inter aux hommes de Sarri. Lorsque Spalletti attaque en parlant de mauvaise qualité, il se réfère à un effectif qui reste incomplet: Il manque toujours le joueur qu'il a demandé, celui qui est capable de gérer l’entre-jeu. Il y a bien Rafinha, mais sa condition physique est loin d'être optimale. Il manque un substitut naturel à Perisic, qui continue d'errer sur le terrain à la recherche de son vrai jumeau. Il manque un vrai remplaçant à Icardi, un joueur qui doit être capable de revenir et de se battre dans les moments délicats Il manque également un excellent tireur de coup de pieds arrêtés. C'est un fait, toutes les autres équipes disposent de ce type de joueur capable de décider à lui seul d'un match, de le débloquer. A l'Inter, ce n'est pas le cas. Quand Spalletti parle de manque de qualité, il fait référence aussi à ces aspects, qui sont fondamentaux pour une équipe. En après-match, il n'a pas hésité à égratigner l'Inter en soulignant les différences, entre les deux équipes, dans la capacité à dribbler, à être habile avec le ballon, à se montrer précis, à ne pas souffrir en cas d'adversaire et à choisir quand il convient de faire mal à l'adversaire: L'Inter d'aujourd'hui ne sait rien faire Prenons la défense, quand une action débute, elle se retrouve avec 3 défenseurs, sans disposer du soutien nécessaire. Cette différence substantielle prouve que le groupe semble avoir perdu son identité. Le drame étant qu'il n'y a personne qui se sent capable de prendre ses responsabilités, sauf Milan Skriniar. Problème pour lui : ce n'est pas difficile, de démarrer de la défense et de se lancer dans une action de jeu, car il en est capable, mais si Milan lance son récital, il offre par la même occasion une ouverture à l'adversaire. Il y a également Luciano Spalletti : Première punchline avant le Derby de Milan : "Nous ne pouvons pas attendre l'avenir, nous devons le déterminer. Si nous voulons aller en Champions League, il est temps de prendre nos responsabilités, les hauts et les bas ne sont plus autorisés." Avec ces mots, le technicien a voulu rappeler publiquement les joueurs à leurs responsabilités, après les avoir soutenus et défendus malgré ces deux mois désastreux. Et après le match nul face au Napoli, Spalletti ne s'est pas dégonflé: "S'ils avaient joué avec la même intensité que ce dimanche, au cours des deux derniers mois, le classement en serait bien meilleur." Il est clair que quelque chose ne tourne pas et c'est précisément, sur base de cette situation, que le Suning évalue le travail réalisé par Walter Sabatini (dont le contrat expire bientôt), et celui de Piero Ausilio, de même que d'autres managers qui travaillent dans le silence. Les tifosi n’abandonnent pas l'Inter Pour conclure, voici une réflexion sur l'anniversaire du club : Comment ne pas mentionner le spectacle mis en scène par la Curva Nord, le tout sans chercher à régler ses comptes et à promouvoir certaines revendication ? Les tifosi ont fait preuve de maturité et l'Histoire retiendra ce magnifique spectacle qui restera longtemps dans la mémoire collective. La famille Pellegrini, la famille Moratti malgré le deuil familial récent se sont montré présents, tout comme Steven Zhang, qui est l'héritier de l'une des 15 plus grandes fortune de Chine. Pourtant, pour cette occasion, prévu depuis un certain temps, beaucoup s'attendaient à voir le Président actuel de l'Inter Erick Thohir et le réel propriétaire du Suning, Zhang Jindong. On peut réaliser l'importance de ses absences : Le club ne semble pas faire partie des priorités : il suffit d'en prendre acte, comme tout le monde. Dans cette soirée anniversaire, il y a tout de même lieu de se rappeler qui est l'Inter. Car il y a, à peine 20 ans, l'Inter s'était offert le joueur le plus fort au monde, du jamais vu à Milan : Ronaldo. S'en est suivi l'arrivée d'un certain Roberto Baggio et de Christian Vieri. Le Real actuel n'aurait pas renié une telle ligne offensive... L'Inter n'est pas une marchandise, mais un club qui fait partie du patrimoine italien du football, européen et est connue au niveau mondial. Pour tout cela, elle mérite le Respect de tous ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Dans le cadre des 110 ans de l'Inter Milan, de très jeunes reporters sont passés au centre d'entrainement pour visiter les installations. Ils en ont profité pour interviewer Mauro Icardi. Quel match t'a laissé le plus d'émotions ? "La finale de Ligue des Champions en 2010 et le 3-2 du derby en octobre quand je fais un coup du chapeau." Quelle responsabilité a t-on lorsqu'on devient capitaine de l'Inter à seulement 22 ans ? "Ce n'est pas dans la norme mais c'est dans mon personnage de relever des défis. Recevoir le groupe de Javier Zanetti m'a tellement donné en tant que joueur et en tant qu'homme que je suis fier de représenter l'équipe et les tifosi. J'essaie de faire de mon mieux." Que signifie pour toi Amala ? "C'est la synthèse de ce club. Nous nous aimons tous comme dans une famille. Nous travaillons pour le bien de tous. C'est l'Inter. Toutes les équipes ne sont pas comme ça." Que vas-tu donner à l'Inter pour cet anniversaire ? "J'espère encore beaucoup de buts, et des titres qui apporteront joie et satisfaction." Que ressens-tu sur la pelouse devant plus de 70 000 spectateurs ? "C'est extraordinaire. Tous ces gens qui crient Forza Inter et ton nom. C'est une grande chance de vivre ça." Comment te sens-tu avant de tirer un pénalty ? "C'est une grande responsabilité. Toute la confiance de l'équipe est dans mes pieds, des milliers de fans te regardent et retiennent leur souffle. Mais tu dois te lancer. C'est mon rôle." Historiquement qui est le meilleur joueur de l'Inter ? Et du monde ? "Javier Zanetti et Lionel Messi. Des argentins, comme moi."
  10. Milan - Les Nerazzurri ont réussi à arracher Lautaro Martinez à l'Atletico Madrid. Les performances de l'attaquant seront destinés à rembourser le coût élevé de son transfert. L'Inter l'a joué finement Selon la Gazzetta Dello Sport, la destinée de Lautaro Martinez est liée à celle de Mauro Icardi: "Il est vrai que le Racing est dans l'urgence pour conserver son attaquant jusqu'en décembre, période où l'équipe disputera la Libertadores, mais dans le pré-accord signé, des détails techniques sur les commissions sont définis: Il est très clair que l'Inter attend le joueur, au plus tard après la Coupe du Monde. Ensuite, il est clair que tout sera également réévalué, en raison de la vente éventuelle de Mauro Icardi". ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Milan - Luciano Spalletti, l'avenir de Mauro Icardi et la Ligue des Champions. Tels sont les principaux sujets abordés par le Directeur Général de l'Inter, Alessandro Antonello, dans une interview accordée à Sky Sport. Crise actuelle "Nous traversons une période compliquée, mais nous sommes également convaincus que grâce à un travail acharné, il nous est possible d'atteindre l'objectif fixé par le Club, celui de revenir en Ligue des Champions. C'est absolument nécessaire." Les déclarations du duo Kondogbia - De Boer "Plus qu'ennuyeux, elles me font sourire, je dirais que ce qui m'ennuie le plus, c'est qu'en période de crise, tout devient négatif. Si nous pensons au mois de novembre-décembre où tout allait bien, tous étaient des phénomènes, maintenant que les choses tournent mal, il semble que tout le monde est incompétent." Icardi "Mauro est le capitaine de notre club, c'est notre point de référence. Nous espérons le revoir rapidement, car Spalletti a déclaré que notre maillot rayé lui allait bien. Je pense que Mauro est un élément important pour l'avenir actuel du club" Suning "Il n'y a pas d'éloignement avec notre propriétaire, Steven Zhang est présent au quotidient, c'est notre point de référence et il nous soutient. Nous avons nous-mêmes des contacts au quotidien avec la Chine, le Suning est bien présent. En fin juin, nous atteindrons l'objectif de respecter le Fair-Play Financier. Nous voulons nous qualifier pour la Champion's afin d'augmenter également nos revenus." Luciano Spalletti "Nous sommes convaincus que grâce à notre travail acharné, nous pourrons atteindre la Ligue des Champions. Nous devons apporter de la continuité à notre projet technique et nous pensons, qu'avec de la continuité, ces moments de fragilité pourront être surmontés d'une manière beaucoup plus simple. Cela signifie que nous pourrons continuer notre développement, dans la durée, en une ou deux années, ce qui n'est pas possible dans le contexte actuel. La présence du club à Appiano est constante et continue, nous avons notre propre gestion de notre aire sportive, cette dernière soutient l'équipe, l’entraîneur, nous sommes présent. Nous pensons que la structure organisationnelle actuelle est la bonne, celle que nous pouvons apporter à notre entraîneur, et nous avons un staff de première catégorie." Le Stade "Nous avons eu une réunion avec la Commune et le Milan, l'objectif est de restructurer San Siro, car continuer à patienter sera inutile pour la relance du club, Milan mérite de disposer d'un stade de haut niveau. Notre volonté est de moderniser les infrastructures et analyser les différents endroits disponibles pouvant accueillir un centre sportif digne des plus grands clubs européens." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Milan - Les deux clubs veulent l'attaquant argentin et sont prêts à faire parler leurs puissances financières. L'avenir de Mauro Icardi est de plus en plus incertain. En cas d'échec pour la prochaine Ligue des Champions, le Capitaine interiste quittera certainement l'Inter. Non seulement le club Nerazzurro aura besoin de la liquidité de sa vente pour équilibrer son bilan, mais étant donné les déclarations récentes de son épouse-agent Wanda Nara, l'Inter pourrait également décider de le vendre, après le renouvellement de son contrat et la levée de sa clause de résiliation. Deux clubs sont prêts à faire parler la poudre PSG : Le club français n'aurait aucun problème à payer la clause de 110 millions et signer Icardi. Le salaire proposé serait d'environ 1M€ brut par mois, tout en respectant l'ancienneté de ses équipiers tels que Thiago Motta, Marquinhos, Thiago Silva et Mbappé. Cette somme permettra à Paris de protéger le salaire de son joueur, car le net est négocié avec les autorités fiscales. Pour faire simple, si Icardi toucherait en brut 1M€ par mois, cela revient "seulement" à 700 000 euros en net. Si l'indice des salaires du PSG est l'un des plus élevés en Europe, la même chose peut être dite pour les bonus liés aux compétitions : Entre Coupes et Ligue 1, les joueurs de la Capitale pourraient être grassement récompensés par des primes avoisinant les 800 000 euros. Real Madrid : Depuis quelques temps, le club Merengues ne se cache plus : L'Argentin, à la tête du Real Madrid, serait le remplaçant idéal de Karim Benzema. Le Directeur Général du club, José Angel Sanchez, a déjà réalisé une partie du travail en sondant le clan Icardi. Le plan mis en place prévoit le paiement de la clause de 110 millions à l'Inter et un contrat de cinq ans pour le joueur, sur les paramètres du salaire actuellement perçu par Benzema, le français quittant la capitale espagnole pour évoluer en Premier League, voir en Ligue 1, un retour à Lyon n'étant pas exclu. Au Real, notre Capitaine toucherait 9 millions nets par an, auxquels il faudrait ajouter les droits d'image. Le Real en propose 30%, mais cela pourrait monter jusqu'à 50%. La nouvelle clause libératoire serait estimée entre 700M€ et un milliard. Impossible pour l'Inter de s'aligner... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Milan - Cela fait, à présent, plusieurs semaine que le futur de Mauro Icardi à l'Inter est incertain. Wanda épouse et agent du joueur Nerazzurro s'est livré au Corriere Dello Sport. D'après les rumeurs non-confirmées par cette dernière, les clubs intéressés sont le Real de Madrid et le Paris-Saint-Germain... Courtisé "Mauro a eu des occasions de partir dans le passé, mais il a toujours voulu continuer avec l'Inter. D'autres auraient peut-être au moins considéré l'idée de partir et ils ne l''auraient pas abandonné, lui, ne l'a pas fait, il n'a jamais douté de volonté de porter les couleurs de l'Inter. Mais comme je le dis à chaque fois, vous ne savez jamais ce qui peut arriver dans le futur. Je travaille pour trouver les meilleures conditions pour lui. De son côté, Ausilio, pense aux meilleures conditions pour l'Inter. À la fin, le club et Mauro décideront quoi faire ". L'ombre Raiola "Je travaille avec Mauro depuis plus de trois ans, deux renouvellements ont déjà eu lieu avec l'Inter. Il n'a jamais pensé à changer d'agent et je ne sais pas pourquoi ces rumeurs circulent. Mon mari est un joueur de premier plan et c'est évident que certains agents essaient de s'en rapprocher. Mauro reste serein et va continuer avec moi, nous allons tout gérer en famille. Nous respectons les autres agents, mais je n'aime pas à devoir rejeter ce type de rumeurs. Pour le moment je suis la seule à prendre soin de son contrat et tout passe de moi. Les trois équipes qui le désiraient dans le passé me contactaient, ils savent parfaitement à qui ils doivent parler. Pour être clair, il ne pense qu'à jouer et je pense à tout le reste." Valeur Marchande "Maurito dispose d'une clause de 110M€ dans son contra,t s'il y a des clubs qui sont prêts à la payer, cela veut dire que cette somme est bien plus élevée que les 13M€ investi par l'Inter. Sa valeur a augmenté depuis 2013, tout comme lui. Si la clause sera augmentée? Je pense qu'il sera bon de clarifier certaines choses. Nous avons été parmi les premiers à inclure une clause en Italie dans un contrat, ensuite cette mode s'est répandue." Luciano Spalletti "J'ai été heureuse de l'entendre s'exprimer sur Mauro, il s'exprime toujours bien, comme tous les autres entraîneurs qui sont passé par l'Inter. Tout le monde dit qu'il n'entretient pas de bonnes relations avec ses équipiers, mais ce n'est pas vrai, ils l'ont choisi comme capitaine à 22 ans et se comportent toujours bien, avec tout le monde. Spalletti avec ces mots, a fait allusion aux victoires d'équipe, même dans le cas où Icardi vient à partir, cela ne veut pas dire qu'il abandonnerait son rêve, je pense qu'il laisserait un bon souvenir à l'Inter. On connait la vraie face des personnes dans les moments difficiles, il s'est toujours montré digne, même lorsque tout allait mal, il n'a jamais quitté l'Inter et il a toujours tout donné, je pense qu'il ne faudra jamais l'oublier." Condition physique "Il se remet bien de sa blessure, il a tenté quelques tirs hier et a eu de bonnes sensation. Dernièrement, le staff technique a préféré ne pas jouer avec le feu, même s'il voulait jouer. Aujourd'hui j'espère qu'il s'entraînera dans le groupe." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. Renouvellement d'Icardi : la table est prête

    Le temps est venu d'aborder ce fameux renouvellement de contrat. C'est cette semaine normalement que les deux parties devraient se rencontrer. La durée, les bonus et surtout les clauses sont tant d'aspects problématiques qui pourraient bloquer ces négociations. Car l'écart entre ce qui est demandé et proposé est conséquent. Son agent, Wanda Nara, souhaite voir son joueur passer de cinq à huit millions fixe, tandis que l'Inter ne voudrait pas dépasser sept millions. En ce qui concerne la clause libératoire, aucune volonté de la supprimer mais de la voir passer de 110M à 160M.
  15. Milan - Ce samedi soir, l'Inter affrontera le Genoa, au Marassi, à 20h45. L'entraîneur des Nerazzurri, Luciano Spalletti, devra faire sans Miranda (blessé contre Bologne) et, quasi certainement, Ivan Perisic et Mauro Icardi. Le Croate et l'Argentin travaillent de façon individuelle aujourd'hui, un signe qu'ils seront exclus de l'équipe qui rencontrera les Rossoblù demain. L'Inter ne veut pas prendre de risques et préfère attendre qu'Icardi et Perisic se soient complètement remis de leurs problèmes. L'équipe a visionnée le Genoa, qui travers une belle période. Par la suite, les joueurs se sont réunis sur le terrain d'entrainement du Suning Training Center. Après cette session, le groupe ira à la Pinetina pour le déjeuner, et Luciano Spalletti se livrera en conférence de presse à 15 heures ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. Milan - Après la victoire contre Bologne , l’Inter veille de près sur la condition physique de ses joueurs blessés: Icardi , Perisic , Miranda et Lisandro Lopez. Selon Sky Sport, le capitaine Nerazzurro devrait revenir sur le terrain et serait partant pour Gênes. Pour Miranda, les examens ont mis en évidence un allongement des adducteurs de la cuisse gauche, le Brésilien manquera très certainement nos deux prochaines rencontre, le but est de le récupérer au maximum de ses possibilités pour le Derby prévu début mars. Perisic s'est blessé à l'épaule gauche, sa présence est incertaine pour le Genoa. Lisandro Lopez n'a aucun problème sérieux, il devrait donc être disponible pour le prochain match à Marassi. A noter que ce mardi devait être un jour de repos, en lieu et place, et vu la condition athlétique des joueurs, Spalletti a préféré le remplacer par une double session athlétique, celle-ci court de mardi à jeudi. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. Icardi refoule Raiola qui n’abdique pas

    Milan - Les bases du renouvellement de son contrat ont été posées, mais d'autres variables doivent être prises en compte concernant le futur d'Icardi. Par exemple, l'intrusion de Mino Raiola, qui, selon le Corriere dello Sport, veut l'emmener à Manchester United et qu’il serait prêt à proposer une des Red Devils, pour préparer son transfert en Angleterre. Une manœuvre qui vise à se rapprocher de l’argentin qui a décliné un changement d’agent, vu qu’il a résolu toutes les divergences avec Wanda Nara et qu’il ne veut pas lui enlever cette tâche : "D’après le Corriere, C’est évident que Raiola ne s'est pas arrêté à ce premier non, mais il s'est offert comme intermédiaire. Fondamentalement, il agirait comme un intermédiaire entre l’Inter, et le club qui aimerait recruter Icardi, voir Icardi lui-même, le tout sans oublier l’encaissement, en échange d’une importante commission." "Pour l’heure, Maurito n'a pas fermé définitivement la porte, il aimerait comprendre ce que l'agent a réellement entre les mains. En outre, à ce jour, le contrat comporte une clause de sortie qui, si elle était exercée, n'aurait pas besoin d'intermédiaires. Alors il est clair que, à la lumière des premiers contacts avec l'Inter club pour le renouvellement, la situation pourrait bientôt changer. Et, d'ailleurs, l'entourage d'Icardi aurait déjà ouvert quelques pistes, notamment avec le Real Madrid et le Paris Saint-Germain, pour s’assurer que tous ses scénarios soient réalistes." Tout cela en tenant compte du fait que Maurito est très proche de l'Inter, mais en cas d'échec pour se qualifier pour la prochaine Ligue des Champions, il pourrait décider de jouer pour l'Europe qui compte ailleurs. De plus, l’Inter pourrait, à présent raisonner différemment : "La vente d'Icardi pour la clause actuelle de 110 millions d'euros, ou pour un montant plus élevé, après le renouvellement du contrat, réglerait définitivement les comptes du club avant la présentation de l’UEFA. Ce qui est certain, c'est qu'il faudrait alors essayer de recruter sur le mercato un autre bombardier de 20 buts par saison. A moins que Lautaro Martinez ne soit déjà considéré comme capable de devenir l'héritier de Maurito." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  18. Milan - Nous avons commencé à parler à l'Inter, du futur de Mauro Icardi. Comme le révèle le Corriere dello Sport ce matin, il y a déjà eu des contacts entre Piero Ausilio et Wanda Nara, accompagnés sur cette voie par les agents Ulisse Savini et Pino Letterio. D'une part, la proposition Nerazzurra, comprend l'augmentation de 4,7 à 6,5 millions d'euros de salaire, plus une riche série de primes, mais d’autre part, le club souhaite procéder à l'annulation de la clause libératoire. Du coté de Wanda et de son entourage, les demandes sont différentes : 7 millions d'euros de salaire et une possibilité de lever la clause libératoire jusqu'à 150 millions d'euros et, pourquoi pas, même 200. En effet, même en cas de renouvellement, il n’est pas garanti que Mauro restera 100% à l’Inter, raison pour laquelle le club souhaite faire sauter la clause, afin d’éventuellement, l’offrir au plus offrant…. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. Milan – Statistiquement parlant, Mauro Icardi vaut, à lui seul, la moitié de la valeur de l’Inter : 18 buts inscrits sur les 37 réalisés. Notre Capitaine reste un professionnel sérieux, malgré la période très difficile qu’il traverse, et ce n’est pas de la blessure dont on parle: Climat nauséabond A l’intérieur du vestiaire, la température s’est élevée au-delà des seuils autorisés. A Ferrara, lors du match face à Spa, on a vu plusieurs fois Icardi adopter un comportement plus que borderline, vis-à-vis de Perisic et Brozovic. Des situations de terrain, mais qui au final aurait débouché sur une réelle confrontation entre les trois protagonistes. En effet, Icardi avait déjà allumé indirectement les croates suite au match nul de Firenze : "Certains joueurs ne s’entraînent plus à l’entrainement, il faut faire preuve de sacrifices…." De plus sur les réseaux sociaux, Icardi ne "suit" plus Brozovic et Perisic n’est plus" ami" avec Icardi: Foutu temps modernes ! Parlant de temps, ce dernier passe et le vestiaire reste toujours dynamité par ces vices et ces aversions: Icardi reste impeccable au niveau de sa dévotion et n’hésite pas à s’engager. De plus, notre capitaine n’a clairement plus l’intention à secoueur ceux qui ne sont plus investis. Le sentiment serait qu’il serait prêt à accepter le Real de Madrid en juin, afin d’en finir avec une telle atmosphère. De plus, il pourrait y voir son salaire doubler et la possibilité de gagner des titres. De son côté, Piero Ausilio a éclairci la situation sur le contrat d’Icardi : "Quand le club pensera qu’il sera juste d’agir, nous irons à table." Est-ce qu’il sera plus facile d’encaisser les 110M€ et reconstruire une équipe ? En effet, Icardi, s’il ne prolonge pas à l’Inter, sera l’un des hommes les plus courtisé de la planète foot, et un très célèbre agent l’a bien compris…. Mino Raiola! Pour l’heure, nous n’en sommes qu’à des bruits de couloirs, mais Mino aurait déjà contacté le joueur en personne afin de le représenter. Tout le monde s’attend à la réaction de Wanda qui appréciera d'apprendre cette nouvelle. Coté vie privée, Wanda et Maurito traverse une période trouble, ce qui pourrait avoir un facteur déterminant dans le choix de notre MI9. La situation de l’attaquant est délicate et d’après le site espagnol Ok Diario, La Guardia di Finanza serait en train d’enquêter sur les contrats relatifs aux droits à l’image du joueur... En effet, sur plusieurs contrats, on retrouve, en entête, le logo d’une société gérée par Wanda Nara. Le but de cette opération pourrait être de payer moins de taxe. La somme contestée tourne autour de 3M€ ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Milan – A l’Inter, des questions restent en suspens en regard à l’avenir de Mauro Icardi,: Courtisé par le Real Madrid et lié à notre club via une clause libératoire de 110M€, cela rend très simple, la façon de le recruter. Selon un rapport du Corriere dello Sport, l’Inter pourrait sérieusement envisager la vente de capitaine pour plusieurs raisons: "Renouvellement ou pas, l’Inter va devoir faire ses évaluations en ce qui concerne le mérite d’Icardi. Fondamentalement, dans les prochains mois au Corso Vittorio Emanuele, toutes les éventualités seront considérées, même celle d'une vente sensationnelle. Tout d'abord parce qu'avec une clause de sortie de 110 millions d'euros, plusieurs clubs vont frapper à la porte vu l’explosion des prix. De plus, vu le comportement récent du joueur et la confirmation de Sampaoli de son intérêt pour le Real, tout doit être envisagé. Enfin, vendre Icardi représenterait une certaine valeur économique (cout du transfert + masse salariale)." "L’Inter devra montrer patte blanche pour le prochain Mercato, et la somme à rembourser, si elle n’est pas quantifiable actuellement, sera assez importante... Cela va dépendre des divers encaissements reçus, mais aussi des signatures de nouveaux et potentiels accord commerciaux, comme ce fut le cas l'année dernière. La situation sera similaire pour 2018/19, nous arriverons enfin à la dernière année d '"observation" par l'UEFA, selon l'accord entre les deux parties. On peut donc comprendre que céder Icardi à certains clubs réglerait immédiatement les comptes de Nerazzurri, ce transfert aurait aussi des répercussions pour le futur économique." "Il ne faut pas être dupe et ne pas prendre ce transfert à la légère, car remplacer un tel bombardier par quelqu’un de similaire ne sera pas chose aisée. Mais c'est ce que font tous les clubs européens: ils vendent l’un de leur joueurs à un prix élevé pour ensuite investir cette somme collectée pour renforcer les effectifs, voir le budget. Vu le comportement récent du Capitaine, le club doit s’attarder sur la gestion de ce dernier. L'attaquant a expliqué qu'il n'y avait rien de "football" dans son post sur Instagram parût ces derniers jours... Mais l'Inter s'est néanmoins retrouvé devant un démenti audacieux et elle n'a pas aimé ça. Maurito aurait mieux fait d'éviter d’agir de la sorte. En effet, l’Inter traverse une période compliquée et il est déconseillés de ne pas en remettre une couche, même si c’est involontaire." conclut le Corriere dello Sport. Du côté des intéressés, l’intérêt du Real est très clair, et d’autres grands clubs européens vont très certainement frapper à la porte. Ce qui est sur du côté madrilène, c’est que Florentino Perez a déjà annoncé vouloir faire le ménage et recruter dans tous les secteurs, parmi les joueurs qui l’intéresse, on retrouve également Skriniar. Si du côté de Skriniar, le club a récemment refusé une offre d’un grand club de 65M€, le discours sera tout autre pour l’argentin: Si ce dernier ne prolonge pas à l’Inter, il suffira juste de débourser le montant de la clause libératoire…. Serait-ce la raison de ses nombreuses contre-performances individuelles ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  21. Icardi bloqué par le Barça ?

    Milan – Lors de la transaction qui a porté Rafinha à l’Inter, le Fc Barcelone est parvenu à insérer une clause relative à Icardi. La raison ? Selon El gol Digital, les Blaugrana ont demandé à être averti de toute offre arrivant à l’Inter concernant Mauro Icardi dans les mois à venir. De fait, un droit de priorité a été octroyé au Fc Barcelone. Pour faire simple, si une équipe vient à proposer par exemple, 110M€ pour Icardi, si le Barça s’aligne, ce sera ce dernier qui sera prioritaire ! L’objectif de cette clause ? Le Fc Barcelone a peur de voir, l’un de ses anciens joueurs, filer chez le rival éternel du Real Madrid. En effet, le club espagnol a clairement montré son intention de le recruter…. L’accord qui lie les deux clubs tiendra jusqu’au 30 juin 2018, date à laquelle l’Inter décidera si elle souhaite continuer avec Rafihna ou pas… ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  22. L'édition actuelle du Corriere dello Sport met en lumière la situation de Mauro Icardi, dont l'avenir est un sujet d'actualité en cette fin de mercato. L'Inter ne prend pas à la légère la possibilité de le perdre et a l'intention de l'armer d'un nouveau contrat expirant en 2021 car l’actuel laisse la possibilité à l'argentin, s'il le souhaite, de quitter l'Inter, entre le 1er et le 15 juillet, après le paiement de la clause de 110 millions. Quand ce chiffre a été fixé en 2016, il semblait si élevé qu'il pouvait protéger l'Inter de toute surprise. Depuis les prix ont explosé. Ainsi, après les différents Neymar, Mbappè, Coutinho, Dembelè, il serait loin d'être impossible de trouver un club prêt à investir tout cet argent pour Icardi, qui, quant à lui, continue à se révéler être une machine à marquer. De plus, le nom de ce club existe déjà et c'est le Real Madrid. Maurito, en effet, serait parmi les principaux objectifs pour la reconstruction des "Merengues", surtout si, après s'être foirés en Liga, Ronaldo et ses partenaires en faisaient de même en Ligue des Champions. Florentino Perez serait prêt pour une révolution et Icardi est l'un de ces objectifs.
  23. Milan – Cette information émane de Mundo Deportivo. Le Président du Real de Madrid souhaite un vrai et réel changement de direction pour son équipe. Ce dernier est prêt à faire des folies et outre Icardi, il souhaite s’offrir aussi l'actuel meilleur joueur brésilien. Icardi restera à l’Inter Le Real Madrid s’est montré direct avec l’Inter. Petite information qui a toute son importance, le club Merengues qui a tenté de le recruter s’est fait remballer par l’Inter. Pourtant le club espagnol était disposé à payer 110M€. Soit le montant de sa clause libératoire actuelle. Pour le journal ibérique : “Le dossier de Mauro Icardi était sur le bureau du Real de Madrid malgré l’importance de sa valeur (110M€, sa clause libératoire actuelle qui est valable pour tous les clubs hors-Italie). Cependant, Madrid s’est vu refouler par un non catégorique de l’Inter, soutenu par l’agent et épouse du joueur, Wanda Nara, qui a écarté l’option pour les 'Blancos'." Notre club sait que la situation est à prendre très au sérieux. Si l’Inter a sût convaincre cet hiver, il faudra se préparer à un nouvel assaut sur l’attaquant argentin en juin... Cette information a été confirmée par Piero Ausilio, lors de sa virée à Barcelone, concernant le recrutement de Rafinha“ . Des Galactiques nouvelle génération ou un craquage de slip ? Mundo Deportivo confirme également que le Real Madrid va se montrer très actif et faire des folies sur le mercato. Outre Icardi, l’autre joueur phare de Florentino Perez, n’est nul autre que Neymar, qui a couté cet été au PSG, 222M€, pour l’arracher au Fc Barcelone. D’après le quotidien, le Real Madrid a intensifié les contacts avec le club pour négocier ce transfert. Toujours d’après ce dernier, Zlatan Ibrahimovic a été sondé, malgré le fait qu’il soit représenté par Mino Raiola. La seule crainte pour le Real serait qu’au fil du temps, le géant suédois parvienne à déstabiliser, encore plus, un vestiaire qui est et qui sera très compliqué à gérer. Vous en avez assez ? Perez non : Alexis Sanchez est également dans son collimateur. Le chilien est pisté par Manchester City, mais il semble que sa gourmandise salariale soit la cause principale d’un non-transfert chez les Citizens de Guardiola. En défense, Florentino veut aussi recruter un gardien de renom et un défenseur central pour remplacer le vide laissé par Pepe, ajoutez à cela l’arrivée d’un milieu de terrain de renommée. Et sur le banc ? Il semble que le Real Madrid se penche sérieusement sur la question de savoir si Zinedine Zidane restera en place la saison prochaine. Pour lui succéder, une liste d’entraîneurs a été dressée : Mauricio Pochettino, Joachim Löw sont en haut de cette liste. D’autres entraîneurs ont été proposés par des consultants externes : Antonio Conte, Massimiliano Allegri et Jurgen Klopp. Le sentiment est que le Président du Real est capable travailler seul, même s’il dispose d’hommes de confiance, au final, ce sera lui qui fera son/ses choix. Dans le domaine du club en lui-même, des échanges ont eu lieu avec Ernesto Bronzetti….et Adriano Galliani! Est-ce qu’il s’agit d’un simple buzz, d’un Président mégalo ou d’une réelle révolution à venir ? Quoiqu’il en soit, si l’Inter veut conserver son Capitaine, c’est le moment ou jamais ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  24. Ultimatum de l’Inter pour Rafinha

    Milan – Selon El Mundo Deportivo, l’Inter a présenté sa dernière offre au FC Barcelone, pour Rafinha. L’Inter est prêt à offrir une somme située entre 30 et 35M€ pour Rafinha, alors que Barcelone en veut 40M€ Toujours selon la presse espagnole, l’Inter veut avoir Rafinha en prêt jusqu’en juin, avec un droit de rachat qui serait possible lors du prochain mercato hivernal. L’Inter a l’accord du joueur et Barcelone doit accepter les conditions s’il souhaite que cette transaction avec l’Inter se termine bien, sinon l'Inter ira voir ailleurs. Du côté italien, Premium Sport confirme l’ultimatum : 30M€ + 5M€ de bonus, ou directement 35M€ sans bonus. Le Barça souhaite vendre Rafinha, mais il pourrait être disposé à prêter le joueur. Barcelone ne semble plus exclure un prêt, mais à quelques conditions : Une obligation de rachat, après un certain nombre de matchs joués par Rafinha, et une somme avoisinant les 40 à 45M€ en cas de qualification pour la Ligue des Champions. Icardi pousse l’Inter à la transaction En effet, en cas d’arrivée de Rafinha à l’Inter, Maurito a prévenu le club qu’il allait lui renvoyer l’ascenseur ! Selon Sport Mediaset, c’est Rafinha lui-même qui avait poussé Icardi à signer en en faveur de la Sampdoria, lorsqu’il était encore sur le banc des jeunes au FC Barcelone. Comment une carrière peut débuter ? Nous sommes en 2011, Icardi était sur le banc pour l’un de ses futurs derniers matchs en Catalogne. Rafhina avait demandé à être remplacé et Icardi allait rentrer sur le terrain. Dans le stade, ce jour-là, se trouvait un recruteur pour les jeunes de la Sampdoria, Pecini, qui en voyant Icardi, avait décidé de miser sur lui… La suite est connue de tous.... UPDATE : D'après Cope Catalunya, le Barça a dit non au 35M€. Le joueur serait de nouveau dans la liste des convocables pour Ernesto Valverde qui pourrait l'aligner lors du match face à l'Espanyol. Le joueur est lui-même surpris et Barcelone veut une vente immédiate et non un prêt/vente dans le temps. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  25. Milan – Le Capitano Nerazzurro a posté une phrase, un peu particulière, sur les réseaux sociaux et qui peut laisser place à de très nombreuses interprétations : "N’oublie jamais que tu es, toi seul, maître de ton destin !" Cette phrase pourrait être anodine, mais elle est aussi ambigüe, surtout que le Real Madrid a décidé de passer à l’action pour recruter le numéro 9 intériste. Est-ce que cette phrase peut être interprétée comme un signe d’attachement pour l’Inter ? Ou est-ce le prélude d’un départ imminent ? Quoiqu’il en soit, la sérénité n’est plus de mise du côté nerazzurro… ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×