Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'mauro icardi'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Série A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Évènements de Inter Club Paris

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

116 résultats trouvés

  1. Damien

    Wanda Nara

    Wanda Nara Icardi Née le 10 décembre 1986 Nationalité : Occupations : Modèle, personnage de TV réalité, agent de football Enfants : Valentino Gastón López (né en 2009) Constantino López (né en 2010) Benedicto López (né en 2012) Francesca Icardi (née en 2015) Isabella Icardi (née en 2016)
  2. Liri

    Mauro Icardi

    MAURO ICARDI Informations Générales : Nom : ICARDI Prénom : MAURO Poste : Attaquant Date de naissance : 19 / 02 / 1993 Lieu de naissance : Rosario Pays : Argentine Taille : 181 cm Poids : 75 kilos Numero de maillot : 9 Au club depuis : 2013 Position sur le terrain : Biographie : Clubs Mauro Icardi arrive à l'âge de 15 ans à La Masia, le centre de formation du FC Barcelone. Il y reste trois ans avant d'être recruté par la Sampdoria. Le 6 janvier 2013, il marque deux buts décisifs en championnat face à la Juventus. Il réalise un quadruplé face à Pescara le 27 janvier 2013 et totalise 8 buts pour sa première saison à seulement 19 ans. Il remarque lors de la victoire de la Sampdoria 3-1 contre l'AS Rome d'une superbe tête croisée. Lors du mercato 2013, il est engagé par l'Inter Milan qui base de grands espoirs en lui. Equipe nationale Il est sélectionné à 5 reprises en équipe Argentine U20 et marque 3 buts (Source: Wikipédia) Clubs : 2008-2011: FC Barcelone 20011-2013: UC Sampdoria 2013-?: Inter Milan
  3. Mercredi fut une soirée de champion pour Icardi dans un stade qui a vu jouer et admirer de très grands attaquants comme Romario, Ronaldo et Van Nistelrooy. Mauro Icardi a été à la hauteur de la situation. Comme le relate la Gazzetta dello Sport il a eu une présence constante, en phase offensive comme défensive et cela a abouti à une prestation de très haut niveau. La soirée de l'attaquant argentin a mis en lumière, encore une fois, ses statistiques délirantes : Il fallait un capitaine dans un match de guerriers. Au milieu des huées et sifflets il fallait du caractère et des muscles... Et les buts de Mauro Icardi (...). A Eindhoven avec le maillot rayé blanc et rouge, on a vu un très jeune Ronaldo. Mais aussi Romario et l'idole locale Ruud Van Nistelrooy par le passé. Et au Phillips Stadion le numéro 9 argentin sous le maillot rayé noir et bleu a fait un énorme match (...). Son 110ème but sous les couleurs de l'Inter est la cerise sur le gâteau, mais cette fois-ci Mauro Icardi c'était vraiment plus que le but. Après un début relativement discret, il s'est déchaîné : 9 tirs au total, presque un record pour lui (il en avait fait 10 contre Empoli en 2015) mais aussi une passe-clé pour Vecino en première mi-temps. Il y aussi cette présence dans la surface à l'occasion du but de Nainggolan qui s'est précipité sur la balle après son tir contré. Et enfin, à noter cette volonté de rester dans le match et participer au travail de couverture, prêt à poursuivre et à dégager en tribune les ballons susceptibles d'arriver dans la zone de Handanovic pour tuer les offensives néerlandaises." ®Samus - internazionale.fr
  4. C'est un Mauro Icardi optimiste qui s'est livré en conférence d'après-match d'Argentine-Colombie: "Nous avons disputé un bon match et avons transformé l'équipe nationale en un grand groupe. Personnellement, je me sens bien et j'ai fait ce que l’entraîneur m'a demandé de faire." "La blessure fait partie du passé, je me suis entraîné durant toute la semaine et je n'ai rien ressenti d'étrange sur le terrain. J'ai failli marqué pour quelques centimètres, mais je suis fier de moi et je sais que tôt ou tard le but arrivera." "Dans mon club, je fais ce que j'ai à faire et ici, en équipe nationale, je dois confirmer et maintenir cette même motivation." "J'ai attendu cette opportunité de pouvoir jouer avec la Seleccion, c'est dommage que je n'ai pas pu faire partie du groupe pour la Coupe du Monde. A présent, place à l'Inter où de nouveaux matchs m'attendent." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Nous y sommes, l’Inter et Mauro Icardi sont enfin prêt à poursuivre leurs aventure ensemble, comme le souligne FcInterNews, l'entourage de Maurito et le Club ont passé tout l’été à traiter ensemble, afin de trouver un accord qui conviendrait à l’ensemble des parties. Sur la table, le Suning a proposé à son Capitaine un contrat de 7M€ net par saison, soit 2M€ de plus que ce qu’il touchait actuellement. Il s’agit d’une offre importante qui est destiné à mettre à jour le niveau de notre Capitaine, qui a été l’auteur d’une très belle saison. Aucune information n’a filtré sur la présence ou la suppression de la clause libératoire. Seule certitude, ce contrat aura une portée maximale de cinq années. Un contrat peut en cacher un autre En effet, l’Inter continue son plan d’action qui consiste à blinder ses joyaux. Après avoir recruté des joueurs de qualité, il est l’heure pour Piero Ausilio de passer aux renouvellements des différents contrats. Outre ceux de Luciano Spalletti et de Mauro Icardi, l’Inter souhaite s’occuper du cas Skriniar. D’après Fcinternews.it, un accord de principe avait été trouvé sur la base d’un salaire de 2,5M€, un montant qui a pourtant été refusé par le principal intéressé. En effet, pour l’entourage du joueur, les prétentions sont tout autre : 3,5M€. L’Inter est ouverte au dialogue et souhaite arriver à un nouvel accord, vu l’importance de Skriniar au sein du noyau. Couper la poire en deux La solution qui pourrait satisfaire les deux parties, selon l’Inter, serait de proposer un salaire de 3M€ net par saison plus des bonus facilement atteignable. L’Inter, en prolongeant Skriniar, souhaite également envoyer un message clair à ses principaux courtisans. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. Inter, trois renouvellements sont à venir : Une seule inconnue, la date pour la signature d'Icardi. "Le premier à signer un renouvellement ne sera pas Mauro Icardi" "Icardi, Skriniar et Brozovic seront les prochains Nerazzurri à renouveler leur contrat". C'est ainsi que débute l'article du Corriere dello Sport concernant la situation des renouvellements de contrats à l’Inter. L'affaire la plus médiatique concerne l'attaquant argentin et capitaine de l’Inter : "A partir du 10 septembre, la rencontre entre les différentes parties peut être organisée. Jusqu’à maintenant elles ne se sont jamais assises pour discuter mais ont simplement échangé à distance. La volonté mutuelle de continuer pour longtemps est le ciment de la relation, l'accord va rapidement arriver. Reste à savoir si la signature se fera sur les 8 millions requis par Wanda ou les 6-6,5 offert par le club. SKRINIAR ET BROZOVIC - Pour le défenseur slovaque, des propositions de 70 millions (United et City) ont été rejetées avec des salaires vertigineux : le salaire actuel (1,5 million par an) sera doublé, bien que la demande de l'agent soit plus élevée. Même Epic Brozo est à deux pas du renouvellement : il gagne actuellement 2,5 millions d'euros nets par saison », une prime sera versée pour les performances de la saison dernière et lors de la coupe du monde. Attention, il peut être le premier des trois à signer ", explique le Corriere dello Sport. ® JY DS - Internazionale.fr
  7. Victor Newman

    Wanda Nara allume Tiki Taka

    Il n’aura pas fallu longtemps à Madame Icardi pour dégommer ses premières flèches, et le moins que l’on puisse dire c’est que Wanda a fait mouche, à l’instar de la la relation particulière qu’entretien Icardi avec la Vieille Dame... C’est une émission juventine ? En effet, l’agent et épouse de Mauro Icardi aura marqué la soirée de son empreinte en attaquant le programme diffusé sur Italia 1 et conduit par Pierluigi Pardo, qui parlait un peu trop de la Juve lors de l’émission… "Mais est-ce que je suis dans une émission juventine ? Car ici, tout le studio est bleu, mais on ne fait que parler de la Juve…" Wanda, une renarde des surfaces sur les plateaux télés… ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Pourquoi une telle affirmation ? Pourquoi l'Inter ne doit avoir peur de personne, si ce n'est d'elle-même ? Des éléments de réponses se retrouvent déjà au Dall Ara de Bologne, dans un match où ce sont les meneurs de jeu qui auront marqué la rencontre de leurs empreintes... À Bologne, on a retrouvé l'Inter ou plutôt les trois points. Trois points utiles pour calmer les critiques et les plus sceptiques. Ce résultat est celui d'un groupe, obtenu avec difficulté par les Hommes de Spalletti. Sans Mauro Icardi et Lautaro Martinez, blessés à la dernière minute, l’entraîneur des Nerazzurri s’est appuyé sur Keita Baldé, soutenu par un trio de meneur de jeu, dans son célèbre 4-2-3-1. Le fait que l'Inter remporte sa première victoire de la saison sans son capitaine, celui qui est l'arme principale en attaque, peut être une surprises. En effet, durant ces dernières années, à chaque fois que l'équipe sombrait en termes de résultats, son salut venait de Mauro Icardi. Au cours des trois dernières saisons, et malgré une absence non-négligeable en Ligue des Champions, Mauro aura connu une croissance exponentielle sur le front offensif. Depuis la saison 2015/2016, il a en effet inscrit 16, 24 et 29 buts en Serie A. Un instinct de tueur qui s'améliore et qui lui a permis de terminer pour la seconde fois, à l'Inter, meilleur buteur de Serie A. Il faut aussi l'admettre, le jeu Nerazzurro est principalement basé sur son numéro 9, une équipe construite pour l'entourer. Mais à Bologne, Mauro était absent. Orphelin également de son numéro 10, Lautaro Martinez, l'Inter a débuté avec Keita Baldé en pointe. Un rôle que peut occuper le sénégalais. Néanmoins, ses 181 cm et ces 77 kg en font un élément qui peut difficilement garantir de la profondeur et une gestion du ballon dans la surface de réparation. Le constat est simple, il manquait pour l'Inter, inévitablement, une présence dangereuse pour réceptionner les centres et les ballons perdus par l'adversaire. L'équipe a fait le job Ne pouvant pas exploiter son attaque, l'Inter s'est donc limité à des attaques centrales, tout en tentant régulièrement de passer par les ailes. Preuve en est avec 31 attaques tentées sur l'aile droite, contre 36 sur l'aile gauche. Les présences d'Ivan Perisic et de Matteo Politano, accompagné des latéraux, ont fini par se révéler fondamentales pour la conquêtes des trois points. Le travail des Trequartistes Sans surprise, le match a convié trois joueurs : Radja Nainggolan, Antonio Candreva (entré en jeu) et Ivan Perisic, qui ont tous évolué, au cours du match, à ce poste. Sur chacun des buts, on peut également constater que les buteurs ont fait par d'une anticipation importante, face à la défense adverse, une anticipation qui a été facilitée d’une manière ou d’une autre par l’absence d’un attaquant fixe dans la zone. Pour faire simple, de part sa mobilité, Keita a créé plus d’espaces pour ses coéquipiers, qui en ont profité pour faire mal à Skorupski. Le premier but est d'ailleurs un tir bien placé de Radja Nainggolan. Le Belge-Indonésien était désiré par Spalletti pour jouer en pur Playmaker, comme il l'avait déjà fait à la Roma. A ce poste, le Ninja avait vécu sa meilleure année au niveau de la finition. Ce n'est pas un hasard si le premier but est des œuvres de l'ancien Diable Rouge. Sa capacité à s'insérer et à conclure en première intention font de lui l'homme idéal sur lequel, contrairement à Bologne, les espaces et les ailes ne manquent pas. Icardi n'est pas un problème Sans son Capitaine, L'Inter est parvenu à sortir, de ce que certains ont qualifiés, de crise. Si Icardi n'est pas là, ce sont les Trequartistes qui prennent le relais, même si à plus long terme et face à des défenses plus solides et plus expertes, l'avant-centre sera indispensable. Mais l'Inter 2018/19, comme l'a souvent admis Spalletti, doit pouvoir compenser ce type d'absence, même si elles sont importantes, comme celle d'Icardi. L'équipe doit devenir un caméléon et savoir s'adapter aux besoins des hommes et du terrain. Au Dall'Ara, le changement de structure a porté ses fruits. Un signe que cette Inter ne dépend que de l'Inter. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Chroniqueuse sur Tiki Taka, le programme d'Italia 1, Wanda Nara, épouse et agent de Mauro Icardi, s'est livré sur le Capitaine des Nerazzurri. De l'approche de la Juventus, en passant par la déclaration incendiaire de Diego Maradonna, voici l'intégralité de son discours. Mauro ? "Il vient d’atterrir aux Etats-Unis, il attend de jouer face au Guatemala et la Colombie." Combien de buts va-t'il inscrire ? "Je ne fais pas d'estimations, j'espère qu'il en inscrira plus que Cristiano Ronaldo. Parfois, le Calcio semble facile, mais force est de constater qu'une personne du calibre de Cristiano a du mal à marquer." Est-ce que la Juve a cherché à le recruter ? "Le seul contact qu'il a eu avec la Juve, ce sont les sept buts qu'il lui a mit. Mauro a toujours démontré son choix : c'est un Interiste, même si cela me fait plaisir de recevoir des appels téléphoniques. La Juventus a tenté sa chance, c'est une certitude, mais ils ont recruté Ronaldo pour remporter la Ligue des Champions." Si Mauro aurait accepté ? "Non, il s'est toujours avéré être le Capitaine de l'Inter." Le Napoli? "Lorqu'un Président m'appelle, je dois faire mon travail. La dernière décision revient à Mauro. De Laurentiis est une très bonne personne." Ses Films? "Beaucoup de choses ont été dites, mais cela n'avait rien à avoir avec Mauro. Il y avait une offre et un intérêt réel pour Mauro, mais c'est lui qui prenait toujours sa décision, au final." Le mutisme de Ronaldo ? "Quand les attaquants ne marquent pas, cela devient pesant pour eux. Mais je ne pense pas que Ronaldo se soit éteint, même s'il n'a pas encore débloqué son compteur but à la Juve." Que se passe-t'il quand Mauro ne marque pas ? "Je ne sais pas, je disparais de la maison, il ne peut pas me retrouver... (elle rit)" Nainggolan ? "Les polémiques sur Nainggolan n'ont pas lieu d'être, c'est un footballeur que tout le monde souhaite avoir dans son équipe. Spalletti connaissait son potentiel, il l’a montré tout de suite et nous en sommes tous heureux. A mon avis, si le joueur arrive à l'heure, c'est un professionnel. S'il s'entraîne, ce qu'il fait, c'est son affaire à lui. Tout le monde sait se gérer. " "Personne n'a parlé du fait qu'il est allé voir le match de l'Inter à Sassuolo. Il pouvait très bien choisir de rester à la maison. On dit toujours que Ronaldo ne fait que s'entraîner, mais il publie également des photos lorsqu'il s’entraîne, c'est peut être pour le marketing. De plus, aux côtés de Nainggolan, il y a la présence de son épouse. Mauro et moi n'allons pas en discothèque, mais j'ai 5 enfants." Notre soirée type ? "Mauro fait tout, il aime les tâches ménagères. Mauro et moi avons aussi une part de notre cœur à Gênes, pour la Sampdoria." Les réseaux sociaux ? "J'ai près de 4 millions de followers." Si je ressens des responsabilités ? "Non, il faut être transparent. Nous sommes une famille normale, mais lorsque vous faites quelque chose, vous devez faire attention." Les critiques ? "J'en publie très peu, à présent c'est aussi du business, surtout pour Mauro." Si un post a déjà posé des problèmes ? "La première de Mauro. J'avais posté une photo dans laquelle Mauro plongeait depuis un bateau, et j'ai reçu une amende car il s'était blessé." Le zèbre ? "Après 12 heures de vol, le premier animal que je vois est un zèbre: Je n'ai pas pensé à la signification de ce qu'il pouvait représenter." Notre dernière fois en discothèque ? "Pour fêter la victoire contre la Lazio. Et à 7h du matin, Mauro et Lisandro Lopez faisaient un barbecue." Le Mondial argentin ? "Il avait devant lui des attaquants qui étaient en place depuis 10 ans. Mauro est resté serein, car il avait tout anticipé. Il n'a été convoqué qu'à deux ou trois reprises. Toutefois, si vous allez en Coupe du Monde avec seulement deux attaquants, comment comptez-vous remplacer Higuain ? Mauro peut encore disputer 2 ou 3 Coupe du Monde. Maintenant, une nouvelle ère plus jeune s'est ouverte en équipe nationale." Si c'était un mal voulu ? "Non au contraire, la pression de la presse a convaincu le sélectionneur de faire appel à lui." Jouer pour l'Italie ? "A un certain moment, cela lui a été proposé, mais il aimait tellement l'argentine. Le duo Icardi-Messi, voire Icardi Lautaro, pourrait être très bon pour ces rencontres amicales." L'avis de Maradona sur Mauro ? "Les gens ont toujours été du côté des "plus faibles". Mauro respecte Maradona et a toujours répondu de manière polie et éduquée. Cela ne l’intéresse pas de s'étaler sur sa vie privée." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Buenos Aires - L’entraîneur intérimaire de l'équipe nationale d'argentine, Lionel Scaloni, s’est livré à la presse et a parlé des différents joueurs composant son équipe. Après une coupe du monde catastrophique, nombreux sont les joueurs à avoir pris leur retraite internationale. Ces nombreux départs seront bénéfiques car ils pourront permettre à d'autres joueurs aussi talentueux que jeunes de pouvoir enfin jouer avec continuité pour leur pays. Les attaquants de l'Inter aux commandes ? Scaloni devrait vraisemblablement s’appuyer sur la paire Icardi - Martinez face au Guatemala et à la Colombie, comme il a déclaré en conférence de presse : "Nous pensons que les gars que nous avons appelé ont un énorme potentiel. Nous allons essayer de donner la chance à autant de joueurs que possible pour que le futur entraîneur ait l’embarras du choix. Je pense que le moment est venu pour le changement et il est juste d’appeler ces gars-là maintenant." Puis Scolani a parlé des attaquants évoluant en Serie A et plus précisément le duo de l’Inter ainsi que Giovani Simeone : "Nous avons Mauro, Lautaro et Giovanni dans la liste, trois joueurs de haut niveau. Mauro joue déjà au plus haut niveau depuis des années. Il est maintenant temps pour ces joueurs de tirer le meilleur parti des opportunités qu’ils ont. Ces trois joueurs sont ici maintenant, et s’ils jouent bien, pourquoi ne peuvent-ils pas continuer ?" Qu’en pensez vous ? La paire Icardi-Martinez fera-t-elle les beaux jours de l’Argentine pour les dix prochaines années ? ®Rheyou Diamweli - internazionale.fr
  11. Modric va rester à Madrid, de par son mutisme ce dernier a clairement favorisé le Real. De par son comportement, il n'aura pas fais plier Florentino Perez. Ce dernier, n'ayant pas apprécié le comportement de l'Inter, il compte dénoncer le club à la FIFA, mais plus que le club, il souhaite renvoyer l’ascenseur en voulant recruter Mauro Icardi. Le Fantasme espagnol Lopetegui et les supporters madrilènes ont demandés à leur président de frapper fort. Ces derniers fantasment à présent sur le fait de pouvoir recruter Maurito, après que la Maison Blanche ait procédé à la dite dénonciation. Selon le quotidien As, le premier joueur pisté se nomme Timo Werner de Leipzig, puis il y a Rodrigo Valencia, qui coûte 80M€ et enfin Mauro Icardi : "Son nom a été associé au Real et à l'Atletico mais l'opération ne s'est jamais concrétisée. C'est un grand goleador mais il y a un gros problème. Le Mercato en Italie se termine aujourd'hui à 20h. Si le Real souhaite l'acheter, il devra agir avant que l'Inter s'oppose à la vente de son numéro 9 vu qu'il lui sera impossible de recruter un remplaçant." Ce que As a surtout oublié de mentionner, ce sont les relations à présent compromises entre les Nerazzurri et les Blancos suite à l'affaire Modric. Pourquoi porter plainte à la Fifa ? Selon l'Ansa, l'agence de presse italienne, le Real Madrid a l'intention de dénoncer l'Inter devant la FIFA pour l'affaire Modric : "Dans un rapport publié par Marca, Florentino Perez a décidé de poursuivre en justice le club italien, à la FIFA, pour avoir eu un contact avec son joueur, sans avoir précédemment contacté le Real. Il s'agit d'un comportement illégal, car cette pratique est uniquement autorisée si le joueur dispose d'un contrat de moins de 6 mois et ce n'est pas le cas." "Madrid note que tous les jours, des rumeurs sur le désir Modric de quitter Madrid ont été répétées, mais cette possibilité n'a jamais été prise en considération par le Real qui s'est montré toujours très calme sur ce dossier, puisqu'il existe une clause libératoire qui s'élève à 750M€. Une somme qui est entièrement en dehors du champ d'application de l'Inter et de nombreuses autres équipes. Le Real souhaite marquer le coup afin que d'autres équipes ne tentent plus de négocier directement avec un de leurs joueurs, à son insu." Ce comportement ridicule du Real Dans son éditorial pour Fcinter1908.it, Alfio Musmarra s'est livré sur ce comportement du Real qu'il juge ridicule : "L'Histoire relative à Modric est différente. En effet, le club ne s'est jamais positionné publiquement, si ce n'est qu'après le match de l'Atletico de Madrid, suite à une question posée à Spalletti. Tout était entre les mains du Croate et l'Inter a tenté sa chance. Les accusations madrilènes sont ridicules, car il suffirait de repenser à Mourinho ou à l’entraîneur actuel qui occupait le poste de sélectionneur de l'équipe d'Espagne 2 minutes avant le coup d'envoie de la Coupe du Monde 2018..." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Après Spalletti, c’est à Icardi de signer une prolongation de contrat. Entre Wanda et l’Inter, le climat est serein et le capitaine de l'Inter est prêt à prolonger son contrat jusqu'en 2022 avec un ajustement de salaire. Après le renouvellement de Spalletti jusqu'en 2021, pour l’Inter est venu le temps d’une autre signature importante : celle de Mauro Icardi. Il y aura une prolongation du contrat jusqu'en 2022 plus une revalorisation salariale. Le capitaine nerazzurro gagnera 6 millions d’euros plus bonus soit un de plus que ce qu’il perçoit actuellement. Le désir d’Icardi a toujours été de jouer la Ligue des Champions avec le maillot noir et bleu. Wanda Nara, épouse et agent du joueur, avait néanmoins tenté d’élever les revendications en réclamant 8 millions d’€ de salaire, mais entre les parties l’optimisme est de mise et le moment est arrivé de signer le tant attendu renouvellement. Icardi a juré fidélité à l'Inter et l'arrivée de Lautaro Martinez le conforte dans cette décision. Les deux Argentins ont montré une grande complicité tant sur le terrain qu’en dehors. Ils ont déjà fait des étincelles lors de leurs premiers matchs ensemble. Malgré la clause valable jusqu'en juillet, aucune offre géante n’est arrivée de l’étranger pour Maurito, pas même du Real Madrid qui le suivait dans le passé et qui devra se passer de Cristiano Ronaldo. Icardi a toujours voulu rester à Milan et il est prêt à augmenter son bilan de 110 buts en Serie A (100 avec l'Inter) et à faire valoir ses talents de buteur également en Champions League. ®JY DS - Internazionale.fr
  13. Wanda Nara, épouse et agent de Mauro Icardi, sera la nouvelle chroniqueuse de « Tiki Taka », le célèbre programme de la chaine Mediaset. Ceci a été confirmé par Alberto Brandi, directeur de Sportmediaset, interviewé par le Corriere della Sera. Comment avez-vous pensé à Wanda Nara en tant que chroniqueuse pour Mediaset ? "On y pensait depuis un moment, nous voulions déjà l'impliquer pour la Coupe du Monde. Wanda a montré une grande volonté, elle était intriguée par la possibilité d'une collaboration sur le long terme, "Tiki Taka" l’a immédiatement intéressé. Nous sommes curieux de voir comment cela va se passer. Elle est prête pour le défi". Quel rôle aura-t-elle dans l’emission 'Tiki Taka': showgirls à Belen ? ou plus ? "Chroniqueuse : Wanda est cash, elle ne mâche pas ses mots, c'est une feuille blanche, elle dit ce qu'elle en pense et cela fonctionne, elle comprend le football, elle le vit tous les jours". Comment Icardi l'a-t-il pris ? Va-t-il collaborer aussi ? "Il n’a jamais été nommé lors de la négociation, nous nous sommes intéressés uniquement à Wanda. Il s’agit d’un contrat annuel, nous nous sommes trouvés au bon moment, elle est célèbre en Argentine, en Italie, elle a le désir de s’imposer et pas seulement comme épouse d’Icardi. Ils se dit beaucoup de choses sur elle, mais elle est très intelligente, nous l’avons appréciée dès la première entrevue et avons trouvé un accord en une semaine". JY DS - Internazionale.fr
  14. Victor Newman

    Mauro Icardi ne sera pas un joueur du Real Madrid

    Hier un article est paru dans la presse espagnole, via Mundo Deportivo qui relayait Libertad Digital. Ce dernier faisait part de l'intérêt du Real pour notre Capitaine Mauro Icardi... "Le Real Madrid n'a pas terminé ses activités sur le marché des transferts. Selon Libertad Digital, les émissaires de la Maison Blanche sont dans la capitale romaine pour négocier le transfert de Mauro Icardi, qui deviendra le compagnon d'attaque de Karim Benzema . L'argentin âgé de 25 ans joue pour l'Inter Milan et a déjà fait l'objet de rumeurs l'envoyant au Real. Une offre de 100M€ est citée afin de satisfaire à la demande expresse de Lopetegui, qui n'a pas à sa disposition Raul De Tomas. " Le Real calme tout le monde "Depuis janvier dernier, l’épouse et représentante de Mauro Icardi tente de placer son attaquant au Real Madrid. L'information est arrivée jusqu'à la publication d'un article de Libertad Digital dans le courant de la journée. L'information relatée faisait part d'une offre et d'un début de la négociation du côté interiste." Le Real Madrid s'est exprimé à ce sujet et assure qu'il sera actif sur le marché des transferts, mais qu’il n’a aucun intérêt à signer l’international argentin. Icardi ne portera donc pas le maillot de treize fois champion d'Europe. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. Icardi-Inter, nouvelle lune de miel : le renouvellement est une formalité. Mauro Icardi se sent au centre d'un projet important et n'a aucune raison de quitter l'Inter. Ça va être une nouvelle lune de miel entre le capitaine argentin et l'Inter. Le Real, semble avoir lâché le rosarino comme Neymar et Mbappe. Ils tentent de conclure l’affaire Lewandowski, un objectif de longue date de Florentino Perez, d’autant que le polonais montre des signes positifs (réciproques) envers les merengue. L'histoire de l'été 2018 entre Maurito et la Beneamata aura assurément une fin heureuse : renouvellement il y aura Il n'y a pas de rendez-vous à l'ordre du jour entre la direction et le joueur, les signatures pourraient même arriver après la fin du mercato. L'ajustement du salaire sera sur la table des négociations mais pas jusqu’aux 8 millions que Wanda souhaite. L’Inter vise plutôt les 6,5 millions d'euros, plus certains bonus, ce qui serait néanmoins une augmentation significative par rapport aux 5,4 millions qu’il perçoit actuellement. ®JY DS - Internazionale.fr
  16. Rheyou Diamweli

    Lautaro Martinez rend fou Passarella

    Le nouveau jeune argentin de l'Inter Milan, Lautaro Martinez, reçoit des éloges de nombreux acteurs du monde du football. Il a déjà montré des aperçus de sa qualité indubitable pendant la courte période de temps au club et de nombreux sceptiques sont déjà d'accord sur le fait qu'il pourrait se passer quelque chose de spécial. Lautaro, surnommé Il Toro, qui vient de Bahia Blanca en Argentine, est arrivé en provenance du Racing Club après avoir pris en compte les conseils de Diego Milito, l'ancienne légende de l'Inter du triplé. Les fans de l'Inter ne peuvent qu'espérer, qu'aux côtés d'Icardi, Il Toro sera aussi performant que son compatriote. La légende du football argentin et ancien joueur de l'Inter, Daniel Passarella, a également de grands mots d'encouragement pour Il Toro : "Lautaro me rend fou. Il est jeune, il a déjà accumulé beaucoup d'expérience et possède de grandes qualités. Il est également à l'aise aux côtés d'Icardi en attaque et il est clair que ce duo argentin va sans aucun doute divertir les tifosi Nerazzurris." ®Rheyou Diamweli – Internazionale.fr
  17. A la fin de la cérémonie de présentation du calendrier de la Serie A, Alessandro Antonello s'est adressé aux micros Sky Sport. : "Mon sentiment c’est que c'est un calendrier bien distribué, même si des pièges sont là." "Nous devrons faire face à chaque match avec une concentration maximale, les résultats s’obtiendront en ne négligeant aucun détail et en faisant son maximum dans toutes les situations. Le début du championnat n'est pas facile, avec Sassuolo qui nous a donné beaucoup de fil à retordre l'année passée, cela nous met immédiatement à l'épreuve et nous verrons dans quelle forme l'équipe se trouve, nous sommes confiants. Tous les projets ont besoin de temps pour se développer, c'est la deuxième année de Spalletti, nous en tant que club, faisons une planification très minutieuse, nous avons abordé le mercato très en avance. Nous espérons que cette planification pourra donner ses résultats sur le terrain." Icardi ? "Nous avons toujours dit que Mauro est notre capitaine, c'est un pion fondamental dans le projet Inter. Nous parlerons avec Mauro dans les prochaines semaines, mais nous insistons sur l'importance de Mauro dans notre projet. Le mercato est ouvert, nous allons de l'avant, nous prenons toutes les mesures nécessaires pour que l’équipe soit à la hauteur de deux grandes compétitions et qu'elle puisse satisfaire les tifosi qui nous suivent avec un enthousiasme incroyable. " Vrsaljko ou Darmian? "Piero Ausilio travaille très intensément, nous verrons dans les prochains jours comment les situations vont évoluer. Les objectifs sont clairs." Si nous sommes l'Anti-Juve ? "Il n'y a pas que nous, ce qui nous intéresse c'est d'atteindre un objectif important à la fin de la saison, et de combler l’écart qui nous sépare de la Juventus et du Napoli, nous verrons ce que nous pouvons faire. Il y a beaucoup d'enthousiasme et l'envie de bien faire." ®JY DS - Internazionale.fr
  18. L'ancien capitaine des Nerazzurri analyse la nouvelle équipe à la disposition du technicien de Certaldo. Dans les colonnes de La Gazzetta dello Sport, Beppe Bergomi a parlé de la nouvelle Inter : "Beaucoup d'options, une identité. J'aime l'Inter qui est en train de naître car, contrairement à l'année dernière, Luciano Spalletti peut la façonner en fonction de ses besoins. Le 4-2-3-1 reste la base, ça sera sa principale identité, mais maintenant l'entraîneur peut changer en cours de jeux, passer à la défense à trois et exploiter des joueurs avec une grande flexibilité comme Asamoah ou Candreva. Nous sommes seulement au début de la préparation, les vétérans de la Coupe du Monde n'ont pas encore rejoint leurs coéquipiers et c’est seulement quand tout le groupe sera disponible que nous comprendrons combien de facettes aura cet Inter. Avec la C1 et la Coupe en plus, la saison promet d'être intense. L'année dernière, l'Inter ne jouait pas les coupes européennes, mais ne pensez pas que c'était un avantage. Plus de compétitions c’est plus de joueurs à impliquer dans le projet: je le dis par expérience en tant qu'ancien joueur. Les premiers matches amicaux ont mis Lautaro Martinez en évidence. Nous avons vu un attaquant moderne, physiquement fort, capable de se différencier entre les lignes et aussi utile en pressing. Il me semble qu’il est agrrésif au bon sens du terme, et il est doté de bonnes qualités techniques. N'oublions pas que qu’il est né en 1997 ! Le duo avec Icardi promet de faire des étincelles. Dans le test avec Sheffield United, l'entente était immédiate. Lautaro peut améliorer les performances de Maurito, parce que par le passé, le capitaine a eu du mal à trouver un partenaire avec qui s'entendre. Icardi a souvent joué seul en pointe. Cela a fini par le brider : avec les qualités qu'il a, l'Argentin peut très bien être un attaquant polyvalent et pas seulement un finisseur exceptionnel. Martinez va l'aider à cet égard. Pour parler de la défense, je ne suis pas inquiet pour les quelques buts de trop pris en match amicaux. Il manque encore Miranda, De Vrij vient d'arriver et il faut lui laisser le temps de s'installer. Déjà l'année passée, Spalletti a été en mesure de donner de la force au groupe, il le fera à nouveau. Le mercato peut encore corriger quelques petits défauts. Je pense à un latéral droit pour alterner avec D'Ambrosio, tandis qu'à gauche, Luciano m'a dit qu'il avait confiance en Dalbert. Aussi parce qu'Asamoah peut également être utilisé comme milieu (dans un milieu de terrain à trois). Il est bon de rappeler aux fans que l'Inter n'est pas obligé de gagner le Scudetto. L'objectif concret est plutôt de consolider la qualification en Ligue des Champions et de passer la phase de groupes. Il faut donner de la continuité au projet, en bref, il faut espérer grandir année après année et seulement après vous pourrez vraiment jouer le titre jusqu'au bout. Aussi parce que, soyons francs, avec une Juve comme ça, pour l'instant il va rester uniquement des miettes". ® JY DS - Internazionale.fr
  19. La Gazzetta Dello Sport et le Corriere Della Sera se sont penchés sur la possibilité de voir Mauro et Lautaro jouer ensemble cette saison et si la sauce prend, une montagne de buts est à prévoir du côté des rangs Nerazzurri. Lors de son troisième match amical, l’Inter a partagé l’enjeu face à un courageux Zenit qui a clairement joué le jeu Toutefois, en attaque, on a pu remarquer qu’Icardi et Martinez ont été alternés. Le Capitaine Nerazzurro n’a pas réalisé sa meilleure première période de sa carrière, même s’il a inscrit un penalty et a eu une occasion de réaliser un doublé de la tête. En seconde mi-temps, Mauro s’est montré plus mobile, quittant son poste pour aider l’équipe à la construction. Par la suite, Lautaro l’a remplacé et en moins de dix minutes, il a de nouveau inscrit un but…C’est simple, lorsque le Toro voit la cage du gardien adverse, il est difficile de lui prendre le ballon et son sens du but fait parler la poudre. Pour la Gazzetta Dello Sport : "Spalletti devrait demander aux joueurs de mieux participer aux phase de jeu, voire d’augmenter l’interaction avec ses équipiers, mais la question que tout le monde se pose reste la suivante : Est-ce que Lautaro peut jouer avec Maurito ? C’est à Spalletti à trouver la formule magique pour faire coexister ses deux joueurs, et s’il y parvient, l’Inter pourrait bien se retrouver gavée d’une montage de buts." Icardi, l’Arme Fatale de l’Inter en Serie A 29 buts inscrits en 34 matchs. Mauro a été le plus grand protagoniste dans la course de l’Inter à la Ligue des Champions. La saison écoulée, il a dépassé la barre des 100 buts avec l’Inter et a terminé pour la seconde fois, meilleur buteur du Calcio. C’est un fait, Mauro, étant donné ses statistiques, est un joueur réaliste, un serpent prêt à se jeter sur sa proie à n’importe quel moment. Selon Opta, Mauro Icardi dispose d’une moyenne d’un but toute les 1,8 tentatives, pour faire simple, l’année passée, sur deux tirs, l’un des deux faisait trembler les filets de la Serie A. Personne n’a su faire mieux que lui. Malgré ce record, le renard argentin veut confirmer et améliorer sa statistique également cette saison, où il pourra finalement faire ses grands débuts en Ligue des Champions. Pour le Corriere Della Sera, Spalletti dispose d’un joyau en la personne de Lautaro Martinez Lors du match de l’Inter face au Zenith, Lautaro Martinez a prouvé qu’il peut peser sur une partie, en moins de dix minutes, le joueur argentin a trouvé le chemins des filets, après avoir ouvert son compteur but face à Lugano. Même si l’Inter a inscrit deux buts, l’un par Candreva, l’autre par Icardi, c’est pourtant Lautaro qui a su sortir son épingle du jeu en inscrivant le but égalisateur. Son adaptation donne de bonnes indications à Spalletti : Lautaro est désormais devenue une certitude. Si l’Inter veut viser haut, cela passera sans contestation possible, par son duo argentin…et lorsque l’on pense qu’ils peuvent être servi par des joueurs de la qualité de Perisic ou Nainggolan, les tifosi peuvent commencer à rêver…. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  20. Victor Newman

    L'Edito : Piero Ausilio, taille patron

    L’Inter et plus précisément son Directeur Sportif, Piero Ausilio, a géré de façon exemplaire le « cas Icardi » La clause libératoire n’étant plus effective, l’Inter est à présent en position de force. Piero Ausilio 1-0 Wanda Nara Était-ce un signe ? Le jour même de la Finale de la Coupe du Monde, la clause libératoire de Mauro Icardi arrivait à échéance. Si une équipe s’était présentée avec 110M€, le club n’aurait pas eu son mot à dire. À présent, la donne à changé. Il s’agit d’une victoire pour notre Directeur Sportif qui n’était nullement inquiet de voir une offre arriver pour le meilleur buteur de Serie A, Mauro Icardi. A présent, et comme l’Inter l’avait décidé, il est possible de parler d’une prolongation de contrat pour le Capitaine Interiste. Pourtant, au mois de mai, Wanda Nara était la première à décoché ses flèches, en exigeant un contrat de 8M€ et en déclarant que les 3 principaux clubs d’Europe étaient disposés à payer la clause de Mauro. C’est ce qu’on appelle le all-in. La réponse d’Ausilio à ce dernier était d’une simplicité déconcertante : "C’est bien, apportez-moi ces offres." Des offres qui, bien évidemment, ne sont jamais arrivées au siège du Club, malgré l’intox de l’agent et épouse de Mauro Icardi, qui tentait de faire vaciller le club par le biais de photos de ses safaris. La seule réponse qu’elle aura obtenu restera le silence de l’Inter. L’Inter veut récompenser son Capitaine L’Inter veut prolonger le contrat de son Capitaine qui a une nouvelle fois réalisé une excellente saison en inscrivant 29 buts en 34 matchs disputés et en remportant le titre de Capocannoniere. Cependant, chaque chose en son temps, le mois de juin était considéré par Piero comme le "mois des plus-values". Après le 15 juillet, ce dernier était d’accord pour s’asseoir autour d’une table, voilà la décision prise au Corso Vittorio Emanuele. Icardi n’a jamais demandé à être vendu et il a répété à pleins poumons et à de nombreuses reprises son envie de faire partie du projet de l'Inter à long terme. Face à la "vipère" Wanda, le "sage" Ausilio aura remporté la mise, ou comment un Club montre que personne n’est plus important que le Club en lui-même. L’Inter a remporté la mise. De son côté, Spalletti peut travailler également plus sereinement, le club n’avait pas l’intention de plier et Icardi devra faire "avec" ce que l’Inter lui propose. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  21. Il y a exactement cinq ans, le 9 juillet 2013, l'aventure a débuté à l'Inter pour Mauro Icardi : Cinq saisons durant lesquelles l'attaquant a grandi, mûri. Il est à présent le Capitaine et un symbole de l'équipe. Un lien fort qui a traversé des moments difficiles Et qui apparaît aujourd'hui plus ferme que jamais : le message affiché hier par l'Argentin, sur les réseaux sociaux, laisse peu de place à un départ de Milan, malgré le fait que son contrat ne soit pas encore prolongé. Icardi est passionné par l'Inter. Preuve en est, il a passé la nuit de dimanche à lundi avec Spalletti et une partie du staff afin d'être présent pour accueillir les nouveaux à Milan. Maurito est de plus en plus à l'aise dans son rôle de capitaine et leader du groupe, en prenant la responsabilité d'appeler personnellement et d'accueillir les petits nouveaux. Prolongation de contrat La prochaine étape sera de parapher son nouveau contrat. Comme nous le confirme La Gazzetta dello Sport, nous sommes actuellement dans les célèbres deux semaines où si l'Inter reçoit une offre à 110M€ de l'étranger, seul Mauro décidera de son destin. Pour le moment, aucune offre de ce genre n'est arrivée, et tout porte à croire que le renouvellement est la solution la plus probable. L'Argentin était très déçu par le fait que l'Inter retarde sa prolongation, mais notre club était engagé dans d'autres opérations. La volonté de l'Inter reste de continuer avec Icardi, qui est la clef de voute du projet. L'accord existant jusqu'en 2021 sera prolongé, dans quelques jours, après le 15 juillet 2018. Le Suning lui propose un salaire situé entre 5 et 6M€ par saison plus des primes substantielles jusqu'en 2023. Cette fois-ci la proposition émane du Suning en personne et non de Piero Ausilio... Est-ce que Wanda Nara prendra le risque de se dressser devant le propriétaire du club ? L'histoire entre l'Inter et Icardi est destinée à continuer. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  22. C’est ce que l’on appelle l’effet domino. Selon le quotidien Il Mattino, si les possibilités de voir CR7 revêtir le maillot turinois se concrétisent, le Real Madrid devra partir à la recherche de son successeur et ce, sans traîner. Vu les difficultés pour recruter Mbappé et Neymar, Lewandowski serait le remplaçant idéal pour la Maison Blanche. Le Bayern sur Icardi ? En effet, si le Bayern perd son meilleur attaquant, il se devra de trouver un buteur de haut niveau. Deux hypothèses sont émises : Mauro Icardi a déclaré son amour pour l’Inter, mais si une offre irrenonçable arrive sur la table, il est possible que notre Capitaine fasse ses valises. D’ici le 15 juillet, le Bayern peut également activer la clause des 110M€, mais semble également attendre de voir comment va se positionner le Real sur son attaquant actuel. Il se peut également que le Bayern décide de se pencher sur Morata, qui devrait quitter Chelsea. De son côté, les Blues seraient sur Gonzalo Higuain. Encore 9 jours à attendre…ensuite, ce sera l’Inter qui reprendra la main, sauf si une prolongation est signée d’ici là. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  23. En attendant la rencontre avec les dirigeants pour discuter de son renouvellement de contrat, Mauro Icardi est en vacances avec sa famille, du côté d'Ibiza cette fois. En plus d'effectuer ses devoirs de vacances donnés par les préparateurs de l'équipe, il fait le job en tant que capitaine. Selon le Corriere dello Sport il aurait en effet appelé les cinq nouveaux arrivants au club. Nainggolan l'a confirmé et Lautaro Martinez a même précisé que c'était lui qui l'avait emmené depuis l'aéroport pour faire ses visites médicales. Il s'est mis à leur disposition pour tout (logistique, école pour enfants...) et tous ont dit qu'il était heureux de partager le vestiaire. Un geste important et apprécié par la direction qui, parfois, tique face à son rapport aux réseaux sociaux, notamment avec sa femme Wanda Nara. Mais force est de constater que sur le terrain et dans le vestiaire, il n'y pas de fausses notes. Percée italienne à l'Inter Même si les prochains objectifs du mercato sont étrangers, Gonzalez, Malcolm et Dembélé, une constatation est à faire, il y a plus de transalpins dans l'équipe depuis l'arrivée du Suning. En juin 2016 il y avait six italiens, ils sont actuellement dix en attendant les ventes mais aussi les possibles greffes : Padelli, Berni, Ranocchia, Bastoni, D'Ambrosio, Gagliardini, Candreva, Politano, Eder et Pinamonti. C'est aussi le cas côté dirigeant, puisque Antonello a remplacé l'anglais Bolingbroke. ®gladis32- internazionale.fr
  24. L’Inter n’a pas envie de perdre son attaquant et notre Beneamata est bien décidée à le prolonger. Dans son agenda bien chargé, Piero Ausilio est parvenu à caler une date pour traiter avec Mauro Icardi. Ce sera le lundi 9 juillet. Le sujet principal sera la prolongation de son contrat. De plus, la date coïncide avec la reprise des entrainements à Appiano Gentile. Après avoir déjà renforcé l'équipe avec des achats ciblés et importants, le Club veut protéger son capitaine. Pour l’heure, personne ne s'est présenté pour payer la clause libératoire et notre PDG, Antonello, a révélé que les deux parties se réuniront prochainement pour parler de cette prolongation. Actuellement, si quelqu’un propose une offre à 110M€, la clause libératoire d’Icardi, ce sera à Wanda Nara et à Icardi à décider de leurs propres destinées. Du côté de l’Argentin, ce dernier attend un signe du club qui semble à présent disposé à augmenter son salaire jusqu’à 6,5M€, bonus compris. Du côté de son épouse-agent, Wanda Nara, cette dernière souhaite un salaire de 8M€ Icardi est actuellement à Ibiza, lieu où il est partie en vacances. Maurito n’a pas encore digéré sa non-retenue dans la liste des 23, mais ce dernier, à la suite du fiasco argentin, espère à présent qu’une révolution aura lieu et qu’il puisse connaitre enfin la joie d’être sélectionné. L'Inter ne compte pas céder sous la pression de Wanda d'autant qu'Icardi est lié à l'Inter. Prendra-t'elle le risque de louper une prolongation si aucun club ne se manifeste d'ici le 15 juillet ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  25. Victor Newman

    L'Inter tente le all-in pour Icardi

    Le quotidien Il Giorno revient sur le Mercato de l’Inter et la prolongation de contrat de Mauro Icardi. Le Dirlo Piero Ausilio a réussi l’impossible durant ce mois de juin : Mettre les comptes de l’Inter dans le vert, sans perdre un seul grand joueur. Les plus-values pouvant être réalisées à l'aide de la Primavera, comme le prévoit l’accord de règlement signé avec l’Uefa. C’est un véritable tour de force qu’a réalisé notre Directeur Sportif. La seule ombre au tableau reste Mauro Icardi, au moins jusqu'au 15 juillet En effet, depuis hier, la période de la clause libératoire de 110M€ est devenue active pour les clubs à l’étranger. Pour faire simple, si un club pose les 110M€, il n’aura qu’à séduire Icardi et notre Capitaine pourra partir. L’Inter empochera l’argent et n’aura pas son mot à dire. Le comportement de l’Inter en a surpris plus d’un, en commençant par son Capitaine en lui-même, alors que beaucoup s’attendaient à voir les deux parties actives, l’Inter a laissé s’installer un certain silence. Certes, l’Inter et Piero Ausilio reconnaissent le talent du joueur et l’Inter a bien l’intention de lui prolonger son contrat, mais les priorités, jusqu’au 30 juin, étaient toutes autres qu’une revalorisation salariale. Maintenant que les comptes sont à l’équilibre, Piero Ausilio est prêt à parler du renouvellement possible de l’argentin. Pour l’heure, tous attendent de voir si les clubs les plus riches vont déposer une offre sur la table. Certains clubs comme le Real de Madrid courtisaient Icardi, mais l’effet est retombé avec les éventuels transferts de plusieurs attaquant internationaux : Ronaldo, Neymar, Lewandowski, qui pourraient déclencher une réaction en cascade. Actuellement, personne ne s’est encore manifesté et n'a déposé les 110M€. La situation pourrait rester ainsi, à moins qu’un club attende la fin du Mondial en Russie pour avancer ses pions. Sinon, après le 15 juillet, l’Inter et Icardi iront de l’avant, peut-être avec un accord qui ne prévoit pas de clauses libératoire, voir une élévation de cette dernière et une augmentation salariale, mais avec un objectif commun : atteindre une somme difficile à débourser tout en protégeant les deux parties. Au niveau salarial, Wanda Nara reste sur ses positions, elle veut ses 8M€. Icardi gagne actuellement 5,5M€/saison et l’Inter s’est montré ferme, le club pourra monter jusqu’à 6,5/7M€. De plus, le Mercato actuel de l’Inter pourrait également convaincre notre numéro 9 de ne pas quitter le club, vu les investissements en cours... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×