Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'mauro icardi'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Série A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Évènements de Inter Club Paris

News

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.


Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

134 résultats trouvés

  1. Damien

    Serie A : Inter 1-0 Udinese

    L'Inter retrouve le chemin de la victoire ce samedi au stade Giuseppe Meazza en s'imposant d'un petit but signé Mauro Icardi. L'équipe alignée par Spalletti aura dominé outrageusement la première période, passant son temps dans le camps de l'Udinese mais sans réellement parvenir à inquiéter le portier adverse. C'est ce qui aura manqué aux Nerazzurri pendant ces 45 premières minutes, ce "truc" qui fait la différence. En même temps l'Udinese a passé son temps à jouer à 11 dans sa surface. Résultat des courses, 0-0 à la mi-temps. Au retour des vestiaires, l'Udinese semble être plus entreprenante et se créé des occasions, notamment 3 qui auraient pu finir au fond des filets de Samir. Finalement l'arbitre demandera la VAR pour accorder un pénalty à l'Inter. Icardi se chargera de mettre une panenka oklm, pour le plus grand plaisir de sa femme et ses deux filles présentes au bord du terrain. Entré en jeu à la 55e, Lautaro délivrera une passe décisive pour un deuxième but de notre capitaine, mais refusé pour une position de hors-jeu. Pas avec la manière, mais victoire quand même, c’est ce que l’on voulait… On a eu des occasions, beaucoup d’occasions, mais on ne sait pas la mettre au fond. On risque énormément de se prendre un but à chaque contre-attaque de l’adversaire… va falloir travailler la finition, on risque de redevenir Icardi-dépendants.
  2. Mauro Icardi s’est exprimé aux micros d’Inter TV après la victoire de l'Inter 1 à 0 face à l'Udinese, voici ses déclarations : « Parvenir à gagner aujourd’hui après la désillusion de mardi est important. Nous avons été bons, nous aurions pu faire mieux en première mi-temps pour débloquer le match directement. L’important a été de réussir à gagner ». Pourquoi cette Panenka ? « Je devais changer un peu parce que j’avais déjà tiré les penaltys de toutes les autres façons. Le gardien m’avait regardé et j’ai décidé de tirer de cette manière. Je devais marquer, et ce fut le cas ». Une victoire qui donne de l’air d’un point de vue du classement « Nous sommes là, nous pouvons revenir en Champions League et nous essaierons de faire de notre mieux ». Où peut arriver cette Inter en Europa League ? « On ne sait jamais dans le foot. Nous avons fait une belle phase de poule en CL, en partant du 4ème chapeau, on a montré qu’on pouvait faire de grandes choses ». Le prochain match sera contre le Chievo « Nous nous y préparerons de la meilleure des manières, comme chaque semaine. Nous avons finalement une « longue » semaine pour préparer une rencontre. Notre objectif est de nous présenter à la trêve hivernale dans le meilleur état physique et mental ». Le football est un sport simple : il se joue à 11 contre 11 et à la fin Mauro Icardi marque », cette phrase te plait ? « Une belle phrase en effet… [rires] ».
  3. Liri

    Mauro Icardi

    MAURO ICARDI Informations Générales : Nom : ICARDI Prénom : MAURO Poste : Attaquant Date de naissance : 19 / 02 / 1993 Lieu de naissance : Rosario Pays : Argentine Taille : 181 cm Poids : 75 kilos Numero de maillot : 9 Au club depuis : 2013 Position sur le terrain : Biographie : Clubs Mauro Icardi arrive à l'âge de 15 ans à La Masia, le centre de formation du FC Barcelone. Il y reste trois ans avant d'être recruté par la Sampdoria. Le 6 janvier 2013, il marque deux buts décisifs en championnat face à la Juventus. Il réalise un quadruplé face à Pescara le 27 janvier 2013 et totalise 8 buts pour sa première saison à seulement 19 ans. Il remarque lors de la victoire de la Sampdoria 3-1 contre l'AS Rome d'une superbe tête croisée. Lors du mercato 2013, il est engagé par l'Inter Milan qui base de grands espoirs en lui. Equipe nationale Il est sélectionné à 5 reprises en équipe Argentine U20 et marque 3 buts (Source: Wikipédia) Clubs : 2008-2011: FC Barcelone 20011-2013: UC Sampdoria 2013-?: Inter Milan
  4. Victor Newman

    Message subliminal d’Icardi

    Alors que la presse espagnole s’excite comme une pucelle quant à l’arrivée future de Mauro Icardi dans sa Liga, le Capitaine argentin a diffusé un message sur les réseaux sociaux. Face au Psv, Mauro Icardi a fêté son 200ème match comme il le fait toujours, en marquant. A travers son propre profil Instagram, l’argentin a tenu à célébrer cet événement spécial : 200 présences avec l’Inter, 119 buts. A suivre…. Il semble donc bel et bien que l’attaquant argentin confirme de cette façon son attachement personnel aux couleurs de la Beneamata. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Victor Newman

    Icardi dirait "Oui" au Real

    Il n'aura suffit que de l'élimination de l'Inter en phase de groupe de la Ligue des Champions pour voir les rumeurs envoyant Mauro Icardi au Real refaire surface. AS confirme que la prématurée sortie de route des Nerazzurri de la Ligue des Champions, pourrait ouvrir la porte à des scénarios importants. Selon le journal espagnol, Icardi pourrait à présent revoir sa position au sein même de l'Inter, lui qui a toujours affirmé l'aimer et vouloir la conduire à la victoire. Mais l'absence du saut de qualité tant attendu pour être une équipe de premier plan, à l'instar du Real Madrid, n'as pas encore eu lieu. Cela fait déjà plusieurs mois que les Merengues courtisent l'argentin, mais la qualification en Ligue des Champions par l'Inter au Stade Olimpico de Rome le 20 mai 2018 avait mis un terme à ce discours. Maurito confirmant vouloir disputer la Ligue des Champions avec le maillot de l'Inter. Depuis une longue attente, il aura finalement foulé, à 25 ans, les terrains européens, mais ce mardi soir, il aura dû dire adieu à la Coupe aux Grandes Oreilles, un adieu bien prématuré. On ne peut rien reprocher à Mauro auteur de 4 buts sur les 6 inscrits par son équipe, lors des six journées européennes du groupe B. Mais cela n'a pas suffit à l'Inter. Icardi a prouvé qu'il était un attaquant de niveau mondial. Il séduit surtout le Real qui voit l'argentin réaliser une bien meilleure saison que ses propres attaquants. Icardo a déjà inscrit 12 buts, soit 2 de plus que Benzema et 5 de plus que Bale, le tout en ayant disputé un match de moins. Ces statistiques ne laissent pas indifférent Florentino Perez et la Direction Madrilène. Et vu la violence de la désillusion, Icardi ne semblerait plus aussi fermé quand à sa volonté de rester à tout prix à Milan. Reste à présent à savoir l'avis du principal intéressé... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Aleksandar Kolarov est actuellement dans l’œil du cyclone vis-à-vis de ses propres tifosi à la suite de sa sortie en conférence d’avant-match Roma-Real : "Ils ne comprennent que peu de chose au football." Cette situation a également été connue dans un passé proche par Mauro Icardi, plus précisément lors de la sortie de son autobiographie. Présente sur le plateau de Tiki-Taka, Wanda Nara est revenue sur ce sujet : "Il y a eu des incompréhensions entre Mauro et les Tifosi à la suite de la sortie de son autobiographie. Mais le temps a montré qu’il était quelqu’un de sérieux, Mauro est fort, c’est un professionnel qui pense uniquement au terrain. A Gènes par exemple, il a inscrit deux buts dans un stade qui l’avait pris en grippe et plus (ndr. Samp 0-4 Inter d’avril 2014)." Le Ballon d’Or ? "Maurito n’y pense pas, il joue dans l’équipe qu’il aime et il veut y jouer en se concentrant match après match. S’il aurait voulu viser le Ballon d’Or, il aurait dû changer d’équipe." Juve-Inter ? "Je ne vois pas ce qu’a fait de mal l’Inter, vis-à-vis de ses rapport avec les Bianconeri." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. Mauro Icardi aura été l'un des plus grands artisans du Gala Del Calcio où il aura remporté les titres de "Meilleur Buteur", "Meilleur Joueur" et "Joueur repris dans l'équipe type" "C'est quelque chose de beau, je suis content d'avoir été primé car ce sont les autres joueurs et les entraîneurs qui votent. Je dois chercher à continuer à aller de l'avant avec l'Inter et à y faire de grandes choses. J'ai toujours dis que je voulais être bon avec l'Inter. J'ai déjà obtenu à deux reprises le titre de meilleur buteur et j'espère parvenir à remporter quelque chose de plus important." Ausilio a déclaré : Icardi est l'Inter.... "J'ai toujours démontré des marques d'affections et de l'amour pour l'Inter, pour tous les Tifosi. Je remercie Ausilio, Gardini et le Président qui veut me conserver ici. Dybala est un ami, même si nous avons déjà vécus de bons moments ensemble, nous devons nous préparer mentalement à cette grande affiche qui se tiendra vendredi." Des statistiques dignes de Ronaldo Les buts de Maurito enchantent l'Inter et ses Tifosi. Et si l'on se base sur un article paru dans la Gazzetta Dello Sport, Icardi est du niveau du "Fenomeno": "Même si cette année, Icardi a commencé avec le frein à main, le Capitaine ne s'est plus arrêté de marquer une fois retrouvé le chemin des filets. Actuellement, il en est à 118 buts inscrits en 198 matchs sous le maillot de l'Inter: C'est exactement le double des statistiques de Ronaldo, Il Fenomeno, soit 59 buts à l'Inter en 99 matchs." "Depuis le début de la saison, Maurito a disputé 11 rencontres en inscrivant 8 buts en Serie A. Il est actuellement à deux longueurs des Capocannonieri que sont Cristiano Ronalo et Piatek. Depuis qu'il a inscrit son premier but de la saison sur pénalty face à la Fiorentina le 25 septembre, le numéro 9 interiste a fait trembler les filets de Spal, du Milan, de la Lazio, de l'Atalanta et de la Roma." Le moins que l'on puisse dire c'est que tout le répertoire y passe: 2 penaltys 2 buts du droit 1 but du gauche 3 buts de la tête Vendetta en cours Une statistique fera plaisir à la Vieille Dame, 6 des 7 derniers buts inscrits par le Capitaine Interiste, l'ont été lors des déplacements de l'Inter au Stadium. De plus, Mauro Icardi compte laver l'affront subie par l'Inter sur ses terres, lors du dernier Derby d'Italie, un derby qui avait fait polémique et qui avait vu au final Icardi fondre en larme à l'instar de Ronaldo lors du célèbre 5 mai 2002 : "L' Inter est prête, je le suis aussi, j'ai envie de me venger des larmes de fin avril qui étaient nombreuses." En effet, c'était l'image de cette fin avril 18 : Les larmes et la tristesse du Capitaine Interiste après un match héroïque des Nerazzurri qui ont frôlé l'exploit de battre la Juve à 10 contre 11 depuis quasiment le début de la rencontre... Icardi était sorti effondré, en larmes, l'Inter parvenait à dominer la Juve et "MI9" venait d'inscrire son huitième but à la Vielle Dame. A la 85' Luciano Spalletti décidait de remplacer son Capitaine épuisé sur ce match. Un match qui au final fut perdu sur un but rageur de Gonzalo Higuain qui provoqua les Tifosi en le célébrant "à la Icardi". A présent, au Stadium, la Pipita est partie, mais Cristiano Ronaldo, deuxième au classement du Ballon d'Or, a pris sa place. Cette situation ne fait pas peur à Luciano Spalletti: "Mauro est un joueur fort et avec de la personnalité, c'est l'extension du renard des surfaces qui fonctionne que par des buts. Il est toujours là au moment opportun, il est toujours devant le but et il est fatal." Buffon traumatisé Gianluigi Buffon était interviewé sur Tiki Taka et était invité à s'exprimer sur Mauro Icardi : Est-ce qu'Icardi vous manque ? "Non, chaque fois qu'il me voyait, il m'inscrivait un but !" Le saviez-vous ? Wanda Nara a été questionnée sur son époux de joueur lors de la dernière édition de Tiki Taka, voici ses déclarations : Comment définiriez-vous le fait de voir Modric derrière Icardi ? "Ce serait un champion derrière un autre champion. Comme je l'ai toujours dit Mauro ne joue pas pour gagner un titre personnel, il se sent extremement bien ici avec ses couleurs. Le jour où il souhaitera remporter le Ballon d'Or, il devra songer à changer d'équipe. Depuis combien de temps un joueur de l'Inter, de la Juve ou du Milan ne l'a plus remporté ?" La Rolex d'Icardi ? "C'est pour cette raison qu'il doit continuer à travailler, sinon ma famille serait en faillite (elle sourit). Nous n'avons pas encore négocié sa prolongation. L'anecdote du soir revient à Carlo Ancelotti, ancien entraîneur de la Juve, du Milan et actuel entraîneur du Napoli. A la question : Qui supporterez-vous ce vendredi... "Le premier maillot que l'on m'a offert était celui de l'Inter, de Mazzola. Il faudrait voir si je saurais le retrouver actuellement. Ce sera une belle rencontre entre deux équipes." Icardi, une carrière à la Zanetti....Pour ou contre ? Exprimez-vous! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Victor Newman

    Le clan Icardi implose

    Si au niveau footballistique, Mauro Icardi a acquis une renommée mondiale et a contraint Luciano Spalletti à revoir ses idées technico-tactiques, la vie privée de notre Capitaine n'est pas aussi rose qu'il n'y parait... Mauro, le Professionnel Icardi a retrouvé le chemin des filets mais sa prolongation de contrat est actuellement bloquée. En effet, début septembre un premier contact a eu lieu entre Piero Ausilio et Wanda Nara, mais les deux parties restent opposées : L'Inter propose un salaire inférieur à 6 milions d'euros fixes mais propose de richissime bonus. Cette proposition a été balayée par l'épouse et agent de Mauro. A présent, nous arrivons en 2019 et Maurito continue d’être une machine à buts, à tel point que l'Inter va devoir s'asseoir à la table et elle risque bien de devoir sortir le chéquier pour satisfaire économiquement son Capitaine. En effet, le contrat de l'argentin prend fin en 2021, L'Inter devra donc prendre sérieusement le contrôle de cette situation et satisfaire son buteur maison, car l'été prochain, il ne serait absolument pas étonnant de voir un Grand d'Europe frapper à la porte et payer les fameux 110 millions d'euros de la clause libératoire. Mauro, le frère Le clan Icardi, celui composé de Wanda Nara et de Mauro, respire le bonheur. Mais tout n'est pas rose pour autant dans le clan de l'argentin. Preuve en est avec Ivana Icardi, la soeur de Mauro qui a démolit l'épouse de ce dernier. Intervenu lors de la retransmission de Domenica Live de Barbara D'Urso sur Canale 5, Ivana Icardi s'est livrée sur la douleur qu'elle ressent de ne plus être en relation avec son frère : "Cela dérange quelqu'un que je vienne ici, mais je le fais car j'ai des choses à dire et je ressens le besoin de m'exprimer." Est-ce la faute de Wanda? "Je ne veux pas dire certaines choses... Elle dit que je suis ici pour parler d’argent, mais ce n'est pas vrai. Ce n'est pas un hasard si j'avais une relation parfaitement normale avec mon frère avant son arrivée. Je ne pense pas que c'est une coïncidence, car auparavant, nous n'avions aucun problème." "Wanda dit que je mens. Mais voici le fond de ma pensée: Elle pense que c'est une question d'argent pour moi. J'ai d'ailleurs eu un litige avec un journaliste argentin qui était un ami de Wanda, il m'avait dit: Si votre frère était un boucher, vous ne seriez pas triste. Mais je l'aurais été." "Je ne veux pas jouer le rôle de la victime sous prétexte que mon frère ne me parle pas, mais sincèrement, j'ai mal au coeur, et si je suis venu ici, c'est pour vous le dire et pour que mon frère m'entende et me voit. Je l'appelle mais il ne me réponds pas au téléphone, je n'aime pas cette façon d'agir de leurs part." "Je veux qu'il me voit et qu'il sache qu'il me manque et que cela me manque de ne pas être présente avec ses petits enfants. J'ai d'autres frères et sœurs et avec eux je n'ai aucun problème, contrairement à ceux que j'ai avec lui. Le monde entier parle de mon frère. Je ne sais plus rien de lui pour résumer. Je ne suis pas maman, mais il sait ce que représente cette douleur pour notre mère, il n'y a pas que moi. Le monde entier sait quelle relation entretien mon frère avec ma famille." La réponse de Wanda ne s'est pas fait attendre Et cette dernière l'a jouée finement en diffusant un message paru sur l'Instagram de Monica Rodegher, une amie chère et membre du staff de l'équipe d'Argentine. Un message directement adressé à Ivana Icardi qui prouve que les tensions sont toujours vives : "Les mots ne servent à rien quand ils sont le fruit des mensonges et de méchanceté. La base de toutes les relations humaines est le respect. Tu crois que tu respectes ton frère, mon ressenti est que tu parles en mal de lui et de sa merveilleuse famille à la télé. Le silence vaut mille mots. Je veux ton bien mon amie @Wanda_Icardi." Plus tard, dans cette soirée du 2 décembre 2018, Ivana a de nouveau clashé Wanda "Toutes les personnes qui composent le cercle d'ami de cette Dame n'auront pas de mal à comprendre. Je ne vais pas parler mal de mon frère, c'est mon sang et je ne lui attirerais jamais d'ennuis, mais je vais dire la vérité sur toi. Au lieu de faire des captures d'écran de personnes qui parlent mal de toi, pourquoi ne pas prendre le téléphone et me dire en face le fond de ta pensée ?" "Je dois malheureusement mentir pour parler en bien de toi, et tu dois aussi le faire pour dire du mal de moi! Ne retourne pas l'histoire comme tu l'a toujours fait. Rappelles-toi que c'est aussi mon Capitaine et que je fais partie pour toujours de sa famille, avec sa mère, son père et ses frères: Nous sommes très fier de lui." S'en est suivi quelques clichés privés diffusé par Ivana Icardi avec Mauro et sa famille Être une telle machine à buts dans une telle famille, cela mérite bien une belle revalorisation salariale, non ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Damien

    Wanda Nara

    Wanda Nara Icardi Née le 10 décembre 1986 Nationalité : Occupations : Modèle, personnage de TV réalité, agent de football Enfants : Valentino Gastón López (né en 2009) Constantino López (né en 2010) Benedicto López (né en 2012) Francesca Icardi (née en 2015) Isabella Icardi (née en 2016)
  10. Victor Newman

    Mauro Icardi de nouveau primé!

    Mauro Icardi a de nouveau remporté un titre individuel, suite à son exceptionnelle saison 2017-2018. La période dorée individuelle pour le Capitaine de l'Inter se poursuit. Après avoir été le grand gagnant du "Gran Gala Del Calcio" avec les titres de meilleur buteur, meilleur joueur et inséré dans le Onze de l'année, une nouvelle reconnaissance lui a été octroyée par la Gazzetta Dello Sport : En effet, Maurito a remporté le titre de Meilleur performeur de l'année, le Best Performance Dell'Anno lors des Gazzetta Sports Awards 2018. L'argentin a pris le meilleur sur le nageur Piero Codia et sur le lauréat de l'Homme de l'année : Le spécialiste du 100m Filippo Tortu. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Victor Newman

    Perez propose 80M€ pour Icardi et.....

    C'est un fait, depuis le départ de Cristiano Ronaldo l'été passé, le Real Madrid est toujours en recherche d'un centre-avant capable de combler le vide laissé par le Portugais. Trois joueurs sont dans les petits papiers de Florentino Perez: Kane, Cavani et Mauro Icardi. Le rêve de Perez Mauro est le joueur dont rêve Perez. Pour chercher à convaincre le Club Nerazzurro de le céder, il est disposé à proposer un joueur "important"' pour lui, un vrai crack. Vous pensez à Modric ? Détrompez-vous! Vous pensez à Benzema ? Il ne faut pas rêver! Le président des Blancos prépare l'offre suivante: 80M€ plus Mariano Diaz, ce qui reviendrait à une offre de 100 millions d'euros en prenant en compte la valeur du Merengues. Qui est Diaz ? Milieu de terrain Dominicain née en 1993, il est peu utilisé par Solari. Barré par Benzema, il a été prêté à l'Olympique Lyonnais où il a fait valoir des qualités de jeu assez importante. Il a disputé 43 matchs entre la Ligue 1 et l'Europa League en inscrivant 20 buts, ce qui a amené le Real à le rappatrier. Mariano ressent le besoin de jouer et il a déjà demandé à son Président de partir dans un autre club pour jouer avec continuité. L'offre n'a pas convaincu l'Inter, mais le Club Nerazzurro n'aurait pas complètement fermé la porte quand à un départ possible de son Capitaine... Que la fête commence....de préfèrence avec Cameron ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. En marge de la présentation de sa nouvelle collection de vêtements, Wanda Nara revient sur l'Inter, Icardi et sa relation avec Lautaro. Salut Wanda, nous sommes à la Rinascente pour ta présentation de la "Wan Collection", quelles sont tes inspirations "Je me suis inspirée de toutes les femmes qui aiment être élégantes. C'est une collection pensée pour les femmes qui font beaucoup de choses, qui vadrouillent avec les enfants sans les laisser devant la TV, de ma vie quotidienne aussi, je m'habille de la sorte car j'aime être apprêtée. Et j'ai aussi pensé une collection pour les enfants qui aiment un peu jouer et être comme leur mère. C'était difficile de trouver un juste milieu entre l'enfant et l'ado et je crois avoir trouvé ce qu'il faut pour avoir un "mini-moi" à la mode et pour les enfants qui aiment s'habiller comme leur mère". Il y a deux numéros dans cette collection, le 27 et le 9... "Car la somme de 2+7 fait 9. Le 27 est mon numéro et celui de Mauro, et quand la Rinascente m'a proposé d'ouvrir un espace ici, parce que la l'idée principale était la vente en ligne et sur les réseaux sociaux, ils m'ont proposé la date du 27. Tout le 27, notre anniversaire, et notre rencontre un 27. Même Mauro s'est tatoué le 27, ce numéro nous porte chance. A la maison ça respire le foot, tout le foot, l'Inter, chez moi nous parlons toujours des matchs, et quand je vais à Tiki Taka mes enfants m'écrivent ce que je dois me souvenir de dire, comme le nul du Napoli ou les mots d'un entraîneur. Et alors cette collection sera une excuse pour avoir encore en commun avec Francesca et Isabella, qui ont un projet de famille, cela me plait d'être avec elles quand je peux. Francesca a pensé et créé la ligne". A propos du 9, Mauro joue ce soir, tu penses que l'Inter se qualifiera ? "Je suis confiante, c'est mon équipe et je tiens à tout ce qui touche à l'Inter : la Champions, c'est un rêve de la jouer, déjà y participer est important, tout le reste c'est du bonus, personne ne s'attendait à une telle Inter dans un groupe qui n'avait rien de facile. Rien que cela me rend heureuse". Milan, c'est votre chez vous : pour combien de temps ? "J'espère longtemps. Ce sera toujours ainsi, ça restera toujours dans le coeur, j'ai eu 3 enfants ici, nous avons tellement d'amis qui font maintenant partie de ma famille et je vois Milan comme je vois Buenos Aires". Et puis il y a le championnat, on te voit souvent au Meazza, tu as échangé un baiser avec Mauro en public récemment. Après la CL il y aura Roma et la Juve : La Juve a déjà gagné ce championnat ou l'Inter a encore son mot à dire ? "Je pense que la Juve fait son championnat seule. J'attends le meilleur pour l'Inter, cela va dans le bon sens. Spalletti fait des choix : turnover et tout ce qu'il fait va dans le bon sens aussi, rien à dire, je suis contente pour l'Inter et pour tous, ils le méritent". Dernière question : Ton avis sur l'entente Lautaro Icardi ? "Je souhaite que ça puisse arriver sur le terrain. Ils sont déjà amis en dehors du foot, ils s'appellent. Il y avait une polémique sur le fait que s'il arrivait ce serait un problème pour Mauro, il se disait qu'il partirait, mais depuis le premier jour il l'a contacté, aidé à trouver une maison, il l'a aidé comme il le fait avec tout le monde. Dans le cas de Lautaro on parlait de risque pour lui, mais Mauro a été bienveillant avec lui, il le considère comme un frère, car il est plus jeune, il est arrivé ici seul et ce n'est pas facile d'arriver à Milan, il ne parle pas la langue et même sa mère nous a remercié, et nous a dit que ça n'aurait pas été aussi facile sans Mauro et moi. Pour ça j'ai hâte de les voir jouer ensemble : ils sont bons, selon moi ils ont deux rôles complémentaires et peuvent jouer ensemble".
  13. Depuis le 14 juillet dernier, il joue pour le club brésilien de Vasco de Gama, il a trouvé un nouveau challenge malgré l'éloignement avec ses enfants. Maxi Lopez, depuis quelques mois, est reparti de Rio De Janeiro et s'est livré dans une interview sur sa vie privée, à débuter par Daniela Christiansson. "Nous sommes ensemble depuis 4 ans. Elle a toujours vécu en Suède et en Italie. Rio a été un grand saut pour elle mais elle s'adapte très bien, elle est très heureuse ici à Rio et nous espérons y rester plusieurs années." Maxi Lopez a le tatouage du prénom de ses enfants, issus de sa précédente relation avec Wanda Nara. Il parle aussi de son rapport avec eux : "Le dimanche après le match ils me demandent toujours si j'ai marqué un but. Je leur demande comment ça s'est passé en Serie A. Ils me parlent beaucoup parce qu'ils regardent tous les matchs au stade ou à la télé. Pour moi le monde du foot est idéal pour les enfants". Sur son rapport avec Mauro Icardi : "Je ne lui parle pas. C'est le mari de mon ex-femme." et son ex femme "Je ne parle qu'avec mes fils. La situation est difficile et triste. A Wanda je dis toujours que les problèmes des parents ne regardent pas les enfants qui doivent toujours rester en dehors de ça. J'espère qu'un jour elle comprendra et qu'elle me laissera passer du temps avec eux".
  14. Dans le portrait de Mauro Icardi fait par Condò pour la Gazzetta dello Sport, on y retrouve également la trace de Josè Mourinho, et de sa relation bien particulière avec le Fc Barcelone. Une relation qui, par un concours de circonstances différentes, aurait pu voir l'Inter du Special One ne jamais exister... Entré dans le personnel technique de Barcelone, après sa parenthèse de traducteur, en tant qu'assistant de Bobby Robson, en 1997, Josè Mourinho se voit confirmer à ce poste également sous l’Ère Van Gaal. Ce dernier avait maintenu le style de jeu hollandais-catalan apporté par Johan Cruijff. Il n'aura fallu que quelque mois à Van Gaal pour comprendre que, dans son staff, Mourinho est de loin le meilleur. Mais ce leadership du Special One n'a pas été compris par son mentor qui en a avisé la Direction de l'époque en Catalogne: "Josè Mourinho est un jeune homme de grande capacité, mais il ne fait pas partie de l'école catalane. "Il est différent". Pour lui, le résultat prime sur tout, le garder dans le système catalan serait dangereux, car il pourrait le saper de l'intérieur." Onze années se sont écoulées Remercié par Chelsea et quelques semaines avant de signer à I'nter, Mourinho est accosté par une partie de la direction Blaugrana pour devenir le futur entraîneur du club, après Frank Rijkaard. C'est l'intervention directe de Johan Cruijff, conscient des réserves de Luis Van Gaal, qui bloquera l'opération, en convainquant le Président Laporta de promouvoir un certain Giuseppe Guardiola qui entraînait le Barça B. Le reste est l'histoire est connu : la saison 2009/2010 de l'Inter de Mourinho le verra rentrer dans la Légende et le cercle très fermé des Clubs réalisant le Triplé, une première en Italie. Qui plus est en demi-finale de la Ligue des Champions 2010, Josè Mourinho est consacré sur le terrain du Nou Camp, cette défaite sera considérée comme "la plus belle de sa carrière". Pour lui, il s'agira de la plus belle des Vendetta, vu le traitement de faveur qui lui avait été personnellement réservé. Le saviez-vous ? Lors de cette guerre de philosophie de jeu entre Josè Mourinho et le Barça de Guardiola, un joueur catalan aura fait les frais de l'ensemble de toutes ses tensions: Ce joueur était arrivé des Iles Canaries, mais tout comme le Special One, ce joueur ne correspondait pas à la philosophie de jeu catalane...Vendu pour 400.000 euros à la Sampdoria en Italie. Il deviendra quelques années plus tard et à deux reprises le meilleur buteur de Serie A. Ce joueur c'est Mauro Icardi, le Capitaine de l'Inter ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. Karon

    Un prétendant de moins pour Icardi ?

    La saison d'Icardi démarre bien. Le numéro 9 de l'Inter marque régulièrement que ce soit en Serie A ou en Champion's League et les grandes équipes européennes suivent Mauro avec grand intérêt. Sur ses traces, on retrouve aussi Chelsea, avec Maurizio Sarri qui, après avoir cherché à amener l'argentin au Napoli, voudrait avoir Maurito chez les Blues. L'entraîneur de Chelsea est sous le charme d'Icardi, mais le club a compris que s'octroyer ses services ne serait pas possible. Les prétentions du club nerazzurro, de plus de 100 millions d'euros, semblent être trop élevées pour les dirigeants londoniens qui suivent ainsi d'autres profils. On retrouve parmi eux Piatek ou Callum Wilison de Bournemouth qui seront meilleur marché puisque l'on parle d'une valeur d'environ 40 millions d'euros.
  16. Karon

    Icardi : couvert d'éloges

    On se souvient encore des commentaires moqueurs : "Icardi ne marquera pas en Ligue des champions, ce n'est pas aussi facile qu'en Italie" ou "Les défenses en Champions League sont différentes et il ne touchera pas un ballon". Icardi n'a que 25 ans, mais il entame sa 6ème saison à l'Inter. Capitaine de l'équipe, tout tifoso nerazzurro connaît ses qualités et sa valeur. En Italie, cela fait 2 ou 3 ans qu'il est considéré comme un des meilleurs attaquants de Serie A. Ses prestations en Ligue des Champions et récemment contre le FC Barcelone, ne font que faire grandir sa réputation de buteur d'exception. Internazionale.Fr a le plaisir de vous fournir une sélection des derniers compliments de la planète foot envers notre capitaine. Evaristo Beccalossi "Encore une fois on se pose la question : Si Icardi avait eu 5 ou 6 occasions de but, combien en aurai-t-il mis ? Il a un taux de but très élevé, mais je ne lui recommanderais jamais de revenir jouer avec les autres, je pense qu'il faudrait mieux le servir parce que chaque occasion qu'il a se transforme en but. Hier j'étais à San Siro et Icardi n'est pas humain, je suis sorti avec cette pensée : Si tout le monde cherchait à le servir, je n'arrive pas à imaginer combien de buts il mettrait...". Fabio Cappello "Icardi était critiqué parce qu'il ne faisait pas assez de sacrifices sur le terrain pour venir aider ses camarades, mais je pense que ses camarades sont heureux qu'il soit sans la surface de réparation parce que dès qu'ils lui envoient un ballon, il la met au fond". "Comment pouvez vous dire qu'il a eu de la chance ? C'est n'est pas possible que la balle lui arrive toujours au bon moment, c'est son mérite. Icardi, sache que je suis fan de toi". Paolo Condò "Icardi a marqué contre Tottenham, contre le PSV et maintenant Barcelone pour sa première participation à cette compétition. L'Inter a beaucoup investi sur lui, mais il a également beaucoup cru en l'Inter et il se voit aujourd'hui récompensé". Valverde "Si nous avions été 12 nous aurions gagné. Icardi est un grand attaquant, mais je suis content de mes joueurs. Même quand vous avez l'impression qu'il n'est pas là ou pas dans son match, il sort de nulle part avec une perle". Ces commentaires positifs sont flatteurs, mais on ne peut s'empêcher de penser au futur de notre capitaine qui sera très certainement courtisé par les plus grosses écuries...
  17. Internazionale.fr a le plaisir de vous rapporter les réactions des joueurs après la victoire éclatante contre le Genoa. Certains commentaires peuvent être en double, car nous avons répertorié un maximum de commentaires sur les différentes chaînes. Mauro Icardi, sur les réseaux sociaux (Instagram) : "Bravo les gars, grand match" pour l'attaquant argentin hier qui était préservé sur le banc en vue de la rencontre face à Barcelone ce mardi. Dalbert pour Inter TV : "Aujourd'hui la victoire était importante, l'équipe a joué avec continuité. Tout ceci naît du travail quotidien des joueurs au staff technique. Ma position sur le terrain ? Je fais ce que me demande le coach. Lors du match contre Parme je m'étais déjà fait mal au pied et c'est revenu : après examens et heureusement, rien de grave. Combien je pense donner à l'Inter sur une échelle de 1 à 10 ? 10. Pour tout ce que j'ai démontré sur le terrain". Borja Valero sur les réseaux sociaux (Twitter) : "Grande équipe ! Grand public ! Maintenant nous nous préparons pour la LDC" Joao Mario sur les réseaux sociaux (Twitter) : "Grand match de la part de tout le monde. Revenir à domicile et marquer était merveilleux". Politano sur les réseaux sociaux (Instagram) : "Quelle émotion d'entendre le rugissement de San Siro. Nous voulons continuer comme ça !" Joao Mario à Inter TV : "J'ai essayé de donner un peu de moi, j'ai réussi à aider un peu l'équipe. Nous sommes un groupe plus complet, qui a plus de solutions sur le terrain. L'effectif est important : nous avons réussi à remplacer tellement de titulaires. La mentalité doit être celle de penser un pas après l'autre. Je remercie les tifosi pour la confiance qu'ils m'ont donné. Aujourd'hui il était important de gagner : nous avons fait un grand match, je suis très content à titre personnel d'avoir marqué à San Siro. Nous devons vraiment raisonner match après match, puis nous verrons ce que nous arriverons à faire. Mercredi (ndlr: il se trompe c'est mardi) nous aurons une rencontre importante, et nous aurons besoin de tout donner pour chercher à faire quelque chose d'important". Gagliardini pour RMC Sport : "Le Genoa a bien joué contre le Milan mercredi, c'est une équipe difficile qui presse sur tout le terrain, mais avec nous ils n'ont pas eu la vie facile. Une victoire méritée et importante. Tout le monde doit se trouver prêt, pour rendre les choix du coach difficiles. Puis, c'est à lui de faire ses choix. Anti-Juve ? Nous ne pensons pas à ce genre de choses. Nous verrons plutôt vers mars-avril. Chacun a démontré qu'il sait jouer son rôle, c'est ça notre force. En début de saison nous manquions de points, mais les prestations ont toujours été là. L'équipe a toujours été convaincue. Bergame sera un autre match décisif pour nous. Marquer un doublé est quelque chose de rare pour moi. Le faire ici, avec les tifosi, c'est unique. Nous devons les remercier, plus de 67 000 à 15h un samedi je pense que c'est quelque chose dont nous pouvons nous vanter". Gagliardini à Sky Sport : "Nous nous entraînons tous bien, puis le coach choisit. Je suis un professionnel et je fais de mon mieux jour après jour. Doublé ? J'ai dans l'idée qu'à la fin, le travail paie toujours. J'ai vécu un début de saison difficile et je ne jouais pas beaucoup. Aujourd'hui je réalise un doublé, chose qui ne m'arrive jamais et j'en suis très content. Je tenais à participer à la Champions League, mais je n'ai pas été mis dans la liste. Ce sont les choix de Spalletti et du club. Je me trouverai prêt quand ils feront appel à moi. Nous sommes tous de potentiels titulaires. Quand nous sommes appelés nous répondons toujours présent, il suffit de penser à Joao Mario à Rome et à Lautaro aujourd'hui, comme à Dalbert".
  18. Victor Newman

    Le Barça sur Lautaro et Mauro...

    Selon Marca et Mundo Deportivo, le Fc Barcelone s'active pour trouver l'héritier de Luis Suarez en attaque. L'uruguayen allant vers ses 32 printemps... De fait, le Barça compte faire ses emplettes en Serie A. Pour le premier quotidien, deux joueurs sortent du lot : Krzysztof Piatek l'actuel meilleur buteur de Serie A qui milite au Genoa et Lautaro Martinez qui joue à l'Inter, mais qui voit sa progression barrée par Mauro Icardi. Pour le Barça, les statistiques de Lautaro lors de sa dernière saison au Racing plaident en sa faveur : 22 buts en 44 matchs. Même si l'Inter ne compte pas se priver de son joyau argentin, qui n'a eu que très peu de temps de jeu, il ne faut pas oublier que celui-ci dispose d'une clause libératoire... Pour le second quotidien, Outre Harry Kane et Timo Werner, le Barça souhaiterait ramener à la maison un ancien de la Masia : Mauro Icardi. Reste toutefois une incertitude de taille, une "Ibra-Bis": Même si Mauro impressionne pour ses capacités de réalisation, il ne dispose pas d'un jeu de qualité similaire pour celui actuellement pratiqué au Fc Barcelone. A noter que le Barça pourrait également diminuer un concurrent direct, à savoir l'Atletico Madrid en tentant d'enrôler Antoine Griezmann. Concernant la présence ou non de Lionel Messi au Meazza ce mardi, Ernesto Valverde s'est livré à une courte déclaration: "Messi a un problème au bras, c'est bien qu'il soit revenu dans le groupe aussi rapidement pour conserver sa forme. Mais il faut encore attendre, cela ne fait que deux semaines, nous devons encore patienter." Info ou intox ? Après le Real, voici le second Grand d'Espagne qui souhaite s'offrir notre attaque... Qu'en pensez-vous ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. Victor Newman

    Lazio 0-3 Inter : Icardi, Empereur de Rome

    Du mauvais temps était prévu ce dimanche soir à l'Olimpico, au point même de voir le match reporté. Néanmoins, la ville, tout comme le club Laziale, ont tout mis en place pour que ce match puisse se réaliser. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que leurs efforts n'ont pas été récompensés. Si ces derniers étaient heureux de recevoir l'Inter, avec un gout de vengeance sur les lèvres, les Biancocelestes ne s'attendaient certainement pas à la Tempête Nerazzurra qui s'est abattue sur son terrain, c'est simple, l'Inter a réalisé une démonstration de force et remporte une rencontre face à un concurrent direct pour les places qualificatives en Ligues des Champions. Pour réaliser cette prouesse, l'Inter s'est reposée sur ses meilleurs joueurs: Suite à une passe de Politano dans la surface, son ballon arrive sur le torse de Perisic, qui remet à Vecino qui l'offre à Maurito qui n'a plus qu'à la pousser au fond du but (28'). C'est un fait, l'Inter aura appris certaines leçons en terre catalane. Le second but est de l'oeuvre d'Epic Brozo, le croate étant en feu durant l'ensemble du match, malgré une pluie battante. A la 41', il récupère un ballon mal dégagé à l'entrée de la surface et sa reprise ne laisse aucune chance à Strakosha. Les Laziales ne comprennent absolument pas ce qu'il se passe et l'Inter gère parfaitement bien le tempo du match, jusqu'à avoir 70% de possession de balle dans un stade réputé dangereux. Le troisième but sera limite anecdotique : Suite à une excellente entrée dans le match de Borja Valero, en lieu et place d'un surprenant et assez bon Joao Mario titularisé, il délivrera un caviar en profondeur pour Icardi. Notre Capitaine efface Lulic et du gauche place le ballon à raz du premier poteau du portier biancoceleste (70'). L'Inter s'impose avec la manière et maintient sa série de victoires en Serie A. Cette victoire convaincante projette l'équipe de Spalletti à la seconde place de Serie A, juste derrière la Juventus (-6) et à égalité de points avec le Napoli d'Ancelotti. Auriez-vous préféré vivre ce match le 20 mai 2018 et vivre ce lundi le 2-3 ou préférez-vous cette démonstration actuelle ? Tableau Récapitulatif Résumé Vidéo Réactions de Tramontana: Lazio 0-3 Inter Buteur(s): 28', 70' Icardi, 41' Brozovic Var: / Lazio: 1 Strakosha; 3 Luiz Felipe, 33 Acerbi, 26 Radu (78' 15 Bastos); 77 Marusic, 21 Milinkovic-Savic, 25 Badelj (34' 32 Cataldi), 16 Parolo, 19 Lulic; 20 Caicedo (69' 11 Correa); 17 Immobile Sur le banc: 23 Guerrieri, 24 Proto, 4 Patric, 5 Lukaku, 7 Berisha, 10 Luis Alberto, 13 Wallace, 22 Caceres, 96 Murgia Entraîneur: Simone Inzaghi Inter: 1 Handanovic; 2 Vrsaljko, 23 Miranda, 37 Skriniar, 18 Asamoah; 8 Vecino (88' 5 Gagliardini) 77 Brozovic; 16 Politano (80 14 Keita Baldé), 15 Joao Mario (57' 20 Borja Valero), 44 Perisic; 9 Icardi Sur le banc: 27 Padelli, 6 De Vrij, 10 Lautaro, 13 Ranocchia, 29 Dalbert, 33 D'Ambrosio, 87 Candreva Entraîneur: Luciano Spalletti Arbitre: Irrati Var: Rocchi Aveti(s): Brozovic (I), Asamoah (I), Immobile (L), Radu (L), Vrsaljko (I), Cataldi (L) Expulsé(s): / ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Après la défaite en Ligue des Champions contre Barcelone, l'Inter retrouve la Serie A où elle reste sur une série de 5 victoires consécutives et sera confrontée à la Lazio lundi prochain pour la 10ème journée. Luciano Spalletti revient aujourd'hui en conférence de presse au Suning Training Center. Ce sera un premier retour en terres laziales pour De Vrij et Keita. Ce dernier peut-il jouer en attaquant de soutien ? C'est possible. C'est une réflexion intelligente. Nous y pensons parce que nous l'avons déjà vu jouer à ce type de positions. Nous devons prendre en considération tout ce que nous avons à disposition et cela en fait partie. Demain se termine un cycle de 3 matchs épuisants, il vous reste de la réserve ? Vous pensez réaliser des changements ? Ceci aussi est une de nos possibilités, de faire tourner les hommes de l'effectif. Le signal que nous avons diffusé hier cependant est le fait de ne pas accepter passivement la situation du dernier match. De réagir à ce qui n'est pas allé comme nous le souhaitions. Et les joueurs hier me l'ont fait comprendre, de ne pas rester là à attendre mais d'aller sur le terrain et de se comporter comme nous voulons que cela se passe. Les mots de Steven Zhang font déjà du bruit sur le fait de vouloir porter le club au sommet. Cette année, où en sommes nous du projet ? Vous seriez satisfait si... Si nous faisons des résultats qui comptent. Les victoires dans les matchs importants allant nous rapprocher des 4 premières équipes du classement. Rester en Champions devient un objectif. Il y a des équipes fortes et toutes ambitionnent la même chose. Des équipes qui occupent ces positions depuis des années au classement. Et puis le fait de faire de grands matchs, comme nous le faisons ces derniers temps avec des prestations de haut niveau. Avant le dernier Lazio-Inter le sujet était la présence ou pas de De Vrij. Comment l'avez-vous trouvé et que vous souvenez vous de ce match ? Je l'ai vu comme vous l'avez vu vous-même. De Vrij est facile à analyser, pas besoin d'un psychologue. Il est transparent, clair. Une personne incroyable de par son enthousiasme et la qualité de sa personnalité. Il s'entraîne bien, c'est un très bon footballeur. Il est serein et cela se voit sur son visage. Le souvenir de ce match est celui des tifosi en fête qui ont atteint un objectif important l'an passé en gagnant un match à objectif important et qui a gagné entre mille difficultés parce que nous sommes allés le faire à l'Olimpico. Nous devons tenter de le refaire. Nous avons beaucoup fêté, mais nous devons nous rendre compte que c'est bien de l'avoir fêté mais nous ne devons pas nous arrêter à ce type de victoire et remporter des matchs plus importants encore. Devons nous nous attendre dès demain à la reprise dont vous avez parlé après le match contre Barcelone ? Je l'ai déjà dit. Le signal le plus important est la façon dont se sont entraînés les garçons hier et la participation, l'intensité qu'ils ont eu dans l'entraînement. La solution est là, c'est le médicament dont a besoin une équipe. Nous devons compenser deux matchs qui accumulent énormément de fatigue comme le derby et le match contre Barcelone au niveau psycho-physique parce que l'équipe a la force , le caractère et le nombre pour présenter une équipe fraîche en championnat. Un commentaire sur l'absence de Nainggolan à Barcelone ? Nainggolan a ses qualités et caractéristiques. Il a l'expérience de ce genre de matchs et peut nous apporter quelque chose en plus. Mais nous avons dans l'équipe de quoi remplacer chacun. Nous ne dépendons pas d'un seul joueur. Nous sommes une équipe, nous voulons être un groupe, une organisation, un club. Nous voulons être un ensemble de personnes qui ont pour rôle d'apporter leur contribution pour atteindre les objectifs. Celui qui l'a remplacé a fait son propre match, un bon match. Et il a donné sa contribution pour faire de bonnes choses parce qu'il est clair que nous avons besoin d'humilité et de reconnaître le mérite de l'adversaire qui nous a vaincu, mais dans le dernier match il avait fait de bonnes choses. Et le match encore avant aussi, nous avons gagné de la même façon après qu'il soit sorti. Lautaro a des caractéristiques similaires à Keita comme deuxième attaquant ? Avoir une équipe qualitativement aussi importante fait en sorte que de nombreux joueurs ont leur place dans l'équipe titulaire. Quand on parle de joueurs de tel niveau, tous peuvent apporter une contribution pour que le club devienne une équipe importante et faire de bonnes prestations pour l'équipe. Et il est possible de faire jouer Lautaro avec Icardi. Ce sont les caractéristiques qu'il faut bien évaluer sans, juste vouloir les mettre, dénaturer leurs qualités ou créer de la difficulté à leurs qualités. Il y a des précautions à prendre quand on aborde ces questions. Cela dépend des moments, de l'aversaire, du match, du système de jeu en face. Mais nous l'avons déjà utilisé et nous l'utiliserons encore. A Barcelone il a joué 28 minutes. Comment va Nainggolan ? Il a recommencé à courir aujourd'hui. Nous verrons la réaction de son pied. Si cela lui fait mal ou s'il peut revenir sur le terrain pour reprendre l'entrainement suivant. Sans question préalable, Spalletti en fin de conférence a voulu souligner l'importance de la passation à la présidence entre Thohir et Steven Zhang : "Je suis allé en Chine avant d'être entraîneur à l'Inter et je l'ai rencontré lui et son père. C'est une personne importante qui est devenue président de l'Inter. Il est une garantie. Extrêmement lucide, une garantie pour le futur de l'Inter. Dans la grandeur de cette famille se trouve tant de belles choses. Si vous deviez me demander mon avis synthétique, je vous dirais qu'il est consacré 24 heures sur 24 à construire une Inter forte. Ceux qui veulent avoir son attention doivent être en lien avec l'Inter. Il a le coeur à l'ouvrage, il est enthousiaste. On ne peut que louer l'investissement de cette famille pour l'Inter".
  21. Mercredi fut une soirée de champion pour Icardi dans un stade qui a vu jouer et admirer de très grands attaquants comme Romario, Ronaldo et Van Nistelrooy. Mauro Icardi a été à la hauteur de la situation. Comme le relate la Gazzetta dello Sport il a eu une présence constante, en phase offensive comme défensive et cela a abouti à une prestation de très haut niveau. La soirée de l'attaquant argentin a mis en lumière, encore une fois, ses statistiques délirantes : Il fallait un capitaine dans un match de guerriers. Au milieu des huées et sifflets il fallait du caractère et des muscles... Et les buts de Mauro Icardi (...). A Eindhoven avec le maillot rayé blanc et rouge, on a vu un très jeune Ronaldo. Mais aussi Romario et l'idole locale Ruud Van Nistelrooy par le passé. Et au Phillips Stadion le numéro 9 argentin sous le maillot rayé noir et bleu a fait un énorme match (...). Son 110ème but sous les couleurs de l'Inter est la cerise sur le gâteau, mais cette fois-ci Mauro Icardi c'était vraiment plus que le but. Après un début relativement discret, il s'est déchaîné : 9 tirs au total, presque un record pour lui (il en avait fait 10 contre Empoli en 2015) mais aussi une passe-clé pour Vecino en première mi-temps. Il y aussi cette présence dans la surface à l'occasion du but de Nainggolan qui s'est précipité sur la balle après son tir contré. Et enfin, à noter cette volonté de rester dans le match et participer au travail de couverture, prêt à poursuivre et à dégager en tribune les ballons susceptibles d'arriver dans la zone de Handanovic pour tuer les offensives néerlandaises." ®Samus - internazionale.fr
  22. C'est un Mauro Icardi optimiste qui s'est livré en conférence d'après-match d'Argentine-Colombie: "Nous avons disputé un bon match et avons transformé l'équipe nationale en un grand groupe. Personnellement, je me sens bien et j'ai fait ce que l’entraîneur m'a demandé de faire." "La blessure fait partie du passé, je me suis entraîné durant toute la semaine et je n'ai rien ressenti d'étrange sur le terrain. J'ai failli marqué pour quelques centimètres, mais je suis fier de moi et je sais que tôt ou tard le but arrivera." "Dans mon club, je fais ce que j'ai à faire et ici, en équipe nationale, je dois confirmer et maintenir cette même motivation." "J'ai attendu cette opportunité de pouvoir jouer avec la Seleccion, c'est dommage que je n'ai pas pu faire partie du groupe pour la Coupe du Monde. A présent, place à l'Inter où de nouveaux matchs m'attendent." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  23. Nous y sommes, l’Inter et Mauro Icardi sont enfin prêt à poursuivre leurs aventure ensemble, comme le souligne FcInterNews, l'entourage de Maurito et le Club ont passé tout l’été à traiter ensemble, afin de trouver un accord qui conviendrait à l’ensemble des parties. Sur la table, le Suning a proposé à son Capitaine un contrat de 7M€ net par saison, soit 2M€ de plus que ce qu’il touchait actuellement. Il s’agit d’une offre importante qui est destiné à mettre à jour le niveau de notre Capitaine, qui a été l’auteur d’une très belle saison. Aucune information n’a filtré sur la présence ou la suppression de la clause libératoire. Seule certitude, ce contrat aura une portée maximale de cinq années. Un contrat peut en cacher un autre En effet, l’Inter continue son plan d’action qui consiste à blinder ses joyaux. Après avoir recruté des joueurs de qualité, il est l’heure pour Piero Ausilio de passer aux renouvellements des différents contrats. Outre ceux de Luciano Spalletti et de Mauro Icardi, l’Inter souhaite s’occuper du cas Skriniar. D’après Fcinternews.it, un accord de principe avait été trouvé sur la base d’un salaire de 2,5M€, un montant qui a pourtant été refusé par le principal intéressé. En effet, pour l’entourage du joueur, les prétentions sont tout autre : 3,5M€. L’Inter est ouverte au dialogue et souhaite arriver à un nouvel accord, vu l’importance de Skriniar au sein du noyau. Couper la poire en deux La solution qui pourrait satisfaire les deux parties, selon l’Inter, serait de proposer un salaire de 3M€ net par saison plus des bonus facilement atteignable. L’Inter, en prolongeant Skriniar, souhaite également envoyer un message clair à ses principaux courtisans. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  24. Inter, trois renouvellements sont à venir : Une seule inconnue, la date pour la signature d'Icardi. "Le premier à signer un renouvellement ne sera pas Mauro Icardi" "Icardi, Skriniar et Brozovic seront les prochains Nerazzurri à renouveler leur contrat". C'est ainsi que débute l'article du Corriere dello Sport concernant la situation des renouvellements de contrats à l’Inter. L'affaire la plus médiatique concerne l'attaquant argentin et capitaine de l’Inter : "A partir du 10 septembre, la rencontre entre les différentes parties peut être organisée. Jusqu’à maintenant elles ne se sont jamais assises pour discuter mais ont simplement échangé à distance. La volonté mutuelle de continuer pour longtemps est le ciment de la relation, l'accord va rapidement arriver. Reste à savoir si la signature se fera sur les 8 millions requis par Wanda ou les 6-6,5 offert par le club. SKRINIAR ET BROZOVIC - Pour le défenseur slovaque, des propositions de 70 millions (United et City) ont été rejetées avec des salaires vertigineux : le salaire actuel (1,5 million par an) sera doublé, bien que la demande de l'agent soit plus élevée. Même Epic Brozo est à deux pas du renouvellement : il gagne actuellement 2,5 millions d'euros nets par saison », une prime sera versée pour les performances de la saison dernière et lors de la coupe du monde. Attention, il peut être le premier des trois à signer ", explique le Corriere dello Sport. ® JY DS - Internazionale.fr
  25. Victor Newman

    Wanda Nara allume Tiki Taka

    Il n’aura pas fallu longtemps à Madame Icardi pour dégommer ses premières flèches, et le moins que l’on puisse dire c’est que Wanda a fait mouche, à l’instar de la la relation particulière qu’entretien Icardi avec la Vieille Dame... C’est une émission juventine ? En effet, l’agent et épouse de Mauro Icardi aura marqué la soirée de son empreinte en attaquant le programme diffusé sur Italia 1 et conduit par Pierluigi Pardo, qui parlait un peu trop de la Juve lors de l’émission… "Mais est-ce que je suis dans une émission juventine ? Car ici, tout le studio est bleu, mais on ne fait que parler de la Juve…" Wanda, une renarde des surfaces sur les plateaux télés… ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×