Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'mercato'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Série A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Série A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Évènements de Inter Club Paris

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

246 résultats trouvés

  1. Don Tony

    Les rumeurs des membres

    Ce topic est dédié à l'ensemble des membres du site/forum. Vous pouvez parler des rumeurs en cours et des transferts, sur base de sources sérieuses. Ne manquez jamais de respect et à présent ce topic est le votre, je vous fait confiance. Le premier qui me déçoit, il prends sévère
  2. Infos : Discussions sur le mercato de l'été 2018/2019, toutes les rumeurs de transferts, les derniers alertes, les détails des contrats. Tout le mercato et transferts de l'Inter à discuter ici. Bonjour, Je me permet d'ouvrir ce topic avant le début du Mercato Hivernal, du fait que pas mal de dossiers de transfert sont en cours de traitement actuellement. - Nous sommes en contact avec les dirigeants du Genoa pour Tomas Rincon, son club veut Gnoukouri dans la transaction. - Un nouveau contact va être proposé a Brozovic, avec une clause de départ de 50M - Galatasaray se renseigne sur Ranno - Si on arrive a tirer 22M de Kondogbia on va le vendre. - L'OM veut Gabigabol sous forme de prêt, mais nos dirigeants préfèrent le prêter a un club Italien ou Espagnol. - On relance le dossier Vidal (FCB)
  3. Don Tony

    Radja Nainggolan retrouve Spalletti à l'Inter

    L’Inter est parvenu à satisfaire Luciano Spalletti en recrutant Radja Nainggolan. Avec l’arrivée de Javier Pastore à la Roma, Radja libère son poste. Comme le souligne la Gazzetta Dello Sport, la transaction se fera rapidement, et le joueur pourrait être à disposition peut-être même avant le 30 juin 2018 . “Le transfert de Radja Nainggolan à l’Inter a été un marathon où il fallait prendre en considération plusieurs facteurs dont les comptes. L’arrivée de Javier Pastore, chez les Giallorossi a donc mis fin aux derniers doutes, pour autant qu’il en existait. Toutefois l’arrivée du Ninja devrait mettre un coup d’arrêt à la relation entre l’Inter et Rafinha". "Après Asamoah et De Vrij, arrivé gratuitement, Lautaro payé 20M€ au Racing di Avellaneda, l’Inter s’offre le protégé de Luciano Spalletti. Ces dernières semaines, les deux Directions Sportives se sont rencontrées, accordées, désaccordées, pour enfin trouver un accord grâce à l’intervention de l’agent du joueur, Alessandro Beltrami. Actuellement, Ausilio et Monchi, sont entrain de définir les derniers détails." Le transfert "A la base, la Roma voulait très bien monétiser le transfert de Radja, évalué à 35-40M€, une somme trop importante pour l’Inter, qui est sous la pression du Fair-Play-Financier." "Le transfert se réalisera sur base d’une offre 22 millions d'euros comptant, plus une contrepartie technique. Les parties se sont accordées, même si la Roma à rejeté l’idée de l’Inter d’inclure Santon, en plus de certains jeunes de la Primavera qui a remporté le Scudetto." Quels sont les joueurs qui iront à Rome ? La Roma aura le choix entre le mezzala Zaniolo, le milieu de terrain Emmers, Pompetti et Rada, pour ce dernier, son agent est celui de Radja. Ils seront deux, voire trois à signer à Rome. Pinamonti, est lui aussi dans les radars du club romain. L'intention des clubs est d'arriver le plus tôt possible à s'accorder sur les noms des garçons pré-cités, la négociation sera close pour une évaluation globale de 34M€. Le contrat de Radja qui le liera à Milan est en cours de rédaction. L’année passée, le Diable Rouge avait prolongé son contrat lors de la tournée Américaine. Il avait prolongé jusqu’en 2021 pour un salaire de +/- 4,5M€ (entre les parties fixes) + bonus. L’Inter va augmenter le pourcentage de la partie fixe des 4,5M€ garanti à la Roma et Radja signera jusqu’en 2022. Ce mardi 19 juin, un jour décisif La Gazzetta Dello Sport a reconstitué cette journée décisive : "Spalletti peut exulter, il va accueillir un autre joueur prêt à l’emploi, un joueur pour lequel il a un réel coup de cœur, un joueur qui connait déjà bien la Serie A et qui n’aura pas besoin d’un temps d’adaptation ou d’apprendre l’italien à l’école." "Nainggolan et la Roma avait tout pour avoir un avenir heureux ensemble, mais la situation a totalement changé lors de la trêve hivernale. Toutefois, fidèle à lui-même, le Ninja a voulu se montrer clair vis-à-vis des tifosi romain : "C’est la Roma qui a voulu me vendre." En effet, la Direction romaine n’aura jamais pardonné la vidéo de Radja, complètement pété au Nouvel An: De plus, la transaction qui a échoué avec le Guangzhou Evergrande était révélatrice de cette situation de discorde. Ce mardi, Nainggolan s’est présenté, pour la dernière fois…au centre Sportif de Trigoria. Bien que personne ne l’a vu sortir avec ses effets personnels, notre Ninja était prié d’aller vider son casier dans les vestiaires. La Gaffe puis le démenti Etant donné qu’il n’a pas participé à l’entrainement, Radja s’est baladé au Nord de la ville de Rome, où il aime généralement jouer au Padel. Sur place, il y aurait laissé échapper une phrase : "On se revoit à Milan !" Plus tard dans la journée, le belge s’est exprimé sur les réseaux sociaux en démentant cette déclaration…..pourtant, de source sure, Nainggolan est à la recherche d’une maison à Milan. Premium Calcio confirme Claudio Raimondi a expliqué que la transaction entre l’Inter et la Roma est actée, surtout depuis l’annonce de l’arrivée ce jeudi de Javier Pastore à Rome, pour la traditionnelle visite médicale. Le coût du transfert du Ninja sera le suivant : 34M€ réparti de la façon suivante : 22M€ en cash + 12M€ en contrepartie technique, c’est-à-dire, nos jeunes de la Primavera "Luciano Spalletti est très heureux d’accueillir Radja à Milan, mais ce dernier à mandater Piero Ausilio, pour qu’il puisse parvenir à transférer également Alessandro Florenzi." "L’officialisation aura lieu dans les prochains jours. Mais on peut s’attendre à ce que le Ninja emprunte le même chemin que celui de Lautaro et être présent et disponible au club pour le 1 juillet." Le plus triste dans cette histoire, outre la situation entre la Roma et le Ninja, c’est que même "gratuit", personne ne veut s’attacher les services de Santon… Benvenuto Ninja ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. L'une des demandes de Luciano Spalletti est d'ajouter du poids et du muscles dans le futur milieu de terrain Nerazzurro. En ce sens, notre entraîneur, considère Radja Nainggolan et Moussa Dembélé comme les deux éléments idéaux pour élever le niveau de l'équipe. Il pourrait s'agit d'un tournant décisif dans le Mercato car l'Inter pourrait compter sur ces deux joueurs qui ont de l'impact dans le jeu. Rafinha, le prix à payer ? En effet, Rafinha serait le joueur qui paierait le prix fort afin de laisser le rôle de meneur de jeu à Radja Nainggolan. Comme le rapporte la Gazzetta Dello Sport, la demande de Spalletti est d'avoir 6 titulaires, pour ses trois postes au milieu de terrain (4-2-3-1) : Brozovic est confirmé, tout comme Gagliardini, Vecino et Borja Valero. Il ne reste donc que deux places vacantes. Les deux recrues idéales sont donc, pour Spalletti, Nainggolan et Dembélé, afin de pouvoir disputer au mieux la Serie A et la Ligue des Champions. De plus, reste à savoir comment pourrait être gérée la situation entre Rafinha et Nainggolan, si les deux viennent à se retrouver dans le même club. En effet, l'une des plus graves blessures du brésilien est l'oeuvre du Ninja... L'Inter, souhaite avoir un joueur de poids devant sa défense et Moussa Dembélé et ses 87,5 kilos peuvent effrayer plus d'un joueur, outre le fait qu'il est capable d'être bon à la relance, de réduire à néant une action adverse et capable de certains coups d'éclat. La réponse de Dembélé sera donnée à la mi-juillet Même si Luciano Spalletti souhaite aligner Moussa aux cotés de Brozovic, ce dernier attend de savoir s'il va, comme le bruit court en Chine, recevoir une proposition indécente. Le Mercato se terminant en Chine le 13 juillet, la décision devrait tomber d'ici là. De plus, il faudrait vraiment que l'offre proposée soit indécente, car Dembélé souhaite jouer dans un grand club, dans un championnat important et disputer la Ligue des Champions. En somme, l'Inter a pour l'instant la balle. William Carvalho, l'occasion à saisir L'Inter surveille attentivement la situation au Portugal et plus précisément au Sporting Lisbonne où plusieurs joueurs ont été agressé par un groupe de "supporters" fin mai. La conséquence est grave pour le club, car des joueurs comme Rui Patricio ont cassé leurs contrats. Dans le cas où William Carvalho fait de même, Piero Ausilio rentrera en contact avec ce dernier, outre le recrutement des deux diables rouges. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Radja Nainggolan se rapproche à grand pas de l'Inter. Selon le Corriere Dello Sport, le milieu de terrain belge a eu en travers de la gorge de découverir que Rome peut se passer de lui et le mettre sur le marché. Après Martinez et les Diables Rouges, Monchi et la Louve, tout cela a perturbé le moral d'un joueur de stature internationale. Tous les chemins l'éloignent de Rome Pourtant, sa saison était impeccable sous le point de vue du dévouement et de la présence, mais ses dérapages sur les réseaux sociaux auront eu raisons de son avenir romain. Le Ninja en veut énormément à Monchi et lui a imposé sa loi en lui faisant posant ses conditions: Radja veut rester en Italie Radja a décidé d'aller à l'Inter Radja dictera ses conditions. Le Ninja, dont la fracture est bien visible, reste à présent chez lui durant les prochaines semaines, dans l'attente de la rencontre entre Piero Ausilio et Monchi pour discuter de cette transaction. L'Inter veut diminuer la demande de la Roma (35M€) en incluant des jeunes de la Primavera. La Louve, veut du cash. Fin juin, les deux parties se réuniront pour le transfert du joueur. Vu la situation, Piero a intérêt à signer Nainggolan s'il ne veut pas perdre Spalletti... Pastore, ancienne cible Nerazzurra, pour remplacer le Ninja à Rome La Louve a déjà trouvé le remplaçant idéal pour remplacer Radja Nainggolan, un joueur qui est sur le liste des transferts : Javier Pastore. West Ham souhaite le recruter, mais l'ancien de Palerme veut retourner en Italie et Rome est prête à l'accueillir. Son entourage travaille actuellement avec Monchi, afin de rendre ce transfert réaliste. Mais la concurrence est là : Rome souhaite le transférer pour une somme de 20-25 millions d'euros et offrir au joueur 4 à 5M€/saison. Naples est aussi intéressé et a sondé le PSG, il proposera son offre, uniquement en cas de départ de Mertens ou Callejon. Pour l'heure, la Roma est en pôle. Outre son talent, l'Inter compte recruter le Ninja également pour une autre raison... Les origines indonésiennes du Ninja pourrait être un véritable tsunami au niveau de la pénétration du Marketing Nerazzurro, devenu stratégique en Asie. Il ne faut pas oublier, que notre Président, Erick Thohir, organisera la 28ème édition des jeux asiatiques qui se disputera du 18 août au 2 septembre à Jakarta et à Palembang. Si Radja signe, la première journée de championnat coïncidera avec la cérémonie d'ouverture des jeux indonésiens. Que pourrait demander de plus Erick Thohir, en termes de publicités, rentabilités, voir en écoulement de maillots ? Nainggolan s'inspire d'une Légende pour le choix de son numéro de maillot Le numéro fétiche de notre indonésien est le numéro 4. Toutefois ce dernier a été retiré à la suite du départ à la retraite de Javier Zanetti. C'est d'ailleurs pour ce motif que Perisic arbore à l'Inter, le numéro 44. En revanche, Radja a eu l'idée de génie de faire comme Ivan Zamorano. En effet, à l'époque, notre terreur d'attaquant avait sacrifié son numéro 9 pour Ronaldo en optant pour le 1+8 (18). D'ailleurs, Ivan continue toujours à arborer ce numéro spécial lors des matchs d'Inter Forever. Concernant Radja, le numéro de maillot souhaité sera le 22 à la Zamorano, donc le "2+2". Cette idée plait énormément au Club, car cette imagination pourrait plaire à des milliers de fans et s'il est vrai que le maillot d'Icardi est le plus écoulé actuellement, celui de Nainggolan pourrait suivre une trajectoire aussi tout particulière. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. Don Tony

    Fumée blanche pour Nainggolan

    Plus que jamais cette année, l'Inter est très proche de réaliser son coup du Mercato Estival : recruter Radja Nainggolan. Le milieu de terrain belge de la Roma a toujours été le soldat de Luciano Spalletti, qui voit en lui son Trequartista idéal. Prix fixé La Roma attend la bonne offre de l'Inter, le prix a déjà chuté à 30-35M€, mais les Nerazzurri continuent à insister en misant sur ses jeunes de la Primavera. Selon Sport Mediaset, la négociation entre l'Inter et la Roma sera actée après le 30 juin 2018. Même s'il y a une différence sur les prix, l'intégration de Zaniolo et Pompetti, en plus des 25-26 millions d'euros ont fait vaciller la Roma. Mais pour la Louve, l'Inter est en possession d'un joueur qui lui plait énormément et qui est destiné à partir, sa valeur est de 7M€ : Andrea Pinamonti. Si l'Inter l'inclut dans la transaction, il pourrait devenir la pièce maitresse de cette équation qui satisferait les deux équipes. Un Catalan pour remplacer Joao Cancelo ? En effet, même si Joao Cancelo a réalisé une très belle seconde partie de saison, partir chez l'ennemi juré reste impardonnable. Selon Superdeporte, le latéral portugais de Valence, serait proche de la Juve. Montant du deal : 38-39 M€ Pour le remplacer, Piero Ausilio n'a pas perdu de temps et s'intéresse à un joueur, qui est destiné à quitter le Fc Barcelone : Aleix Vidal. Pour le transférer à l'Inter, il faudra débourser entre 10 et 15 millions d'euros. Comme Piero Ausilio est fou du Fc Barcelone, il a dans un premier temps proposer un prêt avec un droit de rachat pour s'offrir les services de l'international espagnol. Piero, en tout bon Directeur Sportif espère à présent une réponse positive du club Blaugrana. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Nous y sommes. Après des semaines de rapprochement entre les deux parties, rapportées également par l'agent du joueur Alessandro Beltrami, les directeurs sportifs de l'Inter et de la Roma, Ausilio et Monchi, se sont entretenus hier. Une discussion profitable, le signe du début d'une vraie négociation Habituellement, dans le jargon du mercato, lorsque les Directeurs Sportifs viennent à se parler directement, cela signifie que le plus dur a été fait. Cela signifie aussi, que le bon procédé à été trouvé. Et les deux Directeurs Sportifs ont comme intention de parvenir à trouver une solution qui arrange les deux parties : Transférer Nainggolan. Entre Monchi et Ausilio la relation est ancienne, ils se sont déjà entretenus pour d'anciennes transactions telles que Jovetic et Banega. Entre les deux parties, l'ambiance n'est pas glaciale, il y a juste besoin de trouver la "formule idéale". Pour l'heure, nous n'en sommes encore qu'aux négociations, la Roma évalue son Ninja à 35-40M€ et l'Inter est revenue à la charge avec une nouvelle offre sur la table de 22M€, pour les raisons budgétaires que l'on connait tous. La différence, c'est que cette fois-ci notre club inclus, non pas un, mais deux joueurs, deux pépites de notre Primavera, à savoir Pompetti et Zaniolo. L'enjeu est de taille car, s'ils explosent à la Roma, nos deux gamins pourront rapporter une importante plus-value au club de la Capitale et Piero Ausilio a eu le mérite d’attirer l’attention de son homologue sur ce point. Cette nouvelle offre convaincra-t’elle Monchi ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Don Tony

    Radja Nainggolan à l'Inter le 1er juillet ?

    L'objectif numéro un de l'Inter reste Radja Nainggolan. La Direction interiste veut satisfaire Luciano Spalletti et a l'intention de mettre à sa disposition celui qui a été son élève. Selon la Gazzetta Dello Sport, le "oui" est très proche En effet, l'Inter dispose de l'accord du milieu de terrain belge, qui est attiré par l'idée de retourner travailler avec l'entraîneur qui l'a le plus estimé, sans parler du fait que la Roma a décidé de le sacrifier au nom d'un rajeunissement du noyau. La Roma préfère conserver Strooman plutôt que Radja. Les négociations décollent Mais Monchi veut monétiser au maximum cette transaction, et compte encaisser au moins 40M€ : un chiffre très lointain de la première ébauche d'offre préparée par l'Inter, 22M€ + un ou deux jeunes de notre Primavera. En effet, à la suite de cette première offre, l'Inter et la Roma ont dû se rencontrer, et la Louve a très bien compris que 40M€ peut effrayer plus d'un club. Au stade où nous en somme, la base de l'opération devait s'établir autour de 30-35M€, avec des contreparties techniques. De fait, la Roma, s'attend à une meilleure proposition que celle précédemment présentée, surtout que Spalletti met la pression à l'Inter avec insistance, pour avoir son Ninja. Et pour confirmer un peu plus ce transfert, l'Inter et la Roma espère que ce dernier aura lieu au plus tard, le 1er juillet 2018. D'ici là, le Ninja a déjà refusé les offres émanant de la Chine et de l'Atletico Madrid.... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Piero Ausilio cherche à conserver les "Bigs" cette saison, mais cela n'a pas empêché certains joueurs de quitter l'Inter, vu qu'ils ne faisaient plus parti du futur projet de l'Inter. Voici le tableau, qui fait suite au Triplé, des meilleurs ventes réalisées par l'Inter Lors de l'été 2010, Mario Balotelli était vendu pour 29,5M€ à Manchester City. L'Inter a préféré conserver son Prince, malgré son âge. L'année suivante, c'était au tour de Samuel Eto'o de partir à l'Anzhi Machackala pour 27M€ En 2015, pour s'offrir Kondogbia, l'Inter avait du vendre Xherdan Shaqiri et Mateo Kovacic, deux joueurs importants, mais pas indispensables à l'époque. Cette transaction avait permis au club de récolter 48M€. Au 31 mai 2018, le français a signé à Valence pour 25M€. L'Inter compte agir de la sorte cette été, et la victoire du Championnat de la Primavera de Stefano Vecchi pourrait permettre à Piero Ausilio de réaliser un bon paquet de plus-values, car tant de jeunes sont appréciés. Détails important, l'Inter ne souhaite pas connaitre une "Bonucci-Bis" et en cas de vente de l'un de ses jeunes, une clause de rachat prioritaire sera reprise dans le contrat. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. L'Inter est très sérieuse pour Radja Nainggolan. Le milieu de terrain, privé de Coupe du Monde par Roberto Martinez, veut vraiment arriver à Milan et les premières étapes concrètes, dans le cadre des négociations, ont déjà été abordées. Les détails de l'opération Comme nous le rapporte la Gazzetta Dello Sport, dans son édition matinale, le l'Inter a proposé à la Roma 22M€ plus la possibilité de s'offrir l'une de nos deux pépites de la Primavera, fraîchement sacrée Championne d'Italie , Nicolò Zaniolo ou Federico Valietti. Il va de soi que la Louve préférerait objectivement vendre son joueur à l'étranger et non pas à un concurrent direct. Mais la Roma qui espérait toujours voir les 40M€ déposés sur la table par un club étranger, d'ici le 30 juin pour se mettre en règle avec le Fair-Play-Financier, voit le temps passer... Les négociations sont prêtes à rentrer dans le vif du sujet car il y a lieu de tenir compte de l'importante estime de Radja pour Luciano Spalletti et vice-versa. Notre entraîneur n'a jamais eu de cesse que de vouloir le recruter, et le ressenti actuel est que Radja suivra Spalletti n'importe où. De plus, l'international belge semble fasciné par le projet que l'Inter lui propose, et une réunion entre les représentants des deux clubs est prévue aujourd'hui. Monchi en a marre du Ninja Selon le quotidien Roma Il Tempo, la Roma et son joueur ne se parlent plus. Pour communiquer, tout passe par le biais d'Alessandro Beltrami, l'agent du joueur, car un face-à-face risquerait d'aggraver la situation. C'est une bien triste fin de carrière romaine qui s'annonce pour Radja... Pour le Diable Rouge, il lui faut un point de chute. Et actuellement, le meilleur endroit pour continuer sa carrière est l'Inter où Luciano Spalletti est convaincu de connaître les bonnes retouches à effectuer, afin que son joueur fétiche exploite et retrouve l'intégralité de tout son potentiel. La Roma a décidé de se séparer de son milieu de terrain sur décision de Monchi, qui en a marre des comportements de son dynamiteur de milieu et des promesses qu'ils avaient établies ensemble, lors de la prolongation de son dernier contrat. De plus, Di Franceso, l’entraîneur qui a remplacé...Luciano Spalletti à la Roma, ne bougera pas un doigt pour stopper ce départ: "Il a demandé au belge de normaliser sa vie privée et de mettre de côté certains de ses excès, afin de faire un effort envers son club, qui en juillet dernier lui a offert un contrat de 5M€ qui court jusqu'en 2021." Un accord de principe existe entre l'Inter et Beltrami L'avenir est teinté de bleu et noir pour Radja: "Il existe un accord de principe entre Beltrami et l'Inter, tous s'attendent à une offre écrite après avoir fait savoir qu'outre le fait de dépenser 30 à 35M€, les Nerazzurri joueront la carte d'inclure certains de leurs jeunes de la Primavera, Zaniolo est le plus pressenti." Beltrami confirme également le démenti d'un intérêt de la part de l'Atletico Madrid. La Roma veut en finir avec son "guerrier" avant le début du stage estival. L'Inter, elle, elle le signe quand il le veut! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Luciano Spalletti doit sûrement être aussi fou que Tortue Géniale devant une séance de gymnastique. Jamais l'Inter et l'international belge n'ont été aussi proche et il se pourrait vraiment bien que cet été soit le bon, après des années de cour. L'Inter et Radja Nainggolan ont décidé de se dire oui pour gagner ensemble et tenter de remporter la Ligue des Champions. De la Capitale Italienne, à la Capitale de la Mode Selon la Gazzetta Dello Sport, la machine est lancée: "Leurs routes communes est de plus en plus tracée. L'Inter et Radja Nainggolan ça peut vraiment devenir un mariage heureux. Le Ninja a marqué son accord pour être transféré à Milan et, ce sera lui le "Grand" cadeau promis à Spalletti, l'homme en plus au milieu de terrain qui sera capable d'élever le niveau de l'équipe avec une vue particulière sur la Champion's League." Comment le transfert va-t-il se réaliser ? "Une fois le Fair-Play-Financier régularisé, avec une plus-value qui doit tourner aux alentours de 45M€, Piero Ausilio, qui a déjà rencontré Alessandro Beltrami, passera à l'offensive. La négociation est prête à décoller, et l'intérêt de l'inter est concret, les deux clubs sont en contacts réguliers. Toutes les "bonnes" conditions sont réunies pour que ce rêve devienne réalité : Nainggolan a compris que sa carrière à la Roma était derrière lui et il a accepté de porter le maillot Nerazzurro. Ce transfert sera de l'œuvre de Spalletti, qui a placé le joueur en haut de sa liste de courses." Pourquoi la Roma est prête à vendre son Ninja ? "La Roma est soumis également au Fair-Play-Financier est le club doit systématiser ses comptes. Raison pour laquelle, la Louve demandait 40M€. La transaction pourrait être confirmée dans les 20 prochains jours, l'Inter doit également régulariser sa situation. Du côté de la Roma, le Club a accepté de traiter avec l'Inter sur base d'une contrepartie, c'est-à-dire de joueurs, afin de diminuer la demande." Nainggolan tient à s'expliquer auprès des tifosi romains "Radja avait fait savoir qu'il ne voulait pas quitter la capitale, mais que ce sont les dirigeants de la Roma qui ont décidé de le vendre: Ce n'est pas seulement un acte d'amour pour les fans ou une demande à la direction d'assumer ses responsabilités sur cette affaire, mais il y avait aussi la volonté de Radja de choisir lui-même sa destination." Radja ne veut que l'Inter Si la Roma voulait le pousser dans un club capable de mettresur la table une proposition plus avantageuse que celle de l'Inter, Radja aurait dit non. Pour l'instant il n'envisage même pas la possibilité de se déplacer en Chine, mais il attend impatiemment de rejoindre Luciano Spalletti et, par la même occasion, le Suning qui lui proposera de gagner 4,2M€ plus des bonus facilement atteignables, son salaire pourrait atteindre les 5M€. En disposant d'un contrat de 4 ans, le Ninja s'assurerait un beau matelas de 20M€ pour les années à venir. La Roma tente de gratter ce qu'elle peut En effet, la Louve s'est renseignée sur Valietti, Zaniolo, Pompetti et Merola. L'objectif de la Roma serait de pouvoir systématiser son bilan 2017-2018 via la cession du Ninja. Il faudra voir comment va se comporter l'Inter, car acheter immédiatement Nainggolan dans cet exercice voudrait dire que notre club se doit de faire encore plus de plus-values et des cessions d'ici au 30 juin pour sortir l'argent tout de suite. L'Inter a officiellement fait une offre, à savoir offrir 20 à 25M€ et inclure dans l'opération des joueurs de la Primavera, Zaniolo et Valietti en tête. Il ne manque plus qu'à connaitre la position de la Roma. Et au niveau des plus-values, un joueur pourrait permettre de débloquer cette situation: Avec ces équipiers en équipe nationale, Joao Mario a décidé de tirer à boulets rouges sur l'Italie: "Ne signez surtout pas en Italie." Le saviez-vous ? Contrairement à ce que l'on peut penser, l’Inter pourrait également transférer Radja Nainggolan à Milan, avant le 30 juin 2018. Journée où l'Inter devra pourtant présenter ses comptes à l'équilibre. Comme nous en informe le Corriere Dello Sport: "Ce n'est pas dit que l'Inter soit contrainte d'attendre le 1er juillet pour avoir Nainggolan et l'enregistrer dans le prochain bilan comptable. Il y a aussi la possibilité, encouragée par Rome, que cette transaction puisse se faire plus rapidement, étant donné que la Louve doit également avoir ses comptes en règle dans moins de 20 jours." "Pour que cela soit possible, il est nécessaire que dans un délai de deux semaines, l'Inter ait mis en place une bonne quantité de gains en capitaux, et que le Club Giallorossi accepte une contrepartie technique (un joueur avec lequel il fera un gain en capital supplémentaire) et que le prix reste fixé au 40M€ requis initialement." Les deux clubs discutent, il y a des choses à mettre en place, mais le dialogue "Rome-Inter" indique clairement que la fumée blanche est possible. Parce que l'Inter veut donner à Spalletti son joueur fétiche et par ce que la Roma a déjà fait comprendre au belge que ce dernier n'est plus une priorité suite à l'acquisition de Crisante et au blindage de Pellegrini. La Roma veut 40M€, l'Inter en propose 25M€, mais à 30M€ et en y insérant une contre-partie, la transaction est finalisée. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Don Tony

    Le Barça prêt à un coup bas pour Rafinha

    En effet, c’est une surprise pour personne, l’Inter aime Rafinha et Rafinha aime l’Inter. Seul problème, l’Inter ne peut pas se permettre d’acheter un joueur avant le 1er juillet 2018, où là, elle pourra se faire "un peu plus plaisir". Profitant de cette situation, le FC Barcelone n'est pas disposé à donner Rafinha aux Nerazzurri et le club catalan a très mal digéré le fait que l’Inter n’ait pas respecté son pacte de payer les 35M€ pour le joueur, en cas de qualification en Ligue des Champions. De plus pour les Catalans, la pilule est d’autant plus dure à passer car l’Inter songe à proposer à nouvau un prêt conditionné, voir transférer le joueur à un prix inférieur aux 35M€-38M€ convenu. En effet, le quotidien catalan Sport, n’a pas tort, un Gentlemen Agreement avait été convenu. Le Barça compte renvoyer l’ascenseur à l’Inter Et cela risque de passer par le Tottenham de Pochettino, qui voudrait renfoncer son milieu de terrain et qui connait parfaitement bien Rafinha. L’Inter est, pour l’instant, obligée d’attendre le premier juillet et de régler ses problèmes avec le Fair-Play-Financier. Mais informé de cette nouvelle, il n’est pas exclu que les Nerazzurri demanderont à rencontrer le Fc Barcelone, en compagnie de Mazinho, père et agent du joueur, pour parvenir à débloquer la situation. Est-ce que le Barça ne s’est toujours pas remis de cette nuit du 27/04/2010, une demi-finale qu’elle aurait dû gagner, s’il elle n’avait pas trouvé l’Inter de Mourinho sur son chemin et pourtant réduite à dix ? L’avenir de cette transaction nous le dira… ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  13. Don Tony

    Nainggolan en route vers l'Inter ?

    C'est un fait, Radja Nainggolan est l'objectif numéro 1 de l'Inter de Spalletti. L'Inter/Le Suning veut offrir "en cadeau", au natif de Certaldo "son" milieu de terrain fétiche. Comme le souligne Sky Sport: "Plusieurs confirmations arrivent. Il est le premier nom de la liste de recrutement pour la Champion's League". L'Inter a déjà entamé plusieurs démarches positives et les confirmations officielles sont attendues"" Comment ce transfert peut-il se réaliser ? Le Ninja coûte 40M€, mais la Roma est ouverte à la discussion, à la condition de pouvoir également s'offrir l'un de nos jeunes joueurs. D'après la presse transalpine, L'Inter et la Roma se seraient mis d'accord pour recruter l'international belge pour 29M€, en y ajoutant Nicolò Zaniolo, dont la valeur est estimée à 6M€. Cette saison, Zaniolo a inscrit 14 buts et réalisé 10 passes décisives lors de ses 34 matchs avec la Primavera. Pourquoi une soudaine accélération du dossier ? Ce samedi avait lieu, en Reggio Emilia, la Finale du Championnat de la Primavera. Piero Ausilio et l'agent du joueur, Alessandro Beltrami, se sont réunis pour fixer un rendez-vous dans les jours à venir, et il ne s'agirait plus que de simples détails. Merchandising La volonté de l'Inter est de réaliser le transfert de Radja au plus vite, afin qu'il puisse être disponible au 1er juillet. Car avec le recrutement du Belgo-Indonésien, l'Inter peut également frapper fort au niveau du Marketing en Asie, avec son Ninja qui deviendrait "l'Ambassadeur indonésien" de l'Inter. En son temps Erick Thohir voulait déjà se l'offrir, mais il n'avait pas su rivaliser avec la Roma. Un dynamiteur qui tire du milieu de terrain, on n'avait plus connu cela à l'Inter depuis un certain Freddy Guarin... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. Don Tony

    Rafinha & Cancelo ne se laissent pas faire

    En effet, le futur de Rafinha et de Joao Cancelo est encore incertain et l'Inter est obligé de patienter jusqu'au 1er juillet 2018 pour agir... Rafinha Ce dernier souhaite retourner à l’Inter, tandis que le Fc Barcelone souhaiterait le vendre pour remplir ses caisses. A ce sujet, Sport annonce une offre de West Ham. De son côté Rafinha n’est pas disposé à l’accepter et attend de voir ce qu’il se passera avec l’Inter, où un feeling spécial s’est créé, aussi bien avec le club qu’avec les tifosi. Pour l’Inter, il faut impérativement attendre le 1er juillet avant d’agir Joao Cancelo L’ailier portugais a dit "non" à Jorge Mendes qui souhaitait le voir signer à Wolverhampton, même si Valence aurait encaissé 40M€. Pour le portugais, ce dernier souhaite une destination plus importante du point de vue sportif. Selon Sky Sport, la Juve a proposé un prêt avec obligation d’achat, pour une somme assez importante et le Napoli est aussi sur le coup. Mais Valence est obsédé par les 40M€ en provenance d’Angleterre. L'Inter, elle, ne peut qu'espérer qu'il lui sera possible de réaliser une transaction pour le recruter à nouveau, et ce, malgré les problèmes récents qui ont émaillés les deux clubs. Autant l'espoir est grand pour le brésilien, autant l'Inter se montre pessimiste pour le portugais ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. Don Tony

    Jonathan Bamba, nouveau joueur gratuit ?

    Selon Gianluca Di Marzio, après avoir recruté De Vrij et Asamoah, l’Inter pourrait parvenir à recruter gratuitement Jonathan Bamba, né en 1996, talentueux ailier évoluant à Saint- Etienne. Jonathan Bamba pourrait être recruté à paramètre zéro, mais il y aurait toutefois d’importantes commissions à prévoir. Cette opération rappelle ce qui a été fait l'année passée avec Karamoh. Les deux joueurs ont longtemps été pistés par l’Inter et à présent notre Beneamata établit de nouveaux contacts pour rencontrer le joueur. Pour vous faire une idée: ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. Don Tony

    L’Inter grille Nicolas Gonzalez  au PSG ?

    Cela reste à confirmer, mais il semble bel et bien que l’Inter ait pris le meilleur sur le champion de France, en vue du recrutement de Nicolas Gonzalez, attaquant né en 1998, qui évolue à l’Argentinos Juniors. Selon Calciomercato "L’Inter aurait un accord total avec le joueur, un contrat de 5 ans est déjà prêt pour Nicolas qui se trouverait actuellement en Italie, dans le plus grand secret, pour obtenir un passeport communautaire. L’Idée serait de recruter le joueur, évalué à 10M€ pour le prêter ensuite à Sassuolo ou Bologne afin de lui offrir du temps de jeu." Gianluca Di Marzio confirme "Comme indiqué, l’Inter veut s’offrir Nicolas Gonzalez, en le recrutant 10M€ pour le prêter à une équipe de Serie A, afin qu’il s’acclimate à notre championnat, Bologne et Sassuolo aurait la faveur des Nerazzurri. Pourtant, l’argentin est courtisé et le Paris Saint-Germain a également tenté sa chance. Le Champion de France devra se faire une raison, la volonté du joueur est de rejoindre l’Inter et que le tout puisse se faire rapidement afin d’éviter une trop importante concurrence pour le joueur." Pour vous faire une idée ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. Pour Daniele Mari, cet échange Icardi-Higuain n’aura pas lieu pour des raisons économiques. En effet, même si Higuain vaut encore actuellement 50M€, l’Inter ne tirerait rien de bon de le transférer. Mauro touche 5,5M€ plus bonus jusqu’en 2021 Gonzalo, touche 7,5M€ jusqu’en 2020 Il semble impossible qu’Higuain accepte de signer à l’Inter, sans "allonger" l’actuel accord qui est en place depuis plusieurs saison à Turin, et ce même si l’Inter lui proposerait un contrat de 4 ans. Pour simplifier, supposons que Icardi et Higuain obtiennent le même salaires soit 7,5 millions euros. Pour l’Inter, cela représenterait un cout annuel de 15M€ par ans, à la fois pour Icardi, tout comme pour Higuain En cas d’échange, l'estimation de Higuain à 60 millions euros, étalés sur 4 ans, revient à une dépréciation de 15 millions par an. Icardi, au 30 juin 2018, aura une valeur budgétaire de 3,7 millions (avec un contrat de trois ans encore). Il peut être admis que le renouveler pour une saison, jusqu'au 2022 pour augmenter son salaire, ferait qu’il verrait son amortissement sur 4 ans s’élèver à 925 000 euros par saison. Si l’on se base uniquement sur les calculs, Icardi coûterait 16M€ par saison et Higuain quasiment le double : 15M€ pour son salaire et 15M€ pour son amortissement, et ce pour un joueur de 31 ans. De fait, Le 50 millions proposés ne seraient même pas apte à couvrir deux années d’Higuain à l’Inter. D'un point de vue économique, l’Inter s’offrirait un joueur de 31 ans à 60M€, ce qui est quasiment invendable à l’avenir. C’est simple, qu’il le veuille ou pas, Higuain devrait finir sa carrière à l’Inter avec un salaire monstrueux. Daniele Mari a délibérément laissé de côté le pire impact qu’aurait cet échange sur l'Inter, qui est environnemental : chaque but unique d'Icardi avec la Juve pèserait sur les nerfs des tifosi de l’Inter, et cela se refléterait également sur l’équipe. De plus, même à Turin, Higuain n’est pas en odeur de sainteté : Ce n’est pas le Capitaine du Club, et beaucoup de tifosi n’en ont qu’une très faible considération. Toutes ces données laissent place à une seule conclusion : cet échange ne doit pas être fait. Ni maintenant, ni jamais. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  18. Samir Handanovic, Milan Skriniar, Marcelo Brozovic et Mauro Icardi, représentent l’épine dorsale de l’Inter de Spalletti. Selon la Gazzetta Dello Sport, le club entend satisfaire Luciano Spalletti et voici un bref récapitulatif, qui fait suite à tout ce que l’on a pu entendre dans la presse. SKRINIAR Intransférable, le joueur vient d’ailleurs de signer son nouveau contrat jusqu’en 2023, il percevra un salaire de 2,2M€ HANDANOVIC Malgré les dernières rumeurs l’envoyant au Napoli, le slovène est un indéboulonnable de l’équipe. L’Inter n’a aucune intention de traiter pour la cession de son numéro un : Intransférable également. BROZOVIC Le Croate dispose d’une clause libératoire valide pour l’étranger, à savoir 50M€, mais le club pourrait raisonner différemment à ce sujet. Surtout que Brozovic est à présent apprécié des tifosi et qu’il est déterminant pour Spalletti. Nous dirigeons-nous vers la levée de cette clause ? ICARDI La volonté entre les deux parties est de voir ce mariage continuer. La Direction interiste est convaincue de rester dans les clous du Fair-Play-Financier de l’Uefa, sans avoir à sacrifier Maurito. Un contrat lui sera proposé à son retour de vacances. Ce dernier aura une validité jusqu’en 2023, son salaire augmentera, tout comme sa clause. Et les autres ? Miranda a prolongé jusqu’en 2020 Candreva discute avec l’Inter pour prolonger jusqu’en 2021 . Santon discute également avec l’Inter pour prolonger jusqu’en 2021 Concernant ces deux derniers, ce sont des initiatives stratégiques pour le bilan, mais il y a aussi la volonté de créer un groupe historique important. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. Don Tony

    Spalletti a contacté Nainggolan en personne

    En effet, un entretien téléphonique a eu lieu entre l’entraîneur de l’Inter et le milieu de terrain de la Roma, qui pourrait être la "clé" derrière Icardi. Pour le Corriere Dello Sport: "Il aura fallu un an de plus pour que l'Inter tente, à nouveau, de recruter Radja Nainggolan. Luciano Spalletti veut veut le milieu de terrain belge de Rome et tente de le persuader de le rejoindre à Milan. L'entraîneur de l'Inter, aurait fait lui-même le premier pas en appelant directement le "Ninja" pour lui illustrer son projet." "Maintenant, c'est au tour de la Direction de l'Inter d'entamer les négociations avec la Roma, qui semble marquer des signes d'ouverture quant à l'éventuel départ de son joueur. Pour rappel, Nainggolan touche 4,2M€ par an et son contrat se termine en 2021. La Louve l'avait payé 14,1M€ et sa vente, estimée entre 25 et 30M€, pourrait rapporter un joli gain." "Cette somme est atteignable pour l'Inter, qui de toute évidence compte toujours marquer son intérêt pour recruter ce joueur pour la saison 2018-2019. Soit en l'achetant directement à la Roma, soit par le biais d'un prêt avec une obligation de rachat. Du point de vue financier, cela changerait peut de chose car le paiement ne serait différé que de douze mois. Du coté de la Roma, le départ de Radja représenterait un avantage économique non-négligeable sur le plan de la masse salariale. L'Internationale belge étant le second joueur le mieux payé, après Dzeko." Le milieu de terrain de Rome serait également courtisé par le Guangzhou de Cannavaro, qui devra cependant faire face aux limites imposées par le gouvernement chinois pour l'investissement à l'étranger. La négociation avec l'Inter est, de fait, beaucoup plus concrète. Spalletti n'a aucun doute, il veut Radja pour son 4-2-3-1, pour combler cet espace derrière Icardi. Au niveau des objectifs de recrutement, celui de Nainggolan semble être le plus abordable de tous... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Don Tony

    Malcom ne veut que l'Inter

    A travers son site, Gianluca Di Marzio s’est livré sur la situation relative entre Malcom, Bordeaux et l’Inter : Malcom veut l’Inter Le brésilien a donné la priorité aux Nerazzurri, qu’il considère comme étant la meilleure destination pour continuer à grandir. Les discussions entre l’Inter et Bordeaux rentrent dans le vif du sujet. Pourtant, ces derniers jours, le club bordelais a reçu des offres venants du PSG, Liverpool et du Borussia Dortmund, mais l’intention du joueur est claire : Revêtir le maillot Nerazzurro Une rencontre s’est tenue hier soir entre les différentes partie, celle-ci a été positive même si la transaction n’a pas encore été conclue. En effet, le club de Ligue 1 souhaite vendre son joueur pour 50M€, l’Inter considérant que 40M€ étant le prix le plus adapté. Vu que les Nerazzurri ont le "oui" de Malcom, l’Inter tente de trouver une formule qui pourra convenir aux Girondins. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  21. Lautaro Martinez, la nouvelle pépite argentine est prête à débuter son aventure à l’Inter. Interviewé par Fox Sports Argentina, voici la toute première interview de notre nouveau numéro 10. Mon numéro de maillot ? "Je n’ai pas demandé de numéro, lors de notre première rencontre en Argentine, on m’a demandé s’il y avait un numéro que j’aurais voulu avoir et j’ai dit que j’aurai bien voulut endosser le numéro que je portais au Racing, c’est de cette façon que j’ai appris que je porterais le numéro 10 de l’Inter." L’Inter ? "J’ai reçu tellement d’offre, mais par chance, j’ai choisi l’Inter, qui est selon moi la meilleure option. J’en suis extrêmement fier, tout comme ma famille. L’idée était de rester au Racing car nous avions formé un grand groupe depuis un début de championnat compliqué, mais nous avons su faire de belles choses." "Quand Piero Ausilio est venu, nous nous sommes réunis et il m’a annoncé que le désir de l’entraîneur était de me voir jouer aux côtés d’Icardi, voir que l’on puisse être une alternative l’un à l’autre. L'idée de jouer avec Icardi m’a plu énormément, je pense que nous sommes absolument complémentaire. L’entraineur veut nous voir jouer ensemble et nous mettre en concurrence pour avoir son poste dans l’équipe." Le Prix ? "Le prix de mon transfert ressemble à de la folie. Je me souviens que, lorsque la clause était de 9M€, on trouvait cela très élevé. A présent, cette somme veut dire que j’ai réalisé de bonnes choses." L’Europe ? "Si ce n’est pas trop dur d’être éloigné de l’Argentine ? Je sais, cela faisait déjà deux ans que j’avais refusé de partir en Europe et de rester au Racing. En Europe, le football est différent, aussi bien tactiquement que physiquement. Mais c’est toujours moi qui ait prit mes décisions." L’Atletico ? "Avec l’Atletico Madrid, tout était pratiquement fait, l’opération était définie. Ensuite, il y a eu une marée de détails, dont je ne préfère pas en discuter, qui ont fait que le transfert n’a pas abouti. Je suis donc resté au Racing." L’Argentine ? "Je ne me sens pas inférieur aux autres. Je suis surtout resté surpris de tout ce qui a été dit depuis ma convocation en équipe nationale." Le Saviez-vous ? Selon Olé et d’autres nombreux journaux argentins. Il est déjà possible de vous procurer, en Italie, le nouveau maillot de Lautaro Martinez flocké du numéro 10: "Les Tifosi de l’Inter et, s’ils le veulent, ceux du Racing peut déjà s’offrir le maillot qui a été mis en vente par le Club." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  22. C’est un fait, l’Inter doit récolter 40M€ de plus-value pour respecter les obligations imposées par le Fair-Play-Financier. Actuellement, l’Inter ne parvient pas à réunir les fonds malgré son intention de vendre plusieurs de ses jeunes. De fait, l’Inter songe, si l’occasion se présente à sacrifier l’une de ses "stars" Un seul joueur est intransférable : Milan Skriniar. Il est le joueur le plus demandé par les "Grands d’Europe", l’Inter n’a aucune intention de le vendre, il est intransférable, intouchable. De plus, une « contestation » des tifosi est en train de voir le jour sur les réseaux sociaux : Beaucoup de tifosi souhaitent voir Milan porter le brassard de Capitaine. Luciano Spalletti compte également sur son "Muro". Peu importe qu’il faille se mettre en règle avec l’UEFA, Skriniar, Non Si Tocca Concernant Mauro Icardi, ce dernier pourrait partir si un club met sur la table les 110M€. Dans un tel cas, la décision de rester ou pas au club dépendra uniquement de son Capitaine. Pour Marcelo Brozovic, le discours est similaire, il dispose d’une clause de 50M€ et le joueur pourra faire ce qu’il veut, si un club propose cette somme. Même si c’est un fait que Luciano Spalletti compte sur son croate pour le milieu de terrain. Si 50M€ sont déposés, Marcelo décidera en son âme et conscience de son avenir. Antonio Candreva est sur le marché des transferts, mais sa vente ne permettrait pas à l’Inter d’être dans le vert, même si le club a eu l’idée de le prolonger jusqu’en 2021 pour en tirer un meilleur prix L’inconnu Perisic En effet, l’international croate qui a réalisé une belle saison, en inscrivant 11 buts et en réalisant pas moins de 11 passes décisives, pourrait être le joueur qui rapporterait le plus à l’Inter. Ivan, lorsque l’Inter a connue sa période de crise, a été plongé dans le doute et il aura fallu toute la psychologie de Luciano Spalletti pour le remettre dans le droit chemin. Luciano Spalletti apprécie le joueur, mais si une offre importante est déposée sur la table, le natif de Certaldo donnerait son feu vert pour partir à la recherche d’un nouvel ailier. Le fait que l’Inter sonde Politano, Marlos et Malcom n’est pas qu’une simple coïncidence. Sur l’aile droite en revanche, Karamoh pourrait assurer le rôle de doublure de Candreva, voir devenir titulaire à part entière en cas de départ de l’italien. Au niveau du bilan, Perisic pèse 8M€ et l’Inter serait disposée à le laisser partir déjà à une offre de 40M€, même si le club sait qu’il pourrait en tirer plus. En cas de vente de Perisic à 40M€, combiné à la vente dans les prochaines semaines de Nagatomo, d’Eder, voire de Pinamonti, l’Inter parviendra de justesse à se mettre à niveau. Il y a un an, Josè Mourinho et Manchester United avaient tout tenté pour convaincre l’Inter de vendre son ailier, est-ce que le train mancunien sifflera une nouvelle fois ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  23. Les paroles du milieu de terrain portugais n’ont fait sourire personne à l’Inter. Le club pense à la possibilité de le sanctionner. C’est une évidence, entre l’Inter et Joao Mario, le départ du joueur est irréversible, mais le club ne s’attendait pas à un tel comportement de la part de son footballeur. Les Nerazzurri ont très mal digéré les paroles du milieu de terrain portugais, qui lors de son interview à la Gazzetta Dello Sport, a définitivement écarté tout retour à l’Inter : "Ce serait inutile de me présenter à Appiano, même si j’ai un contrat valable jusqu’en 2021. J’espère parvenir à trouver une solution le plus tôt possible, peut-être même avant le début du Mondial. Dans le football, comme dans la vie, il faut être honnête et comprendre lorsque les choses se termines, et avec l’Inter, c’est fini." Cette déclaration inopportune et unilatérale de la part du joueur a "irrité" au plus haut point le club qui, de son siège du Corso Vittorio Emanuele, est en pleine réflexion pour sanctionner le portugais. En effet, les déclarations de Joao Mario peuvent avoir une incidence, et pas qu’un peu, en cette période mercato estival. Que le joueur souhaite rester en Premier League et qu’il s’agisse de sa première volonté, c’est un fait, mais qu’il l’exprime, de cette façon, sur la place publique en déstabilisant l’Inter et en la plaçant dans une situation désavantageuse, en pleine campagne de recrutement est intolérable. Kia Joorabchian, l’agent de Joao Mario convoqué à Milan Le Club est surpris, surtout que l'agent de Joao Mario, a toujours entretenu de très bons rapports avec notre Beneamata. De fait, dans les prochains jours, une rencontre entre Piero Ausilio et Kia Joorabchian aura lieu et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y aura du travail : Outre les sanctions à prendre à l’encontre de Joao Mario, il y aura lieu de s’attarder sur le futur de Gabriel, qui semble être de la même lignée que le portugais et surtout de Malcom, talentueux joueurs des Girondins de Bordeaux, qui a été proposé par Kia au club. L’Inter ne compte pas laisser passer l’éponge et les prochains jours risquent d’être compliqués, aussi bien pour le Portugais à la suite de ses déclarations, que pour son agent qui avait tapé des pieds et des mains pour le faire signer à Milan. Déclarer ne pas aimer la Serie A, alors que tu évolues dans l’un des trois plus grands club d’Italie, ne restera pas impuni… ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  24. Joao Mario s’est livré à la Gazzetta Dello Sport et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ferait presque passer Geoffrey Kondogbia pour un ange… L’Inter ? "Je n’ai aucune envie d’y retourner, je n’ai plus la motivation nécessaire, c’est une expérience qui s’est terminé, je n’ai aucun doute." S’il y avait trop de pression sur le coût de mon transfert (45M€) ? "Mais qu’est-ce que vous racontez, je vaux cette somme qui a été dépensée. Et je n’ai jamais ressenti aucun type de pression. Il y a toujours eu des déclarations qui sont venues de l’extérieur. Je suis convaincu de ma valeur et de valoir autant d’argent, à présent, je me concentre sur mon équipe nationale qui va en Coupe du Monde." West Ham ? "La Premier League est un tout autre monde." Pourquoi suis-je si rageux ? "Ce n’est pas de la rage, je prends acte de la situation après avoir passé un an et demi à Milan. Mon idée était claire, je ne voulais plus y retourner. Je suis sincère. Je ne ressens plus ce feu, en moi, qui pourrait me faire revenir chez les Nerazzurri. Lorsque je suis arrivé, un projet était censé voir le jour et décoller, c’est dommage que tout se soit passé autrement par la suite." A quoi faites-vous référence ? "L’été 2016 était dur à tous les points de vue : Changement de propriétaire, situation de l’entraîneur instable : Mancini, De Boer, ensuite Pioli. Il y avait trop de bordel pour les nouveaux joueurs, Gabriel l’a également souligné. Il n’y a aucune justification, c’était le chaos durant cette période-là. C’est aussi pour cette raison que je ne suis pas parvenu à m’exprimer au mieux." A qui en revient la faute ? "A tout le monde et à personne. Les responsabilités sont à la charge de l’Inter et de son ambiance en générale, probablement que le Calcio n’était pas fait pour moi." Comment vous comporterez-vous si vous êtes encore Nerazzurro après le Mondial ? "Ce serait inutile que je me présente à Appiano, malgré le fait que je sois sous contrat jusqu’en 2021. J’espère que l’on parviendra à trouver une solution le plus rapidement possible, peut-être même avant le Mondial. Dans le football, c’est comme dans la vie, tu as besoin d’être honnête et de comprendre lorsque les choses sont terminées et avec l’Inter, c’est fini." Que pensez-vous de Spalletti ? "C’est un excellent entraîneur, ce n’est pas lui le problème." Etes-vous content de voir l’Inter en Ligue des Champions ? "Oui, absolument. J’ai encore tant d’amis là-bas qui me veulent du bien. Je ne peux qu’être fier, c’était le bon moment pour retrouver l’Europe qui compte." Où allez-vous jouer l’an prochain ? "Je suis en pleine réflexion. La Premier League est l’idéale : L’ambiance, le côté spectaculaire, le fait qu’il s’agisse d’une compétition physique et technique en même temps, c’est ma première option. Ensuite, il y a la Liga. Rester à West Ham pourrait être une idée, mais j’arrive au terme de mon prêt." Comment réagiriez-vous si le Milan ou la Juve venaient à vous sonder ? "Je ne sais pas s’ils sont comme l’Inter, c’est donc difficile de vous répondre. Je dirais que le Calcio n’est pas en accord avec mes caractéristiques. Pour faire simple, un éventuel refus au Milan et à la Juve, ne découlerait pas du fait que j’ai joué à l’Inter : Le fait est que je n’aime pas la Serie A." Maaaatrix, on a quelqu'un pour toi ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  25. Ce mardi, l’Inter devrait exercer son droit de rachat au Fc Barcelone pour s’offrir les services de Rafinha : 35M€ + 3 de bonus. Cependant, les comptes de l’Inter, qui est à la recherche de plus-value, ne lui permettent pas de débourser une telle somme pour le brésilien… Non Mollare Mai Mais la porte reste ouverte, par le fait que le brésilien lui-même souhaite rester à l’Inter et du fait de ses prestations abouties, qui ont permis à l’Inter de se qualifier en Ligue des Champions, les deux parties ont la même volonté : Continuer ensemble Selon la Gazzetta Dello Sport, Piero Ausilio va demander au Champion d’Espagne, un prêt de 2 ans avec obligation de racheter le joueur pour l’insérer dans le futur bilan. Un prêt qui sera onéreux bien évidemment. Le club catalan devra y répondre, et même si grâce à l’Inter, Rafi est redevenu un joueur "sain" de la Cantera Blaugrana, tout à un prix. Le Fc Barcelone est prêt à laisser la porte ouverte, et comme le souligne Mazinho, la balle est dans le camps des Nerazzurri. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
×