Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'milan skriniar'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey

Calendriers

  • Amicaux
  • Série A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Série A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Groupes

  • Localisations des Nerazzurri

26 résultats trouvés

  1. Faut-il céder à la tentation ? L'Inter a les idées claires sur Rafinha : Le club est heureux des prestations du Brésilien et souhaiterait le garder la saison prochaine. Tout se jouera dans le final de ce championnat pour la bande à Spalletti, car pour recruter le milieu catalan, il est vital de se qualifier pour la Ligue des Champions. L'Inter souhaite se rétracter des conditions imposées pour Rafinha et voudrait le "budgétiser" en 2018-2019, pour cela une seule solution : s'asseoir autour d'une table avec la Direction Blaugrana. Du coté du Barça, le club est ouvert à la discussion Surtout que ce dernier est à la recherche d'un défenseur de qualité et Milan Skriniar séduit énormément.... L'Inter ne compte pas se priver de sa perle défensive mais... L'idée catalane est de faire une offre de transfert à l'Inter pour son slovaque, en y incluant Rafinha en contrepartie partielle (soit une certaine somme + le brésilien). Piero Ausilio veut garder les deux négociations séparées Pour l'instant notre Direction Sportive et Luciano Spalletti sont concentrés, principalement, sur le terrain. Le club espère que Rafinha confirmera ses belles prestations contre l'Hellas, tout comme Milan Skriniar, qui a littéralement explosé en Nerazzurro depuis le début de saison. Quel "secteur" sacrifier ? Le milieu de terrain qui apporte un plus ou le meilleur défenseur actuel de l'Inter (et de Série A) ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Senec (Slovaquie) - Hier était décerné le prix du meilleur joueur slovaque de 2017. Une nouvelle fois remporté par Marek Hamsik. Mais un petit nouveau est apparu dans le classement. C'est notre roc défensif Milan Skriniar qui a fini second. "Ce prix est important pour moi. C'est génial car il vient des supporters qui regardent le foot. Tout a été très vite pour moi en 2017. Fin juin j'étais à la Sampdoria, ensuite il y a eu une première déception avec les moins de 21 ans en Pologne, puis une seconde avec la non qualification pour la Russie. Je me souviendrais des beaux moments de 2017 comme le transfert à l'Inter et certaines rencontres où j'ai marqué. Ce trophée ? Je savais qu'il allait à Hamsik c'est normal. C'est un grand joueur et je pense qu'il va le gagner encore pendant quelques années." ®gladis32 - internazionale.fr
  3. Skriniar proposé au Real par ses agents....

    Milan Skriniar est la révélation nerazzurra de la saison et ce n'est une surprise pour personne, il a séduit le Fc Barcelone et le Real Madrid. Le journal espagnol ABC.es prétend que le slovaque de l'Inter, comme David Luiz, aurait été proposé au club de Florentino Perez, par son propre agent. Voici ce que nous révèle l'article sur le défenseur Nerazzurro : "Le Real Madrid a reçu des propositions par des intermédiaires afin de "faire de la place" pour Chiellini et Bonucci. Concernant les agents de Milan Skriniar et David Luiz, ces derniers ont parlé directement avec le club. Le joueur interiste reste l'un des meilleurs jeunes défenseurs du monde et après son expérience à la Sampdoria, il poursuit son évolution à l'Inter. Il est fort et rapide, c'est un défenseur central du football moderne." "Le Brésilien de Chelsea a 30 ans et revient d'une blessure, il est évalué à 25M€ mais ne se verrait pas proposer une place en tant que titulaire. Pour cette raison, le Real Madrid aurait mis sa priorité sur Skriniar qui n'a que 22 ans. Cependant, s'il vient à quitter l'Inter pour Madrid, il devra accepter de gagner sa place, en se battant avec Ramos et Varane, les deux tours de contrôle actuelles de la Maison Blanche. Le prix du joueur est fixé à 55M€." Reste à connaitre la position de Milan Skriniar... Update 13h50, Skriniar à Premium Calcio: "Sul futuro, i tifosi hanno paura che i grandi club mi portino via? Possono stare tranquilli. Io sono felice qui all’Inter”." - "Sur mon futur, le fait que les tifosi ont peur que les grands clubs frappent à ma porte ? Ils peuvent rester sereins, je suis heureux, ici, à l'Inter" ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Milan - Les déclarations de Spalletti ont fait couler beaucoup d'encres, surtout lorsqu'il a fait référence à une équipe de mauvaise qualité. Chacun peut se sentir visé par ces déclarations, l’entraîneur en premier, mais également d'autres personnalités qui se livraient à certaines déclarations, après la clôture d'un mercato faussé par le cours des événements. Rien ne change Les problèmes restent toujours les mêmes : Blâmer l'entraîneur du moment, puis commencer le processus qui a conduit tous nos coachs, à se faire virer en été, voir un peu plus tard. Mais ce serait un peu trop facile de charger à chaque fois l’entraîneur et jamais les autres. Dimanche soir à la fin de la rencontre, Luciano Spalletti était très déçu du partage de points, car il était parfaitement conscient de l'importance de ces derniers, voir du fossé, qui sépare l'Inter aux hommes de Sarri. Lorsque Spalletti attaque en parlant de mauvaise qualité, il se réfère à un effectif qui reste incomplet: Il manque toujours le joueur qu'il a demandé, celui qui est capable de gérer l’entre-jeu. Il y a bien Rafinha, mais sa condition physique est loin d'être optimale. Il manque un substitut naturel à Perisic, qui continue d'errer sur le terrain à la recherche de son vrai jumeau. Il manque un vrai remplaçant à Icardi, un joueur qui doit être capable de revenir et de se battre dans les moments délicats Il manque également un excellent tireur de coup de pieds arrêtés. C'est un fait, toutes les autres équipes disposent de ce type de joueur capable de décider à lui seul d'un match, de le débloquer. A l'Inter, ce n'est pas le cas. Quand Spalletti parle de manque de qualité, il fait référence aussi à ces aspects, qui sont fondamentaux pour une équipe. En après-match, il n'a pas hésité à égratigner l'Inter en soulignant les différences, entre les deux équipes, dans la capacité à dribbler, à être habile avec le ballon, à se montrer précis, à ne pas souffrir en cas d'adversaire et à choisir quand il convient de faire mal à l'adversaire: L'Inter d'aujourd'hui ne sait rien faire Prenons la défense, quand une action débute, elle se retrouve avec 3 défenseurs, sans disposer du soutien nécessaire. Cette différence substantielle prouve que le groupe semble avoir perdu son identité. Le drame étant qu'il n'y a personne qui se sent capable de prendre ses responsabilités, sauf Milan Skriniar. Problème pour lui : ce n'est pas difficile, de démarrer de la défense et de se lancer dans une action de jeu, car il en est capable, mais si Milan lance son récital, il offre par la même occasion une ouverture à l'adversaire. Il y a également Luciano Spalletti : Première punchline avant le Derby de Milan : "Nous ne pouvons pas attendre l'avenir, nous devons le déterminer. Si nous voulons aller en Champions League, il est temps de prendre nos responsabilités, les hauts et les bas ne sont plus autorisés." Avec ces mots, le technicien a voulu rappeler publiquement les joueurs à leurs responsabilités, après les avoir soutenus et défendus malgré ces deux mois désastreux. Et après le match nul face au Napoli, Spalletti ne s'est pas dégonflé: "S'ils avaient joué avec la même intensité que ce dimanche, au cours des deux derniers mois, le classement en serait bien meilleur." Il est clair que quelque chose ne tourne pas et c'est précisément, sur base de cette situation, que le Suning évalue le travail réalisé par Walter Sabatini (dont le contrat expire bientôt), et celui de Piero Ausilio, de même que d'autres managers qui travaillent dans le silence. Les tifosi n’abandonnent pas l'Inter Pour conclure, voici une réflexion sur l'anniversaire du club : Comment ne pas mentionner le spectacle mis en scène par la Curva Nord, le tout sans chercher à régler ses comptes et à promouvoir certaines revendication ? Les tifosi ont fait preuve de maturité et l'Histoire retiendra ce magnifique spectacle qui restera longtemps dans la mémoire collective. La famille Pellegrini, la famille Moratti malgré le deuil familial récent se sont montré présents, tout comme Steven Zhang, qui est l'héritier de l'une des 15 plus grandes fortune de Chine. Pourtant, pour cette occasion, prévu depuis un certain temps, beaucoup s'attendaient à voir le Président actuel de l'Inter Erick Thohir et le réel propriétaire du Suning, Zhang Jindong. On peut réaliser l'importance de ses absences : Le club ne semble pas faire partie des priorités : il suffit d'en prendre acte, comme tout le monde. Dans cette soirée anniversaire, il y a tout de même lieu de se rappeler qui est l'Inter. Car il y a, à peine 20 ans, l'Inter s'était offert le joueur le plus fort au monde, du jamais vu à Milan : Ronaldo. S'en est suivi l'arrivée d'un certain Roberto Baggio et de Christian Vieri. Le Real actuel n'aurait pas renié une telle ligne offensive... L'Inter n'est pas une marchandise, mais un club qui fait partie du patrimoine italien du football, européen et est connue au niveau mondial. Pour tout cela, elle mérite le Respect de tous ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Milan - Les contraintes liées au Fair-Play-Financier risquent de créer un futur problème pour l'Inter, en cas qualification en Coupe d'Europe, que celle-ci soit la Champion's ou l'Europa League. La liste des joueurs inscrits visée Comme nous le communique Tuttosport, lors de sa dernière aventure européenne, en 2016-2017, l'Inter avait été contrainte de ne pas inclure, dans sa liste, quatre joueurs, à savoir: Geoffrey Kondogbia Joao Mario Stevan Jovetic Gabriel Leurs départs ne vont donc pas aider à modeler la future liste nerazzurra: L'Inter pourra insérer de nouveaux joueurs, en fonction de ce qu'ils percevront, suite aux ventes de ceux qui ont participé à la dernière coupe européenne, à savoir: Marco Andreolli, Cristian Ansaldi, Ever Banega, Jonathan Biabiany Juan Pablo Carrizo, Felipe Melo, Gary Medel, Jeison Murillo Rodrigo Palacio En tout et pour tout, leurs départs auront rapporté 30M€ au club, beaucoup ayant quitté l'Inter en fin de contrat. Impact sur l'Inter actuelle Seul Milan Skriniar pourrait être actuellement repris dans la liste, car recruté pour 35M€ (20M + Caprari) La situation se compliquer pour Cancelo et Rafinha. En cas de rachats, des transferts seront obligatoires. Il reste, pour l'Inter une possibilité: Ne pas reprendre ces joueurs pour la prochaine compétition européenne. L'Europa League ou la Champion's ?' En fonction de notre fin de saison à venir, les objectifs du club seront différent, la qualité des adversaires étant importante. Il sera bien plus facile pour l'Inter, de ne pas reprendre certains joueurs pour disputer l'Europa League que pour la Ligue des Champions. L'absence de cadres pourrait s'avérer être un choix dangereux, voir fatal avant même le début de la compétition Qui vendre ? Antonio Candreva: Ce dernier est moins incisif cette saison et le Meazza le soutient de moins en moins. Il faudra toutefois qu'une offre "intéressante" soit posée sur la table Marcelo Brozovic: Pour des raisons évidentes Ivan Perisic ou Eder Même si la vente de Mauro Icardi pourrait être "bénéfique" pour l'Inter, remplacer un tel jouer ne sera pas une mince affaire, les attaquants de qualité n'étant pas bradés. De plus, l'argent de sa vente devrait être également investi dans d'autres secteurs du terrain... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Les Nerazzurri s’imposent sur le score de 2-0 face à Benevento au terme d’un match au scénario vraiment spécial. Une première mi-temps exécrable où rien n’a été montré, où l’on a dû subir des contres rapides qui se sont montrés périlleux. En seconde période, après une occasion de but de Benevento avec Coda, l’Inter a finalement ouvert le compteur avec Skriniar sur un coup de tête et idem avec Ranocchia dans la foulée des suites d’un centre de Cancelo. On pourra dire « facile » face à un Benevento fatigué et abasourdi après le premier but mais au final on ne retiendra que le score. Ce soir l’équipe se sauve d’une pluie de sifflets, mais si l’on joue comme cela face à un Milan qui a retrouvé les victoires, on ne fera pas bonne mine.
  7. Milan - "Quand mon agent m'a dit que l'Inter refusait 65 millions, j'ai répondu ..." - Milan Škriniar, dans la longue interview en Slovaquie, s’est livré sur les offres reçues à son sujet, par l’Inter en janvier, et parmi elle, on trouve trace des 65M€ proposé par Manchester City: "Comment ai-je réagi suite à cette offre ? Cela ne m’a rien fait, même s'il s'agit d'offres à couper le souffle. Je n'ai rien fait, j'ai donné carte blanche à mon manager. Pour ma part, je lui ai dit que si le club voulait me garder, je serais heureux de rester. S'ils veulent me voir partir alors je partirais. Quand Karol Csontó, mon agent, m'a dit que je resterais à l'Inter, je lui ai dit: Super, à présent je peux me concentrer uniquement sur l'Inter." " De plus, il me serait difficile de choisir le club où partir, cela dépendrait de plusieurs facteurs et de plusieurs garanties, car si c'est pour me retrouver sur le banc et ne jouer qu'en Coupe, je n'irais nulle part. Je pense que je dois être dans un club où, vu ma position sur le terrain, il me sera toujours possible de réellement jouer." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Milan – Coup dur pour le FC Barcelone qui voit Milan Skriniar faire une déclaration d’amour à l’Inter via MY magazine, un éditorial de son pays natal : "Je continuerai à jouer pour cette équipe le plus longtemps possible." Le défenseur central slovaque a rejoint les Nerazzurri cet été et ses performances ont été si impressionnantes qu'il a déjà été lié à Barcelone. Est-ce que je quitterai l’Inter ? "Je ne pense pas, je suis content où je suis et je pense que je vais continuer à jouer pour cette équipe le plus longtemps possible. Mon objectif pour 2018 est de continuer avec ces performances, de jouer le plus de matchs possibles et de continuer à aider l'équipe. Je suis content et j'espère réitérer mes performances. J'espère aussi que l'Inter pourra bien se reprendre après la trêve hivernale, car nous n'avons pas gagné ces derniers temps, mais je pense que tout ira bien. A présent, nous devons redevenir l’équipe forte que nous étions depuis le début de la saison." "Nous avons arrêté de marquer, nous avons arrêté de bien jouer, et nous avons connu une petite crise, mais je pense que nous pourrons bientôt en sortir et que nous allons recommencer à gagner quand la saison reprendra. Je resterai en Slovaquie jusqu’au week-end précédant la reprise, je vais passer du temps avec ma famille et mes amis. Je vais me détendre et faire mon programme de travail individuel, puis je me consacrerai à ma famille." Le but égalisateur en toute fin de match de la Fiorentina ? "C’est déjà du passé, je ne pense qu’à la rencontre face à la Roma. Il s’agira d’un match important et difficile, et je pense que nous allons l’emporter." Lisandro Lopez ? "Nous sommes peu nombreux en défense, son arrivée va nous faire du bien et nous serons encore plus fort avec lui." Le mercato ? "Tous les joueurs qui veulent jouer pour l’Inter savent qu’ils vont devoir tout donner pour cette équipe. Personne ne peut imaginer qu’il s’en ira ailleurs. Je suis ici depuis peu de temps mais je suis concentré sur mon travail. Je pense seulement à m’entrainer et à jouer." Mon objectif personnel pour cette saison ? "C’est l’objectif de l’équipe : Revenir en Ligue des Champions, jouer le plus de rencontres possibles et bien sûr aider l’équipe." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. La solution Skriniar ?

    Milan - Alors que Walter Sabatini rentre bredouille de Chine et que l'autofinancement reste toujours la route voulue par les dirigeants, chaque possibilité est étudiée avec sérieux. Et selon le Corriere della Sera, un joueur de l'effectif pourrait tout débloquer. Il faut trouver de l'argent, car si les nerazzurri souhaitent faire venir Mkhitaryan, Pastore et/où Deulofeu, il faut vendre. Ces dernières heures ont même vu une ouverture pour André Schurrle du Borussia Dortmund. Et il y en a un qui pourrait tout débloquer, c'est Milan Skriniar. Le FC Barcelone est intéressé et on parle d'une offre de 70M€. Une telle offre donnerait même la possibilité d'acheter de suite Stefan de Vrij. Affaire à suivre... ®gladis32 - internazionale.fr
  10. Nankin – Walter Sabatini va revenir à Milan avec une très mauvaise nouvelle. Notre Coordinateur Sportif s’était présenté, en personne, chez Jindong Zhang afin d’obtenir une enveloppe, un "extra-budget" pour le Mercato hivernal. La réponse est sans appel, c’est un non. Pour le propriétaire du Suning, il faut se contenter de prêts ou alors de disposer de joueurs considérés comme indésirables dans d’autres clubs. La seule recrue sûre se nomme Alessandro Bastoni, mais vu les difficultés de l’Inter, ce sera largement insuffisant. Spalletti n’a pas encore réagi…. Cependant, notre Direction Sportive ne baisse pas les bras, Sabatini, toujours à Nankin, tentera une ultime fois, de convaincre Jindong Zhang. D’ici là, lui et Ausilio vont tenter de faire des miracles : Le cas Ramires : Il pouvait s’agir d’un prêt gratuit, entre les deux clubs. Plus que le véto actuel de Capello, l’Uefa en personne refuse ce genre de transaction entre deux clubs appartenant au même propriétaire. L’Inter doit donc soit solliciter un prêt avec option d’achat/obligation d’achat, soit acheter le joueur. Javier Pastore : Le Psg n’est pas disposé à procéder à un échange avec Joao Mario. La seule chance pour qu’il soit interiste, c’est que l’argentin parte au clash définitif avec le club de la Capitale. Obligation de vendre L’Inter doit remplir ses caisses et a décidé de mettre en vente Marcelo Brozovic et Joao Mario. Si une offre correcte arrive, il se pourrait que l’Inter tente encore sa chance pour Mkhitaryan. Pour l’heure, l’Inter tâte le terrain en demandant à United la possibilité d’un prêt. Si l’arménien signe, on peut dire adieu à Ramires quoiqu’il arrive, car l’Inter n’a qu’une place d’extra-communautaire de disponible. Attention à bien choisir le bon joueur si cela peut se faire. Selon la Gazzetta Dello Sport, on sonde également Rafinha, mais l’inquiétude persiste quant à sa condition physique. De Vrij attend un signe de l’Inter De Vrij est d’accord pour signer à l’Inter, il pourrait arriver en juin et consolider le rempart défensif avec Skriniar. Le joueur de la Lazio n’est pas fou et attend un signe de l’Inter dans les prochaines heures. Spalletti le voudrait immédiatement, car il devra se contenter de Bastoni. Espérons éviter que cela se termine par un Schick-Bis. L’Inter sonderait également Maicon Pereira Roque du Galatasaray et André Schurrle du Borussia Dortmund. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Milan – Une réunion s’est tenu entre notre Directeur Sportif Piero Ausilio et notre Coordinateur technique du Suning, Walter Sabatini. Ces derniers ont fait une mise au point de la situation sur tous les noms sondés cette semaine. Un seul achat d’ici au 14 janvier… Actuellement, pour la reprise des entraînements du dimanche 14 janvier, seule une nouvelle tête devrait faire son apparition à la Pinetina : Alessandro Bastoni. Le défenseur central acheté à l’Atalanta et prêté à cette dernière viendra combler numériquement ce secteur sensible de l’équipe. Pour l’instant, Danilo D’Ambrosio et Joao Miranda sont en convalescence et devraient bientôt être de retour. Mais l’Inter compte investir en défense En effet, le canal reste ouvert avec les agents de Stefan de Vrij qui est bien décidé à ne pas renouveler son contrat avec la Lazio. Le principal concurrent de l’Inter se nomme le Fc Barcelone qui devrait perdre Umtiti qui est destiné à Manchester City. La crainte pour l’Inter serait que le Barça fasse une offre immédiatement pour renforcer sa défense. Selon la Gazzetta dello Sport, l’Inter continue à travailler en coulisse et à répéter son intérêt au joueur, ce dernier s’il signe à l’Inter percevrait 4M€/ans dès le 1 juillet 2018. Si tel est le cas, notre Direction envisage de ne pas renouveler Miranda qui pourrait conclure son expérience à l’Inter dès le mois de juin. Avec Milan Skriniar, il s’agirait tout simplement de la défense du futur pour l’Inter. Pour l’attaque, il faut un élément capable de casser les lignes, un meneur de jeu : Pastore, Mkhitaryan, Deulofeu et Ramires sont dans notre viseur, mais il y a également des obstacles importants : L’argentin et l’arménien disposent de salaires élevés, même si pour le Mancunien, un échange avec Joao Mario pourrait peser dans la balance. Concernant Deulofeu, Barcelone ne veut pas le prêter et Villareal semble intéressé pour l’acheter : L’Inter ne peut pas s’aligner. Ausilio et Sabatini recherchent donc d’autres profils, peut-être des noms moins ronflants, mais avec des caractéristiques en tant qu’ailiers qui peuvent fournir des alternatives constantes à Candreva et Perisic. Le fait que Barella a prolongé met un terme à l’idée de le reprendre gratuitement en juin, mais le joueur restera sur le marché des transferts cet été et l’Inter pourrait revenir à la charge. En ce qui concerne les départs, Gabriel attend des nouvelles du Brésil où il a été autorisé, par son club, à y passer des vacances, alors qu’hier avait lieu le match Benfica–Sporting. Santos reste l’option la plus probable pour un prêt qui pourrait couvrir la totalité de l'année 2018. Pendant ce temps-là, Salvatore Esposito, milieu né en 2000, a été transféré à Spal. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. #Mercato: Le Barça veut Skriniar!

    Milan – Il n’a pas encore franchi la barre des 20 matchs en Serie A sous le maillot de l’Inter, que notre bijou en défense centrale, va recevoir une prolongation de contrat à l’Inter. Actuellement, Milan Skriniar touche 1,5M€ + 200.000€ de bonus. Mais le Barça souhaite le recruter et est prêt à sortir le chéquier : 50M€ L’Inter a déjà signifié aux Catalans que cette offre sera refusée et l’agent de notre international slovaque est attendu à Milan, afin de revaloriser le salaire de notre joueur et de le prolonger de quelques années. Un contrat de 2M€ est en cours de rédaction. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  13. Milan – Invité à un événement organisé par l’Inter Store de Milan, Milan Skriniar, notre Mur Nerazzurro s’est livré à Inter TV: "Actuellement, nous nous attendons à disputer une rencontre difficile, car le Chievo joue physiquement et est très compact, mais nous jouons à la maison et nous devons gagner. Miranda sera absent, mais Ranocchia est un joueur qui a beaucoup d’expérience, cela ne me perturbera pas trop sur le terrain, j’en suis certain." La confiance des Tifosi ? "C’est toujours important d’avoir le soutien de notre entraîneur et des supporters." La Champion’s ? "Nous savons où nous voulons aller, c’est le plus important. L’objectif est de se qualifier pour la Champion’s, mais nous verrons ce qu’il peut se passer d’ici à la fin du championnat." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  14. #Skriniar : "Nous voulons tout gagner !"

    Milan - Milan Skriniar s’est livré à Inter TV : "Je suis arrivé hier et je me suis déjà entraîné ce matin avec l’équipe. Tous les internationaux sont revenus et nous préparons bien la rencontre de dimanche." Mon équipe nationale ? "Cela s’est bien passé. Nous avons gagné un match et nous en avons perdu un autre, mais à présent je dois uniquement penser à l’Inter." "Nous sommes tous des professionnels : Nous devons et nous savons déjà comment nous préparer, seul, à un match. Nous sommes l’Inter et nous avons l’envie de remporter tous nos matches. Nous sommes une équipe très forte, nous sommes unis et nous espérons que l’équipe remportera son prochain match. Nous devons penser uniquement à cela et ensuite nous verrons bien." "L’Atalanta est une équipe très physique et Petagna est un joueur très talentueux en attaque. J’ai déjà eu à faire à lui lorsque j’étais à la Samp. Nous devons nous préparer à remporter le match." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. Milan - Milan Skriniar est devenu le chouchou de la tifoserie de l’Inter et l’international slovaque s’est livré au quotidien de son pays : Sport. Amour des tifosi "Cela me fait plaisir de voir les tifosi parler en bien de moi. Quand je suis arrivé, les tifosi m’ont demandé à changer de préno,m car je portais celui de notre rival. C’était quelque chose de divertissant. Mais c’est très beau de voir la façon dont me perçoivent les tifosi, je l’apprécie." Si je suis arrivé à l’Inter au meilleur moment ? "Je dirais oui. Si je n’avais jamais joué, vous ne penseriez pas la même chose, mais j’ai commencé à jouer tout de suite. Spalletti a cru en moi et je lui ai fait comprendre qu’il avait pris la bonne décision. Je voulais venir qu’à l’Inter et je suis très fier que tout se passe pour le mieux. Nous sommes parvenus à établir un nouveau record pour le club, qui n’avait jamais engrangé 29 points en 11 parties." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. #Mercato : "Le Barça sur Skriniar !"

    Milan – Les prestations impressionnantes de Milan Skriniar ont inévitablement tapé dans l’œil des recruteurs des plus grands clubs, parmi eux : Le Fc Barcelone. Selon la Gazzetta Dello Sport, le club catalan est tombé sous le charme du joueur né en 1995. Le club aurait déjà été contacté et un assaut similaire à celui de Perisic avec United pourrait être envisageable pour l'été 2018! L’Inter de "Milan" Du côté de l’Inter, il est hors de question de vendre l’international slovaque, l’agent du joueur, Karol Csonto, a d’ailleurs coupé court à toute discussion en confirmant la volonté de Milan, de rester à l’Inter. “Il ne peut pas accepter, il a la tête sur les épaules et a une grande personnalité. Il est extrêmement fier de l’impact qu’il ressort de lui, depuis son arrivé à l’Inter. Le mérite en revient à Giampaolo, qui a eu le mérite de le faire mûrir en expérience à la Sampdoria, surtout d’un point de vue technique." Ses rapports avec Spalletti ? "Entre eux, c’est une relation splendide." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  17. Skriniar: "Plus heureux de gagner"

    Milan - Auteur de son second but sous nos couleurs contre la Sampdoria mardi, Milan Skriniar est revenu sur sa performance. "Je suis très content de ce but mais plus heureux encore pour cette victoire. Nous avons fait une très bonne première mi-temps mais nous aurions dû éviter ces deux buts. C'est le football, le principal est d'avoir gagné. Si Spalletti est en colère pour cette deuxième période ? Il n'a encore rien dit, nous en parlerons à l'entrainement. Je ne pensais pas que j'allais si bien démarrer ici, je veux juste aider l'équipe, à chaque entrainement et match après match pour gagner le plus de fois possible. Le classement ? Nous voulons toujours être là, nous ferons tout pour y rester." ®gladis32 – internazionale.fr
  18. Milan - En vue du Derby de ce dimanche, notre "Mur" Milan Skriniar s’est livré à la Gazzetta Dello Sport sur ses premiers mois à Milan et sur ses projets d’avenir: Skriniar, dimanche, vous allez disputer votre premier Derby de Milan, après avoir remporté les deux Derby de Gênes, avec la Sampdoria l’année passée, comment vous préparez-vous ? “J'ai décidé de penser au Milan, dès la fin du match entre la Slovaquie et Malte. Je me suis déjà focalisé, depuis plusieurs jours, sur cette très grande rencontre pour nous et pour les Tifosi." L’équipe de Vincenzo Montella se présente au Derby, avec trois défaites en sept matchs : Est-ce la crise ? "Le Milan n’est pas en crise, il ne faut pas se fier aux résultats. Elle a de grands joueurs qui sont habitués à vivre et à sortir de ce type de situation. Le Derby est une partie à part, et il sera, à juste titre, extraordinaire." Existe-t’il un résultat pour lequel vous seriez prêt à signer de suite ? "Il n’y a aucun calcul à faire : Nous devons gagner car cela fait aussi parti de notre ligne de croissance. Dimanche, seule la victoire comptera." Il n’y a qu’à Bologne, que l'Inter a perdu des points, malgré tout, le club ne propose pas encore un beau jeu… "Mais le plus important est d’avoir gagné six matchs sur sept. Tout le monde ici sait que nous ne jouons pas bien, mais nous rentrons à la maison avec des résultats très importants. Cela peut nous permettre de travailler sereinement et de pouvoir nous améliorer." Quel peut être l’impact des voyages sur la condition physique des internationaux ? "Nous avons tous eu la sensation qu’il fallait revenir à Milan le plus tôt possible, pour préparer au mieux cette partie. De cette façon, nous avons travaillé les détails, car une rencontre de ce genre se gagne aussi comme ça." Pensez-vous pouvoir lutter pour le Scudetto ? "Notre force est de ne pas penser à la victoire finale. Nous raisonnons match après match, et à la fin de la saison, nous verrons ce que nous serons parvenu à obtenir." Pensiez-vous aussi bien débuter sous le maillot de l’Inter ? "Mon rendement est le fruit de ma volonté de travailler et de m’améliorer continuellement. J’ai toujours envie d’aider l’équipe, peu importe le moment. Si l’Inter l’emporte, j'en serai encore plus fier. Je ne me contente pas des prestations individuelles." Quel a été l’impact du travail de Luciano Spalletti, sous l’aspect tactique et mentale de l’équipe ? "Spalletti te transmet sa force, et il continue à te la transmettre au quotidien, il a une mentalité de conquérant." Il doit être également satisfait de votre rendement.... "Je pense que oui, mais je dois tout de même continuer à travailler..." Psychologiquement, est-ce que le fait qu’il ne reste que trois défenseurs centraux de formation, peut-il avoir un impact pour l’arrière-garde Nerazzurra ? "C’est vrai que nous ne sommes plus que trois en défense, mais ce n’est pas un problème. Et nous pensons de la même façon, malgré la blessure de Vanheusden. Nous allons chercher à rester tous ensemble jusqu’à la fin, et à tout donner sur le terrain, ce n’est que de cette façon que nous pourrons toujours avancer d’une façon positive." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. Milan – Ce début de saison de l’Inter de Spalletti est idéal, douze points sur douze, un seul but encaissé. Parmi tous les protagonistes de ce début de saison, un joueur se démarque autant qu’Icardi ou Perisic, ce joueur est défenseur et à lui seul, il ne laisse rien passé. En Angleterre, il a été surnommé The Beast…. Il s’agit de Milan Skriniar ! L’Héritier du Mur ? Notre jeune défenseur slovaque s’est montré à nouveau décisif dans le match opposant l’Inter à Crotone. A seulement 22 ans, il a inscrit son premier but en Serie A et il est LA raison pour laquelle la défense de l’Inter est redevenue une "forteresse ". Adulé par les Tifosi, Milan est un bosseur qui apporte de la personnalité et de la sécurité. Alors qu’il devait s’agir d’un simple» renfort, l’ancien joueur de la Sampdoria a tout de suite conquis la confiance de Luciano Spalletti. Il est à présent un titulaire indiscutable aux cotés de Miranda, et il est le "Top Player" tant attendu en défense. Ses prestations importantes caractérisées par une certaine dureté dans son jeu, contrastent avec la sérénité qu’il dégage et sa capacité à tenir le ballon…certains voient déjà en lui l’héritier d’un Héros du Triplé : Walter Samuel. Ne pas imiter Murillo! Ce début de saison, rappelle également indirectement celui de Jeison Murillo : le défenseur colombien, arrivé en été 2015, fut tout de suite promu titulaire dans l’Inter de Mancini aux cotés de Miranda et jusqu’en janvier 2016, ils formaient l’un des meilleurs duos d’Europe. A cette époque, l’Inter avait réalisé un quinze sur quinze en début de Serie A, avec le colombien qui marquait toujours la défense de son empreinte…Certains voyaient en lui le nouveau, Ivan Ramiro Cordoba. A la reprise de Janvier 2016, Murillo a commencé à calé et l’Inter qui était première du Championnat s’est retrouvé à la quatrième place de Serie A, manquant la Champions League. A présent Murillo a été vendu à Valence où il espère se relancer. A présent Skriniar, et toute l’Inter, sont entrain de démontrer qu’ils parviennent à souffrir et à rester solide. Tout le monde se demande, à présent, presse incluse, si Milan conservera un tel rendement. Car pour gagner en Serie A, il faut avant tout une très bonne défense et les Tifosi rêve de voir Skriniar prendre la relève de Samuel. A votre avis, Skriniar peut-il être l’hériter de Samuel au cœur de notre défense ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Milan – Tout le stade a applaudi la performance de Milan Skriniar qui contre la Spal a été infranchissable, il s’est même permis de monter, de s’imposer et d’attaquer. Standing ovation pour Skriniar Cet été l’Inter était confrontée à de sérieux problèmes économique, ce qui l’a empêché de viser sur un Top Player pour sa défense. Mais au vu des performances du Slovaque, qui n’a raté aucune intervention et qui a muselé avec inspiration et élégance, un joueur de la trempe de Boriello, à plusieurs reprises, l’Inter se dit qu’elle a peut-être réalisé une très belle opération. En effet, Milan dispose d’une marge de progression technique importante et il le prouve à son entraîneur, match après matchs, entrainement après entrainement. Il assimile rapidement les conseils et les demandes de déplacement de Spalletti. De plus, il a une condition physique déjà importante qui lui permet de tenir 90 minutes de jeu, y compris les arrêtes de jeu. Il faut également observer que le joueur venait, quelques jours plus tôt de réaliser une excellente performance en match international. A l’Inter, l’Impression est qu’Ausilio e Sabatini ont péché le potentiel Top Player de la défense : Un garçon affamé qui continue à en vouloir et qui dispose d’une marge de progression importante. Son contrat se terminera en 2022, et il serait étonnant qu’il ne soit pas valorisé dans un avenir proche. Bonne entente en coulisse Sur les réseaux sociaux, deux joueurs de l’Inter ont attiré l’attention de leurs fans, à savoir Perisic et Ivan qui ont commenté la victoire de l’Inter sur Spal: Skriniar: “Une autre victoire importante” Perisic à Skriniar : “Quel mur” Skriniar à Perisic : ‘Quel but aujourd’hui !” Perisic était très actif, car il n’a pas loupé de se faire un tifoso juventine et par la même occasion de déclarer sa flamme à l’Inter: Parmi la pluie de commentaire reçues sur son instagram par les Tifosi de l’Inter, en le remerciant d’être resté à l’Inter, Ivan a tenu à remercier les Tifosi en inscrivant un but splendide. Cependant, dans la pluie de commentaire, Perisic en personne a remarqué qu’il y avait un "infiltré" juventine qui l’invitait à rejoindre la Juve pour gagner : Réponse significative et sans appel d’Ivan : "Jamais, mon ami." Steven est aux anges et remercie les Tifosi Le fils de notre Propriétaire, a tenu à délivrer un message aux tifosi de l’Inter suite à la victoire de l’Inter 2-0 sur la Spal : "L’Inter est spécial grâce à vous. Merci à vous et comme nous vous l’avons promis, marche après marche, l’Inter is coming." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  21. Update IV Schick: "Ultimatum de la Roma!"

    Milan – La Rome a réussi à se mettre d’accord avec les agents du joueur, hier à Monaco. L’opération, si elle devait se faire, aurait lieu durant ce week-end! Selon la Gazzetta Dello Sport, la Roma, qui offre un paiement de 38M€ en 5 ans avec un prêt à 6M€ immédiatement aurait la préférence de la Sampdoria. La Roma a aussi décidé de s’aligner sur la commission que pourrait toucher les représentant de " l’héritier de Zlatan". Cette situation fait bondir l’Inter qui a des difficultés à offrir les 5M€ qu’elle se devait de payer dans l’accord convenu. Toujours ce jeudi, Schick a répété à la Direction Romaine qu’il se destine à l’Inter et espère voir l’offre de Walter Sabatini se matérialiser par la vente de Jovetic à Séville ou la vente de soit Ranocchia ou Brozovic. Cela permettrait de définitivement débloquer la situation Totti et la Roma, Skriniar et l’Inter Si la Roma a employé les gros moyens en demandant à Totti de sonner au joueur tant convoité, l’Inter n’a pas été en reste : Schick a reçu un appel de Skriniar, son ancien équipier à la Sampdoria, pour le convaincre d’attendre et d’accepter le magnifique projet interiste. Pour faire simple : La Roma et l’Inter ont l’accord des agents des joueurs, à présent, seul Schick peut décider de son avenir, il pourrait même envoyer balader tout le monde pour rester à la Sampdoria. Parfum de Vendetta L’Inter garde en travers de la gorge les rapports actuels avec la Sampdoria. Une fois le transfert à la Juve annulé, l’Inter avait fait la même offre. De plus, l’Inter a toujours eu de très bons rapports avec la Sampdoria pour le recrutement de certains joueurs important (Icardi, Eder,) et notre club a souvent évité bien des soucis au club de Ferrero. Tout est à présent dans les mains de Schick, mais quoiqu’il arrive, cela laissera des traces indélébiles dans les transactions futures entre l’Inter et la Sampdoria. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  22. Milan – Notre nouveau défenseur s’est livré à Premium Sport, sur la saison à venir : "Le championnat est différent des matches amicaux : Nous avons fait de belles prestations et réalisé de grands résultats, mais à présent nous devons être fin prêt pour la Fiorentina." Si je ressens de l’émotion ? "Oui, ce sera mon premier match avec l’Inter à San Siro, j’en suis si heureux.." Si nous sommes "la surprise" de cette pré-saison ? "Nous nous sommes améliorés match après match, à présent nous devons penser à Firenze et nous devons l’emporter. Je veux que l’on commence bien le championnat, et je le veux aussi pour nos Tifosi." La Champions League? "C’est notre objectif : L’Inter doit la disputer chaque année et nous devons faire en sorte qu'elle y parvienne. Nous avons une belle équipe et de bons joueurs. Nous allons disputer ces places avec d’autres équipes. Nous n’allons pas penser que nous sommes en Italie, nous allons jouer comme nous l’avons fait en Chine face aux grands clubs. En Italie, tu as des grandes équipes comme la Juventus, le Milan et le Napoli.” Le fait que j’ai coûté cher ? "Ce n’est pas de ma faute si on a déboursé autant pour moi. Je suis ici pour aider l’équipe et si les Tifosi me font une standing ovation, ce sera la plus belle chose pour moi." Miranda ? "Il est très expérimenté, si je ne comprends pas quelque chose, il me le traduit et jouer avec lui devient plus facile. Je veux aider l’équipe, c’est mon objectif personnel : Je veux bien jouer." Schick ? "Nous nous sommes parlé, il m’a dit que tout va bien, nous allons voir ce qu’il va se passer, il n’est au courant de rien. Je dirais simplement que des grands clubs se sont penché sur lui, c’est un très grand joueur et il deviendra un Top player, car quand il monte sur le terrain, c’est pour faire la différence." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  23. Milan – C’est sans aucun doute la révélation de ce début de Championnat. Et qui est mieux placé chez les Nerazzurri, pour parler d’un poste de défenseur central ? Beppe Bergomi bien sûr ! Ce dernier s’est montré élogieux envers l’ancien joueur de la Sampdoria, lors d’une interview accordée à la Gazzetta Dello Sport ! Si l’Inter a bien fait de le reprendre ? "Quand j’ai appris qu’il pouvait revêtir le maillot Nerazzurro, j’ai immédiatement compris que c’était quelque chose de positif. J’avais l’intuition immédiate qu’il avait des caractéristiques et des qualités intéressantes." Si le fait qu’il ait connu Marco Giampaolo en Série A lui ait été bénéfique ? "Oui, même décisif car occuper le poste de défenseur avec lui est une expérience formatrice. Tu as besoin de travailler sur tant aspects et tu as besoin de tout assimiler au mieux. Je connais bien ses méthodes de travail car je l’ai suivi dans le passé. A présent, il va être sous la houlette de Luciano Spalletti qui a la réputation d’extraire le meilleur de ses joueurs." Comme expliquer que Skriniar est un néophyte ? "C’est un défenseur attentiste, appliqué, il peut sortir rapidement le ballon de la défense et jouer en verticalité. Il doit encore améliorer certains aspects, car la préparation estivale est une chose, le championnat en est une tout autre. Je suis curieux de le voir à l’œuvre face à des attaquants de haut niveau, de l’observer dans sa gestion d’un un-contre-un joué rapidement." Le duo qu’il peut former avec Miranda ? "Ils peuvent coexister, c’est un duo bien assorti. Et Skriniar peut aussi évoluer sur certaines phases bien définie." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  24. Milan Skriniar

    MILAN SKRINIAR Informations Générales : Nom : SKRINIAR Prénom : Milan Poste : Défenseur Date de naissance : 11/ 02 / 1995 Lieu de naissance : Žiar nad Hronom (Slovaquie) Pays : Slovaquie Taille : 187cm Poids : 75kilos Numero de maillot : Au club depuis : Juillet 2017 Position sur le terrain : Biographie : Milan Škriniar, né le 11 février 1995 à Žiar nad Hronom, est un joueur de football slovaque. Il évolue au poste de défenseur central. Milan Škriniar est formé dans le club de sa ville natale, le FK Žiar nad Hronom . En 2011, il est transféré au MŠK Žilina. Il joue 9 matchs en Ligue Europa avec cette équipe. En 2013, il est prêté au FC ViOn Zlaté Moravce. Puis, en janvier 2016, il est transféré à l'UC Sampdoria, en Italie. Škriniar est appelé dans plusieurs sélections nationales de jeunes (moins de 17 ans, moins de 18 ans, moins de 19 ans, espoirs dès novembre 2012). Il réalise ses débuts en équipe nationale de Slovaquie face à la Géorgie le 27 mai 2016. Il est retenu par le sélectionneur Ján Kozák afin de disputer l'Euro 2016 organisé en France. Carrière 2012-2015 : MŠK Žilina 2015-2017 : Sampdoria 2017- ... : Inter de Milan Palmarès Champion de Slovaquie en 2012 avec le MŠK Žilina A voir sur le site : A venir Retranscrit par IIG (Wikipedia.fr)
  25. Milan – Le Corriere Dello Sport confirme que l’officialisation va avoir lieu aujourd’hui. Après Padelli, Skriniar est la seconde recrue de l’Inter du Suning. La fumée blanche a été annoncée par le Président de la Sampdoria en personne, Massimo Ferrero.Pourtant, à la fin du CDA, à Milan, Walter Sabatini, coordinateur technique de Suning Sports disait que, pour l’instant, il n’y avait encore rien de bien important et que l’Inter travaillait en coulisse. Le silence est d’or et le Mercato de l'Inter débute enfin !Hier, au Corso Vittorio Emanuele, le Directeur Sportif de la Sampdoria, Osti, est venu à trois reprises, accompagné du secrétaire Ienca. On a aussi pu constater l’arrivée de Davide Lippi, l’agent de Caprari qui était aussi dans la ville et qui a trouvé un accord pour la finalisation d’un nouveau contrat pour son joueur.Il ne manque plus qu’à écrire noir sur blanc cette transaction entre les deux clubs, mais elle sera réalisée prochainement, quand l’Inter sera délivrée du Fair-Play financier. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×