Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'milan skriniar'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Série A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

79 résultats trouvés

  1. Tous le voulaient, il parait. Mais lui voulait plus que tout prolonger son contrat avec l’Inter, à tel point qu’il n’est pas passé par un agent. Lui, c'est Milan Skriniar, un joueur au prénom prédestiné... Communiqué officiel "Ensemble : Car ensemble, nous serons plus forts : Milan Skriniar et l’Inter regarde ensemble vers le même horizon. Et c’est la raison pour laquelle le Fc Internazionale Milano a prolongé le contrat du défenseur slovaque jusqu’en juin 2023" "Skriniar est arrivé en Nerazzurro à l’été 2017, depuis qu’il a endossé le maillot, il ne l’a plus retiré : Auteur d’une première année de record : 38 titularisations en 38 journées de Serie A dont 4 buts, il est repris dans le Top 11 d’Opta pour le temps passé sur le terrain durant une saison." "Un véritable pilier au cœur de notre défense : Cette saison Skriniar, né en 1995, compte 44 titularisations, il est le défenseur disposant de la plus haute moyenne de passes réussies en Serie A par match. Il totalise 65 rencontres avec un pourcentage total de 92,3%." "Skriniar apporte de la sécurité, lui qui a remporté 221 duels et qui est le troisième meilleur défenseur récupérateur de ballon en Serie A. Avec l’Inter sur le terrain durant l’intégralité d’une rencontre, l’Inter n’a encaissé que 15 buts sur le tournoi en cours. L’ensemble de ses chiffres décrivent encore plus l’importance de Skriniar pour notre équipe et les Tifosi ont démontré dès les premières minutes des marques d’affection à son encontre." "Avançons ensemble, prêt au prochains combats !" Forza Mi.....! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. L’annonce tant attendue est arrivée, Milan Skriniar a prolongé son aventure à l’Inter. Voici les premières déclarations à chaud de celui qui est tout désigné comme le Capitaine du Futur à Sky Sport. Si c’est un bel objectif ? "Oui, je suis content d’avoir prolongé avec l’Inter et je suis fier de revêtir ce maillot pour de nombreuses années. J’ai rompu mon contrat avec mon ancien agent et j’ai personnellement traité avec l’Inter." C'est une prolongation jusqu’en 2023. Il s’agit de la période où durant laquelle l'Inter doit faire ce saut de qualité, veut-elle y parvenir avec vous ? "Je veux un saut de qualité, il nous manque trois points, une victoire pour nous qualifier en Ligue des Champions. Elle est importante pour nous. Nous devrons donc nous qualifier et ensuite nous donner à 100% pour arriver le plus haut possible." Tout semble aller vite, il vous a suffi d’un rien pour devenir important…Êtes-vous surpris ? "J’étais un peu surpris, mais dans le Calcio les choses peuvent aller vite. J’ai fait immédiatement de bonnes choses : Avec les tifosi, le club. L’entraîneur m’a tout de suite fait confiance, j’ai joué tous les matchs et j’en suis fier. Cette année n’est pas encore finie, et nous devons atteindre notre objectif." Ces deux derniers matchs ont semblé difficile…Il y a aussi le futur. Pensez-vous pouvoir déjà réduire l’écart face à la Juve ? "Il n’y a pas de match facile en Serie A. Nous voulons gagner à Naples afin d’être plus serein. Nous avons besoin de trois points et nous voulons réduire l’écart avec la Juve. Je veux que nous nous donnions à 100% dès le premier jour de la saison et montrer que l’on peut aller le plus haut possible." Vous avez un excellent rendement, mais n’a-t’il pas cette saison manqué de buts de la part de la défense centrale ? "De Vrij a marqué deux ou trois buts si je ne me trompe pas. J’attends encore le mien, il m’aidera aussi au niveau personnel. J’attends ce but, il me reste encore deux matchs pour marquer." Vous avez déclaré avoir la confiance de l’entraîneur. À quoi vous attendez-vous l’année prochaine avec tout ce qu’il se dit actuellement… "La confiance pour moi et importante. J’ai joué toutes les rencontres depuis mon tout premier match amical, et je ne m’y attendais pas lorsque je suis arrivé de la Samp. Je suis fier d’être parvenu à réaliser une telle saison. Cette année, j’ai raté deux, trois matchs, mais elle reste belle pour moi." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Milan Skriniar s’est livré à une interview sur son avenir à l’Inter, ses courtisans… et le brassard de Capitaine : "Nous sommes proche de la prolongation, je veux continuer à l’Inter."* Si mon futur est ici ? "Je crois que oui." La Ligue des Champions ? "Le calcul est simple : si nous remportons trois matchs, nous y serons. Nous devrons gagner directement à Udine, ce ne sera pas facile car ils disputeront un match important, mais il l’est encore plus pour nous." Moi Capitaine ? "Je ne pense pas à cela, je pense uniquement à jouer. Avoir le Brassard ne change rien. J’aurai une responsabilité supplémentaire, mais je devrais de toute façon tout donner sur le terrain, que je l’ai ou pas, même si je joue qu’une minute." Si j’ai refusé le Real Madrid ? "Ce n’est pas vrai, je ne sais pas d’où cela vient. Je ne sais rien." Si les Tifosi m’ont demandé de changer de prénom ? "Tellement de fois…il sourit. Lorsque je suis arrivé de la Sampdoria, c’était désastreux, à présent je suis habitué." L’attaquant le plus fort que j’ai affronté ? "Je ne sais pas, ils sont tous différents. Cette saison, je dirais Dzeko car il m’a mis souvent en difficulté surtout lors de la première mi-temps du match retour." "Je passe mon temps à regarder les attaquants adverses en vidéo afin de savoir ce qu’ils font de mieux ou de pire, mais avant toute chose, je me dois de me concentrer sur ma propre prestation." Les buts ? "Ils me manquent tellement, trop… Jusqu’à présent je ne suis plus parvenu à en inscrire, mais j’espère arriver à en inscrire au moins un dans l’une de ces quatre dernières rencontres." Le défenseur le plus fort au marquage ? "Va pour Van Dijk." De la tête ? "Koulibaly." Celui qui en impose ? "De Vrij. En un contre un, je dirais Sergio Ramos car il se retrouve souvent en infériorité numérique vu que Marcelo monte très souvent." Pourquoi suis-je aussi bon ? "C’est à vous de me le dire." Giampaolo? "Il m’a fait tellement confiance, même après une erreur que j’avais commise face au Milan, je lui dois ma croissance. J’ai toujours voulu jouer dans un grand club, comme celui où j’évolue aujourd’hui. J’ai vécu des mois difficiles, mais j’ai toujours su que tout pouvait changer et nous ne pouvons que nous améliorer à présent." Antony Gilles – Internazionale.fr Cette interview a eu lieu avant la rencontre face à l'Udinese
  4. Qui a dit qu’il est utile d’avoir un agent pour prolonger son contrat et gagner plus ? Le comportement de Milan Skriniar pourra faire jurisprudence, lui qui a pris le parti de se séparer de son agent historique Karol Csonto pour traiter seul avec l’Inter, ouvrant ainsi une nouvelle frontière du Mercato dans le monde du ballon rond et de l’auto-gestion. Contrat prêt L’Inter avait à la base offert un contrat de 3 millions d’euros, plus bonus, afin d’atteindre, lors de la dernière année de Milan, le salaire annuel de 4 millions d’euros. Ces derniers jours, les deux partie ont finalisé les détails et le salaire de base a été ré-haussé. En effet, étant donné, qu’il n’y a ni commission, ni de pourcentage à remettre à un éventuel agent, le slovaque sera le grand bénéficiaire de la transaction. En pratique, il touchera donc 3,5 millions d’euros comme salaire de base qui grimpera à 4 millions d’euros lors de son ultime année. Il s’agit-là d’une somme importante qui représente la juste reconnaissance vu le rendement extrêmement important du défenseur central. Top Player Skriniar a démontré être largement au-dessus du lot du noyau actuel. Une partie des droits d’image appartiendront directement au joueur, qui est de plus en plus le symbole de l’Inter et dont les sponsors raffolent lorsqu’il s’agit de définir l’image d’un Champion sur et hors du terrain. L’officialisation aura lieu d’ici à la fin de la saison vu qu’il est entrain de finir d’en découdre avec toutes les démarches afférentes à son ancien agent. Une fois ces dernières terminées, le tout sera officialisé, mais officieusement, le contrat est déjà acté. Cuore Nerazzurro Milan et sa fiancée Barbora se sent extrêmement bien à Milan, une cité qui est à la base de la création de leur nid d’amour. Milan est donc à plus d’un titre un lieu symbolique pour le duo. Qui plus est, l’Italie est rentrée dans leurs cœurs et représente un « Habitat Naturel » pour continuer sa carrière, d’où la décision de prolonger son lien qui le lie au club interiste. Pourtant, Milan a fait l’objet d’offres importantes venant de l’étranger : Barcelone, Paris, Manchester City, le Bayern, Manchester United, tous ont été gentiment refoulé par Skriniar. Idem pour le Real qui, à travers un intermédiaire, n’y est pas allé avec le dos de la cuillère en proposant sur la table un contrat de 5 ans accompagné d’un salaire de 5 millions d’euros. Non Merci, telle a été la réponse de la Beast qui a décidé de rester à Milan aussi pour devenir Capitaine de l’Inter. Un sujet déjà discuté lors des discussions relatives à la prolongation de son contrat. Le futur et la destinée de Milan passent par l’Inter, un rêve qui deviendra une réalité pour de nombreux tifosi. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. "Le Scudetto ? L’année prochaine, l’Inter doit retrouver les sommets." telle est la déclaration principal du défenseur Nerazzurro à Sky Sport. Inter-Roma Ce samedi soir, au Meazza se tiendra un match décisif en vue de l’accès à la prochaine Ligue des Champions : "C’est un match extrêmement important qui se présente à nous, nous devons absolument l’emporter. Si nous gagnons, nous aurons 9 points d’avance sur la Roma, ce qui serait encore mieux. Milan aussi perd beaucoup de points, même s’ils s’étaient repris. Nous avons raté notre match face à la Lazio et nous aurions pu l’emporter face à l’Atalanta, mais le passé et le passé, nous devons aller de l’avant." "Dzeko est un attaquant redoutable, nous devrons rester attentifs et concentrés en donnant toujours tout sur le terrain, en nous montrant unis. Nous devons prouver à tous que nous sommes une équipe, un groupe fort composé d’hommes forts." "Notre objectif est de nous qualifier en Ligue des Champions, avec l’espérance d’améliorer notre classement comparé à l’année passée. Il existe une possibilité de terminer second car nous aurons une confrontation directe face au Napoli, l’Inter mérite de retrouver les sommets." De Vrij ? "Nous nous sommes bien trouvés, nous avons la même vision et nous sommes compagnons de chambrée." La comparaison avec Samuel ? "C’était Le Mur, cela me fait plaisir et me donne confiance, c’est une référence pour moi." Icardi ? "Nous sommes tous unis, c’est le moment où nous devons être le plus concentré en démontrant que nous sommes une équipe composée d’hommes forts. Ce n’est pas important de savoir qui porte le brassard, cela ne doit pas impacter ta façon de jouer." Moi Capitaine ? "Ce n’est pas le plus important, je me donne toujours au maximum." Le Scudetto ? "Nous pensons à notre objectif qui est de nous qualifier pour la Ligue des Champions et nous avons l'espoir de faire mieux que la saison dernière. Nous voulons prendre en chasse le Napoli pour la seconde place, vu qu’on doit encore les rencontrer." Ce qu’il manque pour jouer le titre ? "Il manquait trop de choses cette année, mais à dater de l’année prochaine, nous voulons nous battre pour jouer les sommets, l’Inter mérite de s’y retrouver." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Une excellente nouvelle qui fera rugir de plaisir les Tifosi de l’Inter : Milan Skriniar reste Nerazzurro. Comme le révèle Matteo Barzaghi pour le compte de SkySport, les deux parties ont trouvé un accord quant à la prolongation de contrat du joueur slovaque qui prendra fin en 2023 pour un salaire de 3 millions d’euros muni de bonus. L’annonce officielle, selon Sky, sera communiquée très prochainement. L’Inter a donc sorti les muscles pour blinder un joueur qui a toujours témoigné son envie de continuer sa carrière à Milan. Il a d’ailleurs veillé, en première ligne, à l’évolution de cette transaction : Skriniar représente un pilier de l’Inter actuelle et du futur Réactions des médias Colonesse, ancien défenseur Nerazzurro : "Mon avis sur la prolongation de Skriniar ? C’est l’un des meilleurs défenseurs du Monde, le laisser partir aurait été une très grande erreur. Avec cette annonce, les bases ont été posées pour construire une grande Inter." Fabrizio Biasin, journaliste Nerazzurro : #Sky: “Accord #Inter-#Skriniar pour la prolongation du contrat jusqu’en 2023 : A Milan, il pleut, mais c’est comme-ci il faisait plein soleil." Riccardo Gentilie, SkySport : "C’est une annonce très importante car c’est un défenseur très important. Il est jeune et courtisé et il a montré qu’il était capable de faire face à certains défis de haut niveau. Il suffit de voir les courtisans qu’il avait. C’est aussi un message envoyé : En blindant un joueur fondamental, l’Inter prouve à ceux qui ne voit qu’en elle une équipe capable de se battre que pour une place qualificative en Ligue des Champions, qu’elle ne compte pas s’arrêter, et qu’elle a l’ambition d’aller de l’avant et de gagner des titres." Le Saviez-vous ? La prolongation de Skriniar à l'Inter serait un élément déterminant qui libère Joao Miranda. Selon Elgoldigital, le brésilien pourrait retourner à l'Atlético Madrid, club qu'il a déjà connu par le passé. Pour l'heure, il ne s'agit que d'une supposition, mais cette dernière pourrait avoir une issue positive. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Le Real Madrid a décidé de passer à l'offensive pour s'offrir Milan Skriniar. Selon donbalon.com, Florentino Perez est disposé à faire une offre qui pourrait faire vaciller les Nerazzurri. Du côté de l'Inter, le Club a fait savoir à plusieurs reprises que Milan Skriniar était instransférable, mais résistera-t'il également à cette propostion : Le Real serait disposé à proposer 20M€ et inclure Luka Modric pour s'attacher les services du Capitaine du Futur. Cette transaction est estimée à 70M€, ce qui revient à dire que Luka vaut 50M€ pour les Blancos. Est-ce que cette proposition sera également refusée ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. L’Inter de la saison 2019/2020 verra Diego Godin renforcer le secteur ô combien armé de la défense Nerazzurra. Godin étant un joueur d’une fiabilité absolue, un joueur expérimenté qui aider à blinder encore plus la meilleure défense européenne à domicile des cinq plus grands championnats européens. Au cœur de cette défense, on retrouve Milan Skriniar, considéré comme l’un des meilleurs joueurs au monde à son poste. Le Suning a pris une position définitive pour Milan : La prolongation du contrat jusqu’en 2023 est, pour ainsi dire, dans les tuyaux. Il s’agit d’une chose qui se devait d’être faite avec une juste reconnaissance et un nouveau statut pour un joueur qui non seulement se trouve au cœur du Projet Suning, mais pour un joueur qui sera central en tout point étant donné qu’il est appelé à devenir le Futur Capitaine de l’Inter. La propriété chinoise retient donc Milan Skriniar comme absolument intransférable et ce indépendamment des différentes offres qui arriveront très certainement durant l’été. Manchester City avait d’ailleurs tenté de griller la politesse à la concurrence en offrant 80 millions d’euros, une somme refusée. Dans une saison qui aura vu l’Inter connaitre des périodes sombres, la seule certitude de Luciano Spalletti était sa défense, preuve en est les 15 clean sheets en Championnat de Samir Handanovic. A présent, l’Inter compte repartir sur un formidable trio défensif composé de Godin, De Vrij et de Skriniar. L’arrivée de Godin, tout comme celle de De Vrij n’aura rien coûté au niveau du transfert. Preuve en est que l’Inter dispose de très bonne capacité pour savoir prendre le meilleur sur la concurrence. ®Antony GIlles - Internazionale.fr
  9. Le recrutement d’Asamoah et de Stefan De Vrij, tous deux gratuits, ont porté leurs fruits. Un coup de maître réalisée par la Direction Nerazzurra comme le révèle Sky Sport. En effet, si l’Inter manque cruellement de liant entre son milieu et son attaque, elle peut s'enorgueillir de disposer de l’une des deux meilleures défenses d’Europe à domicile. Le duo central composé par Stefan De Vrij et Milan Skriniar fait la loi au Meazza, où elle est d’ailleurs sur la première marche en compagnie de l’Atletico Madrid d’un certain Diego Godin… futur recrue de l’Inter 2019/2020. Voici le nombre de buts encaissés, à domicile, dans les 5 grands championnats européens: Inter: 7 buts Atletico Madrid : 7 buts Lipsia : 8 Buts Paris : 8 buts Valence : 9 buts Liverpool : 10 buts Chelsea : 10 buts Juventus : 10 buts Lille : 10 buts Olympique de Marseille : 10 buts Real Madrid : 11 buts Getafe : 11 buts Arsenal : 12 buts Manchester City : 12 buts Bayern Munich : 12 buts Naples : 12 buts Qui plus est l’Inter, en ayant muselé l'Atalanta, a atteint la barre de 15 clean sheet. Elle occupe le second poste de ce classement ô combien spécial et important en Italie. Seul la Juventus fait mieux avec 18 clean sheat. Lorsque l’on sait qu’en Italie, les titres se remportent avec une bonne défense, l’Inter peut être fière de celle qu’elle a su former ces dernières années. L’arrivée d’un joueur du calibre de Godin pourra être que bénéfique pour ce secteur. Reste à présent à disposer d’un réel fond de jeu, et cela passera par le chantier relatif au milieu de terrain, sans oublier l’attaque qui devra, quoiqu’il arrive, offrir bien plus qu’un simple "attaquant-buteur". Un changement de dispositif, voir d’entraîneur, ne pourront que faire du bien. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Les semaines actuelles sont importantes pour l’Inter et Milan Skriniar, la Beneamata voyant en lui son Capitaine. Malgré la séparation avec son agent historique : Karol Csonto, la prolongation de contrat poursuit son cours. Courtisé et augmenté Outre les plus grandes écuries du globe, Milan est également courtisé dans ce monde de requin qu’est l’agent de joueurs. De Giuffrida à Alessandro Moggi, en passant par le duo Giuseppe Riso et Alessandro Lucci, sans oublier les groupes étrangers tel que la Stellar, tous ont eu droit à un message sans appel du Skri. En effet, The Beast a décidé de s’occuper lui-même de ses affaires professionnelles, en ayant l’aval de sa famille. L’Inter, forte de ce message a décidé de passer à l’action pour le blinder en augmentant son offre initiale. De 3 millions d’euros plus bonus proposés jusqu’en 2023 à la fin janvier, l’Inter a décidé de passer à un salaire de 4 millions d’euros plus primes, avec les droits d’image partagés à valeur égale entre le joueur et le club. Cet accord est plus que satisfaisant selon Skriniar qui s’aligne sur le palier des autres défenseurs Nerazzurro que sont Diego Godin et Stefan de Vrij. Le tout est validé par le Suning qui entend contrer les possibles avances des plus grands clubs européens que sont Manchester United, le Real Madrid, Barcelone et Manchester City. Tous se sont déjà manifestés pour l’extraire de Milan. Se sachant courtisé, apprécié, le défenseur a réellement pris en considération de placer sa priorité à Milan et, de façon objective, cette revalorisation est plus que méritée vu qu’il était le seul joueur du onze de base à être sous la barre des 2 millions d’euros actuellement. Milan ne touchait "que" 1,7 millions. C A P I T A N O Skriniar, en se liant à l’Inter de la sorte, présente un témoignage d’amour que ne renierait pas Javier Zanetti. De fait, savoir que le brassard de Capitaine pointe le bout de son nez ne surprendra personne. Pour l’heure, Samir Handanovic continuera à le porter, mais il est plus que probable que le portier slovène passe le flambeau au Monstre slovaque. Comme quoi, il n’y aura qu’un seul Milan qui aura su dominer l’Inter… Un symbole pour le présent et le futur Nerazzurro. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. IIG

    Milan Skriniar

    MILAN SKRINIAR Informations Générales : Nom : SKRINIAR Prénom : Milan Poste : Défenseur Date de naissance : 11/ 02 / 1995 Lieu de naissance : Žiar nad Hronom (Slovaquie) Pays : Slovaquie Taille : 187cm Poids : 75kilos Numero de maillot : Au club depuis : Juillet 2017 Position sur le terrain : Biographie : Milan Škriniar, né le 11 février 1995 à Žiar nad Hronom, est un joueur de football slovaque. Il évolue au poste de défenseur central. Milan Škriniar est formé dans le club de sa ville natale, le FK Žiar nad Hronom . En 2011, il est transféré au MŠK Žilina. Il joue 9 matchs en Ligue Europa avec cette équipe. En 2013, il est prêté au FC ViOn Zlaté Moravce. Puis, en janvier 2016, il est transféré à l'UC Sampdoria, en Italie. Škriniar est appelé dans plusieurs sélections nationales de jeunes (moins de 17 ans, moins de 18 ans, moins de 19 ans, espoirs dès novembre 2012). Il réalise ses débuts en équipe nationale de Slovaquie face à la Géorgie le 27 mai 2016. Il est retenu par le sélectionneur Ján Kozák afin de disputer l'Euro 2016 organisé en France. Carrière 2012-2015 : MŠK Žilina 2015-2017 : Sampdoria 2017- ... : Inter de Milan Palmarès Champion de Slovaquie en 2012 avec le MŠK Žilina A voir sur le site : A venir Retranscrit par IIG (Wikipedia.fr)
  12. Après 40 jours d’absence, Mauro Icardi a finalement retrouvé le groupe à l’entrainement. Une situation inédite depuis le 13 février dernier, jour où l’argentin a perdu son brassard de capitaine. Intervenu sur Sport.SK, Milan Skriniar s’est livré sur le retour de l’argentin en démentant un quelconque problème dans le vestiaire. "Vous devriez questionner Icardi qui vous dira la même chose. Ce qui est certain, c’est que nous, en tant que joueurs, nous n’avons aucun problème avec lui et il en va de même pour lui. C’est à lui seul de résoudre l’ensemble de cette situation." C’est précisément là que les mots ont leurs importance : "Nous en tant que joueurs" ou comment le Capitaine du futur recadre le Capitaine du passé. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Le futur de Millan Skriniar aurait dû être écrit à l’avance. En lieu et place, nous faisons face à une situation inédite pour l’un des meilleurs défenseur d’Europe : Une guerre ouverte entre agents, avec l’Inter en spectatrice préoccupée, mais intéressée par la tournure des évènements. Prolongation bloquée Mi-janvier, l’agent historique de Milan, Karol Csonto, avait posé les bases de la prolongation du joueur avec la Direction interiste : Un salaire de 3 millions d’euros et une expiration de contrat en 2023. Ce contrat était censé marquer, au fil des années, l'importance de Skriniar au cœur projet interiste : L’accord était trouvé, il n’y avait plus qu’à signer…une signature qui aurait dû avoir lieu dans le courant des semaines suivantes, une simple formalité donc. À présent, Csonto n’est plus l’agent de Skriniar. Après Inter-Spal, une thématique a été mise en place : Celle de voir en Milan Skriniar le Capitaine de l’Inter. Dès cet instant, quelque chose s’est brisé entre le joueur et son entourage. Milan sait qu’il est pisté par les Grands d’Espagne : Le Real et le Barça et les grands de Premier League : Manchester City et Manchester United. Milan comprend donc qu’il peut percevoir un salaire bien plus important. En effet, les 3 millions d’euros plus bonus ne représentent qu’un salaire "minimal" pour un joueur de sa trempe, vu ses prestations sur le terrain et sa valeur marchande sur le Mercato. Depuis lors, il y a de la perplexité et de la confusion entre les parties. Certes, derrière le changement de route, on sous-entend qu’il y a l’ombre de Mino Raiola, mais pour Fcinternews.it, ce ne serait pas le puissant agent Italo-Néerlandais qui serait à la base de cette crise entre le jouer et son agence de joueurs. Plusieurs noms ont circulé dernièrement pour succéder à Csonto, dont le nom d’un agent qui est extrêmement influent dans la Galaxie Nerazzurra, un agent qui dispose d’un grand nombre d’agences à l’étranger comme la Stellar : Gabriele Giuffrida. L’Inter perturbée La volonté de Milan reste celle de prolonger avec l’Inter… Mais à quel prix ? Et par-dessus-tout, avec quel agent ? Ces deux interrogations n’ont, pour l’heure, pas de réponse. Étant donné la complexité de la situation, Milan était lié par un contrat avec son agence historique, il ne serait pas surprenant de voir ce dossier prendre une tournure juridique. C’est un fait, il n’est pas possible dans le monde actuel, de pouvoir changer d’agent dans un laps de temps aussi court, voir du jour au lendemain. Son agence historique va tenter de raisonner Milan, mai y parviendra-t-elle ? Les prochains jours seront décisifs, en ce sens qu’ils définiront un peu plus le futur de Skriniar. De son côté, l’Inter est attentive, mais est surtout prête à le blinder. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. C’est un fait, plusieurs grandes écuries Européennes ont les yeux braqué sur Milan Skriniar. Qui plus est ces derniers temps, certaines écuries ont décidé de tenter leurs chances, parmi elles, on y retrouve le Real et le Barça. "Le Real Madrid veut se l’offrir, tout comme le Barça. S’ils parviennent à convaincre l’Inter, ils pourraient le recruter déjà cet été", déclare Mithat Halis qui collabore avec Karol Csonto pour le compte de Stars & Friends, l’agence qui s’occupe des agents de joueurs. "Skriniar a un comportement très professionnel. Si le Real le veut, il devra démontrer plus pour se l’offrir, mais il y a aussi la présence d’autres agents, qui sont des cannibales et qui veulent recruter le joueur dans leurs écuries pour le faire signer où ils veulent. Il y a Mino Raiola, qui est l’agent de Pogba et d’Ibrahimovic, qui a agi exactement de la sorte. Il veut s’offrir Skriniar, mais Milan est un joueur de notre agence, nous avons un contrat ensemble." "L’Inter a payé 28 millions d’euros et 6 mois plus tard, City en proposait déjà 55. À présent, sa valeur avoisine les 100 millions d’euros. Un éventuel transfert me semble donc compliqué, même via ce genre d’intermédiaire cannibale." Le message est clair : ni l’Inter, ni son agence ne sont prêt à céder Milan Skriniar, qu’on s’appelle Madrid, Barcelone…ou Raiola ! Le chiffre du jour : 85 Il s’agit de la somme proposée par Manchester United à l’Inter pour s’offrir la Bête Nerazzurra. Une offre qui, bien évidemment, a été refusée par l’Inter : Milan Skriniar est intransférable. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. La qualification à la Ligue des Champions a été passée à toute les sauces, pour l’Inter, c’est l’objectif à ne pas perdre non seulement pour le prestige de la compétition, mais surtout pour la future campagne de recrutement et de renouvellement de contrat. Milan Skriniar Il s’agit tout simplement de la prolongation prioritaire pour l’Inter. Tout était pratiquement acté et défini. Le défenseur slovaque disposait d’un contrat de 1,7 millions d’euros à expiration en fin 2022 et avait déjà dit oui à un contrat de 3 millions d’euros plus des bonus à définir. L’officialisation est pourtant retardée pour une raison cruciale : En effet, Milan a rompu avec son agent et il est très proche de rejoindre la Scuderia Raiola. Roberto Carlos Bis Il faut apprendre de ses erreurs et l’Inter a la sensation que le vendre serait une très grave erreur, même sur présentation d’une offre située entre 80 et 100 millions d’euros, une somme qui serait acceptée pour n’importe quel autre défenseur. La vérité interiste est que l’Inter ne peut pas se permettre la vente de son défenseur, ni même une simple absence, il s’agit de deux aspects qui ont fait la différence dans le choix de Marotta. Seul Leader Actuellement, l’Inter connait une transition historique et dispose de moyens pour grandir. Son but est avant tout de ne plus commettre d’erreurs sur le mercato. De fait, ce dernier a été confié à des hommes justes et intègres, deux conditions rares dans le monde du football actuel. Qui plus est, il y a lieu de faire attention aux dissensions actuellement présentes au sein du vestiaire. Marotta s’est d’ailleurs exprimé publiquement sur l’attachement au maillot et sur les liens qui peuvent être tissés entre tous. Dans le groupe à disposition de Spalletti, peu de joueurs disposent de ce profil. Dès lors, Milan Skriniar est considéré comme une pépite à préserver, un garçon intègre qui a bien compris la signification de porter ce maillot, qui a bien compris les ambitions du Club. Un joueur qui n’a jamais un comportement déplacé ou un message outrancier. Pour l’Inter, Skriniar a une valeur inestimable, il est d’ailleurs le fer de lance du projet, qui trouve bien malgré lui, peu de protagonistes actifs. Guardiola l’adore, United tout autant… Le Real et le Barça seraient disposés à faire des folies, sur la table interiste, des offres absolument scandaleuses sont proposées… Pourtant l’Inter a décidé de penser à elle en prenant quelques décisions drastiques : La vente d’Icardi pourrait s’avérer nécessaire, ou celle de Perisic et Brozovic dans le cas contraire, mais il est interdit de toucher à l’unique Leader affirmé sur et hors des terrains, un joueur qui dispose de mérites techniques et caractériel : Skriniar. Reste à présent à surmonter cette peur de le voir partir, lui qui depuis le IcardiGate est reconnu comme le Capitaine Futuro, et ce même si Samir Handanovic dispose du brassard autour du bras. Il existe des raisons d’avoir cette peur de le perdre. En effet, si Milan épouse bien la cause interiste, il reste toujours l’incertitude de le voir craquer entre autre pour les clubs de Premier League….et avec un agent tel que Raiola….. tous les coups sont permis Tout dépendra de la volonté du joueur... et de l'officialisation de sa prolongation de contrat. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. L’offre de Manchester City ne suffira pas pour convaincre le Suning de se passer des services de Milan Skriniar. Voici l’analyse de Tuttosport : "Les 100 millions d’euros ne suffiront pas pour voir le Cristiano Ronaldo de la défense débarquer en angleterre. Pourtant l’Inter aurait pu signer un transfert record." C A P I T A N O "Le Suning n’a aucune intention de céder Milan. Dans les plans de la société, le défenseur central slovaque, suite à sa prolongation de contrat jusqu’en fin 2023, se verra proposer le brassard de Capitaine. Ce Capitanat n’aura pas lieu durant cette saison, mais une évaluation sera faite au terme de celle-ci pour analyser la situation et voir si le fait que Samir Handanovic conserve ce brassard soit judicieux. En effet, pour des raisons également plus évidentes, ne serait-il pas mieux de disposer d’un joueur en mouvement sur le terrain, en cas de discussions avec le corps arbitral ou en cas de controverse ?" Une destinée "S’il faut faire primer cette opinion, il est facile d’imaginer le brassard être enfilé autour du bras de "Skri", comme il est surnommé à la Pinetina, étant donné qu’il existe toujours une particularité bien définie sur son prénom : Milan, qui rappelle tant les Cugini. Qui plus est, Milan est d’ores et déjà un leader technique et charismatique de l’Inter. Il n’était pas surprenant de voir l’ancien de la Sampdoria remobiliser les troupes, lors de l’ouverture du score de l’Eintracht, des œuvres de Jovic". "L’entrée de City pourrait tout de même être une source de turbulences en cas de manquement à la qualification à la Ligue des Champions. Qui plus est Beppe Guardiolo est un amoureux de Milan, lui qui proposait déjà 55 millions d’euros après ses six premiers mois à l’Inter." Le Saviez-vous ? Ce transfert a été réalisé par Piero Ausilio via l’intervention de Marco Giampaolo ! En effet, Luciano Spalletti l’avait contacté afin d’en savoir plus sur le défenseur. Mais personne à l’Inter n’aurai cru à une telle explosion de la part de Skriniar. L’Inter aurait pu prendre la décision de se séparer de l’un de ses plus beau joyaux, cela aurait permis au club de consolider son bilan…Mais cette éventualité ne rentre pas dans les plans du Suning, qui en recrutant De Vrij et Godin, aspire à devenir, finalement, l’Anti-Juve. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. L’Inter se préparer à affronter un été des plus chaud en ce qui concerne Milan Skriniar. Recruté dans l’anonymat, le Slovaque est devenu en l’espace de deux saisons à l’Inter, l’un des meilleurs défenseurs de la planète foot. Plusieurs clubs européens ont déjà sondé le Club. A présent, City, selon le Mirror, a décidé de passer à l’offensive en proposant 85 millions de livre sterling, soit 100 millions d‘euros. Somme record Kompany et Otamendi ont déjà dépassé la trentaine et Giuseppe Guardiola voit en Milan Skriniar le défenseur de l’avenir. Cette opération, si elle venait à se concrétiser, pulvériserait le record de recrutement des Citizens, qui avaient déboursé en 2015, 68,4 millions de livre sterling pour Kevin De Bruyne. Reste à présent à connaitre la position de l’Inter qui a déjà refusé d’autres sommes importantes pour The Beast et qui voit en « Skri » son futur Capitaine. Le Saviez-vous ? "Lady Skriniar" est une femme qui a du caractère : Interpellée sur les réseaux sociaux par un tifoso de la Juve qui lui demandait si la Juve de Paolo Dybala lui plaisait... ....Barbora Hroncekova, a répondu : "Je déteste la Juventus" Une réponse digne des plus fervents supporters de la Curva Nord ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  18. Milan est un Monstre : Le Derby a certifié encore plus le leadership de notre Skriniar, sorti avec brio et triomphe de son duel à distance avec Krzysztof Piatek, le polonais a tout simplement subit la Loi du slovaque. Cette prestation a été observé par les Grands d’Europe, à tel point que des offres sont parvenues à Karel Csonto, l’agent de Milan. Outre le Barça et United, des émissaires ont fait part d’un intérêt important du Real Madrid, et ce, malgré l’arrivée d’Eder Miliato qui aurait dû sécuriser le secteur défensif des Blancos. De ce qu’il se dit, tout est prêt pour venir frapper à la porte du Suning : 80 millions d’euro. De son côté, le propriétaire de l'Inter sait que Milan est considéré comme un profil extrêmement important et appétissant partout en Europe, raison pour laquelle il souhaite le prolonger. Captain Futuro Né en 1995, Milan est considéré comme intransférable, comme en témoignent ses déclarations après la victoire face à la Spal. A présent le contrat doit être établi noir sur blanc, preuve en est qu’il reste encore du travail pour sceller cet accord. La volonté commune est d’aller, ensemble de l’avant. Du côté du joueur, il est retenu que celui-ci mérite de gagner plus que les 3 millions d’euros de salaire proposé, malgré des bonus supplémentaires, qui lui a été présenté courant janvier. C’est un fait, Milan est le SEUL interiste titulaire à être sous la barre des 2 millions d’euros, 1,7 pour être précis. L’idéal serait de parvenir à un salaire de 5 millions d’euros bonus compris, en prenant en considération qu’il s’agira du montant octroyé à Diego Godin l’été prochain, sans oublier Stefan De Vrij qui touche, lui, 4 millions d’euros Cette démarche est "logique", normale étant donné qu’il s’alignerait sur ses équipiers du secteur défensif. Les rapports entre l’Inter et l’entourage de Milan sont optimaux, en ce sens que personne ne veut créer un quelconque obstacle dans cette transaction, qui se poursuit dans une absolue normalité et qui se conclura avec une satisfaction réciproque En effet, la Direction Interiste considère Skri comme un point de référence pour le présent et le futur, un futur où il se se dit qu'il se verrait confier le Brassard de Capitaine. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. C'est un fait, la Juventus cherche à se renforcer en défense. Outre le recrutement de Romero, la Vieille Dame a jeté son dévolu sur un blondinet Nerazzurro selon Calciomercato.com. "Parataci étude plusieurs pistes différentes et l'une d'elle a menée à un sondage de l'entourage de Milan Skriniar, le défenseur slovaque lié à l'Inter jusq'en 2022." "L'ancien de la Sampdoria est proche d'une prolongation de contrat et il ne considère pas un départ comme une option crédible. De plus, Giuseppe Marotta n'est pas disposé à le céder au rival histoire qu'est la Juventus." "L'Inter est en pleine discussion pour prolonger son joueur et le même Skriniar n’entend pas quitter la Squadra Nerazzurra. Parataci devra s'y résoudre. Le Mur Nerazzurro n'est pas en vente, encore moins pour la Juventus!" Forza Milan! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Milan Skriniar s’est livré à la presse ce mercredi 13 mars 2019 dans le cadre de la manche retour de l’Europa League mettant au prise l’Inter à Eintracht. Voici l’interview relayée par nos confrères de Sky Sport: Que pensez-vous du fait de ne pas encore avoir marqué cette saison ? "Cela me déçoit d’être encore à zéro but, je cherche toujours à donner un coup de main à l’équipe en marquant des buts." Pourriez-vous jouer au milieu de terrain ? "Je l’ai déjà fait tant de fois, surtout en équipe nationale. Je suis prêt à le faire, Spalletti décidera." Que pensez-vous de Paciencia et Haller? "Haller est un joueur très physique qui dribble bien, pour le rendre muet il doit être bien couvert." Avez-vous aimé l’esprit d’équipe du match aller ? "Jeudi, nous avions fait une bonne première mi-temps. Nous devrons faire pareil aussi ce jeudi. Ce sera très certainement un match aussi difficile qu’à l’aller. Nous devrons être très attentif et ne pas encaisser de but." The Beast au milieu, bonne ou mauvaise idée ? Exprimez-vous ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  21. Milan Skriniar s'est livré pour le compte de l'émission "I Signori Della Serie A" qui sera diffusé ce soir sur Skysport à 23h15. Internazionale.Fr a le plaisir de vous proposer l’interview de notre meilleur défenseur. La Champion’s League "C’est certain, la remporter en Nerazzurro serait encore plus beau." Déclaration d’amour à l’Inter "Hamsik a joué 12 ans au Napoli, si je peux faire de même avec l’Inter j’en serais très heureux. Je ne suis pas pressé de partir, je pourrais rester ici pour 15 ans ans et j’en serai ravi car l’Inter est un grand club." Déclaration d’amour pour les Tifosi "J’ai un excellent rapport avec eux. Même si au début ce n’était pas si simple car lorsque l’Inter m’a acheté, je n’étais connu que pour mon nom, ce foutu Milan. Puis, piano piano, le rapport a changé et lors de notre dernier match en Europa League, l’ovation que m’a réservé le Meazza lors de mon remplacement m’a fait resurgir tellement d’émotions. Je veux remercier les tifosi pour cela, car cela signifie tellement pour un joueur d’être applaudi de cette façon, surtout dans un stade comme le Meazza." Idole "Enfant, mon idole était un brésilien bien connu des tifosi Nerazzurro. Mon idole était Ronaldo, Il Fenomeno. Je m’en souviens très bien. Car moi aussi, comme tous les enfants, je voulais marquer et faire des passe décisives, jouer en attaque, c’est aussi pour cela que j’aimais Ronaldo." Les Défenseurs centraux "Pour moi le défenseur central le plus fort du Monde est Sergio Ramos vu sa personnalité. Ensuite, en Italie c’est certainement Koulibaly. Et j’aime aussi Van Dijk car lorsque l’on analyse ses matchs, on voit immédiatement qu’il commande sa défense. C’est mon top 3." De Vrij "Nous avons de très bons rapport ensemble, nous nous chambrons ensemble à Appiano, nous parlons énormément aussi hors du terrain, mais surtout, nous sommes très complice sur le terrain, selon moi nous sommes bien ensemble, et il m’aide en étant proche, c’est quelque chose d’important pour notre ligne défensive. Pour moi, c’est un grand joueur, un professionnel. On peut se dire tout ce que l’on veut, même en cours de match. Et pas uniquement les choses qui vont bien, mais aussi lorsque l’on se toile : "Ici, tu/on pouvait faire mieux." Spalletti reconnu à sa juste valeur "C’est un entraîneur qui veut que chaque chose soit à sa place, il aime que les choses soient claires et cela me plait. Il veut savoir, par exemple, comment nous travaillons sur la ligne défensive. Cela vaut aussi pour notre milieu et l’attaque. C’est une grande personne et il est, selon moi très bon comme entraîneur." Ambition "Depuis tout jeune je voulais devenir un footballeur, un joueur d’un Top Club et je suis dans un Top Club. Comme tous les joueurs j’ai envie de remporter quelque chose, quelque chose de grand ou plusieurs titres. La Ligue des Champions est le rêve de tant de joueurs et c’est le cas aussi pour moi. Nous devons y aller tout doucement, car je n’ai encore rien gagné et je commence à avoir envie de remporter quelque chose" Le saviez-vous ? Que feriez-vous en cas de Ligue des Champions avec l'Inter ? C’est la question posée par Matteo Barzaghi, journaliste de Sky Sports. Le pacte établi entre le journaliste et le joueur est le suivant: "Allons à l'Administration, et changeons votre nom en Milan "Inter" Skriniar." Milan a approuvé et Barzaghi a confirmé qu'il ressortirait cette vidéo au moment voulu. Une âme de Capitaine sommeille en Skriniar.... Forza Mil*** Forza Skriniar! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  22. Un grand nombre de tifosi ont apprécié le changement de Capitanat. Néanmoins beaucoup ont été surpris de voir Samir Handanovic primé alors que Milan Skriniar est le Capitaine de cœur de nombreux tifosi. Matteo Barzaghi, présent à Vienne pour Sky Sport, a révélé la motivation du club : "Handanovic est un des leaders du club. Il s’agit d’un homme qui ne parle pas énormément, mais qui, lorsqu’il décide de s’exprimer, est écouté par tous. De plus Handanovic, et c'est à ne pas négliger, est un homme qui lorsqu’il se trompe, n’hésite pas à prendre ses responsabilités et ce, même devant les caméras." "Les qualités de Samir ont mis tout le monde d’accord, aussi bien la Direction que l’intérieur du vestiaire." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  23. "Tout le monde connait mon envie de rester à l’Inter, j’ai d’excellent rapport avec le club et avec sa Direction. J’estime que nous sommes proche de l’accord quant au renouvellement du contrat. En février ? Nous trouverons le moment idéal pour le faire." – Cette déclaration de Milan Skriniar octroyée lors de son interview à Tuttosport est tout sauf banale. Pourriez-vous faire cette promesse aux tifosi : Ne pas partir avant d’avoir remporter quelque chose avec l’Inter ? "Ben, je n’ai encore rien gagné en carrière et je suis venu aussi à l’Inter pour cela. Ici, ça fait plusieurs années qu’il nous manque un titre, je veux ce club, je veux faire rêver ses tifosi. Si je parviens à gagner avec l’Inter, j’en serai encore plus fier." Qu’avez-vous pensé de la déclaration de Spalletti : Vous valez plus de 100 millions d’euros et personne n’a cette somme pour vous recruter ? "Que c’était un fou. Je sais qu’il l’a dit après le match face à Barcelone, mais je n’y croyais pas, et lorsque l’on venait me poser la question, je répondais que cela n’était pas vrai. Cela m’a fait plaisir, mais le prix n’est pas important, ce qui compte c’est ce que je fais sur le terrain." Si je ressens une pression ? "Non, cela vaut aussi pour tous ceux qui ont déclaré que j’ai été recruté chèrement lors de mon arrivée à l’Inter. Il y a certains joueurs qui suite à certains discours peuvent se créer une pression, ce n’est pas le cas pour moi." Pourriez-vous expliquer ce manque de buts actuellement à l’Inter ? "Nous nous créons beaucoup d’occasions, mais nous ne parvenons toutefois pas à les concrétiser. La solution du problème est simple : Nous devons être plus attentif aux détails qui peuvent nous permettre de changer l’issue d’une phase de jeu." Vous avez déclaré : Pour un défenseur, le plus important c’est de ne pas prendre de but. Cette année vous en avez encaissé très peu et vous êtes actuellement parmi les défenses les moins battues d’Europe. "C’est notre objectif, car si notre cage reste inviolée, il nous suffit d’inscrire qu’un but pour l’emporter." Comment vous préparez-vous pour affronter un attaquant ? L’étudiez-vous en semaine ? "J’en suis à ma troisième année en Italie, je connais donc beaucoup d’adversaire, sinon oui, je regarde des vidéos en plus du fait de me préparer avec Spalletti et ses assistants, je dois comprendre au mieux les caractéristiques de celui que j’aurai face à moi." Icardi est-il dur à marquer ? "Quand j’étais à la Sampdoria, je l’ai affronté à deux reprises. C’est un attaquant différent, car pendant dix minutes, vous ne le voyez plus et il lui suffit juste de toucher un ballon pour marquer. Il se passe exactement la même chose à l’entrainement. Pour moi, c’est bien plus compliquer de marquer un joueur comme Icardi, car il est capable de prendre le meilleur sur un manque de concentration. Je préfère des adversaires qui me tienne concentré sur l’ensemble du match." Et Cristiano Ronaldo ? "Il est fort, très rapide balle au pied et pour changer de direction. Je pense tout de même qu’à Turin, nous sommes bien parvenu à le contenir." Aujourd’hui les défenseurs s’imposent plus dans le jeu. Est-ce que le fait que vous ayez un passé de milieu de terrain vous aide en ce sens ? "Oui, j’ai l’attitude d’un milieu qui reste en moi. En fin de compte, je joue dans l’axe, et je suis un défenseur depuis cinq à six saison. J’aime construire le jeu, donner vie à l’action." Quel est le défenseur le plus fort du monde ? "Je pense à Ramos : Chaque année, il est sollicité parmi les meilleurs et il a gagné tellement de Champion’s, il marque aussi un paquet de buts. J’aime aussi Van Dijk. J’ai également observé David Luiz et Thiago Silva, je cherche toujours à prendre quelque chose chez ces champions." Que peut apporter en plus Diego Godin ? "De l’expérience et une mentalité de gagnant. C’est un des joueurs qui a remporté des titres et il peut nous apporter un grand coup de main et nous rendre encore plus fort." Comment êtes-vous avec De Vrij ? "Ça va bien, il y a un bon feeling, nous sommes aussi compagnon de chambrée à Appiano. Par chance par contre, nous n’y parlons pas toujours de football." Et avec Spalletti ? "C’est un entraîneur très brave et il n’a aucun problème avec personne. Avec nous il est parfois direct, et parfois il y a des situations où il préfère nous parler plus longuement et mieux nous expliquer." Quelle est la recette pour se rapprocher de la Juve ? "Si je repense aux confrontations directes, même si nous les avons perdu, c’est à chaque fois sur des faits de jeu. La dernière fois, à Turin, nous nous étions créés deux-trois actions qui auraient dû nous donner l’avantage, et eux ont marqué sur un de nos manques d’attention." "C’est leur force : Ils encaissent peu de but et leurs grands joueurs font qu’ils remportent les matchs. A nous, il nous manque cela, nous devons savoir remporter des points à la maison, même si nous jouons mal. La Juve a remporté tous ses matchs, nous non, nous devons apprendre à faire preuve de plus continuité et pas uniquement gagner deux-trois matchs de suite, il en faut bien plus." L’Inter peut-elle aller jusqu’au bout en Europa League ? "Nous devons chercher à aller le plus loin possible, même si ce n’est pas la Champion’s, arriver au bout serait important." La Ligue des Champions vous a-t ’elle laissé un gout amer ? "C’est évident, mais le souvenir reste si beau. La première rencontre face à Tottenham remporté avec un but à la 90’ a été si exaltante. Et quelle émotion d’entendre la mélodie en début de match." En cette période de Mercato, qui pourriez-vous conseiller à l’Inter ? "Selon moi, Lobotka du Celta peut devenir un joueur extrêmement fort. Il y a aussi Torreria, l’ancien milieu de la Sampdoria qui est actuellement à Arsenal. Je sais que l’Inter l’avait suivi l’année passée et Ausilio m’avait demandé comment il était, je lui ai répondu qu’il était fin prêt pour jouer en Serie A." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  24. L’Inter a prouvé depuis son recrutement qu’elle ne compte pas se passer des services de Milan Skriniar, véritable leader de la défense interiste. L’arrivée de Stefan de Vrij durant l’été combinée avec l’arrivée imminente de Diego Godin trouve son explication dans le fait que le club veut se fonder sur des solides bases défensives. Comme nous en informe le Corriere Dello Sport : ‘L’engagement de Godin ne découle pas du fait que l’Inter ait l’intention de céder Skriniar, au contraire et comme promis, le plan d’action est de renforcer encore plus ce rempart en disposant de trois défenseurs centraux de ce niveau. De plus, les trois joueurs pourraient être aligné ensemble." "Personne n’a les moyens de s’offrir Skriniar avait affirmé Luciano Spalletti. Si et seulement si un club vient se présenter au Corso Vittorio Emanuele avec une proposition minimale de 100 millions d’euros, là le club pourrait y réfléchir. Mais cette réflexion aura lieu à ce moment et sur ce qu’il y aura effectivement lieu de faire." "Dans le même laps de temps, l’Inter cherchera à parvenir à un accord en vue du renouvellement du contrat du slovaque. Les deux parties se sont fixées la fin de ce mercato hivernal afin de colmater les distances encore existantes." Miranda sur le départ Celui qui fera très certainement ses valises se nomme Miranda. Il serait compliqué de le voir partir immédiatement, de l’aveu même de ses agents, vu qu’une offre adéquate pour l’Inter est de 8 à 10 millions d’euros. L’Inter devra également partir à la recherche de son remplaçant et Joachim Andersen de la Sampdoria est pressenti. Néanmoins, la Samp ne souhaite pas s’en séparer en pleine saison. Un recrutement à la Skriniar L’été prochain, la mise en place d’une formule "Skriniar" sera mise en place, cela revient à dire que le Danois sera évalué de très près, il disposera de riche bonus et une contrepartie technique, soit un joueur Nerazzurro fera partie de l’opération. Pour l’heure Zinho Vanheuseden est le premier nom sur la liste pour rejoindre les Blucerchiati et réduire le coût de ce transfert. En cas de recrutement, l’Inter pourra se targuer de disposer, parmi les plus grandes écuries européenne, d’un riche secteur défensif, aussi bien qualitativement que quantitativement. Le saviez-vous? Une manifestation de tifosi de l'Atletico Madrid a eu lieu, cette dernière avait pour but de convaincre Diego Godin de rester dans la Capitale Espagnole. Homme de parole, ce dernier est en accord total avec l'Inter. Il a donc confirmé son intention de porter la vareuse Nerazzurra, tout comme ce fut le cas avec Stefan De Vrij, l'été dernier. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...