Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'napoli'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Groupes de produits

  • T-Shirts Collection 2020
  • T-Shirts Logos
  • T-Shirts Art Portraits

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

59 résultats trouvés

  1. Antonio Conte s’est livré à Sky Sport et à Inter Tv suite à la victoire de l’Inter, 2-1, au Giuseppe Meazza, face à une bienveillante Sampdoria Interview à Sky Sport "Il faut tuer l’adversaire, je le dis toujours à mes joueurs. Nous avions eu des occasions. Face au Napoli aussi la rencontre était limpide, nous avions énormément créé, tu fais 1-1,tu rentres à la maison et tu es sujet aux critiques." "Aujourd’hui, il fallait être déterminé, cynique, car après une action tu peux être mis sous pression. Nous sommes passés du 3-0 au 2-1, cette rencontre était pour nous vitale. Nous n’avons pas la possibilité de nous planter, nous avions eu les occasions pour faire 3-0 et nous n’en avons pas profité. Nous voulons revenir dans la course, nous sommes à 6 points et il reste 12 match." "Mon souhait est d’avoir tout le monde à disposition, je veux pouvoir jouer avec toutes nos cartes, en sachant que notre marge d’erreur est minime. Cette rencontre doit être un signal : Lorsque l’on peut tuer l’adversaire, il faut le faire." "Ce n’est pas une question de personnalité, mais si tu veux être protagoniste et gagner, tu dois apprendre à être méchant et lorsque tu as la possibilité de marquer un but, tu dois tuer l’adversaire. C’était juste de dire que nous étions hors-course pour le Scudetto, lorsque nous étions à 9 points, si nous avions remporté nos confrontations directes, nous serions à égalité avec la Juve, la différence est là, nous avons une marge de croissance et je suis satisfait de ce que j’ai vu." "Nous avons fait une belle prestation, mais si nous voulons réaliser quelque chose d’extraordinaire, nous devons être plus incisifs. Je suis très confiant, il faut être vicieux, nous devons alimenter l’espoir : Je suis satisfait de notre rempart offensif, nous avons tant créé, je pense que nous avons réalisé un bon match." "Eriksen pouvait inscrire une paire de but minimum, il doit aussi devenir plus vicieux, être déterminé à inscrire aussi des buts. Nous avons travaillé aussi bien tactiquement que techniquement avec lui. Je suis content de tous, mais j’ai trouvé le point faible. Nous avons pansé nos blessures face au Napoli, pas ce soir." "Ceux qui sont devant nous peuvent se planter, la Lazio a toute les cartes en main pour réaliser quelque chose d’extraordinaire. La Juve a prouvé sa supériorité ces dernières années, cette saison, c’est plus difficile est c’est une situation que recadre les choses de façon inattendue. Pour moi, la Juve reste une équipe très très forte, habitué à jouer avec détermination ses matchs et la Lazio peut faire quelque chose d’ important." "Nous voulions nous y insérer et briser ce cadre jusqu’au bout du bout, nous voulons nous battre pour quelque chose d’important. Nous devons penser à la victoire si nous voulons nous construire avec une mentalité conquérante, nous ne devons pas exclure d’objectifs. Je suis déçu pour la Coupe d’Italie car nous aurions mérité plus. Nous devons donner notre vie à chaque match, ne pas avoir de regret. Je suis fier d’être l’entraîneur de ces garçons." Interview à Inter Tv Le fait que j’étais marqué lors de la minute de silence ? "J’ai une profonde tristesse pour les victimes du Covid. Nous avons vécu et nous vivons d’une façon plus sereine, c’est si incroyable et inattendu et cela laisse aussi beaucoup d’amertume. Je suis tellement attristé par la vision de ces victimes en Italie mais aussi dans le Monde. C’est difficile de trouver les mots, je suis aussi triste pour la perte d’un champion et par-dessus tout d’un Homme : Mariolino Corso que j’ai eu la chance de connaitre." "C’était une personne solaire qui aimait l’Inter et c’était un plaisir de discuter avec lui. C’est triste et c’était aussi si imprévu. C’est Lele Oriali qui m’a prévenu. Je suis très proche, avec l’équipe, de la Famille. C’était un champion de Vie, une très belle personne. C’est toujours triste quand de tels champions partent." "Je pense que nous avons tout fait ce soir : C’était une prestation optimale, nous avons tant créé. Là où l’on pèche, c'est que l'on crée énormément mais que l'on inscrit seulement deux buts. Nous devons apprendre à être plus vicieux et à tuer sportivement l’adversaire. Je n’oublie pas qu’il y a une semaine à Naples, nous avons connu une situation similaire et qu’au final, ce sont eux qui ont remporté la Coupe d’Italie, pendant que nous étions entrain de manger une pizza en regardant le match à la télé." "Il faut apprendre à analyser les différences durant les phases de la rencontre. Aujourd’hui, nous aurions dû terminer le match, le tuer….A la place, sur un corner et après deux occasions incroyables pour nous, ils reviennent dans le match et la partie prend une tournure émotionnelle. Pour nous, c’était le match de notre vie. Si nous voulons garder l’espoir, qu’il soit petit, moyen ou grand, il est important pour moi que l’on croit à cet espérance. Nous devions gagner et nous devrons gagner lors de nos prochaines rencontres. Nous n’avons pas de grande marge d’erreur." "Cette équipé y croit, j’y crois, nous y croyons tous. Nous sommes accordés et nous voulons y aller jusqu’au bout du bout. Et c’est juste que cela se passe de la sorte pour une équipe comme l’Inter. C’est une situation nouvelle pour quasi tout le monde : Nous allons jouer tous les trois jours, ce qui proposera des situations anormales, nous devrons avoir de la chance aussi et je dois pouvoir compter sur tout le noyau." "Je suis très content de notre façon de travailler, de l’envie démontrée et du fait que nous y croyons. Aujourd’hui, nous avons un impératif catégorique : Ne pas gagner aujourd’hui aurait laissé trop de point de distance, avec six points de retard, nous mettons la pression sur les autres." Eriksen? "J’ai profité de cette période pour chercher à proposer et à travailler sur de nouvelles solutions tactiques, en cherchant à intégrer au mieux un joueur comme l'est Christian. Il était arrivé en janvier et je n’avais pas eu cette possibilité, il était arrivé dans une très grande méforme physique." "Aujourd’hui, il aurait pu inscrire au moins deux buts, il a les qualités pour marquer et pour faire des passes décisives. Ici, il devait marquer. Nous devons devenir encore plus vicieux et cynique si nous voulons nous battre jusqu’àu bout du bout pour quelque chose d’important." Le Scudetto? "Nous devons alimenter nos espérances et l’envie de vivre un final de championnat de la meilleure des façons, nous sommes à 6 points à 12 matchs de la fin. Pour nous, il n’est pas tolérable de nous planter. La Juve et la Lazio peuvent se planter, pas nous. Nous devrons nous montrer plus féroce devant le but et tuer le match. Si tu le fais, tu peux être plus serein durant le match et aussi reprendre des forces , au lieu de te faire secouer." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Un match nul a suffi au Napoli pour s'envoler vers la finale de Coppa Italia. Une reprise à la compétition à la douceur d'une soirée de juin, sans public. Une situation inédite gérée de bonne manière, selon Antonio Conte. Il l'explique dans sa conférence d'après match : "Je suis satisfait du type de match joué. C'est le football que nous voulons pratiquer ; une équipe agressive sans le ballon, et dominante avec. C'était le cas aujourd'hui. C'est dommage de ne pas être en finale, nous le méritions. Nous devons garder les choses positives pour continuer à grandir et progresser. Franchir les étapes en gardant l'ambition de nous battre pour gagner. Prenons cette colère et transformons-la en quelque chose de positif." Etes-vous satisfait du travail effectué sur Eriksen, mais aussi sur Brozovic et Barella ? "Oui beaucoup. Nous avons eu l'occasion de travailler dessus et de créer un costume sur mesure pour tous les joueurs. Eriksen a pu travailler avec nous d'un point de vue tactique et physique. Sensi peut également jouer dans cette position, avec deux milieux en soutien. J'ai aimé les phases offensives au centre du terrain ce soir." Le fait d'envoyer plusieurs joueurs en phase d'attaque, avec la capacité de tirer par exemple, offre de nombreuses variantes : "Nous sommes beaucoup plus imprévisibles en effet, mais il ne faut pas perdre notre équilibre cependant. Si aujourd'hui je devais nous donner une appréciation, je dirais que l'objectif est atteint mais que le résultat, au tableau des scores, n'est pas permis. Nous allons travailler dessus. Le chemin emprunté est le bon et nous voulons pratiquer ce genre de football, qui véhicule la passion." Y a-t-il eu un manque de fraicheur de la part de Lukaku et Lautaro ? "Je vois le verre à moitié plein, j'ai aussi vu beaucoup de sauvetages d'Ospina. C'est inévitable, il y a toujours quelque chose à améliorer, mais j'ai très peu de choses à reprocher aujourd'hui. Nous avons fait ce que nous avons travaillé à l'entrainement, tout en essayant d'améliorer ce que nous faisions auparavant. Je suis désolé pour eux, tous méritaient de jouer la finale." Satisfait des cinq remplacements possible ? "Absolument oui. Quelque chose de fou nous attend et cela peut atténuer le risque de blessure. A ce jour tout le monde est disponible et j'en suis très heureux. Je peux faire tourner, en sachant que tous savent ce qu'il doivent faire sur la pelouse." Sur le but de Mertens, il n'y a pas de défenseurs de l'Inter autour, ce sont Eriksen et Young qui sont présents. Pourquoi ? "Sur les angles les positions étaient bonnes, mais ensuite sur le développement de l'action nos joueurs se sont perdus. Nous devons comprendre ce qu'il s'est passé. Ce sont sur des détails que les différences se font." Dans quelle mesure jouer sans public affecte l'équipe ? "Nous devons être concentrés et faire de notre mieux malgré tout. Je suis désolé de jouer à huis clos mais la situation l'impose. Nous devons nous adapter en jouant de la même manière malgré cela." ®gladis32 - internazionale.fr
  3. Ce mercredi 17 juin aura lieu la Finale de la Coupe d’Italie. Celle-ci mettra aux prises la Juventus de Sarri face au Napoli de Gattuso. Si le Napoli s’est qualifié pour la finale, il le doit en grande partie à son portier Ospina. Si après deux minutes de jeu, celui-ci s'est fait surprendre comme un amateur sur un corner direct de Christian Eriksen, il sera l’auteur de nombreuses parades qui auront permis au Napoli de franchir ce dernier palier. En effet, après l’ouverture du score et mis-à-part un contre meurtrier à la 42’ qui voyait Mertens égaliser, via une relance rapide du portier Napolitain vers Insigne, l’Inter n’a eu de cesse de se montrer agressive, tentant à plusieurs reprises de tirer au but, Naples se contentant la plupart du temps de courir après le ballon. Le bus napolitain garé devant Ospina tiendra bon, même si celui-ci aura réalisé deux super parades face à Lukaku et Candreva. La seconde période sera également tintée de bleue et de noir, mais le score ne bougera plus. Ce sera donc un Napoli craintif et loin d’être convaincant qui ira défier la Juventus au Stadio Olimpico de Rome Selon vous, est-ce bénéfique (ou pas) d’avoir été éliminé en demi-finale ? En effet, l’Inter "s’évite" de la sorte un nouveau match qui aurait été intense, lui laissant une semaine pour bien aborder la rencontre face à la Sampdoria.... Tableau Récapitulatif Résumé vidéo Napoli 1-1 Inter Buteur(s): 2′ Eriksen (I), 42′ Mertens (N) Napoli (4-3-3): Ospina; Di Lorenzo, Maksimovic, Koulibaly, Hysaj; Elmas (65′ Fabian), Demme, Zielinski (84′ Allan); Politano (65′ Callejon), Mertens (74′ Milik), Insigne (84′ Younes) Banc: Meret, Karnezis, Ghoulam, Luperto, Mario Rui, Fabian, Allan, Lozano, Younes, Callejon, Milik, Llorente T1: Gennaro Gattuso Inter (3-4-1-2): Handanovic; Skriniar, De Vrij (88′ De Vrij), Bastoni; Candeva (72′ Moses), Brozovic, Barella, Young (72′ Biraghi); Eriksen (88′ Sensi); Lautaro (72′ Sanchez), Lukaku Banc: Padelli, Berni, Gagliardini, Sanchez, Moses, Sensi, Ranocchia, Asamoah, Borja Valero, Esposito, Pirola, Biraghi T1: Antonio Conte Arbitre: Rocchi Averti(s): Young (I), De Vrij (I), Ospina (N) Expulsé(s): / ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. Voici la formation probable de l'Inter pour le match de Coppa Italia contre le Napoli de Gennaro Gattuso. Certaines présences sont escomptées, notamment le duo d'attaque de Lautaro Martinez et Romelu Lukaku avec juste derrière eux Christian Eriksen plutôt que Stefano Sensi dans un schéma qui transformerait donc l'habituel 352 en 3412. Au milieu de terrain place à Marcelo Brozovic et Nicolo Barella avec Ashley Young sur la gauche et Antonio Candreva inamovible à droite. Quelques interrogations en défense pour le trio qui se placera devant capitaine Handanovic, le seul indiscutable est Milan Skriniar qui devrait être associé à Alessandro Bastoni en fin de convalescence et de Stefan De Vrij qui pourrait être totalement rétabli. En cas de forfait, Andrea Ranocchia sera prêt à jouer à sa place. SkySport.
  5. Notre légendaire joueur, Sandro Mazzola, a suggéré de manière sensationnelle, que l'actuel entraîneur de Naples et l'ancien joueur de l'AC Milan, Gennaro Gattuso, serait le parfait manager de l'Inter... Gattuso a passé environ 13 ans chez nos cousins rivaux et a également été leur manager entre 2017 et 2019, mais Mazzola, qui a passé l'intégralité de sa carrière à l'Inter, pense que le vainqueur de la Coupe du Monde 2006 serait la personne idéale pour gérer l'Inter au vue de son caractère. "Mettant de côté le fait qu'il soit un fan de l'AC Milan, il est le manager parfait pour l'Inter." "En effet, l'Inter est synonyme de tempérament, conviction et détermination. Au Napoli, il fera de grandes choses car il a vraiment des compétences extraordinaires", a expliqué Mazzola dans une interview avec Il Mattino parue en début de semaine. Gattuso entraîne le Napoli depuis décembre 2019 et a remporté neuf de ses 15 matchs en charge jusqu'à présent, incluant les victoires sur les trois premiers, Juventus, Lazio et Inter. L'ancien joueur de 42 ans, qui est en contrat avec le Napoli jusqu'à la fin de la saison prochaine, compte à ce jour un total de 221 matchs dans sa carrière de manager, durant laquelle il a également dirigé le FC Sion, Palerme, Pise et l'OFI Crète. Il a remporté 92 matchs en tant qu'entraîneur.
  6. La Rai a officialisé la grille horaire des demi-finales retour de la Coupe d’Italie. En effet, la chaîne historique italienne diffusera les trois matchs de la compétition encore à disputer: Les demi-finales et la Finale. Juve-Milan se jouera le vendredi 12 juin à 21h00 Naples – Inter se disputera le samedi 13 juin à 21h00 Pour rappel, les Nerazzurri devront impérativement inverser la tendance, eux qui ont été surpris 0-1 au Meazza lors de la manche aller. Un but signé Fabian Ruiz. Le Saviez-vous ? La Lega Serie A a adapté le règlement de la compétition pour la fin de cette saison cette saison. En cas de match nul après 90 minutes de jeu, il n'y aura pas de prolongations: Ce sera directement la séance des tirs aux buts. Cela vaut pour les deux demi-finales à disputer et la Finale qui se tiendra mercredi prochain. Validez-vous cette grille horaire et cette façon de terminer le tournoi ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. La demi-finale retour de Coupe d’Italie mettant aux prises l’Inter au Napoli, au San Paolo, approche à grand pas. Toutefois, une nouvelle peu rassurante ressort dans les colonnes du Corriere Dello Sport : "Antonio Conte doute encore de la formation." "Conte risque de ne pas présenter sur la ligne de départ De Vrij et Bastoni, les deux sont monitorés par le Staff Nerazzurro dans l’espoir d’une récupération." Le natif de Lecce anticiperait ce cas de figure, en misant actuellement sur Danilo D’Ambrosio et Andrea Ranocchia. Sur l’aile droite, nous devrions retrouver soit Antonio Candreva, soit Victor Moses ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. La Juventus et le Milan Ac se sont opposés à la demande de l’Inter d’intervertir les rencontres de Coupe d’Italie. En effet, l’Inter étant l’unique Grand d’Italie a disputer trois mois en sept jours, celle-ci avait demandé a disputer Napoli-Inter avant Juventus-Milan Confirmation du Corriere Dello Sport "La Lega a demandé une nouvelle anticipation des demi-finales de la Coupe d’Italie. Elle souhaiterait que celles-ci se disputent les vendredi 12 et samedi 13 juin pour offrir un jour de repos en plus aux équipes qui se qualifieront pour la Finale du 17 à Rome." Sauf rebondissement, puisqu’en février Inter 0-1 Napoli s’est joué avant Milan 1-1 Juve, il n’y aura pas d’inversion des matchs entre les hommes de Sarri et de Pioli et les Azzurri et les Nerazzurri: "Faire une faveur aux anciens Conte et Marotta n’est pas une option prise en considération à Turin, et cela vaut aussi pour le Diavolo qui ne souhaite pas venir en aide aux cousins." "Il faut se résigner : Même le Coronavirus ne sera pas parvenu à apporter un climat plus serein et amical entre les grands." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Jour très triste pour Gennaro Gattuso. L'entraîneur de Naples a reçu une tragique nouvelle ce matin: sa sœur Francesca vient de rendre l’âme à l'âge de 37 ans. Elle souffrait de problèmes de santé depuis février dernier, période à laquelle elle a été transportée d'urgence à l'hôpital durant la semaine de la rencontre entre la Sampdoria et le Napoli. L'Inter s'est dit être très touchée par cette triste nouvelle et l'a fait savoir dans un tweet : "Le Club et les supporters Nerazzurri embrassent avec une grande affection Gennaro Gattuso, jour de la disparition de sa sœur Francesca." Une pensée pour toi, Gennaro... ®KarimGipuzcoa - Internazionale.fr
  10. Le futur de Dries Mertens dépend à présent de... Dries Mertens. Invité à prendre position à plusieurs reprises par le Napoli, le club du Vésuve est parvenu finalement à proposer une offre à hauteur de celle faite par l’Inter. Une prolongation de contrat courant jusqu’en 2022 pour un salaire de 4,5 millions d’euros, le tout accompagné de 3 millions d’euros à la signature. Soit une offre totale de 12 millions d’euros très similaire à celle de l’Inter. L’offre étant égalée, place à présent à Dries et à son entourage pour décider de son avenir. Aurelio De Laurentiis aura au final baissé sa garde, lui qui avait d’ailleurs acheté le maillot du Diable Rouge à l’occasion d’une œuvre de bienfaisance. Le saviez-vous ? En cas de prolongation, le Président du Napoli veut offrir une signature très cinématographique au meilleur co-buteur de l'Histoire du Napoli. Choix du cœur ou dernier grand défi de carrière, que choisiriez-vous à la place de Dries ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Naples tente toujours de convaincre Mertens, son ami Lukaku le désire à Milan, Cavani reste dans le collimateur et quand à Werner tout dépendra de Lautaro. Le nom de Dries Mertens résonne de plus en plus au siège de l'Inter : l'attaquant, qui sera libre le 30 juin prochain est désiré par de nombreux clubs de haut standing. L' Inter est toujours dans la course de même que Chelsea qui tentera de s'attacher ses services. Son entraîneur Gennaro Gattuso essaie de le convaincre de prolonger par tous les moyens, sans résultat. Dries Mertens reste très attaché à la ville de Naples où il est installé depuis 2013, et a déclaré plusieurs fois qu'il ne se voyait pas aller ailleurs en Serie A : c'est sur cet aspect que le club estime encore avoir une chance de le garder. En ligne de mire Entre-temps, on a une Inter très intéressée d'avoir la possibilité de recruter un joueur d'un tel calibre à un tarif aussi bas. En janvier, Marotta et Ausilio ne disposaient d'aucun élément à son sujet, le joueur en effet semblait très proche d'un renouvellement avec le Napoli. Mais désormais le club est prêt à passer à la vitesse supérieure avec une arme supplémentaire : Romelu Lukaku. Les deux avant-centres de la sélection belge sont très amis et le numéro neuf nerazzurro fait le forcing et pas qu'un peu pour l'inciter à rejoindre l'Inter. Avec Lautaro Martinez qui pourrait dire oui au Barça à un moment ou à un autre et Alexis Sanchez destiné à retourner à Manchester, Mertens serait le joueur idéal pour re-dessiner l'attaque de Conte : le Belge qui à fêté ses 33 ans le 6 mai dernier, à l'expérience recherchée par le coach italien et ce dernier devrait l'utiliser en alternative du duo Lautaro-Lukaku. Côté salaire, Mertens touche 5 millions d'euros par saison et se laisserait bien tenter par un dernier gros contrat : un accord de deux ans avec une rémunération identique à ce qu'il perçoit actuellement. L'Inter fera le pas décisif dès l'annonce de rupture entre les deux parties et ne s'arrêtera probablement pas là. Une autre opportunité en fin de contrat se présente et celle-ci se nomme Edinson Cavani. Antonio Conte admire l'Uruguayen qui comme Mertens, sera libre l'été prochain, même si le joueur garde l'espoir d'un renouvellement. S'il y a séparation, le club italien tentera de le signer mais en négociant à la baisse une partie de son salaire, pour rappel El Matador perçoit 12,5 millions d'euros net à Paris. Dans la danse aux attaquants pour la saison prochaine l'Inter ne perd pas de vue Timo Werner, préférence de Conte à la succession du Toro. Liverpool est en flirte avec lui depuis un moment et dernièrement le Barça a ouvert une enquête via ses agents sans doute dans le but de mettre un coup pression à l'Inter dans l'affaire Lautaro. Dans ce scénario la direction sait que jouer la carte de l'anticipation pourrait s'avérer cruciale dans la course au joueur, auteur de 27 buts en 36 matchs cette saison. En Angleterre Klopp insiste pour faire venir son compatriote même si les Reds depuis le début de pandémie n'ont pas franchi d'étape sur ce dossier. En conclusion résoudre la vente au Barça permettrait l'obtention des 50-60 millions nécessaires pour conduire Timo Werner à Milan. ®KarimGipuzcoa - Internazionale.fr
  12. C’est une révélation de la Gazzetta Dello Sport, Le Président du Napoli, Aurelio De Laurentiis, sait parler à ses joueurs. Un ultimatum a été posé à Dries Mertens : "Il y a un risque concret que l’international belge se soit accordé avec l’Inter. Là-bas, il retrouverait Romelu Lukaku, son ami et équipier en équipe nationale et son premier sponsor. " Mutinerie Durant une phase d’échanges, les joueurs du Napoli ont posé des conditions. Les joueur concernés se sont dit prêts à prolonger si le Président envisage d’annuler les procédures en cours (amende financière), sans oublier l’action en justice menée envers les droits à l’image. Face à cela, Aurelio De Laurentiis a dressé un mur qui, pour le moment, est infranchissable : De Laurentiis sait qu’il est dans son droit et il a toujours été disposé à aider économiquement son équipe. Il n’a donc pas admis ce revirement des joueurs. Une situation qui pourrait d’ailleurs conduire à plusieurs ruptures importantes. Concernant Dries Mertens, il lui a donné une semaine pour signer. Passé ce délai, il sera prié de partir. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. L’attaque de l’Inter, la saison prochaine, pourrait envoyer du lourd. Dans l’attente d’une confirmation ou pas, d’une permanence de Lautaro Martinez, Giuseppe Marotta renforce, à coup de transferts gratuits, ce secteur décisif dans une lutte pour le Titre. Selon SportMediaset, L’Inter aurait proposé à Edinson Cavani un contrat de 2 ans de 10 millions d’euros par saison. Tout comme Dries Mertens, les négociations sont bien avancées. L’optimisme est donc de mise à la Casa Inter ou Cavani et Mertens viendraient épauler avec certitude Romelu Lukaku. Avec ces deux recrues, l’Inter pourrait envisager plus sereinement la situation relative à Lautaro Martinez. Puissance 4 Le Corriere Dello Sport nous présente le nouveau rempart offensif de l’Inter: "Timo Werner serait l’héritier tout désigné en cas de départ de Lautaro Martinez, ce serait lui qui viendrait épauler Romelu Lukaku." "Mais les réservistes se nommeraient Dries Mertens et "Il "Matador" Edinson Cavani : une paire d’attaquants de très haut niveau pour une Inter Da Scudetto." Comment analysez-vous le rempart offensif 2020/2021, si les recrutements sont officialisés ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. L'excentrique Dries Mertens, meilleur buteur de l’Histoire du Napoli est quasiment un joueur de l’Inter. Comme le révèle le Corriere dello Sport, les documents relatifs à l’une des plus importantes opérations du mercato estival à venir, ont déjà été échangés. Recruté gratuitement, car en fin de contrat, il ne reste plus qu’à finaliser le montant de la prime à la signature, Napoli et Chelsea s’étant fait une raison. A la lumière de la situation, il était inévitable pour Marotta et Ausilio de se projeter en avant. Et le premier fait d'arme, a été l’assaut de Mertens, tant le belge semblait être proche. Ces derniers jours, un échange de documents a eu lieu avec l’entourage du joueur, les derniers détails concernent la prime à la signature (étant donné que le joueur arrivera en fin de contrat), et les bonus à ajouter au salaire fixe, qui sera proche des 5 millions d’euros. Si Naples, mais surtout Chelsea, ne sont pas totalement hors course, l'affaire est presque bouclée ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. Et si le destin de Mauro Icardi ressemblerait finalement à un gros gâchis. Lui qui s’est déclenché les foudres du Padrino Marotta qui a intercepté des échanges entre l’argentin et la Vieille Dame, durant l'hiver 2019. Elle qui a foutu le bordel dans le vestiaire en profitant de son rôle dans Tiki Taka ? Un retour de Karma, vraiment ? Voici les révélations de Tuttosport, connu pour être proche de l’environnement du Home le plus connu du Piémont : La Juventus "L’objectif numéro un est Arkadiusz Milik. L’objectif numéro deux est Mauro Icardi: Il y a lieu de résumer deux choses : Milik arriverait grâce à Icardi, déjà car l’hypothèse est que l’attaquant argentin a libéré le polonais" "En évaluant dans le temps la situation, Paratici a réalisé, ces derniers mois, que Milik serait plus apte au projet tactique préconisé par Maurizio Sarri: L’attaquant a déjà travaillé avec Sarri au Napoli. Les deux s’estiment et il a d’ailleurs gagné la confiance de l’entraîneur." "Ses caractéristiques feraient de lui le complément idéal de Cristiano Ronaldo : Un attaquant un peu de surface et capable de se sacrifier, il pourrait aussi lui garantir un certain soutien , mais aussi une certaine densité au centre de l’attaque." Qui plus est les prétentions économiques sont également attrayantes pour la Vieille Dame : Un salaire plus contenu que les prétentions d’Icardi qui tournent débute à 7 millions d’euros, soit ce qu’il toucherait en restant à Paris. Pour vous, quelle sera la destination 2020/2021 de l'argentin ? Sur les genoux de la Vieille Dame (et on ne parle pas de Wanda) Devant la télé car le Meazza serait un terrain miné pour lui (en cas de retour à l'Inter) Au club le plus pauvre de la Lombardie: le Milan Ac Entrain de compter ses sous à l'ombre de la Tour Eiffel ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. Selon un rapport publié dans l'édition imprimée d'Il Tempo, les romains sont entrés dans la course pour récupérer l'attaquant napolitain Dries Mertens en transfert gratuit. Au cours des dernières semaines, Mertens (dont le contrat expire à la fin de cette saison) semblait sur le point de signer une prolongation avec le Napoli, mais cela ne semble plus si certain maintenant. Du coup, la Roma a suscité un intérêt dans l'espoir de profiter pleinement de cette incertitude planante. Les Romains sont prêts à offrir à l'attaquant de 32 ans un contrat de trois ans. Le rapport indique également qu'ils savent également que la Roma ne sera pas la première option pour Mertens, compte tenu du type de salaires que d'autres clubs comme l'Inter, Chelsea et l'AS Monaco pourraient lui offrir.
  17. C’est une information de Sport Mediaset, Sandro Tonali et Dries Mertens pourraient vivre une saison prochaine teintée de bleu et de noir Selon ce dernier, Sandro Tonali serait de plus en plus proche de l’Inter. Giuseppe Marotta serait, en effet, en contact très avancé avec l’agent du joueur et il serait déjà en train de finaliser le transfert de la pépite italienne de Brescia, vers l’Inter, prenant le meilleur sur la concurrence et plus en particulier la Juventus Le retour de bâton ne s’est pas fait attendre avec la Juventus qui a tenté dernièrement de s’insérer dans le dossier de Dries Mertens par l’intermédiaire d’une proposition faite au joueur par Maurizio Sarri. Mais selon Sport Mediaset, l’attaquant belge arrivera à l’Inter afin de pallier le départ généré par le non-rachat d’Alexis Sanchez qui retournera à Manchester United. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  18. Internazionale.fr a le plaisir de vous proposer un petit débrief de l'actu mercato Nerazzurro à venir en vue de la saison 2020/2021. Avec le départ de Matteo Politano en janvier, le retour d’Alexis Sanchez à Manchester et l’éventuel prêt de Sebastiano Esposito afin d’engranger de l’expérience, sans oublier le pressing du Fc Barcelone sur Lautaro Martinez, l’attaque de l’Inter sera très différente de celle proposée cette année. En tout état de cause, la Gazzetta Dello Sport s’est penché sur les cibles prioritaires que sont Olivier Giroud et Dries Mertens qui ont, en commun, un départ compliqué vers la Lombardie. Giroud et Mertens sont considérés comme des profils intéressants pour augmenter la qualité et l’expérience du noyau. Ce sont des joueurs profondément différents et donc non-alternatif au niveau technico-tactique, mais aussi au niveau économique. Il est donc difficile de penser que Marotta et Ausilio puissent penser à les recruter ensemble. Les prendre tous les deux ne ferait pas parti du projet et de la politique du club. Mais ils pourraient représenter une valeur ajoutée, ça oui. Jusqu’à aujourd’hui, la transaction la plus avancée était celle du français. Mertens qui perçoit actuellement 4 millions d’euros en souhaiterait 5 et il est très lié à la ville de Naples, ce qui, en cas de départ, pourrait l’inciter à opter pour l’étranger. Toutefois, de l’autre côté de la balance, il lui serait possible de continuer à évoluer dans un championnat où il s’est très bien adapté et de jouer en compagnie de son ami et équipier en équipe nationale : Romelu Lukaku. Pour le Corriere Dello Sport, ce sera le milieu de terrain qui sera synonyme de chantier Le milieu de l’Inter changera de nombreux interprètes pour la saison prochaine : Roberto Gagliardini, Kwadwo Asamoah et Borja Valero quitteront le club et Matias Vecino devrait suivre en cas d’offre sérieuse proposée. Le contrat de Borja Valero, qui se termine cette saison, ne sera pas prolongé. Concernant Gagliardini il fait l’objet de très (trop) nombreuses interrogations. Asamoah, victime de problèmes récurrents au genoux devrait partir pour Fenerbahce. Vecino est courtisé par la Premier League avec l’Everton d’Ancelotti qui est prêt à l’enrôler, le Milan AC était également sur sa piste il y a quelque mois. En cas de départ, l’uruguayen est estimé à 20 millions d’euros, une somme qui permettrait à l’Inter d’éviter toute moins-values. Selon le Corriere Rosea, l’arrivée de Sandro Tonali offrirait un bon de sortie à Marcelo Brozovic ou pourrait le forcer à un changement de rôle. Courtisé par Liverpool, le croate dispose d’une clause libératoire de 60 millions d’euros. Si l’idée était de le replacer en Mezzala, pour Conte, il est nécessaire de disposer d'un profil fort physiquement, un critère auquel ne répond pas le vice-champion du Monde. Les rumeurs sur une négociation de contrat d'Epic Brozo seront un très bon indicateur. Selon Tuttosport, l’Inter compte aussi faire le ménage sur ses ailes Les seules certitudes se nomment actuellement Ashley Young (35 ans) et Antonio Candreva (33 ans). Giuseppe Marotta est disposé à satisfaire Conte sur ses ailes afin de lui garantir des personnalités capables de tenir l’ensemble des 90 minutes de jeu. L’idée est de recruter un ailier offensif et de l’équilibrer avec "un spécialiste des rôles" Le joueur le plus courtisé se nomme Federico Chiesa. Le club Nerazzurri est le seul à pouvoir défier la Juventus en vue d’enrôler le joueur et de présenter un investissement conséquent. Pour l’anecdote, il se dit qu’à la vue de l’historique entre les deux clubs que Rocco Commisso, en cas de demande de départ de l’italien, serait plus enclin à l’envoyer à Milan plutôt qu’à Turin. L’alternative se nomme Filip Kostic, qui évolue à l’Eintracht Francfort et qui peut aussi évoluer en second attaquant. Le "spécialiste" se trouverait à Chelsea avec Marcos Alonso et Emerson Palmieri, qui représentent les deux choix idéaux pour Antonio Conte. L’espagnol était déjà pisté en janvier, avant la demande de 45 millions d’euros de la part des Blues. Concernant l’Italo-Brésilien, qui séduit aussi la Juve, son arrivée ne poserait aucun problème. Cette situation pourrait être mise entre parenthèse si Barcelone parvient à attirer Lautaro Martinez en sacrifiant soit Nelson Semedo, soit Junior Firpo. Quoiqu’il en soit, l’Inter aurait mis de côté une enveloppe de 100 millions d’euros pour renforcer ses ailes. Au niveau défensif, selon Fabio Parisi, agent FIFA, l’unique option de voir Mauro lcardi signer à la Juve, serait d’insérer dans l’échange Alex Sandro, le tout bien évidemment si Paris ne rachète pas l’argentin. Au niveau des transferts gratuit, Jan Vertonghen pourrait rejoindre les Nerazzurri et Diego Godin pourrait déjà se voir offrir un bon de sortie. Le Saviez-Vous ? Selon Opta, l’intérêt du Fc Barcelone pour Lautaro Martinez n’est pas anodin. Dans une projection, l’agence de statistiques avait misé sur 14 buts du Toro sur l’ensemble de la saison. L’éclosion est totale étant donné que le numéro 10 de l’Inter a inscrit 16 buts en 31 matchs. Cette statistique le rend encore plus efficace que Suarez. Il est en duel avec d’autres attaquants : il a inscrit 5 buts en plus que Firmino, 2 de moins que Gabriel Jesus, et 3 de mois que Benzema. Ses statistiques lui permettent de côtoyer les plus grands. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. C’est une information de Sport Mediaset : Sur recommandation de Romelu Lukaku, un contrat biennal a été proposé à Dries Mertens, celui-ci est supérieur à l’offre déposée sur la table par Aurelio De Laurentiis "Il y a une dangereuse proposition de l’Inter, entre le Napoli et la prolongation de contrat de Mertens qui, il y a deux mois était pratiquement actée. Une offre qui est plus attrayante que n’importe quelle tentation étrangère (Premier League) et qui pourrait voir le chemin se séparer entre l’attaquant et le club de De Laurentiis." Outre les différences contractuelles nettement différentes, il y a aussi sur la table l'amende découlant de la mutinerie du mois de novembre: "En date du 1er mars, Dries Mertens avait rencontré Aurelio De Laurentiis au restaurant du Grand Hotel Vesuvio pour celui qui semblait être une prolongation de la permanence du belge sous le maillot azur. Il s’agissait d’un accord verbal relatif à un contrat biennal de 4 millions d’euros par saison plus 500.000 € de bonus et une prime de 2 millions d’euros à la signature. Soit, 11 millions d’euros en substance pour deux saison." Dans ces conditions, Mertens avait donné son assentiment, sa parole. Il était même dit qu’une annonce officielle aurait dû voir le jour à l’occasion de la rencontre opposant le Napoli au Fc Barcelone le 18 mars. Toutefois, dans les jours suivant cette sortie au restaurant, il a été dit au club que l’annonce allait être post-posée, pour raison technique étant donné que la proposition devait être traduite en plusieurs langues. Depuis lors, il n’y a plus aucun signe d’avancée dans cette opération, qui a été également ralentie par l'impossibilité de se rencontrer physiquement au-delà de simple appels téléphonique de courtoisie.Et c’est précisément durant ce laps de temps que la situation a changée.... Romelu Lukaku "Avoir un ami tel que Romelu Lukaku équivaut à trouver un trésor. Tout d’abord car lorsque vous présentez un profil aussi "petit"comme Mertens, lorsque vous vous baladez dans la rue avec la Montagne de muscle que représente Big Rom fait que personne n’osera vous toucher." "Plus sérieusement, Lukaku est très actif dans la promotion de ces amis auprès de l’équipe qui l’ accueilli avec tous les honneurs : L’Inter. C’était d’ailleurs lui qui avait établi le premier contact avec Dries, son équipier en équipe national. C’est également lui qui a soumis l’idée de recruter Vertonghen." "Giuseppe Marotta a toujours était sensible aux grands joueurs en fin de contrat et il a flairé la bonne affaire L’Inter a donc proposé un biennal de 6 millions d’euros par saison accompagné d’une option pour une troisième année. Soit une offre d’un million d’euros plus importante que celle proposée du Napoli. Le tout sans lier 500.000€ par saison au rendement du joueur et sans imposer le droit à l’Image qui existe au Napoli." Retour de bâton Cette situation connue de tous, a été sous-estimée : Cette problématique n’a jamais été résolue et Aurelio De Laurentiis avait sévèrement sanctionné les joueurs suite à la mutinerie qui eu lieu le 5 novembre, après Napoli-Salzbourg "Mertens en avait parlé avec son président le 1er mars, mais cette problématique est loin d’être résolue, provoquant de la sorte le mécontentement de Dries, mais aussi du reste de ses équipiers." Il semble à présent certains que Callejon ne prolongera pas son aventure dans le Sud, lui qui cherche un nouveau point de chute, probablement en Espagne. "Cette situation était prévisible depuis des semaines, mais ce n’était pas le cas pour Dries Mertens dont on voyait encore l’avenir près du Vésuve: "L’appel de son ami Lukaku, le Prestige de l’Inter et l’offre économiquement intéressante ont redistribué les cartes." Et Mertens, désiré par Antonio Conte qui voit en lui le remplaçant idéal d’Alexis Sanchez qui ne sera pas racheté, pourrait être un parfait binôme pour Lukaku, voir Lautaro Martinez si l’argentin poursuit son aventure en Italie Et actuellement, ce que Conte veut…..Conte l’a…. Valideriez-vous le recrutement, sous ces conditions, du Diable Rouge ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Beppe Marotta a fini par craquer à la Lega Calcio, lui qui est réputé pour son calme... En effet, nous sommes confrontés à une Serie A divisée en trois clans. Le premier clan est composé des clubs qui veulent reprendre la compétition : La Lazio, Le Napoli La Roma, Sassuolo Cagliari S’en suit ceux qui ont la volonté de geler le classement actuel: Le Milan, L’Inter, La Samp, Le Genoa, Brescia Les autres équipes se montrent plus "modérées" Révélation du Corriere Dello Sport " Le Président de la Lazio est à nouveau protagoniste, lui qui avait déjà eu des échanges avec Agnelli et Preziosi. Lui et le Président du Napoli, Aurelio De Laurentiis ont attaqué l’Administrateur-Délégué de l’Inter Beppe Marotta. La raison de la discussion est toujours la même : Recommencer à jouer." "A toi qui n’en a rien à foutre, tu as déjà envoyé loin toute ton équipe...." - Cette phrase de De Laurentiis, soutenu par Lotito a fait s’enflammer immédiatement Marotta qui est monté dans les décibels... "Sans faire référence à l’Inter et à la Juve, Marotta a souligné que les deux présidents n’étaient pas des Présidents "astucieux", et qu’ils n’avaient pas à interagir sur les permissions octroyées aux joueurs des autres clubs, sur le fait de rejoindre leur familles à l’étranger." Attaqué frontalement, Marotta a souligné: "Que la décision de l’Inter fait suite au décret du Gouvernement et des règles émises par la région Lombarde." Il a également fait remarquer que lorsque la date de reprise sera confirmée, que les joueurs seront présents aux entraînements." En effet, en temps normal Marotta est posé, Lui qui répète à qui veut l’entendre qu’il faut suivre la ligne de conduite recommandée par les médecins : Ne pas reprendre l’entrainement. Raison pour laquelle il a donc répondu sèchement que les décisions prises à la Casa Inter ne sont pas de la compétence des autres La Lega devra prendre position Le nerf de la guerre reste les fonds liés aux droits télés : Si l’on ne joue pas, il y a le risque de voir un manque de liquidité dans les caisses des clubs et de mettre le système en place en défaut. Si la décision vient à geler la Serie A, il faudra trouver également une solution pour la saison prochaine avec une Serie A à 22 clubs et une Serie B avec 24 clubs, une hypothèse qui n’est pas à exclure. Validez-vous le comportement du Padrino ?
  21. Sur base de la décision du Préfet de Naples, Marco Valentini, la rencontre comptant pour le match retour de la Coupe d'Italie mettant aux prises l'Inter au Napoli au San Paolo est reportée à une date à définir.... Reste une situation à régler: " 40.000 billets ont été vendu de façon concrètes et réelle en préjudice à la sécurité personnelle des citoyens." confirme Calcio&Finanza ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  22. Si le Mercato hivernal vient à peine de se clôturer, la Direction Nerazzurra est déjà au travail pour renforcer l’équipe dès l’ouverture du mercato estival Un nom ressort du lot, aussi bien pour des raisons économiques que technique : Dries Mertens. En effet, le Belge est en fin de contrat avec le Napoli et il peut à présent déjà se choisir un nouveau point de chute. Selon Calciomercato.com, Dries retient à présent deux propositions : Sa priorité va à parvenir à une prolongation avec le Napoli. En cas d’échec, seule l’Inter serait prise en considération pour une signature en juin à paramètre zéro. Le Saviez-Vous ? Tous les moyens sont bons pour arriver à recruter un joueur, surtout si celui-ci est talentueux. De fait, il se dit que Romelu Lukaku aurait reçu l’aval de "faire le job" afin de convaincre Dries d’épouser la cause Nerazzurra. Le petit lutin belge souhaitant continuer à évoluer en Serie A. Valideriez-vous son arrivée ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  23. Après l’euphorie du Derby, la Coupe d’Italie revenait sur le devant de la scène. Malgré un non-match de la part de ses hommes, Gennaro Gattuso repart du Meazza avec une précieuse victoire signée Fabian Ruiz à la 57’. En effet, le club Napolitain avait décidé de garer le bus et de surprendre l’Inter en contre. Malgré toute la bonne volonté des Nerazzurri, ceux-ci, malgré plusieurs occasions dangereuses, ne parviendront pas à inverser la tendance. La situation n’est pas dramatique étant donné qu’il reste le match retour le 5 mars 2020. Tableau Récapitulatif Résumé Vidéo Inter 0-1 Napoli Buteur(s): 57’ Fabian Ruiz Inter: 27 Padelli; 37 Skriniar (46’ 33 D’Ambrosio), 6 De Vrij, 95 Bastoni; 11 Moses (74’ 7 Sanchez), 23 Barella, 77 Brozovic, 12 Sensi (66’ 24 Eriksen), 34 Biraghi; 9 Lukaku, 10 Lautaro Martinez Banc: 1 Handanovic, 35 Stankovic, 46 Berni, 2 Godin, 8 Vecino, 13 Ranocchia, 15 Young, 20 Borja Valero, 87 Candreva T1: Antonio Conte. Napoli: 25 Ospina; 22 Di Lorenzo, 19 Maksimovic, 44 Manolas, 6 Mario Rui; 8 Fabian Ruiz, 12 Elmas, 4 Demme, 20 Zielinski (83’ 5 Allan); 7 Callejon (78’ 21 Politano), 14 Mertens (73’ 99 Milik). Banc: 1 Meret, 27 Karnezis, 9 Llorente, 11 Lozano, 13 Luperto, 24 Insigne, 26 Koulibaly, 68 Lobotka. T1: Gennaro Gattuso. Arbitre: Calvarese. Var: Mariani Averti(s): Skriniar (I), Manolas (N), Conte (I), Mario Rui (N), Ospina (N) Expulsé(s) : / Affluence: 59.061 tifosi ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  24. Antonio Conte, s’est livré à Inter TV suite à le défaite de l’Inter au Meazza face au très défensif Napoli aligné par Gennaro Gattuso: Naples a su faire preuve d’humilité face à une équipe comme l’Inter… "Gattuso avait parlé justement d’une Inter Forte, mais je le répète: A mon avis, Naples a le meilleur noyau du championnat avec la Juve, même s’il réalise une saison en deçà de ses attente. Lorsque tu bas Liverpool en Ligue des Champions, la Lazio et la Juve, cela veut dire que tu as des valeurs importantes." "Il ne faut pas oublier que le Napli était ces dernières années, le principal antagoniste de la Juve. Aujourd’hui, il a joué d’une façon très défensive : Nous avons fait face à 10 hommes derrière et Mertens qui marquait à la culotte Brozovic. Pour résumer, nous aurions mérité bien plus." L’Inter n’est parvenu que trop peu de fois à trouver de la profondeur "Le Derby nous a coûté tant de flux nerveux, cela ne fait aucun doute. Ceci étant dit, j’ai aligné 5 autres joueurs pour apporter plus d’énergies physique et mentale." "Je ne pense pas qu’il s’agisse d’un manque d’intensité, mais cela devient difficile de faire face à des équipes de qualités qui décident de se sacrifier et de joueur derrière le ballon. En phase de possession, ton adversaire peut se montrer très dangereux. " "Gattuso a été bon dans le fait de convaincre ses joueurs de tous défendre ensemble." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...