Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'officiel'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

40 résultats trouvés

  1. A travers un communiqué publié sur son site officiel, l’Inter a intronisé son troisième maillot pour la saison 2019-2020, créé sur l’inspiration de deux grands succès européens dans l’histoire du Club Nerazzurro. "Le Fc Internazionale Milan et Nike caractérisent la présence du Club dans les compétitions européennes avec un troisième maillot inspiré de deux célèbres triomphes continentaux." L’Inter disputera les plus importantes compétitions cette saison. Ce nouveau maillot reprend des éléments des saisons emblématiques que sont les années 1997-1998 et 2009-2010, saisons où l’Inter a marqué de façon spectaculaire l’Histoire du Club. Outre ce rappel au passé, ce modèle s’inspire de la "Jersey Culture" des années 90 et la célébration du long partenariat liant l’Inter à Pirelli, sponsor du maillot depuis 1995. L’Influence du maillot 1997-1998, porté par le légendaire champion brésilien Ronaldo est particulièrement importante car on retrouve le logo gravé dans un fond obscur, caractérisé de façon élégante par des finitions et des détails dorés brillants. Le maillot comporte également un col au ras du cou, comme ce fut le cas lors de la saison 2009-2010 lorsque le club remportait le Triplé historique. L’Inspiration des années 90 est également reprise sur le logo Nike "Futura" et sur le motif jacquard noir opaque/brillant sur tout le maillot avec le blason du club et le mot Inter qui émerge discrètement du tissus. La finition jaune du col et des manches englobe parfaitement le maillot, tandis que la couleur utilisée pour le logo du sponsor fait référence au monde automobile. Le short et les chaussettes sont de couleur noire afin de compléter le look. Tous deux reprennent des insertions dorées, dont le logo Nike Vintage. Pete Hoppin - Nike Football Apparel Senior Design Director "La combinaison du noir et du jaune a toujours été une tenue gagnante et le troisième maillot de l’Inter présente un aspect particulièrement dynamique. Nous nous sommes inspirés de deux maillots résolument spéciaux en reprenant des éléments en ligne directe avec la thématique des années 90, qui caractérise le Streetwear actuel." "Nous avons réalisé ce kit en espérant qu’il séduira sincèrement tous les tifosi." Le kit est disponible à partir d’aujourd’hui sur Nike.com, Inter.it et les principaux revendeurs officiels. Le Saviez-vous ? Ce n'était pas un hasard de voir le maillot de l'Inter, ce week-end, à Monza. En effet, Nike et l'Inter avait prévu le coup pour profiter du Grand-Prix de F1 afin de marquer les esprits ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. L'information vient de tomber : Steven Zhang intègre l'Association européenne des clubs (ECA). Confirmation de la Gazzetta Dello Sport "Les élections se sont terminées depuis peu à l'Hotel Président Wilson de Genève. Le Président de l'Inter entre donc dans l'Organe de Direction remplaçant de la sorte l'Administrateur-Délégué du Milan, Ivan Gazidis." "Steven Zhang était le seul candidat en provenance de la Serie A. Il s'agit pour l'Inter d'une très grande satisfaction, Steven étant à peine âgé de 28 ans." "Il aura donc fallu un peu moins d'un an de Présidence à la tête de l'Inter, pour voir Steven Zhang côtoyer le haut gratin européen." Le saviez-vous ? L'ECA est L'association européenne des clubs. Elle représente les intérêts des clubs de football en Europe. L'ECA existe afin de protéger et de mettre en avant le football proposé par les clubs d'Europe. Steven Zhang est le premier représentant chinois parmi les 24 membres de la Commission Exécutive du CEA. Félicitations Steven! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. L'Inter n'est plus "Pazza". A l'image de sa direction menée par Steven Zhang et son entraîneur Antonio Conte, le club décide en effet de modifier son hymne officiel jusqu'ici occupé par "Pazza Inter Amala", chanson interprétée entre autres par Javier Zanetti en 2007. Mais la nouvelle direction du club n'a pas décidé pour autant de tirer un trait sur le passé, et revient aux fondamentaux avec une chanson intitulée "C'è Solo l'Inter", qui fera trembler de joie les plus anciens d'entre nous. Cette chanson Nerazzurra, composée et interprétée par le duo Elio et Graziano Romani, est dans les cœurs de tous les tifosi depuis 2002. Elle a été écrite en hommage à l'avocat Peppino Prisco, vice-président de l'Inter et décédé en 2001. Ce personnage, mythique et emblématique pour ses citations de légendes dont nous ne pouvons résister à vous offrir quelques passages : Nouvel état d'esprit Ce changement d'hymne intervient dans une période de changement radical de mentalité au sein du club. Antonio Conte avait révélé lors d'une interview qu'il n'était pas prêt pour la Pazza Inter. "Ça ne se passera pas comme ça, je préfère une équipe plus régulière et plus forte dans l'ensemble". La chanson faisait l'éloge d'une Inter capable du meilleur comme du pire, avec ce côté fou qui est à la fois attachant et exaspérant. La direction, menée par Steven Zhang et Beppe Marotta, ne voit que l'Inter et son objectif. C'è Solo l'Inter s'impose donc comme une évidence. Mauro Icardi, vu sa situation, risque de devenir la première victime collatérale de cette politique. Débat Dans les paroles de la chanson, on trouve un passage qui risque de faire débat, il s'agit du suivant : Qui signifie "Je ne vole pas mes titres, et je ne suis jamais allé en Serie B". A l'époque, la Juventus n'était pas encore soupçonnée de trucages mais les tifosi nerazzurri accusaient déjà le club. Et la Serie B faisait alors référence au seul Milan AC, qui a connu la 2ème division italienne par deux fois dans son histoire. Pas certain que ces paroles soient au goût d'Antonio Conte, qui était alors joueur de la Juventus.
  4. Le Lokomotiv Moscou a officiellement confirmé la venue du milieu de terrain portugais de l'Inter, João Mario. Le Champion d'Europe sera prêté une saison avec une option d'achat de 18 millions d'euros à lever au plus tard au début de l'été 2020. Le saviez-vous ? Le portugais était la recrue phare de l'Inter en 2016, avec un transfert estimé à 42 millions d'euros mais celui-ci n'a pas su s'imposer et n'est apparu qu'à 64 reprises sous le maillot Nerazzurro. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Publié à l'instant sur le site officiel de l'Inter, voici les premières photos du nouveau maillot extérieur de nos Nerazzurri : Le maillot, présenté dans une couleur aigue-marine éclatante, s’inspire du caractère précieux et de l’élégance des éléments de Milan qui confèrent à la ville une importance mondiale. Le vert est inspiré par la couleur des sièges des fans les plus passionnés de l'Inter à San Siro. Cette nuance de vert ne manquera pas de rappeler aussi le kit du gardien de but porté par Julio Cesar lorsque le club a remporté le triplé historique en 2009-10. Le maillot extérieur est encadré par une bordure noire et dorée sur son col et ses manches. À l'intérieur, un élément de « fierté intérieure » prend la forme d'une croix milanaise et rend hommage à l'architecture du Duomo. Le kit est complété par un short blanc et des chaussettes colorées - moitié vert, moitié blanc - séparées par un cerceau noir et le mot « Inter » à mi-hauteur du mollet. « Je pense que c'est un look vraiment frais pour l'Inter pour 2019-20 », a déclaré Pete Hoppins, directeur principal de la conception chez Nike Football Apparel. « C’est formidable de pouvoir faire cela tout en s’inspirant de tant de traditions milanaises ». Le kit extérieur sera disponible à partir du 26 juin sur nike.com, store.inter.it et chez certains détaillants.
  6. L'arrivée de Romelu Lukaku à l'Inter semble être en très bonne voie. En effet, Conte, souhaitant disposer de l'attaquant belge, a mis la pression sur la Direction Interiste afin qu'elle puisse satisfaire les exigences de Manchester United. Une information importante vient de tomber vu le contexte de la situation : Romelu Lukaku ne prendra pas part à la partie opposant United à Leeds. S'il n'est pas titulaire, il n'est pas non plus repris sur le banc. Solskjaer agacé En conférence de presse, l'entraîneur de Manchester United, qui est le club le plus riche du Monde, n'apprécie guère la tournure des évènements. Romelu a décidé d'épouser l'Inter, de rejoindre Conte et nier ce désir du Diable Rouge est devenu impossible. Questionné sur les envies de départ de certains de ses joueurs, dont Lukaku en premier, voici la réponse de Solskjaer: "Pour être sincère, non, je ne comprends pas cette mentalité. C'est évident que ceux qui veulent partir ne sont pas présent ici depuis nos glorieuses années. Gagner avec ce club, ce maillot est la meilleure sensation qu'un footballeur puisse ressentir." "Mon espérance est qu'ils souhaitent faire partie de ce Manchester, à nouveau gagnant, tout comme moi je veux en faire partie." On commence à avoir les boules Ole ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. C’est le Jour J à la Viale Della Liberazione, Antonio Conte est officiellement présenté comme le nouvel entraîneur de l’Inter. On retrouve à ses côtés, son "complice" de toujours, Giuseppe Marotta, l’Administrateur-Délégué de l’Inter. Discours de Marotta "Je tiens à rappeler avec fierté un résultat important, la sortie du Settlement Agreement, ce qui est de bon augure pour l’avenir. Le mérite en revient à la propriété et à son management, à des personnes telles qu’Antonello et Ausilio." "Il existe pour nous deux grands droits : le premier est de choisir les hommes qui correspondront au projet, le second est de choisir les valeurs. Il suffit de regarder le riche palmarès du club pour que l’on puisse synthétiser trois points : la culture du travail, la culture de la victoire qui a permis d’atteindre de tels résultats. Et le troisième point, le sens d’appartenance qui te fait aimer les couleurs et le maillot." "Quand je parle d’hommes, je fais référence à celui qui est aussi à mes côtés : Antonio Conte qui est un profil auquel je crois. Quel est le pourcentage d’importance de l’entraîneur dans une équipe de football ? Sincèrement, je ne le sais pas encore aujourd’hui, mais je retiens que la figure de l’entraîneur est fondamentale en vue de voir un professionnel tout donner." "Je connais bien Antonio Conte et nous devons tenir compte des succès qu’il a connu sous toutes ses formes. Il dispose lui aussi des valeurs que j’ai illustré et je souhaite qu’elles s’élargissent à l’ensemble de tous les acteurs du club. C’est ainsi que nous pourrons obtenir de bons résultats en conformité avec le Blason, l’histoire du club." Les premiers mots d’Antonio Conte Pourquoi avoir choisi l’Inter ? Pouvez-vous gagner immédiatement ? "C’était simple de choisir l’Inter, nous nous sommes trouvés à avoir la même vision des choses lors de mes échanges avec la Direction et le Président. Je sais que nous avons connu un parcours semé d’embûches, mais nous avons la même vision, la même ambition. La présence de Marotta a été une incitation, il connait mes qualités, mes défauts, il sait aussi pour quel raison j’ai choisi un Club de grande tradition, l’un des plus important au Monde." "Je ne m’impose aucune limite, surtout en début de saison, pour ne pas donner d’alibis aux autres. Je sais que ces dernières années, un écart s’est créé par rapport à la Juve, le Napoli a aussi fait du très bon travail, nous devrons donner le meilleur de nous, tout ce que nous avons. Nous verrons ce qu’il se passera en fin de saison." Marotta, pourquoi avoir choisi Conte ? "L’idée a été partagée avec Ausilio, ensuite avec Antonello et avec le Président, il m’est venu à l’esprit car il dispose d’un profil bien à lui, je n’ai jamais contacté d’autres entraîneurs. Nous avons acté le tout rapidement et avons établi un programme innovant et très ambitieux en rapport aux valeurs du club." Le Mercato ? "Les travaux sont en cours. Je remercie Piero Ausilio pour le travail qu’il réalise, nous travaillons côte à côte pour construire une équipe compétitive. La Direction d’un club de football a aussi l’obligation d’avoir son mot a dire dans la construction d’une équipe forte, tout en respectant l’équilibre financier." "Nous sommes encore en phase de construction, nous ne devons pas vouloir aller trop vite car se précipiter serait de très mauvais augure. Les objectifs que nous nous sommes fixés sont très importants." Conte, vous sentez-vous comme le Top Player de l’Inter ? "Je remercie le Directeur pour cette présentation, je pense que les top players, je devrais les avoir sur le terrain. Je pense que l’Inter a une bonne base de départ, je dois pouvoir y construire quelque chose d’important. Je sais qu’il repose sur moi une grande responsabilité, je la ressens, dans mes rapports avec ceux qui m’ont choisi, et je suis prêt à prendre mes responsabilités et à les partager avec mes joueurs." "Ici, nous sommes dans une période d’éclaircissement, nous devons parler peu et travailler énormément. J’aime rappeler qu’il faut y aller tête basse et pédaler, cela doit être notre moteur. Nous devrons nous montrer braves, féroces et concentré sur notre objectif : avoir de la stabilité et apporter de la stabilité. Si nous voulons faire une saison en tant que protagoniste, nous aurons besoin de ces caractéristiques. Il faut se montrer féroce, avoir une grande envie de travailler, se remettre en question. Nous aurons l’obligation de ressortir du terrain, le dimanche, avec ce fameux maillot rempli de transpiration, c’est ce que j’attends de chaque joueur." Marotta, pourquoi Icardi et Nainggolan ne rentrent plus dans le projet sportif ? "Lorsque l’on défini un projet, il y a lieu d’identifier les profils nécessaires pour le réaliser. Ce n’est pas correct de rentrer dans le détail, nous avons décidé ainsi et nous sommes arrivés à cette difficile conclusion. Je suis une personne de grande expérience, nous ne sommes pas des novices. Il ne faut pas imaginer que l’on veuille dévaloriser notre propre patrimoine, mais nous avons fait ces choix en faisant preuve d’un grand courage. Nous avons décidé d’agir ainsi, de façon homogène, sans manquer de respect aux professionnels. Ils vont s’entraîner avec nous, ils auront des droits et devoirs à respecter." Icardi à la Juve ? "Pour le moment, je l’exclu, il n’y a pas de conditions pour le permettre. Il est important de trouver une équipe qui répondra aux exigences du joueur. Pour l’instant, je ne vois même pas l’ombre de la Juve." Pour Conte : Qu’est-ce qui peut réduire cet écart ? "Je n’ai pas la présomption de pouvoir apporter dix points en plus à mon équipe. Nous allons travailler afin d’être un groupe unique et arriver à réaliser dix, vingt, voir plus de points comparé aux derniers championnats. Ce qui compte pour moi, c’est de pouvoir montrer le chemin, je devrai être très attentif sur le fait que les joueurs devront emprunter la bonne route." "Ce sera un chemin d’endurance, de sacrifice, les joueurs devront le suivre s’ils ont l’ambition ou s’ils pensent être des gagnants. Si quelqu’un n’a pas ce type d’ambition, ou qu’il snobe la victoire, il est juste que, d’une façon très honnête, il se retire. Je vais devoir être très clair et bien indiquer le chemin à suivre. Je suis très confiant envers notre noyau, je suis convaincu qu’ensemble, nous pourrons construire quelque chose d’important." "Ce ne sera pas facile, car il y aura tellement de travail, mais nous devrons être content de suer et de travailler pour atteindre l’excellence. Pour moi c’est une très belle aventure, je suis très touché car je reprends, après une année d’inactivé dans un grand club historique, avec tant de titres. Les trophées doivent être une source de motivation pour nous." Pour Marotta, avez-vous l’intention de rentrer dans la dernière ligne droite pour Barella ? "J’estime et je respecte Giulini et Petrachi, même si nous ne sommes pas parfaitement d’ accord. C’est normal que le club vendeur ait le droit d’établir son propre prix, mais de mon côté, je réalise également mes propres évaluations. On parle d’une dynamique normal en période de mercato, il faut faire preuve de patience." Pour Conte, gagner avec l’Inter du premier coup sera-t ’il plus difficile comparé à vos précédentes expériences ? "J’ai déjà dit qu’il me suffisait d’avoir 1% de chance de gagner, j’aime travailler dans ces conditions. Je répète aussi le concept selon lequel une équipe a suivi son chemin depuis huit ans, sans oublier le Napoli, qui au fil des ans a fait ses preuves. Nous devons être capable de construire quelque chose d’important sans que cela ne prenne trop de temps." "En Italie, il y a eu cette situation : l’Inter s’est qualifiée deux fois de suite en Ligue des Champions à l’ultime journée, personne n’est magicien pour dire ce qu’il va se passer, je peux vous dire que nous allons énormément travailler, bien et mieux que les autres car nous avons l’objectif de réduire cet écart le plus tôt possible." "L’écart existe mais il ne doit pas servir d’alibi ou une sorte de chose qui nous ferait rendre les armes. Dans mes expériences passées, la Juve venait de terminer deux fois à la septième place et j’ai remporter immédiatement le titre, avec Chelsea, il était dixième et j’ai remporté le Championnat, et avec l’Italie, nous sommes sortis uniquement face à l’Allemagne, Championne du monde. Rien n’est impossible, mais il y a énormément de travail, sur le mercato, sur le terrain, sur le mental." Pour Marotta, quelle est votre stratégie sur Dzeko ? "Nous sommes face à une partie de dupe où le vendeur veut se montrer plus doué que l’acheteur. Je ne nie pas que c’est un objectif, le joueur a marqué son accord, mais il y a un respect envers le club qui le détient et je dois agir de façon raisonnée. Nous sommes dans une phase d’interrogation." Pour Conte, voyez-vous une situation similaire avec votre première année à la Juve ? "Je ne pense pas qu’il soit opportun de faire des comparaisons avec le passé, car il y a toujours des situations qui différent. Dès demain, nous allons commencer à travailler et ce sera important pour moi d’avoir un contact au quotidien avec les joueurs, de réceptionner et de transférer les bonnes sensations." "Nous partons d’une bonne base, nous connaissons les points sur lesquels nous devons travailler pour chercher à nous améliorer en éliminant les problèmes précédents et en ajoutant les profils, que je pense adaptés, à notre cause. Je pense que la base est l’équipe, faire des prévisions est difficile." La ligue des Champions ? "Nous devrons faire le maximum dans chaque compétitions où nous serons présents, nous devrons donner le maximum en sachant que rien n’est impossible. Je sais que nous avons fait face à d’importantes difficultés, mais nous devrons travailler avec le désir de faire quelque chose d’extraordinaire. Pour le faire, j’aurais besoin de bons joueurs, mais par-dessus tout d’hommes extraordinaires et c’est ce que nous recherchons." Pour Marotta, comment comptez-vous gérer Icardi s’il reste à l’Inter ? "Nous en parlerons éventuellement à la fin du Mercato. Aujourd’hui, nous avons besoin d’être optimiste et de penser différemment." Pour Conte, quel objectif vous êtes-vous fixé d’ici à 2022 ? "Celui de construire quelque chose d’important. De poser les bases pour redevenir compétitif et replacer l’Inter à la place qu’elle mérite et qu’elle a connu il y a quelques années. Il faudra tant travailler, pour qu’en fin de contrat, il y ait un héritage important." Pour Marotta, avec Conte, vous avez gagné la seconde saison avec la Juve, que peut-il arriver avec l’Inter à présent ? "J’espère que l’issue sera la même." Pour Conte, avez-vous l’intention de sermonner les journalistes, comme vous l’aviez déjà fait en Italie ? "J’ai arrêté lorsque j’ai vu que quelqu’un essayait de me surclasser en termes d’idées footballistiques... il sourit. Ce sont des situations très différentes, je veux impliquer tout le monde, faire comprendre à tous sur quel chemin je souhaite aller. Je reste agréablement surpris, je ne m’attendais pas à faire face à des personnes aussi bien préparées. Un cuisinier ne révèle jamais sa propre recette. Je vais essayer d’en faire venir derrière mes fourneaux en espérant qu’ils ne comprendront pas grand choses. La situation est différente ici." Pour Marotta, qu’est ce qui a donné le plus de satisfaction à l’Inter et sur quoi devez-vous travailler ? "J’ai rejoint l’ancienne Direction pour tenter d’y apporter des améliorations et d’élever le niveau, le tout en misant avant tout sur les qualités humaines. Je crois qu’aujourd’hui, qu’il est très important de transmettre cette mentalité de gagnant, non seulement aux composantes techniques, mais également à tous ceux qui y font face. C’est la fonction la plus importante. Avec Antonello, nous avons décidé d’opter pour des personnalités qui définissent un projet conquérant. Je suis très heureux des choix que le Club et le Président m’ont autorisé à réaliser." Pour Conte, à quel accueil vous attendez-vous à Turin ? "Ce sera très certainement une partie extrêmement importante, nous irons défier les tenants du titre depuis huit ans, pour moi, il s’agira de deux matchs importants, même si bien entendu, ce ne seront pas les seuls. Dans la globalité de la situation, nous devrons être ambitieux, ne pas nous focaliser que sur ces deux matchs. Je serais surement touché, vous connaissez bien mon passé et je n’ai pas envie de m’y attarder ici. Il y aura des émotions, je sais très bien que je serai un adversaire et je sais que la Juventus sera un adversaire pour moi, je devrais être prêt au combat et chercher à prendre le meilleur sur l’autre." Conte, Perisic pourrait-il être forcé de s’adapter à un poste composé de plus de sacrifices ? "Eto’o était un attaquant, mais il a également compris l’idée qui lui était proposée et il s’est sacrifié en faveur de l’équipe. C’est une comparaison très appropriée au niveau du sacrifice. Je cherche de la disponibilité de la part de mes joueurs, je cherche des joueurs qui pensent avec un "Nous" et pas avec un "Moi". Je vais avoir le temps de les connaitre et d’établir un parcours. Le mercato dure jusqu’à début septembre, je demanderai à tous de faire preuve de disponibilité. Je veux des gens qui pensent avec le Nous. Si quelqu’un n’est pas sur la même longueur d’onde que moi, comme mon ami l’a dit précédemment, il faudra faire des choix." Conte, quel type de jeu comptez-vous pratiquer ? "Il est juste de souligner le mérite de Spalletti durant ses deux saisons à l’Inter. Il lui avait été demandé de retrouver la Ligue des Champions, il y est parvenu et il me laisse avec une bonne base. Je tiens à le remercier pour tout le travail abattu, je le remercie lui et les joueurs qui cette année me permettent de disputer la Ligue des Champions et non l’Europa League." "L’objectif est d’avoir une meilleure stabilité, et de parvenir à être plus régulier. L’Inter s’est qualifié deux saisons de suite à la dernière journée, nous devons relever la barre et observer ceux qui nous devancent et trouver comment colmater cet écart." "Le jeu que je veux pratiquer est celui qui permettra de transmettre de la passion, de rendre heureux les tifosis, en respectant l’Inter. Nous devrons travailler énormément sur l’aspect tactique pour donner une identité à l’Inter, avoir une propre marque de fabrique. Je veux rendre fier nos tifosi, je tiens beaucoup à cela et c’est normal de travailler énormément envers ceux qui font des sacrifices pour venir jusqu’au stade, c’est normal de vouloir les voir fier de l’équipe, au-delà des résultats." Conte, quel système de jeu comptez-vous adopter ? "Tant de fois j’avais en tête de partir avec une idée préconçue et j’ai changé en découvrant les caractéristiques de mes joueurs. Ce qui est évident aux yeux de tous, c’est que la force de l’Inter est son rempart défensif et je ne me réfère pas uniquement aux nouveaux recrutements." "Nous allons très certainement partir sur une défense à trois, j’ai des joueurs fort dans ce secteur, mais je verrais en fonction des situations, des adversaires à affronter, je ne suis pas dogmatique sur cela. L’important est d’avoir des principes et d’avoir l’envie d’y tenir : Je veux un football pro-positif et de grande intensité." Lautaro ? "Il est fort, il a fait une bonne saison l’année passée, il a fait une belle Copa America, je suis impatient de le rencontrer, de connaitre ses qualités et de l’aider à s’améliorer." Marotta, l’idée Conte trouve-t ’elle son origine dans le Cas Icardi ? "Absolument pas, c’était un partage d’idée, traduite dans une approche, dans une transaction et une définition commune pour le Club pour un seul motif : Il était le meilleur profil pour incarner nos exigences." Conte, est-ce votre défi le plus difficile ? Dire non à Icardi et à Nainggolan pour raisons techniques ? "C’est une grande aventure. Difficile, mais en même temps très intrigante. Chacun de vous vit sa vie pour attendre ce genre de défi, avec un taux de difficultés important au début. Je vis pour cela, je m’en nourri, c’est difficile pour moi, mais en même temps, c’est quelque chose de si fascinant. Il m’est possible de construire quelque chose d’important avec la Direction, le Président. Ce n’est pas le défi le plus difficile pour moi, mais l’un des plus durs." "Pour Icardi et Nainggolan, le club a eu le temps nécessaire pour évaluer la situation du mieux possible, pour prendre sa décision et agir en conséquence. Je suis en totale adéquation avec la volonté du club, nous ne devons former qu’un." Marotta, souhaitez-vous toujours l’échange Dybala-Icardi ? "C’est une utopie actuellement. Je connais la valeur de Dybala, tout est possible, et je reste à la fenêtre pour voir ce qu’il se passe." Conte, que manque-t ’il en Italie, que pouvez-vous apporter de votre expérience en Premier League ? "Le Calcio va dans la bonne direction, en investissant dans les infrastructures et en travaillant au niveau du marketing. Ils ont été bon pour transformer la Premier League, pour en faire le championnat le plus ambitieux, celui qui rapporte le plus d’argent. Ils ont uni force économique et compétences techniques. Aujourd’hui, ils font peur, c’est peu dire, je pense tout de même que nous allons, en Italie, dans la bonne direction." Conte, la tête, le cœur, les jambes, un autre élément à ajouter ? "La passion pour ce sport, que j’estime perdue dernièrement. Nous avons besoin d’être plus passionné et de le prouver quotidiennement." En cette fin de conférence de presse, Marotta a repris la parole : "C’est opportun de souhaiter, de façon officielle, un bon retour à Lele Oriali qui est présent aujourd’hui, nous sommes tous fier des choix que nous avons réalisé." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Le Napoli est sérieux dans sa démarche de s’attacher les services de Mauro Icardi. Fcinternews.it nous confirme la proposition officiellement mise en place et qui sera soumise à Wanda Nara. Aurelio De Laurentiis et Cristiano Giuntoli ont proposé un contrat de 5 ans muni d’un salaire de 7,5 millions d’euros net plus bonus par saison. Une offre proche de celle de la Juventus qui propose 8 millions d’euros net plus bonus jusqu’en 2024. Les Napolitains n’entendent pas se retirer de la course à l’attaquant, même si la Juventus resterait le club préférentiel des Icardi. Refus de partir à l’étranger Objectivement, l’Inter entend monétiser le départ du numéro neuf, qui d’une certaine façon pourra financer l’assaut à Romelu Lukaku. En revanche, il n’y a aucune chance, malgré les rumeurs persistantes d’Espagne, de voir Mauro Icardi rejoindre l’Atletico Madrid. Si aucun contact n’a pas encore été établi entre les parties, Icardi a les idées très claires : Il veut continuer à évoluer en Serie A. Mal-Incarné La Juve attend Mauro et entend tirer la situation vers le bas, fort du fait que l’argentin ne rentre plus dans les plans de l’Inter. Il n’est donc pas à exclure une approche en toute fin du mercato, vers la fin août. Attention toutefois au Napoli qui prépare son assaut. De Laurentiis a tenu également à démentir toute proposition cinématographique pour l’épouse-agent d’Icardi. Il n’y a aucune véracité dans les rumeurs entre FilmAuro et le Clan Icardi. La transaction sera exclusivement basée sur l’engagement du buteur le plus prolifique en circulation. L’Inter espère en percevoir 50 à 60 millions d’euros cash, qui plus est, les Nerazzurri préféreraient envoyer Icardi dans le sud de l’Italie. Il ne faut pas exclure également la possibilité d’un échange entre Lorenzo Insigne et Icardi. Le saviez-vous ? Nainggolan compte toujours convaincre Conte. Annoncé officiellement sur le Mercato en compagnie de Mauro Icardi, Nainggolan ne fait, pour l’heure, pas l’objet d’offre officielle. La destination chinoise n’est pas à exclure dans le cas où le joueur change ses priorités. Pour l’heure, il compte convaincre Conte de revoir sa position, et de le conserver à l’Inter. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Stefano Sensi est officiellement un nouveau joueur de l’Inter. Le milieu de terrain italien a rejoint le Club Nerazzurro sous la formule d’un prêt payant accompagné d’un droit de rachat. Voici le communiqué du Club "Né en 1995, Stefano Sensi a passé la meilleure partie de sa vie sur les terrains, ou plus précisément, au milieu de terrain. Il était âgé de 13 ans lorsqu’il a décidé de quitter Urbino, sa ville, pour rejoindre les classes de jeunes à Rimini. Une situation difficile, pour un si jeune garçon, que de quitter la maison." "Mais il y a une caractéristique qui accompagne Stefano Sensi, et ce depuis toujours : la persévérance. Celle-ci lui a permis de faire son chemin parmi les plus grands, de surmonter obstacles après obstacles, pour suivre son rêve." "Passé ensuite à Cesena, toujours chez les plus jeunes, il a rejoint la Lega Pro avec San Marino, où âgé de 18 ans, il s’était vu octroyer le brassard de Capitaine. Il y aura disputé 61 matchs pour 10 buts marqués dans une saison où il se sera révélé au poste de Trequartista." "Après avoir effectué une saison dans l’équipe première de Cesena, il rejoint Sassuolo en 2016. En l’espace de trois saisons, il y aura disputé 68 matchs pour 5 buts. Il se défini comme un amoureux du jeu en en équipe et il a toujours pris ses responsabilités. Disposant d’une vision de jeu et d’une intelligence en la matière, il est surnommé "Le Maestro"." Sensi a également été convoqué à deux reprises pour la Nazionale, où il a déjà été l’auteur d’un but. A présent, une nouvelle aventure commence pour lui sous le maillot de l’Inter. L’ensemble de la Communauté d’Internazionale.fr se joint à l’Inter pour lui souhaiter bonne chance à Milan : . #WelcomeStefano! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Ce lundi, Valentino Lazaro est devenu officiellement un nouveau joueur de l’Inter après avoir réalisé la traditionnelle visite médicale. Voici le communiqué délivré par l’Inter : Valentino Lazaro est officiellement un nouveau joueur de l’Inter. Le joueur autrichien, en provenance du Herta Berlin, a signé avec le club Nerazzurro jusqu’au 30 juin 2023. Lazaro est un homme pressé. Âgé de 24 ans, Valentino a envie de courir vers son futur. Un comportement qu’il avait depuis sa plus tendre enfance à Graz, ville où il est né et à grandi. Il sonnait toutes les cloches de ses amis, il allait sur la route pour jouer avec eux jusqu’à ce que l’obscurité l'empêchait de voir le ballon. Une passion unique, celle pour le football. Il était stimulé par ses idoles d'enfance, en particulier les brésiliens de la Seleçao qu’il tentait d’imiter dans des dribbles, dans des passes, sur des tirs placés. La jeunesse de Valentino Lazaro est liée à Salzbourg, un club dans lequel il a débuté chez les plus jeunes avant d’y faire ses premiers pas dans le championnat autrichien. Cinq saisons dont quatre conclues avec des titres : un quadruplé de Champion d’Autriche et en Coupes nationales. Lazaro sait ce que signifie "gagner". En premier lieu, il jouait sur le côté droit, mais il s’est habitué à être polyvalent et à être versatile. La formation acquise par d’authentiques maîtres du football lui ont permis de développer une grande technique de base, de faire preuve d’abnégation tactique, il s’est toujours et depuis tout petit, entraîné durement, dans des espaces restreints, une "école" qui lui a permis et aidé d’avoir une certaine maturité footballistique. Lors de ses deux saisons à l’Herta Berlin, il a appris à s’adapter à la Bundesliga dont il a, lors de ce dernier championnat, disputer 31 matchs pour 3 buts et 7 passes décisives. Son côté imprévisible lui a permis d’ouvrir les portes de la Nationale autrichienne où il totalise 12 présences pour un but. A présent et avec une très grande motivation, il débute sa nouvelle aventure à l’Inter. Bienvenue dans la Famille Nerazzurra. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. La sentence du Tribunal Arbitral du Sport (Tas) est tombée : le Milan Ac est exclu de la prochaine édition de l'Europa League. Les Rossoneri sont expulsés suite au non-respect des règles imposées par le Fair-Play-Financier pour les périodes 2015-2016-2017 et 2016-2017-2018. Reste à voir l'incidence de cette exclusion sur le Mercato à venir, le Milan sondant des joueurs également courtisés par l'Inter ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. L’officialisation est tombée ce jeudi 27 juin, Lele Oriali revient à l’Inter en qualité de First Team Technical Manager. Oriali a paraphé un contrat qui le liera avec le club de son cœur jusqu’au 30 juin 2022. Voici le communiqué officiel du club "Gabriele Oriali est de retour à l’Inter en tant que First Team Technical Manager, un rôle qu’il revêtira dès le 1er juillet 2019. La connexion entre Gabriele Oriali et l'Inter est naturelle est indissoluble, lui qui a vécu 20 années en Nerazzurro. Un voyage débuté en 1965 lorsqu’âgé de 13 ans, il a intégré le Settore Giovanile." "Lele a grimpé tous les échelons jusqu’à ses débuts en équipe première à 17 ans, il a remporté 2 Scudetti, 2 Coupes d’Italie, pour un total de 392 matchs disputés avec notre maillot et 43 buts inscrits. Un milieu de terrain capable de tout faire, indispensable aussi en Nazionale où il est devenu Champion du Monde lors de la glorieuse épopée du Mondial 1982." "Sacrifices, renonciation, passion…Telle est la recette pour engranger des résultats, le leitmotiv d'Oriali que Gianni Brera a rebaptisé "Piper”. Ses caractéristiques n’ont jamais disparu lors de sa retraite sportive en qualité de joueur. Oriali, après des expériences à Bologne et à Parme a rejoint l’Inter en 1999, au sein de sa Direction." "Il ne s'est jamais montré en retrait, lui qui a toujours été rappelé par le terrain, une tentation trop forte, fatale… Homme actif, il a toujours établi un lien étroit avec l’équipe, son nom est lié à tellement de succès Nerazzurre : 5 Scudetti, 1 Ligue des Champions, 3 Coupes d’Italie, 3 Super Coupes d’Italie." A présent, il est de retour, pour une nouvelle aventure Nerazzurra : Bentornato, Lele! Le Saviez-vous ? La Figc a confirmé le retour de Lele Oriali à l’Inter. Toutefois le néo-dirigeant interiste restera en poste également en Nazionale jusqu’à la fin de l’Euro 2020. Voici le communiqué de la Fédération italienne de Football : “Gabriele Oriali rejoindra dans les prochaines heures le FC Internazionale Milano qu’il intégrera. Il restera toutefois en fonction au sein du staff de la Nazionale jusqu’à la conclusion de l’Euro 2020." "Le Président Fédéral Gabriele Gravina apprécie le travail réalisé par Oriali et prend en considération la volonté du dirigeant Azzurro et du Sélectionneur national Roberto Mancini de poursuivre la collaboration, en accord avec la Direction du club Nerazzurro qui a fait part d’une collaboration maximale dans la définition de cet accord..." "Gravina a communiqué ce matin à Oriali l’autorisation de faire son entrée dans les quartiers généraux du FC Internazionale Milano tout en poursuivant son travail auprès des Azzurri." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. L'Information émane de l'Ansa, l'agence de presse italienne: L'Inter et le Milan Ac ont prit la décision de procéder à la construction d'une nouvelle enceinte... "Nous allons disposer d'un nouveau Meazza qui sera situé à côté de l'ancien, dans le même secteur que celui-ci où se retrouve l'actuelle concession. Le précédent se verra démoli pour laisser la place à de nouvelles constructions." Telle est la déclaration de Paolo Scaroni, le Président du Milan Ac, accompagné d'Alessandro Antonello, l'Administrateur-Délégué de l'Inter... Faites-vous cela ensemble ? "Absolument. La décision des clubs était attendue pour la fin du mois de juin et nous poursuivons le plan initial." a répondu Antonello. Malgré les pressions du Maire Sala, le Giuseppe Meazza sera démoli pour laisser place à une nouvelle enceinte qui devrait être opérationnelle, selon les prévisions, dans trois ans... Une page d'Histoire qui se tourne... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. On vous l'avait annoncé il y a une semaine, il ne manquait plus qu’un communiqué. Matteo Politano, auteur d’une saison de bonne facture a été officiellement acheté par l’Inter. Voici le communiqué officiel "Le Fc Internazionale Milano communique le fait d’avoir exercé l’option d’achat à titre définitif des prestations sportives du joueur de l’US Sassuolo Matteo Politano" Pour rappel, il y a un an, l’Azzurro avait refusé de rejoindre Naples pour épouser le projet Interiste. Le saviez-vous ? Outre Politano, l’Inter a également exercé son droit de rachat pour rapatrier à Milan, le jeune Eddie Salcedo qui évoluait au Genoa. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. Ce lundi avait lieu le déménagement de l’Inter. Après une décennie passée dans ses locaux du corso Vittorio Emanuele, l’Inter a pris possession dans la matinée de ses nouvelles installations situées à la Viale della Liberazione, dans la zone Porta Nuova et plus précisément au Palazzo "The Corner". Ce lundi après-midi, une entrevue était programmée par Steven Zhang qui a salué l’ensemble des membres du personnels et qui motivera la ligne de conduite qui a amené l’Inter à opter pour de nouveaux bureaux. Le Siège interiste occupera les cinq derniers étages du bâtiment avec une terrasse de 1 400m² qui sera disponible pour tout événement. Ce lieu sera précisément où Antonio Conte débutera la nouvelle saison en octroyant sa conférence de presse de présentation. Cette dernière au lieu le premier jour du stage estival, le 7 juillet. Inter HQ "Une inauguration qui convie l’ensemble de la Famille Nerazzurra à la découverte du nouveau siège du Club : "Inter HQ". Les nouvelles installations se veulent être un lieu d’innovation et de modernité, un lieu capable de respecter l’ambition et la vision futur du Club. Ce choix d’emplacement est hautement iconique de la Vile, en symbolisant un nouveau Milan, une ville globale et technologique." – Communiqué de l’Inter. A l’intérieur du "Corner", cinq étages sont dédiés au Club dont une terrasse offrant une vue panoramique sur Milan, de la Madonnina jusqu’au stade Giuseppe Meazza. Les différents lieux sont caractérisés par une identité visuelle voulue par la marque Nerazzurra. Elle qui souhaitait offrir un rôle central aux grands Champions qui ont écrit l’histoire du club, en passant par l’internationalisation des couleurs noires et bleues. L’environnement de travail est caractérisé par une luminosité naturelle provenant de grandes fenêtres qui englobe ce lieu, à l’intérieur du cœur de la Porta Nova, un lieu choisi pour ses solutions technologiques innovatrices. Le résultat final propose différents lieux de travail accompagnés de zones dédiées au partage et à la collaboration, afin de facilité la productivité et l'efficacité. Unique en son genre, le 9ème étage du bâtiment sera réservé à l’accueil des invités et d’événements importants. On y retrouve une médiathèque multifonction, mais aussi le département et une salle des Trophées totalement renouvelée qui disposera de ses propres installations multimédia, afin d’expliquer en un seul coup d’œil, l’historique de l’ensemble du Palmares Nerazzurro. Ecologie L’éco-soutenabilité est une des valeurs de référence désirée par le club dans cette nouvelle ère. Il a donc choisi ce nouveau siège en y prêtant une attention particulière. Ce dernier a reçu la Certification LEED Gold qui évalue les projets selon plusieurs secteurs-clés : efficacité énergétique, gestion de l'eau, aménagement des sites, choix des matériaux ou encore innovation et design, tout est passé au crible. Ce Siège n’est pas le dernier investissement relatif aux infrastructures destinées au développement du Club. Outre The Corner, le projet de restructuration du Suning Training Center d’Appiano Gentile a été lancé. Il consentira à doter le club d’une structure d’élite destinée à fournir à l’ensemble de nos joueurs tout le soutien nécessaire pour augmenter encore plus la performance sportive de l’équipe. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. Le Club a créé la surprise en officialisant la nouvelle dès 6h00 du matin. Antonio Conte est le nouvel entraîneur de l'Inter ! Voici le communiqué officiel "Il y a des gestes, des regards, des détails qui définissent Antonio Conte. Une vie dédiée au Calcio depuis sa plus tendre enfance. Passionné et amoureux du ballon rond au pont d’en faire l’objectif à atteindre. Il est devenu footballeur et il y a trouvé aussi le moyen de s’exprimer, d’y laisser son empreinte, sur le terrain et sur le banc de touche." "Déterminé et ambitieux, Antonio Conté débute son voyage avec l’Inter : Deux entités avec le même objectif, la même vision : Celle de la victoire. Tête, cœur et jambes sont les mots clés de la carrière de Conté né à Lecce le 31 juillet 1969." La Tête "Antonio a toujours eu les idées clair sur le terrain de jeu, lorsqu’il évoluait en qualité de milieu de terrain, ses entraîneurs étaient convaincu qu’il allait poursuivre sa carrière en enfilant la veste d’entraîneur." Les Jambes "Utile pour travailler avec intensité durant les entraînements et les matchs, pour toujours se donner au maximum." Le travail, la sueur, l’unité d’intention et d’identité "Regardez ce qu'il est parvenu à réaliser avec la Nazionale Azzurra à l’Euro 2016. L’Italie de Conte avait été éliminée du tournoi par l’Allemagne au penalty, mais elle a offert de l’émotion et a compacté une nation entière. Lors de sa première saison à l’étranger, il a laissé une marque importante en remportant directement la Premier League." A présent, le défi d’Antonio Conte est le même que celui du Monde Nerazzurro : Continuer à grandir, à courir pour replacer l’Inter dans l’Elite du football européen. Premières déclarations d’Antonio "Je débute un nouveau chapitre de ma vie, je suis enthousiaste. Je chercherais, via le travail, à renvoyer l'ascenseur à tous ceux qui me font confiance : Le Président et les dirigeants qui ont cru en moi." "J’ai choisi l’Inter pour la Société, pour son sérieux et l’ambition de son projet, pour son Histoire. J’ai été marqué par la clarté du Club et la volonté de replacer l’Inter, à la place qu’elle mérite." Un message adressé au tifosi "Je suis enfin de retour au travail. Il y a tellement de raisons, elles sont si nombreuses, il y a tellement de défis face à moi, je n’en peux plus d’attendre. L’Inter est un Club qui n’est pas fait pour tout le monde. " "Les Tifosi doivent se demander pourquoi moi ? Car nous partageons la même ambition, le même courage, la même faim de victoire, la même détermination." C’est à mon tour de le dire : FORZA INTER !" ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. Le nouvel entraîneur de l’Inter a été interviewé par la BBC. "J’estime que l’on parle d’un grand club, avec une grande histoire. En ce moment, nous avons la même ambition, celle de vouloir construire quelque chose d’important et c’est pour cela que j’ai choisi l’Inter. C’est un nouveau défi, un nouveau chapitre de ma vie. J’ai, dans le passé remporté des titres avec la Juve, et je veux en faire de même dans ce nouveau cycle. C’est aussi nouveau pour ma famille. L’Histoire de ce club est importante et il faut la respecter, je dois permettre à l’Inter de retrouver son niveau passé." Lukaku ? "C’est difficile d’en parler. J’ai un projet, je dois améliorer l’équipe et il y aura des joueurs importants, mais le projet et l’ambition des joueurs pour réduire l’écart sont encore plus importants." Avez-vous rencontré Lukaku ? "Non. Ce sera au Directeur Sportif de parler de cela et de tout ce qui concerne le Mercato. Je suis concentré sur la façon dont nous pourrons débuter au mieux, ensemble.." Sanchez ? "Vous devez en parler avec le Directeur Sportif." Le futur d'Icardi ? "Je dois évaluer toutes les situations et je prendrai les meilleurs décisions pour le club. Nous devrons travailler durement pour prendre les meilleurs décisions. Le Club est ce qu'il y a de plus important, maintenant et pour toujours. Je n’ai encore eu aucun contact, je commence seulement à m'imbiber de l’ambiance Nerazzurra et je vais à présent entrer mains et pieds dans cette nouvelle aventure." Chelsea ? "Je suis fier de mon expérience à Chelsea. Lorsque je suis arrivé là bas le club n’était pas européen, il venait de terminer dixième, j’ai ouvert un chapitre de son histoire et avec des jeunes joueurs, j’ai gagné la Premier League et nous avons su atteindre la finale de la FA Cup dès la première saison. Nous l’avons remporté la saison suivante. Gagner en Angleterre est très difficile, mais j’y suis parvenu, c’est le plus important." Le joueur le plus fort que j’ai eu à Chelsea ? "Je dirais Kanté, même s’ils sont nombreux." Pourquoi ? "Nous parlons d’un joueur spécial, toujours souriant, fiable et je lui souhaiterai toujours le meilleur." La citation du jour Steven Zhang s’est livré à la BBC aussi : "Antonio Conte est enfin notre entraîneur, nous sommes sûr de gagner ensemble. Il est temps que l’Inter se fixe de nouveaux objectifs, d’obtenir des meilleurs résultats. Je veux que l’Inter soit le meilleur Club du Monde." Le Saviez-Vous ? Ivan Perisic n’est plus sur le Mercato. Jugé comme élément idéal dans le dispositif 3-5-2, celui de prédilection d’Antonio, il sera chargé de s’occuper de l’aile gauche de celui-ci. L'image du jour Conte avait piégé Alessandro Cattelan En effet, sur l'enveloppe détenue par Catellan, on retrouvait le nom du Bayern de Munich. Le tout a été dévoilé par le principal intéressé en compagnie de Steven Zhang et Antonio Conte. Steven a clôturé en demandant à Antonio s'il était prêt à la Pazza Inter. Réponse de Conte: "C'est finie les folies". ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  18. L'ère de Conte est sur le point de débuter, l'officialisation devrait avoir lieu dans les prochaines heures. Comme communiqué précédemment, Luciano Spalletti va se voir très prochainement remercier, il ne s'agit plus que d'une question d'heures. Dans le meilleur des cas, le natif de Certaldo sera licencié ce mercredi. Visite des installations Antonio Conte est annoncé ce jeudi à Appiano Gentile, où il visitera les installations du club qu'il entraînera durant les années à venir. L'ancien sélectionneur national italien devrait également, selon le programme établi, être présenté ce vendredi 31 mai. En effet, Conte est annoncé présent à Madrid pour assister à la Finale de la Ligue des Champions en compagnie de Giuseppe Marotta et Steven Zhang. Une seule donnée reste à définir, une tradition de l'Inter made in China : Conte devra s'envoler pour la Chine afin de faire la connaissance de Jindong Zhang, le propriétaire du Suning. Contrat pharaonique Pour Conte, un contrat de 3 ans est attendu. Si les montants seront à confirmer par l'Inter, voici les informations disponibles via la presse transalpine : Le "Mourinho" Italien se présentera prochainement au Corso Vittorio Emanuele où il signera son contrat: La première année, il percevra 10 millions d'euros plus deux de bonus. La deuxième et la troisième année, la partie fixe de son salaire grimpera à 12 millions d'euros. Conte va arriver à Milan avec un staff qu'il a lui-même dessiné. Cristian Stellini, qui était déjà son adjoint à Turin devrait le rejoindre, mais le retour le plus attendu est celui de Lele Oriali qui sera l'Homme, la Figure emblématique, qui fait tant défaut à l'Inter, celui qui sera le lien entre l'équipe et le club. La nouvelle saison débutera le 8 juillet 2019 avec le départ à Lugano, suivi par la tournée en Asie. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. C'est finalement OFFICIEL ! Comme prévu, l'Inter annonce le départ de Luciano Spalletti via un communiqué officiel sur les réseaux sociaux. Grazie Mister Steven Zhang remercie Luciano Spalletti: « Un coach, un enseignant, un ami. Tu as toujours fait de ton mieux, autant sous la pluie que sous le soleil. Ces deux années d’aventure valent énormément pour l’Inter et pour moi personnellement. Nous n’oublieront jamais ton dévouement pour cette équipe, et nous te remercions tous du plus profond de nos cœurs. Tu étais l’entraîneur de l’Inter, et tu seras toujours mon entraineur. Merci Mister Spalletti »
  20. Il fallait s’en douter, le sélectionneur national argentin a présenté sa liste des joueurs convoqués pour la Copa America, l’équivalant, en Europe du Championnat d’Europe des Nations. Si Lautaro Martinez est bel et bien appelé, tout comme Paulo Dybala, Mauro Icardi s’est vu écarté de l’Albiceleste. Pour Scaloni, même si Maurito a inscrit un but sur pénalty face au Napoli, il faut remonter extrêmement loin pour le voir marquer sur une action en plein match. Voici la liste des convoqués ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  21. Le club a publié un communiqué en vue du match opposant l’Inter à Empoli. "La Passion des Tifosi de l’Inter, la Chaleur du Meazza, nous devons nous préparer à offrir encore une fois, une aide supplémentaire à nos joueurs. Ce dimanche 26 mai, l’Inter foulera le Meazza pour le dernier match de la saison 2018/2019. Il s’agira d’une rencontre décisive où il faudra franchir l’ultime obstacle pour atteindre notre objectif." Le troisième anneau sera ouvert L’Inter souhaite donc voir un Meazza volcanique pour la réception d’Empoli, pour ce faire, le troisième anneau a été ouvert et des offres spéciales ont été émises : Pour ceux qui sont âgé de moins de 30 ans, le billet coûtera 20€. Il sera possible également de le combiner avec un billet pour tout tifosi âgé de moins de 18 ans pour 10€ Pour les -18 ans seuls, peu importe le secteur sélectionné, le billet coûtera 20€ Pour les -5 ans, donc les enfants ayant jusqu’à 4 ans accompli, ceux-ci pourront rentrer gratuitement. Il va de soit qu’ils doivent être accompagné d’un adulte. Pour les plus jeunes des tifosi, il vous faudra vous rendre à l’Ingresso 9 en présentant le billet adéquat reçu, un document d’identité et le certificat de naissance de l’enfant Où trouver les billets ? Les billets sont encore en vente sur inter.it/tickets, il vous est possible de choisir directement votre place via la carte du Stade et sans commissions supplémentaires. Des billets seront également disponibles au point de vente du Stade, à l’Inter Store Milano de la Galleria Passarella (MM San Babila) et via plus de 1 000 points de ventes de Vivatickets Le Saviez-Vous ? Beppe Bergomi, Zio pour les intimes, a adressé un message aux tifosi: "Ce match sera aussi déterminant dans sa gestion émotionnelle, il faudra réussir à contrôler son anxiété, la tension, la peur. Les Tifosi devront aussi travailler sur leur mental, car il n’y a pas que les joueurs qui ne respirent pas la sérénité. Durant cette semaine, nous ne devons pas perdre trop d’énergie." "Je connais bien les tifosi de l’Inter. Si après 15 minutes, l’équipe n’est pas parvenue à débloquer la rencontre, ils peuvent instaurer de la pression, à laisser monter la tension. Ce qui est sûr, c’est que l’équipe se retrouvera immédiatement en difficulté si elle n’a pas sur le terrain des joueurs avec une forte personnalité." "J’invite donc les Tifosi à se montrer proche des joueurs, à les aider, à les motiver du début du match, jusqu’à la fin. Cette rencontre face à l’Empoli est une rencontre typique où l’on peut gagner uniquement avec l’union parfaite des Tifosi et de l’Équipe. Comme cela s’est d’ailleurs produit, il y a un an, face à la Lazio." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  22. Suite aux publications dans la presse de différents articles indiquant qu’Icardi souhaiterait rejoindre la Juventus, l’ancien capitaine de l’Inter a tenu à préciser les choses sur son compte Instagram avec la publication du texte suivant : "Étant donné que dernièrement les organes de presse ont écrit des news ne reflétant pas ma pensée et ma volonté, je tenais à informer nos tifosi que j'ai communiqué plusieurs fois au club mon intention de rester à l'Inter. De cette manière, à partir d'aujourd'hui, il ne peut pas y avoir d'imbroglio. Je comprends les intérêts de la presse de vendre de fausses nouvelles mais je ne peux rien faire de plus que clarifier les choses. Je répète : j'ai déjà exprimé à l'Inter ma volonté de rester parce que l'Inter est ma famille. Le temps dira qui a dit la vérité, Forza Inter, toujours."
  23. Tous le voulaient, il parait. Mais lui voulait plus que tout prolonger son contrat avec l’Inter, à tel point qu’il n’est pas passé par un agent. Lui, c'est Milan Skriniar, un joueur au prénom prédestiné... Communiqué officiel "Ensemble : Car ensemble, nous serons plus forts : Milan Skriniar et l’Inter regarde ensemble vers le même horizon. Et c’est la raison pour laquelle le Fc Internazionale Milano a prolongé le contrat du défenseur slovaque jusqu’en juin 2023" "Skriniar est arrivé en Nerazzurro à l’été 2017, depuis qu’il a endossé le maillot, il ne l’a plus retiré : Auteur d’une première année de record : 38 titularisations en 38 journées de Serie A dont 4 buts, il est repris dans le Top 11 d’Opta pour le temps passé sur le terrain durant une saison." "Un véritable pilier au cœur de notre défense : Cette saison Skriniar, né en 1995, compte 44 titularisations, il est le défenseur disposant de la plus haute moyenne de passes réussies en Serie A par match. Il totalise 65 rencontres avec un pourcentage total de 92,3%." "Skriniar apporte de la sécurité, lui qui a remporté 221 duels et qui est le troisième meilleur défenseur récupérateur de ballon en Serie A. Avec l’Inter sur le terrain durant l’intégralité d’une rencontre, l’Inter n’a encaissé que 15 buts sur le tournoi en cours. L’ensemble de ses chiffres décrivent encore plus l’importance de Skriniar pour notre équipe et les Tifosi ont démontré dès les premières minutes des marques d’affection à son encontre." "Avançons ensemble, prêt au prochains combats !" Forza Mi.....! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  24. Le Collège du Coni considère comme inadmissible le recours intenté par la Juventus vis-à-vis du Scudetto 2006, celui-ci reste donc à l’Inter. 13 ans après le scandale qui a écorné le championnat italien, les Bianconeri avaient de nouveau réclamé à la Justice, une décision définitive sur l’attribution ou le rejet du titre assigné aux Nerazzurri, à la suite du Scandale du Calciopoli. Cette décision d’attribution avait été adoptée par le Commissaire de la FIGC, Guido Rossi, puis révoquée par divers Conseils Fédéraux. Le Tnas s’était prononcé comme incompétent sur le sujet. Voici donc le communiqué qui devrait mettre un terme à cette situation et tourner enfin une page sombre de l’Histoire du Calcio Communiqué officiel du Coni "Le Collège de la Garantie du Sport, à l’issue de l’audience qui a été ordonnée et présidée par Franco Frattini, a déclaré comme inadmissible le recours inscrit au R.G. – Recours 3/2019, introduit en date du 11 janvier 2019 par la société Juventus Football Club S.p.A, dans l’affaire qui l’oppose à la Federazione Italiana Giuoco Calcio (FIGC), au F.C. Internazionale Milano S.p.A. et au Comitato Olimpico Nazionale Italiano (CONI) imposant de façon définitive le verdict prononcé du Collegio Arbitrale del Tribunale Nazionale di Arbitrato per lo Sport du CONI (TNAS) dans le cadre de la procédure R.G. n. 1930/2011 TNAS, visant la Juventus Football Club S.p.A., la Federazione Italiana Giuoco Calcio (FIGC) et le F.C. Internazionale Milano S.p.A. [ [...] TNAS qui s’est déclaré incompétent, suite aux démarches de révocation du titre octroyé en date du 26 juillet 2006 par le Commissaire Extraordinaire de la FIGC Guido Rossi, pour raisons disciplinaires." "En conclusion, Il a été décidé que la Juventus reste déchue de son titre de Champion de Football de Serie A 2005-2006, celui-ci a été assignée de façon correcte au Fc Internazionale di Milano." Le Collège a également condamné la société Bianconera au paiement des dépenses imputées au Coni, soit 1 500 euros et a également exigé la compensation intégrale des dépenses relatives aux autres parties concernées. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...