Aller au contenu
Calendrier

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'pagelle di daniele mari'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

4 résultats trouvés

  1. Internazionale.fr a le plaisir de vous proposer la Pagelle di Daniele Mari, le Directeur de Fcinter1908.it à la suite de la gifle infligée au Grifone de la part de l’Inter Titulaires HANDANOVIC 6,5: Le Genoa ne propose que très peu de chose, mais lorsque Sanabria démontre qu’il est là, il répond présent. SKRINIAR 6,5: Replacé à droite de la défense pour laisser sa place à Bastoni. Il s’est montré à son avantage. DE VRIJ 6,5: Après-midi plus que sereine pour le Totem néerlandais. Il en faut bien plus pour le faire trembler. BASTONI 6,5: Toujours plus sur de lui, même si parfois il s’est perdu, il grandi à vue d’œil. CANDREVA 8: Quelle partie ! Le dos s’est remis en place et il a offert deux assists tout en proposant une superbe prestation, avec un jeu de très haute qualité. VECINO 6,5: Il était un peu trop timoré. Ensuite il s’est libéré à la suite de la capitulation inconditionnelle du Genoa. Il a participé à la fête. BORJA VALERO 7: En période d’extrême urgence, il a démontré tout son professionnalisme. Cela vaut aussi pour aujourd’hui où il était un Chef d’orchestre impeccable. GAGLIARDINI 7,5: Gaglia, mais qu’est-ce que le Genoa a bien pu te faire ? A chaque fois que tu croises le Grifone, tu deviens fou. Aujourd’hui aussi, il est à l’origine d’une prestation énorme, On dirait une vengeance personnelle. BIRAGHI 6,5: Une journée où on l’a vu réaliser deux centres du droit. Valide. Auteur d’une bonne prestation après une période couci-couça LUKAKU 9: Un ouragan, un Tsunami sur le pauvre Romero. J’ai rarement vu un défenseur être aussi dominé et surclassé par un attaquant adverse. Monstrueux. Touchant de part son geste sur le penalty qu’il a offert à Esposito et à tout ceux qui avait utilisé un Code promo PMU pour miser sur le but du jeune intériste. ESPOSITO 7: Bienvenue chez les Grands Seba. Il prouve, penalty à part, qu’il peut tranquillement évoluer en Serie A. Pour ses débuts en qualité de titulaire au Meazza, il n’a pas tremblé. Il a même participé énormément aux actions. Banc SENSI 6: Le retour le plus important en attendant celui de Barella. Il se déplace sans aucun problème. LAZARO 5,5: Cette période est mentalement compliquée. Il offre quasiment un but au porte-drapeau du Genoa. Il doit recharger ses batteries durant les fêtes. On aura aussi besoin de lui DIMARCO: Non côté L’entraîneur CONTE 8 : Il a surmonté la crise du noyau, entre blessures et suspensions, le tout en proposant une prestation rageuse et conquérante. L’Inter retrouve la tête avec une partie mure. Son équipe a grandi en intensité et a surclassé l’adversaire. Il mérite les renforts demandés pour croire à l’impossible. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Internazionale.fr a le plaisir de vous proposer la "Pagelle di Daniele Mari", le Directeur de Fcinter1908.it suite à la défaite de l’Inter, au Meazza, face au Fc Barcelone Titulaires HANDANOVIC 6: Barcelone crée bien plus de danger que prévu. Ce n’est pas qu’il pouvait faire mieux sur les buts, le tir d’Ansu Fati embrasse littéralement le poteau GODIN 6: Il a la malchance d’être l’auteur de l’assist sur le but de Perez. Rencontre disputée à son réel niveau, dommage… DE VRIJ 6: Il ne fait pas face à Messi et Suarez, du moins au début. Mais Les réservistes de Barcelone ont le niveau de la Ligue des Champions comparé à la Serie A italienne. Ils l’ont fait souffrir, mais lui n’a jamais abdiqué et a même sonné à de multiples reprises la charge. SKRINIAR 6: Toute la défense a été mise à rude épreuve face à un Barcelone libre dans sa tête malgré ces absences. Il était contraint de temps à autres à marcher afin de pouvoir récupérer. D’AMBROSIO 6: Il a le mérite d’être à la base de l’action qui mène à l’égalisation, en lançant Lautaro Martinez. Si l’on parle de créer une supériorité numérique sur son aile, force est de constater que ce n’est pas son rôle. VECINO 5: Trop, vraiment trop hors du match. Présence terne au milieu du terrain, bien trop peu présent aussi dans la surface adverse BORJA VALERO 5,5: Le milieu de terrain est lui-même en souffrance. Mais il a tenté d’occuper le poste de chef d’Orchestre, hélas ses instruments allaient à un rythme réduit. BROZOVIC 5,5: Soirée compliquée et peu Epic. Il se présente en décembre avec le témoin allumé au niveau de la jauge d’essence. Il a tenté de se rattraper de temps en temps avec Classe, mais il est clairement épuisé. BIRAGHI 5: Peu de centre, aucune action remarquable. Faible au milieu de terrain, remplacement inévitable. LAUTARO 8: Auteur d’une partie sensationnelle. Les défenseurs de Barcelone n’ont jamais su le contenir. Conserve le ballon tel un Colosse, impossible de songer à le vendre. Le Délice du Meazza face à un Barcelone qui a vu l’étendue de son talent LUKAKU 5,5: Il a marqué, c’est vrai. Mais en seconde mi-temps, il était aussi lourd que des rochers. Les buts étaient amplement à sa portée, au final, ils condamneront l’Inter à disputer l’Europa League. Banc LAZARO 5: Son entrée confirme les difficultés déjà visible face à la Roma. Pas sur de lui et n’a eu de cesse de se tromper dans ses choix. POLITANO 5: Monté au jeu pour couvrir toute l’aile. En fin de compte, les boulevards s’ouvrent dans son secteur. Il a également raté un but. Mauvais ESPOSITO 6: Comparé aux deux autres changements, on ne peut pas lui imputer de désastre. T1 CONTE 6: L’équipe est littéralement rongée jusqu'à l’os. Il aligne en fin de match tous les attaquants avec le signe du désespoir. Il faut à présent lui donner les renforts pour le Championnat. Impossible de faire plus dans le contexte actuel. ®Antony Gilles - Internazional.fr
  3. Internazionale.fr a le plaisir de vous proposer la Pagelle de Daniele Mari, le Directeur de Fcinter1908.it suite au partage de point entre l’Inter et la Roma Titulaires Handanovic 6 : La Rome quadrille bien le terrain, mais ne se créer aucune réelle balle de but, il était pratiquement un spectateur Godin 7 : Sa meilleure partie sous le maillot de l’Inter, avec le Derby. Le signe que El Jefe aime les grands matchs. Rien n’est passé de son côté et ses clients en sont ressorti plus qu’incommodé De Vrij 7 : Un seigneur en défense, le vrai seigneur de la défense. Il gère extrêmement bien les situations, comme un agent de police en plein contrôle de la circulation. Toujours au bon endroit au bon moment Skriniar 7 : Le contraire de De Vrij. Il n’est pas aussi subtil et ne propose pas trop le même style. Il aime dominer et il l’a fait ce soir. Même à la dure lorsque cela s’avérait utile. Candreva 5,5 : Touché par un coup reçu dans le dos en fin de première mi-temps, mais il n’avait pas impressionné jusque là. Vecino 5,5 : Comparé à ses derniers matchs, il était plus en retrait dans le jeu. Ce soir il a joué un peu de façon errante. Il a eu l’occasion pour se refaire une santé, mais Mirante lui a refusé le but. Borja Valero 6 : Il a tenté de venir en aide à Brozovic en phase de construction, mais lorsque la Roma pressait de façon intense, il était mis en difficulté. Lorsque le rythme redescendait, il avait son mot à dire. Brozovic 6 : Pellegrini ne l’a pas quitté, et il était lassé d’un marquage aussi strict. Cela s’est vu, il était facile de comprendre ses expressions, cela l’a beaucoup limité. Biraghi 5 : Trop timide. Quelque centre au milieu, mais c’est bien trop peu Lautaro 6 : Duel sans exclusion de coup avec Mancini, mais les défenseurs à présent le craignent, reculer quand il prend le ballon. C’est un signe qu’une étape a été franchi. Certains choix dans la surface sont toutefois dommageables. Lukaku 5,5 : Autre duel d’hommes, cette fois entre Lukaku et Smalling. Il aurait pu punir Mirante en première mi-temps, il offre à Brozovic une balle à mettre au fond, mais le croate se toile. Ce sont ses deux réels faits d’armes. Le banc Lazaro 5,5 : Il entre dans un match un peu éteint. Et si le match en question est Inter-Roma, c’est que quelque chose ne tourne pas rond. Auteur de quelques appuis léger, il se reprend ensuite un peu. Asamoah 5,5 : Un autre joueur qui doit reprendre le rythme des matchs. Il a aussi parfois été puni sur les courses de ses adversaires. D’Ambrosio : Non côté T1 Conte 6 : L’équipe a été contrainte au minimum syndical, nous sommes déjà arrivé à avoir des joueurs adaptés. Ils doivent tenir bon, on ne peut leur demander plus. Il suffisait de convertir l’une des différentes occasions obtenues. Elle n’était pas apte à maintenir le rythme de forcené typique à Conte. Cette équipe, avec ces interprètes, ne peut le garantir. Deux joueurs manquent tellement au milieu du terrain… ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Nouveauté pour Internazionale.fr qui propose la "Pagelle di Daniele Mari", le Directeur de Fcinter1908.it suite à la victoire de l’Inter sur la Spal Titulaires HANDANOVIC 6: La Spal n’a jamais tiré au but. Sur son unique occasion, le ballon se retrouve au fond des filets D’AMBROSIO 6: Quelques approches un peu trop désinvoltes sur ses sorties, lors d’un match satisfaisant DE VRIJ 6: Petagna est un bœuf, mais il est habitué à l’entrainement avec Lukaku. Il l’a bien contenu SKRINIAR 5,5: Il reste comme un cône sur le slalom de Valoti, il anticipe le jeu au pied des attaquants, ce qui lui permettait de les bloquer dans le passé, mais cette fois-ci, il a été grillé. CANDREVA 6,5: Centre à tout va. Lui est Lazaro ont apporté une certaine constance. Il a retrouvé la confiance, la forme et aussi la précision. Son assist pour Lautaro est une vrai pépite GAGLIARDINI 5,5: Plus en difficulté comparé à ses équipiers, pour rentrer dans le rythme du match, un peu timide lorsqu’il s’agissait d’appuyer les actions offensives BROZOVIC 7: L’authentique phare de cette Inter. Toutes les actions passent par lui, il se dévore aussi un but. C’est incroyable de le voir disputer toutes les rencontres de la première à la dernière minute de jeu avec très peu de rendement négatif. Un milieu de terrain total. VECINO 6,5: En grande croissance. Match après match, et aussi dans l’environnement des matchs en eux même. Il retrouve de la confiance et de la conviction LAZARO 6,5: Une certitude définitive dans le noyau de Conte. Il a joué dans un poste qui n’est pas le sien, mais il n’en a pas été impacté. Il marquait toujours l’adversaire sans faire preuve de timidité. LAUTARO 8: Un phénomène. On peut lui pardonner l’indécision seul face à Berisha. Il inscrit deux buts d’un attaquant pure race. Les sirènes de Barcelone augmentent. Marotta prépare la fronde. Altobelli a déclaré qu’il n’y a que Messi, actuellement, qui est plus fort que Lautaro. Je l'ai jugé meilleur que Neymar....et si je n'étais pas si fou ? LUKAKU 7: Jamais rien d’inutile, jamais il n’a pensé qu’à lui-même. Il crée des occasions, mais surtout, il crée du jeu. C’est un attaquant vrai qui ne se perd pas dans l'égoisme typique des attaquants pure ratte. Une autre partie avec un P majuscule. Banc BIRAGHI 6: Entre pour faire face au forcing de la Spal, qui par chance n’a pas eu lieu BORJA VALERO, GODIN: Non côté T1 CONTE 8: L’Inter est de nouveau Capolista. Il doit compter le nombre de ses joueurs, mais l'Inter est un broyeur, elle broye le jeu et les occasions, elle sait aussi souffrir...... Toutes les caractéristiques typique d'Antonio Conte ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...