Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'piero ausilio'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Groupes

  • Localisations des Nerazzurri

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Groupes de produits

  • T-Shirts Collection 2020
  • T-Shirts Logos
  • T-Shirts Art Portraits

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

74 résultats trouvés

  1. Achraf Hakimi est désormais un joueur de l’Inter. Si la transaction a été réalisée d'une main de Maître par le duo Piero Ausilio-Giuseppe Marotta, il est intéressant de s’attarder aux détails de l’opération. Révélations du Corriere Dello Sport Détails de l’accord L’accord avec le Real est le suivant : 40 millions d’euros payable en 3 ans. Un bonus de 5 millions d’euros est lié, non pas aux performances du latéral, mais aux éventuels titres que le Club remportera. Ces 5 millions d’euros à débourser raviront donc la Famille Zhang. Les derniers échanges ont eu lieu dans la journée du lundi 29 juin 2020 et impliquaient Giuseppe Marotta, Piero Ausilio ainsi que l’avocat Capellini. Cette transaction a été considérée comme actée à 20h00. Visite médicale L’international marocain s’est présenté au Coni ce mardi 30 juin 2020. Il était accompagné par son agent Alejandro Camano qui, pour l’anecdote, est aussi l’agent de Borja Valero. Le joueur a paraphé un contrat quinquennal pour un salaire de base de 4,5 millions d’euros plus bonus. Ceux-ci sont intégrés de la même façon que ceux accordés à Romelu Lukaku et Christian Eriksen. Avenir Nerazzurro Si le Borussia Dortmund a été éliminé de la Ligue des Champions et que la Bundesliga s’est achevée, Achraf sera considéré officiellement comme un joueur de l’Inter qu’à partir du 1er septembre. Son contrat va être déposé à la Lega Calcio dans les prochaines jours. L’opération est insérée au bilan de la saison 2020-2021 Clause de "rachat" Le Real Madrid a tenté d’insérer un droit de rachat, afin d’avoir la possibilité de recruter le joueur sur la base d’une somme définie, lors des deux prochaines saisons à venir. L’Inter s’y est opposée avec fermeté. Il a toutefois été concédé au Club de Florentino Perez une sorte de droit prioritaire : Si au cours des prochaines saisons Marotta et Ausilio reçoivent une offre pour le joueur et qu’ils décident de l’accepter. Ils devront en informer le Real Madrid avant de conclure l’affaire. Le Real, s’il vient à proposer une offre en tout point similaire, aura la priorité pour racheter Hakimi. Antonio Conte Dès aujourd’hui, Hakimi va rencontrer Conte. Hier, la priorité des priorités pour Antonio était de préparer l’équipe à la rencontre face à Brescia. Il avait d’ailleurs fait part qu’un recrutement d’un joueur à quelques heures d’un match de Championnat n’était pas le plus important. Ceci étant dit, le natif de Lecce et le Marocain se sont déjà croisés, surtout après les deux cartouches de ce dernier à Dortmund, ils ont échangé aussi par téléphone. Cet échange téléphonique aura été fondamental pour orienter le choix de l’ancien du Real. Remerciements au Mur Jaune Achraf a tenu à s'adresser une dernière fois au Borussia Dortmund : "Le moment est venu de clore un très beau chapitre de ma vie. Après 2 merveilleuses années, je suis prêt à quitter ce club qui m'a donné tant de joie. Dès le premier jour, le soutien et l'attention du club et de la ville ont été incroyable. Maintenant je sais que j'ai eu raison de choisir Dortmund comme maison, il y a 2 ans." "Je veux remercier tous mes coéquipiers, ainsi que le staff du club pour l'amour et la confiance dont ils m’ont fait part à chaque instants. Je veux aussi remercier les merveilleux supporters qui nous ont soutenu inconditionnellement à chaque matchs. Je n'oublierais jamais le Mur Jaune, qui est tout simplement magnifique." "Enfin, je voudrais remercier ma famille et mes amis de me soutenir à chaque instants. J'espère qu'un jour nos chemins se croiseront encore. On se revoit bientôt Borussia Dortmund" - Achraf Hakimi Le Saviez-Vous ? Achraf était déjà courtisé dès 2018 par l’Inter et Piero Ausilio. Il a opté pour l’Inter suite à l'engouement et à la motivation du Directeur Sportif Nerazzurro à son égard. Mais il a aussi et surtout accepté grâce à la présence d’Antonio Conte. Il est en effet convaincu que l’entraîneur Nerazzurro le valorisera au maximum dans un 3-4-1-2 ou dans un 3-5-2. Il aura fallu au total sept échanges avec le Real Madrid pour parvenir à établir un contrat qui aura mis tout le monde d'accord. ®Trent_FCI & Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Giuseppe Marotta s’est livré à Sky Sport en avant-match de Parme-Inter sur le coup de Maître de ce début de mercato estival : le recrutement express d’Achraf Hakimi. Sassuolo "Les parties s’enchaînent rapidement, nous avons beaucoup d’absents même si cela n’est pas un alibi. La rencontre face à Sassuolo nous a servi, ce soir, nous devrons toutefois gagner." Hakimi "L’objectif du Club et de la Famille Zhang est de continuer à faire des investissements pour acquérir des joueurs importants, en saisissant les opportunités. Je ne vous cache pas que nous sommes en phase avancée dans la tractation." "Nous verrons ce qu’il se passera dans les prochains jours. Je veux toutefois souligner qu’il faut continuer à avoir du respect envers cette équipe qui travaille durement. Nous devons songer au futur et cela signifie augmenter le niveau par le biais de l’acquisition de nouveaux joueurs. Ausilio a abattu un travail optimal, nous devons encore conclure. Ce lundi sera une journée importante, nous verrons comment la définir, je suis optimiste. C’est un travail de fond réalisé sur ces deux derniers mois et dont le mérite revient à Piero Ausilio." Allez-vous marquer le coup sur l’aile gauche ? "Nous voulons augmenter le niveau en tenant compte de la période difficile qui a découlé du Coronavirus et qui nous a tous marqué. Nous verrons les opportunités qui se présenterons. Le Mercato n’est pas encore entré dans le vif." "C’est prématuré de s’hasarder sur d’autres hypothèses, il reste 11 journées d’ici à la fin du championnat. Le noyau que nous avons est composé de joueurs professionnel méritant." Une opération importante "Hakimi est une transaction importante, la propriété nous a donné l’opportunité de réaliser cet acquisition, nous savons quoi faire. Nous voulons nous améliorer, ce n’est jamais facile." "Mais l’Inter est une marque extrêmement forte, elle représente une Histoire. Lorsque le Championnat sera fini, ce sera le tour des Coupes d’Europe, puis des équipes nationales. Le championnat reprendra après et c’est important de se préparer au mieux." "Les engagements seront nombreux et c’est la richesse du noyau qui fera la différence. Je crois que plus que jamais actuellement, lorsque l’équipe joue à 10 contre 11, on ressent cette infériorité numérique. Un noyau très important te permettra de récupérer énormément." Sanchez et Moses ? "Il y a une grande anomalie qui doit être révisée, nous irons nous confronter à Chelsea et à Manchester pour prolonger les prêts. Il n’y a rien d’édifiant, nous avons également des échanges avec le Bayern pour Perisic. Je me souhaite que ces situations n’alternent en rien les résultats." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. C’est une révélation de Gianluca Di Marzio. Selon les informations en sa possession, Javier Tebas, le Président de la Liga prévoit, dans un laps de temps relativement court, de limiter les investissements dans son championnat, au détriment de ces trois principaux clubs : Barcelone, l'Atletico Madrid et le Real Madrid. Résumé de l’article paru dans La Gazzetta Dello Sport Depuis que les clubs espagnols ont demandé de l’aide au Gouvernement afin de faire face aux conséquences de la Pandémie Covid-19, le Président de la Liga, Javier Tebas, a pensé à établir une norme qui va réguler les acquisitions des clubs ibériques. En pratique, les clubs pourront réinvestir, en fonction de l’état de leurs comptes, une faible partie de ce qu’ils auront réalisé comme vente. Fait important, les échanges de joueurs en seront exclus, et ce afin d’éviter tout subterfuge financier. Cas concret : pour clarifier cette situation, l’échange éventuel entre Pjanic et Arthur ne pourrait donc pas rentrer en ligne de compte dans le cadre de la transaction relative au transfert de Lautaro Martinez. La décision de Tebas est d’établir une ligne de conduite destinée à éviter toute crise économique parmi les clubs du championnat espagnol. En somme, le Fc Barcelone pourrait faire une croix sur Neymar et si l’on prend en considération la clause libératoire de Lautaro Martinez, il semble également compliqué de voir l’argentin quitter Milan. Les Grands d’Espagne, directement concernés par cette mesure, souhaitent faire entendre raison au Président de La Liga afin qu’il n’impose pas de limitation aux investissements. La Rosea nous informe que pour trouver les fonds nécessaires au recrutement de Lautaro, le club de Culés serait contraint de vendre des joueurs représentant une valeur importante, tels que Coutinho, Semedo et même Griezmann. Nouvelle douille italienne en préparation Comme l’a confirmé Luca Marchetti à Sky Sport, l’Inter ne compte pas revoir à la baisse la valeur de Lautaro Martinez après le 7 juillet : "L’Inter a toujours dit que Lautaro partirait seulement via l’activation de la clause libératoire à exercer d’ici le 7 juillet. Après cette date, les cartes sur la table seront redistribuées et l’Inter pourrait demander bien plus que les 111 millions d’euros." Il Padrino contre-attaque Comme le révèle le Corriere Dello Sport, Giuseppe Marotta et Piero Ausilio, ont proposé une prolongation de contrat à Lautaro. Son salaire pourrait, à minima, passer à 5,5 millions d’euros avec des bonus à insérer. Il semble toutefois difficile d’arriver au 7 millions d’euros plus bonus octroyés à Romelu Lukaku et Christian Eriksen. Si l’opération vient à se concrétiser, l’idée est de soit parvenir au retrait de la clause libératoire, soit de la plafonner pour une somme bien plus importante accompagnée d’une promesse que les offres qui se présenteront à l’Inter, dans un an, seront entendues. Si les informations relayées par Gianluca Di Marzio et La Gazzetta Dello Sport s'avèrent correctes, dans la pratique, les trois clubs historiques espagnols ne pourront investir "que" 25% de leur ventes. Validez-vous l'idée de génie proposée par Javier Tebas ? Pensez-vous que celle-ci serait également utile et intéressante pour le Calcio ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Alexis Sanchez et Victor Moses feront-ils toujours parti de l’Inter après ce 30 juin 2020 ? Cette question légale a été mis en lumière par le Corriere Dello Sport. En effet, en cas de désaccord avec les clubs propriétaires des deux joueurs, Manchester United et Chelsea, les deux joueurs pourraient retrouver la Premier League plus tôt que prévu. Résumé de l’article Il est important de souligner que le protocole officialisé par la Fédération Italienne de Football, la FIGC, autorise une prolongation des contrats des joueurs actuellement en prêt sec, en prêt avec droit et/ou obligation de rachat, jusqu’au 31 août 2020. Mais cette norme n’est valide que pour les clubs italiens. Si cela confirmera les présences de Stefano Sensi, Nicolò Barella et Cristiano Biraghi, il n’en va pas de même pour le chilien et pour le nigerian Alexis Sanchez La volonté du joueur et de rester jusqu’à la fin de la saison, voir même au-delà du 31 août. Le problème est de définir les bases d'un accord avec United. Giuseppe Marotta et Piero Ausilio y travaillent, mais selon certaines rumeurs de la presse anglaise, il y a plusieurs réticences: Manchester souhaitant profiter de la situation. Toutefois, de retour à United, Sanchez percevrait à nouveau 15 millions d’euros net par saison. Actuellement, l’Inter n’en paye qu’un tiers. Toutefois, United auraient annoncé assouplir sa décision, dans le cas où l’Inter viendrait à discuter du rachat du joueur. Victor Moses La position du nigérian est presque similaire à celle d’Alexis Sanchez. La différence réside dans le fait que l’Inter dispose d’un droit de rachat. Toutefois, selon le Corriere Dello Sport, l’Inter n’aurait pas l’intention d’activer cette clause : "retenant non-stratégique le fait d’investir 12 millions d’euros pour un joueur qui est actuellement le réserviste de Candreva." L’idée serait donc de faire usage de cette somme pour un potentiel titulaire la saison prochaine Paradoxalement, le temps joue en faveur de l’Inter, étant donné que nous sommes à quelques jours du 30 juin 2020 . Toutefois, en cas de désaccord, le départ d’Alexis Sanchez, unique alternative valide à la Lula pourrait s’avérer extrêmement problématique pour Antonio Conte.... Le Saviez-Vous ? Outre le rachat du joueur, selon le Daily Mail, United serait plus enclin à traiter avec l'Inter, si elle venait à écarter Alexis Sanchez de de l’Europa League. En effet, les deux clubs sont toujours en compétition et pourrait donc s’affronter dans le tour final du tournoi.. Cautionnez-vous le comportement de Manchester United ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Javier Tebas s’est livré sur les antennes de la RAC1, en excluant toute opération indécente lors du prochain mercato espagnole. Toutefois, le Président de la Liga compte voir les équipes espagnoles se renforcer par le biais d’échanges. Clubs échangistes "Je crois qu’il s’agira d’un mercato d’échanges, je ne pense pas que nous verrons de grandes transactions." Neymar ou Mbappé ? "Cela me plairait, mais la situation est celle qu’elle est. L’argent n’est pas à investir sur le mercato et il faudra attendre au moins une paire d’année, pour le réinvestir sur le mercato. Manchester City, Paris et Newcastle pourront faire vivre le mercato d’une façon qui ne me plait en rien. Je ne crois pas que nous surmonterons le palier des 800 millions d’euros au total." Ronaldo ? "Je sais que je vais me mettre les tifosi du Real sur le dos, mais son départ n’a quasiment eu aucun impact sur notre football. Si Messi viendrait à quitter Barcelone, pour aller évoluer dans un autre championnat, là on ressentirait la différence." Mise au point Nerazzurra avec Lautaro La Gazzetta Dello Sport s’est donc penché sur l’axe Inter-Barcelone, un axe qui devrait prendre fin au 8 juillet. En effet, à partir de cette date, Barcelone n’aura plus la possibilité d’acquérir Lautaro pour 111 millions d’euros, l’Inter reprenant les pleins pouvoirs. "S'il y a un mois les discours entre l’offre et la demande étaient de 20 millions d’euros (90 contre 70), à présent les parties sont bien plus distantes. Le Camp Nou a voulu changer les termes de l’opération en se concentrant sur un super versement. Impossible donc de pouvoir poursuivre un dialogue réaliste et il semble difficile de croire que les choses changeront dans les 18 prochains jours." "L’Inter n’entend certainement pas rester les mains dans les poches. Marotta et Ausilio se sont montrés clair avec Lautaro Martinez. S'ils ont pris acte que la volonté du Toro était de jouer avec Messi, ils lui ont également confirmé que son départ sera lié à la valeur de la Clause Libératoire." Les problèmes financier catalans favorisent donc la permanence du joueur à l’Inter, qui étudie à présent, la possibilité de renouveler son contrat qui prendra fin en 2023. Pour être clair, les représentants du Toro pourraient recevoir, dès le 8 juillet, un appel de l'Inter. Dans les plans du Club, Martinez mérite une revalorisation salariale, lui qui perçoit actuellement un salaire annuel de 1,5 millions d’euros. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Durant cette période de pandémie, le Fc Barcelone a eu recourt au travail temporaire afin de faire respirer sa trésorerie, cependant cela ne lui permet pas le versement des 111 millions d’euros de la clause libératoire de Lautaro Martinez. En effet, sur la route qui sépare Lautaro Martinez et le Fc Barcelone, on retrouve une clause libératoire de 111 millions d’euros et le duo Beppe Marotta et Piero Ausilio. Autrement dit, une montagne à gravir. De plus, la position de l’Inter est confortée par Antonio Conte qui compte sur le Toro argentin pour l’avenir. Ce cadre établi, seule la clause libératoire permettra aux Culés d’arracher le numéro 10 à la Beneamata. Suite à la vente de Mauro Icardi au Paris-Saint-Germain, l’Inter n’est confrontée à aucun problème de trésorerie et Suning n’a aucune intention de vendre ou de rentrer dans la danse avec le Fc Barcelone. Dans ce contexte, il y a lieu de rajouter une information particulière qui ne doit certainement pas être sous-évaluée : L’ERTE (Expediente de Regulacion Temporal de Empleo), soit la Caisse d’intégration Espagnole, a été utilisée par le Fc Barcelone pour faire face à la crise découlant de la pandémie du Coronavirus. En faisant usage de cette Caisse d’intégration/d'allocations, Barcelone consent à ce que l’Etat Espagnol surveille avec une attention particulière les dépenses du Club. Outre le Barça, d'autres clubs espagnols ont demandé l’aide de l’Etat. L’Atletico Madrid, Séville, Alavés, Valence, l’Espanyol, Grenade et Ossasuno. Le gouvernement ibérique traite les clubs de football comme n’importe quelle entreprise et le Ministère du Travail et des finances va surveiller les comptes de ceux-ci, quitte à bloquer toute dépenses jugées trop onéreuse ou injustifiée. En effet, une telle démarche serait en contradiction avec l’aide demandée durant l’Etat d’Urgence à l’ERTE. En conséquence, le Fc Barcelone ne peut tout simplement pas payer la clause libératoire de Lautaro Martinez à hauteur de 111 millions d’euros. C’est exactement pour cette raison que le club tente d’insérer des joueurs dans la transaction. Il Padrino Marotta, connaissant pertinemment cette information, réfute sèchement toutes les propositions présentées. La seule façon pour le Fc Barcelone de s’attacher les services de Lautaro consiste à vendre quelques-uns de ces précieux joueurs pour récolter les fond suffisants. Le retour de Coutinho en Catalogne, lui qui ne sera pas racheté par le Bayern Munich en remet donc une couche. Philippe étant d’ailleurs été proposé à la Juve dans le cadre de la transaction de Pjanic. Le Saviez-vous ? La Repubblica a "révélé" ces derniers jours que Barcelone comptait faire appel à un fonds d'investissement privé pour payer la clause libératoire du buteur argentin. Etant donné le contexte repris ci-dessus, l’information a été totalement démentie par le journal catalan Sport, qui s'appuie sur des informations en provenance directe de la Direction du Fc Barcelone. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Au terme de sa très bonne saison à Cagliari, Radja Nainggolan sera de retour à l’Inter. Si à la base, il n’aurait dû s’agir que d’une période temporaire, les dernières déclarations de Piero Ausilio à son sujet laisse entrevoir un avenir teinté de bleu et noir pour le plus célèbre Ninja d’Italie. Révélations du Corriere Dello Sport Validez-vous le milieu de terrain à en devenir ? "Le joueur veut prouver qu’il peut être encore un point de référence et une valeur ajoutée pour Cagliari, mais son message ne restera pas confiné à l’intérieur de l’Île : Antonio Conte et la Direction Nerazzurra seront les destinataires de ce message à haute priorité." "Leurs perceptions auraient changés, comparé à ces derniers mois : Dans un mercato qui ne permettra pas de grande folie, il sera très difficile d’encaisser une belle somme pour un joueur comme Nainggolan. Le conserver pourrait donc être une solution." Il pourrait s’agir également d’une raison de se racheter pour le joueur : "L’Inter pourrait faire valoir son contrat jusqu’en 2022 et penser à le prolonger afin de le blinder. Une vente pourrait toujours avoir lieu, mais dans le futur." Qui plus est le retour de Radja Nainggolan mettrait un terme à la supposée arrivée d’Arturo Vidal, Conte disposant enfin de son guerrier au milieu du terrain . Préférez-vous un retour du Ninja ou l’arrivée d’Arturo ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Les "grandes manœuvres" continuent entre l’Inter et le Fc Barcelone selon le Mundo Deportivo. Toutefois, le comportement interiste pourrait se retourner contre la Benamata de Piero Ausilio "Barcelone n’a été en rien perturbé par les déclarations d’Ausilio. Cela semble évident qu’il s’agit d’une nouvelle tentative d’appel à l’activation de la clause. Mais la clause expirera le 15 juillet. Et dès le lendemain l’Inter sera contrainte de vendre Lautaro au prix du marché et à un prix moindre suite à la Pandémie du Coronavirus." "Le joueur veut seulement Barcelone: Comment l’Inter pourra donc faire croire qu’elle l’aura vendu à 111 millions d’euros ? Facile : Elle sera contrainte de surestimer le joueur qui sera proposé comme contrepartie dans la transaction...Après le 15 juillet, l’affaire pourrait être réglée pour 70 millions et un joueur." Place à présent à Milan Skriniar L’Inter a rejeté l’insertion de Philippe Coutinho dans la transaction, demandant en contre partie le défenseur central Lenglet Pourquoi ? "L’idée est de chercher un remplaçant à "Milano" Skriniar, le défenseur central slovaque a été offert à plusieurs reprises au Fc Barcelone ces derniers mois, mais la réponse était toujours négative. Skriniar est beaucoup demandé sur le mercato et l’Inter voit en Lenglet son éventuel remplaçant." Dans les faits, l’idée de la Direction Nerazzurra est de faire de "Milano" un pilier de l’Inter du futur.... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Le Directeur Sportif de l’Inter, Piero Ausilio s’est livré à Gianluca Di Marzio dans le cadre de l’émission "Il calciomercato che verrà" Méthode de travail "La façon de travailler a changé. A présent nous sommes revenus à un minimum de normalité, même si nous avons toujours des appels téléphonique et des Chats. C’est difficile d’aller de l’avant dans les négociations car j’ai la sensation que personne n’a envie d’y aller le premier." Joueurs prêtés par l'Inter au 30 juin "Nous en discutons, il y a plusieurs situations qui sont assez similaire. Dans le cas de Perisic, le prêt aurait déjà dû être terminé, mais nous avons d’excellents rapports avec le Bayern et nous leur avons concédé plus de temps, comme le garçon avait été blessé. Nous allons en reparler de façon plus approfondie sans aucun problème." Mauro Icardi "Pour lui, la situation est plus simple, je discute avec Leonardo qui est un ami. Nous cherchons à définir la meilleure solution. La somme sera probablement redimensionnée suite à la crise, et il est donc normal d’accorder de la disponibilité dans les échanges, surtout que nous parlons d’un garçon qui aimerait rester là-bas." Radja Nainggolan "Cagliari n’a pas d’option, donc le joueur reviendra chez nous. Aujourd’hui, il est trop tôt pour en parler, mais nous ferons des évaluations avec lui." Les joueurs prêtés à l’Inter "La volonté est d’aller de l’avant, jusqu’au terme de la saison avec tout le monde. Il y aura des contrats qui vont arriver à leurs fin comme ceux de Borja Valero et Padelli dont nous devrons parler. Pour Young, nous avons déjà exercé l’option pour une année supplémentaire." Alexis Sanchez "Nous souhaitons viser haut durant les prochains mois. Avant sa blessure, il avait proposé des belles choses, nous avions revus le Sanchez de l’Udinese et d’Arsenal. Il a ensuite connu ce problème très rapidement: Il aura l’occasion de démontrer sa valeur, c’est aussi dans son intérêt de faire bien." Lautaro Martinez "En ce qui concerne Lautaro, il n’y a qu’un moyen pour l’éloigner de l’Inter et c’est le paiement de la clause et ce paiement est complexe, tous le savent car il y a un délai défini et des impératifs bien précis à respecter: La clause débute au premier juillet pour une période très limité." "C’est, aujourd’hui, la seule possibilité qui existe pour voir le joueur loin de l’Inter. Nous ne faisons pas face à la thématique Lautaro en ce moment." "La raison ? Nous comptons sur lui, il est important pour le club et il a encore deux ans de contrat. La Benamata n’a pas l’intention de céder ses joueurs les plus importants, mais de les conserver en se renforçant éventuellement sur le mercato, et cela vaut également pour Lautaro." Tractations "Beaucoup de clubs nous ont contacté pour Lautaro. Barcelone est, parmi ceux-là, le club le plus décidé : Nous avons un rapport amical et cordial avec eux. Nous ne nous cachons pas, ce club connait nos intentions : L’Inter n’a pas l’intention de vendre Lautaro, il y a une clause et il est nécessaire de la payer : Je pense avoir été clair. Il n’y a aucune urgence de le vendre Lautaro. Nous et je me l’imagine à l’Inter." Sandro Tonali "Avoir une identité italienne à l’Inter peut être très importante, vu la construction du groupe et nous souhaitons continuer à suivre cette voie. Tonali a très certainement les qualités pour jouer à l’Inter, je ne sais pas si nous disposons des fonds nécessaire pour l’acheter. Ses paramètres sont tous valident pour qu’il soit un joueur de l’Inter, mais je ne connais pas les prétentions de Cellino." Timo Werner "Il nous a toujours séduit, mais il ne viendra pas. J’en connais les raisons et elles sont variées, je connais aussi l’opinion du joueur et de son entourage. C’est vrai qu’il dispose d’une clause, mais il ne viendra pas." Matheus Cunha “Je le connais, il a d’excellents agents, très bon. C’est un joueur talentueux depuis son plus jeune âge et il confirme à présent son talent en Bundesliga. Oui, nous l’observons." Edison Cavani "Nous sommes toujours attentif au mercato à paramètre zéro. Edison n’est pas une priorité car nous avons déjà simplement notre parc d’attaquant formé de Martinez, Lukaku et Sanchez. Ce dernier a la possibilité de démonter sa valeur et nous ferons ensuite des évaluations." "Il y a aussi Esposito qui est très brave mais très jeune, nous verrons si nous l’enverrons engranger de l’expérience. Nous pourrions parler d’un quatrième attaquant, mais ce n’est pas Cavani que nous avons en tête." Dries Mertens “C’est un joueur avec lequel nous étions en contact. Il était en fin de contrat, mais il a préféré rester au Napoli. Je suis heureux pour lui car il s’agissait depuis toujours de sa priorité." Giorgos Vagiannidis "Nous y travaillons, nous sommes toujours attentif aux jeunes. Lui aussi est un joueur à paramètre zéro et si nous venons à le recruter, ce sera pour le mettre à la disposition de Conte qui, par la suite, évaluera quel parcours sera le meilleur." Arturo Vidal "Ce n’est actuellement pas une opportunité. Notre milieu de terrain est fort et nous voulons l’améliorer à travers la croissance de joueurs talentueux comme Barella et Sensi. Il ne faut pas oublier Eriksen qui a eu besoin d’un temps d’adaptation et qui va mieux." Serie A "Nous sommes au-delà de nos attentes. Nous nous reconstruisons avec un très grand entraîneur tel que Conte et nous sommes encore en course dans trois compétitions qui peuvent nous offrir des satisfactions. Avec Conte nous avons toujours recruté des joueurs en parfaite symbiose. Aucun joueur n’est arrivé, s’il n’était pas exigé." Mercato "Il y aura des prix bas. Certains chercherons aussi à les augmenter. Il me semble que tout le monde à peur de faire le premier pas, il y a des préoccupations, je pense que cela se jouera sur la longueur et que les feux d’artifice auront lieu en septembre." Les jeunes "La concurrence est très importante sur les très jeunes, nous faisons toujours face à un paquet d’équipes qui observent les talents. C’est aussi pour cette raison que nous nous efforçons de travailler sur les nôtres. Nous regardons aussi le rapport qualité-prix qui pourrait être avantageux." "Ce serait difficile de voir l’Inter investir 30-40 millions d’euros sur les très jeunes. 20 fameux millions d’euros ont été dépensé pour Lautaro qui nous avait convaincu et qui était prêt pour jouer en équipe première." Croissance avec le Suning 'Il est normal, comme je me l’attendais car je connais la puissance de Suning et ses idées sont claires depuis le départ. Les investissement étaient ciblés avec une grande possibilité d’une réévaluation, sur la base d’un travail qui est parti de très loin." "J’estime que nous en récoltons, à présent, les premiers fruits: Nous voulons continuer à investir et à rendre l’Inter plus forte, avec le bon mix entre les jeunes et les joueurs d’expérience." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Interviewé sur les ondes de Sky Sport, Piero Ausilio est revenu sur l'actualité bouillante entourant le futur de Lautaro Martinez. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le message est clair comme de l'eau de roche : "Lautaro ne bouge pas, qui le veut devra payer la clause. La seule façon qui peut l'éloigner de l'Inter est le paiement de la clause, c'est la seule voie qui peut le porter loin de l'Inter. C'est une clause exigeante car elle propose à la fois un délai (du 1er au 15 juillet uniquement) et une certaine ressource d'un point de vue économique (111 millions) qui est la seule possibilité qui existe pour voir Lautaro quitter l'Inter." "Actuellement, nous ne discutons pas et n'affrontons la thématique Lautaro avec personne, nous misons tout simplement sur lui, c'est un atout important du Club, et n'oubliez pas qu'il a encore trois années de contrat. Nous n'avons pas l'intention de céder les joueurs les plus importants de l'Inter, notre intention est de les conserver et de nous renforcer sur le Mercato." Les tractations avec le Fc Barcelone ? "Beaucoup de club nous ont contacté afin de savoir comment faire face au sujet Lautaro et le Fc Barcelone est très certainement le club le plus décidé. Vous savez ce qu'on a dit à Barcelone, ils connaissent exactement nos intentions. L'Inter n'a pas l'intention de vendre Lautaro." Comme quoi, ça a du bon de fréquenter Beppe Marotta ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Timo Werner est plus que jamais l’héritier désigné pour pallier un éventuel départ de Lautaro Martinez vers le Fc Barcelone. Toutefois, les rumeurs entourant le départ du Toro argentin ne sont que "pure fantaisie". En effet, outre l’intérêt réel pour Edison Cavani, Giuseppe Marotta et Piero Ausilio ont intensifié les contacts avec l’agent de Timo afin de prendre le meilleur sur Liverpool. Pour convaincre Leipzig, le duo compte offrir en plus d'un montant à définir, Valentino Lazaro qui est un profil apprécié par le club allemand. La fantaisie dans le transfert de Lautaro se nomme Joao Cancelo, aucune information sérieuse n’est disponible, aucune confirmation d’un contact établi. Le joueur étant en tout premier lieu un joueur de Manchester City et non du Fc Barcelone, la projection au bilan du portugais est estimée à 65 millions d’euros. L'Inter exigeant 90 millions d'euros et une contrepartie-technique, il semble peu envisageable de voir la Beneamata accepter une offre liquide minimale de 45 millions d'euros... En ce qui concerne Mauro Icardi, nous arrivons doucement mais surement à la fin de son prêt. Si Paris souhaite proposer 50 millions plus 10 millions de bonus facilement atteignables, Beppe Marotta souhaite passer à 60 millions d’euros et les 10 millions d’euros de bonus. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Interviewé sur Radio La Red, le Sélectionneur National argentin, Lionel Scaloni, s’est livré sur l'actualité entourant Lautaro Martinez. "Lautaro est déjà dans un grand club, il ne quitterait pas l’Inter pour un club plus petit. Franchement, je ne sais pas dire si le Barça est plus grand que l'Inter. Je tiens juste à dire que les grands joueurs doivent avoir du temps de jeu, ce qui m’intéresse c’est leur continuité, spécialement pour un jeune comme Lautaro" "Lui, malgré ses 22 ans, fait déjà preuve de maturité et sait jouer aussi pour l’équipe. Il a cette grande motivation qui consentira à faire de lui un point de référence pour le futur." Lautaro avec Messi ? "Ce serait à l’entraîneur de Barcelone de savoir comment les aligner ensemble, pour moi c’est possible." Lautaro avec Messi ? Vraiment La dernière réelle offre arrivée d’Espagne peut prêter à sourire. Si dans le passé, l’Inter était une bien mauvaise négociatrice, les présences de Piero Ausilio et Giuseppe Marotta ont permis de replacer l’Eglise au milieu du village. Le Fc Barcelone a proposé 50 millions d’euros + deux joueurs. Une offre déclinée par Beppe Marotta qui veut à minima 90 millions d’euros pour laisser partir l’argentin dans le club de Messi. 90 millions d’euros et l’insertion de Firpo pourrait faire vaciller l’Inter. Toutefois, une somme de 40 millions d’euros reste à trouver, une somme que le Fc Barcelone souhaite colmater par l’insertion d’un autre joueur, mais une somme que notre Padrino souhaite recevoir en cash... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. L'excentrique Dries Mertens, meilleur buteur de l’Histoire du Napoli est quasiment un joueur de l’Inter. Comme le révèle le Corriere dello Sport, les documents relatifs à l’une des plus importantes opérations du mercato estival à venir, ont déjà été échangés. Recruté gratuitement, car en fin de contrat, il ne reste plus qu’à finaliser le montant de la prime à la signature, Napoli et Chelsea s’étant fait une raison. A la lumière de la situation, il était inévitable pour Marotta et Ausilio de se projeter en avant. Et le premier fait d'arme, a été l’assaut de Mertens, tant le belge semblait être proche. Ces derniers jours, un échange de documents a eu lieu avec l’entourage du joueur, les derniers détails concernent la prime à la signature (étant donné que le joueur arrivera en fin de contrat), et les bonus à ajouter au salaire fixe, qui sera proche des 5 millions d’euros. Si Naples, mais surtout Chelsea, ne sont pas totalement hors course, l'affaire est presque bouclée ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. Comme si c’était le club catalan qui allait dicter sa loi pour un joueur qui ne lui appartient pas... Selon la Gazzetta Dello Sport, le Fc Barcelone a décidé de proposer une ultime offre, à prendre ou à laisser, pour parvenir au recrutement de Lautaro Martinez : 80 millions d'euros payable sur plusieurs années et une contre-partie à choisir entre Semedo, Junior Firpo et Todibo. Est-ce que l’Inter a peur ? Giuseppe Marotta et Piero Ausilio ne compte absolument pas se laisser intimider ou reculer d’un seul centimètre : soit c'est le cash, soit les 90 millions d’euros et une contre-partie, ou alors ce sera rien. Il semble de plus en plus envisageable de confirmer la permanence de Lautaro à Milan. Le club ayant la conviction que le joueur explosera encore plus l’année prochaine, avec comme conséquence directe une augmentation, à la hausse, de sa valeur. Le saviez-vous ? Le 31 mai, le sort d’Icardi sera fixé. C’est une information relayée par Sport Mediaset : le Paris-Saint-Germain a jusqu’à cette date pour activer ou pas son droit de rachat. Selon le média italien, ces dernières heures, Leonardo a échangé avec la Direction Nerazzurra et il se dit que les signaux envoyés sont positifs. En cas d’activation de la clause, le duo Marotta-Ausilio compte faire usage de cette manne d’argent pour lancer l’assaut à Federico Chiesa et à Sandro Tonali pour une Inter toujours plus Azzurra. 26 jours à tenir… 150 à 160 millions d’euros en jeu. Pensez-vous que l’Inter va se séparer de sa ligne d’attaque Albiceleste ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. C’est un fait, Marotta et Ausilio avait déjà sondé le terrain, lorsque le recrutement de Romelu Lukaku risquait de partir en fumée suite à l’insertion de la Juventus. A l’époque, le Matador ne souhaitait pas encore quitter Paris. “Antonio mise sur le Matador depuis 2012. A l’époque, la Direction Bianconera, Marotta et Paratici, avait mis sur pied Matri et 15 millions d’euros. De Laurentiis avait dit non : Il voulait une offre folle et a fini par dresser un mur devant son bijou, au final, il aura revêtu le maillot de l’ennemi numéro un de la Juve…" "Antonio est devenu ensuite Sélectionneur National de l’Italie, mais à peine sa signature apposée sur le contrat le liant à Chelsea en avril 2016, Antonio exigeait le recrutement du Matador. En juillet, il avait d’ailleurs haussé le ton auprès d’Abramovich en exigeant 5 recrutements de haut niveau. Parmi eux, il y avait Cavani, mais l’offre de 50 millions d’euros se voyait rejetée par le Paris-Saint-Germain." "Était-ce la fin ? Certainement pas, car entre juillet et août dernier, Conte était encore à la recherche de l’attaquant qui allait reprendre le poste d’Icardi, Marotta avait aussi pensé à Cavani, Lukaku semblant se diriger vers Turin." "La demande d’Antonio prenait quotidiennement tellement d'ampleur, à tel point que l’Inter avait proposé un salaire de 9 millions d’euros accompagné d’un futur en Chine. Mais au final Edison ne souhaitait pas faire la guerre avec le Cheikh et par chance Lukaku optait pour l’Inter." A présent, le scénario a changé et Cavani est en fin de contrat, de son côté l’Inter est à la recherche du remplaçant de Sanchez: "Le seul obstacle reste le salaire du joueur : 12,5 millions d’euros, une somme hors de portée pour l’Inter, qui toutefois a d’ores et déjà l’aval et la pression d’Antonio Conte." Valideriez-vous ce nouveau "caprice" d'Antonino ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. C’est une information de la Gazzetta dello Sport, Giuseppe Marotta et Piero Ausilio sont disposés à offrir un contrat de deux ans avec une troisième année supplémentaire à Olivier Giroud. Destin scellé ? Olivier veut une histoire sérieuse, une histoire pour se lier "toute une vie" au moins dans le monde du football. L’Inter est prête et pourrait le satisfaire : Giroud sera en fin de contrat en juin et l’idée de travailler à nouveau avec Conte lui plait. Depuis qu’il est officiellement devenu le patron de sa propre destinée, Olivier a demandé un contrat de trois ans à l’Inter. Pour la rejoindre, il est prêt à revoir ses prétentions salariales à la baisse, lui qui touche actuellement 8 millions d’euros, ce qui est bien trop pour le Calcio, vu la situation actuelle et pour son rôle de douzième homme. Pour son salaire, il est prêt à passer sous la barre des 6,5 millions d’euros, une somme octroyée aux Tops de l’équipe de Conte. Marotta et Ausilio sont disposés à lui offrir un biennal avec une option pour la troisième année. Cette option serait exclusive au club ou elle pourrait se voir automatique en cas d’objectif personnel atteint, tel que le nombre de présences ou de buts. La confiance règne à la Casa Nerazzurra, qui considère cette offre juste. Giroud pourrait augmenter les choix et la qualité en étant à la disposition de Conte. Il pourrait aussi inculquer la "culture de la victoire" et son expérience internationale. Tactiquement, c’est une première flèche qui travaille pour l’équipe, ce qu’aime Conte. Il est potentiellement compatible, sous diverses formes, à Lukaku. De plus, le fait que les deux se courtisent depuis longtemps est un autre indice pour dire que cela se fera. Validez-vous l’arrivée plus que probable d’Olivier Giroud à l'Inter ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. En effet, cette situation n’est pas à exclure. Et si le désir de Beppe Marotta et Piero Ausilio est de continuer à entrevoir le futur avec Lautaro Martinez, tout dépendra de la volonté de l’argentin. Disposant d’une clause libératoire lui octroyant le fait de décider lui-même de son avenir, Lautaro Martinez peut, en toute sérénité décider de son avenir personnel : Le Real, le Barça, ou tout autre prétendant qui alignera les billets Selon Tuttosport, le Fc Barcelone serait favori. Toutefois, vu ses récentes dépenses, le club catalan ne peut pas dépenser autant de cash en une seule fois. Raison pour laquelle, il songe à proposer des contre-parties techniques et satisfaire Beppe Marotta qui estime le Toro à 150 millions d’euros. Si les transactions sont en stand-by par décision de Conte et Marotta, ceux-ci ne veulent pas que Lautaro soit perturbé par des demandes incessantes de son agent, qui pour l'anecdote a été choqué de ce procédé, celles-ci devraient finalement avoir lieu au terme de la saison actuelle. Si la somme des 111 millions d’euros vient à être déposée, la plus-value serait exceptionnelle, l’argentin ne pesant que 15 millions d’euros sur les comptes de l’Inter Si Barcelone serait prêt à offrir Todibo, Arthur et Alena pour alléger ses propres finances, l’Inter exige l’insertion d’Antoine Griezmann recruté à 120 millions d’euros l’été dernier. Le français, pour l’heure n’a jamais su s’intégrer tel Zlatan, dans le dispositif catalan. En cas d’échange avec Lautaro sans débourser de somme, le Fc Barcelone réaliserait également une plus-value, mais les exigences salariales de l’ancien Colchoneros pourrait s’avérer être un problème difficile à résoudre En cas de départ de Lautaro, l’Inter est également entrain de pister: Pierre-Emerick Aubameyang (1an contrat restant, Arsenal) Anthony Martial (estimé entre 60 et 70 millions d’euros par Manchester United) Timo Werner, (Leipzig, auteur cette saison de 27 buts en 33 match, évalué à 100 millions d’euros) Valideriez-vous l’un des joueurs précités, si Lautaro souhaite réellement partir de lui-même sans renouveler son contrat à l’Inter ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  18. C’est une information de la Repubblica : Piero Ausilio restera le Directeur Sportif de l’Inter au terme de cette saison. Cette prolongation a été voulue par Steven Zhang en personne "Le Club Nerazzurro et le dirigeant, dont le contrat arrivera à expiration dans quatre mois, ont trouvé un accord pour prolonger la collaboration jusqu’au 30 juin 2022, soit la date de fin de contrat d’Antonio Conte." "Ausilio occupe le rôle de Directeur Sportif à l’Inter depuis 2014 et il a été protagoniste de nombreuses transactions qui se retrouvent toujours dans l’actuel noyau Nerazzurro en commençant par Marcelo Brozovic, recruté en 2015 en provenance du Dinamo Zagreb à Stefan De Vrij, recruté gratuitement à l’été 2018, sans oublier les recrutement de Milan Skriniar, en provenance de la Sampdoria et Lautaro Martinez, en provenance du Racing." "Très apprécié par le Président Steven Zhang, il aura réalisé en compagnie de l’Administrateur-Délégué Beppe Marotta, le mercato estival 2019 et le mercato hivernal dit de réparation. Proche des opérations, il aura permis à l’Inter de se renforcer surtout en Premier League en suivant les indications de Conte: De l’Angleterre sont, en effet, arrivés Lukaku, Sanchez, Moses, Young et Eriksen”. Validez-vous cette prolongation ? Comment jugez-vous la qualité de son travail ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. Interviewé par Sky Sport, Piero Ausilio s’est livré sur le mercato actuel de l'Inter. Spinazzola-Politano ? "Ce sont les ultimes déclarations sur l’argumentation, pour nous c’est un cas clos. Il y a eu un court-circuit, mais il y a une parole que Petrachi connaît bien, il sera la personne la plus adaptée pour vous expliquer ce qu’est ce court-circuit, vu les conférences du passé." "Nous sommes tous alliés, si un joueur part c’est parce que nous sommes tous absolument d’accord et alliés, si cela n’est pas la façon de penser de la part du Directeur Sportif de la Roma, c’est son problème. Chacun regarde chez lui, il doit y avoir du respect entre collègues et chacun doit penser à ses propres défis, je ne parle pas des problèmes de la Roma." Politano ? "C’est un joueur important, un patrimoine du club. S’il y a une possibilité de favoriser cette opération, nous chercherons à contenter le garçon. C’est un attaquant, les chiffres sont définis. S’il doit partir, nous chercherons à trouver des bonnes occasions. Moses ? "Il y a des évaluations que nous avons effectué, il y a l’idée d’un accord de principe avec Chelsea qui s’est montré assez disponible." Eriksen ? "C’est un joueur extrêmement important et comme tous les joueurs d’une telle qualité, il attire la convoitise de beaucoup de grands clubs. Nous sommes présents, nous avons présenté de façon officielle notre offre à Tottenham, nous verrons ce qu’il pourra en découler. C’est très difficile, nous jouons nos cartes et nous ferons tout pour finaliser cette transaction." Si Vecino part, un autre milieu peut-il arriver ? "Avec Conte, nous ferons le point de la situation. Numériquement, il fallait élargir le noyau sur les ailes. Nous l’avons fait avec Young. Entre les arrivées et les départs il y a lieu de faire 0-0, je ne veux pas donner de noms, ni même parler de situation, nous verrons les occasions que le Mercato offrira." Présent également à la remise du prix “Sguardo al futuro”, qui lui a été consigné, Piero Ausilio a également fait l’éloge de l’Inter et d’Antonio Conte. La croissance des jeunes ? "Elles sont toutes différentes en réalité. L’Atalanta réalise un très grand travail, mais il est évident que les lancer à l’Atalanta est différent de les lancer à l’Inter ou au Milan. Il y a des pressions et des attentes différentes. Ils ont obtenu de très grands résultats, mais la compétitivité est différente de celle de l’Inter ou du Milan." "Il y a ce besoin de suivre différent parcours. Nous nous y efforçons car nous sommes un Club qui aime être dans la lumière, nous avons ce type de mentalité, avec un entraîneur courageux. Pensez à ce que Conte réalise avec Esposito, Bastoni, Dimarco et d’autres jeunes qui rapidement seront insérés. C’est quelque chose qui, même en étant difficile, trouvera toujours plus de places dans nos équipes..." Le Saviez-Vous ? Selon Alfredo Pedullà, la prolongation du contrat de Piero Ausilio est prête à être signée. Si celle-ci est actée, Piero sera lié aux Nerazzurri jusqu’au 30 juin 2022. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  20. C’est une information du site français Le10Sport. Selon ce dernier des contacts ont été établis avec Antero Henrique, connu pour avoir été l’ancien Directeur Sportif de Porto et du Paris-Saint-Germain. Présent chez les parisiens depuis deux saisons, il n’est pas encore parvenu à trouver un accord quant à une éventuelle prolongation. Plusieurs clubs européens et asiatiques, dont le Shanghai SIPG, se sont montrés intéressés. Henrique, en mars dernier, s’était proposé au Real Madrid, mais aucun accord n’avait été trouvé. Coté Inter Selon TuttoSport : Piero Ausilio, le Directeur Sportif de l’Inter, va prolonger son contrat avec l’Inter jusqu’en 2022. Le quotidien en est sûr, cette décision a déjà été actée par l’aval ultime de Steven Zhang, le Président Nerazzurro : "L’information était dans l’ère depuis des semaines, il ne manquait plus que l’officialisation. Le Directeur Sportif Ausilio va prolonger son aventure jusqu’en 2022 avec la bénédiction de Steven Zhang." Auriez-vous également reconduit Piero ? Dans le cas contraire, valideriez-vous une telle arrivée dans le Staff Nerazzurro ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  21. C’est une information du Corriere Dello Sport, Christian Eriksen qui est le joueur le plus courtisé du Mercato, car en fin de contrat en juin 2020, a déjà été approché par Piero Ausilio en novembre 2019. "Il faut remonter à la mi-novembre, une réunion s’est tenue à Londres. A Wembley, l’Angleterre affrontait le Montenegro, 7-0 score final. Mais le voyage du Directeur Sportif interiste avait été associé à l’intérêt porté pour Olivier Giroud. En réalité, Piero Ausilio a profité de cette occasion pour s’entretenir avec la Direction de Tottenham." "L’Inter manifestait de la sorte, et de façon officielle, sa disponibilité à acquérir Eriksen déjà lors du Mercato Hivernal. Une situation qui permettait aux Spurs de pouvoir encaisser quelque chose, au lieu de voir le joueur partir librement au mois de juin, sans percevoir le moindre centime." "A cette époque, l’équipe Nerazzurra était encore en course pour le second tour de la Ligue des Champions et le Danois devait être le cadeau parfait découlant de la qualification. Finalement, le parcours européen ne s’est pas déroulé comme prévu, mais à la Viale Della Liberazione, il a été décidé que cette piste n’allait pas être abandonnée." "Le milieu de terrain fêter le 14 février 2020 ses 28 ans. Sur la table, les 25 millions d’euros proposés sont toujours d’actualité, il s’agit d’une somme reprenant la valeur du joueur et les différentes commissions. Celles-ci transformées en amortissement annuel, représentent 5,5 millions d’euros, soit les 6 mois restants jusqu’au 30 juin 2020, soit un coût soutenable." "Le vrai investissement devait être fait pour garantir les émoluments au joueur, une sommes qui ne peut pas être inférieure à ce que perçoit déjà Romelu Lukaku, soit un salaire estimé entre 9 et 10 millions d’euros net par saison. Dans le cas de Christian Eriksen, tout comme ce fut le cas pour le Belge, le décret croissance permettrait d’atténuer l’impact financier sur le bilan." Confirmation de La Gazzetta Dello Sport "Transférer à Milan un Homme qui aligne 200 présences en Premier League et qui vaut 100 millions d’euros n’est jamais facile, tant est plus qu’arrivé en fin de contrat, la concurrence est présente. Au-delà des prétendants crédibles, il y a lieu de considéré cette tentative comme un acte de croissance." En effet, le danois a refusé de prolonger avec le club anglais, se disant prêt à tenter une nouvelle expérience, une expérience en Serie A serait donc séduisante. On a parlé il y a quelques temps du Real Madrid avec le possible départ de Modric, mais le Rosea l’assure, "l’Inter et l’Italie sont des destinations à prendre en considération." "Si l’on pense au salaire du joueur, pour le contenter, il devrait percevoir un salaire similaire à celui de Lukaku : 7,5 millions d’euros plus 1,5 millions de bonus. Il ne serait donc pas utile de proposer une douzaine de bonus." Libre en juin, Eriksen pourra aller où il veut, néanmoins Tottenham souhaite rentabiliser un transfert dès cette fenêtre de Mercato Hivernal : "Vu que la formule d’un prêt avec rachat n’est pas praticable, l’Inter ne peut pas ne pas agir en janvier." La Concurrence ? "Il y a United, un club que Christian a déjà refusé l’été dernier. Paris et le Real veulent attendre l’été. L’Inter espère donc que le joueur n’a pas déjà choisi son futur club et espère en ses chances de le convaincre à épouser le projet sportif mis en place par Antonio Conte." Pensez-vous réellement à un tel recrutement dès ce mercato ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  22. C’est un fait, le chilien veut quitter le Fc Barcelone et accepterait immédiatement d’épouser la cause interiste. Place à présent à la réelle négociation. Comme nous le confirme la Gazzetta Dello Sport, La Famille Zhang a donné son feu vert pour renforcer l’équipe de façon sérieuse également lors de ce mercato Hivernal. Fini donc les demandes de prêts, l’Inter a donc proposé par l’intermédiaire du Beppe une offre de 12 millions d’euros et l’information est déjà arrivée aux oreilles catalanes Fini également de parler de simple prêt sec ou autre joyeuseté. Marotta et Ausilio peuvent se positionner avec l’aval du Suning pour un transfert pur et simple et fait important cette situation vaut également pour Dejan Kulusevski et pour Marcos Alonso qui est le joueur le plus désiré. La situation est simple, le Suning veut permettre à son Inter de tenir la route et d'être armée pour ce Duel pour le Scudetto. Les contacts avec les Blaugrana sont désormais dans le vif et les transactions pourraient avoir lieu durant la trêve hivernale. De plus, le club catalan est en proie a des difficultés financière (Fair-Play-Financier)et la Direction catalane doit réduire un déficit estimé à 150 millions d’euros. Toutefois, Vidal est estimé à 25 millions d’euros et Valverde aimerait également le conserver. De son côté, le joueur ne souhaite pas être qu’un simple spectateur. Les dès sont jetés, valideriez-vous un tel recrutement en milieu de saison ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  23. Alors que l'on croyait l'avenir de Piero Ausilio tout tracé, sa prolongation de contrat tarde à venir. Qui plus est, selon TMW, il se pourrait que le rôle de Directeur Sportif soit destiné à une autre personnalité. "Faggiano a été proposé par Conte. Cela remonte déjà à l'été denier lorsque, son nom était cité comme celui de Petrachi qui s'est retrouvé finalement à la Roma. Parme se porte bien cette saison et ne propose plus un statut de promu, mais de confirmation. Ce qui pourrait aller de pair avec la nouvelle Inter." "Il reste tout de même le fait que Piero Ausilio est très proche de Steven Zhang et du propriétaire. Mais l'idée est belle et bien présente et très concrète." Seriez-vous pour recruter Daniele Faggiano en lieu et place de Piero Ausilio ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  24. Marqué par la défaite et déçu de l’élimination en Ligue des Champions, Steven Zhang a décidé de prendre le taureau par les cornes, en intervenant en personne, auprès des joueurs. Révélation de la Gazzetta Dello Sport "Mercredi matin, Steven Zhang s’est présenté au Centre Sportif en compagnie de Piero Ausilio, le Directeur Sportif et Beppe Marotta, l’Administrateur-Délégué. Il a souhaité rencontrer l’équipe avant l’entraîneur." "Steven Zhang a voulu parler directement aux joueurs en les incitant, via un discours motivé et motivant à tirer un trait sur le coup au moral post Barcelone: "Oubliez le résultat. La route pour la Victoire est encore longue, mais le chemin que nous parcourons est correct. Il est juste de se ressaisir immédiatement, en suivant les indications de l’entraineur." L’équipe s’est ensuite présentée à l’entrainement tandis que la Direction Interiste quittait Appiano. Appréciez-vous cette initiative de Steven ? ®Antony GIlles - Internazionale.fr
  25. Intervenu a Sky pour le Gran Galà del Calcio, le Directeur-Sportif de l’Inter Piero Ausilio s’est exprimé sur la prise de pouvoir de l’Inter en Serie A "Cela fait plaisir, nous en bénéficions tous, car c’est un plaisir pour tous. C’est le mérite du staff, des joueurs qui ont établi un record, c’est un résultat extraordinaire. Nous restons tête basse, nous gardons nos pieds qui doivent rester sur terre. Nous devons continuer à travailler avec cette envie et conscience, et comme le dit l’entraîneur, nous ne devons pas devenir présomptueux." Quel est le secret du duo Lukaku-Lautaro ? "C’est un beau duo, il est évident que lorsque l’on programme des choses, que l’on cherche à les imaginer au mieux. J’avais parlé avec l’entraîneur, il avait pensé que ce duo pourrait proposer des qualités techniques et moral qu’il pourrait faire usage, celles qu’ils démontrent." "Ils sont entrain de nous renvoyer l’ascenseur sous ce point de vue. Ce sont des garçons sérieux qui veulent s’améliorer, ils peuvent faire mieux et plus." La clause libératoire de Lautaro est-elle faible ? "Comme l’a déclaré Marotta, c’est un problème qui n’existe pas. Il ne faut pas oublier qu’il y a un an et demi, l’Inter a choisi Lautaro mais Lautaro a aussi choisi l’Inter, il avait tellement d’opportunité et pas uniquement en Italie." "Il fait plaisir à tous et les résultats démontrent qu’il rembourse aussi bien son, que notre choix. C’est un garçon sérieux, méritant, mais il est capable de faire mieux." "Il a aussi la chance d’être entraîné par le très grand entraîneur du nom de Conte." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...