Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'populous'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

3 résultats trouvés

  1. Le bureau d’architecte Populous siège à travers le monde. Christopher Lee et Declan Sharkey ont créé une réalité globale, avec de fortes racines locales, en apposant leurs signatures sur plus de 1 325 stades à travers le monde, dont le nouveau Wembley ou le nouveau Tottenham Hotspur Stadium. Voici donc les déclarations d'Alessandro Zoppini sur la Cattedrale imaginée dans ces bureaux d’architectes, un stade inspiré de symboles de Milan, en point de faire de ce projet, le favori à la victoire finale Beaucoup de Milanais ont du mal à devoir se résigner à dire adieu au Meazza. Avez-vous encore des doutes quant à la construction du nouveau stade ? "Les deux équipes ont proposé un stade avec la possibilité de maintenir le Meazza, car tous lui reconnaissent un caractère symbolique, nous sommes tous attaché à l’actuel Meazza. Le bureau a réalisé une étude de faisabilité économique, via des projections et un aspect stratégique. Il a été constaté qu’il y aurait des répercussions négatives pour les équipes qui auraient l’obligation de jouer durant quatre années hors de Milan. C’est clairement l’un des points fondamentaux." "L’autre point représenté est que le Meazza actuel est établi sur 20 000m², notre nouveau projet nécessite 100 000 m². C’est la raison pour laquelle on comprend bien que le Meazza pourrait être peu profitable pour l’équipe, aussi bien au niveau commercial, sans oublier les aspects liés au confort." Comment est née l’idée de la Cattedrale? "L’idée est née du fait que des stades importants comme le Meazza sont des Cathédrales du 21ème siècles. Nous avons projeté un stade pour Milan, en insérant des références propre à la ville, comme le Duomo et la Galleria. Nous les avons réinterprété d’une façon moderne, en proposant une destination pour tous les milanais, les habitants du quartier et par-dessus tout les tifosi en allant requalifier un secteur qui sera bénéfique à toute la ville avec des espaces verts, récréatifs, publics et commerciaux." "L’ambition de Milan est de devenir une métropole européenne. En conséquence, il se doit de devenir une ville polycentrique. Notre projet vise à créer un nouveau centre de Milan, comme cela s’est produit via d’autres interventions dans la ville, telles que la City Life, Garibaldi et la Repubblica." Le stade que vous avez imaginé peut-il devenir l’un des plus iconique du monde ? Comme l’est actuellement le Meazza ? "Notre ambition, après avoir réalisé 1 325 stades à travers le monde, avec une prérogative qui n’a pas d’égale, est de proposer la quatrième évolution du Meazza, de telle manière qu’il sera immédiatement reconnaissable. C’est un projet uniquement pensé pour Milan, pour ce secteur : Il sera milanais et il doit être imprégné de la structure milanaise, Pour Milan et de Milan." Vous avez construit des enceintes extraordinaires comme le nouveau Wembley, le nouveau stade de Tottenham et le Da Luz de Lisbonne. Pouvez-vous affirmer que ce projet de nouvelles maisons pour les deux clubs que sont l’Inter et le Milan est votre plus grand défi ? "Le Meazza est l’un des 5-6 stades parmi les plus mythiques au monde. Pour nous, la réalisation du nouveau stade est un grand défi. Nous avons réalisé des nouvelles enceintes sportives pour trois Olympiades : Le Lingotto de Torino, deux stades à Sochi, un de patinage artistique et l’ovale de Pyeongchang." "Je suis un architecte de seconde génération. Je travaillait avec mon père il y a encore trois ans. Mon oncle, en qualité du membre du Conseil de la Figc, a inauguré pour la Fédération le nouveau Meazza suite à sa modernisation en 1956. Le Meazza est donc le Meazza. C’est une occasions unique qui ne se reproduira pas, aussi bien pour moi, que pour la ville de Milan." Le nouveau stade de Tottenham offre la possibilité d’y produire de la bière. Dans le projet pensé pour l’Inter et le Milan, y-a-t-il une particularité de ce genre ? "Le fait est qu’il est nécessaire de créer des services de haut niveau, qui satisfasse le marché local, les usager et respectent les coutumes de la ville milanaise. Nous avons analysé une différenciation de l’offre de base au niveau des catégories, en proposant la création de services qui puissent satisfaire tous les types d’utilisateurs qui pourraient faire usage du stade même lorsque celui-ci n’est pas en fonction. Mais par-dessus tout, nous parlons d’insérer un stade à l’intérieur d’un Masterplan qui pourra offrir toute une série de services publics et privés qui redéfiniront de façon importante le quartier." "Le nouveau stade sera très grand, mais sera diminué de moitié, passant de 55 à 30 mètres. Nous avons également réalisé des études acoustiques, étant donné la proximité des habitations de la Via Tesio. Le nouveau stade émettra 60% de décibels en moins comparé au stade actuel qui pourtant est plus éloigné." Le Meazza est connu à travers le monde pour l'atmosphère qui y règne et pour une visibilité garantie à chaque tifoso. Comment pensez-vous améliorer cette expérience au public dans ce nouveau stade ? "Sans parler des normes italiennes plus strictes comparé à l’étranger, le nouveau stade garantira une meilleure proximité du terrain, comme jamais auparavant, encore mieux que ce que propose le stade de Tottenham. Objectivement, en réduisant le bruit à l’extérieur. Tout a été étudié de façon telle que l’ambiance, durant les matchs ou les concerts, sera absolument unique pour les tifosi." On comprend que votre projet est très attaché à l’environnement... "Notre projet de redéfinition du quartier propose 9 hectares d’espaces verts. Entre le stade et les maisons, il y aura deux hôtels qui rendront l’impact de la route pratiquement nulle. Nous avons également songé à récupérer l’énergie solaire, à travers l’introduction de panneaux photovoltaïques sur la toiture, l’usage du géothermique, l’illumination et la ventilation naturelle des espaces de services autant que possible. L’utilisation de matériaux recyclés et réutilisés sera employé autant que possible. Cela vaut pour le stade ainsi que pour les autres constructions." Autres aspects auxquels sont attachés les tifosi de l’Inter et du Milan, c’est le caractère identitaire du Meazza durant les rencontres. Cela sera-t-il à nouveau le cas dans la nouvelle enceinte, commune au deux clubs ? Comment avez-vous imaginez remporter ce défi ? "En effet, c’est l’un des défis les plus important. Selon nous, ce n’est pas suffisant de changer de luminosité pour donner une identité. Nous avons songé à quelque chose de bien plus sophistiqué. Ce sera un stade, qui de temps en temps, proposera des images rappelant les symboles de chaque équipe." "Lorsque l’Inter évoluera, elle aura la sensation de disposer d’éléments azur qui sera présent tout au tour du stade. Pour le Milan, vous aurez la sensation de rentrer dans un enfer rouge. Nous avons voulu aller plus loin que la simplicité d’un jeu de lumière led, en proposant des symboles pour les équipes, afin que puisse s’exprimer ce sentiment identitaire pour les tifosi." Y-a-t-il la possibilité de retrouver quelque chose du Meazza dans ce quartier futuriste ? "Sur cette thématique, il y a lieu d’en discuter avec les clubs et la ville. Dans l’actuel projet, on retrouve un musée qui part du centre de l’actuel terrain de jeu. Il y a un dialogue en cours entre les équipes et la Commune en ce sens. Nous suivrons les indications des clubs." L’Inter et le Milan ont projeté la construction d’un nouveau stade, composé d’aires commerciales, en misant sur des recettes annuelles avoisinant les 124 millions d’euros. Est-ce un chiffre réaliste ? "Oui, absolument oui. Le problème est le suivant : tout dépend de l’ambition des clubs. A présent les deux équipes sont de vrais et propres Azienda, elle ne sont plus dirigés par des magnats tels que Moratti et Berlusconi. Partant de cela, le stade devient une assise fondamentale pour valoriser l’Azienda. Il y a aussi les estimations des clubs qui sont à vérifier, ces contrôles sont réalisés par les clubs." Seriez-vous prêt à faire face à la situation de vous voir contraint d’émigrer à Sesto San Giovanni ? "Je ne veux pas entrer dans des questions d’ordres politiques. Je peux vous dire que nous suivrons les indications des clubs. Notre stade a été imaginé pour rester à San Siro, mais nous ferons ce que nous dirons les clubs." Qu’est-ce qui différencie votre projet de celui de David Manica et le Sportium ? "Nous avons imaginé un stade de Milan pour Milan, fait uniquement pour la ville. Nous avons cherché à le faire de façon sérieuse et raisonnée, le tout basé sur l’expérience des 1 325 stades déjà réalisés." "Notre objectif est de créer quelque chose d’unique et d’iconique, quelque chose qui dans le futur pourra être reconnu comme le Meazza. Le nouveau Meazza doit être une Cattedrale, notre idée est née de là…" Le Saviez-Vous ? L’Inter et le Milan ont répondu à divers demandes du Conseil Communale, voici les deux informations principales : La capacité du stade a été défini sur la base des standards internationaux et historiques des clubs. Au cours de ces dix dernières années, le nombre moyen de spectateurs pour les deux équipes s’élève à 47 300 spectateurs. Un stade occupé de façon ordonné est un objectif pour tous, car il propose une atmosphère unique pour ceux qui vivent les rencontres, des spectateurs aux hommes sur le terrains, pour toutes les couleurs et pour tous ceux qui suivront le match à travers le match. Chaque rencontre sera un évènement Sold-Out. Le prix des billes Corporates proposés actuellement au Meazza est de 4% contre une moyenne internationale de 15%, avec un écart de visibilité. Les clubs désire monter à 12% vu la requête de nombreuses Aziendas de disposer d’espace au Meazza pour y proposer des activités qui leurs sont propres. L’augmentation des espaces Premium ne sacrifiera en aucun cas l’objectif primaire d’un stade pour tous, des familles au clubs de supporters. Les places offriront à tous une qualité d’expérience élevée en terme de vision du terrain, de confort, d'accessibilité et de services connexe. Les clubs n’ont pas l’intention d’augmenter les prix des billets qui sont accessible à l’heure actuelle à tous, à des niveaux insoutenables. Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. L’Inter et le Milan ont présenté les projets de stade établis par les Studios Populous et Manica Sportium "Gli Anelli di Milano" Présenté par Manica/Sportium, il prévoit deux anneaux entrecroisés, entrelacés et séparés, proposant un équilibre parfait symbolisant l’union des deux clubs, qui sont pourtant rivaux sur le terrain. Ce travail conjoint propose de respecter et de préserver les traditions les plus populaires. Les anneaux du nouveau stade seront équipés de Leds et de solutions architecturales qui permettront, pour chaque clubs, de personnaliser l'enceinte, comme par exemple la possibilité de diffuser des informations au cours des matchs. Le stade sera intégré dans un schéma qui cherche à revitaliser et à transformer le quartier de San Siro en un quartier vert dédié au divertissement et actif toute l'année. Le tout en proposant de maintenir l’emplacement du lieu de jeu originel à sa place, tout en proposant un accès libre à la Communauté. "La Cattedrale" Présenté par Populous, il s’inspire des lieux les plus emblématiques de Milan : Le Duomo et la Galleria. C’est justement la Galerie qui se verra inondée de soleil, ce qui entourera le stade d’une façon élégante, lui qui proposera une façade en verre. La Cattedrale a été créée pour être unique et reconnaissable pour les tifosi des deux équipes hôtes, par le biais d’installations technologiques. Le Stade se veut être le plus respectueux possible de l’environnement en Europe. La galerie sera ventilée naturellement et comportera des techniques de chauffages passif. Des panneaux solaires seront intégrés sur le toit. L’eau de pluie sera collectée et réutilisée pour la nouvelle la nouvelle enceinte. Le stade sera entouré de 22 hectares d'espaces verts perméables. Validez-vous l'un de ces deux projets ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Si l’Inter et le Milan présenteront les projets relatifs au nouveau stade ce jeudi 26 septembre à 11h00 pétante, le Conseil Communal a rejeté la proposition mise sur la table par l’Inter et le Milan au sujet de la thématique du nouveau stade : la création du nouveau stade + la destruction du Meazza. Les groupes politiques de centre-droite ont marqué leurs refus, Forza Italia, la Lega, Fratelli d’Italia. Et le front du "Non" s’est également étendu via d’important groupes de la majorité et du centre gauche. Au sein du PD, 4 personnes se sont opposés au projet de démolition du Meazza en faveur du nouvelle enceinte. Parmi eux, on retrouve Milly Moratti… C’est un fait, pour le Conseil, la création d’un nouveau quartier San Siro est loin d’être un projet essentiel pour la ville de Milan. Giungi en remet une couche Élu PD, soit le même groupe que Giuseppe Sala, le Maire de Milan, ce dernier a déclaré : "Je suis élu avec le mandat de traiter des problèmes de la ville et d’en préserver son Histoire et non pas dans le but d’approuver la destruction d’un symbole historique, comme le Meazza." Trois membre du Mouvement 5 étoiles sont également hostiles. Le "Oui" est pour l’heure minoritaire. Projets en compétition L’Inter et le Milan vont de l’avant, preuve en est, le rendez-vous à venir: Deux projets sont encore en compétition, l’un deux devrait être amené à devenir la nouvelle enceinte de l’Inter et du Milan. Le projet Populous est le favori actuel, lui qui se verrait réalisé par le bureau italo-américain CMR-SPORTIUM Les projets Populous Il s’agit du groupe à l’origine du Stade de Tottehnam, il présente une structure de forme rectangulaire, recouvertes de flèches en vers, qui grâce à un jeu de lumière pourrait rappeler le Duomo Sportium Il s’agirait d’un stade ovale, avec deux anneaux qui s’entrecroisent. La symbolique serait la volonté des deux équipes de continuer à porter de l’avant un projet commun Problématique Plus que le stade, ce nouveau projet implique une modernisation et une transformation complète du quartier en lui-même, via la créations de bureaux, de restaurants et de centre commerciaux. Comme le permet la loi sur les stade, les volumes prévus seraient toutefois supérieurs à ceux qui sont attendus par la Commune de Milan, qui devra statuer, au plus tard le 10 octobre, si elle valide l’œuvre d’intérêt publique ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...