Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'pré-saison'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

43 résultats trouvés

  1. Damien

    Inter vs. Valence

    L’Inter affrontera le Valencia C.F. le samedi 10 août au stade Mestalla de Valence, à 21h30, à l’occasion du Bwin Trofeo Naranja.
  2. Comme ce fut le cas face à Manchester United, l’Inter a bien failli céder d’un rien face à Paris dans le cadre de l’International Super Cup. Privé d’attaquants de haut niveau, les hommes de Conte ont fait bien mieux que tenir tête la bande à Mbappé et Cavani. L’Inter a tout simplement dominé l’intégralité de la rencontre, présente tactiquement, la patte de Conte se fait sentir avec une pression de tous les instants. Les joueurs prennent confiance, parfois trop à l’instar d’Antonio Candreva qui a osé une panenka lors de la séance de pénalty, une tentative qui a échoué sur la barre parisienne. Le Champion de France, dominé, aura ouvert la marque sur sa seule réelle occasion de la première période, à la 41’ Kherer. La suite du match fut un duel entre Areola et les Interistes. Si le portier parisien a évité une correction pour les siens, il se toilera finalement sur un vieux tir de Longo dans le temps additionnel de la second période. Absent lors de la séance de tirs aux but face à la Juve, Samir Handanovic prouve qu’il n’a rien perdu de sa superbe dans cet exercice, parant deux penaltys, et offrant de la sorte un trophée pour l’honneur aux Nerazzurri. L’Inter clôture donc une très belle tournée asiatique, les enseignements sont nombreux : Conte impose déjà sa patte, il mérite à présent d’avoir une attaque digne de ce nom, en commençant par Lautaro Martinez qui retrouvera le chemin d’Appiano Gentile dès ce lundi 29 juillet. Tableau Récapitulatif Résumé vidéo Inter 1-1 Paris-Saint-Germain Buteur(s) : 41' Kherer, 94’ Longo Penaltys: Inter 6-5 Paris-Saint-Germain Cavani (goal), Ranocchia (goal), Jese (goal), Gagliardini (goal) Diallo (goal), Colidio (goal), Aouchiche (stoppé par Handanovic), Agoumè (goal), Hemans (goal), Candreva (Sur la Barre), Mbe Soh (goal), Longo (goal), Zagre (stoppé par Handanovic), Joao Mario (goal) Inter: 1 Handanovic; 37 Skriniar (81’ Pirola), 6 De Vrij (66’ Godin), 95 Bastoni (66’ Longo); 33 D'Ambrosio (90’ Agoumè), 24 Barella (81’ Joao Mario) 77 Brozovic (66’ Borja Valero), 12 Sensi (66’ Gagliardini), 29 Dalbert (66’ Ranocchia); 44 Perisic (81’ Colidio), 70 Esposito (66’ Candreva) Banc: 27 Padelli, 46 Berni, 20 Borja Valero, 96 Ntube, 98 Pirola, 99 Vergani T1: Antonio Conte Paris: 16 Areola, 14 Bernat, 41 Kehrer, 2 Diallo, 20 Kurzawa (Zagre); 12 Meunier; 19 Sarabia (75 st Jese), 6 Verratti, 21 Herrera; 23 Draxler, 7 Mbappe (75' Cavani) Banc: 1 Trapp, 30 Bulka, 40 Innocent, 11 Guclu, 25 Bakker, 31 Dagba, 34 Nsoki, 41 Hemans, 35 Kouassi, 36 Mbe Soh, 38 Aouchiche, 44 Toufiqui T1: Thomas Tuchel Arbitre : Fu Ming Averti(s): Kurzawa (P) Expulsé(s): / ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. L’entrainement intensif combiné à une absence d’attaquants de haut niveau s’est fait ressentir face à Manchester United. L’Inter, si elle s’est inclinée 1-0, a tout de même su tenir la dragée haute face au Mancuniens, démontrant la mentalité exigée par Antonio Conte. Apprenant à évoluer dans un nouveau modulo, la défense a tenu bon : D’Ambrosio sauvant par ailleurs un ballon sur la ligne, Handanovic se montrant déjà en forme en réalisant des arrêts décisifs. Au milieu du terrain, on peut souligner une "belle" performance de Dalbert qui sur son aile a réalisé un travail bien meilleur que celui d’Ivan Perisic. Esposito en pointe a énormément couru et démontré sa grinta. Sensi confirme également tout le bien que l’on pense de lui. L’Inter a vu sa défense soumise à rude épreuve. Celle-ci aura finalement craqué en seconde période des œuvres du jeune Greenwood, qui à la 76’ reçoit, dans la surface de réparation Nerazzurra, un ballon "sauvé" précédemment par Samir Handanovic sur un très bon tir de Young. Ce but, et il est important de le souligner, a été encaissé après la sortie de Stefan De Vrij, confirmant de la sorte une certaine "faiblesse" de banc. L’Inter recevra ce mercredi "à domicile" la Juve à Nankin (13h30). La Vieille Dame s’est de son côté inclinée face aux Spurs 3-2. Résumé Vidéo Tableau Récapitulatif Manchester United 1-0 Inter Buteur(s) : 76' Greenwood Manchester United: 1 De Gea (62’ Romero 22) ; 29 Wan-Bissaka (62’ Diogo Dalot 20), 2 Lindelof (57’ Jones 4), 38 Tuanzebe (62’ Bailly 3), 23 Shaw (62’ Young 18); 14 Lingard (62’ Mata 8), 31 Matic (62’ Fred 17), 6 Pogba (62’ McTominay 39); 21 James (62’ Andreas Pereira 15), 10 Rashford (62’ Greenwood 26), 11 Martial (62’ Chong 44 (93’ Gomes 28)) Banc: 40 Pereira, 12 Smalling, 16 Rojo, 36 Darmian, 37 Garner T1: Ole Gunnar Solskjær Inter: 1 Handanovic; 33 D'Ambrosio, 6 De Vrij (73’ Ranocchia 13), 37 Skriniar; 87 Candreva (82’ Agoumè 73), 5 Gagliardini (73’ Barella 24), 77 Brozovic (82’ Borja Valero 20), 12 Sensi (73’ Joao Mario 15), 29 Dalbert (73’ Pirola 98); 70 Esposito (82’ Colidio 72), 21 Longo (46' Perisic 44) Banc: 27 Padelli, 46 Berni, 95 Bastoni, 96 Ntube, 99 Vergani T1: Antonio Conte Arbitre: Letchman Gopala Krishnan Averti(s): Brozovic , Candreva, Skriniar, Andreas Pereira Expulsé(s): / ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Damien

    Inter 0-1 Manchester United

  5. Cette première semaine de préparation à Lugano étant actée, l’Inter est prête à rejoindre Singapour, première étape de la tournée asiatique des Nerazzurri. Pour cette seconde compétition, Antonio Conte aura, à sa disposition, trois nouveaux éléments : Nicolò Barella, Matias Vecino et Alessandro Bastoni. Diego Godin et Lautaro Martinez, eux, sont autorisés à rejoindre le groupe plus tard. Les trois compères en route vers l'Asie seront accompagnés de Radja Nainggolan. Voilà ce que nous révèle le Corriere Dello Sport “Radja Nainggolan, comme prévu, n’était pas convoqué pour l’amical face à Lugano. Mais il décollera, tout comme ses équipiers, de Malpensa à destination de Singapour. Le Ninja s’est entraîné correctement ce dimanche matin, mais il n’a pas assisté à la rencontre de ses équipiers, suite à une autorisation obtenue par le Club, dont la direction était présente en Suisse : Marotta, Antonello, Ausilio et Baccin." "Cette autorisation a rentrer plus tôt avait comme motif de rejoindre sa famille. Sur la piste de décollage en direction de l’Asie, Radja ne croisera pas Icardi, mais Politano qui continuera sa thérapie pour être disponible, sur le terrain, le 27 juillet face à Paris." "Colidio, qui n’est pas au top de sa forme suite à des problèmes intestinaux, sera lui aussi de la partie. On retrouvera également la nouvelle acquisition Barella, qui a obtenu son visa, Bastoni et Vecino. Diego Godin est attendu à Nankin, lui qui même s’il est en vacances, continue à s’entrainer. Lautaro Martinez rejoindra les Nerazzurri, à la fin du mois de juillet, à la Pinetina." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. C'est confirmé, Mauro Icardi est exclu des projets de l'Inter. Et même s'il avait brillé en ritiro, il serait toujours resté en dehors. Mais il ne resplendit pas du tout, comme le précise le Corriere dello Sport. Il était convaincu qu'il pouvait revenir avec ce maillot sous Conte, mais le coach le considère juste comme invisible lors de cette première semaine de pré-saison. La conséquence d'une condition physique bien pire que celles de ses camarades. La décision prise conjointement avec les dirigeants de le laisser à la Pinetina pour se remettre en condition et de ne pas l'envoyer en Asie, en est la conséquence. Lors des tests physiques menés en Suisse, Icardi a été l'un de ceux le plus en détresse. Pour rappel pendant près de deux mois la saison passée il n'a pas joué. Il aurait dû travailler pendant ses vacances de juin mais il ne l'a manifestement pas fait. Peut être pour soulager son tendon rotulien du genou droit qui le gène depuis longtemps, et pour lequel il justifiait des semaines à l'infirmerie après son retrait du capitanat. ®gladis32 - internazionale.fr
  7. Radja Nainggolan sera bel et bien présent à la tournée asiatique de l’Inter. Autorisé à rentrer à Milan, le Ninja a été convoqué par Antonio Conte pour disputer l’International Champions Cup. Écarté du projet par l’ancien sélectionneur de la Nazionale, Radja a récemment pris part, dernièrement, à un entrainement tactique. Une situation diamétralement opposée de celle que connait Mauro Icardi qui s’entraînera seul à Milan. Reste à présent à voir si la Grinta du Gladiateur parviendra à séduire Antonio. Si le Ninja est aligné lors des matchs amicaux, sa permanence à l’Inter ne serait pas à exclure... Le saviez-vous ? Face à la maladie, le reste est oublié. Pour cette raison, la Curva Nord a déployé deux banderoles pour faire part de sa solidarité envers Sinisa Mihajlovic et Radja Nainggolan. Des chœurs ont été également entendus : le football est important, mais il y a des choses qui le sont encore plus. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. L'Inter est actuellement en stage estival à Lugano. Mais très prochainement, elle retrouvera le chemin des terrains. Voici le planning estival de l'Inter Dimanche 14 juillet à 17h30: Lugano-Inter à Lugano Samedi 20 juillet à 13h30 (Heure européenne): Inter - Manchester United à Singapour Mercredi 24 juillet à 13h30 (Heure européenne): Inter - Juve à Nankin Samedi 27 juillet à 13h30 (Heure européenne): Inter - Paris-Saint-Germain à Macao Dimanche 4 août à 16h00 (Heure française): Tottenham-Inter à Londres Samedi 10 août à 21h30: Valence-Inter à Valence ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Damien

    Inter 2-1 Lugano

  10. En plein ritiro avec l'Inter, Valentino Lazaro, une des recrues a parlé à InterTV après l'entraînement de ce mardi matin. "Tout se passe bien, il y a un peu de fatigue mais c'est normal parce qu'on travaille dur. Je suis content d'être içi, j'avais hâte de commencer. Mes coéquipiers sont fantastiques et l'atmosphère est bonne. Nous voulons tous bosser dur et le ritiro commence bien. J'ai reçu un très bon accueil et les gens m'aident bien, j'apprends l'italien actuellement et Perisic me sert de traducteur. Tous m'ont bien accueilli". La méthode Conte "Il aime qu'on donne tout à l'entraînement. Ce n'est que le second jour mais on s'est déjà rendu compte de sa méthode de travail et ça se sent dans les jambes, mais c'est normal à ce stade de la pré-saison. Nous travaillons vraiment dur, nous avons des objectifs importants et nous voulons bien faire". Les débuts "Ce sera spécial de porter pour la première fois le maillot de l'Inter, je suis impatient". Rédigé par Samus - Internazionale.fr
  11. La première journée d’Antonio Conte à l’entrainement a eu lieu ce lundi. Les Nerazzurri ont réalisé deux séances d’entrainement. Durant la matinée, l’aspect athlétique a été mis en avant avec l'équipe divisée en deux groupes. Le but de cet séance était de faire réaliser des courses et différents exercices aux joueurs pour évaluer les conditions physiques de chacun et permettre de personnaliser les entraînements, soit de façon individuelle, soit en groupe. Après une pause, les joueurs se sont revus à 18h pour rentrer dans le vif du sujet. Antonio s’est montré immédiatement surmotivé et a observé de très près le travail réalisé par ses poulains, en leurs délivrant énormément d’indications. L’aspect tactique a été mis en avant avec des exercices à 6 contre 2. La Muraille de Chine Les secrets de Conte sont extrêmement bien gardés. Si l’on savait que l’entrainement était à huis-clos, le lieu de stage estival de l’Inter est devenu un emplacement hautement sécurisé. Impossible de passer. Présence policière, de vigiles avec des chiens, de vans avec vitre tintées pour le voyage des joueurs de l’hôtel au stade. Voici ce que nous révèles Ticino Online : "Cornaredo est blindé comme Fort Knox. Il a été hermétiquement recouvert de barrières et il est impossible de regarder au-dessus. Et ce n’est pas tout, un périmètre a été dressé tout autour avec une présence policière qui observent chacun des mouvements, des chiens de gardes suivent…" De plus, Conte avait annoncé la couleur et pour éviter de faire face à d’importantes températures, les joueurs sont allés s’entraîner dès l’aube. La sueur annoncée par Conte et l’intensité de l’entrainement ne va faire que s'accroître. Néanmoins, le tout se passe dans la bonne humeur comme en témoigne le cliché ci-dessus. Les leaders sont sur la même longueur d’onde : travailler et suer pour atteindre le même objectif. Intrusion Malgré la présence de policiers, de vigiles et de caméras, un petit malin a tenté de filmer l’entrainement de Conte. Voici ce que nous relate la presse suisse : "Quelqu’un, de très astucieux a eu l’idée de se placer sur un balcon. Manque de bol, une troupe de journalistes a prévenu les hommes de Conte. En effet, Conte a parmi ses hommes, des personnes dédiées au contre-espionnage." "Cette semaine, Cornaredo est notre maison a expliqué l’un des responsables en communication Nerazzurra. Et si l’ont dit que les entrainement sont à huis-clos, il n’est pas normal de vouloir venir filmer en nos murs" peut-on lire sur le Corriere del Ticino. Icardi-Nainggolan touchés, coulés Si le Beppe avait annoncé que les deux compères n’allaient plus faire partie du projet de son Inter, Sport Mediaset nous confirme que le face-à-face tant attendu a eu lieu ce lundi matin : Les deux joueurs, déjà écarté du projet par l’Administrateur-Délégué lors d’une interview à Sky Sport et en conférence de presse de Conte, ont passé un très mauvais quart d’heure. Conte, à Lugano, a pris à part les joueurs en confirmant l’intention de les laisser à l’écart du projet, une intention confirmée par le fait que les joueurs, après avoir suivi l’entrainement athlétique, ont été écarté des exercices tactiques de l’équipe… ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. La saison 2019/20 de la « nouvelle Inter » d’Antonio Conte a enfin commencé. Après la conférence de presse pour la présentation d’Antonio Conte, l'équipe est partie pour Lugano, site de la retraite d'avant-saison, où elle a déjà tenu sa première journée de séances d'entraînements. Parmi les 28 appelés, il y a aussi beaucoup de jeunes : un 2000 (Colidio), deux 2001 (Ntube et Vergani) et un « Wonder Five » de 2002 (Stankovic, Pirola, Persyn, Agoumé et Esposito). Une année, celle de 2002, sur laquelle l'Inter vise et qui a donné satisfaction et triomphes au cours des deux dernières saisons. Elles ont consacré les champions italiens (d'abord chez les moins de 16 ans, puis chez les moins de 17 ans), et plusieurs garçons ont déjà eu la chance de se montrer avec la Primavera d'Armando Madonna. Un fait en particulier fait réfléchir... Parmi ces jeunes, trois éléments ont fini dans le « Top 11 » du dernier Euro-17 (Pirola, Agoumé et Esposito) et sont désormais sous le commandement d'Antonio Conte. Voici le top 5 des -17 de Conte présents au stage : 1/ Filip Stankovic Fils du légendaire Dejan Stankovic, Filip Stankovic est un gardien réactif à la personnalité affirmée : capitaine des champions italiens des moins de 16 ans en 2017/18 et des champions italiens des moins de 17 ans au cours de la saison qui s'achève, il a déjà fait ses débuts avec la Primavera d'Armando Madonna le dernier jour de la saison contre Palerme. 2/ Lorenzo Pirola Défenseur central gaucher, Lorenzo Pirola est considéré comme l'un des tout meilleurs dans son rôle au niveau international, de manière à intégrer le top 11 lors du dernier Euro-17. Titulaire depuis deux saisons avec les moins -17, il a été intégré à plusieurs reprises à la Primavera d’Armando Madonna, sans toutefois commencer titulaire. 3/ Tibo Persyn Arrivé à l'Inter l'été dernier en provenance de Bruges, Tibo Persyn a été immédiatement associé à la Primavera, alors qu'il était âgé de moins de 17 ans. Milieu droit, bénéficiant de solides qualités offensives, Madonna a augmenté son champ d’action devenant un ailier et jouant souvent à la droite du trident offensif. À sa première saison en Italie, il a joué 27 fois, marquant 3 buts. 4/ Lucien Agoumé Un des premiers coups du marché estival de l'Inter : Lucien Agoumé a choisi les Nerazzurri malgré les offres de nombreux grands européens. Tiré de Sochaux, où il a déjà eu l'occasion de faire ses débuts en Ligue 2, il est considéré comme l'un des meilleurs talents de la scène internationale, comparé à son compatriote Paul Pogba. Capitaine de l'équipe France lors du dernier match européen des moins de 17 ans, il a été inclus dans la formation idéale du tournoi. 5/ Sebastiano Esposito La mégastar de notre pépinière, le joyau le plus brillant de la jeunesse Inter. Protagoniste d'une saison extraordinaire entre les -17 ans, la Primavera et les Azzuro -17 ans, en plus d'avoir fait ses débuts dans la première équipe à l'occasion du match de la Ligue Europa contre l'Eintracht Francfort, Sebastiano Esposito a signé sa prolongation jusqu'au 30 juin 2022, démontrant à quel point l'Inter mise sur lui. Meilleur buteur du dernier Euro -17 ans, meilleur attaquant du tournoi, il a également été inclus dans le Top 11 de la compétition. Vous pouvez dormir sur vos deux oreilles, l’avenir de l’Inter s’annonce prodigieux ! Rédigé par Davis_Bloom - Internazionale.fr
  13. Peu après sa conférence de presse, l’Inter a publié la liste des joueurs convoqués par Antonio Conte. Ce lundi 8 juillet, l’Inter est arrivée à Lugano où elle débutera officiellement son stage estival en vue de préparer la saison 2019/2020. Le club a publié l’intégralité des joueurs convoqués qui s’entraîneront dans les infrastructures du Stade de Cornaredo du 8 au 14 juillet. Gardiens : Samir Handanovic, Daniele Padelli, Tommaso Berni, Filip Stankovic Défenseurs : Danilo D’Ambrosio, Henrique Dalbert, Stefan de Vrij, Andrea Ranocchia, Milan Skriniar, Michael Ntube, Lorenzo Pirola Milieu de terrain : Borja Valero, Marcelo Brozovic, Antonio Candreva, Roberto Gagliardini, Joao Mario, Valentino Lazaro, Radja Nainggolan, Ivan Perisic, Stefano Sensi, Lucien Agoumé, Tibo Persyn Attaquants: Mauro Icardi, Matteo Politano, Samuele Longo, Facundo Colidio, Sebastiano Esposito, Edoardo Vergani Le saviez-vous ? Outre l’Inter, Cagliari et Manchester United ont dévoilé officiellement leurs listes des convoqués respectives. Concernant les sardes, Nicolo Barella n’est pas convoqué. Romelu Lukaku, lui est repris et s’envolera en Australie avec les Mancuniens. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. Le rendez-vous à Appiano Gentile était fixé, ce dimanche, en milieu d’après-midi et les joueurs sont tous arrivés de façon ponctuelle. Le premier a se présenter fut Milan Skriniar, en taxi. Il avait pris le meilleur à la photo-finish sur Samir Handanovic, le Capitaine de l’Inter, et Milan est en forme. Un signal important étant donné les exercices physiques et les entraînements à venir. Nainggolan est apparu plus motivé que jamais, il était en voiture en compagnie de Marcelo Brozovic qui, pour l’anecdote, avait publié une ultime photo sur les réseaux sociaux en spécifiant qu’il s’agissait de sa dernière baignade, avant de se faire charrier par Padelli qui l’invitait à se dépêcher, avant de se prendre une amende. Stefano Sensi s’est déjà lié d’amitié avec Politano, son ancien équipier à Sassuolo, les deux sont arrivés ensemble en voiture. Candreva a proposé un nouveau look sans barbe. A l’extérieur du stade on a pu voir une centaine de tifosi présents comme chaque année. Certains ont exposé des maillots avec les recrues à venir dont le numéro 9 d’Icardi qui est devenu le numéro 9 de Lukaku. Parmi les convoqués, on retrouve plusieurs jeunes de la Primavera : Outre Agoumé, le plus surprenant était de voir Filip Stankovic, le fils de Dejan, héros du Triple. Les internationaux étaient absents, à savoir Diego Godin, Lautaro Martinez, Matias Vecino et Kwadwo Asamoah. Valentino Lazaro était bien présent. L’équipe est arrivée en bus en Suisse vers 19h10 pour se restaurer, le repas s'achevant à 20h. Conte a salué les joueurs en parlant brièvement avec eux. Dès aujourd’hui, le groupe entrera dans le vif du sujet, avec ce matin, un entraînement athlétique. Au cœur de toutes les attentions, on retrouvera naturellement les règles imposées à tous les joueurs. Les concepts sont connus et Conte l’a d’ailleurs répété devant les journalistes. Impossible avec Conte de ne pas se montrer ponctuel et faire preuve d’un manque de motivation. Le saviez-vous ? Certains joueurs peuvent témoigner de la méthode d’entrainement de Conte : en effet, Ranocchia, Candreva, Padelli, Asamoah ont déjà travaillé sous ses ordres. Des tifosi étaient également présent à Lugano et ils se sont fait chaleureusement entendre via des chœurs destinés à l’ancien de Chelsea, à Oriali et aux joueurs. Dès aujourd’hui, l’entrainement est à huis-clos. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. Aux micros de la RSI, Giuseppe Marotta parle de l'arrivée de la formation nerazzurra à Lugano pour le ritiro estival 2019 (8 au 14 juillet) : "Nous avons choisi Lugano parce que c'est ce qui se fait de mieux non seulement en terme de lieu, mais aussi sur le plan des infrastructures sportives. Un havre de paix dans lequel nous passerons la première phase de la préparation de la saison 2019/2020. Je connais bien cette zone, étant né et ayant grandi à Varese. Je dirais que c'est clairement un lieu qui représente l'excellence sur le plan sportif et commercial, Lugano est connue dans le monde du commerce et de la finance. C'est un argument en plus en sa faveur." De ce fait Marotta a aussi abordé les possibles partenariats entre l'Inter et le Lugano d'Angelo Renzetti : "Il y aura en priorité une synergie au niveau du savoir-faire des deux clubs. Lugano prend ses marques comme une équipe de niveau européen comme en attestent ses deux participations à l'Europa League. Ça veut dire que le club progresse et nous sommes contents d'être à leurs côtés et vice-versa, nous chercherons à mettre en œuvre toute possibilité de collaboration." Une conclusion concernant le nouvel entraîneur Antonio Conte : "Avec lui nous avons acheté un top player, métaphoriquement parlant. Avec lui nous commencerons une nouvelle saison et avec sa compétence couplée à l'ambition du club, nous serons en mesure de donner pleine satisfaction aux supporters." ®Samus - internazionale.fr
  16. Le lien liant l’Inter au continent asiatique depuis plus de 40 ans n’est pas près de s’estomper. En effet, premier club italien à voir foulé le sol en Orient, l’Inter a décidé d’y retourner cet été. L’Ultime tournée asiatique de l’équipe remonte en juillet 2017 pour le Summer Tour qui avait lieu à Nankin, à Changzhou, à Shangaï et à Singapour, avec des matchs opposant les Nerazzurri à Schalke 04, l’Olympique Lyonnais, le Bayern Munich et Chelsea, le tout en la présence du Tour Ambassador Nerazzurro : Diego Milito. Par le passé, l’Inter de Mancini s’était également rendu en Asie en 2015, à Shangaï, Shenzhen et Guangzhou. Un peu d'Histoire L’Asie a pourtant été colorée de Nerazzurro en juin 1978, lorsque l’Inter d’Eugenio Bersellini fut le premier club italien à se déplacer sur le territoire chinois. Le lieu choisi fut Pékin, avec un passage de témoins historique : Sur le terrain, au terme de la première mi-temps, Sandro Mazzola laissait son numéro 10 au jeune Evaristo Beccalossi. À ce moment-là, ce match prenait une toute nouvelle ampleur historique, avec la fin de la carrière de joueur pour Sandro, qui allait épouser un rôle de Dirigeant. Pour le jeune, Beccalossi, il s’agissait de son tout premier match avec ses nouveaux équipiers, une partie destinée à lui faire connaitre l’univers interiste : "Le premier contact fut surprenant, tout comme ma première sortie avec le maillot Nerazzurro. Je me souviens qu’il y avait 80 000 tifosi au stade et une marée de bicyclettes peut après le coup de sifflet final. À l’époque je prenais le train pour aller m’entraîner avec Brescia, mais pouvoir connaitre une réalité aussi lointaine fut passionnante, une expérience unique, comme celle d’avoir inscrit mont premier but pour l’Inter en Chine." La tournée de l’Inter de Bersellini allait également marquer le prologue d’une histoire qui fut immédiatement passionnante : Trois mois plus tard, c’était au tour de l’équipe nationale de Chine de faire le chemin inverse, en rejoignant l’Italie et l’Europe pour une tournée dont un amical disputé au Meazza face à l’Inter. En 2009, l’Inter de Josè Mourinho se déplaçait à nouveau en Asie, afin d’y disputer la Super Coupe d’Italie face à la Lazio. Une défaite malheureuse des Nerazzurri dans une saison qui aura vu la conquête de l’Historique Triplé. L’Inter a également tissé des liens importants par le biais des projets tel que l’Inter Academy, l’Inter Campus, la présence d’Inter Clubs, de l’Inter Forever, sans oublier les nombreux partenaires locaux qui ont fait grandir la marque de façon exponentielle depuis l’arrivée du Suning. Qui plus est, le fait que l’Inter appartient au Suning rend sa présence en Orient encore plus spéciale.... Un nouveau chapitre s’ouvre pour les Nerazzurri, avec le slogan : ASIA, WE’RE COMING ! Le Saviez-Vous ? La Juventus a peur de perdre Ronaldo cet été. Dans le Cadre de l'ICC, la Juve aurait dû réaliser sa tournée estivale aux Etats-Unis. La Vieille Dame a préférer miser cette année pour l'Asie, et ce afin d'éviter de voir Cristiano Ronaldo placé en détention aux States. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. Sur ces deux premières semaines de ritiro, le jeune belge fait une excellente impression. En A depuis la reprise à Appiano, Xian Emmers a directement été mis à disposition de Spalletti, qui voulait voir ce qu'il avait dans le ventre. Le milieu capable de jouer sur plusieurs postes (à droite dans un trio, juste devant la défense...) n'a pas surpris le coach qui le regardait déjà attentivement la saison dernière. Spalletti pourrait avoir un plan pour lui, il l'a déjà fait avec d'autres. Les précédents Il y a d'abord eu Simone Perotta qui a explosé devant la défense sous Corini à l'époque Chievo. Il a eu du mal à confirmer avec la Roma jusqu'à l'arrivée de Luciano Spalletti, qui l'a repositionné plus haut. Il est par la suite devenu un acteur clé des mécanismes offensifs romains. Et il y aussi et surtout Radja Nainggolan qui a pris une autre dimension sous les ordres du coach. Emmers a les capacités de perforer et des qualités techniques qui rappellent ces deux là. Il pourrait décider de répéter l'expérience avec lui et donner à l'Inter un talent maison prêt à l'emploi. L'Inter à tout prix Xian Emmers ne perd pas une occasion de montrer son attachement au club et son désir de rester à Milan. Les tifosi n'y sont pas indifférents et réclament sa confirmation dans l'équipe, pour que ce talent soit lancé avec courage dans le grand bain. Applaudi lors de son entrée contre le Zenit, il est le premier des jeunes à rentrer sur le terrain pendant ces rencontres d'été. Son travail acharné lors des entrainements et ses bonnes performances jusqu'ici peuvent changer son avenir. D'un possible prêt ou d'une vente à profit, il pourrait finalement rester à Milan et devenir un renfort pour notre équipe. @gladis32 - internazionale.fr
  18. A l'occasion de cette dernière rencontre de l'International Champions Cup au Wanda Metropolitano, l'Inter a battu l'Atletico Madrid de Diego Simeone grâce à un but stellaire de Lautaro Martinez, un but que n'aurait pas renié un certain Youri Djordkaeff. L'Inter, ou plutôt, son numéro 10, ont marqué les esprits lors de ce match. Aligné avec Politano et Icardi, la perle argentine a prouvé qu'elle était dans la lignée des plus grands buteurs argentin. Lors de la première période, le match est peu reluisant des deux cotés, mais l'attaque de l'Inter se montre la plus dangeureuse : Icardi tente sa chance face à Oblak, suivi par Brozovic avec un très beau tir à distance, cependant, le portier madrilène répond présent. Du côté de l'Atletico, seul Diego Costa semble pouvoir apporter un peu de peps. Le fait du match Pour battre un grand gardien, il faut un grand buteur et à la 31e minute de jeu, Lautaro inscrit un but sensationnel. Lancé par Asamoah, ce dernier reprend son centre en pleine course et à pleine volée. Sa reprise ne laisse aucune chance à Oblak et Diego Simeone ne pourra que regretter, le non-recrutement du Toro. L'Atletico réagi dans la foulée avec Correa qui égalise en fin de première période, suite à une boulette de Miranda, mais la VAR annule son but pour un hors-jeu. A la reprise, les Colchoneros reviennent avec de bien meilleures intentions, Godin manque de peu d'égaliser de la tête, Koke a également sa chance, du côté de l'Inter, Lautaro toujours lui n'est pas loin de réaliser le doublé. Les nombreux changements affectant les dernières minutes du jeu, l'Inter préfère travailler sur les phases défensives en ne permettant plus aux madrilènes de passer, malgré l'entrée en jeu de Griezmann. En toute fin de match, Handanovic conserve ses buts inviolés sur une tête bien réalisée de Vitolo avec un arrêt réflexe de l'espace. Dans ce match tactique, Spalletti remporte la mise sur Diego Simeone. Tableau Récapitulatif Résumé vidéo Le Bijoux de Martinez Atletico Madric 0-1 Inter Buteur(s): 31′ Lautaro Martinez Atletico Madrid: 13 Oblak; 20 Juanfran (61′ 4 Arias), 24 Gimenez (46′ 15 Savic), 2 Godin (61′ 18 Gelson Martins), 3 Filipe Luis (61′ 21 Lucas Hernandez); 5 Partey (46′ 14 Rodri), 8 Saul (61′ 7 Griezmann), 6 Koke (61′ 30 Olabe), 11 Lemar (61′ 23 Vitolo); 10 Correa (61′ 35 Montero), 19 Diego Costa (61 9 Kalinic) Entraîneur: Diego Simeone Inter: 1 Handanovic; 33 D’Ambrosio (81′ 87 Candreva), 23 Miranda (60′ 5 Gagliardini), 37 Skriniar, 29 Dalbert; 8 Vecino (81′ 13 Ranocchia), 77 Brozovic (60′ 20 Borja Valero); 16 Politano (71′ 7 Karamoh), 10 Lautaro (71′ 15 Joao Mario), 18 Asamoah (60′ 6 De Vrij); 9 Icardi Entraîneur: Luciano Spalletti Arbitre: A. Hernandez Averti(s): Diego Costa (ATM), Lautaro Martinez (I) Expulsé(s): / ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. L’Inter est ressortie vainqueur de sa confrontation face à l’Olympique Lyonnais sur le score de 1-0. Une rencontre qui aura mis de nouveau en valeur Lautaro Martinez. Le début de la rencontre est caractérisée par une grande vivacité de la part des deux équipes. L’équipe de Genesio apparaît, avec évidence, plus en condition physique que les Nerazzurri. Toutefois, c’est bel et bien l’Inter qui parvient à se créer les meilleurs occasions, via le talentueux Toro qui peut revendiquer bien plus qu’une simple solution de rechange. De plus Asamoah a déjà démontré qu’il était prêt à disputer la saison à venir. Lyon réagit à son tour par Rafael avec un tir à la trajectoire insoupçonnée et Terrier, qui de la tête a tenté de mettre en difficulté Handanovic. Notre dernier rempart a coup sur coup réalisé deux interventions de grandes classes. Passés ces premières minutes, Lyon prend possession du terrain en mettant sérieusement en difficulté les hommes de Spalletti, qui n’ont que très rarement su jouer sur les ailes. Toutefois la partie reste intense, riche en occasion, équilibrée, mais avec des Lyonnais légèrement supérieurs. La seconde mi-temps débute de la meilleure des manières pour l’Inter, qui ouvre la marque via Lautaro Martinez, l’argentin conclue en but, une très belle action orchestrée, à la base, par Dalbert. L’intensité du match monte d’un cran et de fait, le spectacle également : Les deux s’équipe s’étirent et les occasions se multiplient de part et d’autre. Le numéro 10 interiste reste le joueur le plus dangereux, bien plus que son équipier d’attaque. La seconde partie, de cette seconde mi-temps, permet aussi aux joueurs restés sur le banc, de monter et d’obtenir du temps de jeu, la qualité du match s’en fait inévitablement ressentir et l’Inter de Spalletti décide de prendre moins de risque, en gérant de façon impeccable la gestion du jeu, jusqu’au coup de sifflet final. Le Meilleur et le Pire Du côté interiste, le meilleur joueur est Lautaro Martinez, qui a mis en valeur son grand esprit d’initiative, qui a démontré son caractère et sa capacité à partir à la reconquête du ballon. Malgré un carton jaune évitable, c’est lui qui inscrit le but de son équipe. Le pire joueur est Mauro Icardi, notre Capitaine se déplaçait que trop peu sur le terrain, comparé au Toro argentin, il ne parvient que trop rarement à entrer dans le vif des actions créés par ses équipiers. Un match qui doit le forcer à se remettre en question. A noter également l’excellent accueil reçu par Joao Mario, lors de son entrée en jeu, de la part des tifosi interistes, il bat de loin les joueurs de la Juventus, qui n’ont jamais eu droit à une telle bronca. Tableau Récapitulatif Résumé Vidéo Inter 1-0 Olympique Lyonnais Buteur(s) : 51’ Lautaro Martinez (I) Inter (4-2-3-1): Handanovic; D’Ambrosio 6 (80′ Zappa), de Vrij 6 (59′ Ranocchia), Skriniar, Dalbert; Gagliardini (59′ Vecino), Asamoah (70′ Emmers); Karamoh (59′Joao Mario), Lautaro Martinez (70′, Salcedo), Politano (80′ Roric); Icardi Entraîneur: Luciano Spalletti Lyon (4-3-3): Gorgelin; Rafael (84’Tete), Solet, Martins-Pereira, Dubois (37′ Mendy); Diop, Ferri (82’ Tousart), Ndombele (73′Depay); Terrier 6 (73’ Traoré), Maolida, Mariano (61′Gouiri) Entraîneur: Genesio Arbitre: Marco Di Bello Averti(s) : Diop (L), Martins-Pereira (L), Ferri (L), Lautaro Martinez (I), Ranocchia (I) Expulsé(s) : / ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  20. Roberto Gagliardini a commenté le match amical contre le Zenit aux micros d'Inter TV : "L’équipe va de l’avant ? Bien sûr. Aujourd'hui nous étions une équipe compacte, nous avons mieux tenu sur le plan physique par rapport à Sion. Nous avons pris le premier but sur une inattention, que nous travaillons souvent à l'entraînement d’ailleurs... Ensuite, il s’agissait de deux grands buts. Je vais bien et c'est important d’accumuler les minutes dans les jambes. C’est capital de continuer à travailler, un autre match se profil déjà dans trois jours (il a joué les 90min contre Sheffield hier soir). A Sion c’était une rencontre où nous avons mal joué, trop de ballons perdus et donc trop de contres pour eux. Aujourd'hui nous avons joué un jeu plus soigné, plus compact. Nous avons réussi à mieux gérer les espaces sur le terrain. Cela fait partie de la préparation et nous sommes seulement au début, nous faisons souffrir nos jambes, c’est donc normal de ne pas être lucide pendant les 90 minutes. Nous avons effectué d'excellentes phase de jeu dans certaines situations. Nous devons continuer comme ça." "Candreva ? Ça faisait un petit peu de temps qu’il ne marquait pas, nous sommes heureux et cela nous a bien aidé. Même Lautaro et Mauro, c'est important pour eux de marquer. Cela doit être notre qualité de marquer beaucoup et d’en prendre moins. Partout où nous sommes allés, nous avons toujours trouvé beaucoup de fans de l'Inter et même à Sheffield, je suis sûr qu'il y en aura beaucoup. Tu n'as même pas besoin de le dire." ®JY DS - Internazionale.fr
  21. Le match amical entre Sheffield United et l'Inter s'est terminé par un match nul. Les deux équipes se sont rendue coup pour coup, surtout, en première mi-temps. L'équipe anglaise a ouvert la marque à la 28', quand Fleck trouve McGoldrick qui prend le meilleur sur notre défense. Cet avantage sera de courte durée, sept minutes exactement. Tout juste le temps de voir Martinez lancer Candreva en profondeur qui sert Icardi seul devant le but vide. Il n'en fallait pas plus pour notre Capitaine. Icardi a eu plusieurs fois sa chance de doubler la mise, mais il a mal exploité les ballons. Le fait du match Après seulement 10 minutes de jeu, Dalbert a du quitter le terrain, suite à une blessure à l'épaule, ce qui a poussé Spalletti à disposer son modulo en 4-4-2. À la fin du match, Spalletti s'est félicité de voir l'Inter maintenir le rythme face à un adversaire qui était dans une excellente condition athlétique. Lautaro a encore prouvé qu'il était une excellente recrue, même s'il n’occupait pas son poste de prédilection. Il pourrait former un terrible duo avec Maurito. Le prochain match de l'Inter sera face au Chelsea de Sarri Tableau Récapitulatif Résumé vidéo Sheffield United 1-1 Inter Buteur(s): 28′ McGoldrick, 34′ Icardi Sheffield United (5-3-2): Henderson; Baldock (78’ Freeman), Basham, Egan (71’ Stearman), O’Connell, Stevens; Fleck, Lundstram (61’ Duffy), Evans; Clarke (78’ Sharp), McGoldrick (71’ Holmes) Inter (4-4-2): Handanovic; D’Ambrosio, De Vrij (69’ Ranocchia), Skriniar, Dalbert s.v. (10’ Roric); Candreva (63’ Zappa), Gagliardini, Emmers (83’ Pompetti), Asamoah ; Martinez (78’ D’Amico), Icardi (78’ Colidio) Arbitre: Bankes ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...