Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'primavera'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Série A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Évènements de Inter Club Paris

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

13 résultats trouvés

  1. Piero Ausilio cherche à conserver les "Bigs" cette saison, mais cela n'a pas empêché certains joueurs de quitter l'Inter, vu qu'ils ne faisaient plus parti du futur projet de l'Inter. Voici le tableau, qui fait suite au Triplé, des meilleurs ventes réalisées par l'Inter Lors de l'été 2010, Mario Balotelli était vendu pour 29,5M€ à Manchester City. L'Inter a préféré conserver son Prince, malgré son âge. L'année suivante, c'était au tour de Samuel Eto'o de partir à l'Anzhi Machackala pour 27M€ En 2015, pour s'offrir Kondogbia, l'Inter avait du vendre Xherdan Shaqiri et Mateo Kovacic, deux joueurs importants, mais pas indispensables à l'époque. Cette transaction avait permis au club de récolter 48M€. Au 31 mai 2018, le français a signé à Valence pour 25M€. L'Inter compte agir de la sorte cette été, et la victoire du Championnat de la Primavera de Stefano Vecchi pourrait permettre à Piero Ausilio de réaliser un bon paquet de plus-values, car tant de jeunes sont appréciés. Détails important, l'Inter ne souhaite pas connaitre une "Bonucci-Bis" et en cas de vente de l'un de ses jeunes, une clause de rachat prioritaire sera reprise dans le contrat. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Avec l’objectif de valoriser les jeunes joueurs sélectionnables pour l’équipe nationale italienne et contribuer à la croissance de système footballistique, la Fédération Italienne a officialisé l’introduction des « secondes équipes » en Série C dès la saison 2018-2019. Admission au championnat S’il manque une équipe pour le championnat de Série C 2018-2019, l’ordre d’intégration sera le suivant : une équipe Primavera d’un club de Division 1, une équipe reléguée de la Série C et une équipe qui a disputé le championnat interrégional. La priorité est donc donné à une équipe de jeunes. Passage de catégorie Les « secondes équipes » pourront, à la fin du championnat en Série C, être promues en Série B, mais ne pourront jamais être dans le même championnat que l’équipe première. Les « secondes équipes » ne pourront également pas participer à la Coupe d’Italie Série A (la traditionnelle), mais elles participeront à l’édition de la Coupe d’Italie Série C. Joueurs dans l’effectif Les « secondes équipes » pourront inscrire 23 joueurs par match, dont 19 joueurs nés après le 1er janvier 1996. Un minimum de 16 joueurs convoqués devra être affilié à la Fédération Italienne depuis au moins 7 saisons. Le passage entre une deuxième équipe et l’équipe première est possible, mais un joueur utilisé cinq fois avec l’équipe première ne pourra plus jouer avec la seconde équipe. Fabio Ferraro - Internazionale.fr
  3. Pour satisfaire l'UEFA, il va falloir rentrer dans les clous d'ici au 30 juin. Nous devons être capables de le faire mais malheureusement cela passera peut être par la vente de jeunes joueurs. Un regard attentif se porte sur ceux qui sont en prêts notamment. Il y a aussi la Primavera de Vecchi qui est un petit trésor. Entre les prêts et ceux qui ne pourront plus rentrer en Primavera de par leur âge avancé, il y a environ quarante joueurs qui oscilleront entre prêts et cessions, mais avec un droit de rachat. Tous n'ont pas la cote bien entendu... Petit point sur ceux qui pourraient changer définitivement de maillot. Pinamonti / Valietti : En janvier les deux étaient proches de partir au Sassuolo et vu le temps de jeu accordé, ce serait bis-repetita cet été. Bardi : Prêté à Frosinone. S'il y a montée en Serie A alors ils devront l'acheter (on parle d'un gros million). L'équipe est actuellement troisième. Manaj : En prêt à Grenade où il n'est que remplaçant et n'a marqué qu'une fois, il ne devrait pas être conservé en Espagne. Puscas : Il s'est totalement relancé en intégrant Novara fin janvier. Il est à sept buts pour onze apparitions. Sa cote au plus haut, il pourrait intéresser plusieurs clubs de ce fait. Zaniolo / Odgaard : Ce sont eux qui ont le plus de valeur au sein de la Primavera. Il ne semble pas avoir de place au sein de la A et leurs ventes pourrait faire rentrer directement un peu de cash. Les deux seraient directement concernés par un droit de rachat direct. D'autres comme Camara, Forte, Palazzi ou encore l'éternel prêté Samuele Longo sont dans la même situation, et peuvent servir de monnaie d'échange pour de plus gros poissons. Bien entendu pour chaque joueur c'est du cas par cas. Les accords peuvent être renégociés, de la même manière où l'Atalanta voulait plus pour que nous récupérions plus vite Bastoni cet hiver. Cela donne l'impression de gratter quelques millions par-ci par-là, tout en ayant des indésirables en A qui permettraient de trouver plus rapidement plus de cash en faisant quelques sacrifices. Alors, bonne ou mauvaise tactique selon vous ? ®gladis32 – internazionale.fr
  4. Pierluigi Casiraghi s'est éteint dans la soirée du 27 mars. Arrivé en 2000 au club en tant que recruteur, il a vite gravi les échelons pour devenir directeur du recrutement du secteur jeunesse dès 2007. Voici la déclaration du club. "C'était une référence dans le secteur jeunesse, un extraordinaire professionnel au service du club. Un ami, un collègue loyal et l'une des ressources les plus impressionnantes du football italien. Découvreur de talents hors-pair, il a permis de nombreuses réussites avec nos jeunes joueurs et ce, saison après saison. Pour nombre d'entre eux il a été une véritable inspiration, un exemple et une source inépuisable pour le ballon rond. Toutes nos pensées vont à sa famille dans ce moment de grande douleur." Roberto Samaden, directeur du secteur jeunesse, lui a dédié la récente victoire de la Primavera dans le tournoi Viareggio. Toute l'équipe d'Internazionale.fr s'associe à cet hommage. On vous propose de (re)découvrir une des rares interview de Pierluigi Casiraghi datant de 2015, réalisée par Valentin Pauluzzi.
  5. Après un début de saison difficile, Joao Cancelo a pris ses marques à l’Inter. Dernièrement, il a toujours été titularisé, en obtenant la confiance de Spalletti et l'affection des fans. Comme le confirme la Gazzetta Dello Sport, l'Inter doit désormais faire face à une clause de rachat élevée, qui est étroitement liée à la situation à Kondogbia : "Il devrait donc être échangé, car débourser 35M€ au Fc Valence avant le 30 mai reste un fait très rare dans le club appartenant au Suning." L'auto-financement D'ici au 30 mai, le Fc Valence compte définitivement payer les 25M€ nécessaire pour s'offrir Kondogbia. Cependant, cette somme ne garantirait qu'une partie du pactole à réunir pour conserver le portugais, tout en faisant attention à rester dans les clous de l’UEFA. De plus, le rachat du français n'est pas non plus "acquis" étant donné que même Valence est obligé de faire attention à ses sous. Outre le Fair-play-Financier, le club ibérique serait en pleine effervescence des suites d'une amende de 23,4M€ avec l'Union Européenne. La situation est très simple : Sans rachat au 30 mai de Kondogbia : Le français revient à Milan fin juin et Joao Cancelo ne sera pas racheté (pas de fond) Avec le rachat au 30 mai de Kondogbia : Il manque 10M€ pour racheter Joao Cancelo. Prendre le risque de dépenser 10M et s'attirer les foudres de l'UEFA, est-ce un risque que le Suning est prêt à prendre en considération ? Concernant les autres activités du Mercato Walter Sabatini, coordinateur technique de Suning Sports, et Piero Ausilio, directeur sportif, ont déjà commencé à concrétiser l'Inter du futur, en engageant des valeurs sûres et ce, sans devoir débourser le moindre centime sur le marché des transferts : Stefan De Vrij, Kwadwo Asamoah et Lautaro Martinez sont des joueurs qui peuvent apporter un certain équilibre dans une équipe, aussi bien au niveau italien, qu'à l'international. Le coût total pour ces trois joueurs : +/- 25M€ dont une grande partie est investi pour l'attaquant argentin de 20 ans du Racing Club de Avellaneda. De Vrij et Asamoah sont en fin de contrat. Stefan De Vrij: Sabatini a tenté le All-In et d'après la Gazzetta Dello Sport, le défenseur néerlandais a définitivement validé et décidé d'épouser le projet interiste. Le travail de fond a été réalisé par Sabatini en personne après des tentatives d'insertion du Fc Barcelone et de Manchester City. Le salaire est confirmé : 4,2M€ + bonus et un accord également sur les commissions destinées à l'agence qui le représente. La confirmation devrait arriver dans les prochaines heures et si tel est le cas, l'Inter réalisera le "coup" estival du mercato. Lautaro Martinez : "À l'époque, le Borussia Dortmund a eu sa chance. Nous sommes allés leur parler et il a envoyé ses observateurs. Après sa blessure, le club allemand a voulu continuer à observer Lautaro et malgré de belles performances, il n'a pas agi. Dans ce genre de situation, tu n'as pas tellement de temps, beaucoup d'équipes voulaient le recruter et l'Inter est venue avec enthousiasme. Lautaro à refuser de signer au Real Madrid car il voulait faire ses débuts avec le Racing. Quand le Real s'est représenté, il a dit non car il ne se sentait pas encore prêt. Nous disons toujours tous à Lautaro et je lui ai exprimé mon point de vue, mais seul Lautaro a pris sa décision et il a pris l'Inter qui l'a séduit, surtout du point de vue du projet sportif." Carlos Yarque, agent du joueur. Asamoah : Le défenseur refuse toutes les propositions de la Juventus et file vers l'Inter - Gazzetta Dello Sport. Un contrat de 3,5M€ l'attend à Milan. Mauro Icardi : Le joueur était prêt à s'installer au tour de la table avec les Merengues. Toutefois, le Real de Madrid a décidé de refuser toutes tractations avec Maurito, à cause de Wanda Nara ! En effet, le Real ne veut pas d'un agent de joueur qui puisse poser des problèmes. Wanda en fait partie, tout comme Mino Raiola.... Rafinha : Selon Espn, l'Inter et le Fc Barcelone continuent de discuter d'un possible rachat du catalan. Toutefois, si le Barça est prêt à diminuer sa demande, il ne compte pas descendre en dessous de 30M€. Samir Handanovic : Andriy Lunin, le jeune gardien de but de Zorya Luhansk, et qui vient de faire ses débuts avec l'Ukraine est considéré comme l'un des meilleurs espoirs européens à son poste. La Juve, Liverpool, mais aussi Wolfsburg, Lipsia, la Real Sociedad et Watford le suivent... Selon La Gazzetta Dello Sport, les dirigeants de Nerazzurri chercheraient à faire de lui l’héritier de Samir Handanovic : le gardien slovène reste LA garantie, mais il a près de 34 ans. La stratégie interiste pourrait être d'anticiper la concurrence et d'acheter Lunin, puis de le prêter pour quelques saisons à un autre club italien, avant de le rapatrier au club. L'Inter avait déjà agi de la sorte avec un certain Julio Cesar... La Primavera sacrifiée pour l'Uefa Se priver de futurs talent afin de se sortir du Fair-play financier…Vu sous cet angle, le cadre de l'Inter du futur semble plus gris et devrait démoraliser de nombreux jeunes talents attaché au club pour des raisons budgétaires. Il y a le feu dans les comptes et l'Inter se doit d'atteindre un certain seuil de rentabilité afin d'éviter toute sanction de l'Uefa au 30 juin. Et comme l'année dernière, l'Inter pourrait opter pour la vente de plus jeunes joueurs. Toutefois, le club compte maintenir un droit de rachat prioritaire. Ce qui pourrait permettre à l'Inter de ne pas faire une croix sur certains joueurs importants de l'équipe-première. Les noms en tête de liste sont ceux de Pinamonti et Odgaard : Andrea Pinamonti a failli rejoindre le Sassuolo pour une opération estimée à 7/8M€ Jen Odgaard est courtisé par Cagliari, le club en demanderait également 8M€. Nicholas Zaniolo est estimé à 4M€ Xian Emmers et Zinho Vanheusden valent chacun 2 à 2,5M€ ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Milan – L’Inter s’est qualifiée pour les 8ème de finale de l’Europa League des jeunes. Luciano Spalletti: présent au stade, s’est livré en zone mixte: Avant toute chose, voici l'article paru dans la presse: L’histoire des tifosi romains "Quand je me fais accoster par les tifosi, si je décide d’arrêter de parler, je le fais toujours d’une façon correcte. Quelque fois, on peut discuter de certaines choses. Dans le cas présent, j’ai rencontré des tifosi de la Roma qui m’attendaient sur la rampe du stade. Puis, à la sortie du restaurant d’autres tifosi étaient présents, nous avons fait des photos et discuté à l’extérieur, comme si nous étions devant la maison. Il y avait encore beaucoup de romaniste à l’intérieur de la ville et je ne pense pas avoir dit quelque chose de particulier. Mais nous devrions aller plus loin et avoir plus précisément une occasion d’évaluer le poids des mots, parce que de ce que j’ai lu rapidement, il me semble que les arguments sont les mêmes que ceux qui sont traité en Conférence de presse. Si quelqu’un veut approfondir le sujet, on peut en parler." Les déclarations sur le Mercato "Je ne vois pas de quel argument vous me parlez. J’ai dit des choses sur le Suning, sur le fait que nous avons des obligations, des objectifs, des enjeux en cours. J’ai toujours parlé de la même façon. Ensuite, il y a la volonté de s’en prendre à moi et de me faire du mal, surtout de de la part du Corriere della Sera. J’en prends acte, mais porter l'attention sur quelque chose que j’aurais peut-être dit à l’extérieur d’un restaurant, c’est quelque chose qui peut être très dangereux pour tout le monde, car cela vaut pour tout le monde." "De plus, Il y a un contexte officiel où l’on mesure nos mots et il existe un autre contexte où il y a des gens que l’on considère "ami" et avec lesquels vous ne faites plus attention. Je n’ai pas le moindre souvenir d’avoir dit quelque chose de précis. Cela me semble un peu étrange que cet article émane du Corriere della Sera, qui est un journal de Milan. Ce sont tous des professionnels et je les reçois en conférence de presse." "Les journalistes venant de Turin, je ne les connais pas. Voir un article rédigé de la sorte est un peu surprenant, mais je prends acte qu’il y a eu la volonté de faire mal et même il faut continuer à aller de l’avant." Période compliquée "Pour moi, ce qui est important, c’est ce que nous vivons à travers cette crise. Quand une personne te dit que l’Inter actuelle ne tourne pas, cela doit de motiver à trouver les raisons pour solutionner cette situation. Nous devons prendre conscience du travail que nous sommes en train de réaliser. En ce moment, nous devons mettre plus l’accent sur l’aspect du travail. Chaque chose doit être remise à sa place." Si l’atmosphère est à la dépression, suite au fait que le club ne veut pas investir ? Si j’ai déjà parlé de cet état dépressif au Club ? "Il peut y avoir le fait que certains joueurs ressentent de la peur, une peur que se reproduise ce que nous avons connu par le passé et qui ne soient plus en mesure de contrôler cette tension ou cette peur. C’est agréable de vivre ces parties avec les tifosi, j’aimerais réécouter ce qu’ils ont déjà dit, s’ils ont déjà exprimé leur volonté de vouloir faire du mal à Spalletti et l’Inter." Youth League "Cela confirme mon jugement sur l’importance du travail à l'entrainement. Vecchi connait beaucoup de choses et il est plus que précieux. Vu de l’extérieur, les joueurs ont été très braves. La partie d’hier ce jouer à domicile, il y avait de la tension, mais cela n’a pas perturbé les joueurs au point de commettre des erreurs basiques, vu leurs qualités. Ils ont fait preuve d’une très grande maturité, d’une réaction forte : Ils ont insisté jusqu’au bout, en prenant des risques et ce sont battu jusqu’à la fin pour remporter la victoire, et ce avec un solide caractère." "Je félicite l’entraîneur et ses joueurs. Je me permets de citer Emmers, que j’entraîne également, il a fait un bon match aujourd’hui. Le retour de Zappa a été fondamental, il a calmé tous le monde, plus personne n’y croyait, il avait dix mettre de retard et il est parvenu à se libérer et prendre possession de ce ballon qui aurait dû être celui de la défaite." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Après les rumeurs qui on circulé en Belgique récemment, l'officialisation. Zinho Vanheusden a renouvelé son contrat avec l'Inter jusqu'au 30 juin 2022. Le club a communiqué la nouvelle sur son site : "Le FC Internazionale Milano communique le renouvellement du contrat de Zinho Vanheusden; le défenseur nerazzurro portera nos couleurs jusqu'au 30 juin 2022. Arrivé à l'Inter en 2015, le belge est rapidement devenu un pilier de la Primavera de Stefano Vecchi avec laquelle il a remporté un Championnat et une Coupe d'Italie. Vanheusden récupère actuellement de la blessure au genou gauche subie en septembre dernier lors de la rencontre d'UEFA Youth League contre le Dinamo Kiev et sera bientôt de retour sur les terrains pour défendre les couleurs de l'Inter."
  8. Milan – Notre propriétaire s’était engagé à verser dans les caisses de l’Inter 4,6M€ de primes, en cas de position qualificative pour la Ligue des Champions, en fin de phase aller de la Série A. Et l’Inter a tenu parole, la phase aller a été très bonne, hormis le mois de décembre. Cette dernière, dont le mérite en revient à la bande de Spalletti garantit à l’Inter 3,5M€ dans ses caisses, auquel on peut rajouter un autre bonus de 1,1M€ pour ses victoires dans les "grands matchs". En effet, il a été convenu que le Suning verserait au club, 550 000€ en cas de victoire sur le Napoli, la Juventus, la Roma ou le Milan. L’Inter a remporté deux de ses matchs, d’où cette somme. Les primes valident pour la phase retour! Ces bonus sont valables également pour la phase retour et si l’Inter bat la Roma par exemple, 550 000€ seront versé en juin, il en va de même pour chaque grande affiche. La Primavera n’est pas en reste, ce dimanche, elle rencontrera la Roma dans le cadre de la Supercoppa Primavera. Si les hommes de Vecchi l’emportent, 500 000€ seront également versé sur le compte en banque nerazzurro. D’où provient cet argent ? Il y a un peu plus d’un an, l’Inter et le Suning ont signé un accord en regard aux droits de naming et de sponsorisation. Si on additionne les objectifs, les bonus peuvent grimper jusqu’à 66M€ en 4 ans. Au net de la division, cela revient à 16M€ de prime par saison. Il faut également noter que l’accord entre les parties impliquées, ont vu l’inscription d’un bonus initial pour la première saison de parrainage, celle qui est en cours, de 25M€, mais pour l’instant cette somme n’a jamais quitté la Chine. Celle-ci, étant importante, est bloquée suite aux décisions prises par le Gouvernement de Pékin. Mais cela n’empêche pas l’Inter de pouvoir obtenir des primes à la carte, en attendant que la situation s’améliore. De plus, si l’Inter fini troisième, elle percevra 3,5M€. 8 M€ en cas de seconde place et 10M€ en cas de Scudetto. L’objectif du Suning est de permettre à l’Inter de retrouver la Ligue des Champions. Si cet objectif est atteint, il faudra ajouter au calcul de ces primes, d'autres primes en provenance de nos autres principaux sponsors. En effet, ces dernières ont été mentionnées lors de la signature de nos divers contrats. Cet argent sain offert par notre propriétaire et autres sponsors, aura quoiqu’il arrive son impact, lorsqu’il faudra s’attarder à nouveau au Fair-Play-Financier et si la situation se débloque en Chine. Cette somme de 25M€ de parrainage pourrait avoir un impact très important vis-à-vis de l’UEFA... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Milan – Peu importe la catégorie, l'Inter a imposé sa loi dans chaque Derby en ce début de saison : Remporter un Derby, qui plus est dans chaque catégorie, a toujours une saveur spéciale. C'est cette saveur que peuvent goûter les tifosi de l’Inter, qui, durant cette saison, a fait sa loi et prouve que Milan est Nerazzurro ! La victoire de ce dimanche, avec un Icardi en forme internationale, est le point culminant d’un mois de couronnement pour le Navire Nerazzurro. Ce succès de l’équipe première permet aux hommes de Luciano Spalletti d’être dans le rôle du chasseur en étant seul deuxième à deux points du Napoli. D’ailleurs, ce samedi à 20h45, la rencontre "Scudetto" opposera l’équipe de Sarri à l’équipe de Spalletti, une confrontation directe qui pourra donner une nouvelle indication sur le niveau de notre Beneamata... De son côté, le Milan conditionné à remporter le Scudetto accuse déjà un retard de 10 points, ce qui en Italie, est extrêmement dur à remonter, si tu maintiens un bon niveau de jeu. Ce classement consolide encore plus la suprématie Nerazzurra dans la ville, et ce dans chaque catégorie. Un mois de Derby, un mois de victoires. Tout commence avec le Derby de la Primavera, le 16 septembre : Un rendez-vous qui arrive immédiatement pour la seconde journée de championnat. Les hommes de Vecchi, porté par un Odgaard en forme Icardienne, ont terrassé le Milan de Gattuso 3-0. Il s’agira du premier triplé de notre toute nouvelle recrue, qui fait ses classes chez Vecchi. Passons à présent au 1er octobre, une date qui fera marque dans le secteur giovanile interiste. Trois Derby sont programmés : Il y aura les confrontations entre les Under 17, Under 16 et Under 15. Chaque rencontre se concrétisera par un triomphe Nerazzurro ! INTER 2-0 Milan : pour l’U-17 de Zanchetta INTER 3-1 Milan : pour l’U-16 de Bonacina, INTER 1-0 Milan : pour l’U-15 d’Annoni. Une domination territoriale programmée par les jeunes, qui auront eu droit, en cerise sur le gâteau, de pouvoir assister à la victoire de l’Equipe Première! Conclusion : Plus que jamais Milano Siamo Noi, cinq derbys, cinq victoires indiscutables pour l’Inter. Fassone appréciera, tout comme Jindong Zhang, mais ce sera pour deux raisons totalement différentes ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  10. Milan – En effet, le jeune Danois, qui a figuré dans le Top 50 des meilleurs jeunes talents au monde la saison passée, a détruit le Milan ce samedi en réalisant un triplé. Après le Blond d’Icardi, l’Inter dispose d’un vrai blond et d'un très jeune artificier..... Ce samedi, le Milan de Gattuso a été coulé par le triplé danois et il y a eu la façon de faire : Un doux lob de l’extérieur suite à une erreur de son adversaire, une diagonale près de la ligne, après avoir défendu brillamment son ballon et un touché de la poitrine tel un opportuniste. Après le troisième but, ce garçon qui exulte peu ou pas à l'inverse d'un Balotelli a s’est laissé aller à un sourire et a fait le geste des trois doigts avant de recevoir l’étreinte de ses équipiers. Pourtant, ceux qui le connaissent bien, assure que Jens est un nordique normal, qui s’est rapidement intégré. Une acclimatation destinée à se compléter, grâce à l’italien intensif qu’il est sur le point d’apprendre, et sa nouvelle maison où il se rendra bientôt, depuis les nuits passées à Interello. Selon la Gazzetta Dello Sport, le danois né en 1999 est arrivé de Lyngby, grâce aux fruits d’un travail réalisé par les entraîneurs de l’équipe première et des équipes de jeunes. Le Suning souhaite créer un projet à long terme et disposer de Top Player déjà dans son propre vivier Odgaard a couté 1,1M€ plus bonus (moins de la moitié que croyait Gattuso, un rien de plus que le rossonero Larsen) pour venir à Milan. Son recrutement a été possible grâce à Samaden, le Responsable du Secteur Jeune et Bacci, le nouveau-vice d’Ausilio. L’Inter a pris le meilleur sur la Fiorentina, la Roma, l’Ajax et le Borussia Dortmund. Le Guardian, l’année placée l’avait classé parmi les 50 meilleurs jeunes au Monde né en 1999. De plus, si on l’avait recruté la saison passée, il aurait fallu débourser 4-5 M€. Faisant 1m88, Jens est de la même génération qu’Andrea Pinamonti, qui a déjà rejoint l’équipe première, mais il dispose de caractéristiques différentes. Tout comme le Trentino, il sait déborder, mais il est plus un homme de surface. Le danois n’a pas encore terminé de "grandir", et il doit renforcer son tonus musculaire dans les jambes, mais il peut compenser ce retard grâce à son sens du positionnement et son excellent pied gauche. Il fait partie, avec Nicola Zaniolo et Zinho Vanheusden des joueurs observés personnellement par Spalletti et il semblerait qu’il soit prochainement convoqué en équipe première. Tous attendent de voir comment se comportera Jens lors de la Youth League, compétition dans laquelle l’Inter Championne d’Italie de Stefano Vecchi fera ses débuts, le 27 septembre 2017 face au Dinamo de Kiev en Ukraine. Le match retour aura lieu au Meazza le 18 octobre.... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Victor Newman

    Le Mercato de notre Primavera!

    Milan - L'Inter a diffusé toutes les acquisitions et les ventes réalisées dans son secteur jeune. En voici la liste: Achats: Jens Odgaard, (’99,) Lyngby Nicolò Zaniolo, (’99), Virtus Entella Nicholas Galazzi, (2000), prêt avec droit de rachat, de l’Accademia Pavese Simone Stucchi, (2000), prêt avec droit de rachat de Renate Simone Brando Radaelli, (2000), Enotria Gabriele Minerva, (2000), Enotria Davys Corrarati, (2000), Enotria Christian Mandracchia, (2000), Accademia Inter Giovanni Ndzo Tchetchoua, (2000), Enotria Giordano Bardeggia, (2000), San Marino Felice D’Amico, (2000), prêt avec droit de rachat de Palerme Alberto Del Grosso Nicola Milani, (2001) Ciserano Iacopo Gianelli, Cremonese David Wieser, (2002), Sudtirol Cristian Airoldi, (2002), Olginatese Nicholas Bonfanti, (2002), Virtus Bergamo Gabriele Pezzotta, (2002), Virtus Bergamo Davide Petito, (2002), prêt avec droit de rachat au Vis Nova Antonio Pio Iervolino, (2003), Peluso Academy Luca Magazzù, (2003), La Spezia Nicolò Radaelli, (2003), Renate Nicola Pucci, (2003), Donatello Marcello Elia Pezzini, (2003), Cremonese Nicholas Gerardi, (2003), Liventina Davide Paccagnan, (2003), Liventina Ramen Cepele, (2003), Liventina Lorenzo Peschetola, (2003), Pescara Andrea Pozzi, (2003), Vis Nova Ventes: Pierre Bolchini, (1999), Novara Giulio Mangano, (1999), prêt à Pro Patria Marco Confalonieri, (1999), Renate Brian Diaferio, (classe 1999), Renate Gianluca Bassano, (classe 1999), Prato Roberto Di Jenno, (1999), Torino Alessandro Minelli, (1999), prêt à Pescara Luka Kerin, (1999), prêt avec droit de rachat et de contre-rachat au Krsko Enrico Celeghin, (1999), prêt avec droit de rachat et de contre-rachat au Torino Giorgio Vitali, (1999), Novara Simone Damo, (1999), Cremonese Niccolò Vai, (1999), Novara Giordano Gavazzeni, (2000), prêt au Villongo Andrea Franzini, (1999), prêt au Breno Andrea Rizzi, (1999), prêt au Darfo Boario Kenny Mike Ebui, (1999), Brescia Gabriele Dalla Bernardina, (1999), prêt à Cittadella Mattia Poletto, (1999), prêt au Tamai Francesco Serafin, (1999), prêt à l’Este Niccolò Marcellusi, (1999), prêt au Massese Marco Capone, (1999), Crotone Andrea Gallina, (1999), Cremonese Tommaso Spaviero, (1999), prêt à Cremonese Tommaso Putzolu, (1999), prêt à Cremonese Alessio Gemmi, (2000), Renate Nicholas Amabile, (2000), Renate Simone Brando Radaelli, (2000), Monza Giovanni Ndzo Tchetchoua, (2000), prêt à l’Olginatese Giordano Bardeggia, (2000), prêt à San Marino Luca Tagliabue, (2000), prêt au Cantù Marco Pedroni, (2000), prêt au Chievo Verona Manuel Marzupio, (2000), prêt au Virtus Bergamo Marco Cossa, (2000), prêt au Folgore Caratese Eric Battilana, (2000), prêt au Pordenone Stefano Turati, (2001), Renate Riccardo Ferro, (2001), prêt au Monza Gregor Kajganic, (2001), prêt au Venezia Riad Krasniqi, (2001), prêt avec droit de rachat et de contre-rachat au Genoa Niccolò Radaelli, (2001), prêt avec droit de rachat et de contre-rachat au Cremonese Alessandro D’Aversa, (2001), prêt au Renate Niccolò Sironi, (2001), prêt au Renate Luca Lanza, classe (2001), Feralpi Salò Luca Galli, (2001), Novara Filippo Ornaghi, (2001), Novara Riccardo Arnanno, (2002), prêt à l’Enotria Gabriele Pezzotta, (2002), prêt au Virtus Bergamo Koua Leopaul Essan, (2002), prêt à la Varesina Mattia Tordini, (2002), prêt avec droit de rachat et de contre-rachat au Novara Marco Morandini, (2002), Feralpisalò Andrea Bertazzoli, (2002), prêt au Cremonese Alessandro Giacomo Gian, (2003), prêt à l’Enotria Luca Prinelli, (2003), prêt au Monza Andrea Cappadonna, (2003), Sarnico Dennis Iannello, (2003), prêt au Monza Jonathan Fasolini, (2003), prêt à l'Albinoleffe Nicolò Donarini, (2003), prêt au Cremonese Lorenzo Fusto, (2003), Novara Bonne chance à tous! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Milan – Personne ne le voit venir, mais le Corriere Dello Sport vient de constater une situation assez inédite chez les Nerazzurri. En cas d’arrivée de Patrik Schick, l’Inter emprunterait un chemin qui pourrait lui permettre de disposer d’une nouvelle équipe capable d’évoluer ensemble pour la prochaine décennie : Un groupe d’"Under 23" qui pourrait devenir l’épine dorsale d’une excellente équipe, au vue de la qualité des joueurs recrutés. Il semblerait qu’il soit question de la nouvelle ligne directrice empruntée par l’Inter : On a déjà pu le constater en janvier, avec l’achat de Gagliardini (23 ans) de l’Atalanta. Ce concept semble se répéter lors de cette nouvelle fenêtre estivale : L’arrivée en défense de Skriniar, pris de la Samp, devrait dans un certain délai apporter des certitudes en défense. Cette nouvelle ligne de conduite est très audacieuse et apporte un nouveau concept pour notre grand club : Nous sommes en train d’assister à l'arrivée de "Babies" que le club recrute et compte recruter, sans devoir se presser dans le temps. Notre club compte les diriger, les employer et les utiliser, afin qu’ils puissent progresser. Quelques exemples viennent conforter cette théorie : - L’argentin Facundo Colidio (17ans) - Les deux italiens Pietro Pellegri (16ans) et Salcedo Mora (15ans), Concernant Mora, ce dernier est née à Sestri Ponente de parents colombien. L’Inter, ne misait pas avant sur les jeunes et elle peut s’en mordre les doigts, car dans le parcours de certains jeunes interistes, on peut notamment y retrouver un certain Bonucci… ! Retenir les leçons du passé et se tracer un avenir prometteur, dans la durée, est inédit à l'Inter, qu'en pensez-vous ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Milan - Steven Zhang a fêté le Scudetto de la Primavera de Stefano Vecchi. Au terme du match victorieux de l’Inter, 2-1 à la Fiorentina, le fils de notre Propriétaire, a fait par de toute sa fierté sur Instagram: “Le temps l'enseigne, si tu fais les choses avec ton cœur, tu parviens à réussir et à récolter ce que tu mérites. Merci à tous pour avoir défendu vos vraies couleurs." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×