Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'psg'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

32 résultats trouvés

  1. Le Président du Paris-Saint-Germain, Nasser Al Khelaifi, s’est livré hier à l'occasion de l’Assemblée-Générale de l’Eca. "Icardi est vraiment un grand attaquant est je suis content de l’avoir. Ses statistiques en Serie A démontrent qu’il est fort et nous misons sur lui. Souhaitez-vous savoir si je vais le racheter à la fin de la saison ? "Je verrais…" Lors de cette Assemblée Générale, "Nasser" s’est également entretenu longtemps avec le Président de l’Eca, Andrea Agnelli. Toute la joyeuse bande se donne déjà rendez-vous le 24 septembre à Lubiana et dans les deux jours suivants à Munich pour le Board de l’Eca. Des dates déjà cochées dans l’agenda de Steve Zhang qui a rejoint l’élite européenne ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. "Je me sens prêt, à mon âge, pour faire face à ce nouveau défi." Steven Zhang, 28 ans, Président de l’Inter, présent à Genève lors de son intronisation au Board de l’Eca, l’Association des Clubs Européen. "Je suis jeune, mais j’ai avancé pas à pas. D'abord aux États-Unis, puis en Chine. Il y a, là-bas, une génération de jeunes entrepreneurs qui occupent des postes à responsabilités. Je crois que l’Eca a été séduite par la fraîcheur d’idées nouvelles. Le football ne dure pas uniquement 90 minutes, il dispose d’une grande marge de croissance via les réseaux sociaux, en passant par Youtube. Et je compte apporter mon expérience sur ce terrain." Objectif Inter "Notre vision au Club est d’être toujours présent en Ligue des Champions. Nous y participons pour la seconde année de suite, mais cela devra toujours se reproduire." La course au Scudetto ? "Notre objectif est d’aller le plus haut possible, nos tifosi et l’Histoire du club le méritent. Notre entraîneur est arrivé depuis à peine 100 jours et nous avons recruté de nombreux jeunes joueurs. Et même si tout le monde voudrait remporter le Scudetto et la Ligue des Champions, il faudra tout de même faire preuve de temps et de patience. Les résultats arriveront. Je vous l’avais déjà prédit il y a deux ans et nous y sommes." Le Mercato ? "Nous avons un très grand entraîneur, en tant que Club, nous le soutenons à 300%. Nous avons réalisé ce mercato car l’Inter doit viser les sommets. Aux joueurs, je leur demande de mettre sur le terrain des sentiments, de l’envie, d’avoir le cœur Nerazzurro." Icardi ? "C’est un brave garçon, une brave personne et un brave joueur. J’ai parlé de lui avec le Président du Paris-Saint-Germain et il m’a dit qu’il serait heureux de l’avoir. Je lui souhaite de réaliser de bons résultats et qu’il puisse se divertir sur le terrain." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Wanda Nara s’est livré au Corriere Dello Sport au cours d’une longue interview JUVE (sans la citer) et l’échange de 50M€ + Higuiain de janvier 2019 "Je ne dirai pas le nom de l’équipe, mais l’autre joueur concerné était déjà venu à Milan mais pas à l’Inter. Si on avait été clair avec Mauro, tout aurait été très certainement différent. N’aurait-pas pu lui retirer son brassard à la fin de la saison ?" CONTE "Si Conte a accepté les choix du club ? Je crois que oui, j’ai parlé avec lui et il lui avait été garanti que l’équipe allait être renforcée." MAROTTA "Le calcio est un monde d'affaires, Marotta a fait ses choix et il a du rendre des comptes. On verra qui aura bien agit. Sur le Champion qu’est Icardi, il n’y a jamais eu de doutes, j’avais 15 offres. Avec Marotta, nous sommes arrivés jusqu’au dernier jour, non pas par provocation mais par ce que je connaissais la valeur du joueur." L’ASSIGNATION EN JUSTICE "Ce n’était pas une assignation pour l’argent, seul les ignorants peuvent le croire. Si j’avais dû agir de la sorte, je l’aurai fait il y a 3-4 ans lorsque l’Inter ne disputait pas la Ligue des Champions. Il aurait pu gagner le double, mais il était resté à l’Inter par amour du club. Il voulait être entraîné par Conte : Qui sait où il aurait pu arriver avec lui..." La JUVE ET PARATICI "Il était le Capitaine de l’Inter, il n’y serait jamais allé. J’entretiens un rapport cordial avec Fabio. S’il est intéressé, ce rapport se poursuivra" Un appel du pied à la Juve ? "Jouer en Italie plait à Mauro, je pense qu’il reviendra. Je ne sais pas ou ni comment, la priorité restera toujours l’Inter." Il y a un moment où il est venu pleurnicher ? "Non, dès l’instant où le brassard lui a été retiré, je savais qu’il n’aurait aucun problème a retrouver une autre équipe." Sur le climat difficile auquel il a été confronté ? "Mauro n’était pas habitué à souffrir, mais il sait faire face aux difficultés. Il s’en tapait des rumeurs. Il pouvait supporter l’idée de rester à l’Inter dans des conditions difficiles, il est courageux et pour ma famille cela aurait été plus facile qu’il soit en Italie. Mais non, entre nous les choses vont bien." Est-ce que les choses vont changer suite au transfert d’Icardi ? "Je suis une famille à l’ancienne avec beaucoup d’enfants, c’est un plaisir d’être là. J’étais présente à la signature du contrat de Mauro à Paris et je téléphonais à Milan pour aider les enfants à préparer les cartables pour l’école." Wanda, la bonne ou la mauvaise de l’Histoire ? "Je suis celle qui l’a résolue. Il était difficile de ressortir de cette situation et de trouver une équipe de ce niveau. Le choix de Paris me rends orgueilleuse, Mauro et la Famille aussi. En tant qu’agent, je suis parvenu à faire de mon mieux, sans trahir ni la majorité des tifosi qui l’aime, ni l’Inter." Réaction de l'Inter Suite à la déclaration de Wanda Nara, l'Inter fait savoir que le brassard de Capitaine a été retiré pour raison disciplinaire. C'est son épouse en personne qui a été au centre des discussions dans le vestiaire. Marotta, arrivé officiellement en décembre, a vu explosé entre ses mains un cas déjà existant. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Il n'aura pas fallu longtemps avant de voir le Paris-Saint-Germain s'inquiéter de la présence de Wanda Nara, l'épouse et agent de Mauro Icardi. En effet, comme le souligne Rmc Sport, la France se demande si Wanda Nara dévoilera les secrets du vestiaire parisien. Une situation qui, si elle se produit, sera cyclonique pour le club de la Capitale. Alors que Mauro Icardi n'a pas encore débuté sous le maillot, la question du conflit d'intérêt se pose naturellement étant donné que Wanda Nara est certes l'agent du joueur, mais également chroniqueuse sportive pour l'émission Tiki Taka. Rmc Sport se demande donc si les joueurs parisiens doivent se préoccuper de la présence médiatique de Madame Icardi qui, dans le passé, avait tranquillement émis des critiques sur la place publique. Les passes décisives de Perisic, les consignes données à Spalletti d'aligner deux pointes. Cette situation avait au final exaspéré les Interistes, du club jusqu'aux tifosi. Si pour l'heure, la situation est telle que Paris décidera en fin de saison s'il rachètera ou pas Mauro Icardi, Rmc Sport conclu que le rôle d'agent de Wanda Nara est une stimulation supplémentaire pour Icardi. Toutefois, en tant qu'épouse du joueur, la destination parisienne n'avait pas séduit plus que cela la principale intéressée. "Avec Wanda Nara, le danger peut venir de n'importe où...Et sa présence à Italia 1 sera observée de très près!" Validez-vous cette ultime phrase de Rmc Sport. Combien de temps donnez-vous au vestiaire parisien avant son implosion ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Wanda Nara a décidé de frapper fort en parlant du futur de Mauro Icardi : "J’aimerais qu’un jour Mauro aille jouer à Boca. Imaginez ce que peut ressentir un joueur sur le terrain. Pour moi ce serait une superbe opportunité de vivre cette aventure avec ma sœur. Cela me plairait énormément de revenir au pays." Zaira Nara, l’intervieweuse, a demandé à Wanda si celle-ci avait été récemment contacté par Boca : "Ce n’était pas une proposition sérieuse de la part de Boca. Nous avions décidé d’attendre jusqu'à la dernière minute, et je me suis comporté ainsi car j’avais un joker dans ma manche. Je savais que Mauro allait partir dans un autre club, personne n’était au courant, mais je peux le dire à ma sœur, car même les garçons ne le savaient pas : Mauro avait déjà été à Paris, il s’était fait une petite valise et il m’avait laissé avec tout le reste." Représenter d’autres joueurs ? "Non, car il est très impératif de gérer les intérêts de Mauro, il y a beaucoup de choses à faire à l’heure actuelle. On m’a proposé d’autres joueurs, des maris de mes amies. Ceux qui me connaissent savent que je ne recherche pas un intérêt commercial personnel. Je le fais pour l’amour que j’ai pour Mauro." "Entre les différentes options que j’ai eu, Paris était le pire choix pour moi car il y aura des allés et venues avec les enfants entre Milan et Paris, mais j’ai pensé à Mauro. Il y avait de nombreuses et très importantes équipes en Italie qui le voulaient et cela aurait été plus accommodant." Neymar et Maxi Lopez ? Il a diffusé la photo le jour même où Mauro s’est uni a l’équipe. C’est une vieille photo, pas une récente. Je veux penser qu’il ne s’agisse que d’une coïncidence, les joueurs sont au courant de tout." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Le club de la Capitale française appréciera. Voici l’anecdote dévoilée par le Corriere Dello Sport sur l'incroyable journée qu'a connu l'ancien joueur interiste Une journée totalement incroyable qui a débuté avec la sortie de scène de Wanda Nara sur Tiki Taka : l'agent d'Icardi ayant du rentrer précipitamment à la maison pour une mission qui était tout sauf une partie de plaisir. Une fois arrivée à domicile, plus que de traiter avec l'Inter, une prolongation de contrat était la condition sine qua non ouvrant un départ en prêt, plus que de traiter avec Paris, Wanda s'était de nouveau retrouvée face au mur érigé par son mari. Nullement convaincu, Mauro était absolument décidé à rester et ne voulait pas entendre raison. Les discussions houleuses ont durées des heures, jusqu'à ce que Wanda, à 04h00, désespérée, se retourne vers les agents et amis historique d'Icardi, Pino et Savini : "S'il vous plait, convainquez-le..." Ce n'est que bien plus tard, tôt dans la matinée, qu'Icardi a finalement pris la décision d'aller au moins à Paris... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. La Belgique a la cote : après Radja Nainggolan, Zinho Vanheusden, Xian Emmers, voir Enzo Scifo pour les plus anciens d'entre nous, l'Inter a recruté cette saison Romelu Lukaku. Mais il semble qu'il ne sera pas le dernier Diable Rouge à rejoindre la Lombardie. En effet, selon Tuttomercatoweb, l'Inter de Conte s'est renseignée sur le latéral droit parisien, Thomas Meunier. Outre le recrutement de Lazaro, la sensation est que l'Inter est prête à négocier des offres pour Matteo Politano et Antonio Candreva. Dans cette optique, Meunier qui sera en fin de contrat à l'été 2020, représente bien plus qu'une simple alternative. Validez-vous ce recrutement ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Comme ce fut le cas face à Manchester United, l’Inter a bien failli céder d’un rien face à Paris dans le cadre de l’International Super Cup. Privé d’attaquants de haut niveau, les hommes de Conte ont fait bien mieux que tenir tête la bande à Mbappé et Cavani. L’Inter a tout simplement dominé l’intégralité de la rencontre, présente tactiquement, la patte de Conte se fait sentir avec une pression de tous les instants. Les joueurs prennent confiance, parfois trop à l’instar d’Antonio Candreva qui a osé une panenka lors de la séance de pénalty, une tentative qui a échoué sur la barre parisienne. Le Champion de France, dominé, aura ouvert la marque sur sa seule réelle occasion de la première période, à la 41’ Kherer. La suite du match fut un duel entre Areola et les Interistes. Si le portier parisien a évité une correction pour les siens, il se toilera finalement sur un vieux tir de Longo dans le temps additionnel de la second période. Absent lors de la séance de tirs aux but face à la Juve, Samir Handanovic prouve qu’il n’a rien perdu de sa superbe dans cet exercice, parant deux penaltys, et offrant de la sorte un trophée pour l’honneur aux Nerazzurri. L’Inter clôture donc une très belle tournée asiatique, les enseignements sont nombreux : Conte impose déjà sa patte, il mérite à présent d’avoir une attaque digne de ce nom, en commençant par Lautaro Martinez qui retrouvera le chemin d’Appiano Gentile dès ce lundi 29 juillet. Tableau Récapitulatif Résumé vidéo Inter 1-1 Paris-Saint-Germain Buteur(s) : 41' Kherer, 94’ Longo Penaltys: Inter 6-5 Paris-Saint-Germain Cavani (goal), Ranocchia (goal), Jese (goal), Gagliardini (goal) Diallo (goal), Colidio (goal), Aouchiche (stoppé par Handanovic), Agoumè (goal), Hemans (goal), Candreva (Sur la Barre), Mbe Soh (goal), Longo (goal), Zagre (stoppé par Handanovic), Joao Mario (goal) Inter: 1 Handanovic; 37 Skriniar (81’ Pirola), 6 De Vrij (66’ Godin), 95 Bastoni (66’ Longo); 33 D'Ambrosio (90’ Agoumè), 24 Barella (81’ Joao Mario) 77 Brozovic (66’ Borja Valero), 12 Sensi (66’ Gagliardini), 29 Dalbert (66’ Ranocchia); 44 Perisic (81’ Colidio), 70 Esposito (66’ Candreva) Banc: 27 Padelli, 46 Berni, 20 Borja Valero, 96 Ntube, 98 Pirola, 99 Vergani T1: Antonio Conte Paris: 16 Areola, 14 Bernat, 41 Kehrer, 2 Diallo, 20 Kurzawa (Zagre); 12 Meunier; 19 Sarabia (75 st Jese), 6 Verratti, 21 Herrera; 23 Draxler, 7 Mbappe (75' Cavani) Banc: 1 Trapp, 30 Bulka, 40 Innocent, 11 Guclu, 25 Bakker, 31 Dagba, 34 Nsoki, 41 Hemans, 35 Kouassi, 36 Mbe Soh, 38 Aouchiche, 44 Toufiqui T1: Thomas Tuchel Arbitre : Fu Ming Averti(s): Kurzawa (P) Expulsé(s): / ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Antonio Conte s’est livré en conférence d’après-match suite à la victoire Nerazzurra sur le Paris-Saint-Germain de Leonardo. "Je suis sincèrement très content, vu ce que l’on a montré durant cette partie, on ne méritait absolument pas la défaite. Au-delà du résultat, je devrai tout de même faire des évaluations footballistiques sincères et honnêtes. Je continue à voir d’importantes améliorations au niveau de la mentalité des garçons, dans l’envie de jouer au football, d’agresser l’adversaire dans sa propre moitié de terrain, dans l’envie de récupérer le ballon lorsqu’il est perdu." "C’est très certainement un aspect très positif et je dois sincèrement dire que je fais face à une très grande disponibilité de la part des garçons, cela m’enthousiasme pour continuer sur cette route. Cela me fait plaisir que les joueurs y ont cru jusqu’à la fin, nous avons su finalement marquer et nous l’avons remporté aux penaltys. La défaite ne doit jamais nous faire plaisir, même en amical, même lors d’une séance de penaltys. Même avant notre but, nous méritions bien plus que ce 1-0." Le Mercato "En ce qui regarde le Mercato, le club est entrain d’y travailler. Mon but est d’exploiter au maximum les ressources qui seront à ma disposition, j’en suis heureux, et je me diverti à travailler avec ce groupe de joueurs qui t’apporte de l’enthousiasme qui te diverti en te proposant des choses. C’est un groupe qui a l’envie de bien faire, l’envie de suivre, l’envie de surmonter les obstacles, qui propose de très belles choses au-delà des achats et des ventes." La Ligue des Champions "Nous allons disputer la plus grande compétition européenne et nous avons conscience des importantes difficultés qui nous ferons face, car il y a tellement d’équipes qui partiront avec l’objectif de l’emporter, mais une seule y parviendra au final." "Nous sommes au début d’un parcours que je nous souhaite très important. J’estime que nous travaillons, que nous posons les bases pour honorer de la meilleure des façons la Ligue des Champions. Comme je le dis toujours, les garçons cherchent à travailler, nous ne nous fixons pas d’objectifs particuliers minimaux ou maximaux, nous chercherons à faire de notre mieux, et nous verrons au final jusqu’où nous parviendrons à aller." La tournée "Cela fait vingt jours que nous travaillons ensemble, et lors de ces deux semaines, j’ai pu constater d’importantes améliorations et des joueurs qui veulent mettre en pratique ce sur quoi nous travaillons. Pour moi c’est important car je demande énormément aux joueurs. Dans le même temps, je suis prêt à reconnaître les mérites des garçons lorsque ceux-si sont entrain d’apprendre et de réaliser un très grand travail. Nous sommes partis tête basse en pédalant, énormément et c’est ce qui me fait le plus plaisir." Lukaku "Comme je l’ai déjà dit, nous parlons d’un joueur qui n’est pas des nôtres, ce n’est pas juste d’en parler, ce serait un manque de respect envers les joueurs du Club. Lukaku est un joueur d'United, nous savons que le mercato tourne à plein régime et le club travaille pour chercher à renforcer le noyau entre les ventres et les achats. Comme je l’ai toujours dit, j’ai énormément confiance au club, mais pour moi, le plus important est cette volonté, je suis heureux de la façon dont travaillent mes joueurs. Selon moi, nous sommes entrain de travailler en cherchant à créer quelque chose de solide." "Il est inévitable ensuite de renforcer le noyau, mais l’important sera que ceux qui arrivent s’intègrent bien, avec la mentalité, qu’au jour d’aujourd’hui, propose ce groupe de garçons." Longo "Nous parlons d’un joueur qui a derrière lui une carrière d’un certain niveau, car il a déjà joué en Espagne avec l’Espanyol et dans différents championnats. Il a aussi gagné la Serie B. Il a réalisé la tournée avec nous et s’est adapté au groupe, j’estime que l’on parle d’un très bon joueur. Il m’a fait une bonne impression, il apprend et je suis très content de ce qui lui arrive, lui qui a connu une longue blessure et qui était impatient de jouer." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Damien

    Inter vs. PSG

  11. Chi va piano, va sano e va lontano. L’Inter continue ses manœuvres en vue de parvenir à s’attacher les services de Romelu Lukaku, annoncé comme l’objectif principal de la campagne d’acquisition estival de l'Inter. Le Bulldozer belge est le premier choix d’Antonio Conte dans l’absolu pour son rempart offensif. Depuis février, Federico Pastorello est en contact avec l’Inter. Ce dernier, qui travaille également sur ce dossier pour Manchester United, est parvenu à disposer d’une porte de sortie : Le club mancunien souhaite disposer de 70 millions d'euros cash en étant apparemment pas disposé à négocier un quelconque échange de joueurs. Il s’agit d’une opération économiquement importante pour l’Inter qui espère s’autofinancer via la vente de Mauro Icardi. Si cette hypothèse semble actuellement compliquée, les Nerazzurri pourraient récolter la somme à investir en se basant sur les ventes à venir d’Ivan Perisic et de Radja Nainggolan, tous les deux disposent d’un billet de sortie pour autant qu’une offre correcte soit déposée sur la table. Pour l’heure, le bras de fer continue entre Wanda Nara et Beppe Marotta, mais ce désagrément ne représente pas un obstacle pour parvenir au recrutement du Diable Rouge, fortement désiré par Conte. De même, United se projette actuellement sur la saison à venir sans compter sur Lukaku, les Reds Devils sont donc à la recherche d’un nouvel attaquant. Ce signal est sans équivoque, mais si tous les protagonistes ont les idées claires, il faudra faire preuve de patience. Paris perdu En effet, Leonardo, de retour aux affaires pour le compte du club parisien, a sondé le terrain pour Lukaku. L’ancien entraîneur de l’Inter est parti à la recherche de l’héritier d’Edison Cavani qui est courtisé par l’Atletico Madrid, des offres importantes en provenance de la Chine mais également Manchester United. Romelu a écouté le projet présenté par le club parisien, mais il a décliné la proposition. Lukaku s’est plus que jamais déjà mis en accord avec les Nerazzurri où un contrat de 5 ans de 7,5 millions d’euros net, auquel il y a lieu d’ajouter de riches bonus, l’attend. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Une nouvelle étape estivale asiatique a été programmée. En effet, l'Inter sera opposée au Paris-Saint-Germain le 27 juillet 2019 au Macau Taipa Olympic Sports Center dans le cadre de l'International Super Cup. Il s'agira, pour les grandes équipes européennes, d'une nouvelle opportunité pour se rapprocher des supporters. Cela vaut encore plus pour l'Inter qui ira à la rencontre de ses tifosi asiatiques. L'Inter a été invitée par l'organisateur de la manifestation, le Kaisa Culture & Sports Group pour le 20ème anniversaire du retour de Macao en Chine. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Tancredi Palmeri s’est livré sur le futur de Mauro Icardi pour le compte de TuttoMercatoWeb. "L’information reste que l’ancien Capitaine a décidé de faire bonne figure et d’accepter le retrait de son brassard. Il a pansé ce coup de poignard, digéré la joie du banc, le tout sans trahir une seule émotion. Son seul objectif est qu’il décidera lui-même de son futur. Un futur faible en pourcentage à l’Inter. Les prétendants sont nombreux même si aucune offre officielle n’a été faite à l’Inter. Cette situation est normale car le Mercato est comme une course cycliste, si tu pédales trop vite au début, tu te brûleras les ailes." "Deux équipes ont demandé des informations à l’Inter : L’Atletico et le PSG. Une seule offre a été proposée à Maurito : celle du Napoli. En effet, De Laurentiis sait parfaitement qu’il ne pourra pas s’aligner sur la concurrence et sur la puissance économique de ces dernières, il tente dès lors sa chance avant de se retrouver plongé en pleine tempête." "Des contacts ont bien eu lieu avec la Juve et le Real, sans oublier ceux de la semaine écoulée avec l’Atletico et le PSG. Ces deux derniers se sont vu gentiment déclinés par Maurito avec un "Non, merci". A présent, tout pourra changer lors du Mercato, de par la volonté des joueurs, des clubs et du club, donc de l’Inter. Une information fait son bonhomme de chemin et en préoccupe certains : Et si Icardi souhaitait vraiment rester ici ? En effet, il se dit qu’au moins une personnalité compte sur la manne financière que représente Icardi en cas de vente, pour réaliser le Mercato.... C’est un fait quelque chose a changé à l’Inter. En fin d’année dernière, puis fin février, tout s'est mis en place pour vendre pacifiquement Icardi à la Juve. Nous dirons, par commodité de raisonnement qu’il s’agit du secteur détenu par Piero Ausilio… Oui quelque chose a changé et ce quelque chose c’est Beppe Marotta qui sait qu’une vente d’Icardi à la Juventus serait un stigmate qui le verrait se faire discriminer. Un tel acte viendrait à lui demander de sérieux comptes en cas de manque de résultats. L’Inter se doit donc de trouver un autre acheteur pour Icardi, tout sauf la Juventus. Conte et la volonté d’Icardi "Icardi n’a pas envie de quitter l’Italie. Et en Italie, le seul club qui puisse répondre à ses prétentions salariales et aux ambitions de l’argentin reste la Juve. Mais qui sait, peut être que l’Inter et Icardi pourraient décider de rester ensembles comme le font certains couples qui ne se séparent pas car cela ne leur convient pas." "Soyons clair, il n’y aura pas d’Icardi avec Spalletti. Et même peut être sans Icardi. Mais il y a lieu de prêter attention au sujet de Conte qui est l’unique réelle alternative à Luciano." "La semaine dernière, l’ancien sélectionneur national a demandé du temps à l’Inter. La raison n’est pas bien clair, même s’il ne peut évidemment pas s’agir d’un stand-by qui puisse durer plusieurs semaines. Reste à voir si la débâcle européenne de la Juventus est plus qu’une simple coïncidence." L’avis de Di Marzio "En ce moment, l’hypothèse la plus probable en cas de départ est celle d’un échange. Il est difficile de débourser une somme aussi importante que 80-90 millions d’euros sans contre partie." "Il y a donc lieu de voir quel sera la meilleure solution pour l’Inter : Lukaku-Icardi est une possibilité à suivre. Nous avons également parlé d’Insigne, mais le plus compliqué sera de voir le Napoli s’aligner sur les prétentions salariales d’Icardi qui pourrait faire sauter le plafond de verre imposé par De Laurentiis. Il reste également à voir l’usage au niveau tactique que pourrait représenter Lorenzo." "La situation est plus compliquée pour l’échange Icardi-Cavani, l’uruguayen touchant 12 millions d’euros net." Icardi-Dybala ? "La Juventus a déjà Kean et Mandzukic a prolongé, il est donc trop rapide de songer à cet échange. A l'heure actuelle, la seule piste concrète reste celle de Manchester United et de Lukaku." Le Saviez-vous ? En cas de qualification en Ligue des Champions, la Famille Zhang mettra à la disposition de l’Inter une enveloppe mercato importante. Mais cette enveloppe dépendra aussi des ventes réalisées par le duo Ausilio-Marotta et des arguments qui seront proposés lors des discussions autour de la table. Ce n’est pas un mystère : les deux joueurs actuellement les plus cités pour un départ se nomment Mauro Icardi et Ivan Perisic, l’IcardiGate pour le premier et les envies de départ déjà au mercato de janvier pour le second. Ces situations ont laissé des marques et reste à présent à savoir, surtout pour Icardi, s’il sera possible de surmonter cette situation, étant donné que Wanda Nara a répété son envie de rester à Milan. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. La Gazzetta Dello Sport nous en dit plus ce jour quant à l’arrivée du Paris-Saint-Germain sur le sol milanais. Sky Sport nous informe de l'intérêt de De Laurentiis pour l'argentin: Voici ce que l'on doit retenir de l'article de la Rosea Un croisement incroyable existe entre Edison Cavani et Mauro Icardi au Paris-Saint-Germain. L’intérêt envers l’argentin va de paire avec les mouvements relatifs à l’uruguayen qui sera en fin de contrat en 2020. Dans l’attente que les deux clubs fassent leurs évaluations respectives par le biais de leurs intermédiaires, il y a également une seconde piste envisagée : L’Atletico Madrid connait une série de problèmes au sein de son rempart offensif et même si Griezmann continue à jurer fidélité, il ne serait pas étonnant de le voir courtisé durant l’été. La situation relative à Diego Costa démontre également des conflits. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que Miguel Angel Gil avait sondé, en janvier, l’ancien Napolitain, avant de se rabattre sur Morata. Néanmoins, il y a lieu de noter qu’il avait obtenu un maximum de disponibilité. Ces mouvements sont la principale raison du comportement du Psg qui songe à miser sur Maurito, qui a également tapé dans l’œil de la Direction des Colchoneros. Il y a donc deux courtisans annoncés qui pourraient conditionner, et pas qu’un peu, la stratégie du Mercato Interiste. "L’Administrateur-Délégué Beppe Marotta et le Directeur Sportif Piero Ausilio ont évalué leur attaquant à 70 millions d’euros, un prix fixe sans possibilité de ristourne. De son côté, le Club le plus riche de France, de propriété qatari, devra faire les comptes avec le Fair-Play-Financier et chercher à réaliser d’incroyables transactions au niveau économique." Sur cette base, une possibilité, celle d’un échange, serait des plus intéressante. Avec un joueur de Paris inclus dans la transaction, la valeur d’Icardi pourrait retrouver de sa superbe. L’hypothèse la plus suggestive serait l’arrivée de Cavani à l’Inter au poste d’Icardi. Pour l’heure cette idée reste purement théorique étant donné que le Matador touche 10 millions d’euros nets plus de riches bonus. Avec ces derniers, Paris a réussi à lui faire passer la pilule quant à la rancœur qui existait avec Neymar. Du coté de l’Inter, la Direction ne compte pas augmenter de façon excessive son plafond salarial. Les Azzurri apprécieront, après Cavani l’ancien de la Maison, place à Lorenzo Insigne Nous vous en avions déjà parlé précédemment, mais un échange à part égale entre Lorenzo Insigne et Mauro Icardi refait à nouveau surface. Un échange qui secouerait le Calcio tout en permettant à chaque club de s’y retrouver financièrement. Comme l’Argentin, Insigne vit une période des plus compliquées au Napoli. Son rapport avec l’environnement Napolitain est des plus complexes, lui qui est la cible de nombreuses critiques. Qui plus est, Lorenzo était sur le banc face à l’Atalanta. Les rumeurs d’un départ du club Azuréen prennent donc de l’ampleur. Insigne perçoit un salaire de 5 millions d’euros et sa valeur marchande, pour le Napoli, est de 70 millions d’euros. Il n’y a donc que des grands clubs qui peuvent se permettre de le recruter. Parmi les courtisans, on retrouve Arsenal et le Bayern de Munich qui pistent depuis longtemps l’italien. Mais un échange avec l’Inter n’est pas à exclure. En effet, si d’un côté, l’Intérêt du Napoli est connu pour Icardi, Insigne est également un profil très apprécié chez les Nerazzurri qui sont désireux de procéder à l’italianisation de l’équipe. Reste à présent à savoir si une telle transaction pourrait avoir lieu, car le poste occupé par Lorenzo Insigne est plus comparable à celui d’Ivan Perisic, annoncé également sur le départ, plutôt qu’à celui de Mauro Icardi au centre de l’attaque. Le saviez-vous ? Fabio Ravezzani a étrillé Joao Cancelo, le portugais prêté l’année passée à l’Inter par Valence, avant de finir cette saison à la Juventus, est au cœur d’une polémique. En effet, le portugais ne semble que très peu apprécier sa liaison avec Massimiliano Allegri. De fait ce dernier à liké les rumeurs quant à un éventuel départ du Max. Ce qui passe très mal à Turin... Voici la déclaration du journaliste : "Je pense que le cas de Cancelo est à prendre avec beaucoup plus de sérieux, lui qui demande l’éviction d’Allegri, plutôt que toutes les stupides déclarations de Wanda Nara dans la presse." Cancelo, sur le Mercato, vous y croyez ? De son côté, Wanda Nara a inscrit ses enfants dans des établissements scolaires milanais. Ce détail n’est pas à prendre à la légère car en cas de supposé départ, une inscription au sein d’une autre école aurait été importante étant donné qu’en Italie, l'inscription doit être faite dans les écoles correspondantes à votre lieu de résidence. Reste à présent à savoir si la distance entre Turin et Milan permet de maintenir une scolarité sur le sol milanais… ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. C'est une nouveauté importante que nous dévoile la Gazzetta Dello Sport: "Le Roi Maurito" pourrait être le prochain surnom de l'attaquant argentin. Selon la Rosea, le PSG a placé Icardi en haut de sa liste des dépenses pour la saison à venir. Même s'il est encore tôt pour parler à proprement de transfert, à l'Inter tous s'attendent à ce type de communication à venir. Il n'est toutefois pas dit qu'il s'agira de la future destination de l'ancien Capitaine de l'Inter. Paris est considéré comme celui qui dispose du plus d'arguments, se plaçant même devant l'Atletico Madrid, mais les récentes déclarations de Wanda Nara peuvent changer le scénario qui ouvrait la porte à un départ déjà programmé par le Club Nerazzurro. Arrivederci En effet, il ne reste plus qu'une seule solution pour voir Icardi porter la vareuse interiste la saison prochaine : Qu'aucun club ne propose une offre convenable, comprenez au minimum 70 millions d'euros. Une somme en-dessous verrait le club refuser toutes discussions. Le fait de voir Paris s'intéresser à Icardi montre, malgré les déboires et la perte de son poste de titulaire au profit de Lautaro Martinez, que l'argentin dispose tout de même de certains courtisans. Paris est en pôle position, mais ce dernier devra également s'attarder sur l'avenir d'Edison Cavani. Le Saviez-vous ? Parataci a déclaré que Paolo Dybala resterait à la Juve la saison prochaine. Connaissant le prix de vente de Mauro Icardi, la Vieille Dame songerait à proposer la somme de 40 millions d'euros et Gonzalo Higuain qui reviendra de son séjour londonien. Cette transaction a failli avoir lieu dans le passé, mais suite à un refus de Mauro Icardi, les deux argentins ne changèrent pas de club. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. Est-il acceptable que le PSG et Manchester City dépensent des sommes folles pour faire face à des amendes excessives, et que l'Inter doive en parallèle respecter des règles rigoureuses, et fasse l'objet de sanction ou de possibles exclusions futures lors des coupes européennes ? L'enquête Football Leaks, publiée par le magazine Mediapart, nous rappelle ce que tout le monde pensait savoir, mais n'osait imaginer que ce soit vrai. Sur le fond, il s'agit d'un scénario qui manquera de faire rire le club du roi Al-Khelaïfi, avec selon les documents du journal, des négociations entamées avec les plus hautes instances du football mondial, dans le but d'atténuer d'inévitables sanctions. Sur un fond de "compromis confidentiels", étroitement liés à la valeur des contrats de sponsoring, ces clubs n'auraient pas respecté les règles imposées à tous et pour lesquels certains clubs sont encore sanctionés à ce jour. En bref, parce que vous êtes mon ami, nous fermerons les yeux. Cela devrait rester en travers de la gorge de ceux qui au cours de ces dernières années, ont fait le saut mortel pour équilibrer leurs comptes en un temps record. Typiquement l'Inter Milan : en se privant de financements non dilutifs, le club n'a pas pu réaliser les investissements qui lui auraient permis de rester parmi les clubs les plus importants d'Europe. Ce qui nous amène à la rigueur du Suning, colosse de 30 milliards de recettes et seconde entreprise non-étatique de Chine. Nous nous souvenons en effet de la rigueur avec laquelle le dossier Inter Milan a été suivi du côté de l'UEFA, et à quel point cette organisation s'est attachée au respect et à l'attention de notre club envers la réglementation du Fair Play Financier. Cela signifie néanmoins qu'à ce jour, le club commandé par Zhang Jindong est sur un parcours vertueux et sans l'ombre d'un doute, profitable. L'arrivée des chinois à Milan, en tenant compte des dépenses de mercato, s'élèvent déjà à 700 millions d'euros. Les revenus augmentent, les comptes deviennent sains, les pertes diminuent. La croissance est exponentielle, et Zhang Jindong le sait. Il n'est plus possible d'arriver dans le milieu du football et de devenir un acteur principal en une année à coup de centaines de millions, mais il est possible de créer un empire en posant une pierre la première année, puis deux l'année suivante, et ainsi de suite. La marque Inter se diffuse dans le monde semaine après semaine. En somme, tout concorde vers un horizon lumineux d'un point de vue financier. Lumineux, ça l'a aussi été pour Erick Thohir qui s'est vu grassement remboursé pour sa présence et son investissement ces dernières années. En conclusion : peu importe les vicissitudes des instances du football ou le non-respect des grands clubs européens : l'Inter se blinde, créé un un colosse financier dans le respect des règles, et s'apprête à suivre le plan dessiné par l'une des familles les plus riches et influentes de Chine. On pourra reprocher à la nouvelle direction d'avoir un objectif immense, celui de ramener le club au sommet du monde, mais on ne pourra pas leur reprocher de ne pas avoir mis les moyens nécessaires à cet effet.
  17. L'Inter étudierait la possibilié d'un coup "à paramètre 0" après les opérations succès De Vrij et Asamoah. Selon FcInterNews.it, les dirigeants nerazzurri ont commencé à sonder le terrain avec Mino Raiola pour Alphonse Areola qui est en fin de contrat avec le PSG. Le gardien de but français ne vit pas bien son duel avec Buffon et serait en partance. L'Italie et l'Inter représenteraient une destination de choix. Les premiers contacts arrivent, nous en reparlerons dans les prochaines semaines.
  18. Javier Tebas revient à la charge. Le président de la ligue de foot espagnole pointe de nouveau le bout de son nez dans les colonnes de l'Equipe avec sa bataille contre les clubs qui ne respectent pas les règles du Fair Play Financier, avec une attaque directe envers le Paris Saint-Germain : "Nous croyons que le club ne satisfait pas les critères du FPF, en exagérant avec ses sponsors. Chaque club qui cherchera à éviter les normes avec l'aide de sponsors non réels met en danger la stabilité du foot européen. Tout ceci a engendré de l'inflation sur le mercato, il y a des données objectives, parce que les autres grands clubs ont besoin d'argent pour affronter le phénomène des clubs-Etats (ndlr : clubs soutenus par des pouvoirs étatiques étrangers). Aucun club espagnol ne m'a demandé de dénoncer le PSG. Quand nous les avons avertis que nous allions les dénoncer à l'UEFA, il n'y avait aucun doute sur l'acquisition de Neymar, notre signalement concernait une initiative antérieure. Nous croyons que ce type de club met en danger la stabilité du foot professionnel en Europe". L'Inter Milan, avec le soutien du Suning, se retrouve dans une situation similaire. Les revenus provenant de Chine peuvent être assimilés aux revenus étrangers du PSG. A votre avis, cela constitue-t-il un risque pour le club ?
  19. Cela reste à confirmer, mais il semble bel et bien que l’Inter ait pris le meilleur sur le champion de France, en vue du recrutement de Nicolas Gonzalez, attaquant né en 1998, qui évolue à l’Argentinos Juniors. Selon Calciomercato "L’Inter aurait un accord total avec le joueur, un contrat de 5 ans est déjà prêt pour Nicolas qui se trouverait actuellement en Italie, dans le plus grand secret, pour obtenir un passeport communautaire. L’Idée serait de recruter le joueur, évalué à 10M€ pour le prêter ensuite à Sassuolo ou Bologne afin de lui offrir du temps de jeu." Gianluca Di Marzio confirme "Comme indiqué, l’Inter veut s’offrir Nicolas Gonzalez, en le recrutant 10M€ pour le prêter à une équipe de Serie A, afin qu’il s’acclimate à notre championnat, Bologne et Sassuolo aurait la faveur des Nerazzurri. Pourtant, l’argentin est courtisé et le Paris Saint-Germain a également tenté sa chance. Le Champion de France devra se faire une raison, la volonté du joueur est de rejoindre l’Inter et que le tout puisse se faire rapidement afin d’éviter une trop importante concurrence pour le joueur." Pour vous faire une idée ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Le futur de Mauro Icardi est plus qu’incertain à la Casa Inter. La dernière sortie de la presse validant un échange de joueur entre la Juve et l’Inter, n’est qu’un cas parmi d’autre. Pour l’heure, si son contrat n’est pas prolongé, Icardi sera libre de décider de son avenir seulement pour 110M€ entre le 1er et le 15 juillet 2018. Voici un résumé de la situation réalisé par La Repubblica "La semaine prochaine, une rencontre est prévue entre Icardi et le joueur pour la prolongation de son contrat. Mais hors des terres italiennes, il se prépare quelque chose pour l’argentin. Par exemple, l’Atletico Madrid va recevoir 110M€ de la part du Fc Barcelone suite au transfert d’Antoine Griezmann. Et même si les caractéristiques d’Icardi sont différentes du français, aligner Maurito avec Diego Costa pourrait avoir du sens pour le 4-4-2 prôné par Diego Simeone." "Paris est aussi sur rangs, mais le club entraîné par Tuchel est actuellement occupé à titiller le Real pour Crisitano Ronalo et l’échange entre Neymar et le portugais pourrait devenir le transfert le plus important de tous les temps. Nul doute qu’en cas d’échec, l’option Icardi reste ouverte." "Enfin, Chelsea est prêt à payer la clause libératoire et est également prêt à satisfaire aux demandes de Wanda Nara, à savoir proposer un salaire de 8M€ pour son époux. En effet, ces deux sommes peuvent paraître dérisoires pour le Chelsea d’Abramovic. Sarri, futur entraîneur devra simplement informer son Président s’il décide de choisir : Higuain (qui l’a trahi au Napoli pour partir à la Juve) ou pour miser sur Maurito (cette seconde option est à prendre très au sérieux)." Spalletti souhaiterait bien évidemment conserver Icardi et ne pas avoir à chercher à le remplacer. Le plan B "Mais dans le cas où Mauro, qui a toujours déclaré son amour pour l’Inter, viendrait à changer d’avis, l’Inter compte le remplacer par Andrea Belotti, l’attaquant du Torino. Le Milan Ac serait aussi sur les rangs, mais vu sa situation avec l’Uefa, combinée aux éventuels 110M€ perçu par l’Inter, le joueur serait destiné aux Nerazzurri. Les prétentions de Cairo pourraient également être satisfaites vu que ce transfert serait inférieur à celui d’Icardi." "Le plan B serait d’offrir à Spalletti, un ancien de ces soldats : Edin Dzeko, mais comme ce fut le cas avec la Juve. La Louve accepterait uniquement une offre indécente pour se séparer de son attaquant vedette, surtout pour un club rival." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  21. Milan - Les deux clubs veulent l'attaquant argentin et sont prêts à faire parler leurs puissances financières. L'avenir de Mauro Icardi est de plus en plus incertain. En cas d'échec pour la prochaine Ligue des Champions, le Capitaine interiste quittera certainement l'Inter. Non seulement le club Nerazzurro aura besoin de la liquidité de sa vente pour équilibrer son bilan, mais étant donné les déclarations récentes de son épouse-agent Wanda Nara, l'Inter pourrait également décider de le vendre, après le renouvellement de son contrat et la levée de sa clause de résiliation. Deux clubs sont prêts à faire parler la poudre PSG : Le club français n'aurait aucun problème à payer la clause de 110 millions et signer Icardi. Le salaire proposé serait d'environ 1M€ brut par mois, tout en respectant l'ancienneté de ses équipiers tels que Thiago Motta, Marquinhos, Thiago Silva et Mbappé. Cette somme permettra à Paris de protéger le salaire de son joueur, car le net est négocié avec les autorités fiscales. Pour faire simple, si Icardi toucherait en brut 1M€ par mois, cela revient "seulement" à 700 000 euros en net. Si l'indice des salaires du PSG est l'un des plus élevés en Europe, la même chose peut être dite pour les bonus liés aux compétitions : Entre Coupes et Ligue 1, les joueurs de la Capitale pourraient être grassement récompensés par des primes avoisinant les 800 000 euros. Real Madrid : Depuis quelques temps, le club Merengues ne se cache plus : L'Argentin, à la tête du Real Madrid, serait le remplaçant idéal de Karim Benzema. Le Directeur Général du club, José Angel Sanchez, a déjà réalisé une partie du travail en sondant le clan Icardi. Le plan mis en place prévoit le paiement de la clause de 110 millions à l'Inter et un contrat de cinq ans pour le joueur, sur les paramètres du salaire actuellement perçu par Benzema, le français quittant la capitale espagnole pour évoluer en Premier League, voir en Ligue 1, un retour à Lyon n'étant pas exclu. Au Real, notre Capitaine toucherait 9 millions nets par an, auxquels il faudrait ajouter les droits d'image. Le Real en propose 30%, mais cela pourrait monter jusqu'à 50%. La nouvelle clause libératoire serait estimée entre 700M€ et un milliard. Impossible pour l'Inter de s'aligner... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  22. Milan - Cela fait, à présent, plusieurs semaine que le futur de Mauro Icardi à l'Inter est incertain. Wanda épouse et agent du joueur Nerazzurro s'est livré au Corriere Dello Sport. D'après les rumeurs non-confirmées par cette dernière, les clubs intéressés sont le Real de Madrid et le Paris-Saint-Germain... Courtisé "Mauro a eu des occasions de partir dans le passé, mais il a toujours voulu continuer avec l'Inter. D'autres auraient peut-être au moins considéré l'idée de partir et ils ne l''auraient pas abandonné, lui, ne l'a pas fait, il n'a jamais douté de volonté de porter les couleurs de l'Inter. Mais comme je le dis à chaque fois, vous ne savez jamais ce qui peut arriver dans le futur. Je travaille pour trouver les meilleures conditions pour lui. De son côté, Ausilio, pense aux meilleures conditions pour l'Inter. À la fin, le club et Mauro décideront quoi faire ". L'ombre Raiola "Je travaille avec Mauro depuis plus de trois ans, deux renouvellements ont déjà eu lieu avec l'Inter. Il n'a jamais pensé à changer d'agent et je ne sais pas pourquoi ces rumeurs circulent. Mon mari est un joueur de premier plan et c'est évident que certains agents essaient de s'en rapprocher. Mauro reste serein et va continuer avec moi, nous allons tout gérer en famille. Nous respectons les autres agents, mais je n'aime pas à devoir rejeter ce type de rumeurs. Pour le moment je suis la seule à prendre soin de son contrat et tout passe de moi. Les trois équipes qui le désiraient dans le passé me contactaient, ils savent parfaitement à qui ils doivent parler. Pour être clair, il ne pense qu'à jouer et je pense à tout le reste." Valeur Marchande "Maurito dispose d'une clause de 110M€ dans son contra,t s'il y a des clubs qui sont prêts à la payer, cela veut dire que cette somme est bien plus élevée que les 13M€ investi par l'Inter. Sa valeur a augmenté depuis 2013, tout comme lui. Si la clause sera augmentée? Je pense qu'il sera bon de clarifier certaines choses. Nous avons été parmi les premiers à inclure une clause en Italie dans un contrat, ensuite cette mode s'est répandue." Luciano Spalletti "J'ai été heureuse de l'entendre s'exprimer sur Mauro, il s'exprime toujours bien, comme tous les autres entraîneurs qui sont passé par l'Inter. Tout le monde dit qu'il n'entretient pas de bonnes relations avec ses équipiers, mais ce n'est pas vrai, ils l'ont choisi comme capitaine à 22 ans et se comportent toujours bien, avec tout le monde. Spalletti avec ces mots, a fait allusion aux victoires d'équipe, même dans le cas où Icardi vient à partir, cela ne veut pas dire qu'il abandonnerait son rêve, je pense qu'il laisserait un bon souvenir à l'Inter. On connait la vraie face des personnes dans les moments difficiles, il s'est toujours montré digne, même lorsque tout allait mal, il n'a jamais quitté l'Inter et il a toujours tout donné, je pense qu'il ne faudra jamais l'oublier." Condition physique "Il se remet bien de sa blessure, il a tenté quelques tirs hier et a eu de bonnes sensation. Dernièrement, le staff technique a préféré ne pas jouer avec le feu, même s'il voulait jouer. Aujourd'hui j'espère qu'il s'entraînera dans le groupe." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  23. L'Inter attend des nouvelles importantes entre samedi et dimanche. L'agent de Javier Pastor va se rendre à Paris pour tenter de convaincre le PSG. Joao Mario transféré, l'Inter va tenter jusqu'au bout d'arracher Javier Pastore au PSG. En ce sens, la présence de Marcelo Simonian à Milan et les différents dîners qui ont eu lieu avec la direction Nerazzurri ne sont pas anodins. Les dirigeants de l'Inter pensent avoir une chance pour l'argentin, et c'est pour ça que l'agent de l'ancien joueur de Palerme devrait s'envoler pour Paris afin de présenter une offre encore plus sérieuse de l'Inter pour qu'El Flaco face son grand retour en Italie. L'Inter est prêt à augmenter son offre de plus de 30 millions d'euros, proposant un prêt avec un droit de rachat facilement atteignable car Pastor ne devrait pas effectuer un grand nombre d'apparitions sous le maillot de l'Inter. Cette formule ne sera probablement pas assez convaincante, le PSG ayant rejeté une offre de 40 millions pour un achat direct en provenance de Premier League. Le joueur perçoit également un salaire qui va au-delà des 10 millions avec les différents bonus inclus, mais son contrat expire en 2019. Pour s'habiller de noir et bleu, Pastore semble être disposé à réduire son salaire de près de la moitié, avec un contrat jusqu'en 2021. Les prochains jours seront donc très importants. Simonian, entre samedi et dimanche, après le match contre Montpellier, aura une vision plus claire sur l'avenir de son client. L'Inter attend, il y a une lueur d'espoir étant donné que le milieu de terrain veut revenir en Série A, mais en même temps il y a une prise de conscience que cela devra se faire avec le PSG, les clubs a clairement fait savoir qu'ils ont la situation de leurs joueurs entres leurs mains. L'intention n'est pas d'arriver à un conflit ou de créer des problèmes diplomatiques. Il y a beaucoup de respect entre les différentes parties et si Pastore devient Nerazzurro, l'opération n'aura lieu que parce qu'il y a l'approbation de tous.
  24. Le départ d'Eder permettrait de partir à l'assaut d'un autre attaquant. En pole position il y a toujours Sturridge dont les discussions sont déjà bien entamées avec Liverpool, qui à son tour a demandé des informations sur Pinamonti. L'Inter apprécie le garçon et serait également prêt à payer le prêt : il resterait à définir les termes du contrat. En attendant, l'Inter ne perd pas de temps, et étudie deux autres solutions. La première concerne Séville, où l'échange Correa-Brozovic pourrait se faire : Montella aurait montré de l'intérêt pour le croate, tandis que Correa n'a jamais caché l'ambition de s'habiller en nerazzurro. La seconde est du côté de Paris avec Javier Pastore, objectif toujours numéro un sur la liste de Sabatini et Ausilio. Hier, une nouvelle rencontre a eu lieue avec Simonian, agent de l'argentin. L'Inter espère toujours obtenir le joueur en prêt, et compte beaucoup sur la relation particulière qui lie le propriétaire arabe du PSG au joueur qui veut avoir toutes les chances d'aller au mondial.
×
×
  • Créer...