Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'racisme'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

6 résultats trouvés

  1. Lors de Cagliari-Inter, Romelu Lukaku a été pris à parti par les tifosi sardes, ces derniers entonnant et proposant d’immondes cris racistes. Le Diable Rouge, qui a condamné ce comportement en après-match, a reçu le soutien de milliers de personnes à travers le monde. Selon le Sun, la Lega Serie A aurait pris contact avec Lukaku, mais également avec le défenseur du Napoli Koulibaly, pour devenir les visages d'une campagne anti-raciste. Cette campagne serait très similaire à celle active en Angleterre et qui se nomme Kick It Out. Les deux joueurs devraient donc revêtir un rôle central dans cette initiative. Validez-vous ce projet ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Si lors d’une première interview, Steven Zhang s'est exprimé sur le mercato et son entrée à Genève, il s’est également penché sur l’incident dont a été victime Romelu Lukaku à Cagliari. En effet, les champs racistes ont amené Lukaku à dénoncer cette situation à la Police qui devra enquêter sur l’affaire. Voici la position de Steven Zhang: "Je parlerai avec lui à son retour de sélection. L’Inter est fondé sur l'intégration et l’internationalité, elle lutte contre la discrimination et a toujours soutenu les personnes de toutes les couleurs de peau, de cultures différentes." "Cela fait partie de l’Adn Nerazzurro et ce sera aussi le cas dans le futur. J’espère que les "Buu" finiront par disparaître en Italie et dans le reste du monde. Le football doit seulement être un outil de divertissement et non un outil de violence ou de racisme. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Victime de cris racistes, Romelu Lukaku n’a pas réagi à chaud, préférant se laisser un temps de réflexion. Voici le communiqué publié sur ses réseaux sociaux officiels et relayé également par Rtl-Sport : "De nombreux joueurs ont subi des insultes racistes ces derniers mois. J’en ai souffert à mon tour hier. Le football est un jeu que tout le monde doit pouvoir apprécier. Nous ne devrions pas accepter la moindre forme de discrimination qui pourrait le faire glisser dans la honte." "J’espère que les fédérations du monde entier réagiront avec virulence contre toute forme de discrimination. Les réseaux sociaux doivent aussi travailler d’avantage avec les clubs de football. Chaque jour, vous pouvez voir au moins un commentaire raciste sous le post d’un joueur de couleur. Nous le signalons depuis des années, mais il n’y a toujours pas d’action…" "Mesdames et Messieurs, nous sommes en 2019 et au lieu d’avancer, nous reculons. Je pense qu’en tant que joueurs, nous devons nous unir et faire un communiqué pour garder ce sport propre et appréciable pour tous" Réponse surréaliste de la Curva Nord, le groupe des Ultras de l’Inter "Ciao Romelu, Nous t’écrivons au nom de la Curva Nord, le groupe de supporters qui t’a souhaité la bienvenue à peine arrivé à Milan. Cela nous attriste beaucoup que tu ai pensé que ce qu’il s’est produit à Cagliari soit considéré comme du racisme." "Il faut comprendre que l’Italie n’est pas comme de nombreux autres pays où le racisme est un VRAI problème. Nous comprenons que ce qu’il s’est produit peut y être assimilé mais ce n’est pas le cas. En Italie, nous faisons usage de "certaines" méthodes uniquement pour "aider l’équipe" et pour chercher à rendre nerveux les adversaires, non pour du racisme, mais pour les perturber." "Nous sommes une tifoserie multi-ethnique et nous avons toujours accueilli les joueurs du monde entier, nous avons également utilisé certaines de ces méthodes dans le passé face à joueurs adverses et nous le ferons très certainement à l’avenir. Nous ne sommes pas racistes, de même que les supporters de Cagliari." "Il faut comprendre que dans tous les stades italiens, les personnes supportent leurs équipes, mais ceux-ci sont aussi habituer à conspuer l’adversaire, non pas par racisme, mais pour aider leur propre équipe. Nous vous prions de considérer ce comportement des tifosi italiens comme une forme de respect, dû au fait qu’ils ont peur de ce que vous pouvez leur faire, et non pas car ils sont racistes ou qu’ils vous haïssent." "Le racisme est totalement différent et tous les tifosi le savent bien. Lorsque vous déclarez que le racisme doit être combattu en Italie, vous ne faites qu’encourager la répression envers les tifosi, en incluant également vos supporters, vous contribuer à mettre en avant un problème qui n’existe pas ou qui, du moins, n’est pas perçu de la même façon dans d’autres pays." "Nous sommes sensibles et ouverts à tous, nous pouvons vous garantir qu’il y a parmi notre communauté des personnes de races et d’origines différentes qui partagent cette vision de provoquer les adversaires de l’Inter, et ce, même lorsqu’ils appartiennent au même groupe ou à la même origine géographique." "Nous souhaitons vous demandez de l’aide, il faut clarifier ce qu’est le racisme et déclarer que les tifosi ne sont pas racistes. Le combat contre le VRAI racisme doit débuter dans les écoles, pas dans les stades, les tifosi ne sont que des passionnés et ils agissent de façon différentes au stade que dans la vie réelle." "Nous vous assurons que ce qu’ils disent ou font à un joueur de couleur adverse n’a rien à voir avec ce qu’ils pourraient dire ou faire dans la vie réelle. Les tifosi ne sont pas parfait, nous comprenons votre frustration que certaines expressions ont pu provoquer en vous, mais elles ne le sont pas à des fins discriminatoires." "Nous te souhaitons, encore une fois… Bienvenue Romelu." La FIFA prend la situation très au sérieux A travers un communiqué, la FIFA a tenu a réagir sur la situation connue par Romelu Lukaku : "Le racisme n'a pas sa place dans le football. La FIFA demande instamment à toutes les fédérations, ligues, clubs et terrains de sport associés d’adopter les procédures requises, ainsi qu’une tolérance zéro pour les incidents liés au racisme dans le football et d’appliquer les sanctions sévères prévues dans des cas similaires. " Gabriele Gravina, Président de la Fédération italienne de football "C’est un problème très grave, peu importe le nombre de participants qui y ont participé. La FederCalcio est déterminée à imposer les sanctions plus sévères et à les appliquer plus rapidement." "Je ne veux pas entrer dans la sphère de contrôle de la Justice Sportive, qui agi de façon autonome conformément à la législation, mais l'image proposée par le football italien ne reflète pas les valeurs de notre monde. Je condamne cette situation quelle que soit l'issue de l'enquête. Nous devons appliquer les sanctions envisagées afin d’éviter une dérive injustifiable et nous montrer encore plus sévère et rapide dans l’application de ces dernières." Pour rappel, l'Inter lutte contre le Racisme à travers sa Campagne "Buu" "Internazionale.fr se démarque de la Curva Nord et soutient entièrement et intégralement la lutte contre toute forme de discrimination possible. Les sanctions les plus sévères doivent être prises afin d'éradiquer un fléau qui n'a pas sa place, sur le terrain, comme dans la vie réelle." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Les institutions footballistiques italiennes se montrent très préoccupées en matière de racisme, surtout depuis le communiqué publié par la Curva Nord de l'Inter. En effet, les faits sardes, soit les cris de singes à l’encontre de Romelu Lukaku ont ré-ouvert la polémique du racisme. Et lorsqu’il s’agit de jeter de l’huile sur le feu, on pense immédiatement à la Curva Nord interiste qui a publié un communiqué officiel adressé à l’attaquant belge. Sur ce dernier, elle stipule qu’il ne s’agissait pas d’actes racistes à Cagliari, mais d’une tentative de déstabilisation destinée à rendre nerveux l’adversaire afin de venir en aide à son équipe. La Lega Calcio, la Figc, mais les arbitres se montrent également préoccupés par la situation, à tel point qu’il pourrait être décidé de suspendre les matchs suite aux possibles coalition entre les groupes de supporters dans toute l’Italie. Voici l’analyse du Corriere Dello Sport “Dans les Curves principales de la Serie A, et d’autres que celles-ci, circule l'hypothèse de voir les forces se regrouper, et ce afin de faire face à une bataille sur certaines thématiques communes telle que le désir de faire percevoir l’image des ultras d’une différente façon que celle reconnue actuellement par l’opinion publique de même que les forces de l’ordres et de la politique." "Car dans ce monde des ultras, ceux-ci ne sont pas juste reconnus pour des incidents ou de la violence, mais également pour des gestes de bienfaisances. Partant de ce constat, et même si l'idée est encore à l’étude, l'objectif est de proposer un front commun. Si cela venait à se produire, l’explications de la part des Ultras Nerazzurri qui disculpent ceux de Cagliari aurait un sens…un sens qui serait interprété comme une source de très grande préoccupation par la Figc et la Lega Serie A" Comment se comporter si une façon de penser commune est suivie par l’intégralité des Ultras ? "Certes, il y aura des cas d’idéologie politique à définir, mais comment se comporter si les Ultras s’associent sur le fait que les "Buu" ne sont pas des cris racistes ? La Figc et la Lega Calcio sont convaincus qu’un éventuel accord sur le "Buu" de la part des Ultras ne sera pas facile à trouver, ni même à respecter étant donné les premières et lourdes sanctions de la Justice Sportive." Pour le moment, un complément d’enquête sur les évènements qui se sont produit à Cagliari a été exigé. L’espoir est que ce qu’il s’est produit à la Sardegna Arena reste un cas isolé. L’Italie est-elle prête et surtout préparée à agir sur cette thématique ? Qu’en pensez-vous ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. L'Inter s'est retrouvée, bien malgré elle, au centre d'une polémique qui fait la une des journaux du monde entier. Voici ce que révèle La Gazzetta Dello Sport. "Le nom RL9 est une "marque" connue à travers le monde, l'Inter en a eu la preuve dans le courant de cette semaine. D'un côté, il y a une visibilité à son niveau maximale, comme lorsque Lukaku marque un but, voir deux en deux matchs de Serie A, ce qui n'est pas quelque chose de banal ." "Mais d'un l'autre il y a aussi le revers de la médaille. Le tour du monde aura pris 80 minutes...Celui qui aura vu la Curva Nord répondre à travers un communiqué mardi soir à Romelu Lukaku, en lui signifiant que les faits qu'il a connu à Cagliari ne sont pas, à proprement parlé, des faits de racismes..." "Le vaste écho n'a pas seulement été relayé à travers les réseaux sociaux, mais cette situation fait la Une des principaux journaux en ligne du monde entier. Pour l'instant, Lukaku a préféré ne pas répondre à ce communiqué, tout comme l'Inter. Il s'agit-là d'une ligne de conduite dictée par le Président Steven Zhang." Pour l'heure, il n'y a donc pas de réponse officielle au Communiqué de la Nord, mais il est pratiquement annoncé de possible et concrète nouvelles sanctions envers le Meazza. En effet, la saison dernière, l'Inter avait immédiatement sanctionné de deux matchs à huis-clos et un troisième sans la présence de la Curva Nord." C'est également lors de cette suspension, découlant des incidents post Inter-Napoli, que l'Inter a lancé la Campagne "Brothers Universally United" A quand la suspension à vie de certains supporters ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Du racisme au rêve de jouer à l'Inter...Sebastiano Esposito, véritable révélation de l'été 2019 de l'Inter s'est livré au Corriere Dello Sport. Lukaku-Cagliari "J'étais sur le banc et je pense que Lukaku a été grand. Il a répondu aux racistes en inscrivant un but, sans alimenter de polémique, il a démontré qui avait raison et qui avait tort." Est-ce que cela se passe à votre âge ? "Jamais, c'est un truc d'adulte, malheureusement. Mais nous les jeunes, nous pouvons inverser cette tendance. Nous avons le devoir de nous y efforcer car nous sommes l'exemple d'une intégration possible, de notre départ à l'école jusqu'à notre montée sur le terrain. Ici, en Nazionale, il y a Udogie et Tongya et je vous garantis qu'ils sont aussi italiens que moi." "Les tifosi, pour perturber l'adversaire, font des choses sans réellement se rendre compte de la portée de leurs actes. Ils n'imagine pas les dégâts qu'ils peuvent occasionner dans la tête d'un footballeur qui en a été victime." Antonio Conte "C'est un honneur de suivre les entraînements avec l'équipe première, même si je dois avant tout penser encore à la Primavera. Durant l'été, j'ai fais le tour du monde avec le maillot de l'Inter et j'étais impatient que mon heure arrive." "Je ressens de la confiance autour de moi, on croit en moi. Conte est une personne fantastique, nous entretenons de bons rapports, il a la capacité de transmettre de l’adrénaline pure, il fait partie de ceux qui en ont...il rit." Le but que j'aurai voulu inscrire ? "Celui de Ronaldo face à la Lazio lors de la finale de la Coupe de l'Uefa en 1998. De la folie, une feinte, une contre-feinte et le dribble sur le gardien." "Je pense aussi à celui de Totti contre la Sampdoria lorsqu'il a repris le ballon du gauche à la volée au Marassi. Ce sont mes deux idoles." Mes rêves à concrétiser ? "Débuter en Serie A avec l'Inter et remporter le Mondial U-17. Je crois que ce sont deux choses qui peuvent se concrétiser." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...