Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'real madrid'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • Jeux video

Groupes de produits

  • T-Shirts Collection 2020
  • T-Shirts Logos
  • T-Shirts Art Portraits

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

55 résultats trouvés

  1. Si le 22 mai est la date que tous les fans de l'Inter associent à l'inoubliable Triplete en 2010, le 27 mai restera à jamais un jour béni. En seulement deux ans, l'Inter a remporté deux coupes d'Europe consécutives le 27 mai : en 1964 contre le Real Madrid et en 1965 contre Benfica. 27 Mai 1964 Un Real Madrid de Di Stéfano, Puskás et Gento, une équipe qui avait remporté cinq Coupes d'Europe ! Mais même s'il était difficile de penser que l'Inter pourrait renverser la situation, ce n'était nullement impossible pour la troupe du magicien Herrera. Vienne, le Praterstadion. L'Inter a placé Tagnin pour marquer Di Stéfano, dans le but d’annihiler le danger qu'il crée. Giuliano Sarti devait jouer entre les poteaux, mais il a pris un coup douloureux à l'échauffement. Bugatti était prêt à prendre sa place, mais notre n°1 a serré les dents et a joué un match parfait. Concentration défensive suprême et volonté de jouer sur les contres : ce sont les armes choisies par Helenio Herrera. Et les contre-attaques des nerazzurri ont été menées par de vrais champions. L'ouverture du score est venu sur le coup de la mi-temps, avec un long-tir du pied droit de Mazzola : explosif, étourdissant et magnifique. En seconde période, l'Inter a été contrainte de subir beaucoup de pression. Mais elle a réussi à tenir le fort grâce à notre géant capitaine Picchi. Le but de Milani qui porta le score à 2-0 est venu à la 60e minute lorsqu’il le plaça dans le coin inférieur avec son droit et ce, juste avant les efforts acrobatiques de Felo pour porter le score à 2-1. Le bois, les sauvetages de Picchi sur la ligne de but et beaucoup de cœur ont aidé l'Inter à garder les Blancos à distance, jusqu'au but de Mazzola pour remporter définitivement la victoire. Un doublé historique pour aider à remporter la toute première Coupe d'Europe des nerazzurri, avec Angelo Moratti comme président. EUROPEAN CUP FINAL 1963/64 INTER 3-1 REAL MADRID, 27 Mai 1964 - Vienne, Praterstadion INTER: Sarti, Burgnich, Facchetti, Tagnin, Guarneri, Picchi, Jair, Mazzola, Milani, Suarez, Corso. Manager: Helenio Herrera. REAL MADRID: Vicente, Isidro, Pachin, Müller, Santamaría, Zoco, Amancio, Felo, Di Stéfano, Puskás, Gento. Manager: Miguel Muñoz. Arbitre: Josef Stoll (Austria) Buteurs: 43' Mazzola, 60' Milani, 70' Felo (Real), 76' Mazzola. 27 Mai 1965 Un an après la finale à Vienne et après un retour incroyable contre Liverpool, les nerazzurri de H.H. a affronté le Benfica d'Eusebio au Meazza. Il y a eu deux changements à notre onze de départ par rapport à l'année précédente : Bedin à Tagnin avec une tâche similaire encore une fois, ne laissant rien à Eusebio. Pendant ce temps, Peirò était venu pour Milani. Malgré le terrain trempé par la pluie, Eusebio semblait inarrêtable et a permis à Serti de faire des arrêts miraculeux. Ensuite, la percée à la 42e minute : une longue balle de Facchetti, une belle interaction entre Mazzola et Corso, et une balle traversante pour Jair qui le glisse avec son droit. L'eau, la boue, la tension. Costa Pereira, le gardien de Benfica, est parti pour capté le ballon mais il l'a traversé, passant entre ses jambes pour terminer dans les filets, 1-0. Mazzola a eu l'opportunité de porter le coup de grâce en seconde période, mais n'a pu concrétiser par un mélange de Pereira et du poteau. Le Benfica est ensuite réduit à dix joueurs : Pereira s'était blessé en effectuant cet arrêt, et sans remplaçant à l'époque, son coéquipier Germano a été contraint de le remplacer. Malgré le désavantage numérique, Benfica a tenu la dragée haute, mais Sarti a encore une fois été décisif. Au coup de sifflet final, l'Inter est restée au sommet de l'Europe, soulevant le trophée pour la deuxième année consécutive. EUROPEAN CUP FINAL 1964/65 INTER 1-0 BENFICA, 27 Mai 1965 - Milan, Stadio San Siro INTER: Sarti, Burgnich, Facchetti, Bedin, Guarneri, Picchi, Jair, Mazzola, Peirò, Suarez, Corso. Manageur: Helenio Herrera. BENFICA: Costa, Pereira, Cavém, Cruz, Germano, Raul, Neto, Coluna, José Augusto, Torres, Eusébio, Simões. Manageur: Elek Schwartz. Arbitre: Dienst (Switzerland). Buteur: 42' Jair. ®alex_j - internazionale.fr
  2. Comment un joueur qui a terminé finaliste du Ballon d'Or, vainqueur de la Coupe du Monde avec son pays et triple vainqueur de la Ligue des Champions avec le Real Madrid a-t-il pu avoir un séjour si anonyme à l'Inter ? Comme beaucoup de grands joueurs brésiliens, Roberto Carlos a commencé à exercer son métier dans son pays natal avec Palmeiras et l'Atlético Miniero. Ses performances en tant qu'arrière lui ont valu des honneurs nationaux, il faisait partie de l'équipe qui a terminé deuxième de la Copa America 1995. Sur le papier, les statistiques de sa saison semblent assez solides. Sept buts en 34 matchs toutes compétitions confondues, plutôt correct pour un homme qui a joué arrière gauche, ailier gauche et milieu. Cependant, c'est là que réside le problème. Octavio Bianchi ne devait rester que jusqu'au mois de septembre de cette saison et son remplaçant, la légende du club Luis Suarez, n'a occupé ce siège que pendant un mois. L'Anglais Roy Hodgson est arrivé après avoir dirigé la Suisse pendant la Coupe du Monde de 1994 et sa qualification pour l'Euro 1996. Hodgson était extrêmement respecté en tant que manager, pour son travail avec la Suisse car il les a guidé vers leur premier tournoi majeur depuis 1966 et son travail en Scandinavie en général aux côtés de Bob Houghton lui avait valu un statut de légende. Cependant, lui et Roberto Carlos ça n'a jamais collé selon le joueur. Hodgson semblait déterminé à faire jouer Roberto Carlos plus haut sur le terrain, dans un rôle central ou sur l'aile, ce qui ne satisfaisait pas le joueur. Roberto Carlos a protesté contre le fait de jouer dans un rôle plus avancé car il ne voulait pas que son rôle dans l'équipe nationale soit compromis. Il voulait être le premier choix à gauche avant la prochaine édition de la Copa America et de la Coupe du Monde. Hodgson a ammené l'Inter à une septième place en Serie A et aux demi-finales de la Coppa Italia, mais Roberto Carlos n'allait pas rester pour le prochain mandat sous la direction de Hodgson. Le brésilien a quitté l'Inter après une seule saison, signant pour le Real Madrid, où il deviendra l'un des meilleurs arrières gauches de sa génération. Plus de 400 apparitions pour le Real, trois titres en Ligue des champions et quatre fois vainqueurs de la Liga pendant son séjour au club. Depuis sa retraite, à la suite de séjours au Fenerbahce, Corinthians, Anzhi et Deli Dynamos en Inde, Roberto Carlos a expliqué très clairement pourquoi son passage à l'Inter n'a pas fonctionné. Il a mené de nombreuses interviews où il a accusé Hodgson d'être lié à son départ et a demandé l'aide de Massimo Moratti pour partir du club (*). Carlos a affirmé que Hodgson "ne connaissait pas grand-chose au football" (**) et qu'il craignait de perdre sa place dans l'équipe nationale du Brésil. Avec le recul, il est clair que le brésilien a poursuivi une brillante carrière à la fois pour son pays et au Bernabéu, ce qui témoigne de sa croyance en ses capacités à jouer comme arrière gauche. Cependant, Hodgson n'a pas quitté l'Inter en disgrâce. Il nous a menés à la finale de la Coupe UEFA que l'Inter a perdu lors d'une séance de tirs au but contre Schalke 04. Au bon endroit mais au mauvais moment, peut-être ou aurait-il dû être plus compréhensif et respectueux des méthodes de ses managers ? Nous ne le saurons jamais. (*) "J'ai joué ailier à l'Inter. Le problème, c'est qu'au cours des sept premiers matchs, j'ai marqué sept buts. Ils m'ont mis en avant et j'ai beaucoup souffert à cause de ça. J'ai parlé avec Massimo Moratti et je lui ai dit que je ne pouvais pas continuer à jouer car en trois mois, j'ai la Copa America et ce jour-là j'ai eu une réunion avec le président du Real Lorenzo Sanz et en 10 minutes c'était reglé. Je suis parti, direction Madrid. À cette époque, les choses se faisaient très rapidement." (**) "Roy Hodgson m'a constamment aligné en tant qu'ailier et la Copa America était proche, je voulais être là à tout prix et je pensais que je ne serais pas appelé si je continuais à être utilisé comme attaquant, la Serie A était extrêmement populaire au Brésil et tout le monde regardait les matchs à la télévision. Ma mère m'a appelé une fois et m'a dit: "Pourquoi joues-tu en tant qu'attaquant? Tu es un arrière gauche", j'ai finalement appelé Massimo Moratti et je l'ai supplié de persuader Hodgson de me placer à ma position légitime, il m'a dit que j'attaquais trop et que les arrières latéraux en Italie sont généralement plus défensifs que moi, puis Je lui ai demandé de me vendre. Le lendemain, Capello a appelé Moratti pour lui dire qu'il me voulait au Real Madrid. Et Moratti était vraiment gentil de me laisser partir."
  3. Les médias italiens indiquent que l'Inter remplacera Lautaro Martinez par Luka Jovic (Real Madrid) si l'argentin venait à quitter le club. L'Inter pourrait envisager un transfert pour l'attaquant du Real, Luka Jovic, si Lautaro Martinez devait quitter le club dans les prochains mois, selon le Corriere dello Sport. Lautaro continue d'être étroitement lié à un transfert vers Barcelone et le joueur serbe pourrait être l'homme qui le remplacerai au Meazza. Jovic a rejoint la Casa Blanca l'été dernier depuis l'Eintracht Francfort et est loin d'avoir répondu aux attentes dans la capitale espagnole. Selon toute vraisemblance, son avenir immédiat semble destiné à être loin du Santiago Bernabeu. La direction de l'Inter a longtemps apprécié Jovic et sa mauvaise saison lors du mandat madrilène ne l'a pas rebuté. Son salaire annuel de 10 M€ est cependant un problème. L'Inter pourrait aussi faire venir l'attaquant du Hertha Berlin, Mattheus Cunha. Le club a déjà été en contact avec les représentants du brésilien pour une décision potentielle et il pourrait représenter le quart de l’attaque intériste la saison prochaine, qui pourrait également comprendre Romelu Lukaku, Edinson Cavani et Jovic. Une offre "Philippe Coutinho + Cash" pour Lautaro Martinez ? Barcelone pourrait envisager d'inclure Philippe Coutinho dans le cadre d'un accord avec l'Inter pour Lautaro Martinez selon la Gazzetta dello sport. Barcelone négocie avec l'Inter pour Lautaro depuis un certain longtemps, mais a du mal à satisfaire les demandes de l'Inter jusqu'à présent. Pour cette raison, le Barça pourrait offrir le milieux de l'équipe nationale brésilienne dans le but de réduire le coût du transfert. L'Inter continue d'exiger que la clause libératoire de 111 M€ de Lautaro soit respectée. Mais le journal affirme qu'ils sont conscients que le joueur veut rejoindre les Blaugrana et qu'un accord de 80 à 90 M€ plus un joueur ou des joueurs pourrait être conclu entre les deux parties.
  4. Valentino Lazaro fait face à un avenir incertain à Newcastle United selon le Corriere dello Sport. En effet, le joueur de l'équipe nationale autrichienne a rejoint l'équipe de Premier League pendant le mercato hivernal dans le cadre d'un prêt jusqu'à la fin de la saison et dans le cadre de l'accord, Newcastle United a obtenu une option d'achat qui serait fixée à environ 20 M€. Le rapport explique que l’avenir de Lazaro au St James’s Park dépendra en grande partie de la décision de Steve Bruce de rester aux commandes ou non car Newcastle United devrait être repris par un consortium dirigé du côté de l'Arabie Saoudite et de nombreux rapports ont suggéré qu'ils pourraient faire appel à un grand gestionnaire. Alors qu'il était prêté à Newcastle United, Lazaro a disputé un total de cinq matchs toutes compétitions confondues, dans lesquelles il a marqué un seul but. Pour baisser le prix de 111 M€ pour Lautaro Martinez, le Barça prêt à offrir Umtiti, Rakitic, Rafinha & Vidal ? Barcelone est prêt à offrir un quatuor de joueurs dans le but de réduire le prix demandé par l'Inter pour Lautaro Martinez, selon Mundo Deportivo. L'Inter continue de demander au moins 80 ou 90 M€ plus un/des joueur(s) pour Lautaro, mais Barcelone ne souhaite pas payer autant pour notre attaquant qui a une clause de 111 M€. Rafinha, le défenseur vainqueur de la Coupe du monde Samuel Umtiti et le duo Arturo Vidal et Ivan Rakitic pourraient tous être proposés au club avec le rapport indiquant qu'en termes d'âge et de qualité, ils seraient idéaux pour l'Inter. On ne sait pas actuellement ce que l'Inter pense de cette idée, mais ce qui est clair, c'est que l'Inter ne veut conclure aucun accord pour Lautaro Martinez selon les conditions de quiconque, sauf les leurs. Le rapport ajoute que Barcelone souhaite finaliser un accord pour Lautaro ainsi que pour le milieu de terrain de la Juventus Miralem Pjanic d'ici la fin du mois. Le Real et le Barça sur Skriniar ? Les deux mastodontes de la Liga sont tous deux intéressés par notre défenseur central toujours selon Mundo Deportivo. Si le vainqueur de la Coupe du monde 2018, Samuel Umtiti, quittait Barcelone dans les mois à venir, le club Blaugrana se focaliserait sur Skriniar. Quant au Real Madrid, il voudrait le signer comme remplaçant à long terme du capitaine Sergio Ramos dont le contrat avec le club doit expirer à la fin de la saison prochaine. Skriniar, 25 ans, est au milieu de sa troisième saison avec l'Inter et bien qu'il ait montré des difficultés à s'adapter au 3-5-2 d'Antonio Conte, il continue d'être l'un des meilleurs défenseurs d'Italie du moment.
  5. Accompagné du Bayern Munich et du Real Madrid, l’Inter accueillera l’European Solidarity Cup en 2021 dans le but de lancer un message de solidarité, en soulignant l’importante d’une cohésion entre les pays européens, via une aide concrètes aux structures médicales et hospitalières. Les trois clubs se défieront dans un "tournoi à l’Italienne", chaque ville accueillera un match : Inter-Bayern à Milan Real-Inter à Madrid Bayern-Real à Munich Les dates des rencontres seront définies sur la base du calendrier sportif des équipes , dès confirmation que les tifosi seront autorisés à assister aux matchs au stade. "La pandémie a frappé avec une grande puissance la population mondiale. Le dévouement du personnel sanitaire a été essentiel afin de nous permettre, à présent, de regarder vers l’avenir. Via cette initiative, nous voulons les remercier et célébrer leur travail, tout en lançant en même temps un message d’unité et de solidarité entre les nations." Steven Zhang, Président de l'Inter L’intégralité des recettes seront reversées aux structures sanitaires, comme symbole d’une Europe Unie, où tout à chacun est pris en charge. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Beto Yaque, l’agent de Lautaro Martinez, s’est livré au Mundo Deportivo dans le cadre des rumeurs de mercato au sujet de son client. Comment Lautaro gère cette situation ? Il a dû voir dans la presse son nom associé à des équipes comme Barcelone ou Manchester City par exemple... "Lautaro vit cette situation comme si de rien n’était car il est exclusivement concentré sur son club, tout en ayant de grandes satisfactions, car il réalise de très belles choses." Leo Messi a été élogieux pour Lautaro, dans une interview pour le Mundo Deportivo il a dit : "Lautaro est spectaculaire, il a des qualités impressionnantes, il est excellent en un contre un et marque un paquet de buts". Quel a été l’impact de ces compliments sur Lautaro ? "C’est très certainement pour Lautaro un grand compliment de la part du meilleur joueur du monde. Je pense que cela lui a été très agréable et réconfortant" Quel pourrait être son futur s’il se décidait de se lancer un nouveau défi loin de l’Inter ? "La vérité est qu’il ne le sait pas, comme je t’ai dit, il ne pense qu’au club dans lequel il se trouve." Quel sont les rapports entre Lautaro et Messi en équipe Nationale d’Argentine ? "Il a de très bon rapports, comme avec toute l’équipe." Le Président du Racing a révélé que Lautaro avait refusé le Real Madrid à l’âge de 18 ans car il voulait d’abord connaitre le succès au Racing. Pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet ? "Oui, cela s’est déroulé de la sorte, il l’a fait car il était convaincu qu’il allait connaitre le succès en équipe première au Racing." En dehors de son club en Argentine, est-ce qu’un autre club européen lui plaisait plus qu’un autre, est-ce pour cette raison qu’il avait refoulé le Real Madrid ? "Non il n’a jamais dit que le Real Madrid ne lui plaisait pas, il voulait seulement connaitre le succès avec le Racing." Le coordinateur du Racing di Avellaneda a expliqué que Lautaro est un mix entre Esnáider et Milito”. Pensez-vous la même chose ? "Pour moi, il a certaines qualités de Kun Aguero et d’autres de Luis Suarez, mais il est complet en réalité, c’est pourquoi c’est un joueur à part." Pensez-vous que Lautaro et Luis Suarez pourraient coexister dans une même équipe ? "Je n’en sais rien, je n’en ai aucune idée, ce sont vous, les journalistes, qui évaluez ce genre de choses." Pour finir, est-ce que l’Inter lui a proposé une prolongation ? Est-ce que ses plans d’avenir pourraient changer si Barcelone venait à se mettre sérieusement sur lui ? "Lautaro a un contrat de 5 ans avec l’Inter et les informations qui circulent proviennent exclusivement de la presse." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. C’est un fait, le Real Madrid et le Fc Barcelone se sont lancé à la conquête de Lautaro Martinez. En l’étant, si l’un des deux clubs vient à active la clause de 111 millions d’euros entre le 1er et le 15 juillet, le joueur sera libre de choisir parmi trois destinations : Madrid et sa Maison Blanche Barcelone et les Culés Milan et rester au Meazza Si actuellement la clause parait anecdotique, force est de constater qu’elle n’est pas aussi aisée à présenter pour les deux Colosse espagnols Contre-parties techniques Pour Giuseppe Marotta, la situation est très simple : "Vous voulez Lautaro ? Payer la clause uniquement en cash." Une situation bien plus complexe qu’il n’y parait. En conséquence, le Fc Barcelone et le Real Madrid ont déjà décidé de s’entretenir avec l’Inter en proposant un ou plusieurs joueurs en échange de Lautaro.. Problème pour eux. Marotta estime le Toro, au prix du marché à minimum 150 millions d’euros, soit une somme bien plus importante que la clause libératoire estivale. En conséquence, le Barcelone est prêt à sacrifier Antoine Griezmann afin de proposer aux Nerazzurri un joueur au profil adapté pour l’attaque Nerazzurra. Outre le français, Rakitic, Vidal et Coutinho sont également cité. Le brésilien ayant les faveurs de Piero Ausilio. Problématique pour l’Inter : Satisfaire les exigences salariales du Champion du Monde français Le Real de son côté est prêt à offrir 50 à 60 millions d’euros et Gareth Bale. La problématique relative au français catalan est valide pour le Blancos : Le gallois perçoit 15 millions d’euros. En alternative, Perez serait également prêt à offrir James Rodriguez. Sûr de lui, Marotta a fait savoir que l’Inter avait les idées claires pour Lautaro : Si le joueur souhaite partir, ce sera à lui à se manifester auprès de la Direction Nerazzurra et quoiqu’il arrive, seul le cash sera accepté. Le Saviez-Vous ? Selon Don Balon, le Real serait prêt à proposer une offre économique en échange de Mauro Icardi en incluant Jovic en contre-partie technique Validez-vous cette méthode de travail ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. En effet, le mercato estival va être bouillant en regard à Lautaro Martinez. Si, pour l’instant, le Fc Barcelone cherche à récolter les 111 millions d’euros relative à la clause libératoire du Toro, le Real Madrid s’est également sérieusement lancé dans la course. En effet, Lautaro a été informé que la Maison Blanche est prête à payer la somme de 115 millions d’euros, soit 4 millions de plus que la clause libératoire. A Madrid, Lautaro est perçu, selon Marca, comme la recrue idéale pour prendre la succession de Karim Benzema. Qui plus est, le Real a également informé le joueur qu’il est prêt à lui offrir un contrat extrêmement important, afin de battre toute la concurrence et souhaite à présent le convaincre à épouser le projet Merengues. Pour parvenir à atteindre cette clause libératoire, le Real est prêt à insérer une contre-partie technique, Luka Modric étant le premier cité. Si le Fc Barcelone souhaitait en faire le remplaçant naturel de Suarez, le Barça devra déjà vendre pour 120 millions d’euros. Au Real, l’unique problème concerne le nombre de joueurs extra-communautaire. Ils sont actuellement 4 à être dans ces conditions, mais Vinicius, durant l’été, devrait obtenir la nationalité espagnole Faut-il déjà se faire une raison ou pensez-vous que Marotta sera se montrer assez convaincant pour, ne fut-ce que relever la clause libératoire de la pépite argentine ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Dans le viseur du Real Madrid et du Fc Barcelone, Sport Mediaset nous informe de la décision prise quant à l’avenir de Lautaro Martinez à l’Inter. Selon le média italien, Lautaro percevra le double de son salaire actuel, soit 3,5 millions d’euros contre 1,7 millions d’euros perçus actuellement. Le destin de la clause libératoire scellé Le Toro Nerazzurro dispose d’une clause libératoire de 111 millions d’euros, uniquement valable pour l’étranger. Celle-ci est valide durant une période de 15 jours, soit du 1er au 15 juillet. Décision a été prise par l’Inter de la supprimer, le tout afin d’éviter toute mauvaise surprise et de blinder par la même occasion son diamant brut. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Le Paris Saint-Germain insiste et souhaiterait racheter Mauro Icardi le plus tôt possible. Comme l'annonçait FCInterNews il y a plus d'un mois (Lire içi), Leonardo est au four et au moulin pour satisfaire le chef Al Thani et faire de Maurito un joueur parisien à tous les effets. Avec l'Inter il y a déjà un accord à hauteur de 65 millions. En plus de cela, le départ désormais certain d'Edinson Cavani pour l'Atletico Madrid (reste à savoir s'il aura lieu en janvier) rend l'argentin encore plus important, voir indispensable pour Thomas Tuchel. Il faut cependant obtenir l'aval du couple Icardi. Sans leur accord, il n'y aura rien à faire. C'est d'ailleurs une clause qui pose des soucis à l'Inter où, de nos jours, Icardi n'est plus qu'une partie du passé. Le club nerazzurro encaisserait volontiers les 65 millions prévus. Ce n'est pas un mystère que la femme-manager de l'attaquant argentin, Wanda Nara, ne soit pas particulièrement fan des allers-retour Milan-Paris. Ses engagements en Italie auprès notamment de différents programmes télévisés sont, de plus, en train de prendre de l'ampleur sous l'influence d'une manager influente comme Paola Benegas. Plusieurs fois invitée sur des plateaux (Verissimo, Chiambretti, etc) et à partir du mois de janvier elle sera même appelée à commenter en prime time sur Canale. L'aventure au GFVip pourrait définitivement lancer Wanda dans le milieu de la télévision et à ce moment, sa présence en Italie se fera indispensable. A voir aussi si elle ne quitterait pas Tiki Taka si l'émission de Pardo devait changer d'horaire (le lundi soir sur Italia ), ce qui empiéterait sur ses autres engagements. Pour en revenir au monde du football, il apparaît quand même hautement improbable que Mauro Icardi revienne en Serie A. La porte de l'Inter lui est fermée, la Juventus ne s'y intéresse plus (Paratici ayant viré sur Haaland) et le Milan ne semble pas avoir les arguments économiques pour réaliser une opération tournant autour des 200M entre prix du joueur et salaire. C'est donc ce qui donne tant d'espoir au PSG. Le joueur jouit d'un grand feeling avec ses coéquipiers et les supporters en sont déjà tombés amoureux. En somme, toutes les conditions sont réunies pour que l'aventure parisienne d'Icardi continue plus longtemps, Leonardo cherche à le blinder et proposera au bomber de Rosario un contrat de 5 ans à 12M nets + bonus. Ce que percevait Cavani en fait, écarté du projet par l'argentin. Les exploits d'Icardi ont cependant réveillé l'intérêt du Real Madrid de Florentino Perez. Le club espagnol a demandé il y a deux semaines des informations sur les conditions contractuelles qui entouraient l'accord PSG-Inter. La situation est très surveillée et il faudra donc aussi compter sur les sirènes des merengue, car plus que du côté de la Serie A, le PSG devra plutôt s'attendre à une concurrence espagnole sur le dossier Icardi. ®Samus - internazionale.fr
  11. Situation cocasse et particulière. Outre des initiales très proches FCM pour le Real contre le FCIN pour l’Inter, le club madrilène a dévoilé son troisième maillot, qui fait déjà parler dans la presse sportive. Adidas copie Nike En effet, alors que les deux grands d’Europe propose un équipementier différent, le Real a dévoilé un maillot plus que similaire au maillot extérieur des Nerazzurri. Les tifosi des deux clubs ont immédiatement remarqué cette ressemblance à tel point qu’il est difficile de distinguer quel joueur évolue pour quelle équipe… Qu’en pensez-vous ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. L’Inter dispose d’un nouveau Directeur Commercial, un recrutement de poids : Jaime Colas qui supervisera l’intégralité du secteur commercial Nerazzurro, du merchandising au billet, en passant par le secteur marketing de la société avec, en première ligne les sponsors. Son objectif sera de maximiser et augmenter les recettes commerciales. Au Real Madrid, il était le Spécialiste du Global Sponsorship Pourquoi un tel recrutement ? Steven Zhang avait récemment annoncé vouloir viser le milliard d’euros de recettes, objectif uniquement atteint par le Fc Barcelone cette année. Colas débarque à l’Inter avec une excellente réputation. Selon AS, il est à l’origine de l’explosion du Real au niveau de ces recettes globales. Le Real devrait également regretter son départ. En effet, c’était lui l’artisan principal qui est parvenu à classer le Real à la première place des recettes obtenues via les sponsorisations, après deux années à avoir occupé la troisième place. Colas sera opérationnel dès la mi-août et aura une fonction bien particulière et délicate selon la Gazzetta Dello Sport. Ce sera lui qui prendra en main la recherche et la signature de nouveaux sponsors. Pirelli peut commencer à trembler… ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. C'est l'information de la soirée. Selon le Corriere di Torino, la Vieille Dame aurait l'intention de s'attacher les services d'Isco. De fait un départ de Paulo Dybala pourrait être plus qu'envisageable. Et si pour l'heure, la turinoise insiste pour s'offrir Mauro Icardi en échange de Gonzalo Higuain, le départ de la Joya n'est plus à exclure. "Un joueur comme Isco pourrait être bénéfique pour toutes les parties, car l'Inter continue à mettre la pression pour recruter Paulo Dybala, peut être en échange de Mauro Icardi, un joueur qu'Antonio Conte ne souhaite pas voir lors du stage estival." "Si pour l'heure la Juve a toujours rejeté cette demande d'échange entre les deux argentins, la possibilité d'aligner une attaque composée d'Isco placé derrière Ronaldo et Icardi ravirait la direction bianconera. De fait des contacts ont toujours lieu aussi bien avec le Real qu'avec l'Inter." Pour ou contre l'arrivée du PD10 ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. En effet, le croate, ancien Nerazzurro, met actuellement la pression sur le Real Madrid, avec qui il s’entretiendra prochainement. Son objectif ? Retourner à l’Inter en étant disposé à y revenir par le biais d’un prêt moyennant un "droit" de rachat. Promesse Prêté à Chelsea pour une année, le joueur retournera dans la Capitale espagnole. Marotta et Ausilio souhaitent s’attacher ses services pour le mettre à la disposition de Conte, mais cette opération devra être définie comme du "low-cost" : un prêt payant avec un droit de rachat. Voici ce que nous révèle le Corriere Dello Sport Kovacic a marqué son accord pour retourner à la Pinetina, même sous la formule précitée. Il s’est, en ce sens, promis à l’Inter. Il devra donc trouver un moyen de se libérer du Real en respectant les conditions désirées par le club espagnol. Le salaire ne sera pas un obstacle, lui qui touche 4 millions d’euros, un coût supportable pour l’Inter. Zinédine Zidane Qui plus est le retour sur le banc de Zidane, avec lequel le joueur n’a jamais connu un grand feeling, pourrait permettre à Mateo de s’éloigner de Madrid, en prétextant qu’il ne disposerait pas du temps de jeu souhaité. Ce point important pourrait donc favoriser son retour dans le club qui l’avait recruté très jeune et qui a su récolter une somme estimée entre 20 à 25 millions d’euros pour rejoindre les Blancos. Mateo a connu la gloire : 3 Ligue des Champions, une Liga, une Super Coupe d’Espagne, Trois Mondiaux des Clubs, deux Super Coupe d’Europe et enfin une Europa League avec Chelsea. L’Inter pourrait être le lieu idéal pour se relancer. Les contacts avec Ausilio ne se sont jamais interrompus et le joueur est disposé à s’exposer en allant parler en personne pour revenir à Milan ou Conte serait heureux de l’accueillir. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. As confirme l’information, Antonio Pintus, la référence en terme de préparateur physique, a accepté l’offre d’Antonio Conte de revenir en Italie. Il officiait auparavant au Real de Madrid et fut l’un des hommes de l’ombre du Triple couronnement européen madrilène. Pintus avait déjà eu cette idée en tête, celle de revenir au pays l’été dernier, lorsque l’année passée Florentino Perez avait décidé de miser sur Julen Lopetegui. Sous ses ordres et également sous ceux de Solari, Antonio n’avait "plus droit" au chapitre. Le retour de Zidane n’aura rien changé à la situation. Vu le projet interiste mis en place, difficile de dire non à Conte, avec qui il a travaillé à la Juventus. Bête de travail Qui est Pintus ? As s’est penché sur la question et nous révèle ses habitudes et sa description d’une journée de travail, et ce via des joueurs qu’il a entraîné. C’est un amoureux des courses. C’était normal de le voir courir 20 km tout seul avant les sessions d’entrainement : "C’est important que mes joueurs me voient montrer l’exemple." avait-il expliqué à la chaîne du Real. Politano appréciera Des joueurs tels que Marcos Llorente ou Marcelo ont souffert, énormément souffert, face à la charge de travail imposée par le préparateur physique. Mais tous sont unanimes, c’était enthousiasmant de travailler avec lui. Pintus est un véritable sergent disposant des clés adéquates en matière de psychologie : Il sait parfaitement comment gérer un groupe, apporter des conseils sur la façon d’aborder la préparation physique, en prodiguant par exemple des conseils sur les attitudes alimentaires à respecter. Les faits parlent pour lui L’image qui symbolise le mieux sa façon de travailler et les fruits récoltés se retrouvent en Marcelo. Après avoir inscrit un but contre le Viktoria au Bernabeu, Marcelo avait piqué un sprint en direction de Pintus pour célébrer son but. Isco résume encore mieux sa méthode de travail : "Il te prépare pour être un avion de chasse." Le saviez-vous ? Pintus est reconnu comme étant la crème de la crème. Sa marque de fabrique est telle, que les écuries qu'il a entraîné sont les plus performantes à partir du mois de février, là où il faut justement être au top de sa forme pour faire face aux différentes compétitions. Que les joueurs profitent bien de leurs vacances…. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. Le Special One s’est rappelé aux bons souvenir de la Vieille Dame au sujet de la prochaine journée de Ligue des Champions à venir. "Le Barça et la Juve ont un léger avantage, mais je ne serais pas surpris que l’un des deux, voire les deux finissent par se faire éliminer. Je pense que l’Ajax est l’équipe qui joue sans la moindre pression dans cette compétition." "Le Bayern Munich devait remporter ce tournoi tout comme le Paris Saint-Germain anche. Les Clubs anglais jouent pour la gagne comme ce fut le cas du Real ou de l’Atletico, mais à l’Ajax personne ne pense qu’il existe ne fut-ce qu’une infime possibilité de la gagner et pourtant ils sont toujours là." "Actuellement, cette équipe est bien meilleure qu’il y a deux ans. Elle dispose de deux-trois joueurs qui ont engrangé de l’expérience. A présent, elle va faire face à la Juve, ce sera un match difficile, mais tout est possible" ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. Selon le site espagnol okdiaro, l’Inter et Mauro Icardi ont passé un pacte pour trouver un semblant de paix en cette fin de championnat : Abaisser la valeur du joueur. A ce sujet, l’offre la plus alléchante pourrait arriver du Napoli de Carlo Ancelotti. Une destination toutefois peut appréciée par l’attaquant qui verrait un tel transfert comme un pas en arrière pour sa carrière. Le discours est différent en ce qui concerne la Juve et le Real Madrid. L’Inter ne compte pas vendre son joueur à un prix soldé. De fait, de façon officieuse, la clause a été revue à la baisse. On passe de 110 millions d’euros, à des offres acceptées à présent dès 80 millions d’euros. L’Inter, en s’exprimant peu, a fait comprendre au joueur et à son entourage qu’en cas de proposition similaire, Icardi serait libre de traiter avec tout autre club. Un bon de sortie certes, mais un bon de sortie qui devra contenter tout le monde.
  18. Le Real Madrid a décidé de passer à l'offensive pour s'offrir Milan Skriniar. Selon donbalon.com, Florentino Perez est disposé à faire une offre qui pourrait faire vaciller les Nerazzurri. Du côté de l'Inter, le Club a fait savoir à plusieurs reprises que Milan Skriniar était instransférable, mais résistera-t'il également à cette propostion : Le Real serait disposé à proposer 20M€ et inclure Luka Modric pour s'attacher les services du Capitaine du Futur. Cette transaction est estimée à 70M€, ce qui revient à dire que Luka vaut 50M€ pour les Blancos. Est-ce que cette proposition sera également refusée ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. La situation ne s’améliore pas pour Mauro Icardi, l’ancien Capitaine étant exclus de la liste des convoqués face à la Lazio. Qui plus est, il fut attaqué publiquement par Luciano Spalletti en après-match. Suite à cette situation, Don Balon aurait obtenu la confirmation d’une discussion en coulisse entre l’Inter et le Real afin de mettre un terme à ces tensions insoutenables. Le Real est disposé à offrir l’un de ses champions, mais il ne s’agira pas de Luka Modric. Pour Don Balon, le Real proposera un échange avec Karim Benzema et ce même si la valeur du français est inférieure aux 110 millions d’euros. Considérant les tensions continues et absolues avec Wanda Nara, l’Inter serait disposée à renoncer à retirer un bénéfice de cette transaction pour mettre un point final à cette situation. Le dernier mot reviendra à Zinedine Zidane, ce sera lui qui prendra la décision de renoncer à l’un de ses poulains ou pas et de procéder à l’intégration d’un joueur capable de porter avec lui des problèmes comportementaux et de vestiaire. .®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Les temps sont durs pour les croates. Arrivé à l’été 2015 pour 35 millions d’euros au Real Madrid, Mateo Kovacic n’est toujours pas parvenu à trouver réellement sa place. La faute est surtout dû au fait qu’il devait faire face à une concurrence galactique dans ce secteur du terrain. Selon As, son avenir est loin de la Capitale espagnole. Pour le journal espagnol, ce dernier constate que le fait que Zidane ait opté pour recruter au milieu de terrain découle du fait que le Club ne veut plus entendre parler de Kovacic. Du côté de Mateo, ses rapports avec son ex milanaise ont repris, car le joueur lui-même ne souhaite pas rester en Espagne. Pour l’heure, l’Inter observe la situation de l’extérieur... Seriez-vous d’accord pour un tel recrutement ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  21. C’est l’information du jour qui nous provient de Sport Mediaset : Mateo Kovacic, qui est actuellement prêté à Chelsea, quittera Londres cet été. Il a demandé à ses agents de lui trouver un nouveau point de chute : L’Inter. Mateo souhaite revenir à Milan et l’Inter y songe sérieusement. La CroaInter pourrait toujours exister sous une autre forme… La Roma rêve en grand James Pallotta rêve de rendre de la splendeur à sa Roma. Pour ce faire, il a en ligne de mire Antonio Conte. Voici les informations en provenance du Corriere Della Serra : "Le Président Giallorosso est à la recherche de personnalités de premier rang pour les postes de Directeur Sportif et d’entraîneur et il compte bien recruter des hommes qui peuvent rendre de l’enthousiasme aux Tifosi." "De fait, le nom de Conte est une évidence, lui qui ne sera plus sous contrat avec Chelsea. Il s’agit du premier choix de la Roma qui, ces dernières jours, a entamé de premiers contacts. Une approche qui n’est actuellement qu’on sondage, vu qu’Antonio souhaite entraîner à nouveau en Italie." Mais pas de chance pour la Roma, Conte est également un objectif de l’Inter… et de la Juventus en cas de départ de Massimiliano Allegri. Qui plus est, la Roma devra serrer les fesses étant donné que lors de sa dernière saison, Conte percevait 12 millions d’euros. Un salaire que personne ne peut se permettre en Italie. Si l’Italien est prêt à se montrer moins gourmand, reste à savoir à quel courtisane il comptera proposer ses services. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  22. C’est un fait, plusieurs grandes écuries Européennes ont les yeux braqué sur Milan Skriniar. Qui plus est ces derniers temps, certaines écuries ont décidé de tenter leurs chances, parmi elles, on y retrouve le Real et le Barça. "Le Real Madrid veut se l’offrir, tout comme le Barça. S’ils parviennent à convaincre l’Inter, ils pourraient le recruter déjà cet été", déclare Mithat Halis qui collabore avec Karol Csonto pour le compte de Stars & Friends, l’agence qui s’occupe des agents de joueurs. "Skriniar a un comportement très professionnel. Si le Real le veut, il devra démontrer plus pour se l’offrir, mais il y a aussi la présence d’autres agents, qui sont des cannibales et qui veulent recruter le joueur dans leurs écuries pour le faire signer où ils veulent. Il y a Mino Raiola, qui est l’agent de Pogba et d’Ibrahimovic, qui a agi exactement de la sorte. Il veut s’offrir Skriniar, mais Milan est un joueur de notre agence, nous avons un contrat ensemble." "L’Inter a payé 28 millions d’euros et 6 mois plus tard, City en proposait déjà 55. À présent, sa valeur avoisine les 100 millions d’euros. Un éventuel transfert me semble donc compliqué, même via ce genre d’intermédiaire cannibale." Le message est clair : ni l’Inter, ni son agence ne sont prêt à céder Milan Skriniar, qu’on s’appelle Madrid, Barcelone…ou Raiola ! Le chiffre du jour : 85 Il s’agit de la somme proposée par Manchester United à l’Inter pour s’offrir la Bête Nerazzurra. Une offre qui, bien évidemment, a été refusée par l’Inter : Milan Skriniar est intransférable. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  23. La déclaration de Marca peut surprendre : "Mauro Icardi peut signer pour à peine 50 millions d’euros et non pour les 80 relayés par les autres médias". Pour le média espagnol, son prix a dégringolé depuis un mois de guérilla suite au retrait de son brassard. Spalletti ou Icardi Marca révèle aussi que le Club aurait informé Maurito que Spalletti quittera à 99% le club en fin de saison et qu’il lui sera donc permis d’ouvrir un nouveau chapitre, un nouveau projet avec un nouvel entraîneur, une fois qu’il sera réhabilité comme crack au sein de l’équipe. Mercato Persistant Pourtant, malgré cette information, Marca souligne que la Juve reste l’équipe la plus intéressée, elle qui proposerait un transfert moyennant comme contrepartie-technique comme Douglas Costa. De son côté, le Real est disposé à proposer Mateo Kovacic comme contre-partie-technique et ce, afin d’atteindre les 70-80 millions demandés. Seriez-vous d’accord pour un tel transfert ? Avant de répondre, voici le message de Tancredi Palmieri sur Twitter qui préfère avertir les tifosi : "Comment pourrait-il être possible qu’aucune offre ne soit parvenu pour Icardi ?! Lorsque je lis Marca qui déclare qu’Icardi pourrait être vendu pour 50 millions d’euros, c’est incroyable. Il faut vous rendre compte que la manœuvre du Real Madrid consiste à faire baisser le prix… Méditez sur cela…" L’avis du Maestro du Mercato sur le retour de l’argentin Gianluca Di Marzio, s’est livre sur Sky Sport 24 : "Icardi a fait un pas en avant, il a réalisé quelques exercices avec le ballon. Il devra être évalué par le staff technique pour estimer son retour, lui qui souffrait de douleurs." Son Futur ? "Dans le Calcio, tout peut arriver, Il devra à présent rentrer dans le groupe et reconquérir sa place qui, au jour d’aujourd’hui est occupée par Lautaro Martinez." Un nouveau contrat ? "Tout dépend des offres qu’il pourrait recevoir. Des offres qui, comme par le passé, ne sont jamais arrivées concrètement à l’Inter. Si aucune offre ne se présente, le Club devra chercher à trouver la meilleure solution pour continuer avec lui, ce sera un moment-clé." La confrontation avec les joueurs ? "Lorsqu’il était en période de physiothérapie, ils se croisaient dans le vestiaire, ils se sont vus tous les jours. S’ils devaient se dire quelque chose, cela aurait déjà été fait." Les sifflets du Meazza ? "Dans le Calcio, il suffit de marquer une fois un but…" Antony Gilles – Internazionale.fr
  24. Milan est un Monstre : Le Derby a certifié encore plus le leadership de notre Skriniar, sorti avec brio et triomphe de son duel à distance avec Krzysztof Piatek, le polonais a tout simplement subit la Loi du slovaque. Cette prestation a été observé par les Grands d’Europe, à tel point que des offres sont parvenues à Karel Csonto, l’agent de Milan. Outre le Barça et United, des émissaires ont fait part d’un intérêt important du Real Madrid, et ce, malgré l’arrivée d’Eder Miliato qui aurait dû sécuriser le secteur défensif des Blancos. De ce qu’il se dit, tout est prêt pour venir frapper à la porte du Suning : 80 millions d’euro. De son côté, le propriétaire de l'Inter sait que Milan est considéré comme un profil extrêmement important et appétissant partout en Europe, raison pour laquelle il souhaite le prolonger. Captain Futuro Né en 1995, Milan est considéré comme intransférable, comme en témoignent ses déclarations après la victoire face à la Spal. A présent le contrat doit être établi noir sur blanc, preuve en est qu’il reste encore du travail pour sceller cet accord. La volonté commune est d’aller, ensemble de l’avant. Du côté du joueur, il est retenu que celui-ci mérite de gagner plus que les 3 millions d’euros de salaire proposé, malgré des bonus supplémentaires, qui lui a été présenté courant janvier. C’est un fait, Milan est le SEUL interiste titulaire à être sous la barre des 2 millions d’euros, 1,7 pour être précis. L’idéal serait de parvenir à un salaire de 5 millions d’euros bonus compris, en prenant en considération qu’il s’agira du montant octroyé à Diego Godin l’été prochain, sans oublier Stefan De Vrij qui touche, lui, 4 millions d’euros Cette démarche est "logique", normale étant donné qu’il s’alignerait sur ses équipiers du secteur défensif. Les rapports entre l’Inter et l’entourage de Milan sont optimaux, en ce sens que personne ne veut créer un quelconque obstacle dans cette transaction, qui se poursuit dans une absolue normalité et qui se conclura avec une satisfaction réciproque En effet, la Direction Interiste considère Skri comme un point de référence pour le présent et le futur, un futur où il se se dit qu'il se verrait confier le Brassard de Capitaine. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...