Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'samir handanovic'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Série A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Évènements de Inter Club Paris

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

10 résultats trouvés

  1. C'est la controverse du moment, en conférence d'après match, Mark Van Bommel, l'entraineur du Psv et ancien Rossonero, a critiqué ouvertement l'arbitrage de la rencontre, suite à la non-expulsion de Samir Handanovic et d'un hors-jeu de Mauro Icardi sur le but inscrit par Mauro Icardi. Le hors-jeu étant extrêmement limite, nous nous concentrons uniquement sur l'action qui fait réagir actuellement, la sortie ratée du portier slovène. La Réaction de Van Bommel et l'analyse de la presse transalpine Pour Luca Marelli, ancien arbitre, Mirolad Mazic a bien agi en n'excluant pas Handanovic. "Voici une rapide explication sur le carton jaune attribué correctement à Samir Handanovic : Bergwjin arrive lancé sur l'aile gauche et Handanovic sort de sa surface de réparation. L'attaquant du PSV Eindhoven n'allonge pas la balle verticalement, mais il la déplace à sa droite." "Sur cette première photo, Handanovic n'a pas encore touché le ballon, mais Bergwin est déjà distant de ce dernier d'un bon mètre." "Si Handanovic n'avait pas touché la balle avec sa main, l'attaquant aurait du s'arrêter, inverser la direction de sa course, reprendre possession de la balle qui était partie sur sa droite et contourner le gardien avant de frapper au but." "Combien de temps cela aurait-il mis pour accomplir une telle opération ? Disons quelques secondes pour être dans un temps de jeu serré." "Durant ces quelques secondes, les trois défenseurs de l'Inter se seraient retrouvés dans cette zone, et celui qui était le plus proche d'Handanovic aurait pu facilement contrer Bergwjin. " "De plus, si nous considérons la position excentrée de l'action, et en étant un minimum objectif, je ne trouve pas un seul élément qui pourrait soutenir la sortie d'un carton rouge." Etes-vous d'accord avec Marelli ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. p-h08

    Samir Handanovic

    SAMIR HANDANOVIC Informations Générales : Nom : Handanovic Prénom : Samir Poste : Gardien Date de naissance : 14/07/1984 Lieu de naissance : Ljubljana Pays : Slovénie Taille : 194 cm Poids : 88 Numéro de maillot : ? Position sur le terrain : Biographie : Samir Handanovic est un gardien slovène né le 14 juillet 1987. Formé dans les équipes de jeunes du club slovène du ND Slovan, il rejoint ensuite le club de Domzal où il restera pendant deux ans. En 2004, il est recruté par l'Udinese, mais le club ne compte pas tout de suite sur lui et il enchaine les prêts (à Treviso, à la Lazio puis à Rimini). Il revient à l'Udinese en 2007 pour prendre la succession de Morgan De Sanctis, parti au FC Seville, et il fera les beaux jours du club frioulan pendant cinq saisons en battant notamment le record du nombre de pénalties arrêtés en une seule saison (6 tentatives repoussées lors de la saison 2010-2011). En juillet 2012, il signe à l'Inter. Clubs: 2002-2004: Domzale 2004: Udinese 2005-2006: Treviso (prêt) 2006: Lazio (prêt) 2006-2007: Rimini (prêt) 2007-2012: Udinese 2012-?: Inter
  3. Le numéro 1 Nerazzurro s’est livré sur Inter Tv, parlant de la saison écoulée à ses débuts en Ligue des Champions... Quelle est l’importance de reprendre après la victoire sur Bologne ? "Les victoires sont toujours importantes et c'est toujours mieux de reprendre de cette façon là. La trêve nous servira pour récupérer des forces, mais aussi mentalement, pour affronter Parme." Comment se déroule les préparations des matchs, lorsque vous disputez des rencontres tous les trois jours ? "Nous devons récupérer le plus tôt possible, nous avons toujours besoin de force physique et nerveuse afin de toujours jouer. Mais lorsque tu joues en Coupe d’Europe, tu sais comment t’y préparer." Débuter de cette façon, en Ligue des Champions, peut-il aider le groupe à grandir ? "Tout le travail que nous avons abattu l’année dernière avait comme but d’atteindre cet objectif. Je suis impatient de jouer ces matchs, mais avant tout, il y a le Championnat et nous voulons y faire de belles choses." Quel sera l’impact de la force du noyau d’ici à la fin de la saison ? "Il comptera car il y aura tellement de matchs, il y aura de la place pour tous. Nous devons faire preuve d’unité, si quelqu’un est touché, nous devrons répondre présent. Peut-être que certains ne joueront pas une à deux rencontres, mais ensuite, ces derniers auront leur chance. On se soutient mutuellement." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. Ce week-end, le gardien slovène a été le protagoniste d'une très mauvaise performance... Une erreur grave et quelque peu inexplicable, une autre moins grave mais qui a coûté cher, le but du 2-2 signé Meite. Voilà à quoi se résume la performance de Samir Handanovic Les prémices de 2017/2018 Le gardien de but slovène, qui a par le passé été souvent considéré comme un protagoniste positif de l’équipe, s’avère être actuellement un protagoniste du onze de base. Comme le souligne Tuttosport : "Samir Handanovic a présenté hier soir sa plus mauvaise copie. Et ce n'est pas la première fois. Le gardien slovène est sans aucun doute l'un des points forts de l'Inter depuis des années, mais hier, il a commis une erreur flagrante qui a permis au Torino, de revenir dans le match avec encore plus de détermination." " Sa sortie dans le vide lors de la balle en profondeur d'Iago Falque pour Belotti, était inexplicable ; une panne d'électricité qui a déjà frappé Handanovic la saison passée, comme par exemple dans le match remporté 3-2 par l'Inter contre la Sampdoria. Par chance, l’Inter menait 3-0 à la mi-temps et le but valait le 3-1 et même si la Sampdoria avait essayé d’égaliser en toute fin de match, elle n’y était pas parvenu. Sur ce match-là, Handanovic n'était pas exempt de tout reproche, comme lors du second but turinois." Pour approfondir l’analyse de Tuttosport, il suffit également de se replonger sur ses absences lors du Derby d’Italie, pour ne citer que lui… Des absences qui ont coûter cher à l’Inter Le saviez-vous ? L’ambiance à Appiano Gentile est lourde, après une soirée noire comme celle qu’à connu l’Inter hier soir. Handanovic a été le premier à quitter San Siro et aujourd'hui l'un des derniers à quitter Appiano. Le portier se sent responsable sur le but de Belotti. Pourtant l’Inter avait très bien joué en première mi-temps, néanmoins, Spalletti a annulé le jour de repos prévu ce lundi. Il a remarqué quelques erreurs commises par l’équipe et il souhaite les corriger au plus tôt. Statistique inquiétante : A part face à l'Atletico Madrid, l'Inter a toujours encaissé des buts C’est une statistique inquiétante pour une équipe qui, l’année dernière, avait fait de sa défense, son point fort. Fait important : L’entraîneur des Nerazzurri a toutefois préféré ne pas dramatiser, en étant convaincu de son fait qu’il ne vaut mieux pas critiquer l’équipe actuellement. Il suffira de visionner le match pour voir les erreurs… Et peut-être que Luciano Spalletti a raison de ne pas dramatiser, tout en rappelant ses joueurs à maintenir une attention maximale. En effet, nous ne sommes qu'au deuxième match, à l'aube d'une saison très longue et exigeante, qui verra l'Inter jouer dans trois compétitions, en Italie et en Europe. Malgré cela, cependant, les deux premières rencontres officielles des Nerazzurri ont mis en évidence les erreurs chroniques dont l'équipe est coupable depuis tant d'année. Au niveau statistique, le constat est simple : 1 point sur 6. Une défaite contre Sassuolo et un match nul contre Torino, alors que l'équipe avait tout pour faire un facile 6 sur 6. Ces deux matchs n'ont "donné" que de l'amertume et des sifflets à San Siro....et seuls deux autres entraîneurs avaient aussi mal débuté sur le banc Nerazzurro en début de saison: Gian Piero Gasperini et Frank de Boer. Le premier a tenu 5 matchs, l'autre moins de 100 jours... Spalletti qui vient d'être prolongé, doit-il craindre pour son poste ? Lui qui a écopé d'une amende pour avoir insulté l'arbitre lors de Sassuolo-Inter... Est-il temps de laisser du temps de jeu à Padelli et de songer à un successeur pour Samir Handanovic ou ce dernier peut-il se relancer ? Exprimez-vous ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. Samir Handanovic, Milan Skriniar, Marcelo Brozovic et Mauro Icardi, représentent l’épine dorsale de l’Inter de Spalletti. Selon la Gazzetta Dello Sport, le club entend satisfaire Luciano Spalletti et voici un bref récapitulatif, qui fait suite à tout ce que l’on a pu entendre dans la presse. SKRINIAR Intransférable, le joueur vient d’ailleurs de signer son nouveau contrat jusqu’en 2023, il percevra un salaire de 2,2M€ HANDANOVIC Malgré les dernières rumeurs l’envoyant au Napoli, le slovène est un indéboulonnable de l’équipe. L’Inter n’a aucune intention de traiter pour la cession de son numéro un : Intransférable également. BROZOVIC Le Croate dispose d’une clause libératoire valide pour l’étranger, à savoir 50M€, mais le club pourrait raisonner différemment à ce sujet. Surtout que Brozovic est à présent apprécié des tifosi et qu’il est déterminant pour Spalletti. Nous dirigeons-nous vers la levée de cette clause ? ICARDI La volonté entre les deux parties est de voir ce mariage continuer. La Direction interiste est convaincue de rester dans les clous du Fair-Play-Financier de l’Uefa, sans avoir à sacrifier Maurito. Un contrat lui sera proposé à son retour de vacances. Ce dernier aura une validité jusqu’en 2023, son salaire augmentera, tout comme sa clause. Et les autres ? Miranda a prolongé jusqu’en 2020 Candreva discute avec l’Inter pour prolonger jusqu’en 2021 . Santon discute également avec l’Inter pour prolonger jusqu’en 2021 Concernant ces deux derniers, ce sont des initiatives stratégiques pour le bilan, mais il y a aussi la volonté de créer un groupe historique important. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. gladis32

    Handanovic: "C'est ça aussi le football"

    Turin - Auteur d'une magnifique parade sur De Silvestri mais impuissant sur le but de Ljajic, Samir Handanovic s'est exprimé en zone mixte après la contre performance hier face au Torino. "Cette défaite est imméritée. Nous avons eu une douzaine d'occasions et ce résultat est vraiment dommageable. Même un nul aurait été insatisfaisant. Nous avons peut être manqué d'agressivité devant le but. C'est ça aussi le football, si vous n'arrivez pas à marquer vous êtes punis à la première occasion. Même en jouant 90 minutes de plus, nous n'aurions pas marqué. Nous n'avons qu'un point sur six cependant. La lutte pour la Champions League aura lieu jusqu'au bout. Maintenant nous devons continuer à travailler dur et ce jusque la fin." ®gladis32 – internazionale.fr
  7. Victor Newman

    L'Inter assure son avenir au poste de numéro 1

    L'Inter ne reste pas avec les mains dans les poches actuellement et Piero Ausilio travaille dur pour construire l'équipe du futur. Parmi les joueurs "bloqués" par notre Directeur Sportif, il y a aussi le jeune gardien Andriy Lunin, né en 1999. Le plan de la gestion de l'Inter est de s'assurer un jeune gardien de but, pour l'après-Handanovic. Pour cette raison Lunin serait prêté pour une saison ou deux, afin d’emmagasiner de l'expérience et être prêt quand Samir raccrochera les crampons. Plusieurs équipes ont déjà manifesté leurs intérêts pour ce joueur. Pour l'Inter, cette "aide" permettra au jeune portier de grandir dans une atmosphère correcte et faire ses expériences, avant de faire le grand saut dans les cages Nerazzurre. Ce recrutement ne remet pas en question le poste de gardien de but, celui-ci appartient toujours au géant slovène qui est âgé de 33 ans Lunin coûtera environ 6 millions d'euros à l'Inter; un accord a été conclu avec son club, le Zorya et aussi avec le joueur, les signatures sont imminentes et l'annonce pourrait déjà arriver la semaine prochaine. Tout comme ce fut le cas pour Lautaro Martinez, l'Inter s'est montrée plus réactive que ces rivaux, parmi ces derniers, on trouve trace de la Juventus et d'Arsenal, mais c'est Lunin lui-même qui a clarifié ses intentions, en montrant un grand enthousiasme devant le projet proposé par Ausilio. Il semblerait, qu'au Corso Vittorio Emanuele, on puisse y ressentir une grande sérénité, en ayant conscience de l'attractivité importante du projet Nerazzurro. Pour Lunin, son rêve est de pouvoir disputer le titre dans un grand club européen, et l'Inter croit en ses capacités. Ce recrutement, s'il vient à se confirmer, pourrait passer inaperçu, mais pourrait s'avérer payant. En effet, lorsque Francesco Toldo occupait le poste indiscutable de numéro 1, l'Inter avait recruté lors d'un mercato hivernal un certain Julio César... Nous ne pouvons que souhaiter à Lunin une expérience Nerazzurra similaire à celle du brésilien. Voici une petite compilation le concernant: Et si au final, Piero Ausilio faisait le "Job" ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Après un début de saison difficile, Joao Cancelo a pris ses marques à l’Inter. Dernièrement, il a toujours été titularisé, en obtenant la confiance de Spalletti et l'affection des fans. Comme le confirme la Gazzetta Dello Sport, l'Inter doit désormais faire face à une clause de rachat élevée, qui est étroitement liée à la situation à Kondogbia : "Il devrait donc être échangé, car débourser 35M€ au Fc Valence avant le 30 mai reste un fait très rare dans le club appartenant au Suning." L'auto-financement D'ici au 30 mai, le Fc Valence compte définitivement payer les 25M€ nécessaire pour s'offrir Kondogbia. Cependant, cette somme ne garantirait qu'une partie du pactole à réunir pour conserver le portugais, tout en faisant attention à rester dans les clous de l’UEFA. De plus, le rachat du français n'est pas non plus "acquis" étant donné que même Valence est obligé de faire attention à ses sous. Outre le Fair-play-Financier, le club ibérique serait en pleine effervescence des suites d'une amende de 23,4M€ avec l'Union Européenne. La situation est très simple : Sans rachat au 30 mai de Kondogbia : Le français revient à Milan fin juin et Joao Cancelo ne sera pas racheté (pas de fond) Avec le rachat au 30 mai de Kondogbia : Il manque 10M€ pour racheter Joao Cancelo. Prendre le risque de dépenser 10M et s'attirer les foudres de l'UEFA, est-ce un risque que le Suning est prêt à prendre en considération ? Concernant les autres activités du Mercato Walter Sabatini, coordinateur technique de Suning Sports, et Piero Ausilio, directeur sportif, ont déjà commencé à concrétiser l'Inter du futur, en engageant des valeurs sûres et ce, sans devoir débourser le moindre centime sur le marché des transferts : Stefan De Vrij, Kwadwo Asamoah et Lautaro Martinez sont des joueurs qui peuvent apporter un certain équilibre dans une équipe, aussi bien au niveau italien, qu'à l'international. Le coût total pour ces trois joueurs : +/- 25M€ dont une grande partie est investi pour l'attaquant argentin de 20 ans du Racing Club de Avellaneda. De Vrij et Asamoah sont en fin de contrat. Stefan De Vrij: Sabatini a tenté le All-In et d'après la Gazzetta Dello Sport, le défenseur néerlandais a définitivement validé et décidé d'épouser le projet interiste. Le travail de fond a été réalisé par Sabatini en personne après des tentatives d'insertion du Fc Barcelone et de Manchester City. Le salaire est confirmé : 4,2M€ + bonus et un accord également sur les commissions destinées à l'agence qui le représente. La confirmation devrait arriver dans les prochaines heures et si tel est le cas, l'Inter réalisera le "coup" estival du mercato. Lautaro Martinez : "À l'époque, le Borussia Dortmund a eu sa chance. Nous sommes allés leur parler et il a envoyé ses observateurs. Après sa blessure, le club allemand a voulu continuer à observer Lautaro et malgré de belles performances, il n'a pas agi. Dans ce genre de situation, tu n'as pas tellement de temps, beaucoup d'équipes voulaient le recruter et l'Inter est venue avec enthousiasme. Lautaro à refuser de signer au Real Madrid car il voulait faire ses débuts avec le Racing. Quand le Real s'est représenté, il a dit non car il ne se sentait pas encore prêt. Nous disons toujours tous à Lautaro et je lui ai exprimé mon point de vue, mais seul Lautaro a pris sa décision et il a pris l'Inter qui l'a séduit, surtout du point de vue du projet sportif." Carlos Yarque, agent du joueur. Asamoah : Le défenseur refuse toutes les propositions de la Juventus et file vers l'Inter - Gazzetta Dello Sport. Un contrat de 3,5M€ l'attend à Milan. Mauro Icardi : Le joueur était prêt à s'installer au tour de la table avec les Merengues. Toutefois, le Real de Madrid a décidé de refuser toutes tractations avec Maurito, à cause de Wanda Nara ! En effet, le Real ne veut pas d'un agent de joueur qui puisse poser des problèmes. Wanda en fait partie, tout comme Mino Raiola.... Rafinha : Selon Espn, l'Inter et le Fc Barcelone continuent de discuter d'un possible rachat du catalan. Toutefois, si le Barça est prêt à diminuer sa demande, il ne compte pas descendre en dessous de 30M€. Samir Handanovic : Andriy Lunin, le jeune gardien de but de Zorya Luhansk, et qui vient de faire ses débuts avec l'Ukraine est considéré comme l'un des meilleurs espoirs européens à son poste. La Juve, Liverpool, mais aussi Wolfsburg, Lipsia, la Real Sociedad et Watford le suivent... Selon La Gazzetta Dello Sport, les dirigeants de Nerazzurri chercheraient à faire de lui l’héritier de Samir Handanovic : le gardien slovène reste LA garantie, mais il a près de 34 ans. La stratégie interiste pourrait être d'anticiper la concurrence et d'acheter Lunin, puis de le prêter pour quelques saisons à un autre club italien, avant de le rapatrier au club. L'Inter avait déjà agi de la sorte avec un certain Julio Cesar... La Primavera sacrifiée pour l'Uefa Se priver de futurs talent afin de se sortir du Fair-play financier…Vu sous cet angle, le cadre de l'Inter du futur semble plus gris et devrait démoraliser de nombreux jeunes talents attaché au club pour des raisons budgétaires. Il y a le feu dans les comptes et l'Inter se doit d'atteindre un certain seuil de rentabilité afin d'éviter toute sanction de l'Uefa au 30 juin. Et comme l'année dernière, l'Inter pourrait opter pour la vente de plus jeunes joueurs. Toutefois, le club compte maintenir un droit de rachat prioritaire. Ce qui pourrait permettre à l'Inter de ne pas faire une croix sur certains joueurs importants de l'équipe-première. Les noms en tête de liste sont ceux de Pinamonti et Odgaard : Andrea Pinamonti a failli rejoindre le Sassuolo pour une opération estimée à 7/8M€ Jen Odgaard est courtisé par Cagliari, le club en demanderait également 8M€. Nicholas Zaniolo est estimé à 4M€ Xian Emmers et Zinho Vanheusden valent chacun 2 à 2,5M€ ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Milan – D’ici à la fin de l’année, Samir Handanovic va prolonger avec l’Inter. L’accord conclu portera jusqu’en juin 2021. Cet accord va permettre à l’ancien international slovène de monter sur le podium de la longévité de nos gardiens de buts dont les deux mythes sont Zenga et Bordon. Actuellement, Handanovic pointe à 218 présences, il devrait, cette saison, battre Francesco Toldo (233 matchs) et Gianluca Pagliuca (234 matchs) Objectifs à atteindre Le prochain gardien à "battre" n’est autre que Julio Cesar, qui est le troisième gardien au plus long règne avec 300 matchs. Pagliuca risque également de voir un autre de ses records battus, lors du prochain pénalty contre l’Inter, Samir deviendra le meilleur gardien dans l’absolu s’il l’arrête : Pagliuca en a arrêté 24 sur 91 tirés, Samir en est à 23 de stoppés sur 70. Le tout sans disputer le moindre match de Champion’s League et sans soulever le moindre trophée européen…. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Milan – Handanovic, durant toute sa carrière en Serie A (Udinese, Trévise, Lazio et l’Inter) a disputé 372 matchs. Il a su conservé un clean sheet à 126 reprises. Cette année, notre numéro un n’a pas encore dû faire face à un penalty, mais il est intéressant de constater que c’est l’une de ses spécialités. Sur 70 confrontations, il en a arrêté 23, soit un ratio de 33%. Lors du prochain penalty sifflé contre l’Inter, il pourra devenir le meilleur gardien de la Serie A dans cette discipline. En effet, ce record est détenu actuellement par une légende Nerazzurra, Gianluca Pagliuca avec 24 penaltys arrété sur 91 tentatives, soit un ratio de 26,4%. Même si Spalletti se passerait bien de devoir faire face à ce genre de situation, il sait qu’avec Handanovic dans les buts, il est possible que cela ne porte pas préjudice à l’équipe, bien au contraire! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
×