Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'sampdoria'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Série A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Évènements de Inter Club Paris

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

13 résultats trouvés

  1. Avec un Mauro Icardi impossible à contenir, l’Inter a dérouillé la Sampdoria au Marassi, dans ce qui était le match d’ouverture de ce dimanche. La première période est d’un niveau du Top Européen, avec pas moins de 4 buts inscrits en 45 minutes, 1 de Perisic et un triplé d’Icardi. Disposant d’un avantage de 4 buts à la pause, l’Inter allait devoir "savoir" gérer sa seconde période. Même si l’intensité est logiquement redescendue d'un cran, les hommes de Spalletti ont conservé la main mise sur le match et Maurito en a profité pour inscrire son quatrième but du match. Maurito manquait en pointe de l’attaque depuis plus d’un mois et tout comme ses buts manquaient à l’Inter, depuis début janvier, est-ce la fin de ses déboires ? Orgueil de l’équipe La semaine passée, Spalletti avait "humilié" publiquement son équipe en parlant ouvertement et clairement d’un manque de qualité dans le noyau. Cette action avait deux portes de sorties : Soit les joueurs se retournaient contre Luciano Spalletti Soit les joueurs montraient la "réelle" étendue de leurs talents Face à la Sampdoria, l’Inter a opté pour la seconde option en sortant une prestation d'un niveau très élevé, aussi bien dans le jeu, que sur l’aspect des prestations individuelles : Les performances de Cancelo et Perisic ont été de très haut vol, quant à celle d'Icardi, elle a été extraordinaire, rares sont ceux capable de planter un quadruplé en Italie. Avec ce poker, Icardi franchi la barre symbolique des 100 buts en Série A pour culminer actuellement à 103 buts. L’Inter avait décidé de répondre à Spalletti et déjà à la 23’ Viviano devait réaliser un miracle sur un corner botté par Cancelo qui touchait directement du bois. Le temps passe et la pression augmente sur la défense génoise, à la 26’ un centre précis de Cancelo, centre que n’aurait pas renié Pirlo, trouvait la tête de Perisic au cœur de la défense. Son petit coup de tête lobait Viviano. À partir de là, il n’allait y avoir qu’une équipe sur le terrain : L’Inter et elle se devait de capitaliser au mieux cette période creuse de la Sampdoria. A la 30’, un contact Rafinha-Barretto octroye un penalty, à la catalane, à l’Inter. Malgré les protestations des Blucerchiati, l'arbitre Tagliavento confirmait le Penalty. Icardi de sang-froid plantait le 0-2. Malgré cet avantage, l’Inter est restée la patronne sur le terrain et Perisic semble retrouver ses sensations sur son aile, en défendant moins qu’à son habitude, mais en se montrant plus incisif. Le doublé d’Icardi, arrive à la 31’ et provient d’ailleurs du côté de Perisic, la défense génoise gérant mal le ballon, Icardi plus vif, et son « coup » du talon magistral sera le signe que l’Inter est dans un bon jour. La Sampdoria tente de se sortir de ce naufrage, mais la seule et réelle tentative signée Zapata à la 41’ échouait sur le poteau. Trois minutes plus tard, à la 44’ de jeu, Vivano allait de nouveau devoir faire face seul à la furie Nerazzurra, son intervention miracle dans la surface, sur une nouvelle talonnade, cette fois de Rafinha, est repoussée…le ballon atterrit dans les pieds d’Icardi qui esseulé, devant le but vide, envoie un missile cadré. Cette première mi-temps est sans appel, tout le peuple Nerazzurro redoutait ce déplacement au Marassi et on a peine à croire qu’il s’agissait bien d’une Inter en pleine déroute sur le terrain…. La Seconde période sera moins intense que la première, mais elle aura permis à Icardi de marquer, d’une reprise de volée à moitié réussie à la 51’. Le ballon heurte le sol avant de rebondir encore au-dessus d’un Viviano désabusé. Le rythme baisse logiquement, avec des moments calmes et des moments forts, improvisés avec des passes verticales, mais la Sampdoria évite de se prendre un set à rien. Le message est clair et limpide pour les Romaines : Il faudra compter sur la Beneamata et si la Roma s’est imposée tout comme le Milan ce dimanche, la Lazio s’est faite surprendre à domicile face à Bologne. Est-ce enfin la fin des déboires Nerazzurre ? Tableau Récapitulatif Résumé vidéo Sampdoria 0-5 Inter Buteur(s): 26' Perisic (I), 30' Icardi (I, pen.), 31' Icardi (I), 44' Icardi (I), 51' Icardi (I) Sampdoria (4-3-1-2): Viviano; Bereszynski (34'Verre), Silvestre, Ferrari, Murru; Barreto (55' Regini), Torreira, Praet; Ramirez (50’ Caprari); Quagliarella, Zapata Entraîneur : Marco Giampaolo Inter (4-2-3-1): Handanovic; Cancelo, Skriniar, Miranda, D’Ambrosio; Brozovic, Gagliardini; Candreva (79' Vecino), Rafinha (80' B. Valero), Perisic; Icardi (69' Eder) Entraîneur: Luciano Spalletti Arbitre: Tagliavento di Terni Averti(s) : Ramirez, Caprari (S); Rafinha (I) Expulsé(s) : / ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Pour ceux qui ont pu voir le match, qu'en avez-vous pensé ?
  3. Luciano Spalletti se livre suite à la démonstration (0-5) de l’Inter, sur le terrain de la Sampdoria. Si l’Inter a repris sa marche en avant pour la Champion’s League ? "Selon moi, c’était déjà le cas avant. Aujourd’hui, nous avons réalisé une prestation importante, une victoire convaincante où le collectif en est ressorti, outre le collectif, l’interprétation du jeu pratiqué par l’équipe est devenue plus facile. Les joueurs savaient parfaitement ce qu’ils avaient à faire. Nous devions gagner ce match et les joueurs n’ont rien fait d’extraordinaire. S’ils me refont ce type de match, je tiendrai le même discours car il est clair que nous ressentons certaines victoires dans la douleur." Icardi absent du mondial ? "À ce sujet, j’ai aussi des doutes sur sa convocation, car dans sa sélection, il y a tellement de joueurs importants dans le secteur offensif. Ce serait dur d’être écarté, non pas par tes qualités, mais parce que tes concurrents directs sont d’un niveau encore plus élevé. Il y a également le choix de l’entraîneur. D’un point de vue personnel, Sampaoli agit bien et cela me plait aussi (il sourit). Pour le match, l’équipe a très bien interprétée sa partition dans les moments importants de la rencontre, nous ne leurs avons concédé que 10 mètres de terrain et les prenions à la gorge." Si l’Inter a sorti ses muscles ? "Tous l’on fait. Tous y ont été fort et agressif, c’est ce qui a fait la différence. J’ai aligné Cancelo à droite et le travail de D’Ambrosio était de venir en aide à notre défense centrale. Perisic a très bien huilé son aile en jouant en troisième attaquant." "Icardi était un peu en retrait mais c’était lui aux commandes. Si Gagliardini ne parvenait pas à récupérer le ballon, il se débrouillait pour presser ou faire faute. Brozovic ne s’est pas bien exprimé quand Icardi a commencé à fatiguer." Rafinha a su exprimer positivement les qualités dont il dispose, il a su ressortir de certaines actions et il t’apporte de la continuité, il sait également te préparer une action sans difficulté. J’ai vu, face à la Sampdoria un milieu de terrain surchargé et lui ne disposait que de peu d’espaces pour s’exprimer, mais il y est parvenu et s’est offert quelques courses." "C’est une Inter qui s’est secouée et qui a remis de l’ordre dans ses affaires, nous sommes repartis et nous voulons aller de l’avant avec nos tifosi. Nous nous devons de garder confiance jusqu’à la fin et les joueurs ont compris que chaque match aura une histoire importante, même le dernier." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Damien

    Série A - J29 : Sampdoria 0-5 Inter

    jusqu’à
  5. Victor Newman

    Ultimatum de l’Inter pour Rafinha

    Milan – Selon El Mundo Deportivo, l’Inter a présenté sa dernière offre au FC Barcelone, pour Rafinha. L’Inter est prêt à offrir une somme située entre 30 et 35M€ pour Rafinha, alors que Barcelone en veut 40M€ Toujours selon la presse espagnole, l’Inter veut avoir Rafinha en prêt jusqu’en juin, avec un droit de rachat qui serait possible lors du prochain mercato hivernal. L’Inter a l’accord du joueur et Barcelone doit accepter les conditions s’il souhaite que cette transaction avec l’Inter se termine bien, sinon l'Inter ira voir ailleurs. Du côté italien, Premium Sport confirme l’ultimatum : 30M€ + 5M€ de bonus, ou directement 35M€ sans bonus. Le Barça souhaite vendre Rafinha, mais il pourrait être disposé à prêter le joueur. Barcelone ne semble plus exclure un prêt, mais à quelques conditions : Une obligation de rachat, après un certain nombre de matchs joués par Rafinha, et une somme avoisinant les 40 à 45M€ en cas de qualification pour la Ligue des Champions. Icardi pousse l’Inter à la transaction En effet, en cas d’arrivée de Rafinha à l’Inter, Maurito a prévenu le club qu’il allait lui renvoyer l’ascenseur ! Selon Sport Mediaset, c’est Rafinha lui-même qui avait poussé Icardi à signer en en faveur de la Sampdoria, lorsqu’il était encore sur le banc des jeunes au FC Barcelone. Comment une carrière peut débuter ? Nous sommes en 2011, Icardi était sur le banc pour l’un de ses futurs derniers matchs en Catalogne. Rafhina avait demandé à être remplacé et Icardi allait rentrer sur le terrain. Dans le stade, ce jour-là, se trouvait un recruteur pour les jeunes de la Sampdoria, Pecini, qui en voyant Icardi, avait décidé de miser sur lui… La suite est connue de tous.... UPDATE : D'après Cope Catalunya, le Barça a dit non au 35M€. Le joueur serait de nouveau dans la liste des convocables pour Ernesto Valverde qui pourrait l'aligner lors du match face à l'Espanyol. Le joueur est lui-même surpris et Barcelone veut une vente immédiate et non un prêt/vente dans le temps. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Milan - La Sampdoria a vu s’interrompre sa streak positive, en concédant sa seconde défaite de la saison, face à l’Inter et ses 50.000 Tifosi présents au Stade. Soirée riche en spectacle et en buts Analyse du match: La première mi-temps se solde sur un 2-0 méritoire pour l’Inter grâce aux deux anciens Skriniar et Icardi. Le score aurait pu être bien plus lourd car Perisic a tapé du bois de 40 mètres et en fin de match une pleine transversale. tout comme Icardi sur une reprise à bout portant sur corner. Par la suite l’Inter a décidé d’arrêter de jouer vers l’heure de jeu et de laisser le ballon à la Sampdoria. Prenant ainsi le risque de voir le club de Ferrero revenir au score et nous n’en sommes pas passés loin.... Analyse de la première période : La Sampdoria rentre directement dans son match. L’Inter, elle, fonctionne comme un diesel et attend 10 minutes de jeu pour commencer à jouer. Sur l’ensemble des 45 premières minutes, on peut dire que la possession est partagée. Par la suite, l’Inter décide de prendre l’initiative du jeu. Et cela va faire mal, à la 17’ Skriniar, marque sur corner, sa reprise de la tête trouvant le portier génois, mais ce dernier ne maîtrisant pas le ballon, notre défenseur s'est montré plus rapide que Puggioni. Le 2-0 est signé par Icardi, à la 31’ sur une belle reprise de volée et récompense l’Inter de ses efforts, car elle avait par deux fois touché du bois. La mi-temps arrive et fait surtout du bien à la Sampdoria qui s’est liquéfiée après l’ouverture du score. Analyse de la seconde période : La seconde mi-temps est complètement Pazza. D’entrée, l’Inter débute comme un diesel et marque le 3-0 à la 53’ par son capitaine: 3 actions, deux buts.... et le match aurait dû être fini... L’équipe de la Sampdoria se révolte et l’entrée de Kownacki, Caprari et Linetty, vont changer la physionomie de la rencontre. Le polonais est d’ailleurs le premier à réduire le score à la 63’, et ce directement sur le contre qui a vu Perisic frappé à bout portant la transversale. Cela aurait dû être 4-0, le marquoir indique 3-1. Caprari surmotivé de prouver à son ancien employeur qu’il était un joueur talentueux a brillé en attaque et il est à l’origine du centre qui atterrira sur la tête de Quagliarella pour faire le 3-2 à la 84’. Sur la remise en jeu, Icardi se créera sa dernière occasion franche avant de se faire remplacer sous l’ovation du Meazza, à la 86ème, par Eder. La fin de match est finalement très achée et parsemée de petites fautes et l'Inter est sous pression. Après trois minutes d’arrêts de jeu et une dernière tentative de la Samp stoppée par Perisic, Guida siffle la fin du match. Ce qu’il faut retenir : Nagatomo a réalisé une très belle prestation sur son aile et n’a pas hésité à monter de temps à autres en attaque. La potion magique de Spalletti semble avoir actuellement changé l’homme. Notre asiatique a d’ailleurs été acclamé par le Meazza. Au moment où l’Inter a décidé d’arrêter de jouer, elle a permis à la Sampdoria d’y croire et le club de Gênes aurait très bien pu égaliser, alors qu’il s’agissait d’une très belle rencontre. L’Inter a, de par son jeu, peut être réalisé sa meilleure première mi-temps. Le remplacement de Vecino par Joao Mario aura eu un impact négatif, tellement le portugais était hors du coup. Invisible, il aurait pu permettre en fin de match à l’Inter de se rassurer sur un contre bien mené par Icardi. Est-ce que ce sera lui le « Top Player » dont l’Inter a besoin de se séparer pour réaliser son Mercato hivernal ? Avant le déplacement du Napoli au Genoa, l’Inter prend le leadership pour un seul petit point. L’Inter s’est fait peur, mais gageons que Spalletti fera en sorte de secouer comme il se doit ses troupes pour éviter que pareille situation ne se reproduise. Avec un bulletin de 8 victoires et 2 nuls, l’Inter a un total de 26/30 et Spalletti peut être fier de son premier bulletin, même si certaines choses se doivent d’être améliorées. Un très faible nombre d'entre nous n'aurait jamais cru voir un tel bilan après 10 journées.... Résumé du match par Scarpini Réactions de Tramontana: Tableau Récapitulatif Inter 3-2 Sampdoria Buteur(s): 17′ Skriniar, 31′ Icardi; 53′ Icardi, 63′ Kownacki, 84′ Quagliarella INTER (4-2-3-1): Handanovic; D’Ambrosio, Skriniar, Miranda, Nagatomo (84’Santon); Vecino (73’Joao Mario), Gagliardini; Candreva, Borja Valero, Perisic; Icardi (86′Eder). Sur le banc: Padelli, Berni, Joao Cancelo, Ranocchia, Karamoh, Santon, Dalbert, Pinamonti. Entraineur: Spalletti. SAMPDORIA (4-3-1-2): Puggioni; Bereszynski, Silvestre, Ferrari, Murru; Praet, Torreira, Barreto (64′ Linetty); Ramirez (46’Caprari); Quagliarella, Zapata (56’Kownacki). Sur le banc: Krapikas, Tozzo, Sala, Alvarez, Strinic, Regini, Verre, Capezzi. Entraineur: Giampaolo Arbitre: Guida di Torre Annunziata. Arbitre Var : Fabbri di Ravenna. Averti(s) : Murru, Quagliarella, Gagliardini, Eder Expulsé(s): / ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. Milan – Notre capitaine, auteur d’un doublé, s’est livré à Inter Tv : "Aujourd’hui, je suis assez mécontent, c’était un match où nous avons tous fait de belles choses et nous avons pris le risque de repartir avec le point du match nul. Car c’est ce qu’il s’est passé. Nous devons nous améliorer sur ce type de situation, on ne peut pas prendre la fatigue pour excuse, même si nous avons joué il y a trois jours. A la fin du match, nous avons souffert, mais nous avons réalisé une excellente première période." Les occasions ? "J’ai dû, parfois, aller rechercher moi le ballon et je n’en suis pas satisfait. Demain, nous analyserons les différents faits de match. Nous avons joué durant 60 à 70 minutes de façon spectaculaire, en nous amusant dans le jeu, mais ce qu’il s’est passé ensuite n’est pas bon, surtout après une telle partie." La première place ? "C’est très beau, c’est la récompense du travail que nous abattons tous, de l’équipe au staff, nous avons un objectif en tête et c’est beau d’occuper cette position, même si c’est pour une nuit, après dix journées." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Damien

    Série A - J10 : Inter 3-2 Sampdoria

    jusqu’à
    10e journée de championnat
  9. Milan - Cette opération aurait bien pû se concrétiser, mais notre talentueux belge, Zinho Vanheusden n'ira pas à la Sampdoria! L'Inter a dit NON aux blucerchiati qui voulaient recruter notre petite pépite. Selon Sport Italia, Vanheusden restera à l'Inter et ne quittera pas le club, sauf si une opération en défense, parviendrait à se réaliser. La roue tourne Ferrero! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Milan – Entre aujourd’hui et demain, d’importantes nouvelles sont attendues pour Schick. Dans l’attente d’obtenir ses résultats médicaux, le jeune attaquant Tchèque continue à s’entrainer en suivant un programme bien spécifique autorisé par les médecins. De son côté, l’Inter, par le biais d’Ausilio, a intensifié les rapports avec Pavel Paska, l’agent du joueur. L’Inter dispose à présent du double accord, celui du club et du joueur. L’Inter et la Sampdoria avaient déjà trouvé un terrain d’entente depuis le retrait de la Juve, mais cela ne veut pas dire que le joueur a oublié le club où se trouve son idole, Pavel Nedved, qui est le vice-président bianconero et un monument dans le monde du football Tchèque, un peu comme Zanetti, avec les argentins à l’Inter. Actuellement, la sensation à Gênes est que les Champions d’Italie se sont définitivement retirés de l’affaire. De son côté l’Inter, à travers Ausilio a déposé sur la table les 30M€. Pendant ce temps là, Ferrero tente une ultime approche pour recruter Eder. L’attaquant italo-argentin a convaincu Spalletti et reste un rêve pour le club blucerchiato. Ferrero avait déjà tenté sa chance, il y a quelques semaines, mais l’Inter avait répondu d’un ton sec : NON ! Ferrero tente de séduire Eder en lui promettant un maillot de titulaire indiscutable, vu qu’il est barré à l’Inter par le Trio Perisic-Icardi-Candreva. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  11. Damien

    Alfred Duncan de retour à l'Inter ?

    L'Inter est intéressée par rappeler Alfred Duncan au bercail. Ce dernier est ouvert à un retour à Appiano Gentile car cela prouverait ses progrès lors de ses dernières saisons passées à la Sampdoria et à Sassuolo. Di Marzio indique que l'Inter pense préparer une offre de 12 millions + bonus aux Neroverdi tandis que ces derniers en demandent au moins 20. Ce n'est qu'un simple sondage pour l'instant mais c'est une affaire à suivre lors des jours à venir.
  12. Milan – Depuis la traditionnelle visite médicale, l'attaquant tchèque Patrik Schick n’as pas encore été officialisé par le club turinois. La Sampdoria n’apprécie pas l’attitude de la Juventus et l’Inter pourrait finalement recruter le joueur qui pour l’instant est à Prague en attente de nouvelles. En effet, ce n'est plus un joueur de la Samp, ni de la Juve. “Le futur de Patrik Schick est incertain. Il n’est ni un joueur de la Juve, ni un joueur de la Samp, pour l’heure, le jeune attaquant est à Prague où il attend des informations relatives à son futur. Son arrivée à Turin est à risque : La Juventus aurait réclamé des examens médicaux complémentaires à la traditionnelle visite médicale. Il semblerait que les premiers tests réalisés en juin n’étaient pas rassurant." Le joueur de la Sampdoria est un joueur talentueux et Ferrero a perdu patience et a décidé de passer à l’acte: "Aujourd'hui l’avocat Romei écrira officiellement à la Juve afin de lui notifier de déposer les contrats déjà signés, entre les deux clubs, mais aussi de déposer les contrats de la Juve et Schick, sous peine de conséquences juridiques." Pourquoi ? Parce que la Doria a dû renoncer à d’autres offres pour le tchèque et que le club de Gênes n’a toujours pas perçu le premier versement de la Juve. Rien n’est à exclure et une rencontre a eu lieu entre Marotta, Paratici et Satin, un des agents du joueur : La Juve a acheté le joueur mais demande un rabais, La Sampdoria n’est pas disposé à satisfaire la Juve qui semble ne plus vouloir l’acheter. Conséquences : - Schick retournerait à la Samp et sur le mercato. L’Inter est déjà prête à lui sauter dessus. - De son côté, la Juve pourrait demander de "racheter" le joueur avec une formule différente : un prêt avec un droit de rachat. Connaissant Ferrero, comment pensez-vous qu’il va réagir ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Milan – Tout semblait fait, après avoir publié sur les réseaux sociaux des images du joueur et fait des visites médicales...Et ensuite ? Plus rien ! 20 jours se sont écoulés depuis l’annonce du transfert de Patrik Schick, attaquant tchèque de la Sampdoria, qui a réussi tout le parcours qui devait le mener à signer son contrat avec le club de Turin. A présent, on attend des communiqués officiels, afin de savoir qu’elle est la situation du joueur et selon Sky, il y aurait de sérieux problèmes entre les deux clubs, au point même que le transfert de l’attaquant pourrait ne pas se faire. L’Inter, qui a longtemps songé et courtisé le joueur, observe la situation d’un coin de l’œil…Qui sait, il y a encore peut être moyen de le recruter… ®Antony Gilles – Internazionale.fr
×