Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'sassuolo'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Série A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Évènements de Inter Club Paris

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

25 résultats trouvés

  1. Victor Newman

    Carnevali, l’A.D. de Sassuolo se livre sur Politano

    L’administrateur délégué de Sassuolo, Giovanni Carnevali s’est livré à Radio Sportiva. Ce dernier est revenu sur deux dossiers bouillants à l’Inter : Giuseppe Marotta et Matteo Politano. Giuseppe Marotta "J’entretiens une grande amitié avec lui, c’est un grand manager et un grand dirigeant, je sais qu’il est courtisé par plusieurs équipes. Il n’aura aucun problème pour se trouver une belle place, mais finalement, c’est lui qui prendra la décision. J’espère qu’un manager de sa trempe revienne le plus vite possible car nous avons tous besoin d’avoir de grands dirigeants et il n’y en a pas beaucoup comme lui." Matteo Politano "Je suis très fier de ses prestations, cela me fait plaisir pour l’Homme, il a disputé une très belle partie en Ligue des Champions. C’est un joueur de qualité mais aussi un très bon garçon. Il peut apporter entière satisfaction aux tifosi Nerazzurri. Avec nous, il a démontré qu’il était un grand professionnel en oubliant le Napoli et en jouant les six derniers mois à un haut niveau pour notre équipe. Finalement, un autre grand club est venu le recruter." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Damien

    Serie A - J1 : Sassuolo 1-0 Inter

  3. Giorgio Squinzi, président de Sassuolo, est un milanista reconnu et a toujours ressenti une rivalité particulière avec l'Inter. A un point où il accroche une nouvelle plaque dans son bureau après chaque victoire contre les nerazzurri. En début de saison, Spalletti avait déclaré que l'Inter voulait interrompre cette tradition mais la défaite en début de saison a contrarié cette mission. Et aujourd'hui, interviewé par la Gazzetta dello Sport, Squinzi fanfaronne : "A la veille du match, Spalletti m'avait dit que je n'aurais pas de plaque à afficher cette fois-ci. Finalement si." Mais en tant que milanista, il fait moins le malin quand on évoque les chinois. Le patron de Sassuolo parle du Suning en terme plutôt élogieux même, évitant la comparaison avec les chinois qui ont géré pendant un an le Milan : "C'était une situation plutôt étrange au début... ceux de l'Inter sont, eux, plus fiables". On rappellera une statistique qui doit certainement expliquer cette rancœur et le fait qu'il sort le PQ à chaque victoire contre l'Inter : Plus grosse défaite à domicile : Sassuolo 0-7 Inter le 22/09/13 (Palacio, Taïder, Pucino, Alvarez, Milito, Cambiasso) Plus grosse défaite à l’extérieur : Inter 7-0 Sassuolo le 14/09/14 (Icardi, Icardi, Icardi, Kovacic, Osvaldo, Guarin) CQFD Samus - Internazionale.fr
  4. gladis32

    Sassuolo défait un Inter bien fade

    Sassuolo - Une défaite pour commencer la saison, méritée vu la physionomie du match. Perdus tactiquement, les joueurs ont donné l'impression de se chercher et de ne pas prendre leurs responsabilités... Seul Asamoah, Politano et l'entrée de Keita Baldé ont su tirer une petite épingle du jeu. Une rencontre fade et pauvre techniquement. Résumé vidéo Sassuolo 1-0 Inter Arbitre: Maurizio Mariani Buteur: Berardi 27' sur pénalty Sassuolo (4-3-3): Consigli ; Lirola - Magnani - Ferrari - Rogerio ; Bourabia (64' Sensi)- Magnanelli - Duncan ; Berardi - Boateng (84' Babacar) Di Francesco (74' Boga) Entraîneur: Roberto De Zerbi Inter (4-2-3-1): Handanovic ; D’Ambrosio - de Vrij - Miranda - Dalbert (46' Perisic) ; Vecino - Brozovic (86' Karamoh) ; Asamoah - Martinez (68' Keita) - Politano ; Icardi Entraîneur: Luciano Spalletti Avertis: Duncan, Rogerio, Sensi ; Miranda, Vecino ® gladis32 - internazionale.fr
  5. Interibrestois

    Lettre ouverte aux interistes

    Après un été de Mondial, un mercato de grande envergure et un rêve croate non abouti, notre squadra est repartie de Sassuolo les poches vides, empruntée, sans imagination et sans automatismes lors du 1er tour d'une course qui en compte 38. Si je vous écris en ce lundi matin brumeux sur la Bretagne, c'est que je suis déçu de vous, enfin pas tous heureusement, je n'aime pas généraliser. Il y a des matinées où se balader sur les réseaux sociaux vous donnent un mal de tête. Trouver les mots à certains commentaires est compliqué ou pire interdit car on est une famille et c'est toujours "emmerdant" quand tata et maman se font la tronche. Comment peut-on remettre en cause un été aussi bien géré par la direction, critiquer sans filtres une équipe qui nous a ramené la Coupe aux grandes oreilles pour la saison, après une seule et courte défaite 1-0 au Mapei stadium ? La véhémence de certains quand au choix de Luciano Spalletti, ou la flopée de critiques sur les prestations individuelles me dépassent... En général on tire la sonnette d'alarme quand il y a le feu et la il faut croire que certains la tirent après avoir vu une légère fumée blanche s'évaporer de leur cendrier. Sûrement les mêmes qui ont sabré le champagne à la clôture du mercato. Oui oui oui, on a pas réussi a attirer un numéro 10, on l'a entendu tout le mercato et il est temps de passer à autre chose. On a LM10 que tous le monde veut voir titulaire, Baldé Keita qui était déjà installé dans le couloir droit avant même d'avoir posé ses valises à Milan, Perisic notre héros du Mondial, Politano qu'il faut aligner, Asamoah excellent en préparation, Karamoh à qui le club doit donner des signes de confiances, enfin voilà on doit jouer à 15 et créer l'Inter Milan Rugby !! 7 nouveaux noms ont garni les rangs bleu et noir durant l'été, certains à la dernière minute (Keita), d'autres dès la première (De Vrij/Asamoah/Martinez), puis certains sortent d'un Mondial éprouvant aussi bien physiquement que psychiquement (Vrsaljko/Keita encore lui) et pour finir il y a la recrue phare qui n'a pu se préparer correctement, faute à des ennuis physiques (Ninja). Rien que pour ces quelques raisons il est déjà facile de comprendre une mise en route des plus poussive. La formule 1 nerazzurra est en rodage et ses pilotes en période d'acclimatation, je crois qu'il faut connaitre sa machine avant de la gérer de la meilleure des façons, ça vaut aussi pour Spalletti. Toutes les équipes sont logées à la même enseigne, mais combien ont renouvelé autant de joueurs qui doivent prendre place dans le 11 type ? Peu, voir aucunes. J'ai demandé à ma fille de marcher à 2 mois, elle a chuté et je lui est crié dessus... hérésie. Lyon, OM, Manchester United, même la Rubentus ont souffert en ce mois de reprise. Attendons l'arrêt au stand vers le tour 10 pour tirer les premières conclusions. L'article 1 de la doctrine du supporter devrait dire ceci : "Contre vents et marées ton équipe tu supporteras, dans la défaite tu chanteras, dans la victoire ta voix tu casseras et quand bien même la qualité produite tu ne cesseras d'aimer" J’espère juste que les mêmes qui critiquent avec véhémence notre équipe, son coach, ses choix et certains joueurs devenus des boucs émissaires, alors qu'à défaut d'être spectaculaires ou même performants ils mouillent le maillot, j'espère qu'ils rangeront leur fierté le moment venu afin d'écrire l'inverse de ce qu'ils disent. Moins sûr. Essayons d'oublier cette défaite catastrophique qui va hypothéquer toutes nos chances pour la saison et essayons de nous concentrer sur la 6ème place car avec le match d'hier qu'espérer de mieux que ça si on suit certains. Atalanta, Fiorentina voilà nos concurrents principaux, pardon je dérive, j'ai lu trop de choses nauséabondes en ce lundi matin. Mis à part ça tout va bien, le soleil vient d’apparaître sur Camaret-sur-Mer et apparemment il est prévu à Milan dans quelques jours pour la réception du Toro. Amicalement et sans rancunes. Florian H. - Internazionale.fr
  6. Sassuolo - Avant la rencontre Luciano Spalletti disait que les joueurs étaient prêts. Après cette première défaite de la saison et la performance aperçue, force est de constater ce n'est pas transcendant. "Nous devons faire mieux c'est certain. Des défaites comme celles-là enseignent toujours beaucoup de choses mais vous mettent aussi en difficulté. Nous savions que ce serait une rencontre comme ça, avec eux en opérant en contre attaque. Ils ont choisi le bon moment et ont bien joué le coup. Malheureusement c'est facile de perdre le ballon sur un terrain comme celui-ci. L'herbe s'accroche sous les crampons et le joueur glisse. Nous avons pris quelques contre-attaque mais au final c'est sur un pénalty qu'ils gagnent. J'ai vu une réaction positive après le 1-0, mais en face c'est une équipe d'attente et avec ce score c'est encore plus compliqué. Bien entendu une défaite pour commencer affecte l’enthousiasme et place déjà la pression au centre du jeu, mais il reste une cinquantaine de duels à faire et nous savons comment gèrer la situation." "Dalbert ? Le résultat final ne peut dépendre seulement de la performance d'un ailier. Ce n'était pas exact dans la lecture du jeu mais il a fait son match." ®gladis32 - internazionale.fr
  7. Pour ceux qui ont pu voir le match, qu'en avez-vous pensé ?
  8. Le premier match de l'Inter face à Sassuolo sera diffusé ce soir à La Taverne des Korrigans. Giangi Costa qui s'occupe du goupe Facebook de l'Inter Club ne sera pas présent, il ne faudra pas hésiter à demander au gérant de mettre le match. https://www.facebook.com/events/2077344315918098/
  9. Déclarations du Mister lors de la conférence de presse à la veille du match contre Sassuolo : "Nous sommes entièrement satisfaits, mais maintenant nous devons jouer les matchs, maintenant place au football qui compte, soyons concentrés tout de suite." APPIANO GENTILE - "Les conditions générales du groupe sont bonnes, nous sommes prêts à jouer contre n'importe qui, ce qui signifie essayer de gagner contre n'importe quel adversaire". C'est ainsi que Luciano Spalletti a débuté la conférence de presse à la veille du match contre Sassuolo, la première de la saison, celle que nous attendons tous. "Notre équipe est plus forte, elle a conscience de ses possibilités et des objectifs à atteindre. Nous devons jouer pour améliorer le classement de la saison dernière". "Nous pouvons essayer de nous battre pour le Scudetto. Je félicite les sociétés qui ont ramené des personnalités importantes dans ce championnat. Il y a la Juventus qui est plus forte que tout le monde, et les cinq autres qui peuvent essayer de la concurrencer, nous sommes parmi les cinq". "Perisic connaît très bien notre équipe, Vrsaljko moins, mais surtout aucun d'entre eux n'a joué un match avant cette saison, nous devons donc réfléchir à nos choix". "Les pressions, je les subissais il y a des années, maintenant je suis juste excité de recommencer, mais ce début de saison est étouffé par ce qui s’est passé à Gênes, nous sommes aux côtés des victimes comme de tous ceux qui souffrent actuellement. Ne pas faire jouer les rencontres ? L’objectif devrait plutôt être que cela ne se produise plus jamais. Nous sommes vraiment désolés et nous partageons la douleur de toutes les familles qui souffrent actuellement, même dans les vestiaires nous en avons parlé et tout le monde a été très touché". "La société a fait du bon travail, le public a fait mieux car ce sont surtout eux qui nous attendent. Nous sommes entièrement satisfaits, mais maintenant nous devons jouer les matchs, maintenant place au football qui compte, soyons concentrés tout de suite". "Nainggolan se remet, nous devons faire attention à ne pas commettre d’erreurs dans cette reprise. Il y a des choses qui doivent être faites avec intelligence. Je compte revoir Brozovic en chef d’équipe, qui a compris sa position et comment il doit faire la différence pour l’équipe". "Vecino a eu une inflammation l'année passée, il a été quasiment absent tout le temps et donc il sera capable de montrer ce qu’il vaut réellement cette saison. C'est un joueur qui a un potentiel supérieur par rapport à ce qu’il a montré la saison dernière". JY DS - Internazionale.fr
  10. Victor Newman

    Keita Baldé déjà prêt pour affronter Sassuolo ?

    Les trains reliants Rome à Milan ne sont plus ce qu'ils étaient. Avec un an de retard, un second joueur venant de la région de la Capitale va rejoindre l'Inter. En effet, après Radja Nainggolan de la Roma, l'Inter signera, sauf visite médicale contraire, Keita Baldé en provenance de la Lazio. Deux joueurs courtisés, il y a déjà un an... Comme l'a annoncé Sky Sport, l'attaquant sénégalais est arrivé dans la soirée de ce dimanche à Milan, tandis que ce matin, il passera la traditionnelle visite médicale, avant de parapher son contrat qui devrait le lier à aux Nerazzurri pour les 5 prochaines saisons. D'après la Gazzetta Dello Sport, l'ancien monégasque prêté avec un droit de rachat pourrait déjà être à disposition de Luciano Spalletti pour ce dimanche. En effet, Keita s'est régulièrement entraîné avec Monaco et il a également disputé une partie du match de la Super Coupe de France. Ce sera à Spalletti d'évaluer la condition du joueur, mais il pourrait déjà débuter, soit en qualité de titulaire, soit sur le banc, au Mapei Stadium. La réaction de Keita à son arrivée à Milan Si je suis heureux ? "Je suis très heureux, j'espère que tout ira bien, je m'exprimerai d'avantage demain." L'importance de Spalletti ? "Oui, il a été très important, mais à présent je vais aller me reposer, demain une belle journée m'attend." Si je suis prêt à vivre une belle aventure avec l'Inter ? "Oui, oui, je l''espère." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Victor Newman

    Lazio - Inter : Road to Champion’s League

    Ce samedi 12 février 2018 avait tout du 5 mai 2002. L’Inter avait sorti sa tenue de Gala, en prenant de trop haut Sassuolo. Bien mal lui en a pris Ce week-end aurait dû mettre fin aux espoirs de l’Inter de disputer sa Finale, face à la Lazio de Rome. La faute à une équipe de Sassuolo, qui bien que dominée, a su mieux gérer mentalement la rencontre. C’est simple, si la Lazio battait Crotone, ce dimanche, l’Inter ne pouvait plus mathématiquement se qualifier, même en battant les Biancocelesti. L’Inter a perdu à San Siro contre Sassuolo, un résultat qui a surpris toute la planète Calcio et qui a expédié l’As Roma en ligue des Champions. Outre l’As Roma, la Lazio était également à la fête au terme du match de l’Inter : "Selon Cittaceleste.it, “ce samedi soir, une vingtaine de joueurs de la Lazio s’était réuni à l’Hôtel afin de voir la rencontre de l’Inter. Tous les brésiliens étaient présent, Milinkovic et Simone Inzaghi accompagné de son staff." Pendant que nos joueurs ont été détruit par la défaite, comme le souligne Spalletti : "J'’ai vu dans mon vestiaires des joueurs détruits, ils tenaient tous à faire de leur mieux et se sont battu avec leur cœur. Ils n’ont pas joué avec leurs tête peut-être, mais ils ont tout donné physiquement et avec le cœur." Simone Inzaghi, son staff et les joueurs présents ont fêté, par une explosion de joie la défaite de l’Inter. Pour Parolo et Immobile, c’était un fait, même s’ils n’étaient pas présents à Crotone, ils allaient pouvoir fêter la qualification en Champion’s League ce dimanche 13 mai. Un Electrochoc : Un mal pour un bien ? Pour L’Inter, avant Crotone-Lazio, il s’agissait de l’un des pires jours du club : Sans la qualification à la Champion’s, d’importants sacrifices étaient actés....Même Icardi a semé le doute : Mon futur ? Je dois en discuter avec le Club. Puis on verra ce qui sera le mieux pour l’équipe. Si je peux rester, j’en serai heureux,. Si je dois partir, je m’en irais. En effet, sans la Ligue des Champions, les 110M€ valables pour l’étranger n’allaient pas arrêter les grands clubs." Plusieurs interistes ont fondu en larme hier à l’Inter et pas des moindres, les piliers de l’équipe : Skriniar, Cancelo, Icardi et Rafinha étaient inconsolables. Perisic a eu une rixe avec un Tifoso et ce dernier risque une amende du club. Les joueurs devront aussi expliquer pourquoi ils sont montés sur le terrain avec leurs enfants, car il ne s’agissait pas d’un match de gala. Sassuolo vexé, Iachini s’est livré sur la prestation des siens : "Il devait y avoir plus de respect de la part de l’Inter, même si c’est un club sérieux ! Nous avons préparé ce match comme toute les semaines. Nous étions fatigués d’entendre que lors de cette rencontre, l’Inter allait nous battre par six buts d’écart. Le Calcio est difficile et il faut respecter sérieusement les professionnels qui sont sur le terrain.. Je voulais la victoire à tout prix et mes joueurs ont compris le message en faisant de même. L’Inter qui est un club sérieux, a stigmatisé la situation. Certaines personnes ont écrit certaines choses, je ne veux pas polémiquer, mais je veux juste dire que mon équipe a fait un très grand match." Berardi revanchard : A Sky Sport, l’attaquant Neroverde était fier d’avoir inscrit son but face aux Nerazzurri : Un très beau but, à San Siro, face à l’équipe qui l’a abandonné et qui lui a privé de porter le maillot de l’Inter. Domenico était donc très satisfait de son résultat: "S’il s’agit d’une revanche pour moi, car ils mon suivi et ne m’ont pas recruté ? Oui, mais je suis encore plus heureux pour ce groupe." Résumé du match L’Inter s’effondre au Meazza face à un Sassuolo qui a joué comme un club de provincial, en garant le bus et en ne partant qu’en contre. Politano est le premier joueur à avoir marqué, sur coup-franc. Sa façon de le tirer aura surpris le mur et Handanovic. Concernant Berardi, ce dernier a fusillé, avec une trajectoire imprenable, Handanovic. A la 80ème minute de jeu, Rafinha permet à l’Inter de revenir au score, mais rien n’y fait, Sassuolo tient bon et l’Inter s’effondre. Tableau récapitulatif Résumé du match Réactions de Tramontana Inter 1-2 Sassuolo Buteur(s): 25'Politano (S), 72'Berardi (S); 80' Rafinha (I) Inter: Handanovic; Cancelo, Ranocchia (77’ Borja Valero), Skriniar, D’Ambrosio; Brozovic, Vecino (71’ Eder); Candreva (58’ Karamoh), Rafinha, Perisic; Icardi. Entraîneur: Spalletti: Sassuolo: Consigli; Lemos (84’ Letschert), Acerbi, Dell’Orco; Adjapong, Missiroli, Maganelli, Duncan, Rogerio; Politano (71’ Babacar), Berardi (79’ Ragusa). Entraîneur:: Iachini Arbitre: Rosario Abisso di Palermo. Averti(s): Berardi (S), Brozovic (I), Lemos (S) Expulsé(s): / La non-qualification à la Ligue des Champions représenterait un désastre pour l’Inter. Spalletti, ce dimanche a mis les choses au clair : "Sans les fonds de la Champion’s League, les rachats de Rafinha et Cancelo préoccuperont non seulement Piero Ausilio, Luciano Spalletti, mais également les Tifosi : Avant la rencontre Crotone-Lazio, Spalletti a bien parlé avec notre Directeur. Rafinha et Cancelo sont deux joueurs prêtés, il est possible de les racheter, mais pour des sommes importantes. Nous, dans notre situation, nous avons un budget limité. Nous ne pouvons pas foncer et les acheter tous les deux, sans devoir vendre d’autres joueurs pour les acquérir. Mon futur ? J’ai un contrat avec l’Inter, je ne vois pas de problème, j’ai juste besoin de sentir que le club veut continuer avec moi. Mauro, plus d’une fois, a expliqué qu’il se sent bien dans cette équipe, avec notre tifoserie. Malgré tous cela, il risque d’y avoir des tractations à longs termes." Spiderman sauve l’Inter ! En effet, à l’Ezio Scida’, La rencontre entre l’équipe de Zenga et la Lazio de Rome se termine par un 2-2. Un match qui a vu Le Biancocelesti, passer devant, au quart d'heure de jeu avec un pénalty transformé par Lulic. Crotone parvient à égaliser, à la suite d’un but de la tête signé Simy. Le jeu, qui offre peu sur la scène du spectacle, voit la fin de la première période totalement laziale. A la reprise, Caicedo frappe la transversale et Crotone, comme Sassuolo face à l’Inter, parvient à prendre l’avantage à la 61’ grâce à Ceccherini,. Les joueurs de la Lazio accusent le coup et ne semble plus capable de réagir et sans un sauvetage sur la ligne de notre futur défenseur, Stefan De Vrij, Rohden aurait tué le match. En toute fin de rencontre, la Lazio se ressaisit et pousse. Elle se verra récompensée par Milinkovic qui rétablira l’égalité. Ce match nul n’arrange ni Crotone qui se déplacera au Napoli et qui risque la relégation, ni la Lazio, qui voit son UNIQUE joker s’envoler. En effet, La Lazio disputera sa Finale face à l’Inter, ce dimanche 20 mai, pour se qualifier en Ligue des Champions. Tableau Récapitulatif Résumé du match Crotone 2-2 Lazio Buteur(s): 17′ pen. Lulic, 29′ Simy, 61′ Ceccherini, 84′ Milinkovic CROTONE (4-3-3): Cordaz ; Sampirisi, Ceccherini, Capuano, Martella; Rohden, Barberis (89′ Ricci), Mandragora; Faraoni (59′ Stoian), Simy, Nalini (74′ Trotta) Entraîneur : Walter Zenga. LAZIO (3-5-1-1): Strakosha, Wallace , de Vrij, Radu (55′ Caceres); Basta (65′ Nani), Murgia (55′ Patric), Leiva, Milinkovic, Lulic; Felipe Anderson; Caicedo Entraîneur: Simone Inzaghi Arbitre: Mazzoleni di Bergamo Averti(s) : Radu, Murgia, Nalini, Nani Expulsé(s): / Les Tifosi remercient Walter Zenga : “Grazie per questa chance” Grace à ce partage de point, Walter Zenga, Légende Interiste, offre à l’Inter, une occasion inespérée de se qualifier en Ligue des Champions, alors qu’il n’y avait plus aucun espoir. Au terme du match, Brozovic et Ranocchia ont tenu a remercié l’Uomo Ragno, ma également tant de tifosi : "J’espère qu’un pour jour nous, et cela arrivera, tu entraîneras l’Inter, car tu y mets tous ton cœur. "Mythique Walter" " Pour l’instant, Forza Crotone, mais tôt ou tard, ton rêve se réalisera, Zenga, tu deviendras l’entraîneur de l’Inter." " Merci à toi Walter et Merci à tes joueurs, Nous espérons que tu pourras te sauver et nous, obtenir notre quatrième place, tu le mérites." Spalletti y croit à nouveau : Nous y croyons à 100%, Icardi le mérite ! Dimanche prochain, la rencontre entre les Nerazzurri et la Lazio décidera de la 4ème position. Pour l’Inter, il n’y a qu’un seul résultat possible : La victoire. Et Luciano est dans cette état d’esprit : "J’ai recommencé à y croire, alors que nous sommes au dernier match, oui, j’y croîs à 100%. Icardi? Pour le moment il faut considérer que nous sommes encore en difficulté , mais il a énormément de mérite, il nous a apporté tant de points, qui nous ont permis d’être là. Je m’attends donc à ce qu’il fasse ce qu’il a toujours su faire en championnat, et ne pas revoir certaines occasions échouer. Quoiqu’il en soit, il a déjà donné son maximum." "Je connais bien mes joueurs et ils sont tous de très bons gars, ils veulent rester à l’Inter, mais c’est évident qu’’en se qualifiant en Ligue des Champion, cela pourra nous servir de locomotive pour de nombreuses situations. Ils veulent continuer à jouer à l'Inter, je le vois à chaque fois qu’il s’entrainent et sur le terrain, et comment ils se parlent." Spalletti revit, Inzaghi fait la gueule "Il y a de l’inconfort vu le résultat final, nous avions une grande occasion. C’est notre destinée de jouer notre qualification face à l’Inter. Nous méritions plus, mais Crotone jouait pour le maintien. Ce match nul n’arrange personne. Je suis un peu déçu, c’était un match important où il fallait donner de la force et de l’énergie, car pour se qualifier en Champion’s, tu dois jouer 55 matchs et non 54." Si je suis inquiet pour la qualification ? "Non, l’équipe a bien joué sur le terrain, même si nous avons été menés 2-1, nous avons fait preuve de lucidité. Nous méritions d’égaliser. Dimanche, il y aura tellement de tifosi pour ce match de qualification à la Champion’s face à l’Inter." Le Calendrier ? "Ce week-end est une belle image pour le Calcio, nous avons vu Sassuolo et Crotone. A présent, il ne faut plus faire de calcul et jouer le match. J’espère que Crotone pourra se sauver face au Napoli" Lazio-Inter, les scénarios : Avec la Juve, le Napoli et la Roma, les trois premières places sont sûres. A présent, soit l’Inter, soit la Lazio se qualifieront. Le verdict de la Serie A tombera donc le week-end prochain avec la Champion’s League, l’Europa League et les relégations. Quels sont les critères pour Lazio-Inter 1° Les points lors des confrontations directes. 2° La différence de buts lors des confrontations directes, mais les buts à l’extérieur ne valent pas double 3° Différence sur le nombre de buts inscrit 4° Meilleur Goal-Average sur la saison 5° Tirage au sort Pour faire simple, le classement est le suivant : 4° Lazio 72 points 5° Inter 69 points En cas de match nul : Qualification de la Lazio et l’Inter en Europa League En cas de victoire de la Lazio : Qualification de la Lazio et l’Inter en Europa League En cas de victoire de l’Inter, même d’un but : Les équipes sont à égalité : 72 points. Mais l’Inter se qualifie, car au match aller, le score était d’Inter 0-0 Lazio. L’Inter serait donc qualifiée en Ligue des Champions, car elle aurait réalisé un 4/6. Lors de son dernier déplacement à l’Olimpico cette saison, l’Inter s’était offerte la Roma…..et comme le disait Trapattoni : "Il ne faut jamais vendre la peau de l’ours, avant de l’avoir tué." Nos joueurs ont ressenti la douleur ce samedi, à eux de prouver qu’ils ont les « Couilles » de porter notre maillot et de nous qualifier. L’Inter attend depuis 2002, de pouvoir prendre sa revanche à l’Olimpico. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Le match de l'avant dernière journée de Série A entre l'Inter et Sassuolo sera diffusé à la Taverne ce samedi (20h45).
  13. Questionné par Premium Sport lors de la remise du "Premio Maestrelli", Piero Ausilio s’est livré sur la période cruciale que traverse l’Inter. Le prix Maestrelli ? "Cela fait toujours plaisir de recevoir ce prix car il émane d’autres adeptes du métier. De mon côté, j’ai toujours basé ma carrière avec les jeunes et ce prix est la récompense d’un travail important pour eux et le Calcio. Recevoir ce prix me rends fier et me fait plaisir." Face à la Lazio, ce sera votre Finale pour accéder à la Ligue des Champions ? "Ce sera une finale avec la Lazio, si nous faisons notre devoir face à Sassuolo. Nous sommes encore loin du 20 mai et nous devons raisonner match après match, comme nous l’avons si bien fait à Udine ; À présent, nous ne pensons uniquement qu’à Sassuolo, puis, en fonction de l’évolution des choses, nous nous concentrerons sur cette ultime rencontre." Avez-vous des regrets sur ce championnat, avec un tel départ canon ? "Non, pour ce qui nous regarde, notre objectif était clair. Nous étions conscients que nous allions disputer un championnat pour nous relancer, il ne faut pas oublier que le projet de Spalletti n’a débuté qu’au mois de juillet. Nous lui avons recruté quelques nouveaux joueurs, mais au final nous avons repris avec un noyau très proche de celui de nos précédentes saisons." "De là, nous sommes parvenus à grandir en obtenant des résultats importants qui nous ont permis d’être leader en novembre. Mais nous savions que la finalité de notre objectif était de se qualifier pour la Ligue des Champions. Nous avons connu une saison faite de hauts et de bas, je suis également convaincu que l’Inter a mûri par rapport aux mois d’octobre et de novembre, alors même que nous étions en tête. Ce qui me fait toujours sourire, c’est l’évaluation franche et convaincue de Spalletti." "À présent, l’Inter est devenu une équipe bien plus mature, elle a beaucoup grandi. Nous avions tenté d’autre projets les années précédentes, mais le projet mis en place par Spalletti n’a même pas un an et je suis convaincu que nous allons toujours nous améliorer." Spalletti, à deux journées de la fin, est parvenu à faire mieux que ses confrères des dernières saisons... "Pour vous, seul le classement final compte, mais pour nous, ce qui compte, c’est de grandir. Cette équipe s’est améliorée par rapport à celles du passé et par rapport à celle du début de saison. Nous pouvons encore faire mieux, en fait, nous avons déjà réalisé certaines choses pour la saison à venir, tout est prêt à ce niveau là. Nous ferons tout pour être compétitif sur cette fin de Série A et pour nous qualifier en Champion’s League. Si nous ne parvenons pas à nous qualifier, nous arriverons tout de même à faire certaines choses pour nos tifosi et pour être encore plus compétitif." Est-ce que certaines programmations du futur dépendent de la Ligue des Champions ? "La Ligue des Champions représente un plus, d'un point de vue économique, mais cela ne changera rien pour nous, d'un point de vue technique. L’ambition du Suning reste inchangée ; Et puis c’est normal d’être tenté par la Champion’s qui te rapporte quelques millions supplémentaires. L’Inter qui vient de naître veut durer dans le temps et ne pas vivre qu’une saison : nous voulons réaliser des choses importantes. Cette année reste positive et elle deviendra excellente si nous sommes dans le top 4. Elle reste un grand point de départ pour les années à venir." Rafinha et Icardi ? "Au-delà de la durée et de la validité d’un contrat, il y a la volonté de l’Inter et d’Icardi de continuer, encore ensemble, pour faire de grandes choses." "Pour Rafinha, ce n’est pas une question de formule de prêt ou d’achat. La volonté de Rafinha est importante est-il l’a déjà manifesté en voulant signer à l’Inter. Nous disposons d’une option et lui est prêt à signer à l’Inter pour 4 ou 5 ans, mais il ne compte pas rester Nerazzurro uniquement six mois ou un an. Nous devons à présent faire nous-même certaines évaluations, mais nous sommes ravis de ses prestations, il nous a séduit du point de vue technique et également du point de vue moral. On dirait que l’on parle d’un joueur qui est à l’Inter depuis 10 ans, alors qu’il n’y est que depuis 4-5 mois." Antony Gilles – Internazionale.fr
  14. Damien

    Série A - J37 : Inter 1-2 Sassuolo

    jusqu’à
  15. Victor Newman

    Lazio-Inter pourrait se jouer le Samedi 19 mai

    En effet, si tout se déroule comme " prévu", cette Finale de la Série A pourrait être déplacée au samedi 19 mai, afin que les deux clubs puissent jouer en même temps que la Roma. La rencontre, probablement décisive, entre la Lazio et l'Inter est actuellement prévue à 15 heures, le dimanche 20 mai. Elle pourrait se voir être déplacée au samedi 19 mai à 20h45. Le changement éventuel serait dû à l'obligation de voir des clubs jouer en même temps, lors de cette dernière journée du championnat, lorsque ces derniers partagent les mêmes ambitions, dans le cas qui nous occupe, la Roma est censée jouer le samedi soir. Inzaghi n’est pas pour le report Selon la Repubblica, cette hypothèse importune les Biancoceleste, qui voudraient avoir plus de temps pour récupérer ses nombreux blessés : Radu, Parolo et Luis Alberto se sont soumis, aujourd'hui, à de nouveaux examens, afin de déterminer le temps de récupération réels des joueurs. La situation concernant Ciro Immobile reste toujours floue. Pour les deux premiers l'espoir est de les voir jouer déjà face à Crotone, où 1 000 Tifosi de la Lazio seront attendus. Pour le match à l’Olimpico, plus de 50 000 spectateurs sont déjà annoncés, un record cette saison. Le fait qu’il s’agira d’un match de qualification pour l’accession à la Ligue des Champions joue clairement sur cette affluence. Beaucoup de Tifosi Biancocelesti ont commencé à répandre le hashtag #intersassuolonoalbiscotto. Une provocation destinée à exorciser le 6-0 possible de l'Inter face à Sassuolo, un score qui permettrait aux Nerazzurri d’obtenir une meilleure différence de but, et qui, dans le cas d’une égalité de points, qualifierait l’Inter en cas de match nul sur base de la différence de buts. Cette provocation des tifosi laziales découle du fait que bons nombres d’entre eux ont "peur" que Walter Zenga, Légende Interiste, puisse tout faire avec son club de Crotone pour bloquer la Lazio, tandis que Sassuolo, qui n’a plus rien à perdre, ni à gagner, pourrait laisser filer le match et offrir un cadeau à l’Inter, après un cuisant 6-1 reçu à l'Olimpico... Antony Gilles – Internazionale.fr
  16. Grande affluence en vue pour le dernier match à domicile, le public espère une remontée ! Ce samedi à 20h45, l'Inter (69 points) accueille Sassuolo, déjà sauvé, pour le compte de la 37e journée de Série A. La Lazio (71 points) se déplacera dimanche à 15h00 à Crotone, qui doit encore se sauver de la relégation. Si la Lazio fait un match nul et que l'Inter gagne, les compteurs de points seront à 72-72. Étant donné que le match aller au Meazza s'est soldé par un nul, si la 38e journée a la même issue, le sort des deux équipes sera remis à la différence de buts (les buts à l'extérieur ne comptent pas). Cette différence de buts est actuellement de -5 et les nerazzurri doivent donc l'emporter par six buts d'écart contre Sassuolo afin d'arriver à +1 sur les Laziale. S'il y a égalités dans les confrontations directes et à la différence de buts, ce sont les buts marqués qui feront la différence : la Lazio est bien devant dans ce secteur. Dans tous les cas, l'affluence devrait être aux alentours des 70 000 personnes pour encourager l'équipe et la pousser à l'exploit samedi et le week-end suivant contre la Lazio. FORZA INTER !
  17. Victor Newman

    Inter-Sassuolo, l'avant-match

    Ce samedi se tiendra la première des 2 finales de l'Inter, celle qui lui permettra de jouer sa qualification face à la Lazio de Rome, le 20 mai prochain. L'Inter va recevoir Sassuolo ce samedi à 20h45 devant plus de 70 000 tifosi au Giuseppe Meazza ! Actuellement, l'Inter est 5e en Série A et comptabilise 69 points 19 victoires 12 nuls 5 défaites Sassuolo est 12e au classement et comptabilise 40 points 10 victoires 10 nuls 16 défaites L'Inter a inscrit 62 buts, pour 26 encaissés. Pour Sassuolo, 27 buts ont été inscrit, contre 57 encaissés. L'Inter s'était inclinée au match aller, le 23 décembre 2017 sur le score de 1-0 A domicile, l'Inter a récolté 38 points 11 Victoires 5 Nuls 2 Défaites A l'extérieur Sassuolo a récolté 21 points 6 Victoires 3 Nuls 9 Défaites Lors de la dernière journée de Série A, l'Inter a explosé l'Udinese 4-0, tandis que Sassuolo a pris le meilleur sur la Sampdoria 1-0. Le meilleur buteur de Luciano Spalletti est bien sur Mauro Icardi avec 28 buts. Pour Giuseppe Iachini, il s'agit de Matri avec 3 buts. Antony Gilles - Internazionale.fr
  18. Milan – En effet, l’Inter s'est mis en quête de trouver un nouvel ailier, de quoi donner une bouffée d’oxygène à Ivan Perisic qui apparaît clairement brûlé par cette phase aller du championnat. Deux latéraux dans le viseur : Politano et Verdi Mais les deux joueurs vivent une situation totalement différente : Matteo Politano se sait très observé et envisage l’idée de rejoindre un grand club. Le Napoli est prêt à payer immédiatement, l’Inter propose un prêt de deux ans avec une obligation de rachat. Pour l’instant Sassuolo n’a répondu à personne, mais des contacts avec le joueur et son agent sont prévus pour décider de son futur. A priori, les deux clubs auront une chance de séduire l’italien. Simone Verdi, lui, retient que ce mercato hivernal est un mercato d’opportunité et non d’un choix des équipes qui veulent le recruter. Il n’est pas dit qu’il refoulera ses courtisans, mais il a clairement signifié son intention de rester dans son club. Pour preuve, le Napoli a rencontré l’agent du joueur de Bologne qui a confirmé cette intention. Affaires à suivre.... ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  19. Milan - Deuxième victoire consécutive pour les Neroverdi qui battent l'Inter, un résultat inespéré, il y a encore trois semaine. Ce résultat leur permet d'être plus serein au classement. Le but de Falcinelli a assommé une bon Inter, en difficulté, dans les moments décisifs. Le Match Bon début de l'Inter qui tente immédiatement de débloquer le jeu, mais la première vraie opportunité est Berardi qui essaye de surprendre Handanovic, mais son tir passe très près du seconde poteau. Icardi répond, mais ne cadre pas, même s'il est signalé hors-jeu. A 26' Consigli doit se détendre pour repousser une tête de Perisic. À la 34 ', Politano réalise une très belle course sur son aile, , ce dernier parvient à trouver Falcinelli qui bat Skriniar et Cancelo. Sa reprise de la tête ne laisse aucune chance à Handanovic. A la 37' Berardi manque de double la misse sur un beau centre de Missiroli, mais il trouve Handanovic sur son chemin. Le fait du match A la 48' Acerbi soulève naïvement son bras dans la surface, le verdic est sans appel: Penalty! Mais Icardi qui est dans un jour sans verra son tir repoussé par Consigli. Le portier Neroverdo prend de nouveau le meilleur à la 55' sur Perisic des poings. Quand Perisic prend enfin le meilleur sur le portier, à la 74', il voit Goldaniga surgir pour sauver le ballon sur la ligne. Le Sassuolo répond par Politano qui tir dans un angle très fermé, et Handanovic réussi à contrer son tir. Eder tente en vain sa chance à la 84' . La fin du match se résume par un Sassuolo qui joue la défense avec l'Inter qui tentera, en vain, le tout pour le tout Tableau Récapitulatif Résumé du match Réactions de Tramontana Sassuolo 1-0 Inter Buteur(s): 34' Falcinelli Sassuolo: Consigli; Lirola, Goldaniga, Acerbi, Peluso; Missiroli, Magnanelli, Duncan (94' Cannavaro); Berardi (62' Ragusa), Falcinelli, Politano (83' Mazzitelli). Sur le banc: Pegolo; Gazzola, Rogerio, Frattesi, Pierini, Scamacca, Matri Entraîneur: Giuseppe Iachini Inter: Handanovic; D’Ambrosio (77' Dalbert), Skriniar, Miranda (80' Joao Mario), Cancelo; Gagliardini, B.Valero; Candreva, Brozovic (46' Eder), Perisic; Icardi Sur le banc: Padelli, Berni; Santon, Ranocchia, Nagatomo, Karamoh, Pinamonti Entraîneur: Luciano Spalletti Arbitre: Doveri Averti(s): Brozovic, Magnanelli, Cancelo Expulsé(s): Iachini ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Sassuolo - L'entraîneur de l'Inter Luciano Spalletti s'est exprimé pour Premium Sport concernant la défaite de son Inter contre Sassuolo en Serie A au Mapei Stadium. Deux défaites d'affilée et Icardi qui rate un pénalty. Êtes-vous convaincu par cette équipe ? "Encore plus convaincu. J'ai vu des bonnes performances lors de ces deux dernières rencontres, puis il y a eu des moments où nous n'étions pas cohérents et pas intelligents quand nous pouvions en profiter. Nous avons concédé un but sur une contre-attaque, ce qui n'aurait pas dû arriver, contre une équipe physiquement endurante. Sur un terrain comme celui-ci il faut être bon pour ne pas se permettre de se trouer et nous n'avons pas profité des occasions créées." Quand Icardi n'est pas en forme, l'équipe se débat-t-elle ? "Oui mais nous avons eu de nombreuses occasions où nous aurions pu marquer, mais dans l'ensemble nous nous sommes bien battus. Puis en regardant les détails, il est évident que nous devons être plus efficaces." Que peut dire un entraîneur à son équipe après ces deux matchs ? "Le fait est que tout ne peut pas être dit devant les caméras. Je vais dire ce que j'ai à dire à l'équipe. Ensuite, au niveau individuel, certaines choses doivent être clarifiées, avec un raisonnement différent de l'analyse du jeu, mais je ne pense pas qu'il y ait trop de choses négatives à dire de ce match. L'équipe a bien joué, ils étaient agressifs et nous devions constamment pousser Sassuolo dans leur propre surface de réparation. Il faut plus de passes de qualité mais nous avons joué de la manière dont nous devions jouer, nous avions besoin de plus d'attention dans les 2-3 occasions qui leur permettaient de marquer. Puis félicitations à Politano pour sa course de 80 mètres sur leur but." A propos de la titularisation surprise de Cancelo et du repositionnement de D'Ambrosio : "Pour moi, cela a porté ses fruits: D'Ambrosio peut apporter sa contribution dans les deux cotés et Cancelo a continué à pousser avec qualité et continuité. Vous avez parlé du déséquilibre mais le fait est qu'il a toujours apporté la balle dans la bonne zone." Auparavant l'équipe réagissait en en équipe quand elle était en difficulté mais depuis deux semaines ça n'arrive pas. "La réaction pour moi était là, mais nous avons mis beaucoup trop de balles dans la surface de réparation en vain." Notre coach s'est également arrêté pour Sky Sport afin d'évoquer son ressenti après la défaite contre Sassuolo. Il affirme que son esprit de fête n'est pas ruiné malgré cette défaite : "Je vais passer un bon Noël malgré nos deux matchs perdus. Nous pourrions être meilleurs et faire un meilleur usage de nos qualités. Nous n'aurions pas dû concéder cette contre-attaque, nous avons payé un prix élevé pour certaines situations dans le match." L'équipe était-elle moins sereine ? "Peut-être, quand vous perdez, vous essayez de faire quelque chose de plus tout en ayant moins de tranquillité d'esprit. Il se peut que vous puissiez faire des erreurs, mais nos adversaires étaient bons aussi. Nous avons également joué dans la zone de Candreva et de Cancelo mais nous n'avons jamais concrétisé nos opportunités, mais la performance est bonne." Vos milieux doivent-ils être plus présents dans la zone de vérité ? "Cela ne fait pas partie de nos qualités, Brozovic n'est pas un finisseur, Borja et Joao Mario de même, on marque surtout avec Perisic et Icardi. On peut aussi chercher des balles basses sur lesquelles tout le monde peut intervenir, mais sur les centres, nous n'avons pas de joueurs capables de marquer du milieu de terrain. Nous devons toujours jouer des balles juste à l'entrée de la surface, comme cela s'est passé avec Brozovic, plus fréquemment et avec plus de précision." Qu'est-il arrivé sur le but que vous avez concédé ? "D'Ambrosio a perdu le ballon et nous n'avons pas réussi à bloquer la contre-attaque menée par Politano. Nous aurions dû mieux défendre sur ce contre, mais nous lui avons donné trop d'espace, puis il a mis un bon centre." Y a-t-il des problèmes qui peuvent être résolus sur le marché des transferts ? "Nous devons résoudre tous les problèmes que nous rencontrons en interne. Il est normal de traverser de mauvaises périodes pour nous améliorer, nous n'avons pas à penser au marché parce que nous avons de bons joueurs dont j'ai parlé clairement et sur lesquels je m'appuie. Si nous trouvons des opportunités à ramener chez nous, nous le ferons, mais nous devons travailler avec ce que nous avons maintenant." Nous sommes de tout cœur derrière Spalletti et espérons que l'équipe se ressaisisse le plus rapidement possible. ®Rheyou Diamweli - Internazionale.fr
  21. Victor Newman

    18J. Sassuolo 1-0 Inter

    18ème journée Samedi 23 décembre 2017 Stadio Giuseppe Meazza Arbitre: Daniele Doveri 15h00
  22. Milan - La Justice Sportive, organe émanant de la FIGC a suspendu 5 joueurs pour un tour, parmi ces derniers, on retrouve Matias Vecino qui a récolté le nombre de cartond jaune requis. Il sera accompagné dans les tribunes par Suso (Milan), Alessio Romagnoli (Milan), Marcel Buchel (Hellas Verona) et Luca Cigarini (Cagliari). Un ancien interiste, l’actuel entraineur de Crotone, Walter Zenga, a été suspendu pour un match avec une amende de 5.000€ car à la 92’ minute de jeu, bien que rappelé à l’ordre, il a nettement contesté les décisions arbitrales à plusieurs reprises. Il s’est pris une expulsion de la part de l’arbitre de la rencontre pour avoir tenu une expression injurieuse Concernant Immobile, ce dernier est suspendu pour un match au lieu de deux. Le second match a été remplacé par une amende financière acceptée par le joueur et la Lazio. Sauf nouvelle exclusion, Ciro Immobile sera bien présent pour la confrontation face à l'Inter... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  23. Damien

    Alfred Duncan de retour à l'Inter ?

    L'Inter est intéressée par rappeler Alfred Duncan au bercail. Ce dernier est ouvert à un retour à Appiano Gentile car cela prouverait ses progrès lors de ses dernières saisons passées à la Sampdoria et à Sassuolo. Di Marzio indique que l'Inter pense préparer une offre de 12 millions + bonus aux Neroverdi tandis que ces derniers en demandent au moins 20. Ce n'est qu'un simple sondage pour l'instant mais c'est une affaire à suivre lors des jours à venir.
×