Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'sassuolo'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Série A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

36 résultats trouvés

  1. L'Inter est à la recherche d'un ailier qui pourrait proposer un profil similaire à celui de Cuadrado. Pour l'heure, celui qui tient la corde se nomme Valentino Lazaro, qui évolue au Herta Berlin. Voici l'analyse du Corriere Dello Sport "Conte est à la recherche d'un ailier proposant des caractéristiques similaires à celles de Cuadrado, à savoir l'accélération, le sens du sacrifice et avoir des qualités. Lazaro présente un profil en tout point similaire au colombien de la Juve." "L'Herta en demande 25 millions d'euros tandis que l'Inter en propose 17 millions. Si la distance entre les deux clubs est importante, il se dit que la transaction en est à présent aux détails. " Le Saviez-vous ? Très croyant, Valentino s'est fait tatouer sur l'épaule le visage de Jésus. Plus jeune, son idole était Ronaldinho. Tout comme lui, Lazaro propose un style de jeu raffiné, aime marquer celui-ci de son empreinte, propose des feintes, tout en étant percutant dans ses accélérations et ses déplacements. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. C’est l’opération mercato du week-end écoulé. L’Inter, qui avait vu le Milan s’insérer dans le dossier Barella, lui a renvoyé l’ascenseur de fort belle manière. En effet, les Rossoneri négociaient avec Sassuolo pour parvenir à trouver un accord en vue du recrutement de Stefano Sensi en Lombardie. Si l’international italien évoluera bien au Meazza, il portera par contre les couleurs de l’Inter. L’Information a été confirmée par Giovanni Carnevali, le Directeur Sportif de Sassuolo. L’opération est similaire à celle de Politano Un prêt payant de 5 millions d’euros et un droit de rachat à exercer en fin de saison à 25 millions d’euros, sans oublier Vergani, lui qui est évalué à 5 millions d’euros... L'Inter a su séduire Carnevali via une offre bien supérieure à celle proposée par les Rossoneri. Antonio Conte tient en Sensi un joueur au profil à la "Andrea Pirlo". ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. On vous l'avait annoncé il y a une semaine, il ne manquait plus qu’un communiqué. Matteo Politano, auteur d’une saison de bonne facture a été officiellement acheté par l’Inter. Voici le communiqué officiel "Le Fc Internazionale Milano communique le fait d’avoir exercé l’option d’achat à titre définitif des prestations sportives du joueur de l’US Sassuolo Matteo Politano" Pour rappel, il y a un an, l’Azzurro avait refusé de rejoindre Naples pour épouser le projet Interiste. Le saviez-vous ? Outre Politano, l’Inter a également exercé son droit de rachat pour rapatrier à Milan, le jeune Eddie Salcedo qui évoluait au Genoa. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Selon Andrea Paventi, journaliste à Sky Sport, l’Inter et Sassuolo sont parvenus, via leurs représentants, à formaliser le rachat de Matteo Politano. Le rachat sera officialisé dans les prochains jours pour une somme avoisinant les 20 millions d’euros. Matteo signera également un contrat de quatre ans. Pour l’heure, rien ne fuite sur une contre-partie, comme cela avait pu l’être annoncé en citant Andrew Gravillon. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Après un été de Mondial, un mercato de grande envergure et un rêve croate non abouti, notre squadra est repartie de Sassuolo les poches vides, empruntée, sans imagination et sans automatismes lors du 1er tour d'une course qui en compte 38. Si je vous écris en ce lundi matin brumeux sur la Bretagne, c'est que je suis déçu de vous, enfin pas tous heureusement, je n'aime pas généraliser. Il y a des matinées où se balader sur les réseaux sociaux vous donnent un mal de tête. Trouver les mots à certains commentaires est compliqué ou pire interdit car on est une famille et c'est toujours "emmerdant" quand tata et maman se font la tronche. Comment peut-on remettre en cause un été aussi bien géré par la direction, critiquer sans filtres une équipe qui nous a ramené la Coupe aux grandes oreilles pour la saison, après une seule et courte défaite 1-0 au Mapei stadium ? La véhémence de certains quand au choix de Luciano Spalletti, ou la flopée de critiques sur les prestations individuelles me dépassent... En général on tire la sonnette d'alarme quand il y a le feu et la il faut croire que certains la tirent après avoir vu une légère fumée blanche s'évaporer de leur cendrier. Sûrement les mêmes qui ont sabré le champagne à la clôture du mercato. Oui oui oui, on a pas réussi a attirer un numéro 10, on l'a entendu tout le mercato et il est temps de passer à autre chose. On a LM10 que tous le monde veut voir titulaire, Baldé Keita qui était déjà installé dans le couloir droit avant même d'avoir posé ses valises à Milan, Perisic notre héros du Mondial, Politano qu'il faut aligner, Asamoah excellent en préparation, Karamoh à qui le club doit donner des signes de confiances, enfin voilà on doit jouer à 15 et créer l'Inter Milan Rugby !! 7 nouveaux noms ont garni les rangs bleu et noir durant l'été, certains à la dernière minute (Keita), d'autres dès la première (De Vrij/Asamoah/Martinez), puis certains sortent d'un Mondial éprouvant aussi bien physiquement que psychiquement (Vrsaljko/Keita encore lui) et pour finir il y a la recrue phare qui n'a pu se préparer correctement, faute à des ennuis physiques (Ninja). Rien que pour ces quelques raisons il est déjà facile de comprendre une mise en route des plus poussive. La formule 1 nerazzurra est en rodage et ses pilotes en période d'acclimatation, je crois qu'il faut connaitre sa machine avant de la gérer de la meilleure des façons, ça vaut aussi pour Spalletti. Toutes les équipes sont logées à la même enseigne, mais combien ont renouvelé autant de joueurs qui doivent prendre place dans le 11 type ? Peu, voir aucunes. J'ai demandé à ma fille de marcher à 2 mois, elle a chuté et je lui est crié dessus... hérésie. Lyon, OM, Manchester United, même la Rubentus ont souffert en ce mois de reprise. Attendons l'arrêt au stand vers le tour 10 pour tirer les premières conclusions. L'article 1 de la doctrine du supporter devrait dire ceci : "Contre vents et marées ton équipe tu supporteras, dans la défaite tu chanteras, dans la victoire ta voix tu casseras et quand bien même la qualité produite tu ne cesseras d'aimer" J’espère juste que les mêmes qui critiquent avec véhémence notre équipe, son coach, ses choix et certains joueurs devenus des boucs émissaires, alors qu'à défaut d'être spectaculaires ou même performants ils mouillent le maillot, j'espère qu'ils rangeront leur fierté le moment venu afin d'écrire l'inverse de ce qu'ils disent. Moins sûr. Essayons d'oublier cette défaite catastrophique qui va hypothéquer toutes nos chances pour la saison et essayons de nous concentrer sur la 6ème place car avec le match d'hier qu'espérer de mieux que ça si on suit certains. Atalanta, Fiorentina voilà nos concurrents principaux, pardon je dérive, j'ai lu trop de choses nauséabondes en ce lundi matin. Mis à part ça tout va bien, le soleil vient d’apparaître sur Camaret-sur-Mer et apparemment il est prévu à Milan dans quelques jours pour la réception du Toro. Amicalement et sans rancunes. Florian H. - Internazionale.fr
  6. Davide Lippi s’est livré à Mc Sport sur Matteo Politano. L’Inter dispose d’un droit de rachat pour l’ailier du Sassuolo. "J’ai vu qu’il a su tirer un bon profit, en une seule année de présence dans une grande équipe, pour prouver qu'il dispose d'une énergie particulière. Pour moi, il s’agit d’une saison extrêmement importante, je le vois faire face au haut niveau et je sais qu’il peut encore s’améliorer. Il est capable de faire bien mieux. Je ne crois pas que l’Inter fera l'impasse sur sont rachat, je pense qu’il n'y aura aucun problème." Que pensez-vous des prochains transferts estivaux ? "S’il y seront nombreux, je ne sais pas, mais il y aura de jolis coups. A l’Inter, quelque chose va changer sur le front de l’attaque. La Juve lui répondra, même s’il y a déjà Ramsey. J’ai déjà commencé à réaliser quelques sondages et il y a une volonté d’améliorer les équipes." Votre opinion sur la Course à la Ligue des Champions ? "L’Inter doit encore faire face à la Roma, à la Juve et au Napoli. J’espère que Gattuso pourra se qualifier pour la Champion’s, il me plait beaucoup et ce n’est pas simple de gérer des grandes équipes, il fait de bonnes choses pour moi. En marée haute, on retrouve une Roma titubante depuis deux matchs, elle traverse une période délicate. La Lazio a battu le Milan mais elle s’est inclinée au Ferrara." "Aucun match n’est facile, même pour le maintien. Ce n’est pas plus mal car la Juve a déjà, pratiquement, remporté la Serie A, c’est divertissant de voir ces combats pour le maintien et la Ligue des Champions." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Sassuolo confirme, tout comme l'Atalanta, être la bête noire de l'Inter depuis plusieurs saisons. Cette fois-ci, les Nerazzurri ne font pas mieux qu'un bien pauvre 0-0 en match d'ouverture de la 20ème journée de Serie A. Comble de la situation, devant un public de 10 000 jeunes tifosi et à l'occasion du lancement de la "Campagne Buu", si une équipe aurait dû l'emporter, cela n'aurait pas été les Nerazzurri mais bel et bien les Neroverde qui ont été en mesure de se créer les meilleures occasions sur l'ensemble du match, sans un très grand Samir Handanovic, l'Inter serait rentrée bredouille pour cette reprise du championnat. Luciano Spalletti devra secouer les siens car l'Inter n'a clairement pas exprimé pleinement son potentiel et ce durant une très grande partie de la rencontre, en démontrant plutôt de la confusion et énormément de déchets techniques. Le saviez-vous ? Le spectacle était en tribune : Steven Zhang, le Président de l'Inter, a fait sensation lors de ce match. En effet, il s'est présenté à l'improviste dans la Curva des Bambini où il a pris le temps de signer des autographes et passer par la case photo. Les jeunes présents ont été surpris et enchantés par cette initiative personnelle du Numéro Un Nerazzurro. Tableau Récapitulatif Résumé Vidéo Réactions de Tramontana Inter 0-0 Sassuolo Buteur(s): / Inter : 1 Handanovic; 33 D'Ambrosio, 6 De Vrij, 37 Skriniar, 18 Asamoah; 8 Vecino (81’ 20 Borja Valero), 77 Brozovic; 16 Politano (81’ 10 Lautaro Martinez), 15 Joao Mario (60’ 14 Nainggolan), 44 Perisic; 9 Icardi Sur le banc: 27 Padelli, 2 Vrsaljko, 5 Gagliardini, 13 Ranocchia, 23 Miranda, 29 Dalbert, 87 Candreva Entraîneur: Luciano Spalletti Sassuolo: 47 Consigli; 21 Lirola, 23 Magnani, 6 Rogerio, 13 Peluso; 32 Duncan (73’ 68 Bourabia), 73 Locatelli, 12 Sensi (76’ 4 Magnanelli); 25 Berardi, 27 Boateng, 9 Djuricic (62’ 20 Boga) Sur le banc: 28 Satalino, 79 Pegolo, 5 Lemos, 10 Matri, 30 Babacar, 31 Ferrari, 39 Dell'Orco, 98 Adjapong, 99 Brignola Entraîneur: Roberto De Zerbi Arbitre: Pairetto Var: Banti Averti(s): Sensi (S), Brozovic (I), Rogerio (S), Peluso (S) Expulsé(s): / ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Luciano Spalletti, Stefan De Vrij et Kwadwo Asamoah ont analysé le match nul des Nerazzurri à InterTv. Luciano Spalletti "Nous aurions dû exhiber un peu plus de qualités en attaque, mais nous avons également perdu des ballons faciles qui nous coûtent en énergie. Il nous a manqué quelque chose dans la gestion, nous ne parvenions pas à donner suite aux ballons récupérés et Sassuolo pouvait se réorganiser sur sa ligne défensive. Il s’agit forcément d’erreurs découlant d’une précipitation, peut-être qu’avec une qualité attendue, cela ne se serait pas produit. Nous avions dû à chaque fois verticaliser le jeu, alors que nous aurions dû faire circuler plus le ballon." C’est le premier nul avec Sassuolo, place au Torino à présent… "Nous devrons aller, comme toujours, à Turin pour faire notre jeu et mettre en évidence notre potentiel. Nous devrons nous mettre en condition pour tenter de remporter le match face à un client qui aujourd’hui a énormément incommodé et réalisé une belle prestation à Rome. On ne pourra pas faire autrement." Comment avez-vous vécu ce Meazza envahi par les enfants ? "C’était très bien, très beau, divertissant et cela m’a diverti. Il était facile d’entendre leur cris qui sont ceux de personnes qui veulent juste s’amuser sans chercher autre chose. C’était un stade plein d’amour pour le football." Exagérons-nous lorsque nous disons qu’un tel match, il y a un an, vous l’auriez perdu ? "Oui, ce que vous dites est assez dur. J’ai dit à l’équipe qu’elle a bien travaillé mais qu’il est encore utile de grandir. Les attentes sont très élevées, dès lors tout autre résultat qu’une victoire devient une contre-performance." Stefan De Vrij "Le but nous a manqué, nous l’avons cherché, mais nous ne sommes pas parvenus à concrétiser. Nous avons aussi dû faire face à plusieurs tentatives de Sassuolo qui est une bonne équipe. Handanovic est le plus méritant car il nous a sauvé une paire de fois. Nous avons fait un bon match, mais il nous a manqué de la hargne devant le but. A chaque fois que nous perdions un ballon banal, Sassuolo partait vite en contre. On aurait dû faire mieux." Le Torino ? "C’est une rencontre importante pour renouer avec la victoire, c’est ce que nous voulons. C’est aussi une bonne équipe, nous devrons bien nous y préparer." Le Meazza avec les enfants ? "C’était beau, l’ambiance était totalement différente et ils se sont fait entendre." Kwadwo Asamoah "Il nous a manqué la dernière passe pour aller au but. Nous avons connu tant de ratés. Spalletti nous demandé de rester calme, mais nous étions trop pressés, c’est ce qui nous a fait perdre trop de ballon. Nous devons travailler sous cet aspect : Lorsque tu ne marques pas de but, il y a ce moment où tu dois avoir la possession afin ensuite d’attaquer de la meilleure des façons." La campagne de sensibilisation sur la discrimination ? "Nous sommes des frères du monde, nous devons combattre le racisme, nous ne le sommes pas." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Le gardien slovène de l’Inter, Samir Handanovic, a été interviewé par la chaîne télévisée DAZN après le match nul face à Sassuolo. Les Neroverdi s'étaient procurés les meilleures occasions au Meazza mais ont butté sur un Samir Handanovic des grands soirs. "J'ai fait quelques arrêts, mais c'est mon travail", a-t-il déclaré en haussant les épaules. "Ce fut une rencontre équilibrée et je pense que le partage des points a été le meilleur résultat (au vu de la physionomie de la rencontre).Les deux équipes voulaient pratiquer un beau jeu, mais il est temps pour nous de nous de nous focaliser sur notre prochain match". "Lorsque vous gardez votre cage inviolée, le mérite revient à toute l’équipe, mais cela dépend aussi du nombre de chances que vous accordez à vos adversaires. Nous sommes bons, mais nous devons nous améliorer. Ce fut un bon début." Ce match était inhabituel, car il se jouait à huis clos à cause des abus racistes des supporters de l'Inter. Vous avez donc bénéficié d'une dérogation spéciale permettant à 11 000 enfants d'écoles locales d'assister à cette rencontre. "Nous avons vu les enfants s'amuser et faire du bruit. C'était charmant, car c'est triste de jouer dans un stade vide.”
  10. Selon Fcinternews.it, le club de Sassuolo, prochain adversaire de l'Inter, n'acceptera pas de contrepartie technique afin de diminuer le coût du droit de rachat dont dispose l'Inter pour Matteo Politano. 20 millions sinon rien Le club Nerazzurro devra décider s'il souhaite toujours racheter le jeune ailier italien né en 1993. Si tel est le cas et par rapport aux accords conclus l'été dernier, l'Inter devra verser au club Émilien 20 millions d'euros. Pour l'heure tout changement de route semble impossible étant donné le comportement adopté par Giorgio Squizi. Durant l'été 2019, les deux clubs seront amenés à se revoir pour parler d'Alfred Duncan et Jens Odgaard, il ne faut donc pas non plus exclure un changement de cette ligne directrice. La Der des Ders du Fair-Play-Financier Actuellement, Politano poursuit sa saison Nerazzurra où il comptabilise 26 titularisations entre la Serie A, la Coppa Italia et la Ligue des Champions. Il est l’auteur de 2 buts et de 4 passes décisives pour un total de 1 804 minutes jouées. Il fait également parti des meilleurs joueurs mis à la disposition de Luciano Spalletti. Avec l'arrivée de LionRock Capital, il est utile de penser que l'Inter ne revivra pas une "Rafinha-Bis"... Reste à présent à voir ce dont est réellement capable le nouvel actionnaire minoritaire de l'Inter. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Damien

    Serie A - J20 : Inter vs. Sassuolo

  12. L’administrateur délégué de Sassuolo, Giovanni Carnevali s’est livré à Radio Sportiva. Ce dernier est revenu sur deux dossiers bouillants à l’Inter : Giuseppe Marotta et Matteo Politano. Giuseppe Marotta "J’entretiens une grande amitié avec lui, c’est un grand manager et un grand dirigeant, je sais qu’il est courtisé par plusieurs équipes. Il n’aura aucun problème pour se trouver une belle place, mais finalement, c’est lui qui prendra la décision. J’espère qu’un manager de sa trempe revienne le plus vite possible car nous avons tous besoin d’avoir de grands dirigeants et il n’y en a pas beaucoup comme lui." Matteo Politano "Je suis très fier de ses prestations, cela me fait plaisir pour l’Homme, il a disputé une très belle partie en Ligue des Champions. C’est un joueur de qualité mais aussi un très bon garçon. Il peut apporter entière satisfaction aux tifosi Nerazzurri. Avec nous, il a démontré qu’il était un grand professionnel en oubliant le Napoli et en jouant les six derniers mois à un haut niveau pour notre équipe. Finalement, un autre grand club est venu le recruter." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Damien

    Serie A - J1 : Sassuolo 1-0 Inter

  14. Giorgio Squinzi, président de Sassuolo, est un milanista reconnu et a toujours ressenti une rivalité particulière avec l'Inter. A un point où il accroche une nouvelle plaque dans son bureau après chaque victoire contre les nerazzurri. En début de saison, Spalletti avait déclaré que l'Inter voulait interrompre cette tradition mais la défaite en début de saison a contrarié cette mission. Et aujourd'hui, interviewé par la Gazzetta dello Sport, Squinzi fanfaronne : "A la veille du match, Spalletti m'avait dit que je n'aurais pas de plaque à afficher cette fois-ci. Finalement si." Mais en tant que milanista, il fait moins le malin quand on évoque les chinois. Le patron de Sassuolo parle du Suning en terme plutôt élogieux même, évitant la comparaison avec les chinois qui ont géré pendant un an le Milan : "C'était une situation plutôt étrange au début... ceux de l'Inter sont, eux, plus fiables". On rappellera une statistique qui doit certainement expliquer cette rancœur et le fait qu'il sort le PQ à chaque victoire contre l'Inter : Plus grosse défaite à domicile : Sassuolo 0-7 Inter le 22/09/13 (Palacio, Taïder, Pucino, Alvarez, Milito, Cambiasso) Plus grosse défaite à l’extérieur : Inter 7-0 Sassuolo le 14/09/14 (Icardi, Icardi, Icardi, Kovacic, Osvaldo, Guarin) CQFD Samus - Internazionale.fr
  15. Sassuolo - Une défaite pour commencer la saison, méritée vu la physionomie du match. Perdus tactiquement, les joueurs ont donné l'impression de se chercher et de ne pas prendre leurs responsabilités... Seul Asamoah, Politano et l'entrée de Keita Baldé ont su tirer une petite épingle du jeu. Une rencontre fade et pauvre techniquement. Résumé vidéo Sassuolo 1-0 Inter Arbitre: Maurizio Mariani Buteur: Berardi 27' sur pénalty Sassuolo (4-3-3): Consigli ; Lirola - Magnani - Ferrari - Rogerio ; Bourabia (64' Sensi)- Magnanelli - Duncan ; Berardi - Boateng (84' Babacar) Di Francesco (74' Boga) Entraîneur: Roberto De Zerbi Inter (4-2-3-1): Handanovic ; D’Ambrosio - de Vrij - Miranda - Dalbert (46' Perisic) ; Vecino - Brozovic (86' Karamoh) ; Asamoah - Martinez (68' Keita) - Politano ; Icardi Entraîneur: Luciano Spalletti Avertis: Duncan, Rogerio, Sensi ; Miranda, Vecino ® gladis32 - internazionale.fr
  16. Sassuolo - Avant la rencontre Luciano Spalletti disait que les joueurs étaient prêts. Après cette première défaite de la saison et la performance aperçue, force est de constater ce n'est pas transcendant. "Nous devons faire mieux c'est certain. Des défaites comme celles-là enseignent toujours beaucoup de choses mais vous mettent aussi en difficulté. Nous savions que ce serait une rencontre comme ça, avec eux en opérant en contre attaque. Ils ont choisi le bon moment et ont bien joué le coup. Malheureusement c'est facile de perdre le ballon sur un terrain comme celui-ci. L'herbe s'accroche sous les crampons et le joueur glisse. Nous avons pris quelques contre-attaque mais au final c'est sur un pénalty qu'ils gagnent. J'ai vu une réaction positive après le 1-0, mais en face c'est une équipe d'attente et avec ce score c'est encore plus compliqué. Bien entendu une défaite pour commencer affecte l’enthousiasme et place déjà la pression au centre du jeu, mais il reste une cinquantaine de duels à faire et nous savons comment gèrer la situation." "Dalbert ? Le résultat final ne peut dépendre seulement de la performance d'un ailier. Ce n'était pas exact dans la lecture du jeu mais il a fait son match." ®gladis32 - internazionale.fr
  17. Le premier match de l'Inter face à Sassuolo sera diffusé ce soir à La Taverne des Korrigans. Giangi Costa qui s'occupe du goupe Facebook de l'Inter Club ne sera pas présent, il ne faudra pas hésiter à demander au gérant de mettre le match. https://www.facebook.com/events/2077344315918098/
  18. Déclarations du Mister lors de la conférence de presse à la veille du match contre Sassuolo : "Nous sommes entièrement satisfaits, mais maintenant nous devons jouer les matchs, maintenant place au football qui compte, soyons concentrés tout de suite." APPIANO GENTILE - "Les conditions générales du groupe sont bonnes, nous sommes prêts à jouer contre n'importe qui, ce qui signifie essayer de gagner contre n'importe quel adversaire". C'est ainsi que Luciano Spalletti a débuté la conférence de presse à la veille du match contre Sassuolo, la première de la saison, celle que nous attendons tous. "Notre équipe est plus forte, elle a conscience de ses possibilités et des objectifs à atteindre. Nous devons jouer pour améliorer le classement de la saison dernière". "Nous pouvons essayer de nous battre pour le Scudetto. Je félicite les sociétés qui ont ramené des personnalités importantes dans ce championnat. Il y a la Juventus qui est plus forte que tout le monde, et les cinq autres qui peuvent essayer de la concurrencer, nous sommes parmi les cinq". "Perisic connaît très bien notre équipe, Vrsaljko moins, mais surtout aucun d'entre eux n'a joué un match avant cette saison, nous devons donc réfléchir à nos choix". "Les pressions, je les subissais il y a des années, maintenant je suis juste excité de recommencer, mais ce début de saison est étouffé par ce qui s’est passé à Gênes, nous sommes aux côtés des victimes comme de tous ceux qui souffrent actuellement. Ne pas faire jouer les rencontres ? L’objectif devrait plutôt être que cela ne se produise plus jamais. Nous sommes vraiment désolés et nous partageons la douleur de toutes les familles qui souffrent actuellement, même dans les vestiaires nous en avons parlé et tout le monde a été très touché". "La société a fait du bon travail, le public a fait mieux car ce sont surtout eux qui nous attendent. Nous sommes entièrement satisfaits, mais maintenant nous devons jouer les matchs, maintenant place au football qui compte, soyons concentrés tout de suite". "Nainggolan se remet, nous devons faire attention à ne pas commettre d’erreurs dans cette reprise. Il y a des choses qui doivent être faites avec intelligence. Je compte revoir Brozovic en chef d’équipe, qui a compris sa position et comment il doit faire la différence pour l’équipe". "Vecino a eu une inflammation l'année passée, il a été quasiment absent tout le temps et donc il sera capable de montrer ce qu’il vaut réellement cette saison. C'est un joueur qui a un potentiel supérieur par rapport à ce qu’il a montré la saison dernière". JY DS - Internazionale.fr
  19. Les trains reliants Rome à Milan ne sont plus ce qu'ils étaient. Avec un an de retard, un second joueur venant de la région de la Capitale va rejoindre l'Inter. En effet, après Radja Nainggolan de la Roma, l'Inter signera, sauf visite médicale contraire, Keita Baldé en provenance de la Lazio. Deux joueurs courtisés, il y a déjà un an... Comme l'a annoncé Sky Sport, l'attaquant sénégalais est arrivé dans la soirée de ce dimanche à Milan, tandis que ce matin, il passera la traditionnelle visite médicale, avant de parapher son contrat qui devrait le lier à aux Nerazzurri pour les 5 prochaines saisons. D'après la Gazzetta Dello Sport, l'ancien monégasque prêté avec un droit de rachat pourrait déjà être à disposition de Luciano Spalletti pour ce dimanche. En effet, Keita s'est régulièrement entraîné avec Monaco et il a également disputé une partie du match de la Super Coupe de France. Ce sera à Spalletti d'évaluer la condition du joueur, mais il pourrait déjà débuter, soit en qualité de titulaire, soit sur le banc, au Mapei Stadium. La réaction de Keita à son arrivée à Milan Si je suis heureux ? "Je suis très heureux, j'espère que tout ira bien, je m'exprimerai d'avantage demain." L'importance de Spalletti ? "Oui, il a été très important, mais à présent je vais aller me reposer, demain une belle journée m'attend." Si je suis prêt à vivre une belle aventure avec l'Inter ? "Oui, oui, je l''espère." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Ce samedi 12 février 2018 avait tout du 5 mai 2002. L’Inter avait sorti sa tenue de Gala, en prenant de trop haut Sassuolo. Bien mal lui en a pris Ce week-end aurait dû mettre fin aux espoirs de l’Inter de disputer sa Finale, face à la Lazio de Rome. La faute à une équipe de Sassuolo, qui bien que dominée, a su mieux gérer mentalement la rencontre. C’est simple, si la Lazio battait Crotone, ce dimanche, l’Inter ne pouvait plus mathématiquement se qualifier, même en battant les Biancocelesti. L’Inter a perdu à San Siro contre Sassuolo, un résultat qui a surpris toute la planète Calcio et qui a expédié l’As Roma en ligue des Champions. Outre l’As Roma, la Lazio était également à la fête au terme du match de l’Inter : "Selon Cittaceleste.it, “ce samedi soir, une vingtaine de joueurs de la Lazio s’était réuni à l’Hôtel afin de voir la rencontre de l’Inter. Tous les brésiliens étaient présent, Milinkovic et Simone Inzaghi accompagné de son staff." Pendant que nos joueurs ont été détruit par la défaite, comme le souligne Spalletti : "J'’ai vu dans mon vestiaires des joueurs détruits, ils tenaient tous à faire de leur mieux et se sont battu avec leur cœur. Ils n’ont pas joué avec leurs tête peut-être, mais ils ont tout donné physiquement et avec le cœur." Simone Inzaghi, son staff et les joueurs présents ont fêté, par une explosion de joie la défaite de l’Inter. Pour Parolo et Immobile, c’était un fait, même s’ils n’étaient pas présents à Crotone, ils allaient pouvoir fêter la qualification en Champion’s League ce dimanche 13 mai. Un Electrochoc : Un mal pour un bien ? Pour L’Inter, avant Crotone-Lazio, il s’agissait de l’un des pires jours du club : Sans la qualification à la Champion’s, d’importants sacrifices étaient actés....Même Icardi a semé le doute : Mon futur ? Je dois en discuter avec le Club. Puis on verra ce qui sera le mieux pour l’équipe. Si je peux rester, j’en serai heureux,. Si je dois partir, je m’en irais. En effet, sans la Ligue des Champions, les 110M€ valables pour l’étranger n’allaient pas arrêter les grands clubs." Plusieurs interistes ont fondu en larme hier à l’Inter et pas des moindres, les piliers de l’équipe : Skriniar, Cancelo, Icardi et Rafinha étaient inconsolables. Perisic a eu une rixe avec un Tifoso et ce dernier risque une amende du club. Les joueurs devront aussi expliquer pourquoi ils sont montés sur le terrain avec leurs enfants, car il ne s’agissait pas d’un match de gala. Sassuolo vexé, Iachini s’est livré sur la prestation des siens : "Il devait y avoir plus de respect de la part de l’Inter, même si c’est un club sérieux ! Nous avons préparé ce match comme toute les semaines. Nous étions fatigués d’entendre que lors de cette rencontre, l’Inter allait nous battre par six buts d’écart. Le Calcio est difficile et il faut respecter sérieusement les professionnels qui sont sur le terrain.. Je voulais la victoire à tout prix et mes joueurs ont compris le message en faisant de même. L’Inter qui est un club sérieux, a stigmatisé la situation. Certaines personnes ont écrit certaines choses, je ne veux pas polémiquer, mais je veux juste dire que mon équipe a fait un très grand match." Berardi revanchard : A Sky Sport, l’attaquant Neroverde était fier d’avoir inscrit son but face aux Nerazzurri : Un très beau but, à San Siro, face à l’équipe qui l’a abandonné et qui lui a privé de porter le maillot de l’Inter. Domenico était donc très satisfait de son résultat: "S’il s’agit d’une revanche pour moi, car ils mon suivi et ne m’ont pas recruté ? Oui, mais je suis encore plus heureux pour ce groupe." Résumé du match L’Inter s’effondre au Meazza face à un Sassuolo qui a joué comme un club de provincial, en garant le bus et en ne partant qu’en contre. Politano est le premier joueur à avoir marqué, sur coup-franc. Sa façon de le tirer aura surpris le mur et Handanovic. Concernant Berardi, ce dernier a fusillé, avec une trajectoire imprenable, Handanovic. A la 80ème minute de jeu, Rafinha permet à l’Inter de revenir au score, mais rien n’y fait, Sassuolo tient bon et l’Inter s’effondre. Tableau récapitulatif Résumé du match Réactions de Tramontana Inter 1-2 Sassuolo Buteur(s): 25'Politano (S), 72'Berardi (S); 80' Rafinha (I) Inter: Handanovic; Cancelo, Ranocchia (77’ Borja Valero), Skriniar, D’Ambrosio; Brozovic, Vecino (71’ Eder); Candreva (58’ Karamoh), Rafinha, Perisic; Icardi. Entraîneur: Spalletti: Sassuolo: Consigli; Lemos (84’ Letschert), Acerbi, Dell’Orco; Adjapong, Missiroli, Maganelli, Duncan, Rogerio; Politano (71’ Babacar), Berardi (79’ Ragusa). Entraîneur:: Iachini Arbitre: Rosario Abisso di Palermo. Averti(s): Berardi (S), Brozovic (I), Lemos (S) Expulsé(s): / La non-qualification à la Ligue des Champions représenterait un désastre pour l’Inter. Spalletti, ce dimanche a mis les choses au clair : "Sans les fonds de la Champion’s League, les rachats de Rafinha et Cancelo préoccuperont non seulement Piero Ausilio, Luciano Spalletti, mais également les Tifosi : Avant la rencontre Crotone-Lazio, Spalletti a bien parlé avec notre Directeur. Rafinha et Cancelo sont deux joueurs prêtés, il est possible de les racheter, mais pour des sommes importantes. Nous, dans notre situation, nous avons un budget limité. Nous ne pouvons pas foncer et les acheter tous les deux, sans devoir vendre d’autres joueurs pour les acquérir. Mon futur ? J’ai un contrat avec l’Inter, je ne vois pas de problème, j’ai juste besoin de sentir que le club veut continuer avec moi. Mauro, plus d’une fois, a expliqué qu’il se sent bien dans cette équipe, avec notre tifoserie. Malgré tous cela, il risque d’y avoir des tractations à longs termes." Spiderman sauve l’Inter ! En effet, à l’Ezio Scida’, La rencontre entre l’équipe de Zenga et la Lazio de Rome se termine par un 2-2. Un match qui a vu Le Biancocelesti, passer devant, au quart d'heure de jeu avec un pénalty transformé par Lulic. Crotone parvient à égaliser, à la suite d’un but de la tête signé Simy. Le jeu, qui offre peu sur la scène du spectacle, voit la fin de la première période totalement laziale. A la reprise, Caicedo frappe la transversale et Crotone, comme Sassuolo face à l’Inter, parvient à prendre l’avantage à la 61’ grâce à Ceccherini,. Les joueurs de la Lazio accusent le coup et ne semble plus capable de réagir et sans un sauvetage sur la ligne de notre futur défenseur, Stefan De Vrij, Rohden aurait tué le match. En toute fin de rencontre, la Lazio se ressaisit et pousse. Elle se verra récompensée par Milinkovic qui rétablira l’égalité. Ce match nul n’arrange ni Crotone qui se déplacera au Napoli et qui risque la relégation, ni la Lazio, qui voit son UNIQUE joker s’envoler. En effet, La Lazio disputera sa Finale face à l’Inter, ce dimanche 20 mai, pour se qualifier en Ligue des Champions. Tableau Récapitulatif Résumé du match Crotone 2-2 Lazio Buteur(s): 17′ pen. Lulic, 29′ Simy, 61′ Ceccherini, 84′ Milinkovic CROTONE (4-3-3): Cordaz ; Sampirisi, Ceccherini, Capuano, Martella; Rohden, Barberis (89′ Ricci), Mandragora; Faraoni (59′ Stoian), Simy, Nalini (74′ Trotta) Entraîneur : Walter Zenga. LAZIO (3-5-1-1): Strakosha, Wallace , de Vrij, Radu (55′ Caceres); Basta (65′ Nani), Murgia (55′ Patric), Leiva, Milinkovic, Lulic; Felipe Anderson; Caicedo Entraîneur: Simone Inzaghi Arbitre: Mazzoleni di Bergamo Averti(s) : Radu, Murgia, Nalini, Nani Expulsé(s): / Les Tifosi remercient Walter Zenga : “Grazie per questa chance” Grace à ce partage de point, Walter Zenga, Légende Interiste, offre à l’Inter, une occasion inespérée de se qualifier en Ligue des Champions, alors qu’il n’y avait plus aucun espoir. Au terme du match, Brozovic et Ranocchia ont tenu a remercié l’Uomo Ragno, ma également tant de tifosi : "J’espère qu’un pour jour nous, et cela arrivera, tu entraîneras l’Inter, car tu y mets tous ton cœur. "Mythique Walter" " Pour l’instant, Forza Crotone, mais tôt ou tard, ton rêve se réalisera, Zenga, tu deviendras l’entraîneur de l’Inter." " Merci à toi Walter et Merci à tes joueurs, Nous espérons que tu pourras te sauver et nous, obtenir notre quatrième place, tu le mérites." Spalletti y croit à nouveau : Nous y croyons à 100%, Icardi le mérite ! Dimanche prochain, la rencontre entre les Nerazzurri et la Lazio décidera de la 4ème position. Pour l’Inter, il n’y a qu’un seul résultat possible : La victoire. Et Luciano est dans cette état d’esprit : "J’ai recommencé à y croire, alors que nous sommes au dernier match, oui, j’y croîs à 100%. Icardi? Pour le moment il faut considérer que nous sommes encore en difficulté , mais il a énormément de mérite, il nous a apporté tant de points, qui nous ont permis d’être là. Je m’attends donc à ce qu’il fasse ce qu’il a toujours su faire en championnat, et ne pas revoir certaines occasions échouer. Quoiqu’il en soit, il a déjà donné son maximum." "Je connais bien mes joueurs et ils sont tous de très bons gars, ils veulent rester à l’Inter, mais c’est évident qu’’en se qualifiant en Ligue des Champion, cela pourra nous servir de locomotive pour de nombreuses situations. Ils veulent continuer à jouer à l'Inter, je le vois à chaque fois qu’il s’entrainent et sur le terrain, et comment ils se parlent." Spalletti revit, Inzaghi fait la gueule "Il y a de l’inconfort vu le résultat final, nous avions une grande occasion. C’est notre destinée de jouer notre qualification face à l’Inter. Nous méritions plus, mais Crotone jouait pour le maintien. Ce match nul n’arrange personne. Je suis un peu déçu, c’était un match important où il fallait donner de la force et de l’énergie, car pour se qualifier en Champion’s, tu dois jouer 55 matchs et non 54." Si je suis inquiet pour la qualification ? "Non, l’équipe a bien joué sur le terrain, même si nous avons été menés 2-1, nous avons fait preuve de lucidité. Nous méritions d’égaliser. Dimanche, il y aura tellement de tifosi pour ce match de qualification à la Champion’s face à l’Inter." Le Calendrier ? "Ce week-end est une belle image pour le Calcio, nous avons vu Sassuolo et Crotone. A présent, il ne faut plus faire de calcul et jouer le match. J’espère que Crotone pourra se sauver face au Napoli" Lazio-Inter, les scénarios : Avec la Juve, le Napoli et la Roma, les trois premières places sont sûres. A présent, soit l’Inter, soit la Lazio se qualifieront. Le verdict de la Serie A tombera donc le week-end prochain avec la Champion’s League, l’Europa League et les relégations. Quels sont les critères pour Lazio-Inter 1° Les points lors des confrontations directes. 2° La différence de buts lors des confrontations directes, mais les buts à l’extérieur ne valent pas double 3° Différence sur le nombre de buts inscrit 4° Meilleur Goal-Average sur la saison 5° Tirage au sort Pour faire simple, le classement est le suivant : 4° Lazio 72 points 5° Inter 69 points En cas de match nul : Qualification de la Lazio et l’Inter en Europa League En cas de victoire de la Lazio : Qualification de la Lazio et l’Inter en Europa League En cas de victoire de l’Inter, même d’un but : Les équipes sont à égalité : 72 points. Mais l’Inter se qualifie, car au match aller, le score était d’Inter 0-0 Lazio. L’Inter serait donc qualifiée en Ligue des Champions, car elle aurait réalisé un 4/6. Lors de son dernier déplacement à l’Olimpico cette saison, l’Inter s’était offerte la Roma…..et comme le disait Trapattoni : "Il ne faut jamais vendre la peau de l’ours, avant de l’avoir tué." Nos joueurs ont ressenti la douleur ce samedi, à eux de prouver qu’ils ont les « Couilles » de porter notre maillot et de nous qualifier. L’Inter attend depuis 2002, de pouvoir prendre sa revanche à l’Olimpico. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  21. Le match de l'avant dernière journée de Série A entre l'Inter et Sassuolo sera diffusé à la Taverne ce samedi (20h45).
  22. Questionné par Premium Sport lors de la remise du "Premio Maestrelli", Piero Ausilio s’est livré sur la période cruciale que traverse l’Inter. Le prix Maestrelli ? "Cela fait toujours plaisir de recevoir ce prix car il émane d’autres adeptes du métier. De mon côté, j’ai toujours basé ma carrière avec les jeunes et ce prix est la récompense d’un travail important pour eux et le Calcio. Recevoir ce prix me rends fier et me fait plaisir." Face à la Lazio, ce sera votre Finale pour accéder à la Ligue des Champions ? "Ce sera une finale avec la Lazio, si nous faisons notre devoir face à Sassuolo. Nous sommes encore loin du 20 mai et nous devons raisonner match après match, comme nous l’avons si bien fait à Udine ; À présent, nous ne pensons uniquement qu’à Sassuolo, puis, en fonction de l’évolution des choses, nous nous concentrerons sur cette ultime rencontre." Avez-vous des regrets sur ce championnat, avec un tel départ canon ? "Non, pour ce qui nous regarde, notre objectif était clair. Nous étions conscients que nous allions disputer un championnat pour nous relancer, il ne faut pas oublier que le projet de Spalletti n’a débuté qu’au mois de juillet. Nous lui avons recruté quelques nouveaux joueurs, mais au final nous avons repris avec un noyau très proche de celui de nos précédentes saisons." "De là, nous sommes parvenus à grandir en obtenant des résultats importants qui nous ont permis d’être leader en novembre. Mais nous savions que la finalité de notre objectif était de se qualifier pour la Ligue des Champions. Nous avons connu une saison faite de hauts et de bas, je suis également convaincu que l’Inter a mûri par rapport aux mois d’octobre et de novembre, alors même que nous étions en tête. Ce qui me fait toujours sourire, c’est l’évaluation franche et convaincue de Spalletti." "À présent, l’Inter est devenu une équipe bien plus mature, elle a beaucoup grandi. Nous avions tenté d’autre projets les années précédentes, mais le projet mis en place par Spalletti n’a même pas un an et je suis convaincu que nous allons toujours nous améliorer." Spalletti, à deux journées de la fin, est parvenu à faire mieux que ses confrères des dernières saisons... "Pour vous, seul le classement final compte, mais pour nous, ce qui compte, c’est de grandir. Cette équipe s’est améliorée par rapport à celles du passé et par rapport à celle du début de saison. Nous pouvons encore faire mieux, en fait, nous avons déjà réalisé certaines choses pour la saison à venir, tout est prêt à ce niveau là. Nous ferons tout pour être compétitif sur cette fin de Série A et pour nous qualifier en Champion’s League. Si nous ne parvenons pas à nous qualifier, nous arriverons tout de même à faire certaines choses pour nos tifosi et pour être encore plus compétitif." Est-ce que certaines programmations du futur dépendent de la Ligue des Champions ? "La Ligue des Champions représente un plus, d'un point de vue économique, mais cela ne changera rien pour nous, d'un point de vue technique. L’ambition du Suning reste inchangée ; Et puis c’est normal d’être tenté par la Champion’s qui te rapporte quelques millions supplémentaires. L’Inter qui vient de naître veut durer dans le temps et ne pas vivre qu’une saison : nous voulons réaliser des choses importantes. Cette année reste positive et elle deviendra excellente si nous sommes dans le top 4. Elle reste un grand point de départ pour les années à venir." Rafinha et Icardi ? "Au-delà de la durée et de la validité d’un contrat, il y a la volonté de l’Inter et d’Icardi de continuer, encore ensemble, pour faire de grandes choses." "Pour Rafinha, ce n’est pas une question de formule de prêt ou d’achat. La volonté de Rafinha est importante est-il l’a déjà manifesté en voulant signer à l’Inter. Nous disposons d’une option et lui est prêt à signer à l’Inter pour 4 ou 5 ans, mais il ne compte pas rester Nerazzurro uniquement six mois ou un an. Nous devons à présent faire nous-même certaines évaluations, mais nous sommes ravis de ses prestations, il nous a séduit du point de vue technique et également du point de vue moral. On dirait que l’on parle d’un joueur qui est à l’Inter depuis 10 ans, alors qu’il n’y est que depuis 4-5 mois." Antony Gilles – Internazionale.fr
×
×
  • Créer...