Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'sassuolo'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

47 résultats trouvés

  1. Lautaro Martinez s’est livré à Sport Mediaset suite à la victoire de l’Inter face à Sassuolo, en confirmant la fureur d’Antonio Conte dans le vestiaire. "Nous sommes un peu déçus, car nous savons que nous ne nous sommes pas bien comportés durant les 20 dernières minutes, nous devons donc travailler sur cela pour que ça ne se reproduise plus à nouveau. La vérité est que nous étions devant avec un score de 4-1 et le match s’est terminé dans la douleur sur un 4-3." Si Conte était furieux ? "Oui oui, et objectivement, il avait toutes les raisons de l’être." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. L'Inter a répondu à la Juventus en s'imposant sur le terrain, ô combien difficile, du Mapei Stadium en Reggio Emilia, le terrain de sa "bête noire", celui du Sassuolo et sur le score spectaculaire de 3 buts à 4. L'Inter prend immédiatement l'avantage, via Lautaro Martinez sur sa première occasion dès la première minute de jeu. Sassuolo réagit par l'intermédiaire de Berardi sur sa première réelle action, le tir croisé du droit de Berardi ne laissant aucune chance à Samir Handanovic à la 16'. L'Inter reprend ensuite le contrôle du match par le biais de Romelu Lukaku auteur d'un doublé. Lancé par Stefan De Vrij à la 38', le géant belge impose son physique pour prendre le meilleure sur la défense italienne. A la 45', Big Rom ne tremblera pas devant Consigli pour convertir son penalty. Le Toro verra un second but annulé suite à une intervention de la Var, pour une faute de Lukaku dans la surface de réparation. Sassuolo verra également dans le courant de cette mi-temps, un but refusé par la Var pour un hors-jeu. L'Inter se crée de très belles occasions dès la reprise par l'intermédiaire de Lautaro et de Candreva. A la 71' Nicolo Barella est séché dans la surface Neroverde, la sentence est sans appel et un nouveau penalty est octroyé à l'Inter. Lautaro se chargera de le convertir signant le second doublé de la rencontre après celui du Diable Rouge. L'Inter reste Pazza et joue à se faire peur, la sortie d'Antonio Candreva sera le tournant du match, Lazaro rencontrant d'importantes difficultés à succéder à l'italien. Sa perte de balle dans son camps permettra à Djuricic de relancer le match à la 74' sans oublier Boga auteur d'un très joli but sur une action individuelle, à la 81'. La fin de match est stressante, Sassuolo pousse, l'Inter fait le dos rond et rentrera finalement avec les trois points. Grâce à cette victoire, l'Inter reste dans le sillage de la Juve en ayant qu'un seul petit point de retard. Un écart se creuse déjà entre les rivaux historiques et le troisième, l'Atalanta étant à -4 et surtout le Napoli à -5. Place à présent à la réception, ce mercredi 23 octobre à 21h00, du Borussia Dortmund dans un match qui sera capitale en vue de la qualification en huitième de finale de la Ligue des Champions. Tableau récapitulatif Résumé Vidéo Sassuolo 3-4 Inter Buteur(s): 1’, 71’ Lautaro Martinez (I, 1pen.), 16’ Berardi (S), 38’, 45’ Lukaku (I, 1 pen.), 74’ Djuricic (S), 81’ Boga (S) Var: But annulé à Lautaro Martinez suite à une faute de Romelu Lukaku dans la surface, but annulé à Caputo pour un hors-jeu Sassuolo: 47 Consigli; 17 Müldür (77’ 22 Toljan), 2 Marlon, 13 Peluso, 33 Tripaldelli; 14 Obiang (52’ 7 Boga), 4 Magnanelli, 8 Duncan; 23 Traoré (66’ 10 Djuricic); 25 Berardi, 9 Caputo Sur le banc: 63 Turati, 64 Russo, 11 Defrel, 18 Raspadori, 19 Romagna, 35 Piccinini, 44 Ghion, 73 Locatelli, 77 Kyriakopoulos T1: Roberto De Zerbi Inter: 1 Handanovic; 37 Skriniar, 6 De Vrij, 95 Bastoni; 87 Candreva (73’ 19 Lazaro), 5 Gagliardini, 77 Brozovic, 23 Barella, 34 Biraghi; 10 Lautaro Martinez (72’ 16 Politano) 9 Lukaku (90’ 8 Vecino) Sur le banc: 27 Padelli, 46 Berni, 2 Godin, 13 Ranocchia, 21 Dimarco, 18 Asamoah, 19 Lazaro, 20 Borja Valero, 30 Esposito T1: Antonio Conte Arbitre: Giacomelli Var: Mazzoleni Averti(s): Obiang (S), Duncan (S), Magnanelli (S), De Vrij (I), Müldür (S), Lazaro (I), Bastoni (I) Expulsé(s): / ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Quelques instants avant le début de la rencontre pyrotechnique qui verra l'Inter s'imposer 3-4 sur le terrain de Sassuolo, Giuseppe Marotta s'est livré à la presse. "Ce sera un match spécial face à Sassuolo car c’est une rencontre qui rendra hommage à un grand homme, Giorgio Squinzi. C’était un grand sportif qui a toujours transmis des valeurs importantes." La trêve internationale ? "Nous parcourons un chemin de croissance sous le contrôle d’Antonio Conte. Nous ne nous cajolons pas et nous ne comptons pas nous arrêter." La blessure de Sanchez ? "Le mercato de janvier sera à la disposition du club. Mais les joueurs importants ne seront pas disponibles pour un transfert dans cette fenêtre hivernale. Nous serons vigilants pour évaluer les opportunités qui pourront se présenter. Nous avons un noyau compétitif et j’en aurais été objectivement plus fier sans la blessure de Sanchez. Je suis optimiste, quand Alexis reviendra, notre rempart offensif sera intact." Le Saviez-Vous ? D'après Antonio Cassano, il n'est pas envisageable de voir Ibrahimovic être sous les ordres d’Antonio Conte : "L’entente durerait une minute trente. Après la conférence de presse, ils partiraient déjà en guerre." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. La Roma a publié sur son propre site internet, la “Relazione Finanziaria Annuale” en regard à l’exercice comptable clôturé au 30 juin 2019. A travers ces données intéressantes, on retrouve l’information suivante: En regard au total de 44 millions d’euros perçus, 4,6 millions d’euros proviennent du transfert de Matteo Politano à l’Inter. Pourtant, le joueur a été transféré à l‘été 2018 en prêt avec droit de rachat fixé à 20 millions d’euros. Ce droit de rachat, l’Inter l’a exercé au terme de la saison 2018/201 auprès de Sassuolo. Pourquoi une telle somme ? Un accord avait été défini avec les Emiliiani. En effet, la Roma fait prévaloir qu’il y avait un accord en faveur du club de la Capitale en cas de future revente de Matteo Politano. Cette somme de 4,6 millions d’euros représente 23% de la somme totale perçue par Sassuolo. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Damien

    Serie A - J8 : Sassuolo vs. Inter

  6. A la demande de la Figc, une minute de silence sera respecté sur tous les terrains de tous les championnats. "L’ensemble du Calcio s’unit à la famille de Giorgio Squinzi et lui présente ses plus sincères condoléances. Une pluie de messages démontre à quel point le Président de Sassuolo était apprécié et respecté pour ses qualités humaines, plus que pour ses capacités professionnelles. Notre pays perd un industriel compétent et lumineux. Notre monde pleur un grand passionné, sans oublier qu’il était un sérieux et généreux dirigeant." une déclaration signée Gabriele Gravina. Brescia et Sassuolo est reportée "Le Président de la Lega Pro de Serie A a pris en considération le décès de Monsieur Giorgio Squinzi, Président du club U.S. Sassuolo Calcio. La rencontre Brescia-Sassuolo programmée le vendredi 4 octobre à 20h45 comptant pour la 7ème journée du Championnat de Serie A Tim a été reporté au mercredi 18 décembre 2019 à 20h45." Le décès du Président de Sassuolo a eu lieu ce mercredi 2 octobre 2019. Présent en Espagne, Matteo Politano s’est livré à un message de condoléance suite à la perte du Président qui lui a tout donné… Reste à savoir s’il avait été informé de cette situation avant le match. Ce qui pourrait expliquer son absence au Nou Camp. Internazionale.fr s’associe à l’Inter et à la Serie A et présente ses plus sincères condoléances à la Famille Squinzi et au Sassuolo Calcio ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Présent à Sky Sport en marge de la présentation du nouveau maillot de Sassuolo, De Zerbi s’est livré sur son ancien protégé: Stefano Sensi! "Notre volonté de nous améliorer reste toujours la même, c’est ce que nous avons fait via les caractéristiques d’Obiang et Traoré, des joueurs différents de Sensi. Stefano se sent bien à l’Inter, un club qui va découvrir un joueur fort et de personnalité." "Conte est le meilleur pour lui permettre d’arriver à sa pleine maturation en tant que joueur." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. L’Administrateur-Délégué de Sassuolo s’est livré à l’occasion de "La Politica nel Pallone". Celui-ci a fait part de ses prévisions sur la prochaine saison de Serie A et s’est attardé sur l’Inter, club avec lequel il a récemment négocié aussi bien pour Stefano Sensi que pour Matteo Politano. Qui va remporter le Scudetto ? "Je pense que la Juve a toujours quelque chose en plus, elle est en train de se renforcer sur le Mercato et dispose d’une avance face aux autres équipes, mais cet écart n’est plus aussi important que par le passé. Je pense que l’Inter peut faire de très belles choses, même s’il lui faudra un peu de temps. Le Napoli de cette année, avec Ancelloti, aura la possibilité de partir sur de bonnes bases, ce sera une saison fascinante." L’Inter ? "Beppe Marotta et Antonio Conte peuvent apporter ce petit plus aux Nerazzurri, les tifosi peuvent être fier car ils vont avoir la possibilité de se divertir." Sensi ? "C’est un joueur qui propose des caractéristiques importantes, digne d’un grand club. Il a reçu plusieurs demandes, il évolue à présent en Nazionale et il grandi d’années en années. Il pourra faire de belles choses à l’Inter, comme l’a déjà fait Politano." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Stefano Sensi est officiellement un nouveau joueur de l’Inter. Le milieu de terrain italien a rejoint le Club Nerazzurro sous la formule d’un prêt payant accompagné d’un droit de rachat. Voici le communiqué du Club "Né en 1995, Stefano Sensi a passé la meilleure partie de sa vie sur les terrains, ou plus précisément, au milieu de terrain. Il était âgé de 13 ans lorsqu’il a décidé de quitter Urbino, sa ville, pour rejoindre les classes de jeunes à Rimini. Une situation difficile, pour un si jeune garçon, que de quitter la maison." "Mais il y a une caractéristique qui accompagne Stefano Sensi, et ce depuis toujours : la persévérance. Celle-ci lui a permis de faire son chemin parmi les plus grands, de surmonter obstacles après obstacles, pour suivre son rêve." "Passé ensuite à Cesena, toujours chez les plus jeunes, il a rejoint la Lega Pro avec San Marino, où âgé de 18 ans, il s’était vu octroyer le brassard de Capitaine. Il y aura disputé 61 matchs pour 10 buts marqués dans une saison où il se sera révélé au poste de Trequartista." "Après avoir effectué une saison dans l’équipe première de Cesena, il rejoint Sassuolo en 2016. En l’espace de trois saisons, il y aura disputé 68 matchs pour 5 buts. Il se défini comme un amoureux du jeu en en équipe et il a toujours pris ses responsabilités. Disposant d’une vision de jeu et d’une intelligence en la matière, il est surnommé "Le Maestro"." Sensi a également été convoqué à deux reprises pour la Nazionale, où il a déjà été l’auteur d’un but. A présent, une nouvelle aventure commence pour lui sous le maillot de l’Inter. L’ensemble de la Communauté d’Internazionale.fr se joint à l’Inter pour lui souhaiter bonne chance à Milan : . #WelcomeStefano! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Carnevali, l’Administrateur-Délégué de Sassuolo, s’est livré sur la raison qui a permis à l’Inter de s’attacher les services de Stefano Sensi. Voici son interview octroyée à la Gazzetta Dello Sport. La volonté de nos joueurs ? "Il peut y avoir des départs, c’est normal de vouloir grandir, mais nous ne renonçons certainement pas à la qualité, car Sala arrive, lui qui a fait partie de l’Affaire Sensi." "De tout les jeunes que nous pistions, c’était lui notre premier objectif. En vérité, nous avons donné Sensi à l’Inter afin de rentrer dans les conditions de construction du Mapei Center." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. L'opération est à présent confirmée et actée. Il ne manque plus qu'un communiqué de la part de l'Inter. Il est d'ores et déjà possible de confirmer l'arrivée de Stefano Sensi à l'Inter. En effet, le transfert de Sala, qui fait partie de la transaction (prêt payant de 5 millions d'euros, assorti d'un droit de rachat à 20 millions d'euros), a été officialisé à Sassuolo. L'été prochain, si Stefano satisfait Conte, le club de Squinzi touchera donc 25 millions d'euros. Pour plus d'infos sur Sensi: Benvenuto Stefano! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Nouveauté importante dans le cadre du transfert de Stefano Sensi. Si les deux clubs ont déjà trouvé un accord en vue du transfert du milieu international italien, la contre-partie proposée par l’Inter a été modifiée. En effet, Edoardo Vergani ne partira finalement pas en Emilia. Comme nous le révèle La Gazzetta Dello Sport, l’alternative proposée à Sassuolo a été le défenseur Gravillon, qui a réalisé une belle saison à Pescara en prêt. Voici comment se présente l’opération établie avec le Directeur Sportif Giovanni Carnevali : 5 millions d’euros versés immédiatement 20 millions pour le droit de rachat en fin de saison Gravillon estimé à 5 millions d’euros 5 millions d’euros à octroyer sur base de bonus L’opération globale est donc de 35 millions d’euros. Sensi a marqué son accord pour rejoindre l’Inter. Il y percevra, via l’intervention de son agent Giuseppe Riso, un salaire de 1,8 millions d’euros et un contrat courant jusqu’en 2024. Il ne reste plus qu’à trouver le moment opportun pour parapher le tout. Une réunion devrait d’ailleurs avoir lieu, soit ce mercredi, soit ce jeudi. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. C’est l’opération mercato du week-end écoulé. L’Inter, qui avait vu le Milan s’insérer dans le dossier Barella, lui a renvoyé l’ascenseur de fort belle manière. En effet, les Rossoneri négociaient avec Sassuolo pour parvenir à trouver un accord en vue du recrutement de Stefano Sensi en Lombardie. Si l’international italien évoluera bien au Meazza, il portera par contre les couleurs de l’Inter. L’Information a été confirmée par Giovanni Carnevali, le Directeur Sportif de Sassuolo. L’opération est similaire à celle de Politano Un prêt payant de 5 millions d’euros et un droit de rachat à exercer en fin de saison à 25 millions d’euros, sans oublier Vergani, lui qui est évalué à 5 millions d’euros... L'Inter a su séduire Carnevali via une offre bien supérieure à celle proposée par les Rossoneri. Antonio Conte tient en Sensi un joueur au profil à la "Andrea Pirlo". ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. L'Inter est à la recherche d'un ailier qui pourrait proposer un profil similaire à celui de Cuadrado. Pour l'heure, celui qui tient la corde se nomme Valentino Lazaro, qui évolue au Herta Berlin. Voici l'analyse du Corriere Dello Sport "Conte est à la recherche d'un ailier proposant des caractéristiques similaires à celles de Cuadrado, à savoir l'accélération, le sens du sacrifice et avoir des qualités. Lazaro présente un profil en tout point similaire au colombien de la Juve." "L'Herta en demande 25 millions d'euros tandis que l'Inter en propose 17 millions. Si la distance entre les deux clubs est importante, il se dit que la transaction en est à présent aux détails. " Le Saviez-vous ? Très croyant, Valentino s'est fait tatouer sur l'épaule le visage de Jésus. Plus jeune, son idole était Ronaldinho. Tout comme lui, Lazaro propose un style de jeu raffiné, aime marquer celui-ci de son empreinte, propose des feintes, tout en étant percutant dans ses accélérations et ses déplacements. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. On vous l'avait annoncé il y a une semaine, il ne manquait plus qu’un communiqué. Matteo Politano, auteur d’une saison de bonne facture a été officiellement acheté par l’Inter. Voici le communiqué officiel "Le Fc Internazionale Milano communique le fait d’avoir exercé l’option d’achat à titre définitif des prestations sportives du joueur de l’US Sassuolo Matteo Politano" Pour rappel, il y a un an, l’Azzurro avait refusé de rejoindre Naples pour épouser le projet Interiste. Le saviez-vous ? Outre Politano, l’Inter a également exercé son droit de rachat pour rapatrier à Milan, le jeune Eddie Salcedo qui évoluait au Genoa. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. Selon Andrea Paventi, journaliste à Sky Sport, l’Inter et Sassuolo sont parvenus, via leurs représentants, à formaliser le rachat de Matteo Politano. Le rachat sera officialisé dans les prochains jours pour une somme avoisinant les 20 millions d’euros. Matteo signera également un contrat de quatre ans. Pour l’heure, rien ne fuite sur une contre-partie, comme cela avait pu l’être annoncé en citant Andrew Gravillon. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. Après un été de Mondial, un mercato de grande envergure et un rêve croate non abouti, notre squadra est repartie de Sassuolo les poches vides, empruntée, sans imagination et sans automatismes lors du 1er tour d'une course qui en compte 38. Si je vous écris en ce lundi matin brumeux sur la Bretagne, c'est que je suis déçu de vous, enfin pas tous heureusement, je n'aime pas généraliser. Il y a des matinées où se balader sur les réseaux sociaux vous donnent un mal de tête. Trouver les mots à certains commentaires est compliqué ou pire interdit car on est une famille et c'est toujours "emmerdant" quand tata et maman se font la tronche. Comment peut-on remettre en cause un été aussi bien géré par la direction, critiquer sans filtres une équipe qui nous a ramené la Coupe aux grandes oreilles pour la saison, après une seule et courte défaite 1-0 au Mapei stadium ? La véhémence de certains quand au choix de Luciano Spalletti, ou la flopée de critiques sur les prestations individuelles me dépassent... En général on tire la sonnette d'alarme quand il y a le feu et la il faut croire que certains la tirent après avoir vu une légère fumée blanche s'évaporer de leur cendrier. Sûrement les mêmes qui ont sabré le champagne à la clôture du mercato. Oui oui oui, on a pas réussi a attirer un numéro 10, on l'a entendu tout le mercato et il est temps de passer à autre chose. On a LM10 que tous le monde veut voir titulaire, Baldé Keita qui était déjà installé dans le couloir droit avant même d'avoir posé ses valises à Milan, Perisic notre héros du Mondial, Politano qu'il faut aligner, Asamoah excellent en préparation, Karamoh à qui le club doit donner des signes de confiances, enfin voilà on doit jouer à 15 et créer l'Inter Milan Rugby !! 7 nouveaux noms ont garni les rangs bleu et noir durant l'été, certains à la dernière minute (Keita), d'autres dès la première (De Vrij/Asamoah/Martinez), puis certains sortent d'un Mondial éprouvant aussi bien physiquement que psychiquement (Vrsaljko/Keita encore lui) et pour finir il y a la recrue phare qui n'a pu se préparer correctement, faute à des ennuis physiques (Ninja). Rien que pour ces quelques raisons il est déjà facile de comprendre une mise en route des plus poussive. La formule 1 nerazzurra est en rodage et ses pilotes en période d'acclimatation, je crois qu'il faut connaitre sa machine avant de la gérer de la meilleure des façons, ça vaut aussi pour Spalletti. Toutes les équipes sont logées à la même enseigne, mais combien ont renouvelé autant de joueurs qui doivent prendre place dans le 11 type ? Peu, voir aucunes. J'ai demandé à ma fille de marcher à 2 mois, elle a chuté et je lui est crié dessus... hérésie. Lyon, OM, Manchester United, même la Rubentus ont souffert en ce mois de reprise. Attendons l'arrêt au stand vers le tour 10 pour tirer les premières conclusions. L'article 1 de la doctrine du supporter devrait dire ceci : "Contre vents et marées ton équipe tu supporteras, dans la défaite tu chanteras, dans la victoire ta voix tu casseras et quand bien même la qualité produite tu ne cesseras d'aimer" J’espère juste que les mêmes qui critiquent avec véhémence notre équipe, son coach, ses choix et certains joueurs devenus des boucs émissaires, alors qu'à défaut d'être spectaculaires ou même performants ils mouillent le maillot, j'espère qu'ils rangeront leur fierté le moment venu afin d'écrire l'inverse de ce qu'ils disent. Moins sûr. Essayons d'oublier cette défaite catastrophique qui va hypothéquer toutes nos chances pour la saison et essayons de nous concentrer sur la 6ème place car avec le match d'hier qu'espérer de mieux que ça si on suit certains. Atalanta, Fiorentina voilà nos concurrents principaux, pardon je dérive, j'ai lu trop de choses nauséabondes en ce lundi matin. Mis à part ça tout va bien, le soleil vient d’apparaître sur Camaret-sur-Mer et apparemment il est prévu à Milan dans quelques jours pour la réception du Toro. Amicalement et sans rancunes. Florian H. - Internazionale.fr
  18. Davide Lippi s’est livré à Mc Sport sur Matteo Politano. L’Inter dispose d’un droit de rachat pour l’ailier du Sassuolo. "J’ai vu qu’il a su tirer un bon profit, en une seule année de présence dans une grande équipe, pour prouver qu'il dispose d'une énergie particulière. Pour moi, il s’agit d’une saison extrêmement importante, je le vois faire face au haut niveau et je sais qu’il peut encore s’améliorer. Il est capable de faire bien mieux. Je ne crois pas que l’Inter fera l'impasse sur sont rachat, je pense qu’il n'y aura aucun problème." Que pensez-vous des prochains transferts estivaux ? "S’il y seront nombreux, je ne sais pas, mais il y aura de jolis coups. A l’Inter, quelque chose va changer sur le front de l’attaque. La Juve lui répondra, même s’il y a déjà Ramsey. J’ai déjà commencé à réaliser quelques sondages et il y a une volonté d’améliorer les équipes." Votre opinion sur la Course à la Ligue des Champions ? "L’Inter doit encore faire face à la Roma, à la Juve et au Napoli. J’espère que Gattuso pourra se qualifier pour la Champion’s, il me plait beaucoup et ce n’est pas simple de gérer des grandes équipes, il fait de bonnes choses pour moi. En marée haute, on retrouve une Roma titubante depuis deux matchs, elle traverse une période délicate. La Lazio a battu le Milan mais elle s’est inclinée au Ferrara." "Aucun match n’est facile, même pour le maintien. Ce n’est pas plus mal car la Juve a déjà, pratiquement, remporté la Serie A, c’est divertissant de voir ces combats pour le maintien et la Ligue des Champions." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. Sassuolo confirme, tout comme l'Atalanta, être la bête noire de l'Inter depuis plusieurs saisons. Cette fois-ci, les Nerazzurri ne font pas mieux qu'un bien pauvre 0-0 en match d'ouverture de la 20ème journée de Serie A. Comble de la situation, devant un public de 10 000 jeunes tifosi et à l'occasion du lancement de la "Campagne Buu", si une équipe aurait dû l'emporter, cela n'aurait pas été les Nerazzurri mais bel et bien les Neroverde qui ont été en mesure de se créer les meilleures occasions sur l'ensemble du match, sans un très grand Samir Handanovic, l'Inter serait rentrée bredouille pour cette reprise du championnat. Luciano Spalletti devra secouer les siens car l'Inter n'a clairement pas exprimé pleinement son potentiel et ce durant une très grande partie de la rencontre, en démontrant plutôt de la confusion et énormément de déchets techniques. Le saviez-vous ? Le spectacle était en tribune : Steven Zhang, le Président de l'Inter, a fait sensation lors de ce match. En effet, il s'est présenté à l'improviste dans la Curva des Bambini où il a pris le temps de signer des autographes et passer par la case photo. Les jeunes présents ont été surpris et enchantés par cette initiative personnelle du Numéro Un Nerazzurro. Tableau Récapitulatif Résumé Vidéo Réactions de Tramontana Inter 0-0 Sassuolo Buteur(s): / Inter : 1 Handanovic; 33 D'Ambrosio, 6 De Vrij, 37 Skriniar, 18 Asamoah; 8 Vecino (81’ 20 Borja Valero), 77 Brozovic; 16 Politano (81’ 10 Lautaro Martinez), 15 Joao Mario (60’ 14 Nainggolan), 44 Perisic; 9 Icardi Sur le banc: 27 Padelli, 2 Vrsaljko, 5 Gagliardini, 13 Ranocchia, 23 Miranda, 29 Dalbert, 87 Candreva Entraîneur: Luciano Spalletti Sassuolo: 47 Consigli; 21 Lirola, 23 Magnani, 6 Rogerio, 13 Peluso; 32 Duncan (73’ 68 Bourabia), 73 Locatelli, 12 Sensi (76’ 4 Magnanelli); 25 Berardi, 27 Boateng, 9 Djuricic (62’ 20 Boga) Sur le banc: 28 Satalino, 79 Pegolo, 5 Lemos, 10 Matri, 30 Babacar, 31 Ferrari, 39 Dell'Orco, 98 Adjapong, 99 Brignola Entraîneur: Roberto De Zerbi Arbitre: Pairetto Var: Banti Averti(s): Sensi (S), Brozovic (I), Rogerio (S), Peluso (S) Expulsé(s): / ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Luciano Spalletti, Stefan De Vrij et Kwadwo Asamoah ont analysé le match nul des Nerazzurri à InterTv. Luciano Spalletti "Nous aurions dû exhiber un peu plus de qualités en attaque, mais nous avons également perdu des ballons faciles qui nous coûtent en énergie. Il nous a manqué quelque chose dans la gestion, nous ne parvenions pas à donner suite aux ballons récupérés et Sassuolo pouvait se réorganiser sur sa ligne défensive. Il s’agit forcément d’erreurs découlant d’une précipitation, peut-être qu’avec une qualité attendue, cela ne se serait pas produit. Nous avions dû à chaque fois verticaliser le jeu, alors que nous aurions dû faire circuler plus le ballon." C’est le premier nul avec Sassuolo, place au Torino à présent… "Nous devrons aller, comme toujours, à Turin pour faire notre jeu et mettre en évidence notre potentiel. Nous devrons nous mettre en condition pour tenter de remporter le match face à un client qui aujourd’hui a énormément incommodé et réalisé une belle prestation à Rome. On ne pourra pas faire autrement." Comment avez-vous vécu ce Meazza envahi par les enfants ? "C’était très bien, très beau, divertissant et cela m’a diverti. Il était facile d’entendre leur cris qui sont ceux de personnes qui veulent juste s’amuser sans chercher autre chose. C’était un stade plein d’amour pour le football." Exagérons-nous lorsque nous disons qu’un tel match, il y a un an, vous l’auriez perdu ? "Oui, ce que vous dites est assez dur. J’ai dit à l’équipe qu’elle a bien travaillé mais qu’il est encore utile de grandir. Les attentes sont très élevées, dès lors tout autre résultat qu’une victoire devient une contre-performance." Stefan De Vrij "Le but nous a manqué, nous l’avons cherché, mais nous ne sommes pas parvenus à concrétiser. Nous avons aussi dû faire face à plusieurs tentatives de Sassuolo qui est une bonne équipe. Handanovic est le plus méritant car il nous a sauvé une paire de fois. Nous avons fait un bon match, mais il nous a manqué de la hargne devant le but. A chaque fois que nous perdions un ballon banal, Sassuolo partait vite en contre. On aurait dû faire mieux." Le Torino ? "C’est une rencontre importante pour renouer avec la victoire, c’est ce que nous voulons. C’est aussi une bonne équipe, nous devrons bien nous y préparer." Le Meazza avec les enfants ? "C’était beau, l’ambiance était totalement différente et ils se sont fait entendre." Kwadwo Asamoah "Il nous a manqué la dernière passe pour aller au but. Nous avons connu tant de ratés. Spalletti nous demandé de rester calme, mais nous étions trop pressés, c’est ce qui nous a fait perdre trop de ballon. Nous devons travailler sous cet aspect : Lorsque tu ne marques pas de but, il y a ce moment où tu dois avoir la possession afin ensuite d’attaquer de la meilleure des façons." La campagne de sensibilisation sur la discrimination ? "Nous sommes des frères du monde, nous devons combattre le racisme, nous ne le sommes pas." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  21. Le gardien slovène de l’Inter, Samir Handanovic, a été interviewé par la chaîne télévisée DAZN après le match nul face à Sassuolo. Les Neroverdi s'étaient procurés les meilleures occasions au Meazza mais ont butté sur un Samir Handanovic des grands soirs. "J'ai fait quelques arrêts, mais c'est mon travail", a-t-il déclaré en haussant les épaules. "Ce fut une rencontre équilibrée et je pense que le partage des points a été le meilleur résultat (au vu de la physionomie de la rencontre).Les deux équipes voulaient pratiquer un beau jeu, mais il est temps pour nous de nous de nous focaliser sur notre prochain match". "Lorsque vous gardez votre cage inviolée, le mérite revient à toute l’équipe, mais cela dépend aussi du nombre de chances que vous accordez à vos adversaires. Nous sommes bons, mais nous devons nous améliorer. Ce fut un bon début." Ce match était inhabituel, car il se jouait à huis clos à cause des abus racistes des supporters de l'Inter. Vous avez donc bénéficié d'une dérogation spéciale permettant à 11 000 enfants d'écoles locales d'assister à cette rencontre. "Nous avons vu les enfants s'amuser et faire du bruit. C'était charmant, car c'est triste de jouer dans un stade vide.”
  22. Selon Fcinternews.it, le club de Sassuolo, prochain adversaire de l'Inter, n'acceptera pas de contrepartie technique afin de diminuer le coût du droit de rachat dont dispose l'Inter pour Matteo Politano. 20 millions sinon rien Le club Nerazzurro devra décider s'il souhaite toujours racheter le jeune ailier italien né en 1993. Si tel est le cas et par rapport aux accords conclus l'été dernier, l'Inter devra verser au club Émilien 20 millions d'euros. Pour l'heure tout changement de route semble impossible étant donné le comportement adopté par Giorgio Squizi. Durant l'été 2019, les deux clubs seront amenés à se revoir pour parler d'Alfred Duncan et Jens Odgaard, il ne faut donc pas non plus exclure un changement de cette ligne directrice. La Der des Ders du Fair-Play-Financier Actuellement, Politano poursuit sa saison Nerazzurra où il comptabilise 26 titularisations entre la Serie A, la Coppa Italia et la Ligue des Champions. Il est l’auteur de 2 buts et de 4 passes décisives pour un total de 1 804 minutes jouées. Il fait également parti des meilleurs joueurs mis à la disposition de Luciano Spalletti. Avec l'arrivée de LionRock Capital, il est utile de penser que l'Inter ne revivra pas une "Rafinha-Bis"... Reste à présent à voir ce dont est réellement capable le nouvel actionnaire minoritaire de l'Inter. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  23. Damien

    Serie A - J20 : Inter vs. Sassuolo

  24. L’administrateur délégué de Sassuolo, Giovanni Carnevali s’est livré à Radio Sportiva. Ce dernier est revenu sur deux dossiers bouillants à l’Inter : Giuseppe Marotta et Matteo Politano. Giuseppe Marotta "J’entretiens une grande amitié avec lui, c’est un grand manager et un grand dirigeant, je sais qu’il est courtisé par plusieurs équipes. Il n’aura aucun problème pour se trouver une belle place, mais finalement, c’est lui qui prendra la décision. J’espère qu’un manager de sa trempe revienne le plus vite possible car nous avons tous besoin d’avoir de grands dirigeants et il n’y en a pas beaucoup comme lui." Matteo Politano "Je suis très fier de ses prestations, cela me fait plaisir pour l’Homme, il a disputé une très belle partie en Ligue des Champions. C’est un joueur de qualité mais aussi un très bon garçon. Il peut apporter entière satisfaction aux tifosi Nerazzurri. Avec nous, il a démontré qu’il était un grand professionnel en oubliant le Napoli et en jouant les six derniers mois à un haut niveau pour notre équipe. Finalement, un autre grand club est venu le recruter." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  25. Damien

    Serie A - J1 : Sassuolo 1-0 Inter

×
×
  • Créer...