Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'sebastiano esposito'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

13 résultats trouvés

  1. Antonio Conte est un Homme qui fait confiance aux plus jeunes, preuve en est l’intégration réussie de Sebastiano Esposito… Une situation toute nouvelle pour l’Inter qui, jusque-là, ne faisait usage de son vivier que pour remplir ses caisses. Pour Conte, tout doit être prouvé avec des faits. Si un joueur mérite de jouer, il lui offrira sa chance, peu importe l’âge. Partant de ce constant, Alessandro Bastoni (20 ans) et Sebastiano Esposito (17 ans) ont fait le grand saut, le tout sans connaitre une quelconque peur. Selon le Corriere Dello Sport, un nouveau joyau devrait faire très rapidement ses débuts en équipe-première : Lorenzo Pirola, né en 2002 et défenseur central, convoqué pour le Mondial U-17 au Brésil : "Très bientôt nous reverrons aussi Pirola à Appiano, tout comme d’autres Azzurrini de l’U-17 qui ont été éliminé du Mondial Brésilien. Pour Pirola, il est plus que probable qu’il débutera en équipe première dans les mois à venir." Validez-vous cette confiance envers les plus jeunes ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Journée noire pour Matteo Politano à l’Inter. Celui-ci a été victime d’une luxation de la cheville gauche, suite à une faute de Schultz à Dortmund et qui va le tenir éloigné des terrains durant une assez longue période. En effet, la première partie du traitement consistera à l’immobilisation complète de sa cheville, une réévaluation de la situation aura lieu dans les prochaines semaines. L’Inter déforcée en attaque Voici l’analyse de la Gazzetta Dello Sport : "L’absence minimale prévue est d’un mois. L’attaquant devrait être capable de cavaler pour les confrontations face à la Roma et au Fc Barcelone. Les examens réalisés ce mercredi ont exclu toute complication osseuse. Malgré la lourde charge de Schulz, Politano était resté sur le terrain jusqu’au bout alors que plusieurs équipiers, Godin en tête, lui avait conseillé de sortir et de laisser l’équipe à dix." Cette absence est une nouvelle tuile importante pour Antonio Conte en terme de turn-over. Avec les absences conjuguées de Sanchez et de Politano, il ne reste plus qu’une seule cartouche offensive à Conte derrière le duo Lautaro-Lukaku : Le jeune Sebastiano Esposito. Matteo s’exprime A travers les réseaux sociaux, Politano a adressé un message aux tifosi : "Je dois hélas être mis au repos quelques temps. Merci à tous pour vos messages, nous nous reverrons très vite." Moment charnière dans la carrière d’Esposito Interviewé par Rivista Undici, Sebastiano Esposito a bien conscience que cette saison, il a une carte importante à jouer, une opportunité s’ouvre à lui : "Oui, c’est une année divertissante, mais je me rends aussi compte que cette année est cruciale, bien plus délicate que les autres années. Je dois moins me planter. Moins me planter pour plus de possibilités de carrière." Moi, le symbole d’une génération ? "Je pourrais le devenir, je pourrais être un leader de ma Nazionale, de la U-18, de la Primavera de l’Inter. Je dois pour cela également le démontrer à chaque fois." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Le rêve de Sebastiano Esposito est devenu réalité, mais nous ne sommes qu’au début d’une et espérée longue histoire d’amour entre le joueur et son club. Précoce en Ligue des Champions, lui qui en remplaçant Romelu Lukaku, y aura débuté à l’âge de 17 ans et 113 jours en remplaçant le joueur le plus cher de l’Histoire de l’Inter, tout un symbole. Floqué du numéro 30, Sebastiano s’est parfaitement fondu dans l’Inter de Conte au point d’y être à présent un joueur stable qui verra son temps de jeu en équipe première considérablement augmenter. La prestation du numéro 30 de l’Inter face à Dortmund lui permet de revendiquer une place de titulaire face à Parme, soit à la place du Diable Rouge, soit à la place de l’Albicéleste Lautaro Martinez. Actuellement, à la Viale Della Liberazione, l’objectif est de blinder son jeune diamant. En effet, la Direction Nerazzurra est convaincu qu’Esposito est différent des autres jeunes sorti du vivier Nerazzurro. Comme le souligne le Corriere Dello Sport : "Ces dernières années, le secteur jeune interiste a été une usine de joueurs, pourtant aucun n’a su revendiquer une place en équipe première." "Le seul joueur actuellement présent dans le noyau se nomme Cristiano Biraghi, qui est revenu à la base cet été, à l’âge de 27 ans et après avoir évolué à la Fiorentina. Dans le futur, Radu pourrait devenir l’hériter de Samir Handanovic, mais pour se faire, il a également été cédé et ensuite racheté au Genoa." "Un parcours similaire pourrait être suivi par Pinamonti, joueur appartenant pour l’heure à Preziosi, mais l’Inter dispose d’une option préférentielle en cas de rachat en ayant qu’à investir 20 millions d’euros. Les autres talents, Zaniolo et Bonazzoli pour ne citer qu’eux, ont été fondamentaux, qu'à travers leurs cessions pour les finances du club." En résumé, personne, dans l’histoire récente de l’Inter ne peut revendiquer une expérience similaire à celle de Sebastiano Seb, c’est bien Le plan actuel est de blinder le jouer et de le conserver à la Pinetina, afin qu’il puisse poursuivre sa croissance à l’Inter, en misant sur les capacités à Conte à extraire le meilleur de ses joueurs Ce n’est donc pas un hasard de voir que les négociations relatives à un renouvellement de contrat vont débuter. Car même si le contrat actuel, signé il y a un an, prendra fin en 2022, le 2 juillet prochain, Esposito fêtera son 18ème anniversaire. Le contrat à venir sera un quinquennal et il est superflu de souligner qu’il ne s’agira plus d’un contrat de jeune, mais bel et bien d’un contrat pro. L’avis paternel Agostino Esposito est revenu sur la prestation de son rejeton de fils face à Dortmund et sur l’actuelle période qu’il traverse: "Sur certaines actions, il a pu faire parler sa puissance et sa faim. Son premier touché était beau aussi car c’était son premier ballon en Ligue des Champions. À présent, il doit être bon à savoir garder les pieds sur terre et il est assez mature pour y parvenir." "Il revenait tous les jours les jambes lourdes. Je ne pensais pas, même si je m’y attendais, qu’il propose un tel niveau, une telle insouciance dans cette façon de joueur. Il y avait son frère au stade et je l’ai aussi félicité en lui envoyant un message et il m’a répondu avec un petit cœur." Début d’une belle histoire Le Giuseppe Meazza, voire l’Europe a pu découvrir un jeune effronté qui a rempli plus que pleinement la tâche de remplacer Romelu Lukaku dans une confrontation directe ô combien importante pour la suite du parcours européen de l’Inter Ce jeune homme est bien sûr Sebastiano Esposito qui a fait parler la poudre : Là où Romelu Lukaku s’était cassé les dents, en la personne de Hummels, Esposito a fait parler sa faim et l’étendue de ses qualités. En effet, il y a lieu de ne pas oublier qu’Hummels est un ancien champion du Monde, celui-ci avait d’ailleurs tenu le Diable Rouge en respect. Pourtant Esposito aura pris le meilleur en lui faisant face, en prenant également le meilleur sur un second joueur, Weigl et en obtenant un penalty à la suite d’une faute de l’international allemand. Le tout à l’âge de 17 ans, soit de la pure folie. Comme le souligne la Gazzetta Dello Sport: "Esposito les a dévorés, le jeunot à conserver le ballon, mis à mal la défense et mis le pied utile lui permettant d’obtenir un pénalty face au Champion du Monde Hummels. Le plus jeune interiste à avoir débuté en Coupe des Champions, l’ancienne version de la Ligue des Champions, se nomme Giuseppe Bergomi." Maitre Capello encense Sebastiano Après la victoire de l’Inter, Fabio Capello a encensé la jeune pépite Nerazzurra: "Je suis toujours heureux lorsqu’un jeune débute en Ligue des Champions." Un message qui a touché Esposito, présent par satellite dans les locaux de Sky Sport. Don Fabio, égale à lui-même aura tout de même réussi la prouesse d’embarrasser le numéro 30 Nerazzurro: "À présent, n’emprunte pas la même route que Zaniolo." Interloqué, Condò a demandé la raison de cette déclaration. Celui-ci n’a pas pu y répondre étant donné l’intervention d’Ilaria D’Amicco qui a botté en touche : "Mais non, Ce que Capello a laissé sous-entendre, c’est que Zaniolo a quitté l’Inter." Vu le malaise ambiant, nul doute que la réelle référence de Don Fabio était le comportement extra sportif de Zaniolo, qui a d’ailleurs déjà été accusé d’avoir pris la grosse tête à Rome Réaction du principal intéressé Interviewé par l’Uefa, Sebastiano s’est livré sur ses débuts en Ligue des Champions, alors qu’il n’a jamais encore foulé les terrains de la Serie A à l’instar d’un autre italien très bien connu : Marco Veratti "J’étais très ému lors des cinq premières minutes, ensuite je suis rentré dans le match comme me l’a demandé l’entraîneur, en donnant le maximum. Je suis toujours à la disposition de l’équipe, j’ai fait de mon mieux et je suis heureux que nous l’ayons emporté." Inter Tv n’allait bien sûr pas le louper "J’ai ressenti une émotion fantastique, débuter au Meazza, avec toutes ces personnes. Je pense que le rêve de chaque enfant est de jouer au football. Un ballon m’a été adressé, je l’ai bien contrôlé et j’avais l’envie de proposer cette façon de jouer, avec un mélange de pensées. Je suis content de mes débuts et surtout de la victoire d’équipe." "Avant de monter sur le terrain, Conte m’a recommandé, avant tout, de rester concentré. Sur une longue balle, j’ai su m’intercaler entre deux joueurs et j’ai mis le pied devant celui d’Hummels, j’avais obtenu le penalty. J’ai ressenti une émotion fantastique en Ligue des Champions en affrontant de grands champions." Que vous a dit Conte à la 91’ ? "Il m’a juste dit de tourner autour du milieu de terrain et de chercher à partir en profondeur, j’étais frais et eux fatigué." À quoi allez-vous penser en lisant les articles sur vous dès demain ? "Il y en a déjà un qui était sorti, mais je n’en savais rien, je ne regarde pas beaucoup les journaux. Je préfère continuer de la sorte, je dois remercier ma famille qui m’aide à avoir les pieds sur terre, c’est une valeur familiale qui m’a été enseigné." Le Saviez-Vous ? Face à Dortmund, L’Inter a aligné une très jeune attaque composée d’Esposito et Lautaro, qui réunit, ne culmine qu'à 39 ans ! Et vous, que pensez-vous de l’éclosion de Sebastiano ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Suite à la blessure d’Alexis Sanchez, Sebastiano Esposito ne participera pas au Mondial U-17. Rater une telle compétition pourrait être préjudiciable, mais ce ne sera pas le cas de Sebastiano qui devrait débuter en Serie A, voire en Ligue des Champions. Plus jeune Interiste en Coupe d’Europe En effet, Esposito est le joueur le plus jeune de l'Histoire de l'Inter à avoir débuté un match européen, cela s’est produit, il y a un an, lorsque Spalletti qui était alors en poste, avait décidé de l’aligner en Europa League contre l’Eintracht. Conte va devoir se passer d’Alexis Sanchez pour une période de trois mois et n’aura à sa disposition que Lukaku, Lautaro et Politano en pointe. Partant de ce constant, le Baby sera donc l’arme supplémentaire du natif de Lecce. "Plusieurs grands clubs européen ont sondé l'Inter" "Esposito vient d’une famille de footballeur, il est arrivé à Milan en 2013 et a démontré tout son potentiel entre l’Under-17 et la Primavera. Il est l’auteur de 16 buts en 14 matchs en sélection, sans parler des 6 buts en 16 matchs avec l’équipe de Madonna. Des statistiques qui avaient d’ailleurs incité Conte à le convoquer pour la tournée estivale." "Esposito est un attaquant agile, créatif, d’une qualité technique sans aucun doute supérieur, le tout uni à une très belle personnalité. Si la blessure de Sanchez est une très mauvaise nouvelle, il se pourrait que l’Histoire puisse s’écrire dans les pieds de Sebastiano…." Pensez-vous que Sebastiano Esposito puisse devenir le présent et le futur radieux de l'Inter ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. C’est une information Sky Sport : Si Alexis Sanchez est écarté pour une longue période, Sebastiano Esposito pourra faire une croix sur la Coupe du Monde des moins de 17 ans. "L’information pourrait impacter le jeune Esposto qui était convoqué pour le Mondial U-17. Il est évident que si Sanchez est écarté, qu’il sera très difficile de voir l’Inter le laisser partir. Il restera probablement au club pour se mettre à la disposition de l’équipe. Il faut attendre le résultat des examens." - Andrea Paventi En effet, les caractéristiques d’Esposito sont unique et il s’agirait pour l’Inter d’une absence extrêmement importante C’est un fait la blessure de Sanchez préoccupe énormément l’Inter et plus particulièrement Conte qui se retrouve sans alternative en pointe, en ne pouvant compter que sur Romelu Lukaku qui n’est pas encore à 100% de ses capacités, Lautaro Martinez et Matteo Politano. De fait, la présence de Sebastiano Esposito, véritable étoile de la Nazionale U-17 revêt une importance toute particulière. A la base, le baby italien aurait dû s’envoler pour le Brésil pour y disputer le mondial de sa catégorie. Mais depuis la blessure de Sanchez, si celle-ci est de longue durée, Antonio Conte est convaincu qu’il est préférable de le retenir à Milan. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. A la veille de la rencontre opposant le Chili à la Guinée, le Sélectionneur National, Reinaldo Rueda, est revenu sur la blessure d’Alexis Sanchez. "Nous avons perdu Alexis pour ce match et s’il vient à se faire opérer, via l’Inter, il sera absent pour deux ou trois mois. C’est dommage car il était parvenu à rejouer dans son club, en inscrivant deux buts et en disputant la Ligue des Champions." "A présent, ce sont des heures cruciales, nous sommes dans l’attente de la décision qui sera prise par l’Inter. Ils décideront eux de ce qu’il y aura lieu de faire, pour nous c’est Alexis Sanchez, pour l’Inter, c’est un de ces joueurs." Le malheur des uns fait le bonheur des autres : Sebastiano Esposito doit-il saisir cette fenêtre de tir ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Du racisme au rêve de jouer à l'Inter...Sebastiano Esposito, véritable révélation de l'été 2019 de l'Inter s'est livré au Corriere Dello Sport. Lukaku-Cagliari "J'étais sur le banc et je pense que Lukaku a été grand. Il a répondu aux racistes en inscrivant un but, sans alimenter de polémique, il a démontré qui avait raison et qui avait tort." Est-ce que cela se passe à votre âge ? "Jamais, c'est un truc d'adulte, malheureusement. Mais nous les jeunes, nous pouvons inverser cette tendance. Nous avons le devoir de nous y efforcer car nous sommes l'exemple d'une intégration possible, de notre départ à l'école jusqu'à notre montée sur le terrain. Ici, en Nazionale, il y a Udogie et Tongya et je vous garantis qu'ils sont aussi italiens que moi." "Les tifosi, pour perturber l'adversaire, font des choses sans réellement se rendre compte de la portée de leurs actes. Ils n'imagine pas les dégâts qu'ils peuvent occasionner dans la tête d'un footballeur qui en a été victime." Antonio Conte "C'est un honneur de suivre les entraînements avec l'équipe première, même si je dois avant tout penser encore à la Primavera. Durant l'été, j'ai fais le tour du monde avec le maillot de l'Inter et j'étais impatient que mon heure arrive." "Je ressens de la confiance autour de moi, on croit en moi. Conte est une personne fantastique, nous entretenons de bons rapports, il a la capacité de transmettre de l’adrénaline pure, il fait partie de ceux qui en ont...il rit." Le but que j'aurai voulu inscrire ? "Celui de Ronaldo face à la Lazio lors de la finale de la Coupe de l'Uefa en 1998. De la folie, une feinte, une contre-feinte et le dribble sur le gardien." "Je pense aussi à celui de Totti contre la Sampdoria lorsqu'il a repris le ballon du gauche à la volée au Marassi. Ce sont mes deux idoles." Mes rêves à concrétiser ? "Débuter en Serie A avec l'Inter et remporter le Mondial U-17. Je crois que ce sont deux choses qui peuvent se concrétiser." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. En ces derniers jours de Mercato, l’Inter doit encore finaliser son secteur offensif, soit par un recrutement d’un milieu de terrain, soit par celui d'un attaquant. Antonio Conte souhaiterait avoir à sa disposition Arturo Vidal et Dzeko. Biraghi pourrait revenir à l’Inter si Dalbert accepte de partir à la Fiorentina. Toutefois, un joueur se démarque en attaque : Sebastiano Esposito. Voici ce que nous révèle la Gazzetta Dello Sport La première intervention va devoir avoir lieu rapidement car nous approchons à grands pas de l’ouverture du championnat. Romelu Lukaku travaille dur, mais ce sera compliqué de le voir tenir plus de 50-60 minutes face à Lecce. Qui plus est, Conte ne voudra pas prendre de risque avec un joueur-clé de cette saison. Il y a également Lautaro Martinez, qui est inévitablement en retard au niveau de sa condition physique, lui qui est revenu tardivement à Milan après la Copa America. Il reste dans le noyau Matteo Politano qui peut jouer en seconde pointe. Sur la base de ces informations, le fils-prodige Esposito voit sa côte grimper en flèche. Auteur d’une excellente pré-saison, il dispose d’un rapport spécial avec Antonio Conte et a de la personnalité à revendre. Esposito qui a comme modèle Francesco Totti dispose de caractéristiques physiques et techniques qui rappellent le Mythe Giallorosso. A la Pinetina tout le monde reste très attentif pour lui faire conserver les pieds sur terre, Conte en particulier. Pour lui, le joueur est à la disposition de la Primavera et il pourra s’entraîner et jouer avec l’ équipe première. Esposito, la révélation de l’année ? Le saviez-vous ? Romelu Lukaku a eu droit à une visite particulière à son hôtel. En effet, les représentants de la Curva Nord sont venus à lui. Big Rom a apprécié cette entrevue, preuve en est, il a revêtu le maillot de la Curva Nord. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Edin Dzeko aurait déjà pu être un joueur de l’Inter la semaine dernière. Mais seulement à la condition de devoir se séparer de Sebastiano Esposito. Comme le révèle le Corriere Della Sera, cette demande de la Louve a été immédiatement rejetée. "Il est vrai que Dzeko aurait déjà pu revêtir la vareuse interiste si Marotta et Ausilio avaient accepté de céder Esposito à la Roma. Cette éventualité n’a jamais été prise en considération, sans oublier la vente de Zaniolo." Conte a les idées claires et refuse de le perdre: "Si Sebastiano continue à être aussi important pour nous, Il alternera entre l’équipe-première et la Privamera." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. "J’ai toujours voulu porter le maillot de l’Inter." C’est un fait, cette phase de pré-saison a mis en lumière Sebastiano Esposito. La pépite Nerazzurra s’est livrée à la Gazzetta Dello Sport Actuellement, la prestation face à Tottenham n’a laissé personne indifférent… "C’est clair, je suis assez satisfait du match, ma prestation était positive et nous sommes parvenus à l’emporter aux penaltys. C’est vrai qu’il ne s’agissait que d’un simple amical, mais c’est important d’acquérir cette mentalité de conquérant, aussi dans ce type de match." Comment avez-vous vécu ce premier mois en immersion totale en équipe-première ? "Avant tout, il est juste de rappeler que je me sens comme un joueur de la Primavera, c’est là que j’évoluerais.. Ceci étant dit, c’était une belle expérience de m’entraîner avec tant de champions, j’apprends tellement à leurs côtés. Je cherche toujours à faire de mon mieux en écoutant les conseils de l’entraîneur." Comment est Conte, l’entraîneur ? Quel est votre ressenti ? "C’est un grand entraîneur, l’un des trois meilleurs du monde. Ce qui m’a marqué c’est son charisme et sa grande personnalité." Pourriez-vous nous raconter votre passe décisive pour Sensi ? Comment est-elle née ? "Conte nous demande cela. A nous les attaquants, de réaliser des passes précises et de réaliser des mouvements précis. Nous les testons à l’entraînement et nous tentons ensuite de les mettre en pratique en match. Je suis content que cet assit se soit déroulé de cette façon, Sensi s’était bien démarqué et j’ai su lui donné un ballon de la façon la plus correcte." En mars, vous débutiez en Europa League, que pensez-vous de la saison écoulée ? "C’était une belle année car elle m’a apporté tant de satisfaction au niveau des jeunes. Je me souhaite de toujours faire mieux, c’est mon objectif. Et pour y parvenir, je dois continuer à travailler durement quotidiennement." Vous avez prolongé jusqu’en 2022 avec l’Inter malgré l’intérêt de grands clubs tel que le PSG, pourquoi avoir voulu rester Nerazzurro ? "C’est simple : J’ai toujours voulu porter ce maillot depuis le début de ma carrière, mon désir est de rester." Vous êtes issus d’une famille de footballeur. Votre grand-père évoluait en Dilettanti, votre père chez les jeunes du Napoli, votre frère ainé au Chivo et votre petit frère à l’Inter… "Et il y a aussi mon oncle maternel qui a aussi joué chez les jeunes au Napoli. Mais ce n’est pas un secret : La famille Esposito se nourrit de pain et de ballon. Nous avons le football dans notre adn, nous avons tous grandi avec cette volonté de venir des footballeurs professionnels." Que voudriez-vous volter à votre frère aîné ? "Sa technique." Et au plus jeune ? "Son coup de tête." Comment imaginez-vous la saison à venir ? "A la base, j’aurai encore l’âge pour jouer en U-18, il serait donc logique de me voir à l’Inter aussi bien en U-18 qu’en U-19. Ensuite, c’est évident que j’espère pouvoir continuer à m’entraîner avec l’équipe-première, c’est la meilleure façon de grandir. Ce sera une saison qui sera très stimulante : Je saurai me montrer prêt." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. gladis32

    Conte: "C'est positif"

    Antonio Conte s'est montré plutôt satisfait après la victoire aux tirs au but ce soir contre Tottenham, dans le cadre de l'Internation Champions Cup 2019. Extraits. "Je suis heureux de la prestation. Tottenham a pour armes la force physique et l'intensité, et avons réussi à rivaliser. C'est un signe supplémentaire que me témoigne l'équipe en vue de s'améliorer et de développer sa propre personnalité. Nous tentons de créer une bonne mentalité et aujourd'hui nous n'avons pas eu peur. J'ai eu de bonnes réponses. Ils veulent travailler et ils le font de la bonne façon, que ça soit sur le plan sportif ou tactique. C'est positif. Nous ne sommes qu'en août mais nous espérons continuer dans cette voie." Un mot sur Politano, entré en jeu à la mi-temps : "Il a récemment repris l'entrainement avec nous, et bien entendu il est en retard d'un point de vue tactique notamment dans les phases de non possession notamment. C'est un joueur de un contre un, il peut apporter sa contribution en tant qu'attaquant. Il a les qualités pour et je suis content de l'avoir disponible." Qu'avez-vous pensé de Sebastiano Esposito ? "Nous parlons là d'un très jeune joueur. La saison passée il ne débutait même pas avec la Primavera. Il vient d'avoir 17 ans et c'est bien pour lui de s'entrainer avec des adultes. C'est quelqu'un qui, s'il garde les pieds sur terre, comme Pirola ou Agoumé, a de grandes perspectives. Il nous appartient maintenant de les faire grandir de la bonne manière, en alternant entrainements avec nous et match avec la Primavera. S'il garde la même humilité et le même désir de travailler qu'il montre, il peut être important pour l'Inter." Le calendrier est sorti et votre premier match est à domicile contre un promu, mais pas n'importe lequel, Lecce : "Ce sera une rencontre particulière pour moi vu que j'y ai grandi. J'y ai joué aussi. Je suis très heureux qu'ils soient de retour dans l'élite. J'ai de l'affection mais vous savez très bien que pendant 90 minutes, nous serons adversaires avant tout." ®gladis32 - internazionale.fr
  12. La saison 2019/20 de la « nouvelle Inter » d’Antonio Conte a enfin commencé. Après la conférence de presse pour la présentation d’Antonio Conte, l'équipe est partie pour Lugano, site de la retraite d'avant-saison, où elle a déjà tenu sa première journée de séances d'entraînements. Parmi les 28 appelés, il y a aussi beaucoup de jeunes : un 2000 (Colidio), deux 2001 (Ntube et Vergani) et un « Wonder Five » de 2002 (Stankovic, Pirola, Persyn, Agoumé et Esposito). Une année, celle de 2002, sur laquelle l'Inter vise et qui a donné satisfaction et triomphes au cours des deux dernières saisons. Elles ont consacré les champions italiens (d'abord chez les moins de 16 ans, puis chez les moins de 17 ans), et plusieurs garçons ont déjà eu la chance de se montrer avec la Primavera d'Armando Madonna. Un fait en particulier fait réfléchir... Parmi ces jeunes, trois éléments ont fini dans le « Top 11 » du dernier Euro-17 (Pirola, Agoumé et Esposito) et sont désormais sous le commandement d'Antonio Conte. Voici le top 5 des -17 de Conte présents au stage : 1/ Filip Stankovic Fils du légendaire Dejan Stankovic, Filip Stankovic est un gardien réactif à la personnalité affirmée : capitaine des champions italiens des moins de 16 ans en 2017/18 et des champions italiens des moins de 17 ans au cours de la saison qui s'achève, il a déjà fait ses débuts avec la Primavera d'Armando Madonna le dernier jour de la saison contre Palerme. 2/ Lorenzo Pirola Défenseur central gaucher, Lorenzo Pirola est considéré comme l'un des tout meilleurs dans son rôle au niveau international, de manière à intégrer le top 11 lors du dernier Euro-17. Titulaire depuis deux saisons avec les moins -17, il a été intégré à plusieurs reprises à la Primavera d’Armando Madonna, sans toutefois commencer titulaire. 3/ Tibo Persyn Arrivé à l'Inter l'été dernier en provenance de Bruges, Tibo Persyn a été immédiatement associé à la Primavera, alors qu'il était âgé de moins de 17 ans. Milieu droit, bénéficiant de solides qualités offensives, Madonna a augmenté son champ d’action devenant un ailier et jouant souvent à la droite du trident offensif. À sa première saison en Italie, il a joué 27 fois, marquant 3 buts. 4/ Lucien Agoumé Un des premiers coups du marché estival de l'Inter : Lucien Agoumé a choisi les Nerazzurri malgré les offres de nombreux grands européens. Tiré de Sochaux, où il a déjà eu l'occasion de faire ses débuts en Ligue 2, il est considéré comme l'un des meilleurs talents de la scène internationale, comparé à son compatriote Paul Pogba. Capitaine de l'équipe France lors du dernier match européen des moins de 17 ans, il a été inclus dans la formation idéale du tournoi. 5/ Sebastiano Esposito La mégastar de notre pépinière, le joyau le plus brillant de la jeunesse Inter. Protagoniste d'une saison extraordinaire entre les -17 ans, la Primavera et les Azzuro -17 ans, en plus d'avoir fait ses débuts dans la première équipe à l'occasion du match de la Ligue Europa contre l'Eintracht Francfort, Sebastiano Esposito a signé sa prolongation jusqu'au 30 juin 2022, démontrant à quel point l'Inter mise sur lui. Meilleur buteur du dernier Euro -17 ans, meilleur attaquant du tournoi, il a également été inclus dans le Top 11 de la compétition. Vous pouvez dormir sur vos deux oreilles, l’avenir de l’Inter s’annonce prodigieux ! Rédigé par Davis_Bloom - Internazionale.fr
  13. L’Inter U-17 est Championne d’Italie ! L’équipe de Zanchetta a remporté la finale l’opposant à la Roma, grâce à Sebastiano Esposito auteur d’un triplé ce jeudi soir. L’Inter dispose de l’attaquant du futur auteur d’une année mémorable, lui qui a connu cette saison la Primavera, l’Euro U-17 et effectué ses débuts en équipe première. Âgé de 17 ans, il aura marqué cette catégorie de son empreinte. Qui plus est, le portier romain, Pietro Boer a été l’auteur de parades spectaculaires, sans quoi l’Inter aurait humilié le club de la Capitale. Outre le Scudetto, l’Inter peut se féliciter de disposer en ses rangs d’une pépite qui se voit déjà prédestiner un avenir radieux. Espérons à présent que l’Inter saura gérer Esposito de la meilleure des façons qu'il soit. Qui est Esposito ? Après avoir connu l'U-17 en début de saison, Esposito est devenu une partie intégrante de la Primavera. Il s'est immédiatement présenté comme un joueur fondamental. Avec la Primavera de Madonna, il a inscrit 8 buts (3 en Serie A, 2 dans le Final Four, 2 en Coupe d'Italie et 1 en Super Coupe) Avec l'U-17, il a inscrit 16 buts en 14 matchs, dont 5 ont été inscrit des demi-finales à la Finale. Avec l'U-17 de l'Italie, il a inscrit 14 buts en 20 matchs. Il a été élu meilleur buteur de l'Euro de sa catégorie et a été inséré dans le Onze-Type de la compétition. Il a débuté en équipe première, le 14 mars 2019 à l'occasion de la confrontation entre l'Inter et l'Eintracht Francfort. Il est devenu, de la sorte, le plus jeune joueur interiste dans l'Histoire de l'Inter, en Coupe d'Europe ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...