Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'sponsors'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Série A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

50 résultats trouvés

  1. Marco Tronchetti Provera, le mister Pirelli, s’est livre à la "Politica Nel Pallone" sur GR Parlemento. Ce dernier s’est livré sur les ambitions de l'Inter en vue de la saison à venir. Comment célébrer les 25 ans de sponsorisation de Pirelli ? "Le meilleur moyen est de proposer un résultat qui rendra les tifosi encore plus passionnés par leur équipe, qui depuis tant d’années ne parvient plus à proposer ce à quoi elle nous avait habitué. Le résultat est fondamental, nous devons jouer pour la gagne, ce qui compte c’est d’avoir l’esprit d’équipe." Antonio Conte ? "L’entraîneur sait comment motiver les joueurs, tout est mis en œuvre pour redevenir compétitif. Conte a prouvé à la Juve, en Nazionale et à Chelsea qu’il était un grand entraîneur. Il n’a plus rien à prouver à personne, mais il doit continuer à réaliser de belles choses." "Avec lui, l’Inter va retrouver de sa splendeur. Conte propose une grinta qui peut être comparée à celle de Mourinho, ce sont des hommes qui travaillent sérieusement à tous les niveaux, en disposant d’un leadership important." Le Mercato ? "Je m’attends à voir une Inter plus agressive, je m’attends à des choix qui renforceront le milieu de terrain et l’attaque qui a proposé un rendement mitigé ces dernières saison. Je m’attends à des changements importants pour profiter au mieux de notre force défensive." Le duel Sarri-Conte ? "Ils disposent tous les deux d'une grande expérience, ils ont tous deux connu le succès. La Juve a démontré sa force, à présent, l’Inter doit démontrer qu’elle est capable de la battre." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Marco Tronchetti Provera, propriétaire de Pirelli, s’est livré sur la 25ème année de partenariat avec l’Inter. Voici ses déclarations à la Gazzetta Dello Sport "Comme quoi… Ce qui est sûr c’est que nous avons débuté en 1995-1996. Ce lien est né de la constatation d’une logique de marketing, une marque mondiale comme peut l’être Pirelli se devait inévitablement de rentrer dans le marché international, et le football est l’un des sports qui proposait une telle exigence." Pirelli a été lié au maillot nerazzurro avec l’arrivée de Massimo Moratti, ce n’est pas qu’une coïncidence… "Disons que l’amitié qui me lie à Massimo nous a certainement permis de rentrer plus aisément dans le club. Nos rapport personnels et notre passion commune ont facilité notre intégration. Cela explique aussi le fait que nous ayons réalisé un si long parcours ensemble." Sans contrôle, la puissance n’est rien. C’est le slogan phare de Pirelli, le fait qu’il ait été inspiré par des champions tels que Carl Lewis et Ronaldo était-il un must ? "C’est vrai, et chaque fois que nous tentions de le modifier, il était toujours en position de force sur les alternatives. Il veut dire tellement pour nous, c’est impossible d’y renoncer. La team qui a en est à l'origine a réalisé un beau travail." Le 5 mai 2002, malgré Ronaldo et d’autres très grands champions, l’Inter a vu s’envoler le Scudetto à l’Olimpico. Les photographes l’ont immortalisé avec vous, aux cotés de Moratti : Vous sembliez incrédules, anéanti... "C’est sans aucun doute ma période la plus cruelle. J’aurais préféré que l’on ait à faire directement au 5 mai 2010, le jour de la victoire de la Coupe d’Italie remportée à l’Olimpico face à la Roma, c’était la première pierre du Triplé. Si j’en avais eu la possibilité, j’aurais aussi supprimé ce jour du calendrier Pirelli." La saison est à peine terminée...Vous-a-t’elle laissé un autre gout d'amertume ? "Disons que Spalletti avait une mission, nous qualifier en Ligue des Champions, mission accomplie et pour cela on doit lui en être reconnaissant. Ce qui est certain, c’est que ce ne fut pas une saison facile, même si elle s’est terminée sur une note positive." L’objectif atteint n’a pas permis à Spalletti de conserver son poste. A présent, on retrouvera sur le banc Antonio Conte, qui a commencé à gagner avec la Juve…comme l’avait fait Trapattoni… "Conte a aussi obtenu de très bons résultats en qualité de Sélectionneur de la Nazionale et à Chelsea. Nous parlons d’un excellent professionnel qui sera accueilli comme tel par les Interistes." Parlons de Marotta, qui a fait le parcours inverse d’Italo Allodi, le "Super Manager" de la Grande Inter... "Ce qui est sûr, c’est que Marotta a toujours démontré, durant sa carrière, qu’il était un très bon professionnel. Il travaille à l’Inter avec scrupule et habilité." Pensez-vous qu’il y ait beaucoup à faire sur le Mercato ? "Quelque chose doit être fait au milieu et en attaque. La défense est forte, elle est au niveau des compétitions internationales. Toutefois, le milieu de terrain et l’attaque se doivent d’être renforcés. Il n’en faut pas beaucoup pour diminuer notre écart avec la Juve, lorsque tu fais preuve d’une forte croissance personnelle." Il se dit que Conte a conseillé à l’Inter de céder Icardi, qu’en pensez-vous ? "Je ne me base que sur le terrain, et sur celui-ci Icardi est un attaquant de haut niveau, c’est incontestable." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. L’Inter a annoncé, via son site officiel, un nouveau partenariat. L’heureux élu se nomme SoccerDream. "Le FC Internazionale Milano et SoccerDream annoncent un partenariat qui offrira aux jeunes joueurs, la possibilité d’unir toutes les Inter Academy à travers le monde, par le biais de la plateforme Virtual Reality Soccer Training qui leur permettra d’améliorer leurs performances." "La connexion technique et le partage des méthodes d’entrainements entre l’Elite Academy de Milano et les autres projets internationaux sont le socle de la philosophie du Settore Giovanile de l’Inter. Ce qui rend unique le club, en faisant de l’Academy une extension du club à travers le monde." "Grace à ce partenariat, l’Inter pourra faire usage des dernières technologies footbalistiques dans tous les secteurs, à travers le traitement des performances et la compréhension technique fournie par les entraîneurs des Inter Academy, le rôle croissant de la technologie offrira un développement adapté aux jeunes joueurs en provenance de diverses cultures sportives, en se basant sur leurs propres qualités footbalistiques." SoccerDream VR "Le logiciel d’entrainement SoccerDream VR a été testé à l’Inter Elite Academy Argentina afin d’analyser les améliorations des U-13 d’un point de vue cognitif, et plus particulièrement sur la capacité des joueurs à mieux se positionner sur le terrain lors des phases offensives, des positions qui permettent de venir en aide aux équipiers lors des phases de possession de balles. Durant l’entrainement VR et à travers des exercices virtuels, le logiciel a proposé un feedback en temps réel pour juger au mieux les joueurs, avec comme but de permettre également une amélioration des mouvements sans ballons." "Après une période de trois mois où les participants se sont entraînés en faisant usage du SoccerDream VR, combiné aux travaux d’entrainement régulier avec l’Elite Academy, les entraîneurs ont fourni un rapport exceptionnel en soulignant les améliorations rencontrées sur le terrain de jeu réel. Décision a été prise de continuer à faire usage de SoccerDream. Le retour des joueurs s’est également avéré positif, eux qui ont eu une opportunité de s’améliorer de façon divertissante." "Depuis cette phase de test positive, l’Inter et Soccerdream annoncent donc leur partenariat pour aider toujours plus les plus jeunes joueurs à travers le monde, en permettant d'utiliser la plateforme de formation SoccerDream VR aux Academy à travers différents canaux, pour une évaluation continue." "Nous sommes extrêmement enthousiastes d’être parvenu à emprunter ce chemin, cette route de l’innovation dans le football envers les jeunes joueurs à travers le monde, cela nous permettra de faire grandir la Famille Inter à travers nos Académies. Je retiens que ce type de parcours est une clef qui offrira aux jeunes générations un nouveau mode de travail pour interagir avec le club." - Luca Danovaro, Chief Marketing Officer de l'Inter. "La vision et la détermination de l’Inter de s’améliorer continuellement et son interaction avec les jeunes joueurs et les tifosi à travers le monde est impressionnante. Plus spécifiquement dans le rôle qui est réservé à la technologie. C’est pourquoi nous sommes fier d’être devenu son partenaire stratégique sur ce projet." - Andreu Bartolí, co-fondateur et CEO di SoccerDream: ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. L'Administrateur de Pirelli, Marco Tronchetti Provera, s'est livrée sur l’arrivée d'Antonio Conte : "Antonio Conte est un grand entraîneur. Il a toujours fait de belles choses partout où il est passé. Spalletti est parvenu à replacer l'équipe en Ligue des Champions. Nous avons donc les bases pour construire le futur." Icardi ? "Ce seront des décisions qui seront à prendre par le club." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Le prochain match des nerazzurri sera capital, non seulement sur le plan sportif avec la Champions League à portée, mais aussi sur le plan économique. La Gazzetta dello Sport explique : "La qualification en Champions League ne fait pas que rapporter les 50M garantis par l'UEFA comme prime de participation et droits, mais aussi certains bonus liés aux sponsors, à hauteur de 13M. Les contrats signés avec Pirelli, Nike et le Suning, partenaires principaux du club, prévoient des primes liées à la participation aux différentes phases de la Ligue des Champions : 6, 3.75 et 3 millions respectivement. A cela s'ajouteront d'autres petites sommes liées au nombre de points en phase de poule par exemple. Ce qui est sûre c'est qu'une qualification en Ligue des Champions rapporterait la modique somme de 63 millions d'euros." ®Samus - internazionale.fr
  6. Comme le rapporte Sport 23, le Suning a signé un nouvel accord de collaboration. Le nouvel élu se nomme Intersport, le célèbre revendeur d’articles sportifs. C'est ce dernier qui a choisi le Suning comme futur tremplin pour son entrée dans le marché chinois. Cet accord prévoit à l’Azienda asiatique la possibilité d’ouvrir de nouveaux magasins dans diverses villes: "Le fitness, le football et d’autres activités liées à un style de vie sain est en plein essor en Chine. Nous avons donc pris la décision stratégique d’étendre notre activité de vente au détail d’articles sportifs." Gary Pong, Vice-Président du Suning. "L’expansion globale de l’Inter entre les mains du Suning, fera grandir nos activités sportives dans un marché qui est en continuel expansion. J’espère que cette alliance à long terme sera riche de succès en Chine." Steve Evers - CEO di Intersport, ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Le colosse, propriétaire de l’Inter est à la recherche constante de nouvelles recettes pour la Beneamata. Comme le révèle "Il Giorno", l’Inter vise actuellement la qualification pour la Ligue des Champions. Dans le même temps, le Suning cherche de nouveaux investisseurs prêt à apporter de l’argent frais aux caisses Nerazzurra. Samsung Cette fois-ci, le Suning cherche de nouveaux sponsors, particulièrement en Orient, où grâce au rayonnement de son nom, Jindong Zhang dispose de certains contacts. Actuellement, les comptes de l’Inter sont de plus en plus sains. Preuve en est, cette année, le palier des 400 millions d’euros devrait être atteint, aidé par le retour en Ligue des Champions. Le dernier arrivé, au niveau des partenaires, se nomme Samsung. Une preuve de plus que le club grandit au niveau international, malgré des prestations en Coupes d'Europe qui sont loin d’être optimales. Toutefois l’élimination en Europa League, suite au parcours en Ligue des Champions, peut être justifié par une pluie de blessées, les sanctions imposées par l’UEFA et l’Icardigate qui a privé l’Inter de son meilleur attaquant. Pirelli dans l’oeil du cyclone Le bilan an 30 juin dernier, donc sans "les récoltes" de la Ligue des Champions, l'Inter a connu une croissance importante. Pour retrouver trace d’une pareille situation, il faut remonter à 2010. Si tout se passe pour le mieux, l’Inter devrait retrouver l’Europe suite aux performances de la bande à Spalletti. Une nouvelle qualification est même exigée. Si l’Inter commence à se porter mieux, Suning.com lui connait une croissance exponentielle. Mais le Suning en veut toujours plus. Les rumeurs actuelles tendent à confirmer que les Coréens de Samsung se rapprochent de plus en plus de la Famille Interiste, au point même de mettre à mal Pirelli, qui est actuellement le sponsor principal de l’Inter. Fort de son contrat allant jusqu’en 2021 et d'un contrat signé en 2016 comportant d’éventuelles pénalités, Pirelli devra, s’il souhaite rester lié à l’Inter, proposer une offre bien plus importante pour convaincre le Suning. Trouver des nouveaux fonds est l’idée principale du Suning, il ne souhaite pas être considéré comme un mercenaire, et il se souvient de la déclaration de Beppe Marotta : "Les succès économiques devront être liés aux succès sportifs." Par cette déclaration de son Administrateur-Délégué, Suning s’offre le temps de la reflexion afin de savoir s’il continuera avec Spalletti où s’il partira vers un nouvel entraîneur, avec quoiqu’il arrive un impact direct sur le prochain bilan financier. Le but du Suning est de renforcer l’équipe, le tout après le 30 juin 2019, date à laquelle il faudra impérativement que l’Inter arrive à avoir ses comptes à l’équilibre. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Pirelli a-t'il des raisons de s'inquiéter ? En effet, un nouveau colosse rejoint l'environnement régional asiatique de l'Inter. Si vous y avez prêté attention, son nom était déjà visible lors de la réception de la Roma sur les panneaux d'affichages : Samsung. Le Corriere Dello Sport confirme "Samsung est devenu le Regional Sponsor de l'Inter pour la Chine, cela passe des téléviseurs, aux machines à laver sans oublier les autres produits électro-ménager. Tous sont étiquetés de la Marque Nerazzurra. Des publicités du Colosse coréen sont déjà apparu sur les écrans du Meazza." Pour l'heure, l'entrée du Mastodonte n'implique pas encore de changement important vis-à-vis du sponsor principal Pirelli. Mais Suning est à la recherche d'un sponsor principal qui est disposé à fournir des sommes nettement plus élevées que celles fournies par Pirelli à l'Inter, à savoir 10 millions d'euros. A noter également que Samsung est le sponsor principal du Jiangsu. Seriez-vous pour ou contre l'arrivée de Samsung sur le maillot Nerazzurro ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Konica Minolta Italia, Digital Workstyle Provider de l'Inter, a été accueilli au cœur du Meazza pour son traditionnel Team-Building annuel. Pour l’occasion, elle s’est jointe à l’Inter. Les participants ont été accueilli par Hiroshi Yoshioka: "Je suis satisfait par les résultats que nous avons obtenus jusqu’à présent, nous sommes sur le bon chemin, mais nous devons déjà nous préparer pour le futur. Cela passe toujours par une meilleure communication dans le travail, mais aussi dans la façon dont nous devons nous comporter en tant qu'équipe, je m’attends à voir de la passion et du courage." Giuseppe Baresi, membre d’Inter Forever, s’est entretenu avec les représentants de la Multinationale Japonaise en livrant quelques anecdotes sur sa carrière et sur l’Histoire de l’Inter : "J’espère qu’ici, il y a beaucoup d’interistes, et comme l’Inter, vous devez tous lutter pour atteindre le même objectif. Si on veut pousser un parallélisme, il faut toujours travailler en équipe." Place aux anecdotes "J’ai commencé à jouer à l’Inter à l’âge de 14 ans et j’ai réalisé qu’il allait s’agir de ma vie et de mon travail dès l’instant où j’ai débuté en Nerazzurro. A l’Inter, il y a eu tellement de champions, j’étais dans une équipe de jeune, avec des joueurs de la Primavera. Je m’inspirais d’Oriali, mais j’ai aussi eu la chance de jouer avec d’autres champions." Le plus sympathique ? "Canuti" Inter Forever ? "C’est un beau projet, je me suis joins à un groupe de joueurs de tout horizon et nous bougeons à travers l’Europe et le monde afin d’y jouer de beaux matchs. Le dernier match, face aux Tottenham Legends était le match inaugural du stade des Spurs." Durant cette journée, des cadeaux ont été offerts aux participants tout comme une visite du Stade. Il y a également eu lieu une séance d’information retraçant de façon significative les étapes les plus importantes réalisées par l’Inter en jour de match, du vestiaire, à l'entrée sur le terrain. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Le futur de Spalletti semble avoir été décidé. Même en cas de qualification en Ligue des Champions, l’entraineur toscan quittera les Nerazzurri. Voici les informations relayées par Tuttosport "Les ultimes développements sur le Cas Icardi ont montré un entraineur capable de tenir les rênes du groupe, mais en même temps, il ne lui est pas facile de garder le cap en étant en pleine tempête. Spalletti doit faire face aux résultats bien en-deçà des attentes projetées pour l’équipe, ce qui le portera à quitter le club à la fin de la saison." "Spalletti souhaiterait partir la tête haute, comme ce fut le cas à la Roma quand le natif de Certaldo quittait la Capitale avec le record historique de points dans le club (87 points) et ce malgré une saison polémique où le peuple romain retiendra surtout la mise à la retraite forcée de Francesco Totti." "Pourtant pour l’Inter, il ne s’agirait que de sa "seconde" qualification consécutive dans une année marquée par le Cas Icardi. Il s’agirait donc d’un motif d’orgueil pour Spalletti, vu que le club ne jouait plus dans la cour des grands avant son arrivée depuis de trop longues années." Le Futur A la fin de la saison, le risque sera avant tout de pouvoir "payer" le licenciement de Luciano Spalletti. Pour se faire, il y a lieu de d’ores et déjà disposer d’une enveloppe de 20 millions d’euros étant donné que Spalletti était lié à l’Inter jusqu’en juin 2021. Cet été sera marqué sous le signe de la révolution à l’Inter avec la sortie du Settlement Agreeement signé en son temps par Marco Fassone et Erick Thohir, alors président. Un marché stellaire est à prévoir avec l’arrivée de joueurs de la trempe de Rakitic, sans oublier Dzeko et Darmian qui devront consolider leurs secteurs respectif. Une partie du budget va être bloqué pour se permettre l’engagement d’un entraîneur disposant d’un profil international, d’un entraîneur qui deviendra l’image du Club au niveau planétaire. Et en ce sens, le Suning a pris la mesure de la situation Pirelli entre dans la danse "Suning aurait contacté le Main-Sponsor de l’Inter, comprenez Pirelli, pour financer cette enveloppe afin de parvenir à recruter un entraîneur de niveau mondial, cette information ayant été fournie par plusieurs interlocuteurs différents donnent un bien-fondé à cette information." "De fait, Antonio Conte qui rejoint l’Inter deviendra encore plus réalisable. Étant donné que l’ancien Capitaine de la Juve percevait un salaire de 10 millions d’euros à Londres. Il lui reste toutefois un litige à régler au tribunal en Angleterre avec son ancien employeur. Il ne faut pas exclure le retour de Josè Mourinho dont la candidature était elle-même sponsorisée par Marco Tronchetti Provera lorsque le nom de Massimiliano Allegri a commencé à fuiter dans la presse Nerazzurra." En effet, pour cette Inter, il est nécessaire d’avoir un Guide capable de construire un groupe de gagnants avec un gestionnaire de premier ordre. Voilà donc pourquoi Conte est le profil idéal, le tout sans oublier les contacts avec Marotta. Qui plus est son parcours en Squadra Azzura et à Chelsea ont confirmé qu’il était capable de revitaliser une équipe qui était sur le déclin….après le départ d’un certain Mourinho… ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. En effet, Nike a limité la vente des maillots dans l’Union-Européenne, la sanction ne s’est pas fait attendre et l’Antitrust de l’Union-Européenne a sévi : 12,5 millions d’euros d’amende. Comme nous le révèle le Corriere Della Sera, le colosse américain a été sanctionné pour avoir enfreint les règles de la Concurrence de l’Union Européenne, en limitant aux commerçants des différents pays de l’Union-Européenne, la vente des maillots de plusieurs équipes de football, comme la Roma, la Juventus, le Fc Barcelone, l’Inter et Manchester United, le tout sur la période allant de 2004 à 2017. "Les produits officiels d'une équipe de cœur, comme les maillots ou les écharpes peuvent devenir des objets cultes pour les supporters. Nike a limité à un très grand nombre de ses licenciés, la vente de ces produits dans d’autre pays, réduisant ainsi l’offre aux consommateurs en faisant grimper par la même occasions les prix. Il s’agit là d’une violation des règles antitrust de l’Union-Européenne “, a déclaré la Commissaire à la Concurrence, Margrethe Vestager. Reste à présent à avoir des maillots digne de ce nom… ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. En effet, Calcio&Finanza nous dévoile le parcours de la LionRock Capital, qui a mené à l’achat des 31,05% d’actions qui appartenaient à Erick Thohir. Le fond de Hong-Kong, guidé par Daniel Kar Keung Tseung, a fait usage d’une Holding située aux Iles Cayman, pour acquérir l’intégralité des actions de l'International Sports Capital Spa, soit 31,05% des actions du Club Nerazzurro. Comme on peut en prendre lecture dans les documents de l’Assemblée de l’ ISC Spa, Il était prévu que le 12 février 2018, celle-ci vende l’intégralité de ses actions à la LionRock Zuqiu Limited. Il ne s’agit pas là directement de la société basé à Hong Kong, mais bel est bien de sa Holding existante aux Iles Cayman, comme spécifié dans les documents présentés, le siège étant situé à Camana Bay. De fait, par l’achat de l’intégralité des parts, le nouvel administrateur unique de l’ISC Spa est devenue Daniel Kar Keung Tseung, né en 1971 et Fondateur et Administrateur-Délégué de LionRock Capital. Lors de la vente de la Holding à LionRock, diverses sociétés et banques ont émis un nantissement des actions de la société, utilisées par Thohir comme garantie dans le cadre de diverses opérations de financement: la dernière a été réalisée avec Solaris Assets Ltd, qui a émis le nantissement. C'était le 13 décembre 2018. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. 126,4 millions d'euros, c’est la somme que l’Inter va percevoir très prochainement de la part de l'Orient. Explications Dernièrement l’Inter était confronté à la problématique de percevoir cet argent en provenance de ses sponsors suite aux problèmes lié par le Blocus imposé par le Gouvernement Chinois quant aux Capitaux quittant le pays vers l’étranger. Néanmoins, à ce jour, l’Inter communique qu’une importante partie de cette problématique est à présent résolue. Interprétation du bilan officiel de l’Inter au 31 décembre 2018 Montant total des recettes: 180,1 M€ 66% proviennent des droits télés, 34% proviennent des Sponsors: 25% de la Chine,, 3% de Nike, 3% de Pirelli et 3% d’autres sponsors. Inter Media & Communication confirme avoir encaissé 126,4 millions d’euros sur les 162,4 à percevoir. Les 44,5 millions manquant seront perçus lors de ce premier semestre. En revanche, les fonds dû et relatifs à l'année 2017 ont été encaissé. Par rapport au bilan du 30 juin 2018, les 12,5 millions d’euros concernant le droit de Naming et les 39,1 millions relatifs aux signatures avec Biejing Yixinshije, iMedia, Full Share, Lvmama, SWM et Konami ont été reçus. En ce qui regarde l’argent à percevoir, l’Inter a déjà fait savoir que celui-ci devrait être obtenu d’ici au 31 mars 2019. Au total, l’Inter doit encore toucher 80,6 millions d’euros entre le solde de la saison 2017/2018 et pour la saison actuelle, à savoir 2018/2019. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  14. L’Inter a diffusé ses données relatives à l’activité de ses sponsors jusqu’au 31 décembre 2018. Et la demi année de l’Inter, selon Media and Communication, qui contrôle les recettes commerciales du club et des droits télé, le Suning peut avoir le sourire tout comme la Société Nerazzurra. Comparé à décembre 2017, on peut constater une croissance de 64,4 millions d’euros. Une somme qui trouve sa source principalement grâce à la Ligue des Champions qui a garanti 42,5 millions d’euros, contre seulement 539 000 euros en 2017. Le total pour l’Inter est passé de 115,6 millions d’euros de recettes commerciales et de droits télés à 180,1 millions d’euros, soit un joli bond de 55,7%. Pirelli et Nike devraient être rouge de honte… Il faut également noter une augmentation en provenance des sponsors, en passant de 42,9 millions d’euros à 60,7 millions. Et c’est un fait, l’Inter continue à dominer le marché asiatique, ce binôme gagnant continue à faire grandir l’Inter au niveau financier. Sur les 12 derniers mois, l’Asie a mis à l’amende Pirelli et Nike, les "Main Sponsors" de l’Inter. La Virgule et la Pneumatique ne proposant que 10 millions d’euros en combiné…une somme bien éloignée du pays du soleil levant. Voici le détail pour la période Juin – Décembre 2018 Nike: 5,027 M€ Pirelli: 5,271 M€ Sponsor asiatique: 44,531 M€ Sponsor EU/global: 5,877 M€ Total: 60,705 M€ contre 42,965 en 2017 (+41,3%) ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. Nous vous en avions parlé récemment, l’Inter prend en considération l’idée de disposer d’un nouveau sponsors sur la manche gauche de son maillot. Cette situation pourrait déjà se produire cette saison en Serie A, mais avant toute chose, l’Inter devra faire face à son partenaire historique Pirelli Comme nous le souligne Calcio&Finanza, l’Inter a déjà des contacts avancés avec diverses Azienda, mais Pirelli ne l’entend pas de cette oreille: "En effet, Pirelli est le sponsor principal en ce qui concerne le maillot. La prise de position Nerazzurra est que l’espace disponible sur la manche gauche du maillot ne rentre pas dans l’accord de sponsoring de Pirelli. En effet, à l’époque, ce type de sponsor n’existait pas. L’Inter serait disposé a faire machine arrière, mais seulement s’il y a une réévaluation adaptée de l’espace concédé à Pirelli. Pour faire simple, Pirelli devrait offrir plus." "Les discussions sont en cours, mais il est difficile de prévoir une rapide sortie de cet épineux dossier. La situation devra quoiqu’il arrive trouver une solution étant donné que le sponsor de manche devra être présent sur le maillot de la saison à venir. Pour rappel, Pirelli est lié à l’Inter depuis 1995, le contrat liant les deux parties prendra fin en juin 2021. Lors de ces dernières saisons, Pirelli a roulé sur l’Inter en lui proposant 14,1 ; 17,7 ; 9,2 et 16 millions d’Euros. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. Une visite spéciale et extrêmement a eu lieu ce mercredi 6 février 2019 au siège du Groupe Beretta. Le Président de l'Ac Milan, Paolo Scaroni et l'Administrateur-Délégué de l'Inter, Alessandro Antonello y étaient présents, afin d'y célébrer le nouveau partenariat entre les deux clubs et la célèbre marque historique italienne fondée en 1812. Les deux hauts dirigeants ont été accueilli par la Famille Beretta, dont le patriarche est Vittore Beretta. Il est maintenant le Président d'une entreprise qui s'étend sur huit générations, et qui continue à fournir des produits de qualité de viandes italiennes traditionnelles partout dans le monde. Lors de cette réunion, il y a eu l'occasion d'en apprendre davantage sur une entreprise qui possède plus de 200 ans d'histoire, et dont les produits de qualité ont contribué au Made In Italy, de plus le partenariat de 3 ans a été officialisé. Fratelli Beretta est maintenant "Partenaire officiel" de l'AC Milan et "Fournisseur officiel" du FC Internazionale Milano. Au cours de la réunion en elle-même, il y a eu aussi des réflexions stratégiques partagées sur la façon dont le Groupe Beretta se montrera être un acteur impliqué et actif au Giuseppe Meazza. Des produits Beretta sont déjà proposés dans les zones d'accueil et dans les bars jonchant le quartier de San Siro. Il vous est par exemple possible de vous procurer du Prosciutto estampillé de la marque ou des produits de la gamme PURO Beretta qui concerne une consommation de viande disponible depuis quelques mois sans antibiotique. Vittore Beretta, le Président du Gruppo Fratelli Beretta Spa s'est livré à la presse: "Nous sommes fiers de nous associer au Milan et à l'Inter, deux clubs qui ont longtemps marqué l'histoire du football milanais et international. Nous partagerons avec eux des valeurs similaires qui, pour nous, sont essentielles: L'esprit d'équipe, la passion, le sacrifice, la tradition et l'innovation." "Le lien entre nos organisations va au-delà des valeurs partagées, nous pouvons nous vanter tous les trois de disposer d'une longue existence: Le Milan et l'Inter ont été fondés en 1899 et 1908, tandis que la marque Fratelli Beretta a été lancé en 1812, ce qui en fait l'une des plus anciennes entreprises italiennes." "Nous avons maintenant entamé ce nouveau voyage ensemble, inspiré comme toujours par la passion, par ce sentiment d'appartenance et un engagement constant. Il est également passionnant de voir le Meazza, qui est la Scala du Calcio, porter nos couleurs" Alessandro Antonello s'est également livré pour l'Inter: "Il s'agit d'un partenariat prestigieux. Celui qui unit deux solides institutions et une institution historique de cette ville. Nous sommes fiers de débuter notre voyage avec Beretta, que nous tenons à remercier pour cette si particulière visite. Le territoire milanais offre de l'excellence et nous sommes sûrs qu'en travaillant ensemble, nous pourrons obtenir des résultats très importants. L'hospitalité de Beretta ne passe pas inaperçue, tout comme sa capacité à travailler en équipe, quelque chose que nous connaissons très bien. Je suis certain que ce nouveau partenariat sera gagnant." Paolo Scaroni s'est livré pour le Milan Ac: "Le Gruppo Beretta vante plus de deux siècles de passion, d'excellence, de tradition et d'innovation. Ce sont des valeurs auquel notre club et nos tifosi s'identifient pleinement. Je suis heureux que Gruppo Beretta puisse être à nos côtés pour ces trois prochaines années. C'est une association sportive qui incarne notre ADN et qui nous unit en transférant les valeurs de Milan et de l'Italie au monde entier." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. Nouveau partenaire commercial pour l’Inter qui annonce avoir trouvé un accord avec Moovit, l’application qui aide ses utilisateurs à faire usage du transport public. "L’Inter a choisi Moovit pour accompagner ses propres tifosi lors de tous les matchs au Stade Giuseppe Meazza et aussi à l’extérieur, en Italie et en Europe. A partir du 3 février prochain, jour d’Inter-Bologne, les supporters de l’Inter pourront recevoir des informations détaillées sur comment rejoindre le stade, ses accès spécifiques et sur des emplacements spécifiques dédiés au service public." lit-on dans le communiqué "L’accord avec Moovit, l’application numéro 1 au monde pour le transport public, vise à aider nos tifosi à apprécier la ville et leur permettra de rejoindre tous les stades où l’Inter s’y verra engagé, aussi bien en Italie, qu’en Europe. Les usager pourrons individualiser le meilleur trajet pour atteindre le Meazza, l’Inter Store et tous les stades visiteurs de façon rapide et soutenable, en ayant connaissance des services public et de partage qui seront à leurs dispositions. Nous parlons d’un accord innovant pour le Club qui permettra d’améliorer l’expérience de nos tifosi les jours de match, de leurs maisons, au stade et vice-versa." – Alessandro Antonello, Administrateur-Délégué de l’Inter "L’Inter est l’équipe qui dispose de la plus grande moyenne de supporters en cette moitié de championnat. C’est l’unique équipe italienne présente dans le Top 10 européens sur les fréquentations des stades pour la période Août-Décembre 2018. L'Inter est la première équipe de Milan à avoir opté pour Moovit comme partenaire exclusif de sa mobilité globale. Cet accord est un signe d’un engagement concret de la part de l’Inter à soutenir la mobilité facile et représente pour nous une reconnaissance du travail que nous effectuons à travers le monde pour faciliter et promouvoir l’utilisation de moyens de transports alternatif." - Samuel Sed Piazza, Directeur des partenariat de Moovit. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  18. L’Inter compte disposer à l’avenir d’un nouveau sponsor sur son maillot. Prendre l’exemple du Torino Comme le vrai club de Turin, l’Inter compte disposer d’un nouveau sponsor sur la manche gauche du maillot. Le But ? Augmenter de façon non-négligeable les recettes qui seront également destinées au Fair-Play-Financier et parvenir à dépasser le palier des 400 millions d’euros au 30 juin 2019. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. "Les résultats sportifs sont la locomotive des recettes commerciales." Par le biais d'une simple phrase, Giuseppe Marotta a inversé la façon de voir de la Famille Zhang au sein de l'Inter. Conséquence : les priorités ont été redéfinies. En effet, depuis le rachat du Suning, les Nerazzurri ont toujours mis en avant la nécessité de se replacer au niveau financier. Et c'est un fait, la croissance des recettes est à la base de cette renaissance interiste. Ce résultat a été obtenu après avoir vécu milles difficultés et faits face à divers défis financiers avec le Settlement Agreement comme épée de Damoclès au dessus de l'aire sportive gérée par Piero Ausilio et la Direction. A présent, pour faire ce saut de qualité qui fait cruellement défaut, les contacts du Suning en Chine et dans le monde asiatique ne suffisent plus, même via d'excellents accords commerciaux qui ont soulagé le bilan Nerazzurro et consenti une meilleure marge de manœuvre sur le mercato. Après avoir fêté la quatrième place obtenu à l'ultime seconde lors du dernier championnat, il est enfin temps de replacer l'Inter à sa réelle place, avec des joueurs habitués à soulever des titres et pas uniquement des joueurs qui sont là pour participer. Et c'est précisément ce message que Marotta a délivré au Suning. Le poids des mots Cette phrase pourtant si simple et quasi surprenante de Marotta a marqué le Suning: "Terminé le temps des retouches, à présent il faut recruter des joueurs qui font la différence. C'est également à présent la volonté du propriétaire." - Beppe Marotta avant le match opposant l'Inter au Chievo. En effet pour obtenir encore plus de partenaires régionaux commerciaux, voir même des partenaires au niveau international, la Marque Inter et ce que représente le Suning ne suffisent plus, même si le Suning est l'une des marques les plus riches du monde. A présent, pour Jindong Zhang, il faut pouvoir parvenir à avoir autour de la table des grands noms, que cela soit au niveau du sponsor technique, comme du sponsor principal, mais pour cela, il faut une équipe conquérante. Pirelli, touché...coulé Giuseppe Marotta n'a pas fait dans le détail vis-à-vis des sponsors actuels de l'Inter : Pirelli et Nike en ont fait les frais. "Les recettes de Nike et de Pirelli ne sont absolument pas à la hauteur d'une équipe ambitieuse. Mais pour pouvoir hausser le ton avec les deux sponsors principaux voir les menacer d'un changement en fin de contrat, l'Inter doit à nouveau soulever un titre. Il est temps de remettre la priorité maximale sur le terrain, avec des recettes commerciales logiques de conséquences par rapport aux résultats obtenus dans l'aire de jeu." Ce message banale est une authentique révolution à l'Inter, il suffit simplement de s'imaginer une Inter à la hauteur de son passé. Et cela pourrait passer comme ce fut le cas avec Mancini et Josè Mourinho, par le fait de soulever la Coupe d'Italie pour commencer... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Marco Tronchetti Provera, l'AD de Pirelli, a parlé à Sky Sports à la suite de la présentation du calendrier Pirelli 2019 et s'est un peu exprimé concernant l'Inter : Sur le plan footballistique, quel serait le rêve de Marco Tronchetti Provera pour l'année 2019 ? "Peut-être de continuer à évoluer dans la voie actuelle et pourquoi pas ramener un Top Player pour aider l'équipe." A la veille du match contre la Juventus, quelles sont vos sensations ? "Chaque match a sa logique propre et ce derby d'Italie en est un de particulièrement difficile. C'est le plus difficile de l'année et les joueurs seront à 100%." Que pensez-vous de l'Inter actuelle ? "Des fois elle me plaît beaucoup mais elle apparaît aussi incomplète de temps en temps. Il manque ce petit quelque chose mais on est sur la bonne voie." Moratti avance qu'elle est d'avantage construite pour la Ligue des Champions? Qu'en pensez-vous ? "Attendons un peu avant de tirer des conclusions, tout peut se passer, attendons encore quelques semaines." Quelle sera la valeur ajoutée d'un dirigeant comme Marotta ? "Beaucoup d'expérience, de compétence, cela donnera un sens au projet et c'est ce qui est le plus important: c'est un très bon choix." Les grandes équipes naissent avec les grands dirigeants ? "Oui, les grandes équipes doivent avoir un projet et avoir un objectif ambitieux à moyen terme." Le travail de Spalletti vous plait-il ? "Spalletti est un excellent entraîneur, il a une bonne équipe et il cherche à en faire une grande équipe." Quid de Steven Zhang ? Quel impact a t-il en tant que président ? "Il me plaît beaucoup de par son implication, sa volonté de comprendre les fonctionnements de ce milieu et de ramener des succès à l'Inter, il a le bon état d'esprit. Ca me fait plaisir qu'il soit impliqué directement, c'est une bonne chose." Icardi est-il le CR7 de l'Inter ? "C'est un grand homme et surtout le meilleur attaquant de pointe actuellement, il représente bien l'Inter, en est le meilleur joueur et sûrement la figure de proue du club." Vous parlez souvent de Messi comme d'un rêve, mais ce sera le premier affrontement contre la Juve de Ronaldo. Que pensez-vous de lui ? "C'est un grand joueur, on ne peut qu'en admirer les qualités et espérer qu'il ne soit pas en forme, n'est-ce pas ?" Parlons de Mourinho, un avis sur son geste contre la Juve ? "C'est un showman, je pense que ça ne sert à rien de polémiquer sur son geste." Donneriez-vous plus de temps de jeu à Lautaro ? "Oui parce que les joueurs ont besoins d'avoir le rythme des matches. Il montre beaucoup de motivation, il veut bien faire et c'est un bon joueur, espérons qu'on lui accorde plus de place." Pas de pronostic pour Juve-Inter ? "Non, impossible." (Il sourit, ndlr) Samus - Internazionale.fr
  21. Gatorade, la marque du groupe PepsiCo, est la marque de boisson sportive numéro un au Monde. Cette dernière débute un partenariat avec l'Inter pour les deux saisons à venir, à savoir 2018/2019 et 2019/2020. La traditionnelle remise du maillot de l'Inter au Directeur-Général de PepsiCo Italia, Marcello Pincelli, a été effectuée par notre Directeur-Général, Alessandro Antonello, et le Vice-Président Javier Zanetti. Gatorade et le Football Le rôle de partenaire technique de certains des plus grands clubs du monde, combiné au partenariat avec l'UEFA pour la Champions League depuis 2015, a construit au fil du temps un lien indissoluble entre Gatorade et le monde du football. Ce lien fort est également repris au niveau local, grâce à l'engagement de la marque sur une série d'initiatives de formations destinées aux sportifs amateurs, le tout visant à renforcer l'éducation dans le domaine sportif. Grâce à sa formule scientifiquement testée, Gatorade apporte des éléments physiques essentiels pour assurer une réintégration plus efficace des fluides et des électrolytes perdus via la sueur. Gatorade aide également à maintenir une performance de haute résistance durant toute l'activité sportive, en fournissant aux muscles sous tension l'approvisionnement nécessaire d'énergies. La force scientifique de Gatorade est accompagnée par le centre de recherche exclusif de la marque, le Gatorade Sports Science Institute (GSSI), qui étudie les effets de la nutrition et de l'hydratation sur le corps humain avant, pendant et après l'activité physique. Le GSSI mène des études de recherche dans ses laboratoires et sur le terrain pour examiner l'hydratation, les besoins nutritionnels des athlètes afin de les aider à optimiser leur santé et leurs prestations. Le partenariat Le duo Gatorade-Inter est considéré comme un pas en avant naturel dans processus qui voit la marque soutenir et s'associer à l'excellence du sport. "La mission de Gatorade a toujours été de contribuer à alimenter et améliorer la performance de chaque sportif. Nous sommes à présent aux côtés de l'Inter qui s'est embarqué, ces dernières années, sur un processus évident de croissance qui verra en la qualification à la Ligue des Champions être son point culminant. Il s'agit là d'une source importante de fierté et l'Inter représente pour nous le partage des valeurs de détermination, celui du désir d'atteindre des objectifs de plus en plus ambitieux, un comportement typique de Gatorade." - Marcello Pincelli, Directeur-Général de PepsiCo Italia. "Nous sommes ravis d'accueillir à nouveau Gatorade comme notre nouvelle boisson sportive officielle. Gatorade est un leader de cette industrie et nous sommes heureux de faire partie du groupe des grands clubs internationaux liés à cette marque. Nous espérons que ce nouveau partenariat mènera les deux entreprises vers un avenir radieux couronné de satisfactions. Le retour de marques mondiales comme Gatorade, en tant que partenaire du Club, confirme la cohérence de notre processus de croissance qui vise à élargir la globalité de notre marque." - Giorgio Brambilla, Sales & Partnerships Management Director de l'Inter. Official Sports Drink Reconnu comme boisson sportive officielle de l'Inter, Gatorade sera présent aux côtés du club quotidiennement, aussi bien à partir du centre d'entrainement qu'au Giuseppe Meazza où il apportera un appui logistique et des produits techniques aux Nerazzurri. L'accord entre Gatorade et l'Inter est un pas important qui confirme ce nouveau départ, celui de viser des objectifs toujours plus importants. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  22. En effet, des changements sont à prévoir et l'arrivée d'un sponsor de poids aura tout fait basculer. Terminer avec l'Inter, le Jiangsu Suning va dire adieu au maillot qui rappelle très fort celui de son club jumeau. D'après les rumeurs circulants en Chine, le second club de propriété de la Famille Zhang devrait revenir à son maillot basique de couleur bleue, en abandonnant de la sorte les rayures noires. Voici le maillot qu'Eder et sa bande arboreront pour la saison à venir La couleur du maillot n'est pas l'unique nouveauté. Un nouveau sponsor devrait remplacer l'actuel Konka sur le maillot...Et quel sponsor ! Samsung sera en effet le nouveau sponsor principal du Jiangsu Suning. Vu les liens qui lient les deux clubs, est-ce qu'il pourrait s'agir également d'un message codé pour le futur de l'Inter ? En effet, Pirelli le sponsor historique de l'Inter dispose d'un contrat allant jusqu'en 2021. Mais si ce dernier ne se voit pas prolongé, il ne serait pas étonnant de voir le Suning ouvrir ses portes à un nouveau sponsor de poids pour les Nerazzurri. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  23. A travers un communiqué officiel publié sur Inter.it et Nilox, ces deux derniers ont annoncé la prolongation de l'accord de partenariat qui a débuté il y a un an pour prendre fin en 2021. Qui est Nilox ? Nilox est une société italienne active dans la distribution en gros de produits technologiques (informatique, électronique grand public, téléphonie) en Italie et en Espagne, qui fait partie du groupe Esprinet. Sur base de cet accord, Nilox reste le premier et seul partenaire officiel de la mobilité électrique dans l'histoire de l'Inter. Communiqué de Giorgio Brambilla - Directeur des Ventes et des Partenariats de l'Inter "Nilox, est le numéro un en Italie dans le marché des produits technologiques, Nilox a choisit de continuer à travailler avec l'Inter, le club italien qui vante le plus grand nombre de spectateurs au stade. Le but est de continuer ensemble, le chemin débuté la saison dernière, augmentant la notoriété de la marque, de par la visibilité au stade et les différents modes de diffusions." "En effet, le partenariat comprend la présence de Nilox sur les écrans LED jonchant le terrain et sur les maxi-écrans durant l'intégralité du match, disposant ainsi d'une exposition totale absolue. En tant que partenaire dans le domaine de la mobilité électrique, Nilox met également à la disposition de Nerazzurri, des scooters, des skates et des vélos électriques pour se déplacer dans une manière amusante, agile et écologique." "C'est un partenariat qui a déjà fait ses preuves au cours de la saison dernière, qui s'est avérée gagnante. Nous sommes heureux de continuer notre parcours ensemble, dans une relation qui permet aux deux marques de grandir et de se mettre sur le marché de référence comme un modèle valide de business et de divertissement à plusieurs niveaux. Le caractère pluriannuel de ce nouvel accord nous permet de planifier, ensemble, les prochaines étapes et d'étudier de nouvelles initiatives qui peuvent de plus en plus éveiller la curiosité des Tifosi et satisfaire ces derniers." Communiqué de Michele Bertacco - Directeur de la Marque Nilox "L'année dernière, nous avons lancé cinq nouveaux modèles de E-bike, deux scooters et nous avons complètement réorganisé la conception de notre Hoverboard, qui est le best-seller sur le marché de l'E-Board. Le partenariat avec l'Inter nous a apporté de très bons résultats en terme de visibilité et de reconnaissance de notre marque." "Cela a généré des opportunités d'affaires intéressantes tant en Italie qu'à l'étranger, ainsi que des synergies intéressantes avec d'autres partenaires du Club. Pour cette année, nous planifions d'autres nouveautés et nous sommes sûrs que notre collaboration continuera à vous donner de grande satisfaction." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  24. L'Inter continue son expansion en Chine et le fait que le Suning lui ait réservé un stand à la China International Import Expo lui permettra de signer un accord avec un autre colosse chinois : la distillerie Kweichow Moutai Group. Cette société a été fondée le 20 novembre 1999 en Chine et pèse, selon Forbes, 142 milliards de dollars. L'annonce officielle sera communiquée dans le cadre de la participation de l'Inter à l'Import Expo à Shanghai. Sur ce cliché, on peut constater que le stand lié au partenariat est déjà prêt, avec les logos des deux sociétés déjà mis en évidence. Le Moutai Group est actuellement classé à la 152ème place dans le classement du "Meilleur employeur du Monde 2018" de Forbes. La société est basée dans la ville de Renhuai, dans la province de Guizhou où est situé le village Maotai, à partir duquel vient le nom de la liqueur. Son chiffre d'affaire annuel est de 7,5 milliards de dollars. Outre ce partenariat, deux autres accords ont été signé avec Konica Minolta et Invent. Une preuve de plus que l'Inter se porte bien sur les terres du Suning. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  25. L'Inter a atteint un record financier. Selon Calcio&Finanza, les chiffres retranscrits dans le budget qui sera présenté lors du Conseil d'Administration de ce jour sont sensationnels et n'ont aucun précédent, année du Triplé incluse. En effet, comparé au précédent bilan, ce dernier a connu une croissance de 9%. En 2009/2010 l'Inter avait touché, avec la Ligue des Champions, 325,5 millions d'euros. Actuellement, l'Inter a touché 346,9 millions d'euros sans Coupe d'Europe. En général, il y a beaucoup de données qui montrent une amélioration des comptes. L'Inter n''a jamais connu une si faible perte depuis 2002/2003, avec 17,7 millions d'euros. Les recettes de façon générale ont augmenté de 7%. L'augmentation prévue des coûts, des salaires et de l'amortissement avait comme contrepoids les revenus des gains en capital (les plus-values) et le secteur commercial qui ne cesse de grandir. Les recettes des droits télés et du marketing atteignent les 130,2 millions d'euros, soit une augmentation de 17% comparé à 2017 (112,2 millions d'euros). Les revenus télés étaient pourtant en baisse, passant de 83,7 millions d'euros à 80,2 millions d'euros suite à une saison sans Coupe d'Europe. De plus, Nike avait également serré la ceinture en n'offrant que 4,2 millions d'euros en lieu et place des 9,3 millions d'euros. L'impact de la Chine Les sponsors régionaux asiatiques sont passés de 74,8 millions à 91,6 millions d'euros, en regard aux sponsorisations commanditées par le Suning. Suite à la qualification en Ligue des Champions, Pirelli de son côté, a augmenté son versement en payant à l'Inter 16,2 millions d'euros à la place des 9,1 millions d'euros perçus il y a un an, il s'agit-là d'une augmentation de 78%. Le tout provenant des bonus liés à la Champions League: 6,2 milions d'euros. Il convient également de rappeler qu'il s'agit ici du dernier bilan avant la prise de contrôle totale du Suning à l'Inter! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...