Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'stefan de vrij'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Série A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Évènements de Inter Club Paris

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

18 résultats trouvés

  1. Victor Newman

    L'Inter est ambitieuse

    Stefan De Vrij s'est livré à la Gazzetta Dello Sport, au terme du match qui a opposé l'Inter à Sheffield United. Stefan, sous quel dispositif tactique préférez-vous jouer ? Avec la Lazio, la saison dernière, j'ai joué à trois défenseurs, mais jusque là, j'étais presque toujours dans une défense à quatre. Avec les Pays-Bas nous sommes passé d'une défense à quatre à une défense à trois. Jusqu'à présent, je n'ai pas trouvé difficile de m'y'adapter. L'important reste de savoir comment travailler, de façon individuelle, sur la ligne défensive : Si les choses sont claires, alors, cela ne change pour moi." Comment avez-vous ressenti cet impact de rejoindre le monde interiste et de travailler avec Spalletti ? "Ici, à l'Inter, vous travaillez dur, mes équipiers et les tifosi m'ont très bien accueilli. Nous avons affronté quatre équipes et toutes ont joué différemment. Nous nous préparons donc pour la saison." Ce que je pense de nous? "J'ai vu de bonnes choses et d'autres qui doivent encore être améliorées." Est-ce que votre objectif est le Scudetto? "Nous verrons match après match jusqu'où nous pourrons aller. Nous voulons combler le fossé avec les autres équipes qui visent le titre : La Juventus, Naples, Rome. C'est l'objectif d'un club ambitieux. Nous devons travailler dur et essayer de nous améliorer." La Juventus a Ronaldo, en plus... "Le football italien en tirera des avantages, la Serie A sera plus intéressante à suivre aussi de l'étranger." Si la Juve est imbattable ? "Patientez avant de le dire.... Je suis heureux d'être à l'Inter et je pense avoir fait un pas en avant dans ma carrière." D'ici-là, il y aura les débuts de la Ligue des Champions... "Je n'en peux plus d'attendre. C'est sympa de pouvoir se comparer aux meilleures équipes d'Europe. L'Inter est un club avec une telle ambition, il se doit de rester dans cette compétition." L'année passée, tellement d'équipes de grands calibres vous ont courtisé, pourquoi avez-vous choisi de signer à l'Inter ? "Parce que j'ai ressenti la confiance de la Direction Nerazzurra immédiatement. Ils m'ont présenté un programme ambitieux, exactement comme je le suis. C'était facile pour moi de prendre ma décision." Maintenant, vous jouez aux côtés de Skriniar. Quel est le coéquipier qui vous a impressionné le plus, en ce début de saison ? "Milan est un joueur très fort et c'est une très bonne personne, pour moi c'est toujours agréable d'être entouré de joueurs comme ça." Lautaro est-il difficile à marquer à l'entrainement ? "Il est vraiment fort, il le démontre tout le temps, il fait les bons mouvements. Lautaro est encore très jeune, mais on peut voir qu'il déborde tellement de qualité." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Victor Newman

    Conférence de presse de Stefan de Vrij

    Troisième journée de stage et deuxième conférence de presse de présentation. Après Asamoah, c'est au tour de Stefan De Vrij, arrivé de la Lazio. Tout comme Asamoah, Stefan s'est livré sur Facebook Mon idole petit ? "Je n'ai jamais eu d'idole, j'ai suivi le football mais je n'en avais pas. De même, pour moi la défense 3 ou 4 est la même, tout dépend du concept et de la façon dont cela devra être géré." Mon accueil ? "Cela s'est très bien passé, très très bien même, je me sens à l'aise. J'ai choisi l'Inter pour la confiance que le club a placé en moi, c’est une grande satisfaction." Les couleurs du maillot ? "J'aime le Nerazzurro, tout le monde me dit qu'il en jette beaucoup." Physiquement ? "Au début, c'est normal de travailler dur pour retrouver le rythme." Mon objectif ? "Jouer le plus souvent possible avec ce maillot, faire de belles prestations et gagner." Ma vidéo de présentation ? "Je ne suis pas un bon acteur mais elle s'est bien passée." Stefan se présente ensuite en salle de conférence de presse L'arrivée de Cristiano Ronaldo ? "C'est une bonne nouvelle pour le Calcio, j'en suis content, mais je suis concentré sur mon équipe où je viens à peine de commencer. Nous sommes motivés, j'ai envie de prouver ma valeur, il y a tellement d'ambitions que nous voulons continuer à grandir." Pourquoi avoir choisi l'Inter ? "J'ai choisi l'Inter pour la confiance que le club m'a accordé, personne ne me voulait autant. Je crois en ce projet et aux ambitions que nous avons tous les deux. Je suis très heureux et convaincu d'avoir fait le bon choix. Le numéro 6 a toujours été un numéro que j'aime." La défense ? "J'ai déjà joué avec les modulos à 3 et à 4, je me sens bien dans les deux situations, tout dépendra de l'entraîneur." Lazio-Inter ? "J'étais très déçu lors du dernier match et tous ceux qui me connaissent, et avec qui j'ai travaillé, n'ont eu aucun doute sur la façon dont j'ai joué. Nous nous sommes dit au revoir et ils m'ont souhaité bonne chance. J'ai d'ailleurs déclaré que je n'allais pas renouveler mon contrat. Je ne souviens plus quand exactement, mais c'était deux à trois semaines avant le dernier match. J'essaie d'être un exemple avec ce que je fais, je suis positif et souriant et j'essaie d'aider mes coéquipiers là où je peux." L'équipier qui m'impressionne le plus ? "Il n'y a pas de joueur en particulier, j'aime être ici en stage pour apprendre à les connaitre, c'est fondamental pour faire de bonnes choses en équipe." Spalletti ? "Nous nous sommes parlé et comme je l'ai déjà dit, personne ne voulait de moi comme l'Inter et je les remercie pour la confiance qu'ils ont mis en moi. Je crois au projet, l'Inter veut grandir et l'équipe s'active bien, nous sommes ambitieux et nous voulons réaliser de belles prestations, dans chacune de nos compétitions où nous sommes engagés." Si je rejouerais Lazio-Inter ? "Maintenant, c'est passé, cela ne sert à rien de regarder derrière. Je peux me regarder dans un miroir et je sais que j'ai donné tout ce que je pouvais jusqu’à la dernière minute." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Quel duo se profile au Meazza ! Milan Skriniar, Stefan De Vrij, ensemble en défense centrale. Même si les postes seront encore à définir clairement pour Spalletti vu la présence de Miranda et le fait que l’Inter a terminé dans les meilleurs défense. De Vrij a du mental "En effet, depuis la confirmation du dépôt de son contrat à la Lega, par l’Inter, c’est un euphémisme de dire que le mois de mai de De Vrij a été très compliqué. De plus lors de la confrontation directe, il a été l’homme du match à la suite de sa faute qui a permis à Mauro Icardi d’obtenir un penalty et de permettre à l’Inter d’égaliser, avant de voir la Lazio complètement imploser dans les minutes suivantes." "Mais ce qui est évident, c’est que l’international néerlandais né en 1992 est arrivé à l’Inter gratuitement, vu la qualité du joueur, de sa jeunesse et de son expérience en Serie A, il semble incontestable qu’il s’agit de la meilleure recrue actuelle de l’Inter. Son salaire s’élèvera à 4M€, ce qui prouve que l’Inter a retrouvé ses ambitions et cette folle fin de championnat a permis au Club de réaliser une transaction dévastatrice, en ce sens où l’Inter a pris le meilleur sur les clubs les plus riches d’Europe, sur ceux qui ont la certitude d’être toujours présent en Ligue des Champions." "Pourtant, avec autant de courtisant, Stefan a confiance par-dessus tout dans le projet de l’Inter et il avait déjà fait son choix avant même que le club se qualifie en Ligue des Champions. Ce choix pourrait sembler fou pour un joueur qui avait l’embarras du choix" Spalletti voulait un défenseur central de qualité, il est servi "L’arrivée de De Vrij, renforce le secteur central défensif de l’Inter, qui malgré le manque de joueurs à ce poste, à bien répondu sur l’ensemble de la saison. Outre Luciano Spalletti, cette réussite provient également de Giuseppe Martusciello et du reste du staff qui a réalisé un travail de fond depuis juillet 2017. L’Inter a été élue en cette fin de saison, la troisième meilleure défense du championnat, mais le mérite en revient surtout à l’explosion de Milan Skriniar et au travail positif et expérimenté de Joao Miranda en défense, les deux compères se sont bien trouvés." "Le talon d’Achille de l’Inter était l’absence d’un quatrième défenseur central, ce qui lui aura couté très certainement deux points à Florence, l’arrivée de Lisandro Lopez était censé remédier à la situation. De plus, Andrea Ranocchia, lorsqu’il était appelé, a toujours bien répondu en faisant preuve d’une grande efficacité et de professionnalisme, il a d’ailleurs inscrit deux buts cette saison et son apport à l’Olimpico n’était pas négligeable. Il ne faut pas oublier qu’il a également disputer certains matchs en étant blessé pour le bien de l’Inter… Il peut être décrié certes, mais personne ne peut remettre en doute son amour pour l’Inter." "La saison prochaine De Vrij arrivera et il est déjà considéré comme un titulaire indiscutable qui sera aligné aux côté de Skriniar, ce sera le duo qui composera notre défense central, même si Milan est courtisé par les plus grands, ce dernier a fait part de son amour pour l’Inter. De plus, nos deux défenseurs centraux disposent d’un atout remarquable, car ensemble, ils sont capable d’inscrire une dizaine de buts." "Celui qui va faire les frais de l’arrivée de De Vrij sera, sans aucun doute, Joao Miranda, Capitaine titulaire du Brésil, qui même s’il verra son contrat prochainement prolongé à la demande de Spalletti, est plus en fin de carrière qu’au début de cette dernière. Sur le banc, on retrouvera également Andrea Ranocchia qui a prouvé, une nouvelle fois, qu’il avait "encore" l’Inter dans la peau. Il a répondu présent aux demandes insistantes de Spalletti. Il a su convaincre son entraineur, qui souhaitait pourtant disposer d’un autre défenseur central fiable en juillet." "Ranocchia est parfaitement bon pour prêter main forte à l’Inter et il s’est montré à son avantage durant les 10 mois qui se sont écoulés. D’ailleurs Spalletti s’est livré à son sujet : "Pendant toute la période où je serai à l’Inter, je veux qu’il reste ici, car il a un mental très fort et c’est la conscience du vestiaire." Certes, Ranocchia ne pourra pas prétendre à un poste de titulaire, mais avec les rencontres de Ligue des Champions, il pourrait trouver toutefois un certain temps de jeu." Il ne faut pas oublier également que la jeunesse est en cours de formation Et elle sera prête, pour le futur, à prendre le pouvoir avec Zinho Vanheusden, Alessandro Bastoni. De plus Piero Ausilio serait également disposé à recruter un joueur qu’il suit depuis quelques temps, Filip Benkovic, né en 1997 et qui évolue au Dinamo Zagreb. Ce géant croate semble être enfin prêt à tenter l’expérience italienne. Du côté du Dinamo, le club a besoin de remplir ses caisses et son prix pourrait osciller à 15M€. Une somme correcte si l’on se base sur le cas Bastoni et aux 10M€ d’investis pour le joueur italien C’est un fait, avec De Vrij, Skriniar, Miranda et Ranocchia, Spalletti ne pourra plus se plaindre, au niveau de sa défense centrale. L’arrivée d’Asamoah en latéral gauche et la présence de D’Ambrosio en latéral droit, en attente de l’ouverture du Mercato et de la tentative de l’Inter de recruter Joao Cancelo, peuvent permettre à l’Inter de disposer, à présent d’une défense, qui a du coffre. Qu'en pensez-vous ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Victor Newman

    La Lazio clash Stefan De Vrij

    Interviewé par RMC Sport, Arturo Diaconale, porte-parole du Club a tenu a s’exprimer sur l’implication de Stefan De Vrij, lors de la confrontation directe opposant l’Inter à la Lazio. "La veille du match, le joueur était dans une condition psychologique difficile. Nous avons parlé et il nous a semblé juste de le faire jouer, cela vaut aussi comme un signe de reconnaissance. Le comportement de l’Inter, d’officialiser le transfert du joueur, avant la rencontre n’était pas un comportement courtois." "Nous sommes déçu d’avoir manqué la qualification à la Ligue des Champions, mais il nous reste la sensation que tout le monde a fait de son mieux. La Lazio n’a pas eu de chance, car elle a été victime d’erreurs arbitrales…." Et Taré en remet une couche "A présent, c’est un chapitre clos, nous allons regarder devant nous. De Vrij a réalisé trois importantes saison à la Lazio et vice-versa. Sur la rencontre Lazio-Inter, seul le résultat compte, pas les polémiques. Pour un joueur, l’important est de terminer, avec Honneur, son parcours. " Cela apprendra la Lazio de nous l’avoir mis à l’envers en mai 2002, alors que le club n’avait plus rien à espérer cette saison-là. Retour à l’envoyeur. Et pour se remémorer ce mois de mai 2018: La Presse Les Tifosi Tramontana ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Notre nouveau défenseur central s’est livré sur son transfert à l’Inter, lors de son stage de préparation avec les Pays-Bas et l’Inter a réussi quoiqu’il arrive le recrutement phare de l’été en signant, gratuitement, Stefan de Vrij. "J’ai signé pour l’Inter pour une durée de cinq ans, je pense que je vais pouvoir encore m’améliorer avec le Club." De Vrij participera aux deux matchs amicaux des Pays-Bas, le premier face à la Slovaquie, le second face à l’Italie. Et pour recruter le joueur, l’Inter avait pris les devants sur la concurrence, en entamant très rapidement des contacts avec l’entourage du joueur. De Vrij et l’Inter savaient déjà, en Mars, que leurs destins allaient être liés. Retour sur Lazio-Inter "Tous ceux qui me connaissent, savent que j’ai tout donné, même dans ce match. Ce n’était pas facile pour moi, j’ai cherché à jouer du mieux possible et je peux regarder tout le monde dans les yeux. Je ne sais pas si on me croit en Italie, à présent, je suis concentré uniquement sur mes matchs internationaux." "J’ai vécu de belles années à la Lazio et j’aurais bien voulu l’aider à se qualifier pour la Ligue des Champions, mais cela n’a pas été le cas. J’ai fait mon maximum avec la Lazio et j’avais besoin d’un nouveau défi". J’avais prévenu la Lazio que je ne sentais pas ce match… "Durant la préparation d’avant-match, j’ai dit au Club que je n’avais pas de bonnes sensations, en vue de ce match, que je ne serais pas apte à bien jouer. En réponse, la Lazio m’a dit qu’elle voulait me voir jouer. J’y ai passé de belles années, j’ai fait le maximum avec elle, si ce n’est la qualifier pour la Champion’s. Plusieurs clubs se sont intéressés à moi, mais l’Inter est celui qui s’est montré le plus actif : Son projet, ses ambitions, le ressenti que j’avais. Je suis prêt pour débuter cette nouvelle aventure que l’Inter m’a offert." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. Victor Newman

    De Vrij veut affronter l'Inter, ce dimanche

    Une révélation importante, relative à la Finale de la Serie A, opposant l'Inter a la Lazio, a été communiqué par Premium Sport. Pietro Pinelli, journaliste dépêché sur place a été mis au courant de la situation relative au cas "De Vrij", pilier défensif de la Lazio, qui va affronter son nouvel employeur: "Cette situation délicate a été régularisée la nuit dernière par le joueur, qui veut être là, il veut jouer, c'est sa décision. Le poids de le titulariser ou d'écarter du match, l'un de ses meilleurs éléments, repose à présent sur Simone Inzaghi." Hier, le défenseur hollandais, qui est au cœur de nombreuses perplexités, a eu une réunion avec avec les "sénateurs" du groupe (Immobile, Parolo, Leiva, Radu et Lulic), avant de s'entretenir en personne avec Tare. Ces pourparlers ont fait baisser la pression grandissante entourant le joueur, qui a d'ailleurs laissé un message à ses équipiers dans le vestiaire: "Vous savez ce que j'ai vécu ces jours-ci, vous connaissez tous des doutes. Beaucoup ont parlé, mais je veux rester proche de vous, je veux jouer parce ce match est trop important pour nous, et je veux terminer au mieux, notre fin de saison." Reste plus qu'à voir sur le terrain..... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. C’est à présent officiel, Stefan De Vrij sera un joueur de l’Inter dès le début de l'été prochain. Le contrat défini depuis peu, par les deux parties, a été déposé dans les bureaux de la Lega : "L’Inter a agi correctement. En effet, le joueur était libre de signer un nouveau contrat, vu qu’il était en fin de contrat de moins de six mois avec la Lazio de Rome." Rappel des faits Depuis février, Stefan avait justifié officiellement son désir de connaitre de nouveau défi. A l’Inter, Le néerlandais touchera le double de ce que lui proposait la Lazio : 4,2M€ au lieu des 2,2M€ offert par Lotito. Le club Biancoceleste, à contrecœur, a dû se résoudre à accepter le choix du joueur depuis le début de l’année. Situation particulière Dans deux semaines, la Lazio devrait, sauf surprise, disputer "un match de barrage" justement contre l’Inter. Ce match désignera le lauréat à la quatrième place de la Ligue des Champions. Le club romain se retrouve dans une position délicate : Faudrait-il faire jouer ou pas De Vrij face à l’Inter ? Vu qu’il s’agira de son futur employeur. S’il vient à avoir un rôle majeur pour la Lazio, il pourrait lui-même se priver de jouer la Ligue des Champions, l’an prochain sous le maillot Nerazzurro. Les tifosi de la Lazio inquiets... Beaucoup de supporters de la Lazio souhaiteraient ne plus voir De Vrij aligné, et ce, déjà face à Crotone, même si Simone Inzaghi ne semble pas vouloir renoncer à son pilier défensif: “Rien n’a changé d’une virgule, depuis février dernier, lorsque Tare avait annoncé l’arrêt des tractations relatives à une prolongation de contrat.. Depuis lors, Stefan a toujours joué, soit 16 matchs sur 17 des Biancocelesti. Il s’est toujours révélé être un grand joueur et cela s’est encore prouvé face à l’Atalanta, où il a sauvé un but tout fait de Hateboer, Strakosha était battu. Ce sauvetage avait permis à l’équipe laziale d’éviter la défaite." Personne ne remet en cause le professionnalisme du joueur, personne ne peut se permettre d’avoir des doutes sur ce dernier, auteur de 6 buts, ce qui fait de lui le second meilleur défenseur d’Europe derrière Naldo. Pour Simone Inzaghi, il s’agira d’un dilemme : Alors que se profile Mauro Icardi, se passer de son meilleur élément en défense serait plus que problématique. L’aligner et voir le joueur réaliser une contre-performance est un élément qui est redouté par la Lazio. Lors d’Inter-Juve, afin d’éviter ce type de problème, Allegri avait préféré se passer des services d’Asamoah Moment idéal pour semer la confusion Mais ce moment est également correct, d’un point de vue purement technique, ni le joueur, ni le club milanais ont mal agi. Le fait que l’Inter a déposé le contrat à la Lega, qui liera Stefan De Vrij pour cinq ans au club est autorisé. Avec ce recrutement gratuit, l'Inter s'offre l'une des plus belles paires défensives d'Europe! Welkom Stefan! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. La finale de la saison sera compliquée pour Stefan de Vrij : le défenseur néerlandais, dont le contrat est arrivé à expiration avec la Lazio, à la fin du Championnat, sera transféré à l'Inter gratuitement. Les deux équipes se disputent actuellement une guerre féroce pour décrocher le précieux sésame qui offrira l'accès à la prestigieuse Ligue des Champions. Du côté de la Lazio, des doutes sont liés quant aux performances du joueur, à l'occasion de ces deux dernières journées de Série A. Comme le souligne le "Libero": "Stefan vit des semaines compliquées à Rome : Le Club a coupé tous les ponts avec le néerlandais. Pourtant, Simone Inzaghi, qui devra se passer des services de Luis Alberto blessé, compte toujours sur lui. " Stefan se comporte comme un professionnel, mais est-ce que le comportement de la Lazio jouera sur ses prestations à venir, lui qui est à présent isolé de tous, et seul au monde... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Victor Newman

    De Vrij, l'atout de l'Inter face à la Lazio?

    En dehors des portes de Formello, Stefan de Vrij s'est livré aux Tifosi de la Lazio... Si je vais prolonger ? "Il n'y a aucune possibilité pour moi de rester à la Lazio. Les côtes sont de zéro et même inférieur à zéro. Le club ne me parle plus." Anecdote : Le joueur semble être à un pas de de signer avec l'Inter, mais il souhaite professionnellement honorer le championnat jusqu'au bout. Jusqu'à présent, il a toujours disputé de bons matchs pour Simone Inzaghi, ce qui a permis au club romain, de se positionner parmi les prétendants à la Ligue des Champions. Si comme prévu il signe à l'Inter, est-ce qu'il aidera et poussera les limites du professionnalisme, en aidant les Biancocelesti à se qualifier en Ligue des Champions, la saison prochaine saison, aux dépends de son futur employeur.... ? Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Samus

    L'Inter et la nouvelle mode du low cost

    Le mercato fut bloqué lors de la session hivernale mais pour la saison prochaine, l'Inter a pris de l'avance. Le Directeur Sportif, Piero Ausilio, travaille à renforcer l'équipe mise à la disposition de Spalletti et a déjà fait quelques coups intéressants. En premier, Lautaro Martinez, arraché au Racing en anticipant la concurrence de beaucoup de clubs. Parmi lesquels, le Borussia Dortmund qui avait présenté une offre supérieure aux 25M de l'Inter mais les allemands sont arrivés en retard, l'Inter avait déjà tout bloqué. En attendant de connaître l'avenir d'Icardi, Ausilio a aussi mis en place deux opérations d'envergure : De Vrij et Asamoah qui arriveront de la Juve et de la Lazio en fin de contrat. Les deux défenseurs pourraient être suivis par un autre objectif de l'Inter, Bernard du Shakhtar. A cause du FPF mais aussi des restrictions imposées par le gouvernement chinois, l'Inter a du changer de stratégie et compte sur les jeunes potentiels et les opérations low cost. L'Inter est moins dépensière, aussi bien du point de vue de Pékin que de celui de Nyon. La mutation génétique est d'envergure, que cela plaise ou non. Il est difficile de croire que la situation à Nankin change de si tôt, il ne reste donc plus qu'à espérer que l'argent en jeu soit mieux dépensé que par le passé. En parallèle, il faudra que la galaxie Suning veuille bien mettre à profit l'expérience récemment acquise dans le monde du football. Du reste, la famille Zhang, en plus de son budget colossal, est ambitieuse, comme l'Inter.
  11. Après un début de saison difficile, Joao Cancelo a pris ses marques à l’Inter. Dernièrement, il a toujours été titularisé, en obtenant la confiance de Spalletti et l'affection des fans. Comme le confirme la Gazzetta Dello Sport, l'Inter doit désormais faire face à une clause de rachat élevée, qui est étroitement liée à la situation à Kondogbia : "Il devrait donc être échangé, car débourser 35M€ au Fc Valence avant le 30 mai reste un fait très rare dans le club appartenant au Suning." L'auto-financement D'ici au 30 mai, le Fc Valence compte définitivement payer les 25M€ nécessaire pour s'offrir Kondogbia. Cependant, cette somme ne garantirait qu'une partie du pactole à réunir pour conserver le portugais, tout en faisant attention à rester dans les clous de l’UEFA. De plus, le rachat du français n'est pas non plus "acquis" étant donné que même Valence est obligé de faire attention à ses sous. Outre le Fair-play-Financier, le club ibérique serait en pleine effervescence des suites d'une amende de 23,4M€ avec l'Union Européenne. La situation est très simple : Sans rachat au 30 mai de Kondogbia : Le français revient à Milan fin juin et Joao Cancelo ne sera pas racheté (pas de fond) Avec le rachat au 30 mai de Kondogbia : Il manque 10M€ pour racheter Joao Cancelo. Prendre le risque de dépenser 10M et s'attirer les foudres de l'UEFA, est-ce un risque que le Suning est prêt à prendre en considération ? Concernant les autres activités du Mercato Walter Sabatini, coordinateur technique de Suning Sports, et Piero Ausilio, directeur sportif, ont déjà commencé à concrétiser l'Inter du futur, en engageant des valeurs sûres et ce, sans devoir débourser le moindre centime sur le marché des transferts : Stefan De Vrij, Kwadwo Asamoah et Lautaro Martinez sont des joueurs qui peuvent apporter un certain équilibre dans une équipe, aussi bien au niveau italien, qu'à l'international. Le coût total pour ces trois joueurs : +/- 25M€ dont une grande partie est investi pour l'attaquant argentin de 20 ans du Racing Club de Avellaneda. De Vrij et Asamoah sont en fin de contrat. Stefan De Vrij: Sabatini a tenté le All-In et d'après la Gazzetta Dello Sport, le défenseur néerlandais a définitivement validé et décidé d'épouser le projet interiste. Le travail de fond a été réalisé par Sabatini en personne après des tentatives d'insertion du Fc Barcelone et de Manchester City. Le salaire est confirmé : 4,2M€ + bonus et un accord également sur les commissions destinées à l'agence qui le représente. La confirmation devrait arriver dans les prochaines heures et si tel est le cas, l'Inter réalisera le "coup" estival du mercato. Lautaro Martinez : "À l'époque, le Borussia Dortmund a eu sa chance. Nous sommes allés leur parler et il a envoyé ses observateurs. Après sa blessure, le club allemand a voulu continuer à observer Lautaro et malgré de belles performances, il n'a pas agi. Dans ce genre de situation, tu n'as pas tellement de temps, beaucoup d'équipes voulaient le recruter et l'Inter est venue avec enthousiasme. Lautaro à refuser de signer au Real Madrid car il voulait faire ses débuts avec le Racing. Quand le Real s'est représenté, il a dit non car il ne se sentait pas encore prêt. Nous disons toujours tous à Lautaro et je lui ai exprimé mon point de vue, mais seul Lautaro a pris sa décision et il a pris l'Inter qui l'a séduit, surtout du point de vue du projet sportif." Carlos Yarque, agent du joueur. Asamoah : Le défenseur refuse toutes les propositions de la Juventus et file vers l'Inter - Gazzetta Dello Sport. Un contrat de 3,5M€ l'attend à Milan. Mauro Icardi : Le joueur était prêt à s'installer au tour de la table avec les Merengues. Toutefois, le Real de Madrid a décidé de refuser toutes tractations avec Maurito, à cause de Wanda Nara ! En effet, le Real ne veut pas d'un agent de joueur qui puisse poser des problèmes. Wanda en fait partie, tout comme Mino Raiola.... Rafinha : Selon Espn, l'Inter et le Fc Barcelone continuent de discuter d'un possible rachat du catalan. Toutefois, si le Barça est prêt à diminuer sa demande, il ne compte pas descendre en dessous de 30M€. Samir Handanovic : Andriy Lunin, le jeune gardien de but de Zorya Luhansk, et qui vient de faire ses débuts avec l'Ukraine est considéré comme l'un des meilleurs espoirs européens à son poste. La Juve, Liverpool, mais aussi Wolfsburg, Lipsia, la Real Sociedad et Watford le suivent... Selon La Gazzetta Dello Sport, les dirigeants de Nerazzurri chercheraient à faire de lui l’héritier de Samir Handanovic : le gardien slovène reste LA garantie, mais il a près de 34 ans. La stratégie interiste pourrait être d'anticiper la concurrence et d'acheter Lunin, puis de le prêter pour quelques saisons à un autre club italien, avant de le rapatrier au club. L'Inter avait déjà agi de la sorte avec un certain Julio Cesar... La Primavera sacrifiée pour l'Uefa Se priver de futurs talent afin de se sortir du Fair-play financier…Vu sous cet angle, le cadre de l'Inter du futur semble plus gris et devrait démoraliser de nombreux jeunes talents attaché au club pour des raisons budgétaires. Il y a le feu dans les comptes et l'Inter se doit d'atteindre un certain seuil de rentabilité afin d'éviter toute sanction de l'Uefa au 30 juin. Et comme l'année dernière, l'Inter pourrait opter pour la vente de plus jeunes joueurs. Toutefois, le club compte maintenir un droit de rachat prioritaire. Ce qui pourrait permettre à l'Inter de ne pas faire une croix sur certains joueurs importants de l'équipe-première. Les noms en tête de liste sont ceux de Pinamonti et Odgaard : Andrea Pinamonti a failli rejoindre le Sassuolo pour une opération estimée à 7/8M€ Jen Odgaard est courtisé par Cagliari, le club en demanderait également 8M€. Nicholas Zaniolo est estimé à 4M€ Xian Emmers et Zinho Vanheusden valent chacun 2 à 2,5M€ ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Victor Newman

    Première mise au point sur le Mercato Estival 2018

    L'Inter est déjà au milieu des préparatifs pour cet été, et pour reformer un bloc solide, cela passera par une bonne campagne de Mercato Arrivées futures En Argentine, on continue à confirmer l'issue positive du transfert de Lautaro Martinez, l'attaquant du Racing qui a séduit totalement notre Direction. Pour Victor Blanco, le Président du Club : "Lautaro est interiste, sauf s'il décide de changer d'avis, mais jusqu'ici il veut signer." En plus de l'argentin, l'Inter est sur le point de conclure Stefan De Vrij , le défenseur de la Lazio qui n'a pas renouvelé son contrat, et qui est gratuit. Le Corriere dello Sport prétend également qu'Ausilio travaille sur le dossier Asamoah, le défenseur de la Juve sera également gratuit cet été. Le Oui du joueur est manquant, mais il serait déjà acquis pour notre Direction Sportive. Un des joueurs récemment observé est Denis Praet, belge qui évolue à la Sampdoria, tout comme Torreira. Cependant, le joueur qui séduit le plus notre direction reste Barella qui évolue à Cagliari. Giulini, son président, l'évalue à 40-50M€ afin de le conserver au club. Pour tenter de le recruter, l'Inter compte insérer la carte Pinamonti dans les négociations. Lucas Tousart, de l'Olympique Lyonnais a récemment été observé lors de la confrontation entre le club du Rhône et le Cska Moscou. Joueurs à conserver Plus les matchs passent, plus Cancelo et Rafinha montrent qu'ils ont le niveau Da Inter. Ces deux derniers sont les joueurs les plus importants, du onze de Luciano Spalletti. Selon le journaliste de Sky Sports, Andrea Paventi, un joueur reprenant les caractéristiques de Rafinha faisait cruellement défaut. La gestion de Spalletti dans son évolution a été trés bénéfique. Néanmoins, pour le conserver, il faudra payer à Barcelone 35M€ + 3M de bonus, en cas de Champion's League. Pour Joao Cancelo, la situation est plus simple dans le sens où c'est un poste clé qu'il occupe à l'Inter. Le Portugais a la personnalité pour devenir un taulier en défense, il sait embellir son jeu et ces centres sont très souvent décisif. Là aussi, il y a un droit de rachat de 35M€. Cependant, la pilule serait moins dure à faire passer avec la vente de Kondogbia à Valence, pour 25M€. Quant à Icardi, l'Inter est prête à lui augmenter son salaire à 7M€, au lieu des 4,7M€ actuellement, uniquement si la clause valide pour l'étranger monte à 150 voire 200M€. Le club veut "protéger" le joueur, mais également se garantir un pactole monstre en cas de revente. Une somme qui serait injectée dans d'ambitieux transferts. Promesses argentines et non brésiliennes Après avoir anticipé tout le monde et avoir "obtenu" Lautaro Martinez, le club nerazzurro regarde toujours avec attention les jeunes talents sud-américains. A titre d'exemple, en 2017, on a recruté Colidio. A présent, notre club s'intéresse à Tomas Cuello, ailier né en 2000 qui évolue à l'Atletico Tucuman. Baccin, l'un de nos responsables sportifs l'a scouté en direct et a envoyé une une analyse très positive aux Nerazzurri. L'Inter compte conclure l'affaire avec un club "ami". L'Inter aime également Gonzalo Maroni, milieu né en 1999 et évoluant à Boca Juniors. Maroni est également suivi par Milan, mais l'Inter semble avoir l'avantage, comme pour Cuello. Ces recrutements pourraient se faire via l'aide de la Sampdoria, le club "ami" qui ferait grandir les joueurs avant qu'il foulent la pelouse du Meazza. L'Inter piste enfin Marcos Senesi, défenseur central de San Lorenzo. Le Saviez-vous ? Si l'Inter se qualifie pour la Champion's, elle devra verser 500 000€ à Galatasaray grâce à l'accord qui a été signé lors du transfert de Felipe Melo à l'Inter en 2016, 2017. Comme l'Inter n'a pas pu disputer la Champion's précédemment, cet accord court toujours et Galatasaray est bien entendu preneur ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. L'Inter n'a pas levé le pied dans la course à Stefan de Vrij. Le défenseur néerlandais, grand objectif du marché des transferts de l'Inter, n'a pas prolongé son contrat avec la Lazio, qui expire actuellement en juin. Pas de signature, les agents du joueur ne sont pas encore à Rome pour s'entretenir avec le club biancoceleste. C'est pourquoi l'Inter, malgré le fait que la Lazio se sente très confiante, tentera jusqu'à la fin de convaincre le défenseur de ne pas se vêtir de noir et blanc et d'être d'accord avec les Nerazzurri avant la saison prochaine. Vous allez en entendre parler pendant 6 mois au moins.
  14. Nankin – Walter Sabatini va revenir à Milan avec une très mauvaise nouvelle. Notre Coordinateur Sportif s’était présenté, en personne, chez Jindong Zhang afin d’obtenir une enveloppe, un "extra-budget" pour le Mercato hivernal. La réponse est sans appel, c’est un non. Pour le propriétaire du Suning, il faut se contenter de prêts ou alors de disposer de joueurs considérés comme indésirables dans d’autres clubs. La seule recrue sûre se nomme Alessandro Bastoni, mais vu les difficultés de l’Inter, ce sera largement insuffisant. Spalletti n’a pas encore réagi…. Cependant, notre Direction Sportive ne baisse pas les bras, Sabatini, toujours à Nankin, tentera une ultime fois, de convaincre Jindong Zhang. D’ici là, lui et Ausilio vont tenter de faire des miracles : Le cas Ramires : Il pouvait s’agir d’un prêt gratuit, entre les deux clubs. Plus que le véto actuel de Capello, l’Uefa en personne refuse ce genre de transaction entre deux clubs appartenant au même propriétaire. L’Inter doit donc soit solliciter un prêt avec option d’achat/obligation d’achat, soit acheter le joueur. Javier Pastore : Le Psg n’est pas disposé à procéder à un échange avec Joao Mario. La seule chance pour qu’il soit interiste, c’est que l’argentin parte au clash définitif avec le club de la Capitale. Obligation de vendre L’Inter doit remplir ses caisses et a décidé de mettre en vente Marcelo Brozovic et Joao Mario. Si une offre correcte arrive, il se pourrait que l’Inter tente encore sa chance pour Mkhitaryan. Pour l’heure, l’Inter tâte le terrain en demandant à United la possibilité d’un prêt. Si l’arménien signe, on peut dire adieu à Ramires quoiqu’il arrive, car l’Inter n’a qu’une place d’extra-communautaire de disponible. Attention à bien choisir le bon joueur si cela peut se faire. Selon la Gazzetta Dello Sport, on sonde également Rafinha, mais l’inquiétude persiste quant à sa condition physique. De Vrij attend un signe de l’Inter De Vrij est d’accord pour signer à l’Inter, il pourrait arriver en juin et consolider le rempart défensif avec Skriniar. Le joueur de la Lazio n’est pas fou et attend un signe de l’Inter dans les prochaines heures. Spalletti le voudrait immédiatement, car il devra se contenter de Bastoni. Espérons éviter que cela se termine par un Schick-Bis. L’Inter sonderait également Maicon Pereira Roque du Galatasaray et André Schurrle du Borussia Dortmund. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. gladis32

    La solution Skriniar ?

    Milan - Alors que Walter Sabatini rentre bredouille de Chine et que l'autofinancement reste toujours la route voulue par les dirigeants, chaque possibilité est étudiée avec sérieux. Et selon le Corriere della Sera, un joueur de l'effectif pourrait tout débloquer. Il faut trouver de l'argent, car si les nerazzurri souhaitent faire venir Mkhitaryan, Pastore et/où Deulofeu, il faut vendre. Ces dernières heures ont même vu une ouverture pour André Schurrle du Borussia Dortmund. Et il y en a un qui pourrait tout débloquer, c'est Milan Skriniar. Le FC Barcelone est intéressé et on parle d'une offre de 70M€. Une telle offre donnerait même la possibilité d'acheter de suite Stefan de Vrij. Affaire à suivre... ®gladis32 - internazionale.fr
  16. Milan – Une réunion s’est tenu entre notre Directeur Sportif Piero Ausilio et notre Coordinateur technique du Suning, Walter Sabatini. Ces derniers ont fait une mise au point de la situation sur tous les noms sondés cette semaine. Un seul achat d’ici au 14 janvier… Actuellement, pour la reprise des entraînements du dimanche 14 janvier, seule une nouvelle tête devrait faire son apparition à la Pinetina : Alessandro Bastoni. Le défenseur central acheté à l’Atalanta et prêté à cette dernière viendra combler numériquement ce secteur sensible de l’équipe. Pour l’instant, Danilo D’Ambrosio et Joao Miranda sont en convalescence et devraient bientôt être de retour. Mais l’Inter compte investir en défense En effet, le canal reste ouvert avec les agents de Stefan de Vrij qui est bien décidé à ne pas renouveler son contrat avec la Lazio. Le principal concurrent de l’Inter se nomme le Fc Barcelone qui devrait perdre Umtiti qui est destiné à Manchester City. La crainte pour l’Inter serait que le Barça fasse une offre immédiatement pour renforcer sa défense. Selon la Gazzetta dello Sport, l’Inter continue à travailler en coulisse et à répéter son intérêt au joueur, ce dernier s’il signe à l’Inter percevrait 4M€/ans dès le 1 juillet 2018. Si tel est le cas, notre Direction envisage de ne pas renouveler Miranda qui pourrait conclure son expérience à l’Inter dès le mois de juin. Avec Milan Skriniar, il s’agirait tout simplement de la défense du futur pour l’Inter. Pour l’attaque, il faut un élément capable de casser les lignes, un meneur de jeu : Pastore, Mkhitaryan, Deulofeu et Ramires sont dans notre viseur, mais il y a également des obstacles importants : L’argentin et l’arménien disposent de salaires élevés, même si pour le Mancunien, un échange avec Joao Mario pourrait peser dans la balance. Concernant Deulofeu, Barcelone ne veut pas le prêter et Villareal semble intéressé pour l’acheter : L’Inter ne peut pas s’aligner. Ausilio et Sabatini recherchent donc d’autres profils, peut-être des noms moins ronflants, mais avec des caractéristiques en tant qu’ailiers qui peuvent fournir des alternatives constantes à Candreva et Perisic. Le fait que Barella a prolongé met un terme à l’idée de le reprendre gratuitement en juin, mais le joueur restera sur le marché des transferts cet été et l’Inter pourrait revenir à la charge. En ce qui concerne les départs, Gabriel attend des nouvelles du Brésil où il a été autorisé, par son club, à y passer des vacances, alors qu’hier avait lieu le match Benfica–Sporting. Santos reste l’option la plus probable pour un prêt qui pourrait couvrir la totalité de l'année 2018. Pendant ce temps-là, Salvatore Esposito, milieu né en 2000, a été transféré à Spal. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. gladis32

    #Mercato: dernières actualités

    Milan - En grande difficulté sur ce mois de décembre, l'Inter doit réagir sous peine de voir ses principaux rivaux s'envoler et ainsi compromettre toute chance de qualification pour la prochaine édition de la Ligue des Champions. Luciano Spalletti, Piero Ausilio, Giovanni Gardini et Walter Sabatini se sont donc rencontrés à Appiano Gentile pour discuter du plan d'action du club avant la prochaine fenêtre de transfert. La paire Deulofeu - Aleix Vidal Selon La Gazzetta dello Sport, l'entraîneur et la direction ont discuté ouvertement des problèmes actuels au sein de l'effectif et des priorités lors de l'ouverture du marché. Il y aura des achats, mais il a été clairement indiqué à l'entraîneur toscan que tout sera fait en accord avec le Fair Play Financier. La famille Zhang étant dans l'incapacité d'investir de fortes sommes pour le moment. Le quotidien rapporte que le duo Aleix Vidal - Gerard Deulofeu est sur les tablettes des décideurs Nerazzurri. Ils pourraient être disponibles en prêt assortis ou non d'obligations d'achat. Toujours selon la Gazzetta, le FC Barcelone ne serait pas contre le fait de nous céder ses deux éléments sous la forme d'un prêt de deux ans assorti d'une obligation d'achat. Le journal ajoute que Deulofeu pourrait accepter l'offre afin de retrouver du temps de jeu pendant que l'arrière droit «préférerait attendre» d'autres propositions. Deulofeu a passé la deuxième moitié de la saison dernière à Milan, marquant quatre fois en 18 matches, tandis que son coéquipier a lui aussi lutté pour tenter de s'imposer au Camp Nou, bien qu'il ait récemment marqué contre le Real Madrid lors du Clasico, il est sur le départ. Qui en trequartista ? Quant au rôle du trequartista, Javier Pastore et Henrikh Mkhitaryan restent les deux priorités. Cela dit, ce seront des opérations délicates et coûteuses qui pourraient donc forcer le club à chercher ailleurs. Arturo Vidal est une option, mais c'est Ramires qui pourrait être ce fameux renfort au milieu. Ramires Spalletti croit que beaucoup de problèmes pourraient être résolus par l'arrivée de Ramires compte tenu de son expérience et de sa polyvalence. Tout ce qui manque, c'est l'accord final du Suning parce que le Jiangsu serait plus enclin a laisser Alex Teixeira partir. Le défenseur central Après le trequartista, le second secteur ou il y a nécessité de recruter étant le poste de défenseur central. Selon Premium Sport, l'entraîneur de l'Inter a deux noms en tête pour sa ligne défensive, à savoir Francesco Acerbi de Sassuolo et Mapou Yanga-Mbiwa de Lyon. L'Inter tentera de signer l'un de ces deux noms lors de la prochaine fenêtre de transfert, avec la "probable" future arrivée de Stefan De Vrij en juin prochain. La priorité étant de trouver un défenseur supplémentaire capable de suppléer nos deux centraux titulaires. À l'heure actuelle, il n'y a que trois centraux à savoir Andrea Ranocchia, Milan Skriniar et Joao Miranda qui a manqué le dernier match en raison d'une blessure. Zinho Vanheusden était une autre alternative, mais il est actuellement blessé aux ligaments. ®Rheyou Diamweli – Internazionale.fr
  18. Damien

    L'Inter avance ses pions pour De Vrij

    Milan - Selon plusieurs quotidiens, l'Inter aurait jeté son dévolu sur Stefan de Vrij, défenseur central de la Lazio Rome, Son contrat courant jusqu'à la fin de la saison, l'international hollandais a retrouvé la forme après une série de blessures au genou, disputant 14 des 16 premiers matchs de Serie A cette saison. De Vrij est en fin de contrat cet été et même si l'on pense qu'il ne veuille pas quitter les Biancocelesti gratuitement, il n'y a toujours pas eu d'avancée sur une éventuelle prolongation. Le problème semble être que le défenseur central veuille une clause libératoire relativement faible, alors que les Laziale essaient de l'augmenter afin de bien le vendre. Le Corriere dello Sport rapporte que l'Inter est prête à signer l'ancien pensionnaire du Feyenoord gratuitement mais serait confrontée à la concurrence des clubs anglais, les deux Manchester et Everton notamment. Pendant ce temps la Lazio attend toujours le réponse de son joueur d'ici Noël même s'il semble dur de le voir accepter une prolongation de contrat. ®Rheyou Diamweli – Internazionale.fr
×