Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'stratégies'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Série A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Évènements de Inter Club Paris

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

4 résultats trouvés

  1. Victor Newman

    Quelle est la valeur des sponsors de l'Inter ?

    De Pirelli à Suning, quel est l'apport réel que perçoit l'Inter ? Internazionale.fr s'est penché sur la question.... Pour nos trois dernières années, des chiffres officiels ont été établi au niveau de notre sponsorisation : 2015 : 39,1M€ (+26,3% sur les recettes) 2016 : 45,5M€ (+29,2% sur les recettes) 2017 : 108M€ (+49,1% sur les recettes) Nike Le partenariat entre l'Inter et Nike est en cours depuis la saison 1998/99 et selon les conditions reprises dans le contrat actuel, il se poursuivra jusqu'au 30 juin 2024. Sur les trois dernières saisons, la marque à la virgule a versé à l'Inter : 2015 : 13,4M€ 2016 : 12,5M€ 2017 : 9,4M€ Ces chiffres sont nettement supérieurs à ce que l'Inter percevra pour la saison 2017/2018. Suite à son absence sur la plus grande scène européenne depuis 5 ans, et également sa non-présence européenne en Europa League, Nike ne déboursera "que" 3,75M€ cette saison. Des performances négatives qui pourraient également avoir un impact sur les bilans des prochaines saisons, même si l'Inter s'attend à retrouver des revenus plus proches de ces trois dernières années, et ce jusqu'en 2024. Le saviez-vous ? Parmi les accords signés, Nike peut mettre fin à sa relation avec l'Inter, dans le cas où le club se voit sanctionné ou suspendu de toute compétition nationale ou internationale. Pirelli Le partenariat historique de l'Inter avec Pirelli a fait ses débuts en 1995/1996 et se terminera en 2021. Un accord signé en mars 2016 prévoit une remise en discussion de cette sponsorisation à partir du mois de juin 2018. Pirelli pourrait prolonger l'aventure pour deux années supplémentaires. L'histoire avec Pirelli se poursuivra (ou pas) à la fin des discussions qui ont actuellement lieu en interne. Au cours des trois dernières saisons, l'Inter a gagné: 2015 : 14,1M€ 2016 : 17.7M€ 2017 : 9,2M€ 2018 : 10,1M€ sont prévu Le saviez-vous ? En vertu du contrat actuel, l'Inter peut recevoir des bonus en cas de qualification en Coupe d'Europe (Europa ou Champion's) et des bonus supplémentaires en cas d'accession aux huitièmes, en quart, en demi ou en finale de la compétition disputée : exemple avec un accès en Finale, les "performances bonus" peuvent ainsi monter jusqu'à 13M€. En cas de relégation en Série B, l'Inter voit son parrainage réduit de 40%. De plus, dans un tel cas de figure, si l'Inter ne parvient pas à remonter immédiatement, Pirelli a le droit de résilier son contrat. Pirelli peut également résilier ce dernier dans le cas où l'Inter est exclu de toutes compétitions européennes en raison de violations aux règles établies pour le Fair Play Financier. Suning Le 20 décembre 2016, l'Inter a signé un accord sur les droits de naming et d'un parrainage avec le Jiangsu Suning, pour un total de 66M€ réparti sur 4 saison, soit une moyenne de 16,5M€/ans. Au cours de la première année du contrat (2016/17), l'Inter a obtenu un bonus "de signature" de 25 millions d'euros, pour un total avoisinant les 40M€. Depuis le 30 septembre 2017, le club attend un versement de 25M€. Ces derniers n'ont pas été versé à Milan en raison de problèmes d'exportation de capitaux depuis la Chine: la date de paiement était prévue au plus tard pour mars 2018. L'accord initial prévoyait, en plus de la présence de Suning sur le maillot d'entraînement et des droits de naming pour la Pinetina, le droit de produire et de vendre des produits électroniques co-marqués en Asie. En juin 2017, l'accord a été révisé, en comprenant d'autres droits commerciaux que le Suning peut exploiter en Chine, tels que ceux liés aux licences et au merchandising. En outre, le contrat prévoit de nombreux bonus pour la performance de l'équipe, allant des victoires de grands matchs à la qualification à la Champion's. L'Inter étant en zone Champion's League en décembre, elle est, selon les accords, censée percevoir 3,5M€ supplémentaire. Tableau récapitulatif des bonus octroyés par le Suning: Victoire contre la Roma 550.000€ Victoire contre la Juventus 550.000€ Victoire contre le Milan 550.000€ Victoire contre Naples 550.000€ Scudetto 10.000.000€ Deuxième position 8.000.000€ Troisième position 3.500.000€ Coupe d'Italie Demi-finale 675.000€ Finale 800.000€ Victoire 200.000€ Europa League Qualification 1.000.000€ 1er du Groupe 1.700.000€ Quarts de finale 550.000€ Demi-finale 675.000€ Finale 800.000€ Victoire Europa League 2.000.000€ Ligue des Champions Être en Zone Champion's en décembre 2017 3.500.000€ Qualification pour la phase finale 1.500.000€ Quarts de finale 1.000.000€ Demi-finale 2.000.000€ Finale 5.000.000€ Victoire Finale de Ligue des Champions 2.500.000€ Primavera Toute victoire d'une compétition officielle 500.000€ Beijing Yixinshijie L'accord le plus complet est relatif aux parrainages régionaux en Asie. Celui signé par l'Inter le 1er novembre 2016 avec le Beijing Yixinshijie Culture Development Co., Ltd (Beijing Yixinshijie) est le plus intéressant. Il s'agit d'une agence de marketing chinoise qui selon Deloitte, n'est en aucun cas connecté au Monde Suning. L'accord avec l'Inter implique la recherche de sponsors potentiels en Chine, en Malaisie, à Singapour, en Indonésie, au Japon et en Corée du Sud: Beijing Yixinshijie est le partenaire exclusif des Nerazzurri pour négocier et conclure des accords de parrainage sur ces marchés. L'accord a débuté le 1er novembre 2016 et se terminera à la fin de la saison 2018/19. Le parrainage a une valeur minimale garantie de 30M€/an, en plus des 10M€ de primes à la signature repris en 2016/17. Le montant total est ainsi estimé à 90M€. Le saviez-vous ? Tout comme le Suning, Beijing Yixinshijie doit encore verser 12,3M€ de recettes. Ces derniers sont bloqués en Chine. Dans le cas où le minimum garanti vient à être dépassé, tout supplément serait divisé en deux si la valeur totale monte jusqu'à 36M€. Toute somme au-delà des 36M€ serait reversée directement au Beijing Yixinshijie. Infront L'accord avec Infront, signé en 2014 , prévoyait un minimum de: 15M€ pour la saison 2014/15 19,3M€ pour la saison 2015/16 20,7M€ pour la saison 2016/17 20,1M€ pour la saison 2017/18 Le saviez-vous ? Grâce à sa qualification en Europa League en 2014/2015, l'Inter a reçu 15,7M€. La saison 2016/2017 a été la meilleure avec 20,7M€ perçu. Mise à jour du 09/05/2018 : TIM Sponsor depuis 1999, TIM Mobile a un accord avec l'Inter Milan qui se terminera le 30 Juin 2018. L'accord réalisé en 2015/2016, pour une durée de trois ans permet à l'Inter de toucher 3,1M€/an. Volvo L'accord avec Volvo est l'un des plus récents: signé le 1er juillet 2017, il se terminera le 30 juin 2020. Volvo est le partenaire auto officiel de l'Inter. Il garanti au club 950.000 € par an, ainsi que 70 voitures à disposition des joueurs, du personnel et de la Direction. Le saviez-vous ? Si l'Inter se qualifie en Champion's League en fin de saison, le club percevra 150.000 € de bonus. Ces derniers monteront à 200.000€ en cas de nouvelle qualification pour la saison 2019/2020. Bwin Le partenariat entre l'Inter et la célèbre agence de paris sportifs a été signé le 17 août 2017. Ce dernier prend fin le 30 Juin 2020, avec une possibilité d'une prolongation pour une nouvelle saison. L'Inter percevra: 900.000€ pour la saison 2017/2018 1M€ pour la saison 2018/2019 1,1M€ pour la saison 2019/2020 Le saviez-vous ? En cas de qualification en Europa League, l'Inter touchera un bonus de 50.000 et de 100.000€ si elle se qualifie en Ligue des Champions. De plus, Bwin a obtenu "un droit" dans le contrat. Bwin a un droit de priorité en cas de naming ou de nouveau parrainage sur le maillot Nerazzurro. En effet, si une autre agence de paris sportifs souhaite afficher son nom sur notre maillot, Bwin a le droit de s'aligner et d'être prioritaire. Il s'agit d'un principe similaire au droit de rachat d'un joueur par exemple. Bwin ne peut faire usage de ce droit uniquement dans le cas où il s'agit d'une autre société de paris sportifs. Voir nos sponsors historiques : https://www.internazionale.fr/sponsors-inter-milan/ Mise à jour du 09/05/2018 : Fin du partenariat avec Infront ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Selon le rapport de Brand Finance, l'Inter aurait doublé sa valeur en une seule année. La Juve reste la marque italienne la plus importante, mais c'est bel et bien le Club Nerazzurro qui a fait le plus grand bond en avant. Certes, il n'y a pas de club italien dans le Top 10, mais l'Inter occupe la 13ème place, Milan est 14ème, la Roma et le Napoli restent derrière. "Brand Finance calcule ces valeurs avec une approche qui prend en compte une estimation des ventes futures attribuables à la marque et le taux de redevances qui découle de l'utilisation de la marque elle-même. Pour y arriver, nous examinons une série de paramètres, y compris le chiffre d'affaires et les prévisions des recettes futures. C'est ce qui explique cette importante croissance de l'Inter. Seul le Lipsia arrive à faire mieux." Le travail de fond du Suning paye "Le Suning a non seulement élargi l'intérêt mondial du Club, mais a également été engagé financièrement dans une série de partenariats commerciaux qui ont contribué à éclabousser les revenus de ce secteur, en 2016-17, ils se sont élevés à 112 millions. C'est tout simplement la meilleure progression: La Juve a récolté 104M€, le Milan 78M€." "Les relations d'affaires avec la galaxie de Zhang Jindong représentent presque la moitié de ces recettes. La prochaine étape est l'internalisation de "In Hospitality" au Giuseppe Meazza, à l'échéance du contrat avec Infront. Bien sûr, le retard sur les mastodontes européens est encore important: Manchester United, qui a vécu quelques saisons décevantes, vaut le triple du meilleur club italien." >> Voir l'infographie complète << ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. L’Inter a présenté aujourd'hui "IN", son nouveau système de marché lié à la gestion même de certaines taches administratives et commerciales, au sein du stade Giuseppe Meazza. Il s'agit d'une nouveauté pour le club, qui a pris la décision de ne plus prolonger son accord avec Infront qui était chargé de ces fonctions. Cela vaut également au niveau des sponsorisations Nerazzurre. "Je tiens à remercier Infront pour le parcours que nous avons fait ensemble jusqu'à aujourd'hui. A présent, nous allons prendre un autre chemin, celui de l'autonomie qui sera un peu plus présent, également, dans les activités commerciales, et dans d'autres domaines" - Robert Faulkner, Responsable de la Communication du Club. "Le contrat avec Infront était lié à la gestion et à la sponsorisation, ce dernier arrivait à son terme cette année. Nous avons engagé des personnes qui analyseront ce procédé. Nous espérons pouvoir très prochainement faire des annonces à ce sujet." - Michael Gandler L’accord signé avec Infront datait de 2014 Il s’attelait à une consultance stratégique et opérationnel sur la vente d'accords de sponsorisations de et de forfaits d'accueil corporatifs en Italie et dans le reste de l'Europe (à l'exclusion des maillots et des sponsors techniques, de même que des sponsorisations régionales et des droits de naming sur les maillots d'entrainement) A l'époque, cette accord prévoyait le paiement par la société suisse d'un minimum garanti de 15,7M€, 19,3M€ et 20,7M€ pour les années 2015, 2016 et 2017. Pour 2018, l'Inter recevra 20,1M€ compressif. N'ayant pas atteint ces sommes minimales, Infront a payé de sa propre poche respectivement 2,9 millions, 5,5 millions et 3,9 millions pour se conformer à l'accord. D'un point de vue marketing, l'Inter a perçu en 2015, 2016 et 2017, 11,6 millions, 14,4 millions et 15 millions de la part d'Infront. La décision du club était d'internaliser à la fois l'aspect de la gestion du Meazza et celui du marketing, permettant ainsi à l'accord avec Infront d'expirer , le 30 juin 2018. Pour la saison 2018/2019, sur base des accords signés avec la société suisse, l'Inter devra tout de même reverser à Infront 10% des recettes, comme prévu dans le contrat. "Nous remercions l'Inter, pour ces années de collaboration, qui nous ont permis de travailler avec un club de grand prestige au niveau international, nous sommes ravis d'avoir apporté notre expérience et notre soutiens dans le domaine du marketing et de l'hospitalité corporative. Notre collaboration se termine avec la certitude d'avoir construit, ensemble un chemin qui va continuer à donner une grande satisfaction au Club. Nous souhaitons bonne chance à l'Inter et à toute son équipe commerciale." - Luigi De Siervo, PDG d'Infront Italia Au cœur de cette nouveauté, il y aura donc pour l'Inter, une nouvelle zone d'accueil au Meazza, cette dernière a été présentée à la presse dans le cadre de la Villa Necchi Campiglio. La nouvelle marque se nommera "IN", elle est proposée comme une expérience commerciale complète pour les entreprises liées au monde Nerazzurro. IN disposera d'une équipe composée de trois départements et d'une dizaine de personnes, qui seront sous la direction de l'actuel Chief Revenue Officer; Michael Gandler : "Notre objectif est de faire augmenter les recettes d'accueil de 10/15%, un pourcentage qui peut encore augmenter, si nous nous qualifions en Ligue des Champions", a expliqué le dirigeant interiste. "L'objectif de "IN", c'est de créer un accueil d'excellence, d'être le Meilleur. L'expérience commence dès le premier appel au site, dédié à ce processus: vous entrerez dans le site personnalisé avec tous les lieux disponibles et une carte du stade pour en comprendre toutes ses possibilités. Il y aura également la présence de Sky Box Virtuel." "Nous voulons comprendre ce qui est important pour le client. Nous essayons de changer les choses, toutes les deux semaines, pour voir ce qui peut plaire aux tifosi. Ce n'est pas seulement une expérience dans l'accueil, mais tout un ensemble. Notre stade a une capacité de 78 000 personnes, mais seulement 3 000 s’occupent de cette gestion. Dans d'autres grandes clubs, cette capacité d'accueil est d'environ de 10%. Nous avons donc besoin de plus d'espace et nous devons travailler plus fort ensemble. Nous voulons nous améliorer et continuer à grandir." a conclu Gandler. Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Samus

    L'Inter et la nouvelle mode du low cost

    Le mercato fut bloqué lors de la session hivernale mais pour la saison prochaine, l'Inter a pris de l'avance. Le Directeur Sportif, Piero Ausilio, travaille à renforcer l'équipe mise à la disposition de Spalletti et a déjà fait quelques coups intéressants. En premier, Lautaro Martinez, arraché au Racing en anticipant la concurrence de beaucoup de clubs. Parmi lesquels, le Borussia Dortmund qui avait présenté une offre supérieure aux 25M de l'Inter mais les allemands sont arrivés en retard, l'Inter avait déjà tout bloqué. En attendant de connaître l'avenir d'Icardi, Ausilio a aussi mis en place deux opérations d'envergure : De Vrij et Asamoah qui arriveront de la Juve et de la Lazio en fin de contrat. Les deux défenseurs pourraient être suivis par un autre objectif de l'Inter, Bernard du Shakhtar. A cause du FPF mais aussi des restrictions imposées par le gouvernement chinois, l'Inter a du changer de stratégie et compte sur les jeunes potentiels et les opérations low cost. L'Inter est moins dépensière, aussi bien du point de vue de Pékin que de celui de Nyon. La mutation génétique est d'envergure, que cela plaise ou non. Il est difficile de croire que la situation à Nankin change de si tôt, il ne reste donc plus qu'à espérer que l'argent en jeu soit mieux dépensé que par le passé. En parallèle, il faudra que la galaxie Suning veuille bien mettre à profit l'expérience récemment acquise dans le monde du football. Du reste, la famille Zhang, en plus de son budget colossal, est ambitieuse, comme l'Inter.
×