Aller au contenu
Nouveau design En savoir plus… ×

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'transferts'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey

Calendriers

  • Amicaux
  • Série A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Série A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

96 résultats trouvés

  1. La Direction du Corso Vittorio Emanuele veut faire son possible pour conserver son argentin, selon Premium Sport... Piero Ausilio a déjà préparé sa proposition, une proposition destinée à blinder Maurito à la fin du championnat et de s’assurer un avenir commun, avec le Capitaine de l’Inter. Selon Premium Sport, le nouveau contrat prévoit un salaire de 8M€ par saison et une augmentation de la clause libératoire destinée à l’étranger à 180M€, soit 70 M€ de plus que l’actuelle. Le contrat n’est pas encore signé pour une simple raison : Tout dépendra du résultat de l’Inter face à la Lazio à l’Olimpico. A Maurito, à prouver son amour pour nos couleurs… ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. Milan Skriniar est la révélation de la saison. Mur infranchissable, le défenseur slovaque avec sa performance, a attiré l'intérêt des grands clubs. Interviewé par le portail slovaque sport.SK, l'agent du joueur, Karol Csontó, n'a pas exclu que son joueur puisse partir de l'Inter cet été : "Cette saison a été vraiment bonne. Je ne sais pas si quelque chose comme ça s'est déjà produit pour un joueur en Slovaquie, donc il mérite le respect. Pour cet été, je ne peux pas encore m'exprimer sur son futur." "Nous avons un contrat de quatre ans avec l'Inter, mais le monde entier parle de lui. Tout est question d'argent. Si l'Inter envisage de le vendre, il faudra, minimum, débourser 70 millions euros." "Le joueur est heureux à l'Inter et il ne compte pas partir, sauf si une offre impossible à refuser arrive, dans le football tout est possible, la situation change continuellement et nous sommes prêts pour cela." Le prix ? "Tout dépend de comment se débrouille le joueur et de la durée de son contrat. Comme je l'ai déjà dit, nous avons actuellement un contrat de 4 ans. Bien sûr, il pourrait se créer une toute autre situation si l'Inter ne parviennait pas se qualifier en Ligue des Champions." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Don Tony

    Le futur de Mauro Icardi c'est l'Inter

    A quelques jours de la Finale de la Série A, Piero Ausilio, notre Directeur Sportif, s’est livré à Sky Italia sur le Mercato et plus précisément sur Cancelo, Rafinha, et sur la position adoptée vis-à-vis de Mauro Icardi, le Capitaine de l’équipe. Pourquoi Ausilio réagit ? A la fin du match face à Sassuolo, Icardi a déclaré : "Je m’excuse auprès des Tifosi. Si je reste, ce sera pour le bien de l’équipe, autrement je partirais." Réponse de notre Direction : "L'avenir d'Icardi ? Il a 3 ans de contrat et nous n'avons pas l'intention de le vendre. Quel que soit le prix. J'ai toujours dit que cette situation ne changerait pas à cause de notre position en Série A. Atteindre la quatrième ou la cinquième place changera quelque chose pour l’Inter, mais pas sur notre désir de continuer avec notre capitaine. Icardi va rester. Nous n’avons aucune intention de le vendre. Sa clause existe, mais elle a une date limite et n’est valable que pour les clubs étrangers. Tant qu’elle existe, les clubs peuvent parler avec lui, mais pas avec nous." Le match raté face Sassuolo ? "C’était un samedi noir, de plus je n’ai pas pu voir la Lazio jouer, j’étais en Famille quand j’ai appris cette belle nouvelle vers 17h00." Rafinha et Cancelo ? "Le temps s'écoule, mais nous avons encore nos chances pour les conserver. Je ne m’en suis jamais caché, ce n’est pas qu’une simple décision technique sur Cancelo et Rafinha. Nous n'avons jamais eu de doutes à leur sujet, nous connaissions leur valeur et nous espérions qu'ils pourraient revenir à leur niveau. Nous sommes satisfaits de ce qu'ils donnent à l'Inter. Nous traiterons de l’aspect économique plus tard, quand la saison sera terminée." De Vrij ? "L’Inter a prévenu la Lazio en mars et j'estime que nous n'avons rien fait de mal. Nous avons déposé le contrat après avoir officiellement avisé la Lazio. Tout a été fait dans les règles. Je ne crois pas que De Vrij sera moins performant. La Lazio le fera jouer contre nous. " "En plus d’être défenseur, il s’est dernièrement mué en gardien de but. De toute façon, il s’agit d’un problème de la Lazio, cela ne me concerne pas." ®Antony Gilles - Internazionale.fr Sur le même sujet :
  4. Damien

    Kwadwo Asamoah va signer à l'Inter

    Deuxième coup sur le prochain marché des transferts pour l'Inter. Les Nerazzurri ont en effet, après l'annonce quasi officielle concernant De Vrij, également complété l'arrivée de Kwadwo Asamoah de la Juventus. Le latéral ghanéen a accepté le projet nerazzurro, qui lui fournira un contrat de trois ans d'une valeur de plus de 3 millions d'euros. Asamoah, contacté en exclusivité par Fcinter1908, a été soumis aujourd'hui à des examens médicaux. La Juventus a été informée il y a quelques semaines de l'accord entre Asamoah et l'Inter, qui arrivera donc à Milan après De Vrij et en attente de Lautaro Martinez, l'autre achat achevé depuis longtemps par Piero Ausilio. L'Inter 2018/2019 est déjà en train de prendre forme. En attendant de savoir dans quelle compétition européenne elle ira l'année prochaine.
  5. Le latéral portugais, Joao Cancelo, arrivé à l'Inter cet été en prêt avec un droit de rachat fixé à 35 millions, est devenu un pilier du Onze de Luciano Spalletti et le club voudrait garder Cancelo à tout prix. Tout sera cependant décidé à Rome, comme le rapporte le journal espagnol SuperDeporte : l'Inter jouera l'accès à la prochaine Ligue des Champions contre la Lazio et l'avenir de Cancelo dépendra presque entièrement de ce résultat. L'intention de l'Inter est en effet d'assurer la qualification pour poursuivre les opérations de Cancelo et Rafinha, grâce aux apports économiques fournis par la Ligue des Champions. Sans cet argent, la possibilité pour l'Inter d'exercer le droit de rachat pour Cancelo serait très compliquée. Ce droit expirera le 30 mai et le montant convenu sera également utilisé par Valence pour régler ses comptes. À ce jour, cependant, le club espagnol n'aurait pas reçu d'offre d'autres clubs qui soit plus élevée que le droit de rachat en faveur de l'Inter. Valence espère donc, en cas de non-rachat par le club de l'Inter, vendre le portugais à un chiffre plus élevé.
  6. C’est à présent officiel, Stefan De Vrij sera un joueur de l’Inter dès le début de l'été prochain. Le contrat défini depuis peu, par les deux parties, a été déposé dans les bureaux de la Lega : "L’Inter a agi correctement. En effet, le joueur était libre de signer un nouveau contrat, vu qu’il était en fin de contrat de moins de six mois avec la Lazio de Rome." Rappel des faits Depuis février, Stefan avait justifié officiellement son désir de connaitre de nouveau défi. A l’Inter, Le néerlandais touchera le double de ce que lui proposait la Lazio : 4,2M€ au lieu des 2,2M€ offert par Lotito. Le club Biancoceleste, à contrecœur, a dû se résoudre à accepter le choix du joueur depuis le début de l’année. Situation particulière Dans deux semaines, la Lazio devrait, sauf surprise, disputer "un match de barrage" justement contre l’Inter. Ce match désignera le lauréat à la quatrième place de la Ligue des Champions. Le club romain se retrouve dans une position délicate : Faudrait-il faire jouer ou pas De Vrij face à l’Inter ? Vu qu’il s’agira de son futur employeur. S’il vient à avoir un rôle majeur pour la Lazio, il pourrait lui-même se priver de jouer la Ligue des Champions, l’an prochain sous le maillot Nerazzurro. Les tifosi de la Lazio inquiets... Beaucoup de supporters de la Lazio souhaiteraient ne plus voir De Vrij aligné, et ce, déjà face à Crotone, même si Simone Inzaghi ne semble pas vouloir renoncer à son pilier défensif: “Rien n’a changé d’une virgule, depuis février dernier, lorsque Tare avait annoncé l’arrêt des tractations relatives à une prolongation de contrat.. Depuis lors, Stefan a toujours joué, soit 16 matchs sur 17 des Biancocelesti. Il s’est toujours révélé être un grand joueur et cela s’est encore prouvé face à l’Atalanta, où il a sauvé un but tout fait de Hateboer, Strakosha était battu. Ce sauvetage avait permis à l’équipe laziale d’éviter la défaite." Personne ne remet en cause le professionnalisme du joueur, personne ne peut se permettre d’avoir des doutes sur ce dernier, auteur de 6 buts, ce qui fait de lui le second meilleur défenseur d’Europe derrière Naldo. Pour Simone Inzaghi, il s’agira d’un dilemme : Alors que se profile Mauro Icardi, se passer de son meilleur élément en défense serait plus que problématique. L’aligner et voir le joueur réaliser une contre-performance est un élément qui est redouté par la Lazio. Lors d’Inter-Juve, afin d’éviter ce type de problème, Allegri avait préféré se passer des services d’Asamoah Moment idéal pour semer la confusion Mais ce moment est également correct, d’un point de vue purement technique, ni le joueur, ni le club milanais ont mal agi. Le fait que l’Inter a déposé le contrat à la Lega, qui liera Stefan De Vrij pour cinq ans au club est autorisé. Avec ce recrutement gratuit, l'Inter s'offre l'une des plus belles paires défensives d'Europe! Welkom Stefan! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. La finale de la saison sera compliquée pour Stefan de Vrij : le défenseur néerlandais, dont le contrat est arrivé à expiration avec la Lazio, à la fin du Championnat, sera transféré à l'Inter gratuitement. Les deux équipes se disputent actuellement une guerre féroce pour décrocher le précieux sésame qui offrira l'accès à la prestigieuse Ligue des Champions. Du côté de la Lazio, des doutes sont liés quant aux performances du joueur, à l'occasion de ces deux dernières journées de Série A. Comme le souligne le "Libero": "Stefan vit des semaines compliquées à Rome : Le Club a coupé tous les ponts avec le néerlandais. Pourtant, Simone Inzaghi, qui devra se passer des services de Luis Alberto blessé, compte toujours sur lui. " Stefan se comporte comme un professionnel, mais est-ce que le comportement de la Lazio jouera sur ses prestations à venir, lui qui est à présent isolé de tous, et seul au monde... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Le futur de Joao Cancelo reste flou. Le latéral et ailier portugais est actuellement en prêt et l'Inter dispose d'un droit de rachat fixé à 35M€. Pour Luciano Spalletti, Joao est un joueur indiscutable et indispensable, c'est simple, impossible de se passer de lui, malgré des débuts compliqués. Pourtant, si l'Inter veut le racheter, elle devra exercer son droit de rachat d'ici au 31 mai 2018 et le Fc Valence a déjà prévenu l'Inter qu'il n'avait aucune intention de faire de cadeaux au club. De fait, l'Inter se doit mettre en place une nouvelle stratégie et cela passe par des joueurs qui plaisent aux espagnols. Afin de faire baisser le prix, l'Inter compte proposer: Matias Vecino, qui est fort apprécié Dalbert Antonio Candreva, qui même s'il resterait dans les plans du club,, perdrait sa place de titulaire la saison prochaine. Concernant Antonio, tout dépendra du joueur et de son envie d'aller évoluer en Liga en rejoignant le Fc Valence. Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Don Tony

    De Vrij, l'atout de l'Inter face à la Lazio?

    En dehors des portes de Formello, Stefan de Vrij s'est livré aux Tifosi de la Lazio... Si je vais prolonger ? "Il n'y a aucune possibilité pour moi de rester à la Lazio. Les côtes sont de zéro et même inférieur à zéro. Le club ne me parle plus." Anecdote : Le joueur semble être à un pas de de signer avec l'Inter, mais il souhaite professionnellement honorer le championnat jusqu'au bout. Jusqu'à présent, il a toujours disputé de bons matchs pour Simone Inzaghi, ce qui a permis au club romain, de se positionner parmi les prétendants à la Ligue des Champions. Si comme prévu il signe à l'Inter, est-ce qu'il aidera et poussera les limites du professionnalisme, en aidant les Biancocelesti à se qualifier en Ligue des Champions, la saison prochaine saison, aux dépends de son futur employeur.... ? Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Les négociations entre le club nerazzurro et le Racing ont abouti il y a belle lurette, le DS Ausilio s'est assuré du transfert de l'attaquant argentin, Lautaro Martinez, en anticipant tous ses concurrents. Vers fin Mai, probablement, le joueur passera sa visite médicale et le transfert sera officialisé. Il reste cependant à définir si Lautaro arrivera à l'Inter dès cet été ou si le club le prêtera au Racing jusqu'à la fin de l'année. A ce sujet le président du Racing, Victor Blanco, a été interviewé en exclusivité : Vous cherchez actuellement à retenir Lautaro jusqu'à la fin de l'année ? "C'est vrai, mais cela ne dépend pas que du Racing, le plus important reste la volonté de l'Inter et du joueur". En avez-vous discuté avec Lautaro ? Que compte t-il faire ? "Non nous n'avons pas parlé de cela, nous sommes concentrés sur la fin du championnat, chaque chose en son temps. Ce qui prime c'est ce que l'Inter voudra faire". Comment sont les relations avec l'Inter ? Y a t-il un risque que ces négociations compromettent cette affaire déjà bouclée ? "Nous avons d'excellents rapports avec l'Inter. Cela facilite même les discussions". Êtes vous optimiste ? Croyez-vous réussir à convaincre l'Inter de vous le laisser jusqu'à la fin de l'année ? "Je ne peux qu'attendre pour l'instant, on verra ce qui est le mieux pour l'Inter et pour le Racing. Une dernière chose : voyez-vous Lautaro au Mondial ? Et Icardi ? "Je ne sais pas trop, c'est difficile à dire...". Le futur de Lautaro Martinez à l'Inter ne fait à présent aucun doute. La question est de savoir quand est-ce qu'il portera le maillot nerazzurro. La logique voudrait que le transfert se fasse cet été, mais côté Racing la volonté serait de le garder jusqu'en décembre. Intervenu à La Oral Deportiva, l'agent du joueur, Carlos Yaque, a répété que ce serait difficile de contenter le Racing : "C'est difficile, quasiment impossible. Plus que la volonté de Lautaro ou de la tifoseria du Racing, c'est l'Inter qui aura le dernier mot. Ca ne dépend de rien d'autre. Le Racing va faire une requête impossible à satisfaire à mon avis. Le joueur voudrait bien rester jusqu'en décembre, il m'en a parlé, j'ai discuté avec Zanetti et c'est quasiment impossible. Leur entraîneur veut l'avoir avec Icardi. Il est pressé".
  11. C’est un Rafinha tout sourire qui s’est présenté à Inter Tv : "Je vais tenter de parler en italien. Je suis très content que nous ayons gagné ce match et pour mon but, nous devons continuer de la sorte : Faire nos preuves et continuer." Le But ? "Au départ, je voulais lancer Candreva, puis j’ai vu le défenseur se détourner du ballon, je savais que cela allait être un match difficile, mais nous voulons aller de l’avant et gagner tous nos matchs." "Je sais que cela ne dépend pas de moi, mais comme je l’ai déjà dit, je veux rester à l’Inter, ma tête est à l’Inter et j’espère que nous pourrons nous qualifier en Ligue des Champions. Je vous remercie pour vos félicitations, l’important était de gagner et nous l’avons fait avec la manière. Je suis très fier de jouer de cette façon avec mes équipiers, ils m’aident beaucoup." "Les Tifosi de l’Inter sont incroyables, la façon dont ils m’ont accueilli…je suis très fier de jouer à l’Inter." Inscrire un autre but ? "Ce sera difficile, mais j’essayerai." Si je suis le nouveau Iniesta ? "Iniesta est Inesta, il est trop trop bon, il ne faut pas faire de comparaison avec un tel jouer." Le fait que les Tifosi m’aiment ? "Moi aussi, j’aime l’Inter" Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Marcelo Brozovic a trouvé sa place dans le 11 de base de l'Inter. Placé devant la défense par Luciano Spalletti, le Croate est dans son élément et ses prestations sont du plus haut niveau. Le summum aura été sa prestation face à la Juve, où avec l'aide de Rafinha (dans un tout autre poste), il a su prendre le meilleur sur la bande à Allegri. Pourtant et malgré cette seconde partie de saison "intéressante", le futur de Marcelo reste flou Ce dernier dispose d'une clause libératoire d'une valeur de 50M€. Durant une longue période, cette somme semblait anormalement élevée, mais vu ce que propose Marcelo Brozovic depuis plusieurs match, n'importe quel grand club pourrait s'attacher ses services pour une somme "correcte". Au niveau des performances, Spalletti n'a plus remplacé Brozovic, durant 9 matchs de suite. Ses prestations lui permettent également de frapper à la porte des "23" de son équipe nationale, et ce, peu de temps avant le mondial en Russie. Acheté 8M€ grâce à un blitz réalisé avec son agent Pastorello, par Piero Ausilio, on peut que constater que l'Inter aura flairé la bonne affaire. Pour l'Inter, si une offre est déposée sur la table, Marcelo sera libre de décidé de son avenir : Si sa volonté est de rester à l'Inter, il a la garantie d'être un joueur titulaire la saison prochaine. Dans le cas où, il vient à partir, il s'agira d'une plus-value de 42M€ minimum. Et lorsque l'on sait que la qualification à la Ligue des Champions aurait pû rapporter 40M€, on tient peut-être "le joueur" qui devra être sacrifié. Ses litiges avec les supporters et sa mise à l'écart par Frank de Boer il y a un an, semblent bien loin à présent.... Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Nous sommes dans le rush final de la saison et le talent de Rafinha explose aux yeux de tous. Lors de son interview d'après-match, Ra-Ra, buteur, s'est livré sur son amour pour l'Inter: "Rester ne dépends pas de moi, mais j'ai l'envie, dans ma tête, il n'y a que l'Inter. Je me suis adapté rapidement, je suis heureux ici. L'équipe m'a beaucoup aidé et je reçois, quotidiennement tellement d'affection de la part des tifosi Nerazzurri, je suis sous leurs charmes, sous le charme des Tifosi, de cette atmosphère. Moi comme Iniesta ? Iniesta est un trop grand joueur, Andrés est talentueux, on ne peut pas me comparer à lui". Luciano Spalletti veut le conserver, Piero Ausilio contactera le Fc Barcelone, propriétaire du joueur, cette semaine "L'idée de Piero Ausilio est de contacter les Hommes du Mercato de Barcelone et de déposer une offre concrète: Une prolongation d'un prêt qui se terminera en juin 2019, avec l'obligation de racheter le joueur pour 40M€. Ce paiement sera effectué en plusieurs tranches. Du coté du Fc Barcelone, on souhaiterait en terminer au plus vite, mais la marge de manoeuvre pour l'Inter est très réduite. A ce stade, la volonté du joueur sera fondamentale." Rafinha, totalise, depuis le match face à l'Udinese, 15 présences en Série A, dont 10 matchs en qualité de titulaire. Actuellement, il arrive à tenir au moins une heure de jeu. Son bilan avec l'Inter est de : 6 Victoires : Benevento, Sampdoria, Verona, Cagliari, Chievo et Udinese 3 Nuls : Naples, Milan et l'Atalanta 1 défaite : Juve. Mais lors de ce match, lorsque Rafinha avait été remplacé, l'Inter menait 2-1... Rafinha a marqué son premier but hier en Italie, ce dernier a été célébré également sur les réseaux sociaux, dont Instagram, avec des "Like" de Neymar et Gabriel Jesus. Parvenir a conserver Rafinha sera déjà une très belle réussite pour le Mercato à venir... Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. L'Inter et Valence discutent pour lever les options de Cancelo et Kondogbia. Les nerazzurri, cependant, voudraient diminuer le montant de 38M€ à payer pour l'arrière droit portugais. C'est pour cela que, ces derniers jours, les contacts entre les deux clubs sont de plus en plus récurrents et en Espagne on parle déjà des conditions de Valence pour accéder à la demande de l'Inter. Valence voudrait récupérer les 25% promis à l'Inter sur le montant d'une éventuelle vente de Kondogbia. En tout cas, l'intention des espagnols est de lever l'option d'achat du français qui sera, donc, la première recrue de Valence pour la saison 2018/2019. La réponse de l'Inter est encore attendue, mais selon les propos même du DS Piero Ausilio, l'intention est bien d'acheter définitivement Joao Cancelo.
  15. L'Inter avance ses pions pour racheter Cancelo Le latéral portugais a désormais conquis Spalletti et le peuple nerazzurro. Les dirigeants veulent ainsi tout faire pour lever son option d'achat valable jusqu'au 31 Mai. Selon la Gazzetta dello Sport: La première intention de l'Inter serait de convaincre Cancelo de rester Milan, et ce, aussi sur le plan économique. La proposition du DS Ausilio est de passer de son salaire actuel de 1.2M€ à un montant avoisinant les 3M€, bonus compris. L'objectif des nerazzurri est de s'assurer de l'intention de rester du joueur, avant de passer, dans un second temps, au dialogue avec Valence. La possibilité que le club interiste débourse les 35M€ prévus est donc à exclure, l'intention serait plutôt de rediscuter l'accord actuel en proposant un nouveau prêt (2 ans avec avec obligation d'achat?). ®Samus - Internazionale.fr
  16. Petricca, avocat et expert dans le domaine du football, a tenté d'expliquer ce qui se passe en Chine à propos des limitations du gouvernement chinois sur les investissements dans le football. Le mercato en Chine semble avoir été freiné. Le gouvernement chinois veut limiter les investissements à l'extérieur et pour cela, le Suning a aussi du se conformer aux règles en ce qui concerne le mercato de l'Inter. A ce sujet, Tuttosport a interviewé Oberto Petricca, avocat et agent de joueurs, expert en matière de marché à l'échelle internationale, en particulier en Chine. La Chine a investi en dessous des attentes lors de ce mercato hivernal "Certaines équipes essaient de profiter des derniers jours de mercato pour faire quelques achats : je pense qu'on verra des transferts. La diminution des investissements est la conséquence directe de la décision prise par le gouvernement. Avec la luxury tax les coûts ont étés réduits de manière drastique et la politique des gros clubs a changé". Cela signifie qu'il n'existe plus de "danger chinois" ? "Les clubs chinois restent compétitifs sur le marché des transferts et continueront à écumer les championnats européens. Ils s'intéressent beaucoup à l'Italie et aux joueurs italiens d'ailleurs. A leurs yeux notre football garde le même aspect fascinant. L'exemple reste le Suning qui s'est conformé aux règles fixées par le gouvernement et cherche surtout des transferts ciblés, sans coup d'éclat". Comme Gabriel Paletta , pris gratuitement ? "C'est une nouvelle philosophie. Il y a de nouveaux motifs, pas seulement économiques. Il faut considérer la règle qui impose un maximum de trois étrangers dans la liste des convoqués à chaque match. Cela pourrait forcer un club à envoyer en tribune un investissement important par exemple. En plus, le fait de ne pas avoir investi dans la constitution de secteurs jeunes est une limite". A quel mercato doit on s'attendre en Chine dans les prochaines années ? "Un mercato à base de talents issus des championnats européens, mais sans faire de folies. Un peu comme cela est arrivé aux Emirats, par exemple, pour lancer le mouvement, des grands joueurs ont été achetés, à des sommes mirobolantes, à présent là-bas aussi les choix sont faits différemment". (crédits photo : Goal)
  17. L'Inter ne reste pas avec les mains dans les poches actuellement et Piero Ausilio travaille dur pour construire l'équipe du futur. Parmi les joueurs "bloqués" par notre Directeur Sportif, il y a aussi le jeune gardien Andriy Lunin, né en 1999. Le plan de la gestion de l'Inter est de s'assurer un jeune gardien de but, pour l'après-Handanovic. Pour cette raison Lunin serait prêté pour une saison ou deux, afin d’emmagasiner de l'expérience et être prêt quand Samir raccrochera les crampons. Plusieurs équipes ont déjà manifesté leurs intérêts pour ce joueur. Pour l'Inter, cette "aide" permettra au jeune portier de grandir dans une atmosphère correcte et faire ses expériences, avant de faire le grand saut dans les cages Nerazzurre. Ce recrutement ne remet pas en question le poste de gardien de but, celui-ci appartient toujours au géant slovène qui est âgé de 33 ans Lunin coûtera environ 6 millions d'euros à l'Inter; un accord a été conclu avec son club, le Zorya et aussi avec le joueur, les signatures sont imminentes et l'annonce pourrait déjà arriver la semaine prochaine. Tout comme ce fut le cas pour Lautaro Martinez, l'Inter s'est montrée plus réactive que ces rivaux, parmi ces derniers, on trouve trace de la Juventus et d'Arsenal, mais c'est Lunin lui-même qui a clarifié ses intentions, en montrant un grand enthousiasme devant le projet proposé par Ausilio. Il semblerait, qu'au Corso Vittorio Emanuele, on puisse y ressentir une grande sérénité, en ayant conscience de l'attractivité importante du projet Nerazzurro. Pour Lunin, son rêve est de pouvoir disputer le titre dans un grand club européen, et l'Inter croit en ses capacités. Ce recrutement, s'il vient à se confirmer, pourrait passer inaperçu, mais pourrait s'avérer payant. En effet, lorsque Francesco Toldo occupait le poste indiscutable de numéro 1, l'Inter avait recruté lors d'un mercato hivernal un certain Julio César... Nous ne pouvons que souhaiter à Lunin une expérience Nerazzurra similaire à celle du brésilien. Voici une petite compilation le concernant: Et si au final, Piero Ausilio faisait le "Job" ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  18. Samus

    L'Inter et la nouvelle mode du low cost

    Le mercato fut bloqué lors de la session hivernale mais pour la saison prochaine, l'Inter a pris de l'avance. Le Directeur Sportif, Piero Ausilio, travaille à renforcer l'équipe mise à la disposition de Spalletti et a déjà fait quelques coups intéressants. En premier, Lautaro Martinez, arraché au Racing en anticipant la concurrence de beaucoup de clubs. Parmi lesquels, le Borussia Dortmund qui avait présenté une offre supérieure aux 25M de l'Inter mais les allemands sont arrivés en retard, l'Inter avait déjà tout bloqué. En attendant de connaître l'avenir d'Icardi, Ausilio a aussi mis en place deux opérations d'envergure : De Vrij et Asamoah qui arriveront de la Juve et de la Lazio en fin de contrat. Les deux défenseurs pourraient être suivis par un autre objectif de l'Inter, Bernard du Shakhtar. A cause du FPF mais aussi des restrictions imposées par le gouvernement chinois, l'Inter a du changer de stratégie et compte sur les jeunes potentiels et les opérations low cost. L'Inter est moins dépensière, aussi bien du point de vue de Pékin que de celui de Nyon. La mutation génétique est d'envergure, que cela plaise ou non. Il est difficile de croire que la situation à Nankin change de si tôt, il ne reste donc plus qu'à espérer que l'argent en jeu soit mieux dépensé que par le passé. En parallèle, il faudra que la galaxie Suning veuille bien mettre à profit l'expérience récemment acquise dans le monde du football. Du reste, la famille Zhang, en plus de son budget colossal, est ambitieuse, comme l'Inter.
  19. Si la nouvelle vient à se confirmer, il s'agirait d'un terrible tremblement de terre à la Casa Inter : D'après le Corriere Della Sera, le Suning est disposé à céder l'Inter et Icardi est annoncé sur le départ... La version du Corriere Della Sera Un départ inattendu et imprévisible. Tous les scénarios sont à présent possibles, le meilleur comme le pire : Les départs, de Fabio Capello et de Walter Sabatini du Suning, mettent un terme définitif à l'ère actuelle qui existait au sein de la branche sportive de la multinationale chinoise. La pression augmenterait pour Piero Ausilio. Sa façon de travailler serait, plus qu'auparavant, remise en cause. Notre Directeur Sportif serait très fragilisé depuis ce mercredi. En effet, le départ de Walter Sabatini intervient après des mois de malentendus, en raison de perspectives en deçà du niveau de l'Inter. Entre Sabatini et le Suning, il y avait une impossibilité de combiner l'ambition de mettre en place "une Grande Inter" avec une politique d'austérité et d’autofinancement imposée. Selon Guido De Carolis, dans son article paru dans le Corriere della Sera, l'état actuel des choses ne boulverse que très peu l'organigramme du club du Corso Vittorio Emanuele : Antonello et Gardini resteraient en place et des rumeurs circulent sur un éventuel retour de Marco Branca, proposé par Massimo Moratti, ou de Lele Oriali, déjà courtisé l’été dernier. Concernant l'actualité sur le terrain, Luciano Spalletti, qui est le premier à avoir indirectement dénoncé le revirement du Suning, voit sa permanence au club conditionné par l'obtention ou non de la qualification à la prochaine Ligue des champions. Dans l'état actuel des choses, les Tifosi ne doivent pas s'attendre à gros investissements cet été. Sauf retournement de situation, après De Vrij, le prochain achat serait un transfert gratuit, celui d'Asamoah, alors que Lautaro Martinez aurait la tâche de remplacer Mauro Icardi, qui se verrait dans l'obligation de partir pour des raisons budgétaires. Reste également à voir comment se comportera l'Inter vis-à-vis du Fc Barcelone (Rafinha) et de Valence (Cancelo). Pour l'international portugais, en cas de non-rachat par l'Inter, son aventure italienne ne serait pas finie, car la Juventus en ferait l'une de ses priorités.... La version de Calcio&Finanza Pas de désengagement en vue, du moins, au niveau de la propriété du club. Suning, selon le site chinois Sina Sports, a démenti avoir envisagé la vente éventuelle de sa participation majoritaire au sein de l'Inter. Malgré la réduction apparente du projet sportif du géant chinois, qui a abouti au départ de Fabio Capello sur le banc du Jiangsu Suning, mais surtout, à la démission de Walter Sabatini de son rôle-clé, à savoir celui de Responsable de l'aire technique sportive du Suning, tout était mis sur la table pour créer des conditions d'un éventuel transfert de propriété du club Nerazzurro. Une éventualité en noir et blanc du Corriere della Sera. "Comme les Chinois peuvent tout vendre...ils ne le font pas (pour l'instant), car trouver un acheteur prêt à payer 600 millions pour le club Nerazzurri n'est pas une option viable." Formellement, Suning ne semble pas avoir cette intention. "Nous n'avons jamais pensé à ces choses", a déclaré Suning à Sina Sports, se référant à ce qui a été rapporté par les médias étrangers. Les deux "Milan" en vente ? Une Juventus qui se renforce…cela raisonne comme un air de déjà vu.... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Faut-il céder à la tentation ? L'Inter a les idées claires sur Rafinha : Le club est heureux des prestations du Brésilien et souhaiterait le garder la saison prochaine. Tout se jouera dans le final de ce championnat pour la bande à Spalletti, car pour recruter le milieu catalan, il est vital de se qualifier pour la Ligue des Champions. L'Inter souhaite se rétracter des conditions imposées pour Rafinha et voudrait le "budgétiser" en 2018-2019, pour cela une seule solution : s'asseoir autour d'une table avec la Direction Blaugrana. Du coté du Barça, le club est ouvert à la discussion Surtout que ce dernier est à la recherche d'un défenseur de qualité et Milan Skriniar séduit énormément.... L'Inter ne compte pas se priver de sa perle défensive mais... L'idée catalane est de faire une offre de transfert à l'Inter pour son slovaque, en y incluant Rafinha en contrepartie partielle (soit une certaine somme + le brésilien). Piero Ausilio veut garder les deux négociations séparées Pour l'instant notre Direction Sportive et Luciano Spalletti sont concentrés, principalement, sur le terrain. Le club espère que Rafinha confirmera ses belles prestations contre l'Hellas, tout comme Milan Skriniar, qui a littéralement explosé en Nerazzurro depuis le début de saison. Quel "secteur" sacrifier ? Le milieu de terrain qui apporte un plus ou le meilleur défenseur actuel de l'Inter (et de Série A) ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  21. Après un début de saison difficile, Joao Cancelo a pris ses marques à l’Inter. Dernièrement, il a toujours été titularisé, en obtenant la confiance de Spalletti et l'affection des fans. Comme le confirme la Gazzetta Dello Sport, l'Inter doit désormais faire face à une clause de rachat élevée, qui est étroitement liée à la situation à Kondogbia : "Il devrait donc être échangé, car débourser 35M€ au Fc Valence avant le 30 mai reste un fait très rare dans le club appartenant au Suning." L'auto-financement D'ici au 30 mai, le Fc Valence compte définitivement payer les 25M€ nécessaire pour s'offrir Kondogbia. Cependant, cette somme ne garantirait qu'une partie du pactole à réunir pour conserver le portugais, tout en faisant attention à rester dans les clous de l’UEFA. De plus, le rachat du français n'est pas non plus "acquis" étant donné que même Valence est obligé de faire attention à ses sous. Outre le Fair-play-Financier, le club ibérique serait en pleine effervescence des suites d'une amende de 23,4M€ avec l'Union Européenne. La situation est très simple : Sans rachat au 30 mai de Kondogbia : Le français revient à Milan fin juin et Joao Cancelo ne sera pas racheté (pas de fond) Avec le rachat au 30 mai de Kondogbia : Il manque 10M€ pour racheter Joao Cancelo. Prendre le risque de dépenser 10M et s'attirer les foudres de l'UEFA, est-ce un risque que le Suning est prêt à prendre en considération ? Concernant les autres activités du Mercato Walter Sabatini, coordinateur technique de Suning Sports, et Piero Ausilio, directeur sportif, ont déjà commencé à concrétiser l'Inter du futur, en engageant des valeurs sûres et ce, sans devoir débourser le moindre centime sur le marché des transferts : Stefan De Vrij, Kwadwo Asamoah et Lautaro Martinez sont des joueurs qui peuvent apporter un certain équilibre dans une équipe, aussi bien au niveau italien, qu'à l'international. Le coût total pour ces trois joueurs : +/- 25M€ dont une grande partie est investi pour l'attaquant argentin de 20 ans du Racing Club de Avellaneda. De Vrij et Asamoah sont en fin de contrat. Stefan De Vrij: Sabatini a tenté le All-In et d'après la Gazzetta Dello Sport, le défenseur néerlandais a définitivement validé et décidé d'épouser le projet interiste. Le travail de fond a été réalisé par Sabatini en personne après des tentatives d'insertion du Fc Barcelone et de Manchester City. Le salaire est confirmé : 4,2M€ + bonus et un accord également sur les commissions destinées à l'agence qui le représente. La confirmation devrait arriver dans les prochaines heures et si tel est le cas, l'Inter réalisera le "coup" estival du mercato. Lautaro Martinez : "À l'époque, le Borussia Dortmund a eu sa chance. Nous sommes allés leur parler et il a envoyé ses observateurs. Après sa blessure, le club allemand a voulu continuer à observer Lautaro et malgré de belles performances, il n'a pas agi. Dans ce genre de situation, tu n'as pas tellement de temps, beaucoup d'équipes voulaient le recruter et l'Inter est venue avec enthousiasme. Lautaro à refuser de signer au Real Madrid car il voulait faire ses débuts avec le Racing. Quand le Real s'est représenté, il a dit non car il ne se sentait pas encore prêt. Nous disons toujours tous à Lautaro et je lui ai exprimé mon point de vue, mais seul Lautaro a pris sa décision et il a pris l'Inter qui l'a séduit, surtout du point de vue du projet sportif." Carlos Yarque, agent du joueur. Asamoah : Le défenseur refuse toutes les propositions de la Juventus et file vers l'Inter - Gazzetta Dello Sport. Un contrat de 3,5M€ l'attend à Milan. Mauro Icardi : Le joueur était prêt à s'installer au tour de la table avec les Merengues. Toutefois, le Real de Madrid a décidé de refuser toutes tractations avec Maurito, à cause de Wanda Nara ! En effet, le Real ne veut pas d'un agent de joueur qui puisse poser des problèmes. Wanda en fait partie, tout comme Mino Raiola.... Rafinha : Selon Espn, l'Inter et le Fc Barcelone continuent de discuter d'un possible rachat du catalan. Toutefois, si le Barça est prêt à diminuer sa demande, il ne compte pas descendre en dessous de 30M€. Samir Handanovic : Andriy Lunin, le jeune gardien de but de Zorya Luhansk, et qui vient de faire ses débuts avec l'Ukraine est considéré comme l'un des meilleurs espoirs européens à son poste. La Juve, Liverpool, mais aussi Wolfsburg, Lipsia, la Real Sociedad et Watford le suivent... Selon La Gazzetta Dello Sport, les dirigeants de Nerazzurri chercheraient à faire de lui l’héritier de Samir Handanovic : le gardien slovène reste LA garantie, mais il a près de 34 ans. La stratégie interiste pourrait être d'anticiper la concurrence et d'acheter Lunin, puis de le prêter pour quelques saisons à un autre club italien, avant de le rapatrier au club. L'Inter avait déjà agi de la sorte avec un certain Julio Cesar... La Primavera sacrifiée pour l'Uefa Se priver de futurs talent afin de se sortir du Fair-play financier…Vu sous cet angle, le cadre de l'Inter du futur semble plus gris et devrait démoraliser de nombreux jeunes talents attaché au club pour des raisons budgétaires. Il y a le feu dans les comptes et l'Inter se doit d'atteindre un certain seuil de rentabilité afin d'éviter toute sanction de l'Uefa au 30 juin. Et comme l'année dernière, l'Inter pourrait opter pour la vente de plus jeunes joueurs. Toutefois, le club compte maintenir un droit de rachat prioritaire. Ce qui pourrait permettre à l'Inter de ne pas faire une croix sur certains joueurs importants de l'équipe-première. Les noms en tête de liste sont ceux de Pinamonti et Odgaard : Andrea Pinamonti a failli rejoindre le Sassuolo pour une opération estimée à 7/8M€ Jen Odgaard est courtisé par Cagliari, le club en demanderait également 8M€. Nicholas Zaniolo est estimé à 4M€ Xian Emmers et Zinho Vanheusden valent chacun 2 à 2,5M€ ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  22. Samus

    Lautaro Martinez va signer à l'Inter

    Lautaro Martinez est intervenu en direct à Sportia, une émission de TycSports, et a parlé de nouveau de son passage à l'Inter en révélant une anecdote sur le Borussia Dortmund qui l'avait quasiment bloqué il y a quelques mois mais qui l'a perdu lorsque les dirigeants ont décidé de reporter la finalisation de l'affaire. A ce moment-là, arriva l'Inter, grâce au pressing décisif de Ausilio mais aussi de Zanetti : "presque tout est fait avec l'Inter, il manque quelques détails dont mon agent s'occupera dans les prochains jours soit depuis Madrid (ndlr : où l'Argentine est actuellement en regroupement avant le match amical contre l'Espagne) ou en allant à Milan. Il manque juste la visite médicale. Rester au Racing ? Quand le transfert sera effectif, les deux clubs décideront de la meilleure option". Le Borussia "La vérité c'est que le Borussia Dortmund s'intéresse à moi depuis un moment, ils m'ont supervisé à la Bombonera, ils sont venus chez moi, nous avons discuté et à la fin ils m'ont demandé de leur laisser du temps. Nous les avons avertis qu'il y avait d'autres clubs intéressés, qu'il y avait un bon nombre d'offres sur la table. Ils ont pris le risque et j'ai continué à jouer avec le Racing. Il y a eu beaucoup d'équipes mais celle qui m'a convaincu fut l'Inter, ils sont venus à Buenos Aires avec l'idée bien claire de payer mon transfert. Ca m'a touché et j'ai décidé d'aller à l'Inter parce que, en plus de l'aspect purement sportif, je sais qu'il y a Zanetti qui a montré énormément d'intérêt pour moi, il m'a appelé tant de fois".
  23. Intervenu lors de l’émission argentine Radio 10, le Vice-Président de l’Inter, Javier Zanetti, s’est livré sur Lautaro Martinez, fraîchement convoqué avec l’Albicéleste et première recrue estivale pour l’attaque Nerazzurra. : "C’est un joueur qui réalise des prestations optimales, c’est un attaquant phénoménal. Il est complémentaire à Icardi, ils sont différents, mais ce sont deux très grands attaquants. Nous avons déjà Mauro qui est un grand centre-avant et qui a déjà inscrit plus de 100 buts en Série A, ce qui n’est pas facile à réaliser." Le Mondial ? "J’espère que Sampaoli aura eu le temps de transmettre ses propres idées à l’équipe pour disputer une si grande compétition. À la vue de notre histoire, nous sommes prétendants au titre.." Le Toro se livre aussi sur Espn À présent, le Racing et Lautaro joue à visage découvert, l’attaquant argentin jouera bien à l’Inter la saison prochaine: La certitude ? La déclaration du joueur lui-même: "Je pense que je dois faire de mon mieux durant ces matchs amicaux et profiter du fait que je m’entraînerai avec Messi." L’Inter ? "Ce sera un grand pas en avant pour moi. Je reste au Racing jusqu’à la fin juin, puis nous verrons ce qui convient pour le bien de tous. Je me sens fier quand les gens me reconnaissent. Je vais signer à l’Inter, il ne manque que quelques détails, Zanetti m’a déjà appelé à plusieurs reprises." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  24. Don Tony

    Fumée blanche pour Lautaro Martinez

    Lautaro Martinez sera un joueur de l'Inter, cette opération mise en place depuis longtemps prendra effet cet été. Il n'y a plus lieu de repenser au Racing, ni même à la concurrence du Borussia Dortmund, qui était prêt à mettre 37M€ sur la table. Le "Oui" de Lautaro Martinez Selon Calciomercato.com, le joueur a dit oui aux Nerazzurri et il n'a pas l'intention de revenir sur sa parole. L'accord est atteint, la confiance est totale de la part de l'Inter sur le succès de l'opération. En Argentine, il se dit que la Direction du Racing, où se trouve un certain Diego Milito dans l'organigramme, voulait rencontrer l'agent de Martinez pour préparer les contrats définitifs. Cette nuit, une nouvelle réunion sera organisée pour définir les commissions de l'accord et pour parler du nouveau salaire que le joueur percevra en Italie, lui qui venait de signer un nouveau contrat au Racing en janvier dernier. L'Inter va devoir faire avec une clause du Racing : un pourcentage de 10%, en cas de revente de Lautaro, sera versé au club argentin. Les deux clubs peaufinent à présent les derniers détails pour celui qui sera l'un des meilleurs "jeunes espoirs" à disputer la prochaine Coupe du Monde. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  25. L'Inter est déjà au milieu des préparatifs pour cet été, et pour reformer un bloc solide, cela passera par une bonne campagne de Mercato Arrivées futures En Argentine, on continue à confirmer l'issue positive du transfert de Lautaro Martinez, l'attaquant du Racing qui a séduit totalement notre Direction. Pour Victor Blanco, le Président du Club : "Lautaro est interiste, sauf s'il décide de changer d'avis, mais jusqu'ici il veut signer." En plus de l'argentin, l'Inter est sur le point de conclure Stefan De Vrij , le défenseur de la Lazio qui n'a pas renouvelé son contrat, et qui est gratuit. Le Corriere dello Sport prétend également qu'Ausilio travaille sur le dossier Asamoah, le défenseur de la Juve sera également gratuit cet été. Le Oui du joueur est manquant, mais il serait déjà acquis pour notre Direction Sportive. Un des joueurs récemment observé est Denis Praet, belge qui évolue à la Sampdoria, tout comme Torreira. Cependant, le joueur qui séduit le plus notre direction reste Barella qui évolue à Cagliari. Giulini, son président, l'évalue à 40-50M€ afin de le conserver au club. Pour tenter de le recruter, l'Inter compte insérer la carte Pinamonti dans les négociations. Lucas Tousart, de l'Olympique Lyonnais a récemment été observé lors de la confrontation entre le club du Rhône et le Cska Moscou. Joueurs à conserver Plus les matchs passent, plus Cancelo et Rafinha montrent qu'ils ont le niveau Da Inter. Ces deux derniers sont les joueurs les plus importants, du onze de Luciano Spalletti. Selon le journaliste de Sky Sports, Andrea Paventi, un joueur reprenant les caractéristiques de Rafinha faisait cruellement défaut. La gestion de Spalletti dans son évolution a été trés bénéfique. Néanmoins, pour le conserver, il faudra payer à Barcelone 35M€ + 3M de bonus, en cas de Champion's League. Pour Joao Cancelo, la situation est plus simple dans le sens où c'est un poste clé qu'il occupe à l'Inter. Le Portugais a la personnalité pour devenir un taulier en défense, il sait embellir son jeu et ces centres sont très souvent décisif. Là aussi, il y a un droit de rachat de 35M€. Cependant, la pilule serait moins dure à faire passer avec la vente de Kondogbia à Valence, pour 25M€. Quant à Icardi, l'Inter est prête à lui augmenter son salaire à 7M€, au lieu des 4,7M€ actuellement, uniquement si la clause valide pour l'étranger monte à 150 voire 200M€. Le club veut "protéger" le joueur, mais également se garantir un pactole monstre en cas de revente. Une somme qui serait injectée dans d'ambitieux transferts. Promesses argentines et non brésiliennes Après avoir anticipé tout le monde et avoir "obtenu" Lautaro Martinez, le club nerazzurro regarde toujours avec attention les jeunes talents sud-américains. A titre d'exemple, en 2017, on a recruté Colidio. A présent, notre club s'intéresse à Tomas Cuello, ailier né en 2000 qui évolue à l'Atletico Tucuman. Baccin, l'un de nos responsables sportifs l'a scouté en direct et a envoyé une une analyse très positive aux Nerazzurri. L'Inter compte conclure l'affaire avec un club "ami". L'Inter aime également Gonzalo Maroni, milieu né en 1999 et évoluant à Boca Juniors. Maroni est également suivi par Milan, mais l'Inter semble avoir l'avantage, comme pour Cuello. Ces recrutements pourraient se faire via l'aide de la Sampdoria, le club "ami" qui ferait grandir les joueurs avant qu'il foulent la pelouse du Meazza. L'Inter piste enfin Marcos Senesi, défenseur central de San Lorenzo. Le Saviez-vous ? Si l'Inter se qualifie pour la Champion's, elle devra verser 500 000€ à Galatasaray grâce à l'accord qui a été signé lors du transfert de Felipe Melo à l'Inter en 2016, 2017. Comme l'Inter n'a pas pu disputer la Champion's précédemment, cet accord court toujours et Galatasaray est bien entendu preneur ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×