Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'transferts'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

522 résultats trouvés

  1. En attendant de définir l’affaire Sanchez avec Manchester United (un accord devrait être conclu avec les anglais sur la répartition à parts égales du salaire chilien), chez les Nerazzurri le mercato reste très ouvert. Selon le Corriere della Sera, l’Inter envisage de conclure deux ou trois autres opérations, déduction faite de la situation concernant Icardi . L'Inter envisage la possibilité de frapper un bon coup concernant Llorente, même si le joueur intéresse United et Naples. Pendant ce temps, Icardi envoie des messages au club à travers son compte Instagram, montrant à chacun son futur domicile près de Milan, juste devant le siège de l'Inter. Pour l'instant, Icardi refuse Naples et attend la Juve, qui a trop de joueurs (et trop d'attaquants) et ne parle pas avec l'Inter. Les chances de l'Argentin de rester à Milan, au moins jusqu'en janvier, augmentent chaque jour, sans compter que même la patience de De Laurentiis a une limite. Si tout à coup Maurito changeait d'avis sur Naples, alors Conte pourrait avoir Milik en retour. Pendant ce temps là, Biraghi arrive de la Fiorentina, même si le départ de Dalbert qui veut rentrer à Nice devrait être défini en premier lieu. Cependant, l'option privilégiée par l'Inter serait un prêt à la Fiorentina, qu’il soit payant ou gratuit, mais pour lequel il y a encore à discuter. Engagé dans toutes ces affaires, Marotta garde la dernière requête de Conte dans un coin de sa tête : un milieu de terrain musclé. Ce pourrait être la surprise de fin pour boucler le marché des transferts de l'Inter.
  2. La Belgique a la cote : après Radja Nainggolan, Zinho Vanheusden, Xian Emmers, voir Enzo Scifo pour les plus anciens d'entre nous, l'Inter a recruté cette saison Romelu Lukaku. Mais il semble qu'il ne sera pas le dernier Diable Rouge à rejoindre la Lombardie. En effet, selon Tuttomercatoweb, l'Inter de Conte s'est renseignée sur le latéral droit parisien, Thomas Meunier. Outre le recrutement de Lazaro, la sensation est que l'Inter est prête à négocier des offres pour Matteo Politano et Antonio Candreva. Dans cette optique, Meunier qui sera en fin de contrat à l'été 2020, représente bien plus qu'une simple alternative. Validez-vous ce recrutement ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. 35 joueurs Retrouvez ci-dessous l'ensemble des joueurs cités lors du mercato de l'Inter pour l'été 2019. S'il manque un joueur, n'hésitez pas à nous envoyer un MP avec la source en lien. Alessandro Florenzi Alexis Sanchez Arjen Robben Arturo Vidal Bruno Fernandes Cristiano Biraghi Daniele De Rossi Danilo Diego Godin Donny Van de Beek Duvan Zapata Edin Dzeko Edison Cavani Federico Chiesa Fernando Llorente Gareth Bale Granit Xhaka Gundogan Kostas Manolas Layvin Kurzawa Lucien Agoumé Marco Arnautovic Marco Asensio Mateo Kovacic Matteo Darmian Nicolas Pépé Nicolo Barella Paolo Dybala Rodrigo De Paul Romelu Lukaku Sergej Milinkovic-Savic Stefano Sensi Thomas Meunier Valentino Lazaro Victor Moses
  4. Dalbert & Biraghi Retour vers le futur. Henrique Dalbert se rapproche de Nice sous la forme d'un prêt avec droit de rachat (12 ou 13M). Les Aiglons bénéficiant toujours de 30% de la revente du joueur, bien entendu déduits lors de l'éventuelle transaction. Le brésilien semble avoir compris que son aventure milanaise s'achève. Malgré les approches de la Fiorentina et de la Sampdoria, Dalbert aurait choisi de revenir sur la Côte d'Azur. Le club niçois prendrait en charge la totalité de son salaire. Son départ libérerait de la place pour Cristiano Biraghi, identifié comme un renfort idoine par Antonio Conte. Joao Mario Autre possible retour au bercail, celui de Joao Mario au Sporting Lisbonne. A la recherche d'un milieu de terrain pour tenter de conquérir la SuperLiga, Joao Mario serait leur priorité. Les lisboètes souhaitent un prêt gratuit avec droit de rachat aussi. Une solution qui ne semble pas contrarier dans les bureaux milanais, tant le portugais est indésirable. Au Sporting il y a aussi un certain Bruno Fernandes. Le joyau lusitanien plait beaucoup à Marotta, qui le voulait il y a déjà trois ans sous la Juventus. Si cette piste s'éteint, il y a toujours le FC Séville et l'AS Monaco dessus. Alexis Sanchez Tout semble aller très vite dans ce dossier. L'idéal serait de boucler l'affaire dans les 48h, en vue pourquoi pas d'une apparition contre Lecce lundi prochain. Un dossier qui reste complexe, puisque les deux clubs semblent en désaccords sur le montant du prêt. Du côté salarial par contre les deux parties semblent en phase, l'Inter payerait 4/4,5M et les anglais le reste. Dans le même temps, le quotidien chilien El Mercurio assure que l'entourage du joueur confirme que la transaction est quasiment conclue. Ce ne serait qu'une question d'heures donc. ®gladis32 - internazionale.fr
  5. Infos : Discussions sur le mercato d'été 2019/2020, toutes les rumeurs de transferts, les derniers alertes, les détails des contrats. Bonjour, Je me permet d'ouvrir ce topic avant le début du Mercato Hivernal, du fait que pas mal de dossiers de transfert sont en cours de traitement actuellement. - Nous sommes en contact avec les dirigeants du Genoa pour Tomas Rincon, son club veut Gnoukouri dans la transaction. - Un nouveau contact va être proposé a Brozovic, avec une clause de départ de 50M - Galatasaray se renseigne sur Ranno - Si on arrive a tirer 22M de Kondogbia on va le vendre. - L'OM veut Gabigabol sous forme de prêt, mais nos dirigeants préfèrent le prêter a un club Italien ou Espagnol. - On relance le dossier Vidal (FCB)
  6. Alexis Sanchez ; c'est le dernier nom qui ressort activement ces dernières 24h. Et tout va plutôt vite, surtout après la piste Dzeko bien refroidie. Placé sur la liste des transférables par Manchester United, le chilien, à qui il reste trois ans de contrat, ne fait pas partie des projets de Solskjaer. United le valorise aux alentours de 20M€ et ils seraient ouverts à un prêt payant. Une solution qui plait fortement à l'Inter. La transaction devrait être basée sur une formule d'un prêt de deux ans, 4.5M€ de suite et 16.5M€ de la saison prochaine. Les britanniques aimeraient cependant recevoir la somme totale immédiatement. L'attaquant désireux de rejoindre l'Inter aurait même trouvé un accord avec nous dans la soirée. Déjà reparti pour convaincre ses actuels dirigeants de le laisser partir, le chilien serait disposé, comme le lui aurait dit Giuseppe Marotta, à toucher un salaire moins important que son ex-coéquipier Romelu Lukaku. Pour rappel Alexis Sanchez touchait en 2018 l'équivalent de 28M€ net par an. Dans l'opération Manchester pourrait prendre en charge une partie de son salaire lors du prêt, mais tout cela doit encore être négocié...
  7. Cette indiscrétion retentissante vient de l'édition du jour d'Il Giornale, qui relate un déjeuner qui se serait déroulé hier au lac de Côme entre Paulo Dybala et les dirigeants de l'Inter. Évidemment, les démentis sont vite arrivés, mais dans un moment délicat comme celui-ci, dans lequel nous continuons à parler de la possibilité d’un échange avec Mauro Icardi et la Juventus, c’est une indiscrétion à ne pas sous-estimer. Voici en substance ce que rapporte le journal : "La bombe arrive après un dimanche calme. Dybala repéré à déjeuner avec des cadres non spécifiés de l'Inter. Il y a l'emplacement, le Lac de Côme. Il y a également le restaurant : la Villa d'Este. La nouvelle rebondit par le bouche à oreille, entre doutes, hypothèses et le classique rituel des dénis." On peut aussi constater que la Joya à partager des story sur son compte Instagram qui le situe bien sur le Lac de Côme. Quoi qu'il en soit, les dernières rumeurs rapportées par @Paolo M. sont les suivantes : - C'est soit Sanchez ou Dybala (pour l'instant). On a l'accord d'Agnelli pour l'Argentin, on attend l'accord du Manchester United pour le Chilien. Une fois qu'on a l'accord pour les deux, Conte devra choisir. # Les stratégies dont on parle actuellement : Récupérer Sanchez avec un prêt de 5M (avec obligation d'achat) Vendre Icardi au Napoli (surtout pour ne pas renforcer la Rubentus) et récupérer Milik dans la transaction, sinon récupérer Llorente. Avec l'argent de la vente d'Icardi, on récupère un milieu (SMS, Rakitic ou/et Vidal) ou Récupérer Dybala avec un échange contre Icardi S'offrir Llorente. Acheter Vidal. # Ce qui traîne actuellement comme rumeurs dans les couloirs du club : - Dalbert proche de Nice, on parle d'un prêt avec obligation d'achat. Conte a donné son feu vert. - On est proche d'un accord pour Biraghi (pour l'instant Politano ne fait pas partie de la transaction) - Une offre de Monaco pour Icardi a été rejetée par le joueur. >> https://www.internazionale.fr/forums/topic/26633-lactu-mercato-de-paolo/?do=getLastComment
  8. Alors qu'il enchaine but sur but et donne la possibilité à Flamengo de rêver en Copa Libertadores (onze rencontres onze buts actuellement), Gabriel Barbosa reste toujours sous contrat avec l'Inter jusqu'en juin 2022. Son prêt s'arrêtant fin décembre de cette année. Il ne fait aucun doute que Gabigol au Brésil est un parent lointain et dévastateur de l'objet mystérieux qui a vagabondé en Europe, entre Milan et Lisbonne. Difficile de faire plus contrasté. Flamengo le sait et les dirigeants travaillent à le garder. Le joueur a pour le moment mis de côté son envie de retourner sur le vieux continent, où le Dinamo Moscou, Valladolid, Bordeaux et le FC Séville se sont renseignés. L'objectif du club auriverde est de l'acheter lors du prochain mercato d'hiver. L'Inter en demande 20M alors qu'ils seraient prêts à en offrir 15M. Une somme qui correspond à la possible vente de Cuellar aux saoudiens d'Al Hilal, qui leur donnerait la possibilité de payer Gabriel Barbosa de façon claire. Une petite manne financière qui sera toujours bienvenue lors de cette période hivernale. ®gladis32 - internazionale.fr
  9. Nous vous en avions parlé peu avant l’été. Si certains tifosi étaient sceptiques, force est de constater que le Suning a tenu sa parole d'investir dans une enveloppe mercato avoisinant les 200 millions d’euros. Voici ce que nous révèle la Gazzetta Dello Sport "172,5 millions d’euros, le tout sans compter les 22 millions que demande la Roma pour Edin Dzeko. Nous sommes devant un nouveau record, époque Moratti inclus. Il s’agit de la session de mercato la plus importante de l’histoire de l’Inter. "Il est évident que le prix des joueurs a explosé ces derniers temps, mais le coup d'accélérateur est bien présent. L’Inter a des dimensions aussi européennes : le Club du Suning n’a pas seulement dépensé plus que la "fugitive" Juventus, mais elle a également réalisé un mercato bien plus important que les clubs de Premier League." "Les plus proches, qui tournent autour de 160 millions d’euros, sont les deux clubs de Manchester. Mis à part les exceptions espagnoles qui sont hors-catégories à savoir le Real, Barcelone et l’Atletico, qui a pû compter sur la vente monstrueuse de Griezmann." "Cet été, l’Inter a donc tourné à 200 à l’heure afin de se rapprocher également des plus grandes écuries européennes. Le décompte est facile: 21 millions pour Lazaro 72 millions pour Sensi, Barella 4,5 millions pour Agoumé 75 millions pour Lukaku" "Cette somme de 172,5 millions d’euros a été diluée entre prêt avec obligations, bonus liés à des objectifs personnels ou d’équipe et tranches sur plusieurs années. Le club est donc parvenu à faire face aux règles imposées par le Fair-Play-Financier via la philosophie de l’auto-financement qui reste la ligne de conduite dure et à long terme du propriétaire." Si le mercato en entrée est important, les ventes sont pour l’heure limitées : Pinamonti, Karamoh, Puscas et Vanheusden, et quelques affaires mineures en vue d’une optimale plus-value." "Il ne manque plus que les dernières pièces de la mosaïque dont Edin Dzeko pour qui la Roma de Petrachi demande 22 millions d’euros plus 2 de bonus. La demande aurait pu passer sous la barre des 20 millions d’euros en cas d’insertion d’une contre-partie technique, comprenez Esposito." "L’Inter a toutefois refusé d’insérer Esposito et la deadline est fixée au 15 août, passé ce délai, la Roma retirera le bosniaque du Mercato." Reste à présent à voir la tête du Directeur Sportif de la future tête de série en Ligue des Champions, qui trouvera face à lui, une Inter taillée sur mesure pour Conte ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Damien

    Diego Godin

    Diego Godin Informations Générales Nom : Godin Leal Prénom : Diego Roberto Poste : Défenseur central Date de naissance: 16/02/1986 Lieu de naissance : Rosario Pays : Uruguay Taille : 187 cm Poids : 79 Kg Numéro de maillot : Au club depuis : Ouverture du mercato estival 2019 Position sur le terrain Biographie Né à Rosario, Diego Godín (surnommé El Faraón) commence à jouer au football à l'âge de cinq ans. Le jeune uruguayen rêve de jouer pour la Celeste, à l'instar de son idole, Enzo Fransescoli. À l'âge de quinze ans, Godín quitte Rosario pour Montevideo, où il évolue avec le Defensor Sporting Club, mais l'expérience est peu convaincante. Il rejoint alors le Club Atlético Cerro, un autre club de la capitale. Carrière en Clubs: Diego Godín commence sa carrière professionnelle en 2003 à l'âge de 17 ans au sein du CA Cerro. Milieu offensif à son arrivée, Godín deviendra peu à peu défenseur central. Ses bonnes performances lui permettent de se faire remarquer par le prestigieux club Nacional de Football, également basé dans la capitale uruguayenne. Après une saison passé au Nacional, Godín est recruté par Villareal pour la saison 2007-2008. En effet, Villareal avait besoin d'un défenseur central faute d'avoir pu garder Roberto Ayala. Godín et le Villareal atteindront la deuxième place en ligue espagnole. En août 2010, Godín quitte Villareal pour l'Atlético de Madrid, club champion d'Europa League en titre, où il joue comme défenseur central. Godin remporte peu après son arrivée à Madrid la Supercoupe d'Europe, mais son équipe est éliminée en phases de groupe de Ligue Europa, malgré un but de Godín face à Rosenborg. En 2011, Godín commence à porter le numéro 2 (numéro qu'il gardera par la suite) qu'il obtient à la suite du départ de Juan Valera à l'été 2011. Godín est titulaire lors des victoires des Colchoneros en finale de l'Europa League 2012 et en Supercoupe d'Europe 2012 le 31 août 2012. Lors de la 2013/2014, Godín et l'Atlético remportent le championnat espagnol pour la première fois depuis 18 ans. Le titre leur revient après le match nul (1-1) face au FC Barcelone lors de la dernière journée de championnat grâce à l'égalisation de Godín. L'Atlético arrivera également en finale de la Champions League le 24 mai 2014 face au Real Madrid, où Godín ouvre le score. Cependant, le Real égalise et marque trois autres buts, dont un sur pénalty à la suite d'une faute de Godín. En août 2015, Godín décide de prolonger son contrat jusqu'en 2019, malgré l'intérêt que lui portent d'autres clubs européens. Le 28 mai 2016, Godín et ses coéquipiers ne parviennent pas à prendre leur revanche sur le Real Madrid en finale de Champions League et s'inclinent sur pénaltys face à leur rivaux madrilènes. Au cours de la saison 2017/18, Godín et l'Atlético terminent troisième de leur groupe en Ligue des Champions, ce qui entraîne leur élimination mais aussi leur repêchage dans un autre tournoi, la Ligue Europa. L'Atlético remporte la finale de la Ligue Europa face à l'Olympique de Marseille, et Godín fait partie, en raison de ses bonnes prestations, des trois candidats au prix du meilleur joueur de l'Europa League (trophée en fin de compte remporté par son coéquipier Antoine Griezmann). En août 2018, à la suite du départ de Gabi, Godín devient capitaine des Colchoneros. Il remporte peu après sa troisième Supercoupe de l'UEFA en battant le Real Madrid 4-2. Le 25 janvier 2019, Diego Godin passe sa visite médicale avec l'Inter Milan qu'il rejoindra l'été 2019. Le 22 février 2019, Beppe Marotta, confirme que Diego Godin rejoindra l'Inter Milan et officialisera bientôt son transfert. Le 7 mai 2019, lors d’une conférence de presse, Diego Godín annonce avec émotion qu’il quittera l’Atlético Madrid à la fin de la saison, après neuf ans passés au club. Equipe Nationale: Le 26 octobre 2005, alors qu'il est âgé de 19 ans, Godín est appelé par Jorge Fossati pour sa première sélection en équipe nationale, à l'occasion d'un match amical face au Mexique. En 2007, Godín est appelé par Óscar Tabárez pour participer à la Copa América. Tabárez lui donne une place de titulaire lors du premier match face au Pérou, mais confie par la suite la défense centrale à Andrés Scotti et Diego Lugano. C'est sur le banc que Godín assistera à l'élimination de son équipe en demi-finale face au Brésil. Diego Godín dispute sa première Coupe du monde en 2010, après que son équipe se soit qualifié en barrages face au Costa Rica. Il occupe la place de défenseur central aux côtés du capitaine uruguayen Diego Lugano. Blessé lors du dernier match de poules face au Mexique, Godín voit son équipe se qualifier pour les huitièmes de finale, une première pour l'Uruguay depuis 1990. Signe de l'efficacité de la défense uruguayenne, Godín et ses coéquipiers n'encaissent aucun but en phase de groupes. Pourtant présent lors de la victoire en huitièmes, il manque les quarts de finale face au Ghana à nouveau en raison d'une blessure, mais dispute la demi-finale face aux Pays-Bas ainsi que le match pour la troisième place face à l'Allemagne (matchs tous deux perdus). Godín fait partie de l'effectif uruguayen lors de la Copa América 2011. Malade, Godín ne peut disputer la plupart des matchs, ce qui n'empêchera pas son équipe de remporter le tournoi. En fin de compte, il ne jouera que deux minutes lors des derniers instants de la finale face au Paraguay. La victoire en Copa América ouvre à l'Uruguay les portes de la Coupe des Confédérations 2013. Godín y joue tous les matchs, à l'exception de l'écrasante victoire face à Tahiti (score: 8-0). Il ne parvient pas à éviter l'élimination de son équipe en demi-finale face au Brésil15. Diego Godín aide son équipe à se qualifier à la Coupe du Monde 2014, en jouant les deux matchs de barrages face à la Jordanie. Au Brésil, l'Uruguay débute très mal sa Coupe du Monde en perdant son premier match face au Costa Rica (score : 1-3). De plus, Diego Lugano, capitaine d'équipe, ne peut participer aux matchs face à l'Angleterre et l'Italie en raison d'une blessure au genou. Godín obtient donc le brassard de capitaine et occupe à présent la charnière centrale avec son coéquipier à l'Atlético Madrid, José María Giménez. La Celeste parviendra tout de même à se rattraper en battant l'Angleterre puis l'Italie. Face aux Italiens, Godín marquera l'unique but du match de la tête sur corner, qualifiant son équipe dans la foulée. L'aventure s'arrêtera cependant en huitièmes à la suite de la défaite 2-0 face à la Colombie. Par la suite, Godín gardera le rôle de capitaine, tandis que son coéquipier Giménez obtiendra une place de titulaire dans la défense centrale uruguayenne. Les deux défenseurs font partie de l'effectif uruguayen pour la Copa América 2015. La Celeste, tenante du titre, est éliminée en quart de finale par les Chiliens, futurs vainqueurs du tournoi. Titulaire lors la Copa América Centenario en 2016, Godín et l'Uruguay quitteront le tournoi à l'issue des phases de poules. C'est au cours de ce tournoi que le défenseur uruguayen effectuera son centième match en sélection nationale. Après avoir aidé son équipe à se qualifier (notamment en inscrivant trois buts), Diego Godín est sélectionné par Óscar Tabárez pour participer à la Coupe du Monde 2018. Avec leur défense efficace, Godín et ses coéquipiers forment la seule équipe à ne pas avoir encaissé de buts durant la phase de groupes. L'Uruguay atteindra les quarts de finale, où elle s'inclinera face à la France. Le 25 mars 2019, à l'occasion d'un match amical face à la Thaïlande, Godín honore sa 126ème cape en équipe d'Uruguay, devenant ainsi le joueur le plus capé de histoire de l'équipe en battant le record de Maxi Pereira. En mai 2019, il est à nouveau appelé à disputer la Copa América au Brésil. Le saviez-vous ? Il est le parrain de la fille d'Antoine Griezmann. Depuis le 28 juillet 2011, il possède la nationalité espagnole. Il épousa en décembre 2018, sa compagne de longue date Sofia Herrera. Palmarès: Atletico Madrid Vainqueur de la Ligue Europa (2) : 2012 et 2018 Vainqueur de la Supercoupe UEFA (3) : 2010, 2012 et 2018 Champion d'Espagne (1) : 2014 Vainqueur de la Coupe du Roi (1) : 2013 Vainqueur de la Supercoupe d'Espagne (1) : 2014 Finaliste de la Ligue des champions en 2014, 2016 Uruguay Vainqueur de la Copa America: 2011 Parcours: En Club: Ca Cerro (2003-2006) Nacional (2006-2007) Villareal (2007-2010) Atletico Madrid (2010 - 2019) Internazionale FC : Ouverture du mercato estival 2019 En équipe nationale 2005 - A ce jour: Uruguay Distinctions personnelles Joueur du mois en Liga: avril 2014, mai 2014 Membre de l'équipe-type de l'année en Liga: 2014, 2016 Membre de l'équipe-type de l'année UEFA: 2014 Membre de l'équipe-type de la Ligue des Champions: 2014, 2016, 2017 Prix LFP du meilleur défenseur de l'année: 2016 Membre de l'équipe-type établie par European Sports Media: 2016 Membre de l'équipe type de la Coupe du monde 2018 Nommé pour le Ballon d'or en 2016 et 2018 ©Wikipedia ================================================== MESSAGE ORIGINAL : ================================================== En fin de contrat avec l'Atlético de Madrid en juin prochain, Diego Godin pourrait se tirer de la capitale espagnole. Les médias transalpins, Sky Italia en tête, annoncent que le défenseur international uruguayen s’est même déjà entendu avec l’Inter de Milan sur un contrat de deux ans (plus un avec option) à compter de la saison prochaine.
  11. En effet, pour Mauro Icardi, il est à présent lieu de s’inquiéter, le Suning étant bien décidé à mettre tout en œuvre pour faire resplendir de plus belle son Inter. Le recrutement à venir de Romelu Lukaku, sans vendre Mauro Icardi, tout en offrant à Conte l’attaquant qu’il rêve, est une très grande démonstration de force. Un scénario impensable, il y a encore quelques mois Prenant exemple sur le recrutement de Cristiano Ronaldo par la Juventus, le propriétaire interiste a également décidé d’avaliser cette transaction, en la remboursant par le biais de nombreuses plus-values dans les mois à venir. Ce recrutement représenterait à nouveau une belle et personnelle humiliation pour Icardi qui se retrouverait relégué en ultime position. Voici l’analyse du Corriere Dello Sport: "Alors que l’équipe se présentera prochainement à Nankin. Une prise de décision pourrait changer le mercato de l’Inter : L’acquisition de Lukaku sans compter sur la vente d’Icardi. On parle ici d’un investissement sans couverture. Il y aura lieu de s’en préoccuper bien plus tard, et de pouvoir préparer un retour sur investissement soit pour la fin du mercato estival, pour la session hivernale à venir, ou bien en juin 2020." Pour résumer, il s’agit-là d’un risque calculé, un risque pris par la Juventus lorsqu’elle est parvenue à signer Cristiano Ronaldo. La montage de plus-value a été réalisée par la suite. Ce même procédé est d’ailleurs employé pour De Ligt. Toutefois, une transaction de ce type doit impérativement être avalisée par le propriétaire du club. Durant une longue période, ce scénario semblait compliqué, aucunement suggéré voir contemplé, mais la volonté de satisfaire Conte, avec un changement de cap n’était pas à exclure. Lukaku est plus motivé que jamais, sera-t-il la révélation de la saison ? Le Saviez-Vous ? Alors qu’il a été écarté du projet Interiste, qu’il a été invité à retrouver une condition physique digne de ce nom, que l’équipe est partie pour Singapour en vue de disputer l’International Champions Cup, Mauro Icardi a décidé de se la couler douce avec le premier fils de Maxi Lopez, Valentino. A l’heure des réseaux sociaux, nul doute que ce comportement "très professionnel" ravira l’Inter et l’équipe partie vers la Chine. Icardi ou comment foutre en l’air une carrière qui était promise à un grand avenir… ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Duvan Zapata a été l’un des joueurs les plus en vue lors de la course à l’Europe de l’Atalanta, la saison dernière. L’attaquant colombien devrait connaitre une nouvelle saison à Bergame, fort d’une promesse entre Percassi et Gian Piero Gasperini. Voici ce que nous révèle la Gazzetta Dello Sport "Seule une offre choc pourrait exclure Zapata de l’Atalanta. On parle d’une offre extrêmement importante, d’un minimum de 55 millions d’euros. Récemment l’Atletico Madrid, West Ham, le Napoli et l’Inter se sont informés, mais Antonio Percassi s’est montré très clair : Rien ne viendra faire s’écrouler son projet personnel." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Le Daily Mail nous informe que le Diable Rouge courtisé par Conte est rentré en Belgique. En effet, dans l’attente de voir l’Inter et Manchester parvenir à un accord, Lukaku est rentré au pays pour s’entretenir avec son agent. Le Daily Mail nous confirme également que le joueur avait précédemment rejoint l’Angleterre avait le reste de l’équipe. Une fois à Manchester, il a pris un autre vol directement. Évalué par son club à 85 millions d’euros, Romelu n’a disputé aucun match de la tournée et Ole Gunnar Solskjaer a expliqué cette mise à l’écart suite à une petite blessure. Selon le quotidien anglais, le puissant attaquant cherche à se maintenir en forme pour l’Inter de Conte qui le veut au centre de son attaque. Romelu reste également marqué par la première tentative interiste qui a échoué en vue d’un accord avec Manchester. L’offre de 60 millions d’euros a été rejeté, mais la Direction des Red Devils s’attend à recevoir une nouvelle proposition du Club Nerazzurro d’ici le 8 aout, date de clôture du Mercato au Royaume-Uni. Il se dit même que la transaction pourrait connaitre un coup d’accélération dans les prochaines 48 heures. Selon Sport Mediaset, l’Inter compte effectivement proposer une bien meilleure offre aux Mancuniens renforcée par les ventes de Joao Miranda au Jiangsu et Joao Mario à Monaco. Concernant Edin Dzeko, l’Inter n’ira pas outre les 14 millions d’euros. En cas de refus de la Roma, le club espère que l’effet Conte puisse peser de tout son poids dans la balance. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. Après quatre saisons à revêtir le maillot de l’Inter, l’aventure de Joao Miranda est sur le point de connaitre un tournant important : le défenseur Nerazzurro, Capitaine également du Brésil, pourrait être transféré rapidement au Jiangsu Suning, l’autre club de la Famille Zhang. Selon Alfredo Pedullà, le brésilien pourrait y parapher un contrat de trois ans et y percevoir un salaire proche de celui d’Eder, estimé entre 5,5 et 6 millions d’euros. L’Inter, ferait usage des fonds pour recruter Romelu Lukaku. Selon Pedullà, le transfert pourrait être réalisé contre une somme estimée entre 6 et 7 millions d’euros. Ce qui permettrait à l’Inter de proposer comme nouvelle base de négociation 70 millions d’euros à Manchester United, avec des bonus à planifier. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. C’est une information de Fox Sports Argentina, Mauro Icardi a été contacté contre toute attente par Boca Juniors qui a contacté le joueur pour sonder le terrain sur un possible retour dans sa Patrie. L’hypothèse de retrouver l’Amérique du Sud a été immédiatement écartée par Wanda Nara, épouse et agent du joueur interiste, qui n’a aucune intention de retourner en Argentine. Icardi continuera donc à travailler en solo à Appiano... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. Radja Nainggolan est toujours apprécié dans la Botte. Selon Sky Sport, outre la Sampdoria qui souhaiterait enrôler le Ninja, une nouvelle piste bien plus intéressante pour le joueur pourrait lui permettre de continuer à évoluer dans le Calcio. Un retour en Sardaigne et plus précisément dans le Club qui l’a vu éclore aux yeux de tous : Cagliari. L’ancien Diable Rouge, qui est écarté du projet technique de l’Inter a fait savoir qu’il aimerait retrouver la Sardaigne. À présent, il y a lieu d’analyser la faisabilité de l’opération qui a vu Cagliari en terminer avec Rog et le Napoli et qui traite actuellement pour Nandez avec Boca Juniors. Selon Alfredo Pedullà, ce retour à Cagliari serait qu’une suggestion sociale, l’affaire pouvant se réaliser uniquement sur la base d’un prêt. Qui plus est, si le Ninja souhaite rejouer au Cagliari, il devra réduire considérablement son salaire pour rentrer dans les paramètres des sardes. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. Le transfert de Chiesa à la Juve est loin d’être acté. En effet, selon la Gazzetta Dello Sport, la Fiorentina entend conserver Federico à Florence au moins pour une saison de plus. Une situation, qui si elle vient à se confirmer, pourrait servir les intérêts de l’Inter. Le duo Marotta-Ausilio comptant bien doubler la Juventus vu, qu’à l’heure actuelle, il n’y a aucun accord formel entre les parties. "La Famille Chiesa n’a pris aucun engagement écrit avec aucun club. Elle observe seulement les possibilités qui s’offrent à elle en cas de cession. Si Federico avait à choisir au jour d’aujourd’hui, son futur serait à la Juve." "Mais le départ annoncé dans un an pourrait remettre en selle l’Inter. En effet, la Famille Chiesa avait, dans le passé, trouvé un accord verbal aussi bien avec Paratici, qu’avec Marotta." Reste à voir l’appel de l’Inter dans un an... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  18. Selon Sky Sport, le Bosniaque qui a endossé le brassard de Capitaine face à Gubbio, reste un objectif toujours complexe pour l’Inter. Pour la Roma, si une offre de 20 millions d’euros n’est pas posée sur la table, le joueur ne sera pas vendu et sera conservé jusqu’à la fin de son contrat. De son côté, Marotta n’est pas plus perturbé que cela de voir le romain porter le brassard de capitaine. En route vers Milan, le duo Marotta et Ausilio compte offrir un attaquant à Conte pour ce 29 juillet, soit le jour de la parution du calendrier de Serie A 2019/2020. Prêt à poser les 20 millions d’euros pour Dzeko ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. Mauro Icardi a décidé de compliquer la vie à l'Inter. Sans sa vente, l'acquisition de Romelu Lukaku pourrait s'envoler en fumée... De quoi établir des relations exceptionnelles avec Antonio Conte! Très récemment, Giuseppe Marotta avait déclaré qu'il y avait du mouvement. Selon la Gazzetta Dello Sport, il s'agit du Napoli et d'une supposée ouverture de Mauro Icardi pour rejoindre le Sud de l'Italie. Mais les signaux actuels tendent à révéler la réelle stratégie de l'argentin: "Seule la Juve pourrait permettre de changer la mentalité de l'argentin." Plus le temps passe, plus Icardi pose problème aux objectifs visés par Marotta et son mercato. Le fait qu'il se moque ouvertement de Paratici n'a pas déplu à Icardi, place à présent à une intelligente guerre des nerfs. De plus, malgré la demande de Conte, le joueur reviendra à Appiano après avoir séjourné à Ibiza. Il devrait être intégré à l'équipe à la fin de cette tournée asiatique. Il devrait donc y rester "comme prévu" jusqu'à la fin du mois d'août. Wanda Nara, victime d'Icardi ? C'est l'analyse du Corriere Della Sera: "Une guerre totale entre l'Inter et la Juve avec au milieu Mauro Icardi. Wanda Nara ? Elle serait non pas une protagoniste, mais une victime de l'obstination de son mari." La Juve souhaite s'attacher les services d'Icardi pour 40 millions d'euros en toute fin du Mercato. L'Inter, de son côté, ne traitera qu'en cas d'échange avec Paulo Dybala qui est également courtisé par Manchester United. Actuellement, l'ancien Capitaine de l'Inter s'entraîne seul à Appiano et il ne compte pas quitter Milan, du mois, pas avant le 8 août. Une date qui n'est pas innocente étant donné qu'il s'agit de la fermeture du Mercato en Angleterre. L'objectif d'Icardi est de réduire à néant la possibilité de recruter Romelu Lukaku tout en ayant l'intention de quitter l'Inter par la suite. Wanda Nara perd le contrôle ? Présente à Ibiza, Wanda serait disponible à traiter pour chaque destination : La Juve, Naples, la Roma, l'Atletico Madrid. Mais elle fait face à l'entêtement de son mari qui pour l'heure "ne veut pas quitter" l'Inter. Il se dirait même qu'Icardi serait toujours convaincu de pouvoir changer la mentalité de Conte et de reprendre l'entrainement dès le retour de l'Inter de Chine. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Une conférence de presse d'Antonio Conte aura été suffisante pour qu'Ivan Perisic prépare ses valises. Le vice-champion du Monde, qui ne répond pas aux attentes de l'ancien sélectionneur de la Nazionale, devrait quitter l'Inter après y avoir disputé 162 matchs, pour 40 buts inscrits sur une période de 4 saisons. Selon le Corriere Della Sera, le club actuellement le plus intéressé se nomme l'As Monaco. Celui-ci ne parvenant pas à trouver un arrangement avec le Milan Ac pour s'attacher les services d'André Silva a décidé de disposer des fonds prévus pour recruter cette fois-ci le Croate. En cas de transfert, l'As Monaco pourrait présenter une attaque 100% interiste avec Jovetic, Keita Baldé et Ivan Perisic. D'après les dernières informations, les Monégasques seraient disposés à satisfaire aussi bien l'Inter que Perisic. Validez-vous un tel transfert ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  21. La situation relative à Icardi irrite profondément le propriétaire de l'Inter qui ne compte pas changer les règles... "Quelque chose s’est produit." Telle est la parole de Beppe Marotta en faisant référence à Mauro Icardi et Radja Nainggolan. Le cas de l’ancien Capitaine ne se traite plus en jour, ni en semaine, mais à présent en mois et le Suning commence à perdre patience. Les rumeurs sur la dépréciation continue d’Icardi, avec une valeur sur la marché qui diminue quotidiennement ne ravit pas le propriétaire Interiste et la Famille Zhang a décidé de mettre un terme à cette situation. La Loi du Suning Le Suning a donc agit à sa façon, en donnant un ordre de service à toutes les composantes de l’Inter : Mauro Icardi est sur le Mercato, mais pas à n’importe quel prix. Comme le réfère la Gazzetta Dello Sport, toute offre inférieure à 60 millions d’euros ne sera pas prise en considération et dans le cas où aucune offre jugée recevable ne parvient pas à l’Inter, Icardi restera à son poste : séparé de l’Inter, mais Icardi ne sera pas vendu en solde, ni aujourd’hui, ni le 2 septembre. L’ordre du Suning est claire et limpide. Le saviez-vous ? Le Suning n’envisage qu’une seule et unique possibilité de vendre Mauro Icardi à la Juve : En échange de Paulo Dybala. Si cette transaction n’est pas proposée, l’argentin ne rejoindra jamais les rangs de la Vieille Dame. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  22. Le Corriere dello Sport a interviewé en exclusivité l'une des recrues de l'Inter, Nicolo Barella. Le joueur a parlé des négociations avec les nombreux refus, de Conte mais aussi de ses débuts avec l'Inter lors de la tournée estivale avec son nouveau numéro 24. "Ce fut une belle émotion. L'Inter me voulait vraiment et moi aussi je voulais rejoindre ce club, j'attendais ce moment depuis tellement longtemps. La préparation est dure, au début c'était assez difficile de suivre le rythme imposé par Conte. Je pense qu'ils sont aussi durs que les entraînements de Zeman avec les montées de marches. Ici par contre on court surtout avec la balle avec un rythme élevé. Conte ne laisse rien au hasard, le fait qu'il me contacte m'a fait me sentir important et c'est gratifiant d'avoir l'estime d'un des meilleurs entraîneurs au monde". Les refus - "En janvier, j'ai refusé Naples parce qu'avec Cagliari nous étions d'accord pour que je finisse la saison au club et qu'on avise ensuite. On m'a informé de l'intérêt des azzurri mais je ne voulais pas quitter le club en hiver. Les gros salaires que l'on m'a proposé ? Je ne me suis jamais focalisé sur cela durant ma carrière, je mets l'ambition d'abord, mon bien et celui de ma famille, l'argent vient après. La Roma? J'ai été clair avec Giulini, s'il ne trouvait pas d'accord avec l'Inter je serais resté en Sardaigne, je n'étais pas particulièrement pressé de quitter ma maison, heureusement l'accord a été trouvé entre les clubs. Pour moi l'offre des nerazzurri était la bonne, en terme d'ambition, c'était une opportunité à ne pas manquer. Je laisse les portes ouvertes à un retour à Cagliari un jour, on ne sait jamais dans la vie." Cagliari - "Après avoir signé, la rencontre a été assez étrange. Il a été mon président pendant 5 ans mais nous étions tous deux contents et nous nous sommes donc séparés en se souhaitant bonne chance car personnellement j'espère que Cagliari arrivera à atteindre ses objectifs. Si les supporters me sifflent ? Je sais que certains n'ont pas bien pris mon départ. Mais s'ils me sifflent, je ne ferai rien contre mon peuple, j'accepterai. En tant que peuple insulaire et isolé, nous, sardes, sommes très liés à notre terre, j'aime le peuple sarde. J'ai reçu tellement de messages, j'en ai attendu aussi de certains qui ne sont jamais arrivés mais j'en ai reçu de très beaux comme ceux de Conti, Deiola, Ceppitelli". Son prix - "Dans le passé, il y a eu des joueurs avec des valeurs clairement plus hautes que la mienne mais les prix pratiqués n'étaient pas les mêmes, regardez Vieri par exemple. L'argent dépensé pour me transférer n'est qu'un stimulant en plus, pour moi. L'Inter m'a convaincu avec un projet sérieux et ambitieux, c'était mon premier choix et je pense que c'est le club parfait pour évoluer. Avec un entraîneur comme Conte, l'objectif reste toujours de gagner". Les rivaux et les italiens - "La Juventus est une grande équipe, ils ont un effectif important mais même pour eux ce ne sera pas évident car ils ont un tout nouvel entraîneur avec des idées différentes. Les nombreux italiens à l'Inter ? Ce sont des choix du club, pour le groupe avoir beaucoup d'italiens est mieux. Je suis arrivé, avec Stefano (Sensi, ndlr) mais il y a déjà Politano, "Gaglia", Ranocchia, D'Ambrosio... Ils m'ont bien aidé à m'intégrer. Un milieu Gagliardini - Sensi - Barella ? On se connaît bien tous les trois mais Brozovic est important pour l'équipe, son absence se ferait sentir". Son idole - "C'est Stankovic, j'ai toujours cherché à jouer comme lui, c'est à dire que les matches amicaux n'existent pas, il faut toujours aller à 100 à l'heure sans rien garder en réserve. Il avait aussi une énorme frappe de loin, quelque chose que je lui envie. Ma famille intériste ? Mon père est supporter de Cagliari, mais il sera dorénavant aussi pour l'Inter, mais mes cousins et mes oncles sont tous intéristes". Son numéro (24) - "Je ne sais pas encore si c'est le définitif. Je l'ai pris parce que c'est le jour de la naissance de ma première fille, Rebecca. L'autre, Lavinia, est née le 18, le numéro que j'avais à Cagliari et que je porte en Nazionale. A Cagliari c'est le président qui me l'avait donné, convaincu qu'il me porterait bonheur, il n'avait pas tort. A présent je veux juste marquer encore plus de buts et aider l'Inter avec des buts en plus de mon travail de milieu de terrain". Nainggolan - "Il est hors du projet ? Nous avons le même agent, c'est aussi un de mes amis. Nous venons de la même ville car c'est un cagliaritain adopté et nous nous fréquentions là-bas. C'est quelqu'un que j'estime". La Nazionale - "Je suis très heureux d'avoir la confiance de Mancini. Jouer avec Jorginho et Verratti m'aide beaucoup à m'améliorer, à être plus prêt pour l'Inter. Ça m'a fait mal de rater la qualification pour la demi-finale avec l'U21, c'était aussi une question de formule, mais bon, même si nous avons été éliminés nous avons un groupe de qualité". Ses hobbies - "J'ai appelé mon chien LeBron, j'adore LeBron James. J'ai 10 tatouages, l'un deux est dédié à ma première fille, nos doigts entrelacés comme la première fois que nous nous sommes vus et j'en ajouterai aussi un pour la plus petite. J'en ai aussi un pour la reprise de volée que j'ai marqué avec la Nazionale". Milan - "Je cherche encore une maison. Si quelqu'un veut bien m'aider..." Rédigé par Samus - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...