Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'transferts'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

535 résultats trouvés

  1. Entre attente et espérance, l’Inter pourrait compter sur une épargne globale de 216 millions d’euros à investir sur le mercato estival à venir… Personne en Europe ne peut en dire autant. Éléments d'explications Une authentique montagne d’euros, comme personne eu Europe. L’Inter patiente et espère que ses 24 joueurs prêtés à travers le monde se verront rachetés. En jeu, selon Transfermarkt, 216,5 millions d’euros, soit plus que le Real Madrid et Chelsea qui culminent tout de même à 169,5 millions et 166,9 millions d’euros avec respectivement 13 et 16 joueurs en prêt. Si l’Inter parvient à céder tout ses pions, elle disposerait donc d’un authentique trésor à réinvestir, mais de façon objective, la Beneamata se concentre sur les joueurs les plus importants. Les joueurs ciblés sont faciles à deviner : Icardi, Perisic, Nainggolan, Joao Mario, Gabriel Barbosa, et Dalbert. Karamoh lui fait l’objet d’un prêt avec une obligation de rachat à 13 millions d’euros sans oublier les 50% en cas de revente. 165 millions d'euros A eux seuls, comprenez Icardi, Perisic, Nainggolan, Joao Mario, Gabigol et Dalbert, Transfermarkt nous confirme que 165 millions d’euros sont en jeu sur base des hypothèques : Nainggolan vaut 20 millions d’euros, Dalbert 10 pour le site spécialisé. L’Inter espère donc de très bonnes nouvelles, et par-dessus-tout le rachat d’Icardi à 70 millions d’euros, de Perisic à 20 millions d’euros et de Joao Mario à 18 millions d’euros. La cerise sur le gâteau étant à minima Gabriel Barbosa. Reste également à compter sur les prestations des différents joueurs évoluant en Italie et en Europe, tels que Colidio, Brazao, Longo, Emmers, Pompetti et Bakayoko. Pour que cette tirelire devienne un véritable trésor, il sera impératif de voir les principaux intéressés réaliser une superbe saison, et l’Inter "tifa" pour eux. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Selon le Quotidiano.net, Zlatan Ibrahimovic se serait mis en contact avec l’Inter pour l’informer de son imminente disponibilité. Le géant suédois, 38 ans, est actuellement lié au LA Galaxy, mais celui-ci compte quitter le club au terme de son contrat, en décembre 2019. Ibra a passé trois saisons avec l’Inter, entre 2006 et 2009, avant de rejoindre le Fc Barcelone, l’année du Triplé Historique Nerazzurro. Il a proposé ses services à son ancien employeur qui est actuellement confronté à une situation des plus complexes vu la blessure d’Alexis Sanchez qui le privera des terrains durant trois mois. Il est pour l’heure difficile de savoir si la proposition d’Ibra est actuellement prise au sérieux par l’Inter, club qui d’après la presse transalpine sonde également d’autres joueurs pour le mercato hivernal, Olivier Giroud de Chelsea et Kevin Lasagna d’Udinese en tête. Toutefois, contrairement au suédois gratuit, il faudra payer pour s’attacher les services du français ou de l’Italien. Selon la presse transalpine, Mario Mandzukic serait également dans le viseur, le croate étant un joueur qui plait à Conte, attention toutefois à la concurrence de Manchester United, sans oublier les rapports houleux entre l’Inter et la Juve. Ibra à l’Inter, mais avec quels fonds ? C’est Ibra lui-même, par l’intermédiaire de Mino Raiola, qui souhaite revenir en Italie. Preuve en est, des messages en continu sont adressés au club. Cette opération pourrait être favorisée par la vente de Gabriel Barbosa à Flamengo, un transfert estimé à 15-16 millions d’euros. Ibra Taille la Serie A Le 8 octobre, Zlatan a déclaré son amour pour la Serie A, à sa façon : Avec une personnalité excessive, une très grande certitude en ses moyens et un énooorme charisme. Voici sa réaction relayée par Sky Sport : "Suis-je prêt pour la Serie A ? A 100% ! Vu comment je me sens et comment je joue, je peux encore faire la différence en Italie et dans d’autres pays. Je ne vois pas de problème pour jouer en Italie, je ferai mieux que ceux qui y sont déjà…" Plus qu’une provocation, Zlatan veut revenir dans la place…et place ses pions : "Selon moi, la Juve réalise de grandes choses, elle est le symbole du Calcio pour son équipe et pour les joueurs qui la compose. L’Inter réalise de très grandes choses aussi, elle a un grand entraîneur et a investi énormément. Il y a d’autres équipes qui veulent se montrer, mais selon moi, elle ne sont pas au niveau de la Juve." "Tout juste derrière la Juve, il y a, selon moi, l’Inter. Je suis déçu pour le Milan car il aurait dû être un club fort, pas uniquement sur les résultats, mais aussi dans les investissements. Ils auraient dû recruter les meilleurs joueurs du monde, mais à présent, ce n’est plus le cas. Il faut investir, tout provient de la propriété." "Le Napoli ? J’ai de bons rapports avec Ancelotti qui est un grand entraîneur, mais surtout une grande personne. J’ai eu la chance de connaitre en premier la personne, puis le travailleur. Je suis déçu de ne l’avoir connu qu’une seule saison, j’en aurai voulu plus car c’était une belle période de ma carrière et selon moi, c’est pareil pour lui." L’attaque, secteur prioritaire Antonio Conte évalue cette situation très sérieusement, reste à voir s’il serait envisageable de réaliser une opération des plus sensationnelles au niveau du mercato. De plus, Conte, qui est à la recherche d’un Vice-Lukaku, a fait passer cette demande en priorité. Repoussé donc l’éventuel recrutement de Vidal, dont le Barça est peut enclin à discuter, ou celui de Matic qui pourrait être recruté gratuitement en juin 2020. An niveau du mercato estival 2020, un investissement important "à la Barella" aura lieu et deux noms sortent du lot : Tonali, courtisé par la Juve, le Napoli, le Milan et la Fiorentina et Van de Beek, courtisé par le Real Madrid. Constat final Recruter Zlatan Ibrahimovic ne sera pas possible avant début janvier. Partant de ce constat, est-ce aussi important de le recruter ? Vu qu’Alexis Sanchez arriverait en fin de convalescence Mario Mandzukic pourrait également faire l’affaire pour Conte, mais les rapports houleux avec la Juve pourrait poser plus d’un problème Keita Baldé pourrait, selon la Gazzetta Dello Sport, être une nouvelle piste à étudier. S’il est prêt à venir à Appiano, Jardim pourrait s’opposer à une cession définitive. Politano pourrait être laissé pour compte… Comment lui expliquer le recrutement d’un nouvel avant-centre ? L’idée pourrait être de ne pas remettre en discussion la hiérarchie déjà mise en place. Pour Conte, Politano est le type de joueur apte à rentrer en cours de match pour faire la différence… De là à devenir un titulaire à part entière... Sur la base de l’ensemble de ces éléments, seriez-vous pour un retour du géant suédois ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Damien

    Diego Godin

    Diego Godin Informations Générales Nom : Godin Leal Prénom : Diego Roberto Poste : Défenseur central Date de naissance: 16/02/1986 Lieu de naissance : Rosario Pays : Uruguay Taille : 187 cm Poids : 79 Kg Numéro de maillot : Au club depuis : Ouverture du mercato estival 2019 Position sur le terrain Biographie Né à Rosario, Diego Godín (surnommé El Faraón) commence à jouer au football à l'âge de cinq ans. Le jeune uruguayen rêve de jouer pour la Celeste, à l'instar de son idole, Enzo Fransescoli. À l'âge de quinze ans, Godín quitte Rosario pour Montevideo, où il évolue avec le Defensor Sporting Club, mais l'expérience est peu convaincante. Il rejoint alors le Club Atlético Cerro, un autre club de la capitale. Carrière en Clubs: Diego Godín commence sa carrière professionnelle en 2003 à l'âge de 17 ans au sein du CA Cerro. Milieu offensif à son arrivée, Godín deviendra peu à peu défenseur central. Ses bonnes performances lui permettent de se faire remarquer par le prestigieux club Nacional de Football, également basé dans la capitale uruguayenne. Après une saison passé au Nacional, Godín est recruté par Villareal pour la saison 2007-2008. En effet, Villareal avait besoin d'un défenseur central faute d'avoir pu garder Roberto Ayala. Godín et le Villareal atteindront la deuxième place en ligue espagnole. En août 2010, Godín quitte Villareal pour l'Atlético de Madrid, club champion d'Europa League en titre, où il joue comme défenseur central. Godin remporte peu après son arrivée à Madrid la Supercoupe d'Europe, mais son équipe est éliminée en phases de groupe de Ligue Europa, malgré un but de Godín face à Rosenborg. En 2011, Godín commence à porter le numéro 2 (numéro qu'il gardera par la suite) qu'il obtient à la suite du départ de Juan Valera à l'été 2011. Godín est titulaire lors des victoires des Colchoneros en finale de l'Europa League 2012 et en Supercoupe d'Europe 2012 le 31 août 2012. Lors de la 2013/2014, Godín et l'Atlético remportent le championnat espagnol pour la première fois depuis 18 ans. Le titre leur revient après le match nul (1-1) face au FC Barcelone lors de la dernière journée de championnat grâce à l'égalisation de Godín. L'Atlético arrivera également en finale de la Champions League le 24 mai 2014 face au Real Madrid, où Godín ouvre le score. Cependant, le Real égalise et marque trois autres buts, dont un sur pénalty à la suite d'une faute de Godín. En août 2015, Godín décide de prolonger son contrat jusqu'en 2019, malgré l'intérêt que lui portent d'autres clubs européens. Le 28 mai 2016, Godín et ses coéquipiers ne parviennent pas à prendre leur revanche sur le Real Madrid en finale de Champions League et s'inclinent sur pénaltys face à leur rivaux madrilènes. Au cours de la saison 2017/18, Godín et l'Atlético terminent troisième de leur groupe en Ligue des Champions, ce qui entraîne leur élimination mais aussi leur repêchage dans un autre tournoi, la Ligue Europa. L'Atlético remporte la finale de la Ligue Europa face à l'Olympique de Marseille, et Godín fait partie, en raison de ses bonnes prestations, des trois candidats au prix du meilleur joueur de l'Europa League (trophée en fin de compte remporté par son coéquipier Antoine Griezmann). En août 2018, à la suite du départ de Gabi, Godín devient capitaine des Colchoneros. Il remporte peu après sa troisième Supercoupe de l'UEFA en battant le Real Madrid 4-2. Le 25 janvier 2019, Diego Godin passe sa visite médicale avec l'Inter Milan qu'il rejoindra l'été 2019. Le 22 février 2019, Beppe Marotta, confirme que Diego Godin rejoindra l'Inter Milan et officialisera bientôt son transfert. Le 7 mai 2019, lors d’une conférence de presse, Diego Godín annonce avec émotion qu’il quittera l’Atlético Madrid à la fin de la saison, après neuf ans passés au club. Equipe Nationale: Le 26 octobre 2005, alors qu'il est âgé de 19 ans, Godín est appelé par Jorge Fossati pour sa première sélection en équipe nationale, à l'occasion d'un match amical face au Mexique. En 2007, Godín est appelé par Óscar Tabárez pour participer à la Copa América. Tabárez lui donne une place de titulaire lors du premier match face au Pérou, mais confie par la suite la défense centrale à Andrés Scotti et Diego Lugano. C'est sur le banc que Godín assistera à l'élimination de son équipe en demi-finale face au Brésil. Diego Godín dispute sa première Coupe du monde en 2010, après que son équipe se soit qualifié en barrages face au Costa Rica. Il occupe la place de défenseur central aux côtés du capitaine uruguayen Diego Lugano. Blessé lors du dernier match de poules face au Mexique, Godín voit son équipe se qualifier pour les huitièmes de finale, une première pour l'Uruguay depuis 1990. Signe de l'efficacité de la défense uruguayenne, Godín et ses coéquipiers n'encaissent aucun but en phase de groupes. Pourtant présent lors de la victoire en huitièmes, il manque les quarts de finale face au Ghana à nouveau en raison d'une blessure, mais dispute la demi-finale face aux Pays-Bas ainsi que le match pour la troisième place face à l'Allemagne (matchs tous deux perdus). Godín fait partie de l'effectif uruguayen lors de la Copa América 2011. Malade, Godín ne peut disputer la plupart des matchs, ce qui n'empêchera pas son équipe de remporter le tournoi. En fin de compte, il ne jouera que deux minutes lors des derniers instants de la finale face au Paraguay. La victoire en Copa América ouvre à l'Uruguay les portes de la Coupe des Confédérations 2013. Godín y joue tous les matchs, à l'exception de l'écrasante victoire face à Tahiti (score: 8-0). Il ne parvient pas à éviter l'élimination de son équipe en demi-finale face au Brésil15. Diego Godín aide son équipe à se qualifier à la Coupe du Monde 2014, en jouant les deux matchs de barrages face à la Jordanie. Au Brésil, l'Uruguay débute très mal sa Coupe du Monde en perdant son premier match face au Costa Rica (score : 1-3). De plus, Diego Lugano, capitaine d'équipe, ne peut participer aux matchs face à l'Angleterre et l'Italie en raison d'une blessure au genou. Godín obtient donc le brassard de capitaine et occupe à présent la charnière centrale avec son coéquipier à l'Atlético Madrid, José María Giménez. La Celeste parviendra tout de même à se rattraper en battant l'Angleterre puis l'Italie. Face aux Italiens, Godín marquera l'unique but du match de la tête sur corner, qualifiant son équipe dans la foulée. L'aventure s'arrêtera cependant en huitièmes à la suite de la défaite 2-0 face à la Colombie. Par la suite, Godín gardera le rôle de capitaine, tandis que son coéquipier Giménez obtiendra une place de titulaire dans la défense centrale uruguayenne. Les deux défenseurs font partie de l'effectif uruguayen pour la Copa América 2015. La Celeste, tenante du titre, est éliminée en quart de finale par les Chiliens, futurs vainqueurs du tournoi. Titulaire lors la Copa América Centenario en 2016, Godín et l'Uruguay quitteront le tournoi à l'issue des phases de poules. C'est au cours de ce tournoi que le défenseur uruguayen effectuera son centième match en sélection nationale. Après avoir aidé son équipe à se qualifier (notamment en inscrivant trois buts), Diego Godín est sélectionné par Óscar Tabárez pour participer à la Coupe du Monde 2018. Avec leur défense efficace, Godín et ses coéquipiers forment la seule équipe à ne pas avoir encaissé de buts durant la phase de groupes. L'Uruguay atteindra les quarts de finale, où elle s'inclinera face à la France. Le 25 mars 2019, à l'occasion d'un match amical face à la Thaïlande, Godín honore sa 126ème cape en équipe d'Uruguay, devenant ainsi le joueur le plus capé de histoire de l'équipe en battant le record de Maxi Pereira. En mai 2019, il est à nouveau appelé à disputer la Copa América au Brésil. Le saviez-vous ? Il est le parrain de la fille d'Antoine Griezmann. Depuis le 28 juillet 2011, il possède la nationalité espagnole. Il épousa en décembre 2018, sa compagne de longue date Sofia Herrera. Palmarès: Atletico Madrid Vainqueur de la Ligue Europa (2) : 2012 et 2018 Vainqueur de la Supercoupe UEFA (3) : 2010, 2012 et 2018 Champion d'Espagne (1) : 2014 Vainqueur de la Coupe du Roi (1) : 2013 Vainqueur de la Supercoupe d'Espagne (1) : 2014 Finaliste de la Ligue des champions en 2014, 2016 Uruguay Vainqueur de la Copa America: 2011 Parcours: En Club: Ca Cerro (2003-2006) Nacional (2006-2007) Villareal (2007-2010) Atletico Madrid (2010 - 2019) Internazionale FC : Ouverture du mercato estival 2019 En équipe nationale 2005 - A ce jour: Uruguay Distinctions personnelles Joueur du mois en Liga: avril 2014, mai 2014 Membre de l'équipe-type de l'année en Liga: 2014, 2016 Membre de l'équipe-type de l'année UEFA: 2014 Membre de l'équipe-type de la Ligue des Champions: 2014, 2016, 2017 Prix LFP du meilleur défenseur de l'année: 2016 Membre de l'équipe-type établie par European Sports Media: 2016 Membre de l'équipe type de la Coupe du monde 2018 Nommé pour le Ballon d'or en 2016 et 2018 ©Wikipedia ================================================== MESSAGE ORIGINAL : ================================================== En fin de contrat avec l'Atlético de Madrid en juin prochain, Diego Godin pourrait se tirer de la capitale espagnole. Les médias transalpins, Sky Italia en tête, annoncent que le défenseur international uruguayen s’est même déjà entendu avec l’Inter de Milan sur un contrat de deux ans (plus un avec option) à compter de la saison prochaine.
  4. Le Président du Paris-Saint-Germain, Nasser Al Khelaifi, s’est livré hier à l'occasion de l’Assemblée-Générale de l’Eca. "Icardi est vraiment un grand attaquant est je suis content de l’avoir. Ses statistiques en Serie A démontrent qu’il est fort et nous misons sur lui. Souhaitez-vous savoir si je vais le racheter à la fin de la saison ? "Je verrais…" Lors de cette Assemblée Générale, "Nasser" s’est également entretenu longtemps avec le Président de l’Eca, Andrea Agnelli. Toute la joyeuse bande se donne déjà rendez-vous le 24 septembre à Lubiana et dans les deux jours suivants à Munich pour le Board de l’Eca. Des dates déjà cochées dans l’agenda de Steve Zhang qui a rejoint l’élite européenne ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. "Je ne voulais pas retourner au Portugal, retourner au pays, dans le club où j'ai été formé, chez moi, ce n'était pas excitant". Interviewé en exclusivité par O Jogo, Joao Mario explique le choix étonnant de rejoindre le Lokomotiv Moscou en Russie plutôt que de retourner au bercail au Sporting Lisbonne. "Ils m'ont présenté le projet quelques jours avant mon choix, le message qu'ils m'ont fait passer m'a vraiment plu, ils m'ont dit que je jouerai beaucoup et quand je pense que c'est une année d'Euro, ça a compté dans ma réflexion. Si vous jetez un coup d’œil, en équipe nationale du Portugal il y a des joueurs qui jouent en Grèce à l'Olympiakos, tout ça pour dire que le sélectionneur fait attention à tous ses joueurs. Je n'ai joué que quelques matches avec l'Inter mais j'ai été quand même convoqué donc si je joue plus cette saison, que ce soit en Russie ou ailleurs, j'aurais d'autant plus d'opportunités. En plus nous jouons la Ligue des Champions". En fin de discussion, Joao Mario explique aussi pourquoi selon lui les choses sont un peu allé de travers avec l'Inter : "C'est un peu difficile d'en parler maintenant. Chaque fois que j'en ai parlé il y a eu un malentendu, pour moi il y a des situations où la séparation est inévitable. Je suis content de voir l'Inter aussi forte, mes coéquipiers me manqueront beaucoup et je leur souhaite vraiment bonne chance pour cette saison. L'entraîneur est très bon, très compétent et avec lui, l'Inter redeviendra grande".
  6. Accompagné de Piero Ausilio, Giuseppe Marotta a réalisé son premier mercato interiste. Si les recrues ont été de qualités, la question de l’impact financier sur les comptes Nerazzurro se devait d’être posée. Et dans ce domaine, le moins que l’on puisse dire, c’est que le Beppe a géré d’une main de Maître la situation. Même si l’on ajoute les prolongations de contrat de D’Ambrosio (confirmée) d’Handanovic (pour un an de plus) et de Lautaro Martinez (à venir), les comptes de l’Inter conservent pratiquement la même structure qu’avant ce mercato pharaonique. Révélation de la Gazzetta Dello Sport L’Inter dispose d'une marge de manœuvre, même à la suite du mercato qui a été réalisé. Marotta et Ausilio ont cette fois-ci chamboulé l’Inter comparé à l’année dernière. Mais le tout a été réalisé en maintenant l’équilibre sur les comptes, du moins en terme de masse salariale. L’Inter a plus ou moins la même : 116 millions précédemment contre 118 millions d'euros à présent. Cette différence provient des prolongations de contrat de Brozovic et de Skriniar, ce qui n’est pas un mauvais résultat, surtout qu’il est favorisé par le fait d’être parvenu à transférer les trois joueurs les plus cher de la dernière saison, à savoir Icardi, Perisic et Nainggolan. La différence importante est que le Club n’est plus, à présent, sous la menace du Settlement Agreement de l’Uefa. Cette raison explique également les revalorisations salariales de contrat des joueurs, sans que le tout ne s’avère trop compliqué à entreprendre. Marotta prend le meilleur sur Fabio Paratici En effet, selon Calcio&Finanza, le club Bianconero a terminé le premier semestre 2019 avec un passif de 47 millions d’euros. Un contraste important lorsque l’on sait qu’en 2018, la Vieille Dame disposait d’un bilan net de 7,7 millions d’euros. La conséquence est directe : La Juve disposera, sur base de ces informations, d’un solde passif de 40 millions d’euros à l’été 2020. Le saviez-vous ? Au classement de la moyenne d’âge, l’Inter se position à la 13ème place (27 ans). L’équipe la plus jeune est celle du Milan avec une moyenne de 24,1 ans. L’équipe la plus âgée est la Juventus avec une moyenne de 28,8 ans. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Les deux années fantastiques de Milan Skriniar à l’Inter ne sont absolument pas passées inaperçues. À tel point qu’après Manchester United, c’est au tour de Manchester City de passer à l’acte. Selon Tuttosport, Guardiola est tombé sous le charme de la Bête Nerazzurra, à tel point qu’il souhaite la recruter dès le mois de janvier. La position de l’Inter Intransférable "La situation du Champion d’Angleterre est encore plus problématique qu’il n’y parait suite à la grave blessure dont a été victime Laporte, sans oublier l’arrêt pour suite d’un pépin physique de John Stones. Qui plus est la condition physique de Nicolas Otamendi est loin d’être optimale. Partant de ce constat, l’objectif numéro un de l’entraîneur catalan serait Skriniar." "Mais la position de l’Inter est extrêmement claire : Le défenseur slovaque est considéré comme intransférable. A meilleur raison qu’il s’agirait d’un transfert en cours de saison. Pour la Direction et pour Antonio Conte, il est impossible de songer à se priver d’un des trois piliers du rempart défensif titulaire, De Vrij et Godin étant les deux autres compères, dans une saison où le maximum sera fait pour chercher à jouer jusqu’au bout le Championnat face à la Juve et d’aller également le plus loin possible en Ligue des Champions." Indispensable "La volonté d’Antonio Conte est trop forte, lui qui souhaite lutter à arme égale avec la Juve, il ne peut pas prendre le risque de déstabiliser de façon significative son noyau en janvier. Encore plus lorsque l’on connait le coût à débourser pour les défenseurs centraux en Europe. En effet, remplacer Skriniar reviendrait à chercher un défenseur d’un niveau similaire, un investissement conséquent serait à prévoir." "Tout comme Manchester United, qui a finalement décidé de s’attacher pour 60 millions d’euros Harry Maguire, la tentative de Manchester City sera donc infructueuse. C'est également ce recrutement de l’autre club de la ville qui a poussé Guardiola a demandé une réaction de la part de sa Direction. City avait également sondé ce joueur durant la campagne estivale, mais les contacts n’ont pas permis un débouché." Statistique de la Bête "L’Inter a renforcé sa défense avec l’arrivée de Diego Godin et elle ne compte absolument pas l’affaiblir avec un quelconque départ de Skriniar quelques mois après, et ce, même si la proposition vient de l’un des clubs les plus riches du monde." "Le début de championnat a permis au public Nerazzurro de retrouver un certain enthousiasme et l’intention est de ne pas mettre un terme à cette spirale positive. Guardiola ne compte pas se rendre, convaincu encore plus par les statistiques du défenseur nerazzurro selon WhoScored." "En effet, le défenseur Nerazzurro est celui qui a réussi le plus de passes sur l’ensemble de la saison qui vient de s’écouler… une statistique qui n’est absolument pas secondaire pour un entraîneur tel que Guardiola." Sacrifieriez-vous Skriniar contre une somme absolument scandaleuse ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Wanda Nara a décidé de frapper fort en parlant du futur de Mauro Icardi : "J’aimerais qu’un jour Mauro aille jouer à Boca. Imaginez ce que peut ressentir un joueur sur le terrain. Pour moi ce serait une superbe opportunité de vivre cette aventure avec ma sœur. Cela me plairait énormément de revenir au pays." Zaira Nara, l’intervieweuse, a demandé à Wanda si celle-ci avait été récemment contacté par Boca : "Ce n’était pas une proposition sérieuse de la part de Boca. Nous avions décidé d’attendre jusqu'à la dernière minute, et je me suis comporté ainsi car j’avais un joker dans ma manche. Je savais que Mauro allait partir dans un autre club, personne n’était au courant, mais je peux le dire à ma sœur, car même les garçons ne le savaient pas : Mauro avait déjà été à Paris, il s’était fait une petite valise et il m’avait laissé avec tout le reste." Représenter d’autres joueurs ? "Non, car il est très impératif de gérer les intérêts de Mauro, il y a beaucoup de choses à faire à l’heure actuelle. On m’a proposé d’autres joueurs, des maris de mes amies. Ceux qui me connaissent savent que je ne recherche pas un intérêt commercial personnel. Je le fais pour l’amour que j’ai pour Mauro." "Entre les différentes options que j’ai eu, Paris était le pire choix pour moi car il y aura des allés et venues avec les enfants entre Milan et Paris, mais j’ai pensé à Mauro. Il y avait de nombreuses et très importantes équipes en Italie qui le voulaient et cela aurait été plus accommodant." Neymar et Maxi Lopez ? Il a diffusé la photo le jour même où Mauro s’est uni a l’équipe. C’est une vieille photo, pas une récente. Je veux penser qu’il ne s’agisse que d’une coïncidence, les joueurs sont au courant de tout." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. La Gazzetta Dello Sport l’avait déjà annoncé, la presse allemande le confirme à présent. L’Inter est sérieusement intéressée par le recrutement de Mario Götze. Le Trequartista allemand, Champion du Monde 2014, sera en fin de contrat en 2020. S’il ne prolonge pas avec le Borussia Dortmund, il sera libre de signer où il veut à paramètre zéro et selon le Ruhr Nachrichten, quotidien très proche de la Casa Borussia, la stratégie de Marotta est de travailler dans l’ombre pour parvenir à un accord avec le joueur en vue de la saison 2020-2021, voir en le transférant déjà au mois de janvier, en indemnisant le club allemand. De son côté, le Borussia a décidé de réagir à cette approche intériste vu que Gotze aura, dans les semaines à venir, une discussion avec la Direction allemande. La stratégie de cette dernière serait de revoir à la baisse le salaire du champion du Monde. Un point important qui pourrait s’avérer essentiel dans une prise de décision finale, avec prête à bondir… l’Inter! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. L’information émane directement d’Hugo Lloris, gardien de but et Capitaine des Spurs qui s’est livré sur le futur du milieu de terrain danois qui sera en fin de contrat à l’été 2020. "Il faut être objectif, il y a eu énormément de rumeurs durant le mercato. Il a déjà fait part de sa volonté de ne pas prolonger et nous la respectons. Mais d’ici au prochain mercato, il sera avec nous et comme il l’a prouvé face à Arsenal, il s’engagera toujours avec ses équipiers d’équipe. Le club, lui, n’au aucun problème vis-à-vis de cette situation." Reste à présent à savoir se montrer convaincant ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Le mercato de l'Inter a été relativement important cet été. Parmi les recrues actuelles, deux joueurs ont déjà su se montrer décisifs : Romelu Lukaku et Stefano Sensi, sans oublier également l'arrivée d'Antonio Conte aux commandes. La griffe du natif de Lecce est déjà belle et bien présente. L'analyse de la Gazzetta Dello Sport Le premier prix de ce mercato signé du duo Marotta-Ausilio revient à "Mister 45M€" Nicolò Barella. Arrivé sur le tard suite à l'Euro U-21, Antonio Conte le veut comme Mezzala. Le bâton et la carotte seront nécessaires pour stimuler et motiver le bijou sarde, qui devra devenir le point de référence de sa nouvelle cabine de régie interiste. Pour l'heure, Nicolò n'a fait que des rentrées en cours de jeu, laissant Sensi s'occuper du rôle de protagoniste. Il n'y aura aucun problème, ni même aucune concurrence entre les deux, qui seront fondamentaux dans la course aux sommets. Diego Godin sera également fondamental. Joueur recruté gratuitement en provenance de l'Atletico Madrid, il a fait ses débuts à Cagliari. Les seize minutes de jeu sous le maillot de l'Inter, lui auront permis de démontrer l'expérience et la personnalité nécessaire pour protéger tel un bunker la cage d'Handanovic. L'uruguayen paye actuellement une blessure occasionnée au début du mois d’août. Toutefois, avec le retour de De Vrij, également blessé, Conte pourra offrir la Muraille de Chine rêvée par les tifosi. Pour l'heure, seul Skriniar était sur le terrain. Godin apportera aux deux défenseurs centraux de l'expérience, l'habitude de goûter à la victoire et la façon dont gérer les confrontations internationales. Une lacune importante dont ne disposait pas l'Inter, il y a un an pour son retour en Ligue des Champions. Sanchez est potentiellement un joueur dévastateur. Toutefois, il devra retrouver son niveau pré-Manchester. La mission de Conte, qui voulait en premier lieu Dzeko, mais qui a accueilli Alexis a bras ouverts sera d'élever le coefficient de difficultés. L'ancien joueur de l'Udinese, en disputant la Copa America, a tout de même su se mettre du carburant dans les jambes. Il sera intéressant de voir s'il sera capable de prendre le meilleur sur Lautaro Martinez, qui s'est montré une nouvelle fois décisif, en inscrivant le premier but à Cagliari. Lazaro et Biraghi sont les deux surprises du chef. L’autrichien a coûté 21 millions d'euros, mais également blessé, il n'a pas encore pu se mettre en valeur. La faute à un rythme élevé des entraînements à la Conte. La trêve internationale arrive au bon moment pour lui, comme pour Biraghi. En effet, Conte a déclaré que l'ancien interiste, passé par la Fiorentina, aurait besoin d'un temps d'adaptation pour se mettre au niveau de ses équipiers. Il est d'ores et déjà sur qu'il aura sa chance. Une fois tous les joueurs opérationnels, l'Inter présentera enfin son vrai visage et sa physionomie définitive. Godin, Lazaro, Biraghi, Lukaku, Conte, Sanchez, Barella, Sensi en entrées Icardi, Nainggolan, Perisic, Joao Mario,... La révélation Esposito, la renaissance de "Candreva" Quelle note donneriez-vous à ce mercato et quelle note donneriez-vous à l'Inter de Conte ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Giuseppe Marotta et Piero Ausilio ont réussi l'un des plus importants mercato de l'Histoire de l'Inter. Pour que la réussite soit totale, il est à présent nécessaire que les joueurs recrutés confirment leurs talents cette saison. Si Marotta a géré d'une main de maître les cas Icardi, Nainggolan et Perisic, la Repubblica nous confirme que le duo Nerazzurro se penche déjà sur l'avenir. "A présent, Marotta et Ausilio vont se reposer quelques jours, ensuite ils vont commencer à se projeter sur le mercato à venir. Deux noms sont déjà inscrits et cochés : Federico Chiesa, dont il y aura la concurrence avec la Juve et Christian Eriksen de Tottenham qui arrivera en fin de contrat à l'été 2020." Les joueurs s'ils sont visés, seront donc recrutés à l'été 2020. Tuttosport nous confirme également que l'Inter s'est déjà renseigné sur les détails de la transaction entre les agents du danois et la prétention salariale du joueur. Le fait que Conte soit aux commandes de l'Inter est un plus. Mais pour convaincre Eriksen, l'Inter devra réaliser une belle saison aussi bien en Italie qu'en Coupe d'Europe. Valideriez-vous ces transferts ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Le club de la Capitale française appréciera. Voici l’anecdote dévoilée par le Corriere Dello Sport sur l'incroyable journée qu'a connu l'ancien joueur interiste Une journée totalement incroyable qui a débuté avec la sortie de scène de Wanda Nara sur Tiki Taka : l'agent d'Icardi ayant du rentrer précipitamment à la maison pour une mission qui était tout sauf une partie de plaisir. Une fois arrivée à domicile, plus que de traiter avec l'Inter, une prolongation de contrat était la condition sine qua non ouvrant un départ en prêt, plus que de traiter avec Paris, Wanda s'était de nouveau retrouvée face au mur érigé par son mari. Nullement convaincu, Mauro était absolument décidé à rester et ne voulait pas entendre raison. Les discussions houleuses ont durées des heures, jusqu'à ce que Wanda, à 04h00, désespérée, se retourne vers les agents et amis historique d'Icardi, Pino et Savini : "S'il vous plait, convainquez-le..." Ce n'est que bien plus tard, tôt dans la matinée, qu'Icardi a finalement pris la décision d'aller au moins à Paris... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. Après Romelu Lukaku, recrutement phare de l'été, Antonio Conte aura à sa disposition un autre attaquant de très haut niveau : Alexis Sanchez. En effet, après deux semaines de discussions, l'Inter et Manchester United sont parvenus à s'accorder sur la formule suivante : Sanchez arrivera en prêt sec. Vers la fin de l'année, les deux clubs se réuniront autour de la table pour discuter d'une éventuelle possibilité de rachat de la part de l'Inter. Sanchez est attendu dans le courant de cette journée à Milan pour y passer, soit ce mercredi, soit ce jeudi, la traditionnelle visite médicale. Il se mettra immédiatement à disposition d'Antonio Conte ensuite. Lautaro Martinez, Matteo Politano, Sebastiano Esposito, et le duo "mancunien": Lukaku-Sanchez, c'est un fait l'Inter veut réduire au maximum son écart avec la Juventus. Le saviez-vous ? Sanchez a démontré son attachement pour l'Inter, en décidant de réduire de 500 000€ ses prétentions salariales. Ce qui a permis d’accélérer le transfert. L'Inter va payer le salaire suivant au joueur : 5 millions d'euros, soit presque 50% du salaire total du joueur. L'autre partie étant déboursée par United. L'Inter a également dû renoncer à un transfert avec un simple droit de rachat. Si transfert il y a, ce sera en fin de saison, et il devra impérativement s'agir d'un transfert définitif. Courtisé au lendemain du légendaire Triplé, Alexis Sanchez rejoindra donc l'Inter avec 9 années de retard. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. En attendant de définir l’affaire Sanchez avec Manchester United (un accord devrait être conclu avec les anglais sur la répartition à parts égales du salaire chilien), chez les Nerazzurri le mercato reste très ouvert. Selon le Corriere della Sera, l’Inter envisage de conclure deux ou trois autres opérations, déduction faite de la situation concernant Icardi . L'Inter envisage la possibilité de frapper un bon coup concernant Llorente, même si le joueur intéresse United et Naples. Pendant ce temps, Icardi envoie des messages au club à travers son compte Instagram, montrant à chacun son futur domicile près de Milan, juste devant le siège de l'Inter. Pour l'instant, Icardi refuse Naples et attend la Juve, qui a trop de joueurs (et trop d'attaquants) et ne parle pas avec l'Inter. Les chances de l'Argentin de rester à Milan, au moins jusqu'en janvier, augmentent chaque jour, sans compter que même la patience de De Laurentiis a une limite. Si tout à coup Maurito changeait d'avis sur Naples, alors Conte pourrait avoir Milik en retour. Pendant ce temps là, Biraghi arrive de la Fiorentina, même si le départ de Dalbert qui veut rentrer à Nice devrait être défini en premier lieu. Cependant, l'option privilégiée par l'Inter serait un prêt à la Fiorentina, qu’il soit payant ou gratuit, mais pour lequel il y a encore à discuter. Engagé dans toutes ces affaires, Marotta garde la dernière requête de Conte dans un coin de sa tête : un milieu de terrain musclé. Ce pourrait être la surprise de fin pour boucler le marché des transferts de l'Inter.
  16. La Belgique a la cote : après Radja Nainggolan, Zinho Vanheusden, Xian Emmers, voir Enzo Scifo pour les plus anciens d'entre nous, l'Inter a recruté cette saison Romelu Lukaku. Mais il semble qu'il ne sera pas le dernier Diable Rouge à rejoindre la Lombardie. En effet, selon Tuttomercatoweb, l'Inter de Conte s'est renseignée sur le latéral droit parisien, Thomas Meunier. Outre le recrutement de Lazaro, la sensation est que l'Inter est prête à négocier des offres pour Matteo Politano et Antonio Candreva. Dans cette optique, Meunier qui sera en fin de contrat à l'été 2020, représente bien plus qu'une simple alternative. Validez-vous ce recrutement ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. 35 joueurs Retrouvez ci-dessous l'ensemble des joueurs cités lors du mercato de l'Inter pour l'été 2019. S'il manque un joueur, n'hésitez pas à nous envoyer un MP avec la source en lien. Alessandro Florenzi Alexis Sanchez Arjen Robben Arturo Vidal Bruno Fernandes Cristiano Biraghi Daniele De Rossi Danilo Diego Godin Donny Van de Beek Duvan Zapata Edin Dzeko Edison Cavani Federico Chiesa Fernando Llorente Gareth Bale Granit Xhaka Gundogan Kostas Manolas Layvin Kurzawa Lucien Agoumé Marco Arnautovic Marco Asensio Mateo Kovacic Matteo Darmian Nicolas Pépé Nicolo Barella Paolo Dybala Rodrigo De Paul Romelu Lukaku Sergej Milinkovic-Savic Stefano Sensi Thomas Meunier Valentino Lazaro Victor Moses
  18. Dalbert & Biraghi Retour vers le futur. Henrique Dalbert se rapproche de Nice sous la forme d'un prêt avec droit de rachat (12 ou 13M). Les Aiglons bénéficiant toujours de 30% de la revente du joueur, bien entendu déduits lors de l'éventuelle transaction. Le brésilien semble avoir compris que son aventure milanaise s'achève. Malgré les approches de la Fiorentina et de la Sampdoria, Dalbert aurait choisi de revenir sur la Côte d'Azur. Le club niçois prendrait en charge la totalité de son salaire. Son départ libérerait de la place pour Cristiano Biraghi, identifié comme un renfort idoine par Antonio Conte. Joao Mario Autre possible retour au bercail, celui de Joao Mario au Sporting Lisbonne. A la recherche d'un milieu de terrain pour tenter de conquérir la SuperLiga, Joao Mario serait leur priorité. Les lisboètes souhaitent un prêt gratuit avec droit de rachat aussi. Une solution qui ne semble pas contrarier dans les bureaux milanais, tant le portugais est indésirable. Au Sporting il y a aussi un certain Bruno Fernandes. Le joyau lusitanien plait beaucoup à Marotta, qui le voulait il y a déjà trois ans sous la Juventus. Si cette piste s'éteint, il y a toujours le FC Séville et l'AS Monaco dessus. Alexis Sanchez Tout semble aller très vite dans ce dossier. L'idéal serait de boucler l'affaire dans les 48h, en vue pourquoi pas d'une apparition contre Lecce lundi prochain. Un dossier qui reste complexe, puisque les deux clubs semblent en désaccords sur le montant du prêt. Du côté salarial par contre les deux parties semblent en phase, l'Inter payerait 4/4,5M et les anglais le reste. Dans le même temps, le quotidien chilien El Mercurio assure que l'entourage du joueur confirme que la transaction est quasiment conclue. Ce ne serait qu'une question d'heures donc. ®gladis32 - internazionale.fr
  19. Infos : Discussions sur le mercato d'été 2019/2020, toutes les rumeurs de transferts, les derniers alertes, les détails des contrats. Bonjour, Je me permet d'ouvrir ce topic avant le début du Mercato Hivernal, du fait que pas mal de dossiers de transfert sont en cours de traitement actuellement. - Nous sommes en contact avec les dirigeants du Genoa pour Tomas Rincon, son club veut Gnoukouri dans la transaction. - Un nouveau contact va être proposé a Brozovic, avec une clause de départ de 50M - Galatasaray se renseigne sur Ranno - Si on arrive a tirer 22M de Kondogbia on va le vendre. - L'OM veut Gabigabol sous forme de prêt, mais nos dirigeants préfèrent le prêter a un club Italien ou Espagnol. - On relance le dossier Vidal (FCB)
  20. Alexis Sanchez ; c'est le dernier nom qui ressort activement ces dernières 24h. Et tout va plutôt vite, surtout après la piste Dzeko bien refroidie. Placé sur la liste des transférables par Manchester United, le chilien, à qui il reste trois ans de contrat, ne fait pas partie des projets de Solskjaer. United le valorise aux alentours de 20M€ et ils seraient ouverts à un prêt payant. Une solution qui plait fortement à l'Inter. La transaction devrait être basée sur une formule d'un prêt de deux ans, 4.5M€ de suite et 16.5M€ de la saison prochaine. Les britanniques aimeraient cependant recevoir la somme totale immédiatement. L'attaquant désireux de rejoindre l'Inter aurait même trouvé un accord avec nous dans la soirée. Déjà reparti pour convaincre ses actuels dirigeants de le laisser partir, le chilien serait disposé, comme le lui aurait dit Giuseppe Marotta, à toucher un salaire moins important que son ex-coéquipier Romelu Lukaku. Pour rappel Alexis Sanchez touchait en 2018 l'équivalent de 28M€ net par an. Dans l'opération Manchester pourrait prendre en charge une partie de son salaire lors du prêt, mais tout cela doit encore être négocié...
  21. Cette indiscrétion retentissante vient de l'édition du jour d'Il Giornale, qui relate un déjeuner qui se serait déroulé hier au lac de Côme entre Paulo Dybala et les dirigeants de l'Inter. Évidemment, les démentis sont vite arrivés, mais dans un moment délicat comme celui-ci, dans lequel nous continuons à parler de la possibilité d’un échange avec Mauro Icardi et la Juventus, c’est une indiscrétion à ne pas sous-estimer. Voici en substance ce que rapporte le journal : "La bombe arrive après un dimanche calme. Dybala repéré à déjeuner avec des cadres non spécifiés de l'Inter. Il y a l'emplacement, le Lac de Côme. Il y a également le restaurant : la Villa d'Este. La nouvelle rebondit par le bouche à oreille, entre doutes, hypothèses et le classique rituel des dénis." On peut aussi constater que la Joya à partager des story sur son compte Instagram qui le situe bien sur le Lac de Côme. Quoi qu'il en soit, les dernières rumeurs rapportées par @Paolo M. sont les suivantes : - C'est soit Sanchez ou Dybala (pour l'instant). On a l'accord d'Agnelli pour l'Argentin, on attend l'accord du Manchester United pour le Chilien. Une fois qu'on a l'accord pour les deux, Conte devra choisir. # Les stratégies dont on parle actuellement : Récupérer Sanchez avec un prêt de 5M (avec obligation d'achat) Vendre Icardi au Napoli (surtout pour ne pas renforcer la Rubentus) et récupérer Milik dans la transaction, sinon récupérer Llorente. Avec l'argent de la vente d'Icardi, on récupère un milieu (SMS, Rakitic ou/et Vidal) ou Récupérer Dybala avec un échange contre Icardi S'offrir Llorente. Acheter Vidal. # Ce qui traîne actuellement comme rumeurs dans les couloirs du club : - Dalbert proche de Nice, on parle d'un prêt avec obligation d'achat. Conte a donné son feu vert. - On est proche d'un accord pour Biraghi (pour l'instant Politano ne fait pas partie de la transaction) - Une offre de Monaco pour Icardi a été rejetée par le joueur. >> https://www.internazionale.fr/forums/topic/26633-lactu-mercato-de-paolo/?do=getLastComment
  22. Alors qu'il enchaine but sur but et donne la possibilité à Flamengo de rêver en Copa Libertadores (onze rencontres onze buts actuellement), Gabriel Barbosa reste toujours sous contrat avec l'Inter jusqu'en juin 2022. Son prêt s'arrêtant fin décembre de cette année. Il ne fait aucun doute que Gabigol au Brésil est un parent lointain et dévastateur de l'objet mystérieux qui a vagabondé en Europe, entre Milan et Lisbonne. Difficile de faire plus contrasté. Flamengo le sait et les dirigeants travaillent à le garder. Le joueur a pour le moment mis de côté son envie de retourner sur le vieux continent, où le Dinamo Moscou, Valladolid, Bordeaux et le FC Séville se sont renseignés. L'objectif du club auriverde est de l'acheter lors du prochain mercato d'hiver. L'Inter en demande 20M alors qu'ils seraient prêts à en offrir 15M. Une somme qui correspond à la possible vente de Cuellar aux saoudiens d'Al Hilal, qui leur donnerait la possibilité de payer Gabriel Barbosa de façon claire. Une petite manne financière qui sera toujours bienvenue lors de cette période hivernale. ®gladis32 - internazionale.fr
  23. Nous vous en avions parlé peu avant l’été. Si certains tifosi étaient sceptiques, force est de constater que le Suning a tenu sa parole d'investir dans une enveloppe mercato avoisinant les 200 millions d’euros. Voici ce que nous révèle la Gazzetta Dello Sport "172,5 millions d’euros, le tout sans compter les 22 millions que demande la Roma pour Edin Dzeko. Nous sommes devant un nouveau record, époque Moratti inclus. Il s’agit de la session de mercato la plus importante de l’histoire de l’Inter. "Il est évident que le prix des joueurs a explosé ces derniers temps, mais le coup d'accélérateur est bien présent. L’Inter a des dimensions aussi européennes : le Club du Suning n’a pas seulement dépensé plus que la "fugitive" Juventus, mais elle a également réalisé un mercato bien plus important que les clubs de Premier League." "Les plus proches, qui tournent autour de 160 millions d’euros, sont les deux clubs de Manchester. Mis à part les exceptions espagnoles qui sont hors-catégories à savoir le Real, Barcelone et l’Atletico, qui a pû compter sur la vente monstrueuse de Griezmann." "Cet été, l’Inter a donc tourné à 200 à l’heure afin de se rapprocher également des plus grandes écuries européennes. Le décompte est facile: 21 millions pour Lazaro 72 millions pour Sensi, Barella 4,5 millions pour Agoumé 75 millions pour Lukaku" "Cette somme de 172,5 millions d’euros a été diluée entre prêt avec obligations, bonus liés à des objectifs personnels ou d’équipe et tranches sur plusieurs années. Le club est donc parvenu à faire face aux règles imposées par le Fair-Play-Financier via la philosophie de l’auto-financement qui reste la ligne de conduite dure et à long terme du propriétaire." Si le mercato en entrée est important, les ventes sont pour l’heure limitées : Pinamonti, Karamoh, Puscas et Vanheusden, et quelques affaires mineures en vue d’une optimale plus-value." "Il ne manque plus que les dernières pièces de la mosaïque dont Edin Dzeko pour qui la Roma de Petrachi demande 22 millions d’euros plus 2 de bonus. La demande aurait pu passer sous la barre des 20 millions d’euros en cas d’insertion d’une contre-partie technique, comprenez Esposito." "L’Inter a toutefois refusé d’insérer Esposito et la deadline est fixée au 15 août, passé ce délai, la Roma retirera le bosniaque du Mercato." Reste à présent à voir la tête du Directeur Sportif de la future tête de série en Ligue des Champions, qui trouvera face à lui, une Inter taillée sur mesure pour Conte ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...