Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'uefa'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Groupes de produits

  • T-Shirts Collection 2020
  • T-Shirts Logos
  • T-Shirts Art Portraits

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

85 résultats trouvés

  1. Bonne nouvelle pour l’Inter. Les garçons de Madonna pourront retrouver les terrains dès le 16 août à Nyon (Suisse) dans le cadre du huitième de finale de la compétition face à Rennes. Battu initialement sur tapis vert 0-3 suite à la décision de Steven Zhang de ne pas envoyer l’équipe sur le terrain en pleine période de Pandémie Covid-19, l’UEFA a décidé de réintégrer la Primavera Nerazzurra dans la compétition. Les Nerazzurri défieront donc Rennes qui pensait avoir déjà surmonté l’obstacle milanais. En cas de qualification, l’Inter affrontera le vainqueur de la rencontre opposant la Juve au Real. Voici le communiqué officiel du Comité Ethique et Disciplinaire de l’Uefa “En considération à la situation sans précédant causé par le Covid-19, en accord avec les deux équipes, et en conformité avec les valeurs et l’esprit de l’ UEFA Youth League, la rencontre entre l’Inter et Rennes sera disputée selon le nouveau calendrier de match approuvé par le Comité Exécutif du 17 juin. La confrontation se disputera à Nyon, le 16 août à 15h00." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Inter-Getafe et Roma-Séville, les seules rencontres qui ne se sont pas disputées en phase aller-retour, auront lieu en Allemagne, lors d’une confrontation à élimination directe. Le vainqueur se qualifiera pour le Final Eight qui se disputera du 10 au 21 août dans 4 villes allemandes : Duisburg, Gelsenkirchen, Düsseldorf et Cologne. Les différents horaires de matchs seront communiqués très prochainement. Cette nouvelle configuration remplacera l’annuelle International Champions Cup. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Les tractations entre les joueurs et les clubs, concernant les salaires à percevoir pour les mois de mars et avril sont remontées jusqu’aux oreilles de l’UEFA. L’UEFA a donc fait savoir que ceux qui n’auront pas payé les deux versements mensuels à leurs propres affiliés ne seront pas en mesure de participer aux Compétions européennes de la prochaine édition, sauf en cas d’accord écrit avec les joueurs. Une attitude différente a été adoptée par la FIGC qui autorisera tout de même l’inscription des clubs qui seront toujours en contentieux avec leurs propres joueurs. Cette décision de l’UEFA ravi l’AIC, l’Association Italienne des Joueurs, qui exigeait une entrevue avec la FIGC. A l'étranger, la Liga reprendra ses droits le 8 juin tandis que la Premier League reste toujours en quarantaine imposée par le Gouvernement. Ce qui, pour l’instant, mettrait à risque la participation des clubs anglais en Ligue des Champions et en Europa League au mois d’août. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Ces derniers jours ont été chargé dans les locaux de l’Uefa. Selon le Corriere Dello Sport, voici ce que prévoit de faire Aleksander Ceferin : Coupes d’Europe Disputer en un match unique et sur terrain neutre les rencontres opposant Inter-Getafe et Seville-Rome. La rencontre devra durer 90 minutes, les prolongations et les tirs aux buts pourraient suivre. Les quarts de finales se disputeraient également de cette façon afin de présenter un Final Four d’ici le 31 août. Les confrontations en demi-finale devraient également se dérouler en une manche unique. Les finales se disputeront d'ici le 31 août 2020 avec la C1 à Istanbul qui a été confirmée et pour la C3, cela devrait rester à Danzica (Gdansk). Le Fair-Play-Financier L’Uefa étudie la réforme du Fair-Play-Financier, un thème cher au club. Au lieu d’envisager une notification qui permettrait aux clubs de disposer d’un passif plus important que les 30 millions d’euros sur les 3 années de référence, Nyon étudie une manière de déterminer l’impact du Covid sous certaines rubriques des bilans des clubs. Pour faire simple, comparé les bilans des années précédentes à celui-ci et analyser plus particulièrement les pertes. Ce travail s’avère complexe et délicat car il va de soit que Ceferin ne va pas déroger aux dettes en souffrances : Ceux qui voudront disputer les Coupes d’Europes 2020-2021 devront les honorer. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Ce jeudi 28 mai 2020, nous en saurons plus sur l’avenir de la Serie A, une réunion aura lieu entre les hauts représentants du Calcio et le Ministère des Sports. Selon les premières indiscrétions en provenance de la Lega Calcio, les premiers matchs à se disputer seraient les matchs en retard de 25ème journée, à savoir : Atalanta-Sassuolo, Inter-Sampdoria Verona-Cagliari Torino-Parma Ceux-ci devraient avoir lieu le 13 juin 2020. La semaine suivante, celle du 20 juin, la Serie A reprendrait avec la 27ème journée et la certitude de ne plus avoir aucun match en retard à disputer. Autre certitude, il y aurait deux matchs par semaine afin de pouvoir terminer dans les délais. Soit avant le 2 août 2020 pour répondre aux demandes de l'Uefa Les 5 équipes de Serie A toujours en lice en Coupe d’Europe auraient ensuite la possibilité de disputer les matchs européens. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Aleksander Ceferin, Le Président de l’Uefa, s’est montré optimiste sur une reprise du football dans une interview octroyée au Guardian : "Nous sommes prêts, nous retournerons rapidement au stade avec les tifosi. Nous suivrons les recommandations des autorités, mais je suis absolument certain que le bon vieux football, celui avec ses supporters, reviendra très vite." Seriez-vous capable de parier un million de dollars sur le fait que l’Euro se disputera en 2021 ? "Bien sûr, je ne vois pas pourquoi je ne le ferai pas. Je ne pense pas que le virus vivra pour toujours, je pense que les choses changeront bien plus vite que ce que l’on croit. La situation est sérieuse mais les contagions sont stabilisées, nous sommes plus prudents, nous connaissons mieux ce virus." "Et puis, je suis optimiste, je n’aime pas cette vision apocalyptique qui prédit de s’attendre à une deuxième, troisième ou une cinquième vague. C’est une nouvelle expérience et lorsque nous nous serons débarrassé de ce virus, les choses reviendront à la normale. Le football n’a pas changé après les Guerres Mondiales, il ne changera pas après ce virus." "Les gens disent que le monde ne sera plus le même, peut-être qu’ils ont raison. Mais alors pourquoi ne pas penser qu’il sera meilleur ? Pourquoi ne pas penser que nous serons plus éveillés ? Ou est-ce que finalement nous nous rendrons compte de combien nous sommes fragile face à la Nature ? Il y a toujours des leçons à en tirer." Conference League 2021 Ceferin a confirmé qu'en 2021, la troisième compétition européenne, après l’Uefa Champion’s League et l’Europa League, verra le jour, sans oublier le maintien du Fair-Play-Financier. "Celui qui ne respectera pas les règles sera toujours puni, mais objectivement, nous sommes entrain de penser à comment améliorer les normes et si nécessaire, les adapter aux temps nouveaux. Cela n’arrivera pas très rapidement, mais nous sommes entrain de songer aux améliorations et à la modernisation." "Je prends également en considération une sorte de Luxury Tax, si possible. Il y a de nombreuses idées mais en cette période difficile, nous n'avons jamais cessé de penser aux changements qui seront à apporter dans le futur." Manchester City ? "Une décision a été prise et à présent c’est un cas pour le Tas. La décision a été prise par un organe indépendant, je ne sais pas grand-chose sur cela et je n’aime pas les personnes qui s’expriment sur ce sujet alors qu'elles ne savent rien. Et elles sont nombreuses." La Coupe du Monde des Clubs à 24 ? "Je ne sais pas dans quelle direction est partie ce projet, nous n’en avons pas énormément parlé. Je ne sais même pas quand cela serait possible de le disputer. C’est étrange que d’un côté nous parlions de certaines choses et que d’un autre, une nouvelle version de la Coupe du Monde des clubs est proposée. Je n’ai pas beaucoup parlé avec Infantino, en cette période de Pandémie, mais lorsque ce sera le moment opportun, nous en discuterons." Message aux joueurs "Je ne pense pas qu’ils soient avides, le mercato fixe les prix. Et si quelqu’un te propose 20 millions de dollars à l’année, je ne pense pas que quelqu’un viendra dire non : "Non je ne veux pas être avide, mais donnez moi les 200 millions de dollars, c’est la mercato qui décide." "Nous verrons si la réponse du Marché face à cette crise proposera une chute des prix, mais c’est incorrect de parler des joueurs comme de personnes avides sous prétexte qu’ils reçoivent des salaires assez importants. Ils génèrent beaucoup de revenus et le Football est une grande industrie qui paie beaucoup d’impôts, tout comme les joueurs." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Aleksander Ceferin, numéro un à l'UEFA, a accordé un entretien pour le Corriere dello Sport du jour. Il est clair et prévient toutes les fédérations, les championnats nationaux doivent se terminer. Dans le même temps il assure que les compétitions UEFA se termineront en août, sauf cataclysme. "Personne ne veut l'étiquette d'irresponsable. Les organisateurs des compétitions nationales se dotent de protocoles de sécurité très sérieux, à appliquer avec une rigueur absolue. Le risque zéro n'existe pas, à aucun niveau et ce dans n'importe quel environnement de travail. Nous sommes tous équipés pour nous protéger. J'ai beaucoup de respect pour les joueurs de Serie A et les dirigeants, et je ne crois à aucune tentative de boycott. Ceux qui s'arrêtent, passeront par les barrages pour les coupes européennes." (12h15: précision de l'UEFA sur ce sujet : « les clubs doivent se tenir prêts à jouer les tours de qualification selon les modalités d'accès prévues. Il n'est pas mentionné de changements dans les compétitions », communiqué officiel). Ces derniers jours l'UEFA a montré quelques signes d'irritations sur nos incertitudes à reprendre ou non. Vous confirmez cette préoccupation ? "Priorité absolue à la santé publique, mais comme dans tous les secteurs nous avons également le devoir de respecter les engagements pris. Les compétitions nationales et européennes sont physiologiquement liées. Nous voulons des clubs qui ont remporté les championnats et les coupes nationales, qualifiés sur la base de résultats. C'est l'essence même du sport, pas seulement du football." La mise en quarantaine obligatoire de deux semaines pour les contacts proches de la personne infectée, comme c'est le cas en Italie, n'est-elle pas un obstacle ? Comment l'Europe réglemente-t-elle ça et quel rôle l'UEFA peut-elle jouer ? "Je respecte les décisions des autorités scientifiques. Elles ont une grande responsabilité de défendre la santé des personnes. Ce qui se passe en cas de positivité d'un joueur est l'étape fondamentale pour la poursuite des compétitions. Je n'ai aucune compétence en la matière, mais je vois que dans certains pays, comme l'Allemagne, les solutions adoptées sont plus ciblées et fonctionnelles à la continuité de l'activité. Et non pas à son interruption brutale." ®gladis32 - internazionale.fr
  8. La décision vient de tomber, l’Uefa recommande aux Ligues et aux Fédérations de faire leurs possible pour parvenir à aller au terme des compétitions domestiques. Conclure la saison 2019-2020 reste donc l’impératif de la plus haute instance du football européen, mais il existe un plan B. Le Comité Exécutif de l’Uefa qui s’est tenu aujourd’hui a établi qu’en cas d’impossibilité d'aller au terme de la saison, les championnats seront retranscrits sur la base des mérites sportifs obtenus sur le terrain. Comprenez : les classements pris en considérations seront ceux au moment de l’interruption. Dans le cas qui nous occupe, l'Inter, longtemps en face-à-face avec la Juventus, se qualifierait en Ligue des Champions en étant troisième. Ce principe doit être confirmé par chaque fédération. Il a également été convenu de repousser l’Euro féminin de football d'une année. Il se tiendra du 6 au 31 juillet 2022 ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. ©UEFA.com - Le Comité exécutif de l’UEFA a décidé aujourd’hui de verser immédiatement aux clubs leur participation aux bénéfices de l’UEFA EURO 2020 du fait de leur contribution aux compétitions pour équipes nationales de l’UEFA, à la lumière de la crise actuelle et des difficultés financières que rencontrent de nombreux clubs dans toute l’Europe. Ces paiements devaient initialement être effectués au terme des matches de barrage des European Qualifiers, mais compte tenu des problèmes que les clubs rencontrent en devant faire face à leurs engagements financiers actuels tout en voyant leurs sources de recettes se tarir du fait du confinement lié au COVID-19, les versements seront effectués immédiatement, comme suit : 50 millions seront versés aux clubs ayant mis des joueurs à la disposition des 39 associations qui n’ont pas participé aux matches de barrage des European Qualifiers ; 17,7 millions seront versés aux clubs ayant mis des joueurs à la disposition des 16 associations qui participeront aux matches de barrage des European Qualifiers (hors primes pour les matches de barrage, qui ont été reportés) ; Le solde de 2,7 millions lié aux joueurs mis à disposition pour les matches de barrage sera distribué au terme de ces rencontres, en automne. Pour l’UEFA EURO 2020, il est prévu de distribuer un montant minimum de 200 millions aux clubs conformément au protocole d’accord entre l’UEFA et l’ECA, qui a été renouvelé en 2019. Sur la base du mécanisme de distribution des paiements approuvé par le Comité exécutif, 70 millions seront distribués aux clubs qui ont mis des joueurs à disposition pour les European Qualifiers et pour l’UEFA Nations League, et les 130 millions restants seront distribués aux clubs qui auront mis des joueurs à disposition pour l’UEFA EURO 2020. Ces montants bénéficieront à un très grand nombre de clubs dans toute l’Europe, et leur donneront une bouffée d’oxygène à un moment critique. Des sommes allant de 3200 à 630 000 euros seront versées à 676 clubs des 55 associations membres de l’UEFA pour leur contribution aux European Qualifiers et à l’UEFA Nations League durant la période 2018-20. S’exprimant au sujet de cette décision, le président de l’UEFA, Aleksander Čeferin, a déclaré : "Les clubs européens font partie intégrante du succès de nos compétitions pour équipes nationales. Par conséquent, une part des recettes de nos compétitions pour équipes nationales est redistribuée aux clubs qui mettent des joueurs à disposition pour ces matches. Pendant cette période difficile, de nombreux clubs rencontrent des difficultés financières, surtout au niveau de leur trésorerie, et il est de notre devoir de nous assurer qu’ils reçoivent ces paiements au plus vite." Andrea Agnelli, président de l’Association des clubs européens, a ajouté : "Ce versement représente un apport de liquidités plus que nécessaire dans les finances des clubs et résulte du travail accompli en commun par l'ECA et l'UEFA concernant la sauvegarde des clubs à l'heure où leur existence est menacée. Si la santé publique reste notre principale préoccupation, alléger la pression financière, juridique et réglementaire en vue de la reprise du football en Europe, une fois que ce sera possible du point de vue sanitaire, est d'une importance capitale pour l'ECA et pour ses membres." "Dans tous les cas, les clubs qui bénéficieront de ces versements sont ceux auprès desquels les joueurs étaient inscrits pendant la période de mise à disposition correspondante. Seuls les joueurs mis à disposition par un club faisant partie d’une association membre de l’UEFA seront pris en compte. La liste complète des clubs ainsi que le montant total reçu par chaque club seront communiqués après la tenue de la phase finale.." ®Uefa.com
  10. L'UEFA et l'ECA discutent de comment terminer la saison 2019-2020. En effet, selon un rapport de la radio espagnole Cadena Ser, l'UEFA et l'Association des clubs européens (ECA) continuent de discuter sur comment mettre un terme à la saison en cours. L'UEFA et la CEA espèrent actuellement que les championnats nationaux seront terminés en juillet. Cela permettra de jouer la C1 et la C3 en août. Après ces compétitions, les joueurs auront une période de vacances d'environ trois semaines et la pré-saison commencerait début septembre. La saison 2020-2021 commencerait vers la mi-septembre. Cependant, le rapport ajoute qu'il n'y a actuellement rien de figé en ce qui concerne la façon dont la saison se terminera. En effet, l'UEFA et la CEA sont bien conscientes que tout dépend de l'évolution de la pandémie dans les semaines à venir et dans tous les pays. Plus tôt, le Daily Express titrait "La Ligue des Champions et la Ligue Europa pourraient être achevées dans une frénésie de trois semaines en août". En effet, l'UEFA envisage de terminer les compétitions de C1 et C3 cette saison avec un bloc de trois semaines en août. C'est une idée envisagée par l'organe directeur qui cherche désespérément une solution au milieu de la pandémie Covid-19 qui a stoppé le football professionnel. L'UEFA a confirmé que ses compétitions ont été suspendues indéfiniment tant que la crise du COVID-19 continue de faire des ravages dans toute l'Europe. De plus, elle fait face à de nombreux problèmes pour terminer ses deux compétitions. Pour répondre à la proposition d'août, les championnats majeurs devront être terminés d'ici la mi-juin. Les équipes en lice pour la C1 et C3 devront également être disposées à continuer à jouer jusqu'à trois semaines au plus fort de l'été. Enfin, plus tôt, Silvero, le directeur juridique de la FIFA a dit que "Le mercato ne s'ouvrira pas en juillet, les contrats expirant en juin ne peuvent pas être prolongés." Et concernant les joueurs en prêt, "Ils retourneront dans leurs équipes mais ne pourront pas jouer." Il a ensuite expliqué comment les joueurs ne pourront pas jouer à leur retour dans leurs clubs, bien qu'ils soient obligés de revenir. "La FIFA ne peut pas prolonger les contrats au-delà du 30 juin, mais les périodes pour le mercato ne seront pas les mêmes qu'auparavant et les joueurs ne peuvent donc pas être enregistrés. Les joueurs prêtés retourneront aux équipes qui les détiennent, mais ils ne pourront toujours pas se rendre sur le terrain car le marché sera fermé." Enfin, García Silvero a discuté d'une idée potentielle concernant les futures périodes de mercatos. "Il pourrait y avoir plus de fenêtres. Cela dépendra du début et de la fin de chaque compétition. L'idée est que les périodes se termineront juste avant le début de chaque championnat et n'auront pas à se chevaucher." (cela évitera un mercato pendant un championnat qui n'est pas terminé, ndlr). La pandémie Covid-19 a forcé l'arrêt de la Serie A, comme la plupart des autres championnats à travers le monde, pour la sécurité du grand public et de tous ceux du monde du football. Beaucoup s'attendaient à ce que la FIFA prolonge ses contrats au-delà du 30 juin, afin que les joueurs prêtés puissent terminer la saison avec leurs clubs respectifs. Cette déclaration a maintenant confirmé que tout joueur prêté devra retourner dans son club, étant incapable de terminer la saison avec l'un ou l'autre (prêteur et prêté, ndlr), même si les championnats devraient de prolonger après fin juin. Rédigé par Alex_j - Internazionale.fr
  11. Giovanni Malago, le Président du Coni, s’est livré au Corriere Dello Sport suite aux discours lunaires que l’on a déjà pu entendre en Serie A. La reprise du Calcio ? "C’est entrain de devenir un débat extrêmement confus et fortement divisé qui n’apportera rien de bon." Que va-t’il se passer ? "Sans vouloir faire de polémique, j’aurai enfermé dans un local la FIGC, la Lega Serie A, l’ACI, l’Association des Entraîneurs, les représentants des droits télés et les organismes internationaux que sont la FIFA et l’UEFA. Et je ne les aurais pas laissé sortir jusqu’à ce qu’ils aient élaboré un document partagé par tous. Cela vaut aussi pour la Serie B et la Lega Pro." "Que seriez-vous prêt à laisser sur la table si la saison ne va pas jusqu’à son terme ? Et vous la télévision, êtes-vous prêt à perdre 5-10-15% ? Et toi la Fédération, es-tu prête à participer à un fond de solidarité ? Vous les joueurs, êtes-vous prêts à renoncer à une partie de vos salaires ? Et vous la FIFA et l’UEFA que faites-vous, allez-vous puiser dans vos réserves, comment allez-vous contribuer ?" "Vous vous rendez compte qu’à ce jour, la télévision perçoit 1,4 milliards d’euros et qu’elle ne dispose même pas d’un bout de papier de la Lega pour développer une thématique dans l’immédiat ? Allons-nous avancer encore une année avec la Melandri ? Allons-nous l’étaler sur les saisons à venir ? Il n’y a rien, on navigue à vue, par hypothèses, avec un conflit qui endommage toute projection." "Je suis en contact tous les jours avec Gravina, j’ai lu avec une attention particulière son interview à la Repubblica, je comprends les difficultés du moment et je comprends qu’il veut aller au terme de la saison. Il parle de juillet, août, septembre, octobre, voire de la prochaine saison de Serie A divisée en 2 groupes avec des playoff et des playout. Ce qui manque c’est un plan clair, praticable, réalisable, convaincant et précis. La logistique et le transport." "On parle d’une coupe des salaires des joueurs, ce qui revient à dire que l’on a commencé par la fin ou presque. En haute mer, il y a un protocole médical qui devra être validé par l’ISS." Quel pourrait-être la première phase ? "La reprise de l’activité. Et de façon banale: L’entrainement. J’espère que le Gouvernement l’autorisera le plus tôt possible. J’espérais déjà que cela aurait pu se faire à partir d’après Pâques, et ensuite au 27, mais il a été convenu que la bonne date sera le 4 mai." "Il est superflu de souligner qu’il sera essentiel de respecter les consignes des médecins, de veiller aux conditions d’accès, de distances, etc.. Il sera nécessaire de remettre la mécanique athlétique en marche car elle ne peut pas rester bloquée durant trop longtemps, et ce peu importe la date de la reprise de la compétition." Et la seconde phase ? "Le déroulement des matchs. Je pense avoir été assez clair lorsque j’ai cité les points de confusions qui ont été mis en évidence lors du mois de mars et en ces premiers jours du mois d’avril. Il y a trop d’intérêts différents en jeu, certains ont peur de se voir reléguer, d’autres une montagne d'argent. Nous sommes des gens du monde, c’est compréhensible et humain." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. La Repubblica a interviewé ce jour Gabriele Gravina. Le Président de la Fédération Italienne de Football s’est montré décidé comme jamais à terminer cette saison 2019/2020 "Je respecte la Science, mais je ne compte pas abdiquer. Nous travaillons actuellement sur la façon dont nous pourrons recommencer à jouer et pas sur une date. Lorsque l’Italie renouera avec la Vie et lorsqu’il y aura les conditions dans chaque secteurs, le football reviendra à la vie également, je le dis une fois pour toute : Le championnat ira à son terme, il y a le temps." "Gouvernement, Lega, FIGC, Médecins, nous déciderons tous ensemble, de façon responsable. Tout le système bénéficiera de notre reprise. Un arrêt définitif serait le point de départ d’une série de contentieux. Sur mon bureau, il y a déjà des motions de méfiances de la part de certains clubs." "La FIFA a montré la voie : La nouvelle saison ne débutera pas avant la conclusion de celle-ci. Il n’y aucune deadline pour repartir, nous agirons de pair avec les autres championnats européens. Si l’on peut rejouer en juin, nous aurons toutes les dates utiles pour terminer en juillet. Ensuite, suivront les Coupes. Si par contre, nous reprenons en septembre, ce championnat pourra se terminer en novembre avec une reprise sur les terrains en janvier." Vers une saison 2020/2021 solaire "J’évalue toutes les hypothèses, L’une d’entre-elle est d’organiser les compétitions sur l’année solaire, mais pour se faire, il faut se coordonner avec toutes les fédérations européennes. Dans le cas contraire, il faudra mettre un terme à la saison en mai avant l’Euro." "Le championnat 2021 pourrait se disputer sur cinq mois. Il y a des idées sur la table avec une formule composée de deux ou plusieurs groupes, des play-off et des play-out. Ce serait une mesure exceptionnelle valide pour une seule saison." N’est-ce pas difficile de jouer à Bergame ? "Le discours est le même pour Milan, Brescia, et Cremona. Disputer un championnat sous la ligne rouge, sans match dans le Nord, est une possibilité." Désignation automatique du Scudetto "Seul le Conseil Fédéral peut le faire, mais la position de la Juve est appréciable, même pour moi le Scudetto doit être conquis sur le terrain." Les Coupes d’Europe "Sans terminer les championnats déjà entamés, il n’’est pas possible d'hypothéquer sur leurs termes, sur cette idée, nous sommes en accord total avec l’Uefa. La santé de tous est prioritaire, mais on ne peut pas penser à bloquer sine die, tout un continent." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Le Comité exécutif a réitéré son plein engagement en faveur de l'octroi de licence aux clubs et du fair-play financier et a convenu que la situation exceptionnelle que nous traversons nécessite certaines interventions ciblées pour faciliter le travail des associations membres et des clubs. Il soutient la proposition consistant à donner plus de temps aux associations membres pour mener à son terme la procédure d’octroi de licence aux clubs, jusqu’à ce que la procédure d’admission pour les compétitions interclubs de l'UEFA de la saison prochaine ait été redéfinie. Compte tenu de l’incertitude toujours plus profonde causée par cette situation exceptionnelle, le Comité exécutif a décidé de suspendre les dispositions en matière d’octroi de licence aux clubs en rapport avec la préparation et l’évaluation des informations financières prévisionnelles des clubs. Cette décision s’applique exclusivement à la participation aux compétitions interclubs de l’UEFA 2020/21. ®Fr.uefa.com
  14. Le football pourrait bénéficier d'une aide précieuse suite à un décret approuvé lundi, accordant des garanties sur les prêts à toutes les entreprises du pays. Le premier ministre Giuseppe Conte a divulgué les lignes directrices avant sa publication au Journal Officiel. Selon la Gazzetta dello Sport, il s'agirait d'un financement proche de zéro et qui aura une durée de six ans, garanti par l'Etat à hauteur de 90%, voir totalement. Quelques conditions cependant. Il ne pourra dépasser 25% du CA de 2019 ou doubler les coûts du personnel. Les contraintes seront l'impossibilité de distribuer les dividendes dans les 12 mois suivant, et une gestion du personnel encadrée durant cette période. Un bémol, il faut cependant le feu vert de l'Union Européenne, car c'est une aide d’État (encadrée par l'article 107 du Traité sur le fonctionnement de l'UE, ndlr). Parmi les images qui reviennent souvent pour illustrer l'arrêt de la Serie A, celle d'un stade vide est inévitable. Elle est criante. Dans ce secteur les pertes sont significatives, et tous les clubs attendent des indications des autorités et des scientifiques sur la manière de réguler la fréquentation à l'avenir. Il est même étudié une reprise crescendo dans les stades pour la prochaine saison, ce qui abaissera les recettes billetterie 2020/21. Que choisiront les clubs : un remboursement partiel ? Une remise pour le prochain abonnement ? Comme pour tout ou presque, l'incertitude règne et seul le temps et la patience nous le feront découvrir. L'UEFA tente de s'affirmer Alors que personne ne sait réellement si tel ou tel championnat pourra reprendre, ou ne serait-ce que finir sa saison, Aleksander Ceferin tente de garder la main. Il a même brandit les menaces, preuve qu'il sait que l'association peut perdre beaucoup pendant cette gestion de crise. Le président de l'UEFA veut un champion, un numéro 2-3 etc... et ce pour chaque membre. Un positionnement radicale, qui laisse peu de place à l'improvisation, alors que chaque fédération est dans l'inconnue la plus totale. Qui plus est, la situation de ses 55 pays membres par rapport à la pandémie CoVid-19 est totalement différentes d'un pays à l'autre. L'UEFA est peut être en train de sentir qu'elle perd en influence... La FIFA, via son président Gianni Infantino, s'est quant à elle déclarée favorable à l'extension des contrats au-delà du 30 juin. Pour le moment aucun texte n'est sorti, mais elle donne un signe positif vers un possible redémarrage, tout du moins elle ne met pas de bâtons dans les roues. Sont concernés dans notre club, les joueurs prêtés comme Ashley Young, Alexis Sanchez, Victor Moses, Cristiano Biraghi ou encore Stefano Sensi. Il en est de même pour Icardi, Perisic, Lazaro... ®gladis32 - internazionale.fr
  15. Dans l'absence d'une date donnée pour la reprise des championnats, le monde du football est à la recherche de solutions pour ne pas arriver au point où même la saison prochaine serait compromise. "L'idée de franchir la limite naturelle du 30 juin concernant la fin des prêts et des contrats ainsi que la clôture des bilans pour la majorité des clubs est aujourd'hui universellement acceptée" écrit la Repubblica. Pour le quotidien, il est difficile de penser que les championnats reprendront avant la mi-mai, alors que dans certains endroits, l'intention est même de renvoyer la reprise au mois de juin. L'idée de l'UEFA et la FIFA est de tout dégeler le mois d'août. La saison 2020/2021 pourrait commencer le 12 septembre et finir le 1er juin, faisant ensuite place à l'Euro. De cette manière il ne serait pas utopique de penser que la finale de la Ligue des Champions pourrait se disputer en mi-août cette année. En attendant la FIFA a mis en place un groupe de travail pour entamer une prorogation des contrats et des accords entre les clubs pour les joueurs prêtés. En plus des contrats de sponsorisation liés à des entreprises de paris sportifs, la FIGC a demandé l'extension des aides pour les footballeurs ayant un revenu inférieur à 50K bruts, la prolongation de certains baux et la suspension des loyers. Dans les prochains jours, la question sera orientée sur les droits d'inscriptions aux championnats et à la réduction des salaires. La FIFA cherche à créer un fond de garantie économique avec 15 millions d'euros qui lui seront destinés et qui aura pour vocation de dépanner les clubs en manque de liquidités. Ce que la FIGC fera aussi pour les clubs italiens en particulier. ®Samus - internazionale.fr
  16. Ce mardi 17 mars, l’Euro 2020 a été repoussé d’une année par l’UEFA afin de permettre à l’ensemble des championnats nationaux d’aller à leurs termes L’Uefa a également confié la confection d’un nouveau calendrier international, qui s’avère fondamental pour la Serie A, à un groupe de travail de 6 personnes. Il a été défini avec les différentes Ligues qu’il y avait la priorité d’aller au terme de la Ligue des Champions et de l’Europa League qui représentent 3,5 milliards d’euros de revenus entre les droits télés et les sponsors En conséquence, Evelina Christillin, qui siège dans le Board de l’Uefa a obtenu, pour la Serie A, une dérogation pour continuer la compétition après le 27 juin, soit la date de la Finale de la Ligue des Champions En effet, si l’Atalanta, la Juve, le Napoli, l’Inter et la Roma vont jusqu’au terme des compétitions, il n’y aura plus de fenêtre suffisante pour terminer le championnat au 30 juin. Cette situation vaut également pour la Liga et la Premier League, seul la Bundesliga pourrait se terminer dans un tel laps de temps Les scénarios sur la table 1ere hypothèse : Reprise le 2 mai Conclusion : 28 juin 9 week-end 4 matchs en milieu de semaine Au moins 13 matchs à récupérer (sans oublier ceux qui ont des matchs en retard) Seconde hypothèse Reprise le 9 mai Conclusion le 5 juillet 9 week-end 4 matchs en milieu de semaine Au moins 13 matchs à récupérer (sans oublier ceux qui ont des matchs en retard) Troisième hypothèse Reprise le 16 mai Conclusion le 12 juillet 9 week-end 4 match en milieu de semaine Au moins 13 matchs à récupérer (sans oublier ceux qui ont des matchs en retard) Date confirmée pour la Coupe d’Italie Demi-Finale retour : 20 et 21 mai Finale : le 18 juin Le saviez-vous ? Pour Steven Zhang, qui souhaite voir grandir la marque Inter à l’Internationale, le fait de remporter le titre européen lui permettrait d’attirer de nouveau sponsors. En partant des dernières rumeurs, il est évident que Nike et Pirelli sont dans le viseur. Attention toutefois : l’Europe est le talon d’Achille d’Antonio Conte qui n’a jamais, dans sa carrière d’entraîneur, su allé plus loin qu’une demi-finale Quelle hypothèse est la meilleure selon vous ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. Tentons de faire un point sur les différentes éventualités pour finir la saison. Bien entendu, tout reste lié à l'évolution de l'épidémie. Les conséquences économiques Même si ce championnat arrive à son épilogue, les dommages économiques seront évidents. Sur le mercato estival par exemple avec moins d'argent à investir (baisse de 10% estimée à ce jour). Une perte de valeur des joueurs aussi. Le Corriere della Sera prend l'exemple de Tonali qui pourrait quitter Brescia pour 40M€. Toujours selon le journal, une annulation provoquerait des dégâts estimés entre 600-700M€ à ce jour. Petite bonne nouvelle, les clubs peuvent à partir d'aujourd'hui demander le report de paiement des charges et impôts au 30 avril. Quand la Serie A peut-elle reprendre ? Personne ne croit en la possibilité de revenir le 4 avril, plutôt début mai. La date retenue serait le 2 mai. Une reprise qui devrait être effectuée à huis clos. Il y a neuf weekends jusque fin juin et douze rencontres à rattraper, treize pour ceux qui n'ont pas joué la 23è journée (notre cas). En jouant dimanche et mercredi, en laissant des créneaux pour l'Europe c'est faisable. Vous pouvez éviter un crash total de la saison. Au delà du 30 juin tout devient plus compliqué puisque c'est la date d'expiration des contrats de nombreux joueurs, mais aussi des sponsors. Le cas extrême reste les playoff/playout, mais tous les clubs ne sont pas d'accord. La Roma souhaite faire une course au titre à 12 ou 6 équipes, l'Atalanta n'y est pas favorable. Bologne a émis l'idée de faire trois groupes : pour le Scudetto + la LdC, l'Europa et le maintien. La Lazio, l'Inter et Parme souhaitent finir la saison en trouvant des dates pour tous les matchs. Mais pour cela il faut que l'Euro soit reporté... L'UEFA a la main Les représentants des 55 fédérations se réunissent en visioconférence ce mardi. L'UEFA devrait annoncer le report de l'Euro, pour donner la possibilité à tous de finir les championnats domestiques. De cette décision dépend l'annulation ou une fin en marathon pour la Serie A. Pour ce qui est de l'Europa ou de la Champions League, l'association européenne n'a pas tranché. Un Final Four où il faudrait caler les derniers huitièmes retour et un quart de finale qui se joue en un seul match. Ou tout simplement l'annulation des compétitions. ®gladis32 - internazionale.fr
  18. L’UEFA ne tremble pas et a décidé de reporter d'une semaine sa décision en regard à la poursuite des compétitions européennes que représentent la Ligue des Champions, l’Europa League et le Championnat d’Europe des Nations. En effet, si l’idée de l’UEFA était de maintenir l’intégralité de ses tournois, forcé de constater que l’intervention de l’OMS en personne a remis tout en question : Des émissaires de l’OMS ont pris avec l’Union Européenne de Football Association, le mot Pandémie a été pour la première fois était mis sur la table "A la lumière de la diffusion continue du Covid-19 en Europe et des analyses de l’Organisation Mondial de la Santé, l’UEFA a invité aujourd’hui ses 55 fédérations affiliées accompagné des Conseillers de l’European Club Association et de l’European Leagues et un représentant de la FIFPro a participer à une vidéo-conférence le mardi 17 mars afin que le Football Européen apporte une réponse à l’explosion du virus. Les discussions incluront l’ensembles des compétitions nationales et européennes, mais également l’Euro 2020. Un communiqué sera ensuite émis au terme de ces rencontres." La Ligue des Champions touchée Reste à présent à savoir si la suite du tournoi sera maintenu voir annulé... Confirmation de Luis Rubiales Le Président de la RFEF, la Fédération Espagnole de Football a confirmé que l’UEFA pense sérieusement à suspendre la Ligue des Champions et l’Europa League : "On parle de prendre une décision imminente: La suspension des compétitions de l’UEFA est prise en considération. Ce n’est pas la décision d’un seul pays mais de nombreux pays. Il y a des protocoles et un besoin de bien travailler. Je parle de l’UEFA et des autres fédérations. Il n’est pas utile de s’alarmer. "Cette situation vaut aussi pour les rencontres des équipes nationales. Il s’agit de quelque chose de mondial. Deux des Championnats parmi les plus important du monde sont touchés. L’UEFA expliquera sont plan global en regard aux équipes nationales." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. Attention, cette interview octroyé à Calciomercato.com a eu lieu avant la prise de connaissance de la positivité de cas de coronavirus en Serie A. "L’Uefa est une institution sportive et comme telle, elle doit obéir aux injonctions en provenances des gouvernements nationaux. Il y a quelques instants, ils m'ont envoyé des photos de skieurs entassés, de foule débordantes, comme si de rien n'était." "Il y a une approche qui n’est pas uniformisé, je crois donc que l’Union Européenne doit établir une directive générale. Durant le Conseil Fédéral, j’étais en contact avec le Président Agnelli afin de comprendre les possibilités d’ouverture pour les équipes italiennes en vue de leur entrée en Espagne." L’Euro 2020 ? "Il n’a pas encore été discuté. En ce moment, le tournoi européen reste confirmé, mais peut-être que cela ne sera plus le cas demain. Du point de vue italien, il y a cette volonté d’aller de l’avant, même si en questionnant Roberto Mancini, il se peut qu’il ne soit pas du même avis." La Ligue des Champions et l’Europa League ? "Peut-être qu’il faut trouver des terrains neutres, ce n’est certainement pas moi qui prends les décisions. Il y a déjà un match amical avec l’Allemagne qui se disputera à huis-clos. En Angleterre, il n’est pas encore défini ce qui doit être fait." "Il faut raisonner d’heures en heure, il n’est pas possible de prendre actuellement une position définitive. Nous naviguons tous à vue, celui qui est aux commandes fait tout ce qu’il peut." Le Saviez-vous ? La proposition de la Honte Selon le quotidien, Il Messagero, l'Uefa a tenté de convaincre l'Italie de s'auto-exclure des Coupes d'Europe. La Roma et l'Inter ont dit NON. Retour à l'envoyeur donc étant donné qu'une demande de suspendre les compétitions européennes, à l'Instar de la Serie A a été formulée. ®Antony GIlles - Internazionale.fr
  20. Selon As, la partie d’Europa League opposant l’Inter à Getafe est mise en péril. En effet, l’association des joueurs espagnols, soutenu par l’Aic, a adressé un communiqué conjoint à l’Uefa pour annuler la rencontre. De son côté, le Président de Getafe, Ángel Torres Sánchez, s’est déclaré opposé au voyage, en étant prêt à déclarer forfait: "Si les conditions ne changent pas et elles sont nombreuses, Getafe ne partira pas en Italie. Nous avons demandé à l’Uefa qu’elle trouve un lieu alternatif à celui de Milan. Nous ne voulons pas aller dans l’épicentre de l’épidémie, il n’y a aucune nécessité de le faire." "Nous avons demandé l’aide de la Fédération Espagnole afin d’exiger une suspension. Si nous devons perdre la partie sur tapis-vert, nous la perdrons, je ne compte prendre aucun type de risque. Nous sommes très enthousiaste pour ce match, mais s’il faut passer par là, qu’il en soit ainsi." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  21. L’Association des joueurs italiens a écrit à l’instance européenne, afin de suspendre les rencontres européennes, suite à l’arrêt temporaire de la Serie A "La situation italienne, espagnole et européenne en regard à la grave crise sanitaire du virus Covid19 nous place devant des décisions difficiles et pourtant inévitable. Durant cette semaine trois rencontres opposent les équipes italiennes et espagnoles: Valence-Atalanta s’est disputé à huis clos, mais dans la journée d’hier, le Gouvernement espagnol a augmenter son niveau d’alerte en interdisant tout vol pour l’Italie." "En Italie, le niveau d’alerte augmente d’heures en heures, jouer à Milan durant les prochains jours mettrait en péril la santé de nombreuses personnes. Les voyages entre l’Italie et l’Espagne sont toujours plus compliqué et dangereux. Même les matchs retour programmé la semaine prochaine sont considérés à haut risque étant donné l’état d’urgence en vigueur dans les deux pays." "L’AIC et l’AFE demande conjointement à l’Uefa de reporter les rencontres opposants les équipes italiennes et espagnoles afin de leur offrir une meilleure sécurité étant donné le niveau d’urgence des deux pays." "Le Coronavirus est devenu une thématique européen et plus uniquement italienne. Nous espérons qu’il y aura une réflexion approfondie sur l’ensemble du calendrier des compétitions européenne en cours à la lumière de l’actualité qui s’aggrave d’heure en heures." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  22. A travers son site officiel, l'UEFA a pris acte des informations reçues par les autorités espagnoles et italiennes, en regard à l'épidémie du Coronavirus. Il a été décidé, par l'instance européenne de football, que les matchs suivants auront lieu à huis-clos: Valence CF-Atalanta BC - Huitième de finale de la Ligue des Champions, programmé le 10 mars 2020 Fc Internazionale Milano - Getafe CF - Huitième de Finale de l'Europa League, programmé le 12 mars 2020 Les rencontres de la Youth League qui devront se disputer en Italie, la semaine prochaine, se joueront à huis-clos, en accord avec les autorités italiennes ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  23. La sanction réservée à Manchester City pour la violation des normes du Fair-Play financier pourrait signer le début d'une vaste opération visant ceux qui ne respectent pas les diverses règles de l'UEFA concernant les transferts. Comme le révèle la Gazzetta dello Sport, l'organisme en charge du football européen aurait décidé de se pencher sur les plus-values réalisées par les clubs. En particulier, selon le quotidien, l'UEFA souhaiterait mener des enquêtes concernant les "plus-values fictives". La gestion des footballeurs et de leurs transferts est une des méthodes les plus utilisées par les clubs et les plus rapides pour équilibrer leur bilan. Ainsi, cette pratique populaire pour esquiver les sanctions du Fair-Play financier est entrain d'être passée au crible. Selon la Gazzetta, elle ne plait pas particulièrement à l'UEFA mais est de plus en plus présente dans les stratégies des clubs de Serie A. Il reste à savoir quelles mesures l'UEFA adoptera pour y remédier. Des études sont entrain d'être faites et il semble que les délais pour trouver une solution ne seront pas particulièrement courts. En effet, une analyse attentive est forcément chronophage et donc les premières réponses risque de ne pas arriver avant la prochaine période de transfert. ®Samus - Internazionale.fr
  24. Ce match aurait pu finir de la manière la plus catastrophique possible, mais l’Inter est parvenu à arracher le point du match nul face au Slavia Prague, toujours aussi coriace depuis son excellent parcours en Europa League la saison dernière. Dans ce qui est pour l’instant, le plus mauvais match de l’Inter d’Antonio Conte, Barella aura sauvé les siens d’une très belle reprise de volée à la 92’. L’Inter, amorphe depuis le début de la rencontre aura su tout de même se créer deux belles occasion en première période des œuvres de Lautaro et D’Ambrosio. L’Italien sera également au cœur d’une faute non-professionnelle en remettant un ballon en retrait à Samir Handanovic. Le Capitaine Interiste, victime d’une faute évite d’encaisser le but casquette de la compétition. De son côté le Slavia ouvrira méritoirement le score, mettant du cœur à l’ouvrage depuis les toutes premières secondes de la rencontre. Le but d’Olaynka à la 63' est tout simplement logique. Antonio Conte procédera à des remplacements qui s’avèreront payant : le fantôme Brozovic est remplacé par Barella, Lautaro peu en verve se verra remplacé par Politano. L’Inter se réveillera après son égalisation, mais débuter un match dans les arrêts de jeu n’a absolument aucun sens. Dans l’autre match du groupe F, le Borussia Dortmund loupe la montre en or, lui qui n’aura pas su convertir son penalty face au Fc Barcelone. Pour l’heure, les 4 équipes n’ont qu’un point au classement. Reste à présent à voir si le Slavia Prague sera capable de mettre en difficulté le Vice-Champion allemand ou le Champion d’Espagne. Place à présent à l’Inter au Derby Della Madonnina en Serie A. Peut-être que ce match nul est finalement un "mal" pour un " bien " ! Tableau Récapitulatif Résumé vidéo Inter 1-1 Slavia Prague Buteur(s): 63’ Olayinka (S), 92’ Barella (I) Inter (3-5-2): 1 Handanovic; 33 D'Ambrosio, 6 De Vrij, 37 Skriniar; 87 Candreva (50’ 19 Lazaro), 5 Gagliardini, 77 Brozovic (71’ 23 Barella), 12 Sensi, 18 Asamoah; 10 Lautaro Martinez (72’ 16 Politano), 9 Lukaku Banc: 27 Padelli, 2 Godin, 8 Vecino,, 7 Sanchez T1: Antonio Conte Slavia Prague (4-2-3-1): 1 Kolar; 5 Coufal, 15 Kudela, 2 Hovorka, 18 Boril; 27 Traoré (60’ 12 Zeleny), 22 Soucek; 28 Masopust (79’ 29 Helal), 7 Stanciu, 9 Olayinka (85’ 17 Provod); 10 Husbauer Banc: 30 Markovic, 11 Tecl, 21 Skoda, 25 Frydrych T1: Jindřich Trpišovský Arbitre: Buquet (FRA) Var: Letexier Averti(s) : Hovorka (S), Asamoah (I), Lautaro Martinez (I), Politano (I), Soucek (S) Expulsé(s) : / Affluence: 50.128 tifosi ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  25. Antonio Conte s’est livré en conférence d’après-match, tout comme plusieurs joueurs, suite à la contre-performance de l’Inter face au Slavia Prague: "Sincèrement, je ne peux pas être satisfait ni de la première mi-temps, ni de la seconde. Rien ne m’a plu. Je n’ai pas aimé le match, c’était une mauvaise prestation de notre part. Nous n’avons rien montré de notre idée du football, nous avons seulement fait usage de long ballon." "Je ne les entraîne pas à ça. Eux, ce sont montrés agressif, ils nous ont pressé mais nous nous entraînons sous pressions. Nous devons grandir, je ne considère pas qu’il s’agisse d’un beau match nul, c’est un laid match nul, c'est bien plus qu’un pas en arrière." "J’endosse la responsabilité, je n’ai pas su être aussi incisif comme j’aurais dû l’être dès le début et durant le match, tout comme dans la préparation de la partie. Je n’aime pas cela car ce n’est pas le football que je veux pratiquer. Quelqu’un m’a demandé si les long ballons étaient le plan B, mais il n’existe pas de plan B. Je n’aime pas les longues balles." "Nous devons nous améliorer sous tous les points de vue, aussi au niveau mental. Nous devons savoir faire preuve de stabilité aussi dans des moments de difficultés. Lorsque nous nous entraînons, nous le faisons avec une équipe qui nous attend dans la première moitié de terrain, et nous devons chercher à être bon dans la construction, afin de savoir surmonter ce type d'obstacle." "Nous travaillons sous pression comme pour tous les matchs que nous avons connu. Aujourd’hui, nous avons proposé que très peu, ils ont été meilleur en tout. Ils avaient plus d’envie, ils ont gagné à tout point de vue, ils nous ont été supérieur. Ces garçons peuvent être sereins et calmes car ils ont bien travaillé et ont tout donné. Je me dois de prendre la responsabilité car je n’ai pas été bon dans l’impact. Cela fait partie d’un, parcours." "Tant de personnes pensent que l’on arrive avec une baguette magique et que tout change du jour au lendemain…Il y a tant à changer, il faut savoir faire preuve d’auto-estime, de confiance et de stabilité dans les moments difficiles. Je suis touché, je suis ici dans ce but et je vais chercher à donner tout de moi-même pour aider ces garçons car ils le méritent, comme le mérites les tifosi qui étaient à nouveau nombreux." "Je n’aime pas parler des individualités après de si mauvaises sensations. Après une belle prestation oui. L’équipe a été en dessous de toute suffisance et je suis le premier à me prendre la note la plus basse et le bonnetd’âne. Personne n’était au niveau de suffisance aujourd’hui." Milan Skriniar "Le Slavia était un adversaire plus coriace à affronter comparé à nos trois matchs de championnat. Nous étions moins concentrés, nous aurions du jouer tout le match comme ce que nous avons proposé en toute fin de rencontre, nous aurions dû l’emporter." "La première partie est toujours la plus importante mais il nous en reste cinq. Nous devrons faire de notre mieux, mettre plus de grinta, de personnalité, sinon cela tournera mal. Il est difficile de dire ce qu’il nous a spécifiquement manqué." "Nous avions des difficultés dans la construction, mais nous devons parler de ce match en étant clair. Je suis impatient que le Derby arrive à présent, c’est un match différent des autres et il nous apportera le bon mental pour gagner." Romelu Lukaku "La première mi-temps était très difficile pour nous : Le Slavia l’a joué très physique. Dans les vingts dernières minutes, nous avons tenté de marqué, mais aujourd’hui ce n’était pas un bon match, surtout que nous ne l’avons pas emporté. Nous devrons travailler encore plus cette semaine." Mon dos ? "Ce matin, j’avais encore un peu mal, mais je serai déjà à l’entrainement ce mercredi avec le groupe. L’équipe se doit de travailler tous les jours pour atteindre les objectifs préfixés. Nous devons suivre le chemin qu’un club si ambitieux se doit d’atteindre. Tous ceux qui affronteront l’Inter devront savoir que ce sera difficile pour eux, nous devons être prêt à cela." Stefano Sensi "Je suis amer, car nous n’avons pas joué la première mi-temps que nous voulions. Nous avons connu, en seconde période, une réaction caractérielle, mais nous devons travailler pour répondre présent dans cette compétition où nous n’avons plus le droit à l’erreur. Demain, nous repenserons à nous erreurs et nous ferons une analyse de la rencontre." Le Derby ? "Nous devrons hausser notre attention car les tactiques importe peu dans un Derby, seule la grinta compte et on ne peut pas se planter." Danilo D’Ambrosio "On aurait dû faire plus. Ils sont venu nous presser haut et nous ne sommes pas parvenu à mettre en pratique tout ce que nous aurions voulu faire, le démérite est nôtre. Nous aurions dû jouer plus rapidement avec le ballon, peut être avec des une-deux comme nous le faisons à l’entrainement. Nous devons travailler sur ces erreurs pour ne plus les répéter." Le Derby ? "Nous devrons faire attention, être bon dans le pressing et lucide en possession de balle." Nicolo Barella "Ils ont été mieux organisé que nous, mais nous aurions dû faire mieux. Nous ne sommes toujours pas parvenu à faire ce que demandait l’entraîneur. A présent nous allons faire face à d’autres combats et nous devrons faire du mieux possible." "Je suis serein, je cherche à bien faire, le groupe m’a si bien accueilli et c’est normal d’avoir une période d’adaptation lorsque tu changes d’équipe. Nous sommes l’Inter et malgré ce partage, nous jouerons tous les matchs pour parvenir à nous qualifier en huitième." Le saviez-vous Tuttosport nous confirme que l’Inter va passer un sale quart d’heure: "Conte se fera entendre aujourd’hui, ce sera une rude reprise des entraînements." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...